Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Devine qui vient dîner ce soir ?

Revoilà donc la Coupe du Monde de football, qui commence dès ce soir pour l’équipe de France avec son premier adversaire, l’Uruguay (prononcer ourou - gouaille), officiellement République Orientale d’Uruguay. Elle tire son nom de la rivière Uruguay qui forme sa frontière occidentale avec l’Argentine.

800px-Flag_of_Uruguay.svg.png

Le drapeau uruguayen ressemble quelque peu à celui de son voisin argentin, dont il partage les couleurs, bleues et blanc, couleurs des troupes indépendantistes lors des guerres contre l’Espagne, et le principal symbole, le sol de mayo, le soleil de mai, inspiré d’une représentation du dieu Inca Inti. Les neufs bandes bleues et blanches représentent les neuf départements originaux de l’Uruguay (ils sont 19 aujourd’hui), et visaient à imiter le drapeau américain, autre colonie ayant accédé à l’indépendance.

L’Uruguay a comme particularité d’avoir trois drapeaux. Outre celui-ci, le plus connu à l’international, l’Uruguay a également le drapeau d’Artigas et le drapeau des Trente Trois.

158px-Flag_of_Artigas.svg.png 158px-Flag_of_the_Treinta_y_Tres.svg.png

Le drapeau d’Artigas est ainsi dénommé en l’honneur de José Gervasio Artigas (19 juin 1764- 23 septembre 1850), père de l’indépendance de l’Uruguay, et sert principalement aux forces armées. Le drapeau des Trente Trois, frappé de la devise du pays, “La Liberté ou la Mort”, rend hommage au débarquement des Trente Trois Orientaux le 19 avril 1825 sur la plage d’Agraciada et qui, après la déroute d’Artigas, soulevèrent la Province Orientale contre l’Empire du Brésil, déclenchant la guerre argentino-brésilienne (1825-1828) qui aboutit à la fondation de l’Uruguay.

Les bâtiments officiels uruguayens arborent les trois drapeaux.

L’équipe d’Uruguay de football est surnommée les Charruas, du nom d’un peuple indigène qui y fut massacré en 1831, ou les Célestes, du nom du bleu ciel de leur maillot. L’Uruguay n’est pas une petite équipe à prendre à la légère : ils arborent quatre étoiles sur leur symbole, car ils ont gagné deux coupes du monde (dont la toute première en 1930 et 1950) et deux tournois olympiques en 1924 et 1928, qui faisait office de coupe du monde avant sa création officielle en 1930). 100px-Uruguay_football_association.svg.png.

L’Uruguay ne s’est cependant pas qualifiée facilement. Elle a fini cinquième de la zone amérique du sud, et a dû disputer un match de barrage contre le Costa Rica. La France et l’Uruguay se sont affrontés cinq fois : deux victoires, deux matchs nuls, une défaite.

Alors, comme d’habitude, en trois mots comme en cent… ALLEZ LES BLEUS !

Commentaires

1. Le vendredi 11 juin 2010 à 02:39 par YannBrésil

Quel est votre pronostique?
Ici, au nom du solidarité latino-américaine (mais qui exclue l’Argentine), et parce qu’ils nous ont un peu mauvaise, ils donnent l’Uruguay gagnant.
et pour habiller votre firefox aux couleurs des Bleus: https://addons.mozilla.org/fr/firef…

2. Le vendredi 11 juin 2010 à 03:40 par Homer Simpson

Oh

C est marant ce nom de ce pays you are gay.

3. Le vendredi 11 juin 2010 à 08:19 par xpech

Et 14 Copa América (coupe d’Amérique du sud), soit autant que l’Argentine

4. Le vendredi 11 juin 2010 à 08:24 par Damiendelyon

Ils peuvent le faire !!

5. Le vendredi 11 juin 2010 à 08:48 par berli, naïf reconnu.

Oui, Damiendelyon, ils peuvent le faire. Mais qui ?

Bon, j’espère juste du beau jeu, avec des mêlées propres. (quoi ?)

6. Le vendredi 11 juin 2010 à 09:19 par Sylvain

@Berli : déjà un jeu de main propre serait pas mal. Les passes de maçons, ca suffit :p

7. Le vendredi 11 juin 2010 à 09:24 par Shikibu

Tss, tss, tss. Ils sont en blanc, les bleus…

8. Le vendredi 11 juin 2010 à 09:57 par L'assassin

Ce n’est pas parce qu’une équipe (ou un pays) a gagné dans le passé qu’elle est forcément redoutable aujourd’hui ; ce ne sont plus les mêmes hommes — ni entraîneur, ni joueurs. On en a d’ailleurs eu la preuve avec les nôtres : il y a eu une fois une bonne équipe et jusqu’à présent, l’essai n’a pas été transformé.

9. Le vendredi 11 juin 2010 à 11:06 par Gauvain

“ALLEZ LES BLEUS !”

Oui, mais lesquels ? Ce soir la France joue officiellement à l’extérieur. Dans ces cas-là, et contrairement à ce qui se fait au rugby (je crois), ce sont les visiteurs qui changent de maillot. La Celeste devrait jouer en bleu, mais les Bleus en blanc.

10. Le vendredi 11 juin 2010 à 11:41 par Pepito

J’adore ces billets sur les pays car ils sont toujours très sympathiques. Heureusement que la France s’est qualifiée pour le mundial, sinon on aurait pas eu droit. L’Uruguay fait partie des huit pays qualifiés qui parlent l’espagnol (j’inclue aussi les Etats-Unis), la suprématie de cette langue dans le futbol est incontestable. Il y aura donc le billet pour Mejico suivi par celui pour l’Afrique du Sud (qui pourra servir l’année prochaine pour la coupe du monde de rugby). Pas de souci pour les huitièmes de finale si les bleus tombent contre l’Argentine car on pourra toujours relire le billet de la coupe du monde de rugby de 2007. Il faut tout de même reconnaître que le groupe A n’est pas le plus difficile. J’espère que la série des devine qui vient dîner ce soir sera longue.

11. Le vendredi 11 juin 2010 à 11:46 par jokerYG

Et ben voila, vous m’avez bien appris des choses sur l’Uruguay, un État dont je ne connaissais rien si ce n’est qu’il se trouvait en Amérique Latine et sa capitale. Et oui, je suis un profane en géographie. Maintenant un peu moins, :)

Allons y des pronostics :

Alors je ne suis ni patriote ni chauvin, et j’ai beaucoup de respect pour les équipes faibles, et je ne peux me retenir d’être pour l’équipe qui n’est pas favorite au départ, c’est plus fort que moi, et ce, depuis toujours. A tel point que j’en oublie parfois mon équipe nationale surtout au football, quelle honte ! ( A part au rugby, ne comparons pas l’incomparable, allez les bleus ! 2011)
bon vous l’avez compris, je serais autant content si l’Uruguay gagne que si La France gagnait. Et puis, vu toutes les polémiques qui agitent l’équipe de France ses derniers temps ( je n’y reviendra pas… promis) et son sélectionneur si lucide dans les moments difficiles ( Estelle, .. veux tu m’épouser ? ) (désolé j’ai pas pût me retenir), je penche pour l’Uruguay, c’est d’avantage l’esprit que me dérange au football et particulièrement celui de l’équipe de France ces derniers temps, bien que ce soit un très beau sport, que je prends beaucoup de plaisir a regarder sachant que lors des coupes du monde, les Hommes ne sont plus divisés par des frontières mais semblent former un tout, ah quel belle famille : l’humanité .
Bon, j’ai espoir que l’équipe de France va montrer le meilleur d’elle même avec un bon esprit de groupe, une cohésion comme on les aime ( ah 98, quelle belle époque. )

Alors en somme :

ALLEZ L’URUGUAY, ALLEZ LES BLEUS ! FAITES DU SPECTACLE !

LA FRANCE ENTIÈRE EST DERRIÈRE VOUS… ou pas :)

Pronostic personnel : 2-0 pour la France

Espoir personnel : 2-2

12. Le vendredi 11 juin 2010 à 11:51 par Bôôh

Un petit mot sur les joueurs, historiques et actuels

Alfredo Ángel “El Loco” Romano, attaquant de la Celeste de ses 17 ans (et 13 jours pour sa première en 1911) à 33 ans (1927) et du Nacional (plus un passage à Boca -un des premiers transferts importants du football sud-américain- et deux invitations sous le maillot argentin) puis entraîneur. Titulaire à l’aile gauche lors du premier titre olympique des uruguayens en 1924 à Paris, il marque le troisième et dernier but de son équipe contre la Suisse en finale. Recordman des capes uruguayennes jusque dans les années 80.

Héctor Scarone : “El Mago” (1898-1967), attaquant gauche de la Celeste, l’un des meilleurs joueurs mondiaux des années 1920. Joueur du Nacional puis en Europe (Barça, Inter, Palermo) et à nouveau du Nacional (jusqu’en 1939, plus un match à 55 ans), devenu entraîneur (Millonarios Bogota, Real Madrid puis Nacional avec Angel Romano). Recordman historique de but des Charruas (31 en 51 matches). L’un des plus beaux palmarès de l’histoire du football avec deux titres olympiques, un mondial et quatre Copas Américas (équivalent latino-américain de l’Euro), plus huit titres nationaux en club.

Juan Alberto Schiaffino (“Don Juan”, 1925-2002), attaquant de la Celeste lors du titre mondial de 1950, c’est lui qui égalise en “finale” (à l’époque c’était un tournoi final entre les 4 premiers, mais le dernier match se jouait entre les deux seules sélections pouvant obtenir le titre, le Brésil en cas de victoire ou de match nul, l’Uruguay sinon, faisant de ce match une finale) avant que Ghiggia ne donne la victoire aux Celestes. Cette coupe du monde était jouée au Brésil, faite pour le Brésil, ce dernier match est joué dans l’enceinte alors toute neuve du Maracaña (200000 places !) et est resté dans l’histoire comme le coup du Maracanã : le Maracanazo, créant l’abattement de la nation brésilienne passionnée de futebal (et qui n’avait alors encore jamais gagné la compétition). Après onze ans au CA Peñarol et la défaite en demi-finale au Mondial suisse de 1954, Schiaffino rejoint le Milan AC et prend la nationalité italienne, sélectionné à quatre reprise pour la Scuadra Azzura.

Enzo Francescoli, l’idôle du Vélodrome et d’un certain Zidane. International de 1982 à 1997, sans doute le plus grand attaquant national de l’après 1954, il a joué deux mondiaux (1986 et 1990) pendant lesquels la Celeste n’a pu briller. Au Mexique, il marque la moitié des buts de son équipe, c’est à dire 1 lors de la déroute de son équipe contre le Danemark (6-1) et est sorti au premier tour. En Italie quatre ans plus tard l’issue pour l’équipe est la même. Sur le plan continental c’est plus réussi avec les trois dernières Copas Américas gagnées par la Celeste (83, 85, 95). En club, Enzo a d’abord joué pour les Wanderers de Montevideo avant de rejoindre l’Argentine et River Plate, puis la France (RC Paris, Matra Racing et l’OM en 89-90), l’Italie (Cagliari, Torino) et retour en Argentine pour 6 ans de plus à River Plate. Sa longévité au plus au niveau est illustrée par ses deux titres de meilleur joueur du championnat argentin espacés de 10 ans, le second à 35 ans !

Néstor Fernando Muslera : actuel (jeune) gardien de la Celeste et de la Lazio Roma. Auteur de belles boulettes en club (50 buts pris en 44 matches dans une saison médiocre de son club), c’est sa première grande compétition internationale. Son manque d’expérience pourrait aider les attaquants bleus. Enfin si on en trouve :-D

Maxi Pereira : Pilier droit de la défense du Benfica Lisboã, champion du Portugal cette année. 48 sélections en bleu ciel, connu en Europe pour un superbe but contre l’AC Milan.

Diefo Forlan : le joueur le plus connu de la sélection actuelle, l’attaquant dont devra se méfier Lloris. N’a jamais joué en pro dans un club uruguayen. Malgré des problèmes physiques importants, il joue 3 bonnes saisons à Independiente (Argentine) avant de devenir un flop à Manchester Utd. Revenu à son meilleur niveau à Villareal (2004-2007), il est pichichi (meilleur buteur) de la Liga lors de sa première saison et réédite la performance en 2009 avec l’Atlético Madrid, club avec lequel il remporte la Ligue Europa cette année (marquant le doublé en finale, 2-1 contre Fulham). International depuis 2002, il n’a gagné aucun titre avec son pays.

Au menu, boeuf au barbecue et maté ?

13. Le vendredi 11 juin 2010 à 12:10 par Sevan

Les neufs bandes bleues et blanches…

Je n’en compte que sept ?!

14. Le vendredi 11 juin 2010 à 12:14 par Dav

@ Bôôh

Tu as oublié Suarez, la pépite de l’Ajax (même si c’est une plongeuse)

15. Le vendredi 11 juin 2010 à 12:18 par Corbito

C’est le crépuscule des idoles : le XV de France joue les Boks demain soir, et Eolas nous parle de futebol…

Misère et décadence !

16. Le vendredi 11 juin 2010 à 12:19 par Schmorgluck

Ah, c’est malin ! J’en avais rien à cirer, mais maintenant j’en suis rendu à espérer que les Bleus fassent un beau parcours histoire que cette série de billets soit longue.

C’est malin !

17. Le vendredi 11 juin 2010 à 12:21 par Pepito

@Sevan, il faut aussi compter la blanche du haut et celle du bas ;-)

18. Le vendredi 11 juin 2010 à 12:22 par Dadu Jones

C’est marrant: le foot m’achève régulièrement, et plus il est mondial, plus je le fuis. J’aime bien le foot dans la rue, par contre (j’aime bien écrire “par contre” aussi), comme les gamins dans certains quartiers de villes anglaises où certaines rues populaires, le samedi après-midi, sont impraticables aux voitures car devenues terrains de foot improvisés.

Pourtant, je prends du plaisir à vous lire en parler -si, si, c’est possible, “lire en parler”: ça mérite un brevet-, parce que sans partager franchement le point de vue (en référence au billet inaugural sur le thème), il reste agréable à lire…

Faut dire que la démarche est fort sympathique, et c’est chouette de lire des choses sur le(s) pays que l’équipe de France va affronter. Je vais suivre indirectement le déroulement de la coupe du monde via ce toujours excellent blog, on dirait… tiens, je me demande comment un blog uruguayen équivalent présenterait la France aussi synthétiquement, ce qu’il mettrait en avant…

19. Le vendredi 11 juin 2010 à 12:55 par claude

Je rappelle que c’est l’Irlande que l’Uruguay devrait rencontrer.
Et je ne vois pas pourquoi on ne parlerait pas de toutes les équipes des autres groupes,car les habitants de leurs pays respectifs ont le même intérêt touristique. Si on les oubliait dans de belles présentations synthétiques, il y aurait alors une discrimination au sens de l’article 14 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

20. Le vendredi 11 juin 2010 à 13:01 par Kemmei

Autant le football m’indiffère totalement, autant vos petits billets culturels arriveraient presque à me faire attendre les matchs de l’équipe de France. :-)

21. Le vendredi 11 juin 2010 à 13:06 par Matéo 34

Peut-être que l’équipe de France de foot va nous surprendre (comme en 1998 et 2006), on sait jamais…
Ceci-dit, heureusement qu’on va prendre l’apéro chez les Bocks demain soir ! :-)

22. Le vendredi 11 juin 2010 à 13:49 par la guiche

Pauvre France, quand je vois toutes les polémiques inutiles autour du Groupe qui va la représenter pendant 10 voire 31 jours, je suis désespéré.

Ce n’est que du foot…

Puissent nos joueurs s’éclater sur le terrain et faire de leurs détracteurs d’hier leurs supporters de demain.

Une belle victorie contre l’Uruguay et le bon esprit sera de retour!

ALLEZ LES BLEUS, faites vous plaisir, l’opinion suivra sans se faire prier

23. Le vendredi 11 juin 2010 à 14:26 par Pierrot

Ma fille se prénommant Célestine, je vais encourager les Charruas (les Celestes) et le drapeau “La Liberté ou la Mort” ;) ^^

24. Le vendredi 11 juin 2010 à 14:33 par Holmes

Croque-notes (futiles)  :

- Vu, entendu, hier soir sur Canal+ 4, un Maître du Barreau avouer : ” Les avocats sont plus loyaux entre eux que les sportifs.”

- “Il y a peu de différence entre un homme et un autre homme mais c’est cette différence qui est tout.” - William James -

- “Un nouveau Monde” - Quand on ne peut changer l’avocat on change la voyelle.

- “Dansent les ombres du monde” - Vaisheshika -

25. Le vendredi 11 juin 2010 à 17:29 par LeCheikh

“l’Uruguay (prononcer ourou - gouaille)”
… si vous êtes ou parlez espagnol ! Car sinon, je vous assure qu’en bon français il convient de prononcer Uru - gouai (yrygwe en phonétique). Demande-t-on à un Anglais de prononcer Pa-ri et non Pai -riss ?

26. Le vendredi 11 juin 2010 à 18:06 par ema2100

La france perd 2 à 0 !!!!!
La France perd et sombre vers le chaos !!!
…cqfd…….
ema2100.

27. Le vendredi 11 juin 2010 à 21:38 par Alphos

Comme quoi on peut trouver quelque chose d’intéressant en parlant de football : l’histoire méconnue du drapeau d’un pays :)

C’est toujours aussi agréable, et ça permet de trouver un avantage non trivial à une coupe du monde de sport !

28. Le vendredi 11 juin 2010 à 21:45 par Teejee (mékeskidi de base)

Puisqu’on en est aux rappels historiques : c’est contre l’Uruguay qu’un Français, Lucien Laurent, marqua le premier but de l’histoire de la Coupe du Monde, en 1930. La Celeste nous a rarement souri dans cette compétition, mais elle nous aura au moins apporté ça.

29. Le vendredi 11 juin 2010 à 22:33 par pedrorico

OK, l’Uruguay c’est un peu l’Ecosse de l’Amérique du sud en fait (ou la Suisse, au choix).
Sur le terrain, en tout cas.

30. Le vendredi 11 juin 2010 à 22:35 par Phil

0à0 : Une nouvelle émoticône?

31. Le samedi 12 juin 2010 à 00:12 par Natgif

28 Teejee : eh ben non, c’est pas contre l’Uruguay, c’est contre le Mexique que Laurent a marqué le 1er but de la coupe du monde 1930. Victoire de la France 4-1. La seule, d’ailleurs.
Mais c’est pas grave, au moins il y avait des buts, tandis que là…..nul….nul…Nul. Pas étonnant que certains bleus préfèrent se les payer, les passes.

32. Le samedi 12 juin 2010 à 00:33 par Typhon

@Claude en 19 :

J’invoque la jurisprudence Maradona avec une citation d’un avocat célèbre :

Don’t stand there GAW-PING like you’ve never seen the hand o’ God before!
(Michael Palin, The Meaning of Life, film de Terry Jones, 1983)

Typhon

33. Le samedi 12 juin 2010 à 02:06 par Gauvain

“Je rappelle que c’est l’Irlande que l’Uruguay devrait rencontrer.”

Non. Quel que soit le bout par où on prend les choses, non.
-Du point de vue des règlements sportifs : l’arbitre s’est trompé, cela arrive dans toutes les compétitions, mais les erreurs d’arbitrage n’invalident pas le résultat du match (sauf s’il s’agit d’une faute technique, c’est-à-dire d’une faute dans l’application du règlement et non dans l’appréciation d’une situation).
-Du point de vue de de la justice arbitrale : l’arbitre avait refusé un pénalty réel à Anelka quelques minutes auparavant. Il n’est certes pas dit que la France aurai réussi son pénalty si elle se l’était vu accordé. Mais vous noterez que si le but de Gallas avait été refusé, il n’est pas dit non plus que les Irlandais auraient remporté la séance de tirs au but, ni qu’ils auraient conservé leur cage inviolée pendant la fin de la prolongation.
-Du point de vue du caractère de pauvres victimes malheureuses des Irlandais : la République d’Irlande a remporté son premier match de poule, contre la Bulgarie, sur le score de 2-1. En bénéficiant d’une erreur d’arbitrage flagrante (un pénalty imaginaire qui lui a été gracieusement accordé). Notons qu’à l’époque les Irlandais n’ont pas proposé que l’on rejoue le match. Si ceux-ci s’étaient retrouvés d’entrée avec 2 ou 3 points de moins, qui sait quelle aurait été la suite des événements et s’ils eussent atteint les barrages ?
-Du point de vue de la géographie : en football, il n’y a pas d’équipe d’Irlande. Il y a une équipe d’Eire (ou “République d’Irlande”), que la France a éliminée de la Coupe de Monde, et une équipe d’Irlande du Nord. Ce n’est qu’en rugby que les représentants des deux parties de l’île évoluent dans la même équipe, surnommée le “XV du Trèfle”.

34. Le samedi 12 juin 2010 à 07:15 par Teejee (mékeskidi de base)

@ Natgif : au temps pour moi. Je savais que la France avait perdu contre l’Uruguay, mais je croyais qu’il s’agissait du match d’ouverture, et que Laurent avait marqué en cette occasion.
Hier soir, face à l’Uruguay, on a fait mieux que perdre. Lors du prochain match, face au Mexique, fera-t-on mieux que 4-1 ?

35. Le samedi 12 juin 2010 à 10:00 par Hugues

@33 Et vous pouvez rajouter que l’Eire n’aurait sans doute pas été dans le même chapeau que l’équipe de France lors du tirage…

36. Le samedi 12 juin 2010 à 12:17 par Cocodupe

Pas de billet pour le test match contre l’Afrique du Sud ? :/

37. Le samedi 12 juin 2010 à 16:01 par Holmes

Croque-notes (futiles) - 2 -

Corée du Sud - Grèce - …

“Les Larmes d’Ulysse” - Roger Grenier - (Régent du Collège de Pataphysique) -

- “Beaucoup de chiens s’appellent Ulysse. Mais le chien d’Ulysse, comment s’appelait-il ? Argos. Il attend son maître dans des conditions moins confortables que Pénélope. Toujours prudent, le roi d’Ithaque, quand il aborde enfin dans son île, s’est rendu méconnaissable, avec la complicité d’Athéna. Et pourtant, Argos le reconnaît.
Négligé maintenant en l’absence du maître, il gisait, étendu devant le portail, sur le tas de fumier des mulets et des boeufs… Il reconnut Ulysse en l’homme qui venait et, remuant la queue, coucha les deux oreilles : la force lui manqua pour s’approcher de son maître.
Ulysse l’avait vu : il détourna la tête en essuyant une larme…
Poséidon, avec l’esprit vindicatif qu’on connait aux dieux, s’était en vain acharné sur Ulysse. Mais lui arracher une larme n’a été donné qu’à son vieux chien.”

38. Le samedi 12 juin 2010 à 18:18 par Alain38

Cher Maitre,
au regard du titre de la rubrique dans laquelle se range se papier il me vient un affreux doute à votre égard. Seriez vous passible de haute trahison ou simplement d’atteinte au moral de la Nation?

En effet la rubrique s’appelle “Devine qui vient diner ce soir?”. Ceci est donc une invitation claire et sans ambiguïté à ce que nos adversaires passent les 90 minutes du match dans notre partie du terrain, réduisant notre équipe à un simple rôle défensif. De plus, toute personne ayant fait au moins une fois une compétition sportive, ne serait-ce qu’une simple partie de pétanque, sait parfaitement que dans ce cas se sont les perdants qui doivent régaler. Ce qui démontre, une fois de plus que vous souhaitez la défaite de notre équipe.

En période de Mondial on en a fusillé pour moins que cela. Mais, en égards à la teneur de vos billets (et aux prix des balles) je propose plutôt une peine de relégation à l’île de la Cité, que vous voudrez bien rejoindre en avirons, les restrictions budgétaires ne nous permettant pas de vous y envoyer par galère royale.

PS: Et en plus pendant que nous avions le dos tourné à regarder les footeux, l’Afrique du Sud en a honteusement profité pour nous pilonner en rugby. Mais que fait l’ONU?

39. Le samedi 12 juin 2010 à 22:55 par Gauvain

Hugues (35) “@33 Et vous pouvez rajouter que l’Eire n’aurait sans doute pas été dans le même chapeau que l’équipe de France lors du tirage…”

Sur ce point, vous avez tort. En Coupe du Monde il y a un chapeau “têtes de séries” et trois chapeaux “géographiques”. La France n’étant pas tête de série, elle s’est retrouvée dans le chapeau “Europe”. C’est pourquoi elle rencontre une équipe sud-américaine (l’Uruguay), une équipe de la zone CONCACAF (Confederation of North, Central and Caribbean American Football, ou quelque chose comme ça), à savoir le Mexique. Et l’Afrique du Sud, qui figurait dans le chapeau des têtes de série en raison de sa qualité de pays organisateur. L’Eire n’aurait pas été tête de série, et en tant qu’équipe européenne, elle aurait été dans le même chapeau que la France.

40. Le dimanche 13 juin 2010 à 17:05 par emelinebecuwe

PSAUME 23 POUR DOMENECH
La France éliminée sans perdre une seule partie.
En matière de ballon rond, il y a toujours quelque chose qui ne tourne pas rond…
Ce sont ces matchs nuls qui ne départagent pas deux adversaires mais les renvoient gentiment dans les vestiaires.
Pour qu’il n’y ait aucun malentendu : les Tueurs net disent « non merci » !
Donc oui aux tirs au but en fin de partie… pour qu’il y ait toujours un vainqueur et un vaincu.
Tuons les matchs. Pour ne plus mourir d’ennui.
L’ironie c’est que la France risque de prendre la sortie sans avoir perdue la moindre partie…
très cordialement
Emeline

http://www.dailymotion.com/video/xd…

41. Le lundi 14 juin 2010 à 05:32 par becuwe

PSAUME 23 POUR DOMENECH
La France éliminée sans perdre une seule partie.
En matière de ballon rond, il y a toujours quelque chose qui ne tourne pas rond…
Ce sont ces matchs nuls qui ne départagent pas deux adversaires mais les renvoient gentiment dans les vestiaires.
Pour qu’il n’y ait aucun malentendu : les Tueurs net disent « non merci » !
Donc oui aux tirs au but en fin de partie… pour qu’il y ait toujours un vainqueur et un vaincu.
Tuons les matchs. Pour ne plus mourir d’ennui.
L’ironie c’est que la France risque de prendre la sortie sans avoir perdue la moindre partie…
http://www.tueursnet.com

http://www.dailymotion.com/video/xd…

42. Le lundi 14 juin 2010 à 08:29 par marc

http://www.marca.com/deporte/futbol…

ça devrait faire plaisir! :-)

43. Le lundi 14 juin 2010 à 14:25 par claude

A 33

Lors d’une phase de coup de pied arrêté, l’arbitre doit se placer et placer ses assistants de telle sorte que l’observation de tous les joueurs ET DE LEUR COMPORTEMENT soit possible. Ne pas organiser ce placement est une faute technique. C’est ce qui s’est passé lors de la main d’Henry. L’existence d’une faute technique rend la demande d’annuler le résultat du match recevable .

44. Le lundi 14 juin 2010 à 18:56 par en passant

Artigas n’est pas le père de l’indépendance de l’Uruguay ou alors indirectement et bien malgré lui étant donné qu’il a été exilé après avoir été battu avec ceux qui le suivaient (et qu’il défendait) - et qui ont été massacrés tout au long du 19ème siècle - parce qu’il voulait créer une fédération dans les limites de ce qui était alors la vice-royauté du Rio de la Plata . Il avait élaboré et mis en pratique une réforme agraire en faveur des plus pauvres (Indiens) et pauvres. L’Uruguay a été créé à partir de sa défaite… (Uruguay veut dire Orient dans la langue indienne de la région , parce qu’il est à l’est du fleuve Uruguay)Tous les Indiens d’Uruguay ont été exterminés. ..

45. Le lundi 14 juin 2010 à 19:19 par en passant

Ah pardon, plus exactement ils sont appelés los Orientales parce qu’ils vivent à l’est du peuple Uruguay , qui est un mot indien

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact