Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Avis de Berryer : Francis Lalanne

Promets-moi
si la Conférence me programme
Dans ses grandes joutes d'orateur
de ne pas en faire un drame,
De ne pas en avoir peur !

La conférence pense à vous, comme elle vous aime, et elle vous délivrera, elle brisera l'anathème qui vous tient loin de la chambre des Criées.

Venez tous chanter que l'amour est plus fort que tout, que ni l'enfer ni le paradis ne se mettront entre nous le jeudi 5 février 2009 à 21 heures, quand la Conférence recevra Francis Lalanne, chanteur et poète (poète-poète, dirais-je même).

Et foulant du pied, qu'elle a pour l'occasion chaussé d'une cuissarde, la tradition la mieux établie, ce n'est pas le Premier qui fera sa rentrée, mais, cela s'imposait : l'octave, monsieur Kyum LEE, 8ème secrétaire, qui fera le rapport.

Si le roi de la soirée est désigné, encore lui faut-il des sujets.

Ceux-ci sont secs :

- le Palais est il un théâtre de ronds de cuir ?
- les super poètes vont ils sauver la planète ?

Qu'on se le dise !


Découvrez Francis Lalanne!

Commentaires

1. Le samedi 24 janvier 2009 à 11:47 par Giudice

C'est une bonne nouvelle, mais ce n'est toujours pas filmé, pour ceux qui sont trop loin. Dommage...

2. Le samedi 24 janvier 2009 à 12:49 par David M.

Ceux-ci sont secs

haha.

Francis FTW !

3. Le samedi 24 janvier 2009 à 13:06 par tarrega

Ecouteur professionnel de plaidoiries, et amateur de chansons, je me dis en écoutant cet air de Francis Lalanne qu'il est aussi difficile de faire une superbe chanson qu'une superbe plaidoirie. Lalanne me semble avoir réussi là une scie, dans le sens: un air qu'on croit avoir déjà entendu et qui reste dans la tête. Si j'étais à la Conférence, je luis demaderais de chanter "la maison du bonheur", c'est un bijou, ( ok, des goûts et des couleurs, mais on a le droit à la critique, n'est-ce pas Maître)

4. Le samedi 24 janvier 2009 à 14:09 par Jean Meyran

Lors de l'émission d'il y a quelques semaines sur "les ténors du barreau", quelques minutes étaient consacrées à ces fameuses conférences (en l'occurence, l'invité était le sieur Pujadas).

J'y ai vu un concentré de bassesses envers les orateurs (comparés à des bourrins ou blaireaux). Un extrait, certes , ne met pas dans l'ambiance qui avait l'air conviviale, mais j'ai été surpris par l'odeur du sang (comme dirait notre impayable sélectionneur national, au foot)

Merci de me rassurer et bonjour chez vous

5. Le samedi 24 janvier 2009 à 15:12 par zoup

Maitre, pourriez-vous nous éclairer sur ceci :

La loi de finances pour 2009, dans son article 155, institue de nouvelles taxes au profit de l'ANAEM dans l'article L311-13 du Code des Etrangers :

http://www.legifrance.gouv.fr/./affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000020040146&cidTexte=LEGITEXT000006070158&dateTexte=20090120&fastPos=1&fastReqId=588647822&oldAction=rechCodeArticle

Ce texte nous apprend que:

- Désormais, tout étranger (donc y compris les "scientifiques" et leurs conjoints) devra systématiquement payer une taxe lors de sa première demande de carte de séjour. Cette taxe a été fixée à 300 euros par Décret du 2 janvier 2009 (voir pièce jointe). Le renouvellement n'est plus gratuit pour les scientifiques et est fixé à 70 euros.

- De plus, tout employeur qui recrute un salarié étranger devra verser une "taxe employeur" à l'ANAEM. Cette taxe remplace la redevance et la contribution forfaitaire. Cette "taxe employeur" est de 70 à 300 euros pour les contrats de travail inférieur à 12 mois (montant en fonction du niveau de salaire), et passe à 1600 euros si le contrat est égal ou supérieur à 12 mois. Dès janvier 2010, ce montant ne sera plus fixe, mais sera fonction du niveau du salaire (60% du salaire mensuel).

Le fait que l'employeur paye une taxe pour employer un étranger n'est ce pas une atteinte à l'égalité ?

6. Le samedi 24 janvier 2009 à 16:00 par PMB

"Lalanne me semble avoir réussi là une scie"

Merci d'avoir écouté à ma place l'œuvrette de ce baladin cruchon qui est à la chanson ce qu'est Berthe Bernage à la littérature !

(Jean Meyran : avec votre pseudo, seriez-vous un fan de Chanson Plus ?)

7. Le samedi 24 janvier 2009 à 18:49 par françois

Veuillez m'excuser de poster un commentaire totalement hors sujet, mais j'ai été très impressionné par l'intervention de monsieur Robert Badinter au Grand Journal de Michel Denisot, qui revient sur l'abolition de la peine de mort à l'occasion de la sortie d'un téléfilm sur ce sujet. Vous pouvez voir cette interview ici (en particulier la partie 2 de l'émission) :

http://www.canalplus.fr/index.php?pid=2174

Chaque intervention de cet homme est remarquable, et celle-ci en particulier mérite d'être vue.

8. Le samedi 24 janvier 2009 à 18:52 par yvanchteglov

@PMB. Ah, non, rien à voir avec Chanson Plus. Jean Meyran, interprété est l'auteur de cette chanson qui parlait de la rue Lepic, où on mangeait du riz cantonais. Pas un poète, mais un artiste engagé, un vrai. Il nous manquait, mais le revoilà. Chapeau bas.

9. Le samedi 24 janvier 2009 à 19:20 par villiv

oulah, j'allais trop vite d'un billet à l'autre

et j'ai cru que F LALANNE avait obtenu un prix... BUSIRIS ?!

ouf ;-)

Merci en tout cas de cette nouvelle ; c'est noté dans l'agenda !

10. Le samedi 24 janvier 2009 à 19:53 par tarrega

@PMB: Tres chouette, Chanson plus bifluorée, Par exemple dans le genre pastiche: http://fr.youtube.com/watch?v=tbQDGxmVUKY Si j'ai bien compris, vous faites allusion à leur passage à l'Alhambra? En tout cas merci de m'avoir signalé leur persistante existence. Tarrega: parce que ça fait au moins trente ans que je perds et retrouve sur la guitare le trémolo de main droite du morceau "recuerdos de la Alhambra" de ce guitariste compositeur (Francisco pour les intimes, décédé en 1909). On peut le faire: http://fr.youtube.com/watch?v=rz85Ve8vQVo&feature=related (j'espère que les liens marchent, au moins par copier-coller) Pauvre Francis Lalanne, il a besoin au moins d'un avocat. Tenez, je pense à une critique du dernier livre de Sollers dans le Monde des livres, qui commence à démolir le bouquin en finissant par dire que cet auteur a du talent.

11. Le samedi 24 janvier 2009 à 20:08 par Esurnir

@7 François: Je précise qu'il s'agit de l'émission du 22 Janvier et non du 23.

12. Le samedi 24 janvier 2009 à 20:34 par starox

Si seulement une bonne âme pouvait nous filmer ses fameuses conférences ! Que je serais heureux

13. Le samedi 24 janvier 2009 à 21:22 par Bébèrt

@Jean Meyran

Il y a l'odeur du sang mais combiens de candidats arrivent la fleur au fusil en pensant que trois calembours et deux citations de Desproges suffiront ?

14. Le samedi 24 janvier 2009 à 23:55 par Stojkovic

@ Jean Meyran (commentaire 4): vous confondez "les ténors du Barreau" avec les peut-être futurs ténors d'un autre documentaire, "défendre à tout prix".

Sur le fond, les victimes sont consentantes et s'en sortent parfois avec les honneurs.

15. Le dimanche 25 janvier 2009 à 09:46 par Jean Meyran

@14 J'étais pourtant pourtant à peu près sûr de moi... @13 Je crains que les monteurs y soient allés aussi à la hache @12 Effectivement, dans la continuité, je serais le premier à mater @8 Hélas, Bruno Carette ne reviendra pas

Depuis peu entre mon pseudo et ma signature, je me sens entouré par des morts

Bonjour chez vous

16. Le dimanche 25 janvier 2009 à 17:42 par PMB

J’espère ne pas me tromper mais « Jean Meyran » était, sur scène, le nom de Xavier Cherrier, le ténor du groupe, dans ce pastiche vachard de chanson engagée :

http://chansonplus.free.fr/paroles/paroles_text.php?id=5

17. Le dimanche 25 janvier 2009 à 17:50 par PMB

Bon, c'est dimanche, et je vois qu'il y a des fans de Chanson plus. Voici, tiré de mon dernier livre, un hommage à ce groupe dont je suis fan (et un peu ami) depuis vingt ans :

OÙ VAS-TU CHAQUE NUIT ?

Le concert est fini. Un succès, habituel pour ce groupe. Le public a goûté leur humour, la précision des évolutions, la variété subtile d’un répertoire original, cet hommage actif à une chanson française qui s’acoquine parfois aux belles étrangères. Des artistes comme eux, les organisateurs du spectacle aimeraient en programmer tous les jours. Surtout quand, le rideau tombé, les admirateurs et -trices partis, ils n’imitent pas certains, drapés dans l’isolement hautain d’apprentis-stars effrénés, et suivent au restaurant leurs hôtes m’ayant invité à refaire de compagnie, avec de plaisants produits tant liquides que solides, nos estomacs et un monde qui chanterait aussi bien.

Comme nous sommes douze, apôtres de la bonne chanson, l’accueil du restaurant est chaleureux et la patronne papillonne autour des tables, frétillant du carnet et minaudant du crayon. L’apéritif exécute son ouverture, les fourchettes jouent leur partition à grands pizzicati, les verres de bordeaux, un clairet rare, soignent l’accompagnement. Vite, nos panses repues, le naturel revient au galop, une guitare sort et leurs voix s’échauffent pour une troisième mi-temps partie à se balader longuement mais sans fatigue parmi les classiques du patrimoine : Brassens est toujours vert et galant, Brel is alive and well alive, Aragon crée encore « Les Poètes », titre qui me redonne le frisson rien qu’à les réentendre me le chanter, rien qu’à l’écrire.

Et arrive Trenet, leur maître de plaisir – il leur a donné l’envie de ce qui est plus qu’un métier. Là, le ténor du groupe, l’œil coquin, appelle la patronne pour lui offrir une chanson, à elle seule. Elle avance, les mains croisées sur son tablier blanc à festons. Très professionnel, le sourire de la dame. Très : ils m’ont rempli deux tables, je peux bien perdre cinq minutes – mais que fait donc le cuisinier de son alose à l’oseille, les gens du fond s’impatientent – enfin bon, allons-y.

Commence alors, les yeux du ténor dans les yeux de la dame, une histoire d’amour et donc de jalousie : un homme qui, pendant que sa femme dort tout près, se fend le cœur à lui demander où ses rêves la mènent chaque nuit, dans quels pays où il ne va pas, avec quel amant qu’il n’est pas, pour quel bonheur qu’il n’a pas.

La voix s’arrête. Le sourire de la dame a disparu. Elle est plus blanche que son tablier. Elle est nue.

(Yvanchteglov, auriez-vous un lien vers "votre" Jean Meyran de la rue Lepic ?)

18. Le dimanche 25 janvier 2009 à 19:28 par cacophonie

et pourquoi pas le 6 et pourquoi pas le 6 et pourquoi pas le 6 et pourquoi pas le 6 ??

bonne conférence aux chanceux qui pourront s'y rendre

19. Le lundi 26 janvier 2009 à 09:25 par villiv

au fait, puisqu'on en est à évoquer le programme de nos soirées...

non loin des Berryer, il y a aussi, dans la rubrique "la justice à la télé", le téléfilm sur Badinter ...

voila

20. Le lundi 26 janvier 2009 à 12:09 par yva,chteglov

@PMB. Un coup de Google permet de trouver les paroles de la rue Lepic. Malheureusement, je n'ai pas retrouvé de video. En revanche, voici une interview de Jean Meyran: http://www.dailymotion.com/video/xz4b6_la-demagogie-par-jean-merran_fun

@Eolas et Aliocha: avez vous lu la réponse de JMA sur son blog? consternant, ce type, non seulement ne sait pas écrire, mais de plus est une mitraillette à poncifs.

Eolas:
J'ai vu, et non seulement je ne la trouve pas consternante, mais je lui sais gré d'avoir pris le temps et d'avoir eu la délicatesse de me répondre, ainsi qu'à Aliocha.

Les Nuls LA RUE LEPIC Musique et paroles de l'illustre Jean Meyrand

68 c'était hier pour moi aussi et Puis y'a eu la rue Lepic On bouffait du riz cantonais Et puis soudain ils ont charge les flics.

Et toi Jeannette tu es tombee Jeannette Jeannette ils ne t'ont pas tuée non Mais Paris n'est pas Santiago du Chili Vous n'arriverez pas a bâillonner la liberté du peuple

Je me souviens je me souviens La rue Lepic Jeannette Au revoir Jeannette - on bouffait du riz cantonais Et puis soudain ils ont charge!

21. Le lundi 26 janvier 2009 à 12:32 par bonne année 2009

Autre conférence : la conférence des bâtonniers en AG à laquelle Mme DATI était conviée :

notre ministre nous promet dans son discours des "élargissements" du champ de notre compétence (si on veut faire un autre métier, c'est bien) et nous donne mission d'éviter les procès (si on veut faire un autre métier, c'est mieux),

avec du "cher Thierry WICKERS" par ci, du "cher Pascal EYDOUX" par là.

et oui c'est bien et mieux tout ça, quelle bonne entente pour cette année nouvelle !

et "L’année 2009 sera une année d’action et de modernisation pour votre profession" déclame-t-elle.

ah, j'ai tellement envie d'agir (je ne fais rien actuellement) et de me moderniser (plaider par téléconférence, c'est tellement mieux).

ah, l'année commence vraiment très bien d'autant que Mme Rachida DATI vient de dire à mon bâtonnier (évidemment présent à l'AG) et à la presse (présente sans doute) que je suis utile :

oui, oui, sans rire, je suis utile !

par ex: si toutes les peines planchers n'ont pas été prononcées, c'est grâce à moi dans mon rôle d'avocat de la défense.

autre ex : si la crise est là, je serai là dans mon rôle d'avocat des démunis.

oh, que d'émotion, que de beauté dans ce petit discours, Chers Confrères, je dis aussi "Chère Ministre"

pourquoi faire grève jeudi tout est si rose ?

22. Le lundi 26 janvier 2009 à 12:42 par villiv

@bonne année 2009 #21

mode ironie ouvert :

"pourquoi faire grève jeudi tout est si rose ?"

parce qu'une grève est prévue Jeudi ???

;-)

mode ironie fermé :

pour plus de détail sur ce discours, lisez le billet précédent (prix busiris)

23. Le lundi 26 janvier 2009 à 14:41 par siarres

J'éspere qu'avec " votre " Lalanne vous n'allez pas refiler le blue's à toute la conférence par les tristes temps qui courent ... Pour aller a contre courant ( comme d'ab!) je vous joint le lien - pour saluer Hobama et vous rebouster de l'espoir , le " I go my way" de Porgy and Best , bon courage

http://www.dailymotion.com/relevance/search/gershwin/video/x30xr6_porgy-and-bess-gershwin_music

24. Le lundi 26 janvier 2009 à 15:15 par nina

Maitre Eolas cachant une batte de baseball derrière son dos se trouve a coté d'un troll assommé, portant une longue bosse sur le sommet du cuir chevelu. Un texte “Commentaire modéré par troll détector™” surplombe l'image.

25. Le lundi 26 janvier 2009 à 15:27 par siarres

pardon c'est" Iam on my way !"

http://www.dailymotion.com/video/x30xr6_porgy-and-bess-gershwin_music

26. Le lundi 26 janvier 2009 à 16:42 par PEB

@4: Ave scribae, morituri te salutant!

Au risque de te faire trembler, la Berryer est effectivement une fosse au lion et la précédente Conférence était impitoyable. Même Jean-François Copé a dû prendre la défense d'un malheureux inconscient et museler ainsi les Secrétaires hyènes. Je ne sais pas ce qu'il en sera de l'actuelle.

Un conseil, n'y invite pas tes pauvres parents à ton laïus suicide. Leur présence ne les empêchera point de te déchirer à pleines dents, à la limite de l'indécence.

Tu auras appris une chose: en toute confraternité, l'avocat est un loup pour l'avocat (du moins dans le prétoire). Tu en ressortiras essoré et sans illusion sur ta (future?) profession. Les spectateurs rieurs auront passé un bon moment dans ce Colisée du verbe.

27. Le lundi 26 janvier 2009 à 21:25 par Popopo

Bon avoir eu M. LEE en TD il y a quelques années, les clins d'oeil à LALANNE et les chariades vont fuser... RDV le 5/02

28. Le mardi 27 janvier 2009 à 12:53 par Octave

D'après le blog de la conférence (http://laconference.typepad.fr), la formulation exacte du 2ème sujet est "Les super poètes sauveront-ils la planète?".

29. Le jeudi 29 janvier 2009 à 14:37 par france

voitures :) http://www.bezafe.com/auto-occasion-maroc http://www.bezafe.com/voiture-occasion-maroc http://www.bezafe.com/annonces-voitures-maroc http://www.bezafe.com/annonces-occasion-maroc http://www.bezafe.com/annonce-automobiles-maroc http://www.bezafe.com/maroc http://www.bezafe.com/voiture-casablanca http://www.bezafe.com/voiture-rabat http://www.bezafe.com/voiture-marrakech http://www.bezafe.com/voiture-tanger http://www.bezafe.com/voiture-agadir

30. Le mardi 10 février 2009 à 02:51 par sarah154

merci :)

31. Le samedi 7 mars 2009 à 04:14 par perdue524

la vérité c'est ce que tout le monfde cherche!!!!

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« septembre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Contact