Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La Berryer en danger !

Je transcris ci-dessous un courrier de Monsieur Benoît Boussier, 4e secrétaire de la Conférence, en charge donc de l'organisation de la Conférence Berryer. J'adhère totalement au propos. Si l'événement n'a pas de quoi justifier une manifestation en robe ou le détournement d'un navire, ce serait une terrible perte pour le palais, qui doit rester un lieu de vie, ce qu'il est depuis plus de 1000 ans.

Chers amis, Cher Peuple de Berryer,

Chaque année, la Conférence Berryer rythme la vie du Palais et de la Conférence du Stage du Barreau de Paris.

Tradition plus que centenaire, elle a évolué avec son temps mais a toujours conservé cette force que lui accorde l'impertinence !

Aujourd'hui, elle est menacée de disparition, d'extinction.

La raison ?

Une officielle : Vigipirate et la sécurité se trouvant ainsi renforçée

Une officieuse : on ne veut plus de Berryer au Palais !

Par cette affirmation, je déplairai.

Mais tant pis, à l'évidence, lorsque la Première Présidence de la Cour d'Appel ne veut pas dialoguer avec l'organisateur de la Berryer malgré plusieurs propositions, il faut en tirer des conclusions !

Vous connaissez mon amour de la Conférence Berryer dont j'ai la responsabilité cette année ...

Une Conférence Berryer était prévue le 14 septembre dernier avec Florent Pagny : elle a été annulée car on nous a purement et simplement refusé la possibilité d'avoir une salle dans le Palais.

Bien sûr, nous pourrions nous contenter de l'auditorium de la Maison du Barreau, voire d'une salle à l'EFB...

Mais Berryer rime avec Palais ! C'est la magie particulière de cette manifestation étonnante de l'éloquence !

Sous les ors du Palais, dans la Chambre des Criées, les Secrétaires, normalement astreints au secret lors du Concours de la Conférence, peuvent enfin parler en toute liberté des candidats de Berryer qui ne concourent, eux, que pour la gloire que le peuple de Berryer est prêt à leur accorder !

Loin du Palais, il n'y aura plus de Berryer !

Je crois que vous aussi, vous aimez cette Conférence...

Alors, pour nous aider, je vous demande :

- dans un premier temps, de transmettre ce texte à vos amis, contacts, qu'ils soient du monde du droit ou d'ailleurs. Si vous pouvez sensibiliser des journalistes, qu'ils m'appellent !

- dans un deuxième temps, d'écrire à Monsieur Renaud CHAZAL DE MAURIAC en ces termes :

Monsieur CHAZAL de MAURIAC Premier Président de la Cour d'appel de Paris 4 Boulevard du Palais 75001 PARIS

"Monsieur le Premier Président,

J'ai appris que, par souci de sécurité, vous avez refusé la tenue de Conférences Berryer dans le Palais.

Auditeur assidu de cette Conférence, je tenais à vous indiquer combien je tiens à la poursuite de cette tradition de l'éloquence et de l'impertinence dans le Palais de Justice.

Les Conférences Berryer ont permis à de nombreux membres de mon entourage de découvrir le Palais et l'éloquence qu'il abrite.

J'espère que vous pourrez autoriser la tenue très prochaine de Conférences Berryer. "

Cher peuple de Berryer,

La Promotion 2005 de la Conférence est désespérée à l'idée de ne pouvoir te recevoir en ta maison ...

Aide-nous : nous avons besoin de toi !

Benoît Boussier Secrétaire de la Conférence Avocat à la Cour

La discussion continue ailleurs

1. Le vendredi 7 octobre 2005, 11:03 par Un soir de pluie et de vent

Des défenseurs pour la Berryer !

La conférence Berryer est un événement drôlatique, impertinent et jusqu'à présent périodique. C'est une joute oratoire autour d'un invité célèbre, organisée habituellement au Palais de justice par les secrétaires de la Conférence du stage du barreau de...

Commentaires

1. Le jeudi 6 octobre 2005 à 15:17 par GroM

Mais puisqu'on vous dit que c'est pour votre s-é-c-u-r-i-t-é ! Zêtes bouchés ou quoi ?

2. Le jeudi 6 octobre 2005 à 15:29 par moi

Dans mon barreau de province, il avait été organisé une revue du palais, comme cela arrive régulièrement. Le seul président du tribunal à être parti en cours de spectacle, parce qu'on parlait de lui de façon irrévérencieuse comme cela se doit, était... l'actuel premier président de la cour d'appel de Paris. Bon courage !

3. Le jeudi 6 octobre 2005 à 16:30 par Perky II

Heu... Laurent Pagny, c'est une blague....

Pour l'insolence d'accord, pour l'éloquence c'est assez moyen.

4. Le jeudi 6 octobre 2005 à 16:50 par forgeron

@Perky II
L'invite est la cible des railleries des candidats. On ne lui demande pas de discourir si j'ai bien compris le principe.

5. Le jeudi 6 octobre 2005 à 20:45 par rosalie

je suis désolée, car votre talent nous
avaiet fait découvrir ces conférences
où se cotoyaient ( poil au palais) des
hommes et des femmes si différents,
(poil au dent);ma peine est aujourd'hui
infinie et durable(poil au rable).

6. Le jeudi 6 octobre 2005 à 21:24 par Paky

Me serais-je trompé de siècle où les avocats vivraient t'ils encore sous Louis XIV ? Les privilèges ont été abolies depuis longtemps, alors la perte de votre tradition, le peuple ne s'en attristera guère.


En vertu de la présomption d'innocence, je considérerai votre commentaire comme une boutade, même si elle ne parvient pas à être drôle.

Eolas

7. Le jeudi 6 octobre 2005 à 22:44 par La Fédédents

Alors, Paky, pourquoi ne pas fermer les théâtres et les cinémas ? Après tout, le peuple qui n'y va pas ne s'en attristera pas non plus.

8. Le jeudi 6 octobre 2005 à 23:11 par Le gars du 15

Quel privilège mon cher Paky? La participation à la Conférence Berryer est ouverte à tous. Je vous encourage à vous inscrire et à y faire la preuve de votre éloquence.

9. Le vendredi 7 octobre 2005 à 10:17 par Skwirrel

Je rebondis sur la remarque de "moi", et propose de soumettre à ce Monsieur une réflexion sur 'lIg Nobel, décerné par une petite université américaine: HARVARD, et qui rend chaque année honneur aux gens dont les accomplissements «ne peuvent pas ou ne doivent pas être reproduits » . Même les scientifiques font preuve d'autodérision...

10. Le vendredi 7 octobre 2005 à 15:47 par gil

J'en profite pour citer l'IG Nobel de cette année dans la catégorie médecine: des prothèses testiculaires pour chiens castrés.
(edition.cnn.com/2005/US/1...

Il ne me semble pas qu'il y ait de catégorie "droit"...

11. Le vendredi 7 octobre 2005 à 15:50 par gil

rectificatif, le lien est:
edition.cnn.com/2005/US/1...

12. Le vendredi 7 octobre 2005 à 15:51 par Nono

Je pourrais envoyer la lettre, mais le cachet de la poste ne me ferait pas foi...

13. Le vendredi 7 octobre 2005 à 16:00 par gil

"Premier Président de la Cour d'Appel de Paris": bigre, avec un titre pareil, pas étonnant qu'il ait les chevilles enflées et qu'il ne voit pas l'intérêt de supporter les railleries de ses sous-sbires.

Louons son courage (c'est la faute à Vigipirate), et sa clairvoyance (la critique est le début de la rébellion).

14. Le vendredi 7 octobre 2005 à 17:59 par Alain

Il est hors de question que cette conférence soit supprimée avant que j'ai eu l'occasion d'y assister ! Quel scandale !

Pour détendre un peu les esprits : -----------------------------------------------------------------

Un jeune couple, follement amoureux, rentre de faire des emplettes de dernière minute, la veille de leur mariage, lorsque leur voiture est happée par un camion. La mort est instantanée.

Au paradis, ils remplissent les formulaires d'usage devant Saint Pierre.
- Nous devions nous marier demain. Serait-il possible que nous nous épousions au ciel?
Saint Pierre devint songeur :
- A ma souvenance, il n'y a jamais eu de mariage au ciel. Laissez-moi en discuter avec Dieu.

Quelques jours plus tard ils sont invités à rencontrer Dieu :
- Vous voulez vraiment vous épouser ?
- Ah, oui, Seigneur, répondirent-ils en choeur. Nous nous aimons tellement..
- Revenez me voir dans cinq ans. Si vous souhaitez toujours vous marier, je verrai ce que je pourrai faire pour vous.

Ils attendirent cinq ans, ce qui leur parut une éternité. Toujours de plus en plus amoureux l'un de l'autre, ils se représentèrent chez Dieu qui leur dit :
- Écoutez, si vous tenez toujours à vous marier, attendez que je vous fasse signe. Il faut être patients.
- Merci Seigneur, dirent-ils, cachant mal leur déception.

Ils attendirent encore cinq ans, puis, un jour, un messager vint leur dire de se présenter devant Dieu...
- Vous désirez toujours vous épouser? Leur demanda-t-il.
- Plus que jamais, mon Dieu.
- Nous allons faire le nécessaire.
Une semaine plus tard, il se marièrent puis retournèrent, comblés, sur leur nuage.

Quelques années plus tard ils se présentèrent à nouveau devant Dieu :
- Le mariage n'est pas tout à fait ce à quoi nous nous attendions. Nous vous serions reconnaissants si vous acceptiez que nous divorcions...

- QUOI! dit Dieu!
Son visage durcit. Les nuages s'entrechoquent et les éclairs zèbrent le ciel.
- Pas question! J'ai mis plus de dix ans avant de trouver un prêtre au paradis! Avez-vous une idée du temps qu'il me faudrait pour trouver un AVOCAT ?

15. Le vendredi 7 octobre 2005 à 18:12 par Patrick

Bravo Alain
Il y a aussi une devinette en Argentine, mais je crois qu´elle est universelle, et qui dit :
Savez-vous ce que représentent 50 avocats enchainés sous la mer.
Réponse :
Un bon départ.

16. Le samedi 8 octobre 2005 à 13:52 par Darrow

Une autre petite histoire, quelque peu dans le même esprit :
"On demandait à un avocat si il désirait devenir Témoin de Jéhovah. Il déclina l'offre car il n'avait pas vu l'accident, mais affirma être intéressé par la reprise du dossier..."

17. Le dimanche 9 octobre 2005 à 17:15 par Stin

Une petite supplémentaire pour la route :

Comment savoir qu'un avocat est en train de mentir ?
C'est simple, il a les lèvres qui bougent

PS : C'est la première fois que je commente, mais étant un lecteur assidu, je souhaitais vous remercier, cher maître, pour la qualité de votre blog

18. Le mercredi 12 octobre 2005 à 12:02 par coco

"Quel privilège mon cher Paky? La participation à la Conférence Berryer est ouverte à tous."

Ouverte à tous, mais bien gardée secrète. A moins de connaître un avocat, c'est un véritable parcours du combatant que de trouver les dates et heures. Il fut un temps où le site web de la conférence était mis à jour, mais ça n'a pas duré longtemps...

Sans parler de la ridiculement petite salle des criées. La salle avait été changée pour Nougaro ou Jean Reno, mais malheureusement pas pour d'autres invités de marque (J2M par exemple). Ah! qu'il est agréable de rester bloqué devant les grilles de palais après avoir longuement poireauté sous la pluie.

Ouverte à tous, vous avez dit ?


Oui, ouverte à tous. Ce n'est pas parce que la salle utilisée est limitée en places (quelle qu'elle soit d'ailleurs, la première de la cour n'est pas extensible à l'infini non plus, et la Berryer de Patrick Bruel a affiché complet une heure avant) qu'elle n'est pas ouverte à tous. La géométrie euclydienne fait que tout espace a un volume limité. Mais elle n'est pas réservée aux avocats ou gens de justice : une carte professionnelle n'est pas un passe droit, et les autres citoyens ne sont pas refoulés systématiquement. Il n'y a pas de tri à l'entrée, uniquement une limitation du nombre de place. De même, sa gratuité assure qu'elle est ouverte aux riches comme aux pauvres (un SDF a même été candidat une fois). Donc, oui, elle est ouverte à tous, sous réserve des places disponibles, et quoi qu'en disent les esprits chagrins.

Eolas

19. Le jeudi 27 octobre 2005 à 19:06 par F BERRYER

Et oui! c'est une BERRYER qui vous écrit!
QUOI? on voudrait supprimer une BERRYER?
Sachez que nous ne sommes pas du genre silencieux dans la famille, messieurs les censeurs! Sans doute que certains craignent de manquer d'éloquence et d'humour? C'est donc cela un plan vigipirate?
Qu'on ne se résigne pas à faire taire ces belles conférences! Le Palais sans Berryer, sans les conférences, c'est la pauvreté de l'esprit en marche. rebellion!

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« septembre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Contact