Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Shine on you crazy diamonds

Syd n'est plus tout seul… In memoriam Richard Wright.

(Le solo vocal est de Clare Torry)

Commentaires

1. Le mardi 16 septembre 2008 à 16:22 par ramses

Merci de cette pensée pour un "créateur", qui a marqué son époque.

Il me manquera à jamais.

2. Le mardi 16 septembre 2008 à 16:28 par dishio

C'est tout de même un soupçon plus inspirant que la star ac'.

3. Le mardi 16 septembre 2008 à 16:39 par tshirtman

oh ben nooooon, pas un autre... snif, si sid a été l'inspiration, wright a été un compositeur de talent du groupe... Il nous manqueras oui...

;_;

4. Le mardi 16 septembre 2008 à 16:40 par jide

Merci à lui, merci aux Pink Floyd...

5. Le mardi 16 septembre 2008 à 16:40 par tshirtman

Tu doit avoir de gros poil toi... comme les trolls... :|

6. Le mardi 16 septembre 2008 à 16:41 par tshirtman

argh, et j'oublie de préciser que je parle à dishio... (pardon pour le multipost, tranchez au besoin).

7. Le mardi 16 septembre 2008 à 16:47 par soooo sad panda

J'irai consoler mon chagrin en allant a la prochaine tournée d'AC/DC (tant qu'il est encore temps)

8. Le mardi 16 septembre 2008 à 16:48 par [headsup] "droit des etrangers"

www.lefigaro.fr/flash-act...

"Le rapport propose d'étendre les Rapo à quatre domaines générant un tiers des contentieux traités par les tribunaux administratifs: dans la fonction publique, dans le monde pénitentiaire, en droit des étrangers et en matière d'invalidation du permis de conduire."

9. Le mardi 16 septembre 2008 à 16:58 par Maitre Yogi

C'est toujours bon d'écouter cette musique... Dommage qu'on n'y pense pas si souvent en dehors de séquences in memoriam...

10. Le mardi 16 septembre 2008 à 17:38 par Gilsoub

Même ceux que l'on croyait immortels disparaissent... The great gig in the sky me fais toujours autant de frisson....

11. Le mardi 16 septembre 2008 à 17:39 par Jean

Enorme titre (comme l'album) de Pink Floyd... de la musique comme ça n'existe plus, malheureusement...

12. Le mardi 16 septembre 2008 à 17:47 par Monsieur le Président Turnaround.

Le coeur du petit Anatole Turnaround battait fort quand il dansait ses premiers slows, en classe verte franco-allemande, sur Shine on you crazy diamonds. C’était toujours ce morceau qu’on mettait à la fin de la boum du soir, quand le professeur d’histoire-géo venait dire qu’il fallait regagner les dortoirs. On lui répondait “Encore un M’sieur, juste un, le dernier ...” Il acceptait, sans savoir que le titre durait un quart d’heure. On rigolait un coup et on serrait fort la petite corres qu’on avait réussi à inviter. C’était il y a déjà 30 ans. Merci Richard.

Eolas:
À nos vertes années…


Discover Pink Floyd!

13. Le mardi 16 septembre 2008 à 18:01 par Nichevo

Usez et abusez; cela n'est pas répréhensible ...

14. Le mardi 16 septembre 2008 à 18:52 par Dou

65 ans...c'est moche.

Wish you were here...

Eolas:
Une des plus belles chansons du monde. Mais je ne l'ai pas choisie, j'ai préféré une compo de Richard Wright. “Wish you were here” est dédié, comme tout l'album, à Syb Barett, qui avait déjà à l'époque sombré dans une profonde dépression dont il ne s'est jamais remis.


Discover Pink Floyd!

15. Le mardi 16 septembre 2008 à 19:37 par Matthieu

The great gig in the sky... (et non "shine on you crazy diamond" comme cela s'affiche dans le player...)

16. Le mardi 16 septembre 2008 à 19:55 par Eowyn

Ma préférée reste une chanson tardive, High Hopes. Mais je crois bien que Richard Wright, s'il l'a composée, ne l'a pas chantée.

@ Jean
On en fait plus des comme ça, mais ça n'empêche pas la "jeune génération", dont je suis, de connaitre et d'aimer les Pink Floyd, au même titre que les chansons plus modernes. Voire plus.

Eolas:
Non, High Hopes est de David Gilmour et son épouse, Polly Samson. C'est un peu le testament de Pink Floyd, la Dernière chanson par excellence.


Découvrez Pink Floyd!

17. Le mardi 16 septembre 2008 à 20:21 par Fiéffégreffier

Comme vous Eowyn ! High hopes

[The grass was greener
The light was brighter
The taste was sweeter
The nights of wonder
With friends surrounded
The dawn mist glowing
The water flowing
The endless river

Forever and ever]

fr.youtube.com/watch?v=8i...

18. Le mardi 16 septembre 2008 à 20:41 par Térence

Les floyd, sûr, ça restera !

19. Le mardi 16 septembre 2008 à 20:51 par Richard G.

Ah tiens, nous avons choisi le même morceau... :-)

20. Le mardi 16 septembre 2008 à 20:51 par Mussipont

Le "Live à Pompeï" tournera ce soir en boucle chez moi...

21. Le mardi 16 septembre 2008 à 21:08 par véro

Blog très sympa...J'ai un mauvais feeling avec "les" avocats because divorce. Confrontation avec une avocate qui n'hésite pas à mentir, broder..chez le juge pour mieux défendre son client. J'avais encore des idéaux sur le rapport à la "vérité". Ce fut rude. Alors finalement, j'ai le sentiment que tout cela n'est qu'un vaste théatre!!!
Merci pour la musique

22. Le mardi 16 septembre 2008 à 21:28 par Térence

@ Vero # 19

Le devoir de défendre, le devoir définitif de partialité, et cela sans concession aucune, n'a rien d'une obligation au mensonge ; je n'ai, pour ma part, jamais menti, jamais construit un mensonge. Et ce serait une erreur de croire que tout cela n'est qu'un vaste théâtre !

23. Le mardi 16 septembre 2008 à 21:47 par envers

Why can't we reach the sun?
Why can't we blow the years away?
(Remember a Day, in "A saucerful of Secrets")

Now you feel it, a shiver and you begin
Frozen breath that scrapes across the skin
And a sound you've never heard before, you screaming
(Night of a Thousand Furry Toy, in "Broken China")

J'ai appris sa mort alors que depuis quelques jours je réécoutais souvent "Echoes". Vous l'entendez encore, la première note du morceau ?

Au tout début de "The Great Gig in the Sky", on entend :
"And I am not frightened of dying, any time will do, I
don't mind. Why should I be frightened of dying?
There's no reason for it, you've gotta go sometime."

24. Le mardi 16 septembre 2008 à 22:00 par elektra

C'est une musique qu'on ne découvrait qu'en se procurant le disque 33 tours : peu de risques d'entendre d'aussi long morceaux sur les ondes ou alors relégués à pas d'heure ....
et là surprise, il y avait des albums inouïs de bout en bout.
Et pouvoir planer (même à l'eau claire) dès 13 ans ....
Sans oublier les luttes de chapelle entre les pro pink floyd et les pro genesis ( comme beatles / rolling stones : pourquoi ne pas tout écouter ? )

merci à ces artistes pour tant de talent et d'inspiration
merci à vous eolas de les honorer si bien, ici

25. Le mardi 16 septembre 2008 à 22:07 par nicolas

je n'aurai pas cru que cette nouvelle me toucherai autant...

Adieu Richard, et merci pour tout.
Le son des pink floyd restera, et c'est bien là, la marque des géants.
L'un d'entre eux a disparu.

26. Le mardi 16 septembre 2008 à 22:07 par Ben Bernanke

Le désir de rendre accessible au plus grand nombre la compréhension d'un obscur concept technique tel que la "Justice", bravo. Delenda Carthago...
Que cela n'empêche pas notre Grand Technicien du Droit d'aimer Pink Floyd, alors là, bravo ET merci !

27. Le mardi 16 septembre 2008 à 22:45 par Cyberkek

Si je lui préfère de loin des titres plus anciens comme "meddle", c'est toujours une portion de moi qui s'effiloche à la disparition d'un tel talent. Merci d'y avoir songé.

28. Le mardi 16 septembre 2008 à 22:47 par CAROLINE

Bonjour Maitre Eolas

juste pour vous: merci pour votre blog, je suis ingénieur en physique et ne connaissais rien en droit, voitre blog me plait et m'instruit beaucoup
merci pour les pink floyd!

Caroline

29. Le mardi 16 septembre 2008 à 22:48 par leinad

la musique de Pink Floyd fut considérée, des l'époque "The Wall" comme de la musique de bobos, alors que ce qualificatif n'était pas encore inventé. déja, la critique... et Richard Wrigth qui était autodidate est mort juste un an apres un autre autodidate du clavier: joe Zawinul
(www.zawinulmusic.com/), fondateur de wheater report ou oeuvrait un certain Jaco Pastorius, mort dans un bar....
le deces d'un musicien me chagrine toujours.


30. Le mardi 16 septembre 2008 à 23:01 par RG

@Eolas "Le solo vocal est de Clare Torry"

J'ose dire que j'étais un vrai fan:

- Je l'ai vue (Clare Torry) en concert sur le même morceau, le reste du disque ayant été rejoué à l'identique.
- J'avais acheté le disque le jour même de sa sortie, j'avais évidemment tous les précédents.

C'est de la véritable composition, quelques exemples:

- Ummagumma avait remporté le prix de l'Académie Charles Cros.
- Money est composé sur une mesure à 7 temps, très rare.
- Dans Atom Heart Mother il y a du véritable classique, proche de Daphnis et Chloé de Ravel.

Il y a un an presque jour pour jour disparaissait également Joe Zawinul, nous perdons les plus grands claviers de cette époque.

Ceci dit attention: on replonge dans l'ambiance Larzac 73, ça peut attirer Bové ;-)

31. Le mardi 16 septembre 2008 à 23:08 par RG

@26 "la musique de Pink Floyd fut considérée, des l'époque "The Wall" comme de la musique de bobos"

Tout à fait d'accord.

32. Le mardi 16 septembre 2008 à 23:54 par Flexable

J'ai pleuré sur ce morceau, aujourd'hui je pleure sur le compositeur.

33. Le mercredi 17 septembre 2008 à 00:37 par Mister Cham

30 commentaires sur un billet ultra court consacré à la disparition d'un vieux baba de 65 ans qui fit des études d'architecture et pas un soupçon de droit ! Décidément chez Eolas c'est magique ! Le Floyd m'a subjugué à 5 ans grâce à un tonton qui écoutait Ummagumma en boucle. La foi ne m'a jamais quitté depuis. Voir la ferveur toutes générations autour de ce groupe et l'émotion provoquée par la disparition du membre le plus discret malgré son immense talent me réconcilie avec une partie de l'humanité !

34. Le mercredi 17 septembre 2008 à 01:55 par malpa

32 ou 33 ans que je n'avais pas écouté Shine on you Crazy Diamonds. Et il me vient des choses qui ne m'étaient jamais venues à l'époque... Que le son est le même que le Abbey Road des Beattles, ça c'était pas trop dur, et aussi que l'origine de cette musique se trouve peut–être dans la dernière polonaise "Fantaisie" en La majeur op.61 de Chopin. Pas la mélodie bien sûr, mais la même montée vers un décrochage extatique...

35. Le mercredi 17 septembre 2008 à 09:39 par toto

Triste journée que celle d'hier ! J'ai passé la soirée à regarder les photos du groupe ici :

www.davidgilmour.com/

36. Le mercredi 17 septembre 2008 à 10:36 par FC

Un grand "bravo" au Figaro qui se débrouille pour lui attribuer "Wish you were here". Jusqu'où le maljournalisme va se nicher...

www.lefigaro.fr/musique/2...


Rick Wright, une poignée de chansons vraiment très bonnes dans les premières années Floyd. Qui m'ont vraiment marquées. "Remember a day", "See-saw", "Summer 68"... Et bien sûr "The great gig". Plus très créatif après, si je ne m'abuse. Mais je ne connais pas les albums solos.

37. Le mercredi 17 septembre 2008 à 13:56 par Nemo

Pour ma part,"Hey You" est un des plus beaux morceaux de pop/rock progressif.


Découvrez Pink Floyd!

38. Le mercredi 17 septembre 2008 à 14:30 par Stin

"The great gig in the sky" tourne en boucle depuis 2 semaines sur mon balladeur, un des solos les plus aériens qui soient, retrouvé par hasard dans les méandres de mon disque dur comme un "mauvais" préssentiment.

Allez, je m'en remets une petite louche...

39. Le mercredi 17 septembre 2008 à 15:00 par Ferdi

@RG
Des mesures à 7 temps, c'était rare à l'époque pour le monsieur tout le monde, pas vraiment dans l'absolu ...
La musique Rom (les gitans) est pleine de morceaux avec des signatures rythmique peu usuelles. Ce sont les spécialistes depuis toujours du 7/8 ce qu'on peut entendre comme une mesure incomplète (3 temps et demi) ou une mesure complète de 7 temps si votre cerveau arrive à décomposer la mesure à la croche.

Dans le même ordre d'idées, un félé du jazz (entre autres) du nom de Franck Zappa arrivait à composer des morceaux en 13/12 ... c'était un furieux, écoutez "Joe's garage" par exemple, bonjour la méningite !
Quant à essayer de jouer ses trucs au piano, je suis sur que même Liszt avec ses mains gigantesques aurait eu des problèmes.

@ Leinad (29)
Jaco Pastorius ... mon idole ... mais ça ne vous rajeunit pas tout ça ! :)

40. Le jeudi 18 septembre 2008 à 08:51 par Guile

Vous prlez même de musique sur ce blog, et là, je me sens obligé de lancer un débat du fonc des ages....

Quel est selon vous, le plus grand groupe de rock de tous les temps??

Pour moi Queen est en tête: Un chanteur de loin meilleur que tous ces concurrents directs, un guitariste créatif au son si particulier, et un ensemble incroyable sur scène, avec des tubes intemporels...
A vous de vous exprimez...

41. Le jeudi 18 septembre 2008 à 08:52 par Guile

Je voulais dire "du fond des âges"... dsl

42. Le jeudi 18 septembre 2008 à 09:54 par Caribou

Vous serez peut-être intéressé d'écouter ce podcast mis en ligne par ArteRadio à l'époque du décès de Syd Barrett :

www.arteradio.com/sons/11...

...Louis

43. Le jeudi 18 septembre 2008 à 15:07 par Pink Project

En voulant te remercier, Maître, j'ai interrompu le concert. Et zut.
C'était un grand !

44. Le jeudi 18 septembre 2008 à 17:04 par ramses

@ Leinad 29

Vous m'apprenez le décès de Jaco Pastorius... Il devait être bien jeune encore... Je possède son CD de 1976 chez Epic, il parait avoir une trentaine d'années sur la photo. C'était effectivement un immense bassiste. Tous ces musiciens, qui ont été mes idoles et qui disparaissent les uns après les autres, quelle tristesse. Merci, Maître pour ce billet "hommage".

45. Le jeudi 18 septembre 2008 à 19:16 par Régis Hulot

Bonne idée de modérer entre 22h00 et 07h00... cela fait un peu "couvre-feu", mais cela doit aussi vous permettre de dormir un peu.

Je dois dire que j'ai été saisi par l'annonce de la mort de Richard, dit Rick, Wright. 65 ans, cela fait à peine dix ans de plus que moi, et je ne peux que sentir le vent du boulet.
Je me souviens de ce 21 juin 1974, à Poitiers. Le Floyd y donnait un de ces innombrables concerts entre deux avions, entre deux déplacements en car - quand on regarde le programme de leurs apparitions en public, on se demande s'ils n'ont pas passé plus d'heures en voyage que sur scène. Ce fut pour moi, qui les avait découverts grâce à un camarade de fac qui possédait une chaine hifi Dual et un casque d'écoute (un petit luxe à cette époque), une révélation musicale. J'avais passé pas mal d'heures allongé sur la moquette à me repaître de cette musique qui n'avait tellement rien à voir avec la soupe ordinaire servie par les radios "pour teenagers" de l'époque. Et je les voyais enfin, ces quatre garçons qui faisaient à l'époque tout pour passer inaperçus, préférant de loin qu'on admire leur musique plus que leurs personnages.
Ah! Echoes dans cette immense salle où, malgré la saison il faisait plutôt froid, avec le son en quadri qui vous tournait autour (du vent et des corbeaux) pendant que montait l'énorme soleil orange. C'est, me semble-t-il, ce soleil couronné de fumée qui va être repris au cours des années sous forme d'écran circulaire que ne reniera pas Waters quand il est parti faire une carrière solo (A Bercy en 1984 - concert un peu décevant, selon moi). Et ces deux voix, Gilmour et Wright qui se répondent...

Mais le voilà parti, retrouver Syd dont la vie a été certainement terrible, rongé qu'il était par les névroses dont il n'a pas pu sortir. Rick, étonnement discret, "viré" un temps par Waters, "récupéré" par Gilmour, va non seulement manquer à tous ses fans, mais sa disparition est un signe, comme l'assassinat de Lennon le fut: l'un des quatre parti, nous devons nous rendre à cette évidence qu'un part de nous-mêmes s'en va également.

Allez, une note un peu moins triste. Il nous reste la musique. De la musique avant toute chose, disait le poète.

RH

46. Le jeudi 18 septembre 2008 à 22:07 par RG

@44 Ramses "Pastorius.... C'était effectivement un immense bassiste"

On le voit ici dans "Slang", joué avec une seule basse:
fr.youtube.com/watch?v=Rd...

car il le jouait aussi à deux basses dans les concerts de Weather Report. Il lançait une séquence en boucle sur une première basse puis continuait de jouer sur une seconde.

En très bon bassiste il reste Stanley Clarke qui est venu jouer chez Gascogne en juillet 2007:
www.ledauphine.com/jazz-i...

47. Le vendredi 19 septembre 2008 à 15:39 par Didier V.

Et oui, c'est fini, tout espoir d'assister à un concert du Floyd c'est envolé. J'ai assisté aux prestations du groupe éclaté, Waters etc. mais au grand jamais au complet. Grande tristesse. Une partie de mon adolescence s'estompe. Allez, écoutons et faisons découvrir ces mélodies aux jeunes et futur générations

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« septembre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Contact