Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Au revoir Rachida, bonjour Mam' le Garde des Sceaux

Ça y est, Dati a pris Laporte. En France, tout finit en chanson, comme l'a rappelé très opportunément Dadouche.

Alors, pour continuer la fête de la musique, voici une chanson, sur l'air de l'inoubliable “ couleur menthe à l'eau ”, intitulée Couleur code Dalloz.

Paroles de Maboul CarburoD…Z et Eolas. Musique de Pierre Papadiamandis. Paroles originales d'Eddy Mitchell.


Elle était maquillée
Comme une voiture volée
Mais garée place Vendôme.
Elle rêvait qu'elle posait
Juste pour un bout d'essai
Chez Cartier ou Lancôme.

Elle semblait bien dans sa peau
Ses ongles couleur code Dalloz 
Cherchaient du regard un flash
Le dieu caméra
Et moi, je n'en pouvais plus
Bien sûr, elle ne m'a pas vu
Perdue dans sa mégalo
Moi, j'étais de trop

Elle marchait comme un chat
Qui méprise le p'tit pois
En frôlant l'procureur
La manif' qui couvrait
La réforme qu'elle rêvait
Semblait briser son cœur

Elle en supprimait un peu trop, 
Des postes et des tribunaux, 
L’Elysée est dans sa tête
Toute seule elle répète :
« Les peines plancher, c'est le pied,
« Les marmots, faut les enfermer !»
Perdue dans sa mégalo
Moi, je suis de trop.

Mais Sarko est entré
Et le charme est tombé
Agitant sa Rolex
Ses yeux noirs ont lancé
De l'agressivité
Comme s'ils voyaient un Solex.

La fille aux ongles code Dalloz
A rangé ses Busiris
Et s'est soumise à l'oukaze : 
« À Strasbourg, la Miss ! »
Et moi, je n'en pouvais plus
Elle n'en n'a jamais rien su
Ma plus jolie des gardes des Sceaux
Couleur code Dalloz.

Au revoir, madame le Garde des Sceaux. Je ne peux pas dire que vous me manquerez, mais avouez-le : ensemble, on aura bien rigolé.

Allez, pour la route, une dernière vacherie.

Plâce Vendôme, à l'aube. Gascogne sort les poubelles, en l'occurrence un bac jaune d'où sortent deux jambes fuselées élégamment bottées de Louboutin,ainsi qu'une main gracile tenant encore une flûte de champagne blanc de blanc millésimé. Eolas regarde la scène en fonçant les sourcils : “ la poubelle jaune ? Tu es sûr que c'est recyclable ?” demande-t-il.

Et ma contribution aux chansons d'adieu.

Another turning point, a fork stuck in the road
Time grabs you by the wrist, directs you where to go
So make the best of this test, and don't ask why
It's not a question, but a lesson learned in time

It's something unpredictable, but in the end it's right.
I hope you had the time of your life.

So take the photographs, and still frames in your mind
Hang it on a shelf in good health and good time
Tattoos of memories and dead skin on trial
For what it's worth it was worth all the while

It's something unpredictable, but in the end it's right.
I hope you had the time of your life.

It's something unpredictable, but in the end it's right.
I hope you had the time of your life.

It's something unpredictable, but in the end it's right.
I hope you had the time of your life.

Commentaires

1. Le mercredi 24 juin 2009 à 01:46 par Antoine

Aaaah, Rachida...

2. Le mercredi 24 juin 2009 à 01:48 par D'Aguesseau

Bienvenue à MAM

3. Le mercredi 24 juin 2009 à 02:03 par 1bR

Pauvre de nous à Strasbourg...

4. Le mercredi 24 juin 2009 à 03:06 par Philonous

Excellent dessin! Et bienvenue à MAM. Des idées sur ses futures actions? Vous pensez qu'il y a des chances que ça change quelque chose?

5. Le mercredi 24 juin 2009 à 03:14 par Esurnir

Est-ce que je suis le seul canadian à avoir le Jiwa qui marche pas ? Est-ce moi ou est-ce que c'est restreind au pays des vaches ?

6. Le mercredi 24 juin 2009 à 03:48 par Oyoo

Non, je confirme: le Jiwa ne fonctionne pas au pays des wapitis... et c'est grand dommage, car la fille couleur code Dalloz, m'est avis que ça m'aurait bien plu !

7. Le mercredi 24 juin 2009 à 04:36 par Cubitus

Le 1 er Jiwa fonctionne mais pas le 2eme au pays des vaches :-)

8. Le mercredi 24 juin 2009 à 07:14 par noisette

"Ça y est, Dati a pris Laporte."

On lui avait bien dit que le plaquage, ça ne la retiendrait pas ...

^^'

9. Le mercredi 24 juin 2009 à 07:50 par villiv

MAM... après l'armée, la Défense quoi, elle est passé par l'Intérieur et maintenant elle est ... perdue ;-) il me semble qu'elle aurait dû prendre l'extérieur si j'en crois les bruits qui courent au sujet de la volonté du Président de ne pas la garder au Gouvernement
(PS : tentative en début de commentaire il y a une tentative de blagouille un peu purement parisienne, désolé... je ne le suis pas en plus, donc j'me permets ;-) )

10. Le mercredi 24 juin 2009 à 08:31 par Maboul Carburod....z

Gascogne va-t-il récupérer les bottes ?

11. Le mercredi 24 juin 2009 à 08:33 par Elu Local

C'est fascinant à quel point on arrive à percevoir votre joie collective d'assister au départ de R. Dati. Courage ! On espère tous, pour vous, pour notre justice, que MAM saura donner un peu plus de hauteur à la fonction !

12. Le mercredi 24 juin 2009 à 08:37 par Colin

Traitez-moi de pessimiste... Mais je ne vois pas trop pourquoi MAM ferait mieux ? (je vois très bien qu'elle aurait du mal à faire pire, cependant : la barre est haut placée.)

13. Le mercredi 24 juin 2009 à 08:42 par Quadrilatère

@ villiv Pas mal du tout, mais ca vous conduira de toute façon à la Bastille, ces petites plaisanteries ! ;)

14. Le mercredi 24 juin 2009 à 08:48 par Tom-

mode troll Je suis surpris (et très choqué) que vous assimiliez le Parlement Européen à une poubelle. Pour un oui-ouiste, vous êtes un peu bizarre. /mode troll

15. Le mercredi 24 juin 2009 à 08:52 par Amechan

moi, je rêve de pouvoir chanter "au revoir, au revoir, présideeeeent..."

16. Le mercredi 24 juin 2009 à 08:57 par L'ignoble Infreequentable

Trop bon, Notre "Bon Maître" !

17. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:02 par Sylvain

Et la patate chaude est pour ....... Frédéric ! Non pas Lefebvre ! (heureusement) mais Mitterand... Courage Fred, la loi HADOPI est un mauvais moment à passer .... Au revoir Anéfé, bonjour "Bonsoaaar"

18. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:04 par Invitée

Le Garde des Sceaux n'est pas le ministre mais le conseiller Justice du Président de la République.

Partant de là, on pourra mettre qui on veut à la place de Dati, la politique gouvernementale en matière de justice ne changera pas d'un iota.

Une fois encore, "tout changer pour que rien ne change"...

19. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:15 par Guilluame

Peut-on lui décerner un prix Busiris, préventivement ?

Bonne justice à tous

20. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:23 par melianos

On sait bien qu'au fond de vous, vous la regretterez (sauf si MAM arrive à un même niveau de Busiristude).

Ne pleurez pas trop, et prenez donc un bon thé pour vous remonter le moral.

21. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:30 par Juris

MAMa mia!
désolé

22. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:44 par Veig

Vu la tournure qu'a pris l'affaire Coupat sous la houlette de MAM, on peut craindre le pire pour l'indépendance de la justice...

Par ailleurs cher(s) maître(s), j'attends avec impatience vos commentaires sur la nouvelle mouture en préparation (la 3ème ?) de la loi Hadopi, qui paraît-il permettrait cette fois de sanctionner par une contravention le titulaire d'un abonnement Internet sur lequel des fichiers auraient été téléchargés "illégalement", au titre de la contrefaçon cette fois -- et non plus du défaut de surveillance de sa ligne.

23. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:44 par Salomon Ibn Gabirol

Vous avez vu CA?! http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/06/24/01011-20090624FILWWW00336-confidentiel-dati-maintenant-avocate-.php

Si ca se passe aussi bien chez Willkie qu'au Ministere de la Justice, je plains ses futurs collaborateurs....

24. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:50 par Julien06200

Je pense que la grande question est Mais que va devenir Frédéric Lefebvre ?

Car André Santini va retrouver son siège de député, et on peut se demander si l'UMP va garder un porte-parole sans mandat électoral... A moins que Dédé d'Issy-les-Moulineaux ne veuille pas récupérer son siège et que le fringuant Frédo parte chez le coiffeur faire campagne.

En tous cas s'il venait à partir il nous manquerait ! Ou pas.

25. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:53 par Gab le Globule

Mmm, Green Day, inattendu. J'aime.

26. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:54 par azerty09

J'aime tellement cet article que j'ai envie de coucher avec lui. En tout cas merci de nous faire partager tout ce qu'on ne peut apprendre en fac de droit, vos explications en plus d'être intéressantes et pertinentes, ont ce qqchose (non pas de tennessee) de plutôt rare dans nos cours : un peu d'humour.

27. Le mercredi 24 juin 2009 à 09:54 par Bardamu

Vous avez vu, M. Frédéric Lefebvre va se voir privé d'étui pour son flingue - M. Santini fait partie de la cohorte des disgraciés...

ça se fête ça non ?

28. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:06 par Caïus

Il serait intéressant de connaître la capacité de MAM à envoyer sur les roses M. Patrick Ouart, conseiller justice de NS, dont les mauvaises langues disent qu'il est le vrai Garde des sceaux.

29. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:13 par Terence

Cher Eolas, voilà qui va vous ravir :

Wiki :

''Michèle Marie est la fille de Bernard Marie, ancien député-maire de Biarritz et arbitre international de rugby2, et de Renée Leyko. Le nom composé « Alliot-Marie » est le nom d'usage qu'elle a adopté suite à son premier mariage et qu'elle a conservé après son divorce. Elle fréquente le lycée de la Folie Saint-James, à Neuilly-sur-Seine et commence ses études universitaires à la faculté de droit et de sciences économiques de Paris, puis à celle de lettres à la Sorbonne. Après la réforme Faure des universités, elle poursuit ses études à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l'université Paris 2 Panthéon-Assas. Elle en sort diplômée d'études supérieures de droit privé, de sciences politiques et d'histoire du droit. Elle est docteure en droit en 1973, de l'université Paris 2 Panthéon-Assas, suite à une thèse sur le Salarié actionnaire, et docteure d'État en sciences politiques en 1982 avec une thèse d'État présentée à Paris I sur Les Décisions politiques et structures administratives3''.

;-)

30. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:19 par saperli

C'est de bon augure, tous ces titres... Maître Eolas, félicitation pour votre humour, particulièrement la scène du tri !

31. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:22 par AN

Et pendant que tout le monde a le dos tourné :

N° 1766

_

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

TREIZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 17 juin 2009.

PROJET DE LOI

relatif à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique.

(Première lecture)

TEXTE DE LA COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES, DE LA LÉGISLATION ET DE L’ADMINISTRATION GÉNÉRALE DE LA RÉPUBLIQUE

ANNEXE AU RAPPORT

Voir les numéros :

Sénat : 267, 291 et T.A. 77 (2007-2008).

Assemblée nationale : 845 et 926.

(...)

Chapitre III

Diverses dispositions de simplification

(...)

Article 27 (nouveau)

Dans les conditions prévues à l’article 38 de la Constitution, le Gouvernement est autorisé à prendre par ordonnance, dans un délai de six mois suivant la publication de la présente loi, des mesures relevant du domaine de la loi et tendant, dans les limites précisées aux trois alinéas suivants, à modifier les dispositions régissant le statut des membres du Conseil d’État ainsi que celui des membres du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel et à adapter les règles d’organisation et de fonctionnement du Conseil d’État ainsi que celles relatives aux attributions, à l’organisation et au fonctionnement des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel.

À ces fins, le Gouvernement pourra adopter des dispositions permettant de confier des fonctions contentieuses à des conseillers d’État en service extraordinaire et déterminer les conditions de leur recrutement, de leur rémunération et de la cessation de leurs fonctions. Il pourra modifier la durée des fonctions des conseillers d’État en service extraordinaire. Il pourra créer des fonctions de maître des requêtes en service extraordinaire et déterminer les conditions de leur recrutement, de leur rémunération et de la cessation de leurs fonctions. Il pourra aménager les conditions dans lesquelles peuvent être nommés au Conseil d’État des membres du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel et déterminer les conditions de nomination au tour extérieur pour le grade de maître des requêtes. Il pourra préciser les conditions garantissant l’inamovibilité des membres du Conseil d’État dans l’exercice de leurs fonctions juridictionnelles. Il pourra réformer les dispositions relatives à la commission consultative et adapter celles relatives à la discipline des membres du Conseil d’État. Il pourra compléter la liste des membres du Conseil d’État habilités à régler certains litiges par ordonnance.

Le Gouvernement pourra compléter les dispositions relatives au statut des membres du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel pour consacrer leur qualité de magistrat. Il pourra aménager les dispositions relatives au Conseil supérieur des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel et celles relatives au recrutement par voie de concours spécial ainsi qu’au tour extérieur des membres du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel. Il pourra adapter les dispositions relatives à la discipline des membres de ce corps. Il pourra limiter la durée, dans la même juridiction, de l’exercice des fonctions de chef de juridiction, fixer les conditions de leur maintien en activité au-delà de la limite d’âge et subordonner l’affectation en cour administrative d’appel à des conditions d’expérience professionnelle. Il pourra créer des fonctions de premier vice-président dans certains tribunaux administratifs et dans les cours administratives d’appel et distinguer les conditions de promotion et de nomination des magistrats selon qu’ils sont appelés à exercer des fonctions de président de formation de jugement ou de chef de juridiction. Il pourra adapter les dispositions permettant aux tribunaux administratifs de se compléter pour délibérer et celles relatives aux attributions qui peuvent être dévolues à des magistrats administratifs honoraires. Il pourra aménager les dispositions relatives à la compétence des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel, celles relatives à l’exercice de missions de conciliation et celles permettant de statuer sur des litiges sans conclusions du rapporteur public.

Il pourra adapter les dispositions relatives à la dénomination, à la composition et aux attributions de la mission d’inspection des juridictions administratives et celles relatives aux assistants de justice. Il pourra élargir les pouvoirs d’instruction du juge administratif pour faciliter la mise en état des affaires et modifier la procédure applicable au référé fiscal.

Un projet de loi de ratification est déposé devant le Parlement au plus tard le dernier jour du troisième mois suivant la publication de l’ordonnance.

32. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:22 par Terence

Joie d'accueillir une nouvelle consoeur :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/06/24/01011-20090624FILWWW00336-confidentiel-dati-maintenant-avocate-.php

33. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:23 par aebischera

Splendide billet, avec ses deux chansons délicieuses et son poster central. (Green Day, quelle délicieuse surprise !) Quant à MAM, on d'ores et déjà considérer qu'elle a relevé la fonction, puisqu'elle est également Ministre d'Etat...

34. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:24 par aebischera

...on *peut* d'ores et déjà...

35. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:32 par Gaudoin

Si notre bon Maitre est intéressé, un bon pataquès juridique à démêler pour un humble mékeskidis.

une petite guerre entre l'article L267 du code électoral et l'article L265 du même code, ça vaut bien un petit billet non

;-)

http://www.rue89.com/2009/06/24/apres-la-chaussette-nouveau-pataques-electoral-a-perpignan

36. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:33 par chantal

MAM va sans doute tenter de nous mettre au pas... Mais nous y aurons gagné une femme avec un peu plus de compétences...

37. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:44 par Terence

@ Chantal # 35

Tenter de nous mettre au pas dites-vous... vous avez indéniablement un côté Guevara Marie Chantal... et Londres, pour y rejoindre le Général, c'est prévu ?

Pour être mis au pas encore faut-il ne pas déjà marcher au pas. Avocats et magistrats de 2009 sont tous des séditieux en puissance c'est bien connu...

Mettre au pas, non mais vraiment, c'est ce que j'ai lu de plus drôle de tout ce début de semaine, merci Chantal.

Toi aussi, refuse d'être mis au pas, et rejoins Chantal et les brigades rouges...

Ah j'te jure...

38. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:44 par emmapeel

Si Maître Eolas n'existait pas, il faudrait l'inventer... Tant de bonnes nouvelles cette semaine, il va neiger...

39. Le mercredi 24 juin 2009 à 10:58 par Mathaf Hacker

Et si Sarko persiste dans ses errements, que peut MAM y faire ?

40. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:05 par Veig

@Terence : il va falloir vous y faire, certains magistrats s'accrochent encore aux valeurs républicaines que le gouvernement actuel met tant d'application à démolir soigneusement, jour après jour... A moins, bien sûr, de considérer que la conduite de l'affaire Coupat (mais où est passée la présomption d'innocence ?) ne soit un modèle du genre.

41. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:08 par Petruk

@Julien 24. Je propose une minute de silence en mémoire de notre grand homme. Dans le recueillement, il sera opportun de méditer quelques sentences de ce penseur d'exception que l'on trouvera ici.

42. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:09 par Véronique

A la suite de Terence.

... Mais nous y aurons gagné une femme avec un peu plus de compétences...(Chantal - post 35)

Dans le nous de la phrase, l'expression d'un dégré zéro dans l'approche et l'analyse politiques.

La nomination d'un tel ou d'une telle pour juste permettre à quelques-uns ( une professsion, un groupe spécifique, des intérêts limités au particulier, bref la logique du clientélisme)... de gagner ou de reconquérir une forme de dû.

43. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:10 par emmapeel

Lire le Figaro.fr et mourir... Notre ex-ministre préférée va devenir... l'une de nos confrères - consoeurs en ce qui concerne mon nombril... Dans un cabinet américain, of course.

44. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:12 par marc

excellent!!

45. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:13 par nico

Chère emmapeel, Elle devient notre confrère. Quelle que soit la tendance chromosomique de votre nombril.

Confraternellement

46. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:18 par Kalibator

Pour le remplacement de Mme DATI par Mme ALIOT-MARIE,
vous savez certainement ce que vous perdez,
mais pas ce que vous allez gagner ...

De plus, arrètez de critiquer Mme DATI ,
il semblerait qu'elle va vous rejoindre :
(source AFP - FIGARO)

"CONFIDENTIEL - DATI maintenant avocate
La garde des Sceaux, qui quittera officiellement ses fonctions
ministérielles aujourd’hui, pourrait bientôt rejoindre le cabinet
d’avocats américain Willkie Farr & Gallagher, dont l’un des
associés est Maurice Lantourne.
Ce dernier, avocat de Bernard Tapie, œuvre pour l’arrivée de
la nouvelle députée européenne.
24/06/2009 | Mise à jour : 09:33"

47. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:22 par Terence

@ Veig # 39

Mais je suis un fervent républicain Veig, et je crois même pouvoir être mis dans la case avocat "pro magistrats" (si tant est que l'expression ait un sens) ; quant à l'atteinte aux valeurs républicaines, je ne vois rien qui, dans les textes mis en oeuvre par ce gouvernement, remette en cause les principes républicains, la forme républicaine du gouvernement. La laïcité positive peut-être ? Il n'a pas même été touché à la loi de 1905, et le discours au Congrès était de nature à rassurer sur ce point.

48. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:29 par PtitDino

un grand classique, après un ministre non politique (en tout cas qui agit comme tel), un ministre politique. A priori, MAM avait réussi à se faire accepter par les militaires, et ce n'était pas gagné, elle va peut-être réussir le même exploit avec les juges.

49. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:31 par Bôôh

Bonjour

Un qui ne s'en va pas a répété ce matin sur France Inter que le délit de solidarité n'existait pas, que jamais un humanitaire ou un particulier n'avait été condamné pour avoir logé, nourri ou transporté un clandestin.

50. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:41 par Lucca Clermont

Avec la nomination inaperçue de J.-M. Bockel dans les impedimenta de MAM, il va falloir créer sur ce blogue un poste d'artiste invité pour Térence.

51. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:55 par Mazarinet

Maître, Hilarant ! Un immense bravo pour le phrasé très réussi des strophes. Quant à sa remplaçante, je suis sûr que MAM va adorer le prix Busiris dans un avenir plus proche que vous n'oseriez l'imaginer, en nous assénant peut-être une "bessonade" ? Bonne journée.

52. Le mercredi 24 juin 2009 à 11:56 par Terence

@ Lucas Clermont # 49

Bockel est favorable à l'UE telle qu'elle est constituée à ce jour, ce n'est pas mon cas ; faut-il vraiment que je vous rappelle que j'ai tous les défauts du monde ?

53. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:00 par LG

En voilà une excellente nouvelle! Espérons que les relations entre auxiliaires de justice et gouvernants y gagnent. Je trouvais vraiment horripilant les méthodes à l'oeuvre, saturées de marketing communicationnel. Bien joué la relève! :-)

Un seul regret: on aura moins de prix Busiris grâce au ministère de la Justice sur ce blog.

54. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:05 par Petruk

@Véronique 41 {{... Mais nous y aurons gagné une femme avec un peu plus de compétences...(Chantal - post 35)

Dans le nous de la phrase, l'expression d'un dégré zéro dans l'approche et l'analyse politiques.

La nomination d'un tel ou d'une telle pour juste permettre à quelques-uns ( une professsion, un groupe spécifique, des intérêts limités au particulier, bref la logique du clientélisme)... de gagner ou de reconquérir une forme de dû.}}

Je ne vois pas en quoi espérer la nomination d'une personne compétente relèverai du degré zéro de l'analyse politique ou bien d'une logique de clientélisme.

A titre d'exemple, je pense que peu de gens contestent la nécessité de modifier la carte judiciaire (Je ne suis moi-même que peu ému de la disparition de mon tribunal d'instance) mais beaucoup regrettent le dogmatisme qui a régi la mise en place de la nouvelle carte. Je relève par exemple que Paris qui est le département français le plus fourni en transports collectifs ne va pas perdre ne serait-ce qu'un seul tribunal!

Alors le clientélisme..... vous ne le voyez que quand vous avez envie de le voir!

55. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:14 par Azerty

une question que je me pose depuis longtemps (... et déjà avant la petite colère de Morano) : N'avez-vous jamais craint d'être poursuivi pour crime de lèse-majesté ? Et quel risque cours-je à poster ? à vous lire ? à rire malicieusement ? En espérant que vous n'arrêterez pas pour autant.

56. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:19 par windu.2b

Dati a pris Laporte
Mais il l'a pourtant dit que c'était pas lui, le père ! N'insistez pas, maître...

57. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:20 par Amethyste

windu... toujours aussi bon sur les jeux de mots ^^

58. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:20 par adrien

Eolas sera certainement enchanté d'apprendre que Mme Dati s'apprète apparemment à prêter certainement et à revétir la robe d'avocat; elle serait bientôt un confrère!

59. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:21 par adrien

lire "prêter serment", of course

60. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:31 par mytho

je lis partout que notre ex ministre de la justice est très sollicitée par les cabinets d'avocats...pouvez vous m'expliquer?

61. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:32 par travail au mérite

Confidentiel - Dati maintenant avocate?

La garde des Sceaux, qui quittera officiellement ses fonctions ministérielles aujourd’hui, pourrait bientôt rejoindre le cabinet d’avocats américain Willkie Farr & Gallagher, dont l’un des associés est Maurice Lantourne. Ce dernier, avocat de Bernard Tapie, œuvre pour l’arrivée de la nouvelle députée européenne.

LE FIgaro 24/06/2009 | Mise à jour : 09:33

62. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:43 par Philonous

@60: Elle a sans doute une image qui peut lui servir dans certains cadres...

63. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:46 par chipster

Cher maître,

Je vous conseille la récoute du 7-10 de France Inter de ce matin à partir de 8h20.

M. Besson est revenu par au moins par 3 fois sur l'affaire du "délit de solidarité" (notamment pendant dans la revue de presse), a annoncé que le GISTI avait écrit n'importe quoi, j'en passe et des meilleures.

Le persisteetsigne-omètre a été copieusement explosé...

64. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:49 par Véronique

@ Petruk

Je veux bien admettre que j'ai extrapolé le sens de la phrase de Chantal.

J'aurais mieux compris:

... Mais la justice ou le ministère de la justice aura gagné une femme avec un peu plus de compétences...

Et puis je perçois MAM comme une femme d'appareil politique - ce qui n'est pas forcément un reproche -, conforme à un profil de carrière politique lisse et très partagé dans la classe politique dans son ensemble. Je ne suis pas certaine que ces profils soient les plus à même pour transformer les choses. Genre Elisabeth Guigou de droite.

Pour la carte judiciaire.

Pour moi, il y a eu une forme de caricature du monde de la justice dans l'opposition à la carte judiciaire. Pour des extérieurs à cet univers professionnel, en gros, le rendu était celui-ci:

Un élu local s'exprime contre la nouvelle carte. Dans la suite de l'interview, on apprend que son gendre est magistrat, son fils avocat (ou l'inverse, je ne me rappelle plus).

C'est l'image qui m'est restée et qui illustre pour moi, à tort ou à raison, l'opposition à la carte judiciaire.

Après, je veux bien aussi admettre de la précipitation et de la rigidité de la part de RD dans la décision.

Par exemple je ne comprends pas l'idée de créer physiquement des poles d'instruction, alors que NS, quelques mois plus tard, annonce la suppression du juge d'instruction.

65. Le mercredi 24 juin 2009 à 12:54 par Volcano

Bon débarras Rachida !

Voyons voir à présent ce que vaudra MAM à ce poste. Elle avait plutôt fait du bon travail à la Défense il me semble...

Sinon, aurais-je la berlue ou bien est-ce que j'entends déjà certaines personnes commencer à prendre des paris sur la date du premier Prix Busiris de MAM... ?

66. Le mercredi 24 juin 2009 à 13:25 par didier Schneider

"Un élu local s'exprime contre la nouvelle carte. Dans la suite de l'interview, on apprend que son gendre est magistrat, son fils avocat (ou l'inverse, je ne me rappelle plus)."

Ah le corporatisme. Voilà la source de tous nos ( vos ? ) maux.

Ces élus locaux ne se battent surtout pas pour défendre un service public qui menace de faire ses valises, et qui entrainera une baisse d'activité dans une petite ( quoique provinciale ) ville.

Un tribunal qui ferme, ce sont les personnels du tribunal , les avocats qui s'en vont, les secrétaires qui suivent, la brasserie du Palais qui licencie deux serveurs, les huissiers qui peuvent transférer une partie de l'activité au nouveau tribunal, d'autres commerçants et prestataires de service qui voient des clients solvables s'en aller. La taxe professionnelle qui fuit.

Laissez partir sans broncher un bureau de poste, un hôpital, une perception et une caserne, et vous obtenez un désert.

Sans doute chaque élu local possède un gendre facteur, un beau frère infirmier, une soeur agent du trésor, et une fille sergent chef.

A vous lire, je n'en doute pas.

67. Le mercredi 24 juin 2009 à 13:27 par Martin

Dire que Rachida quitte le ministère le jour de l'ouverture des soldes d'été ; il n'y a décidément pas de hasard...

68. Le mercredi 24 juin 2009 à 13:41 par Véronique

@ didier Schneider

Est-ce si idiot de comprendre dans cet interview autre chose que l'élu local

qui défend un service public qui menace de faire ses valises, et qui entrainera une baisse d'activité dans une petite ( quoique provinciale ) ville

Quand l'élu en question fonde son opposition à la carte judiciaire à peu près de cette façon, j'exagère à peine:

Vous savez, moi, je suis un homme de terrain, j'ai l'expérience de tout ça, je parle en parfaite connaissance de cause. La preuve, mon gendre est magistrat et mon fils avocat. Donc la justice et mon tribunal c'est mon rayon...et ce, depuis des générations.

69. Le mercredi 24 juin 2009 à 13:44 par Véronique

...dans cette interview...

70. Le mercredi 24 juin 2009 à 14:07 par Hélène

@Térence/52 "... je vous rappelle que j'ai tous les défauts du monde "

Vantardise ou snobisme ou besoin de se rendre intéressant ?

71. Le mercredi 24 juin 2009 à 14:12 par Pax Romana

Puisqu'on parle de ministres, avez-vous pu entendre Eric Besson sur Inter ce matin ? Vous n'avez pas encore tapé assez fort...

72. Le mercredi 24 juin 2009 à 14:43 par chantal

la dernière en date ? Rachida Dati va devenir avocat et peut être même dans un cabinet américain dont ferait partie notre Confrère Maurice LANTOURNE (selon les journalistes) ! C'est pas mignon ? La profession (au moins en France) risque de lui faire un très, très bon accueil ! LOL !

73. Le mercredi 24 juin 2009 à 14:44 par villiv

Mme Dati, avocate ? C'est possible malgré la détention d'autant de.... Busiris (prix qui, par leur complexité à les obtenir, s'apparente à des diplômes... un peu comme l'examen d'entrée à l'Ecole d'Avocat : tellement pas évident qu'on en parle comme d'un concours ;-) )

74. Le mercredi 24 juin 2009 à 14:48 par Terence

@ Hélène # 71

Ce qui me semble intéressant c'est que vous n'envisagez à aucun moment que l'on puisse cumuler snobisme, vantardise et besoin de se rendre intéressant.

Toutes les paroles sont usées, personne ne peut plus parler Qo 1, 8

75. Le mercredi 24 juin 2009 à 14:57 par laurentm

Rachida Dati: "je jure comme Avocat d'exercer mes fonctions avec dignité, confiance, indépendance, probité, humanité et sournoiserie "

76. Le mercredi 24 juin 2009 à 15:00 par Petruk

@Veronique. Je reconnais que vous n'avez pas complètement tord ;-) à propos de la réaction des élus locaux. Il est parfois nécessaire de savoir prendre des décisions difficiles. Néanmoins, à mon sens, le fait d'avoir gardé tous les tribunaux parisiens alors que Paris se traverse en moins d'une heure en vélib entame la crédibilité de la démarche.

Il est difficile de faire admettre à des élus de province que leur tribunal est déplacé à une heure de route (sans liaison par transport en commun) si dans le même temps on considère que dix minutes de transport en plus à Paris (par bus, vélib, RER, tram, métro, etc) ne sont pas admissibles....

77. Le mercredi 24 juin 2009 à 15:30 par Sursis à statuer

La nullité s'éloigne, mais l'ineffable Besson sévit toujours et persiste et signe : "le délit de solidarité n'existe pas" (ce matin sur France-Inter). Le comble : il ajoute "je ne suis pas obtus". Trop drôle.

78. Le mercredi 24 juin 2009 à 15:37 par Anne

Une p'tite chanson pour MAM?

79. Le mercredi 24 juin 2009 à 15:38 par Carolina

So long, farewell, auf wiedersehen, adieu...

80. Le mercredi 24 juin 2009 à 16:33 par Dr Tavuk

Désolée, je sors complètement du sujet, mais quelqu'un du maître des lieux ou de ses honorables confrères qui interviennent en commensaux ou comentateurs pourrait-il décrypter pour la mékeskidi que je suis les tenants et les aboutissants de l'article suivant ?

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/societe/libertes_sous_pression/20090624.OBS1743.html?idfx=RSS_notr&xtor=RSS-17

Merci d'avance !

81. Le mercredi 24 juin 2009 à 16:34 par Dr Tavuk

oups : "commentateurs"

82. Le mercredi 24 juin 2009 à 16:37 par immo bil (et bulle)

Toujours autant d'humour dans les "bons" moments...souhaitons bon vent à Rachida. Ce grand jour de solde pourrait être marqué par une virée de Mme DATY en compagnie des deux dauphines (les deux Christine Albanel et Boutin) pour un relookage avant une recherche d'emplois opportune. Il n'y a pas, en effet, que l'ex Ministre de la Justice qui soit affecté du "principe de Peter".

83. Le mercredi 24 juin 2009 à 17:01 par Petit pois sournois

@ Dr Tavuk #80

Très rapidement, car je n'ai pas le temps d'analyser vraiment cette information, et qu'il faudra qu'elle soit recoupée, cela veut dire qu'un rapport du conseil de l'Europe, établi sous la direction d'une ancienne ministre de la Justice allemande, considère comme valables tous (ou presque) les arguments que les syndicats de magistrats, dont on connaît bien sûr le corporatisme borné, avaient soulevé depuis des mois, voire des années, à l'encontre des réformes et projets de réformes du Président de la République et de la précédente Garde des Sceaux comme la suppression du juge d'instruction et l'organisation du Conseil supérieur de la magistrature.

84. Le mercredi 24 juin 2009 à 17:45 par Petit pois sournois

Notons que juste avant de prendre la porte, RD a pris le soin de signer le décret de mutation de Monsieur Robert, procureur général de Riom, mutation que celui-ci refusait. Le dernier coup de pied de .... (je n'ose en écrire plus, la garde à vue ne me tente pas, et puis ce serait mal vu dans mon entourage professionnel).

85. Le mercredi 24 juin 2009 à 17:49 par Dr Tavuk

@ Petit pois sournois

Merci. Ca ne répond pas à toutes mes questions existentielles, mais c'est un début !

86. Le mercredi 24 juin 2009 à 18:17 par seb

MAM...Vous êtes sur ? Et moi qui croyait avoir entendu "maitre Eolas"...

Dommage !!! Après les régionales peut être ?

87. Le mercredi 24 juin 2009 à 18:50 par Petit pois sournois

Bon, un peu de répit, reprenons... avec les éléments dont je peux disposer :

Lorsque notre bon Président a manifesté publiquement sa volonté de voir disparaître le juge d'instruction, source de tous les maux de la justice française, plusieurs personnes, et notamment les syndicats de magistrats, ont fait savoir qu'à leurs yeux, ce n'était pas une bonne idée et que, si elle devait cependant se réaliser, il était indispensable d'assurer l'indépendance, par rapport au pouvoir exécutif, du ministère public, c'est-à-dire des procureurs, qui serait alors à la fois partie poursuivante et directeur d'enquête. Faute de quoi, le risque était grand que toute enquête pouvant gêner le pouvoir politique et ses alliés et amis ne soit jamais lancée, ou rapidement enterrée.

Parmi les garanties d'indépendance, il y a le mode de nomination et la gestion des affaires disciplinaires. C'est pourquoi les syndicats souhaitent notamment que la nomination des procureurs suive la même procédure que celle des juges, magistrats du siège, c'est-à-dire que l'avis du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) ne puisse pas être contourné ou négligé par le Garde des Sceaux. Et ils y ajoutent que la composition du CSM soit équilibré, faisant aux représentants des magistrats une part au moins équivalente à celle des personnalités nommées par l'exécutif.

Ces observations n'ont en rien été prises en compte lors des dernières modifications des institutions, au contraire. Et, pour appuyer une réforme qui allait totalement à l'encontre de leurs observations, on a une fois de plus accusé les syndicats de magistrats de corporatisme.

Aujourd'hui, il semble que des voix extérieures viennent dire qu'ils avaient raison.

Mais quel est le poids d'un rapport émanant de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, pour nos gouvernants ? Je ne crois pas qu'il faille en espérer une réforme venant détricoter ce qui vient d'être ourdi.

Il est cependant toujours agréable de constater que l'on n'est pas seul à défendre ses idées.

88. Le mercredi 24 juin 2009 à 18:56 par Amethyste

Maitre, Avez vous un avis à cela ? http://www.pcinpact.com/actu/news/51605-hadopi-penal-suspension-peine-complementaire.htm

Merci pour vostre lumières phare :)

89. Le mercredi 24 juin 2009 à 19:17 par Dr Tavuk

@ Petit pois sournois (suite)

Merci pour la suite des explications. J'y vois un peu plus clair en dépit de ma connaissance limitée quasi-nulle du droit et des affaires juridiques ! Mais à force, je finirai par pouvoir faire semblant d'y connaître quelque chose pour briller dans les soirées mondaines que j'évite comme la peste...

90. Le mercredi 24 juin 2009 à 20:30 par Ysabeau

Le ministère de la Justice ne devrait pas échapper au prix Busiris si la nouvelle ministre continue comme à son poste précédent.

91. Le mercredi 24 juin 2009 à 22:07 par Axonn

@ Kalibator

Si Rachida devient avocate, Eolas ne cessera pas de la critiquer, au contraire : il sera fier de saisir l'occasion pour montrer que la solidarité de corps ne freine pas les critiques légitimes.

92. Le mercredi 24 juin 2009 à 22:36 par Maïpi, l'architecte maiskessidi

merci ! j'ai beaucoup apprécié ! ça fait du bien de rire au moins une fois dans la journée ;)

93. Le mercredi 24 juin 2009 à 22:56 par Tjar

J'ai tout chanté !

94. Le mercredi 24 juin 2009 à 23:23 par greg971

pour info, sachez que la poubelle jaune correspond le plus souvent dans les milieux de soin, aux Déchets d'Activités de Soin à Risque Infectieux (DASRI). Ce sont des déchets tels que les aiguilles, les déchets souillés de sang, et autres liquides biologiques ou des objets reconnaissables par le grand public générant un risque psychologique. Ces poubelles sont destinées à être incinérées.

Voila donc le sort que vous souhaitez à RD?? On lirait dans la presse "Inspirée de Jeanne d'arc, RD a péri dans un incinérateur".

95. Le mercredi 24 juin 2009 à 23:24 par rossel

Dati serait courtisée par le cabinet d’avocats américain Willkie Farr & Gallagher. Finalement pas si difficile d'être avocat...

96. Le jeudi 25 juin 2009 à 09:51 par procurette

Magnifique adaptation de "Couleur menthe à l'eau"..... j'en ai les larmes aux yeux :) Est-ce que MAM sera aussi "inspirante" que ne l'était Rachida ?

97. Le jeudi 25 juin 2009 à 11:22 par Jean Gaby

Pas très élégant comme dessin.

98. Le jeudi 25 juin 2009 à 12:08 par Régis Hulot

Suis-je bien renseigné ? MAM, nouvelle locataire de la Place Vendôme, n'a-t-elle pas été la patronne du RPR-UMP, ministre de la défense, ministre de l'intérieur (et des cultes)... A mes yeux, cela n'annonce rien de bon pour le Justice, les magistrats, les divers auxiliaires de justice, et surtout ceux qu'on appelle communément "les justiciables"...

PS Florence Rey libérée - (à lire demain matin seulement), c'est une bonne chose. Le Ciel lui accorde une vie meilleure que celle qu'elle a eu jusqu'ici.

99. Le jeudi 25 juin 2009 à 12:16 par Dadouche

@ Regis Hulot

Le meilleur service à rendre à Florence Rey ne serait-il pas, peut être, de ne pas faire un plat de cette libération et de lui laisser le bénéfice d'une certaine discrétion au moment où elle retrouve la liberté ?

100. Le vendredi 26 juin 2009 à 08:07 par Passant

Ce n'est pas pour rien que dans le privé, dans l'économie réelle, la vraie, on salue toujours ceux qui s'en vont.

Car un minimum de courtoisie impose juste de faire fi de ce qu'on pense savoir au sujet de celui qui arrive, surtout lorsqu'il vient pour "corriger quelques erreurs" (de communication, le plus souvent).

Tarnaquez vous bien !

101. Le vendredi 26 juin 2009 à 09:19 par Petit pois sournois

Petite correction à mon commentaire 84 : c'est le président de la République qui a signé le décret de nomination, et non la ministre comme je l'avais écrit par inadvertance.

Mais il apparaît, à la lecture des derniers communiqués des syndicats de magistrats, que si ce décret a pu mentionner, comme cela est indispensable, que la décision a été prise après avis du Conseil supérieur de la magistrature, c'est grâce à une mention inexacte dans un procès-verbal : lors de la séance du CSM au cours de laquelle devait être examinée la nomination de Monsieur Robert, la ministre aurait, selon plusieurs personnes présentes, dit que ce point était retiré de l'ordre du jour, donc qu'aucun avis ne serait rendu ce jour-là par le CSM sur cette nomination ; or le PV ne mentionne pas ce retrait. Et ce PV est, conformément à l'article 39 du décret n°94-199 du 9 mars 1994, arrêté par le président (de séance, en l'occurence le garde des sceaux) et contresigné par le secrétaire administratif.

Et il n'y aurait pas eu d'autre réunion du CSM comportant ce point.

Alors ?

102. Le vendredi 26 juin 2009 à 09:29 par Giudice

génial

103. Le vendredi 26 juin 2009 à 09:43 par Régis Hulot

@ Dadouche "Le meilleur service à rendre à Florence Rey ne serait-il pas, peut être, de ne pas faire un plat de cette libération et de lui laisser le bénéfice d'une certaine discrétion au moment où elle retrouve la liberté ?"

Qui a dit le contraire? Et cette libération n'est-elle pas la meilleure preuve que tous les obsédés de la chasse aux "tueurs nés" - ce fut le qualificatif dont elle fur affublée - sont de dangereux imbéciles. Florence, dont je connais l'un de ses visiteurs en prison, est une femme qui a payé sa dette, comme tout le monde, et qui a droit à sa tranquillité, et j'ai donc fait pour elle ce voeu que je réitère: Le Ciel lui accorde une vie meilleure que celle qu'elle a eu jusqu'ici.

Bien cordialement - je ne polémique pas avec vous, car j'ai de la considération pour ceux qui sont plus compétents ou mieux informés que moi, et je me borne volontiers à ce que je tente de maitriser...

RH

104. Le vendredi 26 juin 2009 à 21:53 par Lisa

@ RH

Par vos propos, vous faites preuve d'humanité et vous souhaitez la rédemption pour Florence qui n'a pas eu une belle vie...........

J'aimerais vous rejoindre en ayant une pensée commune avec vous pour les victimes. Celles qui ont perdu la vie ainsi que les familles qui portent le fardeau de l'absence.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact