Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Devine qui vient dîner demain matin ?

Nos amis Gallois, et ils sont en très, très grande forme actuellement.

Drapeau du Pays de Galles : divisé en deux bandes, blanche en haut et verte en bas, et frappé d'un dragon rouge vu de profil, tête vers la gaucheLe drapeau du Pays de Galles, appelé le Dragon Rouge (Y Ddraig Goch) est un des plus vieux qui soient, à tel point que son origine se perd dans la nuit des temps.

Une théorie plausible est que l’emblème aurait été apporté par la cavalerie romaine lors de la conquête de l’île au Ier siècle après JC (2000 avant l’Origine selon le calendrier UNIX, cf. hommage d’hier), cavalerie qui avait emprunté cet emblème aux Daces (peuple barbare vivant dans l’actuelle Roumanie) ou aux Parthes (dans l’actuel Iran).

Il est réputé avoir été l’emblème de bataille du roi Arthur Pendragon, mais l’usage le plus ancien attesté remonte au 9e siècle, soit trois siècles après le roi Breton insulaire.

Le drapeau Gallois est composé de ce dragon rouge sur fond blanc et vert, couleurs de la Maison des Tudor, rois d’Angleterre de 1485 à 1603, et unique dynastie galloise à avoir ceint la couronne. C’est depuis cette époque que le Pays de Galles est devenu l’apanage de l’héritier du trône, à l’instar du poste de président de l’EPAD du Dauphiné chez nous (d’où le titre de Dauphin de France pour le prince héritier), ou des Asturies en Espagne. Il est à noter que ces couleurs sont également celles de l’autre symbole du Pays de Galles : le leek, c’est-à-dire le poireau.

Ce symbole remonte au VIIe siècle, à l’époque du roi Cadwaladr ap Cadwallon, roi de Gwynedd (la langue galloise raffole des consonnes et méprise les voyelles ; témoin le nom de cette ville, que je vous mets au défi de prononcer). Ce sont les Armes de ce royaume qui sont aujourd’hui les armes du Pays de GallesArmes du Pays de Galles : écartelé : aux 1 et 4, d'or au lion rampant de gueule, armé et lampassé d'azur : aux 2 et 3, de gueule au lion d'or rampant armé et lampassé d'azur. Lors d’une bataille contre les Saxons, envahisseurs germains venus de l’est, il ordonna à ses troupes de porter sur leur casque un de ces légumes qui abondaient dans la plaine où il se tenait, pour s’identifier (la notion d’uniforme était à l’époque fort contingente). La victoire fut écrasante, et le poireau, adopté.

Le drapeau du Pays de Galles ne figure pas dans l’Union Jack. Cela est dû au fait que le Pays de Galles a été annexé par Edouard Ier (Les Longues Pattes, le méchant de Braveheart, celui-là à qui l’hymne écossais rend un vibrant hommage) en 1282 et a été intégré juridiquement à l’Angleterre au XVIe siècle. Drapeau de Saint David : une croix jaune couchée sur fond noirDepuis, des projets d’intégrer le drapeau du Pays de Galles ont vu le jour, ou à tout le moins la croix de Saint-David, Saint patron du pays (fête le 1er mars), mais avec peu d’adhésion populaire. En fait, les Gallois sont bien contents de ne pas se mélanger aux Anglais même sur un drapeau.

L’équipe de rugby galloise joue en rouge, couleur du dragon. Son symbole représente trois plumes d’autruche ceintes d’une couronne. Logo de la Wales Rugby UnionCela remonte à la terrible bataille de Crécy (1346), première des trois honteuses défaites de la Guerre de Cent Ans (avec Poitiers en 1356 et Azincourt en 1415). Les archers gallois et leur redoutable Long Bows ont fait ces trois fois des ravages dans la chevalerie française, et à Crécy, les troupes anglaises étaient dirigées par Edouard, The Black Prince Of Wales, le Noir Prince de Galles. Du côté français se trouvait Jean Ier de Luxembourg (Jang de Blannen), roi de Bohême, un chevalier old school qui nonobstant sa cécité voulut participer à la bataille. Il monta à cheval et guidé par deux écuyers, se rua au combat. Où il fut tué, étonnamment (des témoins affirmèrent que c’est le Duc lui même qui, en faisant tournoyer sa masse d’arme à l’aveugle, a occis lui-même ses deux écuyers). Le Prince de Galles, impressionné par tant de conn… bravoure, prit le cimier du casque de Jean ,composé de trois plumes d’autruche, et en fit son emblème personnel, de même que de sa devise, Ich dien, “Je sers”.

L’hymne du Pays de Galles est Hen Wlad Fy Nhadau, Vieux Pays de mes Ancêtres. Si vous voulez le chanter sportivement, en voici les paroles :

Mae hen wlad fy nhadau yn annwyl i mi,
Gwlad beirdd a chantorion, enwogion o fri;
Ei gwrol ryfelwyr, gwladgarwyr tra mâd,
Dros ryddid collasant eu gwaed.

(Refrain)

Gwlad, gwlad, pleidiol wyf i’m gwlad.
Tra môr yn fur i’r bur hoff bau,
O bydded i’r hen iaith barhau.

Le vieux pays de mes ancêtres est cher à mon cœur,
Pays de poètes et chanteurs, et d’hommes à la fameuse renommée,
Ses braves guerriers, splendides patriotes,
Ont versé leur sang pour la Liberté.

Mon pays, Mon pays, je suis fidèle à mon Pays,
Que la mer soit un rempart pour la terre pure et bien-aimée
Ô puisse le vieux langage perdurer.

Les Bretons qui me lisent et ouïront l’hymne auront la surprise de reconnaître leur propre hymne : c’est en effet la même musique qui est utilisé pour le O Breizh ma bro Bro gozh ma zadou , l’hymne breton bretonnant.

Après l’étonnante et inattendue victoire sur les Anglais, bien malin qui prédirait l’issue de cette rencontre. En temps ordinaire, on ne donnerait pas cher de la peau des Gallois, qui n’ont pas joué une demi finale de coupe du monde depuis 1987. Mais ce ne sont pas des temps ordinaires. Jusqu’à la semaine passée, la France a montré un jeu en-dessous de son niveau, avant la performance, que dis-je, la résurrection de la semaine dernière ; tandis que les Gallois ont montré un excellent niveau, éliminant les Irlandais qui avaient pourtant battu les Australiens.

Mais hélas, la France est aussi la spécialiste des exploits sans lendemain, surtout en Coupe du monde, comme en 1999 où après une victoire extraordinaire sur les All Blacks, nous avons perdu piteusement en finale face aux Asutraliens, ou en 20073 ou après avoir battu les mêmes All Blacks en quart de finale, nous avons piteusement perdu face à l’Angleterre (qui n’a même pas eu à marquer un essai pour cela) avant de nous incliner en petite finale face à l’Argentine, qui eu ainsi le privilège de nous battre par deux fois.

Ce sera donc sans doute le France - Galles que j’aborderai avec le plus d’inquiétude. Ce sera serré et le résultat est imprévisible. Un Yunnan Pointe d’Or s’impose donc.

Et naturellement,

Allez les bleus !


Crédits images : Wikipedia.

Commentaires

1. Le vendredi 14 octobre 2011 à 13:16 par Cécile

Quand dormez-vous ?

2. Le vendredi 14 octobre 2011 à 13:32 par Renouf

Les Bretons qui vous lisent ont a coeur de préciser que le titre de l’hymne breton, c’est “Bro gozh ma zadou (“Le vieux pays de mes pères”). Même si le refrain commence effectivement par “O Breizh ma bro”. Et que la musique a bien été piquée au Gallois.

3. Le vendredi 14 octobre 2011 à 13:33 par Bertrand Lemaire

Je tiens à (respectueusement) protester. “Nos ami Gallois” auront l’honneur d’être un certain nombre, comme l’indique le “nos”. Pour la peine, vous écouterez en boucle “Poupée de cire, poupée de son” en alternance avec “Les sucettes à l’anis d’Annie” jusqu’à la fin du match.

4. Le vendredi 14 octobre 2011 à 13:42 par Un Breton

Si la langue galloise semble regorger de consonnes pour le francophone ordinaire, c’est parce que le W est très utilisé. Celui-ci nous semble être une consonne alors que c’est en fait une voyelle.
Et c’est d’ailleurs aussi le cas en anglais.

Ce que nous appelons un double-V, est appelé un double-U de l’autre côté de la manche, que ce soit côté Gallois ou Anglais d’ailleurs.
Le U étant une voyelle, le double-U est aussi une voyelle.
Le W se prononce généralement “OU”, de manière assez proche de l’Anglais.

Le gallois n’est effectivement pas très facile à prononcer, mais ce n’est pas vraiment à cause de l’abondance de W.
Ce qui pose problème, c’est le double L. Ll se prononce par un son qui n’existe dans aucune autre langue européenne, pas même le breton qui est pourtant proche du gallois.
Concernant la ville pointée, si la première partie du nom (Llanfair) semble simple, je serais bien incapable de la prononcer. Par contre, Pwllgwyngyll n’est pas si difficile : ça se prononce approximativement “Poule-gouine-guile”.
En dehors du double-U, il faut savoir aussi que le G est toujours dur quelle que soit la voyelle qui suit, de même que le C qui est prononcé comme un K.
Un Breton ayant vécu une année au Pays de Galles.

5. Le vendredi 14 octobre 2011 à 13:44 par lapocompris

ça se prononce comme ça s’écrit: Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch

6. Le vendredi 14 octobre 2011 à 13:52 par Corbito

en 2007 ou après avoir battu les mêmes All Blacks en quart de finale, nous avons piteusement perdu face à l’Angleterre (qui n’a même pas eu à marquer un essai pour cela)
Essai de Josh Lewsey dès la 1ère minute de jeu sur une monumentale bourde de Damien Traille…

7. Le vendredi 14 octobre 2011 à 14:11 par Jean Meow

L’avantage du Yunnan Pointes d’or, c’est que le résultat arrivé est très prévisible, et source d’aucune inquiétude :)

8. Le vendredi 14 octobre 2011 à 14:18 par flyhalf

Je ne le sens pas ce match…hélas

9. Le vendredi 14 octobre 2011 à 14:20 par thomas

Je vois qu’un compatriote m’a devancé pour la dénomination correcte de l’hymne breton :)

Qui est d’ailleurs quasi une traduction littérale!

Nous Bretons de coeur, nous aimons notre vrai pays !
L’Arvor est renommée à travers le monde.
Sans peur au coeur de la guerre, nos ancêtres si bons
Versèrent leur sang pour elle.

etc etc etc http://www.brogozhmazadou.com/www/b…

et une fois l’obstacle de la prononciation dépassé, on voit vraiment le lien de parenté…

Je chanterai en Breton avec les Gallois demain matin… puis supporterai les bleus ! :)

10. Le vendredi 14 octobre 2011 à 14:47 par fly in the web

Maitre, l’objet de l’hymne ecossais (une chose si triste que ca explique tout seule pourquoi ils perdent si souvent…pourquoi ils n’utilisent pas Scots Wha Ha’ je ne comprends pas…complot anglais peut etre)n’est pas Edward 1er mais son fils Edward II.
Le Pays de Galles est la seule chose que reunissent les autre pays de Grande Bretagne.
Les ecossais deteste les anglais…les anglais deteste les irlandais, les irlandais deteste les anglais et les ecossais…mais tous deteste les gallois….
C’est sur qu’ils disent rien (faut pas encourager les francais, sauf en le facon de l’amiral Byng)…mais si les Bleus gagnent…des anglais, ecossais et irlandais porte une sourire interieure.

11. Le vendredi 14 octobre 2011 à 15:22 par over armour

@7 Corbito, je crois que Eolas confond avec la demi de 2003 gagnée sans essai (24 à 7) par les anglais.
En 2007 (14-9), les anglais avaient d’ailleurs inscrit le seul essai du match.

12. Le vendredi 14 octobre 2011 à 15:24 par William

Mais c’est pourtant tout simple à prononcer : http://www.youtube.com/watch?v=7ghi…

13. Le vendredi 14 octobre 2011 à 16:30 par villiv

FLASH SPECIAL -

… pendant ce temps là, sur la planète ovalie juridique
Le droit de la presse applicable au blog

14. Le vendredi 14 octobre 2011 à 16:44 par chapman

Je pense qu’en 2007 les Anglais ont marqué un essai dans les 5 premières minutes, enfin je dis ça..

15. Le vendredi 14 octobre 2011 à 17:05 par huberdine

Je pencherais plutôt pour un Da Hong Pao (Grande Robe Rouge).

Sinon, la grande force du jeu des Gallois est de pouvoir enchaîner les temps de jeux sans trop se désorganiser et surtout en gardant le contrôle du ballon. Et de l’autre côté, l’équipe de France peine en défense au delà de 6 ou 7 temps de jeux.

Ces dernier temps, le jeu des gallois me rappelle le match Osprey-Sale de 2006 en HCup.
Les gallois étaient menés 10 à 16 à la 84° minute.3 minutes et un nombre de temps de jeux incalculable plus tard, Shane Williams marque l’essai de la victoire 17 à 16.

Cette faculté de rebondir sans cesse est leur grande force et devrait donner lieu à un match tout à fait plaisant demain matin.

16. Le vendredi 14 octobre 2011 à 17:42 par cyberkek

Ceci est bien plus explicite:
http://www.youtube.com/watch?v=YbMC…

17. Le vendredi 14 octobre 2011 à 18:10 par lapocompris

prononciation

18. Le vendredi 14 octobre 2011 à 18:57 par Teejee

Soupe de poireaux ou coq au vin ?

19. Le vendredi 14 octobre 2011 à 19:15 par Pachy

-c’est un anglais, un irlandais et un écossais qui entrent dans un pub à Londres…
- il n’y a pas de gallois ?
- ben non, ils sont restés en Nouvelle Zélande !

20. Le vendredi 14 octobre 2011 à 19:20 par S.

Y’a pas. Quand je lis du Gallois j’ai l’impression de lire une langue de Tolkien… (Et le Breton, purée, c’est de l’Orque. Mais j’aimerais bien savoir le parler.)

21. Le vendredi 14 octobre 2011 à 20:19 par liz

pour moi pas de doute : Pays de Galles, mon écharpe est déjà prête pour le match de demain et pour la finale …

22. Le vendredi 14 octobre 2011 à 22:12 par LDiCesare

Au moins, ce match sera coloré. Les gallois font vivre le ballon, je doute qu’on s’ennuie (les anglais et les sud’afs étant partis, ça nous promet du jeu pour les 4 matches restant)

23. Le vendredi 14 octobre 2011 à 22:27 par O

Où se trouve l’Asutralie ?

24. Le vendredi 14 octobre 2011 à 23:43 par Marco99

je vais “redonder” car ça à déjà été precisé précédemment : la coupe du monde où nous avons été éliminés par l’Angleterre en 1/2 après avoir sorti les blacks en 1/4 c’est 2007. En 2003, nous avions sorti l’Irlande en 1/4 (et chuté ensuite contre ces maudits angliches).

25. Le samedi 15 octobre 2011 à 00:42 par paravent

La legende dit qu’a l’origine les Gallois etaient en fait des Irlandais qui ne savaient pas nager.

26. Le samedi 15 octobre 2011 à 04:49 par b, naïf reconnu.

Tous moustachus ! Et mangeons du dragon.
En plus, le match est presque à une heure correcte pour boire une bière ensuite.

27. Le samedi 15 octobre 2011 à 08:43 par Slye

Pour le plaisir de la pinaillerie, j’aurais plutôt dit 6,31152e+10 avant l’epoch
Soit les 2000 ans en question dans le 3ème paragraphe exprimés en secondes (en tenant compte des années bissextiles à la louche et d’une journée arrondie à 24h).

28. Le samedi 15 octobre 2011 à 11:04 par Exekias

N’empêche, on est en finale après avoir perdu 2 matchs et sans avoir battu une équipe de l’hémisphère sud. Les arbitres sont francophile.s Les Blacks et les Wallabies comptent leurs blessés. A mon avis, les joueurs français gagnent à l’euromillion samedi soir, sont champions dimanche matin et divorcent lundi soir.

29. Le samedi 15 octobre 2011 à 11:47 par totoro

Ici Londres . Message codé : Parra : 9 Galles-2 : 8
:)

30. Le samedi 15 octobre 2011 à 13:46 par marsan

pour gagner il faut aussi un buteur encore plus sur les phases finales - les gallois ne l’ont pas eu - le reste c’est du blablabla ( mais p… que c’était stressant)

31. Le samedi 15 octobre 2011 à 13:53 par bernard

pom pom pom ….
ici l’ombre, les grenouilles parlent aux grenouilles
voici quelques message personnels :

le dragon est dans la mine en fuite, le coq surveille le chevalet tout neuf
le dragon est dans la mine en fuite, le coq surveille le chevalet tout neuf

32. Le samedi 15 octobre 2011 à 14:03 par Guardian inc

Le mot british de la fin, tiré du Guardian : “I suppose Alain Rolland heard “Land Of My Fathers” and thought it was an instruction…”

33. Le samedi 15 octobre 2011 à 15:17 par Teejee

Ah ! putain….
@ Guardian, 32
Alain Rolland a déjà arbitré les Français, et ils n’ont pas toujours gagné avec lui. Et pas seulement en jouant contre les Irlandais.

34. Le samedi 15 octobre 2011 à 15:20 par Holmes

@ totoro (29), Bernard (31)

Les carottes sont cuites - Je répète….

“Tout pays infesté de dragons attire l’imagination.” Lewis Carroll - Logique sans peine -

35. Le samedi 15 octobre 2011 à 17:18 par Désolé

Il est venu le temps des cathédraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaales-heuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

36. Le samedi 15 octobre 2011 à 17:25 par On te pardonne

J’en connais qui vont se réveiller avec la Galles de bois.

Tulututuuuuuuhhhhhhhuuuuuuhute

37. Le samedi 15 octobre 2011 à 17:25 par On te pardonne

J’en connais qui vont se réveiller avec la Galles de bois.

Tulututuuuuuuhhhhhhhuuuuuuhute

38. Le samedi 15 octobre 2011 à 17:32 par ok

Boaf, d’autres se réveilleront avec la Gaule.

39. Le samedi 15 octobre 2011 à 19:01 par lapocompris

On a échappé au dernier quart d’heure où CJP pérorait sur la victoire historique du Pays de Galles… avant de se rendre compte que c’était la France qui menait d’un point

40. Le samedi 15 octobre 2011 à 20:24 par étoileduberger

France-Galles? Pfff! On connait la chanson, parole de supporteur!
Reste plus qu’à jouer au ballon debout…

41. Le samedi 15 octobre 2011 à 21:52 par florent

J’ai beaucoup aimé le récit de la mort glorieuse de Monsieur Jean Ier de Luxembourg.

42. Le samedi 15 octobre 2011 à 23:12 par Cyrano

@ S. (20)
La coupe du monde de rugby 2011 version Tolkien ? C’est par ici] :D

43. Le samedi 15 octobre 2011 à 23:17 par Cyrano

Désolé, j’ai dû louper un détail dans mon précédent message, le lien ne fonctionne pas, il fallait lire « par ici »

44. Le dimanche 16 octobre 2011 à 11:08 par Muffinek

@guardian en 32

Ça c’est perfide.

45. Le dimanche 16 octobre 2011 à 11:23 par Teejee

@ Muffinek, 44
“Ça c’est perfide.”
C’est anglais !

46. Le dimanche 16 octobre 2011 à 13:03 par natgif

Vive le rugby à 14 ! j’ai pris 20 ans !

47. Le lundi 17 octobre 2011 à 11:29 par OlivierJ

Bonjour,

Il me semble que le titre de prince de Galles fut celui de l’héritier du trône anglais dès 1301, soit presque trois siècles avant l’arrivée des Tudor au pouvoir.

Quand Edouard Ier “Longues Pattes” a annexé le pays de Galles, les barons gallois ont fait le serment de n’obéir qu’à un prince né au pays de Galles et parlant le Gallois. Apprenant cela, Edouard Ier a fait accoucher sa femme au château de Caernarfon, où naquit le futur Edouard II et lui a fait apprendre le gallois. En 1301, Edouard Ier intronise son fils prince de Galles, déjouant le serment des barons Gallois.

Il est vrai que par la suite, tous les héritiers du trône ne furent pas prince de Galles. Sur les 9 fils héritier qui ont vécu avant les Tudor, deux n’entre eux n’ont pas été prince de Galles :
- le futur Edouard III, titré comte de Chester, puis comte de Ponthieu
- le futur Henri VI, devenu roi à l’âge de neuf mois

48. Le lundi 17 octobre 2011 à 13:55 par Un Breton

@ S. (20) :
Il est effectivement exact que Tolkien se soit inspiré du Gallois pour inventer le Sindarin, la langue des elfes gris.
Pour la langue des orcs, il se serait plutôt inspiré de l’Irlandais, du Turc et de l’Hourrite.

49. Le lundi 17 octobre 2011 à 16:59 par Arabesque

20073 ?

50. Le lundi 17 octobre 2011 à 23:26 par Fred

La legende dit qu’a l’origine les Gallois etaient en fait des Irlandais qui ne savaient pas nager.
Alors celle la il faut que je la ressorte à mon beau père! Fred de boutique insolite

51. Le lundi 17 octobre 2011 à 23:52 par Héro

Bonsoir,
Petite précision concernant le discours de mon avocat préféré : L’an Un des unices débute le 1er janvier 1970. En effet, la gestion du temps des principaux serveurs de l’Inernet (à 80% sous Unix/Linux) se compte en nombre de secondes écoulées depuis cette date. Le timestamp actuel (17/10/2011 à 23:49:20) est donc : 1318888160 secondes écoulées.
Mais la valeur peux être négative. Donc les unices savent faire du temps à rebourt à partir du 1/1/1970.
Cdt,
Héro.

52. Le mardi 18 octobre 2011 à 12:55 par jmdesp

Pendant ce temps là, sur la planète juridique, le juge Kass-Danno étrille le conflit d’intérêt de l’avocat Me Wilhelm, là où l’ordre lui ne voyait le 15 juillet aucun problème à ce qu’un avocat pousse sa mandante (dans le cadre d’un mandat de protection) à investir dans les affaires d’un autres de ses clients.

L’ordre gagnerait beaucoup de crédibilité publique à avoir une vision un peu plus exigeante des engagements qui s’impose à un avocat.

53. Le mardi 18 octobre 2011 à 15:57 par Holmes

@ Fred (50) - jmdesp (52)

Atarax !

“Papa c’est loin l’Amérique ?
- Tais-toi et nage !”

(Le ton se veut volontairement léger)

54. Le vendredi 21 octobre 2011 à 14:05 par Autodesk Toxik 2008 Sale

Saying thanks will not just be sufficient, for the phenomenal clarity in your writing. I will directly grab your rss feed to stay informed of any updates.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact