Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Réflexions sur ce début de campagne

A présent que les principaux candidats se sont déclarés, la campagne présidentielle a débuté, quand bien même la campagne électorale au sens strict du code électoral ne dure que les 15 jours précédant le scrutin.

C'est une banalité de dire que cette campagne se jouera également sur internet, et notamment sur les blogs étiquetés « influents », c'est à dire en fait les plus fréquentés. Dictature de l'audimat, quand tu nous tiens...

Avec mes confrères de Lieu-Commun, avec qui cette réflexion est née, j'estime pouvoir tirer un premier constat de ce début de campagne, et c'est peu dire qu'il est calamiteux, mais prévisiblement calamiteux.

L'internet en général, et les blogues plus spécifiquement, qui ont vocation et la capacité d'être un espace de discussion et de débat, sont manifestement en train d'être parasités par des colporteurs de ragots et ce que j'appellerai des « colleurs d'affiche », c'est à dire des personnes écumant blogues et forums pour copier-coller des argumentaires tout faits, sans aucun respect ni pour le rédacteur du billet, ni pour les autres commentateurs qui, eux, tentent d'engager une discussion, fût-ce parfois en termes un peu vifs. Cette dérive me déplaît profondément. Parce que d'une part elle montre le pire de ce que peut être l'internet alors que je ne désespère pas qu'il ressorte de cette campagne le meilleur, et d'autre part parce qu'elle génère ce que je qualifierais de la pollution numérique.

Du coup, je m'interroge. Et rien ne me plaît davantage que de m'interroger à haute voix en sollicitant les opinions de mes lecteurs, j'entends par là ceux qui attendent d'avoir lu le billet et éventuellement les commentaires précédents pour exprimer leur propre opinion.

Face à ce phénomène, que faire ? Car il est hors de question de laisser faire au prétexte un brin démagogique que l'internet c'est la liberté, et que la liberté implique de tout supporter. La liberté n'est pas le chaos, ni le règne de celui qui crie le plus fort, ou en l'occurrence qui copie-colle le plus vite, ou alors les robots spammeurs sont les rois des blogueurs.

Je ne veux pas modérer a priori les commentaires. Cela m'imposerait de les valider un par un, et essoufflerait considérablement les discussions parfois très intéressantes qui peuvent émerger en commentaires.

Par contre, je pense pratiquer intensément la suppression a posteriori. Je prendrai pour cela le temps nécessaire, mais ce temps sera malheureusement pris au détriment de la rédaction des billets, mon emploi du temps n'étant pas extensible à l'infini.

Et je vais donc devoir dans les semaines qui viennent, du moins dans les billets où j'aborderai le thème de cette campagne, faire preuve d'une sévérité proche de l'intransigeance. Ainsi, je supprimerai systématiquement les commentaires qui ne sont manifestement que des copier-coller des « colleurs d'affiches », ce qui sera établi par le fait que le même commentaire à la virgule près peut être visible sur un autre blogue, voire a déjà été posté (auquel cas, les deux commentaires seront supprimés).

Afin d'appliquer une certaine transparence, je n'effacerai pas purement et simplement ces commentaires, mais laisserai juste entre crochets une brève mention expliquant les causes de cette suppression. Je précise que cette suppression n'est pas définitive. Les textes des commentaires concernés sont conservés, et la suppression est tout à fait réversible si leur auteur se manifeste auprès de moi pour m'expliquer en quoi mon courroux n'était pas justifié. J'en profite pour préciser que toute explication discourtoise ou irrespectueuse sera réputée justifier la suppression du dit commentaire.

Voici les mesures que je prends à titre provisoire, et les quelques balises que je pose, mais suis intéressé par votre propre opinion sur le sujet. Dois-je réserver au nouveau site de Lieu-Commun l'intégralité de mes billets parlant politique ? Dois-je m'imposer désormais d'ignorer les attaques ponctuelles qui vont immanquablement continuer à sortir, y compris celles où je peux apporter des précisions juridiques pour les combattre (comme l'affaire de la SCI) ou au contraire expliquer en quoi elles sont éventuellement fondées, comme je l'ai fait pour l'annonce de la loi sur les femmes battues ? Je vous propose que nous essayons ensemble de fixer les règles applicables pour les mois à venir.

Toujours est-il qu'il est un point que je refuse, c'est de boycotter le thème de cette campagne présidentielle et de faire comme si elle n'existait pas. Cette élection, et les élections générales qui la suivront, sont un moment trop important pour notre république pour nous en désintéresser. Toute campagne dans une démocratie moderne a une forte tendance à se porter plus sur les attaques personnelles et les coups bas que sur les grands débats d'idées. Voyez par exemple comment cela se passe aux Etats-Unis, et c'est malheureusement un mal inévitable.

Il faut prendre la démocratie telle qu'elle est, en essayant de la changer dans la mesure de nos modestes moyens, plutôt que de la condamner sous prétexte qu'elle ne serait pas parfaite.

Commentaires

1. Le vendredi 26 janvier 2007 à 15:56 par Arthem

Bonjour Maitre.
Des règles claires comme d'habitude.
Je profite de ce billet pour une question concernant l'éventuelle candidature de José Bové.
Il a déjà été condamné, donc à priori il ne pourra jamais être élu.
A tout mandat, pas seulement à la présidence...
C'est bien ce que prévoit la constitution ?

2. Le vendredi 26 janvier 2007 à 16:00 par vincent Ollivier

Les campagnes électorales font ressortir le pire, sur internet ou ailleurs.
Bravo donc, mon cher Confrère, pour votre décision d'assainir autant que faire vous pouvez ce lieu qui est quand même avant tout le vôtre.
J'en profite au passage pour vous faire part de mon éberluement (si on peut tordre la langue française sur la muraille de chine, on doit pouvoir également le faire devant son clavier) à la lecture de tous vos billets.
Cet éberluement (je persiste) naît de leur qualité et de leur abondance, qui me font me demander combien d'heures font vos journées et pourquoi votre capacité de travail est si manifestement supérieure à la mienne;)
En bref, je vous félicite d'abondance et me désespère que ce sain travail de nettoyage que vous avez décidé d'entreprendre nous prive d'une partie de votre prose.
A vous lire néanmoins.
Votre bien dévoué.

3. Le vendredi 26 janvier 2007 à 16:23 par Raph

Ce qui m'épate : même sur un petit blog comme le mien, j'ai des colleurs d'affiches, alors, que doit être le votre, avec un GPR de 6 ?
Ce qui pourrait éventuellement être utile : si des membres de "cellule de veille" (terme que j'ai entendu en cours ce matin : groupe d'internaute travaillant pour un parti afin de répondre rapidement sur les forums et blog) s'exprime, qu'ils s'identifient !

4. Le vendredi 26 janvier 2007 à 16:34 par xavierm

Bravo Confrère,

Une telle ligne de conduite est exemplaire.

Ce qui est appréciable dans votre blog est le fait que vous savez jonler entre la pertinence et l'impertinence, peu importe la couleur politique de votre sujet.

Je ne peux que vous encourager à continuer vos billets, bien que je ne partage pas toutes vos observations.

Votre bien dévoué.

PS : Rares sont les blogs de votre niveau.

Songez-vous à vous présenter à la magistrature suprême?

5. Le vendredi 26 janvier 2007 à 16:35 par schloren

Je me demande si l'idéal n'est pas un système à la digg où chaque lecteur peut approuver ou désapprouver un commentaire. Les commentaires les plus débiles/partisans/déplacés/hors-sujet subissant un sort darwinien en finissant "enterrés" par modération démocratique (ils sont visibles seulement en les déterrant). Je ne pense pas que cela soit possible avec dotclear (ça l'est ?) mais je trouve le principe intéressant et souvent très drôle.

Je ne crois pas qu'il existe un tel plug in pour dotclear, mais ça doit être faisable. Je le note dans les solutions possibles.

Eolas

6. Le vendredi 26 janvier 2007 à 16:55 par orochimaru



[ message trop super-intelligent ]

Bien tenté. Mes commentaires s'affichent en marron.

Eolas

7. Le vendredi 26 janvier 2007 à 16:56 par Horatius Tubero

Cher Maître,
Je me joins au concert de louanges qui doit vous accabler, mais qui est largement mérité. Je ne vois hélas, pas d’autre solution que celle que vous proposer, et me désole par contre de voir qu’Internet ne peut générer une campagne plus intelligente que les anciennes. Mais faut-il s’en étonner. Si le média est différent, les individus sont les mêmes, et finalement les colleurs d’affiches se contentent de se déplacer.
Mon grand regret serait que tout ceci vous conduise à moins publier, j’ai trop de plaisir à vous lire pour le voir se réduire.
A vous lire donc.

Merci du compliment. Et rassurez vous. Après le mois de juin, nous aurons à nouveau la paix pendant cinq ans.

Eolas

8. Le vendredi 26 janvier 2007 à 16:56 par Gastiflex

"Il a déjà été condamné, donc à priori il ne pourra jamais être élu."
Je ne pense pas, du moment qu'une peine d'inéligibilité n'a pas été prononcée, cf Juppé.

Bliblu

Absolument : José Bové n'est pas frappé d'inéligibilité. La probité n'a jamais été une condition d'éligibilité à la fonction de président... Voyez les trois derniers occupants.

9. Le vendredi 26 janvier 2007 à 17:03 par vanille

le système que vous avez mis en place me parait très bien, mais ne passez pas trop de temps non plus à chasser les colleurs d'affiches.
il me semble, mais je suis peut-être trop naïve, que nous sommes aptes à les reconnaître et ainsi à "ignorer" leurs commentaires.
je propose d'ailleurs qu'on vous y aide (si vous estimez qu'on peut vous être utile) et qu'on essaye de vous signaler les commentaires trop "copier-coller".
je vous dis tout cela, car il serait vraiment dommage que le temps passé à faire la chasse le soit au détriment de la rédaction de vos billets.
merci pour tout

10. Le vendredi 26 janvier 2007 à 17:14 par Krazy Kitty

@ schloren : Cela n'aurait-il pas comme risque de voir débarquer une bande de "colleurs d'affiches" qui pourraient profiter de ce système pour s'emparer de la discussion (ou du moins y mettre un joyeux bordel) ? La solution proposée par le maître des lieux a l'avantage de laisser les choses en son contrôle - mais cela fait moins "démocratie participative", j'en conviens.

11. Le vendredi 26 janvier 2007 à 17:27 par shan lobaar

participer à la campagne, c'est en accepter les regles mais aussi les inconvénients. mon chair maitre, contrairement à mes billets, je vais vous vouvoyer, par respect pour votre travail. et permettez moi de manifester un premier desaccord. vos billets sont excellents quand ils concernent la démarche judiciaire d'une candidature, d'une promesse electorale (ou d'une absence de promesse). c'est votre marque de fabrique. en sortir, c'est suggerer une opinion qui peut rameuter les colleurs d'affiches, ces larbins serviles et bénévoles des candidats eventuels. déja les commentaires de se billet dérapent. alors deux solutions: ou, en qualité de seul maitre à bord, vous coupez, élaguez, detruisez, sans aucun remord. les sacrifiés n'en seront pas plus haineux à votre égard.
ou alors interdisez les commentaires purement et simplement et affichez vos reflexions sans autre forme de proces.
pour votre derniere phrase, on pourrait répondre: "mauvaise démocratie, changer de démocratie". mais c'est un peu court, j'en conviens.

12. Le vendredi 26 janvier 2007 à 17:35 par ade

Je vais peut-être dire une connerie, mais peut-être est-il possible de s'aider d'une solution technique pour résoudre ce problème qui n'est pas technique à l'origine : puisque les "affiches" en question sont par définition similaires d'un blog à l'autre, il devrait être possible de les repérer automatiquement avec une assez bonne probabilité en s'aidant d'une base de données commune à plusieurs blogues et qui centraliserait les affiches "officiellement" reconnues comme telles. Il suffirait (!) ainsi que Dotclear calcule pour chaque commentaire la corrélation avec l'ensemble des messages de la base (qui devrait quand même a priori rester relativement petite en volume). Cela permettrait de fédérer les efforts de chaque blogueur et - à défaut d'être parfait - permettrait au moins de perdre moins de temps dans l'élimination de ce SPAM...

En résumé, centraliser une "blacklist" de message (voire d'IPs) et faire que Dotclear l'utilise pour signaler automatiquement les SPAMs potentiels.

Bien entendu, y'a qu'à... J'ignore si de tels plugins existent déjà pour Dotclear/Wordpress ou si ce serait compliqué à coder, mais peut-être y-a t-il aussi des codeurs chevronnés qui lisent ce blogue.

13. Le vendredi 26 janvier 2007 à 17:37 par jean philippe

Afin de ne pas passer vos journées à chasser les colleurs d'affiches pourquoi ne pas prendre à vos côtés un modérateur ? Celà aurait le mérite de vous décharger.

La campagne déchaine les passions et peut effectivement pousser certains à avoir un comportement dommageable. On le voit sur les divers blogs et forums qui abordent la question des élections. D'un autre côté ça a aussi son charme !

14. Le vendredi 26 janvier 2007 à 17:44 par mouton.rebelle

Ne pouvez vous pas vous faire aider dans la modération des commentaires, par quelques uns de vos lecteurs les plus fidèles et les plus assidus ? Seul c'est un travail dantesque, à une dizaine ça devient très gérable je pense. Et comme les commentaires ne seront pas vraiment effacés, en cas de dissenssion vous pourrez facilement revenir sur la décision d'un de vos "adjoints".

15. Le vendredi 26 janvier 2007 à 18:24 par groland

[bip]

Je vous rappelle que mes commentaires apparaissent en marron.

Eolas

16. Le vendredi 26 janvier 2007 à 18:26 par katar

Cher Maître,
Je n'ai pas grand-chose à vous dire ni à apporter comme réflexion. Je tiens seulement à vous signaler, humblement, en souvenir du secrétaire juridique que je fus brièvement, qu'il manque les espaces avant les points d'interrogation et qu'une faute d'inattention vous échappa au deuxième paragraphe : "Dictature de l'audimat, quand tu nous tient".

(Vous pouvez bien évidemment supprimer ce commentaire qui n'apporte rien à la discussion.)

17. Le vendredi 26 janvier 2007 à 18:30 par KickMe

Pour suivre les discussions sur digg, ce n'est pas adapté à un débat politique. Cela évite les commentaires manifestement hors-sujet mais élimine aussi quelques opinions, parce qu'elle n'ont pas l'heur de plaire à la majorité. Et je ne pense pas que notre hôte souhaire masquer les opinions pro-Albert parce qu'il y a une majorité de pro-Gérard.

Sans compter que cela suppose de mettre en place un système lourd avec inscription.

18. Le vendredi 26 janvier 2007 à 18:31 par Rivan

Je preferere la solution qui fais que vous restiez maître chez vous et ne vois aucun inconvenient à une anastasie (eventuellement reversible) post dure journée de charbonnier !

19. Le vendredi 26 janvier 2007 à 18:35 par Armand

Cher Maître,
Il existe des systèmes automatiques (je connais un bloggeur qui les utilisent) qui lisent les commentaires et les font passer par le modérateur dès qu'ils rencontrent certains "mots-tabou".
Le Maître des lieux peut alors accepter ou refuser...
J'ignore si cela fonctionnerait ici car les mots qui enclenchent la procédure de modération sont des grossièretés ou des mots ayant trait au sexe.
Salutations respectueuses.

J'applique déjà ce système, mais je ne vais pas mettre les mots Sarkozy et Royal comme mots suspects ! Ca reviendrait à de la modération a priori.

Eolas

20. Le vendredi 26 janvier 2007 à 18:44 par un passant lambda

"[...] manifestement en train d'être parasités par des colporteurs de ragots et ce que j'appellerai des « colleurs d'affiche », c'est à dire des personnes écumant blogues et forums pour copier-coller des argumentaires tout faits[...]"

Et manifestement, vous n'êtes pas le seul :
www.parti-socialiste.fr/p...

21. Le vendredi 26 janvier 2007 à 18:49 par katar

Mh. Si vous comptez aborder des sujets de campagne (ou non-abordés durant la campagne) sans angle juridique, je verrais mieux ces billets sur lieu-commun. En revanche, si vos billets reprennent un thème abordé par les candidats, thème que vous passerez à la moulinette juridique, alors ils auraient toute leur place ici. Les deux solutions ne sont évidemment pas exclusives l'une de l'autre.
Quoi qu'il en soit, je suis persuadé que votre apport sera utile. Depuis des années (des années, déjà ? Mince. J'ai commencé à vous lire quand étiez hébergé par u-blog), vous m'aidez à me coucher un peu moins bête le soir. Et, pour cela, merci beaucoup.

22. Le vendredi 26 janvier 2007 à 18:52 par Walkyrie

Cher Maître,

Je suis une lectrice assidue de votre blog depuis quelques mois (mais j'avoue que j'ai passé un temps certain à rattraper mon retard en lecture de billets antérieurs). Lectrice assidue, parce que quel que soit le sujet, j'apprends toujours quelque chose (sisi, même dans les billets de foot, on peut suivre le match en direct dans les commentaires ;o) ). J'apprends de vous dans vos billets, mais j'apprends aussi des autres lecteurs/commentateurs car les débats qui suivent vos billets sont bien souvent de qualité, que je sois d'accord ou non avec les points de vue présentés. C'est pour moi un principe fondamental du débat : même si on n'est pas d'accord, ou choqué, ou agacé, il faut rester suffisamment respectueux et ouvert aux arguments de la partie "adverse". Après tout, moi, je n'aime pas les petits pois, ce n'est pas pour autant que l'humanité toute entière doit arrêter d'en manger...
Bref, pour autant que j'aie compris votre billet du jour, vous nous demandez notre avis sur
1 arrêter de poster ici vos billets politiques, et ne les poster que sur Lieu commun
2 ne poster ici que les billets politiques ayant un rapport au judiciaire
3 continuer à poster tout ce que vous avez envie de poster
et accessoirement, nos suggestions pour enrayer les débordements dans les commentaires, sachant que celle que vous proposez est de supprimer les commentaires mal venus.
Bon pour moi, je vote pour la solution 3. Parce qu'après tout, vous aussi vous avez le droit de vous exprimer sans vous restreindre sur les thèmes de vos billets. C'est votre blog quoi zut !
Ensuite, je ne peux que convenir que la suppression de commentaires risque de vous prendre du temps. C'est là que les propositions précédentes de mes petits camarades prennent tout leur sens : et si vous vous faisiez aider pour faire un peu le tri ? Oui je sais, c'est votre blog, c'est peut-être un peu difficile de laisser en baby-sitting. Le tout, c'est de ne le confier qu'à des gens de confiance. Parce qu'à mon avis, laisser tout le monde donner son avis, ça risque de poser problème. On risque d'avoir des problèmes de vengeance du style A qui s'est fait supprimer son commentaire et qui va essayer de faire supprimer le commentaire de B. Et là, si la Mafia s'en mêle, on va se trouver, nous pauvres lecteurs assidus, pris entre 2 feux. Je n'ai pas vraiment envie d'être un dommage collatéral... ;o)
Désolée de ce commentaire un peu long , mais c'est mon premier et j'avais envie de dire tout le bien que je pensais de vous.
Longue vie à vos billets et vos humeurs !

23. Le vendredi 26 janvier 2007 à 19:36 par ade

Autre solution (technique elle aussi), peut-être plus facile à mettre en place que l'idée de blacklist émise plus haut : existe t-il dans Dotclear un moyen pour les visiteurs (éventuellement enregistrés) de "noter" les commentaires, comme sur linuxfr ou AgoraVox ? En d'autre termes, laisser les visiteurs signaler eux-mêmes les commentaires abusifs (SPAM y compris). OK, le risque est que chaque lecteur prêche pour sa chapelle (les pro-UMP "moinssant" les commentaires pro-PS et inversement, etc.), mais en général je pense qu'un tel système s'équilibre de lui-même car la plupart des gens sanctionnent (ou "moinssent") principalement les commentaires vraiment abusifs et non les commentaires constructifs (fussent-ils d'un avis contraire au leur).

24. Le vendredi 26 janvier 2007 à 19:43 par Maxime

ade: le système de vote ne s'équilibre pas sur linuxfr. C'est une des raisons qui m'a fait quasi-quitter linuxfr. Les gens votent 'je suis d'accord'/'je suis pas d'accord'. Et pour de la politique, ça n'a aucune chance de s'équilibrer avec des voleurs d'affiches qui viendront exprès pour ça.

Sinon, si j'écris "élections, piège à cons", je suis censuré ? Ou bien c'est accepté, car un billet sur la campagne est un piège à ... colleurs d'affichages ?

25. Le vendredi 26 janvier 2007 à 19:47 par PissTroiGüt

Il me semble qu'un site bien connu à l'époque de vente de t-shirt en ligne (lafraise pour pas le nommé) avait mis en place un système de blacklist par adresse iP. Le principe était que le troll listé se voyait directement envoyé sur le site de dysneyland lorsqu'il tentait de mettre un nouveau commentaire... La solution ?

Sinon, je pense que vos lecteurs - dont je suis - savent assez facilement éviter de lire lesdits posts. Ils sont repérables aisément et ne gachent pas à mon sens les réflexions contenues chez certains de vos illustres lecteurs.

Par contre, j'avoue avoir un problème avec les personnes qui, ne font pas l'effort de dépasser les attaques stériles et qui se sentent investis d'une mission à la "il faut sauver le soldat eolas". J'avoue. Mais quand c'est bien fait, cela doit vous remonter le moral ?

VFBDIA,
(Votre Futur Bien Dévoué Inch'Allah)

26. Le vendredi 26 janvier 2007 à 19:59 par Clems

@19

Il doit l'utiliser et mettre le mot "clems" dedans (rire).

Plus sérieusement, je crois que cette campagne sera puante, internet n'apporte rien de bon dans ce domaine et vu la personnalité des deux candidats, la campagne et les enjeux asymétriques les affrontements sont certains.

27. Le vendredi 26 janvier 2007 à 20:00 par potagepekinois

Entre les colleurs d'affiches et les faux énarques il va y avoir du boulot! Je suis, en tout cas, impatient de vous voir rentrer pleinement dans cette campagne.

28. Le vendredi 26 janvier 2007 à 20:09 par LLS

Le système du digg évoqué précédemment pourrait convenir pour les commentaires, appliqué à l'envers (un système raise donc) qui permettrait de pointer un commentaire pour signaler son accord, plutôt que de ne rien amener de nouveau dans un commentaire supplémentaire ou de se taire. (Est-ce que cela existe déjà ?)

Par exemple, j'ai eu la même idée que d'autres plus rapides : vous avez sûrement des lecteurs dévoués et de confiance pouvant vous permettre de continuer à écrire plutôt que de perdre du temps à rayer, en s'en occupant pour vous. Vous n'interviendriez qu'en appel en quelque sorte.

Je n'avais cependant pas l'intention de poster juste pour signaler mon accord. D'où l'idée du "raise" qui, je le reconnais, est un peu hors sujet.

29. Le vendredi 26 janvier 2007 à 20:37 par bayonne

moi je verrais bien quelque ajout temporaire dans spamplemousse avec 3/4 mots genre :

"sego c'est la meilleur"
"sarko tt é possible"

pour degrossir les colleurs d'affiches de maniere automatique, mais bon il faudrais avoir plusieurs modele de colleur d'affiche

30. Le vendredi 26 janvier 2007 à 20:39 par bayonne

tant que j'y suis en ce moment :

Error!
Could not locate remote server

You tried to access the address maitre.eolas.fr/, which is currently unavailable. Please make sure that the Web address (URL) is correctly spelled and punctuated, then try reloading the page.

31. Le vendredi 26 janvier 2007 à 21:15 par Free_French

Votre avis éclairé et désintéressé (pour ne pas dire objectif) est trop précieux pour ne pas vous demander d'"expliquer en quoi elles [les attaques des "colleurs d'affiches"] sont éventuellement fondées, comme je l'ai fait pour l'annonce de la loi sur les femmes battues".
Ne laissons pas la paroles aux cybermilitants staliniens et aux pro de la communication formatée.
Merci.

32. Le vendredi 26 janvier 2007 à 21:21 par Lucas Clermont

"Dois-je réserver au nouveau site de Lieu-Commun l'intégralité de mes billets parlant politique?"


La fausse bonne idée, parce que justement le principal attrait de votre blogue ce sont les perspectives que vous ouvrez sur le champ politique. Comme la rencontre de l'océan Atlantique et de la Garonne, dans l'estuaire de la Gironde : on serait bien en peine de savoir où est le fleuve et où est l'océan.


En ce qui concerne la nécessaire régulation les principes que vous énoncez paraissent limpides. Une suggestion, peut-être pouvez-vous mettre une petite note visible pour rappeler qu'un commentateur qui souhaite être lu a intérêt à faire court et aéré.






33. Le vendredi 26 janvier 2007 à 21:22 par Jean-Pierre

La solution du maître des lieux me paraît la meilleure. Si elle s'avérait trop chronophage, il faudra peut-être voir à déléguer l'élagage (une alitération ? oui, je crois) ou à prendre d'autres mesures techniques.

Une expression régulière* appliquée systématiquement à chaque poste pourrait donner l'alerte, et seuls les méls levant l'alerte serait relus dans cette optique. Je ne sais si c'est aisément possible avec votre logiciel de blog, mais celui-ci étant libre, c'est très facile à mettre en oeuvre pour le premier geek digne de cette noble appellation !

(par exemple : /(sarko|s[ée]go)\s/i mais c'est juste à titre illustratif, d'autant que je n'ai pas encore vu les dites affiches.

34. Le vendredi 26 janvier 2007 à 21:31 par kombucha

un système d'enregistrement comme sur un forum : ban d'IP pour les colleurs d'affiches.
moins de travail pour vous.
liberté assurée pour nous.

J'y ai pensé, mais ai écarté cette solution. Les colleurs d'affiche prendront les trente secondes nécessaires pour créer un compte, mais pas un commentateur occasionnel particulièrement pertinent, comme un magistrat ou un conseiller de tribunal administratif, qui ayant peu de temps, sera rebuté par tout obstacle.

Eolas

35. Le vendredi 26 janvier 2007 à 21:35 par kombucha

il y a quelques blogs qui ouvrent les commentaires directement dans un forum. ça permettrait l'édition a postériori des posts (correction d'orthographe, fausses manip etc.) , l'utilisation de citations pour des débats dynamiques.

(et le ban des users et de leurs IP)

36. Le vendredi 26 janvier 2007 à 21:50 par teulio

Je ne pense pas que vous devriez reprendre les attaques personnelles qui vont sortir tous les jours. Celles-ci auront bien suffisamment d'écho sur d'autres sites. En revanche, comme il y a du bon en toute chose, vous pourriez, quand le sujet s'y prête, parler d'un point de vue juridique du thème en question. C'est ce qu'a fait Jules de diner's room à propos des RG et c'est infiniment plus intéressant que si il s'était contenté de reprendre la nauséabonde anecdote pour en donner son avis.

Sinon, personnellement je suis plutôt pour que ce blog conserve son caractère avant tout juridique. C'est pour cela que si à l'avenir vous veniez à écrire des billets parlant politique je pense qu'il faudrait les publier sur Lieu-Commun. Mais bien sûr si comme vous l'avez annoncé ce blog connaît de sérieux changements... De toute façon, c'est vous le chef

37. Le vendredi 26 janvier 2007 à 22:20 par Boule

Maître,

Je plussoie aux propos de Walkyrie : comme elle, je dévore -avec retard, mais méthodiquement- tous les sujets traités, les papilles affamées et exaltées, fin gourmet de vos ciselés propos.
Merci pour toute la richesse et la profondeur de vos analyses, et ce magnifique lieu de questionnements, de réflexions et d'échanges que vous nous avez offert. Avec 20 ans de retard, je perçois enfin l'interêt que j'aurais dû accorder aux Droits autres que publics.....Tous les enseignants ne sont finalement pas aussi pédagogues que vous (et vos petites mains ? ;-) ) peuvent l'être.

Surtout, gardez vous de faire migrer vers d'autres lieux vos observations et décorticages qui ne seraient pas purement juridiques !
Le plaisir en ce lieu, c'est d'y trouver la liberté de ton, dans la plus extrême courtoisie souvent, par delà l'ardeur de certaines convictions.
Vous n'oseriez tout de même pas vous auto-censurer pour quelques infâmes partisans ?
C'est votre blog ! Vous devez rester libre chez vous ! Et mettre dehors ceux que vous jugez indésirables.
Clôturez l'espace "commentaires" si trop de manichéismes viennent les polluer, ou si trop s'affichent, au détriment de la clarté, ...mais tentons au moins le pari de l'intelligence.
Ce n'est pas la hauteur de cette dernière qui semble le plus prévaloir en ce début de campagne parmi nos candidats, tant le formatage qu'ils s'allouent semble réduit désormais, et tant la nuance et la profondeur semblent oubliées.
Il serait tellement dommage de nous priver d'analyses au fond, par vous ressenties, lorsqu'elles touchent aux propositions ou contradictions des candidats, tout comme il serait réducteur de ne pas laisser les fidèles de ce lieu parfois apporter quelques précisions ou contradictions, fort modestement.

Alors, ne changez rien, et ne recourrez pas aux robots filtreurs Gilliamesques.

38. Le vendredi 26 janvier 2007 à 23:17 par Albert Nonyme

Bonjour

Je lis avec interêt vos billets, et ceux traitant de politique pas moins que les autres. Cependant, je n'ai pas le temps de consulter un nombre infini de blogs, et dans l'eventualité où, comme envisagé dans ce post, vous scindiez la destination de vos billets, tantôt sur ce blog, tantôt sur lieu commun, selon les thèmes abordés j'en manquerai une parti.

Merci pour votre Blog
A. Nonyme.

39. Le vendredi 26 janvier 2007 à 23:49 par Porfi

Difficile.
Moi aussi, j'apprécie les solutions où l'on peut éditer ses commentaires et les endroits où il faut s'inscrire pour poster. Mais je ne crois pas qu'alourdir votre dispositif empêchera des propagandistes motivés et organisés de s'inviter. Idem pour l'exclusivité chez Lieu-Commun.
Donc il faut faire confiance à l'individu.
Puis je pense qu'ayant déjà eu à affronter des grains, il vous reste tout de même une certaine expérience de la situation.
Il est vrai que cela risque de vous prendre du temps mais, au pire, une suspension générale est toujours possible. Quant aux données relatives à l'encombrement de votre salle d'attente, elles échappent à la prévision, donc au conseil.
Bien sûr, le niveau risque de descendre assez bas, c'est inéluctable, surtout dans les derniers jours ou entre les tours.
Je serai tenté de dire: soyez arbitraire le plus possible, de toutes façon la dialectique n'y perdra pas plus. Ceux qui auront des rancoeurs à exprimer pourront toujours le faire par la suite en eaux calmes puisqu'ils ne viendront pas que pour la circonstance.
Quelques âmes sensibles en seront blessées peut-être, ou des nouveaux. C'est un risque à courir. Et vous savez tout de même vous expliquer, me semble-t'il.
Bon courage en tout cas, c'est une expérience très intéressante.
J'espère seulement être assez disponible pour participer.
N'oubliez pas de prévoir quelques vacances ensuite.

40. Le samedi 27 janvier 2007 à 00:30 par Geo

Cher Maître.
Quelques remarques en vracs.
Certains auteurs des commentaires recherchent un dialogue seulement avec vous (et pas avec un groupe de personne), pour se faire, ils écrivent de manière aggressive et sans logique: en écratignant les principes qui vous sont importants, en défendant des fausses vérités/etc...: ils savent que vous allez réagir ..
L'ignorance ou pire :) : l'humour/ou une ironie décalée, d'après mon expérience sont des bonnes solutions à mon humble avis. (et la suppression des commentaires ensuite).
En bref, une attaque personnel mérite (de ma vision) très très peu de considération, mais beaucoup plus la suppression et l'oubli.

Sinon, dans le débat politique, on en vient très rapidement à parler de tous les sujets politiques (et pas seulement celui d'un article), bref, faut recadrer, recentrer, "vous avez peut etre raison mais hors sujet..", c'est très bien mais 0/20: hors sujet, etc..
(To be continued one day: Morphée m'attend).

41. Le samedi 27 janvier 2007 à 00:36 par atoon

Je pense qu'il existe sur ton site une communauté suffisamment développée pour que des lecteurs acceptent de prendre sur leur temps libre pour t'aider dans la modération du forum.

Le problème est qu'il te faudrait des outils d'administration partagée des commentaires et un forum pour définir les règles de modération que tu entends voir appliquer...

42. Le samedi 27 janvier 2007 à 00:41 par gros chat

Il y aura toujours des sujets à la fois politiques et à fortes incidences juridiques, et même d'autant plus que la recherche des effets d'annonces va à l'encontre d'une bonne cohérence des lois entre elles.

La solution est effectivement de couper, en le mentionnant, ce qui n'est que déversement d'émotions, de slogans, de propos stéréotypés, dans les messages. Cela incitera les intervenants à un minimum d'efforts, et facilitera la lecture.

Cordialement.

43. Le samedi 27 janvier 2007 à 00:53 par gros chat

@ atoon (n°41) :

Les contenus et tons des échanges déjà publiés donnent des limites par l'exemple. Il est inutile de formaliser tant.

S'il y avait un grand nombre de messages, là, d'autres questions de gestion du blog se poseraient, notamment de disponibilité pour le faire.

44. Le samedi 27 janvier 2007 à 01:10 par Hors sujet

En ces début de campagne troublés, comptez vous faire sur le "coup des RG" une exploration légale exposant :
les buts des renseignements www.legifrance.gouv.fr/WA...
les chances de la plainte de rebelle d'aboutir à autre chose qu'un non lieu (nulles à mon avis) ?

45. Le samedi 27 janvier 2007 à 01:19 par Pascal

Sous couvert de dépollution, vos questionnements et les mesures que vous entendez prendre, il y a aussi une volonté de débattre et de participer plus activement à cette campagne qui termine ce billet . Qui saurait vous l'interdire ? N'est ce pas une forme de devoir citoyen ?
Par principe, vous êtes ici chez vous. Votre audience dépend de votre style et de la perspective inédite pour certains qu'offrent vos billets.
Il me semble opportun que vous vous exprimiez sans vous brider au motif de votre capacité d'influence (difficilement mesurable en intentions de vote).
Dans ce contexte je suis partisan de votre approche de la censure.
En somme, en cas de dérive on sanctionne l'abus, on ne supprime pas le droit.


Je vote pour une présence du politique (qui n'est pas un vilain mot) ici même.
Bien sur le terrain est glissant et nous avons pu le constater dernièrement. Mais je ne doute pas que vos billets conserverons leur angle critique et plaisant, leur à propos.

Enfin, il me semble que votre journal y perdrait de son attraît s'il écartait totalement en période de campagne le prisme du droit. Inversement, je ne vois pas comment vous pourriez passer à côté de cette campagne.

Que la force soit avec vous Maître Eolas.

46. Le samedi 27 janvier 2007 à 02:20 par Yann

Deux choses:

1) en tant que militant je dois avouer que oui, souvent, la tentation est très grande d'aller au plus facile, de sauter sur un coup médiatique, de dire ce qu'on pense de telle ou telle bourde en voulant dire ce qu'on en pense et non pas tomber dans la critique primaire; je ne suis d'ailleurs pas sur d'y arriver tout le temps, mes lecteurs étant parfois forts dans leurs commentaires et/ou mails.

2) pour moi, encore plus malgré nos différends sur feu Mme la Constitution Européenne lors de la campagne en faveur de la réponse qu'on nous demandait de donner, j'ai toujours apprécié ce blog et son auteur et je dois avouer que le blog de maitre Eolas en enlevant les billets politiques "on" (ie les lecteurs fideles et réguliers) sentirait un manque. on sait, et on sent, que ca vous titille.
alors pour moi ce blog ne doit pas être amputé d'une excellente part des réflexions intelligentes de son auteur.
mais il est vrai que le défi serait aussi de faire vivre lieucommun!

47. Le samedi 27 janvier 2007 à 05:17 par ALCYONS- Marie-Christine BLIN

Je suis soulagée que la vedette que vous êtes se pose la même question que moi sur le contrôle a priori ou a posteriori car je me suis pris une volée de bois vert d'un UDF hargneux en commentaire de ma note sur ce sujet.
Etre traitée d'idiote parce que je réfléchis avant d'envisager de priver mes lecteurs de la liberté qui fait le charme d'internet en leur permettant de sauter d'un blog à l'autre avant de déposer un commentaire s'ils ont quelque chose à ajouter m'avait d'autant plus blessée que je me donne du mal pour répondre sérieusement aux commentaires et e-mails dont l'on me gratifie.
Voir que je ne suis pas la seule m'a remonté le moral !
Merci.

48. Le samedi 27 janvier 2007 à 07:49 par observateur_alien

ce ne'est pas la "net-campagne" qui est pourrie, c'est la campagne dans son ensemble. Allez savoir pourquoi ?
Un regard de juriste sur l'affaire Dahan serait bienvenu de votre part.

49. Le samedi 27 janvier 2007 à 08:33 par tam'

Je partage, et je ne suis pas le seul, cette analyse de votre part sur la capacité d'internet à se transformer en caisse de résonnance pour les rumeurs. Dans la 'vie réelle' (pas mieux), quelqu'un qui entend une rumeur ne la propagera pas en général, c'est un effort à faire. Sur internet, il suffit d'un copier-coller, qui est généralement fait immédiatement sans prendre le temps de vérifier l'information. Pour la campagne électorale, c'est tout aussi simple, il suffit de copier un texte quelque part, méthode qui prend quelques secondes (alors que la personne qui veut vraiment discuter, elle, y passera un temps nettement plus grand).

Votre méthode pour modérer votre blog me semble excellente.

50. Le samedi 27 janvier 2007 à 08:49 par roxane

Internet devait fatalement, tôt ou tard, être exploité comme tous les médias, à des fins de propagande. Le fait est que tous les moyens sont utilisés, et certains sont condamnables.
Cet espace est le vôtre, à ce titre, la modération ne fait aucun problème à mes yeux. Ce qui est à déplorer, c'est que la gestion des effets pervers de ce moyen de communication (le temps que vous passerez à modérer, etc) ait pour conséquence un moindre investissement dans la production de billets. Il y a là comme une inévitable absurdité. Néanmoins je vous fais confiance et je ne doute pas que je continuerai à avoir grand plaisir à visiter régulièrement ce blog. Je ne crois pas qu'il souffrira beaucoup des colleurs d'affiches...
Bon weekend !

51. Le samedi 27 janvier 2007 à 08:59 par FrédéricLN

Ô quelle chance j'ai de manquer de miel et de vinaigre ... et d'échapper ainsi aux mouches.

Plus sérieusement, bravo et bon courage. Continuez, Maître, sur la ligne actuelle, excellente et si appréciée. L'éclairage de l'avocat sur les thèmes et évènements de la campagne, du droit au logement à la SCI, est aussi précieux que ceux des économistes, des chômeurs, et tous autres citoyennes et citoyens.

52. Le samedi 27 janvier 2007 à 09:10 par Fred., de L.

J'ignore qui sont ces colleurs d'affiche dont il faudrait se méfier. Je ne dois pas fréquenter assez les endroits réputés faire mon opinion.

C'est étonnant de proposer de débattre sur la façon de virer les gens qui ne débattent pas correctement. Je pense que la méthode est déjà claire, ici, et connue de tous. C'est, déjà, une sorte de mépris un peu aristocratique qui fait que toute forme de contradiction qui ne respecterait pas une sorte d'étiquette... toute aristocratique... verrait le contradicteur viré. Oui. Voilà. En fait, c'est assez étrange, mais la contradiction pourrait porter sur le fond, mais bien souvent, elle porte sur la forme. Alors, forcément, on finit par ne retrouver que des débats entre biens pensants et bien écrivants. Ce qui, il faut bien en convenir, pour le tenancier, doit être un certain confort pour les nerfs et l'esprit.

Tout cela pour dire que comme les règles existent déjà et sont déjà connues de la plupart, j'imagine que ce nouveau débat, qui n'en est finalement pas un, à lire les 50 commentaires ci-dessus, ne va pas apporter grand chose. Continuez et faites comme vous voulez. C'est très bien comme cela. Et c'est d'ailleurs comme cela qu'on vous aime. Slurp.

Ceci dit. Ce n'est pas parce que je critique un peu gratuitement cette façon de gérer les commentaires, que pour autant, je n'aime pas vous lire. Comme beaucoup. Je pense que tout n'est heureusement pas à jeter. Mais tout de même. Quelles chevilles vous vous faites tous à lieu-commun.

53. Le samedi 27 janvier 2007 à 10:02 par schloren

Il ne faut pas perdre du vue que les commentaires polémiques ou déplacés sont consubstantiels à la nature de ce blog. Je m'explique : le blog de Maitre Eolas est un blog juridique qui ratisse assez large, bien au delà de la population respectable des juristes. C'est d'ailleurs son objectif : vulgariser, au sens noble du terme, le droit et les lois. Cette situation crée un paradoxe dès que le sujet ouvre sur d'autres dimensions que le droit : écologie, immigration, économie, présidentielle, bref, les sujets politiques pour faire court. Par exemple, nous connaissons tous l'aversion du maître des lieux pour les actions illégales des faucheurs volontaires et de leur figure totémique, José B. Il est clair que sur le plan du droit ces actions ont de quoi défriser le plus glabre des juristes. Les interventions sur ce sujet qui se situent hors des aspects purement juridiques portent donc naturellement en elles le germe d'un conflit. Les répliques de ceux qui jugent les externalisations négatives mais pour l'instant légales (tant qu'ils n'en rajoutent pas, cf. actualité récente sur la pub du Roundup "c'est bon pour la nature") de Monsanto infiniment plus grave pour la planète que le massacre de quelques pieds de maïs monsanctifiés créent fatalement un clash. Le blog s'adressant majoritairement à des non-juristes, il est naturel que l'espace des commentaires confronte la vision juridique à la morale et à la politique et provoque des frictions. J'en parle d'autant plus volontiers que je fus à l'origine de la fermeture d'un fil de commentaires suite à une réflexion assez peu amène sur un rapprochement d'Eolas que je jugeais déplacé. Eolas a beau jeu de ramener la discussion sur le terrain juridique ("la fin ne justifie pas les moyens"), le mal est fait. On remarquera cependant par une lecture attentive que sur des sujets qui le touchent, comme l'immigration, il lache volontiers un peu plus de mou côté juridisme :-) D'autre part, tout en restant d'une objectivité rare, Eolas étant un libéral déclaré, le choix des sujets et leur angle d'attaque n'est pas non plus toujours "neutre". Il récolte donc parfois ce qu'il a semé ; pour le désherbage des commentaires, je lui aurais bien proposé un produit célèbre mais on vient d'appendre qu'il n'était pas vraiment inoffensif (je sais, je suis très lourd parfois). Bref, tout ça pour dire que le positionnement de ce blog est de facto ambigu et c'est sans doute ce qui le rend intéressant. La qualité d'un commentaire est donc tout à fait subjective et la modération intelligente a posterirori me parait le moindre mal. Et en plus comme Eolas est chez lui, après tout, comme ils nous le rappelle régulièrement, il fait ce qu'il veut.

54. Le samedi 27 janvier 2007 à 12:26 par Pégase

Maître, mon incompétence "technique" en informatique m'oblige à proposer des solutions de grand mère mais ne disposez vous pas d'un moyen d'empècher le "copier-coller" sur votre blog?
En effet, il facile de rebondir sur un commentaire en citant son numéro et son auteur; et les liens hypertextes sont largement suffisant pour connaître le contenu d'une référence citée.
Une affiche c'est souvent très long et vous dissuaderiez pas mal de parasites en les obligeant à taper à la main leur propagande!
Bon WE!

55. Le samedi 27 janvier 2007 à 12:42 par Lucie

à Vanille : comm. 9 : certes, les lecteurs assidus de ce blog sont aptes à laisser de côté les messages des colleurs d'affiche, mais qu'en est-il des autres ? De ceux qui surfent et découvrent ? Personnellement, ça ne fait pas longtemps que j'ai découvert le blog de Maître Eolas, et l'un des points positifs, AMA, est la qualité des commentaires.
@ Eolas : si vous souhaitez parlez politique et éventuellement sortir du cadre juridique du Journal d'un avocat, pourquoi ne pas écrire certains billets dans un autre couleur, afin que les lecteurs s'y retrouvent ? (je ne parle pas de commentaires, qui sont marron ;)). En tout cas, il serait vraiment dommage que vous boycottiez la campagne !!!
@ Eolas bis : je me demande si je ne préférerais pas que vous modériez les commentaires, car même si vous supprimez a posteriori, une conversation peut s'engager entre lecteurs-commentateurs, que ceux qui arrivent pour lire après suppression du premier post peuvent ne pas comprendre, d'où le risque qu'ils répondent à côté de la plaque... Mais bon, ça doit être terriblement chronophage, en effet.
Personnellement, mon petit blog est modéré, mais j'ai vu que vous aviez écrit un billet concernant la responsabilité pénale des propos d'un forum modéré, je n'ai pas tout compris, c'est normal, j'ai du mal avec le droit ;) mais j'ai l'intention d'y revenir.
@ Eolas ter : vous dites : "Les textes des commentaires concernés sont conservés, et la suppression est tout à fait réversible si leur auteur se manifeste auprès de moi pour m'expliquer en quoi mon courroux n'était pas justifié", mais il y a un moyen de se manifester auprès de vous, autre que le commentaire ? Un bouton que je n'aurais pas trouvé ?

56. Le samedi 27 janvier 2007 à 15:01 par Coyote

Contacter Maitre Eolas ? Peut-être ici chère Lucie ?
maitre.eolas.free.fr/jour...

57. Le samedi 27 janvier 2007 à 15:07 par Henri

Depuis que le monde existe, les campagnes électorales ont été dures, parfois sanglantes, rien de nouveau sous le soleil, on peut s'en offusquer, on peut aussi penser que les citoyens y étant très attachés sont parfois poussés à des excès.
Je suis toujours très réservé sur cette notion : "on n'avait jamais vu ça".
Ce qui est nouveau est la présence des blogs et des commentaires.
Ca va dans le sens d'une démocratie plus pointue. Mais évidemment cette nouveauté charrie ses déchets.
Et je suis tout à fait d'accord avec cette idée de vous protéger (vous êtes chez vous) de ces excès-là.

58. Le samedi 27 janvier 2007 à 15:38 par Lucie

@ Coyotte : merci ! (et dire que je viens de changer de lunettes :-( )

59. Le samedi 27 janvier 2007 à 17:19 par kombucha



* un système d'enregistrement comme sur un forum : ban d'IP pour les colleurs d'affiches.
* moins de travail pour vous.
* liberté assurée pour nous.

---> J'y ai pensé, mais ai écarté cette solution. Les colleurs d'affiche prendront les trente secondes nécessaires pour créer un compte, mais pas un commentateur occasionnel particulièrement pertinent, comme un magistrat ou un conseiller de tribunal administratif, qui ayant peu de temps, sera rebuté par tout obstacle.

Eolas

Je ne parlais pas de ban de login, mais bien d'IP (la création de compte sera impossible tant que c'est la même IP). De plus, l'identification des commentateurs permettra d'identifier les personnes auxquelles vous pourrez peut-être, déléguer l'exercice de la souveraineté , pour maintenir l'ordre public sur les commentaires.
Après il est (vrais que les commentateurs pertinents et occasionnels devront prendre 48 secondes pour s'inscrire... D'où l'idée d'un système mixte :

enregistrement + modération a postériori
pas d'enregistrement + modération a priori

C'est possible techniquement, mais au delà de mes compétences.

60. Le samedi 27 janvier 2007 à 17:36 par Duncan

Tout d'abord bravo pour votre blog. Gardez ici vos billets plus politiques. Vote blog est un tout. Et ne vous refusez pas d'aborder tel ou tel thème. Vous tenez un blog de grande qualité ne l'oubliez pas lorsque vous subirez encore des procès pour partialité.
Pour les colleurs d'affiche qui personnellement m'exaspère de plus en plus, je dirais "ordre juste" ou "tolérance zéro" au choix.
Peut être un système d'alerte en dessous de chaque message que chaque lecteur ou peut être seulement ceux qui s'inscrirait pourrait activer et ainsi vous alerter plus rapidement. On peut également imaginer quelques contributeurs réguliers qui pourrait s'occuper de cette alerte. Le dernier mot vous revenant pour supprimer ou non ces messages mais un travail de tri aura été effectué en amont.

61. Le samedi 27 janvier 2007 à 21:12 par Lucas Clermont

Le facteur limitant, c'est vous : qu'est-ce que vous êtes capable d'encaisser psychologiquement ? Quelle distance êtes-vous capable de prendre par rapport aux attaques ? Vous avez sans doute remarqué que ce qui blesse le plus, dès qu'on aborde la polémique politicienne, ce n'est pas l'attaque frustre, mais au contraire celle subtile qui trouve par expérience le point faible.

D'autre part, quel lectorat recherchez-vous ? C'est l'autre point de vue. Vous avez sans doute remarqué par exemple lors de la série récente de 3 articles polémiques que le niveau des commentaires (et des commentateurs) s'éffondre. . Un article argumenté long rebute les blaireaux. Un article court qui peut se lire en pour - contre, bien - mal, tout le monde peut le comprendre et commenter.

Quand vous aurez résolu cela, on s'arrangera des modalités de tri.

62. Le dimanche 28 janvier 2007 à 02:18 par Pascal

1 - Vous êtes chez vous.
2 - Ce chez-vous vous déborde et prend des allures de service public.
3 - Visiblement votre envie de débattre semble monter irrésistiblement.
D'ou, le cas de conscience.
4 - Je suis favorable à la présence du politique ici même et j'espère que votre mode de traitement contribuera à élever la qualité du débat à l'instar de vos billets coutumiers. Si telle n'est pas votre ambition à quoi cela rimerait il ? Où serait la cohérence de votre blog ?
5 - Je suis favorable à la censure a posteriori : on ne supprime pas le droit, on sanctionne l'abus.
6 - Mon voeux : que le politique n'occulte pas absolument le juridique.
Que la force soit avec vous Maître Eolas

63. Le dimanche 28 janvier 2007 à 03:16 par Jerome

Vous êtes très prisés par le PS en tous cas...
linuxfr.org/~thermos/2362...
Bon courage, il va y avoir du taf, je vous conseille de prendre 2 à 3 personnes dignes de confiance à qui vous donneriez les droits de modif de DotClear et qui s'engageront à ne faire qu'élaguer les colleurs d'affiches avant le passage de votre verbe.

64. Le dimanche 28 janvier 2007 à 11:51 par kombucha

c'est lamentable le rappel à la net étiquette à la fin du mail

65. Le dimanche 28 janvier 2007 à 13:54 par Frastealb

Salutations Maitre,

Suite aux commentaires 61 et 20, j'aimerais bien avoir l'avis du juriste sur la légalité des pratiques du parti socialiste ... Et d'ailleurs qu'en est-il des "vrais" colleurs d'affiche, je pense notamment à ceux du FN qui polluent les jolies façades du département calme où je vis ( 07 ).

Et puis, y'a t'il eu une suite au spam de l'UMP ? ( linuxfr.org/forums/12/117... , www.liberation.fr/page.ph... ).

Quoi qu'il en soit, je ne m'étonnerais désormais plus que ça soit toujours à peu près des mêmes que les média parlent, ces mêmes qui sont les premiers à pourrir notre paysage "virtuel"...

Au plaisir de vous re-lire.

66. Le dimanche 28 janvier 2007 à 13:54 par verdun55

Moi je suis un mouton et tout ce que vous préconisez cher Maître me va...Cela dit comme je ne consulte que deux blogs le votre et celui de Jean-Marc M. le copié-collé des "colleurs d'affiches" me va bien quand je sais qui ils sont. Pourquoi ne pas laisser les commentaires en signalant qu'il s'agit de "colleur d'affiches" ?

67. Le dimanche 28 janvier 2007 à 16:20 par gros chat

@ Verdun55 (n°64) :

Vous ne croyez pas que les colleurs d'affiches pourraient se contenter de laisser un lien ? Donc, je vote pour le décollage des affiches !

68. Le dimanche 28 janvier 2007 à 16:31 par yellowrose

Et si l'on cherchait à déterminer les sujets importants sur lesquels nous aimerions voir se prononcer les protagonistes de la campagne présidentielle?

L'un des sujets importants, il me semble, est la cohérence de l'agglomération parisienne (11 millions d'habitants) en matière des transports, et en particulier les transports en commun.

Je pense que la fonction du maire de Paris est nuisible à une telle cohérence, et sa politique limitée à l'œuf entouré du périphérique parisien est d'un égoïsme à hurler.

Je pense que le système des zones de transport servant de base à la tarification de la RATP est inadmissible, illisible, pénalisant pour toute l'agglomération parisienne et favorisant les communications à travers le centre de la ville de Paris.

Je pense que le manque de redondance de certains parcours clefs (par exemple vers les aéroports de Paris, CDG et Orly) est suicidaire et s'apparente à une intention de nuire programmée.

Je pense que les TGVs partant du centre de Paris devraient tous avoir un arrêt dans l'agglomération parisienne, permettant de prendre le train sans aller au centre de l'œuf parisien.

Voilà pour commencer.

69. Le dimanche 28 janvier 2007 à 16:41 par Celui

Parisianisme, quand tu nous tiens...

Il n'y a qu'un seul sujet majeur : la dette. La France a une dette de 1850 milliards d'euros (hypothèse basse et ne prenant pas en compte les régimes spéciaux) Ce qui fait que chacun des 62 millions de Français est endetté via l'état d'au moins 30 000 euros. Le montant des intérêts (si 3% d'intérêt - hypothèse sortie de ma tête ne connaissant pas les chiffres) s'élève à 55,5 milliards d'euros. En dégageant cette somme, alors oui, ensuite il serait possible de parler politique et des crêper le chignon pour savoir comment les répartir...

70. Le dimanche 28 janvier 2007 à 16:50 par Turing

Juste une remarque sur les suggestions de filtrage par adresse IP, qui me paraît malaisé en pratique.

Il y a des adresses IP fixes, et celles dites dynamiques. Si je débranche mon modem ADSL, je perds mon adresse IP. En me reconnectant, je m'en verrai attribuer une autre, parmi le 'pool' d'adresses gérées par mon fournisseur d'accès internet.

Par ailleurs, notre hôte souhaiterait-il prendre (perdre?) le temps d'éplucher le log de connexion pour repérer les infractions?

71. Le dimanche 28 janvier 2007 à 18:11 par yellowrose

@Celui (n°67):

1. Parisianisme c'est 18%+ de la population. En ce qui concerne les transports, c'est bien plus.

2. La difficulté est de dépenser mieux l'argent, pas de dépenser plus. D'où l'interêt de poser la question aux protagonistes politiques.

3. Si vous voulez vous noyer dans la dette, cf. www.aft.gouv.fr/

72. Le dimanche 28 janvier 2007 à 21:01 par Gugu

Il n'y a qu'un seul sujet majeur : la dette. [ ...snip le blabla lénifiant... ] alors oui, ensuite il serait possible de parler politique et des crêper le chignon pour savoir comment les répartir...<=== Et hop un autre colleur d'affiche de grillé...
Sont absolument partout, pourrissant tous les blogs qu'ils rencontrent et surtout ne tenant pas 30 secondes d'une discussion un peu pointue car ne connaissant du sujet qu'ils balancent que ce que leur en disent leur tracts virtuels...
Honnêtement Maitre je vous souhaite bon courage pour tout le travail que cela va générer.
Quant à la question fondatrice de ce billet je suis d'avis que vous continuiez a nous abreuver de vos billets quand bien même ils seraient politiques. Si nous suivons ce blog c'est que ce que vous avez à dire (quoi que ce soit) nous intéresse au plus haut point.
Continuez ainsi nous vous suivrons!

Gugu

73. Le dimanche 28 janvier 2007 à 23:11 par Phil67

Il me semble également que le sécateur virtuel du maître de scéans reste la moins mauvaise approche : toutes les solutions purement techniques sont soit contournables soit dissuasives et désagréables pour les véritables intervenants.

Des lecteurs habituels (de confiance) pouraient également contribuer à la détection des trolls pour augmenter l'efficacité du procédé (qui a dit délation avec les numéros de commentaires incriminés ;-))

Enfin chaque section censurée pourrait être judicieusement remplacée par un renvoi aux clauses de la charte "Néthique" des colleurs d'affiches PS qu'ils violent eux-mêmes ici allègrement (en lieu et guise de "rappel à la Loi" ;-))
Google : "colleurs affiches" renvoie immédiatement sur wiki.nethique.info/wiki/U...
• Avant de poster un message, vérifiez s'il correspond bien au sujet du billet.
• Respectez le débat, respectez votre lecteur : ne faites pas de copié/collé d'argumentaires tout faits, c'est votre avis et votre avis seul qui doit s'exprimer.
• Prenez garde à ne pas perdre votre temps à engager le débat avec des "trolls". Un "troll" est un individu qui persiste à lancer des discussions sur des sujets qui fâchent ou à semer la zizanie entre les participants. (NDLR: on n'est jamais mieux servi que par soi-même).

Longue vie à ce blog qui fait honneur à l'intelligence de ses lecteurs ...

74. Le lundi 29 janvier 2007 à 01:11 par groland

//Je vous rappelle que mes commentaires apparaissent en marron.

Eolas//

je le sais bien, c'etait une [tentative de blague]

75. Le lundi 29 janvier 2007 à 02:07 par El Ronchon

Maître,

Il serait fort dommageable pour la "blogosphère" que vous vous interdisiez de poster votre avis sur le déroulement de la campagne, en particulier sur votre site.

Je ne suis pas du tout choqué de votre souhait de censurer certains propos de "colleurs d'affiches". Même si une de vos lectrices assure ne pas être gênée par de tels commentaires, il est préférable qu'ils soient supprimés. Car il pollue ! En ces temps écologistes, il faut penser à tout. De plus, votre méthode largement exposée laisse tout espoir de voir un commentaire abusément censuré, réhabilité grâce à l'acharnement du commentateur et grâce aussi à votre clairvoyance !

Vous avez ma bénédiction !

76. Le lundi 29 janvier 2007 à 11:17 par Christophe

Viens de trouver cela ce matin, via un blog pointant sur nous... cjoint.com/data/bBrN3L5ii... Me suis dit que ça t'intéresserait ;-)

Amitiés,

Christophe

77. Le lundi 29 janvier 2007 à 12:43 par picard triomphant

Je ne sais pas si avec comme principaux protagoniste,à savoir Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy,on peut envisager autre chose que le début de campagne que nous avons,.C'est un mélange de discours pour une élection cantonale partielle(oui,l'abribus sur la D 402 sera construit!) ,de "Pork and Barrel "(tout promettre à tout le monde),et d'incantations mystico-gnan-gnan....).VGE versus Mitterrand,ça avait plus de style

78. Le lundi 29 janvier 2007 à 13:05 par Benhur

A la lecture du commentaire 63, je crois qu'il sera très difficile à l'avenir de lire les commentaires relatifs à la campagne. Comment distinguer des militants des autres s'ils prennent le temps de vous écrire avec les formes et qu'ils cherchent à faire passer un "axe". Très sincèrement maître, vous êtes le seul à pouvoir déterminer la nature des propos qui vous sont adressés et j'espère simplement que vous ne perdrez pas trop de temps à devoir séparer le bon grain de l'ivraie. Bon courage à vous. Votre décision sera la bonne mais n'oubliez pas que nous vous lisons avant tout pour votre regard de juriste et que nous ne saurions tolérer toute pétition de principe de la part de vos commentateurs. L'autre risque est que nous soyons découragés à l'idée de lire 2500 commentaires et que nous nous limitions à votre billet alors que vous avez pris soin de nettoyer le mur pour notre plus grand bonheur.
Je vous félicite pour la qualité de vos billets et espère avoir le temps de vous lire de façon plus régulière.
Votre (nouveau) fidèle lecteur,
B.

79. Le lundi 29 janvier 2007 à 15:00 par Comme une image

Je partage l'avis de K² (@ 10) en réponse à celui de schloren (@5) : laisser aux internautes le soin d'évaluer les commentaires, ce serait une parodie de démocratie (écrabouillable à coup de technologie) et quand bien même, ce n'est pas au peuple de prendre le pouvoir dans les commentaires d'un burp mais bien à son auteur (responsable de la « ligne éditoriale »). J'étais un peu consterné, en tant que militant, de recevoir l'appel au collage internet signalé @20. Je rejoins la constatation liminaire de Maître Éolas sur la qualité médiocre de la campagne électorale « sur les ondes » et espère (encore) du net qu'on y hausse le débat.
Chaque jour, les ondes déversent leur torrent d'insanités avec des sondages plus débiles/débilitants les uns que les autres. On y apprend donc que les Français trouvent Bayrou « courageux » (à 75%) ou que la campagne de Sarkozy est jugée plus « solide » ou moins « moderne » que celle de Royal. Misère ! On n'est vraiment pas loin du concours de beauté et j'attends avec impatience le moment où l'on pourra examiner les molaires de nos candidats.

Hélas, être militant (ou partisan, comme on voudra) ne prive pas automatiquement de l'usage de son cerveau, et ceux qui croient que la campagne se gagnera à coup de copiage/collage (chouette, c'est un peu plus écolo que le brick-and-paper-and-glue) se méprennent (enfin, j'ose le croire).

80. Le lundi 29 janvier 2007 à 17:42 par Bébert

Donc vous voilà en pleine tempête pré-electorale et vous vous plaignez des colleurs d'affiche. Plaignez aussi vos confrères les ponts, murs, bornes, panneaux en tout genres qui supportent sans broncher la tronche d'untel ou d'un autre.
A défaut d'une technique informatique imparable pour éloigner les malfaisants vous pouvez toujours mettre au frontispice de votre blog "Défense d'afficher — Loi du 29 juillet 1881", tout le monde comprendra.

81. Le lundi 29 janvier 2007 à 18:02 par ceci n'est pas une pipe

ceci n'est pas un copié-collé :

www.dailymotion.com/video...

Ce n'est pas du spam /du copier-coller / du collage d'affiche etc, c'est le réel et non les émanations intellectuelles de quelques individus bien repus d'éducation bien pensante, correctement nourris, suçotant quelques pailles ramassées en dépit d'un bastaing dans l'orbite.

A ceci j'ai envie de rajouter que, hasard de notre langue, homozygote, homuncule, hongre, hongrois, honnête, se côtoient dans le dictionnaire, est ce le hasard ou bien la théorie du chaos ?

Cordialement.

82. Le lundi 29 janvier 2007 à 18:07 par ceci n'est pas une pipe

/video/51109

83. Le lundi 29 janvier 2007 à 20:50 par Clems

@79
Les questions sont effectivement mal posées. Pas étonnant que les sondeurs se trompent avec de telles questions. C'est purement orienté pour faire plaisir aux clients.

Personnellement, je fais confiance à mon microcosme et je constate qu'il y aura un effet vote utile en faveur du PS. Qu'une personne de plus veut voter le pen uniquement pour faire exploser le system, que bayrou est effectivement le troisième homme dans la bourgeoisie. Ceux qui votaient chevenement voteront pour lui, il faudrait donc additionner les voix de chevenement + celles de bayrou + un bonus pour se faire une idée de ce qu'il devrait obtenir.

Reste le mystère Chirac, je l'imagine bien y aller seul.

84. Le lundi 29 janvier 2007 à 23:13 par Sagittarius

Les "colleurs d'affiches" disséminent leurs écrits et viennent polluer la qualité du débat. Il est difficile de s'en protéger et de pareilles manifestations peuvent apparaître comme une menace à cet espace de pensée libre. Peut-être la manière des OGM qui disséminent sur le champ voisin en agriculture biologique sans que son exploitant ne puisse préserver son exigence qualitative de production ?

85. Le mardi 30 janvier 2007 à 01:45 par wesson

Bonsoir maitre,
il est toujours amusant de vous entendre parler de démocratie tout en expliquant sans rire que pour que celle ci soit vivante et pas le chaos, vous allez couper de çi et censurer de là, pour le plus grand bien de la communauté bien entendu.

Vous êtes chez vous, vous faites ce que vous voulez - mais n'appelez pas l'estampille "commentaire intelligent accepté par Eolas" une participation au bon débat démocratique.

Tout ce que j'en retire c'est que en voulant parler de la qualité de la campagne électorale, vous en venez à parler de votre comportement à vous, ce dont vous en conviendrez n'apporte strictement rien à la qualité dudit débat.

à propos de la campagne:
Ah, comme j'aimerai trouver quelqu'un qui s'étonne que en une année, Monsieur Sarkozy compte à son patrimoine plus de 800.000 euros qu'il n'avait pas l'année précédente, vu qu'alors il ne payait pas l'impôt sur la fortune.
Comment un ministre qui gagne en gros 10.000 euros par mois se retrouve avec une telle augmentation de patrimoine ?


Y a t'il quelqu'un pour m'expliquer cela, j'ai du mal à comprendre...

86. Le mardi 30 janvier 2007 à 09:47 par frastealb

@wesson : 85
Tout à fait d'accord sur la remarque (partisane et qui verra donc la censure du message) par rapport au patrimoine du candidat de l'UMP.
Partisane, car le traitement de ce genre d'information est inégal, il faut préciser par ailleurs que les revenus du foyer fiscal de la candidate du PS sont au moins le triple... (certains site diffuseurs de propagande, en comptant les indemnités de personnel parlent de 60000euros pour ce couple, ce que je pense être excessif).

Cependant ce genre de remarque ne font pas du tout avancer le débat politique sur le fond... ou alors si, le fond de la poubelle, et vous êtes donc partie prenante du débat sale et puant de ce début de campagne.

Qu'en est il de la croissance, de l'emploi, du pouvoir d'achat, de la justice sociale, des relations internationales, de l'Europe ? Quelle vision nos candidats ont-ils de notre pays en termes d'économie, sommes nous condamnés par leurs équations à un chomage fort pour une inflation faible ( fr.wikipedia.org/wiki/NAI... ) ? Quelle République pour les Français une 5-bis, une 4-bis ? Une question importante, car stratégique, quel sera le gouvernement du futur Président de la République ?

J'aimerais enfin, dans cette campagne, voir un programme, qui annonce la couleur, et surtout ne pas avoir à faire les frais d'une stratégie électorale plutôt qu'une stratégie politique, en effet j'entend déjà dire : si le second tour est UMP contre PS alors l'UDF pourrait avoir ses places au gouvernement... ce genre d'informations est absolument révoltant... Les candidats préfèrent-ils donc gagner pour gagner plutôt que de gagner en appliquant leur propre politique ? Triste France... Nous en sommes toujours au combat gauche contre droite, et pour certains nous nous révoltons toujours d'avoir eu le FN au second tour de 2002, tout me porte à croire que nous allons droit vers une situation similaire, voire pire, si les candidats ne se mettent pas à l'honnêteté politique, en considérant notamment la possibilité de travailler "ensemble" de manière démocratique.

(oups ça a fini en coup de gueule, désolé, j'espère ne pas être modéré).

Un électeur déçu parmi tant d'autres...

87. Le mardi 30 janvier 2007 à 10:51 par Marie

totalement hors sujet, désolée mais je voulais savoir si vous aviez pu voir le téléfilm sur l'affaire Ranucci passé hier soir sur TF1. Dans la série "on fait les choses sans consulter d'avocat" c'était assez réussi, car l'audience de la cour d'assise telle qu'on nous la montre se finit par une reprise de parole de l'avocat général après la plaidoirie de la défense, sans qu'ensuite la parole soit redonnée à cette dernière.
Donc de deux choses l'une : soit les avocats de Ranucci qui n'ont pas fait de pourvoi en cassation pour invoquer cet élément ont commis une grosse boulette... et je ne pense pas que ce soit possible, soit cela ne s'est pas déroulé comme indiqué, et alors le reste du téléfilm est peut etre aussi entaché d'approximations ?

Des approximations ? A la télé ? Impossible. Ca se saurait...

Eolas

88. Le mardi 30 janvier 2007 à 11:56 par hungarian fear

Sinon, je fais quand même remarquer qu'aucun des candidats ne s'est prononcé en faveur de la naturalisation de M. Del Vecchio, auteur d'un coup de tête (?) sur le divin Monsieur Materazzi.

A quand une pétition pour lui accorder le statut de citoyen d'honneur ? Si même Bové en a obtenu 15.000...

89. Le mardi 30 janvier 2007 à 12:08 par Véronique

@ Marie

il y a sur C. Ranucci le livre de Jean-François Le Forsonney : "Le fantôme de Ranucci" (2006). Je crois que cela peut éclaircir vos interrogations. Même si, ce livre est une de mes déceptions de lecture. Il y avait là, me semble t-il, un grand sujet. Je pense que Maître Le Forsonney est passé à côté.
Pour le téléfilm de TF1, c'est une succession de séquences en forme de clips. Sans intérêt, ni ambition, ni envergure. Un grand sujet a été traité avec négligence et désinvolture.

90. Le mardi 30 janvier 2007 à 12:31 par vanille

#87 : la reprise de parole de l'avocat général n'est pas une erreur : cela s'est effectivement passé comme cela.
c'est en tout cas ce que raconte gilles perrault dans son livre "le pull over rouge", qui est certes partisan, mais bien documenté.
j'ai regardé le film qui se termine par le réveil en pleine nuit de rannucci pour être conduit à la guillotine.
j'ai foncé alors relire le billet "ça se passait comme cela" d'octobre, et j'ai, une fois de plus, été émue.

91. Le mardi 30 janvier 2007 à 12:44 par Véronique

@ Vanille

La douleur et le deuil de Madame Ranucci méritaient infiniment plus et mieux que cette mosaïque médiocre faite de clichés et de redites.

92. Le mardi 30 janvier 2007 à 13:17 par vanille

# 91, véronique :
je répondais juste au commentaire sur la reprise de parole de l'avocat général et disais que j'avais été émue quand je pensais au dernières heures de ranucci, ou de tout autre condamné à mort d'ailleurs.
il est vrai que ce téléfilm, pour ce qui est du déroulement des faits les a tres/trop vite résumés.
mais je ne partage pas ton opinion sur l'image de cette mère, bien interprétée par catherine frot.
je ne pense pas, de toute façon, qu'on pouvait attendre plus d'un téléfilm qui ne se voulait pas un documentaire précis sur l'affaire ranucci, mais cherchait à monter le rôle de la mère.

93. Le mardi 30 janvier 2007 à 13:31 par Véronique

@ Vanille

Je ne peux pas développer maintenant car je reprends mon travail dans 5 minutes.
Je suis désolée si ma réaction est apparue vive. J'ai simplement de la colère contre la façon dont TF1 a traité ou plutôt n'a pas traité cet immense sujet.
Vanille, même un téléfilm doit avoir de l'ambition. Ou alors il faut que les TF1 laissent à des cinéastes, des vrais, le soin et l'intelligence de nous parler de Madame et de Christian Ranucci.

94. Le mardi 30 janvier 2007 à 13:48 par Marie

@Vanille : je ne doutais pas de la réalité de la reprise de parole de l'avocat général, mais je me demandais si ensuite, la parole avait été redonnée à la défense comme les textes l'imposent. Car cela n'apparaît pas dans le téléfilm et si cela n'a pas été fait, cela justifiait un pourvoi en cassation

95. Le mardi 30 janvier 2007 à 14:55 par vanille

véronique : je comprends tes propos sur le téléfilm, même si je ne les partage pas tous.
on est cependant d'accord pour dire que ce n'est pas du grand cinéma !

marie : les avocats de ranucci ont effectivement fait un pourvoi, voici le lien vers l'arrêt : www.legifrance.gouv.fr/WA...
l'article 346 du CPP n'interdit pas au ministère public de répondre aux plaidoiries des avocats, à condition que ces derniers aient la parole en dernier.
mes compétences en procédure pénale étant limitées, le maître de ces lieux aurait-il le temps et surtout verait il de l'intérêt à nous faire un billet sur ce sujet ?

96. Le mardi 30 janvier 2007 à 17:56 par mèje

Cher maitre
Vous m'aviez aidé quand je vous la sollicitais..un juste retour des choses..9,857 à lexamen d'entrée de l'école d'avocat..plus de nécessité de moyens à soulever.On m'informe qu'une erreur a été commise:je suis admise!mauvais calcul des coefficients m'en demandez pas plus.3 autres étudiants sont dans la meme situation que moi.Je devrais penser à demander la réparation de mon préjudice moral..Je me devais de partager ma joie avec vous.Et ça vaut tout l'or du monde.
Cordialement

97. Le mardi 30 janvier 2007 à 18:04 par stefz

Je pense que les solutions que vous proposez sont tout à fait pertinentes, et en cohérence avec le fond des points de vue que vous défendez.
Moi même militant socialiste, j'avais été choqué, en décembre, par les modalités proposées par la fameuse "cellule de veille". Non par le fait que mon parti s'organise pour assurer la présence de nos idées dans la Netcampagne - après tout, internet est un espace public -mais bien par les modalités proposées, et le navrant appel à "copier-coller". Malheureusement, tous les militants ne sont pas au fait des pratiques du débat démocratique sur internet, et le pire, que je présageais, est arrivé : des interventions contre-productives, qui finalement vont jouer contre nous !
J'espère qu'on en restera là, que ce travail de censure ne vous mobilisera pas trop, et qu'on en reviendra rapidement à des échanges raisonnés.
Au plaisir de vous lire,

98. Le mardi 30 janvier 2007 à 18:48 par Marie

@Vanille : merci pour le lien. Il résulte de cet arrêt que la parole a bien été redonné aux avocats de Ranucci et à ce dernier après l'intervention du ministère public. Il est donc logique que le pourvoi soit rejeté sur ce point (en revanche d'après ce que je lis dans l'arrêt il y avait une contestation sur la question de savoir si les pièces nouvelles produites par le MP avaient été communiquées aux avocats, contestation également rejetée).
En tout cas cette partie de l'audience postérieure à la reprise de parole de l'avocat général n'apparaissait pas dans le téléfilm, d'où mon interrogation, et c'était donc une approximation de la part des scénaristes. De même on apprend à la lecture de l'arrêt que les avocats de Ranucci avait fait une demande d'encéphalographie à la Cour d'assises, alors qu'à la vision du téléfilm j'avais compris que la demande n'avait pas été faite, Ranucci n'étant pas d'accord pour la formuler.
Encore une approximation. Certes, comme le disait Me Eolas, rien de très surprenant que des approximations à la télé mais ça continue de m'énerver.

99. Le mardi 30 janvier 2007 à 19:40 par Véronique

@ Vanille

L'histoire de Christian Ranucci est une suite de négligences et de désinvoltures. Je ne sais pas si il était coupable ou si il était innocent. Je ne pense rien.

Mais réduire cette affaire à du reader digest déssiné à gros traits et mené à la hussarde est un manquement de plus à ce garçon de 22 ans. Qu'en est-il de ce face à face tragique entre deux jeunes gens, je parle de Christian Ranucci et de son jeune avocat? Qu'en est-il de toutes les années de Madame Ranucci dans l'absence de son fils?

Je pense que quel que soit le sentiment ou le jugement qu'on peut porter sur cette affaire, ceux qui touchent à nouveau à Christian Ranucci se doivent de lui témoigner, à lui, et à ceux qui l'ont accompagnés, au minimum, de la précaution.

Il ne s'agit pas de savoir si la télé fait du petit ou du grand cinéma. Il s'agit de rendre à ce drame sa complexité et sa nuit. Je pense que si on n'est pas capable ou que si on ne veut pas être dans cet d'état d'esprit, le mieux pour des producteurs et des réalisateurs de téléfilms est l'abstention.

@ Maître Eolas

Merci d'avoir permis ce hors sujet

100. Le mardi 30 janvier 2007 à 19:57 par Clems

Bon et puisque mon Maître est dans le tunnel actuellement, je signale pour ceux qui ne suivent pas que le projet de loi en faveur des consommateurs ainsi que la "class action à la française" (procès de groupe) est retiré et ne sera pas débattu selon toute vraisemblance sous cette présidence.

En fait, si victoire du court Nicolas pour encore plus de pouvoir (le petit est sympathique), jamais trés probablement.

101. Le mardi 30 janvier 2007 à 22:12 par Histoire de Toto

C'est le nain du petit nicolas qui fouille la chambrée de son (abondamment) illustré de père, en son absence , à la recherche d'une fiche des RG concernant ses petits camarades du centre de formation des apprentis [pour lequel l'admission est possible dés huit ans] mais à cet instant, un bruit de pas dans le couloir _conduisant à la précédemment citée_ l'amène à ramper sous le lit paternel et a y camper dés lors.

La " cécilia et son homoncule s'affalent sur le dit, plusseyant à qui, à quoi.
Le "fourbe", correctement sailli des cornues des alchimistes outre-libérales-atlantistes, à cet instant se répand et annonce :

Cécilia, dans tes yeux, je vois nos ADN .....

A ce moment le nain du petit nicolas, n'y tenant plus, se glisse hors les moutons et déclare : "papa, si tu veux l'ADN des jeunes gens qui ont dérobé ce scooter, qui "était" la propriété mienne, encore il y a peu, et ben, c'est pas dans les yeux de la cécilia qu'il faudrait chercher....

_Ce qui précède est libre de droit_

Jean-Claude P.

102. Le mardi 30 janvier 2007 à 23:15 par Daniel

Message personnel:
La caravane passe Stop.
Nous avons capturé Ben-Laden Stop.
Si vous avez une mobilette, prenez l'assurance Sarkosy:
enquête criminelle assurée Stop.
Le 1fev, à 20h01, lorsqu'on remontera en fonction nos disjoncteurs de courants: comme cela sera synchronisé: cela fera disjoncté la centrale nucléaire de Nogent www.lalliance.fr/ Stop.
Maitre Eolas est le meilleur Stop (tentative désespéré pour éviter la corbeille trop rapidement)
Dans le chocolat blanc, il n'y a pas de cacao Stop.
La justice impartiale est une utopie Stop.
Si vous voulez tester l'écran bleu de la mort en 3D, passez à Windows Vista (je plaisante, par contre, la gestion DRM et la révocation des pilotes voir de périphériques, je plaisante moins..) Stop
La publicité et les choix des téléfilms à diffuser ne sont pas destiner à nous divertir ou nous conseiller mais à nous conditionner. Stop.
Il est 23h14 heure local et je vais appuyer dans 5 secondes sur le bouton envoyer: je serais alors le 100eme commentaire du post (à moins d'avoir été dépassé): j'ai gagné quoi ?
(je précise qu'en terme de lisibilité, j'ai abandonné la lecture des précédents commentaires: too much).
Au premier tour des élections: je ne vote pas contre quelqu'un ou pour protester, me suis déjà fait avoir une fois.., je vais voter ce que je voterai au second tour.

103. Le mercredi 31 janvier 2007 à 07:15 par Caribou

@Damien : "Au premier tour des élections: je ne vote pas contre quelqu'un ou pour protester, me suis déjà fait avoir une fois.., je vais voter ce que je voterai au second tour."

Ha bon ? Cela veut dire qu'ils ont gagné ? qu'ils ont pris ton vote en otage avec leur "vote utile" ? Que ta liberté de choix est réduite à seulement 2 candidats ? C'est ça la démocratie ? On agite l'épouvantail des extrêmes ou la non présence au 2ème tour d'un des poids-lourd et oups !!!! à la trappe ta liberté ?

Ils ont plus besoin d'avoir des idées ou un programme pour te convainvre, il leur suffit juste de te faire peur. C'est tellement plus facile.....tu te rends compte ? être efficace, sérieux ou honnête ? nan c'est vraiment trop dure... :-)

Mais bon on a les politiques que l'on mérite aussi...

104. Le mercredi 31 janvier 2007 à 08:00 par Véronique

Seulement ça par souci d'épargner un mal aux yeux à d'éventuels lecteurs:

Véronique 30-01 - 19:40

...dessiné à gros traits...

... et à ceux qui l'ont accompagné...


105. Le mercredi 31 janvier 2007 à 11:39 par pseudo

Bonjour,

je découvre votre blog Me Eolas, et sans en faire trop, je le trouve chaque jour plus intéressant.
et je me demande où trouvez vous le temps d'écrire de façon si complète et intéressante :-)
c'est accessible à tous et c'est ce qui fait l'un des grands intérêts de votre blog.
sur les mesures prises quant au début de la campagne présidentielle, je les trouve pertinentes; un cadre est fixé.
je reste accrochée à vos lignes et attend d'en lire la suite avec impatience.
Seul petit bémol (il en faut bien un), attendez que je réfléchisse...ah bah non je n'en trouve pas :-) peut-être plus tard :-)
bon courage

106. Le mercredi 31 janvier 2007 à 12:37 par pas troll,ni sang

Chez diner's room :
dinersroom.free.fr/index....

107. Le mercredi 31 janvier 2007 à 12:40 par Daniel

At Caribou, #103
Entièrement d'accord, ma libertée est réduite à 2 choix: je serais près à changer de position si les règles de l'élection présidentielle changeraient: par exemple, 3 personnes au second tour, etc...
Mais qui est-ce qui fait ces règles..
"L'épouvantail des extremes.." fonctionne lorsqu'on choisit les bon reportage sur F2 ou TF1 à 20h00..
Ma liberté est de pouvoir manifester dans la rue ou poster des tracts dans les boites aux lettres,
d'avoir des opinions et des idées sans que cela me nuisent, c'est cette libertée qui m'importe le plus (en second: vient ma libertée d'avoir le droit d'avoir une vie privée, en 3eme, etc.....)
Pour ce que je mérite (version simplifiée de "vous êtes feignant"): j'ai adhéré pour la premiere fois de ma vie à un parti politique, et je reçois une tonne de mail plus instructifs, par rapport aux infos des médias: j'ai envie d'adhérer à 4 partis politique, juste pour avoir cette richesse d'infos.
Sinon, il y a certains combats pour lesquels je serais près à sacrifier beaucoup de temps, mais voila voila: "travail travail.." il faut/je dois.

108. Le mercredi 31 janvier 2007 à 12:51 par daniel

Le nom 'Liberté' ne prend pas de 'e' (la preuve que je n'utilise pas ce mot assez souvent), j'adresse mes excuses envers les personnes pour lesquels les fautes d'orthographes peuvent choquer.
fr.wikipedia.org/wiki/Lib...
Sinon, devoir de Philo: le vocabulaire est-il restrictif pour la réflexion ??
(donnez des mots à nos jeunes 'des banlieues', et je suis certain qu'ils nous surprendrons, je suis originaire 'des banlieues').

109. Le mercredi 31 janvier 2007 à 15:42 par Caribou

@Daniel

Je ne suis pas d'accord pour me résigner à n'avoir que 2 choix, et tant pis pour les risques que cela engendreraient même si évidemment je suis contre les extrêmes de tout bord. Mais mettre la pression sur les électeurs de cette manière, c'est inverser les rôles, c'est aux candidats de convaincre les gens qu'ils sont meilleurs, que leur programme est le meilleur, qu'ils sont dignes de confiance.

Rendre responsable les gens qui n'auraient pas voté pour l'un des 2 candidats favoris au 1er tour, d'une possible présence du FN ou LCR au second, je trouve que c'est le monde à l'envers. Je sais bien qu'il y a plus d'écart entre mal et pire qu'entre bien et meilleur mais quand même....

En 2002, nous avons véçu cette situation et le fait que l'on parle de vote utile aujourd'hui pour aider à faire passer les favoris au 1er tour prouve que rien n'a changé sur le fonds et que les gens ne sont pas convainçus.

Alors soit le programme du PS et de l'UMP sont de bons programmes, réalistes, intelligents et c'est les gens qui sont c..., soit c'est peut être l'inverse.

110. Le mercredi 31 janvier 2007 à 15:48 par Médiateur ; Conciliateur

Connaissez-vous le travail considérable des médiateurs et conciliateurs de justice ?

Cette "Justice sans robe" (perso.orange.fr/ihpl/)
permet d'éviter l'engorgement des tribunaux pour de nombreuses "petites affaires", cette justice plus proche des citoyens, méconnue du grand public, devrait avoir une place plus importante dans notre système judiciaire.

C'est une piste de réflexions pour ce début de campagne ...

111. Le mercredi 31 janvier 2007 à 15:59 par drulak

Bonjour Monsieur

JE pose la question suivante concernant le plagiat :
Si nous recopions un passage d'un texte lu partir d'un blog ou d'un site web ,nous devons cite le nom du site ou du blog avec la date de visite.
Y a t-il a probleme dans ce cas?
MERCI

112. Le mercredi 31 janvier 2007 à 17:10 par Jules (de diner's room&quot;

Vous avez un court droit de citation - à défaut que feraient les universitaires ?

La citation et la référence s'imposent, cependant.

113. Le mercredi 31 janvier 2007 à 17:26 par chantal

Continuez comme vous le faîtes actuellement. Je ne vois aucune raison de changer campagne électorale ou non.

Bonne journée

114. Le mercredi 31 janvier 2007 à 19:31 par Sagittarius

Comme je vous l'ai indiqué plus haut, j'ai le sentiment que les colleurs d'affiche sont une contrainte malencontreuse sur la qualité de votre production.

Alors que décidez-vous après une délibération que j'imagine intense ?

- libéral : laisser faire, laisser passer les colleurs d'affiche ?
- autoritaire : censurer impitoyablement, au risque d'un certain arbitraire ?
- scrupuleux : faire trancher les fautifs par vos lecteurs ?
- chimérique : rêver d'une auto-modération ?

Pardonnez-moi quelque peu de me laisser aller.

115. Le jeudi 1 février 2007 à 00:03 par Mani

La modération, c'est souvent autoritaire, même s'il ne s'agit que d'appliquer la règle pré-énoncée.

Si un blog est une aventure personnelle à plusieurs (vive les concepts) il faut gérer ça seul, comme un grand et faire face au succès.

Continuez comme ça, je trouve ça chouette.

Bon courage.

116. Le vendredi 2 février 2007 à 17:01 par encolpe

La modération n'est jamais une bonne solution, car elle fait perdre tant de temps que cela nuit à la productivité de tous. Je suis modérateur sur usenet depuis quelques années et c'est uniquement par désespoir que les certains forums sont modérés.
A ceux qui parlent d'auto-modération je répondrai qu'une liberté sans borne est aussi une responsabilité sans borne, avec toutes les contraintes que cela implique aussi bien pour les auteurs que pour ceux qui les commentent.
En général responsabilité et politique ne font pas bon ménage avec pour mémoire le sang contaminé, l'amiante ou dans un autre registre les campagnes de spam et de dénigrement via internet des partis politiques.

117. Le lundi 12 février 2007 à 00:10 par Hervé

Me Eolas vient juste d'être cité sur France Europe Express sur FR3 :

"L'internet en général, et les blogues plus spécifiquement, qui ont vocation et la capacité d'être un espace de discussion et de débat, sont manifestement en train d'être parasités par des colporteurs de ragots et ce que j'appellerai des « colleurs d'affiche », etc...

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« avril 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Contact