Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Temps mort

250 commentaires sous mes billets relatifs à mon passage sur France Inter et sur l'acharnement de la justice à ne pas mettre José Bové en prison, même si dans ce dernier cas, comme à chaque fois, c'est le débat sur les OGM qui prend le dessus, tant la défense du Terminator des gènes est une mission suicide.

Je n'arrive pas à suivre le rythme. Il faut savoir cesser une discussion, et je ferme les commentaires sous ces deux billets, en présentant mes excuses à ceux qui avaient quelque chose à répliquer, quel que soit leur point de vue. Je les lirai tous, apporterai une réponse là où je l'estimerai utile dans la mesure où elle ne ferait pas repartir un débat qui ne peut plus avoir lieu. Mais cette poursuite des commentaires m'empêche de passer au billet suivant, et je ne pense pas que même avec quatre fois plus de commentaires, nous réglerons la question des OGM et du génie génétique, ou parviendrons à convaincre ceux qui sont convaincus que des avocats sont d'inutiles parasites du contraire. Je préfère consacrer mon temps utile à la défense de ceux qui me font confiance, car ceux-là verront qu'à la fin, ils ont eu raison.

Merci néanmoins à tous les participants, pro- ou anti-, d'avoir laissé autant de contributions dont certaines de meilleure qualité que mes billets. Vous êtes une valeur ajoutée de mon blog, j'en ai bien conscience.

A bientôt pour de nouvelles discussions.

Commentaires

1. Le samedi 5 janvier 2008 à 16:46 par Augustissime

Dommage, encore 50 commentaires et je revendais ma Porsche Cayenne à Laurent Dingli.

2. Le samedi 5 janvier 2008 à 16:55 par Fieffégreffier

Merci pour cette bonne initiative Maître Eolas. Ooouufff, je commençais à avoir mal à ma petite tête! Si mal, si mal que de mauvaises pensées commençaient à m'envahir : dommage que je ne connaisse pas un dementor...

PS : en plus, personnellement je n'aime pas le maïs... histoire de goût (ou de palais) mes fruits et légumes préférés sont plutôt les avocats et les petits pois.

3. Le samedi 5 janvier 2008 à 17:03 par Ida

Notre président a aussi une légère préférence pour les "petits pois" Quant à la Garde des Sceaux, j’ai ouïe dire qu’elle serait allergique aux avocats.....

4. Le samedi 5 janvier 2008 à 17:47 par Jiel

En même temps, quand on tape sur Bové en s'intéressant plus à la forme (un petit détail sur une déclaration mineure de Bové) que sur le fond (son combat engagé pour divers causes très louables, depuis plusieurs décennies, partagé par plein d'autres gens de tous bords politiques), il faut s'attendre à beaucoup de commentaires!

Il est cependant sage de fermer les commentaires, car vous avez encore plein de choses à nous expliquer.

5. Le samedi 5 janvier 2008 à 19:07 par Sylvain

Il va falloir beaucoup de courage pour tout lire...

J'ai la fierté de dire que j'en suis venu à bout. Et le regret de constater que, malheureusement, tout cela semble inutile, car beaucoup semblent camper sur leurs positions et ne lire les commentaires des autres que pour répliquer et imposer leur point de vue.

J'en suis le premier !

6. Le samedi 5 janvier 2008 à 19:23 par Esurnir

Celui qui a reussi a lire le debat sur le billet Bove-bashing autrement qu'en diagonale avant sa fermeture, meritera un cookie.

7. Le samedi 5 janvier 2008 à 19:56 par 240-185

Empêcher Augustissime de venir tr... poster des commentaires peut résoudre en partie le problème :D

8. Le samedi 5 janvier 2008 à 21:31 par lara

Ida: J'aimerais bien savoir ou vous avez ouï-dire que la
garde des Sceaux était allergique aux avocts??
peut on réellement se fier a la rumeur publique?

9. Le samedi 5 janvier 2008 à 23:18 par ida

@8 lara

Au fait, ce n’est pas la rumeur publique mais son médecin traitant……

Oui oui, vous avez remarquez comment notre Gardes des Sceaux a maigri ….et ben, sa méthode c’est avocat le matin, avocat le midi, avocat le soir. Tellement d’avocats que son corps rejette tout ce qui attrait à l’avocat…


Selon une laborieuse étude, lorsque l’œil voit la couleur d’un aliment il envoi un signal à notre cerveau pour lui indiquer une préférence ou un rejet (j’ai vu ça sur E=M6). Figurez-vous que lorsque Rachida voit la couleur des petits pois, son cerveau fait tout de suite référence à la couleur des avocats et là cauchemar, elle ne peut pas avaler un seul petit pois…

10. Le samedi 5 janvier 2008 à 23:55 par providence

bonsoir a vous tous,

ben, mille o diou! ça a ferrailler dur chez M Eolas .

Le père Bové l'a fait parler de lui,

Manipule pas mal lui aussi... qu'il aurai ça dans les gènes..?

Aller une bonne soupe et au lit !!

Norbert



11. Le dimanche 6 janvier 2008 à 04:36 par le fou

Pfiou. Deux articles, deux heures et deux théières de wu-long, pour lire tous les commentaires et les réponses.
J'admire votre patience et le coeur que vous mettez à répondre à tout le monde, en recherchant la pertinence, quand bien même on ne vous offre pas d'argument pertinent - et à encore trouver des ressources pour faire de l'humour.
L'année commence bien ! :)
Bonne nouvelle année, Maître.

12. Le dimanche 6 janvier 2008 à 04:39 par OlivierJ

Votre blog est d'autant plus intéressant que d'autres corps de métiers de la justice y commentent vos billets, mais vous avez bien du mérite de lire toute cette masse de commentaire, surtout avec les redites. Comme vous répondez à certains (de façon instructive ou amusante), cela incite à en parcourir une partie. C'est parfois même assez réjouissant.

13. Le dimanche 6 janvier 2008 à 09:42 par Thau

Les parties de ping pong, passionantes, deviennent rapidement difficiles et fastidieuses à suivre.
N'y a t'il pas possibilité d'avoir une présentation comme celle du Big Bang Blog ?...

14. Le dimanche 6 janvier 2008 à 11:07 par Rémi

Au risque de subir une censure de la part du maître des lieux, je m'engouffre dans ce petit espace de temps mort pour inviter Augustissimus à lire l'interview d'Edga Morin ici > www.lemonde.fr/web/chat/0...
(Je me sens moins bête finallement de m'être exprimé dans le précédent post)
Et mes excuses si ce commentaire est un "pong" de trop.

15. Le dimanche 6 janvier 2008 à 12:50 par Fantômette

"J'ai la fierté de dire que j'en suis venu à bout. Et le regret de constater que, malheureusement, tout cela semble inutile, car beaucoup semblent camper sur leurs positions et ne lire les commentaires des autres que pour répliquer et imposer leur point de vue."

Je suis un peu moins pessimiste que vous.

Même quand les commentateurs s'accrochent à leur première approche, il me semble que le fait de devoir justifier - et par écrit - nos prises de position ne peut que nous être utile.

Soit nous n'y parvenons pas - ou mal - et prenons conscience de la fragilité de nos opinions (j'ai dit fragilité - pas forcément fausseté : une opinion que l'on arrive pas à fonder est par définition un préjugé, mais pas forcément une erreur), soit nous y parvenons et dans ces cas là, osé-je espérer, d'une part nous augmentons significativement nos performances cérébrales mieux qu'avec les exercices du Dr Kawashima (j'estime aujourd'hui avoir un cerveau au moins aussi pétant de santé que celui de michèle laroque, VOIRE nicole kidman), et d'autre part nous devenons tous moins bêtes.

Mon seul regret - personnellement - est de n'avoir toujours pas trouvé le moyen de faire valider mes commentaires au titre de la formation continue.

16. Le dimanche 6 janvier 2008 à 14:13 par Augustissime

@Fantômette.
Vous avez raison, rien ne remplace le débat contradictoire pour secouer les idées. Il faut savoir se remettre en cause et se méfier du consensus, qui sanctifie les préjugés. On pourrait remplir des livres entiers de propositions qui ont fait consensus à un moment donné et qui se révèlent finalement fausses. Le consensus sur une idée fausse est la posture intellectuelle la mieux partagée au monde.

17. Le dimanche 6 janvier 2008 à 17:36 par Laurent Dingli

@ Maître Eolas, Augustissime, Fantômette et tutti quanti,
Augustissime : J'acheterai votre Porsche, lui mettrai le moteur à air comprimé de Monsieur Guy Nègre, la repeindrai aux couleurs de la "Love generation" et m'en irai à Katmandu...
Plus sérieusement, je partage votre avis sur l'intérêt du débat. Comme je n'ai pas encore réédité mon blog, je vous propose à tous de poursuivre cet échange sur la page de forum que j'ai créée dans ce but. Il s'agit en l'occurrence d'une interrogation sur la compatibilité entre croissance et "rupture" environnementale. Dès que j'en aurai le temps, j'alimenterai les forums Histoire (mémoire et identité nationale, etc), Politique et autres. J'ignore si cette tentative aura un lendemain. Quoi qu'il en soit, je suis heureux d'avoir découvert le journal de Maître Eolas par le biais de "Justice au singulier". Je considère Philippe Bilger comme un homme d'esprit, un honnête homme dans le sens du XVIIème siècle.
lemotvolatile.forumpro.fr...

18. Le dimanche 6 janvier 2008 à 18:28 par Laurent Dingli

Ne prenez pas en compte le lien supra, c'est une erreur de ma part.

19. Le dimanche 6 janvier 2008 à 18:47 par Hub

@ Eolas : juste un truc que je ne comprends pas :

"Je préfère consacrer mon temps utile à la défense de ceux qui me font confiance, car ceux-là verront qu'à la fin, ils ont eu raison."

Ceux qui vous confient leur défense ont forcément raison à la fin ? ça veut dire quoi ?

Merci !

20. Le dimanche 6 janvier 2008 à 19:23 par Jack le Castor

@Esurnir (#6) :
"Celui qui a reussi a lire le debat sur le billet Bove-bashing autrement qu'en diagonale avant sa fermeture, meritera un cookie."


Mon navigateur n'accepte pas les cookies... ;)

21. Le lundi 7 janvier 2008 à 16:08 par tschok

Bonjour Fantômette,

Merci pour vos très gentils commentaires. Je vous souhaite à vous aussi mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

En ce qui concerne le débat qui a eu lieu, comme vous pouvez le constater, j'ai loupé le coche et n'ai pu vous répondre avant fermeture des commentaires.

J'hésite à le prolonger ici. Mais ne pas vous répondre serait trop discourtois.

Je reprends donc votre com 198 dans le post sur José Bové. Vous y abordez deux thèmes: la nature authentique et le retour vers un paradis perdu.

Pour moi, la "nature authentique" est un pur concept, ce qui ne l'empêche pas d'être assez précis.

En gros, on trouve toujours trois idées motrices:

- Une notion de temps anciens et révolus où l'homme n'était pas ou peu présent: la nature authentique est une nature sans l'Homme, ou avec une présence humaine minimaliste, non polluante (l'Homme vis tassé dans une caverne, sans gasoil ni électricité nucléaire). La nature est un temps: en fait, c'est le temps des dinosaures, des jungles et des forêts primaires, de la vie qui explose dans tous les sens. C'est le temps du temps primitif.
- Une notion d'écrin ou d'île, ou encore de sanctuaire (Robinson Crusoe, ou la pub "ce petit coin de nature est l'endroit idéal pour vous parler de la lessive..."): la nature est un lieu. Ce lieu présente une caractéristique très particulière: il n'est pas là où celui qui en parle se trouve. C'est un "ailleurs": observez comment, dans le débat, ceux qui ont prétendu parler "depuis" la nature se sont vus contester cette sorte de surplomb qu'ils se donnaient par rapport aux autres: cet ailleurs, il n'est pas interdit d'en parler, mais il est interdit d'en parler quand on s'y trouve (comme à l'église ou au temple) sauf quand on est un prêtre. Dés lors les comportements de "grand prêtre de la déesse nature" peuvent être observés et, corrélativement, les accusations de fanatisme écologiste ou de mysticisme fusent.
- Une notion jupitérienne de chaos ou de punition divine, d'immensité, de Dieu, de démiurge, d'apprenti sorcier, de science: la nature est un projet, donc une volonté ou un affrontement des volontés entre un Dieu Créateur et un Homme inventeur. Du reste, la notion d'authenticité, dans l'une de ses acceptions, signifie qu'on est capable d'établir un lien entre une œuvre et un auteur: la nature authentique est une œuvre créée par un auteur nommé, Dieu, ou un grand architecte, comme disait Voltaire.

Ces trois éléments, c'est Jurassic Park, en fait. Et Jurassic Park nous est inaccessible, heureusement d'ailleurs vu les monstres de cauchemar qui peuplent l'endroit.

Bref, une nature où nous n'avons pas vraiment notre place mais qu'on peut observer de l'extérieur ou dont on peut se souvenir, comme on se souvient d'un rêve qui était peut être un cauchemar.

Ce concept n'est jamais qu'une représentation mentale de la nature, il n'est pas la description du "phénomène nature", qui n'est pas un concept, mais une connaissance scientifique.

Dans le débat qui a eu lieu, on a assez typiquement retrouvé cette opposition entre ceux qui faisaient primer la représentation mentale sur la connaissance scientifique et ceux qui avaient une position inverse.

De nombreux commentaires ont cependant montré que ces deux positions étaient en réalité complémentaires.

Toujours est il que je rejoins partiellement votre point de vue: nous vivons réellement dans le désir d'une nature, mais qui n'est pas réellement authentique. Là, je suis d'accord avec vous.

Parce que personne ne sait ce que cela signifie être authentique. La puissance symbolique du mythe est trop féconde: chaque esprit invente sa conception d'une nature authentique autour du canevas temps/lieu/dessein.

Pour ma part, la représentation que je me fais de la nature est l'espace, le cosmos, et je suis toujours très étonné que le mot nature convoque souvent dans notre esprit une vision bucolique, terrestre, et rarement une vision cosmique.

Sur votre deuxième idée: le retour vers la paradis perdu, vers le jardin originel à travers la réification de la nature.

C'est un paradoxe. Si je vous suis bien, nous réifions la nature pour revenir vers le jardin d'Eden, c'est à dire ce lieu et ce temps qui était inclus dans un dessein divin et qui représente pour nous un modèle de nature où, cette fois-ci, l'Homme était présent et faisait intrinsèquement partie de la nature.

C'est une idée très symbolique :)

La réification de la nature n'est concevable que grâce aux techno-sciences, c'est à dire à la connaissance.

Or, bibliquement, l'Homme a été chassé du paradis terrestre parce qu'il a goûté au fruit de la connaissance.

Si je vous suis bien, encore une fois, il y reviendrait donc grâce au fruit de la connaissance.

Voilà un parallélisme des formes qui ne mettra sans doute pas fin à la vigilance de la garde que montent les chérubins, du moins je l'espère: ce qu'il y a de motivant dans le paradis terrestre, c'est qu'il est perdu, définitivement, sans esprit de retour.

Je m'explique: l'autre volet de la réification de la nature par les techno-sciences, c'est la réification de l'Homme par les sciences humaines, qui permettent entre autres choses de raffiner les mécanismes de domination et d'anéantissement.

Cet autre volet, on sait ce qu'il a donné par le passé: le totalitarisme. Et la notion de paradis était au cœur de la cible.

Ce premier volet a été ouvert, puis fermé, pour de bon j'espère.

Maintenant, nous passons au volet n°2: la réification de la nature par les techno sciences (l'Homme est très méthodique finalement). Et je crains que cette voie ne nous conduise au même cul de sac.

Alors je préfère abandonner toute idée de paradis autre que très clairement artificiel et bois un bon coup à votre santé en vous priant de me pardonner de vous avoir asséné une réponse aussi longue.

22. Le lundi 7 janvier 2008 à 17:14 par Laurent Dingli

@ Tschok,
Vous dites à propos de la nature : "Dans le débat qui a eu lieu, on a assez typiquement retrouvé cette opposition entre ceux qui faisaient primer la représentation mentale sur la connaissance scientifique et ceux qui avaient une position inverse" et vous ajoutez que ces deux positions étaient en réalité complémentaires.
Je ne crois pas du tout que l'opposition se soit exprimée ainsi (représentation d'un côté, connaissance de l'autre), dans les deux cas, il existe des représentations ET des connaissances. D'autre part, je ne crois pas ces deux positions soient complémentaires, elles sont en opposition frontale et même incompatibles. Si j'ai dit supra que je goûtais le débat, il me semble toutefois impossible avec Augustissime - et sans doute même avec Maître Eolas (à défaut de réponses de sa part, je m'en tiens à ces premières réponses). Nos positions, nos visions du monde me paraissent trop éloignées les unes des autres.

23. Le lundi 7 janvier 2008 à 17:25 par Laurent Dingli

Excusez-moi encore pour les fautes et les répétitions des dernières phrases, je vais bien trop vite. Je termine donc en disant qu'il ne s'agit pas d'une priorité de a représentation sur les connaissances scientifiques ou de l'inverse, mais de deux représentations plus ou moins frottées de connaissances scientifiques. Enfin, je ne vais pas relancer ici le débat sur les OGM puisque notre hôte a décidé de le clore. Je vous renvoie seulement à un débat contradictoire et argumenté très intéressant sur agoravox (les interventions d'Aurélien me paraissent pour ma part les plus convaincantes sur le plan scientifique).
www.naturavox.fr/article....

24. Le lundi 7 janvier 2008 à 17:27 par Kerri

En tout cas, maître, avec de tels scores de commentaires, le mois prochain je ne serais pas surpris que vous passiez dans le top-12 de wikio :)

25. Le lundi 7 janvier 2008 à 17:40 par tschok

@ Laurent Dingli,

Ne m'en veuillez pas, mais je destinais cette réponse uniquement à Fantômette, car je n'ai pas eu le plaisir de m'adresser à elle après son intervention dans le post sur José Bové, avant la fermeture des coms.

Histoire de réparer mon absence au mauvais moment, quoi.

26. Le lundi 7 janvier 2008 à 18:20 par Laurent Dingli

@ Maître Eolas
On ne peut pas ressusciter les morts.
@ Tschok
Je ne vous en veux pas. Bonne continuation à vous.

27. Le lundi 7 janvier 2008 à 19:07 par MamboJoel

A ce sujet, j'avoue, ne lire, lorsqu'ils sont trop nombreux, qu'une partie des commentaires et à filtrer sur ceux commentés par notre serviteur...

28. Le lundi 7 janvier 2008 à 19:15 par Fantômette

Eolas, pardonnez-moi, je réponds brièvement à Tschok.

"Si je vous suis bien, nous réifions la nature pour revenir vers le jardin d'Eden".

Pas tout à fait.

J'opposais en fait l'idée de jardin au concept de nature authentique, pour faire valoir qu'en réalité - il m'apparait que nous nous rejoignons sur ce point - il n'y a pas de réel désir de retour à une nature authentique - pour autant qu'il ne soit pas hautement contradictoire de désirer une nature authentique qui - dans les termes de votre définition - ne saurait inclure l'homme.

Pour moi, l'idée même de jardin réside précisément dans l'alliance "nature - homme" qu'elle propose, tout simplement (tout bêtement) parce qu'un jardin ne se conçoit pas sans jardinier.

Et que le jardin est donc par excellence le lieu où l'homme et la nature cohabitent.

Ce n'est alors plus de la nature "authentique", mais de la nature que l'on pourrait qualifier de "cultivée" (et il me plait assez de laisser planer la double signification du mot, sans dissiper l'ambiguité).

En un mot, il m'a paru amusant - et peut-être juste - d'imaginer qu'un jardin pourrait précisément être qualifié de nature réifiée.

Or c'est de la nature-jardin dont l'homme, à mon sens, est nostalgique. D'où également la référence au jardin d'eden : le paradis perdu, celui dont nous avons la nostalgie - ce n'est pas la nature, c'est un jardin.

Et - je rejoins votre analyse sur ce point - c'est là que se situe la possibilité d'un rapprochement des deux positions exprimées.

"C'est une idée très symbolique".

Vous savez que le contraire - étymologiquement - de symbolique, c'est diabolique ?

A la vôtre.

29. Le mardi 8 janvier 2008 à 00:32 par Kerri

bah plutôt que de relancer le débat, misons plutôt sur les prochains billets du maître

personnellement je parie sur un billet à propos du sujet brulant du maintien en détention des délinquants sexuels à l'achèvement de leur peine.
Ou alors un sujet sur le déroulement des primaires dans les deux principaux partis des États-Unis d'Amérique

Qui mise quoi, mettez l'argent sur la table*




*Bien entendu, pour respecter la législation, la société constitué pour prendre vos paris sera de droit monégasque :)

30. Le mardi 8 janvier 2008 à 01:25 par Dav

Et pourquoi pas le refus de l'extension du vélib' vers la proche banlieue par le TA?

31. Le mardi 8 janvier 2008 à 14:39 par Nom ou pseudo

Arrivant après la tempête, je suis déçu de ne pas pouvoir poster sous le sujet relatif à l'émission de radio que j'ai enfin eu le temps d'écouter.

France Inter me donne une drôle d'impression. J'aime bien écouter cette radio ... sur des sujets que je ne connais pas ou peu.

Lorsque l'on connait un peu le sujet, on a vraiment l'impression d'un amateurisme des journaliste qui foncent vers leurs passages obligés, ont des opinions bien ancrées avant même que l'émission ne commence.

Je ne trouve pas que vous ayez été si bien traités. Avec courtoisie certes mais également avec méfiance et suspicion. Votre temps de parole me semblant trop juste.

En écoutant l'émission, on peut retenir :
- qu'au-delà de 40 heures de travail, un avocat s'en met plein les poches,
- que l'on jargonne dès que l'on dit "conclusions",
- que l'on laisse un temps de parole correct aux invités dès lors qu'ils nous expliquent la procédure de fixation d'honoraires,
(sic).


32. Le mardi 8 janvier 2008 à 20:55 par Paralegal

Maître Eolas,

Il semble que vous planchiez déjà sur un certain nombre de sujets pour vos futurs billets, attendus avec une grande impatience. Cependant, je viens de constater par Le Monde/Reuters que M. Sarkozy avait déjà fait son discours, et qu'il évoquait des expulsions collectives avec l'Espagne et l'Italie.
www.lemonde.fr/web/depech...

Ca veut dire les 3 pays ensemble ou chacun de son côté ? Dans le premier cas je ne vois pas bien comment ça se passe, et dans le second, ça ne me paraît pas nouveau.

J'espère que vous trouverez le temps de nous en parler lorsqu'on en saura davantage sur les modalités de ces futures expulsions collectives - eu égard notamment à la jurisprudence de la CEDH sur le sujet ...

PS : Il y a aussi l'idée dans ce discours de la création d'une juridiction spécialisée afp.google.com/article/AL... peut-être à mettre en lumière avec votre billet de septembre 2007 "La machine folle" ? www.maitre-eolas.fr/2007/...

33. Le mercredi 9 janvier 2008 à 20:42 par horaires sncf

Faudrait pas le laisser mourir de faim maintenant notre José National ;-)

34. Le mercredi 16 janvier 2008 à 16:40 par sylv

Comment faites vous pour gérer ce blog ? ou trouvez vous le temps

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact