Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un gouvernement de prix

Je n'avais pas tout de suite réalisé, mais le gouvernement fraîchement nommé inclut deux prix Busiris, dont le premier prix Busiris, qui en fut l'inspirateur et est devenu premier ministre, le second étant Xavier Bertrand, fraîchement récompensé.

Voilà qui s'annonce sous les meilleures auspices. Je ne devrais pas manquer de sujet de billets dans les mois à venir.

Commentaires

1. Le vendredi 18 mai 2007 à 16:59 par Patrick B.

Une vigilance que je trouve tout de même bien réjouissante... espéront qu'elle n'aura pas de fumet de revanche... mais je ne m'inquiète pas trop. On est tout de même chez eolas!

::

2. Le vendredi 18 mai 2007 à 17:08 par Esurnir

On me souffle a l'oreille que le grand maitre incontester du prix Busiris risque de se voir en face d'un vote de confiance de la part du congres.

Tant qu'on parle d'ouverture, pourquoi ne pas debaucher M. Gonzales comme garde des sceaux. Il a fait ses preuves, non ?

3. Le vendredi 18 mai 2007 à 17:18 par Raph

Je pourrais en désserner un à un avocat qui a réussi a se contredire. Etre capable de défendre un argumentaire dans un mémoire et dans le suivant, défendre le contraire...

4. Le vendredi 18 mai 2007 à 18:49 par Esurnir

@Raph: Il s'appelait pas Busiris votre avocat ?

5. Le vendredi 18 mai 2007 à 19:10 par pas perdus

Il a une bien belle langue de bois...

6. Le vendredi 18 mai 2007 à 20:28 par Tomate

Pardonnez moi mon insistance, mais je ne suis pas juriste:

Si le commentaire qui suit n'a pas eu de réponse, est-ce que c'est parce qu'il n'y a pas de réaction légale qui soit efficace actuellement contre ces actes là en France?

Bonjour,

Abonnée au fil d'information d'associations de soutien aux sans papiers, je reçois très régulièrement des informations sur la manière dont les force de l'ordre maltraitent les sans-papiers dans la zone de Calais (beaucoup de migrants espérant pouvoir passer en Angleterre sont dans cette région).

Qu'ai-je le droit de faire pour que la Préfecture de cette zone respecte les droits humains élémentaires?
Et qu'ai-je le droit de faire qui soit un peu efficace?


7. Le vendredi 18 mai 2007 à 20:59 par Mani

Tomate,

Je vous donne un début de réponse : le conseil et la consultation juridique sont règlementés et ce n'est pas le lieu pour y procéder.

Vous pouvez vous adresser à l'ordre des avocats du Barreau de la ville accueillant le TGI, dans votre département, pour voir s'il organise des consultations gratuites qui pourraient vous orienter.

8. Le vendredi 18 mai 2007 à 21:36 par Tomate

Pour moi, et je ne suis pas la seule, c'est un problème politique et humain .... et grave.

A moins que cette notion de responsabilité citoyenne face à une détresse ne soit pas audible par une oreille trop formatée au juridique? ;-)

Mais merci Mani d'avoir pris la peine de me répondre, même si votre réponse me sidère : si je vois quelqu'un en train de se faire agresser, j'irai à une consultation juridique avant de faire quoi que ce soit! D))))

9. Le vendredi 18 mai 2007 à 22:19 par Esurnir

@8: Allez voir un avocat, ce genre de service ce paix.

10. Le vendredi 18 mai 2007 à 22:20 par Esurnir

@8: Enfin et surtout, un avocat qui donnerai un conseille meme gratuit engagerai sa responsabiliter sur la viabiliter du dit conseil

11. Le vendredi 18 mai 2007 à 22:41 par Tomate

Je ne sais pas si les avocats donnent aussi des cours d'orthographe... ;-)
Pensez à utiliser le correcteur d'orthographe de Word.
Amicalement

12. Le vendredi 18 mai 2007 à 22:50 par Jean-Pierre

@Tomate
Laissez Word là où il est, ce dont Esurnir a besoin c'est d'un firefox en français pour voir ses fautes d'orthographe quand il frappe. Restera la grammaire, mais le mieux est l'ennemi du bien.

Quant à mes propres fautes : mon firefox est en anglais. ça s'appelle un alibi :-)

13. Le vendredi 18 mai 2007 à 23:13 par Tomate

@ Esurnir,

Vous savez, il y a des gens qui acceptent de prendre des responsabilités et des risques, et même sans rémunération!!! Quand l'enjeu est important...

14. Le vendredi 18 mai 2007 à 23:36 par Esurnir

@tomate

maitre.eolas.free.fr/jour...

L'explication est ici.

Et en haut a gauche il y a ceci :
maitre.eolas.free.fr/jour...

Cela afin de ne pas vous etonner si notre hôte ne vous réponds pas.

15. Le vendredi 18 mai 2007 à 23:37 par Laukar

Une question se pose...

Qui obtiendra, au sein de ce gouvernement, le prochain prix Busiris ?

Moi, je parie sur la nouvelle Garde des Sceaux. Avec les projets de loi qui s'annoncent, avec un brin de mauvaise foi et de com', le pari est peut-être trop facile.
;o)

16. Le samedi 19 mai 2007 à 00:23 par Mani

@Tomate pour continuer de troller gentillement

Il ne s'agit pas d'appeler votre conseil habituel si vous êtes témoin d'une agression, il s'agit de vous donner les éléments qui sont de nature à vous permettre d'appréhender la situation juridique dans laquelle vous pourriez vous retrouver au vu des faits que vous énoncez et d'envisager les comportements qui pourraient vous rendre efficace.

Concernant votre remarque (un peu désagréable ?) relative aux risques et à la rémunération, de nombreux confrères luttent au quotidien de la manière la moins intéressée pour le respect des droits et libertés fondamentales et de nombreux Barreaux organisent un véritable accès au droit.

Les avocats ne sont pas tous fiscalistes ou spécialisés dans la grande finance internationale, qui a aussi ses grandes détresses (ahh on me dit que non ... soit).

Ils sont par contre tous soumis aux même règles déontologiques.

17. Le samedi 19 mai 2007 à 06:14 par jrm

Maître, une chose ma tarabuste depuis hier... Ne sont-ce pas deux mais TROIS pris Busiris dont nous régale le gouvernement (Fillon + Darcos + Bertrand) ?

18. Le samedi 19 mai 2007 à 08:20 par jrm

Ah non, au temps pour moi. Ce sont bien DEUX pris Busiris. Darcos ne l'a pas décroché...

19. Le samedi 19 mai 2007 à 08:24 par anónima

"autant" pour moi!!!
Je vais leur envoyer à chacun le "Bled"...

20. Le samedi 19 mai 2007 à 10:07 par Kozlika

@ anónima > Bonne idée. Profitez-en donc pour le relire ou jetez-le s'il vous dit des bêtises : www.academie-francaise.fr...

L'origine de l'expression est pourtant limpide : www.langue-fr.net/index/A... !

21. Le samedi 19 mai 2007 à 11:25 par anónima

Au temps pour moi...

22. Le samedi 19 mai 2007 à 11:36 par jrm

Je concède néanmoins une faute de frappe ("prix"). Mais nous nous éloignons de l'objet du présent blog. Toutes nos excuses, Maître.

23. Le samedi 19 mai 2007 à 11:45 par Tomate

Témoignage reçu: on y décrit des violences policières à Calais:

Témoignage reçu d’une association de Calais :

"Dans la continuité des harcèlements et répressions d’ailleurs accrus ces derniers jours, jeudi soir, Calais été une fois de plus le désolant théâtre d’une chasse à l’homme dont le niveau de violence n’avait certainement jamais été atteint !

En effet, alerté par la vitesse dangereusement excessive d’un maxi bus conduit par un policier acrobate, volant d’une main , appareil de communication de l’autre du style faîtes ce que l’on vous impose pas ce que l’on fait, nous avons suivi ce véhicule policier qui s’engageait sur le pont Vétillard.

An niveau du rond-point d’autres véhicules de police convergeaient pour « foncer » littéralement dans un groupe de 80 à 100 Migrants qui repartaient du lieu de distribution de repas du soir organisée par l’association SALAM.

Matraquages, gaz lacrymo. tout l’arsenal devenu horriblement classique était sorti.
Les véhicules qui passaient tentaient de se frayer un chemin à travers les Migrants poursuivis par les policiers offrant des scènes de violence et d’insécurité irréalistes !

Bien entendu comme à l’habitude les policiers ont interpellé les témoins faisant fi des lois pourtant à ce jour toujours en vigueur dans notre république !

Pour mémoire, voici le rappel de la saisine N° 2005-29 AVIS et Recommandations de la commission de déontologie de la sécurité :
« Il paraît opportun à la Commission qu’il soit rappelé aux forces d’intervention, notamment aux CRS, qu’elles doivent considérer comme normale l’attention que des citoyens ou des groupes de citoyens peuvent porter à leur mode d’action. Le fait d’être photographiés ou filmés durant leurs interventions ne peut constituer aucune gêne pour des policiers soucieux du respect des règles déontologiques »

24. Le samedi 19 mai 2007 à 11:48 par Tomate

Pour ceux qui souhaitent s'informer et/ou s'abonner à un fil d'information sur la situation des migrants en France et en Europe:

[pajol.eu.org/]
ou cliquer sur on pseudo

25. Le samedi 19 mai 2007 à 12:11 par Henri

L'Alliot-Marie pour le prix Busiris devrait pas tarder à se placer non plus, à moins que Bachelot ne la coiffe au poteau ou Kouchner venu du diable vauvert.
On peut d'ores et déjà prendre des paris.

26. Le samedi 19 mai 2007 à 13:53 par Arnaud

[Pub supprimée]

27. Le samedi 19 mai 2007 à 15:18 par Jerome

Et ben... Il y en a qui ont peur de rien : voir sa candidate se prendre une claque comme ça au deuxième tour, pour dire "une très bonne campagne" (parce que bon, la remise en cause, c'est pour les autres hein), faire un commentaire qui n'a rien à voir avec le billet d'Eolas juste pour coller son affiche publicitaire, je crois qu'avec des soutiens comme ceux ci elle aura le droit à une encore plus grosse claque en 2012 (si son parti existe toujours...)

J'ai viré le commentaire auquel vous répondez...

Eolas

28. Le samedi 19 mai 2007 à 17:28 par Stella

"Nous vous remercions tous pour cette belle campagne présidentielle" : rassurez-moi, c'est ironique?

@ Henri : Je parierais plutôt sur Boutin, quand le clergé s'en mêle et que la Bible tient lieu de modèle de conduite... Je croyais que la religion était une entité distincte de l'Etat.

29. Le samedi 19 mai 2007 à 22:27 par FrédéricLN

@ Me Eolas : grande félicitations ! Le prix Busiris démontre là ses capacités prédictives de grand destin ! J'en veux un !

... je sais, je sais : les conditions sont très restrictives. Trop. Hélas.

30. Le samedi 19 mai 2007 à 23:21 par Frida

Cher Maître,

J'apprécie la justesse et la richesse de vos analyses qui font de ce blog un lieu rare sur la toile.
Toutefois j'avoue avoir été surpris par votre destruction en règle de l'article de "Libé". Je comprends bien en lisant vos analyses que l'article relatant l'audience soit à fait merdique, inexact et médiocre.

Reste la question centrale, abordé ni par vous dans votre post original, ni par la très longue série de commentaires et de contre commentaires qui ont suivi et auxquels je n'ai malheureusement pas eu le temps de répondre assez vite avant que vous ne fermiez la discussion...

Est-ce "juste", normal, acceptable qu'un manifestant qui balance un pavé sur des forces de l'ordre (attitude d'anar assez puérile j'en conviens) conduise à 4 mois de prison ferme lorsque la plupart des brutalités policières reçoivent des condamnations purement formelles (rapport de la commission de déontologie "c'est très vilain ne le refaites plus", blâme, etc...). Je n'ai jamais entendu parlé de policiers condamnés a de la prison ferme pour des violences excessives.

Vous trouverez sûrement un tas d'arguments pour suggérer avec habileté que je ne suis qu'une pauvre gauchiste écervelée qui croit encore que la justice en France a la mauvaise habitude d'être, parfois, une justice de classe, mais bon, cette question me taraude...
Bien à Vous

PS: on applaudit bien sûr qu'une jeune femme d'origine marocaine devienne garde des sceaux...Seulement, les néoconservateurs ont acquis l'habitude assez diaboliques de trouver des "minorités visibles" totalement acquis à leur idées. Pensons au juge Clarence Thomas à la Cour Suprême des Etats-Unis...Mme Dati est prête à s'asseoir sur l'individualisation des peines et préparer l'incarcération massive d'une bonne partie de la jeunesse perdue de nos banlieues.

J'ai peur de ne pas saisir votre raisonnement. Parce que la justice aurait les yeux de Chimène pour les policiers violents (ce que mon expérience ne confirme pas), il serait juste, normal et acceptable que l'on jette des pavés sur des représentants de la force publique, dont rien ne permet au demeurant d'affirmer au moment du lancer du projectile qu'ils aient été mêlés eux même à des violences illégitimes ? Si ce n'est toi, c'est donc ton frère collègue ? Dans le fond, ils l'ont bien cherché ? Quant à "l'incarcération massive de la jeunesse perdue de nos banlieues"... Non, mais vous croyez vraiment à ce que vous dites, quand vous sortez des énormités pareilles ?

Eolas

31. Le dimanche 20 mai 2007 à 02:34 par moidune

sans queue ni tête...
Jeen Pierre Otte
"Dans les âges obscurs, l'iguane était le seul à posséder le feu et ce privilège se reflétait d'un éclat d'or sur son corps en fourreau."
avec queue et tête.
L'iguane se retranchait toujours plus violemment en lui-même. Mais un jour, il se querrella violemment avec sa femme et sa belle-mère.
Sans queue ni tête
Toute la rancoeur accumulée dans son âme explosa, il fit un écart et eut une lueur implacable au fond de ses yeux. Alors, il déclara la rupture et résolut de se retirer à la présidence en emportant avec lui la faveur du feu, ravalant même les braises qui rougeoyaient encore dans les cendres du matin.
Sans tête ni queue.
Confrontés à une situation dont ils d'admettaient pas qu'elle pût durer, les vieillards et les jeunes gens se réunirent pour débattre ensemble des manières de se reprocurer le feu...

Juste quelques phrases, ...

On vous aime ici et on vous suit, soulagé de votre savoir et de votre... probité. Ca veut dire quelque chose en ces temps ? Oui, certes, et c'est réconfortant

32. Le dimanche 20 mai 2007 à 06:35 par lachouette


...- Et les vieillards et les jeunes gens...revinrent avec l'iguane et le feu.
Ils firent couler doucement entre ses dents une boisson au miel de Mille Fleurs, pour calmer sa gorge brûlante-
Pardon Monsieur Otte...J'ajoute cette petite phrase ...en filigrane, seulement!
parceque...j'adore la Poésie et les histoires qui ont une belle conclusion.

33. Le dimanche 20 mai 2007 à 09:30 par Aurel

Rachida Dati n'est pas le genre de femme à se laisser manipuler aisément ou à jouer les marionnettes. Cela dit, est-elle vraiment compétente pour être Garde des Sceaux ? L'avenir proche nous le dira. Nous savons déjà qu'elle sera responsable de l'instauration des peines plancher et autres idées nocives. Surtout, comment agira-t-elle avec les procureurs ou juges d'instructions (indépendants de la Ministre ?) dans les "affaires" dont une devrait reprendre son cours rapidement (depuis le 7 mai au matin pour être précis; à moins que ce ne soit le 17 mai au matin).

Soyez assuré que je suis vigilant sur ce point l'indépendance des magistrats, par l'affaire que vous citez in fine, qui se finira au pire par un sursis.

Eolas

34. Le dimanche 20 mai 2007 à 10:54 par Mon Elysée

Maïtre ! Entre confrères quand même... Je vous prie de cesser d'importuner mes nouveaux collaborateurs. Je vais finir par vous envoyer Madame Dati...

35. Le dimanche 20 mai 2007 à 13:26 par Jerome

@Frida "Est-ce "juste", normal, acceptable qu'un manifestant qui balance un pavé sur des forces de l'ordre (attitude d'anar assez puérile j'en conviens) conduise à 4 mois de prison ferme lorsque la plupart des brutalités policières reçoivent des condamnations purement formelles"
Personnellement, je vois déjà d'un coté une personne ayant décidé qu'elle voulait tuer quelqu'un (parce qu'un pavé, ça tue, oui, ça tue. Porter un pavé en face d'un flic juste "comme ça", hum) qui ne lui a rien fait (les CRS sont la, il n'agressent pas au départ), donc 4 mois ferme, c'est mérité.
Après, les flics sont brutaux, certes, et il y a des bavures, aussi. Il faut toutefois aussi y voir en face les provocations, les tensions que les flics subissent, ils savent qu'ils peuvent se faire tuer par un malade sortant un pistolet, ca ne met pas dans la meilleur ambiance psychologique.

36. Le dimanche 20 mai 2007 à 17:20 par Vincent

Le site capital.fr annonce que Patrick Ouart, nouveau conseiller du Président de la république pour les affaires judiciaires (sic), a été "inculpé" (mis en examen?) par la justice belge (tribunal correctionnel de Bruxelles) en 2006 pour tentative d'espionnage envers la société Electrabel. Cet ancien conseiller de Balladur à Matignon, était au moment de cette affaire (2004), secrétaire général de Suez, chargé de la Direction juridique, des questions d'éthique et de corporate governance du groupe. La société Suez est accusée d'avoir commandité ces intrusions informatiques. Pour Suez, Monsieur Ouart ainsi que quatre autres personnes physiques il a été requis le renvoi en correctionnelle par le parquet de Bruxelles.

Pour sa défense, ce monsieur a déclaré sur France Info, je cite :

"On n'aurait pas parlé de cette affaire si je n'avais pas été nommé à l'Elysée. C'est une affaire dans laquelle il n'y a pas de plainte, pas de victime, pas de préjudice et où j'interviens dans le cadre strict des fonctions que j'occupais alors en qualité de secrétaire général de Suez […] selon la loi française et les éléments actuels contenus dans le dossier , [il] bénéficie de la présomption d'innocence."

Outre l'ironie de la chose - le conseiller pour les affaires judiciaires inculpé pour espionnage contre une société étrangère par la justice belge -, je m'interroge, en béotien que je suis, notamment sur un point :

Un ressortissant français inculpé par un parquet étranger peut-il se prévaloir de la loi française sur la présomption d'innocence? D'autant plus que je pense que cette présomption d'innocence pour un homme inculpé doit probablement exister dans le droit belge.

37. Le dimanche 20 mai 2007 à 19:40 par Célestin

@Vincent (n° 36) Bien sûr que la présomption d'innocence existe en droit belge. Mais en ce qui concerne l'affaire elle-même, avec l'inculpation de plusieurs personnes de Suez pour "espionnage", je dois dire qu'elle a fait rire tout le petit monde des décideurs économiques en Belgique, tant les faits sont ridicules. Comme quoi, il n'y a pas qu'en France que de temps à autre, le Parquet et un juge d'instruction se sentent investis d'une mission plus grande qu'eux.

38. Le lundi 21 mai 2007 à 09:53 par Henri

Maître, on parle d'une majorité pénale à 16 ans. Ne serait-ce pas la moindres des choses de la lier à une majorité civile au même âge.
Qui peut fauter, peut voter, me semble-t-il.

39. Le lundi 21 mai 2007 à 11:40 par Gilbert Sorbier

Maître,
"Est-ce "juste", normal, acceptable qu'un manifestant qui balance un pavé sur des forces de l'ordre... conduise à 4 mois de prison ferme".

Le sujet n'est-il pas plutôt est-il légal d'octroyer de la prison ferme à la première condamnation ?

Non, la réponse est claire : oui, c'est légal. Faut-il attendre que l'assassin réitère pour l'emprisonner ? Non, n'est ce pas ? Donc le critère pertinent est celui de la gravité de l'infraction. Il est des comportements qui justifient l'incarcération, d'autre ou un premier avertissement suffit. Et en matière de violences avec armes sur policier, la jurisprudence est assez constante dans le prononcé de peines de prison ferme dès la première fois. Pour un outrage (violences verbales) ou une rébellion (résister par la force à une arrestation), le sursis est plus volontiers accordé. Mais gardez une chose à l'esprit : un outrage ou une rébellion, c'est six mois encourus. Des violences avec arme sur policier, c'est cinq ans.

Eolas

40. Le lundi 21 mai 2007 à 11:54 par zadvocate

majorité pénale à 16 ans ?

Quant on sait que des jeunes majeurs (18-20 ans) n'ont deja pas la maturité qui devrait aller avec leur âge, comment peut-on raisonnablement juger des gens de 16 ans comme des adultes ?

Il aurait peut être été intéressant de convier Mr SARKOZY à des audiences devant le TPE.

Attention aux raccourcis journalistiques. Il ne s'agit pas d'envoyer des mineurs en correctionnelle, mais de supprimer l'excuse de minorité, ou plus exactement de l'écarter par principe, libre au juge de l'accorder (ce qui est le contraire actuellement : l'excuse joue en principe, libre au juge de l'écarter). Le TPE reste compétent. Juridiquement, ça ne change pas grand chose, les TPE l'accorderont systématiquement sauf pour les cas où selon l'ancien droit ils l'eussent écartée.

Eolas

41. Le lundi 21 mai 2007 à 12:54 par Maitre A... de B.....

à JEROME (n° 35)

vous faites un reproche à FRIDA (par un rapide raccouci) et vous faites vous-même le même cheminement (du moins c'est mon analyse, vous me direz si je me trompe), je m'explique:

vous reprochez à FRIDA de minimiser la gravité du geste de lancer un pavé (je pense moins qu'elle trouvait juste la peine trop sévère d'ailleurs, ce qui n'est pas tout à fait la même chose, d'ailleurs, on ne sait toujours pas s'il y a eu un blessé ? et combien d'ITT car ça change quand même les choses, on ne sanctionne pas de la même manière un résultat potentiel et un résultat avéré) alors que, en comparaison, selon elle, les policiers auteurs de bavures seraient moins sévèrement sanctionnés (ce que, en globalité, mon expérience d'avocat m'a permis de constater mais ce n'est que mon expérience).

ce sont deux choses différentes et vous avez raison

et puis vous faites vous même l'amalgame:

je vous cite "Après, les flics sont brutaux, certes, et il y a des bavures, aussi. Il faut toutefois aussi y voir en face les provocations, les tensions que les flics subissent, ils savent qu'ils peuvent se faire tuer par un malade sortant un pistolet, ca ne met pas dans la meilleur ambiance psychologique"

autrement dit, y 'a des flics brutaux mais ils en voient tellement de toutes les couleurs qu'on peut minimiser la gravité de leurs gestes de violences .....

vous avez pour moi le même raisonnement que FRIDA

c'est comme quand un blogueur critique les résultats de l'élection car il désappprouve les 53 % de Sarkozy (j'en suis et ce n'est que mon avis, je ne fais aucune acte positif pour m'opposer au choix démocratique que j'accepte même si je le déplore - je peux éventuellement faire de la politique) et qu'il se fait taxer de "penchants dictatoriaux" (on confond l'opposition politique pacifique avec la dictature),

les opposants de droite ont désapprouvé le choix de 81, on les comprend

où quand quelqu'un reproche à Sarkozy de vouloir concentrer tous les pouvoirs entre ses mains (on se contente de donner son avis) et qu'on vous accuse d'être un apprenti dictateur en manifestant une simple opinion

on discute ici, on échange, mais si on veut que cela nous éclaire, je pense qu'il fait éviter de faire exactement ce que l'on reproche à l'autre

FRIDA est plus sensible aux violences commises par les policiers (comme moi, pour plein de raisons surtout juridiques d'ailleurs) alors que vous, vous êtes plus sensible aux violences commises sur les policiers (comme beaucoup d'autres, ce qui est normal et utile)

mais la violence de l'un ne doit pas effacer la violence de l'autre (sauf légitime défense avérée)

42. Le lundi 21 mai 2007 à 18:18 par Jerome

a Maitre A... de B.... @41 : en fait, plus sérieusement, je ne sais pas comment appréhender les actes des policiers.
Je réagis clairement contre les gens trouvant normal qu'on fasse un geste pouvant amener à la mort de quelqu'un (ce qu'a fait le Monsieur avec le pavé), et suis allé trop loin sur la seconde partie du fait de cet énervement.
Les gestes de policiers faisant des bavures ne sont pas une excuse à balancer quand on parle de gens voulant tuer un policier (consciemment ou non).
Sur le sujet des policier, plus posément je suis en phase (je pense avec vous) : ce n'est pas assez sanctionné, surtout que la police représente l'état, donc elle n'a pas le droit à l'erreur. Mais comme je l'ai dit dans l'autre commentaire, je regarde aussi la pression qu'il y a sur eux, sur la mort qui est au moindre tournant si ils ne font pas le bon geste au bon moment.
C'est pourquoi je différencie le jeune avec pavé du policier en faisant trop : l'un vient volontairement en face du policier pour lui "casser la gueulle", l'autre essaye de ramener l'ordre quelque part, et est sujet à réaction du voisinage.
Je pense qu'on peut enlever de la discussion le policier cassant du beur par préméditation, ceux-la n'ont aucune excuse (c'est à la limite ce genre de policier que je rapproche du jeune homme avec son pavé, car ce jeune homme prémidite son acte)

43. Le lundi 21 mai 2007 à 19:50 par Candide1

@Jérome
Concernant les violences policières qui peuvent avoir lieu lors des manifestations ,il faut savoir que la chaine de commandement (dans le cadre d'une charge de CRS ou de Gendarmes mobiles) est extrêmement longue ,car l'ordre en revient au préfet qui a peu de chances d' être sur place;le temps que ce dernier donne son autorisation ,nos forces de l'ordre ,ont eu largement pendant des heures de se faire insulter,cracher,uriner dessus;bref lorsque il y a charge ,il ne vaut mieux pas être devant eux.Ainsi ,si vous vous retrouvez par hasard à la sortie d'un restaurant pris dans une charge,je ne pense pas que les forces de l'ordre feront une distinction entre vous et les manifestants.
conclusion:il serait bien que les forces de maintien de l'ordre aient un commandement plus proche physiquement sur le terrain; ce qui donnerait une intervention plus souple ,plus rapide et efficace et surtout moins violente;mais grace à notre nouveau président tout cela va changer ,n'est ce pas ?

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« septembre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Contact