Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lettre ouverte aux citoyens

Par Morgane, magistrat


Issue d’une famille modeste et d’un père immigré, je suis entrée dans la magistrature par vocation et grâce aux concours républicains.

Je ne m’attendais pas à ça.

Je ne m’attendais pas à être perçue comme un méchant, comme la bête à abattre. Qui plus est je cumulais les tares : jeune, femme et juge d’instruction en premier poste.

Oui, c’est vrai, l’institution judiciaire, c’est souvent dur pour les citoyens : une condamnation ne satisfait ni la victime ni le condamné ; un jugement de divorce ne satisfait ni l’époux ni l’épouse. Et quand on y pense, un bon jugement, c’est peut-être de trouver ce juste milieu entre les parties donc de ne donner raison ni complètement à l’un ni complètement à l’autre..Forcément, les gens ne sont jamais contents de nous.

Mais aujourd’hui, c’est plus grave. Et ce n’est pas du corporatisme. Et ce n’est pas un refus du changement. Et ce n’est pas un refus d’assumer nos responsabilités.

La Garde des Sceaux vous prend à témoin, vous citoyens, et vous ment. Elle vous donne des fausses indications sur le fonctionnement de la justice (elle s’est trompée plusieurs fois sur des fonctionnements judiciaires de base) et elle vous fait croire que les magistrats sont responsables de tous les problèmes et les drames judiciaires, par la stratégie du bouc émissaire. A chacune de ses apparitions, elle se montre en chevalier blanc, légiférant à tour de bras (médiatique). Mais à force de dire tout et son contraire, ses promesses sont du vent, elle vous ment.

Les paroles de la Garde des Sceaux sont tellement contradictoires et démagogiques, au fil des intérêts politiques et médiatiques, qu’elle n’a plus de parole. Elle n’a plus de parole pour nous à qui elle doit donner des indications de politique nationale. Elle n’a plus de parole pour vous à qui elle fait des promesses bling bling.

La mise au pas de la magistrature par la Garde des Sceaux, ça vous amuse peut-être parce que vous vous dîtes : ah, c’est l’arroseur arrosé, tant mieux si les juges en prennent pour leur grade, le dernier que j’ai vu m’a condamné et m’a retiré mon permis de conduire, tant mieux pour lui, il réfléchira à deux fois avant de juger n’importe comment…

Mais prenons du recul : les magistrats sous la coupe du politique, c’est quoi ? C’est un réel danger pour la démocratie, pour chacun d’entre nous. Ce sont des affaires qui s’étouffent d’autres que l’on privilégie par simple influence du politique… Une justice à deux vitesses.

La Garde des Sceaux, par ces artifices, vous dresse contre votre Justice.

Nous refusons le jeu de la Garde des Sceaux. Nous refusons d’être des boucs émissaires. Nous refusons d’être sous la botte du politique. Nous voulons une Justice forte et humaine.

Aujourd’hui, les magistrats sortent de leur réserve pour défendre le coeur de la Justice.

Avec vous j’espère,

En tous les cas pour le bien de tous.

Commentaires

1. Le jeudi 23 octobre 2008 à 22:45 par rachida

Bonjour, je découvre ce site qui est vraiment une source d'information sur le resssenti des hommes et des femmes qui travaillent au ministère de la Justice.
La personne qui a en charge ce ministère ferait bien de passer du temps à lire les messages et comprendre ce que ressentent toutes ces personnes . C'est vraiment impressionnant et très enrichissant.
Cette personne que je nommerais pas ministre car pour moi et beaucoup de nos concitoyens, elle n'a pas l'étoffe et surtout pas les capacités intellectuelles pour assumer ce poste. Son cursus universitaire sur lequel, il y a beaucoup à dire ne plaide pas non sa faveur. Elle n'a aucune connaissance en la matière, ses "titres universitaires" et surtout sa " longue carrière" au sein de l'Institution ne plaident guère en sa faveur. Elle n'a rien à faire à la tête de ce ministère. Les magistrats et l'ensemble du personnel qui travaille dans ce ministère n'ont pas le droit d'être traités de la sorte, la Justice mérite beaucoup mieux.
Un citoyen en colère

2. Le vendredi 24 octobre 2008 à 00:06 par Michel

Je ne sais si cette tribune m'est ouverte, mais je voulais réagir, en particulier, à la lettre ouverte de Morgane et en général à tous ces témoignages.
On m'a retiré mon permis, il y a peu de temps, récidive pour alcoolémie, avec les peines plancher c'est l'annulation, j'avais pris un bon avocat, pas celui qui fait sauter toutes les peines, mais un avocat qui a su m'expliquer ce que je risquais pénalement et qui m'a défendu sans mensonges, sans effet de manches, nous avons joué la sincèrité, elle a payé, annulation de trois mois, il faut dire que les alcoolémies etaient trés loin des records et que je n'était qu'un buveur occasionnel , depuis j'ai cessé toute consommation, ce qui m'en a convaincu ce sont les paroles du Président du tribunal avant que je ne quitte la barre: "Monsieur, si vous avez un problème avec l'alcool, occupez vous-en !"
Et bien non je ne souhaite et ne serai pas heureux que ce Magistrat soit villependé, je sais que les peines plancher sont appliquées par les juges souvent contre leur gré, avec de telles "instructions" on ne juge plus en son âme et conscience, on a plus la possibilité d'appliquer la loi dans son esprit, et plus grave on devient malgré soi l'instrument des politiques dans le cas présent de mauvais politiques, des populistes et des démagogues assis dans l'aisance, totalement ignorants de votre quotidien.. et du notre!
Rassurez-vous tous les citoyens n'ont pas une misérable opinion de la Justice, loin s'en faut et les autres sont manipulés par ce gouvernement qui a oublié les fondement de la démocratie: Législatif, Exécutif et Judiciaire ça doit être indépendant tout ça!
Quant à Madame Dati si on veut lire des éloges sur elle, mieux vaut consulter Gloser que les écrits des journalistes sérieux.
Pour en finir je savait votre travail prenant, mais j'ai été surpris de l'ampleur des difficultés que vous rencontrez et j'ai trouvé dans vos écrits du coeur... Malgré mon permis envolé (par ma faute!) je vous admire et vous soutiens.
Bon courage et merci à Maître Eolas de faire la lumière grâce^à vos témoignages sur cette institution mal connue, mal aimée et pourtant néccessaire à nos libertés.

3. Le samedi 25 octobre 2008 à 03:03 par Vox Populi

Ne vous inquiétez pas.

La Garde des Sceaux, on s'est aperçu depuis longtemps que ce n'était qu'une potiche placée par Sarkozy afin de contrôler
ET la chancellerie
ET le ministère de la justice

Nous ne sommes pas dupes.

Ne soyez pas effrayé par quelques stupides journalistes chargés de répandre du FUD à une bande de boeufs afin de vous diaboliser.

Nous sommes des milliers, et plus encore, adeptes d'internet, à aller chercher l'information de manière multiple et indépendante.

Et nous savons bien ou se situe le VRAI problème.

Rassurez-vous, nous (moi et beaucoup d'autres que je connais) vous comprenons parfaitement.

Je souhaite que votre problème trouve vite sa solution, même si à mon niveau, je suis complètement impuissant.

Je ne peux que vous témoigner mon respect, à vous et toute votre profession.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact