Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Honte encore sur l'assemblée nationale

Les bras m'en tombent, ce qui m'oblige à écrire ce billet avec les dents.

A l'instar de mes amis Jules de Diner's Room, tellement cité ici qu'il va finir par devenir copropriétaire de ce blog, et Authueil, je suis estomaqué du cynisme faisant fi de toute pudeur dont sont parfois capables nos députés. A croire qu'ils sont convaincus que tout sens moral a également déserté le peuple qu'ils représentent, qui avalera toutes les couleuvres qu'ils voudront bien voter.

Un petit retour en arrière.

Lors des dernières élections législatives, l'UMP a torpillé le croiseur Bayrou en débauchant la plupart de ses députés sous le pavillon du Nouveau Centre[1] , le navire amiral de ceux qui tournent avec le vent. Abandonné par sa flotille, François Bayrou a sombré, se retrouvant seul élu avec Jean Lassalle, un député qui ne coûte pas bien cher à nourrir, et réduit à bouder sur les bancs des non inscrits.

Las, guidés par un piètre capitaine, qui s'est pourtant vu promu Amiral, car de nos jours on récompense la fidélité et non la compétence, la flottille de Nouveau Centre n'a pu éviter des écueils légaux.

Pour avoir le droit de recevoir un financement public, un parti politique doit, en vertu de la loi n°88-227 du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique, article 9, avoir présenté au moins 50 candidats ayant obtenu plus de 1% des voix.

D'où une grotesque mascarade lors de la campagne, l'amiral Morin ayant saupoudré la France de candidats qui furent discrets dans leur circonscription, et qui étaient membres de sa famille (Catherine Broussot-Morin, Philippe Morin, Lisa Morin, Julien Morin, Micheline Morin), secrétaires, assistants, et même... son chauffeur.

Par un terrible concours de circonstance, que les experts les plus pointus appellent "le faits que les Français n'aiment pas qu'on se moque d'eux en tout cas aussi visiblement", ces Morin d'eau douce obtinrent des scores lamentables, et le seuil des 50 fois 1% ne fut pas franchi.

Ainsi, le seul financement que touche le Nouveau Centre est celui dit "de la deuxième fraction", qui est fonction du nombre d'élus, 22 pour le Nouveau Centre. Comme disent les juristes, ça fait pas bézef.

Mise à jour : Rectification : le Nouveau Centre n'a pas droit à la deuxième fraction, celle-ci n'étant accordée qu'aux partis ayant droit à la première (art. 9 de la loi de 1988 précitée).

Mais en vérité, qu'importe, quand on écrit les règles du jeu ! Il suffit de les modifier pour dire que finalement, on a gagné !

Et c'est exactement ce qu'a fait le Nouveau Centre.

Messieurs François Sauvadet, Charles de Courson, et Jean-Christophe Lagarde, et les membres du groupe Nouveau Centre et apparenté, ils méritent que leurs noms soient cités ici pour ne pas être oubliés : Jean-Pierre Abelin, Christian Blanc (quelle déception de le voir mêlé à cette tartufferie), Stéphane Demilly, Jean Dionis du Séjour, Francis Hillmeyer, Michel Hunault, Olivier Jardé, Yvan Lachaud, Maurice Leroy, Claude Leteurtre, Nicolas Perruchot, Jean-Luc Préel, François Rochebloine, Rudy Salles, Marc Vampa, Francis Vercamer, Philippe Vigier, et Philippe Folliot, apparenté, ont déposé le 17 octobre dernier une proposition de loi « relative au pluralisme et à l’indépendance des partis politiques », comme le cynisme politique inspire des noms poétiques, dont l'objet est d'accorder au Nouveau Centre le financement qu'il aurait touché s'il avait bel et bien obtenu les cinquante fois 1% des voix, du fait qu'ils ont au moins 15 députés, critère opportunément retenu. Lisez l'exposé des motifs, si vous voulez lire un grand moment d'hypocrisie politique : le lucre paré du masque de la vertu républicaine. Si vous vous sentez nauséeux, ce n'est pas le mal de mer, nonobstant ma métaphore marine.

Bref, comme dit très justement Jules,

il s'agit ni plus ni moins que d'abaisser la barre lorsqu'on ne peut la franchir ; de tordre les principes pour pouvoir s'en prévaloir. Ce qui n'est guère élégant.

Comprendre : une forfaiture.

Initiative isolée de mutins ayant envie de taper dans le trésor, et qui seront vite passés par la planche, ou pendus à la grande vergue pour l'exemple ?

Pas du tout. L'UMP appuie ce projet, qui est discuté au moment même où j'écris ces lignes, soit une semaine après le dépôt de la proposition de loi. Le gouvernement maîtrisant l'agenda parlementaire, c'est peu dire qu'il a donné son aval. Et quand on voit que le rapporteur du projet de loi n'est autre que celui qui l'a rédigé, on se doute que la commission des lois va être très conciliante.

Que dire en conclusion ? Qu'entendre le gouvernement asséner doctement qu'il faut "moraliser" la vie financière, c'est le camembert qui dit au roquefort « Tu pues ! ». Qu'entendre ces élus pleurnicher sur l'abstention, sur le désintérêt des Français pour la vie politique et le peu de reconnaissance qu'ils ont au niveau local me donne l'envie irrépressible de leur offrir un balai pour le devant de leur porte.

Le Sénat, ou sinon le Conseil constitutionnel auront-ils l'audace de mettre fin à cette mascarade honteuse, faite en notre nom en vertu de la démocratie représentative ?

Ou toute vertu a-t-elle déjà déserté la République ?

En tout cas, il est hors de question que je laisse faire cela en catimini, pendant que les télés ne parlent que du Grenelle de l'environnement et des ampoules éteintes pendant cinq minutes. Faisons savoir que nous ne sommes pas dupes.

Notes

[1] A l'époque de l'élection, le navire battait pavillon Parti Social Libéral Européen, il deviendra le Nouveau Centre pour permettre d'autres ralliements in extremis, le nouveau nom ayant l'avantage de ne vouloir strictement rien dire et de dissimuler ainsi le caractère opportuniste du ralliement.

La discussion continue ailleurs

1. Le jeudi 25 octobre 2007, 12:42 par Ma petite parcelle d'Internet...

Billet fourre-tout du jeudi...

La loi Fourtou. De toute manière, en ce moment, on n'est plus vraiment à ça près de la part de nos chers représentants...

2. Le jeudi 25 octobre 2007, 19:35 par Guillaume BADIN Blog

COMMENT LES CLOCHARDS DU NOUVEAU CENTRE EN SONT VENUS A MENDIER DE L'ARGENT

[Fr] j'etais deja decu de notre parlement mais la nous arrivons a des degres extraordinaire en magouille. Je vais vous raconter une petite histoire. Il etait une fois un parti cree de toute piece par les traitres qui sont partis du modem Le nouveau...

Commentaires

1. Le mercredi 24 octobre 2007 à 13:41 par Emmeline

Il me semble que ce groupe a 21 députés, non 22 (je viens de recompter, c'est bien 21) : ne leur faites pas un cadeau qu'ils ne méritent pas plus que celui qu'ils sollicitent ! (et Bayrou a 4 députés, si si si...)

2. Le mercredi 24 octobre 2007 à 13:43 par Colabo et amaoureuse

bonjour mon cher maître adoré,

je reviens encore sur le sujet du copieur et après promis c'est fini

juste pour vous dire que vous n'êtes pas la seule victime d'éric B

AOL aussi, il a copié, info, source de mon ami Délateur

www.avocats.fr/space/Eric.Barateau/content/_7CDC3DBC-1319-4C60-A545-4F40957C6B97#8AA5DCD7-8CB3-43C6-8203-31228D65EE1B

Voilà, voilà, je vous souhaite une très chaude journée sans douche froide

La Collabo et La Collabo amoureuse

3. Le mercredi 24 octobre 2007 à 13:44 par La collabo amoureuse

j'ai si chaud que je fais plein de fautes, désolé Maître

4. Le mercredi 24 octobre 2007 à 13:52 par dadouche

Quitte à se vendre, autant en tirer le maximum...

5. Le mercredi 24 octobre 2007 à 13:55 par Torcafol

Entièrement d'accord avec vous, c'est une forfaiture. Charles de Courson, député du département que je vais bientôt quitter - la Marne -, s'est pourtant fait une spécialité de tancer vertement les gouvernements qui ne respectent pas la stricte orthodoxie budgétaire. Mais quand il s'agit de récupérer quelques sous - ça se chiffre à plus de un million d'après France Info de ce matin -, la rigueur budgétaire devient tout d'un coup un handicap.

6. Le mercredi 24 octobre 2007 à 13:58 par Yves

Il me semble que la déduction des intérêts d'emprunts pour l'achat de la résidence principale a été retoquée pour rétro-activité, ne sommes nous pas dans ce même cas ?

7. Le mercredi 24 octobre 2007 à 13:59 par adrastee

la république des godillots nous guette ....
et dire qu'avant c'était déjà pas jojo...

8. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:02 par Raphaël

@ Eolas :
"A croire qu'ils sont convaincus que tout sens moral a également déserté le peuple qu'ils représentent, qui avalera toutes les couleuvres qu'ils voudront bien voter."

L'ire populaire sera, cher Maître, à la hauteur de la couverture médiatique de ce hold-up, c'est à dire bien en dessous du nécessaire.

9. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:03 par Manue

Sortez le couteau d'entre vos dents et retrouvez l'usage de vos mains, Cher Maître, le vote n'a pas eu lieu et est reporté, pour l'heure, sine die ... La suite est attendue toutefois avec impatience !

10. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:03 par severine

Au risque de paraître un tant soit peu naïve, mais, suivant de bons conseils afin de ne pas laisser une question que je me pose sans réponse (private joke cher Maître), quel est l'intérêt pour l'UMP d'appuyer ce projet (à part peut être de s'assurer pour la suite des appuis en retour de cette avalisation...) ?

11. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:07 par Xavier

Je dirai même plus : c'est le munster qui dit au roquefort : "tu pues". (NB : j'adore le munster, ne vous fiez pas à son odeur).



Mais que pouvons-nous faire ? Leur dire qu'aux prochaines élections...... nous aurons oublié (la majorité). [mode pessimiste]Sont tous pareils de toute façon![/mode pessimiste]

12. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:09 par Torcafol

Je viens de me rappeler quelque chose : à l'Assemblée, il me semble que l'on peut constituer un groupe parlementaire à partir du moment où 20 députés se mettent d'accord, ce qui inclue le Nouveau Centre mais exclue les communistes. On trouve en effet 18 députés communistes et apparentés à l'Assemblée. Or, ça a été une revendication de ces députés de pouvoir former un groupe à 15 députés, comme c'était déjà arrivé une fois dans le passé - en 93 ou en 95, j'avoue ne plus savoir. Les communistes, en tout cas, ont dû s'allier avec les députés verts pour passer la barre des 20 députés et former ainsi un groupe - ils sont 23 au sein du groupe de la gauche démocrate et républicaine - le nom ne mange pas de pain.
Le chiffre proposé de 15 députés pour toucher les subventions ne serait-il pas également une manoeuvre pour obtenir les voix des députés communistes à ce texte de loi ? Quitte à leur proposer ensuite une modification du nombre des députés pour former un groupe, ce qu leur permettrait de se "débarasser" de l'alliance tactique avec les députés Verts.

13. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:10 par INTIME CONVICTION

Pour éviter ces dérives corruptrices, ce sont les institutions toutes entières qu'il faut revoir et en particulier la relation entre les Pouvoirs Législatif et Exécutif. Que cesse l'exercice du Pouvoir sans responsabilité, comme le texte constitutionnel Le Comité Balladur ne semble pas sur la bonne voie...

14. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:11 par Herbie

J'espère que l'information sera relayée par la presse.

Déjà à l'époque des législatives, on n'avait que peu entendu parler des magouilles de Morin.
De mémoire, je crois que Jean-Michel Apathie (de façon assez drôle) et Christophe Barbier avaient souligné l'anomalie.

Avec la réforme des institutions qui approche, on se demande si le gouvernement n'essaie pas d'acheter les voix du Nouveau Centre... parce qu'il va en falloir des voix, et c'est pas encore gagné.

Toujours est-il qu'en si peu de temps après sa création, ce nouveau parti a un passif déjà chargé.
Qu'est-ce que ce sera dans 5 ans ! J'espère que les français auront bonne mémoire.

15. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:13 par idem

Finalement nous l'avons notre commission chargée de statuer sur de nouvelles institutions. Et puis, pourquoi s'adresser à des experts alors que nous avons des praticiens, sur place, bien informés sur les principes moraux et la fidélité en politique.
Enfin Maitre, que ne ferait on pas pour un plat de lentilles. En tout état de cause, c'est toujours un plaisir de lire vos courriers. Surtout, quand pour chute nous avons"faisons savoir que nous ne sommes pas dupes". Un pur régal

16. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:15 par Alex

@ #12 : oui les communistes a l'assemblee soutiennent cette initiative, meme s'ils prennent soin de ne pas le faire trop bruyamment (voir l'article de rue89 sur le sujet).De toute facon je ne suis pas sur qu'ils arrivent a franchir la barre des 15 deputes lors des prochaines legislatives...
(PS : desole pour l'orthographe, les accents se sont perdus dans l'Atlantique..)

17. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:18 par marin dans la tempête

Cher Capitaine,
la mer est en effet bien agitée en ce moment et je suis soudainement pris de nausées qui j'espère seront partagées par plus d'un (il est pourtant rare que je souhaite des misères à mon prochain)...
Cependant une petite voix me dit que la Star Ac' 56ème édition redonnera du baume au coeur à mes chers concitoyens et que ces remous vont disparaitre pour laisser place à une mer bien trouble mais calme en apparence.

18. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:31 par Thibault

Après avoir retourné sa veste le 23 avril dernier, le NC récidive en réalisant un projet de loi destiné à l'intérêt particulier d'un parti, soutenu par une majorité présidentielle de connivences.
Merci à ces députés pour cette belle leçon qui entaille une nouvelle fois la République à la française. Avec ce genre de lois de circonstances, destinées à arranger les copains, l'assemblée a toujours moins de légitimité.

De plus, à vivre toujours plus sous transfusion UMP, le NC ne voit pas qu'il est en train de signer sa disparition.
A force de perdre sa spécificité, et à s'aligner systématiquement sur l'UMP, les électeurs finiront par préférer l'original à la copie, et le NC finira par disparaître dans l'UMP.

19. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:32 par tjibaou

je partage, maitre,votre déception quant à la partipation du député Blanc à cette tartufferie.... Qu'ils sont loin les chemins de la coutume partagés avec lui et d'autres , d'horizons variés, sur l'ile d'Ouvéa ou dans les tribus de la Grande Terre...qu'il est loin le temps où des kanaks amis me disaient " ton grand Blanc là ,il vous le faut comme président ,en métropole.
Léger,léger vague à l'ame

20. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:34 par DMA

Je suis fatigué aujourd'hui...

21. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:35 par Piwaï

J'ai suivi l'affaire sur LCP/public sénat..

La loi n'a pas été votée (pour le moment), certains députés ayant foutu un bordel monstre.. assez fun à voir ;) .

Séance levée il me semble. Jusqu'à la prochaine fois... Se pourraient-ils qu'ils callent ça une nuit, un dimanche, que sais-je, dès que les autres députés auront le dos tourné ?

Fallait les voir aussi après la séance, à se balancer des "Traître !" à tout va..

Ce sur quoi il faut être attentif à présent : comment le gouvernement va t'il communiquer à ce sujet (je vois deux options : soit ils font semblant de ne pas être au courant, soit un beau discours sur le registre de l'émotion.. les français ont besoin que leurs partis politiques aient les moyens de faire avancer les choses, et blahblahblah, et mama galledou, etc...)

22. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:36 par Herbie

Désolé Maître, facheuse erreur, d'autant plus qu'Aphatie n'a rien d'apathique.

Christophe Barbier non plus d'ailleurs (belle transition hein ?), qui vient de reprendre le thème de votre billet dans son dernier édito vidéo sur le site de l'Express et pose la question de l'application d'une telle loi qui intervient après les élections.

www.lexpress.fr/idees/deb...

Puisque les législatives ont déjà eu lieu, comment le Nouveau Centre pourrait-il exiger la révision à la hausse de son financement si la proposition de loi devait être adoptée ?

23. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:38 par mytho

il y a des moments où l'on se remettrait bien à fumer....

24. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:43 par David

l'affaire est relativement reprise dans la presse écrite et audiovisuelle. d'ailleurs, l'examen du projet de loi a été suspendu.
mon avis est qu'il ne passera plus maintenant, en pleines affaires EADS et UIMM, faudrait pas déconner non plus...

25. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:51 par Serge

@La collabo amoureuse, #3 (et #4) :

Il semble que centi-maître ******** ait fini par comprendre la notion de droits d'auteur, les billets incriminés ont disparu, y compris celui où figurait le commentaire par lequel je lui demandais un cours de propriété intellectuelle.

@les autres, au sujet du NC, je trouve ça consternant aussi, comme vous tous. C'est ce qu'on appelle la droite décomplexée. Comment ? Ils ne sont pas à droite, mais au centre ? Ah, je n'avais pas remarqué...

26. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:52 par Astre Noir

Désolé, cher maître de vous contredire sur quelques points de détail :

1/ Tout d'abord, c'est malheureux, mais les Français ne détestent pas que l'on se moquent d'eux, puisque les membres de la famille Morin ont dépassé le seuil de 1 % des suffrages exprimés

2/ Malgré cela, sur 80 et quelques candidats présentés par le PSLE/NC, seuls environ 40 ont dpassé les 1 %.Et par conséquent, le NC ne touche rien du tout, ni la première fraction (attribuée en fonction du nombre de voix, à condition d'avoir obtenu au moins 50 fois 1%), ni la deuxième fraction (attribuée en fonction du nombre d'élus, A CONDITION D'ETRE ELIGIBLE A LA PREMIERE FRACTION)

Voir ici : www.legifrance.gouv.fr/WA...

Article 9

27. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:54 par GRANTUMU

"Toute vertu a-t-elle déja déserté la République?"

Il doit en aller de la République comme de l'université, car il me souvient d'une remarque régulière d'un professeur, pas amidonné du tout, durant mon DEUG de droit en province, selon laquelle il n'y a pas d'étudiants nuls sans prof- nuls et vice versa.
Le citoyen "moyen", le plus courant, sans que cela ne contienne aucun jugement de valeur (c'est quantitatif), a les élus qui lui vont bien: Politiciens marrons pour citoyens marrons. J'en veux pour preuve, et il est inutile d'aller bien loin, les dernières élections législatives: il est difficile d'être pris avec plus de mains que Mr GAYMARD (pieuse pieuvre OGM) dans un pot de confiture, ce qui lui a valu ... une élection triomphale au 1° tour. Et BALKANY, et MEDECIN s'il avait pu revenir.

La vertu n'a pas déserté les placards (à confitures et des enchères) de la République. Force est de constater que si elle les survolle en escadrilles, elle n'encombre pas les assiettes des banquets républicains.

28. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:55 par Chandon

Quelle honte.
Il faut faire un maximum de 'buzz' sur cette affaire, qui me semble au minimum une vaste fumisterie, afin que l'info ne soit pas noyée...

Lu sur reuters :

Minoritaires en séance au moment du vote d'une exception d'irrecevabilité présentée par François Bayrou, la droite a dans un premier temps usé de procédures comme la suspension de séance ou la demande de quorum afin de le retarder .

La séance a ainsi été suspendue vers 11h20 pour une durée d'une heure. A la reprise, l'exception d'irrecevabilité a été soumise au vote et rejetée par 230 voix contre 157.

29. Le mercredi 24 octobre 2007 à 14:57 par Thib

Affligeant. Lamentable.
Déjà que MM. Morin, Leroy et autres ont raflé ce printemps la palme du retournage de veste le plus rapide de l'Histoire...
Quant au second, c'est au moins son deuxième retournage de veste, vu qu'il était communiste au début de sa carrière politique.
Ce genre de comportement est à la limite du suicidaire et jette le discrédit sur les autres parlementaires respectables (de tous bords).
Cela me rappelle le coup de Trafalgar fait aux législatives à mon ex-députée, Anne-Marie Comparini (ancienne députée de le 1ère circ. du Rhône et ancienne présidente du conseil régional de Rhône-Alpes élue dans les conditions que l'on connaît en 1998), qui, avant de se faire traiter de "s....." par P. Devedjian, a été trahie par l'UMP local: afin de lui faire payer sa fidélité à F. Bayrou, l'UMP du Rhône (il mérite d'être cité) a présenté contre elle, 1 mois avant l'élection, un quasi inconnu dont le seul argument de campagne était .... le soutien de NS fraîchement élu, photos et tracts à l'appui.
Dès fois, on se demande vraiment si la France n'est pas une république bananière...

30. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:04 par FC

C'est minable, mais ça ne mérite pas non plus la "une" des journaux. Rappelons que cette décision n'entraînera aucune dépense publique supplémentaire, mais une répartition différente des 80,3 millions annuels alloués au financement des partis politiques, ou plus exactement des 40,15 millions qui sont répartis suivant la règle amendée ici. En clair, ce n'est pas le Nouveau Centre qui pique des sous au contribuable, c'est l'UMP qui pique des sous aux autres partis. La règle proposée pour ce faire reste ceci dit cohérente, mais ce n'est pas grandiose.

Voir le compte rendu de l'examen en commission des lois:
www.assemblee-nationale.f...

J'aime bien le résumé de l'intervention de Bernard Roman (PS). Je ne suis pas sûr qu'il ait usé des mêmes termes par oral...

Quant au communiste de service, il ne voit pas le problème.

Je trouve que le critère de représentativité devrait être le nombre d'électeurs, tout simplement. Et tant pis s'ils sont tous du même bled.

31. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:09 par FC

Autant pour moi: Astre Noir a mieux lu que moi; effectivement, le nouveau critère donne bien au Nouveau Centre une part des 80,3M, et pas de la moitié. Il n'avait rien jusqu'à présent.

32. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:11 par Olivier

Ce serait bien d'avoir des chiffres permettant comparaison...
- budget Nouveau Centre actuellement
- budget Nouveau Centre après cette modification

33. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:14 par Mussipont

Jean Lassalle, un député qui ne coûte pas bien cher à nourrir,

Excellent, celle là, je la replacerai (avec votre permission, Maître, et sans omettre d'en citer l'auteur!)

34. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:24 par Olivier

En complément du post 30 de FC et 26 d'Astre noir, en fait si je comprends bien, sur l'enveloppe de 80.3 M€, c'est juste la répartition qui peut en être changée.
Et dans ce cas, j'imagine que c'est l'UMP, voire le PS qui risquent de voir leurs volumes d'argent alloués diminuer...
-> Donc l'UMP soutient une loi qui lui enlève quelques sous ?
-> Et cela ne couterait aucun centime à nous contribuables ?
Me trompe-je ?

Et dans ce cas, ça ne change strictement rien pour Bayrou... alors pourquoi turlupine-t-il tant ?

35. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:27 par Hipparchia

Parce qu'outre le fait que l'UMP soit une machine à gagner (le nombre fait l'argent), changer une loi pour aider ses "amis", en démocratie, ça ne se fait pas ?

36. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:27 par torcafol

Je ne veux pas faire mon tâtillon, je ne suis pas chez moi. Ce que je voulais dire au commentaire 12, cependant, ne concernait pas le financement du PCF, qui a des problèmes de sous mais qui ne viennent pas de l'Assemblée. Je voulais en fait dire que le PCF pouvait avoir intérêt à ce qu'un texte énonce clairement qu'un nombre de 15 députés était suffisant pour obtenir des avantages quelconques, ce qui là lui donnerait une certaine légitimité pour réclamer ensuite l'abaissement du seuil du nombre de députés nécessaire à la création d'un groupe justement à 15.

37. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:35 par FC

@34 Olivier: si on considère (comme je me suis permis scandaleusement de le faire) le Nouveau Centre comme une annexe de l'UMP, cette dernière arrondit son allocation aux dépens des autres partis, ou tout au moins l'allocation qui ira au financement de sa ligne politique.

38. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:46 par Therion

Le culot est un art et, certains le maitrise à merveille.
En l'occurence, je pense que ce projet va aboutir...

39. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:53 par Lumina

Je ne la trouve pas si négative cette réforme : donner de l'argent aux petits partis, c'est offrir plus de démocratie. L'inverse aurait été très choquant : si la barre était à 15 fois 1%, et qu'elle passait à 50 fois 1%, ce serait priver le financement des petits partis alors même qu'ils ont été élus !

Enfin, 1% ça reste minable : imaginez-vous dans une salle de 300 personnes, qui a voté pour vous ? Vous, votre conjoint et un ami, c'est tout. Je serais pour passer la barre à 12 fois 2% : cela favoriserait les partis légèrement plus régionaux (si il y en a).

40. Le mercredi 24 octobre 2007 à 15:54 par francis

j'ai quelque admiration pour la constitution des USA qui, en quelques pages, a trouvé assez de ressources pour durer depuis plus de 200 ans (et, par symétrie, peu d'estime pour les traités de plusieurs centaines de page, j'arrête ici sur ce terrain glissant).
le dernier amendement voté, il a quinze ans, précise, à peu près, que toute loi lmodifiant a rémunération des parlementaires ne peut entrer en vigueur qu'aprés l' élection suivante ...
je pense que, en ces temps de réforme consitutionnelle, nous pourrions introduire ce type de disposition, pour la rémunération des parlementaires comme pour le financement des partis...
au moins les choses sont plus claires, et ceux qui ont fait changer la loi doivent l'expliquer à leurs électeurs....

41. Le mercredi 24 octobre 2007 à 16:02 par DMA

très bonne idée de mettre en évidence les modifs
merci

42. Le mercredi 24 octobre 2007 à 16:07 par petit jardin

Ah, le Morin d'eau douce ! Je ne connaissais pas mais je retiens et me délecte. Excellent billet. Merci.

43. Le mercredi 24 octobre 2007 à 16:09 par FC

La loi des finances est dans un mois... Je n'y avais pas pensé... Et l'enveloppe n'a pas bougé depuis 10 ans, du coup tout le monde sera d'accord...

44. Le mercredi 24 octobre 2007 à 16:19 par DâwûD

En tout cas, on ne peut pas dire qu'Henri Emmanuelli ne s'oppose pas... Pourrait-on dire, par abus de langage, que c'est un peu un député trolleur? (cf le compte rendu de séance) :) :) :)

45. Le mercredi 24 octobre 2007 à 16:40 par Pascal

Comment ? Les parlementaires se comportent comme les politiciens professionels qu'ils sont ? Ca vous etonne ?

Ceci dit, on a la meme chose de l'autre cote de la Manche. Quand il s'agit de leurs financements, les parlementaires Britanniques trouvent soudainement qu'ils sont tous d'accord, surtout apres que les chefs de partis se soient reunis discretement...

Personellement en tout cas, ca fait bien longtemps que je n'ai plus la force de m'indigner.

46. Le mercredi 24 octobre 2007 à 16:47 par Patrick_Boissy

Lors des questions au gouvernement à l'assemblée, cette question a été soulevée, et lors de la réponse nous avons été rassuré : "c'est une réforme à périmêtre constant, c'est à dire que cela n'occasionnera pas de dépenses supplémentaires". Déjà cette réponse souligne que la moralité tiens dans la religion des chiffres (autant que possible dissocié de leur sens), mais cela souligne surtout que certains partis politiques, jusque là financé devraient l'être moins ou plus au profit du Nouveau Centre "solidaire à la majorité présidentielle".
Si quelqu'un sait à quel parti cela va t il couté je pense que cela pourrait souligner le cinisme et l'urgence d'une telle réforme avant les municipales.

47. Le mercredi 24 octobre 2007 à 16:54 par v_atekor

Quand elle est demandée et rédigée par ceux seuls à qui elle va profiter, ça ne vous choque pas ? . Vous n'avez rien contre donner de l'argent aux petits joueurs ?

Pile je gagne, face tu perds?

48. Le mercredi 24 octobre 2007 à 17:02 par noisette

Allez, saisissez comme des voleurs ce que vous n'avez pas su gagner comme des hommes.

49. Le mercredi 24 octobre 2007 à 17:16 par villiv

"Faisons savoir que nous ne sommes pas dupes."


Très bien vu Eolas, c'est effectivement la seule solution...

Moi, je prépare quelques hallebardes et autres espontons...

Mais quelle stratégie désormais?

Je proposerais bien un pti "Canonons-les d'abord sur le flan droit des troupes... ??!!" ;

Mais je pense que c'est au Maître des lieux de décider...

Alors, alors, on y va ? hein, on y va ? on fait quoi, comment, où ?

Merci encore, en tout cas, de toutes ces informations qui ne sont pas très visibles dans la Presse (le grand "P" est-il mérité d'ailleurs?)

50. Le mercredi 24 octobre 2007 à 17:39 par mc

Pourquoi mêler le camembert et le roquefort à ces turpitudes? Ce sont de fort honnêtes fromages (plus pour longtemps, certes, le camembert est déjà bien malade, et le roquefort, dans sa fausse cave plastique prend un mauvais chemin).

Désolée de prendre à la rigolade un sujet aussi sérieux, mais franchement on ne sait plus où donner de l'indignation, on manque de mots, on manque de tout.

"Il faut se hâter de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer".

51. Le mercredi 24 octobre 2007 à 17:52 par YR

Effectivement, c'est inadmissible et symptômatique d'une certaine vision de la politique...

Merci de relever cette énormité.

Que peut-on faire en pratique, à part gueuler dans le vide ?

Demander la démission des députés du Nouveau Centre ? Demander celle des UMP en même temps ? Nous ne pouvons RIEN faire en pratique, jusqu'aux prochaines élections... où les règles du jeu seront adaptées juste avant l'échéance pour maximiser les chances de la majorité en place (l'UMP pourrait par exemple se vanter de faire enfin le redécoupage électoral nécessaire, que l'immobilisme depuis 20 ans a laissé se déliter, etc.) et après le scrutin pour récompenser les ralliés de la dernière heure.

A vomir...

52. Le mercredi 24 octobre 2007 à 17:55 par Anna

Mais qu'est-ce qu'on peut faire, nom d'un chien ? J'ai l'impression que tout ça se passe sous nos yeux mais derrière une vitre en plexi incassable... :-(

53. Le mercredi 24 octobre 2007 à 18:10 par villiv

@anna #52 :

Vous dites... "Mais qu'est-ce qu'on peut faire, nom d'un chien ?"

j'ai donné quelques pistes au sein de mon commentaire #49.

Mais on attend encore les dernières consignes du chef (euh, pardon, du Maître).

Et après, on y va !!!

A bientôt donc



ps. : On pourrait pas faire qqch aussi pour boycotter le paiement des cartes oranges et autres abonnements SNCF hors IDF, histoire de marquer le coup contre les grévistes qui ont le droit de faire grève mais qui en font vivre de belles aux clients de leurs belles sociétés....

54. Le mercredi 24 octobre 2007 à 18:17 par idnca

Un grand moment de vie démocratique qui fait honneur á nos hommes politiques, en effet !
Je pense que Bayrou rigole bien dans son coin, en pensant á 2012. Et il a bien raison...

55. Le mercredi 24 octobre 2007 à 18:24 par christian17

Rien..rien ... dans les médias..pourtant c'est du lourd...que se multiplie les blogs comme celui ci...dans d'autres domaines...la démocratie ira mieux...
les médias devraient jouer leur rôle pour mettre le projecteur sur de telles pratiques...envoyez le lien du blog/article à tf1/fr2 le monde..libé ...sans espoir ? ....suis-je naïf ?

56. Le mercredi 24 octobre 2007 à 18:39 par minny

@christian17
Il reste un espoir... le canard enchaîné !
www.lecanardenchaine.fr/c...

57. Le mercredi 24 octobre 2007 à 18:42 par celui

@christian17. Ah bon le monde (www.lemonde.fr/web/articl... et le figaro (www.lefigaro.fr/politique... ce ne sont pas des medias ?

58. Le mercredi 24 octobre 2007 à 18:55 par Anna

En tout cas, celui, aucun espoir de voir ça au JT, qui est encore le moyen d'info principal de beaucoup de français... je ne parle même pas des gratuits. :-/

59. Le mercredi 24 octobre 2007 à 20:05 par Je !

Je n'ai pas lu tous les commentaires , mais certains me font bien rire ! J'ai un ami qui a décidé un jour pour fêter je ne sais quoi d'aller s'encanailler dans une boîte où l'on partage les dames. Il est revenu trés déçu , il avait dû passer sa soirée le derriére collé au mur...La Politique , chers z'amis , c'est itou ( tralala-itou !) ! Vous , vous êtes trop bien informés , vous saviez avant d'aller voter que cela se passe toujours comme cela ! Laissez aux imbéciles et aux crocodiles leurs larmes...
Sarko lui connait bien son petit monde ( Santini , Leroy , Morin...: des "figures" ! ) . S'il veut les empêcher de voler , il doit cracher au bassinet ! C'est entrain de se faire...avec nos sous !

60. Le mercredi 24 octobre 2007 à 20:16 par toto

Après la lecture de ce billet il m'a fallu quelques minutes pour recoller à la réalité. Les bras m'en sont tombés à un tel point que j'ai du mal à les remonter , heureusement que mon clavier n'est pas trop haut.

Là je suis d'humeur poujadiste ...

Un remède ?

61. Le mercredi 24 octobre 2007 à 20:44 par Marie

@Anna (52): ce qu'on peut faire? S'en souvenir et le faire savoir au moment des municipales... notre arme (en papier certes) c'est le bulletin de vote... enfin j'ai toujours envie d'y croire

62. Le mercredi 24 octobre 2007 à 20:48 par Je !

Non , cela ne me fait pas rire mais c'est le "privilége de l'âge" comme on dit ( un vieux con donc...) , on regarde ces dégueulasseries avec distance et mépris. "Ils" se sont aussi votés à la fin de la derniére législature , une indemnité de 60 mois au profit des recalés du suffrage universel...dans un pays où des millions de gens comptent sur les Restos du coeur pour pouvoir manger !
C'est peut être du poujadisme primaire , mais vous connaissez beaucoup de pays où un Président peut partir tranquillement à la retraite ( et siéger au Conseil Constitutionnel...) sans qu'on sache si oui ou non existe bien à son nom un compte au Japon créditeur de millions d'Euros...?

63. Le mercredi 24 octobre 2007 à 21:19 par christian17

@ minny
@celui

Mea culpa..la presse écrite en parle...et même TF1 ce soir..mais en 30 secondes... difficile de bien comprendre..l'écrit reste idéal...le reportage ne relatait pas vraiment tout l'inacceptable de ce
comportement de nos représentants...la loi sur mesure...rétroactive donc (elle s'applique à des élections passées.. est ce possible ??? ) surement...
Le coup du départ des députés UMP et Nouveau Centre pour gagner du temps...(quorum)...
Le fait du prince pour se servir de nos impôts pour financer un parti qui au vu de la loi ne pouvait pas être financé....(avant de la violer...non sorry..de la modifier...)
quand on se permet ça.......j'ai peur que l'on puisse aller plus loin...bon certains me diront que ça s'est déjà fait....même si un commentaire précédent de Je...nous trouve naifs ou pire...hypocrites...(certains...) j'ai la faiblesse de penser que même si ces comportements existent..ils ne sont pas /ne doivent pas être la référence et devenir habituels...c'est tout !
mais ce n'est pas le premier avatar de la vie politique ..et pas le dernier...
PPDA devrait juste donner le lien de l'article du blog...rien de plus...

64. Le mercredi 24 octobre 2007 à 21:21 par Anna

J'ai médit : ils en ont parlé au JT de France 2.
Peu, tard et mal, mais ils en ont parlé.

65. Le mercredi 24 octobre 2007 à 21:35 par christian17

je serai vraiment curieux de savoir comment l'information circule...?
j'ai la faiblesse et la flagornerie (feinte...) de penser qu'une hypothése pourrait être..
journalistes qui lisent les blogs..donc celui ci....journaux écrits et du net qui en parlent...journalistes des journaux tf1 fr2 etc..qui lisent la presse écrite et choisissent bq de sujets par ce biais....
remarque.. cette chaîne "logique" va du plus motivé/article fouillé/documenté/temps d'écriture...au plus rapide/léger/en surface/court..super court ... des journaux tv...
j'ai souvent remarqué que cette "régle" du transit de l'info était respecté... dans ce cas à lire les 3 supports..c'est clair....beaucoup de bons blogs servent aussi à faire démarrer l'info..bq de journalistes suivent..rien de plus et ne font pas leur travail....

66. Le mercredi 24 octobre 2007 à 21:42 par Laukar

On ouvre les paris ?

sous quelle forme sera finalement voté ce projet de loi ?

Il sera retiré puis un amendement quelconque présenté dans un autre projet de loi sera adopté au coeur d'une froide nuit d'hiver, ou lors d'une éventuelle loi introduisant la proportionnelle à l'Assemblée nationale (et hop ni vu ni connu ni décrié)

Il sera maintenu puis voté le jour de l'annonce officielle de la nouvelle compagne de N. SARKOZY histoire d'occuper les journalistes et le bon peuple

Il sera voté à titre expérimental jusqu'en 2012, histoire de pouvoir fermer cette porte ouverte au financement de tout (autre) nouveau parti que décideraient de créer quelques députés bien implantés...la règle actuelle rendant bien alatoire ce type d'aventure

Il sera voté mais applicable qu'à compter de 2012

67. Le mercredi 24 octobre 2007 à 21:44 par toto

TF1 en a parlé ... :

"Bayrou contre la loi de financement des partis du...
Le gouvernement a reporté à une date ultérieure la suite de l'examen d'une proposition de loi du Nouveau...

TF1 a aussi parlé de çà (incroyable !) :

"Un travailleur sans papiers régularisé
Le cuisinier sénégalais sans papiers menacé d'expulsion va bénéficier d'une application anticipée de la... "



68. Le mercredi 24 octobre 2007 à 21:50 par Sam

Observons toutefois que l'excellent Hervé Morin, contrairement au regretté Caligula*, n'a pas osé présenter son chien aux législatives.

* on se souvient en effet qu'il nomma son cheval : Incitatvs, sénateur.

69. Le mercredi 24 octobre 2007 à 21:52 par viliv

@ toto #64 (et anna aussi notamment) :

Hé oui, TF1 en a parlé... comme indiqué sous le billet "apostille sur... honte encore à l'AN" (voir là : www.maitre-eolas.fr/2007/...

Mais rien d'incroyable à cela ... hé oui, je l'ai vu, donc je le crois...

(bah oui... EOLAS n'a pas vu le jugement qui évoque la Saint Glin Glin et ne crois pas cette "légende"... donc moi c'est l'inverse.. du moins pour cela et même si je me suis pincé pour voir si je ne révais pas ...)


En revanche, (et vive l'ironie toujours), si ce n'est pas du tout incroyable... ça reste toujours un MIRACLE


(et non "mircale" comme je l'ai écrit, je crois, tout à l'heure??!! désolé, mais faut dire que j'ai regardé TF1, donc ?????!!!)

70. Le mercredi 24 octobre 2007 à 21:53 par georges s

@Je !
Vous pouvez aussi vous dire que ces dégueulasseries dont vous vous gaussez sont représentatives de ce que nous sommes collectivement; et que pour nous remettre en cause, s'en indigner est déjà une étape nécessaire, si ce n'est suffisante...

71. Le mercredi 24 octobre 2007 à 22:33 par Dominique

Quand on s'estime déçu par Christian Blanc qui a toujours été de droite dure et libérale malgré l'étiquette de rocardien pour sembler un peu de gauche, c'est que l'on n'a guère de sens politique.

72. Le mercredi 24 octobre 2007 à 23:07 par PAF, le chien !

@61 Marie> Priez d'ailleurs pour qu'elle restent bien en papier ! L'invasion des machines est proche...

Mais ne vous faites pas trop d'illusions : on prête, amha, beaucoup trop de nobles intentions au terme « démocratie » qu'il finit par en perdre son sens... Coluche nous faisait remarquer — à juste titre je crois — que « si voter changeait quelque chose, cela ferait longtemps que ce serait interdit ».

73. Le mercredi 24 octobre 2007 à 23:23 par Hank Moody

Ce qui est aberrant c'est de constater que le clanpin moyen se laisse bouffer le cul (pardonnez mon expression très imagée, mais ho combien réaliste) par la caste politique si chèrement élue. Etre homme politique est un combat de tous les jours pour conserver ses avantages. Le gouvernement Raffarin n'avaient ils pas voté une augmentation de salaire des députés et sénateurs ? Hier encore, les hommes et femmes politiques n'ont il pas fait voter une loi concernant leurs indemnités d’anciens sénateurs ou députés, dont la durée (alors qu'ils ne sont plus en activité) s'étend à 5 ans ? Aujourd'hui, c'est avec ce genre d'affaire que l'on nous abreuve. L’homme de paille de Matignon veut nous faire la morale en disant que le pays est en faillite ? Que notre système de santé est déficitaire et qu’il faut se serrer la ceinture ? Combien de centaines de milliards d'euros ont été détournés au profit d'hommes et de femmes élus peu scrupuleux ? Quitte à ce faire prendre en levrette, autant l'être dans une dictature, on sait par qui et pourquoi l'on se fait prendre.

74. Le mercredi 24 octobre 2007 à 23:23 par Dominique

Je commence à comprendre que le fait de nommer les gens par leur idéologie est une indécence inadmissible puisque l'on ne peut pas parler de droite dure et libérale même lorsque c'est bien le cas. En quoi ces trois mots seraient-ils si dérangeants "droite, dure, libérale" ? Pourquoi seraient-ils considérés comme ne devant pas être dits sur un blogue où l'on se pique parfois de politique en attribuant de prétendues vertus à des représentants de la droite la plus violente envers les travailleurs ? Et je tiens à préciser que je ne suis pas du tout un gauchiste ou un communiste, loin de là, mais dire que l'on a de l'estime pour Christian Blanc (prétendu rocardien et devenu sarkozyste) ne relève que de la fausse posture médiatique à mon avis puisque toute cette image n'est qu'une illusion journalistique depuis le départ. Quand Christian Blanc sera dans le même gouvernement que Marine Le Pen, on pourra rire (ce n'est pas encore le cas, mais cela peut venir).

75. Le mercredi 24 octobre 2007 à 23:49 par AS

Cher maître,
Merci pour vos explications toujours aussi pertinentes.
La conclusion de cette affaire a été écrite par Michel Audiard dans les tontons flingueurs :
"Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît".

76. Le jeudi 25 octobre 2007 à 00:30 par WS

Cette proposition de loi est une belle tartufferie, digne de ce pitre de Morin qui est bien l'un des pires politicards du moment.

Mais je serais moins sévère que vous à l'égard de l'UMP. Paradoxalement en soutenant cette proposition de loi je trouve qu'ils font preuve de tolérance, voire de molassonnerie. Car quelles sont les alternatives? Les 21 députés du nouveau centre disposent chacun d'une somme d'environ 50000€ à attribuer - ou pas - à l'un des partis politiques reconnus, c'est à dire à l'un des partis qui a obtenu plus de 1% des suffrages dans 50 circonscriptions différentes en juin dernier. Au vu de leur positionnement de soutien au gouvernement, les 21 élus du nouveau centre n'ont que trois possibilités:
1. Renoncer à toute action politique par le biais d'un parti en n'attribuant leur part de financement à personne.
2. Attribuer leur pactole à l'UMP en négociant un accord pour disposer d'une relative autonomie au sein de ce mouvement (par exemple l'UMP pourrait accepter de reverser une large part de cette somme à une association baptisée "noueau centre")
3. Se livrer à une magouille du type de celle que nous observons aujourd'hui pour faire reconnaitre le Nouveau Centre comme parti politique éligible au financement public en changeant les règles. Dans ce troisième cas le Nouveau Centre conserve une totale autonomie vis-à-vis de l'UMP.

Au vu de ses trois possibilités je trouve que l'UMP est vraiment bien gentil de donner un coup de main au pathétique scénario 3 plutôt que de mettre en place un scénario 2 parfaitement légal, sans risque, et qui lui assujeti totalement le Nouveau Centre de façon durable! Je ne les pensais pas prêt à se ridiculiser pour défendre la diversité!

(Ajoutons que cette lamentable affaire met en avant l'un des problèmes posés par notre système de financement public des partis : le gel du paysage politique. Imaginons par exemple que 50 députés PS, soutenus par 40% des adhérents de ce parti, décident de faire sécession pour créer un mouvement de gauche sur une autre ligne que elle du PS, et bien avec la loi actuelle, ils ne peuvent pas former un parti politique éligible au financement public avant les prochaines législatives (qu'ils affronteront donc sans moyens financiers!) On comprend mieux pourquoi Mélenchon et DSK, par exemple, s'obstinent à cohabiter dans le même parti... Cette remarque n'exonère en rien les auteurs de la proposition de loi, de pure opportunité, du Nouveau Centre, mais avouons qu'il est anormal que des élus du peuple se voient interdire de se regrouper au sein d'un parti politique. S'ils sont élus, c'est bien qu'ils sont représentatifs de quelque chose, non?)

77. Le jeudi 25 octobre 2007 à 00:57 par Julien

Très bon billet, bravo. Ca me rappelle beaucoup la simonie romaine jusqu'au XIIIe siècle et l'état de corruption absolue : les fidèles astreints à la pauvreté par les discours papaux pendant qu'au Saint-Siège, on s'enrichit au mépris de toute leçon christique.

J'ai développé cet aspect sur mon blog. Nous partageons d'ailleurs la même idée : c'est une forfaiture ; judiciaire pour vous, médiévale pour moi.

(rivetjulien.free.fr/Blog/...

78. Le jeudi 25 octobre 2007 à 02:14 par Citoyen en révolte passive

Vous verrez qu'un jour on verra une proposition de loi pour l'auto-amnistie et le blanchiment des députés qui ont de bruyantes casseroles financières au c.., et pourquoi pas aussi une loi de dépénalisation du droit des affaires !

Comment ça ??? c'est déjà fait tout ça !!!...

Oh, ben moi je vais coucher alors.

79. Le jeudi 25 octobre 2007 à 02:15 par Citoyen en révolte passive

"me coucher"... bien sûr !

80. Le jeudi 25 octobre 2007 à 08:23 par LDiCesare

M. Guy Geoffroy disant: "Cette proposition de loi, qui ne présente aucun caractère conjoncturel,"
C'est fabuleux. Est-il est complètement crétin, complètement faux-cul, ou dune naiveté sans bornes?
Calamiteux.

81. Le jeudi 25 octobre 2007 à 10:02 par AK

Kalaschnikov & Co.: nettoyage, épuration, moralisation, décorruption, purification.

82. Le jeudi 25 octobre 2007 à 12:08 par Arnaud

Ce genre de "jeu" autour de l'assemblée nationale n'est pas vraiment nouveau.
On a bien vu à chaque élection législative le nombre de députés nécessaires pour former un groupe parlementaire baisser en fonction du nombre de députés communistes.
On est passé de 30 à 20 en 1988, et là les communistes voulaient faire une proposition de loi pour que ce nombre passe à 15.
Alors bien sûr cette loi est malsaine, mais vraiment... rien de nouveau sous le soleil.

83. Le jeudi 25 octobre 2007 à 16:10 par Maz

Quelquechose m'échappe dans cette histoire...Une loi ne peut pas être rétroactive. Ce changement de règle concerne donc les législatives de 2012 pas celles de 2007...n'est ce pas??

84. Le jeudi 25 octobre 2007 à 20:02 par Stéphane Le Solliec

Les professeurs devraient faire lire ce post à leurs élèves.

:-(

85. Le vendredi 26 octobre 2007 à 22:32 par domar

Un coup bas entre requins. Mais le plus antidémocratique n'est-il pas d'utiliser les fonds publiques pour financer les partis politiques ? Ceux-ci l'acceptant tous . Sauf, à ma connaissance, le Parti des Travailleurs.

86. Le samedi 27 octobre 2007 à 06:28 par Danièle

Nous sommes en train de voir monter lentement, insidieusement, comme dans l'Allemagne de 1930, les débuts d'une dictature.

L'ancien ministre de l'intérieur a noyauté la police, la fusionnera avec la gendarmerie et se séparera dans cette manoeuvre des plus de 10.000 policiers et gendarmes qui se sont ouvertement opposés à lui. Il aura ainsi montré devant le pays qu'il "fait des économies" et aura une force inconditionnelle à sa disposition.

Attention!!!

Toutes ces manoeuvres ANTI-DEMOCRATIQUES devraient faire dresser l'oreille des Républicains honnêtes, avant qu'il ne soit trop tard.

La tentative d'éliminer Bayrou - l'actuel président lui a dit un jour qu'il y aurait du sang sur les murs - restera une constante, d'autant plus que celui-ci reste le personnage politique le plus apprécié des Français à droite ET à gauche avec 50% ou plus qui veulent qu'il joue un rôle important dans l'avenir - et ce depuis les présidentielles.

Voir les résultats du sondage BVA réalisé non pas par téléphone mais en tête à tête:

www.bva.fr/data/sondage/s...
baromatrebva-orange-lexpress-vague2_528a0.pdf

Les tentatives de noyauter les médias pas des amis du pouvoir devraient aussi nous faire dresser les oreilles.

Il se prépare en catimini une réforme que nous devrions regarder plutôt deux fois qu'une.

Voici un excellent résumé sur : rue89.com/2007/10/25/fran...

le pire étant la place qu'essaie de donner NS à TF1 dans cette affaire :

"Le rôle de l’Elysée dans cette affaire est préoccupant, le ministère de la Culture et de la Communication a une marge de manoeuvre quasi-inexistante. On assiste en plus à une confiscation élyséenne de ce dossier, à une occultation du débat parlementaire, tout cela noyé dans un flot incessant de rumeurs et d'hypothèses. Sans itinéraire, on va dans le mur."

87. Le samedi 27 octobre 2007 à 06:30 par Danièle

Le lien pour le sondage:
www.bva.fr/data/sondage/s...

88. Le samedi 27 octobre 2007 à 18:06 par Etudiant X en Droit

"bézef"... pour: pas beaucoup ?

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact