Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ahhh doup doup doup doup doup doup doup

Par Gascogne


Un après midi avec Me Eolas, ça vous tente ?

C’est .

Venez nombreux !

Commentaires

1. Le lundi 30 novembre 2009 à 12:02 par princedeyassa

FOL CELUI QUI MANQUERA UN TEL RDV!

2. Le lundi 30 novembre 2009 à 12:09 par freesbee

Pendant qu’eolas se pavane, on attend toujours la suite de son billet sur la garde à vue.
Allez eolas, au charbon (ouais parce qu’internet, c’est aussi l’esclavage !).

3. Le lundi 30 novembre 2009 à 12:11 par Suricat

Oh, le bon vieux jingle pub… Combien ici l’ont vraiment vu ?
http://www.dailymotion.com/video/x1…

4. Le lundi 30 novembre 2009 à 12:56 par pablito

Faire le procès d’internet sur internet, ça ne manque pas de saveur….

5. Le lundi 30 novembre 2009 à 13:10 par mauhiz

A ce rythme, Eolas va finir en politique…

6. Le lundi 30 novembre 2009 à 13:34 par Bernard

Pour répondre à freesbee
Il était un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître…
Sur certaines portes d’entrée, en Pologne, Tchéquie, Allemagne, il était écrit “Arbeit mach frei…”

Dans un autre régime totalitaire, mais pourtant dit “démocratique”, cela s’appelait le stackanovisme…

N’oubliez pas qu’après l’effort, vient le réconfort, dont une pause (coquine ou non)… N’oublie pas que nous sommes passés au 35 heures/semaine et non jour…

J’espère ne pas avoir fait trop de fautes d’orthographe concernant les mots étrangers…

7. Le lundi 30 novembre 2009 à 13:39 par Régis Hulot

Tout cela devrait nous faire rire, mais nous n’avons pas fini d’en pleurer…

Et quand fera-t-on le procès du poignard et pas celui de l’assassin, de la voiture et pas du conducteur, du rayonnement ionisant et pas celui du nucléocrate. Ils me font bien rire, tous ces gens qui font le procès de ce “machin” qui a l’inacceptable défaut de les déposséder (si peu) de leur influence ou de leut pouvoir.

L’internet, qui permet à tout un chacun de tout dire, même des c… si cela lui plait, c’est bien et c’est sain. Maintenant, c’est à chacun de respecter les autres en se respectant soi-même…

Faites de beaux rêves.

RH.

PS Le blog d’Eolas, faut-il le supprimer parce qu’il a dit du mal des gens au pouvoir, de leurs mensonges, de leur incompétences ?

8. Le lundi 30 novembre 2009 à 13:42 par olivierm

C’est sur qu’il faut supprimer internet quand on peut lire des papiers comme celui-là :
http://www.rue89.com/derriere-le-ba…

9. Le lundi 30 novembre 2009 à 13:54 par Waza

Aujourd’hui l’information passe soit par Internet, qui est effectivement un espace de liberté qui peut donner lieu à des déviances tant il n’est (momentanément) pas contrôlé, soit par des médias généralement contrôlés par les autorités en place, qui filtrent les informations de manière à manipuler le lecteur/auditeur.
C’est bizarre que les politiciens soutiennent le second choix…

10. Le lundi 30 novembre 2009 à 14:06 par Switz

Je préfère la musique des chiffres et des lettres: palam papam pam, palam pam pam, palam pam pam, palam papam…

ou même l’émission culte des années 80, “gym tonic”: deuïe deuïe deuïe deuïe deuïe… Tout le monde connaît (surtout le générique de fin, d’ailleurs)

Pour reparler d’internet, Il paraît que M. Séguéla appelle au boycott de google. Ce mec est mégalo, ou simplement sénile?

11. Le lundi 30 novembre 2009 à 14:25 par Ysabeau

Asimov le dit très bien dans un de ses livres. Tout moyen de communication que le pouvoir ne peut pas contrôler fait peur.
Ce n’est pas pour rien que les cartes géographiques ont pendant très longtemps été du ressort des armées.

12. Le lundi 30 novembre 2009 à 14:40 par Tom

@Switz #9 : Il paraît que M. Séguéla appelle au boycott de google. Ce mec est mégalo, ou simplement sénile?

Dans le cas de Séguéla, il me semble que l’un n’exclut pas l’autre.

13. Le lundi 30 novembre 2009 à 14:41 par Carolina

J’y suis, j’ai posé une question, je ne suis pas sûre qu’elle ait été envoyée correctement car je n’ai pas eu l’occasion de mettre mon nom… Ah, Internet, quelle saleté :-)

14. Le lundi 30 novembre 2009 à 15:00 par raphaël

@ gascogne : “Ahhh doup doup doup doup doup doup doup” c’est pour la pomme d’Antenne 2 ?

15. Le lundi 30 novembre 2009 à 15:06 par autodidacte

Une parodie de procès basés sur les préjugés et sur la désinformation.. Tout ce que je puis espérer c’est que la justice ( la vraie celle des tribunaux sic ) ne fonctionne pas de cette manière…
Je constate d’ailleurs à la lecture de cet article que certains ne se gênent pas pour afficher haut et fort leur ignorance et leur mauvaise foi par l’intermédiaire d’un support qu’ils voudraient vouer à la modération voire à l’interdiction !

16. Le lundi 30 novembre 2009 à 15:31 par villiv

vite, défendez Internet afin qu’il survive, et que la barre des 12millions puisse être passée ;-)

17. Le lundi 30 novembre 2009 à 15:52 par Shikibu

Euh ? censure ou problème technique ? J’ai posé 3 fois la question de l’extra- territorialité de l’adresse IP, sans succès. Il y a un autre forum quelque part ?
Que le Yunnan soit doux au Maitre.
PS : Ah, je lis que le Maître valide les messages, le mien n’était sans doute pas intéressant.

18. Le lundi 30 novembre 2009 à 16:54 par evim

@switz:
Google dit lui-même qu’il enregistre des informations des surfs pour un but commercial. Partant de là, j’ignore ce qu’a dit Seguela, mais boycotter Google est une idée tout ce qu’il y a de plus branché, et que certains pratiquent. On trouve des tas de gens qui sont contre l’espionnage généralisé, mais utiliser Google ou Facebook est un excellent moyen de se fliquer soit-même.

19. Le lundi 30 novembre 2009 à 17:18 par Switz

@evim

totalement d’accord avec vous (et plus particulièrement au sujet de facebook). La prise de position de M. Séguéla est cocasse, car elle révèle un orgueil démesurée, comme s’il s’attribuait à lui-même la capacité de dicter leurs cours aux choses de ce monde. Xerxès qui fouette la mer pour la punir de ne pas apaiser ses flot afin de laisser le passage à ses bateaux.

20. Le lundi 30 novembre 2009 à 17:37 par M_Spock

@Switz (10) Pour reparler d’internet, Il paraît que M. Séguéla appelle au boycott de google. Ce mec est mégalo, ou simplement sénile?

Concernant Séguéla, la meilleure chose que j’ai entendu à son sujet est le réquisitoire que lui a adressé Desproges, il y a bien longtemps déjà.
“Jacques Séguéla est-il un con ? (…)Ou bien Jacques Séguéla est un con et ça m’étonnerait quand même un peu ; ou bien Jacques Séguéla n’est pas un con et ça m’étonnerait quand même beaucoup.”

21. Le lundi 30 novembre 2009 à 20:51 par Thorn

La plupart des choses qui sont reprochées à Internet auraient pu l’être exactement dans les mêmes termes à l’imprimerie lors de son invention…

22. Le lundi 30 novembre 2009 à 21:27 par Laurent

Objection votre honneur. Le témoin Nitot est en conflit d’intérrêt parce qu’une des parties lui verse son salaire.

Plus sérieusement, cher maître, est-ce que le fait d’être salarié chez quelqu’un est un obstacle à être témoin en sa faveur ? Un mékeskidi de mon ampleur se dirait que oui, ou en tout cas, ça diminue grandement la valeur du témoignage si une des parties tient financièrement le témoin. Mais qu’en est-il dans le droit ?

23. Le lundi 30 novembre 2009 à 22:10 par Holmes

“Ahhh doup doup doup doup doup doup doup”…

Connu à cette adresse :
“Vieille Maison”, place LAUSANNE -

Rangez l’angoisse et le stress de la vie quotidienne.
Rentrez dans un MONDE de sérénité, d’équilibre, sur les autoroutes de l’information…

24. Le lundi 30 novembre 2009 à 22:29 par eudes

@8 :
l’article de Rue89 que vous citez (je le redonne :
Paraplégique, il comparaît allongé devant ses juges ) est proprement incroyable.

Entre cela et dans un autre registre l’annonce par Sarkozy de la constitution de milices -il n’y a pas d’autres mot (blog de Jean-Luc Melanchon), on a vraiment l’impression d’une descente aux enfers de notre pays.

25. Le lundi 30 novembre 2009 à 22:43 par Schmorgluck

Hors sujet : quelqu’un qui saurait le contacter pourrait-il faire savoir à Jules, de Diner’s Room, que son blog débloque ? À la place des commentaires et du formulaire pour commenter, il y a un message d’erreur. Fatal error: Call to undefined function wp_ffcomments() in /home/jules/public_html/wordpress/wp-content/themes/mimbo/single.php on line 32
Son formulaire de contact étant également inutilisable, je ne peux pas passer par cette voie pour le prévenir.

26. Le lundi 30 novembre 2009 à 22:52 par sfisabbt

Hey, ce titre, c’est la musique de MTP Target!

27. Le lundi 30 novembre 2009 à 23:29 par XS

Ah doup doup c’est du vintage.
J’ai cherché une vidéo de la pomme, et je l’ai
trouvée!

Les petits hommes à chapeau bleu sont aussi là pour remplacer le marchand de sable.
Je vous parle d’un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître, bien sûr :-)

28. Le lundi 30 novembre 2009 à 23:52 par XS

Internet dépasse souvent la fiction.

Vous avez “il Diario di un avvocato”, version transalpine live de notre blog préféré.

Et Gascogne y devient “In Guascogna “, et le prix Busiris “Prezzo Busiris”!

Eolas, vous écrivez: “Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l’auteur) sans l’autorisation expresse de leur auteur est interdite.” La transcription live dans la langue de Dante, de Pavese et de Berlusconi constitue-t-elle une “reproduction”?

29. Le mardi 1 décembre 2009 à 01:11 par Schmorgluck

XS: Dans le principe, c’est effectivement une contrefaçon, d’autant plus que le texte original y est directement disponible d’un simple clic. Et sans renvoi vers la source originelle, ce qui est une violation de la Netiquette en plus de la Loi (oui, je fais partie des gens auxquels le mot “Netiquette” n’est pas inconnu - je me sens vieux, d’un coup).
Après, Eolas est libre de ce qu’il veut tolérer de l’usage non autorisé de ses écrits. Ceci dit sous réserve qu’il ne l’ait pas, en fait, autorisé, mais nous manquons d’informations à ce sujet.

Je vais encore faire un hors-sujet, mais j’aime beaucoup le fait que ce blog, désormais, force les commentateurs à passer par une prévisualisation. Plus précisément, je préfère y être forcé que ne pas en avoir la possibilité. Qu’est-ce que ça peut bien dire au sujet de mon rapport à la liberté ? Peut-on établir un parallèle entre cette question et la question hautement débattue de la couverture santé aux USA ?
Je crois qu’il est temps que j’aille dormir…

30. Le mardi 1 décembre 2009 à 07:25 par gabuzomeu

@ XS :
Je ne sais pas ce qu’il en est la validité juridique du site italien où de ses manquements à la Netiquette (moi aussi je connais ce mot.. ça ne rajeunit pas effectivement), mais je trouve tout-à-fait heureux que le lectorat transalpin ait accès au verbe Eoalisien qui fait tant de bien et remet tant de pendules à l’heure!
J’espère somme toute que cela se fait dans la légalité, ce serait un comble.

Par d’ailleurs, petite question: connaissant quelques gens de loi et étudiants du domaine qui ne parlent qu’anglais et qui sont désormais tout à fait curieux de lire cet Eolas que je leur vante régulièrement, je me demandais s’il existait une version anglaise de notre blog préféré?? Ou bien encore si quelqu’un ici connaissait des sites/blogs équivalents s’exprimant dans la langue de Shakespeare ?..
Merci!

31. Le mardi 1 décembre 2009 à 07:38 par gabuzomeu

CORRECTION!
(toujours à XS, 28)
Finalement je viens de me rendre compte qu’il ne s’agit pas vraiment d’un site refait en italien mais d’une translation automatique du blog de Maire Eolas !..
En fait, en haut à droite du titre se trouve un menu déroulant qui offre pléthore d’autres langues dans lesquelles traduire le même blog !
Je viens de tenter l’expérience en chinois que je ne lis pas, c’est amusant. On notera que “shadoks” ne se traduit pas.
Donc bon, il ne s’agit “que” d’une traduction automatique avec toutes les limitations que l’ont sait…
Je suis curieux de connaitre la réaction du maître de ces lieux…

Ma question demeure donc quant à l’existence d’un site sérieux en anglais comparable au blog original d’Eolas.
Merci, encore.

32. Le mardi 1 décembre 2009 à 08:30 par geka

On notera tout de meme que certains, proches politiquement de notre cher president, s’en prennent au “populisme” d’internet. Pourtant le populisme quand il s’agit de gagner les voies des electeurs de l’extreme-droite, ca n’a pas l’air de les deranger plus que cela…

Il est d’ailleurs vrai qu’internet c’est effectivement populiste… Il suffit de faire preuve de bon sens… il n’y a qu’a voir les commentaires sur les “articles”/depeches de actu.voila.fr … Quel plaisir de lire que “FierteNacionale51” pense que “Ca c enkor les arabe” (j’exagere a peine l’orthographe).
Je me demande quel est l’interet d’un tel site de laisser tout un chacun faire des commentaires totalement anonymes, sans grande moderation (en gros ils ne font rien si on ne les previent pas)… si c’est ca le web 2.0, alors en effet il perd de sa credibilite. C’est peut-etre le but recherche?

Une chose m’amuse. Cette charge qui montre l’internet comme un repaire de pedophiles echangeant des videos de films de Luc Besson est tout de meme vieille comme… internet justement. Je me souviens d’un article dans Le Figaro (journal progressiste comme chacun le sait) datant d’il y a deja 10 ans et qui abondait en ce sens. Ca ne les empeche pas d’avoir un site…

Amusant de voir le conseiller du president parler de “tout devient transparent, c’est horrible” quand la personne qu’il conseille pense que “si on n’a rien a cacher, on n’a rien a craindre”.

Il faudrait que M. Lefebvre face aussi ses devoirs. Quand il parle de “sites internationaux ou l’ont peut voir des choses horribles qui menent au suicide” et la son delire sur les cas que “l’on evoque dans les journaux” (il ne faut pas lire seulement le Nouveau Detective…)… il faudrait peut-etre avant de dire de telles aneries se renseigner un peu… les sites comme CyberSitter, Net-Nanny, etc etc sont la pour eviter ce genre de choses… et ce sont ces sites “internationaux” qui les ont mis en place… notamment les sites pornographiques.

Ah qu’ils sont beaux nos cuistres de la “pensee”… (je ris toujours autant en lisant le mot “philosophe” place a cote du nom de BHL ou de Finkielkraut). Il faudrait leur rappeler a tous que lorsqu’ils s’ebahissaient de la merveille internet/liberte pendant les emeutes en Iran… la liberte de parole, ca n’est pas seulement chez les autres que c’est utilisable…

33. Le mardi 1 décembre 2009 à 08:40 par freesbee

Tiens, question de varier.
C’est bien aujourd’hui, le plan B qui n’existait pas est entré en vigueur.
5 ans, pour un plan qui n’aurait pas existé, cela a été bien vite : action-réaction.

Eolas:
Les nonistes vont être assez susceptibles aujourd’hui (j’entends plus que d’habitude) pour que vous ne leur voliez pas leur plan B. Le fait qu’il a fallu 5 ans pour remplacer le TCE montre bien que le plan B n’existait pas. Il suffisait de savoir que les nonistes affirmaient son existence pour savoir qu’il n’existait pas, cela dit.

34. Le mardi 1 décembre 2009 à 09:05 par Morgan Kane

Le net est effectivement un instrument qui n’est aps, par lui même responsable de l’ usage que les utilisateurs en font.

Il présente deux caractéristiques par rapport aux autres medias:

- La source est de fait inconnue d’où une irresponsabilité. Si un journal publie une information diffamatoire, si un individu insulte publiqument une autre personne, il y a identification possible ddes auteurs, donc possibilité de mettre en cause leur responsabilitié. sur le net, l’ irresponsabilité peut conduire à des dérives.

-un principe d’équivalence : la théorie fumeuse et bidon ( il n’ y a pas eu d’attenta le 11 Septembre ) est msie sur le même plan que la théorie sérieuse et étayée, avec le même niveau de crédibilité.

Pire encore, la théorie fumeuse attirant plus les internautes que la théorie scientifiquement étayée, sera plus recherchée donc plus mise en valeur par les moteurs de recherche et de fait, y gagnera en fausse crédibilité.

35. Le mardi 1 décembre 2009 à 09:53 par Ysabeau

Morgan Kane

La source est de fait inconnue d’où une irresponsabilité.
sur le net, l’ irresponsabilité peut conduire à des dérives.
Mais non seulement la source n’est pas inconnue puisqu’on peut très facilement, le plus souvent, remonter à l’émetteur, mais, il serait bon une bonne fois pour toute de s’accrocher quelque part dans le cerveau le fait que sur le net, comme n’importe où ailleurs ou dans n’importe quelle condition, on est responsable de ses actes et de ses paroles. Le fait d’écrire avec un pseudonyme n’est qu’un anonymat relatif très facile à percer. Ce sont les imbéciles qui se croient tout permis parce qu’ils se pensent anonymes.

la théorie fumeuse et bidon ( il n’ y a pas eu d’attenta le 11 Septembre ) est msie sur le même plan que la théorie sérieuse et étayée, avec le même niveau de crédibilité.

Absolument, pas ! Ce n’est pas parce qu’une théorie fumeuse fait l’objet d’une communication extrêmement répandue qu’elle gagne en crédibilité même si elle est mise sur le même plan que des informations plus scientifiques. Tout moyen de communication, que ce soit la parole en face à face, la télévision, les média écrits, internet, la radio etc. demande à ses interlocuteurs d’exercer les mêmes capacités de réflexion, ni plus ni moins. Internet permet d’accéder à plus d’informations et donc de se faire une meilleure idée au contraire…

la théorie fumeuse attirant plus les internautes que la théorie scientifiquement étayée, sera plus recherchée donc plus mise en valeur par les moteurs de recherche et de fait, y gagnera en fausse crédibilité.

Ce n’est pas parce qu’un résultat figure en haut de la page de résultats d’un moteur de recherche qu’il est plus valable que les autres (rarement d’ailleurs ai-je constaté) et les moteurs de recherche ne délivrent aucun certificat de crédibilité. Ils essaient juste de délivrer des résultats qui semblent le mieux coller avec les termes de la recherche. Mais la popularité d’une page internet n’est en aucun cas un signe de valeur de son contenu, pas plus hélas, que la popularité de certaines personnes dans le show-business par exemple.

C’est tout de même consternant et grave d’en être encore là aujourd’hui.

36. Le mardi 1 décembre 2009 à 10:11 par jim

Maître Eolas, voici pourquoi vous devez remettre à Ségolène Royal un prix Busiris .
Ne pas le faire serait incompréhensible tant éthiquement que juridiquement, ou alors il faudrait en déduire que vous seriez aussi malhonnête intellectuellement que les bouffons médiatiques qu’à juste titre vous dénoncez .

http://bernardhanse.canalblog.com/

-En 1997 Royal ministre déléguée aux affaires scolaires estimait avoir eu de la “chance ” d’avoir une affaire de pédophilie dans sa circonscription.vidéo
-Prenant en charge son ministère le 4 juin 1997: elle annonce “éradiquer la pédophilie” dans l’EN, ou dit elle: 10% des pédophiles y seraient nichés!!!
En fait le chiffre est de 2.58% et cela pour toute violence confondue( gifle).
Selon le rapport de l’ODAS (Observatoire national de l’action sociale, à Paris) montraient en effet que, sur 65.000 enfants en danger en France au cours de l’année 1995, les auteurs de sévices (violences physiques, abus sexuels, négligences lourdes et cruauté mentale) étaient essentiellement de la proche famille (ODAS, 1996,2001). Les professionnels, eux (Enseignant, magistrat, médecin, psychologue… ne représentaient que 2,58% de l’ensemble et encore pour violence par forcément à caractère sexuel ; cela peut être une plainte pour une gifle.
Le 10 juin 97 un enseignant Bernard est convoqué par son chef d’établissement car un élève s’est plaint par l’ intermédiaire de ses parents de gestes déplacés de la part de ce prof lorsqu’il était dans les vestiaires.
En fait, cet élève reconnu menteur, fabulateur par ses profs, au dossier psychiatrique lourd, en retard scolaire, voulait se venger d’un prof qui l’avait sorti manu militari et sans violence du vestiaire ou il chahutait sous le regard de ses copains.
Alors qu’ il ya un passif lourd pour l’élève, un prof irréprochable, 5 témoins qui ont bien vu qu’ il n’yavait aucune équivoque de la part du geste du prof, le chef d’établissement convoque ce 10 juin 1997 en fin de joiurnée pour lui dire qu’ il saisit la justice à son encontre pour attouchement contre mineur.
Pourquoi un tel empressement qui ne se justifiait pas d’ autant que cet élève n’est même pas un élève de Bernard.
Or on sait que ce même 10 juin que Mme Royal faisait ce même jour pour faire le point de la pédophilie et que ce même 10juin le principal Mr Pillet est resté pendu à son téléphonne. On peut penser que le sort de Bernard était déjà scellé en haut lieu.Après l’annonce de cette décision faite par Mr Pillet par l’ envoi d’ un fax au Procureur de la République, Bernard mettait fin à ces jours.
Le 8/juillet/97 le procureur de la République au vu des éléments d’instruction du dossier mettait le mineur en examen pour dénonciation mensongère( le mineur s’était rétracté de ses accusations disant :” qu’ il avait voulu se venger du prof parceque:”Je n’aime pas qu’on m’embête quand je fais des bêtises”.
Enfin les témoins qui ont vu la scène ont été interrogés et ont bien vu qu’ ils n’ y avait aucune équivoque possible.
Le 9 juillet 1997 le lendemain même, royal ne respectant pas son obligation de réserve; dans tous les grands médias elle mettait en doute le bien fondé de la décision de justice faisait fi de tout respect de la présomption d’ innocence.Royaldiffamation (video)
Elle faisait pression sur la justice par ses doutes publiques et alimentait la machine à rumeur contre Bernard Hanse et sa famille; mais plus grave elle tentait d’alimenter publiquement une thèse selon laquelle pour Royal “un enfant ne ment pas. Dont les conséquences ont été dramatiques aussi dans d’autres affaires de mineur, Outreau ayant été la démonstration finale et tragique que l’on paie toujours la bêtise du politique.

Le 17 juillet 1997 :

Lettre ouverte1 (cliquer 2x sur la page pour netteté) de la famille HANSE à S. ROYAL publiée par l’AFP(15h26). La famille exprime son indignation face à la pression qu’exerce un ministre sur une affaire instruite en justice.

Le 17 juillet au soir
S. ROYAL envoie un courrier 1 2 (cliquer 2x sur la page pour netteté) à la famille HANSE. Une lettre colportant les ragots mensongers de la famille accusatrice, qui seront tous démentis par l’instruction.

DECISION DE JUSTICE

L’extrait de l’arrêt rendu par la Cour d’appel de Reims.

Arrêt rendu par la Cour d’Appel de Reims
du 21 juin 2002
Le 21 juin 2002 la COUR d’APPEL du Tribunal des mineurs de Reims a rendu son délibéré final qui clôture définitivement cette affaire.
« Attendu que c’est à la suite de son expulsion, à l’origine d’un contact physique, peut être mal interprété, entre élève et professeur, que X à l’évidence ulcéré d’ être ainsi traité devant ses camarades, a imaginé d’accuser Bernard Hanse de s’être livré à des attouchements dont il a cru pouvoir établir l’existence, en les rapportant mensongèrement à ses condisciples afin que ces derniers puissent ultérieurement corroborer ses dires, ce qu’il se sont refusés de faire; que l’accusation portée contre le professeur apparaît ainsi dépourvue de fondement » .(extrait de l’arrêt rendu par la Cour d’Appel de Reims)

Pour ses actions:
-Condamnée pour diffamation lorsqu’elle était secrétaire d’état à l’environnement à l’égard de Mr Picard.
-Condamnée aux prudhommes par des salariés qu’elle ne payait pas.

Condamnée par la justice le 11//04/ 2008.

-Pour son action contre un honnête homme: Bernard Hanse dont elle fit tout pour salir sa mémoire lorsqu’elle était secrétaire d’état aux affaires scolaires.

Nous allons tous pouvoir lui accrocher ce 6 mai 2007 sur sa belle veste blanche la palme de l’immoralité en politique.


Gascogne :
Sous entendre dés les premières phrases par une sorte de chantage intellectuel que le Président de notre si noble académie serait malhonnête intellectuellement, pour exiger une remise de prix, est le plus sûr moyen de ne pas être entendu. Allez, au revoir…


37. Le mardi 1 décembre 2009 à 10:41 par olivierm

@eudes en 24
Quelle horreur cet internet. L’information circule et les copistes perdent leur monopole.
Les liens que vous relevez ne sont pas anonymes, d’origine assez sérieuse, et correspondent à des informations effarantes (et à recouper).
plus que l’Italie, ce que met en valeur ces deux liens serait à mes yeux une dérive à l’américaine :

  • dans le cas du paraplégique c’est du “nothing personal” et la logique est implacable,
  • et pour les milices, cela ressemble en plus populiste aux “Crime watch communities” où la population se surveille et se dénonce, cachée derrière ses fenêtres. Et ce depuis plus de 20 ans.

Ces quartiers (ou plus) se signalent par un panneau avec un oeil stylisé très 1984.
Sinon en Californie, il y a aussi le 1-800-stop-that-crime qui permet de dénoncer anonymement les véhicules qui polluent et qui fument trop.
et c’est internet qui est dangereux ….

38. Le mardi 1 décembre 2009 à 10:45 par v_atekor

freesbee: s’il y avait eu un plan B on nous aurait largement rabâché les oreille sur ses avantages comparés au plan A, par ceux qui auraient conçu.
Le seul fait de le nommer plan B sans se référer jamais au titre effectif du texte alternatif disqualifie l’argument noniste, comme d’ailleurs la majeure partie de leurs arguments et de leurs fantasmes.

39. Le mardi 1 décembre 2009 à 10:54 par ruit

Tout a fait d’accord!i n’y avait en effet pas de plan B mais plutôt un plan A’…Le Traité de Lisbonne reprend en effet une grande partie du Traité établissant une Constitution pour l’Europe.Mais comme le peuple n’avait pas bien voté puisque il n’avait pas compris quelle avancée démocratique vers une Union Politique constituait ce texte,on lui a demandé de revoter…Ah ben non même pas, autant utiliser la voie parlementaire… Mais puisque on vous dit que c’est un pas vers l’union des peuples vous n’allez pas vous plaindre quand même!

40. Le mardi 1 décembre 2009 à 11:00 par Solo

”Eolas:
Les nonistes vont être assez susceptibles aujourd’hui (j’entends plus que d’habitude) pour que vous ne leur voliez pas leur plan B. Le fait qu’il a fallu 5 ans pour remplacer le TCE montre bien que le plan B n’existait pas. Il suffisait de savoir que les nonistes affirmaient son existence pour savoir qu’il n’existait pas, cela dit.”

L’affirmation qu’il n’y avait “pas de plan B” était un des arguments des ouistes. Dommage.

38 : Le seul fait de le nommer plan B sans se référer jamais au titre effectif du texte alternatif disqualifie l’argument noniste, comme d’ailleurs la majeure partie de leurs arguments et de leurs fantasmes.

Le rejet du TCE par la majorité des votants a été un canular monté par les forces obscures ? Votre prose est du mou pour chat handicapé.

41. Le mardi 1 décembre 2009 à 11:06 par Solo

@37 : Ces quartiers (ou plus) se signalent par un panneau avec un oeil stylisé très 1984.

Tenez, petit clin d’oeil à 1984 certainement, cette semaine, de lundi à vendredi, c’est la semaine de la hai.. de la halde.
Exactement, la semaine de l’égalité en île-de-france.

A bientôt camarade, vive l’Europe et vive Van Rompuy. La suite sur vos télécrans qui vous promettent des lendemains qui chantent.

42. Le mardi 1 décembre 2009 à 11:44 par Pax Romana

Il n’y a pas de plan B, c’est tout juste un plan A-.

43. Le mardi 1 décembre 2009 à 12:09 par La Sasson

Lu dans l’article du Nouvel Obs cité par Gascogne : Parlant de son livre d’échange avec l’écrivain Michel Houellebecq, “Ennemis publics”, BHL a constaté : “Le livre a reçu un bon accueil en presse mais a été brisé en 24 heures par les blogs.”
Hi hi hi, comme si seul l’internet et ses blogs pouvaient brisés une œuvre majeure (forcément majeure) de BHL !!
C’était quoi déjà son film dézingué par l’internet ?? meuh non c’était en 1997 et les blogs n’existaient pas encore .. c’est ballot.

44. Le mardi 1 décembre 2009 à 12:23 par Leslie

La parole permet également toutes les déviances d’Internet ! Interdisons la parole !

Ah ? D’autres que moi y ont songé ? Mince alors !

45. Le mardi 1 décembre 2009 à 12:46 par olivierm

@Solo
j’ai du mal à comprendre vos remarques, camarade.
Quels rapports avec l’Europe, cette semaine etc… ?
Cordialement

46. Le mardi 1 décembre 2009 à 13:26 par m.anuel

Solo doit tenter de faire sortir le maître de sa tanière en agitant naïvement la muleta noniste, ce qui probablement ne provoque d’autre réaction qu’un haussement d’épaule distrait.

47. Le mardi 1 décembre 2009 à 13:57 par Solo

Je rappelle quand même que le non l’avait emporté. On aurait tendance à l’oublier, à vous lire. Cachez ce vote que je ne saurais voir, vous faites de beaux démocrates à la soviétique quand même. Vous (les ouistes, les pro-invasion, les séguélistes, les citoyensdumonde, les humanistes en pantoufles) êtes de plus en plus éloignés des aspirations des européens sans même vous en rendre compte (ou alors si vous vous en rendez compte ça relève de la maladie mentale).

Aux prochaines présidentielles, si le résultat ne plaît pas aux francs-macs, on revotera ?

olivierm : vous parliez de 1984, cette semaine m’y fait penser. Quant au rapport avec l’Europe et avec ce blog, et la remarque amusée du maître des lieux plus haut sous un commentaire, il est censuré. Il est évident, je veux dire.

Sarkozy et les zélites aussi haussent les épaules. Pour l’instant.

48. Le mardi 1 décembre 2009 à 14:37 par Laurent

@gabuzomeu

Finalement je viens de me rendre compte qu’il ne s’agit pas vraiment d’un site refait en italien mais d’une translation automatique du blog de Maire Eolas !..

Moi aussi, je connais le mot “nétiquette”, mais le mot “translation”, dans cette phrase, je ne le connais pas ;)
Sans doute es-tu anglophone; en fait translation-translation est un faux ami entre le français et l’anglais. En français, le fait de passer d’une langue à une autre est une *traduction*. En français mot “translation” est réservé à l’opération mathématique qui consiste à bouger d’un point à un autre en ligne droite.

Mes deux cents ;)
Laurent

49. Le mardi 1 décembre 2009 à 15:04 par hibou

Premier jour de l’entree effective de la Charte des droits fondamentaux !!

Article 11 Liberté d’expression et d’information

1. Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontières.

2. La liberté des médias et leur pluralisme sont respectés.

50. Le mardi 1 décembre 2009 à 16:32 par Holmes

suite…
sur les autoroutes de l’information,”Juste après” avoir fait “Le plein de super”.

51. Le mardi 1 décembre 2009 à 17:04 par Petruk

mode HS on/ Je me demandais si le maitre des lieux ou l’un de ses invités ferais un billet sur la possibilité ou non de légiférer sur les minarets. Y a t’il un billet en préparation?

52. Le mardi 1 décembre 2009 à 17:10 par El Re

Je suggère un nouvel encadrement “management” des procureurs de la république:

- la peine demandé par le procureur est suivi par le juge mais le prévenu est par la suite innocenté: le procureur a tellement bien plaidé qu’il a envoyé en prison un innocent, il a droit à une prime;
- le prévenu est innocenté, le procureur est jugé à son tour pour sa plaidoirie désastreuse par le prévenu;
- le prévenu est condamné à moins que ce que demandait le procureur, il peut soi partir libre, soit effectuer sa peine de prison auquel cas le procureur effectue la différence.

53. Le mardi 1 décembre 2009 à 20:04 par jalmad

@Petruck 51 :
un billet sur la possibilité d’interdire les minarets, je sais pas, mais un nouveau busiris, probablement pour son ministre préféré
http://www.lemonde.fr/societe/artic…

54. Le mardi 1 décembre 2009 à 20:58 par jojo

@El Re

ou l’election des procureurs comme aux Etats-Unis avec obligation pour le procureur de jurer de proteger la Convention europeene des Droits de l’Homme.

Allez Me Eolas, on attends tous votre 2nd billet sur la garde a vue!!!

:)

55. Le mardi 1 décembre 2009 à 22:03 par Axonn

@Petruck 51 :

Allez voir sur Diner’s room, ce boulot a été fait, assez bien.

56. Le mardi 1 décembre 2009 à 22:50 par Coralie

Pour compléter l’instruction d’internet à laquelle a participé Me Eolas, et pour tous ceux qui s’intéressent à l’éthique de la société de l’information et à la façon dont les technologies de l’information bouleversent l’espace public et la politique je conseille la lecture de Voir et pouvoir: qui nous surveille ? de Jean-Gabriel Ganascia, qui vient de paraître, aux Editions du Pommier (ceci n’est pas une pub: je n’ai rien à voir, ni avec l’auteur, ni avec l’éditeur). L’auteur est professeur d’intelligence artificielle et philosophe.

57. Le mercredi 2 décembre 2009 à 00:25 par jean

La Sasson, en 43, vous m’avez devancé sur BHL. “Le livre a reçu un bon accueil en presse mais…”. Quel auteur dramatique après un four disait “Nous aurons toujours la claque, mais tant qu’il y aura un cochon de payant dans la salle, nous ne serons sûrs de rien” ?
Selon Jourde, BHL, capable de jouer le nigaud et le cynique en même temps, est un de nos derniers grands comiques. Cela se confirme.

58. Le mercredi 2 décembre 2009 à 07:41 par DM

Exemple amusant de critique médiatique d’Internet:
http://compteurdedit.over-blog.com/…

Ou: quand un journal s’offusque d’une fausse information qui circule… dont la source est son propre site Web.

@jean: En ce qui concerne BHL, je vous conseille les essais de Jacques Bouveresse sur la philosophie française depuis les années 1960.

59. Le mercredi 2 décembre 2009 à 07:50 par gabuzomeu

@ Laurent (48)

Merci de la correction.
Pour quelqu’un qui ne “connaît pas le mot translation” il semble que vous maîtrisiez pourtant bien son/ses sens !
Blague à part, je venais de me rendre compte de mon erreur en me relisant aujourd’hui, mea culpa.
Effectivement je traîne en milieu anglo-saxon, aux États-Unis d’Amérique, en ce moment, ceci expliquant cela. Et dire que j’avais quand même réussi à écrire “traduction” dans le même commentaire…
(cela étant dit, le type de traductions approximatives que proposent les traducteurs automatiques me font quelques fois penser à de simples “translations” justement, des décallages d’un champ lexical vers un autre, mot à mot.. mais c’est une autre histoire)

Pas de réactions du maître des lieux quant à ce site d’ailleurs ?
Non ?
bon.

60. Le mercredi 2 décembre 2009 à 10:03 par Petit pois sournois

@ Petruk (51) et Axonn (55)

L’analyse faite sur Diner’s room est intéressante, mais surtout du point de vue suisse en posant cette question : peut-il être fait échec à l’interdiction de construction des minarets qui vient d’être incluse dans la constitution suisse en faisant appel aux règles de droit internationales ?

Par contre, elle ne dit rien sur l’incongruité de l’extension à la France du débat sur une interdiction générale de la construction de minarets, qui me paraît totalement impossible en raison des règles juridiques françaises, notamment du protocole de la constitution de 1958 qui protège le droit de propriété. En revanche, demeure posée la question des réglementations locales d’urbanismes, et des moyens d’empêcher qu’elles ne soient utilisées pour restreindre certaines libertés, notamment religieuse.

A quand votre billet, Maître ?

61. Le mercredi 2 décembre 2009 à 10:06 par patrons-voyous

à JIM, 36

Pour ses actions:
-Condamnée pour diffamation lorsqu’elle était secrétaire d’état à l’environnement à l’égard de Mr Picard.
-Condamnée aux prudhommes par des salariés qu’elle ne payait pas.

Vrai. Même qu’elle a reçu, non pas un prix busiris, mais le titre tant envié de Rapetou-en-chef du mois de novembre. L’arrêt de cour d’appel est en ligne ici : http://patrons-voyous.fr

62. Le mercredi 2 décembre 2009 à 10:33 par nox

cher Maitre,

bonjour, et tout d’abord, mes excuses pour linker un article externe.

Mais, sauf votre respect, internet, c’est vraiment dégeux, et c’est le chantre du racisme. Le site de notre Grand Ministre de l’Afghanistan libre ne serait il pas propice à justifier la nécessaire LOPSI II, voire Hadopi III l’oeil du tigre ??(parceque bon, c’est un peu de la contrefaçon des créations de tonton Brice, dont les blagues sur les auvergnats sont elles aussi véhiculées par cette salo###rie de réseau.)

Je me demande d’ailleurs si en référé on ne pourrait pas avoir une coupure de ce site et engager la responsabilité éditoriale du dir pub ?

63. Le mercredi 2 décembre 2009 à 10:34 par nox

oups, désolé, j’e crois que l’affichage du lien n’a pas fonctionné:

http://www.lepost.fr/article/2009/1…

64. Le mercredi 2 décembre 2009 à 10:56 par Ez

Il me semble que la version in extenso de l’argument noniste était : “votez non, il en sortira alors un plan B plus social, avec plus de droits fondamentaux et de protection des faibles”.

J’ai beau ouvrir grand les yeux, je le cherche encore…

65. Le mercredi 2 décembre 2009 à 11:14 par Switz

@Petit pois sournois (#60)

Afin de proscrire certains appendices architecturaux à caractère islamique dans les réglementations d’urbanisme, le moyen le moins contestable pourrait être de prescrire une hauteur maximale de construction telle qu’aucun beffroi, clocher ou tour ne pourraient être admissibles dans les faits. C’est parfaitement licite. Aux élus de prendre leurs responsabilités par la suite, si des maîtres d’ouvrage d’un projet de mosquée leur demandent une modification locale du PLU afin de lever les prescriptions qui restreignent leurs volontés architecturales.

66. Le mercredi 2 décembre 2009 à 11:34 par Petit pois sournois

@ Switz

Du détournement du droit pour atteindre des buts non avouables car contraires à la loi. Félicitations !

De plus, c’est totalement inapplicable dans les grandes agglomérations qui ne peuvent restreindre la hauteur de construction en-dessous de 20/25 mètres sans empêcher le plus grand nombre des programmes de construction, alors qu’il est reconnu que l’on manque de logements.

67. Le mercredi 2 décembre 2009 à 12:10 par Switz

@Petit pois sournois

Oui, cela peut être du détournement de droit si on tire à l’excès cette hypothèse. Je tentais une démarche d’introspection de l’élu qui a des souhaits non avouables, sans moi-même adhérer à cette attitude.

Il n’est par contre pas inutile de rappeler que les PLU visent à préserver l’homogénéité et la cohérence du tissu bâti. Cela peut désarmer les craintes de beaucoup “d’auvergnats”, qui sursautent en entendant parler d’un projet de mosquée dans leur quartier, car ils se représentent l’image effroyable d’une flèche élancée et conquérante, semblable au clocher de la cathédrale de Strasbourg par ses dimensions, et craignent la perspective d’un minaret truffé de hauts-parleurs (alors qu’il n’y a pas d’appels publics à la prière en Europe, et qu’il n’y en aura jamais)

68. Le mercredi 2 décembre 2009 à 14:30 par Solo

Et l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne hier ?
Et Van Rompuy, et la baronne Ashton ? Pas de musique de chambre sur fond de bannière étoilée triomphante ? Pourtant personne ne les connaît, ce serait instructif. Les ouistes sont vraiment magnanimes.

67 : et craignent la perspective d’un minaret truffé de hauts-parleurs (alors qu’il n’y a pas d’appels publics à la prière en Europe, et qu’il n’y en aura jamais)

Si, en plein coeur de Paris.
http://www.ripostelaique.com/Dix-ha…
Regardez les vidéos, les rues barrées, les prières sur la voie publique. Enfin, regardez si vous avez envie de voir.

69. Le mercredi 2 décembre 2009 à 14:33 par rathol

Gascogne, en robe de magistrat avec un chapeau et des bottes de mousquetaire poursuit une rapière à la main un Troll qui s'enfuit effrayé ; Un texte 'Commentaire modéré par troll détector(tm)' surplombe l'image.

70. Le mercredi 2 décembre 2009 à 15:04 par Petit pois sournois

Troll detector serait-il tombé en catalepsie, pour laisser subsister plus de quelques minutes ce genre d’intervention nauséabonde (Rathol en 69) ?


Gascogne :
Je suis un peu débordé à la perm’, et comme je suis un garçon qui manque de confiance en lui, j’ai embauché au noir trolldétector pour me seconder dans mes renouvellements de GAV. Promis, il rentre à la niche…

71. Le mercredi 2 décembre 2009 à 17:32 par Petruk

@Solo 68
Bof. Je connais bien le quartier et je vous invite à aller vous rendre compte par vous même. Le son des hauts-parleurs est très faible, bien inférieur à celui de certains artistes du métro. Vous sous-entendez que tout le quartier est sonorisé alors que le son est tellement faible qu’on entends pas grand chose même en étant à coté.

Il y a une sorte de service d’ordre qui empêche les gens d’occuper la piste cyclable et qui veille à ce qu’une bande de trottoir reste libre pour l’accès aux immeubles. Enfin la police passe très souvent dans ce quartier et veille au maintien de la circulation.

Beaucoup de bruit pour pas grand chose donc!

Mais le plaisir de râler, cela ne se refuse pas. Si ces gens priaient dans des parkings souterrains, vous parleriez d’islam des caves….et quand ils auront assez de fonds pour agrandir leur mosquée vous hurlerez à l’islamisation rampante….Je vous laisse à vos indignations.

72. Le mercredi 2 décembre 2009 à 18:14 par Petit pois sournois

@ Petruk (71)

Donc vous confirmez qu’il y a bien régulièrement dans un quartier de Paris une manifestation cultuelle sur la voie publique, tout en ajoutant que la gêne qu’elle pourrait causer aux autres usagers de l’espace commun serait réduite autant que faire se peut par ses organisateurs.

Je ne suis pas très compétent en droit public (sinon j’aurais sans doute choisi de devenir un petit pois d’en face), et mes études sont assez loin, mais il me semble que toute manifestation sur la voie publique est soumise à autorisation préalable du maire, qui est chargé de la police administrative dans sa commune (avec, je crois, un régime particulier pour Paris où ce genre d’autorisation relèverait du Préfet de Police, non ?). Dans le cas dont vous parlez, quelqu’un sait-il si une telle autorisation a été accordée, et par qui ? Et si elle n’a pas été demandée, pourquoi les forces de police ne font-elles pas respecter la réglementation ?

Il me semble me souvenir qu’encore au début des années soixante, toute procession de paroissiens sur la voie publique était conditionnée par une telle autorisation et que dans ma commune alors dirigée par des socialistes cette autorisation n’était jamais donnée, ce qui obligeait les processions à tourner en rond dans la cour de l’église.

73. Le mercredi 2 décembre 2009 à 18:46 par Petruk

que dans ma commune alors dirigée par des socialistes cette autorisation n’était jamais donnée, ce qui obligeait les processions à tourner en rond dans la cour de l’église

C’est un peu ce qu’ils font, sauf qu’ils ne tournent pas… Ils prient autour de la mosquée parce qu’elle est trop petite pour tous les accueillir.

En ce qui concerne l’autorisation préfectorale, je n’ai aucune info sur cette question mais en ces temps très procéduriers, je ne doute pas qu’ils aient le visa requis. Si tel n’était pas le cas, les amis de Solo auraient certainement chargé sabre au clair.

74. Le mercredi 2 décembre 2009 à 18:59 par jim

Bonsoir Gascogne,
Vous dites : ‘Sous entendre dés les premières phrases par une sorte de chantage intellectuel que le Président de notre si noble académie serait malhonnête intellectuellement, pour exiger une remise de prix, est le plus sûr moyen de ne pas être entendu. Allez, au revoir…’
Cette ‘si noble académie’ prétend à plus d’érudition juridique que l’expression ‘sorte de chantage intellectuel’ .
Ce qui distingue ce blog par rapport à d’autres, c’est l’expertise juridique .
Votre réponse ne donne aucun argument juridique !
A ‘sorte de chantage intellectuel’, mauvaise foi ;)
Je ne fais aucun chantage, comme je crédite Maïtre Eolas d’une grande expertise juridique et d’une grande connaissance des dossiers, je doute qu’il ne connaisse l’affaire Bernard Hanse, où la secrétaire d’Etat Ségolène Royal n’a pas respecté le droit, et encore moins l’éthique, trahissant sa nature d’opportuniste prête à tout, même à l’ignoble, or si Maître Eolas connait l’affaire et n’a pas remis à Ségolène Royal un prix Busiris, c’est qu’il est malhonnête intellectuellement .
Le lien, le voilà .
Je n’ai pas la prétention à être entendu, j’ai cherché à provoquer une réponse, réponse qui n’est pas à porter au crédit d’une autoproclamée ‘noble académie’ .
Une réponse pleine de suffisance, avec un ‘au revoir’ giscardien, sans explication juridique sur la recevabilité de la proposition pour le prix Busiris .
Bonne soirée !

75. Le mercredi 2 décembre 2009 à 19:01 par jim

Plutôt que blog, je dirais journal .
Quant à l’affaire Bernard Hanse, le texte envoyé en commentaire précédemment est un copié-collé du texte apparaissant à partir du lien internet signalé, les erreurs d’orthographe, etc, sont involontaires .

76. Le mercredi 2 décembre 2009 à 20:26 par Giudice

mais où est passé Sub Lege Libertas??

77. Le mercredi 2 décembre 2009 à 21:27 par olivierm

Pour en revenir à Internet, il faut l’interdire sinon nous pouvons regarder des clips comme celui-ci.
Oser ridiculiser la justice canadienne, quelle honte, quelle honte.
Vraiment Internet ouvre la porte à toutes les déviances !!!!

78. Le mercredi 2 décembre 2009 à 23:17 par AdminDeRien

Je viens de vous lire dans “Internet en procès : la vie privée” et regrette d’avoir manqué ce rendez-vous.
Vous dites : Le problème est qu’un logiciel comme Windows par exemple permet à tout le monde d’utiliser internet, un réseau qui à l’origine a été imaginé par des spécialistes.
Arrrrrgh ! Windows n’est pas un logiciel, c’est le un système d’exploitation
Sans doute vouliez-vous parler du navigateur internet (ie pour micro$oft, ou autres) ou peut être de l’ordinateur personnel en général.
le syndrome Albanel peut être…

79. Le jeudi 3 décembre 2009 à 00:08 par jean

Pour DM, en 58. Merci pour Bouveresse, on ne le lui dira jamais assez. Le problème est que
1) Lui, et d’autres, peuvent parler, on ne les entend, au mieux, que comme des envieux (hélas),
2) Beaucoup pensent comme eux (heureusement), mais ne peuvent guère se faire entendre,
3) BHL, et d’autres, sont des objets en vitrine facilement remplaçables,
4) Il ne suffit pas de changer le disque, il faudrait supprimer le gramophone (casser la vitrine) et c’est beaucoup plus difficile.

Bon, il y a encore des honnêtes gens et vous le prouvez ; buvons un verre en leur honneur !

Cordialement,

Jean

80. Le jeudi 3 décembre 2009 à 00:49 par XS

@Maitre Eolas
@Gascogne
@Dadouche

Je me permets de vous signaler l’intervention suivante et de la proposer au Prix Busiris dans la catégorie “Fiscalité / Budget de l’Etat”.
Cela permettra à Gascogne de travailler la fiscalité et les équilibres budgétaires, je sais qu’il adore.

A ce sujet, sur l’affaire du loyer de 484000€ des locaux de la Hadopi, comme ces 7 messieurs ont le statut de magistrat, ne pourraient-ils par être convoqués par le CSM pour s’expliquer du dommage qu’ils créent à l’image de leur nouveau statut (i.e. de magistrat)? Et que fait le Syndicat de la Magistrature?
Il y a là au moins de quoi financer 5 ou 6 greffiers, annuellement.

81. Le jeudi 3 décembre 2009 à 01:08 par Porfi

La leçon, ici, c’est la capacité qu’ont les gens à tenir des discours odieux avec le plus parfait détachement. J’ai beaucoup aimé la question concernant le projet de divorce devant les notaires. Notamment la phrase “Vous qui êtes branché internet, êtes-vous aussi corporatiste ou pensez-vous que votre métier doit évoluer?” qui vaut son pesant de cacahuètes de muflerie et d’ignorance.
Sur quoi la réponse du maître de ces lieux est un morceau d’anthologie égal à la phrase de Desproges concernant Séguéla.

Accessoirement, concernant le commentaire précédant celui qui a activé Troll Detector, je suis allé voir et je n’ai pas été déçu.
Je passe sur l’usurpation de la démarche laïque et égalitaire qu’on trouve sur ce site car les faux-nez sont une pratique courante des courants politiques marginaux.
Mais j’ai relevé la phrase:
“Voici donc une zone de Paris dans laquelle il est impossible à tout habitant et à tout passant d’échapper au prêche d’un imam”.
On sent une telle détestation chez le rédacteur de ces propos que, tout d’un coup, toute la construction respectable, basée sur la bonne foi d’un citoyen ordinaire auquel nous serions sensés nous identifier, laisse la place au phantasme de la contamination, de la souillure: on n’évite pas le prêche, on y échappe.
Et là, le citoyen, il n’est plus ordinaire du tout. Il se distingue par une souffrance viscérale, une peur maladive qui transforment les (maladroites) références à l’ordre public en un prétexte.
On sent, dans ces réactions, une sourde pathologie qui palpite. Et si ce type de phantasme en est le matériau de construction, j’ai l’impression que c’est parce qu’elle-même ne fonctionne jamais aussi bien que sur le mode de la contagion.

Pour finir, hommage encore à Eolas pour l’art consommé de pousser les feux en évoquant le plan B. S’il arrive à éviter la politique, une chaire l’attend au Collège de France pour sa contribution à l’étude des modes d’expression publique sur les choix de société durant la phase d’émergence de la blogosphère.
D’ailleurs en psychosociologie il est banal d’inclure des sujets dans une expérience sans leur en révéler le sens. Sous réserve des contraintes éthiques, bien entendu.

82. Le jeudi 3 décembre 2009 à 10:42 par Tom Rakewell

@Petit pois sournois en 72

J’ai habité le quartier de la mosquée de Paris, dans le 5e arrondissement. Dans mon souvenir, le vendredi, il y a quelques policiers et quelques barrières pour s’assurer que la foule ne déborde pas trop sur la voie publique. Les autorités semblent donc au courant. Les passants changent généralement de trottoir pour éviter l’attroupement devant la mosquée, tout comme ils le font pour éviter les squats de jeunes gens devant les collèges et lycées. Je n’ai pas souvenir d’avoir entendu d’appel public à la prière. S’il y en a un, il doit être relativement discret.

Le 5e a l’habitude des manifestations religieuses sur la voie publique, par exemple le chemin de croix rue Mouffetard le Vendredi Saint ou les processions des ouailles de Saint-Nicolas-du-Chardonnet le jour de la Fête-Dieu ou de l’Immaculée Conception (c’est le 8 décembre, avis aux amateurs). Je suppose que le premier est dûment autorisé, mais je m’étais interrogé pour les secondes.

83. Le jeudi 3 décembre 2009 à 13:55 par champ

Un juge de Bobigny a respecte les articles 6-1 et 6-3-C de la Convention.

Voila la decision de Bobigny a telecharger : http://www.jeneparleraiquenpresence…

Bravo a l avocat et au juge!

84. Le jeudi 3 décembre 2009 à 14:20 par Octave

Dans le prolongement de la décision citée en #83, les Secrétaires de la Conférence proposent sur leur site un modèle de conclusions visant à annuler les auditions de GAV sur le fondement de la JP de la CEDH.
http://laconference.typepad.fr/conf…

85. Le jeudi 3 décembre 2009 à 14:21 par ruit

Une excellente nouvelle pour les droits de l’Homme et parmi eux l’un des plus fondamental qui est le droit à un procés équitable. Un bémol cependant que souligne l’ordonnance et qu’avait aussi relevé la CEDH :le droit d’être assisté d’un avocat dés le début de la GAV peut être limité pour des raisons impérieuses;toute la question est donc de savoir ce que l’on met derriére cet adjectif…

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact