Journal des greffiers en colère

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Devine qui vient dîner ce matin (3)

A tout seigneur, tout honneur. L’hôte en personne nous reçoit. C’est nulle autre que la Nouvelle Zélande que le XV de France affrontera demain matin.

Drapeau de la Nouvelle Zélande

Le drapeau de la Nouvelle Zélande est en réalité le Drapeau Bleu (Blue Ensign) de la Royal Navy, bleu avec en haut à gauche (on dit en quadrant) l’Union Jack, ou drapeau d’union, le champ d’azur étant, pour identifier la Nouvelle Zélande, frappé d’étoiles rouges bordées de blanc qui représentent la constellation de la Croix du Sud. Cette constellation, qui frappe aussi le drapeau australien, rappelle la domination maritime anglaise, la Croix du Sud servant aux navires dans l’hémisphère sud de substitut à l’étoile polaire qui dans l’hémisphère boréal indique le pôle nord céleste : il suffit de tracer une ligne passant par Gamma crux et Alpha crux (l’étoile du haut et l’étoile du bas) et de reporter 4,5 fois la distance les séparant pour tomber sur le pôle sud céleste.

C’est une loi anglaise de 1865, le Colonial Navy Defence Act qui a obligé les colonies anglaises à prendre comme drapeau une variante de la Blue Ensign, afin d’être identifiées par les navires de guerre croisant dans les environs ; ce qui explique que bien des drapeaux soient basés sur ce modèle : l’Australie, les Fidji, dans le Pacifique, et Montserrat dans les Antilles par exemple.

Les néo-zélandais sont assez peu attachés à ce drapeau, le premier reproche qu’ils lui font étant d’être aisément confondu avec le drapeau australien, à gauche ci-dessus. Il est le drapeau de la Nouvelle Zélande depuis 1869, succédant au drapeau des Tribus Unies de Nouvelle ZélandeDrapeau des Tribus Unies de Nouvelle Zélande, et aujourd’hui encore, le thème du drapeau est un débat récurent en Nouvelle Zélande.

L’hymne néo-zélandais est God Defend New Zealand, et comme il n’y a pas de raison que nous ne riions que des clips géorgiens, j’ai l’honneur de vous présenter le clip qui ouvrait et fermait les émissions de la télévision publique néo-zélandaise dans les années 80. Attention, là aussi, c’est du lourd. Je recommande à Jo Maso de montrer ça aux joueurs : ça devrait aider à alléger la pression.

L’équipe de Nouvelle Zélande s’appelle les All-Blacks, littéralement les tout-noirs. La couleur noire n’a aucune signification spéciale, si ce n’est que c’est la couleur choisie par l’équipe nationale lors de sa première formation en 1903, parce que les joueurs s’achetant leurs maillots eux même, le noir permettait de s’assurer qu’il n’y aurait pas de problème de nuances de couleur. Les poètes du rugby ont pris la relève et ont décidé que les All Blacks portaient le deuil de leurs adversaires. A ce train là, les Anglais jouant en blanc, je suppose qu’ils veulent demander la main de leurs adversaires.

Le nom de All Blacks viendrait, d’après Billy Wallace, de la première tournée des néo-zélandais en Angleterre en 1905 (rappelons qu’à l’époque, le voyage se faisait en bateau). Selon Wallace, un journaliste, impressionné par le jeu de mouvement pratiqué par les néo-zélandais, aurait dicté son article en disant “They’re all backs” : ce sont tous des arrières, le poste du joueur numéro 15, qui aurait été mal retranscrit en “They’re all blacks”. Mais aucune trace de cette erreur n’a jamais été retrouvée, et le plus probable est que le terme All Blacks décrive tout simplement leur tenue.

Le symbole de l’équipe est la Fougère Argentée, Silver Fern, de son petit nom cyathea dealbata, une plante très fréquente en Nouvelle Zélande.cyathea dealbata Quand les Blacks viennent jouer un test match en France lors de la tournée d’automne en novembre, ils ajoutent sur leur manche droite un coquelicot (poppy), symbole des soldats de l’empire britannique tombés lors de la première guerre mondiale, car cette fleur pousse sur les sols remués, et c’était la seule fleur qui poussait sur les champs de bataille du nord de la France.

Mais ce pour quoi les All Blacks sont les plus connus est leur danse traditionnelle juste avant le début du match, après les hymnes, le Haka.

Avant toute chose, le haka, ca s’écoute. Voilà ce que ça donne dans un stade.

Fichier audio intégré

Impressionnant, non ?

Le haka est une danse rituelle des maoris, l’ethnie polynésienne indigène à la Nouvelle Zélande.

Les Néo Zélandais ne sont pas les seuls à effectuer une telle chorégraphie, qui est un point commun à toutes les équipes du Pacifique : les Tongas ont le Sipi Tau (on y aura droit dans une semaine), les Samoa ont le Siva Tau, et les Fidjis ont le Cibi.

Contrairement aux apparences, le haka n’est pas un chant de guerre mais une danse de cérémonie, les grimaces et grognements faisant partie de la chorégraphie et symbolisant la vie, la vivacité, la résolution, et non la menace. Les All Blacks y rajoutent une bonne part de défi et la magie du marketing a fait le reste.

Pendant longtemps, le seul haka que les All Blacks accomplissaient était le Ka mate, datant de 1810, composé par le chef Te Rauparaha du clan Ngāti Toa. Ce chef était poursuivi par des ennemis et pour leur échapper s’est caché dans un puits sous la robe d’une femme. Quand il a pensé que ses ennemis étaient partis, il est remonté à la surface, pour se trouver nez à nez avec un guerrier, mais qu’il ne pouvait bien voir, ébloui qu’il était par la lumière, et se voyait mort jusqu’à ce qu’il réalise que c’était en fait Te Whareangi (appelé “l’homme hirsute”), le chef d’une tribu alliée venue à son secours.

Le Ka Mate raconte cette aventure :

Le leader commence par donner ses instructions au groupe : “Frappez des mains sur vos cuisses ! Gonflez vos poitrines ! Pliez vos genoux ! Que votre bassin suive ! Frappez le sol de vos pieds le plus fort que vous pouvez !”, en maori dans le texte : Ringa pakia! Uma tiraha! Turi whatia! Hope whai ake! Waewae takahia kia kino!

Puis il lance le chant :

Ka mate, ka mate (Je vais mourir ! je vais mourir !)
Ka ora, ka ora (je vais vivre ! je vais vivre !)
Ka mate, ka mate (Je vais mourir ! je vais mourir !)
Ka ora, ka ora (je vais vivre ! je vais vivre !)
Tēnei te tangata pūhuruhuru (Voici l’homme hirsute qui se tient devant moi)
Nāna nei i tiki mai whakawhiti te rā (et qui a amené le soleil et l’a fait briller)
Ā upane, ka upane (un pas vers le haut, un autre vers le haut)
Ā upane, ka upane (un pas vers le haut, un autre vers le haut)
Whiti te rā, hī! (le soleil brille ! )

Les All Blacks en ont fait une occasion de se motiver, et d’impressionner l’adversaire.

Comme je vous l’ai dit, les néo zélandais ne sont pas les seuls à avoir une telle danse, d’où des face-à-faces parfois tendus, comme ce Nouvelle Zélande-Tonga, où les Tongiens n’ont pas pu attendre que le haka soit terminé pour répondre par leur Sipi Tau.

Les All-Blacks partent archi-favoris, c’est certain. Ils reçoivent chez eux, c’est LEUR coupe du monde. mais d’un autre côté, la France leur a infligé deux défaites inattendues en coupe du moned, en 2007, et en 1999, tous ceux qui ont vu ce match ont encore des larmes qui leur montent aux yeux en y pensant. Un des plus beaux matches que j’aie vus.

C’est que le jeu des Français est réputé pour son bordel créatif, qu’on appelle le French Flair. Un vent d’inspiration géniale, avec un peu de réussite dans les rebonds, et les All-Blacks doutent. Si on les fait douter, tout peut arriver. J’aime mes bleus, mais je n’ai rien vu jusqu’à présent dans cette équipe qui me fasse raisonnablement espérer un de ces moments historiques, mais tant mieux. C’est quand on ne les attend pas qu’ils surprennent.

Un rappel : nous sommes encore en match de poule. Le perdant ne sera pas éliminé, il nous reste un match contre les Tongas le 1er octobre, et ensuite les deux premiers de la poule sont qualifiés. Les bleus sont bien partis, même en cas de défaite face à la Nouvelle-Zélande, pour être qualifiés en quart. Là commencera les matchs à élimination directe. Si tout se passe comme c’est prévisible, le premier de la poule affrontera en quart l’Angleterre et le second, l’Argentine, notre Nemesis de la dernière coupe du monde.

Les choses sérieuses commencent.

Alors

ALLEZ LES BLEUS

Photos et images Wikipedia

Commentaires

1. Le vendredi 23 septembre 2011 à 09:45 par LordPhoenix

A préciser que le joueur qui mène le haka est systématiquement un joueur d’origine maoris.

Allez les petits…

2. Le vendredi 23 septembre 2011 à 09:49 par Gluttony

On va se faire atomiser :D

3. Le vendredi 23 septembre 2011 à 09:52 par julien

Et que nous avons plutot interet a eviter de le gagner…

4. Le vendredi 23 septembre 2011 à 09:52 par tinou

Grand souvenir, cette demi-finale de 1999.

http://www.dailymotion.com/video/xb…

5. Le vendredi 23 septembre 2011 à 09:54 par Adrien bis

Faux. Mac Caw l’a déjà mené ainsi que umaga qui n’est pas maori.

6. Le vendredi 23 septembre 2011 à 09:55 par Taz

Maitre, le premier de notre poule affrontera certainement l’Argentine et non l’Angleterre.

L’angleterre ayant battu l’Argentine, elle finira certainement première de son groupe et jouera donc le second de notre poule : le perdant de NZ-France

Ceci laisse d’ailleurs penser à certains journaux kiwis, que la France va lacher ce match pour avoir des matchs à élimination directe plus simple….. sachant que l’Angleterre nous a sorti les 2 dernières fois en demies finales (2003 et 2007)

7. Le vendredi 23 septembre 2011 à 10:01 par rafale

bonjour

suis je bête, je n’ai pas de lien vers l’hymne ou le clip

j’ai juste le haka

merci

8. Le vendredi 23 septembre 2011 à 10:01 par Galuchat

ALLEZ LES BLEUS !!!

Vrai ! En évoquant le match de 1999… j’en ai toujours les larmes aux yeux !

9. Le vendredi 23 septembre 2011 à 10:11 par Flolivio

Dans un article du site de l’Express, un journaliste fait remarquer que:
« Pas moins de 13 joueurs présents sur la feuille de match ont déjà battu au moins une fois les All Blacks, soit lors du quart de finale de la Coupe du monde 2007 (21-19), soit à Dunedin en juin 2009 (22-27). Les cinq – Traille, Clerc, Heymans, Dusautoir, Szarzewski – qui étaient des deux victoires sont tous dans le groupe. »
Par ailleurs personne n’a encore jamais l’EdF jouer avec cette composition.

Je pense qu’on peut avoir des surprises.

http://www.lexpress.fr/actualite/sp…

10. Le vendredi 23 septembre 2011 à 10:18 par Raveline

Deux petites précision : (a) le coquelicot n’était pas la seule fleur à pousser sur les champs de bataille de la première guerre mondiale (loin s’en faut), mais fut pris comme symbole des poètes britanniques (voir par ex. http://en.wikipedia.org/wiki/Papave…).

(b) Surtout, le “poppy” est un symbole permanent dans l’ensemble de l’empire britannique, fièrement arboré et vendu un peu partout surtout aux approches du 11 novembre. L’argent tiré de la vente des poppy (aujourd’hui, pour la plupart, artificiels…) est aujourd’hui reversé aux vétérans. Tout voyage en novembre en Angleterre vous permet de voir nombre de personnes, de tous horizons, arborant fièrement le poppy à la boutonnière. Preuve qu’il n’est nul besoin d’un défilé militaire pour tisser les liens entre un peuple et son armée…

11. Le vendredi 23 septembre 2011 à 10:29 par Killerjeff

Je trouve que le “French flair” est quand même de plus en plus rare dans le jeu de l’équipe de france et je le sens mal ce match.

Sinon, j’aurai une petite coquille à vous signaler Maître dans l’anté-pénultième paragraphe :

la France leur a infligé deux défaites inattendues en coupe du moned, en 2007, et en 1999

12. Le vendredi 23 septembre 2011 à 10:34 par Lûciole

Bonjour
Il manque le clip chez moi aussi, un problème d affichage chez certains d entre nous ou un oubli chez vous maître ?

Et sinon, d aussi loin que je me souvienne, ma mère m a toujours dit *Les All Blacks sont la meilleure équipe du monde, toujours, juste il leur arrive parfois de perdre, mais ce sont quand même les meilleurs.* Et la décence m interdit de reporter ce qu elle dit des Anglais …
Bon match à tous, surtout aux *petits*.

13. Le vendredi 23 septembre 2011 à 10:41 par Sarga

Je vous trouve tous un peu rapide à éliminer l’Ecosse dans les matches à venir. Ils n’ont pas été fantastiques jusque là, mais sont encore devant l’Argentine pour le moment :)

14. Le vendredi 23 septembre 2011 à 10:47 par Catalan06

Help! Where is the clip ?

15. Le vendredi 23 septembre 2011 à 11:13 par Passares

Malgré tout mon désir, j’ai bien peur que votre titre soit corrigé en “Devine qui vient nous manger ce matin”.

Mais j’espère quand même.

16. Le vendredi 23 septembre 2011 à 11:13 par Dr Tavuk

aaah 1999 ! Oui, inoubliable.

17. Le vendredi 23 septembre 2011 à 11:38 par MarJacq

Merci Maître pour cette approche pédagogique intelligente et votre passion communicative.

18. Le vendredi 23 septembre 2011 à 11:50 par Bou

Il me faut l’avouer l’article est comme toujours rédigé de manière attractive et le contenu est intéressant.
Seulement Maître, vous commettez pour la deuxième fois la même faute sur les noms scientifiques d’êtres vivants. La dernière fois c’était un animal imaginaire, cette fois c’est une pauvre fougère. La fougère argentée (de son petit nom vernaculaire) vous sera éternellement reconnaissante, de même que les biologistes du monde entier, de bien vouloir rendre sa majuscule au nom de genre Cyathea dans la dénomination Cyathea dealbata. En effet les italiques sont importantes, mais la majuscule vous aurait valu un rabotage sévère de votre note dans une copie de biologie (voire un gros zéro s’il s’était agit de taxinomie).
Pour conclure ce commentaire une petite kirby dance pour nos joueurs à coq <(^-^<) ^(^-^)^ (>^-^)> etc

19. Le vendredi 23 septembre 2011 à 11:53 par Cyäegha

Je voulais signaler une petite erreur :

Selon Wallace, un journaliste, impressionné par le jeu de mouvement pratiqué par les néo-zélandais, aurait dicté son article en disant “They’re all backs” : ce sont tous des arrières, le poste du joueur numéro 15, qui aurait été mal retranscrit en “They’re all blacks”.
=> En Anglais, les backs sont les arrières au sens large (du 9 au 15). L’arrière (15) se nomme fullback. En français, on utilise le même mot pour les backs et le fullback, d’où confusion…

20. Le vendredi 23 septembre 2011 à 12:12 par |StEf|

Merci pour la traduction du Haka NZ , je serais moins con demain matin…

21. Le vendredi 23 septembre 2011 à 12:23 par |StEf|

Hors sujet : pouvez vous nous expliquer le cadre légal d’une confrontation lors d’une enquête préliminaire ? d’avance merci.

22. Le vendredi 23 septembre 2011 à 13:02 par Lune

Un très chouette article. Juste une petite précision, histoire de me la péter un peu : l’Union Jack est appelé ainsi lorsqu’il flotte en mer ; à terre, on lui préfère le nom d’ “Union Flag”. (Mais la plupart des Anglais l’ignorent, cela dit ! )
Voilà, maintenant, vous aussi vous pourrez frimer en soirée à sortir votre science !

23. Le vendredi 23 septembre 2011 à 13:25 par la guiche

Je ne partage pas le paradigme de Lièvremont sur le rugby moderne.

Comment peut-on aligner parallèlement deux demi de mêlée sans personne de métier (Parra, c’est pas Michalak) à l’ouverture? N’est-ce pas paradoxal, qui plus est face à des blacks jouant chez eux, au paradis du rugby, et apparemment assoiffés de revanche ?

Avec son raisonnement paralogique, Lièvremont paralyse nos bleus qui en oublient de jouer.

M’est avis que ça sent la parade néo-zélandaise à plus de 50 points et beaucoup de bleus et de paracétamol en perspective pour nos 15.

Saint-André, priez pour eux !

24. Le vendredi 23 septembre 2011 à 13:44 par simon

Sans vouloir contredire ni polémiquer, il me semble que le vainqueur de la poule affrontera le second de la poule B, et que l’Argentine est bien placée pour l’être, seconde.

25. Le vendredi 23 septembre 2011 à 13:47 par Dracko

Cher Maître,
Une fois de plus je me surprend à tout lire sur votre blog, du titre de l’article au dernier des commentaires.
Pour cela, pour le suivi #Twitter minute après minute de l’épisode américain lugubre récent #RIPTroy et simplement pour cette ouverture d’esprit qui vous amène à parler de tout, sans barrière, avec un sens du mot qui souvent me fait mourir de rire, merci.
Et pour tout le reste aussi, que je n’ai pas le courage d’énumérer car cela fait trop d’années à compter et me déprime rien qu’à l’idée de tout ce temps déjà écoulé.
Au plaisir de vous lire encore autant d’années pour commencer, puis autant d’autres juste après.
Allez les bleus, il faut gagner, rien que pour faire suer les journalistes locaux ça en vaut la peine!

26. Le vendredi 23 septembre 2011 à 13:49 par Alex

Moi aussi je veux me la péter.
D’abord, pour les drapeaux utilisés à bord des navires, et même si le terme de drapeau est juridiquement exact, on parle en général de pavillon (sauf rares cas, comme le drapeau de l’unité, simple symbole le plus souvent conservé dans le bureau du “pacha”, le commandant).
Ensuite, le Blue Ensign n’est pas à proprement parler le pavillon de la Royal Navy, mais celui des navires commandés par un officier de réserve de la Navy, ou comprenant à bord un certain nombre de réservistes; ce pavillon est aussi celui des “yachts” appartenant à de vieux clubs britanniques.

Le véritable pavillon de la Royal Navy est le White Ensign, qui a fait dominé les mers du Monde, et bien trop souvent les côtes françaises, jusqu’à 1945.
Pour image, c’est ici:
http://en.wikipedia.org/wiki/File:N…

27. Le vendredi 23 septembre 2011 à 13:51 par Alex

Sur le “bien trop souvent les côtes françaises”, l’expression de regret ne s’applique pas à un certain matin du 6 juin 1944…

28. Le vendredi 23 septembre 2011 à 14:18 par Cosmik Debris

ouhla .. Argentine, Angleterre … c’est oublié les Ecossais un peu vite.
En cas de victoire contre l’Argentine (ce qui n’est pas impossible), il reste un Angleterre-Ecosse pour terminer. Et connaissant l’amour des Ecossais pour les anglais, c’est pas encore gagné.
Un France-Ecosse en quart me plairais bien.

29. Le vendredi 23 septembre 2011 à 14:22 par Eolas

@Raveline En France, c’est le bleuet qui est l’équivalent du poppy britannique. Avec moins de succès, le Bleuet de France est vendu au profit des victimes de guerre.

@Alex : si mes souvenirs de mes lectures des aventures de Jack Ryan et Hornblower sont bons, il y avait plusieurs enseignes, et on était admiral of the blue, admiral of the red avant d’etre admiral of the white.

30. Le vendredi 23 septembre 2011 à 14:43 par Le chalet

Cher Maître,
veuillez noter que le Haka proposé demain par les joueurs Néo-zelandais devrait être le Kapa o Pango et non pas le Ka Mate.
Je propose que vous nous donniez la traduction et l’historique de celui ci pour le prochain Nouvelle Zélande - France, c’est à dire pour la finale.

31. Le vendredi 23 septembre 2011 à 16:10 par feldzer

Un haka avant une plaidoirie contre un “grand, méchant, pas beau” procureur maître?

ou un autre cérémonial?

32. Le vendredi 23 septembre 2011 à 17:00 par Midas Le Roi

Bonjour Maître de céans.
Merci pour cette traduction du Haka. Ma fille dont le prof de sport est Néo-zélandais a appris à faire le Haka mais n’en connaissait pas le sens des mots. Elle pensait en outre que c’est une danse guérriere.
Je pourrai dés ce soir lui faire la démonstration de mon savoir infini.

33. Le vendredi 23 septembre 2011 à 17:13 par blind

  1. LaGuiche : sans remettre en cause votre estimation d’une possible défaite (pr ma part si l’on joue comme contre le Canada, l’EDF va effectivement en prendre plus de 50…) Cela dit, Parra s’il n’a pas joué 10 depuis 2-3 ans connaît le poste, et surtout à montrer qu’il savait y briller (cf les deux fins de matchs contre le Japon et le Canada) .. De plus, Trinh Duc (que j’apprecie beaucoup au demeurant) n’est pas au niveau depuis le début …

Je pense que dans un contexte avec peu de choix stratégique Lievremont à fait le meilleur choix.

En tout cas bon match à tous !!

34. Le vendredi 23 septembre 2011 à 17:33 par Cyril

tous ceux qui ont vu ce match ont encore des larmes qui leur montent aux yeux en y pensant

C’est exactement cela. On en chiale rien que d’y penser.

Moi j’dis : non, les battre maintenant, c’est trop tôt. Il vaut mieux attendre la finale. :-)

35. Le vendredi 23 septembre 2011 à 18:19 par Jaqen

Il y a au moins 2 Hakas.

Celui là Ka mate :

http://www.youtube.com/watch?v=zmM7…

et celui ci, un peu plus “méchant” Kapa o Pango

http://www.youtube.com/watch?v=TKdD…
ou
http://www.youtube.com/watch?v=fWhU…

36. Le vendredi 23 septembre 2011 à 18:19 par Alex

@29: il y avait effectivement des Admiral of the Blue, Red, White, mais il s’agissait essentiellement d’une hiérarchie par grade remontant à Elizabeth I, qui permettait de faire une hiérarchie entre plusieurs squadrons d’une même flotte.
Cette “coloration” ne correspondait pas nécessairement à un pavillon particulier, même si l’on imagine que des blue ont du arborer le Blue enseign; la “normalisation” des pavillons remonte à 1864 et la fin des squadrons (organisation militaire devenue obsolète avec la marine à vapeur)

37. Le vendredi 23 septembre 2011 à 18:38 par Pax Romana

Bonjour,

je me permets juste un petit commentaire à la fois latiniste (on ne se refait pas) et astronomique : quand on donne le nom d’une étoile, on met le nom de la constellation au génitif. Et donc : alpha Crucis et gamma Crucis (et non Crux).

Bien à vous.

38. Le vendredi 23 septembre 2011 à 18:50 par Ethan

Comme dit si bien Le Chalet (commentaire #30), les All Blacks nous proposerons sans doute demain leur Kapa O Pango, Haka créé en 2005 lors du match All Blacks - Springboks pendant le Tri Nation.
Le Kapa O Pango est réservé par les All Blacks aux équipes contre qui ils ont un grief. En l’occurrence, ils n’avaient pas apprécié le fait que les supporter Sud Africains aient chanté pendant leur Haka Ka Maté lors du match aller.
Le Kapa O Pango se veut plus fort, plus rugueux et moins traditionnel. Il se termine d’ailleurs par le mime d’un égorgement.
Considérant que la France aligne une “équipe B” contre eux demain matin dans le seul but de perdre et de rencontrer moins fort comme adversaire lors des matchs à élimination, ils ne manqueront pas de nous faire connaître leur mécontentement de cette manière.
De plus, nous fêterons la 100ème sélection du capitaine McCaw et la Nouvelle Zélande aligne son équipe phare…

Pour ceux que ça intéresse, voici le texte et la traduction de cet Haka:

Kapa o pango kia whakawhenua au i ahau !
Hi aue, hi !
Ko Aotearoa e ngunguru nei
Hi Au,au, aue ha! Hi
Ko Kapa o Pango e ngunguru nei !
Hi Au,au, aue ha! Hi
I ahaha !
Ka tu te ihiihi
Ka tu te wanawana
Ki runga ki te rangi e tu iho nei,
Tu iho nei, hi !
Ponga ra !
Kapa o Pango, aue hi !
Ponga ra !
Kapa o Pango, aue hi, ha !

Laissez-nous nous unir avec notre terre
C’est notre terre qui gronde
Nous sommes les All Blacks
Il est temps ! C’est mon moment !
Notre règne
Notre suprématie triompheront
Et nous atteindrons le sommet !
La fougère argentée !
All Blacks !
La fougère argentée !
All Blacks !

Je terminerais en souhaitant bonne chance aux bleus, même si ma raison me convainc d’une “branloute” (un branlée avec une déroute) sans précédent…

39. Le vendredi 23 septembre 2011 à 19:31 par Cyäegha

@ Jaqen en 35 :
Il y a également deux autres Haka à avoir été utilisés par les All Blacks : Tena Koe Kangaroo pour une tournée en Australie en 1903, et Ko Niu Tireni pour la tournée de 1924-25 (qui valut aux All Blacks de l’époque le surnom d’Invincibles). Aucun des deux n’a été utilisé à nouveau par la suite.

@ Ethan en 38 :
Le staff Néo-Zélandais, y compris Graham Henry, a plutôt cherché à minimiser la controverses sur “l’équipe B” de la France, donc je ne pense pas qu’ils fassent le Kapa O Pango en citant officiellement cette raison. Après, je suppose qu’ils peuvent aussi le faire en le justifiant autrement - ne serait-ce que parce qu’ils ont tendance à considérer la France comme une de leurs bêtes noirs en coupe du monde, à cause des victoires françaises de 1999 et 2007.

40. Le vendredi 23 septembre 2011 à 19:42 par b, naïf reconnu.

Et surtout, il faut bannir ce French Flair des «supporters français» qui consiste à dénigrer l’équipe/l’entraîneur/les joueurs dès la première difficulté. ALLEZ LES P’TITS GARS !

41. Le vendredi 23 septembre 2011 à 20:32 par "Rupicapra pyrenaica"

Bonjour,

A la suite de Pax Romana, je me permets un second commentaire pointilleux. Le nom scientifique d’une espèce, inspiré du latin, s’écrit toujours en italique et avec une majuscule au nom du genre, qui compose la première partie du nom et une minuscule à l’adjectif qui précise l’espèce. Il s’agit donc de Cyathea dealbata et nom de cyathea dealbata

42. Le vendredi 23 septembre 2011 à 20:53 par Anne

Bonjour Maître, bonjour à tous,

cette vidéo me fait beaucoup rire (haka en 1973) http://youtu.be/emJyEa4z2Ec
Du coup je me demande aussi comment, et à quel moment, une équipe constituée principalement d’européens a eu l’idée d’apprendre et d’effectuer une danse tribale sur un terrain de rugby ? En tout cas, ça donne encore plus d’intensité à ce sport. Merci pour vos billets et vos tweets Maître.

43. Le vendredi 23 septembre 2011 à 21:04 par gilberto

je n’ai rien contre le rugby et son environnement culturel, mais le procès Chirac ?……..

44. Le vendredi 23 septembre 2011 à 21:14 par Swazi

Détends toi gilberto (#43)…
C’est week-end…

Demain il va y avoir des étincelles, alors ouvre les yeux.

Et si ton “environnement culturel” à toi c’est juste Chirac et consorts, je te plains.

45. Le vendredi 23 septembre 2011 à 23:38 par Gizmo

Si on a une petite faim, il y a aussi ce haka là.

46. Le samedi 24 septembre 2011 à 08:35 par Nostro

Et une petite soif de malt, celui-là…
http://www.youtube.com/watch?v=YjNN…

47. Le samedi 24 septembre 2011 à 10:25 par Cyrano

Bonjour à tous et à chacun,
pour les amateurs, je voudrais signaler les dessins d’un caricaturiste de talent qui a pondu quelques illustrations à propos de cette coupe du monde de rubgy 2011, à voir sur [http://www.latouchefinale.net/galeries/dessins/ssr/wcrugby2011], une vision mélangeant humour caustique et franche rigolade.

48. Le samedi 24 septembre 2011 à 13:44 par lapocompris

Tout est bien qui finit bien. Si l’on se qualifie, on jouera contre Angleterre en quart puis, peut-être, contre le vainqueur de Pays de Galles - Irlande en demi.

49. Le samedi 24 septembre 2011 à 15:30 par Holmes

ALLEZ-LES-BLEUS

“Les bleus dans la gadoue”

suite…

Chargez !

° Du mois de septembre au mois d’août
Faudrait des bottes de caoutchouc
Pour patauger dans la gadoue
La gadoue, la gadoue, la gadoue
Hou la gadoue, la gadoue
-
Puis, mettons en marche
Les essuies-glaces***
Et nous oublierons la gadoue
La gadoue, la gadoue, la gadoue°

Paroles et musique (extrait)  : Serge Gainsbourg


*** Le rire c’est comme les essuies-glace : ils n’arrêteront pas la pluie, mais ça permet d’avancer. AKKA-LEJARS

50. Le samedi 24 septembre 2011 à 17:56 par Mun

Tous le monde aura relevé la citation du commentateur à la fin : “En fait ils ont le même niveau que nous, c’est juste qu’on a fait des erreurs”

51. Le samedi 24 septembre 2011 à 19:27 par Nadine Medrano

On a gagné, allez les bleus !

52. Le samedi 24 septembre 2011 à 23:45 par garcyfred

C’est marrant , mais je me souviens plus d’avoir pleuré lorsque benazzi avait buté dans Saint André , vautré dans la boue sud africaine en 1995, et abdelatif qui echoue a 20 cm de la ligne . j’en pleure encore
http://www.youtube.com/watch?v=e0xL… vers 1’20

53. Le dimanche 25 septembre 2011 à 13:20 par Remy

Si “mate” veut visiblement dire “mourir” en maori la ressemblance avec l’arabe est frappante : “mourir” s’y dit “mat” (l’expression “échec est mat” signifierait “le roi est mort” qui se dit en arabe “cheikh - -shah en persan - mat”).

Voilà.

54. Le dimanche 25 septembre 2011 à 15:19 par marsan

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu…

les bleus de ce samedi matin m’ont donné plus de raisons d’y croire que ceux des deux premiers matchs, c’est pourquoi je partage en grande parti “l’optimisme” de cet article

55. Le dimanche 25 septembre 2011 à 23:05 par The Fab One

Le légendaire “French Flair” a disparu depuis bien longtemps, enterré par les deux “mandats” de Laporte (le quart de 2007 en est l’épitaphe flagrant) et on y fait référence de manière nostalgique en se souvenant des exploits passés. Malheureusement, il y a peu de chance qu’il réapparaisse pendant cette coupe du monde.
Peut-être avec le prochain entraîneur ?

56. Le lundi 26 septembre 2011 à 00:04 par Richelieu

Sans aucun rapport, mais je sais qu’ici beaucoup pourront me répondre, j’ai lu dans Le Monde une déclaration de Brice Hortefeux :


La meilleure preuve que je n’avais pas accès à quoi que ce soit est que j’ai rappelé Thierry Gaubert lundi soir par hasard. Il était en garde à vue et je n’en étais pas informé. La conversation a duré trois phrases. Je lui ai dit ‘Allo c’est Brice, comment ça va ?’. Il m’a répondu : ‘je suis en garde à vue’”, déclare l’ancien ministre.

Je ne savais pas que les gardés à vue pouvaient être joints par téléphone. Est-ce que ça ne pose pas de problème pour les enquêtes ? Est-ce que dire “je suis en garde à vue” à un complice ne risque pas de compromettre l’enquête ?

Font-ils l’objet d’une écoute dans ce cas-là ?

57. Le lundi 26 septembre 2011 à 08:49 par NL

@ Richelieu en 56 :
Même les forces de l’ordre semblent estomaquées, voir le blog de George Moréas :
http://moreas.blog.lemonde.fr/2011/…

Ca ne dérange pas si je cite le blog d’un “commissaire principal à la retraite” ici, n’est-ce-pas ?

58. Le lundi 26 septembre 2011 à 14:19 par Rocky

Une vidéo instructive pour aider à comprendre le jeu
http://vimeo.com/29347932

59. Le lundi 26 septembre 2011 à 14:21 par marsan

@ 57 adorable

ceci dit “Brice” n’a convaincu personne avec ses déclarations - il n’y a pas que dans les commissariats que on s’est beaucoup amusé de ses déclarations

60. Le lundi 26 septembre 2011 à 16:49 par Cleyo

@56 Richelieu

La première chose qui est faite avec un gardé à vue, est de lui enlever son téléphone portable. Le “coup de fil” que l’on voit dans les séries, uniquement américaines, n’existe pas en droit français : si on peut faire prévenir quelqu’un, c’est l’OPJ qui s’en charge…

Mais peut-être que le régime de la garde à vue varie en fonction du carnet d’adresse du gardé à vue

rhoo…. impensable.

Cleyo

61. Le lundi 26 septembre 2011 à 19:43 par citoyen "récidiviste"

@Cleyo (60)

Je dirais même plus : appréhendé vendredi soir et mis en “rétention administrative pour contrôle d’identité”. Les forces de l’ordre ont prétendu m’empêcher de téléphoner. je leur ai alors demandé de me mettre en GAV.

Là où ça devient moins drôle, c’est qu’ils ont failli le faire, et moi je ne voulais pas rater le match de samedi matin !!!
Finalement les choses se sont arrangées,et je suis parti 3/4h plus tard.
Bilan de l’opération : 6 (!) fonctionnaires de police immobilisés pendant 3/4h, ça fait 4,5homme.heure de perdues. A 30 euros de l’heure (et encore c’est pas cher), ça fait 135 euros. Tout ça pour un PV à 68 euros que je contesterai. Comme ils se sont (encore) plantés en notant mon état-civil, ça fera une relaxe de plus à mon actif…

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« avril 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Contact