Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des fois, il ne faudrait pas que ça grandisse

Chalon Sur Saône, 1982

A l'hebdomadaire Jeune Afrique, courrier des lecteurs.

« C’est avec un grand plaisir que j’écris à J.A. car il est devenu une source d’exposés en classe et c’est pour cela que je vous serais bien obligée de publier ma lettre.

Si je parle ainsi, c’est en connaissance de cause, en étrangère malgré ma naissance et toute ma vie passée en France. Dans J.A. n° 1144, un article a particulièrement attiré mon attention, celui des travailleurs “clandestins”. Le problème s’accentue sous toutes ses formes. Avec ces régularisations des “sans-papiers”, avec ceux qui font la grève de la faim pour être enfin assimilés à leurs compatriotes étrangers en règle. Le résultat est hausse de tension, racisme et même xénophobie envers ces étrangers dont la plupart ne le méritent pas, quelle que soit leur situation. Ces réactions sont fortement ressenties à tous les niveaux et particulièrement dans les endroits publics (écoles, bureaux). Est-ce la faute de ces étrangers, qui sont venus pendant la prospérité et qui, dorénavant, sont remis en cause quotidiennement ? Alors, je tiens à dire aux Français qui disent aux étrangers : « Si tu n’es pas content, retourne dans ton pays où on crève de faim » qu’ils sont ridicules.

Ils ne s’imaginent pas la crise qui pourrait atteindre “leur” pays avec le départ de “ces bougnoules”. Quant au slogan des employeurs, c’est : « Tais-toi ou pars ! » Excusez-moi pour l’écriture, mais je vous ai écrit en étude. »

Signé : Rachida Dati, 17 ans.

Via @rrêt sur image.

Commentaires

1. Le vendredi 7 décembre 2007 à 09:53 par POC

Allons, allons, c'est probablement une homonyme de notre Garde des Sceaux...
;-)

2. Le vendredi 7 décembre 2007 à 09:54 par Infreequentable

Elle ira loin, cette gamine !

3. Le vendredi 7 décembre 2007 à 09:57 par Nilshar

Je ne trouve pas anormal d'avoir un avis différent a 17ans et a 40+ans...
Le contraire serait étonnant.

4. Le vendredi 7 décembre 2007 à 09:59 par Dam

C'est pourtant bien connu : "si tu n'es pas de gauche à 20 ans, c'est que tu n'as pas de coeur, si tu l'es encore à 40 ans, c'est que tu n'as pas de tête"

5. Le vendredi 7 décembre 2007 à 10:00 par Eowyn

Pour répondre bêtement le débat lancé sur le site d'@si: a-t-on le droit de publier sa correspondance? Est-elle tombée dans le domaine public?

6. Le vendredi 7 décembre 2007 à 10:02 par Tocquevil

Vous sous-entendez que la Rachida d'aujourd'hui renie ses indignations d'adolescente. Pourtant, on peut lire cette lettre comme une critique des clandestins.

En filigrane de cette lettre, on devine la rancoeur de la jeune Rachida, "étrangère malgré sa naissance et toute sa vie passée en France".

Rancoeur évidemment contre les Français de souche, mais également, me semble-t-il, rancoeur contre les clandestins, coupables de gêner l'intégration des "étrangers qui sont venus pendant la prospérité".

N'adresse-t-elle pas un reproche voilé à ces clandestins ? Si le "problème s'accentue sous toutes ses formes", avec une hausse de la xénophobie "envers ces étrangers dont la plupart ne le méritent pas", n'est-ce pas la faute des clandestins ? Quand elle demande "est-ce la faute de ces étrangers, qui sont venus pendant la prospérité et qui, dorénavant, sont remis en cause quotidiennement " ne faut-il pas y voir un appel à distinguer les mauvais et les bons étrangers ?

En réalité, la jeune Rachida nous crie très fort, dans sa quête précoce de reconnaissance : "Français, aimez-moi comme la Française que je suis, ne m'assimilez pas à ces clandestins"

7. Le vendredi 7 décembre 2007 à 10:10 par villiv


Ouh, la... entre ça et le film You-tube au sein duquel Mme Dati se présente, sous forme de boutade pas drôle, comme la Ministre de la Rénovation Urbaine au Kärcher (Marque déposée), hé bien on avance dans les différents débats...



Euh, sinon, @Eowyn #5 :

j'espère bien qu'on a le droit de la "publier"... la correspondance a déjà été publiée, d'ailleurs, donc on ne fait que la reprendre (en citant la source.. donc tout va bien, enfin, je crois, car je ne suis pas un spécialiste en la matière...)

en tout état de cause, c'est R. Dati elle même qui a demandé, à l'époque, de la publier (enfin, si j'en crois ce que je lis.... c'est dur parfois?!)...

donc tout va bien... ou mal selon le cas?!

8. Le vendredi 7 décembre 2007 à 10:26 par Eowyn

@ Villib
Je n'ai pas bien compris si elle a été publiée ou si le journaliste l'a trouvé dans les archives, mais non publiée.
Je ne pense pas que ça marche comme la jurisprudence sur l'image de la personne, mais je me rappelle que dans ce cas, un arrêt de la cour de cassation avait précisé qu'il fallait de nouveau rechercher l'accord de la personne.
Mais ça ne marche sans doute pas de la même manière pour les droits d'auteurs.... (je connais un prof de dt d'auteur je vais lui demander).

9. Le vendredi 7 décembre 2007 à 10:28 par Luc

Je me demande si la rédaction de Jeune Afrique a respecté l'orthographe d'origine ou si elle l'a rectifiée.

10. Le vendredi 7 décembre 2007 à 10:31 par Adricube

Je comprends comme Tocquevil ! Mlle Dati pensait visiblement que finalement les combats politique des clandestins nuisait aux immigrés légaux et augmentait la xénophobie, qu'elle rejette bien évidemment. Je ne vois pas en quoi elle a changé. Et pour ma part je suis assez convaincu que beaucoup de personnes issues de "minorités visibles" et vivant légalement en France pensent comme elle, ce n'est pas la première fois que j'entends ce genre de remarque.
Mais évidemment il est plus facile de penser que ceux qui refusent une légalisation automatique des "sans papiers" sont tous de méchants blancs racistes. Alors que c'est un peu plus complexe ...

11. Le vendredi 7 décembre 2007 à 10:32 par Ed

Voilà qui prouve qu'une enquête de personnalité serait nécessaire pour entrer au gouvernement. Si le président avait été informé d'un tel passé "droit de l'hommiste" (pour reprendre l'expression qu'il avait empruntée à vous savez qui), il aurait peut-être hésité, allez savoir... Alors que pour Hortefeux, quelque chose me dit qu'une telle surprise est fortement improbable.

12. Le vendredi 7 décembre 2007 à 10:40 par Keuli

Je ne sais pas si le tort en revient à Jeune Afrique mais on écrit Chalon-sur-Saône (et Chalons en Champagne).

13. Le vendredi 7 décembre 2007 à 10:57 par foobar

C'etait dans 20minutes il y a quelques jours: www.20minutes.fr/article/...
Avec un commentaire un peu particulier sur les WE amoureux de N. Sarkozy, et des insinuations quand même très direct. Je m'attendais pas à ça de la part d'un gratuit (en même temps ils faisaisent parti de ceux qui relayaient la rumeur en avril dernier).

14. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:06 par all

L'observation de Rachida Dati : Des clandestins (les 'sans-papiers') font des actions pour exiger leur régularisation.

L'inférence de Rachida Dati : effet négatif sur les étrangers réguliers qui résident en France et sur les Français d'origine étrangère. Un racisme latent de la population 'de souche' est exacerbé ainsi que la discrimination à l'emploi : Rachida Dati en souffre, elle trouve cela injuste.

L'inférence du lecteur de la lettre, quinze ans plus tard : On atteint un niveau d'abstraction tel qu'une confusion d’ordre d’abstractions est réalisée (ce que chaque lecteur imagine à l'aune de ses convictions) . l’inférence ne peut être objectivée que par un replacement dans le contexte de 1982 :
Rachida Dati a 17 ans ; elle en veut ; elle est autoritaire ; elle est travailleuse ; elle met des guillemets à "sans-papier" ce qui souligne l'élémentarisme de la proposition, devenu mot-valise 15 ans plus tard ; elle n'aime pas l'injustice ; elle ressent le racisme ; elle est révoltée ; elle est modérée dans ses propos.

15. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:07 par Mètre Capet-l'eau.

Chalon sur Saône ou Chalons en Champagne il faut choisir (choix 1 suggéré)

16. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:09 par Julien

Sinon, c'est quand même sacrément mal écrit, pour quelqu'un supposé de "brillant", même à 17 ans.

17. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:10 par PB

"On n'est pas sérieux quand on a 17 ans"...je me rappelle l'avoir traité en dissertation...

18. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:12 par Tocquevil

@Eolas, pour moi il y a continuité dans l'engagement de Dati.
Il me paraît cohérent, justement parce qu'elle a souffert du racisme et d'être considérée comme une étrangère - bien qu'elle soit née en France - qu'elle soit solidaire d'un gouvernement qui cherche à diminuer l'immigration clandestine pour favoriser l'intégration des immigrés déjà installés en France.

@Ed, le président n'a pas hésité à faire venir Rama Yade, qui s'était pourtant illustrée par un livre "droit de l'hommiste" et défendant la cause des blacks en France.

19. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:15 par malone

Je propose donc que l'on donne lecture, à la rentrée parlementaire, ainsi qu'au premier conseil des minitres, de la page suivante, comme d'une lettre...;-)

« Au terme de ce survol des lointains de la Grèce, reposons nous la question : pourquoi Artémis ? Pour le plaisir, bien sûr, sinon de comprendre, du moins de s’y essayer. De comprendre ces autres que sont les Grecs anciens, et nous mêmes aussi. Non que les Grecs soient un modèle et qu’on puisse transposer, quelle qu’en soit la tentation s’agissant d’un problème à tant d’égards actuel, leur démarche à la nôtre. Mais parce que la distance fait voir plus clairement que si tout groupe humain, toute société, tout culture se pense et se vit comme la civilisation dont il faut maintenir l’identité et assurer la permanence contre les irruptions du dehors et les pressions internes, chacune est aussi confrontée au problème de l’altérité, dans la variété de ses formes : depuis la mort, l’Autre absolu, jusqu’à ces altérations qui continûment se produisent dans le corps social avec le flux des générations, en faisant leur place aussi aux nécessaires contacts avec « l’étranger », dont aucune cité ne peut se passer. Or les Grecs ont, dans leur religion, exprimé ce problème en lui donnant toutes ses dimensions, - y compris philosophique, celle que Platon développera : le Même ne se conçoit et ne peut se définir que par rapport à l’Autre, à la multiplicité des autres. Si le Même reste refermé sur lui-même, il n’y a pas de pensée possible. Il faut ajouter : pas de civilisation non plus. En faisant de la déesse des marges une puissance d’intégration et d’assimilation, comme en installant Dionysos, qui incarne dans le panthéon grec la figure de l’Autre, au centre du dispositif social, en plein théâtre, les Grecs nous donnent une grande leçon. Ils ne nous invitent pas à devenir polythéistes, à croire en Artémis ou en Dionysos, mais à donner toute sa place, dans l’idée de civilisation, à une attitude d’esprit qui n’a pas seulement valeur morale et politique, mais proprement intellectuelle et qui s’appelle la tolérance. »

Jean-Pierre Vernant, La mort dans les yeux, Hachette, 1985, pp 27-28.

20. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:18 par PEG

Très belle lettre. Elle a parfaitement raison.

Maintenant je ne vois pas la contradiction entre cette lettre et ses fonctions actuelles, mais peut être ai-je le défaut de ne pas assimiler le contrôle de l'immigration à du racisme.

21. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:33 par néthou

Rachida Dati rejoint donc mais sans surprise la cohorte (que dis-je, l'armée) de tous ceux qui ont enterré leurs idées de jeunesse par pure ambition, carriérisme, voire le cynisme dans lequel peuvent verser ceux qui prennent simplement de l'âge. C'est son droit, question de choix; ça ne la grandit néanmoins pas.

22. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:35 par Mansuétude

Faut vraiment avoir rien d'autre à faire pour commenter le courrier des lecteurs qui date d'un quart de siecle.
Si on doit s'arreter sur ce que tout le monde a pensé ou écrit à chaque instant de sa vie on est pas sorti de l'auberge.
La Rachida qui intéresse c'est celle qui est ministre (apparemment ça n'a pas l'air d'être un franc succès).
A quand la photo où on la voit aller chercher son courrier en jean déchiré ?
Dati : grunge ou simplement pauvre ?

23. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:36 par Tocquevil

A propos du ministère de l'immigration et de l'intégration : c'est le mot intégration qui est le plus important.

De nombreux pays ont adopté un ministère de ce type avec des appellations diverses : ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration au Canada ; ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles au Québec ; secrétaire d'État à la Nationalité, à la Citoyenneté et à l'Immigration au Royaume-Uni ; ministre de l'Immigration et de l'Intégration des Pays-Bas ; ministre de l'Asile et des Migrations de Suède ; ministre des Réfugiés, de l'Immigration et de l'Intégration au Danemark ; ministre de l'Immigration et de la Citoyenneté en Australie ; ministre de l'Immigration et de l'Assimilation en Israël.

24. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:45 par Tocquevil

"Essayez encore en formulant ainsi : présenter l'immigration irrégulière comme un tel problème de société qu'il faut consacrer des moyens démesurés et un ministère à part entière (même si on n'est pas allé jusqu'à lui acheter un nom de domaine) pour lutter contre elle est-il ou non de nature à favoriser la xénophobie, et dans certains cas jusqu'au racisme ?"

Maître Eolas, c'est vous qui rédigez les questions posées par Opinion Way ? C'est bigrement neutre comme question !

25. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:46 par Ogg

Ca, c'est une lettre dont je recommande la lecture ! Plus encore que celle de Guy Môquet.

Bon, c'est pas très productif, ce genre d'informations, mais c'est bien drôle. Sur le même thème et avec une bonne dose d'humour bête, je recommande l'épisode d'il y a 15 jours de la Chanson du Dimanche, qui est une chanson d'amouuuur : "Nicolas et Rachida" (ici : myspacetv.com/index.cfm?f... ) Je suis certain que les lecteurs de ce blog apprécieront :)

26. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:57 par petit chahut

Dans toutes ces formulations, il manque "l'Identité Nationale". Mon dieu mais comment font-ils, les pauvres, pour la préserver ??!!?

27. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:58 par petit chahut

Oups, pardon, réponse tardive à un commentaire laissé plus haut. Je débarque...

28. Le vendredi 7 décembre 2007 à 11:59 par Passant

Je crois que la raison pour laquelle Mme Dati jouit de soutiens bien au dela de son parti politique est cette conviction, très répandue chez ceux qui, comme dit cette superbe chanson de Daniel Fernandes, ont parfois "changé une lettre à leur nom et changé le son de leur voix, le ton de leur peau", que le peu qui reste visible dans l'apparence de Mme Dati de ses origines suffit à attester du fait qu'elle est nécessairement passée, au cours de son existence, par des étapes au cours desquelles la souffrance ressentie reste indissociable des leçons assimilées.

En tout cas, tel est ma conviction d'homme et de citoyen. Et je crois bien plus en la certitude des leçons acquises par le vécu qu'en l'assimilation des leçons d'une école qui confond assimilation et bachottage.

29. Le vendredi 7 décembre 2007 à 12:04 par Maïpi, architecte

1 je trouve effectivement qu'écrire ainsi à 17 ans ne révèle pas une prose d'élève particulièrement brillante... ou alors on n'a pas été dans les mêmes bahuts...
2 je suis d'ac avec le commentaire de 6 de tocquevil et je ne trouve pas de si grand écart entre ses propos à 17 et à 40 ans (si on pondère avec la maturité que l'on gagne en vieillissant... hmmm)

bon ceci dit cette (re) publication ne m'intéresse pas plus que ça. m'a fait sourire...

30. Le vendredi 7 décembre 2007 à 12:14 par HerbeDeProvence

Enfin, tout son parcours démontre que les français ne sont pas xénophobes.. et c'est bien de s'en souvenir.

31. Le vendredi 7 décembre 2007 à 12:15 par Neville

Excusez-moi de chipoter, mais "Le résultat est hausse de tension, racisme et même xénophobie envers ces étrangers dont la plupart ne le méritent pas, quelle que soit leur situation."
"Dont la plupart" ; Mademoiselle Dati, 17 ans, peut-elle nous préciser qui, selon elle, sont les autres étrangers, ceux qui, a contrario, méritent la tension, le racisme, ou même la xénophobie ?

32. Le vendredi 7 décembre 2007 à 12:27 par Raph

@Eolas (17) :
Je ne suis pas certain que ce soit ses qualités d'écrivain qui aient convaincu le président.

Vous êtes sur ? B.LAPORTE a lu la lettre du Guy MOQUET au XV et il est au gouvernement.. Alors si quelqu'un en écrit une...

33. Le vendredi 7 décembre 2007 à 12:33 par Confrère

Réponse d'Eolas (17) : "Je ne suis pas certain que ce soit ses qualités d'écrivain qui aient convaincu le président."

Rhôôô... Seriez-vous de ceux qui insinuent qu'elle eût gagné ses diplômes après passage sous la table de l'examinateur?

34. Le vendredi 7 décembre 2007 à 12:36 par Emma

Pour s'informer, si vous n'avez pas vu la dernière émission "le dessous des cartes", cliquer sur mon pseudo pour aller sur le site d'arte:
[->www.arte.tv/fr/histoire-s...

Une fois sur le site « MIGRATIONS: les fausses menaces » pour lire le dossier cliquez dans la petite bande du haut sur les mots « Cartes », « Conclusion », (et « livres » si vous désirez des références).

Une partie de la conclusion de l’émission :

« Les politiques migratoires mises en place par les pays de l’Union répondent moins aux problèmes posés par le déficit démographique qu’à la xénophobie ou aux amalgames.

Or, seulement 3 personnes sur cent vivent dans un pays où elles ne sont pas nées.

Les migrations définitives et temporaires ne concernent que 5% de la population mondiale, et elles sont à 60% Sud / Sud.

C’est ce qui s’appelle mal gérer un risque et se tromper de menace ! »


Le HCR (Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés) donne aussi des informations claires:

À la fin de 2005, selon le HCR, le nombre global de réfugiés, demandeurs d’asile, et apatrides (hors réfugiés internes aux pays) dans le monde avait atteint 13 millions de personnes, le niveau le plus bas depuis 1980.

Selon le HCR ces réfugiés sont accueillis pour 14,7% par l’Union Européenne (27 pays) contre 24% par l'Afrique (hors Afrique du Nord), et 31,5% par l’ensemble Moyen Orient et Afrique du Nord.

L’Europe et la France sont donc très très loin de porter « la misère du monde ».

35. Le vendredi 7 décembre 2007 à 12:37 par Polynice

C'est excellent !

ça me rappelle que Marcel Déat avait été socialiste, tout comme Eric Besson.

36. Le vendredi 7 décembre 2007 à 12:45 par Un peu moins perdu

Je ne voudrai pas contrarier le maître de ces lieux mais je crains que Rachida Dati n’ait donné son autorisation à la publication sur tous supports et toute publication de sa lettre. Après tout un petit coup d’œil au CPI nous apprend que la lettre est une œuvre de l’esprit protégée au titre du droit d’auteur. Sa publication requiert donc l’autorisation de son auteure (ouh la vilaine féminisation d’un mot sommes toutes assez misogyne).

Alors elle a certes donné son accord, et même demandé à J.A. de publier sa lettre, mais je doute très franchement que sa publication sur Internet par d’autres journaux, sites Internet ou blogs ait été autorisée …

La seule échappatoire, la courte citation aux fins d’information. Après tout cette lettre est assez éclairante de la commisération qu’a pu éprouver notre future garde des sceaux pour des étrangers en situation irrégulière et les effets que l’âge, la politique (et l’ambition et les mauvaises fréquentations, mais non je n’ai pas dit ça) peuvent avoir sur un individu, mais la publication concerne l’ensemble de la lettre …

Merci néanmoins Maître d’avoir attiré notre attention sur cette louable lettre …

37. Le vendredi 7 décembre 2007 à 12:55 par all

Eolas écrit :"présenter l'immigration irrégulière comme un tel problème de société qu'il faut consacrer des moyens démesurés [...] pour lutter contre elle est-il ou non de nature à favoriser la xénophobie [et le] racisme"

Double bind (double contrainte). Réponse oui on non c'est avoir tort, car dans le choix binaire proposé il y a en filigrane une proposition non-contournable : les "moyens pour lutter contre l'immigration irrégulière sont démesurés"

38. Le vendredi 7 décembre 2007 à 13:10 par Clems

C'est marrant à 17 ans elle pensait comme moi, si les étrangers même en situations difficiles se cassaient tous cela serait une crise économique majeure pour le pays.

"Ils ne s’imaginent pas la crise qui pourrait atteindre “leur” pays avec le départ de “ces bougnoules”. "

A ce sujet, je trouve incroyable ces histoires de placement en hotel. On paye des hotels à 1200 € par mois pour loger un étranger régularisé avec parfois ses enfants en bas age. L'étranger sur ces 1300 € va payer de sa poche environ 300 € (qui sont souvent une partie des aides pour parent isolé ou autre). Et là rien ne vient à l'esprit du legislateur ? Pourquoi ne pas se porter caution et garant complet pour des placements dans des biens locatifs privés ? Rendez vous compte, on place un étranger et ses enfants dans un 9 m2 dans lequel il ne peut même pas cuisiner ni éduquer correctement ses enfants (le plus souvent nés en france) et ce pour 1300 € par mois alors que l'on pourrait pour 4 fois moins le placer dans le parc locatif et lui permettre de vivre normalement et durablement au même endroit...

Si ce n'est pas entretenir la misère en se ruinant, qu'est ce que c'est ?

Remarquez je ne vais pas demander des réformes, la petite rachida tombée maintenant dans le coté obscur de la force risquerait avec ses copains de faire n'importe quoi.


39. Le vendredi 7 décembre 2007 à 13:15 par David

@4, Dam et Eolas, j'ajouterais : à 17 ans, on a des idéaux et à 40, des intérêts.

40. Le vendredi 7 décembre 2007 à 13:31 par Peg

En 25 ans il me semble qu'elle peut changer d'opinion (même en mal hélas)
Enfin ça fait aussi un peu "coup journalistique" : bientôt on va retrouver les dessins du petit Nicolas (pas celui de Sempé, l'autre) avec comme commentaire : "regardez lors de sa 7ème il voulait conduire des trains" :-)
Je trouve le procédé un peu facile même si j'abonde en votre sens sur "l'accueil" des étrangers en ce pays. En bref : la notion de France patrie des droits de l'homme me fait doucement "rigoler" (jaune)

41. Le vendredi 7 décembre 2007 à 13:33 par Xiawi

@37 Si vous parlez des familles rue de la Banque à Paris (en tout cas c'est très exactement le problème que vous décrivez), sachez que le dispositif dont vous parlez (autoriser la sous-location du parc locatif privé par l'Etat ou des associations) est actuellement à l'essai à Paris et pourrait être étendu.
www.logement.gouv.fr/arti...

A priori c'est en effet un dispositif gagnant pour tout le monde.

42. Le vendredi 7 décembre 2007 à 13:38 par toto

Bonjour

Je viens de lire la lettre de la jeune Rachida Dati jeune. Je trouve qu'elle fait bien la distinction entre les étrangers intégrés ("compatriotes étrangers en règle") et les clandestins.

"ces bougnoules" sont bien les "compatriotes étrangers en règle" et non pas les clandestins.

Cela étant elle écrit clairement "Avec ces régularisations des “sans-papiers”, avec ceux qui font la grève de la faim pour être enfin assimilés à leurs compatriotes étrangers en règle"

Le "pour être enfin assimilés" est très important puisqu'il indique que la Rachida Dati de 17ans estime cette assimilation souhaitable.

43. Le vendredi 7 décembre 2007 à 13:49 par palpatine

Quand on met ça en regard avec l'anecdote récemment reportée par Johnny, qui l'a croisée dans le derrière de boutique privé de Dior sur l'avenue Montaigne (ou une mouffle coûte un smic), ça rappelle au jeune que je suis (issu aussi de l'immigration, après tout ; et futur riche, n'en doutons pas) de ne pas oublier de ne pas vieillir...

(et n'anniv' au passage, avec un tout p'tit peu de retard)

44. Le vendredi 7 décembre 2007 à 13:50 par Simplicissimus

La France n'est pas le seul pays où des débats ont lieu sur l'immigration illégale.

Voir, tout récemment, le débat entre candidats démocrates à la primaire de l'Iowa :
www.nytimes.com/2007/12/0...

Question aux candidats : "et vous, si vous voyiez un travailleur immigré illégal, le dénonceriez-vous aux autorités ?"
Mme Clinton répond (plutôt) non et souligne leur insertion dans la vie économique (embedded...) et refuse de laisser le terrain aux démagogues.

Et vous M. le Ministre du Drapeau et des Métèques™, que nous recommanderiez-vous ?

45. Le vendredi 7 décembre 2007 à 13:57 par isidora

La Nouvelle lettre de Guillemette Moquette!!!!

46. Le vendredi 7 décembre 2007 à 14:01 par PEB

@25: La plupart des pays cité sont des monarchies. L'identité nationale peut être portée à elle toute seule par Sa Majesté qui en est l'incarnation vivante.

Quant à Israël, il est sous la protection de l'Eternel.

47. Le vendredi 7 décembre 2007 à 14:16 par JR

@DAM
"C'est pourtant bien connu : "si tu n'es pas de gauche à 20 ans, c'est que tu n'as pas de coeur, si tu l'es encore à 40 ans, c'est que tu n'as pas de tête"
=> Criant de vérité. Encore que mon passage à gauche a été de très courte durée (moins de 1 an), pas faute de ne pas avoir de coeur mais faute d'avoir un minimum d'intelligence, ce qui n'est pas le cas de 95% des moutons de ce parti qui ne sont que de vulgaires pantins manipulables criants d'ignorance et de manque de logique.

@Rachida Dati
J'aime beaucoup le "en étrangère malgré ma naissance et toute ma vie passée en France.", on sent qu'il y a quelque chose à dire.

Maintenant je me demande pourquoi Eolas nous sert-il cette lettre sans le moindre commentaire.

Connaissant sa plume aussi tranchante qu'un sabre laser, je le soupçonne de faire de l'anti-Rachida pavlovienne.

La lettre de Rachida Dati n'est pas si stupide pour une ado de 17 ans. Son écriture est excellente, déjà, bien meilleure que celle de la plupart des illettrés qui composent 70% des gens de son âge.

Son constat de la situation est juste. Ce qui frustre c'est qu'elle ne dégage aucune synthèse ou critique de la situation.

C'est la lettre d'une adolescente sensible choquée qui proteste contre les "vilains" français qui exploitent les étrangers pour leur profit.

Pas de quoi en faire une moquerie anti-UMP, j'ai éprouvé le même genre de révolte en voyant de mes propres yeux que les roumaines qui mandient avec leur bébé dans la rue et le métro font en fait parti d'un business très lucratif et qu'elles rentrent dans leur campement en Mercedes le soir même.

C'est la lettre pleines d'illusions d'une petite fille qui n'a pas encore comprise que l'Homme est dualité, qu'il peut être un saint comme une putain de foutue saloperie de pourriture, et qu'il embrasse souvent le côté obscure de la Force par facilité.

Une réalité à laquelle, en médecine, on est confrontés très jeunes et de manière très violente.

Aucune raison de se moquer de cette lettre.

48. Le vendredi 7 décembre 2007 à 14:47 par Gethro

Entre la carrière et l'âge (hé, plus de 20 ans nous sépare de cette lettre), je me dis qu'elle a peut-être fini par ne plus éprouver ce sentiment d'être étrangère. C'est beau l'intégration.

49. Le vendredi 7 décembre 2007 à 14:49 par BOGUCKI

c'est beau Internet

50. Le vendredi 7 décembre 2007 à 14:58 par Salomon Ibn Gabirol

Publiée dans Jeune Afrique a seulement 17 ans..... Quel parcours!

www.dailymotion.com/relev...

51. Le vendredi 7 décembre 2007 à 14:59 par Pask

@ JR, 46 : juste, "la gauche", ça n'est pas un synonyme de "le PS".

52. Le vendredi 7 décembre 2007 à 15:04 par annek

Je n'ai pas compris cette lettre. Madame Dati est née en 1965. Elle a 17 ans en 1982.
Elle semble se plaindre des "régularisations de sans-papiers" (faites par le gouvernement de l'époque ?) comme si elle se trouvait en butte à un nouveau racisme alors qu'elle est née en France et que ses parents, eux, y sont venus avec des papiers.
J'ai relu ce paragraphe et je trouve qu'il peut être compris de deux façons. Qu'en pensez-vous ?

53. Le vendredi 7 décembre 2007 à 15:35 par toto

@ annek

Méditez le "pour être enfin assimilés" !

Perso je ne vois pas R.D se plaindre des régularisations dans cette lettre.

54. Le vendredi 7 décembre 2007 à 15:36 par Tocquevil

@Annek,

c'est bien toute la formidable ambiguïté de ce texte, dont chaque phrase peut effectivement avoir une double lecture. D'où ma conclusion : la lettre de la jeune Rachida exprime un désir éperdu d'être reconnue comme une Française à part entière, à travers sa rancoeur envers les Français de souche mais aussi - et de façon probablement inconsciente - envers les clandestins dont la présence et les revendications attisent la xénophobie que subissent tous les étrangers .

55. Le vendredi 7 décembre 2007 à 15:46 par Tocquevil

@Toto

"pour être enfin assimilés" : j'y vois un écho à son propre désir d'assimilation, d'être considérée comme Française à part entière. L'emploi de ce terme n'est pas anodin : il est révélateur de la façon dont Dati conçoit l'immigration. Vingt ans après, ce mot est d'ailleurs devenu suspect.

De son point de vue, le désir d'assimilation des clandestins est légitime. De manière trouble, elle perçoit cependant que l'assimilation des immigrés est mise en péril par le phénomène des clandestins.

56. Le vendredi 7 décembre 2007 à 15:49 par sylvie

Le maître des lieux connaît, je suppose, ma "hargn" contre les méthodes de notre Garde des Sceaux. A ceux qui semblent être étonnés des termes de ce courrier, il convient de rappeler qu'avant de taper à la porte de la droite, Rachida DATI avait voulu offrir ses services à la gauche, qui ne lui avait pas répondu.

57. Le vendredi 7 décembre 2007 à 16:09 par hamoud1993

Et n'oubliez pas que le Directeur de Jeune Afrique François Soudan a courageusement supprimé la Lettre de la jeune Rachida de son blog (voir le blog de Guy Birnbaum : www.lepost.fr/article/200... arguant du respect de la vie privée.
Défense de rire, on est chez J.A , hebdo où on ne plaisante pas avec à irriter les puissants du moment. Pour ceux que cela interesse, cf le livre de Vincent Hugeux, Les sorciers blancs, enquête sur les faux amis français de l'Afrique, Fayard 2007.

58. Le vendredi 7 décembre 2007 à 16:19 par Tocquevil

"Que certains en profitent pour se faire une opinion de mon silence, c'était inévitable."

Votre silence ? Vos réactions aux commentaires sont pourtant révélateurs. Pour certains, la régulation de ll'immigration clandestine est un outil, parmi d'autres, pour mieux accueillir et intégrer les étrangers ou descendants d'étrangers. Pour d'autres, dont vous faites partie, elle ne sert qu'à accroître la xénophobie.

Dont acte. Je vous ai connu moins politiquement correct sur d'autres sujets.

59. Le vendredi 7 décembre 2007 à 16:54 par PEG

@Eolas: Je pense que Rachida version 17 ans ne fustige pas une politique gouvernementale mais une attitude de ses contemporains. C'est en cela que je pense que le contenu de cette lettre n'est pas comparable avec ses propos d'aujourd'hui.

On peut parfaitement (et Nicolas Sarkozy l'a fait à de nombreuses reprises, libre à vous de le croire de mauvaise foi) dénoncer la xénophobie et le racisme ET être pour le contrôle de l'immigration. Peut être ces positions sont-elles mauvaises mais elles ne sont pas incompatibles.

Quant à l'idée que le ministère de l'Immigration favorise la xénophobie... Meuuhhh... Je suis contre ce ministère et je partage vos réserves, et souvent votre indignation, contre les abus de notre politique d'immigration. Dans un monde parfait il n'y aurait aucune barrière à la liberté de circulation et d'établissement des personnes et des biens.

Maintenant je trouve que dire que la création de ce ministère "est de nature à favoriser la xénophobie, et (...) le racisme" c'est un peu pousser Mémé dans les orties (pour employer un langage technique). C'est à la fois sur-estimer l'influence du Gouvernement sur la vie, pis encore, sur les convictions des gens, et sous-estimer le libre arbitre des citoyens. La création du MEDAD nous a-t-elle tous rendus écolos? Evidemment non.

C'est un peu botter en touche (mais en même temps on est dans le hors sujet), mais ma conviction personnelle est que les problèmes de la xénophobie, de l'immigration, du racisme, sont extrêmement complexes et multiformes, et que c'est facile de se gausser en disant ho, ho, Rachida à 17 ans elle a eu la bonne idée, mais entre temps elle est devenue aigrie/opportuniste/assoiffée de pouvoir/aveuglée par Sarkozy/Dior et elle fait semblant de ne pas se rendre compte que Hortefeux est un fasciste/démago/raciste/xénophobe (biffer mentions inutiles) avec son ministère qui-rappelle-les-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire.

60. Le vendredi 7 décembre 2007 à 17:18 par parquetier

"Mon absence de commentaire est intentionnelle, pour laisser chacun se faire son opinion de cette lettre"
c'est sympa comme attention de votre part, Maître. Et donc, cela vous fait-il plaisir de lire les dites opinions en commentaire ? Si c'est le cas, voici la mienne:
J'aime bien cette lettre, elle est joliment écrite, touchante (on imagine la petite allant la poster, et ouvrant fébrilement Jeune Afrique pour voir si...), sincère, et on y trouve merveilleusement, en transparence, la femme de 40 ans avec ses rêves, ses ambitions et ses contradictions, c'est vraiement très intéressant.
Cela dit, Madame la Ministre, tu avais tout pour réussir ça ou autre chose, autrement, comme chacun de nous. Tu as fait des choix, comme chacun de nous, tu en vis les conséquences, jour après jour, comme chacun de nous. Mais très différemment de chacun de nous, tu portes, avec l'ensemble du gouvernement, la responsabilité de l'avenir de la France, des Français et des non-Français qui l'habitent. Alors j'espère que tu te souviens, à chaque minute, que ta vie et tes choix ne t'appartiennent plus, et que c'est ce que tu as voulu. Tu clames partout que tu vomis la morale judéo-chrétienne et que tu n'as peur de rien, c'est parfait, mais un jour, il faudra que tu puisses te regarder dans la glace, comme chacun de nous.
Je te tutoie en tant que collègue et pour les besoins du commentaire, mais je respecte infiniment ta fonction et il va de soi que si je devais t'écrire "pour de vrai", je le ferais avec beaucoup plus de respect.
Bon courage à toi, et bonne chance à nous tous.

61. Le vendredi 7 décembre 2007 à 17:26 par sylvie

A l'attention de Parquetier: aller vite acheter Paris Match et vous conviendrez que notre GDS ne périte peutêtre pas autant votre respect

62. Le vendredi 7 décembre 2007 à 17:45 par sylvie

je rectifie orthographe:
"allez" vite etc
mérite et non périte
peut-être et non peutêtre
Mais tout le monde aura compris

63. Le vendredi 7 décembre 2007 à 17:48 par parquetier

@Eolas sous 59: non, vraiment pas, merci. Je compte sur vous et votre verte carrure ovale pour faire écran, parce que c'est vrai que tout ça ça fait peur, bien qu'à mon avis une lecture attentive de mon commentaire n'appelerait aucune remontée de bretelles. Mais bon, on est pas toujours compris.
@Sylvie, 60: la fonction de GDS mérite absolument le respect. Je la respecte autant et conséquemment au fait que je respecte infiniment les valeurs républicaines de la France. eh ouais.

64. Le vendredi 7 décembre 2007 à 17:49 par mytho

@ eolas, sous 18, vous n'êtes pas certain que ce sont les qualités d'écrivain de Madame Dati qui ont séduit le président...qu'est ce que vous sous-entendez? hum hum....
la une de Paris Match est formidable, quel garde des sceaux nous avons là....à la pointe de la mode...vraiment..je ne comprends pas de quoi on se plaint...surtout rentrer à l'ENM sans avoir passé le concours c'est à dire sur dossier avec une maîtrise de science éco sans mention est un tour de force....moi je dis bravo.

65. Le vendredi 7 décembre 2007 à 19:00 par toto

@ Tocquevil

Vous dites :

>"et de façon probablement inconsciente - envers les clandestins dont la présence et les revendications attisent la xénophobie que subissent tous les étrangers ."

En effet c'est bien connu les clandestins font exprès de rester dans la clandestinité pour attiser la xénophobie des " de souche" envers tous les étrangers (les bons , ceux qui ont des papiers dont parlle la jeune R Dati).

Après ce constat on voit tout de suite de quelle manière on pourrait régler le problème. Sortir les clandestins de leur clandestinité, ce qu'ils souhaitent en fait. Bizarre que R.D actuelle n'y pense pas.

66. Le vendredi 7 décembre 2007 à 19:14 par Joseph

Réponse d'Eolas :

Oui ; mais d'habitude, on dit des bêtises à 17 ans et on est raisonnable à 40, et non l'inverse.

Merci Maître, vous m'avez une fois de plus bien fait marrer.

67. Le vendredi 7 décembre 2007 à 20:05 par Lucas Clermont

Je crois qu'on fait fausse route à harceler Rachida Dati. Elle est simplement là pour mettre en pratique la politique qu'a développée Nicolas Sarkozy durant la campagne électorale. Quand on combat cette politique, le problème c'est Nicolas Sarkozy, pas le Garde des sceaux.

Il y a une analogie évidente entre Michèle Alliot-Marie et Rachida Dati : ces deux femmes ont en charge des ministères régaliens et font avancer l'image de la femme dans l'opinion publique, précisément l'idée qu'une femme peut exercer les plus hautes charges. Cela peut contribuer à réduire la discrimination sexuelle. En outre, bien évidemment Rachida Dati est un exemple de la diversité de la nation française. J'entends encore, y compris au PS, de trop nombreuses personnes qui opposent les notions d'"arabe" (ethnique comme alsacien) et de "Français" (nationale comme Allemand). C'est méconnaître ce qu'est la nation française : une nation de nations, et ce qu'est être français : un citoyen français. On notera que Rachida Dati s'insurge à juste titre quand on la cantonne dans le rôle de personne issue de l'immigration.

J'espère que sincèrement que Rachida Dati réussira sa carrière politique, et je me réjouis par ailleurs que les personnels du ministère de la justice et les avocats s'organisent pour que ne se développent pas les projets de Nicolas Sarkozy.



@ mytho
Quand, par exemple,on a été aide-soignante pour payer ses études, et qu'on a une maîtrise de sciences éco, même sans mention, on a vraisemblablement une valeur humaine largement supérieure à n'importe quel virtuose universitaire qui excelle dans les concours qui permettent d'entrer à l'ENM. La maturité ne s'acquiert que rarement dans les amphis, elle semble primordiale pour nuancer son appréciation en droit lors d'un procès. Il me semble même que les juges s'insurgent contre tout ce qui réduit l'individualisation de la peine, tant l'exercice requiert du sens des nuances humaines.

68. Le vendredi 7 décembre 2007 à 20:06 par Xavier

Comme quoi.... depuis 1982... toujours les mêmes éternels débats. :/

69. Le vendredi 7 décembre 2007 à 20:54 par mytho

@ eolas, ah non!! pas Pascal Clément!!!!!!!! bon bref, on est loin de Badinter.....
@ Lucas Clermont...c'est beau d'avoir gardé sa naïveté sur les hommes de pouvoirs...c'est beau....et je répète, on est loin de Badinter...

70. Le vendredi 7 décembre 2007 à 21:00 par Etudiante

"Quand, par exemple,on a été aide-soignante pour payer ses études, et qu'on a une maîtrise de sciences éco, même sans mention, on a vraisemblablement une valeur humaine largement supérieure à n'importe quel virtuose universitaire qui excelle dans les concours qui permettent d'entrer à l'ENM. La maturité ne s'acquiert que rarement dans les amphis, elle semble primordiale pour nuancer son appréciation en droit lors d'un procès. Il me semble même que les juges s'insurgent contre tout ce qui réduit l'individualisation de la peine, tant l'exercice requiert du sens des nuances humaines."

Outre que le droit est une matière intellectuelle (bien que je ne doute pas de l'intellect de Mme Dati), je ne suis pas sûre que la croquignolette légende "j'ai travaillé comme aide-soignante pour payer mes études" soit tout à fait vraie. D'après Mme Dati (au demeurant dans une école privée, elle devait donc avoir de quoi manger le soir, bien que ce n'ait sûrement pas été très facile), ces travaux auraient commencé quand elle avait 15 ans. Or il faut en avoir 17 pour commencer les études menant au diplôme d'aide-soignante (pays-de-la-loire.sante.go...

A moins que Mme Dati n'ait travaillé au noir ? comme les vilains clandestins ? pas bien !

71. Le vendredi 7 décembre 2007 à 21:40 par Esurnir

rue89.com/files/datigress...

Non, ce n'est pas Robert Badinter je confirme.

72. Le vendredi 7 décembre 2007 à 21:56 par Lucas Clermont

@ Étudiante

Quand Mme Dati avait une vingtaine d'années, il n'était pas nécessaire d'avoir un diplôme pour exercer la fonction d'aide-soignante. En revanche, il existe une constante : on accorde une très grande importance à l'intellect quand on est étudiant ; hélas, on ne sait pas grand chose ; plus grave, on n'a encore rien fait ! Et la réalité est un peu plus compliquée que ce qu'on trouve dans les livres.


@mytho
Madame Dati a du caractère, cela me va. Pour ce qui est des hommes de pouvoir, rentrez donc dans un parti et vous en approcherez assez vite. Si vous ne savez quel parti choisir, demandez conseil à Mani qui en la matière est un homme avisé. Si en revanche il prétendait vous entretenir de l'Europe : fuyez !


73. Le vendredi 7 décembre 2007 à 22:11 par Collabo et amoureuse

Pauvre Rachida, qu'avez-vous fait de vos 17 ans ?

Une chose est sûre, vous avez oublié vos idéaux...

74. Le vendredi 7 décembre 2007 à 22:36 par Etienne

@Simplissimus :

Concernant l'Iowa, ne devrait-on pas plutôt parler des Caucus, et non d'une primaire ?
A moins que vous n'ayez voulu "simplissimifier" :-) pour les français qui ne se sont pas régalés avec la septième -et dernière- saison de "The West Wing" ?

75. Le samedi 8 décembre 2007 à 00:51 par A.B

Ce courrier est sublime.

Sur le plan du pure droit d'auteur, Mme la Ministre peut éventuellement tenter d'en faire interdire toute nouvelle publication.

En revanche, elle ne peut en tout état de cause peut s'opposer à l'usage de courtes citations.

Et je me demande si son courrier n'est pas encore plus savoureux si l'on s'en tient à l'extrait suivant: "Alors, je tiens à dire aux Français qui disent aux étrangers : « Si tu n’es pas content, retourne dans ton pays où on crève de faim » qu’ils sont ridicules."

Son patron appréciera.

76. Le samedi 8 décembre 2007 à 09:02 par Roxane

Un mot me vient aux lèvres à la vue de ses photos : nausée. Et je ne dirai rien de sa position au gouvernement et de "ses" prises de position. Tout a été dit.

77. Le samedi 8 décembre 2007 à 10:39 par Etudiante

@ Lucas Clermont : "En revanche, il existe une constante : on accorde une très grande importance à l'intellect quand on est étudiant ; hélas, on ne sait pas grand chose ; plus grave, on n'a encore rien fait". Merci de ne pas juger des gens dont vous ignorez tout : que savez-vous si je n'ai pas, moi (aussi), travaillé pour payer mes études ?

Quant à sous-entendre qu'il est dommage d'accorder une très grande importance à l'intellect quand on parle d'entrer à l'ENM, je trouve cela assez navrant : juger en droit et non en émotion requiert des compétences intellectuelles, me semble.

78. Le samedi 8 décembre 2007 à 12:58 par mytho

@ Lucas Clermont, sur l'importance de la formation à l'ENM et pour avoir travaillé sur le sujet au sein de recherches universitaires, sachez que le plus grand nombre de dossiers disciplinaires devant le CSM sont le fait de magistrats qui ont intégré le corps hors concours....j'ai pu avoir le privilège d'avoir accès aux dossiers, et bien croyez moi, une solide formation juridique est bien plus nécessaire qu'une formation sur le "terrain". et tout cela sans avoir besoin de demander conseil à Mani. Et je pourrais vous en raconter des belles sur des anciens éducateurs devenus magistrats sur dossier ou des anciens militaires...vous devriez revoir votre jugement sur votre justice à l'émotion, c'est pas joli, joli. Les magistrats qui ont fait l'ENM sont des gens brillants, vifs d'esprit, d'excellents techniciens du droit, et ça c'est nécessaire pour une bonne justice. après que certaines fonctions soient trop lourdes pour de jeunes magistrats tout juste sortis de l'école est un autre sujet.

79. Le samedi 8 décembre 2007 à 13:12 par mary

Si paris match nous sortait P. Clément en bottes et robe rose flash (un chapeau pointu c'est peut être trop demander) j'achèterais !



80. Le samedi 8 décembre 2007 à 13:16 par mytho

@ 79 mary, franchement Pascal Clément il est pas super sexy...je ne sais pas ce que cela donnerait...et puis il ne reste pas dans les annales de la justice pour être un des juristes les plus compétents de sa génération..

81. Le samedi 8 décembre 2007 à 13:37 par Simplicissimus

Comment ça, pas mignon, Pascal Clément ?

pascalclement2007.i-clic....

en plus, lui aussi, il a l'air d'avoir des copains bien placés (admirez le cadrage !)

82. Le samedi 8 décembre 2007 à 13:56 par mytho

@81 ah ah ah...je suis allée voir le lien...quelle horreur....!!!!!!!

83. Le samedi 8 décembre 2007 à 13:57 par mary

@80 @81 je voyais le style... au milieu de toute cette verdure de la photo de la page d'accueil... en rose... avec des bottes pointues à la mode... la pascalattitude !
C'était mary, en direct de la Loire

Accordez moi votre clémence... Je m'égare

84. Le samedi 8 décembre 2007 à 15:16 par Lucas Clermont

@ mytho

Les magistrats ne sont pas des penseurs du droits mais des praticiens du droit qui doivent apprécier les règles dans un contexte humain. Et Mme Dati a bien suivi les cours de l'ENM avec ses stages qui doivent relativiser les certitudes de l'étudiant fier d'avoir réussi son concours.

Ce qui n'est pas "joli, joli", ce sont les procès d'intentions : où ai-je parlé de justice à l'émotion ? La maturité que l'on acquiert plus facilement par de précoces responsabilités et beaucoup moins quand c'est facile d'étudier grâce à l'argent de ses parents, la maturité c'est en particulier la capacité de gérer ses émotions ; c'est aussi la vision que le facteur humain complique les abstractions que l'on acquiert par une pratique assidue des livres.

Le juge Burgaud, c'était un animateur ou un militaire ? Et les huit juges vedettes dont Gascogne nous a entretenu voici peu ? Voyez qu'être idiot et tirer des conclusions à partir de cas isolés, c'est à la portée de tout le monde !

85. Le samedi 8 décembre 2007 à 17:49 par Collabo et amoureuse

@80 Pascal Clément, il a pas une moumoute ?

Au moins Rachida Dati, elle a tous ses cheveux, mais comme elle n'a plus 17 ans, elle doit les teindre sans aucun doute...

86. Le samedi 8 décembre 2007 à 23:20 par sarah

Je la trouve tres sexy sur la couverture....La robe fushia j'adore..enfin normal c'est du Dior!
Une ministre en couverture d'un magasine et au conseil des ministres avec cette robe??? ca fait "too much".
Plutot pour une soiree entre amis ou journee shopping a la "pretty women"

87. Le dimanche 9 décembre 2007 à 18:52 par fantômette

Ah cette couverture de Match ...

Quel appeau à trolls...

Mais enfin, il y avait possiblement plus provocateur.

Vous l'imaginez, posant en robe de magistrat ?

88. Le dimanche 9 décembre 2007 à 20:35 par Barracuda

Eolas,
la Basoche s'énerve, s'agite, éructe, insulte, ridiculise son ministre.
Franchement qui s'en émeut ??

89. Le lundi 10 décembre 2007 à 10:30 par David

"Mon absence de commentaire est intentionnelle, pour laisser chacun se faire son opinion de cette lettre"

Vous faites pourtant un commentaire cher Maitre en titrant votre billet... et de quelle manière.

90. Le lundi 10 décembre 2007 à 10:47 par toto

Ah ces jeunes , de vrais idéalistes !!!!

Rama Yadé :

"La visite du colonel Kadhafi à Paris "dérange" Rama Yade"

AFP - Lundi 10 décembre, 00h19
PARIS (AFP) - La secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme Rama Yade s'est déclarée "dérangée" que Mouammar Kadhafi arrive à Paris un jour de célébration des droits de l'homme et a souhaité que cette visite soit l'occasion d'insister sur le respect de ces droits par la Libye, dans une interview publiée dans le Parisien daté de lundi.

"Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n'est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort", a ajouté Mme Yade.

[.....] Interrogée sur son absence lors de la visite du président Sarkozy en Chine, elle "regrette de ne pas y avoir été". "C'est symbolique. Pourquoi cacher la secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme ? Il ne faut pas que Nicolas Sarkozy tourne le dos à la diplomatie des valeurs. Si on y met le couvercle, je risque le chômage technique !", dit-elle.

AFP - Lundi 10 décembre, 00h19


91. Le lundi 10 décembre 2007 à 18:52 par tschok

C'est pas tout ça, mais est ce qu'on a retrouvé les lettres que Mme Dati écrivait au père Noël?

J'veux les voir!

92. Le lundi 10 décembre 2007 à 19:17 par tschok

Oui, mais à 40 ans, elle croit encore à Sarkozy.

Alors je me suis dit qu'à 17 ans, elle pouvait encore croire au père Noël ET à Jeune Afrique.

Peut être qu'elle a demandé un code?

93. Le lundi 10 décembre 2007 à 23:27 par Diane

et la lettre qu'elle a écrit à Cécilia?

94. Le lundi 10 décembre 2007 à 23:35 par Diane

j'ai trouvé la photo sur le banc qui ressemble étrangement à un lit de mitard extrêmement vulgaire. Robe Dior + bottes de Domina .... manque plus que la cravache

je trouve choquant qu'au moment où la justice va à vau l'eau, notre ministre ne trouve pas mieux à faire qu'à faire le clown dans Paris Match, avec l'aide de Dior disait Paris Match, mais sans doute aussi avec l'aide de photoshop. J'ai toujours dit que c'était une poseuse.
Mais bon, c'est dans la droite ligne du Fouquets et du Yacht de Bollorée...

95. Le mardi 11 décembre 2007 à 10:28 par mary

C'est vrai que je ne suis pas sure qu'elle mesure plus qu'à 17 ans cher maître...

Après qu'en penser ? Qu'elle s'inquiétait déjà de la politique à 17 ans... Qu'elle se la joue Jackie Kennedy... Qu'on puisse avoir des idées qui évoluent... c'est plutôt rassurant... garder de la souplesse, des sceaux, savoir qu'on peut se tromper... Rester ferme et belle...

96. Le mardi 11 décembre 2007 à 15:14 par tschok

@ Diane,

Je dois vous dire que j'imagine assez mal Mme Dati en maîtresse BDSM, mais l'image me fait bien marrer quand même.

97. Le lundi 14 janvier 2008 à 22:42 par Guantanamo

Julien: "Sinon, c'est quand même sacrément mal écrit, pour QUELQU'UN SUPPOSÉ DE "brillant", même à 17 ans."


************


Pas gentil. Surtout quand on s'exprime aussi mal....que vous :)

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact