Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Manifestation des magistrats aujourd'hui à 14 heures

A l'appel de l'Union Syndicale des Magistrats, organisation majoritaire dans la profession, les magistrats[1] sont appelés à se réunir devant les palais de justice aujourd'hui à 14 heures en signe de solidarité avec leur collègue Jacques Noris, vice président du tribunal de grande instance de Metz, agressé dans son cabinet la semaine dernière, et pour demander plus de moyens pour assurer, entre autres, la sécurité des palais de justice.

Pour ma part, j'y serai. Je pense qu'il serait bon que bien des robes noires sans simarre[2] y soient présentes, histoire que de défenseur des justiciables, nous ne devenions pas un jour garde du corps des magistrats.

Notes

[1] Je rappelle que le terme de magistrat regroupe les juges et les procureurs, qui forment un corps unique, même si leurs fonctions sont bien entendu séparées.

[2] Les robes des magistrats se distinguent de celles des avocats par deux simarres, deux revers de soie (ou de satin) noire qui descendent des épaules au pied de la robe, sur le devant. Les robes des magistrats brillent, tandis que celle des avocats sont mates... et moins chaudes en été.

Commentaires

1. Le lundi 11 juin 2007 à 11:41 par damien

Puisse votre appel être entendu.
Laquelle des deux robes est la plus imperméable?

La notre : les regards haineux coulent dessus sans laisser la moindre trace.

Eolas

2. Le lundi 11 juin 2007 à 12:00 par Lepoitevin

Rassemblement en signe de solidarité, c'est une très bonne chose, mais quid des 20 millions d'Euros débloquer par la ministre de la justice pour sécuriser les tribunaux ? C'est un signe positif non ?

J'ai toujours adoré l'expression "débloquer" de l'argent. En fait, l'Etat n'est pas pauvre, il est juste grippé. Mais avec une bonne ventouse et de la vaseline, hop, tout rendre dans l'ordre. Mais bon ne soyons pas mauvais public, oui, c'est un signe positif. J'attendrai toutefois de voir ce qu'en disent les principaux intéressés.

Eolas

3. Le lundi 11 juin 2007 à 12:08 par Raph

20 millions ? Pour tous les tribunaux ?

4. Le lundi 11 juin 2007 à 12:37 par Lepoitevin

Selon le communiqué du service com' : "Vingt millions d'euros sont immédiatement affectés pour mettre en place des portiques de sécurité gardés par des agents dans l'ensemble des cours d'appel et des tribunaux de grande instance ainsi que dans les tribunaux d'instance nécessitant une sécurisation renforcée", annonce le ministère dans un communiqué."

Après, nous sommes en pleine période électorale, donc la célérité des mesures gouvernementales doit aller de pair avec la vigilance des citoyens.

5. Le lundi 11 juin 2007 à 13:18 par rataxès

En matière budgétaire comme en chimie, rien ne se perd, rien ne se créée. Alors d'où viennent ces fameux vingt millions et à qui sont-ils pris ? Des fonds secrets (cela fait quand même beaucoup), d'un autre ministère qui va être ravi (sauf s'il ignotait qu'il les avait) ou du seul ministère de la justice, qui se voit privé d'une partie de ses autres projets (par exemple de son programme immobilier - à noter que dix millions correspondent au coût de la construction d'un nouveau palais de justice, sans le terrain et de taille moyenne (même très moyenne)) ?

6. Le lundi 11 juin 2007 à 13:49 par SDA

@2 : un agent de sécurité payé au smic, ca coute environ 12€/h à sa société, qui va appliquer une marge ...
Si on compte 60h par semaine de présence pour un agent multiplié par 100 lieux à protéger (comptons que l'on protège un tribunal par département en gros et qu'on le fait 12h/jour), ca fait donc :
60*12*1000*52 = un peu plus 3.74 millions d'euros ...

Si l'on met deux personnes, ca ne va plus laisser grand chose pour installer des portiques partout et autres joyeusetés (de la video surveillance ca pourrait être bien aussi, mais cela suppose au moins deux agents : un à la "fouille", un dans un pc sécurité ...).
Et accessoirement, si on contrôle les visiteurs à l'entrée, il va falloir un troisième agent, féminin, pour se charger des visiteuses ...
Après le cadre légal, c'est encore autre chose ...

7. Le lundi 11 juin 2007 à 14:37 par Lepoitevin

@Maître Eolas
"une bonne ventouse et de la vaseline", oui c'est sûr qu'avec ça, y'a moyen de débloquer de nombreuses situations, après ce que j'espère c'est que la justice sera du bon côté de la ventouse :)

8. Le lundi 11 juin 2007 à 14:48 par Salomon Ibn Gabirol

Eolas,
"For the avoidance of doubt" comme ils disent chez moi, et pour vous eviter l'insulte supreme de parisianniste anti-provincial, il me semble bon de preciser, en votre nom, qu'il s'agit du Palais de justice de PARIS, mais que, bien sur, vous savez tres bien qu'il en existe plein d'autres, tout aussi bien.

9. Le lundi 11 juin 2007 à 14:58 par Intime Conviction

Tous les amoureux de la Justice sont présents à cette manifestation pour la sécurité des Tribunaux, lesquels ne doivent pas oublier que là n'est pas leur unique problématique.

10. Le lundi 11 juin 2007 à 15:36 par Stéphane P

Verdict du rassemblementsur les marches du palais de Paris? Mitigé, voire décevant... Quelques robes, quelques caméras, quelques interviews et une demie heure plus tard, le désert dans la cour du palais...
Et c'est avec ce genre de "coup de poing", que magistrats et fonctionnaires espèrent obtenir quelque chose?
Une petite anecdote: lorsque j'ai tenté de "dévergondé" quelques greffières de chambres civiles, j'ai obtenu comme réponse l'éternel "j'ai trop de travail" (certes une bonne excuse, mais parfois il faut savoir mettre le travail en suspend lorsque l'intérêt commun le dicte!) mais aussi l'hallucinant "c'était un magistrat, ça ne me concerne pas!" Comment voulez vous que les choses évoluent avec un corporatisme pareil?

Bah, ça aura permis à quelques parasites aux pancartes jaunes de régler leurs comptes avec les magistrats...

Eolas

11. Le lundi 11 juin 2007 à 15:43 par Intime Conviction

Peut-être Maître, êtes-vous sur la photo...
(www.intimeconviction.com/...

Non, mais sur la vidéo, oui.

Eolas

12. Le lundi 11 juin 2007 à 15:44 par Intime Conviction

www.intimeconviction.com/...

13. Le lundi 11 juin 2007 à 15:55 par Tonton

Bonjour,

L'objet de la manif c'est quoi? Chercher à expliquer que la vie d'un magistrat vaut plus que la vie de tout autre individu? C'est assez tendancieux je trouve!
Cordialement,

Vous voulez dire comme faire la pub pour son blog en faisant semblant de laisser un commentaire ? Vous irez donc lire mon billet "Soyons clairs", qui vous a visiblement échappé. En attendant, j'efface votre pub. (In petto : décidément, c'était la journée des parasites, aujourd'hui...)

Eolas

14. Le lundi 11 juin 2007 à 16:46 par Damien

@Tonton #13 : "L'objet de la manif c'est quoi? Chercher à expliquer que la vie d'un magistrat vaut plus que la vie de tout autre individu?"

Quand on fait une marche pour la libération d'Ingrid Betancourt, c'est qu'on pense que la vie d'une journaliste vaut plus que la vie de tout autre individu?

Allez on se reconcentre et on va la trouver la raison de cette manif.

Et en suivant le même raisonnement : soutenir Ingrid Bétancourt démontre un incroyable mépris pour ce qui se passe au Darfour.

Eolas

15. Le lundi 11 juin 2007 à 17:12 par otlas

@ 10
j'ai tenté de "dévergondé" quelques greffières...
mais aussi l'hallucinant "c'était un magistrat, ça ne me concerne pas!" Comment voulez vous que les choses évoluent avec un corporatisme pareil?

M° Eolas a réevoqué (ici ?) le cas de "l'infortunée greffière poignardée de Rouen " (titre libre de droits) , il me semble que les differents Magistrats au travers de leurs representations syndicales se sont montrés plus mediatiquement discret à l'occasion de cette toute aussi malheureuse 'affaire".

Je reste toujours sur ma faim, mais cela semble deranger de savoir si la non presence du greffier lors de l'audience "agressive" etait en droit intolérable.
Je me demande si un bon avocat ne pourrait pas argumenter sur le fait que si l'acte commis est incontestable et bien evidemment absolument reprehensible , la circonstance "majorant les peines" découlant du statut du magistrat alors qu'il n'était semble t'il ni en robe , ni surtout assisté ce qui semble etre une obligation de son greffier ne releverait alors pas que d'une simple réunion entre individus lambda qui a mal dégénéré ?

j'ai bien conscience que par mes propos je suis évidemment polemiste , mais je suis vraiment interrogatif : si un magistrat se tolere (petits arrangements entre amis) de deroger aux obligations qui sont prevues, est il vraiment credible pour rendre la justice au nom du peuple français ?

M° Vous nous relatez regulierement les audiences des Cours d'Assises ou autres audiences des tribunaux correctionnels , ne seriez vous pas le premier M° à appuyer là où cela fait mal si lors de ces audiences il n'y avait pas de greffier ?
pourquoi est il "toléré" par les différents acteurs dont vous etes en tant qu'avocat , que cela soit tres régulièrement le cas lors des audiences comme celle où est intervenu le drame ?

Tout d'abord, si vous voulez m'appelez Maître, écrivez le en toutes lettres. Si vous ne supportez que les abbréviations, écrivez Me ; M° c'est pour "métropolitain" : le Cabinet de Me Eolas est M° Champs Elysées Clémenceau. Ensuite, j'ai effectivement parlé de cette greffière, qui n'a pas été poignardée mais brûlée vive. Enfin, la circonstance aggravante de qualité de magistrat suppose qu'il soit dans l'exercice de ses fonctions ou que les faits soient commis à l'occasion de ses fonctions, et non qu'il porte la robe dans le cadre d'une audience respectant les dispositions du code de procédure civile. Et pour conclure, ça fait longtemps que j'ai remarqué la chaise vide dans le cabinet du juge aux affaires familiale ou du Juge des enfants. Je me tais parce qu'exiger la présence de la greffière retarderait l'audience, et je suis auxiliaire de justice : mon métier est d'aider le juge à prendre une décision, pas lui mettre des batons dans les roues. Je le ferais toutefois si j'estimais indispensable d'avoir la présence de ce témoin impartial et d'une crédibilité absolue.

Eolas

16. Le lundi 11 juin 2007 à 17:41 par Melora

@IntimeConviction

Sur "votre" photo, c'est stupéfiant comme les corporations semblent rester entre elles: les greffiers d'un côté, les magistrats de l'autre et les avocats au milieu... N'y a-t-il vraiment aucune "fraternisation" entre ces divers corps de métier, même après un tel drame ??

La photo est trompeuse. Les robes noires sont des avocats et des magistrats mélangés. Les greffiers étaient il est vrai un peu en retrait, mais ils sont plus timides, étant habitués à un rôle de témoin discret et non à attirer l'attention sur eux. Certains portaient la robe, la plupart étaient en civil. Beaucoup de gens en civil sont aussi journaliste. Pour ma part, j'étais au milieu des magistrats.

Eolas

17. Le lundi 11 juin 2007 à 18:06 par Damien

@Melora

Peut-être que le photographe leur a demandé de se placer comme ca pour la photo.
"Allez allez ceux qui brillent à droite et les autres à gauche!"

Alors, cherchez moi à l'extrême droite...

Eolas

18. Le lundi 11 juin 2007 à 18:44 par Damien

Pas de bicyclette à sacoches dans la vidéo. En revanche, de belles robes aux taches félines.
Cette manifestation de soutien n'a eu lieu qu'à Paris ou également dans d'autres villes ?

19. Le lundi 11 juin 2007 à 19:46 par otlas

@15 Tout d'abord, si vous voulez m'appelez Maître, écrivez le en toutes lettres. Si vous ne supportez que les abbréviations, écrivez Me
Toutes mes confuses Maître, promis j'utiliserais dorénavant non pas la bonne abbreviation ,mais bien l'abréviation courante : Me :-)

Merci donc Me pour vos explications, mais je reste étonné de cette pratique de l'autotolerance par des gens censés dire et appliquer le droit.
Venir ensuite demander pour la justice des crédits de personnels supplémentaires (ici greffiers) alors que l'on semble parfaitement s' accommoder de leur absence là où ils sont légalement tenu d'etre ne me semble pas etre la methode la plus adequate pour obtenir satisfaction dans ces revendications.

20. Le lundi 11 juin 2007 à 19:54 par Juge du siège

@18: dans d'autres villes également, 181 exactement (comme le nombre de tribunaux de grande instance). Et sur les marches de mon TGI, des magistrats, des greffiers, mais aussi beaucoup d'avocats, dont certains que je n'imaginais pas forcément voir sur les marches: ça fait chaud au coeur!

A Paris, il y avait l'ancien bâtonnier, le bâtonnier actuel et le bâtonnier désigné, et pas mal d'anonymes dont votre serviteur. Et puis poser à côté de conseillers à la cour de cass', c'est la classe. Il y avait aussi des stars, comme Serge Portelli, Jean-Claude Kross, Fabrice Burgaud. Pas vu Philippe Bilger, j'en aurais bien profité pour le saluer, entre blogueurs... Le greffe était aussi venu en nombre, ça mérite d'être souligné, même si leur tenue civile a moins intéressé les journalistes : les greffiers sont très exposés, ainsi que les agents administratifs faisant fonction, qui se prennent les justiciables mécontents, les furieux, les fous, les instables... Le greffe correctionnel n'a pas encore d'hygiaphone, pourvu que ça dure, mais ils passent des moments difficiles. J'étais heureux de voir pas mal de confrères, en tout cas. Le bâtonnier désigné a eu une jolie formule pour expliquer notre présence : "c'est une vieille revendication : il ne doit pas y avoir d'endroit où le juge puisse aller et pas l'avocat."

Eolas

21. Le lundi 11 juin 2007 à 20:15 par Jeff Warel Ds

@10 Damien
Si on regarde le tapage qu'on fait chaque fois qu'un(e) journaliste est enlevé(e) en Irak ou ailleurs comparé à au silence qui accompagne la mort -par exemple- d'un garde du corps; alors oui, la vie d'un(e) journaliste vaut BEAUCOUP plus que la vie de n'importe quel autre presonne.

22. Le lundi 11 juin 2007 à 20:38 par Damien

@Jeff Warel Ds #21

Médiatiquement, la mort d'un journaliste en Irak "vaudra" plus, c'est sûr.
Si mon voisin se fait tuer en Irak car il y est parti en vacances, je serais aussi peiné de sa mort que de celle du journaliste. Mais je trouve tout à fait compréhensible que l'on parle plus de la mort de ce dernier car sa mort soulèvera un problème important comme par exemple la sécurité des journalistes sur le terrain.

C'est bien là le problème des guerres, en effet : les journalistes n'y sont pas en sécurité.

Eolas

23. Le lundi 11 juin 2007 à 20:47 par Tonton

Je ne pensais pas être accueilli de la sorte! Effectivement, je n'avais pas lu votre commentaire et suis en désaccord profond avec votre vision des choses. Pour autant, j'estime qu'un peu plus de respect de votre part n'aurait pas été usurpé.
Pour ce qui concerne la publicité, pensez-vous vraiment que je choisisse votre blog en priorité pour cela?? Mon adresse me sert tout simplement de signature, je ne vois pas ce qu'il y a de mal à ça!
Je retourne chez Philippe Bilger, plus cohérent et plus accueillant à mes yeux!

Tonton

Hop, trois de moins.

Eolas

24. Le lundi 11 juin 2007 à 20:49 par Raph

"et non qu'il porte la robe dans le cadre d'une audience respectant les dispositions du code de procédure civile"
Les greffiers sont chargés de mission de service public..

25. Le lundi 11 juin 2007 à 20:53 par jabiru

Pour information, le Palais de Justice de Bordeaux est sécurisé depuis au moins 1 an par des portiques electroniques sous le contôle de retraités de l'Administration Pénitentiaire.
Cette mesure n'était t'elle que locale ? En tout cas elle a prouvé son efficacité vu l'inventaire des objets découverts dans les poches de certains visiteurs.
Alors n'hésitons pas à parler de ce qui fonctionne bien !

Oui, d'autant que côté objets potentiellement dangereux, je ne connais rien de plus parano qu'un de la pénitentiaire. Même une clef USB, ils ne veulent pas.

Eolas

26. Le lundi 11 juin 2007 à 21:13 par Florent

Je me pose tout de même une question, à la lumière de la réaction prise par la nouvelle Garde des Sceaux en réponse à l'attaque qu'a subi le juge de Metz. Faut-il toujours attendre le pire pour que soient des mesures de prévention, de sécurité des personnes assurant une mission de service public, pilier de notre constitution ? Faut-il attendre qu'un député se fasse poignarder dans l'Assemblée Nationale pour que les entrées soient contrôlées ? Non, je doute, alors pourquoi avoir attendu pour (enfin) protéger les juges dans leur fonction de constitutionnelle ??

En fait, si. Le palais Bourbon est devenu une forteresse depuis l'attentat de Vaillant.

Eolas

27. Le lundi 11 juin 2007 à 21:49 par Lepoitevin

@Florent

"Faut-il toujours attendre le pire pour que soient des mesures de prévention", est-ce que c'est pas toute l'histoire du droit pénal ? Des guerres pour des crimes de guerres, la Shoah pour les crimes contre l'humanité, la corruption pour un vrai droit pénal des affaires, des catastrophes écologiques pour une droit de l'environnement,...

Je connais pas de réaction légale postérieur à l'acte, mais peut être est-ce que je me trompe ?

28. Le lundi 11 juin 2007 à 23:29 par zadvocate

A pontoise, on était finalement plus nombreux qu'à paris dis donc ! Du moins à en juger sur les photos prises à paris.

Et les avocats étaient nombreux, plus que les magistrats bizarrement, (on a noté aussi la présence de Policiers). Mais un peu comme d'habitude, nous n'avons été avertis de cette manif que très tardivement, du coup rien n'était vraiment préparé.

Ca m'a permis tout de même de voir de jolies juges d'instruction porter leur robe ce qui est rare.

29. Le lundi 11 juin 2007 à 23:32 par zadvocate

Hum, je vais peut-être rectifié ce que j'ai dit.

Eolas, vous qui étiez présent combien y avait-il de personnes présentes à Paris ?

Je lis ici 250, la 40 .... A pontoise, nous devions être une centaine tous corps confondus ce qui n'est pas si mal.

30. Le mardi 12 juin 2007 à 02:33 par PAF, le chien

@Me Éolas

Les vidéos du site www.intimeconviction.com ne peuvent être visionnées sous les logiciels libres !!!!

Il faut *obligatoirement* Abobe(TM) Acrobat(c) Reader version 8 alors que seule la version 7 est disponible sous Firefox/Linux.
De plus, le site teste l'OS et rejette tout ce qui n'est ni Windows ni Mac OS. C'est proprement scandaleux !
Les liens vers ce site devraient être retirés du votre, AMHA...

Et dire que c'est un site sur la justice... :-(

31. Le mardi 12 juin 2007 à 03:55 par Esurnir

Maître, je sais que c'est complètement hors sujet mais je voulais vous communiquez qu'il y avait une suite a propos de l'affaire Genarlow Wilson news.bbc.co.uk/2/hi/67433... sur lequel vous aviez fais un billet tout récemment.

Je sais qu'au final il reste derrière les barreaux pour le moment :-/ mais au moins il évite la honte de se faire ficher et d'avoir son adresse portrait et tout le toutim afficher sur internet.

32. Le mardi 12 juin 2007 à 09:00 par joyless

est ce bien vrai qu'il manque des greffiers ? il faut plus d'un an pour les former et ce n'est pas des greffiers que l'on recrute mais des vacataires pour résorber le retard pris. c'est donc que le besoin n'est pas si important qu'on le dit.

33. Le mardi 12 juin 2007 à 09:03 par Intime Conviction

Mais, enfin! Intime Conviction n'a rien contre les logiciels libres, bien au contraire! Eh, Paf! viens nous aider au lieu de rouspéter!

34. Le mardi 12 juin 2007 à 09:08 par Serge

[Complètement HS]
Dans la série « la presse en folie », lu dans le « 20 Minutes » d'aujourd'hui (12-06-2007) :

« [...] condamné à 20 mois de prison ferme, dont huit avec sursis. »

Ferme, mais un peu mou quand même...

35. Le mardi 12 juin 2007 à 11:13 par Greffier

@32
Il manque effectivement de nombreux greffiers et agents administratifs dans les tribunaux.
La formation d'un greffier dure 18 mois (stages à l'Ecole Nationale des Greffes de Dijon + stages en juridictions).
L'embauche de vacataires est une vaste "escroquerie" : ces personnels sans connaissances juridiques, non formés, non assermentés, sont relégués à des tâches annexes et sont remerciés au bout d'un ou deux mois.

36. Le mardi 12 juin 2007 à 11:29 par Juge du siège

@32 et 35: oui, il manque beaucoup de greffiers, alors que le nombre de juges est suffisant (avis personnel).
Exemple: je tiens sans greffier les audiences de divorce par consentement mutuel et de conciliation, malgré le texte de la loi.
Quant à mes jugements "après-séparation" (pension alimentaire, résidence, etc...), je le rédige dans les 15 jours suivant l'audience puis ils vont prendre la poussière pendant 2 mois et demi sur une étagère avant d'être enfin traités par le greffe.
D'autre part, les greffiers ont des connaissances juridiques solides, et ils sont plutôt bien formés pendant 18 mois. Rien à voir avec un vacataire que l'on forme sur le tas et dont on se débarrasse lorsqu'il commence à devenir enfin opérationnel...

37. Le mardi 12 juin 2007 à 12:12 par Stéphane P

@ 32 35 et 36

Effectivement Il manque des greffiers et plus généralement des personnesl de greffe: greffier + adjoint administratif (agent C) La chancellerie préconise un quota de 2,5 personnel de greffe pour un magistrat. A titre indicatif, au TGI de Montpellier, on compte moins d'une centaine de fonctionnaire pour une soixantaine de magistrat. Bref, on est bien loin des quotas! Le risque à terme est que, dans certaines juridictions "sinistrées", des magistrats se trouvent désoeuvrés bien malgré eux du fait du manque de focntionnaires.

Quant à la formation des greffiers, je ne suis pas certains que la formation de 18 mois leur permettent d'appréhender d'une manière suffisante la totalité des procédures pouvant exister en droit français. Selon moi, c'est bien la pratique et la formation sur le tas qui compte!
Pour les vacataires, ils sont la plupart du temps issus de 3ème cycles ou de masters à la Fac de Droit et ont donc au moins la connaissance juridique à défaut d'avoir une réelle connaissance pratique. Mais effectivement le recours aux vacataires est une vaste escroquerie et permet au niveau des statistiques annuelles de montrer que "tout est au mieux dans le meilleur des mondes" . Et comme pour la Chancellerie, il n'y a que les chiffres qui comptent... A réléguer aussi dans le même cercle de l'escroquerie, les assistants de justice (ou selon moi, "esclavage moderne institutionalisé") et les faisant fonctions de greffier ou greffier en chef (ou comment donner à un agent des prérogatives et responsabilités de fonctionnaire de grade supérieur tout en lui conservant le traitement dû pour son grade...)

Au lieu de réellement affronter le problème à bras le corps par la création de poste, l'Etat tente de le contourner par de multiple pseudo réformes inefficaces.
Espérons que Mme DATI aura une meilleure politique (mais j'en doute)

38. Le mardi 12 juin 2007 à 13:19 par baralis

@PAF le chien: Et bien, belle attitude !
De grace, un peu de moderation et de tolerance: l'integrisme s'accorde mal aux ideaux d'ouverture de linux que vous pretendez defendre.

Concernant votre probleme, ce n'est pas acrobat reader que le site cherche, mais flash (dont la version 9 existe pour linux). Le probleme est qu'apres le site demande windows media player, et la forcement ca bloque.
Essayez le lien suivant:
cosmos.bcst.yahoo.com/up/...
si vous avez un logicel qui parle le '.wmv' (e.g. mplayer), ca devrait marcher (ca marche pour moi). Bien sur, ca implique d'avoir les codecs proprietaires de microsoft, mais que voulez-vous, le monde est ainsi fait...


39. Le mardi 12 juin 2007 à 14:12 par hocus pocus

Hors sujet, mais c'est la suite d'une affaire dont vous avez parlé
news.bbc.co.uk/2/hi/ameri...

40. Le mardi 12 juin 2007 à 14:33 par PAF, le chien

@33&38
Effectivement, installer Flash(TM) 9 permet d'avancer un tout petit peu. Mais pourquoi ce besoin maladif d'utiliser WMV et d'un CODEC archi-proprio et archi--fermé ?
Désolé pour le « coup d'humeur » précédent, mais ça m'énerve *vraiment*, même si, soit-disant, le monde serait ainsi fait (on arrive bien à voir sous Linux des vidéos de « youtube » — je n'ai jamais regardé quel CODEC ils utilisaient —, qui eux, se fichent plus que totalement des logiciels libres) : je venais sur le site pour avoir des nouvelle des manifestations et non me battre pour des raison « technico-idéologiques »...

Ne vous excusez pas, c'est tellement passionnant.

Eolas

41. Le mardi 12 juin 2007 à 14:39 par N. Holzschuch

Cher Maitre, quand vous écrivez "Le palais Bourbon est devenu une forteresse depuis l'attentat de Vaillant.", êtes-vous surs que tous vos lecteurs savent que vous parlez de faits qui se passaient pendant le mandat du président Sadi Carnot, et que personne ne va faire une confusion avec, par exemple, Daniel Vaillant ?

J'ai des lecteurs très cultivés, et vous venez d'en faire la démonstration.

Eolas

42. Le mardi 12 juin 2007 à 14:41 par Intime Conviction

Alors PAF si vous le voulez bien, soyez gentil de me contacter pour améliorer la situation...

43. Le mardi 12 juin 2007 à 21:47 par isabelle

Des greffiers ont manifesté aurpès des magistrats dans beaucoup de juridictions.
Mais beaucoup n'ont pas compris lorsqu'il y a eu l'agression de l'une de nos collègues à Rouen en 2005, les magistrats ne se mobilisent pas autant.
Ceçi explique le refus de quelques collègues.
Il faut toujours regarder devant soit et la sécurité et l'affaire de tous.

44. Le mardi 12 juin 2007 à 21:47 par isabelle

Des greffiers ont manifesté aurpès des magistrats dans beaucoup de juridictions.
Mais beaucoup n'ont pas compris lorsqu'il y a eu l'agression de l'une de nos collègues à Rouen en 2005, les magistrats ne se mobilisent pas autant.
Ceçi explique le refus de quelques collègues.
Il faut toujours regarder devant soit et la sécurité et l'affaire de tous.

45. Le mercredi 13 juin 2007 à 01:51 par Un citoyen curieux

Je confirme qu'on ne rentre pas si facilement au Palais Bourbon ou dans l'immeuble Chaban-Delmas (le gros immeuble en béton derrière l'Assemblée).

46. Le mercredi 13 juin 2007 à 12:32 par Soleil normand

@43 et 44: lorsque la greffière a été agressée, les magistrats se sont mobilisés dans les formes souhaitées par les greffiers et leurs représentants. Et à Rouen, la mibilisation fut très forte, aussi chez les juges.
Cependant, à l'époque, les syndicats de greffiers n'avaient pas organisé de manifestations d'ampleur nationale.
Surtout, ce qui cause cet émoi particlier dans le cas de Monsieur Noris ce n'est pas le fait que cette personne soit magistrat et non greffier, c'est la REPETITION d'une agression.
Croyez bien que l'exaspération des magistrats est telle que si demain une greffière était agressée, nous passerions au stade supérieur encore (fin des audiencs jusqu'à sécurisation de tous les TGI?)

47. Le mercredi 13 juin 2007 à 13:05 par Info

[Message supprimé pour préserver la victime]

48. Le mercredi 13 juin 2007 à 14:38 par parquetier

[Message supprimé sur appel du parquet - cherchez pas à comprendre]

49. Le mercredi 13 juin 2007 à 21:37 par onlyphotos

Désolé de ne pas avoir fait une belle photo de groupe mais comme l'écrivait plus haut maître éloas, des parasites sont venus gâcher "la fête"

img526.imageshack.us/img5...

50. Le vendredi 15 juin 2007 à 12:33 par youyou

Suite à l’ignoble agression du juge des enfants de Metz, Madame la garde des sceaux a annoncé, dans un communiqué de presse, un plan d’urgence pour la justice. Dans celui-ci, il est prévu le déblocage immédiat d’une enveloppe de 5 millions d’euros pour recruter 500 vacataires qui viendront renforcer les greffes des tribunaux. Ceux-ci auront pour but d’améliorer l’accueil du public et le traitement des procédures en cours (en particulier l’aide juridictionnelle et l’exécution des peines).
Dans le même temps, madame la ministre a décidé de recruter 30 greffiers pour une promotion prévue à partir du 3 septembre, laissant ainsi 146 personnes de la liste complémentaire sur le carreau. Pour expliquer le refus de prendre le restant de la liste complémentaire, le ministère nous expliqua qu’il n’avait pas les moyens financiers de payer 146 greffiers supplémentaires.
Or, le 8 juin le communiqué annonce que le ministère débloque 5 millions d’euros pour embaucher immédiatement 500 vacataires. Un vacataire est employé par l’administration pour une durée de 4 mois maximum. Celui-ci n’est pas formé pour exercer efficacement une activité au sein d’un service des greffes. Il s’agit d’emplois précaires et le plus souvent inefficaces pour le monde de la justice.
Un greffier recruté par concours suis une formation de 18 mois au sein de l’école des greffes de Dijon et devient immédiatement opérationnel au terme de celle-ci. Spécialiste de la procédure, il peut agir et aider le juge dans son activité. Ce qui n’est pas le cas du vacataire. De plus, il doit être signalé que sur les 146 personnes de la liste complémentaire, beaucoup sont au chômage ou dans une situation financière difficile.
Il paraîtrait plus efficace d’utiliser les 5 millions d’euros débloqués par le ministère pour le recrutement de 146 greffiers que pour 500 vacataires n’ayant effectué aucune formation juridique.
N’ayant pas accès aux médias les 146 personnes présentes sur la liste complémentaire du concours de greffiers 2006 demandent à votre journal de publier cette information, pour permettre au gouvernement de changer de point de vue et de donner une situation professionnelle convenable aux personnes concernée. Cela permettrait également à la justice de fonctionner de manière plus efficace.

51. Le dimanche 17 juin 2007 à 00:40 par Patricia

Qui sont ses parasites, les robes noires , les robes rouge?

52. Le dimanche 17 juin 2007 à 00:40 par Patricia

Qui sont ses parasites, les robes noires , les robes rouge?

53. Le dimanche 17 juin 2007 à 00:40 par Patricia

Qui sont ses parasites, les robes noires , les robes rouge?

54. Le dimanche 17 juin 2007 à 00:40 par Patricia

Qui sont ses parasites, les robes noires , les robes rouge?

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« septembre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Contact