Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Way to go !

Il n'y a pas qu'au rugby que l'Australie peut nous donner des leçons.

(Associated Press) CANBERRA - Ted Quinlan, le chef de la sécurité du relais [de la flamme olympique] à Canberra, a réaffirmé que les “hommes en bleus” [les membres des services spéciaux chinois chargés d'escorter la flamme] n'auront aucune responsabilité dans cette sécurité.

« La réponse est non. Ils n'auront aucune responsabilité et, en fait, ils pourraient faire l'objet d'une arrestation si jamais ils portaient la main sur quelqu'un », a souligné Quinlan à la radio Australian Broadcasting Corp (ABC).

Comme quoi, ce n'est pas difficile de ne pas s'agenouiller.

Photo des hommes en bleu, par nbastida (Flickr)

(Photo Nbastida - Flickr)

La discussion continue ailleurs

1. Le jeudi 17 avril 2008, 01:04 par Dounâouy

Citius, altius, fortius…

Le meilleur moyen de donner de l’importance à un mouvement ou une manifestation, c’est essayer de la contenir.. Preuve en a été faite aujourd’hui. Preuve en est ce reportage de France 2 (que j’ai aspiré de leur site …)...

Commentaires

1. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:15 par Abstrait

il me semble que les plus hautes autorités policières françaises aient tenté par tous les moyens d'éviter d'avoir les hommes bleus dans les pattes et avant de devoir finalement plier sous la volonté de je ne sais qui...
Ca fait un moment que l'information sur ce refus de l'Australie tourne. Maintenant je serais tout de même curieux de voir ce qu'il se passera le moment venu!

2. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:16 par Bruno Lamothe

Mais non seulement ce n'est pas difficile de refuser de s'agenouiller, mais c'est l'application du droit.

Je ne vois pas pourquoi la police française s'est mise aux ordres des "hommes bleus", surtout pour accomplir des missions illégales, comme le tabassage de journalistes ou de manifestants, ou le vol ou la destruction de drapeaux et autres objets (appareils photos, etc.).

3. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:16 par erasoft

Le Japon avait également adopté la même politique, refusant tout "homme en bleu" sur son territoire. J'en étais resté à un épisode où la Chine demandait malgré tout qu'il y en ait 2 pour protéger la flamme (sans savoir si le Japon acceptait).

La France, le pays des droits de l'homme, hein...

4. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:16 par Bruno Lamothe

ah ! non, je croyais être preum's !

5. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:20 par 1bR

Je lisais dans le figaro que l'empire du milieu est le pays qui fait le plus peur quant à sa capacité à destabiliser l'équilibre politique mondial... C'est pas rassurant de voir un pays avec plus d'un milliard d'habitants, avec la plus grande armée au monde (à noter que l'armée chinoise est le premier employeur mondial, juste devant l'éducation nationale française...). Ils votent tous les ans des crédits militaires pharaoniques, ils sont aujourd'hui devenus une puissance économique et militaire qui fait froid dans le dos et devant laquelle personne ne se plie en prétendant les intérêts économiques mais en passant sous silence le fait que c'est aujourd'hui un des pays les plus incontrolables, les plus puissants et qui comme nous l'ont montré les rares images du Tibet qui nous sont parvenues, est loin d'être un état de droit...
Je dis Bravo aux australiens pour avoir osé s'opposer aux chinois de la sorte et j'espère qu'ils feront école !
Cordialement,
1bR.

6. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:31 par Therion

C'pas grave ça.
On a eu la chance de recevoir l'appellation de pays des droits de l'homme (En héritage hein ? Difficile pour nous de l'obtenir sinon.) et donc c'est toujours nous qu'on associera au défenseur des droits de l'homme.

Par contre question honneur...

7. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:31 par OuvreBoîte

Les indiens non plus n'ont pas l'air chauds pour laisser circuler les schtroumpfs

www.rue89.com/zones-dombr...

8. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:36 par koz

Ouais, c'est assez vrai, mais bon, hein, lui, il profite tranquillou de l'expérience des autres.

9. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:38 par Giom

En même temps c'est plus facile de dire ça après qu'on ait bien vu qu'ils étaient plus chiants qu'autre chose...

10. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:43 par Bruno Lamothe

N'empêche, on fait les fines bouches, mais sans ces schtroumpfs, on n'aurait pas eu le droit à ces fantastiques séquences médiatiques comme par exemple la tête de Douillet quand il se fait éteindre la flamme dans les mains, ou ce passage extraordinaire où des officiels chinois voient du monde devant l'Hôtel de Ville et se mettent à faire demi-tour en pétard : "c'est pas des chinois, on s'en va !"...

11. Le mercredi 16 avril 2008 à 18:50 par GreG

Cela ne me m'étonne pas, pour être allé en Australie je peux témoigner qu'il y a là-bas une forte communauté asiatique, dont l'influence se retrouve même dans les hamburgers sucrés à l'ananas. Au 19e siècle déjà, bon nombre de Chinois avait émigré lors de la ruée vers l'or, mais depuis d'autres communautés asiatiques ont quitté leur pays pour s'installer (avec la politique du regroupement familial) dans ce grand pays. Lorsque je suis arrivé à Sydney, notamment dans le quartier (olympique) de Darling Harbour, je me suis carrément demandé si j'étais bien en Australie.
Tout ça pour dire que les Australiens ne sauraient tolérer l'attitude et l'ingérence de ces "hommes en bleu" et hommes de main du gouvernement Chinois, surtout quand on connaît la mentalité devenue très open-minded des aussies. Et puis le sport en Australie c'est sacré, tout comme l'écologie.
Sinon, il faut aussi reconnaître qu'ils ont eu le temps de profiter de notre malheureuse expérience lors du passage de la flamme à Londres et à Paris, et que donc, contrairement à nous, ils ne se sont pas laissés surprendre.

Eolas:
Non. Les consignes données à la police était d'obéir aux officiels chinois. Jouer le coup de la surprise (ha booooon ? Les chinois respectent pas le droit français ?), ça ne marche pas. Les officiels chinois changeaient le plan selon leur caprice, éjectaient les journalistes accrédités qui ne faisaient pas les plans adéquats, ont ordonné la confiscation des drapeaux tibétains en toute illégalité. Dieu sait que je ne suis pas enthousiaste sur les manifestations politiques qui ont gâché le passage de cette flamme qui représente un peu plus qu'un moyen de pression douteux sur une dictature qui a montré depuis son avènement que l'opinion du reste du monde, elle s'en tape. Mais ce n'est rien à côté de cette honteuse abdication. Et coup de pied de l'âne : ça n'empêche pas les entreprises françaises de faire l'objet de mesures de représailles “spontanées”. Vraiment, on a connu des services spéciaux étrangers moins ingrats de notre collaboration.

12. Le mercredi 16 avril 2008 à 19:03 par Mc

Bonjour.

1BR, je suis intriguée par votre commentaire. Quelles sont vos sources pour dire que le premier employeur mondial est l'armée chinoise ?

Merci :)

Et un grand Merci à Maître Eolas pour tout, et un très bon anniversaire en retard.

Eolas:
Moi, je prends celles qui disent que l'Éducation nationale française en est le deuxième. À titre d'information, l'EN emploie 1,1 millions de fonctionnaire, Wal Mart a 1,9 millions de salariés, et le US Department Of Defense a 3 millions d'employés, 2,3 millions de militaires et 700.000 civils.

13. Le mercredi 16 avril 2008 à 19:22 par Denys

D'un autre côté, l'Australie regorge de ce charbon et de ce fer dont la Chine aussi a absolument besoin, et pour lesquels la demande est tellement énorme que les délais d'expédition à partir de ports totalement embouteillés se comptent en mois. En ce moment, la négociation sur le prix du charbon à coke pour 2008 conduit à des augmentations par rapport à 2007 de l'odre de 200 à 250 % ; ça peut aider à se montrer ferme.

14. Le mercredi 16 avril 2008 à 19:28 par PL

Je croyais que le pays qui recevait les jeux était responsable de la sécurité de la flamme à travers son parcours ? Est-ce bien le cas ?

Oui, la France est le pays des droits de l'homme. Les français, par contre... Je trouve assez honteux l'hypocrisie générale. "Ah bon ?? La Chine ne respecte pas les droits de l'homme ? Comment ça ?"
Alors, on a les tibétains qui manifestent (tout à fait d'accord avec au grand minimum l'autonomie tibétaine), et paf ! D'un coup, tout le monde ouvre les yeux ?? Un peu facile...

Il fallait manifester quand les jeux de 2008 ont été attribués à la Chine, boycotter les produits chinois. Appeler au boycott d'un évènement sportif mondial censé incarner un moment de trêve moins de deux mois avant les Jeux, quand ça fait sept ans qu'on sait que Pékin accueillera les jeux et au moins 60 ans que la Chine ne respecte pas les libertés fondamentales, je trouve ça honteux de la part des "pseudo-défenseurs des droits de l'homme". ça fait quand même un peu mouton de Panurge relié à sa télé, là... Et le clou du spectacle, appeler au respects des droits de l'homme dans le capharnaüm le plus complet (parler d'abus policiers quand un homme tente d'éteindre la flamme avec une bouteille d'eau est "un peu" exagéré, surtout que ça ne serait pas arrivé si la France et les autres pays s'étaient bougés lorsque la Chine a obtenu les Jeux). Les policiers français n'ont fait que leur travail : cessez de les accuser et remettez vous plutôt en question.

Je crois que l'accueil le plus froid qui pouvait être fait dans les circonstances aurait été deux rangées parfaites, avec des drapeaux d'Amnesty International, qui sont bien plus représentatifs des exactions chinoises que des drapeaux tibétains qui font un peu abdication de pensée ("Libérez le Tibet, on oublie les centaines d'exécutions, de tortures et d'emprisonnements, et on vous laisse vos Jeux. C'est-y-pas beau ?").

Manifester maintenant et appeler au boycott (pour le Tibet ! Même pas pour les tortures !) est à mon avis une preuve de manipulation médiatique et de mémoire volontairement à court terme.

Eolas:
La sécurité de la flamme ? La SÉCURITÉ DE LA FLAMME ? Quoi, on avait peur qu'elle s'enrhume ? C'est une flamme, par Portalis ! Un mélange gazeux en combustion, qui, on l'a vu, peut être éteint à tout moment si les hommes en bleu le décident. Alors, au nom de quoi la sécurité d'une combustion justifierait-elle l'abdication de la souveraineté nationale ?

15. Le mercredi 16 avril 2008 à 19:40 par GreG

@ Eolas (10) : Maître, je partage tout-à-fait votre point de vue mais je pense également que SI les autorités Françaises avaient pu deviner que ces hommes en bleu se comporteraient aussi mal avec nos sportifs et nos cameramen, et qu'accessoirement ils les feraient aussi passer pour des cons aux yeux de l'opinion publique, ils auraient regardé le script à deux fois. Autant ils s'attendaient à ce que ce soit mouvementé aux abords du cortège, autant ils ne pensaient sûrement pas que ce serait "auss"i le bordel à l'intérieur. Je n'excuse en rien l'asservissement aveugle des autorités Françaises, et j'ai conscience qu'il est facile de dire : "si ma tante en avait elle s'appellerait mon oncle", mais toujours est-il que si les Australiens et les Japonais ont pris des mesures (de prévention) à l'égard des hommes en bleu, c'est bien parce qu'ils ont vu ce qui c'était passé en Europe.

Moi j'dis qu'il faudrait refaire un passage de la flamme à Paris, juste pour voir (j'plaisante bien sûr...)

16. Le mercredi 16 avril 2008 à 19:45 par Jul

Maître,

Un peu hors sujet, n'y voyez pas de malice, mais je suis surpris de vous voir utiliser une photo marquée "© Tous droits réservés" pour illustrer cette brève. Si vous n'avez pas obtenu par ailleurs l'accord du photographe et que cette utilisation est conforme au droit d'auteur, pourriez-vous nous expliquer à quel titre?

Merci pour l'ensemble de votre œuvre et pour votre réponse!

Jul

Eolas:
Juste en dessous du © Tous droits réservés, il y a écrit : “cette photo est publique”.

17. Le mercredi 16 avril 2008 à 19:59 par Sartorius

Il y a un problème de mise en page avec la photo ou c'est seulement chez moi?

Eolas:
Non, c'est bien moi.

18. Le mercredi 16 avril 2008 à 20:05 par GF

@Sartorius
Réponse A, en tout cas chez moi...

19. Le mercredi 16 avril 2008 à 20:12 par Personne

Il faut virer le « float : right » du lien flicker ou ajouter un <p style="clear : right;"></p> après l'image.

J'avais cru comprendre que le rapport de force économique entre la Chine et l'Australie étaient loin d'être celui de la France, voir même à l'opposé : la Chine étant dépendante des ressources en Nickel de l'Australie. C'est beaucoup plus facile de hausser le ton dans ces cas là.

20. Le mercredi 16 avril 2008 à 20:17 par aliocha

"ça n'est pas difficile de ne pas s'agenouiller" : exact et c'est même beaucoup plus facile que certains ne l'imaginent, par contre quand on est à genoux depuis trop longtemps, on a bien du mal à se relever.... il est peut-être là le problème. Heureusement que c'est un français qui a dérangé le bel ordonnancement de la cérémonie en Grèce, ça compense un peu la veulerie de nos pouvoirs publics.
@sartorius : réponse B

21. Le mercredi 16 avril 2008 à 20:17 par Cyrille

L'armée Populaire de Libération (non, ce n'est pas la garde personnelle de Laurent Joffrin, rassurez-vous, mais le nom officiel de l'armée chinoise), c'est 2 250 000 personnels actif et 800 000 réservistes, d'après Wikipedia. Mais évidemment, il y a derrière 600 millions d'hommes et femmes mobilisables.

Cependant, c'est encore une armée low-tech, si on excepte l'arme nucléaire. Et ils sont encore loin de constituer une menace pour l'instant, même pour leurs voisins les plus faibles. Ils se sont d'ailleurs faits humilier lors de leur dernières escarmouches avec le Viet-Nam.

Enfin, il n'y a pas de "pays incontrôlable". Les dirigeants chinois sont parfaitement rationnels, et ils font ce qu'il leur semble nécessaire pour réaliser leur objectif essentiel: rester au pouvoir.

22. Le mercredi 16 avril 2008 à 20:35 par Françoise

"Alors, au nom de quoi la sécurité d'une combustion justifierait-elle l'abdication de la souveraineté nationale ?"

Au nom du Sacro-Saint Marché ?

Eolas:
Très fort, ça. Faire de la Chine le bras armé de la dictature du marché. Et mai 68, il est interdit d'interdire, c'était l'apologie de l'ultralibéralisme, c'est ça ?

23. Le mercredi 16 avril 2008 à 20:44 par 1bR

Après une recherche, je dois admettre qu'il m a été impossible de retrouver la source de cette information qui se retrouve quand meme plusieurs fois sur la toile... J'ajouterai juste à valeur de précision qu'il y a deux armées en Chine : la première (armée populaire de libération) compte pas moins de 2 250 000 militaires d'active (en 2003) et la deuxieme (forces armées de la "République" de Chine) ne compte pas moins de 300 000 hommes, ce à quoi il faut rajouter les 3 870 000 réservistes...

Ces informations sont déja vieillies et proviennent de Wikipédia, elles sous estiment surement très fortement la réalité...
Si leur budget atteint les 45 milliards d'US$ par an, il reste néanmoins 10 fois inférieur aux qq 470 milliards investis en crédits militaires chaques années par les us, mais n'en demeurre pas moins inquiétant...

Cordialement,
1bR.

Eolas:
Inquiétant ? Vous avez peur que la Chine envahisse la Russie puis s'attaque à nos frontières ?

24. Le mercredi 16 avril 2008 à 20:58 par NoxIn

Quand notre président s'est exprimé devant le congrès américain il as dit (de mémoire) quelque chose du genre "Nous somme un allié, mais un allié debout".

Apparemment on peut être un allié debout à l'occident et un partenaire commercial à genoux à l'orient.

.
.
.


Sauf que la Terre est ronde :)

25. Le mercredi 16 avril 2008 à 21:04 par J M

Bein quoi ... Autant s'habituer.
Aprés les hommes en bleus, les chars ? ??

26. Le mercredi 16 avril 2008 à 21:25 par Gathar

Ce qui me choque le plus dans cette histoire, c'est que j'étais persuadé que la Flamme était allumée à l'équinoxe de printemps à l'aide d'un miroir et des feux de Phœbus par de jeunes vestales vêtus de soie arachnéenne. Si elle s'éteint lors de son parcours, il n'y a que deux solutions : La rallumer auprès de la flamme primale, quand le char du soleil se repose au sommet du mont Olympe, soit attendre l'année suivante, et décaler les jeux.

Et là, stupeur, la flamme olympique (qui en a perdu sa majuscule) n'est rien d'autre qu'un briquet qu'on éteint et allume à volonté. Ca manque de classe, je trouve.

27. Le mercredi 16 avril 2008 à 21:32 par GreG

@ 1bR, Cyrille, et pour celles et ceux qui voudraient mettre leurs connaissances à jour sur l'Armée Populaire de Libération de la Chine, je vous conseille vivement ce rapport écrit par Didier Roch en 2007, ancien officier rédacteur au Bureau Recherche du Centre de doctrine d’emploi des Forces de l’armée de Terre.:
www.cairn.info/revue-outr...

... et dont voici la conclusion : "Longtemps jugée obsolète et travaillant sur des doctrines surannées, l’Armée populaire de libération est sur la voie de la modernisation accélérée. Elle profite d’une croissance économique inégalée et des dernières avancées de la technologie. Ses forces sont resserrées, recentrées, mieux équipées et plus opérationnelles. L’APL devient ainsi un adversaire potentiel sérieux dans le cadre d’un conflit régional sous environnement de haute technologie."

28. Le mercredi 16 avril 2008 à 21:33 par Amei

@1bR

A valeur de précision, il n'y a qu'une armée en Chine. La deuxième, les "forces armées de la République de Chine" c'est celle de Taiwan. Si un jour elles se battent, la probabilité qu'elles soient du même coté est faible...

29. Le mercredi 16 avril 2008 à 21:34 par Guerric

Effectivement, les robocops chinois n'auraient pas dû être acceptés en France ni nulle part ailleurs qu'en Chine. J'ai été extrêmement choqué par l'image d'un CRS obéissant machinalement à un officiel chinois, sur le parcours de la flamme à Paris : le policier français a obtempéré et a donc viré un journaliste (de France 2 je crois) qui avait pourtant toutes les accréditations exigées par l'Etat français. C'est totalement fou.

Mais bon, n'oublions pas que l'Australie est aussi le pays qui a "dénationalisé" une partie de son territoire (une bande de terre le long des côtes) pour y stocker les immigrants clandestins tout en leur interdisant de déposer une demande d'asile. C'est aussi le pays qui refuse systématiquement de porter assistance aux navires chargés d'immigrants clandestins lorsqu'ils sont en difficultés près de ses côtes (toujours dans le but de n'accueillir aucun demandeur d'asile sur son territoire). Bref, côté leçons de morale, on repassera...

30. Le mercredi 16 avril 2008 à 21:35 par Pingolin

@Gathar : La Flamme olympique reste bien allumée pendant tout le trajet.
Celle qu'on éteint, c'est la torche olympique (qui est allumée sur la Flamme à chaque étape).

31. Le mercredi 16 avril 2008 à 22:12 par PL

Cher maître,

Je ne sais pas si je dois prendre votre commentaire comme un assentiment au reste de mes développements, mais la question sur laquelle vous vous interrogeâtes est quand même relativement naïve : il suffit d'un attentat pour porter atteinte à la sécurité de la flamme (dont j'espère que vous avez compris qu'elle englobait la sécurité physique des sportifs, des spectateurs et du symbole qu'est la flamme), ou même de mouvements relativement peu dignes de personnes appelant violemment un pays totalitaire à faire preuve de bonté et de pacifisme.

Vous n'avez pas l'impression d'y aller un peu fort en parlant d'abdication de la souveraineté nationale ? L'exagération n'est pas le meilleur moyen de faire valoir son point de vue. Les manifestations n'ont pas été interdites. Pourtant, on se doute que c'est ce qu'aurait voulu Pékin. Les manifestants troublant le parcours ont été les seuls à avoir des ennuis avec les forces de l'ordre : il arrive la même chose lorsqu'on se met en travers de la route des cyclistes au Tour de France, et pourtant, on ne considère pas ça comme une atteinte intolérable au droit d'expression des anti-cyclistes. Oui, des policiers ont obéi à des diplomates chinois, qui ont fait partie du développement de la sécurité du parcours : et vous, vous auriez fait quoi, à leur place ? Vous auriez risqué l'accident diplomatique en demandant au responsable chinois d'aller lui-même parler à la foule ?

Ce que je trouve très dommage tient en deux points :
1. c'est que la Chine ait les jeux olympiques, qu'elle ne mérite pas, c'est évident.
2. c'est que tout le monde feint de découvrir le pot aux roses aujourd'hui. Mais cela fait des dizaines d'années que la Chine ne respecte pas les droits de l'homme, et depuis 2001, tout le monde sait que les JO 2008 doivent avoir lieu à Pékin. Je trouve hypocrite de manifester maintenant, en perturbant violemment un parcours censé incarner la réconciliation entre les peuples par des manifestations que la majorité des Chinois ne verront pas, alors que les produits chinois sont toujours écoulés par dizaines de millions de tonnes (et vous en achetez tous les jours, sans remords).

Evidemment que la Chine n'aurait pas du obtenir les jeux. Evidemment que c'est scandaleux que le Tibet en soit réduit à cette position. Mais qui a bougé entre 1951 et aujourd'hui pour intervenir ? Qui boycotte la Chine pour la forcer à tenir compte des libertés fondamentales (je ne parle même pas de l'écologie) ? Quasiment personne : c'est vraiment essayer de se donner bonne conscience à pas cher que d'aller agiter un drapeau tibétain à Paris pour rentrer avec des Nike made in China aux pieds, et honteux si c'est dans la violence.

32. Le mercredi 16 avril 2008 à 23:18 par Jul

@Eolas en 14:

La confusion est apparemment fréquente... Mais le caractère public ou publié d'une photo n'implique en rien que l'auteur cède ses droits à des tiers, une photo «publique» publiée dans un beau livre n'en reste pas moins protégée par le droit d'auteur...

Si l'auteur souhaitait voir son œuvre reprise ailleurs, il aurait probablement choisi de la publier sous une licence Creative Commons (ou autres) et il aurait alors été affiché «Certains droits réservés» au lieu du «Tous droits réservés», mention qui reste assez explicite...

Bien à vous,
Jul

33. Le mercredi 16 avril 2008 à 23:27 par didier Schneider

Suite à l'affaire fuzz, nos amis de la presse osent écrire que "de récentes décisions n'ont pas suivi l'esprit de la loi pour la confiance dans l'économie numérique ( LCEN ) qui protègent les hébergeurs ne s'occupant pas de contenu".

Il semble que le jugement ne plaise pas au législateur : suit une explication d'un député qui souhaite une loi "LCEN-2".

membres.lycos.fr/jenesuis...

34. Le mercredi 16 avril 2008 à 23:45 par berli

J'ai un problème avec le Tibet : c'est l'arbre qui cache la forêt.
C'est toute la Chine qui est à plaindre.
Ce qui rend d'autant plus cynique les rapports commerciaux et politiques (sous couvert de la "merveilleuse fête du sport") qu'on veut nous forcer à entretenir.
Preuve en est : le très dérangeant et gauchiste badge interdit…

35. Le mercredi 16 avril 2008 à 23:59 par A R L

« D’ieu sait que je ne suis pas enthousiaste sur les manifestations politiques… »

Oh ! Mais maître Eolas Haut ! Appeler D’ieu ainsi, comme cela, en témoin dans vos propos… Serait-ce le signe d’un certain déclin des avocats français ? Si vous le faites en procès pour vos clients alors je ne saurai que trop leurs conseiller une prière à l’heure de verdict.

Kiss.

(Je plaisante à vous, mais je relève ceci hi hi.)

36. Le jeudi 17 avril 2008 à 00:20 par nathalie

Après les jeux olympiques de Sydney de l'an 2000 qui ont été un des épisodes forts de l'histoire récente de la nation (et je pèse mes mots tant le bonheur du sport fait partie intégrante de la psyché australienne) je ne pense pas que les australiens aient beaucoup de souci à se faire sur le respect de la flamme (avec ou sans F majuscule ?) lors de son passage dans leur pays.
L'avenir me dira si j'ai raison. Peut-être est-ce plus facile dans ces conditions de garantir aux chinois la sécurité de la flamme sans leurs gardiens en bleu ?

A notre décharge nous avons été le premier pays à subir le passage des dits gardes bleus, on ne pouvait pas savoir qu'ils se comporteraient de cette façon. Les chefs d'état étrangers ne se déplacent-ils pas dans notre pays accompagnés de leur garde rapprochée nationale ? Et personne n'y trouve à redire que je sache ?

Disons que cet épisode nous a donné l'occasion de voir à domicile ce que c'est que de vivre sous le régime chinois. Le Tibet n'est que la partie émergée de l'iceberg, ou la face que nous avons choisi de voir. Ne pas oublier les autres - la répression sous de multiples autres formes.

37. Le jeudi 17 avril 2008 à 00:34 par Johan

Cette déclaration ne coute rien aux australiens : même au cas où ça se passerait comme ils l'annoncent, qui pourra prouver que leur stratégie de "défense" de la flamme n'a pas été mise en place selon les ordres des officiels chinois, des ordres reçus en amont, juste un peu avant le passage de la flamme ? Personne. Un "deal" facile à faire et qui permet à tout le monde de conserver la tête haute, du moins selon les critères des officiels.

De toutes façons, le cynisme ne cessera pas de vivre : une fois les JOs passés, qui parlera encore du Tibet tout comme du peuple Chinois ? On a des nouvelles de la Birmanie depuis que le "calme" est revenu ? Et dire que nous ne partageons qu'une seule et même petite sphère et ridiculement petite.. (a feed for Troll Detector ? If it is so, "he" will eat it)

38. Le jeudi 17 avril 2008 à 00:44 par Bruno Lamothe

@ PL, Nathalie et consorts : la flamme olympique, c'est un objet qu'on promène, à grands frais (et un jour, il faudra s'interroger sur l'opportunité d'une telle débauche de moyens alors que dans nombre de pays, des gens meurent de faim), ni un chef d'Etat, ni une personne physique.

PL dit déplorer le fait "de manifester maintenant, en perturbant violemment un parcours censé incarner la réconciliation entre les peuples". Il se trouve, PL, que la violence, c'est celle des hommes en bleu et de leurs sous-fifres. Les manifestants français n'ont fait qu'user d'un droit que la République leur reconnait, celui de manifester. Pour preuve, sur les quelques personnes interpelées, aucune n'a été déférée au parquet, étant donné qu'aucune infraction pénale ne pouvait leur être reprochée. Le trouble à l'ordre public, il vient des conditions du passage de la "flamme", entourée de cars de CRS, d'hélicoptères, de pompiers et policiers à rollers, etc. bref de cette débauche de moyens répressifs, très très loin des valeurs de l'Olympisme et du sport.

Au passage, dans la tradition de l'Olympisme, la "réconciliation", comme vous l'appelez, devrait être marquée par une cessation des combats et par le dialogue entre les peuples. Eh bien c'est très exactement ce que demandent les tibétains. Qu'on cesse le génocide et qu'on se mette autour d'une table. Sinon, les jeux olympiques de 2008 auront à peu près la même valeur que ceux de 1936 à Berlin.

39. Le jeudi 17 avril 2008 à 01:01 par Axonn

@JL

C'est bien une abdication de la souveraineté nationale de laisser la police d'un autre pays dicter ses ordres à sa propre police, en appliquant ses propres lois. C'est pour cette raison que la police française ne peut entrer dans une ambassade.

40. Le jeudi 17 avril 2008 à 09:13 par aliocha

Bernard Arnault vient de démentir officiellement tout soutien de son groupe au Dalaï Lama ! Que c'est étonnant ! Et en plus c'est dommage. Il aurait envoyé aux manifestants quelques sacs à main frappés du fameux monogramme et un peu de champagne non seulement, ça lui faisait de la pub gratuite et transformait ses marques de luxe en étendards des droits de l'homme mais en plus ça aurait donné du chic aux manifestations qui se déroulent au Tibet.

41. Le jeudi 17 avril 2008 à 09:24 par beber58

Extrait de la Marseillaise: "Quoi des cohortes étrangères, feraient la loi dans nos foyers !"

Sinon je crois que les chemins de fer de l'Inde emploient plusieurs millions de personnes...

42. Le jeudi 17 avril 2008 à 09:35 par Oph

@ Bruno Lamothe (38)
Merci de rappeler au plus grand nombre l'existence hautement symbolique, bien que largement tombée en désuétude, de la trêve olympique. Moi-même, avec tous les événements de ces dernières semaines, j'en étais arrivée à l'oublier.
Mais pour les Tibétains, les Ouïghours et les dissidents dans leur ensemble, je crains qu'il n'y ait pas l'ombre d'une trêve.

Comme d'autres, je ressens un vieux malaise à l'idée que les voix qui se sont élevées contre le choix de Pékin en 2001 ne soient entendues que sept ans plus tard, parce que le monde vit dans l'instant présent et qu'à l'époque, 2008, c'était loin (et la Chine aussi, c'était loin, d'ailleurs). Par ailleurs, pour dénoncer la violence, est-on obligé d'être soi-même violent? Imaginons un instant le parcours de la flamme dans des capitales vides, dans l'indifférence générale, au lieu de la fête habituelle. L'impact serait tout aussi important sans qu'aucun athlète ne soit physiquement agressé.
Évidemment, c'est impossible dans un pays comme le nôtre où pour râler, on se doit d'élever la voix à défaut d'élever le débat. Mais ça aurait plus de classe.

Je crois que je suis une adolescente attardée lourdement utopiste.

43. Le jeudi 17 avril 2008 à 10:04 par grumlee

Personnellement, je n'accepterai jamais d'ordre de quelqu'un habillé en survêtement :)

44. Le jeudi 17 avril 2008 à 10:31 par jwickers

En tout cas gros coup de pub pour les associations et la cause du Tibet, l'avantage est que pour une fois les Chinois (surtout les internautes) en parle et certains se demandent "pourquoi" certains soutiennent le Tibet alors que les Tibetains sont "les mechants" ici.

En effet, petit rappel, ce qui a le plus resortie des manifestations a ete les violences des Tibetains envers les Chinois, et pas de doutes, ce qui resortira le plus des manifestations en France sera les tentatives sur l'athlete handicapee. Dans cette guerre de l'information chaque piece a toute son importance pour un pays dont les dirigeants peuvent filtrer les morceaux qui seront vu par le grand publique.

Ceci dit, si les associations parviennent a etre presentes sur chaque parcours de la flamme cela pourra en aider quelques uns a reflechir. Sachez par exemple que beaucoup de Chinois n'ont jamais vu le drapeau du Tibet, ce que certains appellent une "preuve de manipulation médiatique et de mémoire volontairement à court terme" ne doivent pas oublier que la cible du message n'est pas le bon peuple Francais, ni meme le pouvoir Chinois.

Sinon pour l'Australie, un tiens vaut mieux que deux tu l'auras ... au pire ils porteront du rouge, et mutatis mutandis ...

45. Le jeudi 17 avril 2008 à 10:37 par Louison

L'un des plus grands employeurs du monde sont les glorieuses Indian Railways, avec environ 1,4 millions d'employés. C'est quand même plus marrant que Walmart ou le Department of Defense !

46. Le jeudi 17 avril 2008 à 10:48 par Muscardin

Vu la politique australienne vis à vis des réfugiés et immigrants, à côté de laquelle notre président fait figure d'amateur, il est tout à fait normal que l'australie refuse des immigrants schtroumpf, qui plus est en survêtements....

47. Le jeudi 17 avril 2008 à 11:15 par Véronique

Ce que j'apprécie dans votre Brève , c'est qu’elle nous permet d' y voir plus clair dans le malaise ressenti à la vue des images du passage de la flamme.

Le sentiment d'un désordre non maîtrisé par les forces de police, leur impuissance à le contenir, ces très étranges men in blue. Une pagaille sans nom.

Vous lisant, nous parvenons à définir et à exprimer plus précisément notre perplexité.

" Alors, au nom de quoi la sécurité d'une combustion justifierait-elle l'abdication de la souveraineté nationale ? " ( votre réponse à PL)

Voilà, cette façon d’abdiquer une souveraineté, c’est, au fond, ce que nous ressentions, mais confusément, dans les images.

@ Fantômette

En aparté.

Suite à notre dernière discussion, je me permets de vous encourager à lire une enquête que l’hebdomadaire L’Express fait paraître ce jour :

" RMIssion impossible " .

Ce que j’ai exprimé à ce sujet, en comparaison de ce que nous lisons et de ce que nous entendons dans l’article… eh bien, je suis même en dessous de la réalité.

48. Le jeudi 17 avril 2008 à 12:29 par Mc

Merci Maître Eolas et 1BR pour vos réponses. J'ai aussi cherché de mon côté, j'ai retrouvé l'info qur le net mais pas de source "officielle" ou journaliste par exemple. Mais je trouve l'info crédible vu les chiffres.

49. Le jeudi 17 avril 2008 à 13:52 par GrANTUMU

Ne suis pas publiciste ni pénaliste récurrent mais me demande depuis le fameux parcours parisien de cette flamme rendue grotesque de quel droit nos flics pourraient arracher un drapeau tibétain qui ne risque pas de faire tomber un cycliste, de masquer l'horizon à un automobiliste, de fouetter claquant au vent le yogourt de Carla en risquant de corrompre le tailleur de Jackie (pas SARDOU, KENNEDY)?

Le schtroumph qui fait ça hors de son ambassade, c'est a priori un "droit commun" de base.

Notre flic, s'il obéit à son chef (chef nécessairement français, car il sait maintenant que même sur ordre de Mr "XXL", très très haut fonctionnaire dont on a oublié le nom exact et pas retrouvé l'ordre écrit mais sur rien, il ne faut pas livrer aux saturniens les petits enfants martiens qu'ils n'avaient pas réclamés en exigeant la raffle des parents), répond-il à un commandement de l'autorité légitime? En tout cas pas d'ordre de la loi.

S'il agit de lui même, et même sur ordre d'un émule de Mr "XXL", ne commet-il pas une voie de fait?

Parce qu'à ma connaissance le drapeau tibetain n'est pas en soi un trouble à l'ordre public: pas de croix gammée, de publicité pour le Grand Mandarom, ou de buste en trois quarts du grand Zguègue (faudrait en arracher des trucs pendant la Gay Pride). Même MONSANTO a droit à un drapeau.

50. Le jeudi 17 avril 2008 à 19:38 par Wiloo

Commentaire 23:
"J'ajouterai juste à valeur de précision qu'il y a deux armées en Chine : la première (armée populaire de libération) compte pas moins de 2 250 000 militaires d'active (en 2003) et la deuxieme (forces armées de la "République" de Chine) ne compte pas moins de 300 000 hommes, ce à quoi il faut rajouter les 3 870 000 réservistes..."

Une precision: la republique de Chine (ROC), c'est la democratie Taiwanaise. Et s'ils ont pas moins de 300 000 hommes, ainsi que 3 870 000 reservistes, c'est justement pour ce proteger d'une invasion de la premiere armee (de Chine pop').
C'est quand meme pas pareil.

51. Le jeudi 17 avril 2008 à 22:26 par Neville

@ bebert58, commentaire 41 :
A quand une décision du Conseil constitutionnel, sur l'inconstitutionnalité d'une quelconque loi alors à lui soumise, au nom de la Marseillaise ?

On pourrait déjà en rédiger le visa : "vu la constitution, et notamment son article 2 alinéa 3", comme en 1971 avec le visa du préambule, pour la loi sur les restrictions à la liberté d'association ? ;-)

52. Le vendredi 18 avril 2008 à 12:14 par schtroumpfette

Mais au fait, où est passé Gargamel ? Depuis le temps que notre dessinateur lui interdit de dévorer les petites hommes bleus, à lui et à son horrible chat. Gargamel c'est le moment de te lâcher, cours donc croquer ces infâmes imitateurs, personne ne t'en voudras sur ce coups-là ! Tu pourrais même recevoir une médaille de Reporter sans frontières. Quant à nous les vrais Shtroumpfs, on pourrait s'amuser tranquillement le temps des JO !

53. Le vendredi 18 avril 2008 à 23:09 par Camille Desmoulins

Petit complément pour schtroumpfette qui a eu un petit trou de mémoire : le chat de Gargamel s'appelle Azrael!
Ca pourrait être une sacrée bonne idée le remake de la soupe aux Schtroumpfs!

54. Le samedi 19 avril 2008 à 05:48 par romuald

La flamme olympique n'a rien a voir avec la refondation des jeux olympiques, elle ne date que des jeux d'Amsterdam en 1928.

Le relais de la flamme lui à une origine bien précise: Berlin 1936 et résulte d'un choix personnel de nul autre que ce cher Goebbels...

Il s'agit d'une invention nazie paganiste de mobilisation populaire dans ... la marche à la guerre.

Ces simples faits suffisent pour avoir envie de vomir devant cette monstruosité, Tibet ou pas, à Paris ou ailleurs. Quand aux athlètes qui jouent à cette triste nazillonerie ils méritent tout notre mépris, ce déshonneur n'étant nullement obligatoire pour aller aux JO, voire ramener une breloque.

Eolas:
Comme dit ma concierge, “heureusement que les nazis n'ont pas inventé le papier toilette, on n'aurait plus le droit de se torcher.”

55. Le samedi 19 avril 2008 à 07:52 par tafkap

Eh bien moi, je n'irais pas à la cérémonie d'ouverture. Vlan!

56. Le samedi 19 avril 2008 à 12:06 par Saternius

Je n'ai pas l'habitude de suivre le parcours de la flamme (en tout cas à part cette année, où on y a droit a tout moment de la journée), mais je n'avais jamais remarqué de gardes du corps autour d'elle... Est-ce une spécificité typiquement chinoise ?

57. Le jeudi 24 avril 2008 à 12:15 par Un petit commentaire en passant

Ne pas s'agenouiller est finalement plus difficile qu'il n'apparait.

Les fameux hommes en bleus étaient finalement bien présent à Camberra, avec les conséquences prévues : "tensions entre les policiers australiens et les agents de sécurtié chinois"

Le monde d'aujourd'hui www.lemonde.fr/asie-pacif...

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact