Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Avis de Berryer des Bâtonniers

Une nouvelle Conférence Berryer est annoncée, et quelle conférence puisque ce sera celle des Bâtonniers !

La Conférence aura l’honneur de recevoir le jeudi 5 mai 2011 à 21 heures, en Salle des criées, M. Jean-Yves Le Borgne, Vice-Bâtonnier de l’Ordre.

Le portrait approximatif de l’invité sera dressé par Madame Véronica Camporro, 9ème Secrétaire.

Monsieur le Bâtonnier Jean Castelain et les Secrétaires de la Conférence de la promotion 1984 assureront la contre-critique.

Les sujets proposés aux valeureux candidats sont les suivants :

1. Faut-il rétablir l’ordre à coups de batte ?
2. Faut-il garder un œil sur le vice ?

Comme toujours, l’entrée est libre, sans réservation possible.

Toute personne, avocat ou non, peut assister à la Conférence Berryer.

Les candidats (et non les spectateurs) sont invités à s’inscrire auprès de M. Matthieu Hy, 4ème Secrétaire :

Tél : 01-77-32-13-61 / hy.avocat[AT]gmail.com”

Commentaires

1. Le lundi 2 mai 2011 à 23:51 par P-O

Passer devant Me Leborgne, c’est une angoisse sans nom !! Lui qui a une telle éloquence, une telle évidence dans ses propos… Argh!

Attention, du fait que le bâtonnier et le vice-batonnier vont attirer tous leurs amis, les places seront encore plus chères ! Il faudra vraiment venir tôt !

2. Le mardi 3 mai 2011 à 07:56 par Tafkap

Séquence provoc: Euh, on a le droit de s’en battre l’oignon face à toute l’actualité internationale, hein dis?

3. Le mardi 3 mai 2011 à 10:08 par Antoinezzzz

Et pendant ce temps, Obama et Sarkozy enfilent des perles Busirisibles, car « Justice a été faite » pour Osama Ben Laden.

4. Le mardi 3 mai 2011 à 10:09 par cartouche

Zut et rezut! Pas disponible à cause des examens… ça fait des mois que je souhaite aller voir une Berryer… Dites cher Maître, la Conférence part-elle en vacances durant l’été? Ou aura-t-on droit à des séances estivales, toutes fenêtres ouvertes et éventail à la main?

5. Le mardi 3 mai 2011 à 10:40 par Mun

C’est quoi le pire:

- ne pas s’en battre l’oignon, même face à toute l’actualité internationale ?

- s’en battre l’oignon, mais tout de même, on ne va pas rater une occasion de troller quitte à perdre 2 minutes de lecture de l’actualité internationale ?

6. Le mardi 3 mai 2011 à 11:01 par Narduk

Pour Benny, Justice a été faite !!!

Au M16 d’accord mais bon, ça marche aussi et la récidive est nulle.

7. Le mardi 3 mai 2011 à 13:09 par Holmes

- Force de l’ordre

- Vice… de forme

- 1984

THX 1138 - Philosophie de Zoetrope -

Le côté obscur de la force nous hante toujours.

8. Le mardi 3 mai 2011 à 13:42 par beldeche

Ca me fait penser que je dois finaliser une chanson qui s’intitule: “La Hampe du Bâtonnier a un noeud au bout” (inspiré de l’oeuvre de Terry Pratchett “A Wizard’s Staff Has A Knob On The End”)

9. Le mardi 3 mai 2011 à 16:06 par Tafkap

2eme Acte: Se battre l’oignon d’une Berryer parce que ne pas se sentir concerné par tout, ça fait du bien parfois, mon cher Mun.

10. Le mardi 3 mai 2011 à 17:02 par Vicquet

Complètement hors-sujet dans cette note, mais je viens de lire un article intéressant sur LeMonde.fr indiquant que l’incarcération des étrangers au seul motif qu’ils sont en situation irrégulière est désormais illégale. Comptez-vous commenter ceci prochainement pour les mékeskidis, cher Maître, étant donné que c’est un thème fréquemment présent dans vos billets ?
Par avance merci pour vos éclaircissements.

11. Le mardi 3 mai 2011 à 17:41 par Holmes

@ beldeche (8)

Joker - “Un, deux, trois…soleil !”

“Que Beng les emporte !”

12. Le mardi 3 mai 2011 à 18:00 par Mun

On s’en fout, et pourtant on retourne lire cette note et ses commentaires. Tu persistes pour quelqu’un qui s’en cogne. C’est quoi qui fait du bien au juste ?

Bref, de toute façon je ne suis pas non plus revenu ici pour l’avis de Berryer, je trolle, tu trolles, il trolle, nous n’avons rien à faire ici.

13. Le mardi 3 mai 2011 à 19:47 par Sanglier des Ardennes

@Vicquet en 10 :
le lien originel
(il est possible que le monde garde des liens permanents seulement pour ses abonnés, le blog natif a l’air pérenne pour tous)
a déjà été fourni dans ce blog (en commentaires) et il est : http://combatsdroitshomme.blog.lemo…

14. Le mardi 3 mai 2011 à 22:48 par scriptoff

Est-ce vrai qu’il faut être 3 heures en avance pour espérer avoir une place assise ?

15. Le mercredi 4 mai 2011 à 08:42 par Altruisme

Sujet à venir:
Exécution sommaire, échec de l’Etat de droit?

16. Le mercredi 4 mai 2011 à 11:15 par Fred

Je fais suite à Vicquet en 10 : Le blog Libertés Surveillées (lemonde.fr) nous indique ce matin que “la France s’assoit sur la décision de la Cour de Justice” (estimant que cet arrêt ne la concerne pas et qu’elle peut donc continuer d’emprisonner les sans-papiers). Un Busiris collectif pour les Ministères de l’Intérieur et de la Justice ?
Bref en perspective et du seul point de vue financier, encore des mois de travail et de dépenses qui seront autant de gaspillages.

Selon les conclusions d’une mission sénatoriale publiées hier, 15.000 morts sur dix ans en raison des catastrophes naturelles, ou plutôt de l’imprévoyance en la matière des pouvoirs publics (exemples canicule, Xynthia…). Beaucoup plus que tous les homicides volontaires sur la même période. On se trompe de bataille sur la sécurité, on continue de dépenser n’importe comment et surtout, sans aucun égard pour l’humain.

17. Le mercredi 4 mai 2011 à 11:44 par Vicquet

@Sanglier des Ardennes (13) :
Merci, comme je ne lis pas toujours les commentaires, j’étais passé à côté.

@scriptoff (14) :
D’après ce que j’ai compris, c’est le cas effectivement habituellement. En l’espèce, P-O (en commentaire 1) semble indiquer qu’il faudrait venir encore plus tôt.

18. Le mercredi 4 mai 2011 à 23:15 par Cleyo

Il est probable en effet qu’il y aura plus d’avocats réunis pour la Conférence qu’aujourd’hui à manifester… chez eux pourtant.

Mais ils avaient probablement trop de travail, les confrères parisiens….

19. Le jeudi 5 mai 2011 à 02:41 par Fassbinder

Faut-il rétablir l’ordre à coups de batte ?

Souhaite une bonne Berryer à Maître Le Borgne : Roi au milieu des aveugles, les magistrats assis…(tapez pas avec la batte, j’ai rien dit) :)

20. Le jeudi 5 mai 2011 à 09:14 par ji_louis

@ Altruisme
Malheureusement, l’actualité à Marseille fournit une réponse à votre interrogation:
L’homme qui a abattu au cours de la tentative de vol un adolescent qui s’introduisait par effraction dans une pharmacie voisine a été accusé d’assassinat et déferré au parquet.

21. Le jeudi 5 mai 2011 à 14:10 par Holmes

@ Fassbinder (19) “(tapez pas avec la batte, j’ai rien dit) :)”

- Avec un bâton de Plutarque, Procuste tranchera.

22. Le jeudi 5 mai 2011 à 14:17 par Vorian

Arthur pour rétablir l’ordre à coup de batte … Pas question de manquer ça :D

23. Le jeudi 5 mai 2011 à 15:53 par @SRoma1n

Serait-il possible d’avoir une vidéo d’une telle conférence un jour ? (Je sais, le rêve ne mange pas de pain :P)

24. Le jeudi 5 mai 2011 à 18:48 par beldeche

@Holmes
11 -> OOOk ?
21 + 19 @Fassbinder -> pour un avocat commis d’office tapez étoile

25. Le vendredi 6 mai 2011 à 00:32 par Holmes

@ beldeche (8 - 24)

Il ne suffit pas de rester du côté lumineux pour restaurer l’équilibre de la force : il faut encore affronter son autre, l’englober et le dépasser.” Star Wars - La Guerre des Etoiles _

De la Science Fiction à la Pataphysique,

Un oeil sur le vice :

“Lisez avec persévérance de tous vos yeux, voire du plus secret. Il est temps : moi seul, je puis distinguer encore, derrière l’à peu près de ces mots accumulés, l’insondable abîme.

