Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ca y est, je suis une star

Ce matin, en sortant du vestiaire des avocats, je remarque tout de suite que quelque chose ne va pas.

Galerie Marchande, un gendarme, portant le képi, discute le plus sérieusement du monde avec un avocat qui l'écoute d'un air grave.

Les gendarmes ne portent pas le képi à l'intérieur des bâtiments, hormis les salles d'audience. Cela les dispense de saluer réglementairement un supérieur chaque fois qu'il le croise (ils doivent en revanche se couvrir dans les salles d'audience et saluer le tribunal quand il entre pour siéger et quand il lève l'audience). De plus, quand un avocat discute avec eux, c'est généralement d'un ton badin, car d'une part leurs fonctions font qu'ils n'ont pas à nous communiquer d'informations sur nos dossiers, et surtout ils sont loins d'être dénués d'humour (tiens, je leur consacrerai un billet, ils le méritent bien).

Un autre avocat marche d'un pas nonchalant, un dossier sous le bras. Il n'a pas de téléphone portable à la main.

S'il a un dossier, c'est qu'il va à une audience, il doit être pressé, ou alors, s'il ne l'est pas, il téléphonera immanquablement à son cabinet ou à un client pour parler d'un autre dossier.

Une avocate passe près de moi, elle n'a pas de sac à main.

Une avocate transporte la moitié de son cabinet dans son sac à main dont elle ne se sépare jamais, même à la barre.

Quelque chose ne tourne pas rond, tout sonne faux.

Un coup d'oeil sur ma gauche m'apporte l'éblouissante révélation, au sens propre comme au figuré.

Un spotlight brille, une caméra est posée sur un trépied, une armée de jeunes gens habillés en pulls noirs trop grands s'affaire au milieu de coffres à roulette.

On tourne un épisode d'Avocats et Associés, et mon confrère putatif Robert Carvani trône majestueusement sur un des bancs de la galerie, discutant à voix basse avec un client des secrets d'un dossier en faisant abstraction du micro suspendu à dix centimètres de sa tête et de l'objectif de caméra encore plus proche que son client.

Avis donc aux spectateurs de cette série : si dans un épisode, vous voyez en arrière plan un avocat poser des sacoches de vélo pour enfiler sa robe, c'est votre serviteur qui passe à la télé.

Et pour une fois, il y aura eu un peu de réalité dans Avocats & Associés.

Commentaires

1. Le vendredi 28 avril 2006 à 15:54 par Hugues

Sauf qu'il y a de fortes chances pour que la scène soit coupée au montage pour préserver le réalisme du feuilleton : un avocat à vélo... N'importe quoi !

2. Le vendredi 28 avril 2006 à 16:18 par Matthieu

Connaissez-vous le nom de l'épisode ?? Eventuellement, sa date de diffusion prévue ?
Histoire que l'on ne le rate point !

Pas la moindre idée. Un indice : dans cet épisode, Robert Carvani aura un dossier à plaider, dont il parlera avec son client.

Eolas

3. Le vendredi 28 avril 2006 à 16:24 par Myrddinlefou

Mince, a cause de ca je vais devoir regarder la télé pour avoir la chance de vous voir, maître.

4. Le vendredi 28 avril 2006 à 16:26 par magaly

Bonjour,
J'aime bien cette série car elle n'est pas à 1000 lieux de la rélité comme certaines séries, certes, certains détails font qu'elle ne colle pas tjs à la réalité (comme vs avez pu le remarquer). Par exemple, Lescaut, Navarro etc, c'est totalement erroné : les commissaires ne vt pas sur le terrain ou si peu!!!
Et puis cette série porte sur un monde que l'on voit peu à la tv : les avocats et leurs défauts car pr être avocat il faut parfois en avoir, et je ne pense pas que vs direz le contraire.

5. Le vendredi 28 avril 2006 à 16:29 par nouvouzil

C'est une vraie vélorution de Palais!
Et en direct, devant la télévision!

6. Le vendredi 28 avril 2006 à 16:37 par Pierre

Elles sont en croco, au moins, les sacoches ?

7. Le vendredi 28 avril 2006 à 17:19 par LDiCesare

Vous avez du avoir une sacree trouille, de vous retrouver soudainement dans un univers parallele, non? J'attends le billet sur les gendarmes avec impatience tiens, ayant servi dans cette arme.

8. Le vendredi 28 avril 2006 à 18:07 par authueil

Enfin des photos d'Eolas, même France Culture n'y avait pas réussi. Fini l'anonymat :-)

9. Le vendredi 28 avril 2006 à 18:11 par Irène Delse

"Et pour une fois, il y aura eu un peu de réalité dans Avocats & Associés."

Mais apparemment, tous les "petits détails" seront faux ! Remboursez...

10. Le vendredi 28 avril 2006 à 21:35 par Fragrance de Jade

Hummm...Je vais devoir me farcir tous les épisodes Avocats & Associés pour pouvoir croquer la scene érotique du Maitre qui enfile sa robe -

Internaute - "si vous croisez un avocat en robe dans la rue, il faut lui faire les cornes avec discretion et invoquer saint Nicolas"
Mode d'emploi : on replie à l'interieur de la paume, le majeur, l'annualaire et le pouce, tout en tendant l'index et l'auriculaire- la direction dans laquelle on pointe les doigts

11. Le samedi 29 avril 2006 à 00:24 par Yannick

Mais mon cher maître, c'est comme ça qu'une carrière ciné(télé)matographique se lance ! Quel dommage qu'Ally McBeal soit fini... ;-)

12. Le samedi 29 avril 2006 à 09:36 par gabian

J'ai servi dans la gendarmerie aussi... Un jour, dans le même Palais, une de vos consoeurs s'est permis une réflexion sur "les gendarmes à pied un peu bas de plafond", lors d'une discussion entre avocats dans la salle des pas perdus. Un regard vers la gauche lui a permis de voir que deux gendarmes (dont moi) l'avaient entendue. Abominablement gênée, vermillon, impossible de rattraper la bourde.
Mon collègue, très pince-sans-rire : 'je ferai état de ces propos à ma V.I.' Regard de plus en plus égaré de l'avocate, qui bafouille un : ' à votre quoi ?' Réponse toujours aussi calme : 'A ma V.I.... ma voie hiérarchique'.
Et il m'a entraîné vers la salle d'audience où nous étions attendus. J'ai encore en tête l'expression effarée de la jeunette, à mon avis elle est toujours au milieu du hall.

13. Le samedi 29 avril 2006 à 10:42 par bart

Les gendarmes, le vélo, la robe et les sacoches, c'est pas plutôt un truc du genre "mon curé chez les nudistes" ou "Le gendarme au palais de justice" ??? :)

14. Le samedi 29 avril 2006 à 14:19 par Louisa

Cher Maître, en attendant de vous apercevoir dans "Avocats & associés", et mise à part l'indice "des sacoches", pouvez vous nous donner un autre indice : avez vous d'aussi beaux cheveux que Robert Carvani?

15. Le samedi 29 avril 2006 à 16:57 par Euthopia

Bravo maître,

enfin un peu d'action dans cette série à laquelle j'ai toujours eu du mal accrocher! Rien ne sonne juste!

Cela me fait regretter le bon vieux temps d'Ally Mc Beal ... qui avait le mérite d'être drôle et léger!! et qui a suscité l'envie chez certains de mes copains de promo de monter leur propre cabinet avec des toilettes mixtes...on en peut pas forcément en dire autant avec Avocats et Associés!

16. Le samedi 29 avril 2006 à 21:30 par lévrier noir

Bonjour,

Je ne suis pas sur de regarder Avocats et Associés, mais par contre je lirais (avec plaisir?) votre billet sur les gendarmes. D'ailleurs lors d'un séjour dans la capitales, je ferais un petit pélerinage, et, qui sait, peut-être nous croiserons nous.

17. Le dimanche 30 avril 2006 à 09:53 par tafkap

Dans la série special dédicace:
Un bon coup de boulard pour Robert Carvani et une pelle galactique pour Ingrid Mareski
Merci cher maitre

18. Le lundi 1 mai 2006 à 08:38 par Qwyzyx

"sacoche de vélo" ?

Un gendarme (à l'humour féroce) en déduirait que :

Vous n'avez pas (ou plus) le permis

ou

Vous détestez la voiture

et que

Vous n'en n'avez pas (pourquoi faire à Paris ?)

parce que

Vous êtes sensible à l'environnement

et que

Votre cabinet n'est pas trop loin, mais suffisamment pour ne pas venir à pieds

et

Qu'il faisait beau.


Dans un souci du respect de la pluralité, je précise que n'ayant aucune accointance particulière avec la maréchaussée (ni aucun grief) le lecteur pourra remplacer "gendarme" par : juge d'instruction, policier, vérificateur des impôts ou des douanes, contrôleur SNCF, ouvreur de salle de cinéma (théâtre), cruciverbiste, diseur de bonne aventure, ou toute autre personne dotée d'une bonne perspicacité comme l'est ma concierge.

19. Le lundi 1 mai 2006 à 15:52 par Fragrance de Jade

Reflexion faites, il m'aurait été plus agreable de vous voir me déshabiller plutot de vous savoir enfiler votre robe.
Et d'une main leste et tendre j'aurai eu plaisir de tater vos baloches au mieu de vous voir poser vos sacoches.

Aussi, je decline toute responsabilité pour la suite des évenements et je m'en remets à mon avocat au cas où ...

(rires espiegles)

20. Le lundi 1 mai 2006 à 16:16 par Patrick

Chaudes, les groupies aujourd'hui, Maître !

21. Le lundi 1 mai 2006 à 17:55 par Bof

Pour sauver l'honneur, l'art de rester anonyme à l'image :

www.makezine.com/blog/arc...

22. Le lundi 1 mai 2006 à 20:44 par rosalie

est ce que vous aviez votre thermost de thé?

23. Le mardi 2 mai 2006 à 09:40 par Pascal-Emmanuel Gobry

"Avocate"? Qu'est-ce que c'est que ça, une avocate? Un avocat rose, qui se mange avec de la mayonnaise et du sel?

Maître, vous qui maniez si bien la langue française, auriez-vous oublié qu'en français le genre neutre est le masculin, et que les noms de profession ne se féminisent donc que par exception (on dit donc "un avocat femme", mais aussi "le chancelier Merkel")? Et l'adage selon lequel "il n'y a point de sexe sous la robe"?

24. Le mardi 2 mai 2006 à 12:23 par Diane

à Pascal Emmanuel GOBRY

Doux Jésus, vous aller vous faire lyncher si vous tenez de pareils propos dans une salle des pas perdus...et pour cause; je me fais régulièrement reprocher mar mes confrères de sexe féminin d'avoir fait imprimer la mention " avocat" et non " avocate" sur mes cartes de visite.
j'ai même vu un procureur femme faire mettre la mention " procureure" sur son papier à en-tête et remettre en place les insolents qui se permettaient de l'appeler madame le procureur.
ce n'est pas une féminisation des noms qui mettra fin à l'inégalité homme-femme (oups.. ne considérez pas le débats comme lancé); c'est simplement un "susucre" orthographique

25. Le mardi 2 mai 2006 à 14:09 par Pascal-Emmanuel Gobry

@Diane

Je sais bien, et cet état de fait est navrant...

Mais ça n'empêche pas qu'il faut bien livrer ce combat pour la justesse du français (et l'égalité hommes-femmes...).

26. Le mardi 2 mai 2006 à 14:15 par Muscardin

Encore faudrait-il que le fond ne soit pas remplacé par un bon arrière-plan numérique de derrière les fagots...

27. Le mardi 2 mai 2006 à 14:32 par pangloss

Cher maître,

Après France Culture, Netizen (où votre papier sur la naissance d'une blogosphere juridique française était très intéressant), et la semaine dernière, les Inrocks (dans un petit dossier sur les 50 mailleurs blogs), c'est dorénavant à la télé que vous officiez?
Je suis surpris quand même car il me semblait que vous teniez beaucoup à votre anonymat... Quel est donc le motif qui vous pousse à vous dévoiler enfin?
Une carrière cinématographique ou politique se dessinerait elle ?
Bien à vous,

28. Le mardi 2 mai 2006 à 14:39 par lmpo

moi je me demande juste : vous les connaissez, vous, les avocats conseils de la série en question dont les noms apparaissent au générique ?

parce qu'ils n'ont pas dû faire beaucoup d'assises...

29. Le mardi 2 mai 2006 à 14:54 par loula

et ça continue !! ce midi, sur l'émission de Canal+, "nous ne sommes pas des anges", votre site à été cité dans 4-5 bons sites à voir en ce moment !!
je ne sais pas si cela est relayé sur le site de canal, je vais aller voir de ce pas..

30. Le mardi 2 mai 2006 à 22:56 par Fragrance de Jade

Mes chers amis internautes, en cette année ou nous honorons les Lumières vous savez tout comme moi que les hommes et les femmes ont plus que jamais besoin d'un guide pour les mener vers l'éclatante réflexion
Car en vérité je vous le dis, mes chers amis Maître Eolas est un personnage remarquable, qui nous fascine a bien des égards
Issue d’un haut lignage, Il est doté d’une immense culture, il reste cependant discret et ne se découvrent qu'aux travers de discussions entre proches
D’emblée il en impose par sa PRESENCE
Toutes les femmes sont attirées par sa haute stature, et par son allure à la fois virile et désinvolte !
Mais plus encore, elles sont fascinées par son REGARD
Deux yeux vifs et pénétrants auxquels on ne saurait échapper.
Il exerce un pouvoir d'attraction par son intelligence des choses et des personnes
En outre, c’est âme généreux,
Vous pouvez être sûr que ce qu'il nous dire en trois mots, correspond exactement à ce qu'il vous faut entendre.

Alors vous comprendrez que celles qui ont eut la chance d'avoir contoyé Maître Eolas ont vécu une véritable expérience transcendantale

31. Le mardi 2 mai 2006 à 23:04 par Patrick

Ah bon, on m'avait dit qu'il était petit, chauve et rondouillard, comme quoi les stars, on les regarde avec d'autres yeux !

32. Le mercredi 3 mai 2006 à 00:26 par Louisa

@ Fragrance de Jade:

Merci pour ces détails, mais ça ne me dit toujours pas si Maître Eolas a les cheveux de Robert Carvani? Franchement je vois bien bien Maître Eolas dispensant cours à la Sorbonne entouré de groupies les yeux embuées de désir sous l'effet de l'attraction intellectuelle...Mais bon si il est chauve ça retire du sex appeal...Au fait quel âge a Maître Eolas? Moi je dirais la soixantaine mais je me trompe peu être....

33. Le mercredi 3 mai 2006 à 03:35 par flying™

Ah nan .... pas 60 ... au jugé de l'émission radio, je suis partant pour un bon 35 :-)

34. Le mercredi 3 mai 2006 à 04:36 par Pancho Villa

Moi ausi, moi ausi, j'veux devenir avoca...!

35. Le mercredi 3 mai 2006 à 05:45 par olaf

Bonjour. Affirmer est une chose mais ne constitue pas une preuve, même pour un avocat. Si Avocats et Associés n'évoque que de loin les Avocats, selon vous, il faut maintenant dire pourquoi.

36. Le mercredi 3 mai 2006 à 07:30 par Fragrance de Jade

Maitre Eolas ... qu'est ce pour vous l'eloge de la paresse ?

37. Le mercredi 3 mai 2006 à 09:01 par Louisa

35 ans? Faut se méfier des voix, mais peut être pourquoi pas...Frangrance, vous qui semblez si bien le cerner, je n'ai toujours pas eu votre avis sur la matière;;

38. Le mercredi 3 mai 2006 à 13:34 par Oxygène

Star aussi sur Canal+. "Journal d'un avocat"a été recommandé hier 2 mai dans l'émission "Nous ne sommes pas des anges" Mais attention ! Attendez vous à une déferlante, le journaliste a annoncé que vous donniez même des conseils juridiques.
Bon courage cher Maître et restez tel qu'on vous apprécie.

39. Le mercredi 3 mai 2006 à 13:38 par Oxygène

J'ai oublié de dire que le commentaire sur l'esthétique de votre blog n'était pas très élogieux. Moi je le trouve chouette. J'adore sa sobriété ainsi que les caricatures du XIXème.

40. Le mercredi 3 mai 2006 à 14:14 par Louisa

@ oxygène:
Tout à fait d'accord, je trouve que la présentation du site est d'un excellent goût! Les couleurs ne sont pas bariolées, le brun et le gris vont fort bien ensemble, le tout dans une harmonie très douce ce qui rend le site très lisible...Ce site à quand même quelquechose de très parisien...Tout à fait dans l'ambiance du Palais de Justice!

41. Le mercredi 3 mai 2006 à 20:56 par Fragrance de Jade

@ Louisa

Vous me voyez flatter du créditi que vous accordez à mes dires sur Maître Eolas.
Mais je ne peux dévoiler toute la vérité, sans nuire au suspense qui pimente la situation.

42. Le mercredi 3 mai 2006 à 21:01 par Fragrance de Jade

Pointe d'humour !
Un avocat plaidait depuis trois heures d'horloge, noyant son auditoire dans une interminable jurisprudence : "..je citerai aussi, messieurs, un dix-septième jugement, celui rendu le 3 mai 1938 par le tribunal d'Orléans.."
Le Président Périvier : "'Orléans, cinq minutes d'arrêt. l'Audience est suspendue"
cité par JP LACROIX in Le Palais indiscret - 1965

Je me demande si Maitre Eolas s'en est inspiré ...aller savoir ....

43. Le samedi 6 mai 2006 à 14:11 par Fragrance de Jade

@ Louisa

Un indice - il parait que la majorité écrasante des invités de Nicolas Demorand sur France Culture sont nés entre 1941 et 1954.

44. Le lundi 8 mai 2006 à 10:35 par youyou

eolas, j'étais au palais ce jour où il tournait un épisode d'avocats et associés, et je me souviens avoir vu un type de dos en robe et avec des sacoches de vélos, alors que je descendais les marches et m'apprêtait à rentrer au cabinet. maintenant que tu en parles, manifestement ça ne pouvait être que toi

Alors pour les dames, eolas est brun; il est mince, mais il ne m'a pas paru très grand, c'est tous ce dont je me souviens, je n'ai pas vu son visage...

t'inquiète Mister E je n'en aurai pas dit plus...

Youyou,
Avocat à la Cour, et je l'espère pour toujours...

45. Le lundi 8 mai 2006 à 22:23 par Fragrance de Jade

@youyou

Vous avez raison de ne pas dévoiler toute la vérité.
De toute évidence, ce que nous aimons chez Maitre Eolas ce n'est pas son physique mais ses écrits et son témoignage.

46. Le lundi 15 mai 2006 à 13:17 par Delphine Dumont

Pitié ! Si quelqu'un voit LE passage, qu'il l'enregistre et le DailyMotionne dans l'instant ! Moi, la télé, je la vois mais je la regarde très peu, sauf les séries américaines genre New-York District (mmmhhh ! Vincent D'onofrio !...). Il me semble d'ailleurs que ce n'est pas trop la tasse de thé de Maître E. (il tient à l'anonymat). :)

Mais je serais totalement déprimée de manquer ce moment exceptionnel où la télé française montre une _vraie_ star. Alors qui veille, prêt à graver ce moment dans les archives du web ?

Pitiééé ! :')

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact