Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Votre serviteur sur France Info

D'accord c'était hier, mais j'étais charrette.

David Abiker m'a fait l'honneur de solliciter mon avis sur la question, logo France Infoalors encore hypothétique, des obstacles juridiques à un divorce présidentiel, dans l'émission "l'invité du net" sur France Info, en écho à ce billet.

Vous pouvez ouïr cette émission ici.

Quelques heures plus tard, l'actualité me donnait raison. Jules de Diner's Room, qui n'en démord pas, m'objecte que nul n'a soulevé dans l'instance l'immunité présidentielle. Je crois pour ma part que la vice-présidente du TGI de Nanterre qui a officié était au courant de l'existence de la constitution, notamment son article 67.

Commentaires

1. Le vendredi 19 octobre 2007 à 12:23 par Mani

Belle prestation, comme d'habitude semble t'il.

Une voix de pyjama ?

Méfiez-vous, vous risquez de finir chez Courbet :)

2. Le vendredi 19 octobre 2007 à 12:38 par Eowyn

Mais n'est-il pas possible que la vice-présidente ait justement jugé "en équité" et refusé d'appliquer la constitution, justement pour qu'elle n'entraine pas des conséquences totalement absurdes?
Et autre question: si je comprends bien si Nicolas Sarkozy n'appliquait pas la convention homologuée, Cécilia ne pourrait lui faire un procès pour le contraindre à s'exécuter. En revanche, Nicolas Sarlozy peut-il la contraindre, elle, à le faire?

3. Le vendredi 19 octobre 2007 à 12:42 par Christine

Juste une question sur la procédure de divorce. Celle-ci étant usuellement assez longue, pouvez-vous estimer depuis combien de temps (au minimum) celle-ci a-t-elle normalement été entamée?

4. Le vendredi 19 octobre 2007 à 12:45 par mytho bobo zen

le grande classe...la grande classe....vous n'avez pas une voix de personne âgée...je ne comprends pas...
@ Mani, vous pourrez faire des bons mots quand on vous entendra sur France Info.....ah ah ah...

5. Le vendredi 19 octobre 2007 à 13:02 par Salomon Ibn Gabirol

C'est drole, meme a la radio on entend que vous avez du poil aux pattes.
Sinon c'etait tres bien.

6. Le vendredi 19 octobre 2007 à 13:05 par Mani

@mytho (bobo) zen : il y a autant d'EOLAS que de lecteurs (Dieulepere posait pour hypothèse depuis des semaines, le pervers polymorphe, que notre Majesté Tarvergiste pourrait être une femme), c'est un effet de l'identité numérique qui se réduit en fait à un gros fantasme individuel et collectif.

Par exemple en parlant de fantasme, si vous pouviez me donner un mail, j'aurai besoin de soulever quelques voiles sur votre existence (numérique cela va de soit).

Pour France Info je ne peux pas, j'ai une voix bien trop grave, rocailleuse et chaude et je ne peux donc faire que la nuit sur France Inter et encore ...

7. Le vendredi 19 octobre 2007 à 13:06 par Dav

Christine, tout dépend de la procédure entammée (consentement mutuel, divorce pour faute, altération définitive du lien conjugal, et le cas ou les époux s'entendent sur le principe de divorcer mais pas sur les modalités, comme la garde des enfants...)
Dans le cas du Président, c'est un consentement mutuel, la procédure est donc très rapide

8. Le vendredi 19 octobre 2007 à 13:09 par Cassandre

Maître, que vous parlez bien, que votre voix est mélodieuse ! Sans mentir, si votre plumage se rapporte à votre ramage, vous êtes le phénix des hôtes de cette toile.

9. Le vendredi 19 octobre 2007 à 13:30 par Marie Laure Fouché

Petite question.. Dites moi, Eolas (à moins que je ne sois trop curieuse), en quelle année, approximativement, avez vous prêté serment ? (Autrement formulé, vous avez une voix juvénile eu égard à la teneur de vos billets...)

10. Le vendredi 19 octobre 2007 à 13:53 par PEG

"J'ai trop d'estime pour le sénateur de l'Essonne..."

Warf warf warf... On prépare une carrière politique Eolas? ;)

11. Le vendredi 19 octobre 2007 à 13:55 par Eracius

J'avoue qu'au son de votre voix, vous me semblez aussi plus jeune que ce que je pensais :)

12. Le vendredi 19 octobre 2007 à 14:02 par Toujours aussi con, mais j'me soigne... enfin j'essaie

Puisqu'il est interdit de commenter une décision de justice, qui pourrait ne serait-ce qu'émettre l'opinion selon laquelle un juge pourrait éventuellement ne pas respecter la loi ?

Dès lors, qu'est-ce qui contraint un juge à respecter la loi, lorsqu'il n'est pas possible pour un citoyen pouvant pourtant s'estimer lésé par la simple violation de la loi par le juge de même simplement émettre une telle opinion et encore moins un recours ?

13. Le vendredi 19 octobre 2007 à 14:23 par INTIME CONVICTION

Intervention pertinente et fort à propos mais votre anonymat en prend un coup car vous trahissez votre âge!

14. Le vendredi 19 octobre 2007 à 14:25 par pseudo

moi je dirais que vous avez une petite quarantaine???

15. Le vendredi 19 octobre 2007 à 14:37 par Zub

Bonjour,

je me posais une question de droit. La décision du juge va avoir d'ici peu autorité de la chose jugée, car je doute que je doute qu'une des parties utilisent une voie de recours (à propos qu'elles sont les voies de recours contre une telle décision sur un divorce par consentement mutuel, l'un des époux peut-il faire appel si finalement il a un petit doute au dernier moment?).

Ma question est donc la suivante : un tiers impacté par cette décision de justice, un enfant du couple Sarkozi par exemple, pourra-t-il la contester plus tard en arguant de son inconstitutionnalité, au moment du décès d'un des époux toujours par exemple, s'il est écarté de la succession suite à ce divorce? Juste un cas d'école, ma si la famille recomposée est nombreuse dans ce cas d'espèce.

16. Le vendredi 19 octobre 2007 à 14:40 par jules (de diner's room)

Je soutiens que même si la JAF a tenu compte de la Constitution, il ne s'agit que d'une interprétation - du reste non motivée.

Par exemple, la question du déplacement du JAF chez l'un des époux a souffert d'un litige ; ce dernier a fait l'objet d'une décision de la Cour d'appel de Paris, sous l'empire de l'ancien texte.

Mais avant ce litige, il était difficile de se prononcer, et l'on pouvait spéculer à l'infini sur les cas où le juge s'était déplacé sans qu'aucun recours n'ait été introduit.


Il faudrait, pour trancher entre nos interprétation, que la Cour de cassation ait été amenée à se prononcer et établir des critères.

Du moins un juge.

Je ne suis du reste pas certain que le JAF soit tenu de soulever d'office une telle exception de procédure. Il le peut sans doute, mais il peut, me semble-t-il, s'en abstenir.

Dès lors, c'eut été au ministère public de faire valoir les irrégularités. Hypothèse difficile à imaginer puisqu'il semble que celui-ci n'ait pas été informé de la procédure en cours - si j'ai bien lu la presse.

Il l'est désormais, mais je doute qu'il soulève le problème. Ce qui le laissera pendant, et non pas réglé.

En passant, tu aurais pu souligner que Le Sénateur Mélenchon arrivait après la bataille, et non point avant, comme semble le faire valoir David Abiker. ;)

17. Le vendredi 19 octobre 2007 à 14:47 par hi

Cela doit être assez étonnant de donner des interviews, tout en restant anonyme.

Sinon, encore mes félicitations pour avoir si bien disserté sur le sujet. Une fois encore, la lecture de votre blog, très cher Maître, m'a permis de briller en société alors que je n'avais pas scruté les dernières dépêches des blogs people, contrairement aux gens qui m'entouraient.

hi, reconnaissant

18. Le vendredi 19 octobre 2007 à 14:48 par didier Schneider

Bieeeeeeeeennnnnn !

un billet qui parle d'une émission de radio qui parle de votre avant dernier billet ! ( avec le lien vers la page internet ou l'on peut se pâmer en vous entendant , car vous avez eu droit à la parole pendant plus d'une minute )

le serpent se mort la queue...

Nous n'en apprenons pas beaucoup plus par le son sur votre point de vue juridique sur le divorce du président de la république, que par le billet.

Eolas est passé à la radio !!

c'est votre môman qui va être contente !

A quand le passage télé ? à quand le livre ? les chroniques dans Télérama ?

au fait, l'avocat multimédia, vous ne nous faites plus entendre vos airs favoris, avec Deezer ?


19. Le vendredi 19 octobre 2007 à 14:51 par Pantin-Lilas

Pour voter âge, je dirai :

- vous avez commencé ce blogue en avril 2004
- j'imagine que vous n'avez pas commencé votre blogue dès votre prestation de serment
- en attendant, en 2004, on dirait que vous découvrez le métier et vos billets sont moins aboutis qu'aujourd'hui, ça sent la collaboration à plein nez...
- votre voix est "jeune"
- je dirai donc que vous avez prêté serment entre 1998 et 2003.
- vous parlez parfaitement espagnol (ce que j'ai cru comprendre) et anglais (c'est un fait)
- vous avez donc du faire des études à l'étranger (ou c'est de famille, mais je crois me souvenir que vos racines parentales sont franco-françaises ? )
- ça a du vous prendre un ou deux ans, mais j'imagine que c'était intégré au cursus avec Erasmus ? ça a pu rallonger votre cursus
- Euh, vous avez une petite fille, vous êtes mariés....

A votre prestation de serment, vous auriez du avoir 26 ans maximum...

Donc en imaginant une prestation de serment en 1998, vous avez actuellement 35 ans.

En imaginant une prestation de serment en 2003, vous avez actuellement 30 ans.

Euh, si je fais la moyenne, ça fait 32 ans et demi.... ça fait jeune effectivement...

Mais vous pourriez-être docteur en droit...auquel cas, on vous rajouterai 3 ans.

Je dirai donc....35 ans det demi ??

Bon j'y retourne. j'espère que c'et lisible parce que j'ai écrit sa rapidement

20. Le vendredi 19 octobre 2007 à 14:59 par Thib

Bravo pour la prestation, claire et bien argumentée.
Quant à la voix, moi aussi, elle ne m'a pas paru très agée...

21. Le vendredi 19 octobre 2007 à 15:04 par Vonric

"Quelques heures plus tard, l'actualité me donnait raison."> La confirmation de l'actualité. Il me semble que le divorse avait deja été prononcé quelques jours auparavant ?

Un commentaire sur les propos de Jules : "Si David Abiker me lit, je lui signale que ni Frédéric Rolin, ni Eolas ni moi-même "n'emboitons le pas" à Jean-Luc Mélenchon sur cette question ; par courtoisie, il est en effet d'usage de citer ses sources. Par ailleurs, mes premiers billets sur la question sont de fort loin antérieurs au sien." ????
dinersroom.free.fr/index....

22. Le vendredi 19 octobre 2007 à 15:13 par didier Schneider

@ Pantin lilas

vous oubliez dans vos décompte qu'il a déjà divorcé ( lire dans son billet précédent, sa réponse au commentaire 80).


23. Le vendredi 19 octobre 2007 à 15:27 par ptit nouveau

@didier schneider
pardon mais je crois que dans sa réponse au commentaire 80 Me Eloas pourrait aussi bien viser son expérience professionnelle donc ce commentaire n'est absolument pas un indice!

24. Le vendredi 19 octobre 2007 à 15:40 par Valentine

et si Me Eolas c'etait en fait plusieurs personnes? un groupe de 2 ou 3 avocats copains et péchus qui se rellaient pour écrire de nouveaux billets toujours tres bien argumentés, répondre aux commentaires, ratisser la presse audio-internet pour etre toujours a la page et......... assurer au boulot avec leurs clients?

25. Le vendredi 19 octobre 2007 à 15:43 par @76

"Je crois pour ma part que la vice-présidente du TGI de Nanterre qui a officié était au courant de l'existence de la constitution, notamment son article 67"

Il faudrait que le magistrat soit tenu d'appliquer d'office l'article 67 - lorsqu'il est applicable - pour déduire du prononcé du divorce que ledit texte ne concerne pas les requêtes conjointes (et donc, vous donner raison), non ?

26. Le vendredi 19 octobre 2007 à 15:50 par ptit nouveau

@ @76
Comme il a déjà été dit l'article 67 de la Constitution est d'ordre public ( comme l'ensemble de la Constitution), cela signifie que le juge DOIT le soulever d'office ( donc seul) donc si le juge a prononcé le divorce c'est qu'il a écarté le moyen tiré de la Constitution puisse qu'il est obligé de soulever ce moyen ( c'est à dire qu'il est obligé de se poser la question de savoir si l'article 67 ne fait pas obstacle à ce divorce)

27. Le vendredi 19 octobre 2007 à 15:57 par Phylactere

Le niveau d'expertise...
Le nombre de droits différents étudiés...
Le temps passé sur ce blog...

Selon moi, cela cache :

- soit plusieurs auteurs (tous avocats ?), trentenaires...

- soit un avocat proche de la soixantaine (qui laisse ses collaborateurs faire tourner le cabinet), resté très "in" et donc amateur de multimédias et d'Harry Potter...

Je penche pour la première... Mais en même temps... je n'ai pas envie de savoir vraiment !!!

28. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:12 par Dieulepere

La voix n'est pas jeune non plus.
La trentaine bien tassée, fort en thème,jeune donc hype (multimédia, ipod et tuti quanti), bilingue oui (cursus sans doute, famille pourquoi pas et peut être marriée à une anglophone).
Sinon on se serait pas rencontré au petit séminaire?

29. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:16 par Praetor

Mon Dieu, quelle voix juvénile ... si votre ramage etc... (ou plutôt ds le cas présent, si votre plumage etc...), on peut bien affirmer que "la valeur n'attend point etc..." !!!

A moins d'imaginer comme certains des hypothèses alternatives ...

30. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:16 par Julien

A propos du jeune Potter, c'est vendredi prochain, la sortie du tome 7 !!!! Sept jours d'attente encore !

31. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:16 par Calamo

@26

Si, comme le pense Jules, l'article 67 constitue une exception dilatoire, le juge peut - mais ne doit pas - le relever d'office, quand bien même la disposition en cause serait-elle d'ordre public.

D'où ma question.

32. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:18 par gc

Phylactere : et pourquoi ne pas effectuer l'hypothèse que nous sommes tout simplement en présence de quelqu'un de particulièrement talentueux ?

33. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:21 par fantômette

article 196 du nouveau code de procédure civile : Si l'une des parties est dans l'impossibilité de se présenter, le juge qui a ordonné la comparution ou le juge commis par la formation de jugement à laquelle il appartient peut se transporter auprès d'elle après avoir, le cas échéant, convoqué la partie adverse.

Mon maître de stage (30 ans de barre) m'indique qu'il a déjà vu des juges au civil se transporter chez l'une des parties aux fins d'audition.

Il est vrai que dans ces espèces, le juge se déplaçait au chevet d'un malade plus souvent qu'à l'Elysée (ou la Lanterne ?).

Néanmoins, la loi n'interdisait pas à la VP, loin s'en faut, d'aller chercher le justiciable empêché sur son lieu de travail.

Un mot plus particulier sur la VP en question - une ancienne consoeur - magistrat expérimenté, et extrêmement compétent.

J'ai divorcé plusieurs clients devant elle. Elle ne s'est jamais déplacée pour l'un d'entre eux, certes.

Mais elle s'est toujours montré diligente et compétente.

Egalement ce genre de magistrat qui sait écouter, et laisser la place à la parole des conseils.

(Et non, ce n'est pas ma maman).

34. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:26 par Maïpi

Cher maître, vous devez bien rire de lire tous vos lecteurs faire plein de supputations sur votre âge, régime matrimonial et cie... voir votre pluralité (j'en ai lu qui vous pensaient même femme...). J'ai échoué sur ce blog (échoué est le terme, j'arrive pas à en décoller...) suite à un article de libé (je ne dirai pas quand) où plusieurs blogs en vogue étaient présentés... suite à une soirée... où certains avaient été photographiés (parfois un verre à la main, sans le visage...) et présentés, dans l'article, par un journaliste pointilleux qui commençait souvent son laïus par "Machin bidule, xx ans, tel métier dans telle ville.... etc..."
Bref, je sais.

Mais en fait je voulais juste vous dire que j'étais surprise qu'un avocat utilise une expression d'architectes (cf votre première phrase de ce billet)... expression qui me vaut encore pas mal de "hein?????" quand je l'emploie hors de mon cercle de confrères... et qui semble être passée dans le langage courant, à vous lire...

J'attendrai d'être chez moi pour écouter votre voix... juvénile ? veux pas me faire griller au boulot !!
Merci de continuer à être une source d'informations semble-t-il très fiables et surtout... de vulgarisation d'un domaine qui me fascine mais me laisse souvent perplexe... sauf à vous lire.

Bonne continuation.

PS : le coup de "il parle bien anglais/espagnol DONC il a dû faire erasmus ou autre" m'a fait mourir de rires...

35. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:39 par Phylactere

@ gc (32) : talentueux, pour sûr ! Mais pas tout seul...
Ou alors il n'a pas de clientèle...
Ou alors sa clientèle est déjà toute faite...et il délègue beaucoup !

36. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:42 par Phylactere

@ Julien :
en anglais ça se lit très bien, c'est écrit pour les enfants...On ne comprend pas forcemment tous les mots mais... ça apporte encore un peu plus de magie et de mystère au bouquin ! ;-)

37. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:47 par pantin-lilas

@ maïpi

C'est vrai c'est absolument idiot mon coup d'Erasmus !!! Pour l'avoir fait, je confirme que ce n'est pas forcément la meilleure façon d'apprendre une langue !! mais que voulez-vous on chercher à s'identifier, c'est humain !

38. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:48 par @Phylactere

je crois que je préfère attendre 7 jours plutot que de le lire en anglais. je lis le tome 2 en anglais (la chambre des secrets); c'est vrai que c'est faisable mais buter sur certaines phrases ou expressions, m'a empeché de basculer completement dans l'imaginaire ! je saurai attendre 7 jours de + pour le lire d'abord en français !

39. Le vendredi 19 octobre 2007 à 16:57 par JaK

Maitre Eolas a bien profité du programme erasmus (puis Leonardo):
www.maitre-eolas.fr/2007/...

Son épouse est espagnole:
(je ne retrouve pas les billets correspondants, si ce n'est le billet pour le match France Espagne en CDM de football intitulé ne le dites pas à mon épouse... Allez les bleus).

Ceci dit, je n'ai pas vraiment besoin ni envie d'en savoir plus...

40. Le vendredi 19 octobre 2007 à 17:14 par Richard

Sans mettre en cause votre virilité, j'imaginais une voix plus sexy.

Si je puis me permettre un conseil, évitez Les termes juridiques comme "déposer à statuer" (où je ne sais plus exactement quel est l'expression), si vous voulez passer chez Ardisson - où restez tel quel, si ça ne vous intéresse pas.

41. Le vendredi 19 octobre 2007 à 17:22 par Phylactere

@ JaK : bien joué. Et ça permi du même coup de comprendre le sens du logo en haut à gauche...

42. Le vendredi 19 octobre 2007 à 17:33 par mytho bobo

non mais JE REVE!!!!!!....."une voix plus sexy..."....@ Richard....en fait qu'est ce que vous faîtes comme jaloux....(en plus c'est pas vrai votre voix est tout à fait sexy...)...cela doit vous ravir...bien fait pour ces petits petits jaloux.....au contraire on devrait louer votre enthousiasme et votre efficacité....
un conseil cependant (même si vous n'en avez pas besoin..)..pour le bien être de votre mariage passez un peu moins de temps sur votre ordi...mais bon...votre épouse est peut être très cool...et elle ne doit pas s'ennuyer avec un esprit tel que le vôtre...
en tous les cas bravo pour vos capacités, vous étiez tout à fait apte à passer l'agrég de droit, le doctorat c'est trop peu pour vous...

43. Le vendredi 19 octobre 2007 à 17:47 par Richard

Un peu acrobatique, mais on peut faire les deux en même temps

44. Le vendredi 19 octobre 2007 à 18:08 par Le Chevalier Bayard

L'espace pour une interprétation audacieuse a également été relevée par @ Mani déjà dans son commentaire du 17 octobre (n° 177).

Ce qui n'enlève rien à votre lucide interprétation argumentée : total respect !

Désormais, prendre acte de la renonciation du Président à une disposition pensée comme une protection de son statut dont il est "l'acteur" n'est plus un obstacle juridique constitutionnel.

D'aucuns avaient pu l'observer s'agissant de l'affaire Clearstream puisqu'il est partie civile à l'action.


45. Le vendredi 19 octobre 2007 à 18:11 par Pierrotlalune

Petite remarque quelque peu capillotractée à tous les petits curieux qui spéculent sur l'âge du vénéré Maître Eolas :

Dans un précédent post sur l'Europe ( www.maitre-eolas.fr/2007/... ), notre cher Maître nous confiait avoir fait partie du programme Erasmus : "'est grâce au programme Erasmus que j'ai (...), grâce au programme Leonardo Da Vinci que j'ai".

Le programme Erasmus vient de fêter dignement ses 20 ans, lancé en 1987 ( ec.europa.eu/news/culture... ). Une hypothèse intervient ici : nous présupposons que Maître Eolas a réalisé son séjour dans la perfide Albion dans la fleur de l'âge, encore étudiant (Erasmus est un programme universitaire). Il devait donc être agé d'environ 20 ans, mais acceptons un écart de 5 ans.

Un rapide calcul nous informe donc qu'Eolas est âgé de 45 ans maximum...

J'ai pu me tromper quelque part dans ce commentaire capillotracté, mais peu importe l'âge...

46. Le vendredi 19 octobre 2007 à 18:21 par Manue

Evidemment, vous nous connaissez, quand on ne vous demande pas de consultation, on cherche à en savoir plus sur vous, on est comme ça, nous ! Alors, là, à la voix, je m'étonne ... Oserai-je dire que je vous pensais beaucoup mais beaucoup plus vieux ... ou bien vous avez une voix très jeune mais j'ai un doute ... Tout cela ne veut en rien signifier que je vous trouverais ringard, n'ayez crainte ! ...
Bien sûr belle intervention ! la gloire est devant vous, Eolas !
Sinon, ma fille de 10 ans qui est la première de la famille à avoir commenté chez vous, quand j'ignorais jusqu'à votre existence, me dit par dessus mon épaule : "eh, mais tu es sur le site d'Harry Potter ? Quessstufaislà ?" ... et oui, on a les fans qu'on peut, aussi ! et plus qu'une semaine d'attente ... je serai avec elle à minuit dans une semaine pile dans notre librairie favorite !

47. Le vendredi 19 octobre 2007 à 18:22 par Blue Bottle

Félicitation maître,
très jolie prestation pour une question intéressante, heureusement que le consentement est mutuel. Quand bien même Jules aurait raison, je vois mal un juge les empêcher de divorcer.

Une remarque amusante, pendant que vous passiez à la radio, je me pavanais devant des journalistes TV.
artmauvais.over-blog.com/...
Les blog sont vraiment devenus une source d'info simple et pas chère pour nos amis journalistes!

48. Le vendredi 19 octobre 2007 à 18:26 par Eowyn

@ Eolas.
Merci pour vos précisions. Je ne posais la question que pour la "beauté" du raisonnement juridique: il est certain que la pression médiatique produit des résultats bien plus efficaces que le meilleur des divorces. Mais on ne m'ôtera pas l'idée de la tête que ce statut, même s'il est une garantie de la séparation des pouvoirs, est quand même assez dangereux: quelle assemblée nationale aura le courage de voter la destitution du président, en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat (article 68)? Nos parlementaires semblent trop inféodés au pouvoir exécutif pour ça. Mais bon, là je pars à la limite du troll, donc je m'arrête respectueusement...

49. Le vendredi 19 octobre 2007 à 18:40 par Richard

Je connais l'identité de Maître Eolas, j'ai eu l'info par un notaire du côté de Montparnasse.
J'aimerais bien révéler l'information, par exemple sur Wikipedia, à moins que Maitre Eolas me demande de ne pas le faire.

50. Le vendredi 19 octobre 2007 à 18:44 par mytho bobo

la délation est une pratique bien française...c'est nul...ce n'est pas important de savoir qui il est..l'important c'est le fond pas la forme..

51. Le vendredi 19 octobre 2007 à 18:52 par 4i

Toujours aussi brillant ! Merci.

Et si jeune (d'après la voix) et déjà si plein de mépris pour "la meute" ? Avec mes presque 50 berges, j'espère bien que la tendresse ne me passera pas de si tôt...

Bien cordialement,
Cathie

52. Le vendredi 19 octobre 2007 à 19:15 par Etudiant en Droit

@49 : ce serait mal venu à mon avis (mais Eolas est seul... juge dans ce cas). S'il avait voulu révéler son identité d'une manière ou d'une autre (sur ce blog même, wikipedia ou autre...), il l'aurait fait.


Sinon, j'ai eu tendance dans mon inconscient, à donner un âge au capitaine de ce blog.
Je me suis toujours dit qu'il avait au plus 35 ans.

Faites en sorte que ça reste un mystère ;)

53. Le vendredi 19 octobre 2007 à 19:17 par Calamo

@31

Merci. Donc induisant une fin de non-recevoir relevée d'office (puisque d'ordre public), plutot qu'une exception, ou j'ai omis (au moins) une étape du raisonnement ?

P. S. : "ou alors que j'écris comme un vieux". Sans souscrire à la supposition, vou en konéçé bocou dé moin de trent (voar karant) an ki utiliz "idoine", "icelui", et "nonobstant" plus d'une fois par an ?

54. Le vendredi 19 octobre 2007 à 19:24 par Bobert Tralalak

@49
Super! Grand bien vous fasse....

@Eolas
Et que risque donc ce super magistrat qui a - selon vous - oublié cette "protection" dont jouit le chef de l'Etat? Une faute? Rien?
Est-ce que une association type "les amis de la constitution" (si elle existe) aurait un intérêt à agir pour faire respecter la loi fondamentale?

Cordialement,

55. Le vendredi 19 octobre 2007 à 19:32 par Mon pseudo

Privatistes (Eolas) : 1 - Publicistes : 0

Votre analyse semblerait être la plus juste ... C'est en tous cas ainsi que la chose a été appliquée

Je vous souhaite un résultat tout aussi favorable pour les deux derniers matchs

56. Le vendredi 19 octobre 2007 à 19:37 par Etudiant en Droit

@ Etudiant en Droit: Y'en a un qui a prit le même pseudo que moi (Etudiant en Droit), on va pas s'entendre sur ce blog ! Ecrivez en miniscule ;=
Oui c'est vrai qu'on pourrait croire à un décalage entre la voix et l'écriture.
Maitre, à travers cette procédure de divorce, ils ont dû comparaîtrent ensemble ou séparement?

57. Le vendredi 19 octobre 2007 à 19:42 par OlivierJ

Comme souvent quand on a à disposition une émission en écoute sur un site Web, je n'arrive pas à accéder au fichier, planqué derrière du JavaScript ou je ne sais quel player. Je suis donc allé chercher l'emplacement exact du fichier, et le voici, ça peut servir : www.france-info.com/IMG/m... .

58. Le vendredi 19 octobre 2007 à 19:50 par Manue

@Eolas sous 51 : peut-être un peu des deux, mon Capitaine ! Parce que franchement, ce n'est pas pour vous déplaire, mais votre voix ne cadre pas avec votre discours, c'est comme ça !

59. Le vendredi 19 octobre 2007 à 20:04 par yellowrose

J'apprends tant ici, quel régal, merci à tous.

@45 - seul compte l'âge du capitaine: of course!
@51 - le téléphone rajeunie la voix: non, niet, nie, no, nem, lo, nein!

Ah les spéculations d'âge, je m'y prends aussi, grr.
En fait je trouve que la voix du Maître Eolas a le même âge que celle de David Abiker. Ai-je deviné juste ?

60. Le vendredi 19 octobre 2007 à 20:32 par Iseult

la voix ! La voix !
ça ne correspond pas!
Je sais je vais encore me faire jeter..
Excusez j'ai mis mes élèves sur votre site pour le rugby alolors que je préfère le basket et ses couinements...
Bravo mais j'ai un mal fou à vous simplifier pour les minots MAIS ça marche!!!

61. Le vendredi 19 octobre 2007 à 20:39 par yves Duel

Mon cher maestro, je n'ai pas lu les 347220000 commentaires qui précèdent le mien, mais ya un moment ou l'enchosage des mouches, etc.

62. Le vendredi 19 octobre 2007 à 21:32 par Alex K

@Eolas n° 51

Réponse d'Eolas :

"Je commence à croire que le téléphone rajeunit ma voix ; ou alors que j'écris comme un vieux ? "

Voilà! C'est exactement ça !

J'avoue qu'à force de lire régulièrement vos commentaires et en apprécier hautement le fond, ainsi que vos petites répliques en rouge, et en apprécier la pertinence et l'humour, quand j'ai vu que vous étiez passé à la radio je me suis précipité sur le lien pour vous entendre.

Pour vous entendre ai-je dit et non pour vous écouter. Non pas que le fond de la question du divorce du chef de l'Etat ne soit pas intéressante, mais j'avoue que j'ai voulu entendre votre voix et la manière dont vous vous exprimez à l'oral.

"Groupie" me suis je morigéné... je suis en train de devenir une groupie comme tant d'autres.. mais passons...

En effet je ne m'attendais pas à cette voix parce qu'elle est en décalage avec vos écrits.

Pas en décalage sur la qualité du propos et sa nuance qui sont toujours bien présentes, mais plutôt sur une certaine humilité, oserais-je dire "timidité"? qui en tout cas ne transparait pas dans vos écrits qui sont souvent plus corrosifs..

Alors oui, parfois cette sensibilité je l'ai ressentie, par exemple dans votre très beau billet "la rage" écrit à la suite d'une audience où vous avez l'impression de n'avoir pas été entendu par le Tribunal...

En tout cas au plaisir de continuer à vous lire, et à vous entendre, toujours de manière anonyme sur les ondes..et pourquoi pas un jour à la Télé avec le masque d'avocat (le fruit!) vert qui orne vos dessins?

Post Scriptum : le journaliste disait retrouver votre blog sur internet qu'il suffit de googliser "maitre eolas" ... en réalité il suffit de googliser "eolas" tout court pour que le premier lien proposé soit votre blog... bel indice de notorité s'il en est!

63. Le vendredi 19 octobre 2007 à 21:58 par Etudiant en Droit

@56 : le problème de ce blog, si j'ose dire, c'est qu'on peut changer de pseudo à chaque intervention.
Toutes mes interventions ont été faites par le pseudo "Etudiant en Droit". Je pourrais donc dire la même chose : y'en a un qui a pris mon pseudo ;)

64. Le vendredi 19 octobre 2007 à 22:19 par Valérie de Haute Savoie

Mais vous n'avez pas la voix que vous devriez avoir là ! C'est pas du tout le son que j'entends lorsque je vous lis ! Pourtant il me semble que j'avais déjà entendu votre voix lors d'un mini débat sur un blogue et elle était totalement différente !

65. Le vendredi 19 octobre 2007 à 22:59 par MP

ben alors là j'y pige rien... aux autres ici...
1 je ne trouve pas que Maître Elolas ait une voix si jeune que ça sur l'extrait radiophonique
2 parler correctement, employer les mots justes, maîtriser avec brio la langue française est-ce forcément l'apanage des "vieux" ? (accessoirement écrire sans faire de fautes...)
3 imaginer qu'en 24h on a le temps d'exercer un métier (même prenant), de voir sa famille, et de surfer/aller au ciné/ faire du sport/lire harry/ pleurer en bleu/ etc... (dont dormir ;)) est-ce si inconcevable? avoir l'esprit vif c'est aussi cela non ?

bref, restez le mystère que vous êtes, maître...

vous trouverez ci-joint quelques remontants pour la semaine qui vient...
on a jamais vu un coq manger un jaguar aussi !

66. Le vendredi 19 octobre 2007 à 23:58 par ff

Le Président a le droit de porter plainte, n'a-t-il ?

67. Le samedi 20 octobre 2007 à 00:43 par henriparisien

Oui, moi aussi je vous imaginais plus vieux que votre voix.

Mais c’était à cause de vos écrits, de votre absence de cynisme et de la maîtrise des sujets que vous abordez. Les indices que vous laissez sur vos goûts, Harry Potter en particulier aurait dû m’orienter sur la trentaine ou le début de la quarantaine.

Cette erreur à du bon, j’aurais peut-être le plaisir de vous lire dans 30 ans :)

68. Le samedi 20 octobre 2007 à 08:44 par Fridadobi

Voix jeune, accent du nord de la France, Eolas= avocat parisien branché, centriste, 35 ans maximum!
Peut être les oreilles en chou fleur? le nez écrasé? à cause du rugby?
Il se sent vieux, ça ça sent son chauve!
L'enquête continue...

69. Le samedi 20 octobre 2007 à 13:06 par Etudiant toulousain


Je ne comprends pas que ce sujet fasse debat puisqu'a ma connaissance,le divorce (fut il du chef de l'etat)est prononcé par un juge judiciaire or il est de jurisprudence constante que les juridictions judiciaires n'ont pas le pouvoir d'ecarter l'application d'un texte legislatif pour non conformité a la constitution (par ex: civ1ère 12 Mai 2004).Ainsi pour que le chef de l'etat ne puisse etre defendeur a une action en divorce il aurait fallu que la loi (art 34 constit ) organise son "immunité".
Merci de bien vouloir eclairer ma lanterne car tout ceci me laisse perplexe!

70. Le samedi 20 octobre 2007 à 17:08 par pfelelep

"mais j'étais charrette."
Je l'ai entendu pour la première fois en bossant comme illustrateur chez des architectes.
j'ai bêtement cru que c'était une expression d'architectes.

Me voici détrompé.

71. Le dimanche 21 octobre 2007 à 00:15 par Méphisto

Je ne m'y entend guère en droit, mais j'ai une méthode assez radicale pour découvrir l'identité de Maître Éolas : elle est donnée par le Maître lui-même.

Je le cite, www.maitre-eolas.fr/menti... :
« Evitez donc les dénonciations fantaisistes ou abusives si vous ne voulez pas découvrir le monde judiciaire autrement que par mon blog. »

Voila, voila, vous avez la méthode, il ne manque qu'un volontaire.

72. Le dimanche 21 octobre 2007 à 15:24 par mel

39?

73. Le dimanche 21 octobre 2007 à 16:24 par EOWYN

@ étudiant toulousain. Votre question m'a fait beaucoup cogité... A mon avis, le juge judiciaire n'a pas le droit de constater l'inconstitutionnalité d'une loi, ça c'est certain. Mais ici la loi sur le divorce n'est en rien inconstitutionnelle. En revanche, la constitution donne une exception à l'application de cette loi: par conséquent le juge judiciaire peut l'écarter sans aller au delà de ses prérogatives: le fait qu'il écarte la loi (c une hypothèse d'école ici) ne signifie pas qu'il empiète sur le conseil constitutionnel en critiquant la constitutionnalité de la loi, mais qu'il applique la bonne règle de droit, celle érigée par la constitution. Parce que si les juges n'avaient pas le droit d'appliquer la constitution sous prétexte que celle ci donne une exception à la loi, il ne servirait à rien d'avoir une constitution...
Cela dit ce que je dis est peut être faux, et le maitre des lieux me corrigera.

74. Le dimanche 21 octobre 2007 à 22:22 par Maïpi

@pfelelep : ben si, justement, être charrette est une expression d'architectes (dont je suis).
vous pouvez trouver l'explication de cette expression dans "Charrette au cul les nouvôs", un excellent petit précis de René Beudin, 2006, éditions Horay.
Sinon demandez à un architecte ;) vous jugerez ainsi de la qualité de son enseignement.. par les vieux cons...

désolée pour les gros mots, ils font partis de notre folklore... fleuri...

75. Le dimanche 21 octobre 2007 à 23:23 par Kristian

"Réponse d'Eolas :
Non, la réponse est 42. Toujours. "

Ouah, et en plus du NCPC vous avez aussi sur votre bureau le Guide routard intergalactique !
Et aussi une serviette de toilette pas loin, donc...

Je rend les armes !

76. Le lundi 22 octobre 2007 à 13:51 par Lily

Ah ah! Cet article 67, il n'a pas fini de faire parler de lui.

Heureusement cette fois, c'est pour une question plus légère que pour Monsieur Chirac.

Merci Maître pour cette émission intéressante.

Et vous voilà maintenant exposé aux spéculations sur votre âge et votre identité. C'est ça d'avoir des fans! Je me souviens que vous disiez beaucoup tenir à vos statistiques, donc ça ne doit pas être pour vous déplaire...

77. Le lundi 22 octobre 2007 à 15:55 par infreequentable

A mon avis Jules et le prof se sont plantés cf. infreequentable.over-blog... !
Personnellement j'avais aussi vu une autre voie de droit : la séparation de corps... qui se termine en divorce passé le délai légal, sauf réconcilation des "futurs ex".
Me trompe-je ?

Mais bon, pour n'être pas aussi qualifié que vous, mon avis importe bien peu !

Et je reconnais votre voix et son débit ! Je ne suis sans doute pas le seul.
A bientôt donc...

78. Le lundi 22 octobre 2007 à 21:39 par GRANTUMU

@53
Moi moi moi! Avant ma prestation de serment à ... 29 ans sans Erasmus, mais avec service militaire.
On étale ce qu'on peux sur son pain de basoche. Et tant pis si ça dégouline, passe entre les trous de la tartine.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« avril 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Contact