Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Eolas On Tour '09

Onze.

Maître Eolas court comme un dératé

Onze audiences la même semaine, dont trois le même jour. C'est ce qui m'attend la semaine prochaine.

C'est la malédiction de l'agenda de l'avocat : nous n'en sommes pas maîtres (un comble, je sais) et une semaine s'annonçant calme peut se remplir dans les trois semaines qui précèdent.

Et curieusement, par un autre hasard, ou par l'intervention de Saint-Yves Hélory de Kermartin me dirait Koz, pas une seule de ces audiences ne se chevauche, me permettant de courir d'un prétoire à l'autre et compléter le marathon au mépris de ma santé.

Au programme donc, dans le désordre : cinq audiences correctionnelles, une Commission d'Application des Peines, un juge d'instruction, un juge aux affaires familiales, une cour d'appel (au civil), un tribunal administratif, une commission administrative.

Maître Eolas, bientôt dans une juridiction près de chez vous.

En tout cas, c'est Code rouge pour toute la semaine.

Hep, les colocs ! C'est à vous !

Commentaires

1. Le vendredi 6 mars 2009 à 20:58 par Benoit

Bon courage à vous,

Revenez-nous en forme avec des clients heureux.

2. Le vendredi 6 mars 2009 à 21:06 par Yan

Si les dessins sont de vous, je dois saluer tant votre plume que votre crayon.

3. Le vendredi 6 mars 2009 à 21:13 par Mike

Là, je suis sincèrement épaté. J'aurais paniqué rien qu'avec le quart ! mais peut-être paniquez vous? Je galèje, évidemment... :)
Bon, avec un peu de chance (mais j'ai cru comprendre que vous traitez de matières qui en nécessitent beaucoup), vous vous en rapporterez à vos écritures devant le tribunal administratif, avec en prime le regard approbateur et plein de gratitude du Président.
Bon courage en tout cas!

4. Le vendredi 6 mars 2009 à 21:15 par Remy

Je souhaite à vos clients d'être aussi bien défendus que cela serait le cas au cours d'une semaine moins chargée. Bon courage !

5. Le vendredi 6 mars 2009 à 21:17 par didier specq

C'est ça qui est chouette dans un Palais de Justice: on sait que les avocats souffrent au moins un peu avec leurs agendas surchargés; on sait que les juges souffrent un peu plus, surtout ceux qui doivent se taper une audience correctionnelle de 14 h à 21 h. Les prévenus se sentent alors moins seuls.

6. Le vendredi 6 mars 2009 à 21:22 par yves

C'est quoi une Commission d'Application des Peines ? Je croyais que c'était un juge d'application des peines qu'il y avait, il s'est retrouvé en collégialité?

7. Le vendredi 6 mars 2009 à 21:41 par NormalienEnPuissance

bon courage. Que St yves soit avec vous :)

8. Le vendredi 6 mars 2009 à 21:45 par malpa

Ah, effectivement, le coup du bruit des pièces pour payer l'odeur de la nourriture, on reconnaît une certaine proximité d'esprit...

9. Le vendredi 6 mars 2009 à 21:49 par Scuziad

Votre commission d'application des peines n'est-elle pas plutôt un débat contradictoire du milieu fermé? (sans doute d'ailleurs bien plus chronophage à nombre égal de clients représentés)

10. Le vendredi 6 mars 2009 à 22:07 par Vox Populi

Assontromignonlidessiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin

Faudrait en faire une BD, ça marcherait trop bien...

11. Le vendredi 6 mars 2009 à 22:09 par grace

http://www.prison.eu.org/article.php3?id_article=406 le lien pour la commission d application de peine numero 585

eolas connais pas la crise ! sa femme est aux anges , il tiens ses formes et ses fonds tout en gardant un sourire ultrabright

12. Le vendredi 6 mars 2009 à 22:16 par Terence

Si vous demandez gentiment, j'peux vous prendre des dossiers en volante, mais j'vous préviens, j'suis très cher : en même temps, la qualité, ça se paie !

13. Le vendredi 6 mars 2009 à 22:18 par grace

chez nous les morts ils ne se réveillent pas meme pour donner un coup de pouce pendant cette crise , j ai pas vu l intervention d Aristote Onasis les saint d esprit vivent sur terre pas sur la comète

14. Le vendredi 6 mars 2009 à 22:25 par berli (globalement inoffensif)

si vus voulez, je vous prends des dossiers aussi, mais je vous préviens : je ne suis pas avocat.

15. Le vendredi 6 mars 2009 à 22:37 par Maïpi

ben bon courage !

16. Le vendredi 6 mars 2009 à 22:51 par Guile

Maître, si vous le souhaitez, je vous prend le dossier devant le TA... C'est mon rayon!! lol

17. Le vendredi 6 mars 2009 à 22:54 par deuzeffe

Vous en avez donc profité pour aller écrire ailleurs qu'ici avant. Là où on parle aussi du droit des étrangers

(et si ce n'est vous, etc. cf jurisprudence Loup vs Agneau - que j'ai adoré...)

18. Le vendredi 6 mars 2009 à 23:00 par Kerri

bof, c'est rien, moi l'administration de ma fac de droit m'avait programmé 3 oraux le même jour,... à la même heure :D

bon courage maitre.

19. Le vendredi 6 mars 2009 à 23:29 par justicable

Mon petit ( lapin ) eolads qui dessinne si bien

sache que NOUS tes LEKETEURSDUWEB eh ben on est content de savoir que t'es un VRAI avocat . c'est ce qui donne toute sa valeur a tes billets.

Un lecteur parmi ( tellement ) tant d'autres !

Et puis bon courage et j'espère que vos clients ne patissent pas de votre envie de devenir une star du net.

Avec toute mon admiration.

20. Le vendredi 6 mars 2009 à 23:34 par benver

Alors sur Aix en Provence cette semaine ? Je vais écumer le rôle. Bon courage en tout cas

21. Le vendredi 6 mars 2009 à 23:41 par PrincessH

Joli petit dessin... ;-)

22. Le samedi 7 mars 2009 à 00:45 par Lucca

Eolas, pour ne pas perdre votre santé, faites comme beaucoup de nos confrères exploitez embauchez un collaborateur.

23. Le samedi 7 mars 2009 à 07:06 par jugedeta

la comex ?

24. Le samedi 7 mars 2009 à 08:47 par Bourdas

Il vaut mieux gérer le trop plein que la pénurie ! Stress dans tous les cas !

25. Le samedi 7 mars 2009 à 10:44 par El Re

11 c'est pas très peu, je fais régulièrement 72/semaine

26. Le samedi 7 mars 2009 à 12:28 par Nandoo

Bon courage, ça doit pas toujours être évident de gérer ces pics d'activité/stress, mais je suis tout à fait d'accord avec Bourdas.

27. Le samedi 7 mars 2009 à 13:09 par villiv

oups, j'avais médis, sous le billet précédent, à propos de votre Code Rouge (médire, ça se conjuge comment ce truc là ?!)

je retire... bon courage ?!

imaginez-vous si le TGI était loin de la Cour d'appel, elle-même éloigné du TA qui ne jouxterait pas, ou presque, la CAA comme c'est le cas à Paris...

Le verre a moitié plein, vide, je ne sais jamais quoi choisir ?!

;-)

28. Le samedi 7 mars 2009 à 13:40 par le gaulois

« pas une seule de ces audiences ne se chevauche »

Le pire ne serait-il pas qu’une seule de ces audiences en chevauchât une autre ?

29. Le samedi 7 mars 2009 à 13:41 par Dr Hauriou

Pour votre santé

Au TA, selon la procédure, un petit "je m'en remet à mes écrits" vous permettra peut-être de souffler

30. Le samedi 7 mars 2009 à 13:43 par velourine

bonjour Maître

bon courage et nous comptons sur vos colocs d'autant que l'actualité est riche ( bon je ne dirai pas un autre mot demain c'est la journée de la femme alors j'ai décidé d'être sympa) Mesdames qui lisez ce blog je vous mets ce lien pour demain j'ai épousé un prince charmant Messieurs vous n'êtes pas interdits de visionner cette vidéo à vos risques et périls hum.... bonne journée à tous

31. Le samedi 7 mars 2009 à 14:19 par Cedrina

Bonjour maître j'aurais simplement aimé savoir si, au cours de vos études, vous vous êtiez spécialisé en droit public ou privé? Je vous souhaite bon courage pour cette âpre semaine

32. Le samedi 7 mars 2009 à 14:58 par didier specq

Chers tous,

Pendant que le maître est occupé sous d'autres cieux, j'ai une petite question à poser aux hispanisants ou (et) à ceux qui connaissent le Mexique.

Le 28 avril dernier, dans "Libération" et dans l'ensemble de la presse, on expliquait que Florence Cassez avait été condamnée à Mexico à 96 années de prison au total pour plusieurs incriminations et on ajoutait qu'au Mexique les peines n'étaient pas cumulables et que la condamnée n'avait à purger "que" la plus importante, en l'occurrence 20 ans.

Dans "Libération", c'était la mère de Florence Cassez qui expliquait ça et "Libé" titrait: Florence Cassez condamnée à 20 ans.

Or, depuis, à l'occasion de son appel par exemple, tout le monde parle de 96 ans et explique qu'en appel c'est descendu à 70 ou à 60 années. Qu'en est-il exactement? A quelle peine a-t-elle était condamnée en première instance et en appel? Merci à ceux qui détiennent la réponse.

33. Le samedi 7 mars 2009 à 16:45 par Lalau

Bon courage, c'est l'horreur des semaines comme ça, 11 audiences en une semaine, ça ne m'est plus arrivée depuis que je ne suis plus collaboratrice exploitée...lorsque c'était encore le cas, une fois en un jour, j'ai du me farcir trois audiences : Marseille, Martigues et Montpellier....

Mais j'ai eu mon lot cette semaine, trois audiences dont deux jaf particulièrement éprouvantes plus le reste (rdvs, conclusions urgentes à faire, cours à donner), je suis une loque....

A la fac, j'avais entendu un jour deux vieux profs en train de parler entre eux et dire qu'avocat, ce n'était pas un métier pour une femme.... et je m'étais dit "mais quels vieux cons machos"....

A ma 12è année de barre et après une horrible semaine comme celle que je viens de vivre, et plus de 4 mois sans vraies vacances....je me demande s'ils n'avaient pas raison ces vieux profs machos....

Il faut être à la fois psy, savoir écouter, assistante sociale un peu aussi même si l'on n'en a pas envie, trouver des solutions pour la vraie vie et en droit, donc être fin juriste, trouver la meilleure solution juridique, savoir écrire, savoir parler, savoir gérer car on a aussi une petite entreprise....

L'énorme avantage de tout ça, c'est l'absence de monotonie...et la liberté....alors.....

PS: c 'est vrai, vous êtes à aix cette semaine ??

34. Le samedi 7 mars 2009 à 16:47 par jugedeta

@3 et 29: avec la faculté de réplique des parties aux conclusions du rapporteur public ou avec l'inversion de l'ordre des interventions (rapporteur public puis parties), la pratique consistant à s'en remettre aux écritures est de moins en moins la règle, les avocats utilisant (parfois à bon escient d'ailleurs!) leur observations orales pour éclairer tel fait de l'affaire ou tel point de droit ou de procédure . Et même avant les changements issus du décret du 7 janvier 2009, dans un grand nombre de contentieux (hormis le contentieux fiscal) tel l'urbanisme, l'environnement, le contentieux social , électoral (etc...), les avocats ou les parties non assistés avaient pris l'habitude de présenter des observations. Contrairement à une idée reçue, le président de la formation de jugement ne verra pas d'un mauvais oeil une partie qui prend la parole, et quand bien même cela agacerait ledit président (qu'il change de job!) , l'oralité a désormais sa place dans la procédure ordinaire devant le juge administratif.

Alors, Me Eolas, ne censurez pas!

35. Le samedi 7 mars 2009 à 17:14 par thom lee nacht

pensez au crunch..

36. Le samedi 7 mars 2009 à 17:45 par deminique

Bon ben bon rétablissement cher Maître je vous souhaite également une bonne prise en mains de vos dossiers et souhaite que tous vos clients repartent libres suite aux magnifiques plaidoiries que vous daignerez bien faire.

37. Le samedi 7 mars 2009 à 18:38 par Sylvain

Bonsoir,

Bon courage à Me EOLAS. Quelques propositions de dissertations à l'attention des colocs: 1. De l'exercice délicat des droits de la défense en Cour d'Assise, l'exemple du procès "Colona". 2. Les propositions de réforme du Droit Pénal français par la Commission Leger. Actualité oblige..........

38. Le samedi 7 mars 2009 à 18:48 par proc simité

A propos de Florence CASSEZ, quelqu'un aurait-il des informations fiables, n'émanant pas uniquement de son avocat ou de ses comités de soutien, sur la procédure suivie au Mexique contre l'intéressée. Il est prétendu ici et là des choses (elle n'a pas été entendue, elle a été jugée sans procès, le Mexique fait pire que nous en matière de droits de l'homme etc etc) allant toutes dans le même sens. Mais qu'en est-il en réalité?

Et que ceux qui ne savent rien n'écrivent rien. Merci d'avance.

39. Le samedi 7 mars 2009 à 18:53 par KarmaPolis

Bon courage maître, que la force soit avec vous !

40. Le samedi 7 mars 2009 à 19:06 par Thunder B

J'émets l'hypothèse que vous avez fait une coquille dans votre billet précédent, et que pour mettre l'accent sur la rapidité avec laquelle votre agenda peut se remplir, vous souhaitiez indiquer qu'une semaine en apparence calme peut se remplir au cours des 3 derniers jours qui la précèdent. Mais je peux me tromper ;)

41. Le samedi 7 mars 2009 à 19:32 par X.

Si Eolas plaide à Aix cette semaine on peut peut être faire une soirée Eolas dans la tournée ? On le verra alors chanter sur scène et nous montrer sa maitrise du code dans les trémolos de l'appel correctionnel :) et la profondeur du coffre dans le registre, toujours dénigré mais o combien difficile, de la RAF...

42. Le samedi 7 mars 2009 à 20:00 par David M.

Code rouge toute la semaine ?

Litec va râler.... ; )

43. Le samedi 7 mars 2009 à 23:18 par malpa

Maitre-eolas a terminé son billet par la phrase “Eolas bientôt dans une juridiction près de chez” comme un envoi, faisant pendant à son titre “Eolas on tour”. Un commentateur, que je suppose Aixois, a filé la métaphore en lui souhaitant la bienvenue à Aix. D’autres commentateurs embrayent… Et voilà comment les rumeurs naissent. Cela est riche d’enseignement sur la charge sentimentale dont les lecteurs de son blog investissent chacune de leurs visites en ces lieux.

À l’époque de Diderot, l’écrivain anglais Samuel Richardson publiait le blog de Miss Clarisse Harlowe, qui fut traduit en français par L’abbé Prévost. Des dizaines de lecteurs et lectrices écrivirent à Richardson en lui demandant de faire suivre à Miss Clarisse, lui offrant leur soutien et l’hospitalité.

Je ne doute pas que votre enthousiasme fasse plaisir à maitre-eolas. Mais bon, permettez-moi de m'inquiéter quelque peu quand je pense que certains de ces commentateurs sont des avocats ou des juristes : vous faites profession de savoir déchiffrer ou démontrer une vérité. N’abandonnez pas tout esprit critique dès que vous entrez ici, ou “il” va encore en profiter pour se moquer des provinciaux…

Et puis… Eolas sera peut-être effectivement à Aix cette semaine, je n’en sais absolument rien.

44. Le dimanche 8 mars 2009 à 02:03 par Mike

@34: oui, moi aussi, j'ai été grandement ému par cette réforme historique qui, en autorisant l'avocat à répliquer, par de "brèves" observations orales, aux conclusions du rapporteur public, a signé le passage définitif de la justice administrative dans le XXème siècle (ah bon, nous sommes au XXIème?). Mais moins que vous, visiblement, par le fait que certains avocats aient réussi la prouesse de le faire à bon escient !

45. Le dimanche 8 mars 2009 à 04:19 par perry mason

Courage et endurance vous seront d'un grand secours Maître.

46. Le dimanche 8 mars 2009 à 12:36 par rene Streit

Si dans mon affaire j'avais eu un avocat comme vous, je pense que je n'aurai pas perdu mon procès...

47. Le dimanche 8 mars 2009 à 13:40 par Res publica

Malheureusement je sais que Me Eolas ne viendra pas chez nous, un petit greffe détaché en province, abandonné par tous car il fermera en 2010 et dont le personnel va percevoir une prime de 12000 euros chacun pour aller travailler dans le Tribunal d'Instance voisin distant seulement 20 kilométres, un véritable scandale ! Voilà les pseudo économies et les savants calculs de Rachida Dati. De plus notre ville est en pleine expansion et va être privée d'un précieux service public, merci la chancellerie.......Allez faire comprendre cela aux justiciables qui s'étonnent d'une telle mesure et qui parfois pour une simple démarche vont devoir faire 40 kilométres.

48. Le dimanche 8 mars 2009 à 14:31 par eleonora

C'est la première fois que je viens sur un blog droit...pas mal...et c'est une bonne découverte

49. Le dimanche 8 mars 2009 à 16:35 par Avocatmars13

Y'a pas de justice! je n'en ai que 7, mais 5 la même journée, dont 4 la même demi journée dans 3 juridictions différentes et éloignées les unes des autres!

Jalouse je suis!

Vous seriez pas du côté de marseille mardi?

50. Le dimanche 8 mars 2009 à 18:15 par Natgif

Ah le vantard !

51. Le dimanche 8 mars 2009 à 22:10 par verbeux

Cinq audiences correctionnelles. Côté défense ou parties civiles ? Ca paye bien ?

52. Le lundi 9 mars 2009 à 01:54 par la montagne ne bougera pas

cher Maître eolas, j'adore votre blog, presque autant que celui de Philipe Bilger.Je voudrai vous faire un don pour vous récompenser pour l'enseignement que vous prodiguez. Ceal est-il permis par la loi?

53. Le lundi 9 mars 2009 à 02:30 par Siskotte

@Res Publica : mais puisqu'on a dit que la justice était proche des gens, rapide toussa toussa (oui ok je sors, loin très loin) ; je suis de tout coeur avec vous meme si ds mon cas mon tribunal n'a pas connu cela ; on verra pour le prochain

Pour la semaine qui vient, j'hésite entre ne pas répondre au téléphone et fermer mon bureau à clé plutot que d'avoir à affronter une horde d'avocat très mécontent de tous les avis de prorogé que j'ai donné ainsi que les avis de renvoi a plus de 3 mois ... j'hésite vraiment

Me Eolas, bon courage pour cette semaine chargée

@didier specq : merci de ne pas oublier les greffiers XD (et les huissiers pour les audiences pénales ainsi que le fonctionnaire de police ou le gendarme ^^)

54. Le lundi 9 mars 2009 à 09:24 par ASH

pour la route, les aveux de notre ministre ce matin 09/03 sur EUROPE 1 :
c'est tambour battant, pour son PRESIDENT, et comme tout ce qu'elle fait pour "améliorer la vie des gens", les "protéger de l'insécurité" et "rendre la justice plus accessible" (oui elle le dit),
qu'elle a mené sa réforme de la carte judiciaire "sans aucun recul" !

bon d'accord, ce n'est pas de vrais aveux de commissariat : elle voulait juste dire sans revenir en arrière, sans concertation non plus,

mais c'est toujours drôle quand les mots sonnent plus justes que ce qu'on veut leur faire dire

parce que pour le tour de passe passe du TGI de MOULINS (sis à - de 4 km de la CENTRALE et de la MA) qu'elle a supprimé en une nuit, c'est ça : une décision prise sans aucun mais aucun recul !

55. Le lundi 9 mars 2009 à 10:05 par Véronique

@ Siskotte

..Pour la semaine qui vient, j'hésite entre ne pas répondre au téléphone et fermer mon bureau à clé plutot que d'avoir à affronter une horde d'avocat très mécontent de tous les avis de prorogé que j'ai donné ainsi que les avis de renvoi a plus de 3 mois ... j'hésite vraiment...

J'ai du mal avec ce genre d'hésitation ou de décision d'ordre personnel qui laisse supposer que vous vous sentez autorisé(e) ou que vous autorisiez vos agents à ne pas répondre au téléphone et/ou à vous barricader dans vos bureaux.

Excusez- moi, mais ça sent quand même le petit chef très fonctionnarisé...

La justice est également un service public . Non ?

56. Le lundi 9 mars 2009 à 11:28 par koz

A noter, cette chanson populaire, à propos de mon deux fois Saint Patron :

« Saint Yves était breton, avocat mais pas voleur, chose admirable pour le peuple ! »

Et merci pour le lien, Eolas. Partir toute une semaine en laissant direct vers chez moi en page d'accueil, non, sérieusement, c'est plus que je n'aurais jamais pu espérer ;-)

57. Le lundi 9 mars 2009 à 12:40 par eskimo

faites nous le plaisir maître d'un niveau d'alerte en zone noire !

58. Le lundi 9 mars 2009 à 12:50 par Siskotte

@ Véronique

hmmm le petit chef très fonctionnarisé, j'adooooore !!

Au moins je sais que je suis nulle en blague foireuse.

Mais ne vous inquiétez pas pour la fermeture de mon bureau ou le fait que je ne réponde pas au téléphone même si je le fais régulièrement dans la semaine pour cause d'audience, sinon les autres jours je suis fidèle au poste (d'ailleurs les avocats savent aussi que je suis généralement là entre midi et 2, que si jamais j'ai oublié de mettre mon téléphone sur renvoi après une audience tardive je répondrai quand même).

Mais comme les avocats du barreau sont bien élevés et que les rumeurs vont bon train, je pense que je n'aurai que leurs clients à me mettre sous la dent, s'ils arrivent toutefois à trouver leur chemin dans le labyrinthe qu'est le TGI ou s'ils arrivent à me joindre via le standard général.

Et ne vous inquiétez pas non plus : je sais que la Justice est un service public : je l'ai appris à la fac (bon là c'était la théorie) et je l'ai appris sur le terrain (la MJD c'est très formateur sur le sens du service public)

59. Le lundi 9 mars 2009 à 14:23 par Tendance

WWW vu par.....

Pendant que notre hôte vogue aux quatre coins de l'hexagone, nous pouvons nous divertir, en particulier en relevant un fine perle nichée au quatrième paragraphe du rapport n°1486 de M. F. Riester sur la loi dite Hadopi.

"Il reste que la piraterie numérique présente des différences notables avec la contrefaçon. Tout d’abord, la dématérialisation des supports des biens culturels permet une reproduction plus facile et rapide sur le plan technique, moins coûteuse à réaliser et dont l’ampleur peut prendre des proportions considérables. De même, la qualité des copies, du fait des supports numériques, n’a rien à envier aux originaux. Enfin, alors que l’achat de produits contrefaisants des marques est quasiment toujours effectué sciemment par leurs consommateurs, le caractère illicite du téléchargement d’œuvres protégées par un droit d’auteur ou voisin n’est pas nécessairement connu ou compris par ceux qui s’y adonnent pour un usage strictement personnel. La raison tient à la philosophie de gratuité inhérente à internet, que la terminologie anglo-saxonne qualifie de « toile mondiale libre » (world wild Web). Dès lors que certains sites mettent à leur disposition des musiques ou des vidéogrammes sans exiger de contrepartie financière, les internautes n’y voient pas nécessairement une pratique condamnable."

C'est tout un état d'esprit.....

60. Le lundi 9 mars 2009 à 17:15 par ytrad II

humm !!!!! tout ça va faire des bons gros bifftons !! et hors taxes en plus !! de quoi remplir le reservoir du coupé !!

61. Le lundi 9 mars 2009 à 17:29 par Blux

@Tendance
Il est vrai que traduire 'étendu (élargi)' par 'sauvage' tout en disant que c'est 'libre', ça vous transforme l'argument, façon 'spin doctor'...

Je me vois bien en train de télécharger 'born to be wide', un remake de zizi rider (car il est bien connu que le net n'est qu'un infâme cloaque : "...Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? … Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins du monde ?..." (c)(tm)(reg) Frédéric Lefebvre, le 15/12/2008, ici)

En attendant, qui s'occupe du marchandisage de l'avocat sus-nommé pour sa tournée ?
La location est ouverte ? C'est combien le petit billet d'humeur ?

62. Le lundi 9 mars 2009 à 17:51 par malpa

@ Blux

Épatant !

Plus drôle que maitre-éolas : les compte-rendus de séance de l'Assemblée-Nationale ! M. Lefèbvre inénarrable !

À quand ce site dans le top-10 de Wikio ?

63. Le lundi 9 mars 2009 à 18:32 par bibi

est-ce le début de la dictature ?

"La commission propose en outre de limiter la détention provisoire avant procès à un an dans le cas d'un délit grave, deux ans pour un crime, trois ans en matière de terrorisme."

C'était pas seulement 4 mois pour les délits ?

"Cette disposition, appelée "retenue judiciaire", permettrait d'interroger des suspects pendant six heures pour certains délits avec moins de droits pour les personnes interrogées que dans le cadre de la garde à vue."

c'est guantanamo pendant 6 heures ?

64. Le lundi 9 mars 2009 à 18:34 par Ex Jap

Une commission de l'application des peines ? Si rien n'a changé (tout va tellement vite de nos jours), la présence du condamné y est exceptionnelle, si le Juge de l'application des peines l'estime nécessaire, et celle de l'avocat n'est pas prévue. Je pencherais plutôt pour une commission de discipline ou un débat contradictoire. Je pinaille, oui, mais je suis jalouse en fait, car au vu de ce que vous décrivez de votre emploi du temps, je sais que je n'aurai pas l'honneur de vous écouter plaider cette semaine, chez moi, sous le soleil. J'ai (encore) quelques souvenirs du stage avocat et je me souviens que j'avais été frappée par cette capacité de l'avocat à se démultiplier, à passer du civil au pénal, puis à l'admnistratif, en passant par un peu de commercial, de courir du JAF à la Chambre sociale de la Cour d'appel avant de revenir au cabinet conseiller un client sur un pourvoi en cassation... Bref, admiration. Et bon courage à vous.

65. Le lundi 9 mars 2009 à 18:55 par rmy

Si il faut vous accueillir de passage à Strasbourg, la porte est ouverte !

66. Le lundi 9 mars 2009 à 19:59 par gus

à Bibi

vous écrivez à propos du projet de loi de procédure pénale "est-ce le début de la dictature"...

Savez-vous réellement ce qu'est une dictature??

Ceux qui parlent d'extrême pauvreté dans la France de 2009 savent-ils seulement ce qu'est la grande pauvreté?

Ramenez donc les choses à leur juste valeur et on pourra ensuite débattre

67. Le lundi 9 mars 2009 à 20:39 par Bibi

à Gus:

oui je sais ce qu'est une dictature et le début d'une dictature commence toujours par des lois liberticides, crescendo à chaque fois.

Eolas:
La loi HADOPI n'est pas liberticide.

68. Le lundi 9 mars 2009 à 21:59 par El Re

@Ure

La bonne réponse si vous recevez des courriers avocats désagréables :

http://thepiratebay.org/legal

69. Le mardi 10 mars 2009 à 09:15 par Elzevier et Tourne-Broches

Bon courage,

et si vous n'avez pas le temps d'écrire, vos lecteurs habituels peuvent tjs venir sur mon blog (bien moins ambitieux et un peu jeûnot, je le reconnais humblement.) ça ferait monter mes connexions d'une façon prodigieuse, et ça m'aiderait bien dans ma recherche d'emploi...

70. Le mardi 10 mars 2009 à 14:47 par Tendance

Avec Mme Albanel, on n'a pas fini de s'amuser:

http://www.marianne2.fr/Hadopi-Albanel-en-guerre-contre-cinq-gus-dans-leur-garage_a176920.html

Extrait:

"Ce buzz donne une idée du mépris dans lequel les anti-Hadopi se sentent tenus par le ministère. Lequel ne regrette aucune parole : « la Quadrature du Net prétend porter la voix de centaines de milliers d'internautes mais nous savons qu'ils ne sont pas représentatifs ! tranche un collaborateur de la ministre, agacé. Il s'agit juste d'un groupe de pression qui s'est emparé de cette cause de manière illégitime et qui fabrique des adresses ip (adresse électronique permettant de localiser géographiquement une connexion internet, NdR) pour envoyer des mails ! » " Si l'on en croit ce billet, le ministère accuse la Quadrature du net d'inonder les députés de courriels utilisant de fausses adresses IP. Or, justement le projet Hadopi propose d'identifier les internautes fautifs par leur adresse IP. En d'autres termes, le ministère reconnaît ainsi l'inanité de la preuve par adresse IP,et donc du projet de loi.

71. Le mardi 10 mars 2009 à 14:54 par Nex93000

Je suis impressionné et pour tout dire, touché par tant de sollicitude et d'encouragements de la part de vos lecteurs, Cher Confrère. Vous méritez bien évidemment l'une comme les autres par la qualité de votre blog et la sympathie que vous suscitez. Mais je ne peux m'empêcher de sourire à ce nombre astronomique d'audiences auquel il va vous falloir faire face. Quelqu'un vous suggérait d'embaucher un collaborateur. Je partagerai volontiers ce conseil. Ces derniers desperados des temps modernes ne seront nullement impressionnés par 11 pauvres petites audiences (et qui ne se chevauchent même pas !) devant 7 Juridictions différentes, le tout dispatché sur une semaine entière.

Petit joueur, Maître Eolas ? :o)

Je me souviens encore de ce que nous nous répétions, à BOBIGNY, entre collab, lorsque surchargés d'audiences, nous partagions nos tristes expériences: "Même pas mal".

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact