Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Informatisation du parquet : cette fois, ça va trop loin

Maitre Eolas est dans un prétoire, à côté du bureau du procureur. Celui-ci est un Terminator en robe avec la toque de magistrat sur la tête. Une photo de Rachida Dati, l'air sévère, semble regarder la scène. Maitre Eolas regarde le procureur en disant : "je crois que je préférais le modèle petit pois..."

Commentaires

1. Le mardi 4 décembre 2007 à 20:09 par Vishnu

Dati error...

2. Le mardi 4 décembre 2007 à 20:13 par Passant

Win Instructor 6.0 rules :

Multi-instances, multi-tache, travaille 24/24 7/7, ignore la peur, la fatigue, le froid, les vacances judiciaires, est toujours à jour de toutes les réformes législatives.

Termine toute instruction en moins de 72h ou se blo

Est équipé en option d'un prédicteur d'évolution de la législation relative aux étrangers et se connecte directement sur le réseau AMADEUS pour réserver un billet de retour pour tout clandestin détecté grace à l'examen ADN de ses postillons

3. Le mardi 4 décembre 2007 à 20:30 par Renaud

Trés bon !
J'ai bien l'impression que vous avez été marqué par cette histoire de petits pois cher maître !

4. Le mardi 4 décembre 2007 à 20:34 par Juliette

Au moins la justice va gagner en rapidité, c'est déjà ça...
On supprime une plainte pour violation du procès équitable pour la remplacer par une autre... Il faudrait des robots aussi à la CEDH, ça leur facilitera la tache une fois que tous les recours seront lancés.

5. Le mardi 4 décembre 2007 à 20:50 par Bé et motte

En tout cas, plutôt que de dire "Je vais interjeter appel" (c'est bien comme ça qu'on dit ?), il est plus imposant de dire :*"I'll be back"*.
Je suis pour.

6. Le mardi 4 décembre 2007 à 20:56 par mathieu

bof...
étant donné le probable système d'exploitation du machin...
j'ai hâte de voir le premier plantage ( si possible un BSOD en pleine démonstration presse ça serait bien )

7. Le mardi 4 décembre 2007 à 20:57 par Loop

:-) très fort!

8. Le mardi 4 décembre 2007 à 21:01 par Pabl o

Access denied to user " K Joseph"
Please try later

9. Le mardi 4 décembre 2007 à 21:01 par Esurnir

Bah attendez le premier :
"Error 404 : Case not found" et je pense que vous changerez d'avis ;) .

10. Le mardi 4 décembre 2007 à 21:24 par Etrangère

« Cualquier situación por mala que sea es susceptible de empeorar »

11. Le mardi 4 décembre 2007 à 21:32 par Marie-Aude

Bah si ça se passe comme le DMP ça sera encore plein de sous jettés par le fenêtres pour rien sauf pour ne pas financer d'autres réformes utiles.

Et pourquoi ne pas remplacer les greffier par des dictaphones, pendant qu'on y est ?

12. Le mardi 4 décembre 2007 à 21:42 par Herbie

Impossible Maître, comment voulez-vous qu'ils passent les portiques ? Hein ?

13. Le mardi 4 décembre 2007 à 21:49 par merlin

Si le ridicule tue, c'est quelle juridiction qui est concernée?

La réponse est peut-être triviale, mais je ne suis qu'un informaticien...

14. Le mardi 4 décembre 2007 à 22:32 par Roxane

I-robots ou petits pois... Vous finissez quand même en boîte !

15. Le mardi 4 décembre 2007 à 22:37 par Alex

@12: Avec Terminaproc, plus besoin de portiques. L'ordre règne dans la salle d'audience, du début à la fin.
Excellent dessin!

16. Le mardi 4 décembre 2007 à 22:43 par Triskael

Maître, je comprends pas très bien ce dessin. Est-il motivé par ce dont vous parlez dans votre précédent article ou par un autre fait ? Dans ce cas, lequel ?
Merci bien. :)

17. Le mardi 4 décembre 2007 à 22:47 par Passant

Il n'y a plus qu'une juridiction : le juge est reformaté et sa programmation entre chaque audience. Ainsi, le délai d'appel est réduit et la justice rendue plus rapidement.

18. Le mardi 4 décembre 2007 à 23:26 par didier Schneider

à 16 : Voilà le texte alternatif au dessin : ( je suggère d'ailleurs qu'il fusse présent sous chaque dessin pour clarifier tout ambiguïté )

"Maitre Eolas est dans un prétoire, à côté du bureau du procureur. Celui-ci est un Terminator en robe avec la toque de magistrat sur la tête. Une photo de Rachida Dati, l'air sévère, semble regarder la scène. Maitre Eolas regarde le procureur en disant : "je crois que je préférais le modèle petit pois..."


Bon Eolas, il existe des photos de notre jolie Dada souriante. Alors soyez gentil, utilisez les !

www.lexpress.fr/imgs/5/19...
libertesinternets.files.w...

19. Le mardi 4 décembre 2007 à 23:28 par Stéphane Boudin

On est vraiment plus très loin de Judge Dredd ici : policier, juge et bourreau.

A propos, Rachida sera encore visible dans la petite lucarne mardi prochain dans les 100 qui font bouger la France : changer la vie des Femmes.

A quand Rachida à la Star Ac dans les membres du jury !

20. Le mardi 4 décembre 2007 à 23:32 par J M

"I'll be back...soon" ce qui tendrait a prouver que la première mouture devrait planter joyeusement .... non ?

A propos, que pensez vous de la rémunération proposée contre des témoignages suite aux échauffourées dans une cité dont le nom m'échappe ?
Un témoignage payé a-t-il une quelconque valeur juridique ? Je m'interroge (et m'inquiète aussi, mais ça c'est accessoire).

21. Le mardi 4 décembre 2007 à 23:35 par orochimaru

c'est surement le proc du TGI d'HAZEBROUCK ( "le jugement dernier ") ! MDR

22. Le mardi 4 décembre 2007 à 23:42 par Triskael

@18 : oui j'ai bien vu ça, mais ça ne m'aide pas à comprendre...

23. Le mercredi 5 décembre 2007 à 00:01 par Thomas

Le prolifique scénariste de BD Jean Van Hamme (auteur des séries "XIII" et "Largo Winch") avait pondu en 1989 une excellente trilogie intitulée "S.O.S. bonheur" (dessins par Griffo). Il y imagine une société totalitaire qui, entre autre, a pour caractéristique d'avoir intégralement informatisé son système judiciaire : le juge entre dans l'ordinateur les conclusions du procureur et de l'avocat, et la machine fait le reste, absolument tout le reste. Sauf qu'un jour, la machine déraille...

Si vous ne l'avez pas, et que vous croisez cet album dans une librairie, jetez-y donc un coup d'oeil (p. 130 dans l'édition intégrale).

24. Le mercredi 5 décembre 2007 à 00:07 par Gabriel

Merci infiniment pour vos textes alternatifs décrivant les images. Ils permettent vraiment de se figurer la scène, même quand on ne peut pas la voir.

25. Le mercredi 5 décembre 2007 à 00:33 par Alain

Sincèrement, vous espériez vraiment y échapper ?

26. Le mercredi 5 décembre 2007 à 00:51 par JR

GENIAL LE DESSIN !
J'ADORE CE BLOG !

27. Le mercredi 5 décembre 2007 à 00:57 par JR

Le pire, c'est que certains juges ressemblent vraiment à ça à force de serrer les dents pour se retenir de rire/pleurer/péter les plombs...

J'aime bien aussi le portrait de la ministre Rachida Dati derrière...
C'est la photo qu'elle donne à accrocher aux tribunaux.

En la regardant de prêt en format numérisé, on s'aperçoit qu'elle a été retouchée à grands coups de toshop...
Faut qu'elle soit sexy la Dati !
(Remarque, normal pour une ministre responsable du barreau ^^)

28. Le mercredi 5 décembre 2007 à 02:50 par jm

Il ne lui manque plus que les yeux rouges à la Dati et elle ressemblera trait pour trait à son cousin Full-binaire-metal ; bon ok je sors => []

29. Le mercredi 5 décembre 2007 à 03:12 par wesson

eheheh, vous voyez, il y a une cohérence dans la politique judiciaire de notre beau gouvernement ....

Votre réforme de la justice, en language industriel, ça aurait donné:
On ferme les usines pas assez rentables, on vire le petit personnel, on délocalise et on remplace le plus de monde possible par des machines.

Bref, on libéralise la justice en la rationalisant !

Ce serait rigolo ... si ce n'était pas aussi tragique.

30. Le mercredi 5 décembre 2007 à 07:37 par Canal Directo

C'est sur, c'est très à propos de faire une comparaison entre la politique judiciaire et la stratégie d'une entreprise, entre l'état et une multinationale.
Puisque tous le monde sait que c'est la même chose, l'état comme l'entreprise cherche le profit maximum et n'a rien à foutre des hommes !

En plus c'est la même idéologie, l'abominable LIBÉRALISME !

Merci wesson, pour ce grand moment d'analyse politique et économique...


P.S.
J'essaye toujours de comprendre la phrase "Bref, on libéralise la justice en la rationalisant !"

Si une âme charitable pouvait se dévouer...

31. Le mercredi 5 décembre 2007 à 09:08 par tafkap

Le juge:"Sarah CONNOR ?"
La croute au mur:"NOOOOOOON!!!!"
Cri d'éffroi puis colt 45 automatique en action...

32. Le mercredi 5 décembre 2007 à 09:39 par Bientôt vieux

Ces machines vont-elles cotiser pour nos futures retraites ?
Taxes sociales sur les Terminators (passés et futurs), je suis pour ! :)

33. Le mercredi 5 décembre 2007 à 09:39 par Anna

Il fait peur le monsieur... *frisson*

34. Le mercredi 5 décembre 2007 à 10:02 par Henri

Avant d'informatiser le parquet, il faudrait empêcher certains de le rayer avec les dents.

35. Le mercredi 5 décembre 2007 à 10:03 par wesson

"Ce serait rigolo, ces clichés à deux balles ... si ce n'était pas aussi tragique, l'ignorance assumée."

Et oui, ce sont des clichés, qui seraient rigolos si il ne traduisait pas la réalité des fait.

Alors il y a quoi dans la politique économique depuis 30 ans ? Une monnaie forte, aucune protection douanière, une concurrence libre et non faussée. Je crois que c'est assez conforme à ce que l'on a maintenant non ?
Et non, non, non, ce n'est pas ça qui provoque les délocalisation à tour de bras. Ce n'est pas à cause du dollar qui baisse que Airbus veut délocaliser (en tout cas c'est ce qu'il dit) malgrès un carnet de commande plein !

Ces même principes d'économie foireuse, on est en train de vous les appliquer, et déjà c'est les haut cris !

Alors c'est quoi rationaliser la justice ? Et bien c'est enlever ce qui est inutile (la répréssion de la délinquance financière), au profit de ce qui est utile pour l'image (la chasse au sauvageon). Ensuite, il faut bien que les chers justicieux comprenne qui tient la gamelle dans laquelle ils mangent.

Et oui, la justice est vue par nos gouvernant comme une industrie. Le seul changement récent, c'est que elle sera gérée comme cela désormais, jusqu'a la convocation dans le bureau du "patron" d'un "chef de service" qui n'a pas effectué le boulot - je veux dire plaidé la peine automatique....

Vous devriez être content: vous allez être mis en concurrence libre et non faussée par une machine. Qui sait, elle pourra peut-être envoyer elle-même à la préfécture une lettre pour demander de surseoir à une expulsion - sans plus d'effet que avec vous, mais sans non plus tondre l'expulsable de quelques centaines d'euros.

36. Le mercredi 5 décembre 2007 à 10:15 par Véronique

@ Canal Directo

Si je peux me permettre.

Efficacité n’est pas synonyme de rentabilité.

Rationaliser n’est pas synonyme de détruire.

Personne ne soutiendra l’idée de rentabiliser un service public.

Rationaliser peut être aussi un moyen de décharger de certaines tâches pour permettre aux plus essentielles et aux plus fondamentales de se faire mieux.

Je suis incapable de juger si les nouvelles technologies apportent un plus ou un mieux dans le travail de la justice ou, au contraire, vont rendre la justice plus difficile et compliquée d’accès.

Le souci de l’argumentaire marketing des bornes c’est effectivement écrire sans rire:

"Via cet échange en temps réel, fondé sur la relation humaine, les démarches administratives sont simplifiées et les déplacements inutiles et fastidieux évités".

Le problème, c’est qu’on ait pu laisser passer cela sans réagir. C’est le mécanisme de la pensée du rédacteur, de ceux qui vendent l’expérimentation et de ceux qui l'achètent qu’une phrase comme celle-là révèle.

37. Le mercredi 5 décembre 2007 à 11:09 par Mathieu

révons un peu : anticipons
"L'automatisation des processus de traitement de l'information est en marche, sous la férule bienveillante de Notre Sauveur de Nations Bienveillant, et de sa charmante et efficiente garde des sceaux l'introduction de la méthode dite des kanbans ou des flux tendus en matière de justice s'annonce comme la nouvelle percée majeure en matière d'hyper-efficacité dans le domaine public..."
Le petit Français en date du 9 janvier de la seconde année du premier mandat de Notre Sauveur de Nations Bienveillant

38. Le mercredi 5 décembre 2007 à 11:10 par PB

@ 35

Délocaliser est un bien grand mot quand l'on parle du domaine de l'aéronautique et plus généralement des sociétés multinationales. Comme l'indique M° Eolas dans son commentaires on ne délocalise pas pour bénéficier d'un taux de change. En revanche, ce qui est parfaitement exact, c'est que la bonne gestion d'une société multinationale est de réduire au maximum l'écart entre les devises relatives aux ventes et les devises relatives aux coûts. Donc, effectivement dans la mesure où une partie significative des ventes doit être réalisée en USD, il est plus que de bonne gestion qu'une proportion équivalente des coûts soit en USD, ce qui peut le cas échéant impliquer la localisation d'usine dans des zones USD proches des clients finaux.

Là où l'analyse dérive, c'est de parler de "délocalisation" s'agissant de produits qui sont pour 90 % (sans doute) destinés à l'exportation : il s'agit en fait du contraire c'est à dire de "localiser" une partie de la production dans les pays "clients".

Cette localisation dans le cadre de la globalisation n'est pas mauvaise en elle-même : les Toyota Yaris sont produites en France et la plupart des modèles vendus en Europe par Toyota sont produits en Europe (si vous allez dire à un Japonais que vous roulez avec une Toyota Avensis, il ne saura même pas à quoi ressemble ce modèle qui n'est produit et vendu à ma connaissance qu'en Europe). Est-ce que vous imaginez le débat en sens contraire au Japon : "C'est affreux, Toyota délocalise du Japon vers la Loraine pour produire des voitures !".

On ne devrait donc parler "délocalisation" d'un point de vue économique que pour le transfert de la production de produits ou de services destinés au marché français, qui étaient produits en France et qui seraient ensuite produits à l'Etranger, tout en restant destinés à être vendus en France. Cela concerne beaucoup de chose, y compris maintenant quelques prestations en matière juridiques qui sont "délocalisées" au Maroc par exemple...

39. Le mercredi 5 décembre 2007 à 11:19 par henriparisien

@wesson : c'est rigolo que vous écriviez : "Alors c'est quoi rationaliser la justice ? Et bien c'est enlever ce qui est inutile (la répréssion de la délinquance financière), au profit de ce qui est utile pour l'image (la chasse au sauvageon). " en ayant l'air de le regretter.

Vu votre discours, vous considérez visiblement que « nos vies valent plus que leur profit ». C’est que fait la justice en considérant que les atteintes à l’intégrité des personnes sont plus grave que l’atteinte à l’intégrité des biens.

40. Le mercredi 5 décembre 2007 à 11:55 par villiv

ah,

hé bien contrairement à ce que j'indiquais sous le billet précédent tout à l'heure, je crois que ma culture cinématographique n'est pas si inexistante que cela...

après "I ROBOT", en effet, j'ai presque tout compris :

Ici, les dessins -du Procureur et de la Ministre- font allusion à Terminator (enfin, je crois, car pour le procureur, j'ai un doute ;-) )

au sein des commentaires, on a d'autres allusions à d'excellents films :
- AMADEUS (mais je ne crois pas que l'allusion soit faite au film, encore que.....) : cf #2
- Judge Dredd : cf #19
- etc etc

j'ai même compris une allusion à la "matière informatique", laquelle m'est pourtant si difficile à appréhender d'habitude ( voir #1 "Dati error..." excellent ??!!)

Donc tout va bien !!

Mais que m'arrive-t-il, comment puis-je conclure à cela alors que... TOUT VA MAL finalement ???

euh, siouplé, sur la borne : c'est où que l'on peut cliquer pour passer directement à la phase " soutien psychologique" et/ou "aide aux victimes" et/ou "autres joyeusetés médico-juridiciaires"

41. Le mercredi 5 décembre 2007 à 11:58 par Loïc D.

Après l’iphone voici l’iJustice toujours chez Orange. « Toucher la justice du doigt », « le doigt (armé) de la justice » ou encore « La justice du doigt commun ».

On peut même étoffer le concept, en plus de « réaliser des procédures judiciaires en télé administration » on pourra rendre un jugement par téléphone : coupable taper 1, innocent taper étoile23487138, Responsable mais pas coupable : 3, Fou mais coupable : 4 etc …
Plus besoin de juge (des victimes ou pas) !

42. Le mercredi 5 décembre 2007 à 13:00 par Mussipont

Est ce que cette borne permettra aussi aux avocats de dénoncer leurs clients soupçonnés de "blanchiment" ? :)

tempsreel.nouvelobs.com/a...

43. Le mercredi 5 décembre 2007 à 13:22 par Val'

@ villiv
"euh, siouplé, sur la borne : c'est où que l'on peut cliquer pour passer directement à la phase " soutien psychologique" et/ou "aide aux victimes" et/ou "autres joyeusetés médico-juridiciaires""...

A ma connaissance, ce ne sont pas les services judiciaires qui orientent à l'heure actuelle la majorité des victimes. Cela se fait en amont, par la notification, obligatoire, par les services enquêteurs des coordonnées de l'association d'aide la plus proche, à l'occasion du dépôt de plainte, ou en cours de d'enqûete sur instructions du Parquet. Or il n'est pas encore question de la disparition de tels services...
Quant à l'éventuelle orientation par le personnel judiciaire (accueil, greffe...), elle existe, mais la disparition de cette possibilité trouvera sa source dans la suppression de juridictions et du personnel afférent, mais pas, à mon sens, dans la création de bornes...
Enfin, attendons la prochaine "mise en service" de ce magnifique ectoplasme judiciaire, le JUDEVI...(qui sera toutefois chargé de tâches distinctes au sein des tribunaux survivants).
Cordialement.
Val'

44. Le mercredi 5 décembre 2007 à 14:23 par patrick

Bonjour,
juriste salarié, je suis tombé sur votre blog en effectuant quelques recherches (dont j'ai oublié le thème par ailleurs, preuve de toute leur utilité...), et j'y ai trouvé tout l'umour manquant à ma profession. Je suis ravi de constater qu'il existe encore quelques prairies de liberté dans ce monde qu'on dit parfois obscure du juridique.
Excellente continuation à tous.
Patrick

45. Le mercredi 5 décembre 2007 à 14:26 par villiv

@Val' #43

"Or il n'est pas encore question de la disparition de tels services."

non, c'est sûr, pas encore...

a titre purement confidentiel, je vous confirme que c'est pour la DATI-BOX'2
(ou la DATI-BORNE'2 rien n'est encore fixé pour la dénomination officielle...)

Plus de détails sur cette Version 2 ??? allez voir là : www.google.fr/search?hl=f...

46. Le mercredi 5 décembre 2007 à 14:28 par Ferdi

Hop, histoire d'étaler ma science ... misère ...

@villiv
Amadeus, ni comme le compositeur ni comme le film sur ce génie, mais comme le fournisseur de services de transport (GDS)
wftc2.e-travel.com/plnext...
En l'occurrence, on est plus près d'un lien avec Airbus ici qu'avec la musique.

47. Le mercredi 5 décembre 2007 à 15:33 par Kerri

Délocalisons la justice française en Chine! ça ira plus vite (dixit Mme Royal), ce sera plus économique et en ayant des tribunaux plus loins on diminuerait les contentieux (cf les propos de Mme Dati sur les tribunaux créant leur propre demande) :D

Bon ben entre automatisation et délocalisation, il est grand temps que j'arrète le droit pour me lancer dans des études plus profitables; une licence de LEA de mandarin, ça vous semble être un bon parcours? :D

48. Le mercredi 5 décembre 2007 à 15:45 par Collectif Borg

Toute résistance est futile.

49. Le mercredi 5 décembre 2007 à 15:48 par L'ordinateur Central du Complexe Alpha

Veuillez vous diriger vers la salle de recyclage la plus proche.
Merci de votre coopération.

50. Le mercredi 5 décembre 2007 à 16:00 par PEB

@Ferdi: Je sais, j'ai un cousin qui bosse à Amadeus.

51. Le mercredi 5 décembre 2007 à 16:42 par David

@41, mais c'est une nouvelle fonction de l'iPhone.

@35, pour les délocalisations, oui, la justification par l'euro d'EADS et Dassault commence à paraître grosse et on entend ici ou là quelques arguments "faudrait quand même pas nous prendre pour des c..."

52. Le mercredi 5 décembre 2007 à 18:54 par villiv

@Ferdi #46

bah voila-t-y pas que, maintenant, mon ironie permet de faire de la pub...

c'est du beau tout ça ??!!

;-)

vive nous

53. Le mercredi 5 décembre 2007 à 19:18 par tam'

Le contributeur du n°49 est prié de se diriger vers le centre d'effacement sommaire pour son usurpation manifeste. Eolas, de Vert vous passerez Jaune pour n'avoir pas vu la supercherie.

54. Le mercredi 5 décembre 2007 à 20:17 par wesson

"D'un autre côté, tant qu'il y aura des Wesson, pourquoi se gêner ? "

Mais c'est trop d'honneur de me faire encore une fois traiter d'imbécile par la si auguste personne que vous êtes, numbeure ouane des blogs judiciaires !

A vous acharner de la sorte sur ma "bétise", vous me forceriez à vous croire mesquin !

55. Le mercredi 5 décembre 2007 à 21:01 par fboizard

Je suis amèrement déçu : comment ? Vous, maître Eolas, le Mozart du clavier, le Picasso de la souris et l'empereur de toute justice (immanente, rémanente, transcendante, gosier-en-pente), vous rechignez ! Vous vous dérobez au progrès fulgurant de la modernité judiciaire. Vraiment les choses ne sont plus ce qu'elles étaient.

Par ailleurs, le fait que les petits pois vont très bien avec le pigeon me plonge dans des abimes de perplexité : les justiciables sont ils les pigeons des juges-petits pois ?

56. Le mercredi 5 décembre 2007 à 22:50 par MOULINS

Cher Maître,
On aime votre humour.
Et à propos de portique, il faut venir à Moulins (dont on parle beaucoup en ce moment), où un exemplaire de ces oeuvres d'art contemporain a été installé devant les ... toilettes...
No comment...

57. Le mercredi 5 décembre 2007 à 22:58 par wesson

"Et vous, à venir vous faire fesser ici, vous me forcerez à vous croire maso. "

et à voir le plaisir avec lequel vous le faite, un petit relent de sadisme peut-être ?

Je suis maso, vous êtes sadique, donc tout le monde est content ! en attendant vous ne m'avez pas convaincu que les déboires d'EADS sont le seul fait d'une direction incompétente et bicéphale, et je ne vous ai pas convaincu que ces mêmes déboires sont le seul fait d'un système qui pousse à vendre à perte des avions que l'on va construire en zone dollars pour remplir principalement les poches de 2 milliardaires qui se fichent de l'europe du tiers comme du quart !

58. Le jeudi 6 décembre 2007 à 09:15 par fboizard

A propos de sado-masochisme, vous en connaissez le comble ?

_ Fais moi mal !

_ Non !

_ Rhaaa, merci.

59. Le jeudi 6 décembre 2007 à 09:35 par Sable de la Terre

Vous sentez-vous une âme de Sarah Connor, maître ?
Je doute que la robe noire soit adaptée pour rouler sur un bolide à travers le désert avec des lunettes de soleil. De plus, pour transporter le jurisclasseur, c'est peu commode.

60. Le jeudi 6 décembre 2007 à 10:07 par Makura

@49 : Mais est-ce bien raisonnable de déjà sombrer dans la Paranoïa ?

61. Le jeudi 6 décembre 2007 à 11:32 par Smoke666

@J M et Eolas:Billet 20==>
Je viens de lire votre remarque et je suis choqué.
La délation rémunérée ?
Mais c'est formidable !!!

Dans quel monde merveilleux vivons-nous ?
A quand les exécutions publique ?

Je trouve que nous ressemblons de plus en plus au État unis mais est-ce une coïncidence ?

62. Le jeudi 6 décembre 2007 à 12:11 par Cat

Diantre ! Maitre Éolas a Paranoïa dans ses références culturelle geekesques !

Vous m'etonnerez toujours ! ;)

63. Le jeudi 6 décembre 2007 à 12:40 par Fourrure

Ou il a beaucoup de temps à perdre et démontre un haut niveau de GoogleFu !

Je préfère l'hypothèse de Cat...

64. Le jeudi 6 décembre 2007 à 15:43 par MicKF

Je débarque ici après quelques temps d'absence et voilà qu'à l'occasion d'un joli dessin, d'aucuns échangent sur la sensibilité au dollar.
Eolas, votre commentaire : '"Si vous gobez qu'Airbus délocalise à cause du coût du change (qui peut disparaître demain par le jeu des fluctuations), je ne peux rien pour vous." me laisse perplexe.
J'attire votre attention sur l'excellent commentaire 38 de PB qui explique parfaitement le mécanisme qui rend insensible au jeu des fluctuations quel que soit son sens, puisque vous vendez en dollars ET achetez en dollars.

Je travaille avec plusieurs entreprises de l'aéronautique - pas Airbus - et elles en sont toutes là aujourd'hui : acheter de plus en plus en zone dollar car leurs clients achètent les aéronefs ou composants de ces derniers en dollars.

65. Le jeudi 6 décembre 2007 à 20:08 par Le Revizor

Eolas, ultraviolet, mais quelle société secrète??
J'avoue que j'étais quelque chose comme corpo robot.

D'ailleurs, lorsque Mme le ministre démissionnera, le Termina juge lui dire "hasta la vista, baby"

66. Le jeudi 6 décembre 2007 à 22:38 par MicKF

Eolas, pour être certain qu'on se comprend (et j'en resterai là car cela n'a rien à voir avec votre sujet).
Vous écrivez le problème se pose indépendamment des fluctuations du dollar. C'est exact uniquement en achetant en dollar ce qui n'est pas le cas d'Airbus. Vous dites aussi, il y a deux ou trois ans cela leur était favorable. Oui et 2004 et 2005 sont des années ou Airbus a recruté plus de 2300 personnes (évidemment ce n'est pas le genre de nouvelle qui fait vendre les journaux).

67. Le jeudi 6 décembre 2007 à 22:48 par PB

@ 64/67 "Ce problème se posant donc indépendamment des fluctuations du dollar, quand bien même il y a deux ou trois ans, le taux de change était favorable à Airbus".

Bien évidemment, le but d'une entreprise globale est de parvenir à essayer de matcher les recettes/dépenses pour les différentes devises de manière à ne pas subir de différences de changes trop importantes. Mais dans le cas de l'aéronautique, je suppose qu'il faut 10 ans pour mettre en place une usine et que l'on ne peut pas gérer aussi "facilement" ce risque devise que l'entreprise pourrait le souhaiter. Enfin, il reste un point où le risque devise n'est pas négligeable, c'est pour le "bénéfice" lui même qui est directement impacté par l'évolution de la devise (un bénéfice de 100 USD à 1,40 ne devient plus qu'un bénéfice de 71 euros après conversion), ce qui n'est pas négligeable pour une société cotée.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact