Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Pompier pyromane (2) : le président Rosenczveig répond

Et c'est sur son blog.

Pour mémoire, Jean-Pierre Rosenczvieg est le président du tribunal pour enfants (TPE) de Bobigny, directement mis en cause dans la note du préfet de juin 2006 comme étant "dogmatique". J'ajoute, pour comprendre un passage de son billet, que le tribunal de Bobigny et la préfecture sont voisins, séparés par la N186, enjambée par une passerelle qui mène du parvis du tribunal à l'Académie, l'Hôtel des Impôts, et un peu plus loin, la préfecture de Bobigny (sand doute le bâtiment le plus hideux du patrimoine immobilier de l'Etat). Sur cette page, vous verrez le tribunal en haut (au toit bleu) et la passerelle en question juste en dessous.

Commentaires

1. Le samedi 23 septembre 2006 à 23:35 par Saluki

hum!

Je découvre le blog du Président…
Il n'a pas l'orthographe d'Eolas, hélas.
Non plus que le style.

2. Le dimanche 24 septembre 2006 à 03:23 par dda

Pour ce qui est du trophée du bâtiment le plus hideux du patrimoine de l'état, je propose comme challenger la Préfecture de Bordeaux – allez, en gros, tous les bâtiments autour de l'esplanade Ch. de Gaulle, véritable insulte au grand homme... D'autant plus hideux que c'est à deux pas de Pey Berland...

3. Le dimanche 24 septembre 2006 à 13:12 par aliceo

saluki
peut etre que vu le travail qu'il doit fournir en ce moment et les attaques incessantes auquel il doit faire face il a autre chose a faire que de verifier et recorriger l'orthographe du billet autant que les figures de style qu'il emploie..

4. Le dimanche 24 septembre 2006 à 13:45 par banlieusarde

Et oui, à Bobigny on a le bâtiment le plus hideux du patrimoine de l'Etat. Serait-ce dû au fait qu'il se situe en Seine Saint Denis et que la population y résidant, les citoyens y exerçant n'auraient pas le droit aux mêmes égards que ceux résidant dans de beaux quartiers?! Il serait aisé à l'Etat de faire refaire ces bâtiments afin de donner plus de prestance à l'institution judiciaire en faisant en sorte que les décisions soient rendues dans un espace géographique "impressionnant" en vue de lui rendre un peu de sa grandeur.

Bref, pourquoi jeter la pierre à ce juge? Il est vrai ue c'est chose aisée: on constate qu'il y a un souci avec la delinquence; forcément il faut qu'il y ait une cause. A l'approche des presidentielles la politique du ministère de l'Interieur ne saurait être remise en cause alors que faire? Ohh, un brave petit juge de banlieue (sensible en plus) tente encore de tendre una main secourable à ces petits jeunes égarés dans le système judiciaire, faisons une pierre deux coups!! Assassinons le à travers un petit rapport chaudement élaboré et par la même occasion continuons de diaboliser ces délinquants de banlieue!!

Mais, à bien y regarder, quelle position est la plus louable? Celle d'un petit juge de banlieue qui tente de redresser la sitution difficile instaurée par une politique gouvernementale marginalisant nos jeunes qui, je le rappelle, representent l'avenir de la nation et ce quoi qu'on en pense et quoi qu'on en dise ou bien celle d'un ministre de l'Interieur visant la présidence de la République et qui est prêt à tout pour y parvenir et ce même au dépend de la plus jeune population de l'Etat français, en jouant sur la terreur qu'elle inspire à ceux qui ne la connaissent pas et en l'amplifiant en braquant des caméras vers elle chaque fois qu'elle commet une erreur?!

Personnellement, entre ces deux parties il me semble que l'une tente d'apporter des solutions tout en tendant une mains secourable à ceux qui en ont besoin alors qu'en revanche l'autre, en vue de draguer son electorat propose en effet des solutions mais pas dans l'interêt de chacun car il faut le noter: il est abbérant de vouloir mettre des mineurs en prison ou tout simplement d'expulser d'honnêtes familles dans le seul but de s'attirer la sympathie d'un certain electorat pour le moins nombriliste...

5. Le dimanche 24 septembre 2006 à 21:54 par .

Trés déçu et fortement troublé. Je ne connaissais pas la personnalité du juge de Bobigny.
Et effectivement, le juge est bel et bien un militant.
Etre un militant hyperactif de la cause des enfants, c'est bien, c'est tout à fait respectable...
Etre en même temps leur juge, je trouve ça ... étonnant.
N'est-ce pas ce qu'on appelle être juge et partie ?

La lecture de cet article(1999) (www.rosenczveig.com/press... qu'il déclare objectif, me dérange.

Morceaux choisis:

le choix de la magistrature ? « C'est une forme d'engagement politique et social. Je ne me vis pas comme un juge, mais comme un militant qui met le droit au service des gens, les plus démunis, les plus paumés. Au nom de la justice sociale. » Un militant ? « Oui, militant-fonctionnaire. Vous vous rendez-compte de l'aubaine ? J'ai la chance d'être payé pour militer pour les droits de l'homme. »


« Les gamins ont un sens aigu du juste et de l'injuste. Mais ils ne savent rien des procédures, des règles, des enjeux. Et on voudrait que dans la nuit de leurs dix-huit ans, la grâce les inonde et fasse d'eux des majeurs responsables, dignes de voter ? C'est vers « la militance », pense-t-il, qu'il faudrait pouvoir les orienter». (Fichtre...)

"Il est libre surtout. Libre de critiquer les « foucades » sécuritaires du ministre de l'intérieur".( alors, pourquoi pas l'inverse?)

Un procureur de la République qui se targuerait d'être un frontiste militant me dérangerait tout autant, d'ailleurs. Il y a des profession où il vaudrait mieux laisser sa "militance" aux vestiaires, ça éviterait de se faire suspecter de laxisme.Et par ricochet de faire soupçonner toute la profession.

Donc: total respect pour l'homme ( c'est bien d'avoir des convictions ), mais pour le juge "sabots et cheveux longs" qui vote Tapie et Cohn-Bendit, ma position est nettement plus... nuancée.

Et Sarkozy n'est pas idiot d'appuyer là, ça peut effectivement faire mal...

PS: aliceo:

vice-président du TGI de Bobigny
Président du Tribunal pour enfants de Bobigny
président de Defense des Enfants International - France
président du Bureau International sur les droits de l'enfant (siège à Quebec)
président de l'association Espoir (Paris)
président de l'APCEJ
président d'Objectif Familles (78)

A mon avis, il a effectivement autre chose a faire que de verifier et recorriger l'orthographe de ses billets, mais NS doit pas y être pour grand chose.

Je vous suis mal, cher Point : ce qui vous trouble et vous choque est qu'il ait des opinions ou qu'il les exprime ? Parce que dans un cas ni dans l'autre, je ne vois quoi que ce soit qui puisse décevoir ou troubler. Les juges sont des citoyens. Ils votent. Ils sont parfois eux même candidats. Souhaiteriez vous qu'hypocritement, dès lors ils feignent de ne s'être jamais posé de questions sur la chose publique ? Ou alors, y a-t-il dans votre minutieuse exégèse des propos dudit président un sous entendu que ses décisions sont nécessairement biaisées par un aveuglement idéologique, qui en l'occurence serait un scandaleux intérêt pour les questions liées à l'enfance, ce qui de la part d'un juge des enfants est inacceptable ? ?

Eolas

6. Le dimanche 24 septembre 2006 à 22:35 par courbet

réponse au commentaire précédent dont je ne connait pas le nom de l'auteur...
Il y est dit, après une critique en règle du président du tribunal pour enfants (TPE) de Bobigny et de sa militance pour les droits de l'homme, je cite:"Un procureur de la République qui se targuerait d'être un frontiste militant me dérangerait tout autant, d'ailleurs"
ça fait tout drôle d'entendre ça en France à notre époque:
un juge militant des droits de l'homme, c'est à dire un Humaniste choque autant qu'un procureur militant du front national !
> Il ne manquerait plus que la justice devienne humaine, ça serait quand même un comble.

PS: Eolas, pourriez-vous me précisez si les décisions de ce tribunal pour enfants (qui selon les statistiques déciderait rarement la peine de prison pour les mineurs) sont susceptibles d'appel, notamment de la part du procureur de la République ?

Les décisions du juge statuant seul comme celles du tribunal sont susceptibles d'appel par le procureur de la République et par les parties elle même. J'ajoute que quand il siège au tribunal, il est assisté de deux assesseurs qui ne sont pas des magistrats professionnels.

Eolas

7. Le dimanche 24 septembre 2006 à 22:41 par Kristian

M. Sarkozy n'est pas un agité du bulbe, comme certains commentaires le laisseraient croire. C'est quelqu'un d'opportuniste et d'ambitieux, et sa formation en Droit lui a appris à manier avec brio les idées et la réthorique.

Aucune de ses sorties n'est un dérapage, ou en tout cas pas du tout incontrôlé: il sait ce qu'il fait, et dans le cas à commenter, il connaît pertinement comme avocat les limites de l'ordonnance de 1945.

Il a le sens du vent de l'Histoire, et on comprend mieux ses discours en regardant son public (www.insee.fr/fr/ppp/ir/sd...
une France où les moins de 20 ans ne réprèsentent plus que 25% de la population, où donc les plus de quarante ans, les "gens" qui ont- ou ont eu- du travail, qui ont quelques biens, et qui ont envie de s'assurer un repos qu'ils estiment bien mérité voteront pour celui qui mettra les "racailles" au pli. Peu importe qui assurera le paiement des retraites et le paiement de la dette si on enferme les jeunes -futurs salariés -, car nous, les vieux qui votons, estimons que les jeunes nous font ch.. et nous applaudissons des deux mains celui qui nous en débarassera (à 77% disent les sondages, soit en élucubrant : les 75% de plus de 20 ans plus 2% de gosses du XVI°:-) )

J'espère, comme l'écrit par ailleurs M. Eolas, que la campagne éléctorale à venir sera riche, à travers les blogues, et que chacun aura à coeur d'éclairer ceux qui n'ont pas accès à la connaissance blogguesque pour élever le débat du Café du Commerce. Ça sera rude !

8. Le dimanche 24 septembre 2006 à 23:25 par nimbus

Cher Maitre,

Vous illuminez par vos reponses un horizon de grisaille. Aie, les idees simples sont devenues axiomes, et les yacas des solutions dont l'evidence donne des frissons.

Continuez, je vous lis souvent, mais n'intervient jamais, alors pour une fois j'en profite: bravo.

9. Le dimanche 24 septembre 2006 à 23:57 par .

Je n'ai jamais dit que ça me choque, cher Eolas, faut pas inventer...
J'ai dit que ça me trouble, saisissez vous la nuance ?


Et ce qui me trouble, c'est : qu'est ce que ça veut dire, en clair, "mettre le droit au service des plus paumés au nom de la justice sociale" ?
Pouvez vous m'expliquer en 2 mots ?

Et c'est quoi, la Justice sociale ? une spécialité locale ?

Et c'est qui , la victime, devant ce tribunal? le "riche" agressé qui à une bagnole pourrie et un boulot merdique, ou le "pauvre" agresseur démuni ?
Je m'excuse, mais c'est pas trés clair tout ça ...

Pour Courbet: militant des droits de l'homme, c'est pas synonyme d' humaniste. Libre à vous de tout confondre et de tout mélanger , mais ne me demandez pas de vous suivre dans ces approximations idéologiques.
Pour parler plus clairement, vu que la finesse vous est étrangère: oui, un juge gauchiste me choque autant qu'un juge frontiste, persuadé que je suis que les extrêmes se rejoignent et que la seul chose qu'on demande à un juge de la République, c'est d'être républicain.Et ça fait tout drôle d'entendre en France, surtout à notre époque, que cette position n'est pas soutenable.

Je n'ai malheureusement pas la grande chance d'avoir vos convictions angélique dans le domaine de la délinquance juvénile, mais j'ai déjà eu l'occasion de me retrouver dans le même état que ce CRS télégénique(qui amuse tant monde sur la toile) aprés avoir été explosé gratuitement à coup de tatane par une bande d'une vingtaine de merdeux dont le plus vieux n'avait pas 17 ans et le plus jeune peut-être 12.
Pas de quoi me faire voter FN, ni même de me faire porter plainte (et je m'aperçois que j'ai bien fait) mais les discours sur l'innocence de la jeunesse me font doucement rigoler.(et ancien petit délinquant moi même, je sais surement aussi bien que vous de qui et de quoi on parle.)

10. Le lundi 25 septembre 2006 à 00:44 par .

Kristian: "chacun aura à coeur d'éclairer ceux qui n'ont pas accès à la connaissance blogguesque pour élever le débat du Café du Commerce. Ça sera rude !"
sincérement, bravo.
Et oui, la solution n'est pas de snober le café du commerce (n'est ce pas, Eolas), mais bien d'en pousser la porte et de dialoguer avec les consommateurs, d'écouter leur doléance et d' y élever le débat.
Mais comme c'est bien plus facile de poser l'étiquette "attention, beaufs méchants" à l'entrée du rad , je crains que ton voeux ne se réalise pas.

Votre présence réitérée ici démontre que mon blog a plus pour effet d'ouvrir la porte du troquet en question que de la sceller d'un cave canem.

Eolas

11. Le lundi 25 septembre 2006 à 13:44 par michel

je ne comprendrai jamais pourquoi se faire violenter et agresser doit rendre méchant envers les enfants.

j'ai aussi eu des problèmes avec des "jeuuuunes"
(mineurs, vestes, air basané de gens pas assez français pour habiter en face de chez moi, etc) , violence, insultes et tout le tatouin

est ce que pour autant je dois mépriser les gens qui se battent pour l'enfance ?
bien au contraire, ces gens VEULENT que les enfants et les jeunes soient bien dans leur peaux, réussissent leur vie et ne FRAPPENT PAS LES AUTRES.

franchement, cela me rassure sur la justice qu'il y ait encore des hommes d'opinions, qui parlent et explicitent la loi sans renoncer à leur citoyenneté. et leurs blogs sont une bouées d'air frais.

12. Le lundi 25 septembre 2006 à 21:55 par en conclusion à tout cela

bon, pour faire simple, Nicolas Sarkozy a raison, il faut revenir à des choses simples. Ce type là "is a complicated man"

13. Le samedi 30 septembre 2006 à 16:31 par .

on ne dit pas "cave canem" , on dit "reserve du restaurant chinois"

14. Le vendredi 6 octobre 2006 à 00:09 par Mathieu

C'est drôle, enfin pas franchement.

Je ne réagirais pas sur le fond, la politique pénale de la justice ne m'interesse que très peu, et je m'en fous royalement que la justice soit elle aussi en sous-effectif.

Mais c'est juste que j'habit à environ 500 mètres "à gauche sur l"image" de ce magnifique lieu qu'est le tribunal pour enfant, que je vois de ma fenêtre.

NB : l'Hotel de Ville de Bobigny est LE PIRE batiment servant d'Hotel de Ville en France ! Une horreur, une escroquerie architecturale !

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« septembre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Contact