Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Comparutions immédiates

Un jour où je suis de permanence à la 23e chambre de Paris, celle qui juge les comparutions immédiates (les prévenus ont été arrêtés il y a moins de 48 heures et arrivent directement du commissariat pour être jugés), je me présente au greffe de la section P12 du parquet, en charge de ces procédures.

Je me rends au Bureau de la Mort, tout au fond du greffe, ainsi dénommé par les greffières. Il s'agit du bureau de celle qui est de permanence pour suivre les dossiers de la journée, depuis leur arrivée, s'assurer de leur passage par le circuit (audition par le procureur, entretien avec l'avocat, frappe des différents procès verbaux de citation, copie pour le tribunal et pour l'avocat, etc etc) jusqu'à leur envoi à la 23e chambre.

Tout cela pendant que le tribunal a déjà commencé à siéger, c'est du flux continu. La chancellerie préfère parler de traitement en temps réel.

La pauvre est débordée, devant faire face à plusieurs urgences simultanément, mais elle reste souriante, c'est tout à son honneur.

Je me présente comme étant avocat de permanence pour les dossiers de l'après midi (comprendre arrivés après 15h30, sinon ce sont les dossiers du matin : vous savourerez la notion de "temps réel") et m'enquiers de savoir combien il y en a, quelle est la qualification, et s'ils sont bientôt prêts.

-"Il y a trois dossiers pour le moment et les prévenus sont bien arrivés, mais pour le moment, on est en train de les taper."

Je laisse s'écouler un blanc.

-"Rassurez moi : ce sont les dossiers qu'on est en train de taper ?"

La greffière éclate de rire devant son lapsus, ses collègues aussi.

Mais depuis une question me hante : était-ce un lapsus révélateur ?

Commentaires

1. Le vendredi 28 janvier 2005 à 21:48 par Jan

Amusant :)
Merci pour votre blog, je le lis avec délice presque chaque jour.

2. Le vendredi 28 janvier 2005 à 21:59 par Orangina_Rouge

Enfin il est de notoriété publique que les prévenus se tapent tout seul de même les dossiers qui se tapent tout seul. Deux faits quis sont à l'origine de l'expression laisser le travail se faire..(Q. E. D.)

3. Le lundi 31 janvier 2005 à 16:07 par Putch

Quel joyeux drille cet avocat !

4. Le mardi 1 février 2005 à 15:07 par csb

tiens, ça me rappelle une fois où j'etais de permanence pretoire à la prison de salon de provence . "combien de temps pour calmer le detenu ?" demande le directeur "3mns si vous me laissez faire. le temps qu'il faudra si on respecte la procedure d'isolement" repond le surveillant. vu la gueule que j'ai tiré , ils se sont abstenus en ma presence. mias je pense qu'apres mon depart, il y en a un qui a du passer trois sales mauvaises minutes ....

5. Le jeudi 9 août 2007 à 15:00 par bob

Bonjour ! Pour les prevenus au depot de Paris on fait avec les methodes à l'ancienne. On vous affaibli par la faim, la soif et le manque de sommeil. On vous donne 50g de lentilles le soir au depot pour ton diner, on ne vous laisse pas dormir de la nuit (on vous change de cellule sans raisons ou on vous demande les precieuses empreintes a 4h du mat' etc à l'imagination des bourreaux oups des gardes), on vous reveille a 6h du matin pour 50g de lentilles. Voila votre repas est fait pour la journee jusqu'au lendemain matin. Pas d'eau depuis 24h. Alors il suffit pour le procureur de vous crier un peu dessus et tout se passe bien dans le respect du droit de la defense, 100% des prevenus ne demande pas un report pour preparer leur defense..quel hasard! vive la republique turque oops francaise!

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact