Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Petite leçon de droit à destination du ministre de l'intérieur

Brice Hortefeux, le 30 janvier 2010, au sujet de l’assassinat d’un couple de septuagénaires par, semble-t-il, des cambrioleurs :

“les sanctions pénales seront aggravées” pour ce type de délinquance”. “Ce n’est pas la même chose d’agresser, de cambrioler un octogénaire”, a-t-il dit.

Code pénal, art. 221-4 :

Le meurtre est puni de la réclusion criminelle à perpétuité lorsqu’il est commis : (…)

3° Sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de son auteur ;

Heu, chef, comment on aggrave la perpétuité ? On garde le cadavre en prison ?

Ah, mais non, le chef parlait de délinquance, et non de criminalité. Il parlait donc des cambriolages des maisons de petits vieux.

Code pénal, art. 311-4 : Le vol est aggravé… :

5° Lorsqu’il est facilité par l’état d’une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de son auteur ;…

Vous connaissiez la règle “un fait divers, une loi ?”. Elle a atteint un nouveau pallier : désormais, c’est un fait divers, votons ce qui existe déjà.

À lire chez maître Mô, le coup de sang de Marie, magistrate du parquet (mon excellent quoique septentrionnal confrère a plus de chance que moi en adoptant des parquetiers : je n’ai eu que des mâles…) qui fait le tour des infractions d’ores et déjà aggravées.

J’en profite pour tirer ma toque au Garde des Sceaux qui s’est comporté en Garde des Sceaux (ça nous change) en refusant cette démagogie. Merci, madame le ministre.

Et je rends confraternellement hommage à Frédéric Lefebvre, auteur de cet impérissable apophtegme :

À force de réfléchir avant de légiférer, … on reste immobile.

Il parvient presque à faire oublier l’abject titre de cet article du Figaro.

La discussion continue ailleurs

1. Le mardi 2 février 2010, 13:21 par cmaussan

cmaussan's status on Tuesday, 02-Feb-10 12:22:29 UTC

"Heu, chef, comment on aggrave la perpétuité ? On garde le cadavre en prison ?" http://bit.ly/bnGaVy...

2. Le mardi 9 février 2010, 11:53 par François Nonnenmacher (FR)

Elle va être belle la France de demain

[I]l y aurait eu des consignes pour mettre le paquet sur les gardes à vue des mineurs au nom des objectifs chiffrés que ça ne m’étonnerait pas. Ça y ressemble. Ce qui aura pour effet mécanique et mathématique d’augmenter les......

Commentaires

1. Le lundi 1 février 2010 à 11:08 par Manuel Marchès

Magnifique, Frédéric est en grande forme. Merci encore.

2. Le lundi 1 février 2010 à 11:13 par Manuel Marchès

Mais, quel est le titre abject dont vous parlez?

Eolas:
Cliquez sur le dernier lien.

3. Le lundi 1 février 2010 à 11:31 par bartabas

@ 2

Disons, à tout le moins un raccourci saisissant…

4. Le lundi 1 février 2010 à 11:34 par Arnaud

Je suis de droite, sarkozyste, mais là franchement Hortefeux se fout de notre gueule.
Je suis toujours de droite, sarkozyste, mais j’aime pas trop être pris pour un con.

Eolas:
Cela fait partie des valeurs communes qui réunissent les citoyens de droite et de gauche. C’est juste plus douloureux d’être pris pour un âne par son propre camp.

5. Le lundi 1 février 2010 à 11:35 par des lux

Croustillante dépèche du figaro. Pour gagner en éfficacité dans le traitement de l’information, les rédacteur afp devraient aussi préparer les projets de loi.
Refusons l’immobilisme

6. Le lundi 1 février 2010 à 11:40 par Grv

@Arnaud, 4:

Notez quand même que c’est loin d’être la première fois.
Enfin, il n’est jamais trop tard ;)

7. Le lundi 1 février 2010 à 11:43 par Lazarre

“Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche.
- Mais l’intellectuel, quand il se lèvera, il ira dans la bonne direction.”
Michel Audiard - Un taxi pour Toubrouk

Nous pouvons donc en conclure que M. Lefebvre est du genre à aller loin, trop loin même parfois.

8. Le lundi 1 février 2010 à 11:44 par falton

“Mieux vaut pomper même s’il ne se passe rien que risquer qu’il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas”.

1er commandement des Shadoks.

A se demander si Frédéric Lefebvre n’est pas lui-même un grand prêtre de la religion Shadok…

9. Le lundi 1 février 2010 à 11:46 par RomainB

Merci.

10. Le lundi 1 février 2010 à 11:55 par Inspecteur.Larry

… de pire en pire.
Entre les annonces stupides de BH et les commentaires tout aussi stupides de FL, ces politiques-là dépassent toutes les bornes.
“Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît” a écrit Audiard. Alors là on en a deux beaux.
Comment peut-on se glorifier d’utiliser un fait divers aussi tragique mais somme toute banal pour de la basse politique…
Quand à la “nouvelle délinquance” citée par FL, il devrait réviser ses sources et peut-être se pencher sur le livre des Grands Procès publié par Le Monde . On doit lui trouver quelques exemples d’avant guerre de crimes tout aussi horribles.

Merci encore, Maître, pour cet article.

11. Le lundi 1 février 2010 à 11:58 par Angèle

magnifique! bravo à nos politiques qui connaissent tellement bien nos règles de droit et réfléchissent toujours autant avant de parler… désespérant…

12. Le lundi 1 février 2010 à 12:01 par wackselwease

Alors tant qu’on cite:
@ F.Lefebvre
“”Non, moi j’crois qu’il faut qu’vous arrêtiez d’essayer d’dire des trucs.
Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c’que c’est.
Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse… j’pourrais vous tuer, j’crois. De chagrin, hein !
J’vous jure c’est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens”.”

Alexandre Astier, Kaamelott.

13. Le lundi 1 février 2010 à 12:04 par EPR

Hortefeux est phénoménal.
Pour ma part, j’ai surtout adoré sa distinction entre “gardes à vue coercitives” et “gardes à vue liée à la délinquance routière” – comme si ces dernières n’étant pas coercitives…
Avant de lui attribuer un prix Busiris, il faudra que l’Académie fasse un contrôle antidopage….

14. Le lundi 1 février 2010 à 12:04 par turquoise

l’humour de ce billet est une arme élégante pour dénoncer l’absurdité de cette démagogie sécuritaire qui fait rage ces derniers temps.
Lefebvre nous démontre une fois de plus que non seulement il ne réfléchit pas mais qu’en plus il en est fier. “Adding insult to injury”

15. Le lundi 1 février 2010 à 12:16 par Sous toutes réserves.

Puisqu’on en est aux citations, je trouve celle-ci également d’actualité :

”J’t’enverrai un gonze dans la semaine, un beau brun avec des bacchantes. Grand , l’air con.

- ç’a court les rues les grands cons…

- ç’ui là c’est un gabarit. Un exceptionnel. Si la connerie se mesurait, il servirait de mètre étalon! Y serait à Sèvres”

(Le cave se rebiffe)

16. Le lundi 1 février 2010 à 12:39 par ophise

Voila ! C’est là que la “messkidi” se rappelle pourquoi elle fréquente assidument l’endroit : pour y trouver la confirmation factuelle et argumentée que nos gouvernants réinventent régulièrement l’eau tiède… (et étaler ensuite un peu ses nouvelles connaissances, histoire d’en convaincre le plus grand nombre). Merci.

17. Le lundi 1 février 2010 à 12:48 par jojo

A quand le “peuple violet” ?

18. Le lundi 1 février 2010 à 12:48 par Mathaf Hacker

Grande forme ce matin. lol On trouve tout dans le Horte pote au feu .

19. Le lundi 1 février 2010 à 12:55 par Robi

Lefebvre est malheureusement simplement logique avec lui-même : s’il réfléchissait avant de parler, il ne dirait plus rien.

20. Le lundi 1 février 2010 à 13:12 par crazy

Vous sous-estimez Hortefeux.
Il voulait sûrement innover et proposer de fixer des sanctions pénales aggravées que les magistrats seraient tenus de prononcer….

21. Le lundi 1 février 2010 à 13:13 par Jonathan

Demain, j’ai un partiel de droit pénal spécial (en tant que matière sans travaux dirigés) et j’espère que le sujet n’est pas déjà rédigé, de sorte que le Professeur puisse s’inspirer des propos de Brice.

22. Le lundi 1 février 2010 à 13:15 par anita

Et c’est ainsi que d’alertes plus-que-sexagénaires-encore-dans-la-force-de -l’âge vont faire des rondes de police pour protéger de cacochymes septuagénaires-tellement-vulnérables-que c’en est -une-pitié.
C’est vrai qu’un intervalle de 5 ans, ça peut vous délabrer facile une constitution.

23. Le lundi 1 février 2010 à 13:19 par unregardsurlactu

Que c’est bon de lire la vérité! Enfin une personne qui nous démontre par A+B que le gouvernement se plaît à tomber dans la démagogie et le populisme. Il est évident que le ministre de l’Intérieur a encore surfé sur l’émotion de l’opinion publique. Mais, faut-il rappeler qu’à l’approche des régionales, il est toujours bon de conforter son électorat traditionnel en l’occurrence pour la droite, les personnes âgées.

Merci de m’avoir lu
http://unregardsurlactu.blog.lemond…

24. Le lundi 1 février 2010 à 13:28 par ophise

Modeste participation au concours de citations, l’inusable Clémenceau :

“En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables”

25. Le lundi 1 février 2010 à 13:44 par Pee Jee

Dans le registre de la citation, justement, j’ai un doute : est-ce Groucho Marx ou Pierre Desproges qui a émis la maxime “Mieux vaut ne rien dire et passer pour un c.. que de trop parler et ne laisser aucun doute à ce sujet” ?
Quoi qu’il en soit, FL aurait du réfléchir à cela il y a longtemps déjà, et (suggestion) opter pour une sorte de mutisme définitif en se retranchant dans un ordre qui a fait vœu de silence…

26. Le lundi 1 février 2010 à 13:47 par chris

Plus on cause, plus on a de chances de dire une énormité (euphémisme).

Bonne journée…

27. Le lundi 1 février 2010 à 13:48 par sereatco

Bonjour,

D’une certaine façon, ce gouvernement parvient petit à petit à ses fins. Je n’ai même plus envie de réagir à ces sempiternelles annonces, ces énièmes réformes, ces innombrables discours…
Le fait divers devient l’alpha et l’omega de l’action politique, avec une vulgarité, un cynisme, un moralisme de façade de plus en plus dégoûtants…
Et pendant ce temps, les effecitfs de la police de la Justice, des services sociaux, de l’Etat, de l’enseignement fondent au mépris de la réalité des territoires et des citoyens.

A bientôt, sans doute…

28. Le lundi 1 février 2010 à 13:50 par Colimum

Vous connaissiez la règle “un fait divers, une loi ?”. Elle a atteint un nouveau pallier : désormais, c’est un fait divers, votons ce qui existe déjà.
Vous en avez de bonnes. En procédant comme ça, à la longue on finit bien avec uniquement des faits déjà traités sans aucune autre sortie (puisque les lois votées n’ont bien sûr pas réglé les problèmes précédents).

Ce qu’il faut qu’ils fassent, c’est une loi pour interdire les nouveaux faits divers qui ont déjà été traité. Ou mieux, une loi pour interdire les faits divers tout court (comme ça, plus besoin de les traiter)… Ah, on me dit que ça existe déjà et que ça s’appelle la loi, zut alors.

29. Le lundi 1 février 2010 à 13:53 par Spike

« La vérité n’est jamais amusante sinon tout le monde la dirait » Les Barbouzes
Mais là effectivement, faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages.

30. Le lundi 1 février 2010 à 13:56 par JimLafleur

C’est à cause de ce genre de ministre que, nous les petits étudiants en L2 éprouvons toutes les difficultés du monde à trouver la bonne incrimination à appliquer pour un cas pratique (surtout si c’est en partiel…). Merci donc à Hortefeux d’apporter sa contribution à l’inflation législative, qui s’apparente aujourd’hui à de l’aerophagie.

31. Le lundi 1 février 2010 à 14:10 par Switz

@Pee Jee

La maxime est souvent attribuée à Abraham Lincoln: “It is better to remain silent and be thought a fool than to open one’s mouth and remove all doubt”.

32. Le lundi 1 février 2010 à 14:10 par pendragon

“A force de réfléchir avant de légiférer comme le suggère Daniel Vaillant, on reste immobile. “

looooooooooooollllllllllllll

mon dieu, que ça fait du bien de rigoler avec l’ami fredo !!!

en fait fredo c’est plus que du concentré (en seul mot), c’est un paradigme, un invariant structurel, une infrastructure, une doxa de stupidité ébahie par sa propre existence

un trou noir se regardant le nombril et essayant de penser son génie en quelque sorte

33. Le lundi 1 février 2010 à 14:21 par ophise

Sauf qu’il semblerait que Maître Eolas et ses lecteurs n’aient rien compris au film ainsi d’ailleurs que les syndicats de magistrats qui “ont perdu une occasion de se taire” dixit le toujours prolixe F. Lefebvre qui nous réexplique l’affaire en égratignant au passage MAM qui n’a “sans doute pas suivi dans les détails” :

http://www.liberation.fr/societe/01…

Etions-nous bêtes quand même !

34. Le lundi 1 février 2010 à 14:38 par Vétérini

Une question maître : A quel critère Brice Hortefeux échappe t’il pour éviter de recevoir un Busiris ?

Les propos juridiquement aberrants, ils sont évidents même à un MeKesKidi comme moi pour peu qu’il soit habitué de vous lire régulièrement.

L’opportunité politique, flatter les électeurs UMP que sont les petits vieux à 1 mois des régionales, c’est tellement gros que cela n’échappe à personne.

La mauvaise foi : Brice Hortefeux ne peut pas ignorer qu’il réclame des choses déjà existantes dans le code pénal (ou à minima ses conseillers le savent eux), sauf s’il n’a à sa disposition qu’un vieux code pénal auvergnat.

35. Le lundi 1 février 2010 à 14:46 par Yogi

@ophise : Retour de volée de la Chancellerie : c’est bien Lefebvre qui ne lit pas les textes et ne suit pas les détails :

http://www.lexpress.fr/actualite/po…

Le bon peuple, haletant, attend la suite …

36. Le lundi 1 février 2010 à 14:51 par ylo78000

Le pire là dedans… C’est que Brice (de Nice? Non… celui de Clermont-Ferrand semble, porté par la vague Sarko, bien pire!) qui se fait fesser par maitresse MAM, va illico pleurer chez son Papa Sarko qu’elle l’enfonce, la méchante! Pauvre 1er flic de france!!!

On est au niveau d’une cour de récré de maternelle, ou même le pion semble bon pour l’asile, avec ce gouvernement de branquignols! C’est vraiment navrant!!!

37. Le lundi 1 février 2010 à 14:59 par bartabas

Vraiment exceptionnel, ce Frédéric Lefèvre, si on lit ses propos repris dans Libération (lien proposé par Ophise - 33):

«Brice Horteteux ne s’est pas contenté de réagir. Il a même anticipé: l’événement dramatique de l’Oise (le meurtre de deux retraités, ndlr), c’était le vendredi et dès le mercredi, il avait fait voter un disposifif», a déclaré Lefebvre sur Europe 1.

Oui, Hortefeux a anticipé sur le meurtre de vendredi…
Il fallait l’oser, celle là ! Fascinant…

38. Le lundi 1 février 2010 à 15:02 par jpp

Vite, VITE, VIIIIITE un autre Busiris pour Frédéric Lefebvre car, je l’avoue, je n’ai jamais rien lu d’aussi extravagant que “À force de réfléchir avant de légiférer, … on reste immobile.”
Je me demande si vous ne devriez pas créer un super Busiris “pour l’ensemble de son oeuvre.” Je propose le nom : “prix Alphonse Allais”

39. Le lundi 1 février 2010 à 15:03 par Cinquo

Cher Maître,

Ne pensez-vous pas qu’une distinction spéciale devrait être décernée à FL pour une aussi belle phrase ? Il faut encourager de tels talents, les laisser dans l’ombre de l’oubli risque de les étioler.

40. Le lundi 1 février 2010 à 15:03 par Cinquo

Cher Maître,

Ne pensez-vous pas qu’une distinction spéciale devrait être décernée à FL pour une aussi belle phrase ? Il faut encourager de tels talents, les laisser dans l’ombre de l’oubli risque de les étioler.

41. Le lundi 1 février 2010 à 15:58 par Eurys

” À force de réfléchir avant de légiférer, … on reste immobile. “
De toute les déclarations de l’ami Fredo, je crois qu’elle remporte saus conteste la palme d’or.

Tant de cynisme et tant de franchise quant à l’état de pourrissement intellectuel qui a frappé, tel Kreutzfel-Jacob, la droite française mérite une distinction a la hauteur de cette phrase mythique.

Je la remet tant elle force le respect dans la communauté des trolleurs sur Internet :

” À force de réfléchir avant de légiférer, … on reste immobile. “

42. Le lundi 1 février 2010 à 16:08 par Bobby

“Brice Horteteux ne s’est pas contenté de réagir. Il a même anticipé…” (F. Lefèvre)

“Double meurtre : Hortefeux félicité” (Le figaro.fr)

N’est-ce pas de la dénonciation calomnieuse ? Si FL et le Figaro accusent maintenant BH d’un double meurtre avec préméditation, où va-t-on ? Bien plus, Le Figaro semble faire l’apologie d’un crime…

Que fait la justice ?

43. Le lundi 1 février 2010 à 16:17 par Alex P.

Je suis très tristement d’accord avec @20… Ca sent la nouvelle peine plancher, puisque de toutes évidences, ces raclures de syndicalistes que sont les juges, tous plus mou du slips les uns que les autres, se refusent systématiquement à mettre en taule les tueurs de ptits vieux. On va vous les y forcer, ça va être vite vu !

44. Le lundi 1 février 2010 à 16:17 par le chanoine

Palier… avec un seul “l”.

45. Le lundi 1 février 2010 à 16:33 par citoyenlambda

Depuis que Nicolas Sarkozy a été élu président, je lui ai sincèrement découvert une qualité, ce qui fait un total de deux, à ma connaissance. Celle que nous lui connaissions déjà c’est l’énergie (et pour paraphraser Anémone dans « le père Noël est une ordure » : l’énergie bien utilisé ça peut être très bien).

La qualité que je lui ai découverte est la capacité à reprendre et à promouvoir les idées d’autrui, en l’occurrence il s’agissait de solutions pour la crise proposées par Gordon Brown, c’est une vraie qualité, tout ne doit pas nécessairement provenir de sa réflexion propre, je ne suis pas sûr que ça soit la qualité la plus répandue en politique. Il ne place pas son égo dans les idées qu’il a produites, mais plus dans les actions qu’il a entreprises et pour notre malheur dans les résultats qu’il veut obtenir
(pour notre malheur, car s’il est regardant sur le résultat qu’il ne perd pas des yeux, il l’est beaucoup moins sur la méthode, cf. les expulsions de clandestins, les deux offres raisonnables d’embauche aux chômeurs, les 3000 morts maximum sur la route en 2012 etc. etc.).

Tout cela pour dire que, hélas, hélas, dommage, Mr Sarkozy n’a vraiment pas la qualité de savoir s’entourer. Avec Madame Dati qui a une grande carrière de comique involontaire devant elle, monsieur Lefebvre l’a déjà bien entamée, j’avoue que j’ai du mal à les départager. A mon sens la différence est que Madame Dati est concentrée dans son activité principale : donner le change (« la je fais la maligne parce que … »), alors que Frédéric Lefebvre revendique ses paroles de soutien inconditionnel et systématique et ça lui tient lieu de légitimité (bravo au commentaire 19 bien résumé je crois ).

Mr Hortefeux a réussi à faire moins bien au ministère de l’immigration que Mr Besson son successeur, est aussi une illustration de cette constatation.

Il a probablement voulu augmenter les peines encourues parce que c’était une solution permettant à la fois d’afficher en réaction à l’horreur des décisions prises par le gouvernement sans débourser un centime de son budget (eh oui c’est affligeant, mais c’est le système Sarkozy les ministres sont dans une compétition pour se faire bien voir du président qui aime l’action).

Les peines sont déjà au maximum ? lui même ne le sachant pas comment croyez vous qu’il puisse penser que les téléspectateurs de TF1 le savent ?

Par ailleurs, sa solution de proposer que les personnes âgées appellent les commissariats est ridicule, je suppose que les policiers sont déjà pas mal occupés, la solution serait peut-être que quelqu’un le prenne au mot et publie son numéro de portable, les policiers seraient moins dérangés et notre sécurité mieux préservée.

46. Le lundi 1 février 2010 à 16:36 par Oxymore

Au passage le lien vers l’express dit je cite: “Les corps de ces retraités, décrits comme “discrets” et relativement “seuls” par le voisinage…”
C’est vrai que des corps (même de retraités) c’est souvent discret et seulement relativement seuls dans ce cas, puisqu’ils étaient deux!

Quant à MAM, elle tempère peut-être la démagogie des propos mais ne va pas jusqu’au bout puisqu’elle ne signale pas que ces lois existent déjà. Elle ne le sais ptête pas?…

Enfin, merci hein! J’ai postillonné sur mon écran professionnel en éclatant de lire après cette phrase:
Heu, chef, comment on aggrave la perpétuité ? On garde le cadavre en prison ?

47. Le lundi 1 février 2010 à 16:51 par Pee Jee

@ Switz #31 : Merci, l’antériorité de cet (illustre) auteur sur ceux (nombreux) qui ont revendiqué ou se sont fait attribuer la paternité de cette phrase ne semble faire aucun doute.

48. Le lundi 1 février 2010 à 16:52 par sereatco

Frederic Lefebvre est un infiltré de l’extrême-gauche anarcho-post-situ mao-subversive dans les rangs de la Droite gouvernementale afin de la ridiculiser totalement pour deux ou trois décennies.

Je ne vois pas d’autres explications. Mais, il faut le reconnaître, à ce titre, c’est un génie…

49. Le lundi 1 février 2010 à 17:08 par Jean-Christophe

Aggraver la peine de perpétuité… Attention M. Hortefeux, les lumières de la démagogie vous empêchent de lire votre Code pénal de chevet!
A mettre à sa décharge (encore que je pense qu’il ne l’a pas fait exprès), il est toujours possible de faire de l’âge de la victime une circonstance “encore plus aggravante” que les autres. Qui ferait passer le vol (3 ans d’emprisonnement) à 7 ans (en raison de l’âge de la victime) au lieu de 5 ans pour les autres circonstances aggravantes.
Et l’opération “Tranquilité seniors”… Qu’en dire si ce n’est qu’elle sera aussi efficace que sa grande soeur Tranquilité vacances, c’est-à-dire inutile, étant donné que les cambrioleurs/agresseurs, une fois le portail franchi et la porte d’entrée bien fermée, peuvent commettre leur méfait bien tranquillement. Ca n’est pas une patrouille de gendarmerie qui passe toutes les 3h (et je suis gentil) qui pourra remarquer quoi que ce soit.
Brice, Brice… Quand comprendras-tu que la sécurité passe par les moyens humains et matériels avant les moyens législatifs!

50. Le lundi 1 février 2010 à 17:10 par Vétérini

@ jpp en 38 et Cinquo en 39 :

Maître Eolas a déjà dit à propos du Busiris qu’un des critères et de tenir des “propos juridiques aberrants”. Or Frédéric Lefebvre tient des propos aberrants tout court !

51. Le lundi 1 février 2010 à 17:12 par Skwirel

Une pensée pour ces 2 retraités aux destins tragiques et souhaitons simplement que les malfrats soient attrapés et punis comme la loi l’indique…. déjà!

52. Le lundi 1 février 2010 à 17:34 par jpp

@Vétérini en 50
Très juste, j’étais sous le choc, pardonnez-moi. C’est pourquoi il faut aller au prix Allais (Alphonse).

53. Le lundi 1 février 2010 à 17:34 par jbsorba

“La ministre de la justice Michèle Alliot-Marie a ainsi déclaré dimanche qu’elle ne jugeait pas utile de modifier le Code pénal. “Qu’il y ait une protection particulière pour les personnes fragile, c’est quelque chose qui parat normal”, a fait valoir Michèle Alliot-Marie sur Europe 1 dimanche. “Mais en ce qui concerne la loi, je constate une chose qui doit nous amener à réfléchir. Aujourd’hui, il y a 40 % des incriminations qui existent en matière pénale qui ne sont jamais utilisées par le juge”, lequel s’appuie sur des textes généraux, a-t-elle souligné.”

http://www.lemonde.fr/politique/art…

Donc sur cette base la justice estime que 60% de notre code pénal est “générique” et peut être appliqué sans aucun problème puisque ils (les juges) le font déjà, de plus les actions sur personnes vulnérable sont prisent en compte dans le texte actuel.

Question a quoi servent les 40% du code inutilisés?

“A force de réfléchir avant de légiférer on reste immobile.”

“Parfois il est plus sage de rester immobile que de faire n’importe quoi en voulant a tout prix légiférer sans réfléchir.”

par moi-même (sauf si déjà cité autre par)

54. Le lundi 1 février 2010 à 17:37 par Tafkap

Pas compris un truc:
Comment peut-on voter et intégrer dans le code pénal une loi qui existe déjà et qui va faire doublon???
Suffit juste de changer l’entête du texte, une virgule à l’intérieur d’icelui???
Les parlementaires sont-ils juste payer à rien foutre ou trop feignants pour lire préalablement le code ?
Cela dit, si à chaque page il y a des redites….

55. Le lundi 1 février 2010 à 17:46 par Teejee (mékeskidi de base)

Monsieur le ministre de l’Intérieur devrait prendre des vacances, tant il semble débordé par les faits divers : un, ça va, c’est quand il y en a beaucoup que ça pose problème.
Quant à maître Lefebvre, puisqu’il paraît qu’il faut l’appeler comme ça, sa conception de la justice semble moins inspirée du CPP que de Lucky Luke : “On pend d’abord, on pose des questions après”.
Il est vrai qu’à trop parler avant de réfléchir, on dit des conneries.

56. Le lundi 1 février 2010 à 17:59 par petit pietro

les politiques , c’est comme une bicyclette , s’ils n’avancent pas , …ils tombent ..

57. Le lundi 1 février 2010 à 18:02 par Teejee (mékeskidi de base)

Eddy Merckx !

58. Le lundi 1 février 2010 à 18:05 par LEF

Je n’apprends rien dans ce billet, une fois n’est pas coutume.
Je veux dire que, même moi, une mékéskidi, j’avais tilté. C’est triste pour nos ministres.

59. Le lundi 1 février 2010 à 18:05 par Jkb

les actes d’agression commis a l’encontre de personnes âgées vulnérables sont intolérables.

Aie ! Ceux commis contre d’autres catégories de personnes seraient donc tolérables ?

Et puisqu’on ne peut pas aggraver la perpétuité en valeur absolue, il ne peut donc s’agir que de l’aggraver relativement par rapport aux autres peines qui elles seraient donc abaissées puisque c’est tolérable.

60. Le lundi 1 février 2010 à 18:13 par Maxime

Ahahah merci Maître ! Si l’ânerie du Ministre de l’intérieur ne m’avait pas échappée (D’ailleurs même ma compagne, pourtant pas juriste pour un sou, l’avait relevée… au prochain remaniement ministériel, je la pousse à envoyer son CV), je crois bien que sans vous je serais passé à côté de ce formidable article du Figaro qui reprend servilement la voix de son maître, de son titre pour le moins étrange) et surtout de la pensée du jour de notre amuseur national ! Merci !

61. Le lundi 1 février 2010 à 18:23 par Cinquo

@Vetirini en 50

C’est pourquoi j’avais parlé (relisez-moi, S.V.P.) d’une “distinction spéciale” et non du prix qui nous est cher…

62. Le lundi 1 février 2010 à 18:58 par chris

Pour les curieux : “palier” : des voisins de palier ;
“pallier” : cacher, patati-patata. Ah ! les certitudes assassines !
Le Dictionnaire m’a longtemps tenu compagnie les tristes dimanches d’enfance. Contre les maladies neuronales, apprendre quelques mots nouveaux et un article de loi chaque jour serait peut-être une hygiène salvatrice.

63. Le lundi 1 février 2010 à 19:16 par L'optimiste

Hortefeux et l’inimitable Lefevre devraient prendre un peu de repos….nous ne sommes qu’en début de semaine!

64. Le lundi 1 février 2010 à 20:15 par melianos

C’est petit, mesquin et méchant, mais bon, Brice Hortefeux a son assurance vieillesse garantie avec son poste de ministre (enfin, je pense que ça aide), mais il a un peu peur que les familles de certains expulsés reviennent lui exprimer leur façon de penser.

il faut bien qu’il se protège.

Eolas:
Avec Eric Besson, il a le meilleur des paratonnerres.

65. Le lundi 1 février 2010 à 20:27 par loolou

“A la cour mon Brice, l’ art le plus nécessaire n’ est pas de bien parler, mais de savoir se taire” (Voltaire)

66. Le lundi 1 février 2010 à 20:36 par Ysabeau

Il est à se demander si le nouvel avocat n’aurait pas intérêt à suivre avec profit quelques cours de droit. Ça peut toujours servir.
Quant au ministre… normalement il est entouré de gens compétents qui doivent lui donner des billes pour ne pas raconter n’importe quoi.

Eolas:
Rectification :… pour raconter n’importe quoi. Ça s’appelle des communiquants (salut Franck).

67. Le lundi 1 février 2010 à 20:51 par Izrathil

Mais, bon sang, il y a vraiment des gens qui pensent que le fait d’aggraver la peine va réduire la délinquance dans ce genre de cas ? Il s’agit d’un assassinat quand même.
C’est vraiment triste : vu qu’il s’agit de démagogie, il doit y avoir des gens qui pensent sincèrement le monde irait mieux ainsi.

Ah, oui, et merci d’avoir pointé le titre du Figaro. Sur ce coup-là, ils craignent.

Eolas:
Les circonstances aggravantes relèvent d’une certaine logique, et peuvent avoir un rôle préventif mais à la marge. C’est surtout la dangerosité révélée par l’acte qui justifie la circonstance aggravante. Celui qui s’en prend à une personne hors d’état de se défendre montre une capacité de calcul dans le crime qui révèle le délinquant d’habitude et non d’opportunité. Mais supposer que les délinquants lisent le Code pénal et passent à l’acte en tenant compte des peines encourues est stupide. Il faut être ministre pour y croire. C’est oublier que le passage à l’acte implique souvent la conviction de l’impunité. Peu importe la peine encourue : le délinquants compte bien ne pas être pris.

68. Le lundi 1 février 2010 à 22:18 par Sursis à statuer

Maitre Eolas cachant une batte de baseball derrière son dos se trouve a coté d'un troll assommé, portant une longue bosse sur le sommet du cuir chevelu. Un texte “Commentaire modéré par troll détector™” surplombe l'image.

69. Le lundi 1 février 2010 à 22:32 par marie-jeanne

ce qui me navre c’est que les lecteurs prennent pour argent comptant ce qui est écrit dans leur journal. Cela devient de la désinformation, les journalistes deviennent des moutons.

Eolas:
Si j’en crois un récent sondage, une des professions auxquelles les français font le moins confiance est celle de journaliste. Avec les politiques… et les avocats. Parfois, le problème est l’excès d’esprit critique.

70. Le lundi 1 février 2010 à 22:56 par sorenja

Deux remarques sur l’article du Figaro:
- pas un seul commentaire favorable!!!! et ils s’inquiètent pas au Figaro?
- un commentateur vous a copiécollé effrontément et sans vous citer, c’est pas sympa.

71. Le mardi 2 février 2010 à 00:12 par Philonous

A propos de Lefebvre, la description qui m’a paru la plus complète est celle qu’a fait JF Kahn en présence de l’intéressé: “Les Français aiment les chiens, sauf les pitbulls, les roquets et les caniches; or vous êtes les trois à la fois”.
Notons qu’il n’est nul besoin de réfléchir pour jouer au canidé… FL nous l’a démontré une fois encore.

72. Le mardi 2 février 2010 à 00:47 par Schmorgluck

J’ai bien ri au mot de Frédéric Lefebvre. Pas super-joyeusement, mais j’ai ri.

Pour rester dans le thème Audiard, celui-là c’est une synthèse.
C’est un ‘pataphysicien exerçant en sous-marin, c’est pas possible.
Il s’est dépassé sur ce coup-là, je rejoins Eurys, c’est incroyable, quel talent, c’est un athlète, c’est un phénomène ! Jusqu’où ira-t-il ?

73. Le mardi 2 février 2010 à 01:35 par citoyenlambda

Ce qui me frappe c’est ce qui est beau dans la phrase de Frédéric Lefebvre :

“À force de réfléchir avant de légiférer, … on reste immobile.”

La cohérence.
Il ne peut pas avoir réfléchi avant de la dire, nous en avons la certitude, C’est rare.

74. Le mardi 2 février 2010 à 03:36 par jojodu75

@maitre eolas :

comment ca c’est passe votre permanence penale de comparution immediate ? Avez vous obtenu des annulations de procedure du a l’absence de l’avocat lors des interrogatoires ?

Eolas:
Pas encore passée.

75. Le mardi 2 février 2010 à 09:49 par Chris

Info : France Culture s’intéresse à la Justice dans tous ses états, du lundi au vendredi, de 17:00 à 18:00, cette semaine. Si le président d’une cour demande aux jurés d’avoir “une intime conviction” selon la formule consacrée, pourquoi un avocat X, des magistrats Y ou Z ne pourraient-ils avoir eux aussi “une intime conviction” sur un sujet épineux?

76. Le mardi 2 février 2010 à 10:00 par vuparmwa

n’oublions pas que, lors de ce même entretien au jt de tf1, Brice Hortefeux a tenté une explication plus que surréaliste pour expliquer les chiffres de la garde à vue qui sont présentés dans son bilan comme un point positif (culture du résultat sans doute)…

et il a également déclaré, comme un préambule, à ses autres blagues, que la première victime dans l’affaire Clearstream c’était notre bien aimé Président…

Quant à Frédéric Lefebvre, il est venu une première fois féliciter ce bon ministre et encore une autre, nous expliquer qu’on a rien compris, que MAM n’a rien compris…avec des démonstrations dignes des plus grands criminologues

77. Le mardi 2 février 2010 à 10:18 par edeion

Vous vouliez dire “apophthegme” ?

Eolas:
Non, apophtegme

78. Le mardi 2 février 2010 à 10:24 par Chris

Le 1° septembre 2009, France Info (sur le net) avait publié un tableau explicatif sur “Le rôle de la hiérarchie pendant l’instruction”. Un organigramme avec deux colonnes verticales et trois colonnes horizontales (à Paris, à la cour d’appel, au tribunal). J’avais vu le même tableau sur un dossier de FC. Ce serait très intéressant de le voir sur ce site. Il y a notamment des flèches verticales très suggestives…

79. Le mardi 2 février 2010 à 11:06 par Régis Hulot

Apophtegme. C’est du grec, du vieux, de l’ancien, et on en trouve une définition parfaite ici.

Quant à BH et FL, je les plains beaucoup, mais je plains plus encore leurs proches. Quand on est un gamin qui va à l’école, cela ne doit pas être très drôle d’être accueilli chaque matin par des camarades de classe pliés en deux qui se racontent la dernière connerie du papa…

Il y des sanctions pénales pour ce cas de maltraitance-là ?

Faites de beaux rêves.

80. Le mardi 2 février 2010 à 11:16 par Régis Hulot

Apophtegme, ou apophthegme

Selon mon Wiki préféré, et plus encore ma sagace compagne (Heureux l’homme dont la compagne est sagace!) qui est allée chercher dans son meilleur Bailly datant des belles années ‘70 du siècle dernier, si la première orthographe est tout à fait acceptée (cf Petit Robert), la seconde est absolument conforme au grec et donc acceptable.

Donc, t ou th, selon les goûts.

81. Le mardi 2 février 2010 à 11:59 par 240-185

» Si j’en crois un récent sondage, une des professions auxquelles les français font le moins confiance est celle de journaliste. Avec les politiques… et les avocats. Parfois, le problème est l’excès d’esprit critique.

I respectfully dissent. C’est plutôt le manque d’esprit critique que les sondés reprochent à ces corps de métiers ; ils pensent qu’ils sont très très proches du pouvoir.

82. Le mardi 2 février 2010 à 12:15 par Solo

“Mais supposer que les délinquants lisent le Code pénal et passent à l’acte en tenant compte des peines encourues est stupide. Il faut être ministre pour y croire. C’est oublier que le passage à l’acte implique souvent la conviction de l’impunité. Peu importe la peine encourue : le délinquants compte bien ne pas être pris.”

Exactement, d’autant plus s’ils ne manient pas très bien la langue française (Réfugié provenant d’un pays non-francophone - rescapé de l’éducation nationale - débile léger. Ou les trois à la fois).

83. Le mardi 2 février 2010 à 12:27 par Alex

@Eolas, sous 74:
vous nous raconterez?

84. Le mardi 2 février 2010 à 12:51 par jepabe

Le problème avec Frédéric Lefebvre, c’est qu’il ne peut pas marcher et réfléchir en même temps. D’où son propos.

85. Le mardi 2 février 2010 à 13:30 par Scytales

Eolas : Comment on aggrave la perpétuité ? On garde le cadavre en prison ?

Mais non, voyons !

Les descendants poursuivront la peine de leur ascendant après son décès.

Cette innovation serait tout à fait cohérente avec la pensée selon laquelle les circonstances ne font pas tout et que la part de l’inné est immense (N. Sarközy de Nagy-Bocsa, Philosophie Magazine, n°8, avril 2007), et permettrait de nous préserver de futurs meurtres que les rejetons pourraient être déterminés (dans tous les sens du terme) à commettre.

86. Le mardi 2 février 2010 à 13:30 par H.

Le journal La Croix, dans son édition du mardi 2 février 2010, fait état dans un court article en page 4 (http://www.la-croix.com/article/ind…) de l’adoption d’un amendement du gouvernement concernant “la protection renforcée des personnes âgées” mercredi dernier, adoption effectuée à l’occasion de l’examen du projet de loi communément appelé LOPPSI par la commission des lois de l’Assemblée. C’est, semble-t-il, le contenu de cet amendement qui a été repris par le ministre de l’intérieur.
D’après l’AFP (http://www.google.com/hostednews/af…), les corps des malheureuses victimes ont été découverts seulement vendredi et les déclarations du ministre ont été faites le samedi. Je m’explique assez mal, sauf à imaginer que nos dirigeants aient un don de double-vue à effet rétroactif, cette coïncidence singulière entre un fait divers sordide et le dépôt opportun d’un amendement inutile, le code pénal prévoyant déjà le cas.

87. Le mardi 2 février 2010 à 15:00 par marifline

Enfin, il n’est même pas besoin de s’y connaître en droit pour se douter que s’en prendre à une personne âgée est une circonstance aggravante…de penser qu’un ministre de l’intérieur ne met même pas en marche ses petites cellules grises avant d’ouvrir la bouche, c’est navrant.

88. Le mardi 2 février 2010 à 16:37 par Spike

Je me rappelle d’un apophtegme  de Montesquieu déjà cité par le maître de céans et qui sied à mon sens

“Il est parfois nécessaire de changer certaines lois mais le cas est rare, et lorsqu’il arrive, il ne faut y toucher que d’une main tremblante”.

Bon c’est vrai que eux veulent la changer sans même l’avoir lu mais on ne peut pas leur en vouloir, c’est ça ou paraître incompétent.

89. Le mardi 2 février 2010 à 16:49 par Holmes

@ Scytales sous 85 -

“La vie est un long fleuve tranquille” (Etienne Chatilliez, 1988)
100 % génétique et 100 % environnemental…

90. Le mardi 2 février 2010 à 17:30 par benalors

@eolas

si une petite souris se glisse dans les reunions de la reforme de la procedure penale, elle est bienvenue ici pour faire son petit billet contre un morceau de gruyere. Cela devient frustrant de n’avoir que des breves distilles par le ministre.

En tout cas pour ceux, qui aiment les allusions a la position du ministre des prisons et des procureurs, sur la presence de l’avocat pendant la garde a vue voila :
le discours du seminaire de rentree de la CEDH.

http://www.echr.coe.int/ECHR/homepa…

91. Le mardi 2 février 2010 à 17:55 par vuparmwa

i vous voulez voir une belle illustration de l’application de la théorie “un fait divers = une loi”, je vous propose ma modeste contribution : http://vuparmwa.over-blog.com/article-l-embuscade-un-belle-illustration-de-l-appication-de-la-theorie-un-fait-divers-une-loi—44129230.html

92. Le mardi 2 février 2010 à 18:16 par siarres

Vous voyez toujours tout au premier degré!
La phrase historique de Lefebvre est une violente critique d’un résistant caché dans l’appareil collaboratif .
Qui croyez vous que vise ce propos ” celui qui se veut mobile légifére sans reflechir”? Un diable a ressorts qui veut beaucoup légiférer ? C’est courageux, Non? Lefebvre risque gros !

93. Le mardi 2 février 2010 à 18:18 par bob

Vous nous aviez, au moment de la mort de P. Séguin, mis un lien sur le discours qu’il tint à l’Assemblée Nationale, contre la peine de mort.
Texte magnifique, rhétorique implacable qui ne peut qu’emporter l’adversaire, raisonnement de haut niveau : en court, la noblesse des idées, ce qui fait la grandeur d’une civilisation, contre les réactions d’instinct, basses finalement. Il avait raison. Oui, oui et oui.

Des vieux tués de dizaines de coups de couteaux pour un peu d’argent.

Vive la peine de mort ! que ces barbares ont mérité haut le canif.

Eolas:
Eux au moins l’auraient fait pour de l’argent (l’enquête est en cours et vous ne savez rien de son contenu). Vous qui ne les connaissez même pas et ignorez les faits, vous applaudissez à l’idée qu’on les coupe en deux, quitte pour cela à fouler au pied la grandeur d’une civilisation, la noblesse des idées et la raison. 

Rappelez moi pourquoi je dois vous considérer meilleur qu’eux ?

94. Le mardi 2 février 2010 à 19:40 par Anton

Conclusion: Un ministre ça parle d’abord pour produire des effets politiques pas pour produire des effets législatifs.

La vraie question n’est donc plus: à quels registres recourt-il ? (vérités, mensonges) mais elle serait plutôt: quels effets entend-il produire et sur qui ?

95. Le mardi 2 février 2010 à 21:44 par Vincent

On peut aggraver la perpetuite de la meme facon qu’elle n’a de perpetuite que son nom, non ? … On pourrait par exemple la transformer en “perpetuite avec 30 ans de periode de surete” !?

96. Le mardi 2 février 2010 à 23:38 par RG

@95 Vincent

On pourrait par exemple la transformer en “perpetuite avec 30 ans de periode de surete” !?

Malheureux ! au premier cas d’euthanasie (celle-ci est légale au Luxembourg depuis le 17 mars 2009) Brice Hortefeux serait obligé de faire une nouvelle déclaration puis une nouvelle révision de la loi, retour à la case départ.

Mais ça permettrait à Frédéric Lefebvre de prouver que “à force de légiférer avant de réfléchir, … on reste immobile”.

97. Le mercredi 3 février 2010 à 07:34 par DS

Je ressens la dernière phrase du post de Bob comme étant du second degré.

98. Le mercredi 3 février 2010 à 07:37 par ceriselibertaire

Vivement le printemps : le législateur est moins actif car il n’y a plus de faits d’hivers.
Le pire de l’histoire c’est que l’on oublie les victimes.

99. Le mercredi 3 février 2010 à 11:54 par juju

Mr BH étant un pays, je ne devrai pas le critiquer….Mais, comme je ne suis pas souvent d’accord avec ce qu’il dit, je me donne le droit de réagir à ses propos..
Les meurtres de petits vieux me révoltent presque autant que le meurtre d’enfants…Bien que, pour beaucoup de gens, les petits vieux ayant déjà vécus, leur meurtre serait “moins grave” et plus excusable que celui d’un enfant…

Doit-on mettre des degrés dans la peine encourue par les criminels ?..Je crois que les jurés l’apprécient déjà..Un homme qui tue sa femme “par amour” est moins “taxé”….Normalement, quand on tue quelqu’un, la peine devrait être la même pour tous les criminels, car, les victimes, qu’elles soient des enfants, des femmes, des petits vieux, elles, elles sont bien mortes…Plû au ciel que je n’ai pas à juger un jour un criminel…Un chauffard, roulant à 180km/heure, camé et ivre, est-il plus excusable selon qu’il tue une femme, un enfant ou un petit vieux ?

Alors, rajouter une loi à une autre loi, une peine à une autre peine, ça sert à quoi ? A se faire “mousser” à l’approche d’élections ?

ps : maître, comment cela se fait-il que votre blog soit aussi lu et que vous ayez autant de visiteurs qui vous mettent des coms….et que le blog de Maître Collard ait aussi peu de coms ? L’un impressionne-t-il plus que l’autre ?…Il est vrai aussi que Maître Collard parle beaucoup de la ville où il aimerait bien devenir le maire…
et ça, la plupart des blogueurs de la France entière s’en foutent royalement…

100. Le mercredi 3 février 2010 à 12:21 par Eulalie

Bourde (ou pas?) que le Ministre avait déjà commise en octobre dernier dans l’émission A vous de Juger. Il n’avais pas craint d’affirmer d’un ton très présidentiel qu’on ne peut pas laisser des délinquants s’en prendre à des personnes âgées et que par conséquent il fallait voter une loi pour que les violences sur personnes âgées soient plus sévèrement punies.
…….
Et Arlette Chabot de laisser passer l’énormité sans rien dire.

101. Le mercredi 3 février 2010 à 17:13 par PEP

Moi, j’attends une pétition, que dis-je une révolte, des quadragénaires dont le ministre dit qu’il n’est finalement pas très grave de les agresser (moins que les vieillards, les tinenfants, les gentils policiers, les valeureux pompiers, les poinçonneurs du métro, et quelques dizaines d’autres cas “particuliers”.)

102. Le mercredi 3 février 2010 à 18:52 par bob

A Eolas : qui, à part d’autres tueurs, n’est pas meilleur que ceux qui viennent de tuer ces vieux chez eux ?

La grandeurs des idées et le tralala qui va avec, c’est sûr que prononcé à l’Assemblée ou sur les plateaux de télé, bien rédigé, c’est classe et ça fait toujours son effet.
Vivre au milieu de vermine prête à tout, sauf à travailler, pour un peu d’argent, ça recadre les idées. Ceux qui prononcent ces beaux discours sont rarement ceux qui ont le bonheur de vivre dans les ghettos de nos villes.
ça me fait penser à cet ex-préfét à qui on avait jeter l’opprobre parce qu’il y a quelque années il avait osé dire - infamie dans notre république du politiquement correct - que les “gens du voyage” vivaient de la rapine. Edito du Monde : ah ! non, c’est pas bien, il ne faut pas stigmatiser une certaine catégorie de Français. A ces journalistes bien-pensants : allez vivre quelque temps près d’un camp de gitans, nous reparlerons de ces “voyageurs” ensuite, on verra ce que vous en dites.

Pour ceux qui ont la chance de les avoir encore vivants : longue vie aux grand-parents de tous les lecteurs de ce blog.

103. Le mercredi 3 février 2010 à 20:09 par PEP

Il m’a semblé percevoir que la Police est loin d’avoir la moindre idée ni des coupables, ni des mobiles. On est bien prompts à attribuer la chose à une bande de crapules calculant le truc pour profiter à bon compte de petits vieux sans défense (on a du mal à voir dans ce cas pourquoi ils les auraient lardés de dizaines de coups de couteau).

D’ici qu’on découvre ensuite qu’il s’agirait en fait de proches ou du moins de relations des victimes… D’un coup, ça rendrait moins légitime l’exigence de plus de sanctions contre les crapules-racailles-gitans, non?

104. Le mercredi 3 février 2010 à 20:10 par petit pietro aRégis 80

apophthegme…

mettons deux ” h ” …
Ca fait plus riche

105. Le mercredi 3 février 2010 à 21:35 par niodayoda

“Le Mercredi 3 février 2010 à 07:34 par DS

Je ressens la dernière phrase du post de Bob comme étant du second degré.”

et après le commentaire 102 vous êtes toujours du même avis ?

106. Le mercredi 3 février 2010 à 22:01 par RG

@102 bob

La grandeurs des idées et le tralala qui va avec, c’est sûr que prononcé à l’Assemblée ou sur les plateaux de télé, bien rédigé, c’est classe et ça fait toujours son effet.

Je vous propose une idée bien rédigée que vous trouverez certainement très grande: “à Besson la France”. Prononcée à l’Assemblée ou à la télé avec tout le tralala qui va avec ça fera toujours son effet.

107. Le jeudi 4 février 2010 à 07:42 par DS

Oups…

108. Le jeudi 4 février 2010 à 11:24 par Kemmei

Merci Maître Eolas de continuer à corriger inlassablement les propos de nos gouvernants. Je suis admiratif devant votre pugnacité.

Pour bob (102. et avant) il va vous falloir une bannière “Troll du Café du Commerce Detector”, vous avez ça en réserve?

Maitre Eolas est en train d'essuyer un verre derrière le zinc. De l'autre côté du comptoir, un homme visiblement aviné, béret sur la tête, le nez rouge et un verre de vin posé devant lui, affirme “Parce que moi j'dis, heu, c'est du bon sens, hein…” est interrompu par maître Eolas qui s'écrie : “ON FERME !” En dessous de l'image, on peut lire «Commentaire modéré par Café du Commerce Detector™»

109. Le jeudi 4 février 2010 à 20:31 par Teejee (mékeskidi de base)

@ Eolas
Tiens ?! Vous admettez Nicolas Sarkozy à votre comptoir ?

110. Le dimanche 7 février 2010 à 00:00 par Moggio

Merci.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact