Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mort d'un flic

Bernard Vigna vient de mourir.

Vous ne savez pas qui était Bernard Vigna ? Normal. Personne ne sait qui était Bernard Vigna.

Bernard Vigna était un policier, qui rappelait constamment par sa simple existence qui paye les pots cassés quand il faut tout simplement maintenir l'ordre mais que des raisons d'État passent par là.

Le deuil appartient à ses collègues. Je ne fais pas partie de la grande famille bleue, et me contenterai donc d'un hommage aussi silencieux que sincère.

Pour en savoir plus sur Bernard Vigna.

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'appeler à la décence en commentaires.

Commentaires

1. Le samedi 16 août 2008 à 10:26 par jean philippe

C'est une grande tristesse pour la police ! Je suis révolté par les raisons qui ont poussé Mitterrand à les gracier. La politique vaut plus que des vies.

2. Le samedi 16 août 2008 à 13:05 par El Re

C'est ce que disait Perez, en politique il faut parfois sacrifier des vies pour en sauver d'autres.

3. Le samedi 16 août 2008 à 14:04 par Triskael

Paix à son âme...

4. Le samedi 16 août 2008 à 14:35 par Elias

@Jean-Philippe
"Je suis révolté par les raisons qui ont poussé Mitterrand à les gracier."
Que voulez vous dire par là?
Pour faire pression sur la France les iraniens faisaient commettre des attentats sur notre territoire. Pensez-vous qu'il aurait fallu garder Naccache à tout prix?

5. Le samedi 16 août 2008 à 16:11 par Delio

Adieu Monsieur Vigna. Si vous croyez au ciel, je vous y souhaite un meilleur séjour qu'ici bas.


Quant à Jean-Philippe, je ne suis pas persuadé que ce billet soit le plus à même de permettre de lancer un débat politique. Il n'y aurait jamais eu de Nacacche et de Khomeiny, au moins pas dans les mêmes circonstances, si Giscard n'avait pas accueilli l'imam despotique à Neauphle le Château.

6. Le samedi 16 août 2008 à 16:24 par Freedom

@Elias
Exactement.
Il aurait fallu garder Naccache quel qu'en soit le prix. Chaque renonciation, chaque petit ou gros arrangement est une contribution à notre lâcheté qui encourage nos ennemis.
Selon mon expérience, la lâcheté paye seulement à court terme.

7. Le samedi 16 août 2008 à 18:41 par nonoski

J'ai moi aussi 51 ans et je suis policier, je me souviens de cet attentat, j'étais jeune policier, à l'aréoport d'Orly .
Et j'ai compris lors de la grace présidentielle que Nous étions de simple matricule et souvent sacrifiés pour des raisons que seuls les "politicards" connaissent et cela continue.......
J'exprime ma peine pour les proches de ce collègue , paix à son âme .

8. Le samedi 16 août 2008 à 21:17 par Therion

"Pour faire pression sur la France les iraniens faisaient commettre des attentats sur notre territoire. Pensez-vous qu'il aurait fallu garder Naccache à tout prix?"
Non, il fallait le relâcher suite aux pressions et céder, comme d'habitude.
Ainsi, on trahit la justice, on trahit un policier, on trahit notre honneur et on y gagne une réputation de pays sur lequel il faut faire pression par la force.

La chaîne de la lâcheté fera d'autres victimes. Peut-être plus que les attentats, vu les messages qu'on envoie...

9. Le samedi 16 août 2008 à 22:53 par Elias

@Freedom et Therion
"Chaque renonciation, chaque petit ou gros arrangement est une contribution à notre lâcheté qui encourage nos ennemis."

Cette règle générale ne me semble pas se vérifier dans ce cas particulier. Les attentats commandités par les iraniens ont cessé quand ceux-ci ont obtenu la libération de Naccache (mais surtout le règlement du contentieux eurodif). Les autorités françaises ont fait le pari qu'il n'y aurait pas de poursuite du chantage à l'attentat de la part des iraniens on ne peut pas les accuser ici d'avoir fait un mauvais calcul.
Quant à la vague d'attentat que la France a connu plus tard (GIA) il est aventureux d'affirmer que nous ne l'aurions pas connue si on n'avait pas cédé dans le cas Naccache.
Bref, d'un point de vue strictement politique il n' y a pas lieu de jeter la pierre à Mitterrand. D'un point de vue moral bien sûr sa décision prête davantage à discussion.

10. Le dimanche 17 août 2008 à 00:01 par Therion

@Elias.
Sur le particulier, oui. Sur le général, pas sûr. Céder à un chantage encourage à un autre.
Si les Iraniens savaient, avant de commettre leur attentat, qu'ils n'obtiendraient rien des Français; les auraient-ils seulement commit ? Et même en admettant que ce ne soit pas le cas, n'est ce pas là encourager de tels actes ?

Par ailleurs, ce n'est pas que moralement qu'il y a atteinte. Judiciairement aussi, car si la loi le permet, ce n'est pas pour autant qu'annuler une décision de justice c'est la rendre. Quand au point de vue politique, il n'est pas synonyme de "méthode pour éviter les attentats". Tout dépend de ce qu'on entend par là, pour moi, politiquement il s'agit d'une erreur. Car la politique pour un représentant du peuple, c'est aussi et surtout de représenter le peuple. Et je doute fort que ce dernier soit d'accord pour que son pays cède à un ignoble chantage.

Enfin, l'injustice pour tous c'est la moitié d'une justice comme dirait Nietzche. Peut-être est ce là la raison de notre refus de résister... (Chantage économique avec les Chinois, chantage aux attentats, chantage avec Ingrid Betancourt...)

11. Le dimanche 17 août 2008 à 00:11 par HerbeDeProvence

Chapeau bas pour cet hommage Maitre Eolas!

12. Le dimanche 17 août 2008 à 19:48 par Bixente64

Je rends hommage à la mémoire de ce policier.

Par contre, cher Maître, on croise de droles de zozos sur votre blog... "Herbe de Provence" fait parti de la droite de la droite, cette fange haineuse et détestable qui salit systématiquement l'humanité...
Regardez le beau dessin sur son blog :
[lien supprimé] Ca les fait rire... Moi, ça me donne la nausée... Tiens, d'ailleurs... C'est légalement autorisé ce genre de saloperie ?

Eolas:
Et c'est qui qui lui fait de la pub ? Moi qui héberge un de ses commentaires (dont le contenu n'appelle lui même guère de commentaires vous en conviendrez) ou vous qui lui consacrez un des vôtres ?

Mon blog accueille des commentaires de nonistes, de bovistes, alors pourquoi pas de FAF ? Tant que le contenu de leurs commentaires est correct (notamment courtois à mon égard et à l'égard des autres) et légal, je leur assure la même liberté d'expression qu'à quiconque. Je ne censure personne pour ses idées, mais pour ses propos. L'intéressé a déjà vu plusieurs de ses commentaires supprimés, il sait à quoi s'en tenir.

13. Le dimanche 17 août 2008 à 19:50 par Bixente64

Erreur de lien... Sorry...

[lien supprimé]

Le précédent était issu du site de votre consoeur de blog, policière de son état et lui était amusant... Quoique...

14. Le dimanche 17 août 2008 à 20:20 par François-Noël

La décision de libérer un assassin (un criminel) pour des motifs d'intérêt public est certes insupportable pour les victimes de l'assassin (du criminel) et pour tous ceux qui veulent qu'une condamnation justifiée soit exécutée.

C'est néanmoins dans le cadre de l'état de droit que l'assassin a été libéré par la personne habilitée à le faire en dernier ressort.

La critique morale de cette décision, celle de la règle de droit qui l'a rendue possible restent possibles, voire nécessaires.

Je pense que l'on peut aussi réfléchir au courage qu'il peut y avoir à prendre une décision de libération dans une telle situation.

15. Le dimanche 17 août 2008 à 20:24 par GreG

...

16. Le lundi 18 août 2008 à 08:28 par PEB

Blessé au champ d'honneur d'une guerre qui ne disait pas son nom, il ploya sa vie durant sous le faix de nos compromissions politiques.

Resquiescat in pace.

17. Le lundi 18 août 2008 à 11:30 par Abadir

Il a été blessé dans l'exercice de ses fonctions et détruit par notre système politique schizophrène.

Donc, par nous tous, ses concitoyens. A vous les jeux de mots.

Pas le cœur à ça... vraiment !

Condoléances à ses proches.

18. Le lundi 18 août 2008 à 12:00 par bénédicte

Merci Eolas pour le relais de cette info.
Je ne suis pas rentrée dans la discussion sur la libération de Naccache, je n'ai rien de plus à apporter au débat que ce qui a déjà été dit et discuté depuis presque vingt ans.
J'en veux un peu à mon administration police, et "la patrie reconnaisssante", mieux rodée à remettre des décorations posthumes, qu'à gérer l'après d'un flic handicapé qui n'en finit pas de mourir. Et c'est là que le corporatisme reprend un peu de sens... pour nous, Bernard n'était pas un héros, mais un collègue chez qui on débarquait à l'improviste. Et ça, c'était bien. :o)

19. Le lundi 18 août 2008 à 13:29 par Sursis à statuer

@ Eolas (#12) :
Logique et rigoureux, même s'il m'est arrivé de ne pas être d'accord dans tel ou tel cas particulier. Mais, vous êtes chez vous, ça ne se discute pas.

Toutefois, dans le cas qui nous occupe, est-il bien utile de supprimer un lien dans le commentaire de "Bixente64" alors qu'il suffit de cliquer que le nom de "HerbeDeProvence" (je ne savais pas qu'elles pouvaient dégager un fumet aussi nauséabond) pour y avoir accès. ?

Eolas:
Le lien associé au pseudo n'est pas une invitation à cliquer. Le fait de mettre un lien vers un billet en disant : “regardez, c'est répugnant” en est une. Je ne supprime les liens associés à un pseudo que dans les cas de pub manifeste.

20. Le lundi 18 août 2008 à 14:29 par Esurnir

@Sursis a statuer: Premièrement, je n'aurai jamais cliquer sur le lien du site d'herbes de provence si Bixente64 n'avais pas fais un tel raffut. Et puis honnêtement pourquoi censurer un lien qui n'a pas -vraiment- été promeut de façon publicitaire ou outrageante? Que les propos du sites soit légaux ou pas, cela prête a débat certes, (si vous souhaitez faire une meilleur pub a ce site et obtenir a Herbe de Provence le statut de "martyr de la justice française" si utile et glorieux, ne vous déranger pas aller lui faire un procès).

Mais quand bien même ils le furent, penser vous vraiment que les lecteurs du site d'Eolas sont tellement stupides et dénués de sens critique qu'ils deviendront skinheads rien que par la lecture de ces messages "blasphématoire" ? Je lis pas mal de sites homophobes tenus par des fondamentalistes chrétiens, me suis-je flageller de contritions ou suicider avec un bidon de gasoil dans un elant expiatoire ?

J'exècre le genre de message porter sur ce site, mais quand bien même ce message serait offensant, je reconnais le droit absolu a mes contradicteurs d'exposer leur opinion, même si elle me donne envie de vomir. La dictature de la bien pensanse et du politiquement correct ne doit pas être totalement étrangère au 17% de Le Pen en 2002. Quand on veut bannir certains sujet de la scène médiatique, les piliers du bars qui eux aussi possède un vote se tourne vers les seuls personnes qui disent ce qu'ils pensent aux comptoirs.

Le réflex aujourd'hui de dire que "Ça m'offense, il faut faire une loi pour bannir ces propos." est assez décevant, le principe que le poing lever s'arrête sous le nez du voisin commun aux États Unis me parait plus respectueux de ma propre intelligence.

21. Le lundi 18 août 2008 à 17:24 par Elstir

Ca dérape.

Un hommage tout en simplicité, merci Eolas.

22. Le lundi 18 août 2008 à 17:40 par Hyo

En parlant de décence : une tribune du député UMP Etienne Pinte dans Le Monde qui devrait vous interpeller et, je pense, vous plaire.

www.lemonde.fr/opinions/a...

J'espère que vous me pardonnerez ce HS.

23. Le mardi 19 août 2008 à 08:47 par elmone

Bravo pour votre hommage. L'opinion commune a tendance à opposer systématiquement auxiliaires de justice (et surtout les avocats) aux "chemises bleues". A tort à mon avis.

24. Le mardi 19 août 2008 à 09:54 par Gwen

@22 ...

Comment faut-il comprendre cette phrase ?

"Il ne faut jamais oublier qu'un retenu n'est pas un délinquant. Il n'est pas un prisonnier. Il doit être traité avec dignité et humanisme."

25. Le mardi 19 août 2008 à 10:17 par littlehorn

"Il aurait fallu garder Naccache quel qu'en soit le prix. Chaque renonciation, chaque petit ou gros arrangement est une contribution à notre lâcheté qui encourage nos ennemis.
Selon mon expérience, la lâcheté paye seulement à court terme."

Et sinon, il va comment ton pote Bush ?

Mais t'as raison, depuis qu'on a fait cet arrangement, "nos ennemis" n'ont pas arrêté de demander plus ! On le sait bien, si la France est pauvre aujourd'hui, c'est à force de céder aux Iraniens !

Blague à part, il est incroyable que personne ne s'en prenne à ce machisme pauvrement déguisé, qui a fait tuer des millions lors de la Première Guerre Mondiale. Oui, "l'ennemi" en veut toujours plus. L'ennemi est un salaud, il n'est pas humain, on ne peut pas le comprendre. Seule la résistance acharnée fonctionne avec lui.

Je crois que tu auras peut-être le temps d'attraper un avion pour la Maison Blanche.

Eolas:
Je préfère renoncer à comprendre ce que les États-Unis viennent faire dans un argument sur l'attitude à avoir face à un mouvement terroriste. Il y a des anti-américanismes ataviques qui défient l'intelligence.

26. Le mardi 19 août 2008 à 16:40 par Citoyenlibre

Nos hommes d'Etat osent parler et agir en notre nom, sous prétexte du suffrage universel dont ils gomment systématiquement les votes blancs exprimés.
En l'occurence, Mitterrand a été pitoyable. Autant que sans pitié pour la police.

27. Le mercredi 20 août 2008 à 17:15 par Raffraichissant

RigoloT le commentaire n° 20.
Vous croyeR qu'il le fait eSprès ?

28. Le jeudi 21 août 2008 à 23:40 par Esurnir

@Raffraichissant: Plait-il ?

29. Le vendredi 22 août 2008 à 09:01 par Dan40

Merci à Vous maitre EOLAS. Ces quelques mots, cette pensée ont touché tous ceux qui, sans connaître Bernard Vigna, ont perdu un de leurs collègue en exercice. et à vous Bénédicte de ne pas avoir oublié ce garçon comme nous ne pouvons oublier nos amis.
Voilà. C'est tout.Mais ca nous touche vraiment. (En tous cas moi)

30. Le samedi 30 août 2008 à 08:48 par Euréka

@22 Je viens juste de comprendre le rapport entre ce billet et votre article du monde.
L'article du monde parle de 2 dangereux terroristes. J'ai bon ?

@HerbeDeProvence: arrête de fumer du thym et du romarin. Ca détruit les neurones.

Respect pour Bernard Vigna.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« septembre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Contact