Cependant après qu’il n’y eut plus personne au monde, la Machine à Peindre, animée à l’intérieur d’un système de ressorts sans masse, tournait en azimut dans le hall de fer du Palais des Machines, seul monument debout de Paris désert et ras, et comme une toupie, se heurtant aux piliers, elle s’inclina et déclina en directions indéfiniment variées… soufflant à son gré sur la toile des murailles la succession des couleurs fondamentales étagées selon les tubes de son ventre, comme dans un bar un pousse-l’amour, les plus claires plus proches de l’issue. Dans le palais scellé hérissant seul la polissure morte, moderne déluge de la Seine universelle, la bête imprévue Clinamen éjacula aux parois de son univers…”

Clinamen - Jarry Faustroll -

26. Le vendredi 6 mai 2011 à 03:40 par VnF

Une Berryer qui laisse in fine un mauvais arrière gout. Quelle déception en effet de voir ces douze secrétaires, pourtant si prompts à la raillerie à l’égard des candidats (sur des points parfois bien au dela de la limite de la convenance avec des propos trop souvent réellement insultants, même s’il faut avouer que les candidats n’étaient pas exceptionnels ce soir), être si amères face à l’acerbe critique de leurs aïeux, qui semblent ainsi avoir trouvé comment briser la pédante assurance des douze. Mention très spéciale à la 7ème secrétaire, Melle Katlama, et au 12ème, M. Chouai : être déconfits et digérer si mal les remontrances au point que cela se lise sur leurs visages plus d’une dizaine de minutes plus tard, c’est fort. Au moins dormiront-ils mal cette nuit, ils le méritent.
Comme l’ont bien souligné le Bâtonnier Castelain et quelques uns de ses camarades de promotion, les actuels secrétaires tiennent effectivement plus de l’acteur de théâtre ou du comique que de l’orateur, s’exprimant au moins autant en gestes qu’en paroles, la bouteille toujours à portée de main, cherchant l’approbation démagogue du peuple de Berryer, et attaquant vilement et avec un Français trop souvent fautif, et c’est sans parler de la vulgarité (nb : avertir avant le crime n’améliore rien, c’est peut-être même pis) ; plutôt que construisant une critique en bonne forme et dû fond, sur le fond autant que la forme du discours du candidat. C’est probablement l’époque qui veut ça.
Faisons tout de même remarquer l’exception notable qu’est la 9ème, Melle Camporro, qui tout en donnant dans le grivois, n’a pas versé dans le grossier -comme l’a prétendu l’un des secrétaires de 1984- et comme l’ont fait une bonne partie de ses camarades de promotion (pas celle de 1984, celle de 2011), et a à mon sens plutôt brillé ce soir.
Des autres, on donnera plutôt un bon point (sans ordre particulier) au 1er secrétaire, M. Etrillard (à l’exception de son rire cherchant à couvrir son rapporteur), au 4ème, M. Hy (à part sa montée sur la table, fût-elle pour imiter M. Chouai), à la 6ème, Melle Arfi (à l’exception de sa grossièreté) et au 11ème, M. Sauveur (sauf peut-être pour son exercice de chant, s’il faut un sauf).
Pas de point au 2ème, 3ème et 5ème, MM. Hepstein, Reine et Reynaud, ainsi qu’à la 8ème, Melle Salome. Leurs prestations, sans être mauvaises, ne laissent pas non plus de souvenirs impérissables. Ou alors étaient trop courtes.
Et de mauvais points pour la 7ème, Melle Katlama, la 10ème, Melle Bourgeot et le 12ème secrétaire, M. Chouai, que ce soit ou bien pour leur avarice de parole, leur méchanceté gratuite, leur voix quasi-inaudible, leur argument faible, ou bien encore leur attitude déplorable à l’heure de la rétrospective.
Quant à l’invité, un bonheur.

27. Le vendredi 6 mai 2011 à 07:58 par xc

Pitié pour les gens qui ne sont pas du monde juridique et loin de Paris! Qu’est-ce donc qu’une “Berryer” ? Merci!

28. Le vendredi 6 mai 2011 à 08:52 par xc-cif

tss tss…

29. Le vendredi 6 mai 2011 à 09:28 par Bébèrt

Il y a des années à Berryer comme il y a des années à bon vins. Pour l’instant c’est le gros rouge qui tache.

30. Le vendredi 6 mai 2011 à 11:54 par LElfe

@ VnF:

Merci, merci, merci!
J’entends tant parler de la Berruyer qu’un beau soir de l’an dernier, j’y ai assisté. Mlle de Caunes était notre invitée. Déception complète, et à peu près dans les termes que ceux que vous employez.
Il était consternant de constater autant d’attaques pathétiques sur le physique des candidats, destinées de toute évidence à masquer l’absence d’éloquence des secrétaires et à donner en spectacle leur vulgarité plutôt que leur verve.
Les candidats étaient mauvais… la critique l’était aussi et peu de secrétaires ont su reprendre les discours pour les démonter avec humour et férocité, ce qui est à l’origine le but et ce que la piètre qualité des prestations facilitait.
Non, partir dans des jeux de rôles vulgaires hors de propos ou glorifier leur humour grivois leur semblait manifestement plus approprié.
Même les bons se croyaient obligé de verser dans le mauvais, ce qui constitue selon moi un beau gâchis.
Tant d’auto-satisfaction infondée m’a donné envie de quitter la salle.
Bien m’en a pris de ne point m’exécuter, coincée entre mes voisins, car la contre-critique (bien que trop indulgente, ils ne le méritaient pas) m’a fait vraiment du bien!

31. Le vendredi 6 mai 2011 à 12:25 par Metageeka

Bein, j’y suis allé. Et que dire… ?
Je suis venu voir des satins rouges* qui se lâchaient, et j’ai été largement servi, d’autant que j’aime leur humour généralement assez fin, et je peux dire que j’ai été servi ! Rien qui m’aie fait mourir de rire, mais beaucoup de choses qui m’ont arraché au moins un sourire sinon un petit ricanement. Reste qu’un grand nombre de traits d’esprit étaient très faciles, mais je l’avoue bien amenés. J’ai été interpellé par la jeunesse des secrétaires (encore mes préjugés sur les métiers du droit, je m’en excuse) et par bien sûr la voix de stentor de M. Le Borgne.
Cependant, j’ai trouvé quand même que ce lynchage public était assez malsain, pas que ça me dérange, mais ça a dérangé la promotion 1984 qui semblait vraiment, mais alors vraiment déçue par la prouesse d’éloquence. Et c’était compréhensible dans le sens où je n’ai guère vu de véritable éloquence dans ce spectacle, sauf pour le premier candidat. La conférence s’est résumée à des règlements de compte entre satins rouges entrecoupés de paroles obséquieuses pour M. Le Borgne, qui, je l’avoue, en impose.
Bref, j’en referai, parce que c’était divertissant, mais pas parce que j’y ai vu un concours d’éloquence.
Merci de m’avoir permis de découvrir la conférence Berryer, c’était quand même un bon moment !

  • : Personnes ayant fait des études de droit

32. Le vendredi 6 mai 2011 à 19:53 par Guill@ume

A l’instar de cette secrétaire dont la prestation m’a si peu éblouie que je n’ai pas retenu de qui il s’agissait, je ne tirerai pas sur l’ambulance…

… mais je voudrais dire qu’à part Jean-Yves Le Borgne (et Vanessa Camporo pour son portrait, il faut bien l’avouer), personne n’a contribué à rendre cette soirée plaisante.

33. Le vendredi 6 mai 2011 à 20:15 par guill@ume

Je tiens également à dire que j’ai été extrêmement choqué par la contre-critique faite envers Peggy Salomé. Certes, sa prestation était plus que décevante ; mais les mots employés par le secrétaire de 1984 n’étaient vraiment pas dignes.

34. Le vendredi 6 mai 2011 à 22:08 par Eolas

N’hésitez pas à critiquer, les Secrétaires viennent hanter ces lieux. Les critiques ne sont pas perdues.

Assez d’accord avec l’ensemble des commentaires. Qu’un Secrétaire puisse avoir une soirée de méforme, c’est compréhensible. On ne sait pas la journée qu’ils ont eu, certains peuvent débarquer d’un voyage à l’étranger.

Mais à un moment, cette répétition de méforme conduit à s’interroger.

35. Le vendredi 6 mai 2011 à 23:00 par Fred

Cela devient de plus en plus délirant. Pas la conférence Berryer, mais ce qui peut se passer dans nos tribunaux.
Selon Le Monde en ligne de ce soir rapportant les propos d’une journaliste de Sud-Ouest présente sur les lieux, sur ordre du Président du TGI de Bayonne, tribunal devant lequel il était présenté en comparution immédiate, un prévenu toxicomane de 18 ans, très agité parce qu’en état de manque, a été gazé dans sa cellule. Oui, gazé aux gaz lacrymo, à tel point que tous ceux qui l’approchaient étaient eux-mêmes incommodés. « Dénonçant une affaire “gravissime”, Marie-Hélène Ville, la juge présidant l’audience, a évoqué des “procédés inhumains et dégradants”. D’après la magistrate, “quand quelqu’un pose un problème médical, on demande l’assistance d’un médecin, on n’utilise pas une mesure de répression”. »
“On n’a jamais vu cela : sur ordre du président, gazer un prévenu alors que deux escortes policières étaient là !”, s’est insurgée l’avocate du jeune homme, Me Myriam Unal. Selon elle, si des médecins peuvent intervenir lors des gardes à vue, “rien n’est prévu quand les personnes sont dans les geôles. Il s’agit d’un vide juridique”. L’avocate a assuré qu‘“ils avaient les moyens d’agir autrement” pour calmer son client – en phase de sevrage depuis deux mois et qui n’avait “peut-être pas pris des doses suffisantes” –, estimant que la bombe lacrymogène avait été utilisée “sans retenue”.

36. Le vendredi 6 mai 2011 à 23:50 par Rantanplan

Très déçu aussi de la Berryer d’hier soir. Beaucoup de suffisance à la tribune. Presque pathétique. Du temps perdu.

37. Le samedi 7 mai 2011 à 01:09 par Fassbinder

@beldeche

“21 + 19 @Fassbinder -> pour un avocat commis d’office tapez étoile”

Eh non, tra-la-lère point besoin de déranger un avocat d’office. Je les crains pas les juges, c’est des gentils quoi que l’on fasse ! :)

38. Le samedi 7 mai 2011 à 01:44 par Fassbinder

euh ptit mea culpa excepté les juges d’instructions, malgré tout dans le malheur, c’est un peu grâce à ce corps judiciaire que je n’ai jamais “vrillé” dans la vie et la Mère Supérieur du MECS bien sûr. :))

39. Le samedi 7 mai 2011 à 02:44 par Fassbinder

Mes excuses aux lecteurs, pour la p’tite faute d’accord dans mon post je corrige :

la Mère Supérieure

40. Le samedi 7 mai 2011 à 04:08 par Fassbinder

Veuillez m’excuser pour le squattage de ce fil, mais lorsque j’ai question avec la magistrure assise dans mon coeur et que je suis au travail (seul lieu où j’ai accès… wifi)

Mon coeur, lorsque je pense à cette profession de chimère, se transforme en pierre au point d’en avoir persécuté plus d’un par ma vie…Je leur ai fait vivre exactement ce que l’on a vécu…

41. Le samedi 7 mai 2011 à 04:24 par Fassbinder

Leur faire vivre l’enfer, tel que je l’ai vécu depuis enfant…
Seule, isolée, violée, rejettée mise à l’index par la société bien pensante…
En grandissant, mon coeur face à ces juges s’est effacé (la plupart juges d’instruction) je l’ai fait et je le referai encore et encore !

42. Le samedi 7 mai 2011 à 04:41 par Fassbinder

Prescription sur les faits il y a, plus de 15 ans ont passé depuis, je tiens à avouer…
La “persécution” et le flicage du juge Halphen, c’était moi et nous. Du temps a passé, mais je le revis parfois…

43. Le samedi 7 mai 2011 à 04:44 par M.Grassman

Une Berryer moyenne malgré un invité excellent et une contre-critique millésime 1984 élégante et bienveillante, le spectacle est donc terni par ceux qui ont la responsabilité de le faire vivre, c’est à dire les secrétaires. Toujours un retard minimum de courtoisie de trente minutes, sans aucune excuse pour un auditoire pourtant dévoué et constant. Un manque de respect et d’éducation bien partagé au sein de la promotion et qui s’exprime, tant dans les critiques infligées au candidat, que dans les échanges entre les secrétaires eux-mêmes. Comme si de Berryer à Bérurier, la distance était la même “qu’entre un rot et un soupir”.

Heureusement le rapport de Madame Camporo était fin et si bien interprété ! Et les interventions de Messieurs Raynaud, Reine et Sauveur plutôt bonnes et inattendues.

Dommage que les blagues soient souvent en lien avec le monde judiciaire, car le public comme les candidats ne sont pas toujours familier des références en cours au Palais de Justice.

Comme Vnf, mention spéciale pour la médiocrité et le mauvais esprit de Monsieur Chouai et Madame Katlama qui parviennent même à ignorer que le public est gêné pour eux.

Mais bon, nous reviendrons quand même à la prochaine, encore plus tôt cette fois (soit au moins à 18H30) pour être assis, et avec plein d’espoir. Parce qu’il arrive quand même qu’au beau milieu de ce spectacle bourgeois fait pas des bourgeois pour des bourgeois (dont je suis) l’éloquence pointe le bout de son nez, même si ce n’est pas celui de cyrano.

44. Le samedi 7 mai 2011 à 04:48 par Fassbinder

24H sur 24h, nous restions à fixer ses allées et venues.

45. Le samedi 7 mai 2011 à 05:56 par Fassbinder

La destruction de ma famille innocente, je ne peux l’oublier…
Ni argent, ni pardon ne me rendra ce que j’ai perdu, traumatisée à vie par tous ces cris et par cette juge des enfants, une vraie s…. comme je n’en ai jamais rencontré pourtant vivant dans la prostitution pure et dure…

Je n’ai, lorsque je pense à cela comme seul bouée de secours, un Procureur…Un Procureur…

46. Le samedi 7 mai 2011 à 06:14 par Fassbinder

Les juges, je vous voue une haine sans fin lorsque je vois que des individus (violeurs, assassins, meurtriers, etc…) reconnus sont relachés en bonne et due forme…
L’enfer que j’ai vécu gratuitement, vous…

47. Le samedi 7 mai 2011 à 14:00 par magnétoscope

Il est tout de même paradoxal d’assister à un spectacle que l’on méprise. Les secrétaires de la conférence ne sont pas des comédiens, mais des avocats, ce qui explique d’ailleurs que leurs interventions se réfèrent effectivement assez souvent au monde judiciaire. La Berryer n’est qu’une part infime des activités de la conférence, dont la plus important est et reste la défense pénale (et non les voyages comme croit le savoir Maître Eolas).
Ceux qui font la queue pour assister aux Berryer, ou pire, qui demandent des invitations aux secrétaires, pour ensuite se déchaîner sur internet, devraient commencer par se poser des questions sur eux-mêmes. On n’est pas obligés d’apprécier les secrétaires de la conférence, ni les Berryer, mais on n’est surtout pas obligés de s’y rendre.

48. Le samedi 7 mai 2011 à 17:03 par VnF

Alors Eolas était à la Berryer ? Je serais curieux de le voir un jour jouter, même à visage masqué si nécessaire.

Comme Metageeka, “j’en referai, parce que c’était divertissant, mais pas parce que j’y ai vu un concours d’éloquence.”
Quant à magnétoscope, effectivement il est normal que les références soient judiciaires, ce n’est pas par hasard si la salle des Criées ne se trouve pas à la Comédie Francaise, en revanche si leur ramage se rapporte à leur plumage et leur compétence générale à leur prestation, ce doit être par hasard que les secrétaires se sont trouvés en salle des Criées quand leur place aurait été à la Comédie Francaise. C’est bien parce que nous faisons la queue (nous…) pour assister aux Berryer que nous avons le droit d’en exiger de la qualité. Et personnellement, je suis plutôt resté en manque.

49. Le samedi 7 mai 2011 à 18:17 par Fassbinder

A quand la réouverture des maisons de correction et institutions “Bon Pasteur” afin d’y parquer tous les enfants de ces magistrats (juges) formés à la plus grande ecole du crime : l’ENM !?

On l’a bien vécu nous, (mères filles, prostituées, orphelines…) et on a survécu malgré tout…

Ne serait-ce pas une excellente idée pour redresser ses enfants de criminels, ces voleurs de parents et ces voleurs d’enfance innocente !?

50. Le samedi 7 mai 2011 à 19:23 par Fassbinder

PS : je souhaite pareillement la même destinée sordide que fût la nôtre aux enfants d’avocats criminels excepté à ceux de Maître Eolas. (lui, je l’aime du fond du coeur.)

51. Le samedi 7 mai 2011 à 22:20 par Fassbinder

Je tiens à préciser une chose infiniment importante :

Je ne critique point l’éducation religieuse de l’Institution Bon Pasteur de Pau où je fus placée. Bien au contraire elle m’a été plus qu’utile lorsque je me suis retrouvée livré à moi-même dans le milieu de la came, de la prostitution et du bizness. Une éducation stricte dans tous les sens du terme, ça vous forge plutôt un caractère et une force à l’épreuve de tous “les vices”.
Excepté, que le coup de canif dans le contrat sont :

Les VIOLS et de par ces faits subis enfants, la seule force trouvée face au silence honteux de la Justice fut la PROSTITUTION.

52. Le samedi 7 mai 2011 à 22:35 par Holmes

@ magnétoscope (47)

magnéto…gramophone… Chacun peut répéter la voix de son maître.

“L’ignorance c’est la force.” - 1984 - Orwell -

53. Le samedi 7 mai 2011 à 23:52 par Luchino Visconti

Juges d’instruction et Juges d’Instance = criminels en puissance

Une réforme et un nettoyage drastique de ce corps judiciaire gangréné par la criminalité de ces juges instructeurs !
Les juges instructeurs à la solde des criminels, allez ouste du vent et fissa, si possible!

54. Le dimanche 8 mai 2011 à 00:11 par Luchino Visconti

Les Juges d’Instance sont des lâches sans aucun courage en se faisant les complices direct des violeurs et des assassins !

ENM = veuves noires de la République !

55. Le dimanche 8 mai 2011 à 03:39 par Luchino Visconti

Je propose dans une approche d’éducation psychologique et à titre préventif que chaque enfants de magistrats et d’avocats soient placés sous la tutelle de leurs criminels violeurs, si chéris dans les prétoires.

Par ailleurs qu’ils n’aient crainte quant à leur avenir professionnel ou psycho, il sera tout tracé. La profession de prostitué/e ne pouvant être pire que celle de leur parents criminels.

56. Le dimanche 8 mai 2011 à 19:15 par princessedezours

Je propose à Me Eolas qu’il interdise de pouvoir publier deux posts à la suite, car le squattage d’intellectuels en mal de tribune sur son blog est pénible.

Fassbinder, prenez des cours d’informatique, et créez votre propre blog ! Je vous conseille le logiciel gratuit wordpress : excellent pour le référencement, très facile d’usage (il y a pléthore de tutoriels en français, si si), et plein de templates pour l’habillage. Vous allez vous amuser comme un fou.

Je veux bien créer une collecte pour recueillir les 12 € nécessaires au coût de l’hébergement annuel.

Mais pitié : lâchez du lest chez Me Eolas !…

57. Le dimanche 8 mai 2011 à 23:25 par Fassbinder

@princessedezours

Je suis désolée de voir que mes com postés à la suite vous indispose à ce point je le comprends, mais ils ont autant leur place ici que les vôtres…
Je témoigne de ceux que furent les
maisons de correction ou l’on y placé des enfants en difficulté scolaire, des

prostituées, des réfractaires à l'autorité

paternelle enfin tout et n’importe qui…
Alors certes, je reconnais que je m’y prends un peu mal, ayant énormément de colère enfoui en moi qui je l’avoue explose par moment lorsque je repense à ces plus belles années perdues, enfermées à prier Jésus ce
bon pasteur…

Vous voyez, vous demandez pitié et que je lâche du lest pour mes 5 malheureux com
postés… alors imaginez, l’enfer d’ être enfermée pendant des années dans des
hauts Murs pour avoir osé craché sur de la nourriture et implorer du pitié ma Mère,
pour tout ou pour rien.

58. Le lundi 9 mai 2011 à 01:03 par Le flood nuit gravement à la santé des blogs

12 commentaires précisément (en admettant que vous ne soyez pas Visconti) sans aucune réponse. Si vous désirez être lue, n’en postez qu’un, corrigez votre Français, clarifiez votre propos et expliquez en quoi il s’insère dans le contexte du billet. A défaut, pour crier votre rage, rien de mieux que votre propre blog ou site, plutôt qu’un espace commentaire qui sera vite oublié.
Pour tous les lecteurs de Me Eolas, merci.

59. Le lundi 9 mai 2011 à 19:09 par Luchino Visconti

@Le flood…

“Corrigez votre français”
Me permettriez-vous donc dans ce cas de figure, de corriger en premier lieu les vôtres  :

“Clarifiez (vos) propos”
“ils s’insèr(ent)”

Pour ce qui est du reste, ne méprisez pas la rage des gens, elle est la cause de toutes révoltes…
Merci.

60. Le lundi 9 mai 2011 à 19:28 par Enfant de Mari(n)e

@Attacheuse de Tonneaux en 51
Vous souhaitez pareillement la même destinée sordide (viols, prières, hauts murs) que fût la nôtre aux enfants d’avocats criminels excepté à ceux de Maître Eolas.

Mais sachez que les avocats qui défendent les sans papiers (qui, en respirant notre pure atmosphère, nous asphyxient, nous étranglent, nous pompent l’air et peuvent même corriger des français) sont les pires…

Et alors, que souhaitez vous aux 3 rejetons de MLP http://en.wikipedia.org/wiki/Marine… (la version anglaise n’est pas contestée) ?

”she worked as a lawyer from 1992 until 1998.12 Part of her legal work involved representing illegal immigrants. In France, when a defendant cannot afford a lawyer one is chosen to represent him or her. She often fulfilled this role.
edit Private life

Married and divorced twice, she is a mother of three children”

61. Le lundi 9 mai 2011 à 23:23 par Le flood

@Luchino
Non mon cher, “propos” peut tout à fait être au singulier. http://fr.wiktionary.org/wiki/propo… notule numéro 4, par exemple.

Mais vous avez en partie raison, en l’espèce, les propos de Fassbinder (la forme de son discours) méritent autant d’être clarifiés que son propos (le fond).

62. Le mercredi 11 mai 2011 à 02:32 par Fassbinder

@enfants de Marine

Mais dites moi, où avez vous lu dans mes posts que je faisais référence aux avocats des sans papiers ?
Je n’en ai que faire des avocats des sans papiers et de Marine, libre à eux et à elle
(fut un temps )de prendre cause pour ces gens…
Par ailleurs, concernant les hauts murs, ce ne fut ni Marine, ni ses enfants et encore
moins les Soeurs du Bon Pasteur qui
nous ont malmenés, martyrisés…
Non vraiment, je n’ai rien à reprocher à
ces religieuses, elles ont tout au contraire
contribué, grâce à leur éducation sévère à
ce que je et (nous) ne devienne pas une
future délinquante…
Nous étions bien traitées (je n’ai jamais eu

à me plaindre à la juge des enfants de

violences de leurs parts), j’y étais heureuse

dans cet Institut, le respect de tout un

chacun y était primordial, la Mère
supérieure représentait pour nous
“l’autorité parentale et judiciaire” et jamais au grand jamais nous aurions pu lui manquer de respect, cela aurait été une haute “trahison” de notre part..

Le désespoir du ces viols dans ces hauts

murs n'émanaient point des religieuses,

non elles ne nous ont jamais fait le moindre

mal... elles étaient notre avenir  paradoxalement dans notre

malheur même si nous faisions pénitence
quotidiennement…nous étions heureuses…

Non, les viols et les humiliations sexuelles subies dans nos lits, émanaient des filles issues de l’Ousse des bois..
Les juges, ce jour-là… nous avaient doublement abandonnées…
Ce jour là, l’enfer commença

63. Le mercredi 11 mai 2011 à 04:13 par Fassbinder

@Enfants de Marine

PS : Vous me demandiez par mes dires que vous repreniez en les citant un peu plus haut, si je souhaitais le même sort aux enfants de l’avocate Marine …?!

Ma réponse est :
Non, la Mère Patrie Marine est ma Mère Supérieure. Elle figure l’ordre absolu dans la Société et la Justice. Je ne peux que lui louer mon plus profond respect à elle et à ses enfants.

64. Le samedi 14 mai 2011 à 16:32 par Frère de la Côte

@27 “Qu’est-ce donc qu’une “Berryer” ? “
Un “google search ” (Berryer+wikipedia) vous montrera que Berryer a été un excellent avocat, qui a réussi à faire acquitter le Général Cambronne (accusé de complicité d’invasion - a contribué au retour d’un ogre, venu d’Outre Méditerranée, et il risquait la peine de mort). Le dit Cambronne, en attendant d’avoir un petit métro (mais dans le 15 ième- a pu bénéficier d’avancement, au lieu d’être fusillé…

@Princesse des Plantigrades, en 56
vous proposez de créer une collecte pour recueillir les 12 € nécessaires au coût de l’hébergement annuel (sous wordpress, pour que Madame Attacheuse de Tonneaux ait son propre blog).
Je pense que la somme est sous évaluée, parce que la sus-citée Attacheuse de Tonneaux aurait interet

  • à s’acheter un PC à grand écran (pas un “net”“book”, ni, pire, un mange cerveau)
  • à s’acheter du papier et
  • des crayons pour noter ce qu’elle doit poster
  • à investir dans une ligne à haut débit (le wiki est 10 fois trop lent, ses latences pouvant inciter à poster la même chose 10 fois de suite)..

Alors seulement, la re-suscitée Attacheuse de Tonneaux pourra convaincre la Planète, que dis-je, la Galaxie, subjuguées par la beauté de ses posts, de :

  • faire canoniser Martine Le Pen
  • élire la Mère Supérieure du Couvent des Soeurs du Bon Pasteur comme Présidente de la République

65. Le lundi 16 mai 2011 à 08:02 par En mode profil bas

@frère de la côte en 64

Sans commentaire.

66. Le mercredi 25 mai 2011 à 15:17 par FPS

Faudrait vraiment que j’aille voir une conférence un jour, ça a l’air sympa !

67. Le mercredi 25 mai 2011 à 18:39 par J.

Mon cher Fassbinder en com (42)
Quel rapport entre votre enfance malheureuse et le juge Halphen ?
Bref ou vous n’en dites pas assez ou vous en dites trop mais par simple curiosité j’aimerai que vous éclaircissez votre propos !

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« avril 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Contact