Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Nouveau Centre a enfin touché au grisbi

Vous vous souvenez que le Nouveau Centre avait été pris la main dans le pot de confiture ? Le récit est dans ce billet : une tentative de changer la loi sur le financement des partis politiques car ce parti (2,75% des voix au niveau national) ne remplissait pas la condition des 50 candidats ayant obtenu 1% des voix dans leur circonscription. Ca s'était vu, et François Bayrou, qui ne leur pardonne pas leur trahison, allié aux députés socialistes plus mobilisés que les députés UMP, avait réussi à faire capoter la discussion, qui a été renvoyée sine die.

La morale est sauve, Hervé Morin a compris la leçon ?

Non. Hervé Morin a compris la leçon, tout court.

Son problème était le suivant : les faits ne lui permettent pas de bénéficier du financement légal. La première solution possible était de changer la loi. Échec.

Il ne restait donc plus qu'à changer les faits.

Et c'est chose faite, grâce aux règles spécifiques applicables... aux DOM TOM.

(Tahitipresse) - Le Nouveau Centre a annoncé, lundi, avoir conclu avec le Fetia Api "une 'convention de financement', qui permettra au parti fondé par des anciens de l'UDF ralliés à Nicolas Sarkozy de bénéficier du financement public", rapporte le quotidien "Le Monde". Le leader de la formation polynésienne, Philip Schyle, confirme cette signature qui, pour lui, présente de multiples avantages.

"Convention de financement". On dirait du Chirac.

Et au fait, c'est quoi ces "multiples avantages" ?

"Le récent parti centriste n'a obtenu aucun subside de l'État, faute d'avoir atteint aux législatives le seuil des cinquante candidats ayant obtenu 1% des voix. En s'alliant au Fetia Api, qui bénéficie des règles moins contraignantes de l'Outre-mer, le Nouveau Centre devrait toucher 'entre 880 000 et 1,3 million d'euros' (...)", rapporte "Le Monde" qui ajoute qu'en échange de son concours, le Fetia Api devrait obtenir une enveloppe de 20 000 euros.

Rappelons que le Fetia Api (Qui veut dire "Etoile Nouvelle", à moins que ce ne soit "Nouvelle Star"?) n'est pas un parti centriste, mais indépendantiste autonomiste de la Polynésie française (ce qui est en soi une cause parfaitement respectable).

Pour résumer, le ministre de la Défense fait cause commune avec un parti promouvant la partition du territoire de la République le relâchement des liens avec une partie du territoire de la République [Partie mise à jour suite à une mise au point d'un résident de tout là bas.], pour toucher entre 800.000 et 1,3 millions d'euros, et en reverse 20.000 à ce parti.

Tout va bien, c'est légal.

Mais alors pourquoi ai-je envie de vomir ?

La discussion continue ailleurs

1. Le vendredi 23 novembre 2007, 14:23 par TeddyBer

Ah, que j'aime la politique que font nos élus...

Que pensez-vous de cette dernière escroquerie du Nouveau Centre ? Moi je trouve l'entourloupe bien belle. Faut reconnaitre que ces gens ont de la classe tout de même. Je ne citerai que la conclusion de Maître Eolas : Pour résumer, le...

2. Le vendredi 23 novembre 2007, 14:43 par KBU (Kagou Blog Ubuntu)

Politique à vomir - Encore

Vous vous souvenez peut être du billet que j'avais fait, parlant du nouveau centre et des essais misérables qu'ils ont essayé de mettre en œuvre pour toucher l'argent public auquel ils n'ont pas droit. Il semblerait qu'ils soient arrivés à toucher

Commentaires

1. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:20 par mythocorrèze

@eolas, mais fichez donc la paix à Chirac!!!!citez plutôt ce plouc d'Hollande..

2. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:24 par Erthalos

Cher maître, je vous confierai bien mon seau personnel, malheureusement, il me semble qu'il est déjà plein.

Il est effarant de voir ces petits arrangements dignes d'échanges de carte pokemon dans une cour de récré (notons accessoirement que beaucoup de choses se déroulant dans une cour de récréation se déroulent en transposition dans les couloirs feutrés des palais de la république).

L'Homme a-t-il donc si peu évolué ?

3. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:24 par bardabu

Je ne comprends pas pourquoi le Nouveau Centre ne bénéficie pas des fonds accordés à l'UMP, puisque sa naissance est précisément lié au rassablement à Sarkozy, ancien président de ce parti.

4. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:26 par Pask

J'ai beau relire votre billet et l'article qu'il cite, je ne comprends rien aux modalités juridiques de cet accord "légal". La nouvelle star a suffisamment de candidats ayant obtenu 1% aux législatives pour compléter ceux du nouveau centre ? Ils vont siéger ensemble à l'AN sous le nom de groupe "la nouvelle star du centre" ? Le nouveau centre est devenu un parti de droit tahitien ?

5. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:30 par Triskael

Vous avez envie de vomir, je peux le comprendre...

Moi, la colère m'étouffe... Comme vous l'avez dit de trop nombreuses fois dans votre blog à propos de politique, c'est nous prendre pour des cons !

6. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:33 par Norikazu

@mythocorrèze: Hollande prend des baffes sur ce blog quand il en mérite (d'ailleurs, quel Tulliste n'en mérite pas).

www.maitre-eolas.fr/2007/...

Il se trouve que ce n'est pas le financement de son parti qui est sur la selette. Si il y a des points Eolas qui sont distribués quand Sarko est cité sans aucune raison, ce n'est pas pour que des gens viennent citer Hollande quand la droite fait des conneries.

www.google.com/search?hl=...

7. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:36 par Le Petit Nico

Ca reste l'exception Francaise .

Lorsque le quart de cette lamentable magouille aurait été accompli en Allemagne , aux Usa ou en Angleterre , la presse aurait tôt fait de transformer la dite magouille en affaire d'état , en France , notre presse s'indigne de ces nantis de manifestants qui bloquent le pays .

Bah , ça fait belle lurette que je ne cherche plus l'information Française en France .

Le Petit Nicolas (mais en Plus Grand)

8. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:36 par Mani

"Mais alors pourquoi ai-je envie de vomir ?"

Un début de réponse : vous avez vu une photo de mytho ?

Plus sérieusement, le cynisme affiché de cette présidence et de cette législature pose difficulté.

L'accord n'est pas politique, il s'assimile à un détournement de financement des partis politiques.

Il ne serait pas surprenant de lire des commentaires sur la nullité d'une telle convention à raison du caractère immoral ou contraire aux bonnes mœurs de la cause ( prévu à l'article 1133 du Code Civil, le Cour de Cassation s'étant déjà prononcée sur la nullité des conventions apparentées à des pots de vin. Le problème résidant toutefois dans le caractère relatif de la nullité).

Ou encore du principe selon lequel il n'y a que les choses qui sont dans le commerce qui puissent être l'objet de convention (article 1128 du Code Civil) : les partis politiques sont financés par l'Etat en fonction du nombre des voix qu'ils obtiennent. Est-ce que les voix des électeurs sont dans le commerce ?

C'est délicieux qu'un parti indépendantiste obtienne une jolie somme de l'Etat suite à une manœuvre juridique d'un parti proche du pouvoir en place ...

Si j'étais Philip Schyle, je ferais une grande fête pour rigoler avec mes militants du bon tour joué à mes adversaires, ces crétins de français.

Mais bon, on l'entend assez souvent ici, hein, NS et sa clique ont été élus alors y'a rien à dire : ite missa est.

Un coup de canif de plus dans le contrat social, si ça continue on verra bientôt des gens faire des actes d'incivilité manifeste, tel qu'éteindre leur télé, ne pas serrer la main aux hommes politiques lorsqu'ils se présentent à eux, ne plus aller voter et faire sauter tout ça un de ces matins frais et prometteurs.

9. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:40 par Triskael

Je me pose quand même une question : pourquoi faire toutes ces basses manœuvres pour obtenir ces subventions alors qu'en intégrant l'UMP ça aurait été automatique ? Parce que l'allégeance serait alors officielle ? Ils préfère des coups bas à l'officialisation d'un point notoirement su ?...

10. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:40 par Piwaï

Petit précision : j'ai entendu cette information sur France Info en début de semaine, ils parlaient de 900 000 euros, dont 30 000 reversés. Étonnamment, je ne l'ai entendu qu'une seule fois dans la semaine, alors que d'autres informations ont tendance à être débitées en boucle..("usagers pris en otage") mais peut-être n'ai-je pas écouté au bon moment.

Moi, ça m'a vraiment fait rigoler. Encore une mise en pratique de l'adage "plus c'est gros, plus ça passe", qui semble être le mot d'ordre généralisé ces derniers temps. Il s'agit ici de magouilles légales, étalées au grand jour, sans complexe... le Nouveau Centre aussi serait décomplexé ?

11. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:41 par mytho

@mani..ah ben ça c'est sympa..super drôle..entre les geignards et les vieux beaux ici, on ne s'ennuie pas...

12. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:43 par Hugues

@Triskael.

Sauf erreur de ma part, la subvention accordée au Nouveau Centre sera ponctionnée sur l'ensemble des partis, même proportionnellement, et les affaiblira d'autant. En intégrant l'UMP, ça n'a aucun intérêt stratégique puisque ça ne ponctionnerait que l'UMP.

13. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:44 par Balbizou

@bardabu "Je ne comprends pas pourquoi le Nouveau Centre ne bénéficie pas des fonds accordés à l'UMP"

Peut-être qu'à l'UMP, ils ne sont pas partageurs ?

14. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:46 par Republicain bananier

Les indépendantistes tahitiens sont trop gentils. Pour ma part, j'aurais au moins négocié 100.000€

15. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:53 par Mani

@mytho : je ne suis pas vieux, je suis juste beau et mon cœur battant me criait de vous dire que bouffer des châtaignes tous les jours sur un piton rocheux cela pouvait être le paradis pour peu que l'on soit bien accompagné, les loups renonçant par avance à leur festin, déjà nourris par la douce chaleur de l'amour rayonnant de la scène.

Sinon, je me demandais si cet accord était bien postérieur aux élections législatives et si tel était le cas, comment on peut fixer les règles de financement une fois "les jeux faits".

La liquidation des droits des partis ne se fait elle pas après les élections et au vu de leur résultats, c'est à dire du score du parti tel que défini au moment du vote ?

16. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:53 par GroM

@Mani: La nullité qui sanctionne la cause illicite est une nullité absolue, puisqu'il s'agit d'une dispositif de protection de la société, et non des parties à la convention.

17. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:54 par Referens

La plupart des erreurs et des nos horreurs de notre histoire se sont faites le plus légalement du monde. Rien de neuf sous le soleil. Sans doute devons-nous nous féliciter d'avoir un appareil d'état qui peut s'enorgueillir avoir toujours su contribuer à l'anticipation des désirs de nos dirigeants sans en juger.

18. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:56 par LDiCesare

Apparemment, vous etes mauvaise langue. L'article meme que vous citez précise que c'est une contrepartie de 30000 euros, et pas 20000. La différence est énorme, convenez-en. Surtout au niveau des principes.
J'aimerais bien connaitre le texte de loi justifiant pareille magouille. Plus je vois les aberrations de nos codes des lois, plus je pense que ça ressemble à du code informatique bourré de bugs.

19. Le vendredi 23 novembre 2007 à 13:59 par mytho

@mani...ah..ben alors si vous n'êtes pas vieux....cela change tout, et beau en plus...

20. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:03 par pseudo

@eolas: "pourquoi ai-je envie de vomir?" attention maître, ne faites pas part de ce que vous ressentez mythocorrèze pourraît se trouvée dérangée...

21. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:04 par Eracius

Tonton Flingueurs powaaaa \o/

22. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:12 par Sulimo

Petit voleur sera emprisonné, grand voleur sera fait feudataire.
La liste des exemples est trop longue je vous en fais grâce.

Il paraît de plus en plus évident que la loi ne frappe plus que ceux qui la respecte ; depuis belles lurettes les autres savent la transformer en une arme redoutable au service de leurs intérêts particuliers.

Confucianiste 1 - Taoïste 0.

23. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:15 par Vicnent

À "Journal d'un avocat", chapô "Instantanés de la justice et du droit", il va falloir ajouter "et de la morale".

Même si je n'en pense pas moins.

Tout ce qui n'est pas interdit est-il moral ? hum... La contraposée étant "existe-t-il au moins un fait légal et immoral ?". Ben il semblerait que oui désormais...

24. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:17 par PB

Il me semble que ce genre d'apparentement est très pratiqué au Parlement Européen !

Rien donc de bien nouveau....

25. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:25 par bibi33

Maitre ce qui devrait vous faire vomir ce n'est point cet arrangement pathétique mais le fait que l'argent public finance les partis politique.

Car enfin si les français souhaitaient financer un parti politique, ils pourraient le faire eux même, en plus ils bénéficieraient d'une réduction d'impôt.

La presse devrait procéder à cette occasion à une enquête approfondie sur le financement public des syndicats et des partis.

Mais voila on ne regarde que par le petit bout de la lorgnette en s'indignant comme a chaque fois puis on passe a autre chose.


26. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:27 par Funkyss

Il y a un parallèle intéressant dans ces commentaires. La loi et un code informatique. Je parle de la loi théorique, pas de son interprétation possible, éventuelle (c'est bien là l'écart entre les deux domaines). Cependant, le propre du codeur génial c'est à la fois l'efficacité de son code, et sa redondance en cas d'erreur, pour ne pas dire son imperméabilité. La Justice (au sens intellectuel plus que fonctionnel, bien sûr) ne peut se résumer à une appli, bien sûr. Et forcément la difficulté de son debogage en devient plus compliquée. Cependant, ne pourrait-on pas, lancer des recherches pluridisciplinaires (là, il y a une digression caractérisée, saurez-vous la trouver?) dans cette fourmilière?

PS : après relecture, mon message est obscur (Ceci est un alexandrin totalement fortuit). Mais comme je suis un fou, je le publie quand même.

27. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:29 par mytho

@pseudo...oh mon pauvre chou, je vous ai vexé..reprenez donc un kleenex....

28. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:32 par Pierre

1,3 million sans s. Sinon, rien à redire.

29. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:44 par Fred., de L.

"Mais alors pourquoi ai-je envie de vomir ?"

Ce n'est pas réservé aux gauchistes ce genre d'expressions ? :-)

30. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:45 par Bieb

Commentaire 26
"après relecture, mon message est obscur (Ceci est un alexandrin totalement fortuit). Mais comme je suis un fou, je le publie quand même".

Ce n'est pas le premier vers qui est un alexandrin, c'est le deuxième.

31. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:45 par Bieb

Commentaire 26
"après relecture, mon message est obscur (Ceci est un alexandrin totalement fortuit). Mais comme je suis un fou, je le publie quand même".

Ce n'est pas le premier vers qui est un alexandrin, c'est le deuxième.

32. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:47 par RB

Ce qui est à noter, c’est que le site officiel du nouveau centre (www.le-nouveaucentre.org) n’annonce pas fièrement cette alliance, mais se contente d’une page d’accueil vantant « la modernisation des institutions ».
Rien non plus sur cette alliance à l’espace presse du site.
Quant à la revue de presse, elle censure toute information sur cette alliance.
Vous voyez que toute morale politique ne disparaît pas : ils ont quand même honte.

33. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:49 par pseudo

@mytho: vexée? ne vous donnez pas l'importance que vous n'avez pas et votre "je me pose en donneur de leçon" gardez le pour d'autres

34. Le vendredi 23 novembre 2007 à 14:51 par YR

Maître, pouvez vous nous expliquer sur quoi se fonde la "légalité" de cet artifice ?

Je ne trouve pas beaucoup de lumière dans le texte de la Loi n°88-227 du 11 mars 1988, et en particulier son article 9.


35. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:12 par because

je recommande à tout le monde les débats à l'assemblée et au sénat sur les crédits de l'outre-mer. RFO se fait un devoir de les retransmetre, et je me fais un plaisir de regarder.
la palme de la flagornerie est à décerner, chaque année, aux élus tahitiens, qui enfoncent les autres ultramarins.

et j'avoue que je ne suis pas étonnée par le petit jeu mesquin auquel ce prête ce parti tahitien : la polynésie a de trop bonnes habitudes morales en politique pour être choquée par si peu.

ah mince, google m'apprend que Philip Schyle est natif de Nouméa. bon, on dira que l'influence morale de Lafleur a aussi joué, alors :)

dernier point : ce parti tahitien est autonomiste, pas indépendantiste. ce n'est pas du tout pareil, au fenua. et le Fetia Api était auparavant lié à l'UDF de Bayrou.


36. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:14 par Sand

Je saupoudre toutes ces régurgitations de mon aigreur : je suis jeune démocrate (les jeunes du MoDem quoi...) à Nice, les comptes du MoDem étant bloqués jusqu'à la Saint Glinglin, c'est avec mon porte-monnaie que j'ai organisé lundi une soirée militante.
Double dose d'aigreur en supplément : le nouveau centre a utilisé les listes d'adhérents UDF 06 pour nous envoyer de la propagande et une demande d'adhésion. Documents photocopiés, timbrés et postés... à l'assemblée nationale...

Alors leur carte postale de Tahiti, au moins, me laisse rêveuse !

37. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:15 par Bardamu

Ces combines sont effectivement écoeurantes. J'aurais toutefois aimé en savoir plus sur la convention incriminée. Comment est-il possible, même par convention, de transférer un financement public d'un parti à un autre ?

38. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:21 par Raph

Et on ne peut pas faire un recours de la mesure qui va donner le financement au NC ?

39. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:27 par Funkyss

@Bieb : le deuxième comporte 14 syllabes parlées ("e" non muet compris), le premier, douze.

40. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:28 par le renégat

@ bibi33 :

"si les français souhaitaient financer un parti politique, ils pourraient le faire eux même" : l'état et les impôts, c'est nous, donc les français financent "eux même".
Financement publique, pourquoi ? Car sinon, quelques milliardaires pourraient choisir quel parti peut s'autoriser financièrement de participer à une élection. Déjà que la presse est possédée par ces milliardaires...

41. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:34 par Salomon Ibn Gabirol

Je suis sur que le president de Fetia Api s'appelle Fa’aoateata Morin, ou quelque chose dans ce goulag. Mr. Morin nous a deja prouvé qu'il avait une tres grande famille.

42. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:47 par Ouache

Je crois qu'il faudrais que les cheminot reprennent la grève..
non, parce qu'avec l'actualité des partis politique,du gouvernement et du président aujourd'hui;
on se dit que c'est plus sympa quand ils arrivent pas à aller bosser,franchement..

43. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:55 par mytho

@ mani, je vous en prie, allez sur le site du Monde écouter le radiozapping des gens du 7ème en réaction au fait que R Dati se présente aux élections...à mourir de rire...il ne manque rien, l'accent, l'intonation, les réflexions débiles...magnifique...

44. Le vendredi 23 novembre 2007 à 15:55 par aspi-rine

Heureusement que Bayrou n'a aps gagné les élections, car tous ces traitres seraient restés ses amis, et seraient peut être aujourd'hui membres du Gvt....... bon d'accord, ils le sont quand même mais, au moins ce n'est pas sous l'égide de Bayrou le Malheureux!

45. Le vendredi 23 novembre 2007 à 16:08 par Sand

@aspi-rine : non arrêtons de dire que ce sont des traitres, c'est leur faire un cadeau.
Ce qui est grave c'est justement qu'ils sont toujours restés fidèles à eux-mêmes, dans leur logique politicienne, sans jamais se remettre en question...

46. Le vendredi 23 novembre 2007 à 16:19 par QIAH

N'y voyez pas de méchanceté de ma part, mais dans cette scandaleuse affaire quelque chose me fait sourire:
"Tout va bien, c'est légal.
Mais alors pourquoi ai-je envie de vomir ?"
Est-ce que ça ne vous rappelle pas l'argument que vous même utilisez lorsque vous renvoyez dans les cordes les nonistes s'offusquant de la ratification par voie parlementaire du nouveau traité européen?
A leur argument moral (volonté du peuple ignorée), vous ne cessez il me semble de leur répondre par la légalité de la procédure non?
Je ne dis pas qu'ils ont raison (d'ailleurs je ne le pense même pas), mais je voulais souligner la difficulté d'un débat lorsque les deux camps se placent dans des champs différents.
Bref, ce bon M. Morin, sa famille et ses domestiques (plus connus sous l'appellation générique "Nouveau Centre") ont autant raison que vous.

47. Le vendredi 23 novembre 2007 à 16:22 par Dini

Qui est partant pour le REP contre le décret attribuant les aides (à paraître en janvier, cf décret 2007-100 du 26 janvier 2007)?

Si je comprends bien la manoeuvre, Fetia Api a droit à l'aide au titre de la première fraction visée à l'article 8 de la loi n° 88-227 au motif que ce parti a obtenu plus de 1% des voix dans toutes les circonscriptions d'outre-mer ou elle a présenté des candidats. Elle n'a pas droit à la seconde fraction parce qu'elle n'a pas de députés.

Le Nouveau Centre, lui, a des députés, mais n'a pas droit à la première fraction en raison des règles relatives aux 1% dans plus de 50 circonscriptions. Du coup, il n'a pas droit non plus à la seconde fraction (fondée sur le nombre de députés) parce que celle-ci n'est attribuée qu'aux "partis et groupements politiques bénéficiaires de la première fraction" (art. 9 de la loi).

Donc, en toute logique, les députés NC ont tous dû, au mois de novembre, conformément à l'art. 9 de la loi, souscrire une déclaration selon laquelle ils sont inscrits ou se rattachent à ... Fetia Api (quelle blague!).

Franchement, la fraude manifeste entachant l'opération pourrait tout de même conduire à considérer comme nulles tant la convention entre Fetia Api et le NC que les déclarations de rattachement des députés NC à Fetia Api idem. Du coup, une petite annulation?

48. Le vendredi 23 novembre 2007 à 16:28 par Thib

Même Chirac dans ses meilleures heures n'aurait pas osé un truc pareil!
Quoi que... on ne sait pas combien son "amitié" avec Gaston Flosse a coûté au RPR et à la République.

49. Le vendredi 23 novembre 2007 à 16:35 par bardabu

Apparemment il y a une différence entre parti indépendentiste et autonomiste :

www.france-politique.fr/e...

L'entente centriste ne date pas d'hier.

"François Bayrou a signé, le 28 octobre [2006], une convention de partenariat avec le parti autonomiste Fetia-Api (la nouvelle étoile) de Philip Schyle. « Cette convention, ce lien nouveau entre nos deux formations politiques représente une nouvelle étape dans l’histoire politique de la Polynésie » a déclaré François Bayrou. Concrètement, cet accord devrait permettre à l’UDF d’apporter une assistance technique au parti polynésien et de servir de relais à l’Assemblée nationale sur des dossiers locaux tels que la réforme électorale."

www.udf.org/actualites/20...

50. Le vendredi 23 novembre 2007 à 16:51 par fantômette

Pour réconcilier tout le monde, une fois pour toute, depuis l'OuLiPo, chacun sait qu'au-delà d'une métrique rigoriste classique, l'alexandrin se conçoit - ou peut se concevoir - dans l'image qu'il projette - dans l'idée de poésie qu'il illustre - bref dans sa légende.

Exemple : le train traverse la nuit peut se lire comme un alexandrin. Dans cette hyptohèse, il est d'ailleurs un alexandrin.

L'exemple n'est pas de moi, mais de Roubaud à la lecture duquel je vous renvoie : "le train traverse la nuit : vers l'alexandrin de longueur variable", 1984, BO n°26).

Ce qui nous ramène au sujet de ce billet du reste, qui concerne bien, essentiellement, une question de variabilité de mesure.

51. Le vendredi 23 novembre 2007 à 17:13 par tristesse

Comment en est on arrivé là?
Comment ces gens peuvent ils se regarder dans une glace et "y penser" le matin en se rasant?
Comment les gens peuvent encore croire qu'ils les représentent, qu'ils oeuvrent pour le bien commun?
Comment cela se fait-il que cela ne fasse pas un édito, une Une, une brève au journal télé?
Comment se fait-il que les journalistes ne fassent plus leur travail?
Comment se fait-il que les gens ne soient pas (plus) dans la rue?
Comment se fait-il que les gens préfèrent économiser pour s'acheter un écran plasma plutôt que de réfléchir?
Comment se fait-il que personne de crédible ne s'oppose à cette plouquocratie?

Je vous le dis, en reprenant tout un tas de sujets, trop longs à développer ici, on s'aperçoit qu'actuellement, on replonge dans l'ancien régime. Je commence réellement à croire que pour la première fois dans l'histoire moderne, on effectue un retour en arrière réel, violent, sans équivoque et sans équivalent sur la notion d'inégalité.

Et non, "les inégalités ne se creusent pas". A ce niveau ca ne veut plus rien dire.

C'est la fosse du Voreux que l'on re-creuse.
C'est Germinal qu'on réécrit.

J'ai mal à la France, à l'Europe, au Monde.

52. Le vendredi 23 novembre 2007 à 17:19 par Neville

fr.wikipedia.org/wiki/Fet...

Si ce qui y figure est vrai, alors là, c'est le pompon : les dux candidats de Fetia Api, qui permettent donc à ce parti d'être "éligible" à la première tranche de financement public... étaient investis par l'UDF ou le Modem, donc Bayrou.

En résumé : c'est grâce à des candidats alors bayrouistes ( le nouveau centre avait déjà fait sécession de "l'UDF maintenue") que les concurrents de Bayrou disposeront de fonds publics.

Différence de tempérament sans doute, à moi, ça ne me donne pas la nausée, ça me fait rire : tant de cynisme a vraiment quelque chose de risible, à mon avis. Mais je conçois tout-à-fait que chez d'autres que moi, la nausée prévale.

53. Le vendredi 23 novembre 2007 à 17:20 par QIAH

bardabu : bien joué! :)

54. Le vendredi 23 novembre 2007 à 17:20 par mytho

..oh la la....c'est Voltaire dans le procès de Callas...

55. Le vendredi 23 novembre 2007 à 17:24 par Actu Politique

La morale est simple : dans un pays démocratique, Morin devrait démissionner.

Ou peut-être que dans un pays démocratique, de tels actes seraient impossibles ?

56. Le vendredi 23 novembre 2007 à 17:38 par elektra

Les "indépendantistes" tahitiens HA!! HA!!
Indépendants vraiment ???
Peut-être par bonté d'âme ?
Ne serait ce pas du parti des "affairistes" tahitiens qu'il s'agit ?

57. Le vendredi 23 novembre 2007 à 17:52 par Iaorana

Alors que la Polynésie se réveille sous un beau soleil, une petite précision qui n'est peut être pas centrale dans cette discussion mais qui est fondamentale dans ce pays d'outre-mer : le fetia api n'est pas indépendantiste mais autonomiste. C'est même un des points principaux du débat politique local. Droite et gauche n'ont presque aucune signification ici.
Pour faire simple, car on pourrait nuancer, les indépendantistes souhaitent ... l'indépendance, c'est à dire que Tahiti nui devienne un pays souverain avec tous les attributs qui lui sont attachés, même s'il peut ensuite décider de s'associer avec la France, ou avec d'autres... Les autonomistes souhaitent ... l'autonomie, c'est à dire faire partie de la République française qui exerce ses prérogatives régaliennes (justice, défense, politiqe étrangère, droit pénal...) mais qui délègue par une loi (dont la révision est en ce moment même discutée au parlement) ses prérogatives à un pouvoir local qui les exerce librement dans le respect de la constitution, de la "loi-statut" et des principes généraux du droit.
La Polynésie est actuellement régie par un statut d'autonomie : l'éducation, la fiscalité, le code de la route, le code du travail... ne sont pas ceux de métropole mais votés par les autorités polynésiennes.

58. Le vendredi 23 novembre 2007 à 18:53 par christian17

Je ne comprends pas bien ce tour de passe passe..
Comment peut on, longtemps après les elections, s'allier pour respecter les critères qui ouvrent les vannes de l'argent publique..j'ai loupé quelque chose ?
comment de deux partis on ne fait qu'un au regard de ces critères ? si quelqu'un a la réponse..merci sinon ...c'est à vomir comme bidouillage...(apportez un autre saut)

59. Le vendredi 23 novembre 2007 à 19:03 par Funkyss

Merci Fantômette! Les choses sont à leur place!

60. Le vendredi 23 novembre 2007 à 19:17 par Pask

@ Dini (65) : Merci pour vos précisions, et merci aussi pour les stagiaires d'Eolas qui n'auront pas à se plonger dans le droit tahitien !

Et puis j'espère bien retrouver tout ça dans le Canard de mercredi prochain, ça me semble tout à fait indispensable...

61. Le vendredi 23 novembre 2007 à 19:23 par anne l

resterait plus qu'un ancien président de la République soit condamné pour abus de biens sociaux et les étrangers pourraient croire que la France est une république bananière... vive l'éthique des politiques.

62. Le vendredi 23 novembre 2007 à 19:23 par Christophe

Je ne comprends pas ce qui vous dérange..
Puisqu'on vous dit qu'il s'agit d'être conforme à l'article 4 de la constitution...

63. Le vendredi 23 novembre 2007 à 19:28 par DRH

Maître,

Pour réduire vos spasmes stomacaux, un bon verre de Talisker.
Si vous augmentez la dose (mais très fortement) on peut même réduire le dégoût.
Dans le cas cité, il faut quand même insister jusqu'à l'hébétude.

64. Le vendredi 23 novembre 2007 à 19:33 par Neville

@ 59 : "resterait plus qu'un ancien président de la République soit condamné pour abus de biens sociaux ".

Pour vous, le scandale, c'est qu'il soit condamné, ou qu'il ait commis des faits l'exposant, si c'est avéré, à une telle condamnation ?

On ne guérit pas de la fièvre en cassant le thermomètre. Pour moi, ce serait plutôt bon signe qu'il soit condamné, s'il le mérite.

Ca changerait d'une impunité trop longtemps de mise. Par exemple, un Président, qui a une seconde vie et qui ne veut surtout pas que ça se sache, dépense une somme considérable, sur fonds publics et avec l'aide d'agents publics spécialement affectés à cette tâche, pour surveiller ceux qui seraient susceptible de révéler ce "secret".
Par exemple.

65. Le vendredi 23 novembre 2007 à 19:55 par LDiCesare

> La loi et un code informatique. Je parle de la loi théorique, pas de son interprétation possible, éventuelle (c'est bien là l'écart entre les deux domaines). Cependant, le propre du codeur génial c'est à la fois l'efficacité de son code, et sa redondance en cas d'erreur, pour ne pas dire son imperméabilité. (...)

En info, il y a quelques facteurs objectifs de qualité du code: Indice de complexité par exemple (en gros ça donne: plus il y a de "si", plus c'est mal codé). Peut-etre un thésard quelque part se penche-t-il sur la comparaison? Ca me semblerait interessant en effet.

66. Le vendredi 23 novembre 2007 à 20:36 par Muscardin

Je crois que je commence à comprendre les abstentionnistes...

67. Le vendredi 23 novembre 2007 à 21:15 par beone

Signalé par la chaîne LCP ce soir (dénoncé par le groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche).

68. Le vendredi 23 novembre 2007 à 22:06 par Patate

Vraiment,il fallait y penser!Les subtilités de la pensée centriste ,nouvelle ou pas,seront toujours un sujet d'émerveillement.Que de raffinements,que de méandres sinueux!

69. Le vendredi 23 novembre 2007 à 22:54 par Ravachol

Je constate qu'un des plus gros récipiendaires de l'aide publique en 2005 (dernière année disponible sur le site de la CNCCFP) était l'"Association Parti Socialiste - Parti Radical de Gauche et apparentés". Il vous paraît sérieux ce parti ? Il a une visibilité dans la vie publique ?

Hé oui, les Radicaux de Gauche aussi ont besoin d'un peu d'aide pour passer l'obstacle des critères de représentativité. Mais il faut reconnaître qu'ils savent le faire un peu plus discrètement et avec moins d'improvisation que leurs collègues du centre droit.

70. Le vendredi 23 novembre 2007 à 23:19 par Joseph

bizare:"leTME c'est le TCE avec une perruque"
lisant la suite je comprend: le TME c'est le TCE sans la perruque
mais c'est un plaisir de vous lire

71. Le vendredi 23 novembre 2007 à 23:37 par zadvocate

Je finis par me demander si ces gens ont une conscience.

Surtout ils n'ont peur de rien même des manoeuvres ridicules.

Pauv ti choux qui zont pas le sou pour promouvoir leurs idées, enfin celles de l'ump ....

Le lachage de bayrou était déjà grossier mais la c'est le pompom.

72. Le samedi 24 novembre 2007 à 01:53 par Manu

Boudiou !

73. Le samedi 24 novembre 2007 à 02:30 par Célia

mais c'est tout le problème d'une règle : elle est faite pour sevir un interet general (la representativité nationale) mais peut etre sétournée par certains pour servir leurs interets particuliers. N'y a t il aucun moyen juridictionnel de contrer ce type d'abus?

74. Le samedi 24 novembre 2007 à 08:49 par Emmeline

"Pour ma part, avec l'oeil du juriste, ces petits riens abandonnés au bord du chemin constituait l'essentiel du TCE : la création d'une entité unique, avec un drapeau, un hymne, et un corpus de règles de fonctionnement identique, premier pas vers le fédéralisme. Pour moi, le TME est radicalement différent du TCE, même s'il en garde la réforme des institutions, qui était l'essentiel du volume du TCE."

Peut-être est-ce précisément ces petits riens qui auraient pu plaire aux nonistes et les a fait hésiter avec un oui, et les grands machins conservés qui motivaient leur non...

75. Le samedi 24 novembre 2007 à 10:33 par Lucas Clermont

Le Traité de Lisbonne est radicalement différent du TCE parce qu'il devrait entrer en vigueur. L'un existera, l'autre non.


Pour ce qui est du nouveau foutage de gueule que nous propose le Nouveau Centre ce qui me laisse perplexe, ce sont les 20 000 € que touche son allié polynésien qui pourtant est le partenaire essentiel.

76. Le samedi 24 novembre 2007 à 10:47 par PB

Ceci étant dit on reconnait bien là le "joueur" qu'est M. Morin. La presse (le Canard je crois) c'était déjà fait l'écho de ses chevaux et de ses gains aux courses (comme son ancien ami F.B.). On découvre en plus qu'il sait aussi payer une mise de 20.000 euros à 50 contre 1 pour toucher le jackpot. Ministre de la Défense sans doute inexistant, mais un bel avenir sans doute un jour à la tête du PMU !

77. Le samedi 24 novembre 2007 à 12:26 par Vulguspecum

Il faut arrêter ce débat stérile entre les nonistes et les autres.

Comme sans doute la grande majorité, le noniste que je suis n'a pas voté contre le TCE en tant que tel, mais contre la manière dont il a été établi : dans l'intimité de la tour d'ivoire de la haute sphère des institutions complexes et brumeuses européennes, et dans la crainte de l'interprétation et de la mise en pratique que certains feront de ses lois et directives : l'inquiétude qu'il favorise plus volontiers les dérives et abus des systèmes économiques et politiques actuels.

Toutes les nouvelles dispositions et ouvertures, dans tous les domaines, sont toujours plus enclines a satisfaire la voracité d'une minorité puissante pour laquelle l'identité et l'appartenance à cette grande famille européenne a sans doute bien moins d'intérêt, de valeur et de symbole que la porte que le traité leur ouvre vers des bénéfices et des gains personnels plus substantiels (financiers, politiques, …).

Cela a été dit et redit, le "non" était plus sur la forme que sur le fond, même si certains se sont attachés à déblatérer sur la tête du pauvre plombier polonais qui a eu la mauvaise idée de venir colmater une fuite française en plein débat.

Pour revenir au fond du billet, je suis prêt à prendre le pari que d'ici peu, l'astucieux et pitoyable tour de passe-passe cupide de notre nouveau ministre de la Défense pourra sortir du tripot français pour avoir lieu dans le casino européen. (Il suffira d'amender une loi européenne pour permettre des alliances financièrement heureuses et juteuses).

Ce sera un seau plus grand qu'il faudra, mais ce sera un seau européen… c'est ça le progrès !

78. Le samedi 24 novembre 2007 à 13:40 par Françoise

L'argent n'a pas d'odeur... Enfin, si, parfois, il a comme des relents d'égouts.

79. Le samedi 24 novembre 2007 à 15:32 par Lucas Clermont

@ vulguspecum

Précisément dans la plupart des pays de l'Union européenne les pratiques du Nouveau centre seraient l'objet d'un scandale médiatique et les carrières de ces messieurs durablement plombées.


Plus généralement malgré votre pseudonyme vous n'êtes pas la vox populi. Le vulgum pecus ne lit pas ce blogue, lit très peu, s'informe par la télévision, passe plus de temps devant TF1 que sur les bancs de l'Éducation nationale, ne milite pas (5 % de syndiqués dans le privé dont une partie pour bénéficier des heures de délégation et sans la moindre culture politique), etc. La plus grande partie de l'électorat a été incapable de comprendre le TCE et de le placer en perspective. Mais répondre OUI on NON, ça c'est facile à comprendre. Magie des référendums, c'est gratuit, il ne faut pas envoyer un SMS surtaxé.

80. Le samedi 24 novembre 2007 à 16:40 par Vulguspecum

@ Eolas, post 77, et aux autres… je n'ai pas le temps tout de suite de répondre plus largement, mais sachez simplement, Maître, qu'en dépit des arguments tout à fait légitimes que vous me présentez, je fais aussi partie, en plus d'être nonistes à l'insu de mon plein gré, de cette population qui vit en dessous du seuil de pauvreté. A ce titre, en 2002, je n'avais ni le temps, ni les moyens financiers, ni l'esprit de me tenir au courant de l'élaboration du TCE (ni d'avoir un abonnement internet d'ailleurs). Je suis, en fait, comme beaucoup de nonistes, qui n'en sont pas en réalité, et que je ne suis pas au fond, un citoyen qui ne s'est pas senti concerné par ce débat intellectuel loin de ses considérations quotidiennes.
On m'a demandé de dire "oui" ou "non" à une belle idée à un beau projet qui ne semblait pas directement me concerner. J'ai dit "non... je ne sais pas…, mais vu le contexte j'ai pas trop confiance !".
Aujourd'hui, le TME vient de passer, et que vous le croyez ou non, et bien je pense que c'est bien ! (J'entends que vous pensez, "qui sont c... ces nonistes !"). Vous remarquerez d'ailleurs que le TME ne soulève pas beaucoup de contestations, preuve s'il en n'est que les nonistes ne sont pas des opposants farouches et inconditionnels à l'Europe unie.

Plutôt que de continuer à montrer du doigt le vulgum pecus et citoyen de base qui n'a pas compris l'Europe qu'on lui présentait, et affirmer que l'Europe unie est le remède miracle à tous nos (ses) maux, peut-être faudrait-il commencer plutôt par lui tenir des propos plus adaptés à son niveau (puisqu'on lui demande de se prononcer). Et comme le dit très justement Lucas Clermont, le vulgum pecus ne lit pas ce blogue, lit très peu, s'informe par la télévision, passe plus de temps devant TF1 que sur les bancs de l'Éducation nationale, ne milite pas. En revanche, il est capable de se rendre compte qu'il a faim, qu'il a froid, qu'il a du mal a trouver du travail, alors que d'autres se prélassent dans des millions d'euros et des considérations économiques d'un autre monde.

Finalement, je me suis un peu laché , ça fait du bien !
Allez, vive l'Europe de tous et pour tous... J'ai dit TOUS ! ;)

81. Le samedi 24 novembre 2007 à 17:08 par wesson

ah le TME,
chaque fois que quelque chose en europe a été fait sans en associer le peuple, ça a (très) mal terminé.
La manière de voyou avec laquelle ce TME a été rédigé et va passer démontre plus que tout raisonnement à quel point ce texte est inacceptable et mensonger.

votre article sur la petite politique et les gros sous, toute l'opacité entretenue autour de ce TME, voila donc - pour vous citer - le cas que font des politiques des scrutins populaires.

82. Le samedi 24 novembre 2007 à 21:04 par Thom

Bon, on se la fait quand cette révolution ?

83. Le samedi 24 novembre 2007 à 21:29 par Révolutionnaire européen

@Thom, 82
Maintenant, avec l'Europe et le TME ça va être coton pour savoir quelle bastille il faut aller prendre.
En plus, si il y a des grèves sncf, ça va pas nous faciliter le rassemblement des troupes surtout si on décide d'aller révolutionner vers Bruxelles. :)

84. Le samedi 24 novembre 2007 à 23:33 par Neville

@ Révolutionnaire européen : "aller révolutionner vers Bruxelles" : effectivement, plutôt difficile.

Surtout si d'ici là la Belgique en général, et Bruxelles en particulier, sombrent dans une guerre civile qu'on nous annonce proche depuis juin dernier !

85. Le dimanche 25 novembre 2007 à 02:18 par Xavier

Purrée.... ils vendraient leur mère ceux-là.

Comment peut-on avoir confiance en eux pour la suite ? Ils bradent leurs valeurs pour un million... ont-ils seulement des valeurs ?

86. Le dimanche 25 novembre 2007 à 12:06 par Raphaël

Au fait...
Si la Flandre et la Wallonie obtiennent le divorce, qui conservera la garde d'Albert II ?

87. Le dimanche 25 novembre 2007 à 12:11 par Delio

Ce que je reproche au TCE, et par voie de conséquence au TME, mais aussi à nombre de leurs devanciers, c'est d'avoir mis la charrue avant les boeufs. C'est bien beau de prévoir des institutions pour l'Union Européenne, mais ne vaudrait-il pas mieux stabiliser, ce qui pouvait se faire avec une Union à 15 pays à peu près homogène, avant de vouloir agrandir à tous prix et tous azimuts ?

On avait déjà un Royaume-Uni adhérent du bout des doigts (qui a oublié : "I want my money back !" ?), une Grèce peinant à rejoindre les critères de l'Euro (la France et l'Italie valant guère mieux), et au lieu de ramener ces quinze pays à un niveau comparable, que font nos gouvernants ? (là encore sans demander l'avis à leurs mandataires) ils agrègent Malte, Chypre, Pologne, Roumanie, Bulgarie, Pays Baltes, tirant l'UE par le bas sur le plan économique et donnant un poids démesuré aux Polonais (et pas qu'à leur plombiers), par exemple, dans les décisions sans qu'ils puissent assumer une contrepartie économique sauf à casser les prix dans le reste de l'UE.

Alors l'UE, oui, mais finissons les fondations et montons la toiture de la maison initiale avant de commencer à construire d'autres ailes, surtout si on ne peut avoir que du pisé comme matériau de construction.

Bon, là je m'écarte du sujet du billet, mais ayant voté NON au référendum, je trouve le qualificatif de "noniste" à la fois méprisant et réducteur.

88. Le dimanche 25 novembre 2007 à 21:16 par Mr Duchmol

Déficits budgétaires, taux de croissance en berne, chômage endémique, protection sociale en chute libre, économie engluée dans l'incapacité de se réformer, non respect des critères de convergence, euros trop fort, etc...

Moi je vous l'dit, M'sieur Eolas, tout ça c'est la faute aux nonistes !

89. Le mardi 27 novembre 2007 à 05:20 par valery

Il se trouve que les règles en questions sont préciszément cnçues pour qu'un parti implanté uniquement dans uen région , ce qui est le cas des autonomistes dont les revendications sont parfaitement légitimes, ne peut bénéficier de financements même s'il obtient une forte proportion des voix dans sa région. il s'agit donc d'une loi jacobine et malgrès la plus profonde antipathie que j'ai contre le Nouveau Centre ce principe de financement qui écarte du financement public en fonction de critères idéologiques - l'idée qu'il faudrait qu'un parti ait une audience sur tout le territoire - me semble contestable.

90. Le mercredi 28 novembre 2007 à 02:13 par KPM

La Flandre ne fera pas sécession, car elle y perdrait Bruxelles, son joyau. Elle préfère de loin transformer la Belgique en coquille vide.

91. Le mercredi 28 novembre 2007 à 14:38 par Bieb

@ Funkyss (39)

Sincèrement désolé, je m'étais fié à mon rythme mais les règles relatives au "e" muet en poésie vous donnent entièrement raison. Là où j'entendais re-lec-ture il fallait bien entendre re-lec-tu-re.
La prochaine fois, je vérifierai avant de faire le malin...

92. Le jeudi 27 décembre 2007 à 02:11 par Jerome le noniste

Bonjour, je suis un noniste !

Oui, j'ai voté contre la constitution Européenne ! Yes oh oui et c'était cool ;-)

Et pourquoi j'ai voté contre ?

- J'en avait rien à faire d'une constitution compréhensible seulement par des juristes.
- J'en est rien à faire d'une constitution Européenne alors que celle bien Française est bafoué souvent et modifié à chaque fois que ça arrange.

J'ai écouté les copains d'ATTAC m'expliquer pourquoi je devais voter NON. ET je leur disait que je me fichais de leur argument parce-que :

- Lorsque je lisait l'interprétation de Noniste, je me disais, pourquoi pas, ils ont peut être raison.
- Lorsque je lisait l'interprétation de Ouiouiste, je me disais, pourquoi pas, ils ont peut être raison.

Oui, car le traité était tellement long et donc incompréhensible et donc interprétable dans un sens ou dans un autre suivant les juristes de droite ou de gauche.

Et comme je l'ai dit plus haut, de toute façon, suivant les intérêts des classes dirigeantes, même voté, ils seraient interprété dans le sens qui les intéressent. ( D'ailleurs, il faut voir le nombre de loi qui ne sont pas appliqué, alors qu'elles sont voté ...)

Pour ma part et comme bien d'autre, je préfère mettre en place des jurisprudences locales, basé sur des solidarités et des pratiques bien concrètes ( Aide au Sans papiers, avortement, droit des femmes). Ses jurisprudences un jour feront loi mais elles seront basé sur du réel.

Ses veines idées écrit dans le marbre de la constitution Européenne ou écrit sur le frontons des mairies sont desubstantialisé. Ils ne reposent plus sur des solidarités concrètent mais sur une morales comme celle des prètres.

Pour plus d'infos, je vous renvoi à Gilles Deleuze :

www.subversiv.com/doc/gau...


Mes amitiés

Jérôme

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact