Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ha, ça ira, ça ira, ça ira…

Un événement historique, et je pèse mes mots, a eu lieu il y a dix jours à peine dans l'indifférence générale. Comme je m'enorgueillis d'avoir le lectorat le plus cultivé de l'internet francophone (et encore, uniquement parce que les vérifications sont encore en cours pour le lectorat anglo-saxon), je m'en voudrais que vous restassiez dans l'ignorance.

Donc, afin que nul n'en ignore, je le proclame ici à cor et à cris : le 9 avril 2008, la féodalité a enfin été abolie en Europe.

Tiens? Je vous sens plus dubitatifs que réjouis.

Et pourtant c'est on ne peut plus vrai. Et ça se passait à notre porte, à 50 km à vol d'oiseau de Cherbourg.

L'île anglo-normande de Sark, au large de Guernsey, dont la capitale s'appelle, ça ne s'invente pas, La Seigneurie (en français dans le texte, if you please), était un fief héréditaire, tenu depuis 1974 par John Michael Beaumont, 22e Seigneur of Sark, Officier de l'Ordre de l'Empire, titre qu'il a hérité de sa grand-mère Sybil Hathaway, 21e Dame Of Sark. Drapeau de Sark : une croix rouge sur fond blanc, le quart supérieur droit étant occupé par les lions normands, jaunes sur fond rouge Lors de son installation, il est allé s'agenouiller devant la Reine, qui lui a pris les mains dans les siennes tandis que le Seigneur lui a déclaré, toujours en Français : « Souveraine Dame, Je demeure Votre homme lige à Vous porter Foi et Hommage contre tous», ce à quoi la Reine n'a pas manqué de répondre « Nous vous acceptons advouant tous vos légitimes droits et possessions relevant de cette tenure de Nous, sauf pareillement à tous Nos Droits de Regalité », ce qui est bien envoyé, il faut le reconnaître. Il s'agit du texte de serment de vassalité en vigueur depuis Guillaume le Conquérant, devenu Souverain de l'île en 1096 1064.

De par le statut octroyé en 1565 par la reine Elisabeth I, le Seigneur de Sark a le privilège de pouvoir seul posséder des pigeons (Droit de Colombier) ; il a également seul le droit de posséder une chienne non stérilisée, mais il s'agit d'une loi du 17e siècle visant à contrôler la population canine de l'île.

Vue aérienne de l'Île de Sark (source Wikipedia)La propriété immobilière est inconnue sur l'île, la terre étant divisée en 40 tenures, les 40 tenants étant les 40 familles ayant colonisé l'île, tenant leur terre en fief perpétuel du Seigneur de Sark, terre qui se transmet par héritage ou peut être cédée selon les lois de l'île, les règles du fief interdisant tout cession partielle ou division. De plus, les Tenants gardent le droit de retraite, c'est à dire qu'ils peuvent à tout moment racheter leur terre, à charge pour eux de dédommager intégralement l'acheteur. Les tenants tiraient de leur tenure l'obligation de porter les armes au service de leur seigneur et de siéger au Conseil du Seigneur, le Chef Plaids. Au fil des années, quelques parcelles ont été cédées en fief perpétuel, dits "libres tenures", qui ne donnaient pas l'obligation de porter les armes (hormis l'obligation de Fregondée, en cas d'invasion de l'île) et de siéger au Chef Plaids.

Le Chef Plaids (dans le dialecte de l'île, le sercquiais, hérité des Normands, on dit Cheurs Pliaids) était l'assemblée délibérative, composée des 40 tenants et de 12 députés du peuple élus au suffrage universel pour une durée de trois ans. Le Seigneur désignait en son sein les Officiers, qui formaient le gouvernement de l'île : le Sénéchal et son adjoint, présidant le Chef Plaids et juge suprême de l'île ; le Prévôt et son adjoint, équivalent d'un huissier ; le Greffier et son adjoint, secrétaire du gouvernement ; le Trésorier ; et le Connétable, chef de la police, assisté du Vingtenier, ces deux dernier n'étant pas désignés par le seigneur mais élus par le Chef plaids.

Ainsi, en 2003, le Chef plaids de Sark a légalisé le divorce dans l'île, confiant cette redoutable charge à la Cour Royale de Guernsey.

Sous la pression insistante du Conseil de l'Europe, qui faisait remarquer à l'Angleterre que ce genre de gouvernement n'était pas précisément conforme à la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés Fondamentale, le Chef plaids a voté une réforme des institutions, qui n'a pas été sans mal, mais je passerai sur les détails de politique intérieure. Le processus a commencé le 4 juillet 2007 et s'est achevé le 9 avril 2008, par la suppression du Chef Plaids, son remplacement par une assemblée de 30 députés dont 28 élus au suffrage universel de l'île. Le Seigneur garde son titre et siégera de droit dans la nouvelle assemblée, mais perd ses privilèges. Les élections auront lieu en décembre prochain.

L'île conservera toutefois une particularité procédurale, une sorte de référé-liberté mâtiné d'action possessoire hérité des normands, la clameur de Haro, toujours en Français dans le texte. Tout habitant de l'île s'estimant victime d'une atteinte à ses droits peut, devant témoin et face à la personne supposée être à l'origine de l'atteinte illégitime à ses droits, après avoir déclamé le Notre-Père en français, s'écrier, toujours en Français dans le texte : « Haro, Haro, Haro! À mon aide mon Prince, on me fait tort ! »

Aussitôt, celui qui a ouï la Clameur doit cesser pour 24 heures l'action qui porte atteinte aux droits du Clamant.

Le Clamant doit se rendre dans les 24 heures avec son témoin face au Greffier pour faire enregistrer sa Clameur (avec un droit de 7£50, c'est que ça bouffe, des pigeons), qui sera jugée par la Cour.

La dernière Clameur a été ouïe en juin 1970, pour s'opposer à la construction d'une clôture de jardin.

Mon cœur est quant à lui déchiré entre une légitime et républicaine réjouissance de voir la démocratie l'emporter sur la féodalité et un regret dû à un goût pour l'histoire, de voir disparaître ces traditions.

Je vais donc réfléchir à une adaptation de ces lois à mon blog. Une personne s'estimant ainsi injustement traitée par un commentaire pourra ainsi user de la Clameur de Haro pour me demander sa suppression (je vous fais grâce du Notre-Père, laïcité oblige). Vos commentaires ne seraient tenus qu'en fief, d'où un droit de retraite de ma part.

Gascogne ferait un très bon Sénéchal, Dadouche serait le Prévôt, Fantômette le Greffier, car le XHTML n'a plus de secrets pour elle ; Troll Detector™ serait le Connétable.

Quant à la Trésorerie et aux pigeons, en tant qu'avocat, ils me reviennent de droit.

Commentaires

1. Le dimanche 20 avril 2008 à 13:23 par Ombre

Sans vouloir troller mais l'état du Vatican n'est-il pas aussi sous un régime féodal ? ;-)

2. Le dimanche 20 avril 2008 à 13:44 par Armand

Cher Maître Eolas,
J'avais lu dans Marianne2, il y a quelques jours:
"Mieux vaut être le pigeon que la statue qui le porte."
Ces volatiles qui vous reviennent de droit, ne risquent-ils pas de salir votre toge?
Salutations respectueuses.

3. Le dimanche 20 avril 2008 à 13:48 par Armand

Cher Ombre,
La grosse différence est que les droits, au Vatican, ne sont pas héréditaires. ;)
Amitiés
P.S. Excusez mon impudence, Cher Maître Eolas, mais la réponse était trop tentante!

4. Le dimanche 20 avril 2008 à 13:58 par sea34101

@Ombre, Oh non, c'est bien pire :) , c'est une monarchie absolue. Le Pape a tous les pouvoirs, sauf ceux qu'il souhaite déléguer: mjp.univ-perp.fr/constit/...

@Eolas, ce qui me surprend dans ce si sympathique et instructif billet, plus que la fin de la féodalité (après tout, sauf erreur de ma part, il n'y a pas de constitution en Angleterre, cela fonctionne selon la coutume) c'est la légalisation si tardive du divorce. A croire qu'aucun cas ne s'était présenté jusqu'à ce jour.

5. Le dimanche 20 avril 2008 à 14:09 par Sable de la Terre

Cher maître,

En tant que possesseurs de fiefs, devons nous porter les armes et siéger à un quelconque conseil de l'Eolatie?
Je propose que la bible de votre nouveau domaine soit La Dynamique de l'Occident... Dans un pareil micro-féodalisme, je propose une reconstitution de la construction étatique par les forces centripètes etc etc. Norbert Elias rules.

6. Le dimanche 20 avril 2008 à 14:14 par A

Au delà de ce cas particulier (sur lequel je n'ai à juger) l'obsession actuelle de considérer la démocratie comme un but final et non plus comme un moyen me paraît porteuse de nombreux désastres.

7. Le dimanche 20 avril 2008 à 14:17 par Fourrure

C'est très onirique, cette histoire (enfin, vu de loin).
Combien de maîtres de jeu résisteront à l'envie d'écrire un scénario avec une histoire pareille ?

8. Le dimanche 20 avril 2008 à 14:34 par J M

Haro haro haro: on me fait tort. Il n'est pas admissible qu'un gouvernement démocratiquement élu piétine les les droits acquis par les régimes précédents sous prétexte de fausses économies.

Cela a plus de gueule (rouge sur le étendards) que l'histoire de la clôture, n'est ce pas ?

Comme vous je reste partagé sur le véritable gain par rapport a l'histoire, surtout quand l'on sait que c'est par un refus de vassalité que la guerre de cent ans a débuté, mais, comme disait mon grand père, il faut vivre avec son temps ....

9. Le dimanche 20 avril 2008 à 14:52 par PEB

@1: Le Vatican n'est pas uin régime féodal mais une monarchie absolue à caractère théocratique.
La loi fondamentale de la Cité commence par ces termes:
"Article 1 - Le Souverain Pontife, Souverain de l’État de la Cité du Vatican, possède les pleins pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.
www.vaticanstate.va/NR/rd...

Une chose qui me semble étrange: de qoui le Conseil de l'Europe se mèle-t-il? En effet, l'île de Serq, n'est pas anglaise, ni française. Elle n'a jamais adhéré au Conseil de l'Europe. Devant qui d'ailleurs le Conseil de l'Europe a-t-il protesté? Devant le Premier ministre du Royaume-Uni? Mais il est incompétent. Directement auprès de la Reine? En effet, l'île est un reliquat du duché souverain de Normandie érigé en principauté de la Couronne anglaise excercée en franc-aleu. Le véritable suzerain du ci-devant duché de Normandie étant le roi de France, aujourd'hui le Peuple français, a-t-on pétitionné à Paris?

10. Le dimanche 20 avril 2008 à 14:54 par Françoise

Que de belles et bonnes choses l'on apprend ici. Merci Maître.

Oui, c'est un peu dommage pour le côté "historique" (et puis ils avaient gardé de bien belles formules en bon françois, qui risquent de disparaître aussi).

On ne pourrait pas reprendre le "Haro" dans le droit français ?

« Haro, Haro, Haro ! À notre aide notre président nous fait tort ! »

Mais à qui l'adresser... That is the question.

11. Le dimanche 20 avril 2008 à 15:03 par henriparisien

Il me semble que cette prodigieuse avancée démocratique a été initiée par deux milliardaires anglais les frères Barclays qui souhaitaient sans doute rompre le monopole seigneurial sur les chiennes non stérilisées.

Encore une fois, la liberté du commerce a entrainé une avancé des droits de l’homme :)

12. Le dimanche 20 avril 2008 à 15:10 par Yves

@henriparisien: il me semble que c'est plutôt les lois sur la propriété de la terre qui les embêtaient.

13. Le dimanche 20 avril 2008 à 15:13 par albâtre

"Haro Haro Haro " en droit opposable, qu'est-ce que ça donne ?

14. Le dimanche 20 avril 2008 à 15:19 par Med

« Guillaume le Conquérant, devenu Souverain de l'île en 1096. » J'en doute fort, le brave homme ayant trépassé en 1087. J'imagine qu'il s'agit de 1066, ledit Guillaume s'en allant résoudre une querelle de succession outre-Manche s'est sans doute emparé de l'île au passage.

15. Le dimanche 20 avril 2008 à 15:24 par aliocha

Oups, le Notre Père c'est pas possible, mais le Notre Eolas ?
Notre Eolas qui êtes au firmament,
Que votre nom soit encensé,
Que votre élection au bâtonnat arrive,
Que votre volonté soit faite sur la toile comme dans les prétoires,
Donnez-nous notre billet quotidien,
Pardonnez-nous nos réactions intempestives comme nous vous pardonnons vos réparties brutales
Et délivrez-nous de l'ignorance.
Ainsi soit-il !

16. Le dimanche 20 avril 2008 à 15:37 par albâtre

A Genève, aujourd'hui même, le Procureur général est (ré)élu au suffrage universel pour six ans. A Sark, à Genève, ou ailleurs, nous en sommes à la profondeur de l'histoire, à la spécialité des mentalités (et des connaissances) et à l'universalité du suffrage.

17. Le dimanche 20 avril 2008 à 15:50 par Cassandre

L'île élira bientôt 28 des 30 députés de son assemblée. Le Seigneur est membre de droit. Qui est le trentième ???

18. Le dimanche 20 avril 2008 à 16:48 par salah

[Point Eolas]

19. Le dimanche 20 avril 2008 à 17:04 par Pierrotlalune

Cher maître Eolas,

Nonobstant l'usage d'un français remarquable dans tous vos posts, je tiens à vous faire remarquer que la locution "de par" n'accepte que trois usages uniques. D'une part, avec "de par le roi", d'autre part, avec "de par la loi" et enfin, "de par le monde".

Voir la définition du dictionnaire des vieux schnocks :

Loc. prép. De par, en quelque endroit de. De par le monde.

(6)IV. PAR (DE) loc. prép. XIe siècle. Altération de l’ancien français de part, « de la part de ».
Vieilli. Au nom de. De par le roi. De par la loi. On évitera d’employer la locution De par au sens de Du fait de, étant donné.

Bien à vous et bravo pour votre remarquable maîtrise du français, ce qui n'est pas facile tous les jours...

Pierre

20. Le dimanche 20 avril 2008 à 17:17 par Allgood

Pour les francophones cultivés c'est l'île de Sercq.

21. Le dimanche 20 avril 2008 à 17:22 par max

@ med
Le "brave homme" avait déjà l'ile dans son bagage lors de son départ de Dives.
@ Pierrotlalune
L'influence du sercquiais, sans nul doute.

22. Le dimanche 20 avril 2008 à 17:25 par 1bR

@ Pierrotlalune
Je constate que je ne suis pas le seul fan du blog qui prenne le temps de faire perdre celui des rédacteurs à cause des fautes d'orthographe. J'apprends quelque chose pour le "par le", mais je m'étonne de voir que vous n'avez pas relevé le "restassiez" qui n'est autre qu'un imparfait du subjonctif qui est ici bien mal à propos et auquel on aurait du favoriser un simple présent du subjonctif (pour la concordance des temps) qui aurait donné un simple "restiez", mais qui n'aurait certainement pas eu l'effet "moyen ageux" sûrement recherché ;)
En revanche, il y a aussi une petite faute de frappe maitre : les règles du fief interdisant tout cession partielle ou division > toutE cession...

Cordialement,
1bR

23. Le dimanche 20 avril 2008 à 17:31 par yves Duel

Je me rappelle avoir passé une journée délicieuse à Sercq, il y a des décennies ; et l'ambiance au village était certes vieillotte, mais pleine de bonnes bières ...

Et le soir, dérapage du bateau un peu à la sauvage...

24. Le dimanche 20 avril 2008 à 17:31 par jijin

cher maitre,
je me dois de vous avertir que wikipedia vous a devancé :-)

25. Le dimanche 20 avril 2008 à 17:47 par Pilou

@Cassandre :«Qui est le trentième ???»

Si je devais parier, ce serait sur le curé.

26. Le dimanche 20 avril 2008 à 18:19 par OlivierJ

Pour un peu, ce billet aurait été publié le 1er avril, ou bien l'événement se serait déroulé à cette date...
Mais le poétique le dispute au distrayant :-) Le charme de l'ancienne langue est toujours là.

27. Le dimanche 20 avril 2008 à 18:31 par Piksou

Un point qui me semble surprenant autant qu'intéressant est que les Iles Anglo-Normandes dépendant de la couronne britannique mais ni de l'Angleterre ni du Royaume-Uni, elles n'étaient a priori pas soumisses à la CEDH sauf par leur seul choix, indépendant de celui du RU. Du coup j'en viens à me demander si les Iles AN sont représentées au Conseil de l'Europe et ça me rappelle la Sarre. Je vais chercher, mais si vous avez des détails...

28. Le dimanche 20 avril 2008 à 18:48 par Xa

En Serq, c'est
« Haro, haro, haro ! Au nom de Dieu et de la Reine, laissez ce travail… » qui prévaut et non « haro, haro, haro ! À mon aide mon Prince, on me fait tort ! » d'usage à Guernesey.

www.sarkci.com/ds3/histor...

Peut-on dès lors soulever la nullité de votre clameur ?

Eolas:
Le site officiel de Sark confirme que la clameur de haro est bien celle que j'expose ici. Votre exception de nullité est rejetée.

29. Le dimanche 20 avril 2008 à 18:58 par Paxatagore

je veux bien faire la cour de Guernesey...

30. Le dimanche 20 avril 2008 à 19:07 par Ed

@ Allgood (20)

"Pour les francophones cultivés c'est l'île de Sercq"

Certes, certes. Mais depuis le 6 mai 2007 on peut dire Sark aussi.

Eolas:
Clap. Clap. Clap.

31. Le dimanche 20 avril 2008 à 19:19 par alice

cela descendrai-t-il directement du provoco ad populum des tribuns de la plèbe romaine?

Eolas:
J'en doute ; je pense que l'origine est plutôt viking.

32. Le dimanche 20 avril 2008 à 19:24 par Javi

Il y a peut-être aussi dans l'affaire des enjeux fiscaux, l'île bénéficiant d'un régime spécifique, avec ses voisines Aurigny, Herm, Guernesey et Jersey.

J'ai cru voir ainsi qu'il y avait quelque chose comme 20000 sociétés enregistrées à Sercq. Quand à Herm, je crois me rappeller avoir vu sur le port des colonnes de boites aux lettres aux noms de grandes banques internationales.

Au delà de l'anecdotique du pigeonnier, le changement de régime a peut-être des conséquences sur cet utilisation de l'autonomie des îles anglo-normandes.

En malheureusement plus sordide, l'état de quasi indépendance des îles a eu des conséquences gravissimes sur l'île voisine de Jersey, où un orphelinat/centre d'accueil de jeunes a été le théâtre de mauvais traitements sur mineurs (c'est une litote pour éviter le sordide), sans que la police locale ne fasse preuve de beaucoup de perspicacité à l'époque des faits.

33. Le dimanche 20 avril 2008 à 19:52 par Xiawi

C'est une incitation au point Eolas ce billet!

@1 : le Vatican n'est pas membre mais un pays observateur du conseil de l'Europe. Imaginez le boulot s'il devait tendre au respect de l'égalité entre les hommes et les femmes!

Et puis les héritiers des monarques de ce pays n'ont jamais été officiellement reconnus :-)

34. Le dimanche 20 avril 2008 à 20:47 par Zythom

Je veux bien être vingtenier, mais juste pour aider Troll Detector™, pas pour la visite du branchage...

35. Le dimanche 20 avril 2008 à 21:14 par Gascogne

@ Eolas sous # 30 : "clap. clap. clap."
C'est là que vous pouvez imaginez (un peu) ce que j'endure à longueur de semaine...
Sinon, pour le poste de grand Sénéchal, je suis preneur, mais seulement si vous me trouvez une île un peu plus septentrionale.

36. Le dimanche 20 avril 2008 à 21:25 par Martin-Lothar

Par Saint-Denis, Montjoy ! Diantre et foutredieu : Tout fout le camp ! Mais si ce qui est fait au dos, est fait dans le dos, tout ce qu'on fait aux dalles n'est que dalle. Nous serons bientôt tous des laïcs - chinois ! palsembleu !

37. Le dimanche 20 avril 2008 à 21:34 par Cimon

@ med (14) : ou alors Guillaume II le Roux, mort en 1100.

Sinon, ça rappelle curieusement une certaine BD, ça...

38. Le dimanche 20 avril 2008 à 21:48 par narvic

Sur l'hérédité de la souveraineté papale : il me semble qu'un bien grand nombre de papes sont issus d'un tout petit nombre de familles romaines... sifflotement...

39. Le dimanche 20 avril 2008 à 21:54 par Charitable

Eolas, toujours aussi mal élevé et borné

Eolas:
Haro ! Haro ! Haro ! À mon aide mon Prince, on me fait tort !

40. Le dimanche 20 avril 2008 à 21:55 par Haro

haro sur eolas, qui n'a vraiment aucun sens de l'humour

Eolas:
Poil au troubadour.

Vous voyez bien que vous dites n'importe quoi.

41. Le dimanche 20 avril 2008 à 22:11 par Fantômette

"Gascogne ferait un très bon Sénéchal, Dadouche serait le Prévôt, Fantômette le Greffier, car le XHTML n'a plus de secrets pour elle ; Troll Detector™ serait le Connétable."

[balise ouvrante - p -balise fermante] Tout à fait exact, mon Prince (entre nous, qui mieux qu'un juriste pour s'approprier un code?)[balise ouvrante - break slash -balise fermante][balise ouvrante - break slash -balise fermante][balise ouvrante - u- balise fermante]Mais[balise ouvrante - slash u- balise fermante] je veux des post-it en nombre suffisant ainsi qu'une [balise ouvrante - basefont face = "french script MT, monotype corsiva" - balise fermante]plume d'oie[balise ouvrante - slash font - balise fermante][balise ouvrante - s - balise fermante]virtuelle[balise ouvrante - slash s - balise fermante](et il faudra m'ouvrir un compte paypal pour les 7,5 £).[balise ouvrante - slash p - balise fermante].

42. Le dimanche 20 avril 2008 à 22:46 par William

Bonsoir,

Il existe cependant un lien entre les îles Anglo-Normandes et la France : d'après ce que j'ai lu jadis sur ces îles, les étudiants en droit accomplissent une partie de leurs études à l'Université de Caen, qui enseigne encore le droit féodal normand, applicable en certains points dans les îles.

43. Le dimanche 20 avril 2008 à 22:52 par Val

"Quant aux pigeons, en tant qu'avocat, ils me reviennent de droit."

Voilà une phrase qui, sortie de son contexte, ne va pas faire plaisir à vos clients, cher Maître. :)

44. Le dimanche 20 avril 2008 à 23:04 par Fieffégreffier

@41 Fantomette

Huhuhu… Eh beh c’est pas gagné cette histoire.
Avant de prendre votre poste de greffier, je vous suggère un petit détour par Dijon à l’Ecole nationale des greffes pour un stage de formation continue « internet » et subsidiairement « la régie » ou « l’art de couper les post-it en quatre »

45. Le dimanche 20 avril 2008 à 23:29 par Tm

Maitre juste une petite précision d'un étudiant en pleine révision de cours de Common law, dans votre billet vous avez mis Guillaume le conquérant devenu souverain en 1096 or la date exact est 1066, comme vous ne faite jamais d'erreur j'ai l'impression que celle-ci est passée inaperçue ou bien l'avez vous fait exprès pour piquer au vif tout résident Sarkien? Sarkiste ? afin de voir si certains d'entre eux sont des lecteurs du blog ;)

46. Le dimanche 20 avril 2008 à 23:31 par PEB

Quant à la Trésorerie et aux pigeons, en tant qu'avocat, ils me reviennent de droit. ===>> Pauvres clients, se faire ainsi plumer sans mot dire!

47. Le dimanche 20 avril 2008 à 23:36 par Aurélien

Comme diraient nos amis Saxons dans un registre plus moderne "OMG... Owned".

Moi qui clamais haut et fort que l'histoire du droit de L1 n'avait pas la moindre utilité... Voilà que j'apprends que le régime féodal existait encore aujourd'hui, et en Europe en plus !
C'est absolument amazing, mais j'ai l'impression de lire mes cours d'HDI, remasterisés et réactualisés. Le Connétable, le Sénéchal, le Prévôt, le retrait féodal, tout, tout est dans mes cours, sous mes yeux. Et les partiels dans 3 semaines... :)

Vous êtes mon Maître. O_o'

48. Le dimanche 20 avril 2008 à 23:40 par Bobby

@22

Le "restassiez" du maître est conforme à l'usage classique, après un "je voudrais que"... Il n'y a aucune faute de concordance d'Eolas sur ce point… Il est vrai qu’aujourd’hui on emploierait un subjonctif présent, mais je serais fort mari qu’on ne pût désormais plus usé de cet antique usage en des lieux cultivés.

49. Le dimanche 20 avril 2008 à 23:43 par Bobby

@ 47

user... pas usé...

50. Le lundi 21 avril 2008 à 00:18 par Bloupps

A William,
Il existe un autre lien entre Sark et la France, c'est d'avoir été occupée par les allemands de 40 à 45.
En 49 des prisonniers allemands ont construit une route à Sark, menant nulle part, passage entre deux falaises à pic... Je me demande si le sort de ces prisonniers allemands dépendait de la loi de l'île, de celle de la Grande-Bretagne, ou quoi? En France je ne crois pas que les prisonniers allemands aient été corvéables. Dans mon souvenir lointain, ils embarrassaient et on les a libérés..

51. Le lundi 21 avril 2008 à 01:14 par ramses

Haro, haro, haro, mon Prince,

Le Seigneur de céans m'a fait tort dans son commentaire 215 du billet qu'il avait soumis le 21 mars sous la libelle "Du droit de mourir". Je l'avais agacé et Il s'est cru autoriser à me qualifier à la fois de "perroquet et d'âne", ce qui me parut d'une infinie cruauté et me réduisit au silence.

J'en appelle au Prévot Gascogne, afin qu'il me blanchisse de cet outrage et je verse céans la somme de 7£50 dans l'escarcelle de Dame Fantomette (qui voudra bien reverser cette modique obole à Dame Carla pour ses bonnes oeuvres, ainsi qu'elle le fit magnanimement dans le conflit qui l'opposait à la Confrérie du Cerf volant).

J'en appelle à dame Alliocha, en la suppliant de plussoyer ma supplique.

Je duplique celle-ci à l'attention du Grand Sénéchal de Gascogne, aux fins qu'il n'en ignore...

Et ferez Justice !


Eolas:
Ton Prince t'oit et a supprimé céans ledit commentaire.

52. Le lundi 21 avril 2008 à 05:25 par Ludovic

Le Vatican est peut-être une monarchie mais elle est élective (eh oui, c'est possible, Eolas nous l'avait expliqué...) ce qui fait du Vatican, la plus vieille... démocratie au monde??? Est-ce possible?

Eolas:
Non : pas plus que la monarchie n'est synonyme d'hérédité, la démocratie n'est pas synonyme d'élection. La démocratie est la souveraineté du peuple, et l'exercice du pouvoir qui se fait en son nom. L'Angleterre et l'Espagne sont des démocraties quand bien même un roi héréditaire est chef de l'État. La Chine et l'URSS revendiquaient le titre de démocratie car le despote gouverne au nom du peuple (je reconnais bien sûr l'hypocrisie de la chose). Le Pape n'exerce pas son pouvoir au nom du peuple vatican ou du Sacré Collège : il l'exerce au nom de Dieu. C'est donc une théocratie. Il exerce la plénitude des pouvoirs : c'est donc une monarchie théocratique absolue élective.

53. Le lundi 21 avril 2008 à 07:59 par Bertrand Lemaire

Je m'élève devant des affirmations pour le moins excessives ! La féodalité existe toujours en Europe !
D'une part, la réforme entreprise à Serk (ou Sark) ne remet pas en cause la féodalité (le système des tenures, qui n'est qu'une forme de propriété, existe toujours ; le seigneur est toujours seigneur : il rend toujours hommage à la Reine, duchesse de Normandie ; etc.).
D'autre part, la monarchie anglaise est toujours féodale (au contraire de la monarchie espagnole ou de la monarchie belge par exemples) et il existe en Ecosse un seigneur possédant la dernière armée privée du monde.
Enfin, si le Vatican n'est absolument pas féodal (mais bien une monarchie théocratique), il ne faut pas oublier le Lichtenstein, Monaco et Andorre.
Comme je vais être un peu long, je vais poursuivre sur mon blog : www.bertrandlemaire.com/d...

54. Le lundi 21 avril 2008 à 08:31 par Fieffégreffier

@ 39 Eolas
ooohh diantre et fouchtra ! Le magnifique Haro-flortch que voilà ! J'aime beaucoup cette nouvelle loi d'application immédiate...

55. Le lundi 21 avril 2008 à 09:04 par Laure

Intéressante description de ce qu'était le droit coutumier normand. L'expression haro serait un appel à Rolf ou Rollon, jarl viking et premier duc de Normandie, à qui Charles le Simple concéda en 911 les terres qui correspondent en gros à la Haute-Normandie. C'est Guillaume Longue Epée, son fils, qui constituera la Normandie sur la taille qu'on lui connaît. Et c'est parce que les Français n'avaient pas de flotte digne de ce nom qu'en 1204 la Normandie ne tombera pas en leurs mains.

56. Le lundi 21 avril 2008 à 09:20 par Dame Aliocha

@ramses : j'ai plussoyé, mon Cher, j'ai plussoyé et j'atteste par la présente que le commentaire ci-dessus incriminé a bien été supprimé le 21 avril de l'an de grâce 2008. Cependant, une faute ayant été commise sur le pseudonyme bloguesque utilisé par Dame Aliocha, je mets en garde solennellement le sieur Ramses d'être plus vigilant à l'avenir sur la forme de ses requêtes. A défaut, il me plaira de conforter le Seigneur des lieux dans tout nom d'oiseau que Sa Seigneurerie estimera, dans son Immense Clairvoyance, devoir attribuer au demandeur. Pour faire et valoir ce que de droit. (Espèce de malotru, flibustier, marin d'eau douce, bachi-bouzouk, écorcher ainsi le diminutif du plus beau personnage de Dostoïevski, doryphore, cercopithèque !)

57. Le lundi 21 avril 2008 à 10:05 par 1bR

@Bertrand Lemaire
Black Water ca vous dit quelque chose ?

58. Le lundi 21 avril 2008 à 10:05 par Billevesée

@sir Bobby 48:
marri plutôt que mari ...

59. Le lundi 21 avril 2008 à 10:22 par Véronique

Extra cette façon de faire aimer l'histoire et la géographie. Dans l'insolite et dans les marges !

J’espère bientôt vous lire au sujet des îles Pitcairn (Pacifique) et de Tristan da Cuhna (Atlantique sud).

Votre billet m'a fait traverser les océans, à la recherche des autres marges... britanniques et insolites.

60. Le lundi 21 avril 2008 à 10:47 par Bébèrt

J'ai infiniment plus de respect pour ce genre de régime que pour ce que veut nous imposer notre sémillant Attali : "un gouvernement mondial"
www.youtube.com/watch?v=l...
www.youtube.com/watch?v=E...

@Ombre #1
Si je ne m'abuse le Saint Père jouit de tous les droits exécutifs, législatifs et judiciaires. Ce qui le rapproche plus des régimes castristes que des régimes féodaux.

61. Le lundi 21 avril 2008 à 10:49 par Haro Charitable

Vertudieu Eolas aurait-il fait de faibles progrès dans le sentier de l'humour délicat et de la bienséance exquise ?...

J'en prends acte et viendrai moins céans promener mes humeurs.

62. Le lundi 21 avril 2008 à 10:54 par aliocha

@véronique : vous fayottez ma Chère, vous fayottez.
Un esprit aussi critique que le vôtre ne devrait pas s'abaisser à de telles sirupeuses flatteries :-)
Racontez-nous quand vous l'aurez terminé le livre dont vous parlez sous le précédent billet, je suis tentée de le lire.

63. Le lundi 21 avril 2008 à 11:23 par villiv

"Aussitôt, celui qui a ouï la Clameur doit cesser pour 24 heures l'action qui porte atteinte aux droits du Clamant"

donc celui qui est sourd peut tout se permettre... à moins qu'ils aient interdit aux gens d'être sourd ?

64. Le lundi 21 avril 2008 à 11:57 par Véronique

@ aliocha

C'est quand même assez dommage cette façon de toujours considérer, que faire part à quelqu'un du plaisir qu'on a eu à le lire, c'est du fayotage.

Pitcairn, parce que récemment j'ai acheté pour la bibliothèque " Pitcairn "
de Charles Nordhoff et de James Norman Hall (Phébusi). L'épilogue, en quelque sorte, des " Révoltés de la Bounty " des mêmes auteurs.

Tristan da Cuhna, parce que j'ai regardé un jour un documentaire sur cette île assez étrange.

Parce que... Sainte-Hélène, parce que... Jean- Paul Kaufmann (le journaliste) a écrit un super livre sur cette île et Longwood...Parce qu'un jour, j'ai raté un entretien de recrutement pour un poste dans une super bibliothèque, et que le poste en question était la gestion d'un fonds spécialisé, consacré aux grands navigateurs et aux grands explorateurs...Parce que...

Voilà. Que du vagabondage. L'île de Sark m'a entraînée jusque là-bas.

C'est interdit ?

Et puis, esprit critique vis-à-vis de quoi dans le billet ? Souvent, on aime la lecture parce que, précisément, elle repose et fait voyager.

C'est mal ?

Je ne suis pas non plus une forcenée de la critique à tout prix.

Je vous dirai très bientôt pour le livre de S. Portelli. Je l'ai acheté également dans le cadre de mon travail . Avec, sur le sujet de la justice, en toutes dernières acquisitions : "Histoire de la loi "(R. Denoix de Saint Marc - PUF) - "Paroles de procureur (Erick Maurel -Gallimard) - Comparutions immédiates (Angèle Christin - La Découverte). Je n'ai pas lu ces trois livres. Très prochainement nous achèterons le livre d'A. Garapon et de D. Salas.

Euh, j'aime bien aussi d'autres sujets que celui de la justice. Et dans mon travail, je dois être une super généraliste.



65. Le lundi 21 avril 2008 à 12:18 par Loulou des Bois

L'île de Sark me fait penser à Levallois-Perret...

Pas vous ?

Eolas:
Le problème de Levallois est plus la balkanisation que la féodalité.

66. Le lundi 21 avril 2008 à 12:24 par Anne

Levallois-Perret, Loulou des Bois, c'est plutôt les républiques Balk !

67. Le lundi 21 avril 2008 à 12:32 par Loulou des Bois

C'est en tous les cas une ville sous la coupe du clan Provenzano !

68. Le lundi 21 avril 2008 à 13:27 par ramses

@ Eolas
Mille mercis Maître d'avoir compati à ma douleur et de m'avoir promptement réhabilité dans mon honneur.

@Aliocha
Je suis confus que, dans mon emportement, votre "l" s'en trouvat dédoublé... Je comprends votre ire et n'irai pas jusqu'à réclamer un nouvel "Haro" pour les qualificatifs dont vous m'avez affublé "Espèce de malotru, flibustier, marin d'eau douce, bachi-bouzouk", bien que ce dernier ait un soupçon de relent xénophobe et que la mer Rouge soit l'une des plus salées du Monde... Je sais faire la différence entre l'ironie et l'insulte ! Bien respectueusement vôtre.

69. Le lundi 21 avril 2008 à 14:00 par didier Schneider

67 : "C'est en tous les cas une ville sous la coupe du clan Provenzano !"

fr.wikipedia.org/wiki/Ber...

Êtes vous sur de ce que vous avancez ?

à Eolas en 39 : il manque le texte alternatif au dessin humoristique.

70. Le lundi 21 avril 2008 à 14:07 par lilly

@15aliocha
jolie transformation!

71. Le lundi 21 avril 2008 à 14:19 par Ed

@ Eolas (sous commentaire 65)

Clap. Clap. Clap.

Un partout.

72. Le lundi 21 avril 2008 à 14:23 par Loulou des Bois

à 69 Didier Schneider

Après lecture attentive de l'article Wikipedia que vous indiquez, je confirme le lien de parenté.

73. Le lundi 21 avril 2008 à 15:53 par jpierre

Je vois sur le commentaire N° 40 un abus manifeste de procédure. Comment Charitable pourra-t-il faire cesser ses atteintes à la tranquilité du maître de cet îlot pendant 24 heures si T-D lui a déjà "esclapouti" la tête ?

Analyse de sang et d'urine immédiats pour ce serviteur trop zélé, l'a du prendre quelque chose.

74. Le lundi 21 avril 2008 à 15:59 par ramses

Les Sujets de Sark sont donc soumis comme céans à une Clameur du Haro d'application immédiate avec effet rétroactif, ce qui devrait attiser la rancoeur de leurs ennemis héréditaires François, en particulier la Gardienne des Saints Sceaux, qui doit en pareille matière obtempérer derechef à l'Avis du Conseil de la Constitution, sorte de Fait du Prince particulièrement humiliant, hérité des sans culottes... Dieu les préserve d'une telle entrave et longue vie à leur Seigneur tout puissant et à sa chienne stérilisée.

75. Le lundi 21 avril 2008 à 16:10 par Irène

Oh, joie, la féodalité en Europe se rétrignole ! Enfin, pour Sercq (en français, indeed) c'était déjà dans les textes depuis un moment, mais ne chipotons pas... ;-)
www.irenedelse.com/2008/0...
Allez, comme pays féodal, il restera toujours la France... Nonobstant les formes républicaines.

76. Le lundi 21 avril 2008 à 16:53 par Phil

@Eolas

Un petit commentaire technique : vous avez oublié de mettre un texte alternatif sur le dessin en réponse au commentaire 39.

77. Le lundi 21 avril 2008 à 17:03 par Kharkov

Quizz du jour:
quel est le plus petit état souverain reconnu par l'ONU ?

78. Le lundi 21 avril 2008 à 17:10 par Delio

Reconnu ou membre ?

Reconnu, le Vatican l'est mais n'est pas membre. Monaco (monarchie constitutionnelle) est le plus petit état membre de l'ONU, depuis une quinzaine d'années environ....

79. Le lundi 21 avril 2008 à 17:11 par Loulou des Bois

à Kharkov 77

L'Ordre Souverain des Chevaliers de Malte (merci Google !) ?

80. Le lundi 21 avril 2008 à 17:14 par Loulou des Bois

Pardon: Ordre Souverain des Chevaliers de Saint-Jean de Malte ?

81. Le lundi 21 avril 2008 à 17:47 par Maïpi

un superbe reportage de thalassa quand ils ont fait leur série sur les îles (dans le monde entier)
superbe par ses images mais aussi la clarté des explications sur la situation particulière de cette île, les changements à venir et... des interviews d'habitants parfois cocasses !!! (les interviews...)
j'imagine que ça doit pouvoir se retrouver, mais bon... j'ai pas envie de jouer à Mme Google, sorry ;)

bon courage pour le code rouge ;)

82. Le lundi 21 avril 2008 à 18:15 par Dodot

Cette loi du Haro est magnifique, la lecture de ce passage m'a fait éclater de rire... devant mes collègues abscons.

Avez-vous une ou deux autres anecdotes de lois surprenantes héritées d'un lointain passé ? S'il vous plaît, pour notre plus grand plaisir...

83. Le lundi 21 avril 2008 à 18:35 par ramses

On en apprend de belles sur le site officiel de l'île de Sark...

sark.info/index.cfm?fusea...

0802 minutes.pdf et 0803 minutes.pdf

Le dimanche, tout est fermé, les taxis ne peuvent circuler (normal, c'est le jour du Seigneur !) et certains demandent que l'on refoule les touristes ce jour-là, car plus il y a de touristes le dimanche et moins nombreux ils viendront le samedi ou le lundi !

Un grand débat également sur la chienne non stérilisée du Seigneur et l'opportunité d'interdire tout chien "touriste" non stérilisé sur l'île... En plus, ça souille les routes...

Plus grave, le Seigneur et le Sénéchal vont perdre leurs prérogatives et le Ministère Britannique de la Justice les met en demeure de définir une Constitution en harmonie avec l'UE et la CEDH... C'est la consternation au Meeting extraordinaire du Chief Pleas du 21 février et à celui du 26 mars, d'autant plus que le Seigneur est sur le point de VENDRE sa Propriété, "La Seigneurie"... Shocking ! Décidément, tout f... le camp !

84. Le lundi 21 avril 2008 à 19:04 par Juris

Mes seigneurs,
Je vous renvoi à la tapisserie illustrée du Sieur Pétillon intitulée "Panique à Londres", dans laquelle le Sir Louis le Vétilleux, accusé à tort d'être foldingot, s'aventure en la perfide Albion afin de revendiquer la souveraineté sur les isles de Gersey et Gernesey.

85. Le lundi 21 avril 2008 à 19:08 par Emmeline

Euh... pourquoi 1064 ? Outre que c´est en 1066 que Guillaume est devenu roi d´Angleterre, les îles anglo-normandes étaient normandes avant que d´être anglaises, et c´est en tant que duchesse de Normandie, et non reine d´Angleterre, que sa Majesté britannique en est (était, si j´ai bien suivi...) la suzeraine. Guillaume en est devenu le souverain lors de son accession au trône ducal, soit en 1035.
Désolée de pinailler alors que vous êtes en code rouge...

86. Le lundi 21 avril 2008 à 19:26 par julien clerc de notaire

Made in Wikipédia:

" En 1991 un physicien nucléaire français sans emploi, nommé André Gardes, tenta une invasion de Sercq, armé d'un fusil semi-automatique. Il fut arrêté par l'officier de police (lequel était à l'époque un fermier de la petite Sercq, Philip Perrée Junior) alors qu'il était assis sur un banc, en train de changer le chargeur."

En voila un qui n'a pas eu le temps de crier "Haro ! Haro..."

87. Le lundi 21 avril 2008 à 20:10 par Dame Aliocha

@ramses : c'était en effet pure plaisanterie. Vous aurez remarqué que ces "insultes", empruntées au capitaine Haddock, sont affligées d'un tel caractère outrancier que cela les vide de tout contenu insultant pour ne laisser subsister que l'effet comique, voire ridicule, de la colère de celui qui les profère. S'il y avait ironie, elle ne pouvait être dirigée que contre moi-même. J'observe néanmoins que les noms d'animaux (doryphore, cercopithèque) ne vous choquent pas, je me réserve donc le droit de les réutiliser s'il advenait qu'un jour vous m'en donniez l'occasion :-)

88. Le lundi 21 avril 2008 à 21:33 par ramses

@ Aliocha
Soyez rassurée, j'avais bien saisi la plaisanterie ! Quoique, tel le cercopithèque, posséder un corps svelte et une longue queue non préhensile (cf. Universalis) ne serait pas pour me déplaire !
Mais ici, chaque virgule compte ! Quand vous faites suivre le nom de Dostoïevski de "doryphore, cercopithèque", on pourrait hâtivement en déduire que ces épithètes animaliers s'appliquent à lui-même, d'où mon silence à leur égard ! J'adore ce blog et rongeais mon frein en quarantaine, ce billet m'a donné l'occasion de revenir, grâce au "Haro" du Seigneur de Sark, dont le Maître de céans à eu la bonne idée de s'inspirer... La vie est bizarre, non ?

89. Le lundi 21 avril 2008 à 22:30 par Véronique

" Haro, Haro, Haro! " ALIOCHA

Je sais, je détourne l'objet de la Clameur. Je veux juste que mon message trouve son destinataire dans le virtuel.

Je viens de terminer de livre de Serge Portelli. Je vous en parle demain matin.

Mon souci étant de rattacher ma lecture à une note de ce blog qui aborde la question de la récidive et des récidivistes, je vous propose de vous parler de ce livre sous ce billet d’Eolas:

Le tribunal de Nice inaugure la loi sur la récidive... sur un cas d'école - 17 août 2006.

90. Le lundi 21 avril 2008 à 22:39 par Véronique

@ aliocha

La note est à la date du 17 août 2007. Sorry.

91. Le lundi 21 avril 2008 à 22:44 par J'ai pas de titre

@Bloupps: Ah non désolé, mais si les prisonniers de guerre allemands ont été libérés assez rapidement (46 de mémoire), dans l'intervalle, ils furent utilisés pour divers travaux, généralement agricoles, mais aussi pour des activités plus rigolotes comme du déminage.

L'une des techniques d'époque à avancer dans le champ de mines en farouillant dans le sol avec un genre de tige en fer en espérant qu'elle permettrait bien de repérer la mine, mais sans la faire exploser. 1800 prisonniers de guerre allemands seraient morts dans l'opération. Opération qui fut cependant un succès puisque le déminage fut plus rapide et moins léthal qu'attendu. Autres temps, autres moeurs... Quoique...

Pour plus d'informations :

www.mecanosprod.com/REVUE...
www.cheminsdememoire.gouv...

92. Le mardi 22 avril 2008 à 00:37 par Джугашвили

...
Et qui s'abaisse l'on élèvera
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Le vrai catéchisme nous instruira
... ???

Moâ pa voar rappor entr chan révolutionnaire et fin de microscopique monarchie-caca-de-mouche.
никакая связь com dirai l'autr.

Révolution avoir toujours été rien de plus que stupide tour sur soi-même, et jamais avoir rien apporté de bien.

Regardez France :
Présidence jamais tellement sortie de monarchie et caractère stupide semi-élitiste semi-épicurien, et devient dictature petit à petit...

Regardez mère Patrie :
Révolution mène a dictature camarade Иосиф Виссарионович Джугашвили, puis à présidence qui devient dictature KGB-спецназ.

Bref, post de moi aussi inutile que ce billet, et aussi inutile que tchétchènes...

93. Le mardi 22 avril 2008 à 01:13 par ramses

Et voici le Seigneur de Sark et Mme Beaumont :

sark.info/popup_pic.cfm?:...

Je suis impressionné par la qualité du site internet de Sark et la foule de renseignements pratiques concernant le tourisme... Il y a 7 hôtels et les paysages donnent envie d'aller y faire une escapade ! Il faut obligatoirement attérir à Guernsey ou Jersey et ensuite prendre un Ferry. Je suggére au Maître de demander des royalties au Seigneur, pour la publicité faite à travers son site en faveur de cette île inconnue du grand public !

94. Le mardi 22 avril 2008 à 08:31 par Véronique

@ aliocha

En fait, les commentaires sous le billet, que je vous ai proposé comme espace pour ma critique littéraire, sont fermés.

Donc, faisons simple. L'île de Sark... ça ira, ça ira, ça ira...

" Récidivistes : chroniques de l'humanité ordinaire " - Serge Portelli

Avant la lecture de ce livre, je connaissais, bien entendu, Serge Portelli. Principalement en raison de ses différentes interventions dans les médias, et également en raison de sa position contre les nouvelles lois votées depuis peu.

J'apprécie l'homme et le juge. Car au-delà des débats concernant, par exemple, la loi sur les peines plancher, SP ne dissimule pas sa sensibilité particulièrement attachée à regarder la délinquance et la récidive comme d'abord un des aboutissements d'un parcours de vie chaotique d'un homme ou d'une femme.

Cette exigence de regard en profondeur de ce qui constitue la biographie du récidiviste, de la plus tendre enfance aux multiples tentatives, mais aussi échecs d'insertion et de réinsertion est, selon moi, l'articulation la plus importante de ce livre.

SP rappelle que la très écrasante majorité des récidives et des multi récidives concernent d'abord des actes de délinquance qui ne sont pas à classer dans les assassinats et dans les meurtres. Mais dans cette délinquance qui atteint profondément les tissus de la vie quotidienne des gens, et qui en compromet gravement le droit à une sécurité basique dans la vie de tous les jours: vols, drogues, alcool, violences, délits sexuels, etc.

Pour SP, les tribunaux sanctionnent en ne posant sur les itinéraires de ce type de délinquants qu'un regard rapide, haché, parcellaire qui finit par ne prendre en compte que l'aspect répété et répétitif très lassant et très fatiguant de l'acte délinquant. Selon SP, l'application de la peine plancher aggravera ce déficit d'intérêt porté au parcours du prévenu avant la première infraction, avant la récidive, entre les récidives, après les récidives.

Pour appuyer sa position, SP dresse les biographies affectives, familiales, pleine de béances et de carences, puis pénales de quelques récidivistes qui sont représentatives de ces délinquances ordinaires. A l'exception du profil qu'il dresse de Guy Georges. J’emploie le mot exception en raison de l'extrême gravité des faits le concernant qui ont été jugés.

J'ai envie de vous dire que son livre m'a fait beucoup penser à ma discussion de la note de Dadouche et de Fantômette. En fait,même si j'en suis la première surprise, et si ma vision des choses est différente et assez opposée à celle de SP, j'ai retrouvé dans ce livre cette interrogation, à mon sens, déterminante, quant au regard posé et à l'analyse faite en amont et sur la durée d'une situation particulière où TOUT est problématique.

Ce livre m'a donc beaucoup intéressée. Particulièrement de cette façon, comme simple citoyent:

1 - où et comment je rejoins et j’approuve SP.

2 - où et comment je m'en éloigne et je conteste sa position.

Je ne peux que vous encourager vivement à lire ce livre.

ps: difficile de faire plus court dans mon post.

95. Le mardi 22 avril 2008 à 08:42 par max

Proposition de texte alternatif à la vignette du commentaire 39:
Je ne dis pas que c'est pas injuste, je t'ai dis que ça soulage!

96. Le mardi 22 avril 2008 à 09:34 par Ferdi

Histoire de pinailler:
Le -très joli par ailleurs- dessin du Haro comporte une coquille qui me fait mal à la tête.

Dadouche semble devant Gascogne (au vu de l'ombrage autour des pieds). Or, la manche gauche de Gascogne lui passe devant.
Le bras armé de la justice serait donc à ce point long ? (à moins qu'il ne soit en train de sautiller d'impatience qu'Eolas lui rende sa masse ?)

Ferdi.

97. Le mardi 22 avril 2008 à 09:49 par Hapax

Et les Minquiers et les Ecréhous dans tout ça ?

98. Le mardi 22 avril 2008 à 10:20 par aliocha

@véronique : merci pour cette note de lecture, je vais donc me plonger dans ce livre ! Il y aurait beaucoup à dire sur ce débat passionnant, mais ce n'est pas le lieu, Eolas pourrait nous accuser de dévier le débat dans des disgressions personnelles. Quelque chose me dit que nous aurons très vite l'occasion d'en reparler, le sujet est d'actualité.

99. Le mardi 22 avril 2008 à 10:52 par bloupps

Merci Jépadeu,
Je me sens une grosse flemmarde de ne pas avoir chercher moi même ces sites, la peur de me noyer dans glouglougle.
A Sark aussi, je crois qu'il y a eu des pertes parmi les prisonniers peu précieux. J'ai entendu parler de ça vaguement, dans un voilier bercé par des vaguelettes, paisiblement, en bas de cette route...

100. Le mardi 22 avril 2008 à 15:03 par dany

dans un endroit plus exotique,
fr.wikipedia.org/wiki/Bho...

la royauté au bouthan arrive à son terme, par la volonté du roi, dans la paix et avec le soutien du peuple pour participer aux élections, soutien modéré parce qu'ils aimaient leur roi...

par contre le haro ils doivent pas connaitre, ou ça doit pas s'appeler pareil.

101. Le mardi 22 avril 2008 à 15:17 par Lucas Clermont

"Perroquet et âne" cela pourrait être une de ces chimères médiévales qui ornent les chapiteaux historiés des églises romanes. Ça me paraît également illustrer certains commentaires dédiés à la correction de l'orthographe : très content de soi on y répète quelque subtilité qu'on aura entendue Dieu sait où (syndrome du perroquet) et la plupart du temps elle apparaît fausse (syndrome de l'âne). En somme une forme toute contemporaine de la bêtise de toujours.

102. Le mardi 22 avril 2008 à 16:12 par X.

« Haro, Haro, Haro! À mon aide mon Prince, on me fait tort ! »

Je clame devant témoin (vous tous) que mes droits (moraux) sont mis à mal...

Pour fantomette: où dois-je déposer la contrevaleur de £7,50 en post-it coupés en quatre ?

Pour le noble seigneur de ce lieu (qui, statuant au fond, passe après la procédure même si son rang prime...):

PEB et Piksou osent alléguer que la Convention européenne des droits de l'Homme pourrait ne point être localement applicable...
Or la Cour a jugé (CourEDH, 25 avril 1978, Tyrer c. Royaume Uni) que la Convention était applicable aux territoires pour lesquels le Royaume Uni assurait les relations extérieures... ce qui inclut l'ile de Man, les iles anglo-normandes et Gibraltar ...

Par suite, je conclus à ce que monseigneur rappelle solennellement aux défendeurs l'état du droit et que Troll detector, sur les ordres de fantomette, transcrive cela en marge des commentaires litigieux...

Pourquoi cela me rappelle furieusement les travaux dirigés d'histoire du droit que je subissais en première année (au siècle dernier...) ? :)

103. Le mardi 22 avril 2008 à 17:55 par ...

@Paxatagore

"je veux bien faire la cour de Guernesey..."(29)

Pourquoi? Et, d'abord, est-ce qu'elle est jolie?

104. Le mardi 22 avril 2008 à 20:34 par ratm

@ J'ai pas de titre

Les derniers prisonniers de guerre allemands ont été libérés en décembre 1948. A l'automne 1946, les américains avaient demandé au gouvernement français de libérer tous les prisonniers allemand durant le premier semestre 1947 (demande légitime puisque la plupart avaient été faits prisonniers par les américains), mais le gouvernement français, qui considérait cet apport de main-d'œuvre bon marché indispensable à la reconstruction du pays a retardé autant que possible ces retours. Il y avait 750'000 prisonniers allemands en 1945 et encore 300'000 en janvier 1948. C'est une partie de l'histoire très occultée.

105. Le mardi 22 avril 2008 à 22:36 par Sartorius

Je cite Les Nuls de mémoire:

"Dans la petite ville d'Essaouira, au Maroc, la mosquée est rongée par des vers, et Dieu ne fait rien et perd son temps.

A Essaouira, Essaouira, les asticots grattent, Allah lanterne."

106. Le mercredi 23 avril 2008 à 03:25 par bloupps

à ratm:
A Sark ce n'est pas occulté, j'ai vu qu'ils en parlent sur leur site, des prisonniers allemands.

à Dany :
J'ai entendu dans une émission de radio, que comme nous on dit "bonjour" (ce qui littéralement voudrait dire "bonne journée" ou "profite bien de la lumière du soleil" pour être précis), au Bouthan, l'expression pour se saluer signifie à la base "tu montes ou tu descends". C'est un pays très pentu où on circule beaucoup à pied.
Curieusement dans certains ascenseurs de chez nous cette coutume s'est implantée, je ne sais par quel prodige. Donc ne désespérons pas du haro, ça viendra...

107. Le mercredi 23 avril 2008 à 16:11 par ramses

@ Eolas

Vous écriviez, à la fin de ce billet :

"Mon cœur est quant à lui déchiré entre une légitime et républicaine réjouissance de voir la démocratie l'emporter sur la féodalité et un regret dû à un goût pour l'histoire, de voir disparaître ces traditions."

Je partage entièrement votre sentiment. Une lecture attentive de certaines "minutes" du Chief Pleas m'a convaincu que notre "démocratie" n'a rien à envier à ces coutumes ancestrales. Toutes les décisions, si minimes soient-elles, sont soumises au vote et le budget y est décortiqué au "penny" près. Chacun a le droit de s'exprimer, soit directement en tant que "tenant", soit indirectement par l'intermédiaire des députés régulièrement élus. Les absents doivent se justifier et se faire représenter (ce qui eut néanmoins pour effet néfaste de permettre aux frères Barclay de "déboulonner" le Seigneur et le Sénéchal...). Comparé à nos séances à l'Assemblée nationale où ne siègent très souvent que de rares Députés, ça laisse rêveur ! Les séances sont publiques et chacun a le souci premier d'agir pour le bien commun. Le Seigneur n'intervient que rarement et sa voix n'est pas prépondérante. Chaque intervention est reproduite fidèlement sur le site internet et accessible en ligne. Je trouve ce "microcosme" particulièrement intéressant, un peu semblable à ce qui existe dans les 3 Cantons suisses ayant présidé à la création de la Confédération helvétique (Uri, Schwitz et Unterwald), dont la population restreinte procède toujours aux votes à main levée. Encore une fois, l'adage américain "small is beautiful" se confirme ! Encore merci d'avoir écrit ce billet, qui m'a permis de passer des heures de recherches sur cette île inconnue (de moi en tous cas !), en conciliant les aspects juridiques, historiques et géographiques.

108. Le mercredi 23 avril 2008 à 16:17 par ramses

C'et l'inverse que je voulais dire :

Une lecture attentive de certaines "minutes" du Chief Pleas m'a convaincu que ces coutumes ancestrales n'ont rien à envier à notre "démocratie".

109. Le lundi 28 avril 2008 à 14:33 par Libération

"Sercq. Le coup d’Etat des milliardaires "

www.liberation.fr/transve...

110. Le jeudi 1 mai 2008 à 15:24 par Geabulek

Les dessous de la réforme de Sercq glané sur Libé :

www.liberation.fr/transve...

111. Le mercredi 14 mai 2008 à 21:31 par nota

Bonjour, je viens de lire vos commentaires- au retour de quelques jours sur l'Ile de Sark- si les frères Barclay ont racheté effectivement plusieurs hotels restaurants, ainsi que la partie à droite de la rue principale, et 1/5ème de l'Ile - tout semble calme dans l'ile, beaucoup plus que dans vos propos - j'ai séjourné chez des chefs plaeds et nous avons discuté calmement de l'avenir de l'ile - je pense qu'ils vont se faire "bouffer", mais pour l'instant, ils n'ont pas très peur de l'avenir - à mon sens lorsque le golf 9 trous sera construit, il y aura un héliport sur Sercq, puis des flots de touristes à fric - alors même si c'est un peu "expansive", c'est maintenant qu'il faut y aller, après même avec de grosses économies, vous aurez du mal

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact