Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Respiro

Je me permets un billet totalement hors sujet pour une fois.

J'enrage contre les publicitaires qui, pour nous vendre une banque qui nous a ruiné deux fois, nous ressassent qu'on pourrait en demander ♫plus-plus-un-p'tit-peu-plus ♪, alors que perso j'en ai plutôt assez, qui pour nous expliquer qu'il ne faut pas descendre sur la voie sans y avoir été invité par un agent de la SNCF a besoin de nous sortir un T-rex RER-ophage et de nous parler comme un gamin attardé, ou qui pour nous vendre un yaourt nous promet une expérience sensuelle à la limite de l'orgasme, alors que d'autres sont capables de faire ça, tout simplement.

Attention : format Quicktime, temps de chargement assez long.

Trois minutes de poésie, qui apaisent, et donnent envie de s'acheter une télé à 4000 euros. Version plus courte (une minute) ici.

Et pour les curieux : il n'y a pas d'images de synthèse dans cette pub, sauf pour la transition sur la marque. 250.000 balles rebondissantes ont vraiment été lâchées dans les rues de San Francisco par paquets de 25.000.

Musique : "Heartsbeats", par José Gonzalez, album Veneer.

Ce billet est garanti 100% non sponsorisé.

Commentaires

1. Le mercredi 23 novembre 2005 à 19:03 par Laurent

T'as bien reçu le carton ? Elle va bien dans ton salon ?

2. Le mercredi 23 novembre 2005 à 19:20 par odeinat

Magnifique en effet. Chryde en a beaucoup parlé : www.chryde.net/blog/2005/...
cf le lien pour le making of etc...

3. Le mercredi 23 novembre 2005 à 19:42 par all

Mince alors, j'aurais juré que ces balles étaient des images de synthèse, représentant autant de pixels et de couleurs.

250.000 balles ont aussi été lâchées dernièrement dans les rues de Bagdad.

4. Le mercredi 23 novembre 2005 à 20:27 par Pangloss

J'avais vu la pub lors de mes rares passages devant la télévision, et je m'était aussi étonné de l'absence de femme à poil dans la pub.

5. Le mercredi 23 novembre 2005 à 20:35 par Gluon

C'est vrai que cetet pub est très agréable à regarder et entendre. Par contre en ce qui me concerne j'avais été égréablement surpris par le côté décalé de la pub pour la sncf

6. Le mercredi 23 novembre 2005 à 20:54 par Damien

"il n'y a pas d'images de synthèse dans cette pub, sauf pour la transition sur la marque. 250.000 balles rebondissantes ont vraiment été lâchées dans les rues de San Francisco par paquets de 25.000."

Tellement bon cette vanne.

7. Le mercredi 23 novembre 2005 à 21:26 par Brain

J'avais vu l'info avant la diffusion du spot et en le voyant je suis vraiment déçu...
on ne croit meme pas qu'il n'y a aucun trucage.
alors pourquoi ne pas avoir tout simplement fait la pub qu'en image de synthese...
bon d'accord ca aurait pas autant fait parler et c'est du coup un bon coup marketing mais bon pour 250000 balles (et beaucoup plus de dollars) il y aurait pu avoir un résultat plus artistique.


Je pense que cette pub a coûté bien moins cher tournée ainsi qu'en images de synthèse.

Eolas

8. Le mercredi 23 novembre 2005 à 22:29 par Porfi

Eh bien nous y voilà. Une vraie pub sans images de synthèse. Quelle audace aujourd'hui. Émouvant en tout cas. Un seul effet: la répétition. Économie de moyens: pas de dialogues, pas trop de pathos.
Mais dans la pub le client est roi. Imposer un spot dans la veine poétique est parfois difficile.
En tout cas, esthétique ou pas, le contrat est rempli: susciter le désir chez un client solvable. Joyeux Nöel, non?

9. Le mercredi 23 novembre 2005 à 23:30 par wesson

oui effectivement, l'audace de sony ne cessera pas de nous étonner:

à la télé, c'est 250000 balles colorées
chez toi, c'est 500000 rootkit ...
je suis ... modérément ému

une pub reste une pub, c'est à dire un objet de propagande. Plus elles sont belles, plus elles sont dangereuses.


Sur les rootkits : Sony est une grand eentreprise. Je pense que la section "télé à plasma" est totalement indépendante de la section "fabrication de CD vérolés". Ne jetons pas le bravia avec l'eau du bain.
Dangereuses, les pubs ? Vous êtes sérieux ? Ennuyeuses, insultantes, agaçantes, je veux bien, mais le jour où une pub me fera trembler est encore lointain.

Eolas

10. Le jeudi 24 novembre 2005 à 00:47 par Raboliot

Les spots télévisés habituels durent entre 15 et 30 secondes. Faut-il en déduire que "les expériences sensuelles à la limite de l'orgasme" ne demandent pas plus de 30 secondes là ou la posésie nécessite de longues minutes ?


Lisez moi bien : la « promesse » d'un orgasme. Pour cette promesse, trente secondes suffisent.

Eolas

11. Le jeudi 24 novembre 2005 à 07:21 par Alexandre

Le spot SNCF n'était-il pas, à l'origine, une réponse à une vidéo amateur largement relayée par les JT, où l'on voyait une tripotée de voyageurs descendant sur les voies, suite à la panne de leur train ?


Effectivement. Je ne conteste pas l'opportunité du message, mais la forme : me parler comme à un enfant avec un zouli dinosaure pour que j'écoute jusqu'à la fin. Je me sens insulté par cette pub.

Eolas

12. Le jeudi 24 novembre 2005 à 09:34 par forgeron

ha oui c'est doublement vrai, la pub est belle mais comme le note wesson n'oublions pas les root-kit!
Avez vous vu la pub "Eau des merveilles" d'Hermes?

13. Le jeudi 24 novembre 2005 à 11:07 par pookicat

voici tout d'abord le lien direct vers la vidéo en HD (mon firefox préféré n'a pas voulu afficher la page avec ladite vidéo) :
www.bravia-advert.com/inc...

pour ce qui est de la pub, ça fait plaisir une fois de temps en temps d'avoir une idée un tant soit peu novatrice.

n'ayant pas de télévision (par choix), j'ai vu la pub a la télé, et effectivement, la première question posée c'est celle de la réalité de l'image (synthèse ou pas synthèse).

pour en revenir sur la pub, je pense que la publicité d'une marque joue sur son image (c'est un peu le but), mais on peut apprécier une publicité sans forcément acheter les produits de la marque (je n'ai jamais fumé de cigare, mais pour moi les publicités des cigares "Hamlet" bien connues par les amateurs d'une (ex je crois?)émission de télévision consacrée à la publicité sont parmi les meilleures jamais vues).

Autre constat, on arrive assez rapidement à déterminer (pour les parfums c'est vraiment flagrant) le type de produit avant la fin du message.

je n'alimenterai volontairement pas la réflexion concernant l'actualité récente de sony. Pour les anglophones, vous pouvez aller consulter le cartoon on line www.userfriendly.com qui a son point de vue (drôle et forcément orienté) sur le sujet.


14. Le jeudi 24 novembre 2005 à 11:08 par pookicat

c'est www.userfriendly.org et pas www.userfriendly.com.
désolé :(


C'est rectifié.br/>
Eolas

15. Le jeudi 24 novembre 2005 à 12:44 par Obsidian

Effectivement, beaucoup de gens pensent que la majorité des publicités sont aujourd'hui réalisées en images de synthèse (donnant d'ailleurs la part belle à cette discipline en la faisant passer pour encore meilleure qu'elle ne l'est déjà), alors que bien souvent ces spots sont réalisés sans aucun trucage.

Un autre exemple, toujours pour un téléviseur (Grundig je crois), était celui où un homme dans un fauteuil rouge et regardant un avion sur son écran se retrouve en plein ciel, toujours dans son fauteuil, après avoir actionné sa télécommande. Dix secondes de chute libre pour éviter le pire en réactionnant sa télécommande in extremis et réintégrant son salon avant de s'écraser au sol.

Là où un fond d'incrustation bleu (couleur du ciel dans le film, d'ailleurs) et un bon ventilateur en studio auraient suffi, il se trouve que l'acteur a vraiment tourné la scène. L'équipe a d'ailleurs sacrifié cinq ou six fauteuils dans l'histoire, pour tourner les multiples prises.

Tout cela pour dire qu'il y a encore un brin de réalité dans ce monde et que le meilleur effet spécial est encore l'audace.

Bonne journée à tous.

16. Le jeudi 24 novembre 2005 à 16:08 par mir laine

ca pourrait aussi bien être une pub pour un soda, une lessive, eurodysney voire le loto..

17. Le jeudi 24 novembre 2005 à 16:08 par Sylvie

C'est d'la balle comme on dit dans ma banlieue.

Y sont forts ces Amerlocs : images et lumière à la Edward Hopper, personne à poil à part un chat, la télé c'est pas la vie, c'est juste c'est des milliards de couleurs. Pourquoi est-ce que cela me fait penser au "nuage de l'amité" de Tchernobyl, celui qui s'est arrêté à la frontière ? Restez chez vous devant les balles flashy, vous éviterez les flashballs. Toutes ces "taches" de couleurs qui déboulent dans les rues, sautent sur les voitures…heureusement, au détour d'un plan, tapi, un petit bonhomme attend son heure pour nous karcheriser tout çà. Et ce pauvre Froggy, qui subit une violence en réunion : avec la chance que vous avez, vous allez être commis d'office.
Bon je dois être trop dans l'actualité pour saisir la poésie, je vais regarder un peu la télé, je suis sûre qu'après je serai bien contente de me laisser hypnotiser par des ba-balles.
P.S. Maître, je vous trouve très dur au sujet de nos belles réclames nationales qui sont elle aussi souvent empreintes d'une délicate poésie. Vous souvenez vous de celle qui disait : "C'est beau, on dirait du veau !"

18. Le jeudi 24 novembre 2005 à 16:15 par bambino

feriez vous partie, maitre, de ceux qui regrettent la défunte emission culture pub??
Quant au ton debilitant de la pub SNCF, n'oubliez pas que tout bon publicitaire doit savoir s'adapter au public auquel il s'adresse.

19. Le jeudi 24 novembre 2005 à 16:22 par bambino

suite de mon precedent commentaire, j'ai cliqué sur envoyer au lieu de prévisualiser

Cette pub est vraiment magnifique, mais de la à acheter une télé à 4000€, soit 4 mois de mon salaire de smicard, je ne suis pas sur que ca soit raisonnable.

[mode ecolo on]
les 250 000 balles rebondissantes, c'est le monsieur qui a mis des rootkits sur les CD qui a du les ramasser en guise de punition (et les recompter pour verifier qu'il n'en a pas oubliées), ou sont elles en train de se biodégrader??
[fin du mode ecolo]


Les balles rebondissantes sont en caoutchouc, matière 100% naturelle et biodégradable. Le making of montre que la plupart ont été récupérées dans des filets. Leur sort subséquent m'est inconnu. Mais à mon avis, ces balles auront disparu de la surface de la terre que la première télévision Bravia sera encore loin d'être biodégradée. Vous vous trompez de cible.

Eolas

20. Le jeudi 24 novembre 2005 à 18:00 par GroM

A propos de la pub SNCF, je trouve au contraire qu'elle est très adroite.

D'abord, elle montre une rame de RER en train de se faire mettre en pièce, alors que c'est typiquement le genre de chose que l'on voit jamais, en particulier dans l'industrie du transport aérien où tout vise à lénifier le client potentiel. Le T-Rex est une métaphore de toutes les merdes qui peuvent arriver: elles ne sont pas occultées.

Il y a un certain recul de la SNCF vis-à-vis d'elle-même (le look du conducteur de la rame est impayable) et cette pub instaure aussi une connivence avec le public: tout le monde pense être plus malin que Mr. Lessec, trouve au choix qu'"il est trop con" ou que "la SNCF considère vraiment ses usagés comme des cons", mais le message passe.

Bref, je trouve que c'est une pub inventive, percutante, et je regrette qu'il n'y en ait pas davantage.

21. Le jeudi 24 novembre 2005 à 20:48 par Pangloss

Inventif et percutant, on peut montrer quelqu'un qui sort d'une rame quand il faut pas et qui se fait happer par une autre rame.
Sprotch.
C'est percutant aussi.
Franchement, j'en ai aussi marre que les pubs nous prennent soit pour des imbéciles, soit pour des obsédés.

22. Le jeudi 24 novembre 2005 à 21:39 par Sans pseudo

« les pubs nous prennent soit pour des imbéciles, soit pour des obsédés. »
L’un n'empêche pas l’autre. Je crois qu'on appelle cela une double peine.

23. Le vendredi 25 novembre 2005 à 10:51 par popo

Je voudrais juste faire remarquer que contrairement à ce qui a été dit en 15, la plupart des publicités qui nous voyons utilisent des trucages, même si effectivement très peu sont le résultat d'images de synthèse. Mon frère est décorateur pour le cinéma et la pub, et il a un bon lot d'anecdotes à se taper sur terre. Par exemple:

- pour photographier ou filmer des légumes ou des fruits, on les recouvre toujours de laque à cheveux pour les rendre plus "frais" sur le film. Pour la viande, on utilise du colorant, etc... Comme on doit faire beaucoup de tentatives avant d'obtenir une bonne photo, on jette plusieurs kilos de bouffe pour le moindre cliché valable.

- à chaque fois que vous voyez de la glace de près sur une publicité (papier ou film), il s'agit en réalité de saindoux (ben oui, au moins lui il résiste aux spots, et son aspect est quasiment le même en photo)

- quand vous voyez, dans une pub, une barre chocolatée qui trempe dans du chocolat fondant, c'est en réalité une maquette qui plonge dans de la peinture acrylique.

- la scène champêtre où une jeune femme batifole dans les vignes pour les bienfaits d'un shampoing "aux plantes": reconstituée dans un entrepôt de banlieue Parisienne de 1600 m². Toutes les vignes (et il y en a beaucoup) sont en pots, ont été transportées spécialement du Midi. Elle finiront dans le terrain de la villa du réalisateur; et de toutes façons, on ne les verra pas dans le spot final parce que le client a changé d'avis au dernier moment :-)

24. Le samedi 26 novembre 2005 à 07:06 par apprentie-juriste (et ex-pubeuse)

"la répétition c'est le début de la mémorisation" disait mon ex-chef pubard (et il le dit sans doute encore). Entendez par là : la répétition, et non la qualité du message.

Mon ex-métier consistait à vous "cibler". Maître Eolas, vous êtes un CSP+ 25-39 ans urbain? alors vous regardez peu la TV -media des pauvres et des vieux par excellence (pardon... en langage pubeux, dans les présentations power point des plans media, on dit "media de masse au coeur de cible CSP-, plus de 49 ans").
Le message du yaourt ou de la SNCF ne d'adresse pas à vous.
Non, vous, on vous poursuit dans la presse professionnelle (mais elle est très chere...), quotidienne haut-de-gamme (Le Monde, Libé, le Figaro), news (l'express, l'obs), presse mag loisirs CSP+, et SURTOUT, dans l'Equipe Mag (ben oui vous êtes un homme), et sur les radios périphériques (Europe1, RTL, RMC) entre 6h et 9h, qd vous vous rasez. Vous me répondrez qu'il y a plein de pubs qui ne vous concernent pas sur ces radios, par exemple la promo sur l'aubergine tte la journée chez Auchan, et vous aurez raison. Mais si ces pubs passent sur Europe 1 le matin, c'est pour que le P-DG et les cadres d'Auchan les entendent, et ainsi soient confiants dans l'efficacité des plans media de leur entreprise, et donc motivés, et donc disciplinés.

Mais lorsque l'on cible les CSP- , peu importe la qualité du message, ce qui compte ce sont les GRP (gross rating point), autrement dit le nombre de fois que le message a été entendu (d'où la diarhée de 118 ... actuelle sur nos écrans). N'oublions pas mon ex-chef : "la répétition c'est le début de la mémorisation".

C'est lorsque que j'ai commencé à penser que la répétition était plutôt le début de la manipulation, et plus largement de l'agacement, que j'ai choisi de retourner à la fac, mémoriser des textes et de la jurisprudence plutôt que des promesses d'orgasmes au bifidus actif.
Pourtant, je ne peux m'empêcher parfois, pendant certains amphis, de faire un parallèle entre le droit et la publicité : tout comme cette dernière, le droit de la consommation nous infantilise qq peu.........

Et à propos de publicité, y a-t-il eu un impact de la campagne plurimedia visant à lever les freins des CSP+ et CSP intermédiaires non juristes à pousser la porte d'un cabinet d'avocats? Et oui, même les avocats ont droit à leurs GRP et à leurs taux de pénétration du marché... Prenez garde juristes, les pubeux vous veulent du bien.

25. Le samedi 26 novembre 2005 à 20:52 par Eris

Je tiens à préciser une chose sur l'absurdité de la pub pour le RER.
Ce spot a effectivement été diffusé suite à un incident sur la ligne D du RER, filmé par un usager disposant d'un appareil photo numérique.
Il engage les usagers de la SNCF à ne pas descendre d'une rame sans y avoir été invité par un agent SNCF.
Or, cet incident relayé par la télévision résulte du fait qu'un agent de la SNCF a bien invité les gens à descendre du train, que les seules portes susceptibles d'être ouvertes se trouvaient du côté des voies et non du côté du quai (car ce RER était en gare) et qu'apparemment l'agent de la SNCF a "oublié" de prévenir qui de droit, de telle sorte que les autres trains continuaient à rouler sans ralentir ni s'arrêter.
Heureusement, cet incident n'a pas eu de conséquences fâcheuses, mais je trouve quand même un peu scandaleux cette campagne de pub, car elle sous-entend que les personnes n'ont pas suivi les consignes SNCF données, alors qu'au contraire elles se sont mises en danger en suivant ces consignes.

Sinon, la publicité à bulles est en effet bien agréable...

26. Le dimanche 4 décembre 2005 à 10:29 par fcrozat

Quelques photos qui ont été prises pendant le tournage à San Francisco par des internautes : www.flickr.com/photos/495... et www.flickr.com/photos/495... par exemple.
Merci pour le lien pour la version longue et le making of.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact