Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La période des bêtisiers

C'est une tradition aux périodes de fêtes de faire un bilan de l'année écoulée en se moquant de ses bêtises, et surtout de celles des autres.

Et c'est, sur un registre un peu différent, ce que nous propose Madame la Professeure[1] Diane Roman, qui enseigne le droit public à la faculté de droit de Tours.

Elle a confectionné un bêtisier de ses étudiants, qui fera surtout rire les juristes, mais les fera rire aux éclats. Je précise à la décharge des étudiants tourangeaux qu'ayant eu l'occasion de corriger moi même des copies de droit d'étudiants parisiens, ils n'ont aucun monopole ni apanage sur les énormités.

Je vous livre dès ici ma préférée :

« Par exemple, la liberté d’aller et venir met en cause deux libertés : la liberté d’aller et [la liberté] de venir. Un compromis doit être fait entre les deux libertés pour éviter les conflits »…

Un rond-point fera-t-il l'affaire ?

Le reste est sur les étrennes que nous propose la professeure[2] Roman.

Notes

[1] Mes fidèles lecteurs savent que je répugne à céder à la mode de la féminisation des noms de fonction ; néanmoins Madame Roman précise dans sa présentation sur son blogue qu'elle a un goût marqué pour cette fantaisie, ce que la courtoisie et la galanterie m'obligent à respecter l'espace de ce billet qui lui rend hommage.

[2] Merci Firefox 2 et son correcteur d'orthographe intégré de me donner raison par un soulignement rouge...

Commentaires

1. Le jeudi 4 janvier 2007 à 16:11 par Serge Slama

Pauvre étudiants tourangeaux: se retrouver mis au pilori dans tant de lieux communs.

Je confirme que les étudiants du professeure Roman n'ont pas le monopole en la matière. Les étudiants franciliens les valent bien.

A quand le bétiser des blogs?

2. Le jeudi 4 janvier 2007 à 16:25 par Ex-chargée de tds publiciste

"Pire" perle jamais lue par une amie privatiste: "le mariage est l'avant contrat du divorce"

3. Le jeudi 4 janvier 2007 à 16:41 par Jean Meyran

"Pire" perle jamais lue par une amie privatiste: "le mariage est l'avant contrat du divorce"


Cela relève peut-être plus d'un point de vue que d'une "perle", non ?

Bonjour chez vous

4. Le jeudi 4 janvier 2007 à 16:47 par Mouche du coche

@ notre Maître Préféré :
J’ai bien tout lu dans ce fameux bêtisier, mais je n’ai pas tout saisi. Sans doute ne dois-je pas avoir le niveau ? "Le mariage est l'avant contrat du divorce" est en effet plus drôle.

Cela dit, comme vous j’aime bien :
- Le passage sur la liberté d’aller et venir.
Et aussi :
- Une appellation parlante pour décrire la seconde chambre d’un parlement bicaméral : « la chambre des Paires ». Certainement celle où siègent les parti(e)s !
Et encore :
A propos de l’Arabie Saoudite : « le système politique est du type monarchique, mais pas isotherme, autarcique ». Il est vrai qu’il fait fort chaud dans les sables de la péninsule…

Soit !

N.B.
On trouvera dans les commentaires de son blog – pardon, bloc notes (oups, j’ai failli être l’année prochaine dans son bêtisier avec la mention « Sic ») la question suivante :
« Et quand vous ne passez pas le temps à relever les bêtises sur nos copies, Madame, vous les corrigez un peu ? ». Alors là, je me marre !

5. Le jeudi 4 janvier 2007 à 16:59 par Jean

Et si ce joli bêtisier, aussi frais que la période printanière des examens universitaire, était l'occasion pour nos amis les professeurs de se remettre en question? (aie le pavé dans la mare)

6. Le jeudi 4 janvier 2007 à 17:09 par Bah...

Pas d'accord, maître !

Les quelques perles relevées dans ce bêtisier ne sont pas essentiellement destinées aux juristes. Moi même complètement inculte en la matière, j'en ai apprécié de bien croustillantes.

« La Suisse est séparée en 3 « etnies » (sic) diifférentes : suisse romande, suisse allemande et suisse italienne »

« La guerre du golf » (Tiger woods est un guerrier...)

Une définition éclairante de la responsabilité pénale du chef d’Etat : « Si, par erreur, il commet une faute professionnelle (c’est-à-dire commencer une guerre dans un pays, par exemple) il devra assumer lui-même ses erreurs ».

7. Le jeudi 4 janvier 2007 à 17:22 par Frédéric Rolin

Si les "perles" relevées sont amusantes, ce qui les met spécialement en valeur, c'est la capacité de ma collègue à rebondir par un trait d'esprit.

J'en ajoute une relevée par un correcteur il y a quelques temps "M. Papinot 103". je ne sais pas, en même temps, ce qui avait pris à un enseignant d'évoquer le Pape Innocent III...

8. Le jeudi 4 janvier 2007 à 18:06 par orochimaru

Quand j'étais étudiant à Lille 2, mon prof d'histoire du droit lisait ses "perles"

mes préférées :

"à l'époque féodale, les moyens de communication n'étaient pas "géniale - géniale" c'est pourquoi, le législateur de 1789 a bien consacré la liberté de communication"

"l'armée de Charlemagne était composée de nombreux guerriers (environ 10 millions)"

"Dans l'armée de Charlemagne, le guerrier devait apporter son propre manger (fruits)"

"Napoléon a détruit le Consulat en 1799. La veille, il était en Egypte"

Les lillois, les lillois, les lillois, OU HA !!!!!!

9. Le jeudi 4 janvier 2007 à 19:50 par Celui

> Mes fidèles lecteurs savent que je répugne à céder à la mode de la féminisation des noms de fonction.
Eolas, quel machisme ! Ça va encore jaser sur les forums féministes...

10. Le jeudi 4 janvier 2007 à 19:51 par Kwakiceurpiniku

Lu dans un copie sur la responsabilite de l'etat pour les arrestations et deportations commises pendant la Seconde Guerre:

"La rafle de Val d'Isere a ete vraiment terrible. Les personnes arretees etaient detenues dans des conditions deplorables, et beaucoup sont mortes de faim et de froid".

Triste, n'est-il pas?

11. Le jeudi 4 janvier 2007 à 20:27 par Fred

accessoirement la forme normale en français, celle que j'ai appris durant ma jeunesse, est professeuse.
professeure est la forme politiquement correcte, ne pas confondre.

sinon cher maitre bravo, votre blog d'hier est largement repris dans le Monde. Et avec fair play car ils reprennent même une citation qui ne les met pas en valeur en tant que journaliste.

12. Le jeudi 4 janvier 2007 à 20:34 par Fred

Puisque la langue est votre outils de travail (et pas de commentaires graveleux svp). Quel est le point de vue d'un juriste quand à l'utilisation du français, la signification des mots, le choix de leur orthographe...

merci

13. Le jeudi 4 janvier 2007 à 20:56 par bibal

"je vais et je viens..."

ah non monsieur gainsbourg, il va falloir choisir !

14. Le jeudi 4 janvier 2007 à 21:17 par Eudoxie

Papinot 103 est l'un des grands classiques du monde de l'histoire du droit : on se le cite régulièrement d'année en année, de profs en profs. Car l'histoire du droit est une matière qui se prête particulièrement aux orthographes et/ou bourdes les plus... lamentables ou rigolotes, question de point de vue. La la salique devient la loi sadique (ou fallique d'ailleurs, ça dépend), Philippe le Hardi devient Philippe le Harki, la Loi Tenes pour le principe d'aînesse... Et puisque nous parlons des Papes, Bonifaçui remplace Boniface VIII.
(éclat de rire navré)

15. Le jeudi 4 janvier 2007 à 21:28 par Lucas Clermont

La tuile ! Maître Eolas, vient de découvrir que c'est rigolo, sympa et gratifiant de publier un bêtisier. J'ose à peine imaginer les sourires carnassiers de ses collègues juristes qui viennent de prendre conscience des potentialités de ce blogue.

16. Le jeudi 4 janvier 2007 à 21:31 par Radockès

J'ai trouvé toute une liste de perles sur le site d'un autre prof de droit : www.darmaisin.com/1%20Ecr...
On y trouve le célèbre papino 113 mais aussi quelques morceaux de bravoure : "Mme A et sa fille avaient bien compris le parti qu'ils pouvaient tirer de cet homme : c'était leur poule aux yeux d'or" ; "Les choses peuvent être consomptibles et disparaître dès leur première utilisation comme par exemple le papier toilette" ; "Là où la loi ne dispose pas, il ne faut pas disposer" ...

17. Le jeudi 4 janvier 2007 à 21:35 par orochimaru

Et maintenant voici... LES PERLES DE MAÎTRE EOLAS !!!!

(« Votre serviteur sur France Culture » mardi 11 avril 2006 à 12:42 )

mais pas toi
au fait t'es vraiment avocat ?

► Non, en réalité je suis proctologue, mais mon premier blog n'a pas eu de succès.

Eolas

Moi qui espérais que Maître Eolas soit une femme...

► Je vous conforme que si ma robe était en bronze, on entendrait sonner le tocsin.

Eolas

C'est la première fois (à ma connaissance) que vous êtes un tantinet vulgaire.... Que se passe-t-il ?

► Ce qui vous choque, c'est le mot bronze ou le mot tocsin ?
Eolas

(« Où mettre le Maître, ou de l’étiquette de Barreau » 14 octobre 2006 à 18:23)

Et les élèves-avocates?
Faut-il les appeler "future consoeur" ?

► J'appelle la mienne "esclave".

18. Le vendredi 5 janvier 2007 à 08:12 par vincent

@2 :
"le mariage est l'avant contrat du divorce"

Ce n'est pas une perle: Si ç'avait été dit par une célébrité, ce serait une citation favorite des grosses têtes...!

19. Le vendredi 5 janvier 2007 à 09:57 par Neville

Si l'on voulait pinailler... Du temps de l'URSS et du sort réservé à certains refuzniks, qui se voyaient accorder le droit de quitter l'URSS mais avec interdiction d'y retourner, l'Etat soviétique leur reconnaissait bien la liberté d'aller (ailleurs) mais pas celle de (re)venir.

Toutefois, je doute fort que cette subtilité ait été présente à l'esprit de l'étudiant qui a commis cette bourde.

20. Le vendredi 5 janvier 2007 à 10:16 par nouvouzil

Peut-on ajouter une fausse perle à ce collier?

"La révision peut être demandée lorsque se revèle un fait nouveau de nature à faire naître un doute sur la culpabilité du condamné."

Pas facile, si on en croît l'aphorisme facétieux de Raymond Devos:

"Comment peut-on être certain d'un doute?"

21. Le vendredi 5 janvier 2007 à 11:43 par Pierre Kubick

Ben moi, je suis tout à fait contre la liberté de venir ...en rue.

Surtout quand je vais et que quelqu'un vient en face de moi.

Si c'est une femme et qu'elle me plaît, on peut évidemment faire un compromis.

Oh, une porte ouverte...

22. Le vendredi 5 janvier 2007 à 14:29 par Raph

Peur : Et si mes prof en faisaient de même ??

23. Le vendredi 5 janvier 2007 à 21:43 par laurent

ah ah, les perles ... je suis actuellement en licence et je me reconnais pleinement dans ces perles, moi même ayant alimenté le reservoir à bétise de mes profs et de mes chargés de TD.

Je me souviens très clairement avoir soutenu une hypothèse dans un cas pratique sur le fondement d'un arrêt de la cour de Cassation de Marseille.
Je me souviens aussi avoir fait rire tout le monde en disant qu'une décision du Conseil D'Etat des années 30 était fondée sur un article de la constitution de 58.
j'ai également confondu allègrement CEDH et CJCE pendant tout mon DEUG...

J'ai passé mon DEUG en touriste, mais heureusement j'ai chopé le virus, je me suis mis à bosser...

24. Le samedi 6 janvier 2007 à 08:23 par PsychoGun

Des étudiants en droit écrivent des inepties qu’ils doivent à une mauvaise compréhension de notions juridiques. Mon dieu que c’est drôle…
Heureusement que maître Eolas est là pour nous faire part de ces choses si peu communes et dont seuls des esprits très fins savent se délecter.

Vous oubliez que c'est aussi un excellent appeau à aigris.

Eolas

25. Le samedi 6 janvier 2007 à 09:07 par orochimaru

Je me demande quel est le commentateur le plus " perlé " :Clems ou GCX ?

26. Le samedi 6 janvier 2007 à 12:30 par Diane Roman

Bigre. Je reviens de vacances pour découvrir que , coup sur coup, mon blog cité par les deux maîtres de la juridico-blogosphère: Eolas et F. Rolin. Voila de quoi doper l'audience de Droits sans détours! et, accessoirement, divertir un peu et vous réconcilier avec les chiennes de Garde. Car, j'ai bien compris, Eolas, la raison de votre capitulation devant la féminisation des titres et des fonctions. Outre votre galanterie proverbiale, il s'agit sûrement de réaliser une résolution secrètement formée pour la nouvelle année!!!

Mais je veux ici publiquement dédouaner mes actuels étudiants: ces perles ont été recueillies depuis plusieurs années et un bon nombre d'entre elles ont été enfilées par des étudiants de Paris I (et oui, même à la Sorbonne...)

En vous redisant toute ma sympathie et l'admiration que j'éprouve pour votre plume (sans mentir, si votre ramage est égal à votre plumage, vous êtes les phoenix des hôtes des tribunaux :-) )

Très belle année à vous et vos lecteurs

cordialement

DR

ps: mon correcteur d'orthographe souligne également "Eolas"... , Mozilla est décidément à la traîne ;-)

27. Le samedi 6 janvier 2007 à 14:21 par PsychoGun

Eolas dit: "Vous oubliez que c'est aussi un excellent appeau à aigris."

Vous pourrez rajouter cette réplique à votre collection d’âneries. Elle a été émise par un (ancien) étudiant en droit qui ne sait pas reconnaître un propos ironique.

Et ça marche aussi avec les grossiers personnages. Je vais finir par croire que vous aimez que j'efface vos commentaires. Le prochain sur ce ton le sera en tout cas.

Eolas

28. Le samedi 6 janvier 2007 à 15:20 par orochimaru

hey ! Psychogun ! un propos ironique n'est pas forcément une ânerie mais peut être une perle à condition d'être très drôle. Compris?

29. Le samedi 6 janvier 2007 à 22:00 par jean philippe

En ce qui concerne les fautes d'orthographe dans les copies elles ne sont pas trop inquiétantes dans la mesure où dans un état de stress il nous arrive d'écrire des choses qu'on aurait jamais osé écrire en temps normal. De plus on n'a pas toujours le temps de se relire.

D'autres étudiants qui sont arrivés en fac par hasard écrivent parfois des perles volontairement. Un de mes ex profs a relevé sur une copie d'introductions aux sciences politiques la phrase suivante : "Pour David Easton la science politique est une boite noire, pour moi elle est une bête noire".

30. Le samedi 6 janvier 2007 à 22:19 par Mouche du coche

@ jean philippe.
Vous auriez pu écrire aussi :
En ce qui consterne les fautes d'orthographe dans les copies, elles ne sont pas trop inquiétantes dans la mesure ou dans un état de stresse, il nous arrive d'écrire des chauses qu'on aurais jamais osées écrire en temps normale. De plus, on n'a pas toujours le temps de ce relire.

Ainsi, vous aviez une chance de devenir célèbre. C'est raté.

31. Le samedi 6 janvier 2007 à 22:37 par orochimaru

@ mouche du coche.
Vou orié pus hécrir ossy :
En ce ki consterne les fotes d'orthographe dans les copy, elles neu son pas trop inquiéttanttes dans la mezure où dan huns Eta deux stressse, île nou ariv d'hèrire des chauzes con aurait jamais osées écrire en temps normale. De plus, on n'a pas toujours le temps de ce relire.

unssi, vou avié une chansse de devennir VACHEMENT cèlébre. C'est ratter.

32. Le dimanche 7 janvier 2007 à 00:41 par nouvouzil

Finalement, la meilleure perle, c'est aussi la moins drôle:

'droit au logement opposable'

Dommage!

33. Le dimanche 7 janvier 2007 à 13:03 par paradoxe

Ainsi celui qui y aura pensé en se rasant, se retrouvera fort dépourvu lorsque sa barbe avec morve de nouveau entretenue, repensera à celle dont l'épilation est une vertu.
pile-poil...

L'ai je bien lynché, L'outlaw?...

34. Le dimanche 7 janvier 2007 à 23:36 par Mouche du coche

LOL ou MDR, comme on dit, orochimaru (31) !
Je vais augmenter mes chances de devenir célèbre en postant ici un petit poème de ma composition au sujet de la dernière perle de l'actualité :

LA PINTADE ATTITUDE.

La période agitée par bien des turpitudes
De course électorale, que l’on soit contre ou pour,
Nous fournit à loisir l’excellente habitude
De rire des politiques, pintades et vautours.

Pour la nouvelle année, montrant sa mansuétude,
Sur la muraille de Chine, dans ses plus beaux atours,
Ignorant la bravoure, mais pas la bravitude,
Ségolène a gaffé…. vingt dieux, que c’est balourd !

Quand elle aura repris – très bientôt – ses études,
Au lieu de voyager, parader, faire le sourd,
Nous lui dirons merci et notre gratitude,
A défaut d’amitude, tournera en amour.

07/01/2007

Et ces alexandrins, j'en ai la certitude,
De notre beau pays, bientôt, feront le tour.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact