Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

On l'a échappé belle

Le terrorisme ne connaît pas le repos, et cette nuit, nous l'avons échappé belle :

Paris (Agence Blog Presse) - 25-12-2008 : Le ministre de l'intérieur Michèle Aliot-Marie a tenu une conférence de presse sur un incident majeur lié au terrorisme international. Cette nuit, a-t-elle révélé, un religieux radical turc est entré dans notre espace aérien et a laissé une quantité très importante de colis suspects dans nos foyers. Cette attaque, a révélé le ministre, a été planifiée pour coïncider avec l'anniversaire de la naissance d'un leader religieux radical révéré par les musulmans dans le monde entier, né dans les territoires occupés, dans la ville de Cisjordanie appelée Bethléem.

Cette nouvelle est à prendre avec le plus grand sérieux, a-t-elle continué, et la Sous-Direction Anti-terroriste (SDAT) est saisie de l'affaire. Le ministre a rappelé que le leader religieux dont cet attentat marque l'anniversaire est connu pour avoir reçu un fort soutien matériel de leaders politico-religieux Iraniens, déjà connus des services de police pour avoir introduit des matériaux non comestibles dans des denrées alimentaires. Le leader religieux dont l'attentat de cette nuit vise à commémorer la naissance est connu pour avoir causé de nombreux troubles en Palestine avant d'être arrêté par une coalition israëlo-italienne, condamné à mort et exécuté, conformément aux lois internationales a précisé le ministre. Des arrestations auront lieu d'ici les prochains journaux télévisés, a conclu le ministre, sans préciser quelles pistes seraient exploitées.

Le Président de la République a chargé le Garde des Sceaux de préparer un projet de loi afin d'adapter la procédure pénale aux nouvelles formes de terrorisme, qui permettrait de prolonger la garde à vue jusqu'à 2 ans, et de repousser l'entretien avec un avocat à l'issue de la première année. Les moyens nécessaires seront prélevés sur le budget du ministère du logement : « À quoi cela servirait-il, m'ame Chazal, a déclaré le président sur l'antenne de TF1, que les Français aient un logement si c'est pour que le premier terroriste turc venu puisse y déposer des colis suspects ? ». Cette annonce a provoqué la colère des associations pour le droit au logement qui ont fait observer que cette nuit, une SDF avait dû accoucher dans une étable.

Ouf. On a eu chaud.

Joyeux Noël à tous. Et si vous avez trouvé un de ces colis suspects, SURTOUT ne l'ouvrez pas et envoyez-le moi par Chronopost à mon domicile. La sécurité avant tout.

(D'après Thoreau)

Commentaires

1. Le jeudi 25 décembre 2008 à 12:48 par Suzanne

:-) Joyeux Noël à tous!

2. Le jeudi 25 décembre 2008 à 12:56 par Menerith

Joyeux Nöel!

3. Le jeudi 25 décembre 2008 à 12:56 par Irgoff

Joyeux Noël Maître. Votre billet dit vrai ; j'ai reçu de nombreux colis venus appuyer cette sensation d'insécurité. J'hésite à vous les envoyer, ne voulant vous exposer au danger.

4. Le jeudi 25 décembre 2008 à 13:03 par azerty

Oh, oui on a eu chaud.

Par contre, proportionnellement à l'âge moyen des victimes possible du boutefeu turc, 2 ans je trouve cela plutôt léger. Alors moi je préconiserais le rétablissement de la guillotine pour les colis 36x62x6.

Bonnes fêtes à ceux qui sont concernés!!

5. Le jeudi 25 décembre 2008 à 13:04 par Rage

Formidable! Par contre, je défie toute SDF de se trouver une étable tranquille pour accoucher... Un parking peut-être? ^^

6. Le jeudi 25 décembre 2008 à 13:17 par tinotino

Je doute que les gens se plaignent du terroriste dont vous parlez. Quant à vous renvoyez ces colis, désolée Maître, mais dans ma grande abnégation, j'ai décidé de prendre ce risque pour vous. Je ne voudrais tout de même pas que le maître de ces lieux pâtisse de mon trop plein d'altruisme, je m'en voudrais. :) Joyeux Noël !!!!

7. Le jeudi 25 décembre 2008 à 13:52 par Lumina

Saint Nicolas, c'est le 6 décembre, pas le 25 décembre.

8. Le jeudi 25 décembre 2008 à 14:35 par david

on connait le fin mot de l'histoire. on va aller nous pêcher une dizaine de pequenots altermondialistes dans un trou perdu du Cantal ou du Larzac pour aide illégale à l'entrée sur le territoire, quelques uns seront relâchés relativement rapidement, les autres seront maintenus en détention pour apppuyer la version officielle jusqu'à ce que ça se tasse dans les médias. Parce que si on poussait l'enquête un peu trop loin, on tomberait là dessus : http://www.humanite.fr/2002-12-25_Societe_-Fetes-Saint-Nicolas-et-Coca-Cola-ont-accouche-du-celebre-barbu et ça m'étonnerait bien qu'on s'attaque à de si importants intérêts financiers.

Eolas:
L'Huma n'a pas changé. Toujours incapable de faire de l'info, ça reste un organe de propagande. Le père noël invention de Coca Cola, c'est faux. D'abord, Pepsi a utilisé un père noel tout rouge dès 1926 (1931 pour Coca), et on a des père noël rouge dès le 19e siècle.

9. Le jeudi 25 décembre 2008 à 14:45 par v_atekor

Et en plus je parie que la SDF n'avait même pas 16 ans! Encore une immigrée ...

joyeux noël

10. Le jeudi 25 décembre 2008 à 15:51 par Adrien

Maître j'ai subit les conséquences de cet attentat puisque six bouteille d'un liquide doré produit en Béarn ont été déposé chez moi. Plus un certain nombre de produits basques (donc lié à ETA). Que dois-je faire?

Et joyeux noël à tous.

11. Le jeudi 25 décembre 2008 à 15:55 par William

Bonjour,

Il me semblait que le terroriste turc passait vers le début de ce mois, comme le pense Lumina en 7, et que sa zone d'attaque était plutôt le Nord et l'Est de la France. Celui auquel on vient d'échapper serait, paraît-il, d'origine nordique, on dit que sa base serait dans le Nord de la Finlande ...

Noyez Joël quand même ! ;o))))))

A+ William.

12. Le jeudi 25 décembre 2008 à 15:59 par Françoise

Joyeux Noël Maître Eolas, et merci pour ce billet plein d'humour... ravageur.

13. Le jeudi 25 décembre 2008 à 16:01 par ramses

Cher Maître,

Une fan de votre blog a déposé au pied de mon sapin un appel pressant à votre attention : "All I want for Christmas is you". Je m'empresse de vous le faire suivre.

Joyeux Noël !

14. Le jeudi 25 décembre 2008 à 16:06 par oxil

Joyeux Noël à vous aussi =)

15. Le jeudi 25 décembre 2008 à 16:10 par didier Schneider

Les vœux de notre Président.

16. Le jeudi 25 décembre 2008 à 16:29 par all

Démago !

Eolas:
Joyeux Noël à vous aussi !

17. Le jeudi 25 décembre 2008 à 17:14 par Frédo

maître, vos clients ont plus besoin de vous que de moi

alors, la main sur le coeur et évidemment sans arrière pensée moi aussi je me sacrifie!!!

18. Le jeudi 25 décembre 2008 à 18:13 par machin

"coalition israëlo-italienne"...

hum...hum... c'est un trait amusant mais qui n'est pas conforme à la réalité historique (et c'est le prétexte majeur de l'antisémitisme d'origine chrétien).

Eolas:
Sans vouloir gâcher la surprise, il y a quelques autres approximations dans ce billet.

19. Le jeudi 25 décembre 2008 à 18:15 par Lazarrea

Cher Maïtre,

Bravo

Merci

Et Joyeux Noël (ainsi qu'aux aimables visiteurs de ce blog).

20. Le jeudi 25 décembre 2008 à 18:39 par berli

Bonnes festivités.

21. Le jeudi 25 décembre 2008 à 18:44 par villiv

vous voulez dire que je ne suis pas le seul visé par ces attaques ?

je suis a demi rassuré, mais m'empresse naturellement de.... vous envoyer mes colis...

MAIS NON, je m'empresse naturellement de.... démentir :

il ne s'agissait de rien de grave, en tout cas de mon côté...

juste un magnifique gilet bien utile pour descendre les poubelles (blague déposée (c) )

Oserais-je inciter tout le monde à faire de même (démentir après avoir ouvert... bienvenue "goudurix" comme dirait l'autre ?)

Argh, je sais, c'est dur !

Pour les moins (ou les plus?) téméraires, envoyez-les effectivement chez Eolas ;-)

Sinon, je ne sais pas

En tout cas : Noyeux Joel n'a tous !!!!

22. Le jeudi 25 décembre 2008 à 18:51 par PMB

Aucun colis chez moi :

- On se voit avec mes enfants début janvier.

- Et j'ai mis de la poudre arrêt-curé au pied de la cheminée.

23. Le jeudi 25 décembre 2008 à 19:00 par Lilly

Joyeux Noël!!! Et merci

24. Le jeudi 25 décembre 2008 à 21:07 par Guile

Joyeux noel a tous, et attention à la crise de foie...

25. Le jeudi 25 décembre 2008 à 21:13 par max

"un religieux radical turc " Attention ,le fourbe voyagerait en traineau tiré par des rennes. Nedeleg laouen !

26. Le jeudi 25 décembre 2008 à 21:25 par kli

"Eolas: L'Huma n'a pas changé. Toujours incapable de faire de l'info, ça reste un organe de propagande. Le père noël invention de Coca Cola, c'est faux. D'abord, Pepsi a utilisé un père noel tout rouge dès 1926 (1931 pour Coca), et on a des père noël rouge dès le 19e siècle." Vous jouez avec les mots. Ce costume a été popularisé par Coca-Cola. Avant, il y en avait de toutes les couleurs, aujourd'hui, le père noël est uniquement représenté en rouge et blanc. M'enfin bon, si ça vous avez besoin de ça pour dénoncer l'huma comme "organisme de propagande" (anti coca-cola ?), tant mieux pour vous.

Eolas:
Le père Noël était devenu exclusivement rouge et blanc bien avant coca cola. D'après l'admirable travail effectué par Alain Korkos, c'est en 1875 que la couleur rouge fut fixée définitivement, par Louis Prang, l'inventeur de la carte postale. Soit 56 ans avant que Coca Cola ne fasse, en 1931, son grand virage marketing et cible désormais les enfants via l'image du père Noël. Si vous prenez l'Huma pour un organe d'information, tant pis pour vous.

27. Le jeudi 25 décembre 2008 à 22:38 par Rol-Tanguy

Merci pour ce billet fort bien vu.

Quant à l'article de l'Humanité, vous n'avez pas du le lire avant de préter au journal l'idée que "Le père noël (était une) invention de Coca Cola". L'article décrit même de manière fort précise et documentée l'histoire du père noël à travers les siècles, et ne dis pas non plus que c'est Coca Cola qui a vêtu le père noël de rouge. Je comprend que vous ne preniez pas la peine de lire un journal que vous pensez être un organe de propagande, mais dans ce cas, ne lui faites pas dire ce qu'il ne dit pas.

Joyeux Noël à tous.

28. Le jeudi 25 décembre 2008 à 23:05 par brigetoun

enfin une histoire de Noël

29. Le jeudi 25 décembre 2008 à 23:13 par xas

Il semblerait qu'un religieux radical ait encore pénétré l'espace temps Schengen sur un élan démocratique en un vol d'air franc, un nouveau bol d'air frais signé Maître Eolas. Joyeux Noël

30. Le vendredi 26 décembre 2008 à 00:07 par Kris

Perso, je vous prend au mot, et je vous envoie mes paquets suspects trouvé sous mon sapin: le Quid 2008, un service à fondue, une poubelle de table en faux grès et une boite de café équitable. Heureusement que je ne suis pas suicidaire ni dépressif... Y-a-t-il dans la salle une famille normale qui pourrait m'adopter ?

31. Le vendredi 26 décembre 2008 à 00:07 par Lambda

Merci Maître pour ce Blog.

Joyeux Noël sans crise de "foi".

Lambda

32. Le vendredi 26 décembre 2008 à 00:30 par Citoyen mitoyen

Est-ce qu'un Père Noël peut être OPJ ?

Quel texte lui permet de rentrer chez les gens entre 21h et 6h du mat ?

Nan mais c'est vrai quoi...

Et puis vu les cadeaux que j'ai eu, je me dis que le mec il me connaît trop bien, c'est pas possible... il doit être de la DCRI.

33. Le vendredi 26 décembre 2008 à 00:40 par Thor

Joyeux Noël Maître,

je vous souhaite, ainsi qu'à votre famille, une bonne santé car à mes yeux c'est le plus important.

34. Le vendredi 26 décembre 2008 à 01:25 par Johan

C'est bien tourné, tout à fait actuel... N'empêche que ces terroristes sont techniquement très en avance sur nous : je n'ai aucune cheminée, les portes et fenêtres sont verrouillées selon le plan Vigie pirate niveau le plus foncé comme le préconise un média privé proche du gouvernement et, pourtant, j'ai moi aussi trouvé ces paquets suspects à mon réveil ! Nous aurait-on menti : Star Trek ne serait donc pas une fiction ?

Plus sérieusement, Maître, j'espère que votre Noël vous aura apporté, à votre famille et vous-même, (un peu de) ce que vous souhaitiez, au moins pour cette année ;) .

(Sinon, s'il y a un service à fondue qui se retrouve orphelin, je veux bien l'adopter, je n'en ai pas encore.. Je plaisante ^^ )

35. Le vendredi 26 décembre 2008 à 07:56 par Georges?

Des Ferrero rochers contrefaits destinés à donner la chiasse à tous les invités de la soirée de l'ambassadeur ?

Ces zaintégristes ne reculent vraiment devant Rien.

36. Le vendredi 26 décembre 2008 à 09:23 par Charp

Vous ne me ferez pas croire que ce n'est pas un montage des services secrets français! (avec la complicité des américains, si j'en crois certains commentaires précédents) Voilà plusieurs semaines que j'ai pu observer cet intégriste religieux (la longue barbe: un indice indubitable! On en a expulsé pour moins que cela) déposer nombre de ces colis suspects dans des lieux publics de grande affluence sous l'oeil goguenard des pandores locaux. Et distribuer des instructions codées sous forme de dépliants (je n'ai pas encore su briser le code, mais je cherche, je cherche...)

Quant au président, cessez d'en médire! Cet homme paie de sa personne. Il aurait envisagé de prolonger, pour l'exemple, sa propre garde à vue, de manière illimitée, dans des locaux sis faubourg Saint-Honoré. (avec permissions de sortie quand même: cet homme sait faire preuve d'humanité).

Dernière minute: on signale à nouveau le bris d'un caténaire. Des témoins prétendent qu'il aurait été heurté par un attelage de rennes anarchistes.

Et Joyeux Noël à vous!

37. Le vendredi 26 décembre 2008 à 09:55 par Djemaa Pascal

Bonnes fêtes de fin d'année! A bientôt! Pascal Djemaa.

38. Le vendredi 26 décembre 2008 à 10:22 par Salvatore

D'après le rédac' chef d'Intelligence Online, de source interne à nos services de renseignement, ce radical turc aurait été formé depuis les années 30 par la CIA via l'ISI pakistanais dans la lutte contre le communisme à travers le monde et contre l'Humanité en particulier, haut lieu de la subversion journalistique en carton. Ce soutien de l'Agence servirait les intérêts d'un lobby militaro-soft-drinkien états-unien. Depuis ce radical religieux turc, fort du soutien de fondamentalistes scandinaves coiffés de pakols à pointe verts, est hors contrôle et utiliserait du matériel militaire furtif américain comme le Traîneau 117 pour mener à bien ses missions. Des batteries SAM avec le dernier cri en matière de radar ont été placées à proximité de notre population la plus défavorisée pour la protéger de ces colis selon cette même source interne, toujours en coordination avec la politique de relance du pouvoir d'achat O_o. Suite à ces révélations, le rédacteur en chef d'Intelligence Online a été placé en garde à vue. Il pourra fêter Noël l'année prochaine selon le Juge d'Instruction anti-terroriste. Un mandat d'amener a été également lancé contre un avocat masqué qui selon les fuites proche des milieux autorisés, ferait partie du Dati International Fan Club :D

Vu le caractère hautement confidentiel de cette information, il vous est prié de détruire ou d'avaler ce message après lecture (eh oui ! fallait investir dans un portable 12' !).

Sur ce, joyeuses fêtes à tous ;)

39. Le vendredi 26 décembre 2008 à 10:24 par ir76

Ouf, merci de nous avoir alerté ! je vous adresse illico le paquet à peine entrouvert soi-disant expédié par ma belle-mère ! Votre sens du sacrifice vous honore.

40. Le vendredi 26 décembre 2008 à 10:50 par Dav

Je vous envoie ça à quelle adresse?

41. Le vendredi 26 décembre 2008 à 11:08 par styves

Hilarant ce billet ! Je rajouterais que d'un point de vu juridique et fiscal, toute donation est suspecte par nature, il faut redoubler de vigilance, surtout en ce moment ! JN !

42. Le vendredi 26 décembre 2008 à 11:25 par pamina

Joyeuses fêtes à tous!

43. Le vendredi 26 décembre 2008 à 11:43 par DRH

Maître,

Ayant eu des chocolats immangeables (contrefaçon, péremption...?), je ne vous les envoie pas.

Mais pour 2009, je vous souhaite que le parquet fasse appel de tous les placements en détention provisoire de vos clients. Comme ça je suis sûr que vous serez "bien content."

Bonnes fêtes à tous.

44. Le vendredi 26 décembre 2008 à 11:45 par Mathaf Hacker

Selon des sources proches du ministère de l'intérieur, un dangereux terroriste, déguisé en charbonnier, se ferait passer pour un Père Noel. Un dénommé Olentzero :

http://fr.youtube.com/watch?v=BLfaR-N6gEQ

Joyeux Noël !

45. Le vendredi 26 décembre 2008 à 11:47 par Karim

Cher Maître, que signifie SDF si ce n'est Sans Demoiselle Fixe ? Et apparement, le "terroriste" en question en serait un(e) ? Joyeuses Fêtes.

46. Le vendredi 26 décembre 2008 à 12:16 par Poisson d'avril

Z'auriez pas confondu le 1er avril et le 25 décembre, Me Eolas ? :-)

47. Le vendredi 26 décembre 2008 à 12:18 par J M

ALors là, je vous arrête tout de suite: il est impossible, compte tenu de la cinétique de l'engin en question, que sa construction soit humaine. En effet, il a été observé des accélérations au delà de 2000G (c'est la maximum que nos magnifiques instruments Made in France puissent mesurer) dudit engin. Il est en outre formellement attesté que l'engin avait l'apparence d'un traineau (un traineau !!) tiré par ..... des rênes. Or, lorsque l'on connait la corpulence et la force de l'animal en question, de même que sa capacité a voler aussi bien qu'un fer a repasser, même lancé avec force, il semble évident qu'il ne puisse être terrestre. En conclusion, le suspect est d'origine extra terrestre, ou bien .... simplement divin. Ceci foule au pied vos extravagantes suspicions sur une coalition Israélo-Arabo-Indo-Européenne. Heureusement que le bon sens refait surface quelque fois.

Joyeux Noël.

JM

48. Le vendredi 26 décembre 2008 à 12:23 par passant par là

Maître, pourriez-vous s'il vous plaît nous éclairer sur la garde à vue de l'infirmière? Vous parait-elle justifiée?

49. Le vendredi 26 décembre 2008 à 12:34 par Kemmei

Même à Paris nous avons été visés ! Tant que les terroristes se contentaient de comploter dans des épiceries pour empêcher les provinciaux de venir envahir la capitale ils restaient sympathiques, mais là ça va trop loin.

Merci pour ce billet. ;-)

50. Le vendredi 26 décembre 2008 à 13:49 par bayonne

@40 passant par la

l'article du cpp :

legifrance

ma foi tuer un enfant me parait etre une raison rempli par l'article 63. le fait qu'elle soit infirmiere, deputé, ou franc macon ne change rien. J'ai cru comprendre que la justice s'applique tous simplement.

51. Le vendredi 26 décembre 2008 à 15:06 par Lumière Noire

Joyeux Noël à tous et merci pour ce billet hilarant (et néanmoins très bien documenté)!

- Peu de Chrétiens savent à quel point Jésus est reconnu et respecté par (nous) les Musulmans,

- A quel point son retour (islamique) est attendu par l'ensemble de la Oumma (communauté musulmane planétaire),

- Donc à quel point les Musulmans se désolent du mercantilisme enveloppant désormais la foi chrétienne en période de l'Avent,

- Où les bûches (de Noël) font des rondins sur les étalages 15 jours avant la date,

- Où la messe de minuit est à ranger au rayon des antiquités pharaoniques (quoi? encore eux!?),

- Où Bernard T. se fait appeler Oscar le soir du 25 courant aux doubles frais du contribuable (qui non content de lui avoir versé quelques menus 450 millions sonnants sans trébucher, n'aura pas intérêt à zapper la redevance TV en sus...),

- Où il m'étonnerait que la galette des Rois ne jaillisse des starting-blocks (ou - blogs) dans les heures à suivre (parce que l'Epiphanie, pfff!, qui s'en soucie mon brave? La frangipane, ça c'est du lourd!),

- Le tout arrosé de Coca (maître Eolias a parfaitement raison, Saint -Nicolas n'est pas né d'un puissant rot pétillant!).

- Quant au survol du territoire par un barbu non déclaré, non passé au screening des portiques aéroportuaires où l'on pourra bientôt zoomer sur le grain de beauté qui vous décore la boule (de Noël, of course), qui porte une djellaba quatre fois trop grande bourrée de tas choses indicibles (poupées B. à petites culottes de dentelle, GI Joe de retour d'Irak, souliers turcs profilés "spécial lancer", et j'en passe, mais que font MAM, la police et Goldorak?

- Et l'autre-là, la SDF qui pond son immigré dans une étable, faudrait - t- y pas la mettre en garde à vue pour qu'elle avoue ce qu'une autre qu'on connaît tous ici refuse obstinément de nous dire : " L'âne ou le bœuf, qui est le père!?"

- Et les Rois Mages - là, c'est t'y pas 3 du gang des Panthères Roses? Avec toutes leurs couronnes, leurs colliers et leurs bagouzes qui en jettent? Y paraît que leur cri de ralliement est : "Tous à l'Etoile, et pas de Cartier!"

Mais je m'égare (de Saint-Nazaire).

Très joyeuse gastro digestion, bonne récupération grippe, et pharmaceutiques douces heures!

52. Le vendredi 26 décembre 2008 à 15:28 par Eolas a-t-il un don de voyant ?

c/c de la presse ce jour : Un engin explosif opérationnel a été découvert et désamorcé jeudi midi dans l'enceinte du Centre européen de rééducation du sportif (CERS) de Capbreton (Landes), mais cet acte n'a pas été revendiqué, a-t-on appris de sources judiciaires.L'engin était "a priori rudimentaire" et "aucune revendication ni inscription" n'a été remarquée sur les lieux, a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête sur place.

53. Le vendredi 26 décembre 2008 à 15:43 par Cobab

« Un engin explosif opérationnel a été découvert et désamorcé jeudi midi dans l'enceinte du Centre européen de rééducation du sportif »

Brûlons les camps de rééducation ! Solidarité avec le sportif !

54. Le vendredi 26 décembre 2008 à 16:26 par Laurent

Joyeux Noël au maître des lieux ! Je vous propose une pause cinéma pour les fêtes.

55. Le vendredi 26 décembre 2008 à 16:56 par ramses

@ Lumière Noire 51

- Peu de Chrétiens savent à quel point Jésus est reconnu et respecté par (nous) les Musulmans

- Et l'autre-là, la SDF qui pond son immigré dans une étable, faudrait - t- y pas la mettre en garde à vue pour qu'elle avoue ce qu'une autre qu'on connaît tous ici refuse obstinément de nous dire : " L'âne ou le bœuf, qui est le père!?"

Votre seconde phrase contredit malheureusement la première... C'est dommage.

- Où la messe de minuit est à ranger au rayon des antiquités pharaoniques (quoi? encore eux!?)

Les Eglises étaient pleines le 24 au soir, ne vous faites pas de souci pour la chrétienté, elle se porte toujours à merveille.

56. Le vendredi 26 décembre 2008 à 17:18 par Lumière Noire

@ 48, en passant par là :

Le pharmacien (au féminin) que je suis, et qui travaille parfois en hôpital (car il y a toujours une pharmacie dans un hôpital) porte à votre connaissance que :

- l'immense majorité des infirmières ne connaissent pas grand chose aux médicaments.

- parce que leur rôle est de les administrer, pas d'être pharmaciens ni médecins.

- l'ordonnance hospitalière (car il y a toujours des prescriptions écrites par le médecin, comme en ville, pour que le pharmacien délivre les produits, c'est le but de la tournée de visites dans les chambres par le médecin) doit être exécutée par l'infirmière (il y est inscrit les heures d'administration des médicaments).

- cette ordonnance arrive dans la pharmacie de l'hôpital qui contrôle la prescription (et parfois rappelle le prescripteur ou l'infirmière pour euh... rattraper les bourdes "clarifier" le traitement).

- Puis les produits sont délivrés pour administration au malade (bien portant que nous sommes tous).

- Mais il y a aussi certains produits, utilisés à haute fréquence dans les services (alcool, éosine, coton, sérums de perfusion, aiguilles, seringues, poches, bassins, sondes, compresses, huiles de massages, etc, et que le dernier ferme la porte) qui nous sont demandés hors ordonnance, sur de simples listings d'approvisionnement du service, que la pharmacie est amenée à délivrer pour être stockés en vrac dans un local du service en question (fermé à clef).

- A l'hôpital, chaque service (chirurgie, maternité, ophtalmologie, médecine générale, long séjour, psychiatrie, etc) a donc sa propre mini-pharmacie courante à portée de main.

- Et l'équipe pharmaceutique de l'hôpital passe son année à visiter ces armoires à pharmacie dans tous les services. Tout est contrôlé chaque semaine, voir chaque jour pour les produits les plus dangereux. Parce que les personnels soignants (sans doute débordés, je ne leur jette pas la pierre, mais aussi négligents, parfois) ne respectent pas toujours la minutie pharmaceutique du rangement. Alors les boîtes valsent, les couvercles (où sont inscrits les dosages) volent, et parfois le dangereux désordre survient.

- Or tout pharmacien, de ville comme de champ, sait qu'en pharmacie, le désordre est synonyme de mort subite. C'est notre hantise à tous, c'est pourquoi nos tiroirs sont si bien rangés. On y passe un temps fou, et chaque fois que vous entrerez dans une officine, vérifiez donc le comptoir : on ne laisse jamais traîner un médicament (que le client précédent n'a pas voulu, par exemple), pour éviter de le mettre dans votre sachet, par erreur, à la fin de notre délivrance. Le produit qui "traîne" est immédiatement repositionné à sa place de stockage, même si cela doit faire patienter quelques secondes de plus le client suivant.

- Pour la délivrance de solutés de perfusion, et de tout ce qui est injectable, la concentration du pharmacien devient soudain phénoménale : ces médicaments (ainsi que les stupéfiants) sont nos bêtes noires, le risque y est maximal, absolu, et sans espoir. On a le cœur qui bat plus fort, on cesse de bavarder entre collègues (ou avec le client, ou avec l'infirmière). On relit MILLE FOIS l'ordonnance, l'étiquette, le dosage, la posologie, les contre-indications et les effets indésirables (y compris la mort).

On vérifie l'âge et le poids du patient, ses antécédents, ses allergies et autres. Parce que injecter, c'est toujours un acte définitif, comme une condamnation à perpète. Ou ça soigne, ou ça fait du dégât. On a lâché le fauve médicament dans le corps, impossible de le récupérer en cas de pépin, comme on le pourrait par un lavage gastrique et des vomissements pour un comprimé.

Et la perfusion, c'est le pire des cas : le lion est directement envoyé dans le sang, même pas freiné par le temps d'absorption des muscles. Il arrive en méga-haut débit au cœur, au foie, aux poumons, dans les reins ou le cerveau, bref, il foudroie les organes vitaux. Et le débit va dépendre de la vitesse donnée au perfuseur par l'infirmière : plus le goutte-à-goutte est lent, plus on aura de chance de freiner l'issue fatale.

Le petit malade, de ce que j'ai compris, avait une forte angine depuis plus de trois jours, avait consulté déjà deux médecins de ville. Le deuxième médecin a conseillé l'hospitalisation pour qu'on réhydrate un peu ce petit bout qui ne s'alimentait plus convenablement, et qui faisait en plus une forte fièvre. Ce médecin a très bien fait. Angine, diarrhée et fièvre ensemble, c'est très mauvais pour nos p'tits gars.

A l'hôpital, on devait simplement perfuser du sérum glucosé (c'est de l'eau avec du sucre) très important pour le cerveau. Le sucre est le seul aliment du cerveau, sans lequel ce dernier se met en grève. Ce sérum, qui est fabriqué avec une eau exceptionnellement pure, évidement, on peut même le boire au goulot, c'est du sirop léger.

Mais l'infirmière (rapidité, débordement, mauvais rangement dans l'armoire à pharmacie, négligence, ou même racisme sous-jacent) n'a :

- soit pas bien lu l'ordonnance (à l'hôpital aussi, les médecins écrivent comme des cochons!),

- soit pas attrapé la bonne poche (ou ampoule) de sérum dans la mini-pharmacie du service,

- pas lu et relu son étiquette posément (3 secondes), obligatoire,

- pas relu avant de l'introduire dans le perfuseur, obligatoire,

- pas relu avant de piquer la veine, obligatoire,

- pas relu avant de tourner la molette pour lancer la perfusion, obligatoire.

Le petit gars avait sans doute perdu plein de sels minéraux (angine + fièvre = transpiration, ça s'évapore) et de vitamines et s'affaiblissait par manque d'alimentation.

En ville, on aurait recommandé de lui faire boire du coca-cola (Ach! nous y revoici!), qui je le rappelle, était au départ un simple MEDICAMENT. C'est une potion de décocté de plantes énérgétiques et remplis de sels minéraux. Avec du bicarbonate de soude pour faire les bulles.

Ca stoppe la diarrhée, ça requinque, et en plus ça aide à digérer (bicarbonate).

Inventée par un pharmacien Noir (j'en suis fière) à Atlanta, dans son arrière-boutique, pour requinquer ses clients fatigués ou diarrhéiques. La potion contenait entre autres de la décoction de feuilles de coca (et donc de la cocaïne) ainsi que du jus de noix de Kola, d'où son nom.

Et si Coca n'a pas inventé saint-Nicolas, la deuxième guerre mondiale a DIFFUSE la boisson et le barbu volant aux quatre coins de la planète, via un protocole d'accord entre Coca et l'armée américaine : débarquement de GI's = débarquement de Coca.

Ce qui fait que tous les médecins, pédiatres et pharmaciens de la planète savent parfaitement conseiller le petit verre de coca (dégazéïfié en remuant une cuillère dans la potion pour éviter le burp salvateur qui pourrait faire tout recracher au petiot) en cas de fatigue passagère.

Même chose pour les petits vieux en maison close de retraite. Papy a une faiblesse? Hésite pas, mon gars : un coca (attention : toujours très frais!) et ça repart.

Ensuite le Coca a été tellement apprécié pour son goût que c'est devenu une boisson courante.

En clair, l'Africaine que je suis vous dit ceci : à force de ne s'enorgueillir ne vouloir dispenser qu'une médecine "scientifique" poussée aux extrêmes, car il est toujours extrémiste de vouloir piquer une veine, l'Occident Chrétien euh, les pays riches cultivent les germes de leur propre mort.

Là où n'importe quel "pauvre" (mais le sont-ils vraiment?) de la planète, sans Sécu ni mutuelle, serait passé devant les portes de l'hôpital sans y entrer, faute de pécule, et donc se serait contenté d'un Coca (chaud) vendu par le vendeur en pousse-pousse sévissant devant l'entrée (dudit hosto) pour requinquer son petiot, "l'avancée médicale stupéfiante de ces 20 dernières années, sic" a obligé le médecin de ville à se couvrir en faisant entrer le p'tit gars à l'hôpital.

L'hôpital a voulu se couvrir en lui prescrivant du sérum glucosé.

L'infirmière l'a découvert (au moins au niveau du bras) pour lui envoyer du chlorure de magnésium en ADSL. Médicament qui, à toute petite dose, est un simple laxatif. On le donne justement aux vieux qui peuvent plus trop...euh, plus bien...euh, y font plus caca, quoi!

Par contre à forte dose ce petit chat de rien du tout se transforme en bête féroce : il ralentit puis arrête le cœur.

Tellement même qu'on le met dans le mélange américain pour tuer les condamnés à mort là-bas.

Le père et la mère gueulaient comme des putois à la mort imminente de leur rejeton, personne n'a voulu les prendre au sérieux.

Le père, que j'ai vu et entendu au JT de France 2 ce midi, a bien décrit les différentes phases : agitation, pâleur, yeux révulsés, puis le corps devient tout mou, chiffon, râle, la mort.

Les parents hurlaient dans le couloir, ont même demandé dans leur panique qu'on appelle les pompiers, et se sont fait sévèrement rabrouer par le personnel soignant lorsque celui-ci a enfin daigné arriver. On leur a répondu que leurs fils était somnolent à cause du produit injecté.

(Vous avez déjà vu de l'eau sucrée endormir qui que ce soit, vous??)

C'est vrai quoi, qu'est-ce qu'il y connaissent à la mort ces immigrés (peut-être sans papiers et à la CMU de surcroît!)?

C'est incroyable que ce père ait eu à pratiquer bouche-à-bouche et massage cardiaque tout seul, en plein hôpital, sans le secours d'aucune personne soignante!

A Paris.

En 2008.

Pas à Cotonou, en 1675.

Là, on n'est plus dans le médical, dans le pharmaceutique. On est dans le comportement, le relationnel, l'humain.

Total manque d'empathie de l'ensemble de l'équipe soignante pour deux parents qui appellent au secours.

On ne les croit pas, donc on ne revérifie pas la poche (réflexe immédiat de tout pharmacien). Vous aurez noté que c'est l'infirmière elle-même qui s'est rendue compte de son erreur, ce qui semble signifier que les autres membres de l'équipe soignante n'ont pas revérifié la poche quand les parents criaient. Totalement confiants et solidaires de leur collègue.

Totalement au détriment du patient.

La dynamique de groupe a joué à fond. Avec son pendant : la dynamique d'exclusion.

J'ai déjà assisté à plusieurs cas de ce type en hôpital ou maison de retraite ; d'où mon soupçon de racisme énoncé plus haut et ma propre crainte quant à une hospitalisation personnelle, de peur de subir une négligence du même type.

L'hôpital, c'est rien que des humains : ils sont malheureusement dedans exactement comme ils sont au dehors. Et donc j'y ai très clairement constaté que tous les malades ne sont pas égaux : en soins, en attention, en surveillance, etc. Les pauvres, les minorités visibles et "immigrées", les SDF, les vieux : tout y est sujet à "racisme"? Maltraitance à tous les étages. C'est à pleurer.

Manque d'éducation, d'instruction, de culture, de responsabilisation des personnels soignants: certains, livrés à eux-mêmes, fatigués, mal payés, démotivés, frustrés, deviennent de très vilaines personnes.

Le serment d'Hypocrate? Hum, hum...

Alors encore une fois, je ne jette pas la pierre sans savoir.

Mais je dis que tuer un être humain, quel qu'en soit le mode, c'est un meurtre.

Et cela vaut bien une garde à vue.

Humainement.

Psychologiquement.

Et pour l'exemple.

(Vous pouvez tranquillement vous faire opérer dans le mois qui vient, tous les soignants seront particulièrement attentifs, traumatisés qu'ils sont non pas de la mort de petit, ça c'est tous les jours, mais de la garde à vue de leur collègue. Comme quoi il suffisait de leur trouver matière à réflexion...).

Par contre, il est clair que cette infirmière n'aurait pas dû être la seule de l'hôpital à passer Noël au poste. La faute semble est évidement collective.

Pourvu que cette faute, fortement médiatisée, ne reste pas sans responsable(s) : elle se transformerait en pierre à briquet.

Qui allumerait la mèche.

Paix à l'âme du petiot..

57. Le vendredi 26 décembre 2008 à 17:40 par tinotino

@ en passant par là en 48

Pour le cas de l'infirmière, je ne sais pas exactement quelle est l'infraction visée mais cela doit certainement être homicile involontaire par imprudence, maladresse ou manquement à une obligation de sécurité (art 221-6 du CP). C'est un délit puni au maximum de 3 ans d'emprisonnement et 45 000 € d'amende. Compte-tenu de ces éléments, si c'est cette infraction qui est visée, la mesure de garde à vue est légitime.

Je l'avais indiqué sur un autre commentaire mais la mesure de garde à vue concerne les personnes mises en cause ( ce qui ne veut pas dire forcément coupable) dans la commission ou la tentative de commission d'un crime ou d'un délit puni d'une peine d'emprisonnement. Elle est décidée par l'officier de police judiciaire. La personne gardée à vue a des droits : avis à famille, avocat et médecin.

Il ne faut pas voir cette mesure comme quelque chose d'aberrant. Elle permet à la personne de s'expliquer et de fournir des élément de réponse qui seront vérifiés, suivant les cas, lors de sa garde à vue.

58. Le vendredi 26 décembre 2008 à 17:41 par JohnDoe

Rebondissement dans l'enquête sur le religieux radical turc.

Il semblerait que le terroriste se soit fait assisté d'enfants habillés de vert (chapeaux pointus compris). Rappelons que le vert est la couleur complémentaire du rouge et que le rouge est la couleur du drapeau turc...

S'agit-il d'enfants-esclaves ou d'enfants-soldats ? Notre vénérée Garde des Sceaux a dors et déjà indiqué qu'ils seront jugés comme des adultes.

Joyeux Noël à tous

59. Le vendredi 26 décembre 2008 à 17:42 par Lumière Noire

@ Ramsès, 51

Petite(s) explication(s) :

- Avant d'être musulmane, je fus catholique, plus de 30 ans. Et tous mes frères sont chrétiens.

- Et vous avez raison : pour "la SDF", j'ai forcé le trait de l'humour, façon gouaille parisienne. Car Marie, Maryam en Islam, est énormément vénérée aussi par les musulmans. La sourate 19, Maryam, est l'une des plus importantes et longues du Coran : 212 versets. Marie en Islam est : Vierge, Immaculée Conception, Mère de Jésus sans homme, "par le souffle de Dieu". Elle est la plus haute personnalité féminine du monde musulman. Confidente de Dieu. Reine de l'Univers. Et il est dit clairement dans le Coran qu'elle est la patronne (au sens "boss") de tous les anges, archanges (et autres) et prophètes de l'univers. Elle reçoit les complaintes des humains, des génies, des extra-terrestres et des Séraphins, les "emaile" au Chef (Dieu) qui lui notifie ses commentaires et trackbacks (c'est comme ici, quoi!) par mail - retour. C'est bien la Marie intermédiatrice des Chrétiens.

J'ai donc fêté Noël en famille, messe de minuit incluse.

Et, à l'heure des cadeaux, le Père Noël, ce fut moi!

(P.S : et les fêtes musulmanes sont aussi fêtées par toute la famille, musulmane ou non. C'est toujours comme ça en Afrique Noire francophone, toutes les religions coexistent, chapeautées par le vaudou en plus. Alors on n'est pas du tout intégristes, on profite du méchoui comme de la dinde!)

60. Le vendredi 26 décembre 2008 à 18:25 par ramses

@ Lumière Noire 56

Mais l'infirmière (rapidité, débordement, mauvais rangement dans l'armoire à pharmacie, négligence, ou même racisme sous-jacent)...

Vous sous-entendez qu'elle aurait volontairement injecté du chlorure de magnésium au lieu d'un soluté glucosé ? C'est grave ce que vous dites...

La confusion sur le produit est certainement dûe au surmenage, lui-même lié à un sous-effectif infirmier en milieu hospitalier. J'ai pu malheureusement constater, ayant un proche longuement hospitalisé, cette carence dans les Services... Et que vous soyez blanc ou noir, tout le monde en souffre. Il n'y a en général qu'une infirmière pour une vingtaine de patients... Ca lui laisse environ 20 minutes par jour pour s'occuper de chacun... La nuit, c'est pire...

Une façon très simple d'éviter ce genre de confusion mortelle serait de colorer différemment les étiquettes des poches de perfusion... Elles sont toutes écrites en noir sur fond blanc, sans mise en garde apparente pour les produits les plus dangereux... Et ne parlons pas des produits divers et variés injectés avec une seringue dans la poche elle-même. C'est même étonnant qu'il n'y ait pas plus d'accidents.

Ceci dit, pour les injections létales aux USA, on utilise du chlorure de potassium, pas de magnésium. Sur un adulte, le chlorure de magnésium ne peut être mortel, mais il est évident que sur un bébé, avec un goutte à goutte très rapide, l'effet se révèle catastrophique.

Dans cette affaire, l'infirmière se trouve en bout de chaîne de cette lamentable affaire... Comme le souligne Patrick Pelloux, médecin urgentiste, c'est le sous-effectif qui est en cause. Aujourd'hui, dans les Hôpitaux français, on pare au plus pressé et la qualité des soins s'est totalement dégradée, faute de personnel.

61. Le vendredi 26 décembre 2008 à 18:33 par ramses

@ Lumière Noire 59

- Avant d'être musulmane, je fus catholique, plus de 30 ans.

Vous avez de la chance, dans l'autre sens c'est impossible (apostasie).

Ceci dit, je vous remercie d'avoir édulcoré le contenu de votre message d'origine, dans un sens oecuménique. Personnellement, je respecte toutes les religions. Comme le disait le regretté Pierre Desproges, on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui...

62. Le vendredi 26 décembre 2008 à 18:57 par didier Schneider

"Inventée par un pharmacien Noir (j'en suis fière) à Atlanta, dans son arrière-boutique, pour requinquer ses clients fatigués ou diarrhéiques. La potion contenait entre autres de la décoction de feuilles de coca (et donc de la cocaïne) ainsi que du jus de noix de Kola, d'où son nom."

Noir, John Pemberton ?

Quoi que, sur la photo, il a pas l'air très clair...

63. Le vendredi 26 décembre 2008 à 23:20 par Lumière Noire

@ Ramsès 60

1/ Je n'aurais jamais osé avancer que, par simple racisme, une infirmière aurait fait EXPRES une injection létale. Mais simplement que quand on n'aime pas quelqu'un, on porte moins d'attention à ce qu'on lui fait. Porte ouverte à la négligence ou à l'erreur.

Et le mot "racisme" est à prendre dans un sens générique : anti-"étranger", mais aussi anti-vieux, anti SDF, anti-CMU, anti-tout ce qui nous fait peur en fait. Je ne fais pas une fixation sur la peau. Seulement sur le rejet conscient ou non de l'autre. Ce rejet est directement proportionnel au niveau d'instruction et d'éducation de chacun.

Ainsi, quand les parents criaient au secours, personne n'a d'abord voulu les croire. Posez-vous une seule question : "pourquoi?"

C'est pour cela que je répète : l'infirmière a posé un acte grave, certes. Mais ses collègues aussi. Injection du mauvais produit + non assistance à personne en danger (au moins pendant la durée du temps de flottement) = mort du patient. J'ai pitié de l'infirmière, j'espère qu'on ne va pas lui faire porter, à elle seule, un si grand chapeau.

2/ Je répète que le chlorure de magnésium entre dans la composition de certains mélanges "définitivement toxiques" aux USA. Ce qui n'empêche pas que son cousin du potassium soit en pole position. Potassium, sodium, calcium et magnésium sont les quatre ions qui activent le cœur. Un peu plus de l'un et moins de l'autre entraîne toujours un..."désordre", mais j'ai volontairement été imprécise tout à l'heure pour éviter que ce blog élégant ne devienne un site d'aide au suicide; Internet est un média grand public alors, ne sachant qui m'y lira, j'y verrouille en permanence ma communication.

3/Mon papa est musulman. Ma maman est catholique. Le jour de leur mariage, années 50, au Quartier Latin, Paris, France, un télégramme est arrivé pendant que ma mère remontait la nef centrale, robe blanche et voile au vent.

M'sieur l'facteur posa dans la mimine de Monsieur le Curé le papier postal informant le ministre de l'Eglise que le futur marié n'était pas de la "bonne" religion.

Le curé, la cérémonie, les invités et familles, et ma mère (qui s'en évanouit) en restèrent là : tout fut annulé céant.

Au milieu de la nef.

C'est qu'en ces temps-là, faut vous dire Monsieur, que Rome appréciait fort peu qu'une bonne fille de l'Eglise osât se commettre avec (ou contre) un mahométan pur jus. C'était tout simplement proscrit.

Or en ces temps reculés de l'après-guerre, France était encore fille aînée de l'Eglise...

Alors vous avez encore raison : sur terre, beaucoup rendent les religions plus difficiles qu'elles ne devraient l'être.

Au Bénin, ancien Dahomey et ancienne "Côte des Esclaves", d'où je viens, il est institué par voie législatives que toutes les fêtes chrétiennes, musulmanes, pentecôtistes (protestants) et vaudou voient leurs jours officiels inscrits au calendrier grégorien.

Et que par conséquent, ces jours sont chômés et fériés (donc payés) sur toute l'étendue du territoire.

Point barre.

Voilà ce que nous on appelle la "démocratie religieuse". Ici on dit laïcité, mais beaucoup confondent laïcité et athéisme.

Les familles africaines sont toujours très vastes, je parle de la "grande famille" et réparties sur un ou plusieurs pays aux frontières artificiellement définies par le colon (Ah! les bienfaits de la colonisation!). Nos familles sont toutes A LA FOIS musulmanes, chrétiennes et vaudou. Et si les Juifs étaient passés par-là, et bien nous serions aussi Juifs, et hindouistes, et bouddhistes, etc...

L'Afrique Noire absorbe tout (c'est connu : le noir absorbe la lumière pendant que le blanc réfléchit, c'est là tout le problème!). Parce que, au fil des siècles, nous avons appris à survivre. Et pour survivre, il n'y a qu'une arme : absorber pour mieux relativiser.

J'aimerais qu'il en soit de même en France, et même dans ce blog. Certains de mes mots sont à prendre au premier degré, mais beaucoup d'autres avoisinent facilement le 25ème degré (non alcoolique). Humour et relativité sont mes deux mamelles.

Ach! mais je m'égare (encore)!

Ainsi, comme dit le proverbe africain : "quand la France fêtera le mouton de l'Aïd, tu seras plus obligée, ma fille, de le déguster sur ton coin de comptoir pharmaceutique, entre le flacon anti-ballonnement et les gélules anti-diarrhées!"

Douces heures à vous, Ramsès!

P.S. : comme s'ils avaient lu ici, France 2 a diffusé un reportage au 20 heures sur les armoires pharmaceutiques à l'hôpital, rangement et désordre. Quand je vous disais...

64. Le vendredi 26 décembre 2008 à 23:38 par Lumière Noire

@ didier Schneider, 62.

l'Histoire "officielle" attribue l'invention du Coca-cola à un homme que vous avez cité.

Cela ne dit pas que ce soit forcément la vérité. Surtout à une époque où l'on "accrochait" facilement les Noirs aux arbres.

Il y a une autre "histoire". Pour celle-là, rendez-vous à Atlanta.

Et douces heures aussi.

65. Le vendredi 26 décembre 2008 à 23:52 par Lumière Noire

http://info.france2.fr/france/50002817-fr.php

66. Le samedi 27 décembre 2008 à 00:40 par ramses

@ Lumière Noire 63

Je suis désolé de ce qui est arrivé à vos parents le jour de leur mariage. Mais vous savez sûrement que l'Eglise catholique reconnaît aujourd'hui les "mariages mixtes". Par contre, votre papa étant musulman, je m'étonne que vous fussiez catholique pendant 30 ans. Selon la religion musulmane, les enfants nés d'un père musulman sont musulmans.

Ayant vécu une dizaine d'années en Egypte, j'ai fréquenté beaucoup de musulmans, qui avaient un grand respect pour les chrétiens, et réciproquement.

Je vous suis entièrement sur la confusion, en France, entre "laïcité" et "athéisme". La laïcité reconnait à chacun le droit de pratiquer la religion qui lui convient. L'athée est opposé par principe à toute religion.

Je pense que l'athéisme a été une réaction au pouvoir démesuré de l'Eglise avant la Révolution.

Je ne suis pas de ceux qui pensent que tous les musulmans sont des intégristes et je n'ignore pas que certains chrétiens soient eux-mêmes intégristes.

Par contre, je pense que l'avenir appartient aux hommes et aux femmes de bonne volonté.

Et je pense que vous faites partie de ceux-là, mais sans aller jusqu'au 25ème degré, méfiez-vous du second, qui peut blesser celui qui vous lit au 1er degré, sans vous connaître.

Douces heures à vous également.

67. Le samedi 27 décembre 2008 à 01:38 par HakkaNicko

@Lumière Noire en 56

Je viens ici juste pour rétablir un peu la vérité sur un métier un peu trop dénigré.

- l'immense majorité des infirmières ne connaissent pas grand chose aux médicaments.

Les infirmières sont responsables quant aux médicaments qu'elles administrent... si jamais un médecin prescrit n'importe quoi, elles tombent avec... J'ai beaucoup d'exemples d'infirmières qui rattrapent les "bêtises" de médecin (pas que des internes, je vous rassure), dont la dernière, d'une amie interne qui s'était trompée dans une prescription (100ml de morphine, au lieu de 5 je crois, bref un facteur de 20). Votre remarque me fait penser que comme beaucoup de personnes du corps médical, vous respectez scrupuleusement le systèmes de castes la hiérarchie, et que vous dénigrez le rôle des personnes ayant un plus petit diplôme... C'est dommage, elles sont le dernier maillon de la chaîne, un maillon humain. C'est un métier dur, sous-payé, sous-estimé... bref, je ne pouvais pas laisser passer ça.

C'est mon petit cadeau de Noël à toutes les infirmières ;-)

68. Le samedi 27 décembre 2008 à 08:14 par Mathaf Hacker

@Lumière Noire

Ayant vécu en Afrique, je comprends bien votre récit. J'allais souvent me balader le dimanche à Badagri, près de la frontière béninoise. Ce petit port était un des embarcadères de la traite négrière. J'y ai vu des processions qui se croisaient sur la place du village : baptistes,pentecôtistes,adventistes etc. Chacun en grande tenue, tout ce petit monde restant pour la pluspart animiste. Un grand souvenir. Sans vouloir accabler cette infirmière, il est possible que le personnel se soit braqué, pour les raisons que vous dites, devant les appels alarmés du père.

69. Le samedi 27 décembre 2008 à 11:05 par Lunen temebris

cette nuit, une SDF avait dû accoucher dans une étable.

Rachida Dati s'est-elle fait vidée de la place Vendôme et a-t-elle accouchée de l'enfant sans père ?

70. Le samedi 27 décembre 2008 à 13:41 par Lumière Noire

@HakkaNicko, 68

Bonjour.

Vous avez entièrement raison.

Et si vous me relisez BIEN, vous verrez que je parlais de "l'ordonnance", en fait la fiche de soins.

Qui n'est pas rédigée (euh... officiellement) par une infirmière mais bien par un médecin. Et où on découvre des "bombes" de temps en temps.

Et j'ai bien dit que nous appelons le médecin en question (qui bien souvent n'est plus là) et/ou l'INFIRMIER(E) pour rectification. Le plus souvent, c'est le personnel soignant qui nous donne la bonne information, parce qu'il "vit" avec les patients.

Mon propos n'était donc pas de dénigrer les infirmier(e)s qui à mon sens ont une tâche tellement complexe de nos jours (soignants, avec certains gestes d'une précision chirurgicale, nettoyants, psychologues pour patients et familles, un peu médecins, un peu pharmaciens, beaucoup marathoniens du rendement imposé par la direction de l'hôpital) et si mal rémunérée en plus que je pense qu'un jour il y aura un "j'en peux plus" généralisé.

Cela n'empêche que les pharmaciens ne sont pas des infirmiers. Je suis incapable de piquer autre chose qu'une grenouille endormie en laboratoire. Quant à faire des implants...

Et les infirmiers ne sont pas des pharmaciens non plus. Ce n'est pas faire injure que de le dire. Les pharmaciens ne sont pas des médecins non plus. Chacun occupe sa place. Toute sa place, mais rien que sa place.

Depuis hier, on semble s'orienter, pour l'affaire du petiot, vers un flacon de chlorure de magnésium mal entreposé. Vous comprenez maintenant pourquoi j'en parlais tant hier, sans avoir aucune information sur l'enquête en cours?

Nous les pharmaciens, je sais qu'on vous em...bête beaucoup à chaque fois qu'on râle devant vos armoires à pharmacie dans les services. Mais c'est simplement parce qu'on a peur. On a très peur. Que vous saisissiez la mauvaise boîte, ou le mauvais flacon (ils se ressemblent tous!).

Bon courage à tous les personnels soignants, vous êtes un des réceptacles de la misère du monde.

71. Le samedi 27 décembre 2008 à 13:51 par Lumière Noire

@Mathaf Hacker, en vrai 68

J'ai bien ri. Et je vous décerne avec joie le diplôme de Béninité (?). Oui, le 24 décembre, 60 km de la route la plus fréquentée du pays sont entièrement bloqués par les Chrétiens Célestes (protestants) qui viennent passer leur réveillon de prière sur la plage. Impossible d'aller de la capitale à la deuxième ville du pays.

On le sait, alors on s'organise.

Et ça ne dérange aucunement les autres religions. C'est Noël pour tout le monde. Et papa Noël (Noir, maigre parce que nourri comme il peut, mais vêtu "Coca-Cola" et barbe blanche) descend non pas en traîneau, mais de ...l'hélico!

72. Le samedi 27 décembre 2008 à 14:31 par Lumière Noire

@ Ramsès 66

Oui, aujourd'hui tous les mariages sont acceptés sans problèmes.

J'avais bien senti que vous aviez une expérience de l'islam en culture arabe. "Les enfants de père musulmans sont musulmans", c'est vrai dans le Coran (où même l'épouse sera fortement invitée à devenir musulmane).

En pays noir, je vous l'ai dit, le maître-mot c'est le relativisme. Cela laisse une chance aux enfants de choisir la religion qui leur parle le mieux. C'est le cas de beaucoup de fratries au Bénin. Et ce fut notre cas.

Ceci étant, notre mère, catholique bon teint, eu soin d'inscrire ses fils chez les curés et sa fille chez les bonnes sœurs, sans jamais nous inscrire à l'école coranique. Ce qui fit que le jour dudit "choix", euh... le Coran nous a très peu "parlé". A 10 ans, j'ai donc reçu avec mes frères un vaccin quadrivalent, comme on dit en pharmacie : baptême, profession de foi, première communion et confirmation (eh! des fois qu'on change d'avis!). Ca, c'est pour l'anecdote...

Les Noirs du Bénin ont leur propre religion : le Vaudou. (Qui ne se résume pas à une poupée et 12 aiguilles).

Ils ont subi plusieurs esclavages "exogènes": d'abord arabe, où le Coran fut imposé, puis européen où la Bible fut imposée. Dans les deux cas, pour survivre, nous avons officiellement "accepté" la religion de l'autre, mais sans jamais ôter de nos cœurs notre propre religion, que nous avons répandu dans le monde au gré des accostages des bateaux négriers.

A présent que la période coloniale a pris fin, nous nous sommes ré-approprié nos traditions religieuses ancestrales. Ce qui fait que, chrétiens ou musulmans, nous respectons ou même participons au culte vaudou, sans complexe. La plupart des curés et imams d'Afrique consultent qui son sorcier, qui son marabout, etc...

Le mot "vaudou", qui est un mot 100% béninois (ethnie Fon) signifie : Univers (visible + invisible).

Or le Coran reconnaît explicitement les anges, génies (djinns en arabe) et Dieu, qui appartiennent à tous l'invisible.

Le Credo catholique aussi, où l'on dit chaque dimanche : "Je crois en Dieu, Créateur du Ciel et de la Terre, du visible et de l'invisible..."

Il est donc parfaitement logique pour un Africain d'accepter les notions de visible et d'invisible sans "rougir" (s'il le peut), puisqu'il a assez bourlingué à fond de cale pour savoir que ces notions sont universellement partagées sur sa planète.

Donc quand on lui parle de "croyances moyenâgeuses" vous savez ce qu'il fait, l'Africain?

Il se marre, Monsieur, il se marre (dans sa barbe de Père Noël). En rappelant au bon chrétien que quand, dimanche prochain, le pain azyme se transformera en "Corps du Christ" aux alentours de 10h40, pendant l'Offertoire, si ce n'est pas de "l'invisible à croyance moyenâgeuse" ça, qu'est que ce sera!?

Douces heures, O Pharaon d'ici.

73. Le samedi 27 décembre 2008 à 21:53 par PMB

Lumière Noire, j'ai lu vos posts avec intérêt - et j'apprécie leur humour. Une seule question sur un point précis : en pays d'Islam (par exemple, au Maghreb) un/e musulman/e a-t-il le droit d'épouser un/e catholique ?

(Moi, comme ancien-catholique-hélas, j'ai trouvé ma solution : plus de religion. Voir mon lien, le dernier livre)

74. Le samedi 27 décembre 2008 à 22:17 par Mathaf Hacker

Lumière Noire,

J'étais du côté Nigeria, et je parlais quelques mots de Yorouba; enfin assez pour faire marrer tout le monde. L'essentiel était de parler l'anglais pidgin pour être compris de tous, cela m'a pris trois mois d'apprentissage. Alors si les congrégations se réunissent sur la plage, ce n'est surement pas par hasard; dans ma mythologie vaudou, il y a une déesse de la mer très importante, dont j'ai oublié le nom. De l'autre côté de l'océan, à Salvador de Bahia, j'ai essayé mon Yorouba qui est repris dans les rites Candomblé : bide complet.

75. Le dimanche 28 décembre 2008 à 00:16 par Lumière Noire

@ Mathaf Hacker, 74

Yémandja, entité de la mer (eau salée). Appelée par les FON: Mami Wata (tiré de l'anglais pidgin mamy water).

Au Brésil, on parle un yoruba très ancien, transmis par les esclaves. Yoruba du 16è siècle. Mélangé à du portugais. Incompréhensible pour un Yoruba africain. Les adeptes là-bas anonnent les mots sans forcément les comprendre, un peu comme on prierait en latin de nos jours.

76. Le dimanche 28 décembre 2008 à 00:53 par ramses

On l'a échappé belle...

Ben non, en fait, ce billet, qui se voulait un clin d'oeil malicieux a tourné au cauchemar.

Pendant 48 heures, le vol EOL 077 a été détourné vers Paris, à la verticale de l'Hôpital St-Vincent de Paul, où un petit garçon de 3 ans était décédé des suites d'une erreur médicale, la veille de Noël.

MAM est furieuse. En l'absence du Boss, elle était chargée de veiller à la cohésion nationale et c'est Roselyne qui lui a volé la vedette.

Le vol EOL 077 s'est enfin posé à Roissy samedi peu après 23h et les passagers, un peu groggys, ont été pris en charge à leur débarquement par une équipe de psychologues.

Les Ingénieurs de la Compagnie sont à pied d'oeuvre pour évaluer les dégats subits par l'appareil.

77. Le dimanche 28 décembre 2008 à 01:00 par Ally

(A maître Eolas, veuillez m'excuser de poster ce billet ici, mais j'avais envie de répondre à Lumière Noire, et il n'y a pas moyen de la contacter.)

@ Lumière Noire

J'ai lu avec attention votre billet, qui a valu tant de réactions. Je suis entourée de médecins et de soignants, je sors même d'une soirée avec certains d'entre eux. Certains d'entre eux ont volontairement choisi d'exercer dans des quartiers où les populations sont très majoritaires. Le syndrome méditerranéen, ils connaissent. Ils se battent même contre au quotidien, sans que ça soit facile. Ce syndrome a même valu de la prison ferme à un de leur patient, suite à l'attitude incompréhensible d'un médecin, tout en brisant la vie et les études de quelqu'un qui ne méritait pas ça. Je ne doute pas un instant que ce que vous décrivez existe, malheureusement. Mais je vois aussi l'inverse, et ces médecins dont je parle ont connu de grandes satisfactions personnelles avec les patients qu'ils ont choisi de soigner au quotidien. Pourquoi est-ce que j'écris tout ça? Parce que ça me fait un peu mal au coeur pour eux de voir qu'on parle beaucoup plus des médecins imbuvables que de ceux qui dévouent leur vie à l'humain, à la médecine de contact, de proximité, à celle qui ne traite pas des patients uniquement comme des numéros ou pour la signature du chèque. Et peut-être qu'à Saint Vincent de Paul, comme ailleurs, il y a des médecins de ce genre. Je préfère d'ailleurs faire l'hypothèse qu'il y en a. Ceux que je connais ne sont pas exactement minoritaires aux élections professionnelles. Pourtant, le simple terme de "médecin" déclenche souvent les mêmes réactions en chaîne, rarement bienveillantes, en simple procès d'intention. Sans parler du manque de confiance en eux, sans connaître leurs qualités professionnelles, sans les avoir jugés. Il paraît que ça peut arriver à tout le monde de voir mourir un proche hospitalisé pour une raison bénigne. J'aimerais qu'on parle aussi de ceux qui disent de leur médecin, à l'hôpital ou en cabinet "il m'a sauvé la vie".

J'ai pu discuter avec certains d'entre eux ce soir. Ils ont un éclairage technique sur l'affaire qui les pousse à se poser beaucoup de questions, qui pourraient peut-être d'ailleurs être évoquées ici, ou ailleurs, à la place des éructations de leur confrère urgentiste (qu'ils ne portent d'ailleurs pas dans leur coeur). Ils ont constaté beaucoup d'approximations journalistiques dans cette affaire, autant que le propriétaire des lieux devant un article lambda sur un fait sordide divers. ça vaudrait peut-être le coup d'aller chercher l'un d'entre eux pour se faire expliquer ça.

J'écris ce message, et je lis les dernières réponses de Lumière Noire, et notamment la réponse 72 "Bon courage à tous les personnels soignants, vous êtes un des réceptacles de la misère du monde". Si vous saviez comme c'est dur de récupérer les pots cassés occasionnés par vos propres confrères, et en plus d'être assimilés à eux.

J'arrête là, mais je déteste le manichéisme, et j'aimerais bien que ce genre d'affaire ne soit pas une occasion de règlement de comptes avec une profession sous prétexte qu'on n'a eu affaire qu'à ses représentants les moins affables.

78. Le dimanche 28 décembre 2008 à 02:58 par Boby

Les billets sous le message de Madame la Pharmacienne étant fermés, je me permets de poster ici.

J'ai une question qui m'embête fort : un pharmacien ne devrait en principe pas se tromper sur les produits dont il parle.

On elle dit ceci : "Tellement même qu'on le met dans le mélange américain pour tuer les condamnés à mort là-bas."

Malheureusement c'est totalement inexact, c'est le chlorure de potassium dans le cas des injections léthales, rien à voir.

Même quelqu'un qui ne connaît pas la pharmacie connaît le fameux cyanure de potassium que les espions utilisent pour se suicider ...

Ainsi les trois produits utilisés dans les injections léthales sont :

du thiopental sodique qui est destiné à endormir le condamné du bromure de pancuronium qui est destiné à paralyser les muscles, provoquant un arrêt respiratoire et du chlorure de potassium qui est destiné à provoquer un arrêt cardiaque

Si Madame la pharmacienne pouvait revenir sur ce point de détail cela serait bien car j'ai peur que ce simple détail ne puisse faire de l'ombre au reste de son commentaire par le fait que certains pourraient suspecter qu'elle n'est point pharmacienne.

Amicalement,

Eolas:
Mince, c'est vrai. Si le chlorure de magnésium pouvait tuer quelqu'un, ça se saurait, non ?

79. Le dimanche 28 décembre 2008 à 06:39 par Véronique

@ Boby

Le propos de Lumière Noire n'était pas de dispenser un cours de pharmacologie.

Lumière Noire a répondu à un commentateur qui sollicitait Eolas au sujet de la GAV de l'infirmière. Elle a posé sur cette affaire son regard nourri par ce qu'elle observe dans le quotidien et dans les pratiques habituelles de son milieu professionnel.

Je pense que c'est cette vérité habituelle qui a dérangé beaucoup de commentateurs violents à son égard et à l’égard d'Eolas.

Au fond, que nous a dit Lumière Noire ?

Des procédures strictes encadrent l'administration d'une perfusion - lecture, relecture d'une étiquette -. Ces procédures de contrôle et d'autocontrôle ne sont pas mises en place pour le fun, mais bien parce que c'est la façon la plus rationnelle qui a été formalisée pour sécuriser au mieux l'administration d'un médicament.

Ces procédures ne sont pas des outils de contrôle juste là pour embêter et culpabiliser le personnel soignant, mais pour garantir l'autocontrôle, la vérification et la validation de l'acte de soin qui est accompli.

Quant au " syndrome méditerranéen", cette façon de plaquer de suite des pseudo concepts à peine lus et assimilés dans des ouvrages d’ethnosociologie à deux balles ou dans des copier coller de formation continue sans les relier à des notions solides et de base de culture générale, a quelque chose d’effrayant.

Une famille qui perd un enfant, c’est le monde en son entier qui lui est arraché.

80. Le dimanche 28 décembre 2008 à 15:20 par ramses

@ Véronique 79

Puisque vous revenez sur cette pénible affaire, alors que le sujet est clos, je tiens à vous préciser que Lydéheux relie ce terme de "syndrome méditerranéen" au comportement hystérique qu'il décrit dans son commentaire.

J'ai personnellement assisté à une scène semblable, dans un grand Hôpital du Caire, au Service de soins intensifs, où étaient hospitalisées une vingtaine de personnes, simplement séparées par des rideaux. Une personne âgée venait de décéder et la famille entière a fait irruption dans le Service en hurlant, alors que les autres patients étaient eux-mêmes dans un état critique. Le personnel soignant a eu les pires difficultés à les faire sortir du Service et cette scène d'hystérie a duré un quart d'heure. Il semblerait que ce comportement soit courant de l'autre côté de la Méditerranée (souvenez-vous des enterrements de Nasser et Arrafat).

Le commentaire de Lydéheux est repris par le Post, en référence au blog d'Eolas.

L'article précise : Mais ces déclarations ne peuvent-être vérifiées... car l'internaute laissant le commentaire ne laisse pas d'adresse mail...

Mais il a une adresse IP...

81. Le dimanche 28 décembre 2008 à 15:58 par roudoudur

Je me permets de recopier le point de vue d'un ami, que je trouve fort pertinent :

"Il est déjà entré dans les mœurs que toutes agressions concernant un juif est un acte antisémite jusqu'à preuve du contraire. Extension du théorème: "Un accident concernant une personne non blanche est un acte raciste." Extension 2: "Un individu peut se montrer fier de la découverte d'un médicament par quelqu'un de sa couleur."

Inévitablement les accidents hospitaliers sont voués à se développer. Ce qui est dramatique c'est quoi qu'ils fassent les responsables seront le personnel hospitalier: si ils respectent à la lettre tous les règlements ils seront traités d'incompétents, sinon ils seront traités de criminels lors des accidents... Je ne sais pas ce qui est souhaitable..."

82. Le dimanche 28 décembre 2008 à 16:30 par Lumière Noire

Notre Maître ayant fermé le fil des commentaires ailleurs, je répondrai très rapidement. J'ai lu, il y a quelques mois, dans un titre de la presse professionnelle pharmaceutique (qui malheureusement n'a pas de déclinaison web) que :

- Oui, le Chlorure de Potassium est encore largement utilisé pour le cocktail létal américain,

- Mais que, au vu des nombreuses complications et questions qui se posent sur la souffrance occasionnée (convulsions allant jusqu'à la rupture des liens et la cassure des dents) et sur ce protocole appliqué par des non-spécialistes, les bourreaux ( lien ), les chercheurs étudient actuellement la manière de modifier ce cocktail, notamment en remplaçant le chlorure de potassium par du chlorure de magnésium déjà en usage pour l'euthanasie des animaux ( lien).

Descendre au chapitre B 5 : Euthanasie sous narcose.

Ca tue autant (Cf. "l'affaire") mais ça fait moins de..."bruit".

83. Le dimanche 28 décembre 2008 à 16:47 par Lumière Noire

@ Ally 77

...Alors vous avez compris à quel point je vous soutiens.

Petit sourire : les médecins perçoivent très rarement les pharmaciens comme des "confrères", plutôt comme des empêcheurs de tuer prescrire en paix.

Douces heures!

84. Le dimanche 28 décembre 2008 à 17:41 par Boby

Autant pour moi

Merci à tous pour ces précisions.

85. Le dimanche 28 décembre 2008 à 17:48 par PMB

Je me permets de reposer à Lumière Noire cette question :

"en pays d'Islam (par exemple, au Maghreb) un/e musulman/e a-t-il le droit d'épouser un/e catholique ?"

Merci à qui pourra répondre.

Sur le "syndrome méditerranéen". En soi, je ne suis pas gêné qu'on établisse qu'un comportement donné est majoritaire dans une population. Après tout, par chez moi, on emploie beaucoup "dame" dans la conversation. Je connais même une commune où, avant les brassages de population qui ont partiellement déstructuré (parfois pour son bien) le monde rural (et ne courrez pas vous réfugier derrière votre périph', Cher Maître), la majorité des habitants ne connaissait que le o ouvert de botte, motte, pas le o fermé de "autre" Ils disaient "les otres", "la Pentecote", "les apotres" (en plus, ils était bigots :-).

Non, c'est juste qu'ici ce syndrome sert à stigmatiser des populations, et un homme qui a eu l'audace de se plaindre. Que j'ignore s'il y a vraiment lieu de stigmatiser. Cela soit dur à vivre pour les témoins, c'est possible. Mais au moins cette extériorisation violente de la douleur et de la colère a un rôle purgatif que nos refoulés "nordiques" ignorent -je dis "nordique" en pensant aux films de Bergman, si nourris de ces interminables poisons accumulés dès l'enfance.

Finalement, PèreNouel pour PèreNouel, je me demande si je ne vais pas délaisser celui venu du Nord, aussi glacé que sa terre !

86. Le dimanche 28 décembre 2008 à 18:02 par velourine

@Maitre éolas

je vous souhaite de bonnes fêtes et vacances en famille je tiens à vous remercier d'avoir posté le billet de Lumière Nolre et surtout j'applaudis à deux mains si j'en avais quatre je le ferais à quatre mains pour les réponses que vous avez données à certains commentaires

quant à ceux qui du bout des lèvres penses que ce billet n'est pas à sa place sur votre blog et bien non non et mille fois non

en tout cas le billet de lumière noire et vos reactions Maitre me rendent encore plus fidèle à votre blog.

87. Le dimanche 28 décembre 2008 à 18:03 par ramses

@ PMB 84

En terres d'Islam, un musulman peut épouser une chrétienne, sans que celle-ci abandonne sa religion. Par contre, les enfants du couple seront musulmans (la religion est inscrite à l'état-civil).

Lorsqu'une musulmane épouse un chrétien, celui-ci doit se convertir à l'islam et les enfants du couple seront de ce fait musulmans.

En ce qui concerne le "syndrome méditerranéen" dans le domaine des soins, il ne s'agit pas d'un concept raciste, comme on a voulu le laisser entendre sur ce blog, mais au contraire une approche anthropologique, permetttant au personnel soignant de tenir compte des différences de comportements.

Eolas:
Mais le racisme, dès sa création par Gobineau, s'est paré de la vertu scientifique. Lisez l'Essai sur l'inégalité des races : de l'anthropologie, vous en aurez, de même que de l'histoire et de la géographie.

Une ethnologue, Anne Vega, a écrit un ouvrage sur ce sujet "Soignants/soignés, Pour une approche anthropologique des soins infirmiers", qui est en ligne ici.

88. Le dimanche 28 décembre 2008 à 18:04 par velourine

je suis désolée pour les fautes d'orthographe faites dans mon commentaire précédant dues à une non relecture.

89. Le dimanche 28 décembre 2008 à 19:52 par Karc'Hariad

Bonsoir,

@ Maitre Eolas, je regrette mais le survole d'établissements pénitentiaires étant interdit, j'ai malheureusement dû accomplir mon devoir lorsque j'ai, depuis mon mirador, vu cet individu approcher. Soyez assuré que seul l'usage de la force strictement nécessaire a été employé, et que les sommations d'usage ont bien été tirées lancées.

Donc, pas de colis suspects aux pieds des sapins de Noël (virtuels bien sur, il n'y a pas assez de place dans les cellules) des "usagers contraints du service hôtellier gratuit (et infâmant) de la République".

Vous pouvez donc, tel un cocker, dormir sur vos deux oreilles. Vos clients ne risquent pas d'être victimes d'un attentat. L'Administration Pénitentiaire y veille.

De fait, c'est déjà beaucoup. Elle ne peut donc pas aussi respecter les Droits de l'Homme. A l'impossible, nul n'est tenu, et puis c'est pas Vishnou non plus, faut pas rêver.

Je ne suis donc pas en mesure de vous envoyer ces fameux colis suspects, comme vous l'avez demandé.

Navré, vraiment.

Ils sont tombés dans la cour de promenade de mon établissement, le suspect a du les jeter en guise de leurres, pour que je ne puisse ajuster mes tirs. Je dois bien sur les ramasser et les confisquer. Tel est mon devoir, et je me dois de l'accomplir avec zèle et abnégation.

Bonnes fêtes de fin d'années à tous.

90. Le dimanche 28 décembre 2008 à 20:40 par Lumière Noire

@ PMB 84

On compte actuellement 1 milliard 500 millions de musulmans dans le monde. Le Monde Arabe (Afrique + Asie) représente à peu près 300 millions d'âmes, soit seulement le cinquième. Donc beaucoup de musulmans vivent dans des pays qui ne sont pas à 100% islamiques.

A ne jamais perdre de vue.

Je ne parlerai donc pas uniquement de la culture arabe (Maghreb) mais du Coran qui stipule pour tous que :

- Un musulman peut épouser une non-musulmane,

- Une musulmane ne peut épouser un non-musulman.

Cela est expliqué dans le Coran par le fait que l'homme et la femme ne sont pas "égaux" (lisez bien mes parenthèses!). L'homme est au-dessus de la femme, en Islam. Il est le seul chef du foyer. C'est lui qui initie le mouvement, donc sa femme non-musulmane ne peut pas lui IMPOSER de changer de religion. Il ne le fera que s'il est d'accord. L'homme ne cours donc aucun danger à l'épouser.

Et comme il a droit à plusieurs épouses, il peut bien décider de s'offrir un "nuancier Pantone" (nuancier des couleurs en imprimerie) de religions chez ses épouses. Comme ça, c'est Noël toute l'année!

Au contraire l'épouse musulmane devra (comme toute bonne épouse musulmane) obéir à son mari qui, s'il le souhaite, pourra lui imposer un changement de religion. Quelle que soit sa propre volonté. Cela est vécu comme un danger.

Bon, ça c'est le Coran. Dans la réalité du monde d'aujourd'hui, beaucoup de musulmanes épousent des non-musulmans. Selon leur entourage familial et culturel, il y aura cotillons ou... lapidation.

En Afrique Noire, on n'a pas du tout la culture de la lapidation.( Sauf peut-être dans la Corne, à l'Est, pays limitrophes du monde arabe?).

Dans les villages, l'observance du Coran (et de la Bible) est plus stricte ; en ville, " chacun sait comment il parle à son Dieu" (proverbe béninois synonyme de tolérance religieuse).

Voilà. Ai-je assez répondu?

91. Le dimanche 28 décembre 2008 à 21:38 par grace

le problème de lumière noire est le rejet qu on vécu ses parents , elle aura tendance a s identifier a tous les faits racismes , religieux , avec une pointe de reconnaissance ou de penitence c est un peu lourd et comme je le vois dans la plupart des commentaires (majorité) refuse l idée sous jacente de racisme

pour revenir a une question de droit que pourrait on proposer : une erreur de droit dans cette affaire ? ou une erreur par omission ? et si oui pour l une des réponses , pouvez vous m expliquez théoriquement quelle en est la différence de chacune des propositions ci dessus merci

92. Le dimanche 28 décembre 2008 à 21:38 par Véronique

@ ramses

Un père qui hurle parce qu'il est en train de comprendre, même confusément, que son petit garçon est en danger grave, ne me semble pas une être une réaction étrange et saugrenue. Quand bien même ce père serait méditerranéen.

Ce qui pose question c’est le fait qu’un concept comme celui de " syndrome méditerranéen " soit d’emblée invoqué et plaqué par un témoin - du moins se présentant comme tel -, comme s’il s’agissait d’une évidence mécanique et d'une explication allant de soi au regard de ce qui était en train de se passer dans ce service hospitalier.

93. Le dimanche 28 décembre 2008 à 21:45 par grace

comment choisi t on en justice car beaucoup de lois sont identiques telle que la faute non intentionnelle , la négligence , l omission etc .. est ce qu a chaque fois comme le cas de l infirmière on peut choisir au hasard d une loi. qui en fait a d autres lois identiques identiques (peut etre pas au niveau amendes ou prisons je ne sais ? )

merci d allumer ma lumière

94. Le dimanche 28 décembre 2008 à 22:15 par Citoyen mitoyen

@ grace # 91 :

Ce que vous appelez la faute non intentionnelle, la négligence, l'omission, mais aussi la maladresse, l'inattention, l'imprudence, ou tout manquement à une obligation de sécurité, bref... tous les synonymes que vous voudrez, rentrent dans le chapitre des "atteintes involontaires à la vie".

Et l'article 221-6 du code pénal punit ces négligences lorsqu'elles ont causé la mort d'autrui (homicide involontaire).

95. Le dimanche 28 décembre 2008 à 22:30 par Pierre Henri

Cher Maître,

Ayant été informé de votre site par une amie très chère, (mais trop tard !), je suis une victime de ce vaste complot ! J'ai donc ouvert ces paquets apparemment innocents, et je suis atteint définitivement !

J'ai même (pour tout vous dire), ce matin bu un Coca (pas un "zero", un vrai !). En attendant le prochain martini, autrement plus sain !

Je vais tenter de me soigner (sans trop le vouloir en fait...)

A "lumière Noire" (dont j'ai vraiment aimé les coms). N'étant moi-même ni vraiment Chrétien, ni Musulman (vous aurez noté la nuance...) Je relève quand même une petite différence quand à Jésus (non, pas l'autre, Lui...).

Les uns le considèrent croient Dieu, les autres homme. Cette légère différence n'a pas été sans conséquences !

Ma culture personnelle (je n'ai pas dit ma religion) étant plus ancienne et "paienne", je ne me prononcerai pas !

Pour le reste, j'ai beaucoup apprécié l'humanité de vos propos. Ayant passé quelques jours à l'hopital il y a deux ans, je me dis qu'il faut avoir au moins autant confiance dans l'hopital qu'en son garagiste...

Et ce n'est pas peu dire !

Avec mes meilleurs voeux pour vous et tous les vôtres,

Cordialement,

Pierre Henri

96. Le dimanche 28 décembre 2008 à 22:45 par PMB

"Voilà. Ai-je assez répondu?"

Oui, merci !

Et vous me confirmez dans l'idée que cette religion ne vaut pas mieux que les autres.

(Moyennant qui je n'empêcherai jamais quelqu'un d'y croire).

97. Le lundi 29 décembre 2008 à 00:25 par ramses

@ Lumière Noire 88

Selon leur entourage familial et culturel, il y aura cotillons ou... lapidation.

Je trouve que vous parlez avec beaucoup de légèreté de la lapidation...

Je rappelle qu'il s'agit de lancer des pierres, en place publique, sur une femme accusée d'adultère, jusqu'à ce que mort s'ensuive...

Cette pratique, à propos de laquelle Tarik Ramadan avait souhaité "un moratoire", est encore aujourd'hui d'actualité dans certains pays musulmans (pas en Egypte ni au Maghreb, je précise).

Eolas:
D'un autre côté, la Bible chrétienne prévoit qu'on puisse vendre sa fille comme esclave (Ex, 21, 7), punit de mort le travail le samedi (Ex, 35, 2), déclare impur quiconque a touché la peau d'un porc mort (Lv, 11, 8) alors même que je me gave de Jabugo iberico, et punit de mort par lapidation le blasphème (Lv, 24, 16). Et je vous en passe d'autres qui sont pas mal. Donc, oui, un peu de légèreté ne fait pas de mal sur le sujet.

98. Le lundi 29 décembre 2008 à 01:42 par Eolas

Fermeture du billet pour parasitisme de hors sujet. Quand je ferme un billet, c'est pour une raison.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« septembre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Contact