Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Avis de Berryer : Noël Mamère

Vous n'arrivez pas à sécher vos larmes depuis que la promotion 2007 de la Conférence du Stage a expiré telle douze Cendrillon au douzième coup de minuit, cette froide nuit du 31 décembre ?

Hé bien transformez-les en larmes de joie : les petits nouveaux font leur première Berryer !

Elle aura lieu le mercredi 30 janvier 2008 à 21 heures, chambre des Criées, et aura pour invité celui qu'au Palais Bourbon on appelle l'ami de la pédale : Monsieur Noël Mamère, député.

Il sera reçu par le très sain Augustin d'Ollone, premier secrétaire (car nul n'est parfait me murmure un ami, ancien deuxième secrétaire).

Les travaux de la Conférence porteront sur deux sujets.

Premier sujet : Doit-on prendre un dernier vert ?

Deuxième sujet : Peut-on fêter Noël sans ma mère ?

Les candidats au suicide à la Conférence prendront opportunément contact avec le nouveau quatrième secrétaire, Cédric Alépée, à l'adresse e-mail que je mettrai ici dès qu'il m'en aura donné l'autorisation que voici : cedric_alepee[at]yahoo.fr.

De même, lien vers l'invitation... dès que je l'aurai.

Commentaires

1. Le jeudi 24 janvier 2008 à 10:16 par Bob

Ils ne manquent pas d'humour à la Conférence !

2. Le jeudi 24 janvier 2008 à 10:19 par Sartorius

La pédale...

www.dailymotion.com/video...

3. Le jeudi 24 janvier 2008 à 10:29 par Paul

Vivement mon retour en France que j'aille à une Berryer.
Bon courage pour votre code rouge, Maître.

4. Le jeudi 24 janvier 2008 à 10:52 par Martin

Erreur : Elle confond prothèse mammaire et Noël Mamère, et se retrouve avec une moustache sur les tétons.

5. Le jeudi 24 janvier 2008 à 11:39 par Clems

Pendant un moment j'ai cru que c'était José Bové.

6. Le jeudi 24 janvier 2008 à 14:10 par jm

Dans le lien daylimotion on peut entendre N.M. dire : "Je n'ai plus de voiture dans Paris depuis 21 ans" ... je rêve ou on le voit arriver en C5 ... bon ok c'est pt un taxi ... ou alors un joli montage ... finalement Karl il porte pt bien son nom ... ok ok je [] .

7. Le jeudi 24 janvier 2008 à 14:30 par jm

Je ne l'avais pas vu tout de suite mais il y a dans les commentaires en dessous de la video sur daily un com' qui a l'air plus ou moins intéressant.

8. Le jeudi 24 janvier 2008 à 14:35 par patere legem

non c'est pas un taxi ou alors sans son signe distinctif sur le toit...

9. Le jeudi 24 janvier 2008 à 14:58 par Thalamos

On peut gloser sans fin pour savoir s'il ment ou non concernant cette histoire de vélo... mais je trouve que l'aveu le plus intéressant, c'est lorsqu'il dit faire du vélo, et de préciser "mais c'est vrai, j'ai la chance d'habiter à Paris"... une politique alternative (à la voiture) de transport qui soit efficace et agréable pour les banlieusards : pour quand ?
Et puis, tant que j'y suis : à bas les 4x4 dans Paris ! (dans n'importe quelle agglomération, même...)

10. Le jeudi 24 janvier 2008 à 15:19 par villiv

ah, vivement qu'on l'ait, ce lien vers l'invitation...

euh, sinon, en lisant le titre,

je croyais que c'était une BERRYER DE NOEL, avec retard donc (ou très en avance ?!...)

11. Le jeudi 24 janvier 2008 à 15:23 par loubianka

@ Premier sujet : Doit-on prendre un dernier vert ?

Il y a surement une coquille ?
Un "R" de trop semble s'être vraisemblablement glissé dans un verbe du premier sujet ! ;-)

12. Le jeudi 24 janvier 2008 à 15:33 par didier Schneider

allez : fini de rire !

quelques une des propositions du rapport attali sur la liébration de la croissance passe par la modernisation des professionnels de la justice. Il y en a de très bonnes.

www.liberationdelacroissa...

décisions 213 à 217

Eolas:
J'ai un sujet pour vous : "faut-il être hors sujet ?"

13. Le jeudi 24 janvier 2008 à 15:33 par didier Schneider

allez : fini de rire !

quelques une des propositions du rapport attali sur la liébration de la croissance passe par la modernisation des professionnels de la justice. Il y en a de très bonnes.

www.liberationdelacroissa...

décisions 213 à 217

14. Le jeudi 24 janvier 2008 à 16:02 par Joel

Je suis desole, car ca n'a rien a voir avec le billet auquel ce commentaire est cense se rattacher, mais voici une suggestion de billet pour Maitre Eolas : les arrets
Laval et Viking de la cour de justice europeenne
(voir le point de vue a leur propos paru dans le monde www.lemonde.fr/opinions/a...

Ah et tant que j'y suis, voici une meta-suggestion:
que le maitre cree de ces lieus cree un endroit ou ses lecteurs pourraient laisser des suggestions.




15. Le jeudi 24 janvier 2008 à 16:24 par loubianka

@12 Didier Schneider
quelques une des propositions du rapport attali sur la liébration de la croissance passe par la modernisation des professionnels de la justice. Il y en a de très bonnes.

j'ai lu (et non pas relu) hier ce billet du maître

www.maitre-eolas.fr/2005/...

en ce qui concerne une eventuelle reforme des avoués et des avocats aux conseils, pour un justiciable lambda cela me semble etre sinon imperatif du moins assez pertinent.
le "guichet unique" du justiciable doit aussi exister vis à vis de l'avocat.
c'est difficile à comprendre pour un client qu'un avocat choisi initialement pour vous assister soit obligé parce que l'on avance dans la procédure de vous annoncer qu'à partir de maintenant il va falloir aussi remunerer M° X avoué et/ou M° Y avocat aux conseils.

16. Le jeudi 24 janvier 2008 à 16:43 par grumlee

@15 : imaginons la suppression des avoués/avocats aux conseils... cela ne reviendrait-il pas à augmenter le recours à des avocats postulants (ceux qui auront passé l'examen de qualification) ?

17. Le jeudi 24 janvier 2008 à 16:51 par @ grumlee

@ grumlee

Pour les avocats au conseil, oui il faudra toujours passer par eux mais ils seront plus nombreux.

Pour les avoués, non ils disparaissent : les avocats postuleront.

Enfin, si le rapport est suivi d'effets et ne devient pas un rammasse poussières.

18. Le jeudi 24 janvier 2008 à 21:01 par didier Schneider

ou alors rendre l'avoué facultative pour ceux qui se croient assez fort.

Après tout, en appel de CPH, pas d'avoué. Et c'est une branche du civil.

19. Le jeudi 24 janvier 2008 à 21:16 par Shylock

Comment les avocats et les avoués se départagent-ils les tâches en appel ? Ce n'est pas très clair pour moi. Cependant, il me semble que la distinction sollicitor/barrister vaut ici pour avoué/avocat. Est-ce faux ?

20. Le jeudi 24 janvier 2008 à 22:00 par Fred

j'ai une question absolument hors sujet concernant l'affaire Charlie Hebdo.

Dans le Monde je lis cette phrase:

"Le tribunal a souligné que cette caricature "laisse clairement entendre que cette violence terroriste serait inhérente à la religion musulmane".

Je ne comprends pas le mot "clairement". Je ne comprends pas parce que par exemple on ne peut pas dire que si je dessine un policier ressemblant aux Dupont il ne viendrai à personne l'idée d'en déduire que cela indique "clairement" que la stupidité est inhérente à la condition de policier par exemple.

Si quelqu'un peut m'expliquer... clairement, je l'en remercie.

merci!

Eolas:
Voyez
le texte du jugement .

21. Le jeudi 24 janvier 2008 à 23:23 par Godlex

faut pas confondre Homosexuel et Organisme (j'ai failli écrire Orgasme)Génétiquement Modifié

22. Le jeudi 24 janvier 2008 à 23:46 par m

En écrivant : "celui qu'au Palais Bourbon on appelle l'ami de la pédale : Monsieur Noël Mamère, député." Vous avez bien mérité le commentaire n°21. Vous n'oseriez pas faire un, hum, "bon mot" en utilisant, mettons, le mot "bougnoule". Mais "pédale" aucun problème, c'est de l'humour, n'est-ce pas ?

Eolas:
Je fais allusion au fait que Noël Mamère est connu pour se déplacer essentiellement à vélo dans Paris, ce qui est un des rares points communs que j'aie avec ce monsieur. Si vous y voyez une connotation homophobe et songez au racisme, je ne suis pas responsable de vos névroses, merci d'aller consulter. Les petits sycophantes anonymes de votre genre ne méritent même pas mon mépris, c'est trop bien pour eux.

23. Le vendredi 25 janvier 2008 à 00:16 par babette

@14
A droite de la page, il y a un petit lien "me contacter". Cela permet à notre ami de lire nos suggestions et d'y souscrire si bon lui semble. Nous ne sommes que des visiteurs. Il est "Maître" chez lui ; et il a bien raison.

24. Le vendredi 25 janvier 2008 à 00:44 par Lapin bionic

Bonjour maitre, je me permets de vous poser une question dépourvue de rapport direct (et meme indirect) avec votre texte soumis à commentaire.

Quel genre de musique appréciez-vous ?

Une telle question peut sembler futile à première vue...ainsi qu'à deuxième vue, mais je reste néanmoins persuadé que votre réponse est susceptible d'interesser deux, trois lecteurs en plus d'un lapin.

25. Le vendredi 25 janvier 2008 à 09:13 par Shylock

Houhouhou, j'adore ce genre de commentaires ! Encore un qui essaye de soutirer des informations personnelles à un blogueur anonyme. Reste à savoir si c'est par voyeurisme ou pour trouver avec lui des points communs ? Un moyen de se refléter dans son idole ?
Je suis sûr que si Eolas avait tellement envie de partager ses goûts musicaux, il n'hésiterait pas à nous concocter un billet dans lequel exposerait l'inavouable (à savoir qu'il est fan de la Star Ac') ou sa plus avouable passion pour un Paganini...
Pourquoi nous ne nous contenterions pas de savoir qu'il est accro au thé ? Ah ! Que dis-je ! Thé ? Le thé ça va avec l'opéra ? Mais non, ça c'est plutôt le café ! J'ai lu dans un billet qu'il aime le Cola et ça me pousse à croire qu'il serait fan de Lorie... Oui, c'est le genre de pronostics qui, j'imagine, pullulent dans les assemblées de fans d'Eolas.
Bref, laissons le nous divulguer ce qu'il veut. Et moins on en saura, plus le charme sera grand.

26. Le vendredi 25 janvier 2008 à 09:35 par Pask

Mais il n'y avait pas un truc du genre "ce que j'écoute sur mon vélo", à une époque, pour renseigner utilement les fans enamourés sur ce point ?

27. Le vendredi 25 janvier 2008 à 09:50 par murguette

Bonjour Maitre des Lieux

Merci pour ce nouveau mot apporté à mon lexique personnel
...et pour tous ceux qui sont dans le même cas que moi il y a quelques instants...
sycophante :
fr.wikipedia.org/wiki/Syc...

28. Le vendredi 25 janvier 2008 à 10:52 par m

"Je fais allusion au fait que Noël Mamère est connu pour se déplacer essentiellement à vélo dans Paris, ce qui est un des rares points communs que j'aie avec ce monsieur. Si vous y voyez une connotation homophobe et songez au racisme, je ne suis pas responsable de vos névroses, merci d'aller consulter. Les petits sycophantes anonymes de votre genre ne méritent même pas mon mépris, c'est trop bien pour eux."

Ma remarque était plutôt une marque de déception donc de respect mais puisque vous mêler la mauvaise foi à l'insulte, il va falloir oublier ça. Si vous faisiez uniquement allusion à l'usage du vélo (ce que je ne crois évidemment pas) c'est un lapsus qui témoigne du fait que vos névroses vallent bien les meinnes.
Quand au reproche de l'anonymat, je vous communique bien volontiers mes coordonnées tout en notant que vous bloguez également sous couvert d'anonymat.

29. Le vendredi 25 janvier 2008 à 11:06 par pb

Sur les arrêts viking et laval, il faut surtout lire les conclusions de l'avocat général Maduro (sous l'affaire Viking lines)
Celles écrites sous l'affaire Kadi (à propos du pourvoi devant la CJCE) méritent aussi d être lues

30. Le vendredi 25 janvier 2008 à 11:06 par circonspect

Par pitié, murguette, qui semblez aimer les jolis mots, ne mettez pas majuscule à lieux, en vieux français c'est très péjoratif.

31. Le vendredi 25 janvier 2008 à 11:24 par Ariane

J'avoue que le second sujet m'a fait uriner de rire... :) (mais je me soigne...)

32. Le vendredi 25 janvier 2008 à 11:59 par Nom ou pseudo

Ca me rappelle un questionnaire Poivre et Sel de Burger Quizz : Noël Mamère, Ma mère à Noël ou les deux.
:D
Je ne me souviens plus des questions, mais ça suscite l'imagination.

33. Le vendredi 25 janvier 2008 à 12:14 par L'ignoble Infreequentable

Vous aurez noté, Cher Maître, que Monsieur Noël Mamère a été distingué "Chevalier dans l'Ordre du Tartuffe" par une décision du Conseil d'Administration dudit Ordre du 8 septembre 2007.

Sa candidature a été soumise à un "Haut comité des Sages" par décision du 19 juillet de la même année et ce durant plus de six semaines d'été d'intenses échanges d'avis.

(cf. infreequentable.over-blog... )

Il s'agit d'un honneur : encore assez peu de personnes peuvent se prévaloir d'un tel grade, alors même que les candidatures restent nombreuses, qu'un premier "filtre" élimine la plupart des impétrants et que le "Haut Conseil des Sages" de l'Ordre se montre encore plus rétif à distribuer des gratifications à n'importe qui pour n'importe quel fait...

Bref, une élite très précieuse.

34. Le vendredi 25 janvier 2008 à 12:17 par Shylock

@ m :
Ah, ce que vous manquez d'humour... De grâce ! Cessez de voir le mal partout !

35. Le vendredi 25 janvier 2008 à 12:54 par m

Shylock : "Les petits sycophantes anonymes de votre genre ne méritent même pas mon mépris, c'est trop bien pour eux" Curieuse conception de l'humour. Mais laissons là.

36. Le vendredi 25 janvier 2008 à 13:33 par Mani (phanedemarguerite)

@m

Commenter sous un article, que se soit sur un forum ou un blog demande parfois un peu de recul.

Il faut sacrifier l'ego et être prêt à supporter des échanges parfois âpres.

L'important c'est de ne pas perdre son humour.

Eolas est un petit teigneux qui aime faire des bons mots.

Je suis certain que vous l'intéressez moins, vous même dans votre personne à vous, que la gentille tournure et la gourmandise d'employer des mots peu usités, sonnant un peu vieille france si possible.

En bref, ne dites jamais à Eolas qu'il est positiviste, même si c'est vrai.

Z'avez pas une mission à planifier pour James Bond au fait ?



37. Le vendredi 25 janvier 2008 à 14:12 par Nand

@Mani
Vu des gradins, votre point de vue se défend.

Pourtant, ce n'est pas parcequ'un coup est porté avec élégance, qu'on a forcément envie de se faire perforer le pourpoint.
Mais quelle idée aussi d'aller chercherce ce fin bretteur d'Eolas sur son terrain.
Article 1 de l'art de la guerre: toujours essayer d'obtenir le for.

38. Le vendredi 25 janvier 2008 à 16:36 par l'unique W.Torma

c'est bien comme ça qu'on va la perdre tiens.

article 1 de l'art de la guerre : d'abord toujours s'assurer de n'avoir pas, chez soi, les mêmes cons qu'en face.

39. Le vendredi 25 janvier 2008 à 17:18 par stef

S'agissant d'un homme qui a célébrer une mariage entre homosexuels, le trait "d'humour" sur N. Mamère est particulièrement douteux.

Vous auriez pu le reconnaitre M. Eolas au lieu de vous emporter contre M

40. Le vendredi 25 janvier 2008 à 17:32 par Paralegal

Alors que le code rouge nous éloigne à cette heure du vert, couleur espoir d'un nouveau billet du maître des lieux, j'en profite pour introduite le ver dans la pomme (faire un hors sujet, quoi, mais bon, c'est Noël) : je ne sais pas pour Mamère, mais un autre parlementaire, Lecerf, vient de déposer son rapport sur le projet de loi relatif notamment à la rétention de sûreté : www.senat.fr/rap/l07-174/... ... à lire en prenant un, voire des verres avant la reprise le 30 janvier prochain des discussions, non pas autour d'un vert aux criées, mais au palais du Luxembourg, pour rester dans le vert.

41. Le vendredi 25 janvier 2008 à 17:37 par Lucas Clermont

@ Nand
"Mais quelle idée aussi d'aller chercher ce ce fin bretteur d'Eolas sur son terrain."


Vous avez eu de mauvaises places ? Remontez un peu dans la tribune c'est abrité du vent et au chaud. Je veux dire : ne commencez pas à décourager les intrépides du blogue ! Parce que si on doit continuer à se taper des articles très longs et qu'on ne voit pas du querelleur se faire embrocher...


42. Le vendredi 25 janvier 2008 à 18:20 par thedarkdreamer

Quels conseils donneriez-vous aux suicidaires dont c'est la première Berryer?

43. Le vendredi 25 janvier 2008 à 20:16 par Shylock

Mais où allez-vous chercher ces idées saugrenues ? Prenez la peine de lire les autres billets d'Eolas, si ce n'est déjà fait (et dans ce cas je douterais de votre maitrise de la lecture). Vous comprendrez aisément qu'il n'est aucunement homophobe.
Son humour est subtil et peu commun, et touche des points sensibles, notamment l'égo de son interlocuteur. Malhereusement, la plupart des gens ne comprend que l'humour tarte à la crème, les "video gag" et autres concerts de pétomanes... Dès que le niveau de subtilité monte d'un cran, plus personne ne comprend ou plutôt tout le monde comprend au 1er degré.
A ce propos, aujourd'hui ma prof de fiscal parlait des contrôles fiscaux. Elle nous expliquait que l'un des éléments déclencheurs de ces contrôles était la délation. En effet, le honnête contribuable, qui a déclaré ses revenus et qui arrive avec peine à joindre les deux bouts à la fin du mois, peut dénoncer son méchant voisin qui a fait une fausse déclaration. Elle a finit par un : "La France est le pays de la résistance... mais c'est aussi celui de la collaboration", le sourire aux lèvres.
J'étais le seul à rigoler dans un amphi de 350 juristes en herbe, le nez planté dans leurs "20 Minutes". C'est grave docteur ? [ou devrais-je plutôt dire Maître]
Est-ce moi qui et la prof qui avons l'esprit mal tourné, ou sont-ce mes camarades qui n'ont pas le sens de l'humour ?

Bref, pour finir, c'est en partie pour son sarcasme que nous l'aimons, Me Eolas.

44. Le vendredi 25 janvier 2008 à 20:19 par Shylock

Oups ! Excusez-moi, je n'ai pas pris la peine de me relire, et j'ai omis de corriger plusieurs malheureuses fautes dues à l'inattention.
Mea culpa

45. Le vendredi 25 janvier 2008 à 20:51 par igordulac

Un humour subtil et peu commun. Haha, un homosexuel qui fait du vélo, on va faire un jeu de mot glacé et sophistiqué. On va parler de pédale. Je n'accuserais personne d'homophobie pour une petite blague, mais je peux sans rougir affirmer que cette blague est douteuse, et surtout que ça vole très très bas... Le pire étant encore de faire croire qu'il n'y a pas de jeu de mot !!! (et ma mère, elle bat le fer ?)

46. Le vendredi 25 janvier 2008 à 23:13 par didier

Il y a un peu plus d'une dizaine d'années, Noël Mamère était décidé à donner un coup de pouce en faveur de l'installation en France de Nadia G. intellectuelle impétueuse dont le mari avit suivi le cursus dusociologue Hervé Le Bras.;
<il décroch le téléphone de da famille G
"chkoun?" 'qui c'est'
"c'"est Mamère"
"la mère de qui"

Rien nest simple et ne tombe tout cuit du firmament tels des oiseux rôtis Petite anecdote.

47. Le samedi 26 janvier 2008 à 06:09 par stef

@Shylock

croyez-vous que tous les amoureux de la petite reine du palais bourbon soient affublés du même surnom ? Mme Lagarde à t'elle gagnée ce surnom depuis sa récente sortie sur ce sujet ?

C'est bien parceque j'ai lu plusieurs billets d'éolas que je ne l'accuserai pas d'homophobie. Il pratique l'humour cela se voit. Reprendre à son compte cette expression ce n'est ni subtil ni drôle. C'est une mauvaise blague car largement suspecte de cacher une deuxième allusion, peu reluisante celle là, au sujet de M. Mamère.

48. Le samedi 26 janvier 2008 à 10:49 par Mani (phanedemarguerite)

Toute cette sensibilité dès qu'on parle de vos mères ...

49. Le samedi 26 janvier 2008 à 10:55 par Draco

conclusion, Maître :

on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui.


je pouffe à peine, disait Desproge.

50. Le samedi 26 janvier 2008 à 11:33 par ARNO

Maitre Eolas cachant une batte de baseball derrière son dos se trouve a coté d'un homme-sandwich assommé, portant une longue bosse sur le sommet du cuir chevelu, et qui tient encore à la main une pancarte où est écrit : 'Trop cool mon site LOL'. Un texte 'Commentaire modéré par Pub Neutralisator (tm)' surplombe l'image.

51. Le samedi 26 janvier 2008 à 13:13 par Lucas Clermont

Noël Mamère, c'est un type facilement décrié et de façon caricaturale, en particulier parce qu'il agit en direction de populations qui sont parfois des boucs émissaires : étrangers sans-papiers, homosexuels, fonctionnaires, consommateurs de cannabis... On soupçonne mal à Paris les risques politiques qu'il a pris en mariant deux homosexuels alors qu'il est le maire d'une ville populaire.

En général les écologistes pâtissent d'une image qui ne correspond pas à la réalité de leur engagement, leur connaissance des dossiers techniques... Je me souviens avec nostalgie de ceux de Bordeaux autour de Pierre Hurmic et de Noël Mamère. Leur convivialité, la richesse de leurs conversations. Nul doute que cette session de Berryer sera un petit moment de bonheur.



@didier

l'anecdote à un côté surréaliste qui m'a mis de bonne humeur. Vous avez dans ce même genre qui laisse songeur celle que raconte Michèle Delaunay (l'autre député de Bordeaux) : www.michele-delaunay.net/...

52. Le samedi 26 janvier 2008 à 14:55 par Shylock

@ #50 ARNO :
Ha ha ha ! En voila de l'humour !
Belle manoeuvre pour essayer de rattacher ce blog à la campagne prématurée d'une femme politique... Malgré tout, je vous remercie car je ne savais pas que la campagne avait déjà commencé. Mais attention, ça peut se retourner contre elle...
Un conseil : demandez à Eolas l'autorisation de le citer dans votre blog lorsqu'il parle de Mme Royal dans ses billets (notamment lorsqu'il émet un avis à propos de ce qu'elle a dit sur la justice chinoise). Ce serait un bon argument de campagne !
Lisez, lisez, lisez ! Et faites preuve de discernement.

53. Le samedi 26 janvier 2008 à 16:18 par Alexandre

@ #24 et #25 sur Eolas et la musique.
La musique de notre hôte ? Il suffit simplement de relire les billets où Me Eolas évoque J.-Ph. Rameau (www.maitre-eolas.fr/2007/... Mais peut-être que, à l'instar du thé qui dissimule une passion pour le Cola selon Shylock, c'est ici l'arbre qui cache la forêt !

@ ARNO #50 :
C'est rigolo, je viens de voir le même commentaire (fautes de français y compris) sur Zorgloob : www.zorgloob.com/2008/01/...
Une course au PageRank ?

Eolas:
Une course inutile : les liens mis par les lecteurs sont tous affublés d'un impitoyable rel="no follow"

54. Le samedi 26 janvier 2008 à 16:41 par Lucca

"l'ami de la pédale", c'est plus drôle que "l'ami du contexte d'accueil" ou "l'ami du cadre de vie".

Non seulement je sors, mais je suis déjà loin.

Eolas:
Laissez au moins une chance à Troll Detector !

55. Le samedi 26 janvier 2008 à 19:26 par Arthur Ringard

Maitre, j'ai vu votre meilleur ennemi métro Jourdain aujourd'hui ! José Bové et sa tête autosatisfaite !

56. Le samedi 26 janvier 2008 à 20:20 par Romanis

J'ai eu l'occasion (ou l'inconscience ou le courage, c'est selon) de me porter candidat à une conférence BERRYER en septembre 2004. L'invité était Brice LALONDE, l'incarnation de la constance en politique...

Le sujet que j'ai choisi était "faut-il se mettre au vert ?" Je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite mais en me revoyant, en visionnant ce discours que j'ai commis, plat et sans intonation, monocorde, avec des jeux de mots à répétition autour du vert (ou du verre), le manque de respiration, j'ai trouvé ma prestation minable.

Pour qui veut tenter sa chance, croyez moi, c'est une expérience à vivre. On en apprend beaucoup sur soi-même.

Certains candidats malheureux sont même devenus premier secrétaire par la suite ;-)

57. Le samedi 26 janvier 2008 à 20:45 par Raph

Cher maître, pourrais-je me permettre de vous conseiller de changer l'adresse avec le traditionnel [AT] et de supprimer le lien afin de duper les robots ?
L'autre possibilité est d'écrire l'adresse sur un traitement d'image et d'insérer l'image..

58. Le dimanche 27 janvier 2008 à 14:41 par SERGE

les avocats des victimes de la marée noire n'auraient-elle pas pu demander l'exécution provisoire du jugement de première instance qui n'était pas de nature à mettre en péril la survie de TOTAL!!

Eolas:
Qui vous dit qu'ils ne l'avaient pas demandé ?

59. Le dimanche 27 janvier 2008 à 14:48 par Poilauxpattes

Après José Bové, il semble, Maître, que vous jetiez maintenant votre dévolu sur le pauvre Noël Mamère.

Il semble aussi que le seul point commun entre ces malheureux individus, pourtant authentiques et sincères, soit la présence d'une moustache abondante et fournie.

La vue d'une pilosité faciale abondante produirait-elle chez vous un hérissement de poils instinctif et incontrôlable ?

(non, je vous jure que mon nouveau pseudo n'a rien à voir avec mon commentaire !)

Eolas:
Ho, non : Noël Mamère a été victime de mon goût pour les mauvais calembours bien avant le libre malgré lui (lien).

60. Le dimanche 27 janvier 2008 à 14:50 par patere legem

@58
mais il semble que Total veut verser aux parties civiles leurs dommages et intérêts sous condition qu'ils se retirent de l'appel, apparement les collectivités locales y sont opposées, mais pour les associations je ne crois pas.

61. Le dimanche 27 janvier 2008 à 15:42 par poilauxpattes

@58 et 60

"...mettre en péril la survie de TOTAL"... Vous plaisantez ? Rappelez-moi le montant des bénéfices de Total.

"...il semble que Total veut verser aux parties civiles leurs dommages et intérêts sous condition qu'ils se retirent de l'appel...".
Je ne comprends pas. Les victimes ont-elles fait appel de ce jugement ou annoncé de le faire ? C'est plutôt Total qui a relevé appel, à moins que les victimes estiment que les montants de la condamnation sont insuffisants.

C'est amusant, les 2 parties ont relevé appel du jugement ?
(en écrivant j'ai fait une recherche et voilà l'explication des appels simultanés : www.lemonde.fr/societe/ar...

De toutes façons, rassurez-vous pour la santé financière de Total. Depuis le début de l'affaire, certains comptent bancaires rémunérateurs et légaux ont bien dû recevoir de substantifiques sommes au titre de provision (donc déductible du bénéfice et des impôts) en vue de compenser les frais judiciaires et les éventuels dommages et intérêts à payer.

Eolas:
Des appels avaient été formés dans ce dossiers dès le 21 janvier : deux des prévenus et deux associations parties civiles. Il y allait donc y avoir un deuxième procès de l'Erika.


Ce qui est perdu d'un côté et gagné de l'autre !

62. Le dimanche 27 janvier 2008 à 15:45 par poilauxpattes

Tiens, j'ai oublié de préciser que cette affaire nous rappelle le récent projet de loi sur la dépénalisation des affaires.

63. Le dimanche 27 janvier 2008 à 17:09 par Giorgio

Bonjour à tous, désolé pour le total HS mais je souhaitais avoir l'avis de juristes concernant la dépénalisation des affaires (dont on parle en #62).
Je souhaiterais orienter mon mémoire sur la responsabilité pénale des dirigeants, est-ce possible ou totalement incongru vu le projet de loi sur la dépénalisation? (pour le moment ce n'est qu'un projet qui ne sera pas appliqué avant un certain temps). Sincèrement merci

64. Le dimanche 27 janvier 2008 à 17:48 par Shylock

@ Eolas :
Un professeur de Droit m'a dit qu'il n'était pas juste de dire "dommages et intérêts", mais qu'il fallait plutôt dire "dommages-intérêts". Pourquoi continue-t-on à parler de dommages et intérêts ? Comment se fait-il que la loi utilise parfois ce vocable ? Et au fond, quelle est la différence entre les deux ?

65. Le dimanche 27 janvier 2008 à 17:59 par patere legem

@64
le Code civil emploi l'expression "dommages et intérêts" dans ses articles 1142 et 1143 notamment et cela depuis 1804.A titre personnel, cette expression me semble plus juste qu'avec le - mais votre professeur avait surement développé des arguments pertinents, pourriez vous nous les livrer?

66. Le dimanche 27 janvier 2008 à 18:41 par Shylock

Justement, il n'avait donné aucune explication. Il s'était conenté de de dire "on ne dit pas dommages et intérêts mais dommages-intérêts", que "dommages et intérêts" n'avait aucun sens.

67. Le dimanche 27 janvier 2008 à 18:46 par patere legem

@66
wikipédia aussi ne donne pas d'explication

"Les dommages-intérêts (on ne dit pas "dommages et intérêts" contrairement à la croyance populaire)" voir fr.wikipedia.org/wiki/Dom...

et en cherchant rapidemment sur Internet je n'ai pas trouvé autre chose, il ne nous reste plus qu'à attendre l'intervention du Maître ou de ses fidèles et éminents commentateurs éclairés

68. Le dimanche 27 janvier 2008 à 19:37 par patere legem

J'ai trouvé ça sur un site parlant de grammaire:
"Les intérêts s'ajoutent aux dommages causés. Ils compensent, non la perte, mais la privation de revenu consécutive à la perte. Ce qui est présenté, ce sont donc deux notions distinctes... Avec actualisation distincte (les dommages et les intérêts), il y aurait deux groupes, donc deux choses distinctes. Avec trait d'union, au contraire, il y aurait non seulement un seul groupe mais un seul mot lexical, et donc une seule notion. Par exemple, ce serait le cas dans monte-charge, commissaire-priseur, ingénieur-conseil, brise-glace.

Ici, du point de vue juridique, il n'y a qu'une action donc le composé est admis, mais comme le sens de ce composé n'est que la somme de ses éléments, et non un seul contenu nouveau quoique lié aux deux notions, il est préférable de garder les lexèmes séparés."
www.cafe.edu/grammaire/fr...

En gros, il est donc admis que l'on dit "dommages-intérêts" car il s'agit d'une seule notion, mais "dommages et intérêts" semble aussi juste dans la mesure où il s'agit de deux notions distinctes à l'origine

69. Le lundi 28 janvier 2008 à 09:19 par Emmappeals

Pour être précis, à ce jour, seules des parties civiles et un seul prévenu, la société Total Sa, ont interjeté appel du jugement rendu dans l'affaire dite de l'"Erika".
Mais ça devrait changer très rapidement ...

Eolas:
Pas du tout : deux prévenus avaient déjà fait appel. Et le dernier jour pour faire appel à titre principal, c'est aujourd'hui. Puis les appels incidents jusqu'à lundi prochain.

70. Le lundi 28 janvier 2008 à 09:49 par Xuelynom

Le lien vers l'invitatioooooooon? :'(

71. Le lundi 28 janvier 2008 à 09:54 par PEB

Je suis aussi impatient que le sieur Xuelynom.

Ou alors, la nouvelle Conférence aurait tant de mal que cela à s'organiser?

72. Le lundi 28 janvier 2008 à 10:45 par Emmappeals

Au temps pour moi, vous avez l'air mieux informé. Mais qui donc parmi les quatre personnes condamnées à part Total aurait également fait appel à ce jour - et à cette heure ? La société de classification Rina l'évoquait mais ce n'est pas confirmé, pour ce que j'en sais.

73. Le lundi 28 janvier 2008 à 14:57 par ThomasG

Au secours, l'invitation.... :-((

74. Le lundi 28 janvier 2008 à 15:28 par villiv

pareil ;-)

j'veux dire : mais où qu'est-ce-qu'elle est donc-t'elle l'invitation ?

y'a rien non plus sur le site de la conférence...

on va quand même pas être obligé de s'inscrire en tant que candidat ?? (tiens, mais pourquoi pas en fait ?? ;-) )

75. Le lundi 28 janvier 2008 à 16:00 par ThomasG

DU NOUVEAU POUR LES INVITATIONS

Cédric Alépée m'indique qu'il n'y a pas d'invitation à télécharger pour le moment et conseille de s'y rendre dès 19h avec une pièce d'identité (ce qui me paraît relativement tôt, pour une Berryer à 21h, j'vais avoir faim, moi!).

Qu'en pense notre mâitre, 20h devrait suffire, non?

Bien amicalement.

76. Le lundi 28 janvier 2008 à 17:52 par breizhnoé

Cher maître,

Hors sujet, mais le lien de votre blog vers celui de Versac ne fonctionne pas.

77. Le lundi 28 janvier 2008 à 18:08 par ThomasG

Oui, c'est en effet hors sujet! ;-)

78. Le lundi 28 janvier 2008 à 21:00 par toto student

@75
20h... tout dépend de la température du jour je pense... En tout cas 20h vous avez probablement une place, pas du premier choix mais assis tout de même.
Je ne sais pas si j'aurais l'occasion de m'y rendre, mais en tout état de cause vous risquez d'avoir faim quel que soit votre heure d'arrivée, entre 1h de queue, 30 min de retard et 2h30 de Berryer!!!!
Il faudra espérer que pour la première de cette année on aura pas plus de retard ;-)

79. Le lundi 28 janvier 2008 à 21:42 par Therion

[citation] Eolas:
Je fais allusion au fait que Noël Mamère est connu pour se déplacer essentiellement à vélo dans Paris, ce qui est un des rares points communs que j'aie avec ce monsieur. [/citation]
Vous ne devez pas être au courant de l'affaire "vélo" avec Noël Mamère maître éolas. (Affaire très inintéressante d'ailleurs, mais il semblerait que Noël Mamère avait quelque peu embelli ces exploits en bycyclette en déclarant qu'il n'avais pas pris la voiture de puis 20 ans. -Alors qu'il était arriver en... voiture-)

Enfin bon, devoir s'expliquer pour ce mot... certains devrait songer à faire travailler leur synapses à 10% au lieu de 10.

80. Le lundi 28 janvier 2008 à 21:42 par Therion

[citation] Eolas:
Je fais allusion au fait que Noël Mamère est connu pour se déplacer essentiellement à vélo dans Paris, ce qui est un des rares points communs que j'aie avec ce monsieur. [/citation]
Vous ne devez pas être au courant de l'affaire "vélo" avec Noël Mamère maître éolas. (Affaire très inintéressante d'ailleurs, mais il semblerait que Noël Mamère avait quelque peu embelli ces exploits en bycyclette en déclarant qu'il n'avais pas pris la voiture de puis 20 ans. -Alors qu'il était arriver en... voiture-)

Enfin bon, devoir s'expliquer pour ce mot... certains devrait songer à faire travailler leur synapses à 10% au lieu de 5.

81. Le lundi 28 janvier 2008 à 23:07 par François-Noël

J'ai en mémoire (vraie ou fausse, merci pour les savants de me le dire) que Noël Mamère a commencé sa vie professionnelle et politique active comme attaché parlementaire de Robert Boulin.

82. Le mardi 29 janvier 2008 à 14:51 par loz

Hors sujet :
Maître, la blogosphère bruisse d'une immonde affaire qui consisterait à avoir condamné un adolescent espagnol cycliste d'avoir abîmé avec sa tête le capot d'une berline roulant à 160km/h au mépris de sa vie...
L'article est là : rue89.com/ibere-espace/es...
L'article est ambigü, j'y comprends tout et son contraire ("Le juge d’instruction avait alors estimé, en faveur du conducteur, qu’il n’y avait pas d’infraction criminelle").

Bref c'est une affaire de cyclisme, d'Espagne, de maljournalisme, et de procès prétenduement injuste, je me suis dit que ça vous intéresserait peut-être d'en faire une note.

83. Le mardi 29 janvier 2008 à 14:54 par bastien.lui

Cette Berryer aura-t-elle bien lieu ?
Je n'ai toujours pas reçu l'invitation de la liste de diffusion ...

84. Le mardi 29 janvier 2008 à 18:12 par serge

Le dimanche 27 janvier 2008 à 14:41, par SERGE

les avocats des victimes de la marée noire n'auraient-elle pas pu demander l'exécution provisoire du jugement de première instance qui n'était pas de nature à mettre en péril la survie de TOTAL!!

Eolas:
Qui vous dit qu'ils ne l'avaient pas demandé
ma question était de savoir si cela leur avait été accordé et la suite possible

85. Le mardi 29 janvier 2008 à 18:12 par serge

Le dimanche 27 janvier 2008 à 14:41, par SERGE

les avocats des victimes de la marée noire n'auraient-elle pas pu demander l'exécution provisoire du jugement de première instance qui n'était pas de nature à mettre en péril la survie de TOTAL!!

Eolas:
Qui vous dit qu'ils ne l'avaient pas demandé
ma question était de savoir si cela leur avait été accordé et la suite possible

86. Le mardi 29 janvier 2008 à 18:12 par serge

Le dimanche 27 janvier 2008 à 14:41, par SERGE

les avocats des victimes de la marée noire n'auraient-elle pas pu demander l'exécution provisoire du jugement de première instance qui n'était pas de nature à mettre en péril la survie de TOTAL!!

Eolas:
Qui vous dit qu'ils ne l'avaient pas demandé
ma question était de savoir si cela leur avait été accordé et la suite possible

87. Le mercredi 30 janvier 2008 à 09:44 par ThomasG

Mais pourquoi est-ce que tout le monde publie ses commentaires deux, voire trois fois???

88. Le mercredi 30 janvier 2008 à 13:04 par ThomasG

Mais pourquoi est-ce que tout le monde publie ses commentaires deux, voire trois fois???

89. Le jeudi 31 janvier 2008 à 13:04 par PEB

J'y étais donc. Voici donc un compte-rendu à froid purement subjectif.

L'invité était courtois et, à la différence des autres, n'abusait pas des bons mots. Cela ne l'empêcha pas de faire un peu dans la démagogie comme tout politique qui se respecte. Il a par ailleurs subit les pires calembours de la part des candidats et des secrétaires. Son humour et son sens de la mise à distance permirent de remettre gentiment les choses à leur place: suivez mon regard...

La conférence de cette année m'apparut moins brillante que la précédente. Laissons-lui le bénéfice de l'inexpérience. Il a été dit que les secrétaires de cette année n'avaient qu'une expérience limitée en Berryer. On sentait le rodage.

C'est au point que j'ai trouvé le deuxième candidat meilleur que la conférence. Je dirais même plus, je vis sans doute un futur grand ténor. Quoique trainant en longueur vers la fin, ce fut bien construit, cohérent dans sa structure, inventif. Il y avait, en péroraison, une conscience travaillée par les évènements politiques de cette décennie.

Enfin, trois candidats, c'est un de trop. Ca traine en longueur et ça énerve le public. Un spectateur, il se reconnaitra (comme dit la chanson), a même pété un cable lors du troisième discours!

Souhaitons donc bonne chance à la nouvelle conférence et aux jeunes (futurs) avocats qui, grâce à elle, feront leur premières gammes.

90. Le jeudi 31 janvier 2008 à 13:56 par Pask

Je plussoie, mais j'ajoute tout de même que le troisième candidat, qui a complètement envoyé balader toutes les conventions du genre et produit un discours totalement surréaliste et incohérent, un chef-d'oeuvre de "nonsense", m'a totalement enthousiasmée ! Merci à lui !

91. Le jeudi 31 janvier 2008 à 14:02 par PEB

C'est vrai que lui aussi à fait sauter la Berryer.
Les secrétaires étaient (es)soufflés.

En fait, celui de trop, c'était peut-être le premier qui est le seul à être vraiment tombé dans facilité de l'enfilment des perles et autres blagues Carambar(TM).

92. Le jeudi 31 janvier 2008 à 14:06 par Pask

... tout en se enfilant les perles et les clichés sur les écologistes d'une façon que j'ai personnellement trouvée fort désagréable. "Ah, visiblement vous n'avez pas gagné votre bataille contre le nucléaire, puisque cette salle est encore éclairée autrement qu'à la bougie".

93. Le jeudi 31 janvier 2008 à 14:46 par berryeriste

qqn aurait-il le nom des candidats, savoir si j'ai loupé des connaissances?

94. Le jeudi 31 janvier 2008 à 16:00 par Gabriel

@PEB et Pask

Moi qui croyait que le temps de la critique subie par moi hier soir était terminée... J'étais donc de trop?
J'admet volontiers que j'aurai pu être largement meilleur, j'ai beaucoup trop lu (la critique du premier sur le hareng et la patate chaude était assez juste), mais je ne pensais pas avoir été si mauvais.
Pour ma défense, je dirai que puisque c'était ma première berryer, j'ai cru bon de traiter le sujet que j'avais choisi. Les deux autres candidats ne s'en sont pas sentis l'obligation, et leur plus grande liberté les a sans doute servi. Le second candidat a su conquérir le public bien mieux que je ne l'avais fait.
Pour ce qui est des clichés sur les écologistes, deux choses. D'une part, je ne me voyais pas traiter le sujet sans taquiner un peu l'invité. D'autre part, la plupart des critiques n'étaient certainement pas à prendre au sérieux. Poser l'alternative "nucléaire ou bougie" me semblait suffisamment caricatural.

Merci à l'hôte de ces lieux pour m'avoir permis de participer à cette berryer, c'est grâce à son annonce que j'ai appris sa survenance. J'avoue avoir nourri le secret espoir de l'apercevoir au pot suivant la Conférence, espoir déçu, Eolas est de l'avis de tous le Fantome du Palais de Justice.

95. Le jeudi 31 janvier 2008 à 16:52 par Pask

@ Gabriel : "la plupart des critiques n'étaient certainement pas à prendre au sérieux".

Alors disons que c'est un peu le problème avec la Berryer, rien n'est jamais à prendre au sérieux. Moi, les critiques que tu as portées au mouvement écologistes m'ont dérangée, parce que je les ai écoutées comme des critiques qui exprimaient une conviction. Il n'est du reste pas inconcevable d'exprimer des convictions en Berryer, le second candidat l'a me semble-t-il un peu prouvé.

Après bien sûr, si tout ceci n'est que gaudriole et bons mots, pardonne-moi d'avoir accordé foi au fond de ton discours... que tu remarqueras que je n'ai critiqué que sur cet aspect.

96. Le jeudi 31 janvier 2008 à 17:23 par Gabriel

@Pask il n'y a pas d'offense. J'aurai pu exprimer les mêmes convictions que le second candidat, parce que pour tout dire, j'ai milité chez les verts, et moi aussi j'ai laissé mon complexe d'oedipe guider mon vote en 2002.
Mais le dire m'aurait paru manquer au devoir d'irrévérence vis-à-vis de l'invité, et je me sentais investi d'un tel devoir.
Si on veut décortiquer, certaines critiques formulées contre les verts ne me semblent pas si injustes (défiance vis à vis des personnalités vues comme "médiatiques" et dérives de la culture "basiste" ont empêché et empêchent encore le parti de tenir un discours clair et audible). Mais on quitte là le terrain de la Berryer pour rentrer dans un débat politique.

97. Le jeudi 31 janvier 2008 à 19:12 par PEB

Gabriel, je ne sais pas si j'aurai pu faire mieux que toi. Ce qu'il y a, c'est que deux candidats, c'est le nombre idéal.

C'est toujours difficile d'être comparé à d'autres, surtout quand ils cassent la baraque.
Je ne doute pas que tu avais bossé dur et tout. Ceci dit, il est toujours possible de manier à la fois l'empathie (captatio benevolentiae) et l'irrévérence. Le contraste n'en est que plus fort.
C'est ce que j'ai apprécié dans le deuxième candidat: l'irrévérence du début a permis de faire ressortir son véritable questionnement intérieur.

Tu referas une Berryer et tu seras bon car on n'aura pas seulement le masque d'une légèreté pas toujours bien placée mais simplement toi offrant au public la gravité et l'épaisseur de ce que tu es. Et là, tu auras trouvé le ton juste et tu sauras convaincre et captiver ton auditoire.

Paris ne s'est pas fait en un jour. Tu as de quoi devenir brillant.

PS: un truc que m'avait dit feu mon grand-oncle curé de campagne. Au séminaire (vers 1930), on lui avait dit à propos des sermons qu'il fallait "avoir quelque chose à dire, le dire, ne dire rien d'autre."

98. Le samedi 2 février 2008 à 01:15 par Stella

Pour une fois que je peux servir à quelque chose ici ! (bien qu'avec un temps de retard)
Les intérêts sont inhérents aux dommages. C'est parce qu'il y a des dommages qu'il y a des intérêts. Si on dit dommages et intérêts, par exemple : "Maître Eolas a été condamné à verser 1000e de dommages et intérêts à Stella", c'est n'importe quoi : il ne va pas me verser des dommages, non? d'où le tiret, dommages-intérêts, ce sont des intérêts dûs à cause des dommages. Voilà ! j'espère avoir été utile ... si ce n'est pas le cas, choucroutez mon comm" :-)

99. Le mercredi 6 février 2008 à 15:01 par tschok

Stella,

Je dirais plutôt qu'il y a des intérêts parce qu'il y a l'article 1153 du code civil et que l'intérêt se rapporte à une somme d'argent.

Les dommages sont une forme d'emprunt. Ou de crédit. ou de prêt.

Enfin, ça dépend du côté où vous vous situez.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« septembre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Contact