Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Devine qui vient bruncher demain ?

Gare mes amis : les Anglais vont débarquer.
Un parfum de crunch en quart de finale avec ce France - Angleterre.

Ce sont nos pires amis, ou nos meilleurs ennemis, comme vous préférez, qui viennent nous voir à l’heure du Breakfast Tea : les abominables et formidables Anglais, aussi beaux joueurs que tricheurs sans vergogne, adeptes du fair play et de la baffe dans la mêlée. Quelle joie de les retrouver.

Drapeau de l'Angleterre

Voici donc le drapeau  anglais, dit drapeau de Saint-George. Il vous dira sans doute quelque chose : il rappelle en effet celui de la Géorgie, que nous affrontâmes lors de la dernière coupe du monde.

La croix rouge sur fond blanc est un emblème très répandu dans la chrétienté, Saint Georges étant le Saint Patron, outre de l’Angleterre et de la Géorgie, de l’Aragon, de la Catalogne, du Canada, de l’Éthiopie, de la Grèce, de la Serbie, du Montenegro, du Portugal, de la Russie et même de la Palestine, ainsi que des villes de Beyrouth, Barcelone ou Moscou. C’est ainsi que le symbole du club de football de Barcelone, le fameux Barça, comporte la croix de Saint George.FC Barcelone

Ce symbole remonte aux Croisades, où il était le symbole des chevaliers et soldats français, le pape ayant décidé que les anglais porteraient une croix blanche sur fond rouge, les germains ayant une croix bleue et jaune, devenue le drapeau suédois. Les Anglais, qui ne font JAMAIS ce qu’on leur dit de faire, ont néanmoins adopté la croix rouge sur fond blanc, et la croix de St George est ainsi devenue le symbole des croisés dans leur ensemble, étant à son tour adoptée par les Templiers. Lors de la Réforme, tous les drapeauxs représentant des saints ont été abandonnés en Angleterre à l’exception de celui de St George. Dans la Navy, le drapeau de Saint Georges indique un navire amiral.

Le drapeau du Royaume Uni s’appelle le drapeau de l’Union, ou Union Jack dans la marine (“Jack” indiquant un pavillon de marine), car il est composé de la réunion des drapeaux des trois couronnes réunies sur la tête des rois d’Angleterre, chacun représenté par une croix liée à un saint : la croix de Saint George pour l’Angleterre, la croix de Saint André pour l’Écosse, et la croix de Saint Patrick pour l’Irlande. Cette union s’est faite en deux temps : en 1606, quand James VI d’Ecosse devient roi d’Angleterre sous le nom de James Ier, les croix de Saint George et Saint André sont réuniesNaissance du drapeau d'Union pour faire le premier drapeau d’Union. Puis en 1801, la croix de Saint Patrick est ajoutée quand l’Acte d’Union fusionne les royaumes d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande pour former le Royaume-Uni, dénomination encore officielle de nos voisins d’Outre Manche. Le pays de Galles n’est pas représenté dans ce drapeau car il ne s’agit pas d’un royaume mais d’une principauté, apanage de l’héritier du trône d’Angleterre, actuellement le Prince Charles, Prince de Galles, le titre de princesse étant vacant nonobstant le second mariage du prince. À la mort de Charles ou d’Élisabeth, selon celui de ces événements qui arrivera en premier, Harry sera Prince de Galles, et en attendant, il est Duc de Cambridge.

L’équipe d’Angleterre joue isolément car le Royaume-Uni n’a pas de fédération de rugby. L’Acte d’Union a ses limites. À la place, chaque royaume a sa propre fédération, reconnue par l’International Rugby Board, et sa propre équipe (l’Irlande du Nord est intégrée à l’équipe d’Irlande). Il en va de même au football, d’où le match d’ouverture Brésil Écosse lors de la coupe du monde 1998.

Le symbole du XV d’Angleterre est la rose rouge. RFUIl s’agit d’une allusion à la rose rouge des Lancastre, famille opposée à celle d’York au cours de la guerre des Rose (1455-1485), qui aboutit à la chute de la maison des Plantagenêts, dont Lancastre et York étaient deux branches, au profit de la maison des Tudor (qui n’étaient pas des meuniers contrairement à la chanson). Je ne crois pas que la fédération anglaise prête allégance à la maison des Lancastre cinq cent ans après la fin du conflit, mais le maillot de l’équipe d’Angleterre étant blanc (couleur royale, comme le maillot du Real Madrid, que je me devais de citer ayant mentionné le Barça afin d’éviter une autre guerre civile), une rose blanche ou la rose des Tudor (rouge et blanche pour marquer la réconcilation du royaume) serait peu visible sur le maillot.

L’Angleterre n’ayant pas d’hymne officiel propre, c’est bien le God Save The Queen qu’entonne le XV d’Angleterre, qui est pourtant l’hymne du Royaume-Uni. Une scène fort cocasse a lieu quand l’Angleterre joue contre l’Ecosse à Murrayfield, quand l’hymne (lui aussi non officiel) écossais, Flower Of Scotland, est entonné, car on voit la Princesse Anne, fille de la reine Elisabeth et Duchesse d’Edimbourg, chanter de bon cœur cet hymne nationaliste célébrant la victoire des Ecossais contre les Anglais à Bannockburn en 1314 (la bataille qui clôt le film Braveheart). Au  Royaume Uni, le pragmatisme est la vraie religion d’Etat.

Mais en réalité, le XV à la rose a un hymne non officiel, qui galvanise autant les Anglais qu’une Marseillaise fait oublier la fatigue aux Français. 
Le Swing Low, Sweet Chariot, la kryptonite universelle. 
Fichier audio intégré


Swing low, sweet chariot
Coming for to carry me home
Swing low, sweet chariot
Coming for to carry me home


L’histoire de cette chanson se confond avec l’histoire de notre vieille rivalité rugbystique qui nous oppose à nos cousins d’Outre-Manche. En fait, une vieille rivalité oppose l’Angleterre à un peu tout le monde, et c’est une des équipes les plus cordialement détestées, chacune de ses (trop rares) défaites étant savourée d’un hémisphère à l’autre, mais la France jouit d’une position de détestation cordiale privilégiée. Un adage écossais dit ainsi “I support two teams : Scotland and whoever is playing England” : je soutiens deux équipes : l’Écosse, et celle qui joue contre l’Angleterre.

Tout d’abord, l’Angleterre n’a accueilli la France dans le concert des nations rugbystiques qu’avec réticence en 1910. Le sport de l’aristocratie anglaise était en France pratiquée par les paysans rugueux du sud, et l’Anglais n’aimait guère se mélanger. Il faut dire qu’au début, la France a tout fait pour lui donner raison. En 1913, la foule envahit le terrain pour assommer l’arbitre de France-Ecosse. La France est exclue du tournoi, mais sauvée si j’ose dire par la première guerre mondiale qui suspend le tournoi, qui reprend en 1918 toutes rancoeurs oubliées au nom de la fraternité d’armes. En 1927, c’est la première victoire contre les Anglais (le pays de Galles résistera jusqu’en 1948). En 1931, la France est à nouveau exclue pour son comportement violent jusqu’en 1939. En fait, deuxième guerre mondiale oblige, la suspension durera jusqu’à la reprise du tournoi en 1947. En 1952, l’Angleterre accuse la France de professionnalisme des joueurs (ironie de l’histoire, l’Angleterre sera la première à passer au professionnalisme dans les années 90 : en Angleterre, le pragmatisme est religion d’Etat) et des joueurs français sont définitivement exclus de la sélection pour apaiser les Anglais. Voilà donc le terreau de la rivalité. La fleur éclora à la fin des années 80.

En 1988, le XV d’Angleterre était en train de traverser une des plus mauvaises passes de son histoire, battu notamment par la France plusieurs années de suite, y compris sur son sol sacré, à Twickenham. L’Angleterre jouait face à l’Irlande, et avait perdu 15 de ses 23 derniers matchs du Tournoi des Cinq Nations, tournoi qu’elle n’avait plus gagné depuis 1980. En deux ans et demi, les supporters de Twickenham n’avaient vu qu’un seul misérable essai marqué par les Anglais. A la mi temps, l’Irlande menait 3 à 0. Et puis comme cela arrive parfois au rugby, l’espoir changea de camp, le combat changea d’âme, et tout à coup, rien ne semblait plus pouvoir arrêter les Anglais, qui gagnèrent 35 à 3, dont trois essais marqués par Chris Oti, qui faisait ses débuts de jour là. Les collégiens d’une école bénédictine de Woolhampton qui assistaient au match entonnèrent alors un gospel en l’honneur d’Oti, Swing Low, Sweet Chariot, que la foule reprit en choeur.

Ce fut le signal d’une résurrection, et d’un nouvel âge d’or pour le XV à la rose, l’époque de Will Carling et Brian Moore, époque qui se construisit sur le dos de l’équipe de France. Pendant sept ans, nous ne gagnerons jamais, et toujours pour la même raison : être poussé à la faute par les Anglais, de préférence à 20 mètres en face de nos poteaux, ce qui donnait trois points aux Anglais, et faisait résonner le Swing Low. Le clou était enfoncé par Will Carling qui félicitait les Français vaincus d’un “Good game” dont l’évocation fait encore monter les larmes aux yeux des joueurs de l’époque. Il faudra des années pour que le XV de France vole aux Anglais leur sang froid, et il est encore fragile : la propension des Français à garder le ballon au sol, à le talonner à la main, quand ce n’est pas distribuer des baffes sous les yeux de l’arbitre est pudiquement appelée “le jeu latin” des Français. C’est la défaite assurée quand il pointe son vilain nez. 

Cette rivalité prendra fin brutalement, du jour au lendemain, lors de notre inoubliable victoire en petite finale de la coupe du Monde en 1995 (19 à 9), où enfin, la série noire prendra fin, et au plus beau moment, la Coupe du Monde. Les joueurs Français sont tous allés serrer la main de Will Carling abattu en lui disant un “Good game !” chantant avec l’accent du sud ouest. La partie s’est en réalité terminée le lendemain à l’aube, les joueurs des deux équipes s’étant donné rendez vous pour faire une fête de tous les diables jusqu’à l’aube, enterrant définitivement la hache de guerre. Cela sera aidé par le virage vers le professionnalisme, des Anglais venant jouer en France et des Français allant jouer en Angleterre (Sébastien Chabal a joué cinq ans dans le club de Sale, près de Manchester), ce qui comblera un peu le fossé d’incompréhension, les Anglais allant jusqu’à recruter un entraîneur français, Pierre Villepreux en 1995. Il fut naturellement tondu à son retour, rassurez-vous.

Cette époque a laissé une tradition, une rivalité qui fait que vaincre l’autre équipe est un plaisir sans nul pareil, mais la terrible tension 1988-1993 a disparu. On la rejoue pour s’amuser. Il n’empêche : piétiner les Anglais est toujours une coupe d’ambroisie. 

Et cette coupe du monde, alors ?

Malgré la joie d’affronter les Anglais, ce match promet peu. L’Angleterre s’est qualifiée aux forceps, tout comme la France. En outre un scandale touche plusieurs de ses joueurs qui sont accusés d’avoir voulu jouer au Directeur du FMI avec une femme de chambre. L’équipe de France ne va guère mieux, qui n’a d’équipe que le nom, car force es tde le constater : l’alchimie n’a pas pris. On a un groupe, pas une équipe, des joueurs talentueux individuellement mais qui ne se parlent pas sur le terrain, qui semblent n’avoir aucune vision du jeu, aucune stratégie de jeu servie par une tactique adéquate sur le terrain. C’est triste à dire, mais celle de ces deux équipes qui ira en demi finale aura volé sa place. Espérons quand même que ce sera la notre.

Nonobstant l’amertume qui m’étreint, je ne jetterai la pierre à personne. Marc Lièvremont a échoué, et sera remplacé après la coupe du monde par Philippe Saint-André, ce qui n’est pas le meilleur moyen de le motiver. On critique beaucoup le professionnalisme, mais les trois grandes équipes du Sud baignent dedans depuis 20 ans et savent jouer au rugby. Le moment le plus douloureux pour moi a été de voir Vincent Clerc intervenir en direct après France-Tonga pour débiter sans conviction un texte convenu selon lequel tout allait bien entre les joueurs et le staff. Je revoyais Ribéry en chaussettes et tongs sur la même chaine il y a un an (vision déjà douloureuse en soi) et ce déni de l’évidence n’est pas le signe d’une prise de conscience du problème.

Mais, comme je vous l’ai raconté, le XV de France a connu des longs hivers, mais toujours suivis de printemps. Je lui pardonnerai toujours tout.
Ceux d’entre vous qui le souhaitent pourront suivre mes commentaires éclairés (hum…) en direct sur Twitter, sur le compte spécial @EolasRugby.

Alors, plus que jamais…

ALLEZ LES BLEUS ! ! !

Mise à jour :
Je n’en reviens toujours pas. Non seulement on a battu les Anglais, mais avec l’art et la manière ; surtout en première mi-temps. L’alchimie a pris semble-t-il, en une semaine. Que c’est bon de se tromper.

Bon, le Pays de Galles est sacrément en forme, donc méfiance. Mais on est en demi-finale, avec deux défaites et 96 points encaissés en phase de poule, et quoiqu’il arrive, on a deux matchs à jouer. Ne boudons pas notre plaisir. Bravo les gars, et merci.

Commentaires

1. Le vendredi 7 octobre 2011 à 15:49 par Diantre

Ils nous ont brûlé Jeanne d’Arc, il est grand temps de leur rendre la monnaie.

Dans la sueur et la jelly, espérons le réveil des joueurs de l’équipe de France.

Cdt,

2. Le vendredi 7 octobre 2011 à 15:54 par pierre

“car force es tde le constater” -> “car force est de le constater”
bon match,

3. Le vendredi 7 octobre 2011 à 15:56 par cratum

Ben ça donne pas envie de regarder ce match…

4. Le vendredi 7 octobre 2011 à 15:56 par Tarmil

Si vous en êtes aux comparaisons footballistiques, je préfère penser au huitième de finale en 2006 face à l’Espagne. Un premier tour peu convainquant, suivi d’une résurrection lors du premier match à élimination directe. Beaucoup plus encourageant !

5. Le vendredi 7 octobre 2011 à 15:57 par Teejee

” Il fut naturellement tondu à son retour, rassurez-vous.”
Maître ! Pas vous ! Vous savez aussi bien que moi que ce renégat ce fumier ce vendu Pierre Villepreux devint en 1997 l’adjoint de Jean-Claude Skrela ! Et qu’on lui doit donc en partie deux Grands Chelems et une victoire d’anthologie face aux Blacks en Coupe du Monde !
D’accord avec vous, hélas ! sur ce qu’il faut attendre de l’équipe de France. Je me demande tout de même si Marc Lièvremont était bien l’homme de la situation. Est-il possible, en effet, que ce soient les joueurs tout seuls qui soient incapables de s’entendre sur le terrain ? Un vrai meneur d’hommes finit toujours par emporter l’adhésion et installer la cohésion, à moins qu’on ne lui sabote le travail. L’altercation de Lièvremont avec des journalistes montre de toute façon qu’il a perdu la main, s’il l’a jamais eue.
J’ai confiance en le futur travail de Saint-André. Mais je pose une question brûlante : quand la FFF se décidera-t-elle à désigner Fabien Galthié sélectionneur ?

6. Le vendredi 7 octobre 2011 à 15:59 par Melior

Très respectueusement Maitre je crois que c’est plutôt William le prochain prince de Galles (si il ne lui arrive rien d’ici là bien sûr), Harry est son cadet.

7. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:00 par Tournesol

Merci maitre pour ce merveilleux résumé. M’étant éveillé au rugby dans ces années maudites il me rappelle les heures sombres ou retentissait cet odieux Gospel. Au lieu de couler un beau matin un bateau remplis de gentils écolos qui voulaient se dorer la pilule au soleil de Mururoa et excitant par la-même la haine éternelle des kiwis, nos agents secrets auraient été traités en héros s’ils nous avaient débarrassés de Will Carling et Brian Moore

8. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:05 par durobois

Du sang, de la sueur et des larmes.

Ou comme disait le poète : “oh les champions, on est tous ensemble / c’est le grand jeu, la France est debout / votre passion, toujours nous rassemble / allez les bleus, on est tous avec vous!” J.H.

Ou pas…

9. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:06 par Dan40

Cher maitre…
Il faut admettre que si les anglais ont ressuscité à la fin des années 80, c’est en partie grâce à Pierre VILLEPREUX, arrière Français ô combien talentueux qui est parti pendant deux ans je crois entrainer les lignes arrières Anglaises (Ah ! le traître …)
Ensuite, ont éclos des Jeremy Guscott, des Wil Carling , et combien d’autres fabuleux joueurs anglais (La rage m’étouffe en écrivant ça !)
Depuis cette date, je me console comme je peux, en me disant que chaque victoire anglaise doit quelque chose à la France.

Allez les bleus …

10. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:09 par Tomdebesac

Cher Maitre,

Quel thé nous conseillez-vous pour ce crunch?
Un GunPowder me paraît tout indiqué, pour la violence du choc à venir….

Bon match, patron.

11. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:10 par flyhalf

Espérons que le rosbif saignant sera proprement découpé demain !

12. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:21 par M_Spock

Au petit jeu des pronostics, je me laisserais cependant bien tenté par un pari sur une victoire française.
Les joueurs se sont en effet humiliés eux-mêmes lors de ce désastreux france-Tonga. Leur soif de revanche pourrait permettre à cette “équipe” de tirer l’unique cartouche dont dispose tout XV de France lors d’une coupe du monde (et qu’en général on réserve au blacks, cf 1999 ou 2007).

Évidemment, la suite des évènements est déjà écrite dans ce cas : défaite contre les gallois en demi (2ème pronostic offert pour le prix d’un).

Avouez qu’un finale all-blacks/pays de Galles (3ème pronostic offert), ça promet un beau spectacle.

13. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:22 par M_Spock

Je me laisserais tenter bien sûr…

14. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:45 par Nilshar

@Teejee (5)
Veuillez laisser Galthié là où il est ! Montpellier à encore besoin de lui quelques années :p

15. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:54 par Princessedezours

Mouais : ils ont brûlé Jeanne d’Arc (en fait, elle n’a jamais brûlé, et a fini ses vieux jours mariée avec des enfants, mais passons, voir ici si ça vous intéresse), mais qui la leur avait donnée, la Jeanne ? Hein ? Nous !

Bref, si nous perdons, ce sera, EN PLUS, de notre faute, et oui, et non de la leur, car nous servons toujours sur un plateau nos erreurs. Allez les gars !

16. Le vendredi 7 octobre 2011 à 16:58 par Ed

Ils viennent certes bruncher demain, mais c’est peut-être bien nous qui allons déguster.

17. Le vendredi 7 octobre 2011 à 17:03 par fly in the web

Maitre, j’etais en France en 2007.

En la France Profonde.

France a battu l’equipe de la rose en la poule…..de chaque ferme aux alentours les gens entonnent la Marseillaise a tue tete.

Quand les Bleus ont ete (ab)battus par les anglais en demi finale…il y a une grande silence.
J’avais monte mes ‘speakers’ sur le balcon, et avec une CD de la musique traditionelle je les ai donne
‘Rule Britannia’ et ‘Hearts of Oak’.

Vive les echanges culturellles et sportives!

Et je m’excuse que je commence bien a oublier mon francais….ils ne le parlent pas en Costa Rica…

18. Le vendredi 7 octobre 2011 à 17:09 par Lûciole

Bonjour
“le titre de princesse étant vacant nonobstant le second mariage du prince”
Quelqu un pourrait d ailleurs m expliquer pourquoi svp ? J ai eu des informations contradictoires là-dessus.

19. Le vendredi 7 octobre 2011 à 17:16 par nicolas

Je trouve le rugby anglais particulièrement laid( jeu au sol, physique, et jeu au pied ; peu de passes et de construction), mais il faut bien le reconnaitre, particulièrement efficace. Tout cela servi par ce qui ressemble beaucoup à une bande de brutes, y compris le coach, Martin Johnson, qui lorsqu’il était le joueur n’était pas le dernier à distribuer des “caramels”.

L’angleterre s’est peut être qualifiée au forceps, mais au moins elle a gagnée ses matchs , et a, contre l’Ecosse par exemple, bien montré, que les anglais eux, savent être présents jusque la 80 eme minute.

Néanmoins, si on peut leur voler le match, ça sera toujours ça de pris.

20. Le vendredi 7 octobre 2011 à 17:19 par Teejee

@ Nilshar, 14
Vous êtes montpelliérain ?

21. Le vendredi 7 octobre 2011 à 18:02 par AdA

Le pays de Galles est l’ apanage de l’héritier du trône d’Angleterre, actuellement le Prince Charles, Prince de Galles, le titre de princesse étant vacant nonobstant le second mariage du prince. À la mort de Charles ou d’Élisabeth, selon celui de ces événements qui arrivera en premier, Harry sera Prince de Galles, et en attendant, il est Duc de Cambridge.

Non, pas tout à fait. William est l’aîné, pas Harry. Le titre de Prince de Galles n’est pas automatique, il est réservé au fils aîné du roi (ou de la reine) et il faut que celui-ci le lui décerne. Et Camilla est bien princesse de Galles même si elle est connue sous le titre de duchesse des Cornouailles (ou de Rothesay en Ecosse) pour ne pas froisser les fans de Diana.

22. Le vendredi 7 octobre 2011 à 18:26 par Gibba

Finalement le meilleur de tout ceci restera probablement votre inénarrable jeu de mot sur les TUDOR…..

Demain matin il sera un peut tôt pour siroter un single malt Ecossais, quel breuvage vous recommandez-nous ?

Au plaisir toujours renouvelé de vous lire

23. Le vendredi 7 octobre 2011 à 18:30 par Philonous

Franchement, ce quart ne présage rien de bon, mais les matchs de poule de la CdM 1999 n’avaient pas non plus été bons, et au final, l’équipe de France avait sorti un match d’anthologie contre les All Blacks en demie… Espérons que ce coup-ci, le réveil se fera dès les quarts, contre l’Angleterre, même si je n’y crois pas trop.

24. Le vendredi 7 octobre 2011 à 18:55 par ABertrand

@Teejee (5) et Nilshar (14) : s’il s’agit de la FFF, je ne suis pas sûr que Fabien Galthié fasse mieux que L. Blanc (quoique, réponse mardi soir). Mais c’est vrai que Montpellier se débrouille plutôt bien en football.

25. Le vendredi 7 octobre 2011 à 19:12 par Corbito

Deux erreurs et une précision :

Camilla est bien princesse de Galles même si elle porte son titre de courtoise pour éviter les confusions. Charles a refusé les pressions de Môman en faveur d’un mariage morganatique.

William est le futur Prince de Galles. Harry ne le sera jamais, à moins que son frère ne décède avant lui et sans postérité.

Enfin, s’il est juste de dire que God save the Queen est joué seul en hommage au XV de la Rose, le rugby anglais détient lui aussi son hymne joué systématiquement en second lieu à Twickenham : c’est Land of Hope and Glory.

26. Le vendredi 7 octobre 2011 à 22:08 par Djaysee

Zauriez pas un ptit complément d’info au sujet de leur devise, “Dieu et mon Droit” ?

27. Le samedi 8 octobre 2011 à 00:13 par Paravent

Mon pronostic: Angleterre 4 - 2 France

28. Le samedi 8 octobre 2011 à 07:58 par bernard

remarque concernant les pavillons du fait qu’il en existe de 3 types :

White Ensign (wikipedia)
Blue Ensign (wikipedia)
Red Ensign (wikipedia)

Morceau de musique au moment de la présentation :

Land of Hope and Glory (youtube ) |en]

l’hymne est de Sir Henry Purcell autheur de Pump and circonstances

explication concernant la devise présente sur les armoiries :

Dieu et mon droit (wikipedia)

29. Le samedi 8 octobre 2011 à 08:02 par bernard

correctif pour Land and Glory :

Pomp and circumstance

30. Le samedi 8 octobre 2011 à 09:31 par seb

Allez les bleus!

31. Le samedi 8 octobre 2011 à 10:56 par Fafnir

“drapeauxs”?

32. Le samedi 8 octobre 2011 à 11:32 par groquick

YES !!!!!!!!!!!!!!!!!!

33. Le samedi 8 octobre 2011 à 11:33 par Vétérini

Crunch, crunch, crunch…. l’anglais est dur sous la dent.

Prochain rendez-vous, les diables rouges qui ont été impressionnants face aux Irlandais qu’ont disait au mieux de leur forme.

Allez les bleus !

34. Le samedi 8 octobre 2011 à 11:33 par Marilyn

Si je comprends bien un “Good game” s’impose ce matin ? Bravo les bleus ! Et merci Maître pour ce billet.

35. Le samedi 8 octobre 2011 à 12:08 par JD & Turck

@Vétérini 33

Les poireaux seront ils tendres la semaine prochaine ?
Je l’espère !

36. Le samedi 8 octobre 2011 à 12:13 par M_Spock

Bravo les bleus !!

Je vais citer Marc Lièvremont : battre les anglais, quel pied !
Mais quelle première mi-temps ! Un pur bonheur !
La deuxième fut bien plus stressante, les anglais ne sont pas du genre à lâcher si facilement et se sont bien battu, good game guys, sorry.

Je vais même, même s’il m’en coûte, reprendre les éloges des commentateurs de TF1 : bravo à Trinh-Duc pour son état d’esprit. Malgré la situation, il n’a jamais répandu ses états d’âme dans la presse et a fait ses preuves en cours de match. C’est là qu’on voit qu’il y a encore une marche entre le foot et le rugby, pourvu que ça dure.

Je précise enfin que mon pronostic d’hier (défaite de la France contre les gallois en demi) tient toujours. Évidemment, j’espère quand même me tromper mais il est vrai que j’ai trop vu la France capable d’un coup d’éclat extraordinaire puis flancher une fois qu’elle n’est plus outsider (cf 1999 et 2007).
Allez les bleus, faites que je me trompe !

37. Le samedi 8 octobre 2011 à 12:49 par Escualdifargo

Ouin ! Ouin !

J’ai loupé la première mi-temps ! j’étais sûr que le match commençait à 10H30.
Bon c’est vrai que je n’ai pas manqué grand chose, ça ne faisait que 16-0 à l’entame de la seconde mi-temps…

38. Le samedi 8 octobre 2011 à 13:04 par DJ

Bonjour,
Allez les bleus avant tout !!! Ensuite, je ne me remets toujours pas de votre commentaire “Je revoyais Ribéry en chaussettes et tongs sur la même chaine il y a un an (vision déjà douloureuse en soi)” tellement j’en ris… Bravo !!!
PS : à l’heure où je vous écris, notre prochain adversaire sera le Pays de Galles, un pronostic ?

39. Le samedi 8 octobre 2011 à 13:10 par Jastrow

On ne sait pas bien pourquoi la rose du XV anglais est rouge et pas rouge et blanche. L’argument de la visibilité sur le maillot blanc me semble peu convaincante : la rose des Tudor a le pourtour rouge, donc elle resterait visible. Pour l’allégeance 500 ans après, il faut rappeler que la reine d’Angleterre est duc de Lancastre. Une synthèse sur la question par le musée du rugby de Twickenham :
http://www.rugbynetwork.net/main/s2…

40. Le samedi 8 octobre 2011 à 13:43 par Teejee

YAHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !

41. Le samedi 8 octobre 2011 à 13:59 par Captain_igloo

Swing low, sweet chariot,
coming for to carry me home…
Mouhahahahaha (rire machiavélique, pour se venger un peu de l’effet que peut produire ce chant quand il résonne dans un stade… ^^)

42. Le samedi 8 octobre 2011 à 14:03 par Teejee

“Swing low, sweet chariot,
coming for to carry me home…”
… se dit le rugbyman anglais, qui rentre effectivement à la maison…

43. Le samedi 8 octobre 2011 à 14:20 par Perplexe

Prochain maillot de l’équipe de France

Robe noire avec épitoge avec trois rangs de fourrure
Gants blancs
Toque Noire

Ils auront fière allure dans les charges de 3/4

Perplexe

44. Le samedi 8 octobre 2011 à 14:24 par berli, jamais vraiment de mauvaise foi

Tous moustachus !

45. Le samedi 8 octobre 2011 à 14:39 par flyhalf

je ne sais d’où vient cette satisfaction toute particulière de défaire l’Anglois….

46. Le samedi 8 octobre 2011 à 14:49 par Teejee

@ Flyhalf, 45
De la même provenance que la satisfaction angloise à défaire le françois.
En parlant de satisfaction, les Anglais ne peuvent guère en retirer. Une vieille habitude chez eux.

47. Le samedi 8 octobre 2011 à 15:57 par Bonux

Maitre,
votre article m’a plu,
Je vous emprunterai encore quelques phrases sans vous citer,
car je ne pense pas que les TROLL’S vous plairaient.
En revanche, j’attends avec plaisir votre article sur les WALLES.
Demmerdez-vous, a dit Lievremont…
devise des Marsouins et des “Bat d’Af”..
Ils l’ont fait, N’est-il pas ???

48. Le samedi 8 octobre 2011 à 16:46 par Nanarf

Maintenant yapluka vaincre le Pays de Gales pour faire mentir le Guardian :
Now, for those of you who’ve just woken up, a catch-up: the two teams are playing for the right to suffer a semi-final thrashing by Wales
http://www.guardian.co.uk/sport/201…

49. Le samedi 8 octobre 2011 à 20:36 par LDiCesare

Cela fait plaisir de voir un beau match. Le Pays de Galles offrira j’espère un beau spectacle la semaine prochaine, en espérant que le coq terrasse le dragon comme il a su piquer la rose.

50. Le samedi 8 octobre 2011 à 21:13 par plume

Quand on n’a plus rien à dire, il faut avoir le courage de fermer un blog. Ca devient franchement pathétique.

Excusez-moi de ne pas vous donner du Cher maître hein, mais ça fait longtemps qu’on n’est plus chez un avocat ici!!!

Pour le rrrugueby, mes gènes sudouestiens me guident très bien, et à défaut, mon entourage resté au “païs”.
Pour le droit, je vais chercher l’inspiration ailleurs.

Je me demande ce qui m’agace le plus, de vos articles désormais, ou de vos commentateurs dont la partie mékeskidi semble avoir pris le pouvoir haut la main (pas compliqué).

51. Le dimanche 9 octobre 2011 à 08:52 par Galuchat

@ plume

Nul ne vous oblige à partager notre bonheur et notre fierté d’avoir “bouté les Anglais hors de la RWC 2011” !!!

52. Le dimanche 9 octobre 2011 à 09:30 par marsan

une équipe qui ne peut jouer qu’une seule mi temps (et ce n’est pas la première fois) ne me réjouis qu’à moitié.

@ galuchat : il est souvent facile d’envoyer au tapis quelqu’un en évitant de se regarder dans le blanc des yeux - si plume emploi un style direct qui vous dérange il n’en demeure pas moins qu’il met en lumière un problème réel de ce blog;

53. Le dimanche 9 octobre 2011 à 12:00 par Philonous

@ plume, @ marsan : Bah c’est un blog d’une personne qui a le droit de le faire vivre comme elle l’entend; il y a encore pas mal de billets consacrés au droit et à l’actualité judiciaire, même si le rythme a forcément baissé si l’on compare à l’année passée par exemple (le propriétaire de ce blog doit avoir une vie qui l’occupe aussi, c’est fou). Ce qui est pathétique, c’est de suggérer de fermer un blog (rien de moins…) pour quelques billets “hors-sujet”, concernant une passion du maître des lieux, et ceci lors d’une période où cette passion trouve à s’exprimer. Faudrait-il écrire les billets sur commande des lecteurs, selon vous?

On n’est pas sur un site payant d’information et de consultation juridiques, je ne vois pas ce qu’on peut légitimement réclamer en tant que lecteur. Je ne crois pas que les billets sur le droit vont cesser d’exister, donc un peu de patience; et puis il y a tellement de blogs à aller lire, je ne pense pas que ce soit grave si l’un d’entre eux, si illustre fût-il, ralentit le rythme…

54. Le dimanche 9 octobre 2011 à 17:23 par marsan

@ philonous

s’il est sur que Plume pousse le bouchon un peu loin, vous conviendrez (et vous en convenez dans votre message) que ce blog a quand même un peu perdu de ses qualités initiales.

Pour le reste j’adore les articles sur le rugby même si ce n’est pas mon sport préféré.

55. Le dimanche 9 octobre 2011 à 19:59 par marsan

paroles de sélectionneur :

«Ce groupe-là, au même titre que ses prédécesseurs, n’a jamais réussi à rebondir après un match remporté au forceps, rappelle le sélectionneur. Enchaîner les gros matches ? Pour l’instant, on ne sait pas le faire. Je suis exigeant et les joueurs se plaignent parfois que je leur montre le pire. Mais on mettra l’accent sur nos approximations de la deuxième période. On a beaucoup couru après le ballon, commis de fautes. J’espérais que l’on ne gère pas notre avance. Ça n’a pas été le cas.»

56. Le lundi 10 octobre 2011 à 00:59 par plume

Soit, j’admets avoir été un peu brutale… Et avoir énoncé ma déception sans y mettre les formes. Rien à voir avec le rugby cependant.
Il fut un temps où on venait sur ce blog en sachant que de substantifiques moelles nous seraient offertes… et aujourd’hui il reste plutôt des os un peu trop rares et moins nourrissants à ronger.
Voilà. Après j’imagine que la vie du maître des lieux n’est pas seulement consacrée aux instantanés de la justice et du droit, et aussi que l’eau coule sous les ponts.
Je constate seulement un décalage de plus en plus grand avec l’actualité, une actualité rêche, amère, dure même. Je lis des avis de Berryer et des chroniques d’Ovalie, quand tant d’autres champs restent en jachère…
Soit, j’irai chercher pâture ailleurs.
Désolée si j’ai blessé quiconque.

57. Le lundi 10 octobre 2011 à 09:15 par Bertrand

Fingers in the rose…

58. Le lundi 10 octobre 2011 à 12:18 par Het Masteen

@Teejee:
Je pense que Lievremont a fait les choses à l’envers.
Parlez du projet de jeu à un mec comme Claude Onesta, il vous dira qu’il s’en fout. Lui il gère des hommes. Ce sont les hommes le plus important: ce sont eux qui sont sur le terrain, ce sont eux qui font le jeu. Les causeries d’Onesta sont toutes basées sur ça: les hommes, leur relations entre eux, leur gestion de l’évènement. Résultat: on a une équipe de France de Handball qui croit aveuglément en elle, à la limite de l’arrogance tellement elle est persuadée qu’elle finira par marcher sur l’adversaire.

59. Le lundi 10 octobre 2011 à 15:26 par Nilshar

@Teejee (20)
Je suis démasqué ! :p

60. Le lundi 10 octobre 2011 à 15:30 par biarnes

Bonjour, excellent article d’un connaisseur (cela suscite moins de polémiques que les articles juridiques!)

La victoire contre les Anglais démontre que le mental est déterminant, en sport comme ailleurs.

Formidable leçon pour les hommes.

Et quelle beauté que ce sport.

61. Le lundi 10 octobre 2011 à 15:37 par Holmes

@ marsan (55) , @ plume (56)

Ça déménage !

“La nostalgie, c’est comme les coups de soleil. Ça fait pas mal pendant. Ça fait mal le soir.”

“Quant à ces féroces déménageurs, je le dis, c’est pas pour cafter, mais y font rien qu’à mugir dans nos armoires.”

Pierre Desproges

62. Le lundi 10 octobre 2011 à 16:00 par Teejee

@ Het Masteen, 58
Je suppose quand-même qu’Onesta a une stratégie. Ceci dit, vous avez entièrement raison : une stratégie n’est jamais victorieuse sans ceux qui la suivent. Je vois que nous sommes d’accord : Lièvremont n’est pas un meneur d’hommes, et au vu des prises de parole de ces derniers jours, j’ai l’impression qu’il est un peu en retrait, et que le vrai patron est Du Dautoir.
@ Nilshar, 59
Y a pas de honte ! Vous avez un très bon entraîneur. Qui a été champion avec le Stade français !

63. Le lundi 10 octobre 2011 à 16:54 par marsan

@ 61

il n’y a que les “sourds” qui ne veulent rien entendre et les “aveugles” qui ne veulent rien voir.
ça n’est pas du Desproges et ce n’est pas de la nostalgie : on ne souffre pas à être lucide - après on fait des choix, Plume veut aller voir ailleurs, moi je suis plutôt fidèle - fidèle mais lucide -

Pour le reste, si M ONESTA (pour qui j’ai une grande admiration) met l’individu en avant c’est pour mieux le replacer dans le collectif et dans les valeurs qui font gagner : technique individuelle optimale, travail technique du groupe, rigueur collective tant dans les phases défensives que de conquêtes -
de toute façon dans le très haut niveau sportif l’homo sapiens n’est rien tout seul et le groupe n’est rien sans l’implication de chacun.

64. Le lundi 10 octobre 2011 à 18:28 par Coach sportif

Belle victoire effectivement, il va falloir rester sous pression samedi face aux Gallois… la France est capable du meilleur comme du pire!

65. Le lundi 10 octobre 2011 à 18:51 par OLqMbfVy

GLXzUm

66. Le mardi 11 octobre 2011 à 00:03 par COOLMAN

La NZ aussi a son t-shirt : “I support the all blacks and every team who play against Australia”. Ils n’aiment pas non plus les anglais, mais c’est moins viscéral que nous. Ils trouvent juste leur jeu “boring”. J’étais à l’Eden Park ce samedi. C’était magnifique et le stade était français, tout comme la 3ième mi-temps avec les joueurs. Les kiwis veulent une finale contre la France. Les journaux du lendemain était plein d’humour très …. british : “There’s rugby logic …. and then there’s the French”. Le journaliste débute son article ainsi : “Hier, les français ont fait un match extraordinaire, mais ce qui est encore plus extraordinaire, c’est que ce n’était pas contre nous !”.

Maintenant, les jeux sont ouverts mais franchement, aucune des 4 équipes n’apparaît au dessus du lot. Sans Carter, les Blacks sont prenables et si l’on fait abstraction de la notoriété du nom, ce sont clairement les dragons rouges qui ont produit le plus beau rugby depuis le début de la CdM.
Allez les Bleus, offrez nous ce formidable défi d’une revanche de 87.

67. Le mardi 11 octobre 2011 à 09:37 par Teejee

Contre les Blacks, nous avons nos chances. 1999 et 2007 nous rappellent qu’ils sont imbattables… sauf quand ils doutent ! Voir en finale une équipe qu’ils avaient étalée à plates coutures au premier tour peut les amener à se poser des questions.
Maintenant, cette finale, il faut d’abord l’atteindre. Les Gallois la veulent aussi, et ont les moyens de leurs velléités. En plus, ils sont en pleine bourre. Contrairement à nous, ils n’ont pas souvent des occasions pareilles, et ils ne voudront pas lâcher celle-ci.

68. Le mardi 11 octobre 2011 à 10:07 par Nilshar

@Teejee
Absolument aucune honte ! :)
Et effectivement un très bon entraîneur, le résultat de Montpellier l’an dernier le prouve, et je ne désespère pas (encore) pour cette année :)
Mais être un bon entraîneur et être un bon sélectionneur sont 2 choses totalement différentes, d’ailleurs je plussoie le commentaire de @Het Masteen sur Onesta.
Une équipe de France n’a pas besoin d’être entraînée, ça c’est le rôle des clubs, il suffit simplement de choisir les bonnes personnes pour exécuter le meilleur plan de jeu possible.

69. Le mardi 11 octobre 2011 à 11:10 par Teejee

@ Nilshar, 68
Vous avez tout à fait raison, le métier d’entraîneur et celui de sélectionneur sont différents. Ce n’est pas aux qualités d’entraîneur de Galthié que je me réfère pour voir en lui un futur sélectionneur : Galthié était un leader sur le terrain, et il avait la vision du jeu. Il a d’ailleurs fini capitaine de l’équipe de France. Ce qui m’amène à remarquer que, précisément, il la connaît bien.
Tout comme Saint-André, dont je me demande cependant s’il va pouvoir prendre ses fonctions, avec l’affaire le concernant.

70. Le mardi 11 octobre 2011 à 12:28 par Fred

Maître Eolas, pourrions-nous avoir bientôt un nouveau billet sur un autre genre de match en cours depuis un certain temps, celui concernant la prétendue extension d’immunité du chef de l’Etat à ses collaborateurs (cf votre billet du 9 novembre 2010, “la Constitution à géométrie variable”) ?

On apprend par France Info que le parquet tente de faire capoter l’instruction menée par le juge Tournaire suite à la plainte pour favoritisme contre deux proches de Nicolas Sarkozy dans le cadre des sondages commandités par l’Elysée (via la société Publifact) :

http://www.france-info.com/france-j…

Ou bien attendrez-vous le 7 novembre prochain, date à laquelle la décision devrait être rendue ?

71. Le mardi 11 octobre 2011 à 14:30 par uzi

Les anglais ne sont pas en reste lorsqu’il s’agit d’insulter les Ecossais 6e strophe de « god save the queen »

Lord grant that Marshal Wade
May by thy mighty aid
Victory bring
May he sedition hush
And like a torrent rush
Rebellious Scots to crush
God save the queen

72. Le mardi 11 octobre 2011 à 16:27 par Bilateral_self_enucleation

Ben quoi?
Personne n’a encore réagi sur le douteux “les anglais vont débarquer”?
Je suis sûr qu’Eolas se bidonnait en l’écrivant, celle-ci…

73. Le mardi 11 octobre 2011 à 16:37 par Holmes

@ Teejee (69)

Vaisheshika !

Teejee…Teejee mékeskidi de base ?

@ marsan (63) - (@ 61 “il n’y a que les “sourds” qui ne veulent rien entendre et les “aveugles” qui ne veulent rien voir.)

HIDA ! Pour mots fléchés en cinq lettres : HOLMES (pour Home Office Large Major Enquiry System)

74. Le mardi 11 octobre 2011 à 16:43 par Holmes

System…six lettres.

75. Le mardi 11 octobre 2011 à 17:48 par telchar

“car on voit la Princesse Anne, fille de la reine Elisabeth et Duchesse d’Edimbourg, chanter de bon cœur cet hymne nationaliste célébrant la victoire des Ecossais contre les Anglais à Bannockburn en 1314 “

Et pour cause, maître : la mère d’Elisabeth, c.a.d. feu la “Queen Mum” descendait en ligne directe de Robert Bruce !

76. Le mardi 11 octobre 2011 à 18:16 par ES

“la Princesse Anne, fille de la reine Elisabeth et Duchesse d’Edimbourg”

Non, elle n’est pas duchesse d’Edimbourg. C’est son père qui est duc d’Edimbourg.

http://en.wikipedia.org/wiki/Anne,_…

“The Princess’s British style and title in full: Her Royal Highness The Princess Anne Elizabeth Alice Louise, The Princess Royal, Lady Laurence, Royal Knight Companion of the Most Noble Order of the Garter, Lady of the Most Ancient and Most Noble Order of the Thistle, Dame Grand Cross and Grand Master of the Royal Victorian Order, Dame Grand Cross of the Most Venerable Order of the Hospital of St John of Jerusalem. “

Elle a été “Princess Ann of Edinburgh” de sa naissance à 1952, avant l’accession au trône de sa mère.

77. Le mercredi 12 octobre 2011 à 06:45 par anywhere

Cher maître,
une petite question pratique, soumise à la réflexion de tous, sur la logique de la création du drapeau. Comment en additionnant des croix toutes bien symétriques l’Union Jack finit-il par ne pas l’être ?
salutations à nos voisins,

78. Le mercredi 12 octobre 2011 à 10:30 par citoyenlambda

“À la mort de Charles ou d’Élisabeth, selon celui de ces événements qui arrivera en premier, Harry sera Prince de Galles, et en attendant, il est Duc de Cambridge”

C’est non pas Harry qui pourrait devenir Prince de Galle, mais William cher Maître.

Vous avez jusque vendredi pour corriger…

Vous n’avez manifestement pas encore défendu Stéphane Bern…

79. Le mercredi 12 octobre 2011 à 14:59 par LL

Il y a une autre explication de la croix de Barcelone: le club a été fondé par un Suisse, certain Hans Kamper. La croix serait donc la “paraphrase” de celle du drapeau suisse. (D’ailleurs, les couleurs du Barca sont aussi celles du club de FC Bâle.)

80. Le mercredi 12 octobre 2011 à 17:07 par Un Breton

J’ai hâte de voir le prochain billet sur nos cher cousins Gallois.
Petit coup de pouce à Maître Éolas : L’hymne national Gallois se joue sur le même air que L’hymne national Breton (non officiel bien sûr) : Bro gozh ma zadoù.
Ken disadorn,

81. Le mercredi 12 octobre 2011 à 17:28 par Black Adder

@ Un Breton :

rectificatif : lorsque les bretons ont voulu se donner un hymne, ils ont pompé sans honte l’hymne gallois….Il y aurait d’ailleurs beaucoup à dire sur la propension des bretons à vouloir singer systématiquement leurs cousins celtes…

Sinon, pour en revenir au sujet du maître des lieux : il m’a semblé remarqué que les anglais pousseurs de citrouille ne portaient pas de rose comme écusson sur leur maillot, mais trois lions. Une explication, à cette différence ?

82. Le mercredi 12 octobre 2011 à 21:14 par Het Masteen

@Teejee (62), “Je suppose quand-même qu’Onesta a une stratégie”

Oui et non, en fait c’est pas vraiment la sienne, ça fait 20 ans que l’équipe de France de Handball a plus ou moins le même projet de jeu: principalement une défense dite homme à homme avec un joueur avancé dans le secteur central (appelé “5-1” qui privilégie le duel à la différence de la défense à plat “6-0” des pays à l’est du rhin ou de la défense étagée “3-2-1” yougoslave) et du jeu de transition (jeu rapide: montée de balle, contre-attaque).
Après Onesta bénéficie aussi d’une génération assez exceptionnelle, d’un gardien redouté par tous les attaquants du monde (le “facteur X” en handball) et de joueurs avec des profils très différents (la patte réunionnaise par exemple); encore faut-il mettre tout ça en musique!

83. Le jeudi 13 octobre 2011 à 10:07 par paul

@77. L’Union Flag n’est pas symétrique.
C’est bien le moins que l’on puisse attendre d’un pays qui se mesure encore en pouces et en pieds, se pèse en onces et en livres et roule à gauche à des vitesses mesurées en miles par heure…

Et puis s’il était symétrique, le protocole serait trop simple, cela éviterait au parlement de se mettre en grève lorsque le drapeau est accroché à l’envers (si si… )

84. Le jeudi 13 octobre 2011 à 17:05 par remy

J’ai quand même bien envie de regarder ce match :D !

85. Le dimanche 16 octobre 2011 à 09:53 par anywhere

@83 c’est bien ce que je disais. Le drapeau n’est pas symétrique, et je ne comprends pas pourquoi. Qu’on puisse le lier à la logique habituelle anglaise (qui nous a entre autres fourni la manière décompter les points au tennis) n’explique pas pour autant leur manière d’additionner les images.

86. Le mercredi 19 octobre 2011 à 17:26 par OEM Automatedqa Testcomplete 5 13 Enterprise

Thanks for your personal marvelous posting! I actually enjoyed reading it, you will be a great author. I will always bookmark your blog and will often come back in the future.

87. Le samedi 22 octobre 2011 à 18:10 par mulberry handbags

I find life an exciting business,The point is succinctness of expression.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact