Journal des greffiers en colère

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

À lire sur le dernier rebondissement dans l'affaire DSK

Il arrive parfois que le billet que l’on rêve d’écrire le soit déjà par quelqu’un d’autre. Dans ce cas, les convenances imposent de rendre hommage et de se taire.

C’est pour cela que je vous invite à aller lire l’excellent billet du non moins excellent Jules de chez Dinersroom en face : ”Reasonable doubt” mon amour. Tout ou presque y est dit et fort bien dit, le presque pouvant au besoin trouver sa place en commentaires. C’est donc pour cela que je vous invite à laisser chez le dit Jules vos commentaires sous son billet.

Commentaires

1. Le vendredi 1 juillet 2011 à 13:46 par QIAH

A ce propos: savez vous que l’adresse de Jules est fausse dans votre blogroll (en .fr au lieu de .eu)?

2. Le vendredi 1 juillet 2011 à 13:53 par siarres

Moréas avait déja dit que cet affaire était invraisemblable
Bravo commissaire le flair du flic français !
lire
http://moreas.blog.lemonde.fr/2011/…

3. Le vendredi 1 juillet 2011 à 14:19 par citoyen relaxé

bonjour à tous,
je me demandais justement où poster mon commentaire parfaitement hors sujet sans déranger trop de monde :

Je viens d’être relaxé dans une procédure où je risquais tout de même un an d’emprisonnement parce que les policiers, m’ayant mis les menottes et gardé au commissariat pendant deux heures, ne m’avaient pas mis en garde à vue.

le parquet n’a pas fait appel :-)

4. Le vendredi 1 juillet 2011 à 14:40 par Simone

@ citoyen relaxé (3)
Maître Eolas a laissé quelques billets récents sur la garde à vue. Votre commentaire aurait donc pu trouver asile, plus logiquement, sous ces derniers.
Votre témoignage est néanmoins intéressant car il illustre parfaitement certaines contraintes exercées sur les services de police. En effet, dès lors qu’il y a coercition (en matière de coercition on fait difficilement mieux que le menottage), les policiers n’ont plus d’autre choix que de soumettre le mis en cause à une mesure de garde à vue (quel que soit le temps nécessaire et le nombre d’actes à accomplir pour cette enquête), et ceci en vertu d’une jurisprudence plus très récente de la Cour de Cassation.

5. Le vendredi 1 juillet 2011 à 15:03 par citoyen relaxé deux fois dans le mois

@simone

1 merci pour vos conseils, mais je suis bien sous ce post, c’est calme, ça nous permet de discuter, ce dont je me réjouis - en général mes rapports avec les forces de l’ordre sont moins courtois….

2 j’ai été relaxé une seconde fois pour des faits un peu similaires. j’avais bien été mis en garde à vue. on s’était juste contenté d’attendre 10 heures avant de me le signifier…

3 la garde à vue ne me gênerait pas en soi si, pour les policiers parisien, elle se réduisait au temps nécessaire pour boucler la procédure, c’est à dire souvent 2-3 heures. Au lieu de cela, une garde à vue dans un commissariat parisien c’est bien souvent être certain de ne sortir qu’au déjeuner, quelle que soit l’heure de l’interpellation la veille.

4 j’ai même un jour reçu une lettre du commissaire de police : “soyez heureux de n’avoir pas été placé en garde à vue pour outrage”. De la garde à vue comme punition !

5 le terme “GaV POUR…” est d’ailleurs assez intéressant (même Mô se fait avoir et l’utilise dans le post en référence) : moi je croyais que c’était GaV pour enquête. non. c’est GaV pour délit quelconque. adieu la présomption d’innocence…

bien à vous

6. Le vendredi 1 juillet 2011 à 15:12 par natoussia

Maitre, je voulais vous poser la même question que j’ai posée à Jules sous son billet : ce qui me gêne dans cette façon de procéder, c’est que, si on suit ce raisonnement, une femme avec des tendances mytho est potentiellement « agressable » sans trop de risques pour l’agresseur… Comment peuvent elles alors se défendre ? Ne sont elles-pas particulièrement fragilisées, presque “plus” que les agresseurs ? Ne pourrait-on pas y voir malgré tout un point faible de ce fonctionnement, qui empêche une certaine catégorie de population d’avoir recours à la Justice, parce que, dans le passé, elle a “fauté” par mythomanie, mensonge ou manque de fiabilité ?

7. Le vendredi 1 juillet 2011 à 15:53 par Effet de manche

Il semblerait que dans cette affaire, l’agression présumée de la plaignante n’est pas remise en cause en elle-même mais sur la découverte de faits majeurs quant à sa réelle activité de simple femme de ménage. Beaucoup de commentaires lus ici et ailleurs font l’amalgame : une “mafieuse” peut réellement avoir été violée et être manipulée par la défense.

8. Le vendredi 1 juillet 2011 à 15:59 par hervé

En plus d’être mytho, est-elle manipulée ou naïve au point d’avoir cru pouvoir ne jamais être inquiétée par la justice: comment n’a-t-elle pas pu se douter qu’avec toutes ses accusations on allait enquêter sur elle?!

9. Le vendredi 1 juillet 2011 à 16:04 par hervé

@Effet de manche

Apparemment rien ne prouve qu’il y a eu viol. Et il est avéré que “la pauvre innocente” a plus d’un tour dans son sac, ce qui ne prouve cependant pas non plus qu’il n’y a pas eu viol - c’est parole contre parole

10. Le vendredi 1 juillet 2011 à 16:11 par tschok

Bon, on y arrive au doute raisonnable, suffit d’attendre.

On y arrive aussi à la question de la crédibilité. Bizarrement, dans ce cas, les éléments n’étaient pas à l’étranger (dans historiographie de l’origine de la plaignante) mais dans la contemporanéité des faits reprochés.

Un classique travail de police, finalement.

Maintenaient, qui le fait ce travail? Et pour qui, pour quoi? Une police privée, une police publique?

Jalmad, je sais que vous êtes occupée, mais vu ce que vous avez répondu à Gascogne sur le silence en GAV, et indépendamment de votre impression d’inutilité devant les grands débats de ce monde, j’aimerais avoir votre sentiment sur ce que vous inspire ce fait divers.

Il faut que vous compreniez que vous, Juges, vous avez du poids.

Ce n’est pas votre jugement qui m’intéresse, mais précisément votre sentiment, au moment où pile poil, le vent tourne. Juste un feeling: rien n’est encore dit dans cette affaire, et tout peut encore basculer. C’est juste l’expression du “doute” que j’essaye de photographier. Vous permettez que je photographie ça? Enfin, moi ou un autre, peu importe.

Gascogne: si ce que vous a dit votre collègue sur la conduite à suivre en GAV vous a marqué, ce qui a été mon cas, il me semble que là, vous devez dire plus qu’un cours de droit brut introduit par quelque propos sur votre barbecue. Est ce que je pourrais aussi vous demander de “photographier” ce moment, qui pour vous en tant que parquetier doit être légèrement différent?

C’est juste pour mon information personnelle. Comme vous êtes des individus brillants, je n’ai pas d’hésitation à vous solliciter.

11. Le vendredi 1 juillet 2011 à 16:19 par Parole contre parole

@Hervé (8)

“…Au point d’avoir cru…”

La raison pourrait être sa naïveté et tout porte à croire après le processus enclenché…

12. Le vendredi 1 juillet 2011 à 17:04 par Esquire

Un billet intéressant - et qui montre la difficulté extrême de poursuivre les affaires de violences sexuelles quand les victimes ont une vie peu rangée ….
Notons aussi pour tous ceux qui ont critiqué le vilain système accusatoire que c’est bien l’ACCUSATION, qui a pour but la manifestation de la vérité et non la condamnation à tout prix, qui a découvert ses éléments et en a fait part à la défense (comme elle y était obligée).
Enfin, pour ce qui s’est réellement passé … la seule certitude ait qu’il y a une relation sexuelle dans cette chambre d’hôtel entre DSK et la femme de chambre. Le coup de foudre est, comment dire…, peu probable, alors quid? Prostitution? Agression sexuelle? Mélange des deux? Dans tous les cas, DSK n’en sort pas grandi - et je ne vois guère comment il pourrait revenir en selle.

13. Le vendredi 1 juillet 2011 à 18:52 par Dubitatif

Le ver était dans le fruit dès le début:

- la plaignante avait demandé de prendre ce service rayon VIP, qu’elle n’assure pas ordinairement, en remplacement d’une collègue.

- le frère pas si frère que ça…

- les avocats si chers qui sont mandatés par une gentille dame sans moyens.

Reste que son coup de fil au trafiquant en tôle (son avocat prétend qu’elle ne sait pas que c’est un trafiquant, alors qu’il fait partie de ceux qui déposaient sur son compte…) s’intéresse au profit qu’elle pourrait tirer de l’affaire en plumant DSK. Aurait-elle reçu quelque monnaie avant pour le compromettre?

14. Le vendredi 1 juillet 2011 à 20:04 par cibi0447

La plaignante a prévenu son chef à 13h15, qui, lui-même a prévenu la police à 13h30. DSK est sorti du Sofitel à 12h28.
Dans un premier temps, la police a dit que les faits s’étaient déroulés à 13h, puis quand on a su que c’était incompatible avec l’heure de sortie du Sofitel de DSK qui est de 12h28, la plaignante a dit que les faits s’étaient déroulés à 12h.
Aujourd’hui, la plaignante nous dit qu’elle est retournée dans la chambre 2608 à 13 heures après avoir nettoyé une autre chambre. Il est probable qu’elle a été obligée de le dire car le système électronique a enregistré cette heure.

Pour moi, il y a que 2 hypothèses.

La première est que la plaignante est rentrée pour la première fois dans la chambre à 13 heures et qu’elle a imaginé ce scénario pour soutirer de l’argent de DSK à ce moment là.
Dans cette hypothèse, elle n’a eu aucune relation sexuelle avec DSK.
Cette hypothèse me parait la plus crédible.

Il y a une deuxième hypothèse qu’on ne peut pas exclure totalement. Elle a eu une relation sexuelle consentie avec DSK et elle a attendu plus d’une heure pour le signaler. Pourquoi a-t-elle attendu tant de temps ? Je ne vois qu’une réponse. Elle voulait que DSK aie le temps de prendre l’avion (elle ne savait pas qu’il ne partait pas directement à l’aéroport).
Sans le grain de sable du téléphone, DSK aurait pris l’avion.
Qu’est-ce qui se serait passé ? DSK ne serait pas allé en prison mais il était grillé pour le FMI et il était fini politiquement. Mais quel était l’intérêt de la plaignante ? Je ne vois qu’une raison c’est qu’elle a été payée pour cela et donc c’est un complot.

15. Le vendredi 1 juillet 2011 à 20:25 par biggest

J’approuve la seconde théorie, l’argent semble être le mobile dans cette affaire. En aparté, une “trafiquante” résolument choisie pour son passé nébuleux puis lâchée sournoisement par son (ses) commanditaires. Cousu de fil blanc.

16. Le vendredi 1 juillet 2011 à 21:33 par Affligeant

A ce jour, il serait malvenu de se réjouir que le passé d’une plaignante de Haute Voltige certes, mais sans doute agressée réellement soit jetée en pâture auprès du public. Une trahison, pour cette personne ne doit pas à cet instant être source de bonheur pour elle.

17. Le vendredi 1 juillet 2011 à 22:37 par Frankeinstein

@affligeant en (16)

“Ne doit pas être…une source de bonheur…pour NOUS

Mauvaise augure. Mea culpa. pardon.

18. Le vendredi 1 juillet 2011 à 22:39 par Frankeinstein

@affligeant en (16)

“Ne doit pas être…une source de bonheur…pour NOUS

Mauvaise augure. Mea culpa. pardon.

19. Le vendredi 1 juillet 2011 à 23:14 par Rive Gauche

Le “doute raisonnable” cher à Jules semble avoir un peu de mal à faire son chemin…

sans doute agressée réellement nous dit Affligeant (en 16).
Ben justement, je ne sais pas si elle a réellement été agressée…

Pour citer Esquire, c’est parole contre parole. Et la parole de la plaignante semble moyennement fiable. Pas tant à cause de son passé ou de ses relations que parce qu’elle a menti aux enquêteurs sur les circonstances de l’agression.
(ce qui est un point important, la question soulevée par Natoussia en 6 est justifiée, mais en l’occurrence les maux de tête de l’accusation viennent davantage des mensonges actuels que des mensonges passés)

Alors, comme le dit Hervé, et en attendant d’éventuels nouveaux éléments dans un sens ou dans l’autre, rien ne prouve qu’il y a eu viol, rien ne prouve qu’il n’y a pas eu viol.

Il y a simplement, aujourd’hui, un doute raisonnable.

20. Le vendredi 1 juillet 2011 à 23:33 par m

Detrompez-vous l’agression sexuelle semble bien avoir eu lieu.

Dès lors au jour d’haujourdui, seul comptera la trahison des commanditaires. Quoi qu’il en soit.

21. Le samedi 2 juillet 2011 à 00:09 par RG

@19 m

Ah, un complot et des commanditaires…

Vous avez une idée de la signature ? Café du Commerce ? Shadoks ? Pieds Nickelés ? dans tous les cas ne cherchez pas chez les ex KGB.

22. Le samedi 2 juillet 2011 à 00:24 par Rive Gauche

@m (19) l’agression sexuelle semble bien avoir eu lieu.
Puis-je savoir sur quels éléments autres que les déclarations des uns ou des autres vous vous fondez ?

Si c’est sur le fait que les victimes ne sauraient mentir, je vous suggère - ainsi qu’à tous ici - la lecture de cet article du blog “simple justice”. C’est en Anglais, et c’est excellent.

L’auteur y évoque d’ailleurs un paradoxe intéressant : Selon lui, c’est parce que DSK avait les moyens de se payer une défense solide et des enquêteurs teigneux que l’accusation a procédé à des investigations poussées sur la plaignante. Dans le but initial de contrer la défense. Sauf que les éléments qu’ils ont découvert ne sont pas allés dans le sens attendu. Et c’est tout à l’honneur de l’accusation de les avoir communiqués plutôt que les planquer sous le tapis.

23. Le samedi 2 juillet 2011 à 00:28 par m

@20

Meurtrir une victime pauméee pour son intérêt propre n’est jamais source de dignité, sachez-le !

L’Histoire nous l’a mainte fois répété pourtant.

24. Le samedi 2 juillet 2011 à 00:38 par M

@rive gauche

En bonne Justice americaine que je suis, oeil pour oeil et dent…

Nous ne pardonnons jamais la trahison. La traitrise est la pire des choses à nos yeux.

25. Le samedi 2 juillet 2011 à 01:17 par m

Sur le territoire americain, utiliser une pauvre malheureuse trafiquante et qu’elle que soit son implication dans l’affaire est un crime.Et quand bien même, elle est parjurée sur son statut de réfugiée, l’agression sexuelle (ADN) reste avérée malgré tout.

26. Le samedi 2 juillet 2011 à 02:15 par American girl

Bonsoir Maître,

Je tiens à vous faire de grosses bises en ce jour à vous ainsi qu’à votre famille et ainsi qu’à votre maman…
En espérant dans l’absolu, que tout aille bien pour vous.

Bien à vous.

27. Le samedi 2 juillet 2011 à 03:56 par ramses

@ cibio447

Je formule une 3ème hypothèse…

La femme de chambre entre une 1ère fois dans la suite de DSK, elle constate qu’il n’a pas quitté l’hôtel et s’en va faire le ménage dans une 2ème chambre.

Ensuite, elle s’assure que DSK prend l’ascenseur pour se rendre à la Réception régler sa note, elle entre à nouveau dans la suite de DSK, file à la salle de bains, récupère le préservatif jeté négligemment dans la poubelle (rappelez-vous qu’une prostituée s’est rendue auprès de DSK pendant plusieurs heures la nuit précédente).

Elle vide le préservatif dans sa bouche, puis recrache sur les murs et la moquette, en n’oubliant pas de maltraiter un peu ses parties intimes et de se cogner violemment à un meuble.

Elle fait disparaître le préservatif et s’écroule dans le couloir, où un collègue la surprend peu après…

Puis elle raconte sa petite histoire à la Sécurité de l’Hôtel, qui décide, au bout d’une heure, d’appeler le 911…

Dans cette 3ème hypothèse, il n’y a même pas eu de “relation consentie” (non reconnue à ce jour par DSK, je vous le signale au passage). Par contre, on retrouve l’ADN de DSK sur la femme de chambre… Qu’en pensez-vous ?

P.S. Je ne suis que de passage, mais un grand Bonjour à Tschok et autres connaissances… Et au Maître de ces lieux, bien évidemment !

28. Le samedi 2 juillet 2011 à 07:31 par Yacine

@26 ramses

Oui c’est une version très probable exprimée avec brio. J’imagine mal DSK qui est pourtant quelqu’un de censé et qui est pourtant sur ses gardes se faire piéger en ayant des relations sexuelles même consenties avec une femme de chambre de l’hôtel qu’il ne connaît pas en plein milieux de la matinée alors même qu’il avait déjà assouvis durant la nuit à peine quelques heures auparavant ses besoins sexuels avec une prostituée comme cela semble apparemment être le cas.
La relation consentie cela m’a toujours paru assez étonnant et invraisemblable: https://sites.google.com/site/defen…

29. Le samedi 2 juillet 2011 à 08:23 par cibi0447

@ramses et @Yacine
Cette troisième hypothèse est celle que j’avais envisagé (par écrit) dès le début de l’affaire. Mais pour moi, ce n’est qu’une variante de ma première hypothèse : il n’y a pas eu de relation sexuelle entre DSK et la plaignante. Ils ne se sont même pas rencontrés.

30. Le samedi 2 juillet 2011 à 08:39 par Un autre flic

@ Un citoyen relaxé etc. (3, 5)

En jubilant sur le fait que vos relaxes successives soient dues à des erreurs de procédure et non à votre (possible) innocence, vous ne faites qu’apporter de l’eau au moulin de ceux qui clament que les réformes en cours bénéficient avant tout aux délinquants… Mais soyez prudent quand même, ne dit-on pas “jamais deux sans trois” ?
Trêve de badinage, cet échange de vue n’apporte rien au sujet en cours. A mon sens, il aurait plus sa place dans l’avant-dernière des catégories de ce blog.

31. Le samedi 2 juillet 2011 à 10:00 par Ralph

Malheureusement Jules n’aborde pas la réaction du juge. Le fait qu’il ait très fortement allégé la privation de liberté de l’accusé ne montre-t-il pas que cette privation de liberté a valeur de pré-jugement et de présomption de culpabilité ?

32. Le samedi 2 juillet 2011 à 10:24 par Ralph

Un autre accusé qui aurait été moins fortuné et moins bien conseillé par de moins bons avocats aurait-il pu se payer le luxe de plaider innocent il y a quelques semaines alors que les éléments discréditant l’accusation n’étaient pas connus ?

33. Le samedi 2 juillet 2011 à 10:28 par Jalmad

@ Tschok : je vais vous répondre, je veux dire, je vais prendre le temps, , de réfléchir à ça et de vous faire une réponse plus tard un peu étayée.

Mais avant, je voudrais juste faire une remarque : votre “individus brillants” m’a fait penser aux déclarations d’un des avocats de DSK suite à la décision : ce dernier a passé, disons 5 bonnes minutes, à faire les louanges du juge, en disant combien ce juge avait été courageux, intègre, combien sa décision est celle d’un esprit indépendant, etc etc….je me suis fait la réflexion selon laquelle ceci n’est pas, me semble-t-il, dans notre tradition judiciaire. Pis encore, personnellement, je déteste le passage de pommade que se croient obligés de faire quand même certains avocats (souvent des de la vieille école, j’ai l’impression que ça se perd, et tant mieux).

Mais bon, “brillant”, je prend !

34. Le samedi 2 juillet 2011 à 10:31 par Joel

@Ralph: ce que vous dîtes me paraît incontestable. Il n’y aurait jamais
de détention provisoire, ni de mesure privative de liberté avant le procès,
s’il n y avait pas une certaine dose de “présomption de culpabilité”.
A vrai dire, il n’y aurait jamais de mise en accusation sans une certaine dose de “présomption de culpabilité”. Mais que faire? Il faut bien qu’il y ait
un système judiciaire. Il me semble que c’est une contradiction inhérente
au principe de “présomption d’innocence” interprêté trop largement:
bien qu’on présume les gens innocents, on se donne le droit a) de leur imposer un procès (long, stressant, parfois coûteux), b) parfois
(souvent en France, plus rarement aux Etats-Unis) de les priver de libertés en attendant. Je vois bien que c’est inévitable (même si la privation
de liberté préventive devrait être extrêmement rare), mais j’avoue que
je n’ai pas les idées claires sur comment justifier celà dans une doctrine cohérente.

35. Le samedi 2 juillet 2011 à 10:44 par RG

@ Ramsès & cibi0447

….mais pour moi….

Debré, on t’a reconnu !

@19 Rive Gauche

Et la parole de la plaignante semble moyennement fiable.

Détrompez vous, les conversations privées sont particulièrement fiables: “t’inquiète pas, ce mec a plein de fric et je sais ce que je fais”

36. Le samedi 2 juillet 2011 à 11:18 par citoyen vexé

@un autre flic (30)
cher monsieur,
la beauté du droit, c’est que, étant relaxé, je SUIS innocent
je comprends que ça vous chagrine, mais c’est comme ça…

37. Le samedi 2 juillet 2011 à 11:27 par Chat sauvage

LOL :-)

38. Le samedi 2 juillet 2011 à 11:52 par Ralph

Il me semble avoir entendu dire que la détention provisoire (à Rikers Island où à domicile) était justifiée par le fait que l’accusé de par ses relations et ses finances aurait les moyens, s’il le voulait, de quitter les Etats-Unis frauduleusement et de se soustraire à la justice. Ce point est-il affecté par la crédibilité ou la non-crédibilité de la partie adverse ? Je pense que non. Logiquement DSK aurait donc dû rester en détention à domicile si le juge croit sérieusement à cet argument. Il y a quelque chose d’illogique dans la série de décisions sur la détention provisoire.

39. Le samedi 2 juillet 2011 à 12:53 par RG

@38 Ralph

Il y a quelque chose d’illogique dans la série de décisions sur la détention provisoire.

Il serait au contraire totalement illogique que DSK, au sujet duquel les comportements des procureur, juge et avocats, montrent qu’il sera acquitté/blanchi, cherche maintenant à fuir la justice américaine pour éternellement rester coupable potentiel.

40. Le samedi 2 juillet 2011 à 13:55 par pseudo

Et Clovis se mit à brûler ce qu’il avait adoré, et adorer ce qu’il avait brûlé.

41. Le samedi 2 juillet 2011 à 15:14 par martine skopan

Au Etats-Unis mentir devant le grand jury c’est un big no-no. Le savait-elle ?

On ne mentionne jamais en France le rôle joué par le procureur Cyrus Vance (III), qui a accumulé les boulettes récemment, et a pu espérer (présomption d’innoncence…) faire avancer sa carrière politique grâce à une affaire à fort bruit médiatique.

42. Le samedi 2 juillet 2011 à 15:21 par martine skopan

@27 ramses

Piste alléchante, il faut l’avouer.

43. Le samedi 2 juillet 2011 à 16:12 par RG

@41 martine skopan

le procureur Cyrus Vance

Un homme précieux, si vous cherchez une porte de sortie c’est le moment ou jamais de le suivre.

44. Le samedi 2 juillet 2011 à 16:31 par Agamemnon

Étrange paradoxe que celui-ci: Voilà que le système juridique US qui muselait si férocement les droits de DSK (on se souviens des images choquantes de DSK barbe naissante, menotté, la mine défaite) est aujourd’hui son salut…

En effet, la crédibilité de la victime repose, dans le droit US, sur sa personnalité. La vie de la victime est-elle un long fleuve tranquille? Très bien! elle sera cru, sa parole demeurera sacrée et l’accusé verra petit à petit s’éloigner l’horizon de la liberté; A l’inverse, la victime a, ou a eu des fréquentations douteuses? elle mène ou a mené une vie de débauche? On s’interroge sur sa vertu? Qu’à cela ne tienne! le voile de la vérité est alors paré de tous les vices, et même si les faits peuvent vraisemblablement avoir été commis, les rôles s’inversent, la victime devient douteuse et l’accusé devient victime.

Bien évidemment, il en va de même lorsque c’est l’accusé qui, alors que tout l’innocente, a un passé douteux ou des moeurs légères.

Lorsqu’un procès se résume à la parole de l’un contre la parole de l’autre, cela laisse place à tous les préjugés et à toutes les digressions, sans en laisser beaucoup à l’émergence de la vérité.

45. Le samedi 2 juillet 2011 à 16:44 par Boîte de Vitesse

Il y a une chose qui m’étonne beaucoup :
comment peut on discuter avec quelqu’un qui est en prison, et ce, par téléphone (je supposerais, si j’étais d’humeur bavarde, qu’un téléphone dans une prison est sur écoutes, de façon à ce que des délinquants ne puissent pas poursuivre confortablement leurs activités depuis un site ombragé)?
S’agit il de l’absence de logique bien féminine, d’une bêtise congénitale ou d’une invention étrange???

Les preuves de l’absence de crédibilité de N.D. me semblent bien capillo-tractées (mais, pour qu’un accusé soit relaxé aux USA, il suffit qu’un seul juré sur 13 décide qu’il n’est pas sûr de sa culpabilité).

46. Le samedi 2 juillet 2011 à 17:17 par ramses

De mieux en mieux…

Un article du NY Post de ce jour affirme que la femme de chambre faisait des passes au Sofitel…

A mon avis, l’image de marque du Groupe Accor va en prendre un sacré coup…

Trois points du droit US qui m’interpellent :

1) A ce stade, la femme de chambre risque t-elle une inculpation pour faux témoignage devant le Grand Jury ?

2) En cas d’abandon des poursuites par le procureur Cyrus Vance Jr, des compensations financières seront-elles accordées à DSK par l’Etat de NY ?

3) Est-il courant qu’après une audience, l’Avocat de la plaignante interpelle aussi violemment un Procureur et que risque Me Thompson ?

47. Le samedi 2 juillet 2011 à 17:31 par Yacine

et d’ailleurs est-ce que l’avocat de l’affabulatrice a toujours son immunité quand il se permet publiquement devant les marches du palais d’affirmer des énormités ?

48. Le samedi 2 juillet 2011 à 17:42 par RG

@45 Boîte de Vitesse

Les preuves de l’absence de crédibilité de N.D. me semblent bien capillo-tractées

Pour l’heure c’est plutôt la crédibilité de la dame qu’il s’agirait d’établir, or les questions arrivent plus vite que les réponses.

Par exemple, s’il s’avérait comme l’affirme le New York Post que la dame était bien une prostituée opérant régulièrement dans l’hôtel, la question venant tout de suite à l’esprit serait “est ce qu’une professionnelle peut être missionnée ?”

Pour une simple femme de chambre je vous dis tout de suite non.

49. Le samedi 2 juillet 2011 à 17:51 par Esquire

Hello,

@ Ramses 27 et 46

Pas mal comme version, mais cela supposerait un niveau de duplicité absolument remarquable de la part de la femme de chambre (qu’elle soit au courant que DSK fréquentait habituellement des prostituées, etc.). Nous n’avons qu’un très court extrait de la conversation (en peul….. j’ai un ami qui parle Ouolof mais pour le peul, je sèche…) entre elle et le dealer. Les conversations téléphoniques sont possibles en prison, c’est un “privilège” (seulement à certaines heures, payantes, etc.), mais elles sont souvent sur écoute.

Pour la question 1): si le procureur commence à penser qu’elle a effectivement menti sur l’agression, elle va se prendre une accusation pour perjury, et ça fait plutôt mal.

2) Il faudrait que je vérifie, certains Etats indemnisent maintenant les personnes emprisonnées à tort (pour la détention, pas le reste), mais c’est loin d’être systématique - et, à lire les derniers projets sur la loi new-yorkaise en la matière Législation d’origine - section 8b…] [http://open.nysenate.gov/legislati…], il semble qu’il faille que la personne a été CONDAMNEE puis innocentée. Donc là, pour quelques jours de détention à Rikers et en détention provisoire, cela ne semble pas entrer dans les cases. DSK pourrait, s’il est innocenté, tenter d’obtenir des dommages-intérêts de l’Etat et/ou du procureur, mais c’est extrêmement difficile (surtout dans un cas où le procureur a joué réglo dès qu’il a eu des éléments à décharge), les fondements possibles étant très restrictifs (pour “malicious prosecution” par exemple, il faut la preuve de quelque chose qui va au-delà de la faute lourde….).

3) Ca se fait parfois, et l’avocat ne risque pas grand’chose (First Amendment oblige), à moins qu’il n’aille vraiment très loin (diffamation - difficile à prouver pour une figure publique, ou encore qu’il s’agisse d’une remise en cause si grave qu’elle aille jusqu’au manquement disciplinaire ….. pas facile, mais déjà plus probable).

50. Le samedi 2 juillet 2011 à 18:06 par ramses

@ Esquire

Merci de ces précisions !

Me Thompson a déclaré publiquement que Cyrus Vance Jr “avait peur” de poursuivre… Ca me semble être un motif assez grave de sanctions disciplinaires (ce serait le cas en France, non ?)

Je m’étonne aussi que la conversation téléphonique ait mis un mois et demi à être traduite… Comme par hasard, ça correspond à la nomination de Christine Lagarde au FMI et à l’entrée en campagne de Martine Aubry… Simple coïncidence sans doute ?

J’attends la suite des investigations avec gourmandise !

51. Le samedi 2 juillet 2011 à 18:10 par Yacine

@49
Ah oui merci, c’est vrai, aux Etats-Unis la diffamation même lorsqu’elle est publique n’est de toutes façons même pas une infraction quelque soit son auteur sauf si vraiment il abuse totalement de son droit de s’exprimer librement.
voir l’arrêt Sullivan : http://en.wikipedia.org/wiki/New_Yo…

52. Le samedi 2 juillet 2011 à 18:14 par Esquire

Ce genre de commentaire est très loin du compte - en France, l’obligation de délicatesse est interprétée (parfois) de façon assez stricte, et puis il y a toujours l’outrage à magistrat … mais aux US il en faut bien plus, ne serait-ce que pour des poursuites disciplinaires (insultes directes, etc.).

Le retard dans la traduction n’a rien d’étonnant: l’autre partie à la conversation était en Arizona (donc le temps de faire le rapprochement …..), et le peul est une langue rare. C’est une gageure de trouver un traducteur, ils sont débordés - même pour un traducteur français, ça peut prendre du temps ……

Le détail des éléments à décharge se trouve ici: http://www.nytimes.com/interactive/…

Il y a du croustillant.

53. Le samedi 2 juillet 2011 à 18:18 par Général Motors

“Un article du NY Post de ce jour affirme que la femme de chambre faisait des passes au Sofitel…” @RG en 48

Mais le NYPost n’a t il pas fait un gros titre avec “Le Perv” - repris dans http://carolinefourest.wordpress.co… - et une photo d’un DSK qui se lèche les lèvres (si j’ai les lèvres sèches, je peux aussi avoir l’air d’un vieux lubrique).

Quelle est donc la valeur de ce “journal”?

Quant à l’absence de crédibilité de la femme de chambre (i.e : il y a suffisamment de points pour qu’au moins un juré sur 13 décide de relaxer l’accusé, coupable ou pas), des arguments comme quoi elle aurait été assez bête pour téléphoner à un dealer en prison (donc sur écoutes), et donc pour saboter un complot/tentative d’extorsion (dans les deux cas, à moins d’être désorganisée -ce qui est bien féminin- , elle aurait su que sa vie passée, présente **et future** allait être regardée à la loupe) me laissent songeur…
Je veux bien croire qu’elle en ait rajouté lors de sa demande d’asile politique, mais là, pour sa conversation téléphonique, je suis très sceptique….

54. Le samedi 2 juillet 2011 à 18:37 par yellowrose

@45 Le Samedi 2 juillet 2011 à 16:44 par Boîte de Vitesse

> je supposerais, …, qu’un téléphone dans une
> prison est sur écoutes, de façon à ce que des délinquants
> ne puissent pas poursuivre confortablement leurs activités
> depuis un site ombragé)?

L’article de NYTimes de ce matin explique bien que cette conversation avec un détenu en prison a été enregistrée, qu’elle a été en dialecte Fulani, traduite ensuite et ajoutée au dossier.

A noter que la téléphonie a été défini par l’Union Internationale des Telecoms de manière à pouvoir *toujours* mettre des écoutes téléphoniques.

55. Le samedi 2 juillet 2011 à 18:53 par Une heure, un scoop

Règles comme du papier à musique: FMI avant c’est trop tôt, après c’est trop tard.

PS : “nouvelle révélation” du NYT (France soir )
La plaignante semble avoir aussi menti sur son identité sexuelle: elle serait en fait transsexuelle et se prostituerait pour ses frais de mis en beauté.

56. Le samedi 2 juillet 2011 à 18:59 par RG

@ Général Motors

Quelle est donc la valeur de ce “journal”?

Énorme, celle d’obliger le procureur à vérifier, puis éventuellement celle d’obliger la plaignante à s’expliquer. Étonnant non ? habituellement c’est à la défense de devoir des explications.

57. Le samedi 2 juillet 2011 à 19:19 par Shiver

Sauf erreur de ma part il y a quelques temps il y avait pas mal de preuves matérielles et la version de la plaignante avait été jugée comme plausible au vu des éléments que le procureur avait eu en sa possession.

Notamment l’examen médical qui révélait des hématomes sur le vagin, qui révélait aussi qu’elle devrait probablement se faire opérer suite à une rupture du ligament de l’épaule (si mes souvenirs sont bons) suite à l’agression, les traces de sperme qu’elle aurait recraché au sol et sur les murs, sans compter les attaques contre le procureur accusé de maltraitance envers la plaignante, qui aurait l’épouse d’un des avocats de DSK dans son équipe, etc etc…

Comme de par hasard, le monde médiatico-politique qui avait fait de DSK le grand vainqueur de 2012 et qui s’est retrouvé effondré il y a quelques temps, se retrouve du jour au lendemain à fêter cette nouvelle et bizarre tournure des évènements.

Le pauvre saint-homme de DSK. Lui qui est si honnête, droit, et fidèle.

Comme si personne ne savait qui il est…

Et la plaignante du jour au lendemain est décridibilisée, son témoignage jugé plausible, les éléments matériels, tout ça est du jour au lendemain jeté aux oubliettes parce que peut-être qu’elle aurait/aurait eu des choses pas superbes à se reprocher.

Conclusion: soyez riches et puissants, agressez une femme qui n’est pas totalement clean et soyez félicités par tout le monde.

Peu importe le reste, vous avez gagné d’avance.

Sordide.

58. Le samedi 2 juillet 2011 à 19:58 par RG

@ 57 Shiver

il y avait pas mal de preuves matérielles

Voyons voir…

une rupture du ligament de l’épaule

Très bien.

suite à l’agression

Oui mais laquelle ?

Lui qui est si honnête, droit, et fidèle.

Et sur l’âge du capitaine, vous avez quelque chose au café du commerce ?

59. Le samedi 2 juillet 2011 à 20:19 par Shiver

@RG>Que tu ais fait ton choix d’un côté ou de l’autre de manière tranchée ça ne me gêne pas plus que ça.

Maintenant, demander “quelle agression?” c’est une blague je suppose. Si son ligament est rompu avant les faits dénoncés, elle n’est pas censée bosser (ou elle est forte), si c’est après, il faudrait voir dans quel intervalle, et ce qui lui est arrivé ensuite.

Pour la caractère de DSK, c’est ultra-connu que c’est un partouzard (désolé du terme). Il ne sait pas se réfréner c’est ainsi. Certes, son passé de superniqueur ne prouve pas les faits dénoncés cette fois-là, mais on ne peut pas faire table rase de ce profil psychologique que seule la classe politique fait semblant de ne pas connaître, ni de tous les autres éléments matériels. (c’est connu et reconnu depuis des années qu’il est comme ça ce n’est pas neuf)

Enfin on verra les faits…enfin..ce qui est dit à la tv…..mais ce revirement de situation du jour au lendemain me laisse perplexe. C’était attendu certes, mais ça reste fou comme on peut balayer rapidement….tout. :p

Après tous les mensonges sur la Libye et la Syrie..et tout le reste, on est plus à ça près…même si je reste dubitatif, j’espère sincèrement qu’au-delà du traitement médiatique honteux de ce cas, le reste se passera de manière juste pour chacun.

60. Le samedi 2 juillet 2011 à 20:26 par Fredgrigri

http://www.nytimes.com/2011/07/02/n…

et que dans l’article on lit (Après le 9 juin) “Then, for some 10 days, prosecutors were unable to get Mr. Thompson to bring her in; the lawyer said she was being treated for a shoulder injury that she suffered in the attack, an injury she had not reported earlier.”

Je ne suis pas médecin, mais a priori un déchirement/rupture de ligament provoque une vive douleur, et attendre un mois sans le rapporter avant d’aller se faire soigner “en douce” parait bizarre (pour le moins), et si les autres preuves de l’agression physique de la plaignante sont du même style, DSK n’a aucun soucis à se faire.

61. Le samedi 2 juillet 2011 à 20:41 par Shiver

C’est effectivement surprenant. Peut-être qu’il n’y a pas eu de rupture de ligament (j’ai dit ça je crois l’avoir entendu je sais plus où :p). Peut-être a-t-elle eu une douleur qui ne s’est pas résorbée voire a empiré. Peut-être qu’elle invente, comme tout le reste? Peut-être que les flics ont agit à la va-vite, sur une simple déclaration d’une personne totalement indigne de confiance, en arrêtant un pauvre innocent sans réfléchir et sans aucun élément.

Beaucoup de peut-être au final. :-(

62. Le samedi 2 juillet 2011 à 21:04 par Crevek

Shiver, vous l’avez entendu de la bouche de l’avocat de l’accusatrice.
Un des avocats de la défense, donc de DSK, a déclaré publiquement qu’aucun élément matériel ne prouvait le rapport forcé. Or reconnaissait qu’un hématome sur la vulve et les ligaments déchirés seraient des preuves plus à charge (je dis plus car des doutes sur l’origine sont encore possible. Nous n’avons pas le dossier disant à quand cela remonte).
De plus le fait que le juge assouplisse les restrictions de DSK a plutôt tendance à donner raison à la défense. Et oui ce n’est pas le procureur qui décide de ce genre de décision (contrairement à la France).

63. Le samedi 2 juillet 2011 à 21:11 par Flagrant délits de manip

@shiver en 61

De bien basses manœuvres électorales par notre cher saint miraculé. Mitterand père fût le précurseur de cette ignoble technique de manipulation: l’attentat de l’OBSERVATOIRE.
Vous connaissez la suite et l’éclatement de la vérité.

64. Le samedi 2 juillet 2011 à 22:12 par martine skopan

@43 RG

De fait, la sortie aux prochaines élections, c’est plutôt pour lui

65. Le samedi 2 juillet 2011 à 22:19 par RG

@60 Fredgrigri

On (30 ans de traumato) me dit qu’il est courant que l’on ne sente rien au cours d’une action intense ou violente, mais par contre que le lendemain à froid la douleur devient obligatoire. Mais que faisait la police ?

@61 De bien basses manœuvres électorales par notre cher saint miraculé. Mitterand père fût le précurseur de cette ignoble technique de manipulation

Vous confondez avec les Dalton, Mitterrand ne s’est jamais dénoncé d’un crime pour toucher la prime.

66. Le samedi 2 juillet 2011 à 23:20 par Malavita

Compte-rendu de la contre-expertise de mars 2012

À la question “l’examen IRM de mai 2011 montre-t-il, oui ou non, une disjonction acromio-claviculaire ?”, 4 des 5 experts ont répondu par la négative, le 5ème ne se prononce pas, certains clichés étant d’après lui possiblement artéfactés.
À la question “la contusion siégeant à la fourchette vulvaire constatée le 15 mai 2011 a-t-elle pu, oui ou non, résulter d’un traumatisme auto-infligé ?”, les 5 experts ont répondu par l’affirmative.

Comme quoi, tirer des plans sur la comète à partir d’éléments matériels dont personne n’a vu la couleur et qui sont, par définition, sujets à interprétation, c’est un peu vain.

67. Le dimanche 3 juillet 2011 à 01:17 par Entourloupe

@RG en 65
Faut-il vous rappeler les affaires, euh pardon barbouzeries perpétrées par sieur Mitterrand père ?
Irlandais de Vincennes, Époux Turenge, écoutes de l’Elysée, frégates de Taïwan et j’en passe…
Et rappelons l’avènement de sa plus ignoble des popotes: le Front National.

68. Le dimanche 3 juillet 2011 à 09:05 par jerome

Que cette pauvre femme puisse ne pas avoir été violée semble attrister certains entre autres ceux qui tiennent à faire passer un candidat potentiel pour un dangereux psychopathe

69. Le dimanche 3 juillet 2011 à 09:09 par gag 40

entourloupe vous vous fatiguez avec vos éructations inutiles car on ne doute pas que vos mentors soient de grands démocrates (très intelligents et efficaces en plus) ou presque

70. Le dimanche 3 juillet 2011 à 09:27 par Clafoutis

- DSK signe sa lettre de démission de Directeur du FMI : sortie de prison le lendemain
- Lagarde entre en fonction comme Directrice du FMI : libéré sur parole le lendemain

Coïncidences vous dis-je, coïncidences.

71. Le dimanche 3 juillet 2011 à 11:11 par Tiby

@Clafoutis 70 : Miracle ! Encore un qui voit des coïncidences stupides de partout ! Vous êtes mûrs pour vous enrôler chez les conspirationnistes, mon brave. Pour eux aussi, la coïncidence est mère de toutes les mises au jour de complots terrifiants visant à manipuler le bon peuple !

Rhalala, c’est vraiment triste de voir une si belle chose que l’esprit critique pervertie en paranoïa systémique stérile, le tout sur fond d’égo et de pseudo-lucidité…

Bonne découverte de beaucoup d’autres sublimes coïncidences de ce genre, surtout ! ^^ Un jour, vous aurez votre nom en bas d’un article phare du Washington Post, à n’en point douter.

72. Le dimanche 3 juillet 2011 à 12:08 par Alexo

Le billet du dénommé Jules est truffé de fautes d’orthographe et se voile d’une ironie qui dénature la consistance de ses propos. Maitre, reprenez les choses en main. Nous voulons vos références et votre éclairage propre, et si possible dans un Français crédible. Merci.

73. Le dimanche 3 juillet 2011 à 12:13 par Clafoutis

@71 : Tiby, du calme :
Ce n’est pas le fruit d’une doctrine parano, c’est le rapprochement de faits objectifs avec l’expression anticipée d’une crainte antérieurement exprimée :

http://www.lemonde.fr/dsk/article/2…

“Devant ces journalistes, il se met même à imaginer à voix haute une sombre histoire de “femme violée dans un parking à qui on promettrait 500 000 ou 1 million d’euros pour inventer une telle histoire”.
Le lendemain, pavillon de la Reine, place des Vosges, à quelques mètres de l’appartement des Strauss-Kahn. Cette fois, c’est Claude Bartolone qui a été convié à rencontrer le futur candidat à la présidentielle. “Je veux partir proprement du FMI”, après avoir géré la crise grecque, dit DSK à son nouvel allié. “Faites attention à vos déclarations, insiste-t-il, et ne mets pas mon nom sur ton agenda.” Puis, de nouveau suspicieux, il confie au président du conseil général de Seine-Saint-Denis : “Certains ont intérêt à ce que je sois viré du FMI. Les Russes sont les plus intéressés par ça, et Poutine est proche de Sarko…”
Source : lemonde.fr article de Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin (Article paru dans l’édition du 03.07.11)

Selon les choix de chacun, ce peut-être négligeable, curieux, amusant, bizarre, intéressant, significatif, voire révélateur…
It’s up to you.

Au passage,
- une coïncidence ne peut être “stupide”. Elle est, c’est tout.
- dans votre phrase, ce n’est pas ” une si belle chose ” qui peut être ” pervertiE “, mais bien en l’occurrence ” l’esprit critique ” : ” perverti ” suffirait.
- ” ego ” ; et pas ” égo “.

74. Le dimanche 3 juillet 2011 à 12:25 par RG

@73 Clafoutis

Poutine aurait monté une opération façon Pieds Nickelés pour faire virer quelqu’un dont la démission était programmée pour les jours suivants ? le KGB n’est plus ce qu’il était…

@trolls UMP

Votre empathie soudaine envers un immigrée vous perdra, pourvu que cela ne se sache pas.

75. Le dimanche 3 juillet 2011 à 13:26 par Ralph

@39 RG : Si le juge est d’ores et déjà convaincu que les éléments en sa possession « montrent qu’il sera acquitté/blanchi » il doit immédiatement prendre une décision de non-lieu - où ce qui équivaut en droit américain - et non faire trainer les choses.

76. Le dimanche 3 juillet 2011 à 13:40 par Dindon de la farce

Perso, j’opte pour une version plus près de la réalité :
1)on choisit délibérément une victime au passé plus que trouble.

2)on s’arrange pour qu’elle soit de service à cet étage.

3)On agresse réellement cette personne.

4)affolée de perdre son job et choquée par la violente agression, on se raccroche au
nettoyage des chambres suivantes.

5)le larbin connaissant parfaitement son
profil de fille limite, la croisant lui trouve une mauvaine mine. Elle s’effondre et raconte tout. Lui, feint l’outrage et lui induit dans l’immédiat d’appeler la police.

6)ayant cachée à tout son entourage sa double activité, refuse dans un premier temps de peur que l’on enquête sur ses petits traffics. On lui martèle que c’est une victime et qu’elle doit le faire, la police sert à ça.

7)La police et le procureur découvrent le pot aux roses et la lâche salement.

8)on dîne de truffes noires à l’escalier dérobé.
La plaignante se retrouve seule, mis à part son conseil qui a compris le déroulé de l’affaire.

77. Le dimanche 3 juillet 2011 à 14:04 par Simone (HS)

@ citoyen vexé (36)
Votre remarque m’en inspire une autre : l’auteur avéré d’un crime ou d’un délit peut-il se prévaloir du statut d’innocent dès lors que la justice a choisi de ne pas le condamner (opportunité des poursuites) ou n’a pu le faire en raison par exemple d’un vice majeur de procédure ?

78. Le dimanche 3 juillet 2011 à 14:22 par Yacine

@76
… et la conversation téléphonique enregistrée qu’elle semble avoir eu en peul avec un détenu qui semble bien être son petit ami ou son mari (le mariage n’aurait pas encore été retranscrit sur l’état civil américain) 24 heures après les faits allégués où elle relate apparemment l’intérêt pécuniaire qu’il y a à maintenir ses accusations et à ne surtout pas les retirer désormais? Vous en faites quoi? “Elle aurait dit en gros “Ne t’inquiète pas, ce type a beaucoup d’argent. Je sais ce que je fais+”,

En plus elle a apparemment utilisé une ligne secrète, une ligne dissimulée pour cette conversation qui se voulait secrète…

79. Le dimanche 3 juillet 2011 à 14:28 par RG

@75 Ralph

Si le juge est d’ores et déjà convaincu que les éléments en sa possession « montrent qu’il sera acquitté/blanchi » il doit immédiatement prendre une décision de non-lieu

Le juge et l’accusé sont confortablement assis, l’un sur son siège du tribunal, l’autre devant son plat de pâtes aux truffes, et n’ont rien à faire d’autre.

80. Le dimanche 3 juillet 2011 à 15:22 par Clafoutis

@ RG n°74
“… quelqu’un dont la démission était programmée pour les jours suivants”

Vous sortez ça d’où ???

D’autre part il n’y a plus de KGB : c’est depuis pas mal de temps le FSB.

81. Le dimanche 3 juillet 2011 à 15:52 par RG

@80 Clafoutis

Vous sortez ça d’où ???

Du fait que sa candidature aux présidentielles était programmée.

D’autre part il n’y a plus de KGB : c’est depuis pas mal de temps le FSB.

Incroyable, ce sont pourtant les mêmes. Ils ont dû prendre un de nos conseillers en com’…

82. Le dimanche 3 juillet 2011 à 16:14 par noel

je n’entrerai dans aucune des hypothèses évoquées : complot , viol réel , relation consentie…
La seule chose qui m’interesse dans cette affaire est que la présomption d’innocence a été bafouée au nom de la présomption de véracité des dires de la présumée victime.
A tous qui plus haut louangez le procureur , sachez qu’il a obligation d’informer la défense des éléments nouveaux connus de lui et de nature à porter le doute sur la culpabilité de la personne mise en cause.
Il respecte la loi , et doit n’en tirer aucun bénéfice moral

83. Le dimanche 3 juillet 2011 à 16:30 par Holmes

@ Rive Gauche (22) (“…L’auteur y évoque d’ailleurs un paradoxe intéressant ………Et c’est tout à l’honneur de l’accusation de les avoir communiquées plutôt que de les planquer sous le tapis.”

The Carpet People ou la Face obscure du Soleil.

Procrastination ! Paradoxe des cartes biseautées !

“De deux choses lune. L’autre, c’est le soleil.” - Prévert -

84. Le dimanche 3 juillet 2011 à 16:44 par Clafoutis

@ RG n° 81
” Du fait que sa candidature aux présidentielles était programmée. “

Candidature à la primaire PS, sans doute ; à la présidentielle (il n’y en a qu’une - à deux tours, certes, mais une seule ! On peut parler des élections législatives, car il y a de nombreux élus, mais pour la présidentielle…) probablement, mais beaucoup plus tard.
L’échéance pour la Grèce et les USA, c’est tout de suite.

85. Le dimanche 3 juillet 2011 à 17:06 par KQ

@Yacine (78)
Je ne dis pas que la plaignante est blanche comme neige. Elle a aussi induit en erreur les enquêteurs en se faisant passer pour une sainte. A parts égales et à ce jour, les deux protagonistes restent suspects aux yeux de la justice.

86. Le dimanche 3 juillet 2011 à 17:27 par RG

@84 Clafoutis

Candidature à la primaire PS, sans doute

Vous imaginez un président du FMI candidat à des primaires politiques, quelles qu’elles soient ?

@85 KQ

A parts égales et à ce jour, les deux protagonistes restent suspects aux yeux de la justice.

A parts très inégales la justice américaine doit quelques explications quant à la démission forcée et reconnue non fondée du président du FMI en pleine déroute financière européenne.

87. Le dimanche 3 juillet 2011 à 17:44 par Climacus

On peut toutefois considérer qu’il y a eu un dysfonctionnement au tout début de l’enquête; DSK a subi, à ce moment là, les conséquences d’un vulgaire crépage de chignon entre Friel et Prunty et dans les “catfights”, c’est malheureusement très souvent la plus idiote qui l’emporte.

88. Le dimanche 3 juillet 2011 à 17:57 par ramses

@ RG

J’adore “Votre empathie soudaine envers une immigrée vous perdra, pourvu que cela ne se sache pas.” !

Les révélations sur la femme de chambre, distillées au compte-gouttes par les Avocats de DSK, sont reprises sur deux nouveaux artiches du NY Post de ce jour :

http://www.nypost.com/p/news/local/…

http://www.nypost.com/p/news/local/…

La femme de chambre aurait spontanément proposé ses “services” à DSK, qui aurait ensuite refusé de la rétribuer, provoquant l’ire de la domestique et son récit bidon…

Pire, il s’agirait d’une prostituée régulière, qui aurait poursuivi son petit “commerce” dans l’hôtel où les autorités l’auraient mise en “sécurité” depuis l’arrestation de DSK…

D’ici que Cyrus Vance Jr soit accusé de proxénétisme…

D’autre part, il semble que le staff du Sofitel ait joué un jeu “bizarre” dans cette affaire, profitant d’un effet d’aubaine pour enfoncer DSK, devenu génant au FMI et à M. le Président de la République française…

Il paraît impossible que cette femme de ménage au passé trouble se soit retrouvée par hasard à l’étage des VIP, sans que le staff soit au courant de ses activités parallèles au sein même de l’hôtel…

Cette affaire aura beaucoup de dommages collatéraux… Pour DSK, c’est évident, mais aussi pour les conditions d’immigration aux USA, celles des femmes réellement violées, le Groupe Accor…

89. Le dimanche 3 juillet 2011 à 17:58 par RG

@ Clafoutis

Laissez tomber l’hypothèse FSB, absolument pas crédible.

S’il y a eu coup monté, ce dont je n’ai aucune idée, il ne peut venir que de Pieds Nickelés et là, vrai ou faux, il va être très difficile de stopper la machine.

90. Le dimanche 3 juillet 2011 à 19:12 par RG

Étonnant, l’article mentionné en 89 a disparu de Public Sénat.

91. Le dimanche 3 juillet 2011 à 19:32 par Clafoutis

@ RG n° 89
Effectivement (mais pourquoi DSK craignait-il Poutine plus qu’un autre ?) ; d’ailleurs je crois avoir lu quelque part que Vladimir a dit qu’il avait trouvé le coup meilleur que ce qu’il aurait pu faire. Contre-feu ?

Autre hypothèse amusante :
Un certain président s’est rendu au Mexique il y a quelques temps - en voyage officiel - avec un petit séjour privé complémentaire - et hébergement offert (?) par un hôte présenté (y compris dans Le Monde) comme sulfureux (autant que le “conjoint” de la “victime”).
Un petit service supplémentaire ? Gratos ?
D’où la promesse de “feu nucléaire” !!

Qu’est-ce qu’on rigole ! Quel beau feuilleton pour commencer les vacances !

Dire qu’il va falloir attendre 2/3 ans pour lire un John Le Carré succulent - et les révélations de Monsieur X (sur France-Inter) !

Votre lien renvoie sur Public Sénat, mais page introuvable.

92. Le dimanche 3 juillet 2011 à 19:38 par xc

@Yacine (78)
“elle a utilisé une ligne secrète”. Elle a tendu un câble téléphonique entre sa résidence et la prison ? Comment cette communication a-t-elle été découverte ?

93. Le dimanche 3 juillet 2011 à 20:03 par ramses

@ RG 90

Le Monde reprend ces informations…

http://www.lemonde.fr/dsk/article/2…

Bizarre effectivement que l’article ait disparu de “Public Sénat” !

94. Le dimanche 3 juillet 2011 à 22:05 par Yacine

@ 92 xe

“Les deux enquêteurs, dont le journal ne cite pas les noms, auraient également établi que Nafissatou Diallo payait chaque mois plusieurs centaines de dollars de factures de téléphone auprès de cinq compagnies différentes. La jeune femme a affirmé qu’elle n’avait qu’un seul téléphone …”

95. Le dimanche 3 juillet 2011 à 22:10 par RG

@91 Clafoutis

Effectivement (mais pourquoi DSK craignait-il Poutine plus qu’un autre ?

Demandez à Jacques Chirac de vous parler de son voyage Moscou-Leningrad, il en a toujours gardé une certaine paranoïa. Aussi, sur le seul fait de l’existence d’une maîtresse au FMI, DSK a dû se faire sermonner cent fois, exemples historiques à l’appui.

Ici et en l’état cela ressemble plutôt à un enchaînement de circonstances au cours duquel les acteurs ont indépendamment et plus ou moins consciemment crû pouvoir profiter de la situation, la fièvre du scoop.

96. Le dimanche 3 juillet 2011 à 22:37 par citoyen malicieux

@Simone (HS) en 77
bonsoir
je ne saurais répondre à votre question.
Néanmoins, je suis certain que, si d’aventure vous vous avisiez de me traiter publiquement de délinquant, et que j’aie l’idée de vous poursuivre pour diffamation, le risque que vous soyez condamnée serait élevé…
bien à vous

97. Le dimanche 3 juillet 2011 à 22:50 par RG

la fièvre du scoop

Exemple 1, là rien d’illégal en l’état.

Exemple 2, là c’est moins sûr, attendons d’avoir l’avis d’un troll UMP sur la question.

98. Le lundi 4 juillet 2011 à 01:03 par ramses

@ RG 97

Je découvre les propos tenus par Bernard Debré à Europe1.

Merci de mettre ce lien en ligne, je suis sidéré d’une telle virulence, de la part d’un homme que j’estimais et que je connais personnellement dans l’exercice de ses fonctions médicales. C’est un homme habituellement très posé, je ne sais pas ce qui lui a pris de déverser autant de haine, alors qu’on ne savait encore rien des détails de l’affaire.

Quant au Sofitel, leur attitude est ambigüe et il est certain que des fuites de l’intérieur se sont produites très rapidement vers l’Elysée.

Pour le moment, je privilégie l’effet de scoop à celui d’un complot.

Wait and see !

99. Le lundi 4 juillet 2011 à 01:08 par ramses

Voir aussi “DSK et le mystère du grand hôtel”… C’est Palace !

http://moreas.blog.lemonde.fr/2011/…

100. Le lundi 4 juillet 2011 à 01:49 par ramses

J’ai été faire un tour sur le blog de Bernard Debré.

Voici ce qu’il dit à propos de l’affaire Tron, en date du 30 mai…

“Certains me reprochent de ne pas encore avoir évoqué l’« affaire Tron » alors que j’avais été le premier, sinon le seul, à réagir à l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn. Je n’ai aucune crainte à évoquer cette question qui touche un homme, comme l’affaire DSK, outre-atlantique, a touché un homme, dont j’ai dénoncé les travers connus, sans considération partisane.

Autant, comme vous le savez, j’ai pu suivre heure par heure, les faits et la procédure de Dominique Strauss Kahn ayant été contacté directement depuis New-York par des témoins oculaires autant je n’ai aucune information sur l’attitude de Georges TRON.

Dimanche, Georges TRON a démissionné de ses fonctions au sein du Gouvernement. C’est une décision, certainement difficile à prendre, mais elle est tout à son honneur. Elle permettra au Gouvernement de poursuivre son action, ses réformes ambitieuses dans la sérénité et à Georges TRON de préparer sa défense.

Si ces faits sont avérés, toutes mes pensées vont vers ces femmes.”

Pas un mot depuis sur les développements de l’affaire DSK, ni d’excuses…

Intéressant, is’nt it ?

101. Le lundi 4 juillet 2011 à 01:50 par Le Tambour

@RG (78)

Votre empathie soudaine envers un immigrée vous perdra, pourvu que cela ne se sache pas.
Permettez que je corrige avec votre permission :

Votre HAINE soudaine envers un(e) immigrée vous perdra, pourvu que cela ne se sache pas.—

102. Le lundi 4 juillet 2011 à 07:57 par xc

@92 Yacine
Inutile d’avoir plusieurs téléphones si c’est celui de la personne appelée qui est surveillé.

103. Le lundi 4 juillet 2011 à 09:03 par Javi

Personnellement, ce qui me choque dans ce développement, c’est que la recherche de la vérité des faits semble être la principale victime de l’affaire.

Est-il possible d’organiser un système police-justice qui soit réellement attaché à la découverte de la vérité du crime, sans tomber ni dans l’amateurisme policier comme dans certaines affaires françaises, ni dans la religion de l’aveu, ni, comme c’est le cas ici, dans celle de la moralité.

A quoi ce développement me fait-il penser? Au roman de Camus, l’étranger, dont le “héros” est condamné parce qu’il “a enterré sa mère avec un cœur de criminel”: Mme Diallo perdue d’avance car n’ayant pas “joué le jeu de la société” en abandonnant son rôle de pure victime.

104. Le lundi 4 juillet 2011 à 09:28 par paroles paroles

“la recherche de la vérité des faits “
faut dire que dans ce genre d’affaires..mais relisez donc le billet!

105. Le lundi 4 juillet 2011 à 09:30 par RG

@101 Le Tambour

Permettez que je corrige avec votre permission

Vous croyez ? nous demanderons aux trolls UMP dès leur retour.

106. Le lundi 4 juillet 2011 à 09:41 par françois

@Le Tambour (101)
eh oui dsk peut réapparaître sur la scène politique! la péripatéticienne a cru pouvoir poursuivre ses magouilles et son “commerce” qui , à part la détention de son mac, fonctionnaient jusque là comme sur des roulettes. Que voulez-vous, tout n’est pas aussi manichéen que vous le voudriez -

107. Le lundi 4 juillet 2011 à 09:41 par RG

@ ramses

Voir aussi “DSK et le mystère du grand hôtel”… C’est Palace !

j’ai pu suivre heure par heure, les faits et la procédure de Dominique Strauss Kahn ayant été contacté directement depuis New-York par des témoins oculaires (©2011 Bernard Debré)

En effet, il y a de l’ADN médiatique UMP partout mais toujours rien de chez le camarade Poutine.

108. Le lundi 4 juillet 2011 à 09:52 par françois

@RG (107)
“des témoins oculaires”! Pas moins!

109. Le lundi 4 juillet 2011 à 10:06 par RG

@103 Javi

la recherche de la vérité des faits semble être la principale victime de l’affaire….Mme Diallo perdue d’avance car n’ayant pas “joué le jeu de la société” en abandonnant son rôle de pure victime.

Si vous trouvez encore mieux en matière de sophisme vous avez droit à concourir en deuxième semaine.

110. Le lundi 4 juillet 2011 à 10:32 par RG

@108 françois

des témoins oculaires”! Pas moins!

Il a l’air affirmatif. Toujours selon lui, l’hôtel aurait étouffé d’autres affaires. Des ministres le soutiendraient et il ne pourrait rien dire.

111. Le lundi 4 juillet 2011 à 11:06 par françois

@RG (110)
il peut toujours le dire et affirmer, comme l’immense philosophe brushé, qu’il ne peut rien dire!!
La perspective de 2012 semble de nouveau fortement agacer !ça vole haut

112. Le lundi 4 juillet 2011 à 11:18 par Tigre d'Afrique

@François (106)
Constatons que pour vous, la présomption d’innocence ne prévaut que si elle est pour votre pomme: l’ump ou Poutine complotistes, l’immigrée prostituée mytho et cerise sur le CAKE son mari un dangereux proxo. Snif, le pauvre loser DSK digne des époux Turenge.

De même, constatons comme à l’accoutumée, que ce n’est pas la modestie qui vous étouffe !

113. Le lundi 4 juillet 2011 à 11:46 par françois

Je n’y peux rien si les enquêtes montrent que la dame n’est pas la sainte prétendue (elle s’est débrouillée comme elle a pu dans la vie mais de là à essayer envoyer quelqu’un en prison pour de l’argent faut reconnaître que c’est pas très gentil de sa part ) ni si les ennemis politiques de dsk tiennent absolument à ce qu’il reste là où il est -et tremblent de rage et de dépit face aux récents rebondissements! ciao

114. Le lundi 4 juillet 2011 à 11:48 par RG

@112 Tigre d’Afrique

Je ne saisis pas les motivations certainement inconscientes qui vous poussent à employer le qualificatif “loser” , vous avez quelque chose à perdre ?

115. Le lundi 4 juillet 2011 à 12:01 par récap59

Bonjour Simone (77)

“l’auteur avéré d’un crime ou d’un délit peut-il se prévaloir du statut d’innocent “

Le statut d’innocent ? Mais il n’existe pas, les innocents n’ont droit à rien, même pas au RSA (pas avant 25 ans, sauf quand ils sont tellement innocents qu’ils ont déjà eux-mêmes fait des enfants)

Regardez donc un peu les trottoirs de nos villes et de nos banlieues, et vous vous ferez une bonne idée du statut des innocents et des honnêtes gens en général dans la société française.

Par contre un condamné en prison a droit à un peu de nourriture, quelques soins médicaux …on ne peut pas dire qu’il n’a aucun statut, il est déjà un peu plus qu’un chien.

“dès lors que la justice a choisi de ne pas le condamner (opportunité des poursuites)”

Vous ne confondez pas l’opportunité des poursuites (appréciée par le procureur) avec la dispense de peine ? Dans le second cas seulement on pourrait perdre le statut d’innocent. Heureusement comme il n’existe pas, on ne perd rien.

“ou n’a pu le faire en raison par exemple d’un vice majeur de procédure ?”

Un vice majeur de procédure doit conduire à un non lieu. Il me semble que rien n’interdit au ministère public de reprendre la procédure à zéro, cette fois en respectant les règles.

116. Le lundi 4 juillet 2011 à 12:03 par RG

@112 Tigre d’Afrique toujours

l’ump ou Poutine complotistes

Tenez, puisque j’apprends en post 73 que Sarkozy et Poutine seraient copains, savez vous ce qui les différencie fondamentalement ?

Poutine se permet un taux de croissance, 8.5 % en 2007, ça aide à faire passer les grosses pilules.

117. Le lundi 4 juillet 2011 à 12:33 par Bande a Basile

@François
Des choses au poing. Vos accusations portées sur Sarkozy et Poutine sont bullshitt. Rappelons que le tir à blanc est légendaire chez vous. Mitterrand. Bientôt, la vérité éclatera.

118. Le lundi 4 juillet 2011 à 13:28 par Incroyable

@112 Tigre d’Afrique

‘…digne des époux Turenge…’
Strauss Kahn et Sinclair guidées par la Marine Royale s’en allèrent plastiquer des innocents.
On connait la suite.

119. Le lundi 4 juillet 2011 à 13:37 par RG

@117 Bande a Basile

Mitterrand. Bientôt, la vérité éclatera.

Quoi ? le ministre de la culture serait dans le coup ? malheureux, avisez d’urgence l’Élysée !

120. Le lundi 4 juillet 2011 à 14:04 par françois

@Bande à Basile 117
je n’ai accusé personne- vous vous faites du mal, devriez prendre un calmant

121. Le lundi 4 juillet 2011 à 14:51 par ......

je pense que l’hypothèse d’une quelconque intervention de la DCRI ou d’un malveillant ne tient pas pour deux seules raison : un bon piège tendu se concrétise quelques mois avant les élections et se mène à bon terme avec une personne blanche de tout honneur. Néanmoins si l’on veut diriger les votes et passé pour un martyr, on choisit une personne de couleur malhonnête.

122. Le lundi 4 juillet 2011 à 15:29 par RG

@121

je pense que l’hypothèse d’une quelconque intervention de la DCRI

Ici je vous suis, il est très difficile et il devrait même être impossible de pouvoir mener une action anti-républicaine.

ou d’un malveillant ne tient pas

Là non, les politiques osent tout, surtout leurs francs-tireurs, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait.

123. Le lundi 4 juillet 2011 à 15:56 par tschok

@ Jalmad, com 33,

On est sur un blog et on a un pseudonymat. C’est plus facile de dire des vacheries, mais c’est aussi plus facile de dire ce qu’on pense. Ici, et plus largement sur le web, je peux me payer un luxe qui est hors de mes moyens en IRL: vous dire ce que je pense, sans esprit de retour, sans esprit de calcul.

Vous dire par exemple que vous êtes brillante, que vous appartenez à une génération de “jeunes Turcs” qu’Eolas a fédérée, mais que vous êtes minoritaires pour l’instant.

Et non seulement je le dis, mais je l’écris. Et la pommade, je m’en cogne.

Donc, prenez votre temps.

Pour ma part, voilà où j’en suis: le doute est votre métier. Mais il est peu théorisé. Beaucoup (trop) d’affaires renvoient à un problème de preuve et de conviction, avec un facteur “hasard” trop élevé (le hasard, rappelons le, n’est pas l’aléa judiciaire).

Dans l’affaire décrite par Maître Mô, on est très nombreux à avoir compris qu’il y a eu un méchant coup de bol dans l’histoire, ce qui suppose d’être capable de dire aux justiciables que la bonne justice comporte une part de coup de bol.

Dans l’affaire Sécher, il y a eu aussi un coup de bol: la victime revient sur ses accusations. Ca ne serait pas arrivé, le mec y serait encore.

Ce facteur hasard n’est plus accepté par les justiciables: compte tenu des peines encourues, même pour des fautes vénielles, et des moyens de la police scientifique, notre vieux système de l’intime conviction et de la preuve pifométrique ne tient plus la route.

C’est un petit peu ce qui s’est passé avec Fukushima: le risque d’un incident nucléaire est accepté socialement. Mais nucléariser pour 10.000 ans une zone de 150 km de diamètre autour d’une centrale qui a pudiquement “dysfonctionné”, non. Il y a un moment où le risque n’est plus supportable. Il faut donc rendre le système plus sûr.

Il y a deux règles de preuve en droit français: la liberté de la preuve en matière pénale et le système de l’intime conviction. Ce système est pauvre. Certes, il s’enrichit de la jurisprudence sur la loyauté de la preuve en matière pénale, mais ça reste non significatif: l’apport jurisprudentiel reste inférieur à l’exigence. Il faut dire qu’au départ cette jurisprudence avait une fonction décorative: maintenir la légende “France, patrie des droits de l’homme” sans que cela génère trop d’incidence réelle dans les dossiers.

Mais il y a une volonté de perfectionnement du système car tout le monde se rend bien compte que ça déconne.

En matière d’intime conviction, on cherche à le sophistiquer par la motivation des arrêts (votre collègue Huyette en est un partisan): ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, si les mots ont du mal à venir, c’est que la chaine logique est déconnante. L’épreuve de la mise en mots est aussi un test logique.

C’est une voie, mais on sait où elle mène et en définitive ce ne sera pas suffisant.

De mon point de vue, il faut donc ouvrir un autre chantier: savoir comment se construit l’intime conviction et tenter de la théoriser pour la faire sortir de l’acte de foi, puisque, aujourd’hui encore, c’est ainsi qu’elle est définie (concept de foi objective, en fait: impression, en conscience, que produit sur la raison le dialogue des arguments contraires, sous entendu sur l’existence de Dieu).

On n’est pas sorti de Pascal, ni de Descartes.

124. Le lundi 4 juillet 2011 à 16:51 par ramses

Dernier rebondissement en date, Tristane Banon dépose plainte contre DSK pour tentative de viol !

Les faits remonteraient à près de 9 ans… Mais le “contexte” est encore plus fumeux qu’à NY !

http://www.lemonde.fr/dsk/article/2…

J’ai le sentiment que DSK, dès son retour en France, déposera plusieurs plaintes en diffamation… Debré, Banon, Accor… Tenez-vous prêts !

Bernard Debré, prudent, a retiré de son blog toutes traces de ses propos ahurissants envers DSK… Restent heureusement ses interview télévisées, toujours accessibles via Google…

125. Le lundi 4 juillet 2011 à 17:43 par Esquire

@ tschok 123

si ces questions vous intéressent, le Prof. Kevin Clermont de l’Université Cornell a écrit une série d’articles sur ces questions (qu’est-ce qu’un doute “raisonnable” au sens de la Common Law, comment cela s’articule-t-il avec le standard de “preponderance of the evidence” utilisé en matière civile, et comparaison avec le système de l’intime conviction). Un exemple: http://papers.ssrn.com/sol3/papers…. Je ne suis pas d’accord avec la totalité du contenu mais ce sont des questions difficiles, et auxquelles très peu de gens se sont intéressés sérieusement.

Pour ce qui est de Tristane Banon, cela ne me surprend pas plus que ça: elle avait essayé de soulever la question il y a longtemps (cf. l’extrait où le nom de l’agresseur est “bipé…”), et son histoire semble à peu près crédible (si elle est vrai, elle va vraiment avoir du mal à la prouver, tant d’années après).

126. Le lundi 4 juillet 2011 à 17:50 par Pied de Grue

@Ramses
Quelle a été ces derniers mois l’évolution des ventes des oeuvres d’une “écrivaine”, cosignataire de PPDA et aussi journaliste à Atlantico?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Atlant…

127. Le lundi 4 juillet 2011 à 18:11 par RG

@125 Esquire

son histoire semble à peu près crédible

Et surtout hyper bien médiatisée. Moi qui ne regarde pas la télé ai eu la chance de la voir exposée dans Voici. et dans Gala.

Espérons pouvoir également profiter de comptes rendus d’audience “sur les marches”.

128. Le lundi 4 juillet 2011 à 21:50 par Simone

@ récap59 (115)
Merci pour ces “pertinentes” remarques… même si elles nous éloignent un peu de l’objet de ma conversation avec mon interlocuteur.

129. Le lundi 4 juillet 2011 à 22:32 par ramses

@ Pied de Grue

Je suis allé faire un tour sur le site Atlantico, où Tristane Banon a commis un certain nombre de billets…

L’un d’eux, intitulé “Quand je serai grande, je veux être princesse de télé-réalité” (tout un programme !) recèle une pépite :

“Effort minimum, rendement maximum ! Il est autrement plus compliqué d’aller chercher le prince charmant que de montrer son cul à la télévision, on en conviendra.”

http://www.atlantico.fr/atlantico-l…

A part ça, DSK compte déposer plainte contre elle en dénonciation calomnieuse… Il aurait aussi indiqué qu’il ne souhaite pas participer à la primaire socialiste…

A chaque jour, son rebondissement dans cette affaire !

130. Le lundi 4 juillet 2011 à 22:33 par Magdalena

[http://www.breguet.com/fr/]

131. Le lundi 4 juillet 2011 à 23:05 par RG

@ ramses

Sa description en date du 17 mai 2011 de ses deux rendez vous avec DSK.

Il n’y est nullement rapporté une quelconque agression sexuelle. Au contraire elle le décrit comme “un ogre qui voit flou, confus, sympathique, charmant bien sûr, mais pas bien clair”

Je vais finir par croire que la fin du monde rationnel en 2012 c’est possible…

132. Le lundi 4 juillet 2011 à 23:28 par RG

PS: il y a également des commentaires.

Pathétique…

133. Le lundi 4 juillet 2011 à 23:34 par ramses

@ RG

L‘“agression” aurait été décrite dans un chapitre que son éditeur lui aurait demandé de retirer, alors elle l’a remplacé par un texte plus “soft” pour que le bouquin paraisse (dans tous les sens du terme, il ne s’en est pas vendu beaucoup…)

Le NY Post reprend l’info, mais n’a pas l’air de trop y croire non plus !

http://www.nypost.com/p/news/intern…

Il est probable, en effet, que 2012 soit encore moins rationnel que 2011 ! A mon avis, il y a déjà quelque temps que nous avons quitté le monde rationnel, au profit du “n’importe quoi” !

134. Le lundi 4 juillet 2011 à 23:36 par Citoyen provocateur

@Simone et recap59

Bonsoir a tous deux
Désolé d’avoir un peu répondu à coté en 96.
Merci a recap59 de voler a mon sécours

Pour mettre un peu les pieds dans le plat, je confirme a Simone que je continuerai a casser les pieds des flics, voire a les insulter, en comptant sur leur incapacité a monter une procédure qui tienne la route pour garder mon innocence
Pour faire simple : je joue au plus fin avec eux et comme ils sont nuls ils perdent
Bien a vous

135. Le lundi 4 juillet 2011 à 23:49 par CA

Evidemment Maître vos “lumières” sur la possibilité pour la justice de se saisir ou pas de la plainte de Tristane Banon seront utiles (et plus généralement quid des plaintes pour viol ou agression sexuelle pour lesquelles aucune preuve matérielle n’est disponible notamment si les plaintes arrivent très longtemps après les faits). merci

136. Le mardi 5 juillet 2011 à 00:04 par RG

@ ramses

L‘“agression” aurait été décrite dans un chapitre que son éditeur lui aurait demandé de retirer

Selon le biographe de DSK: “Non parce qu’elle évoquait une affaire de viol, mais parce qu’il n’était pas très bon. Strauss-Kahn était ridiculisé et l’éditeur pensait qu’il était plus judicieux de ne pas le publier. La jeune fille n’a pas apprécié. Aussi a-t-elle appelé le conseiller en communication de DSK qu’elle croyait responsable de cette censure et lui a dit je me vengerai.”

137. Le mardi 5 juillet 2011 à 01:53 par COOLMAN

Il y a quand même un élément de discrédit directement lié à l’affaire elle-même et qui est oublié ici. Cet élément permet sérieusement de douter de l’existence d’une agression : ND aurait menti dans la chronologie des évènements. Après une première visite dans la suite, elle en serait sortie pour faire une autre chambre, puis serait à nouveau retournée dans la suite de DSK. Ce fait est majeur. Il a plutôt tendance à accréditer la thèse d’un rapport au départ consenti avec une “confusion” sur le fait que ce soit une relation tarifée ou non …. .

138. Le mardi 5 juillet 2011 à 02:02 par ramses83

@ RG

En fait, l‘“agression” a été décrite dans l’émission “Faubourg” de Thierry Ardisson en 2007.

http://www.m6bonus.fr/actualites-22…

Tristane Banon la relate dans un style “très cool”, en décalage complet avec les faits qu’elle dénonce… Ayant réécouté plusieurs fois cet extrait, on se rend compte que c’est Thierry Ardisson qui la pousse à faire ces “révélations” et c’est sans doute pour ça qu’il a invité cette jolie inconnue à sa table… Le nom de DSK n’apparaît toutefois pas dans cet extrait, il a été “bippé” au montage. Sacré Thierry !

139. Le mardi 5 juillet 2011 à 02:04 par Un autre flic

@ Citoyen, etc.
(…)casser les pieds des flics, voir à les insulter(…)
Bah, je vous invite cordialement à venir mettre en oeuvre votre remarquable et… citoyenne attitude dans ma circonscription, et à “compter sur mon incapacité à monter une procédure qui tienne la route”. Comme je suis à la fois courtois et (très) respectueux de la procédure, je m’engage à faire de mon mieux pour vous éviter une énième ennuyeuse relaxe “procédurale” .

140. Le mardi 5 juillet 2011 à 02:25 par ramses

@ Coolman

Bien entendu, ce point est capital. Il a d’ailleurs été enregistré dans le système informatique du Sofitel et on ne peut que s’étonner que la Direction de l’hôtel ne l’ait avoué que très tardivement, à la suite d’une enquête plus poussée du NYPD…

Les agissements du Groupe Accor sont de plus en plus étranges dans cette affaire et il faudra bien qu’ils s’en expliquent un jour…

Cette affaire me rappelle celle de “l’arroseur arrosé” !

141. Le mardi 5 juillet 2011 à 03:04 par Crevek

@Coolman, ce fait ne vous évoque pas par exemple une mise en scène totale de la jeune femme ? Le fait qu’elle soit retournée dans la chambre n’atteste pas plus le rapport consentie que la machination froide. Si la femme de chambre est retournée dans la chambre, elle a bien pu disséminer les preuves trouvées, provenant, je ne sais pas, d’un préservatif utilisé par DSK avec une autre femme, ou du fruit d’une manutention de son organe par lui même. Bref, je ne vois pas pourquoi on s’exclut ces hypothèses.

142. Le mardi 5 juillet 2011 à 07:41 par georges

La pauvre fille parviendra peut-être ainsi à vendre son nouveau livre (futur Goncourt ou Nobel?) et gagner des lecteurs pour ses passionnants articles, ou au moins aura fait parler d’elle images à l’appui

143. Le mardi 5 juillet 2011 à 10:35 par RG

@ COOLMAN & ramses

Vous n’y êtes pas du tout. Selon une information exclusive du Figaro proche de l’enquête les temps de pointage à l’hôtel Sofitel de NY ne seraient disponibles qu’après plusieurs semaines d’expertise.

Étonnant, il seraient donc en interne dans l’impossibilité totale de gérer leur temps de personnel alors qu’en deux minutes (je viens de vérifier) on est capable par internet de vérifier la disponibilité de leurs chambres.

144. Le mardi 5 juillet 2011 à 10:47 par RG

PS: une panne informatique est exclue puisque la base de donnée de la badgeuse a fourni immédiatement aux enquêteurs l’heure de pointage de la sortie de DSK.

145. Le mardi 5 juillet 2011 à 11:12 par Chien truffier

@ramses (140)
__
Cette affaire me rappelle celle de “l’arroseur arrosé” !__

Tout à fait. A l’évidence, DSK semble croire que le procureur et les enquêteurs sont des buses de premier choix comme sa proie. Ne dit-on pas jamais deux sans trois ? Wait and see.

146. Le mardi 5 juillet 2011 à 11:59 par W

Je cite Cambadelis au sujet de strauss Kahn
“DSK a une crédibilité, qui elle, n’est pas entamée”.

Cte blague ! Prostituée à toutes heures, violeur, partouzeur, menteur et fric à gogo… Sarkozy est un ange face à ce pauvre type, un Ségolène bis !

147. Le mardi 5 juillet 2011 à 12:12 par tschok

@ Esquire, com 125,

Merci pour la référence!

J’ai quelques difficultés sur le lien que vous donnez. Mais j’aboutis à ça par ici:

http://papers.ssrn.com/sol3/papers….

Et zou! téléchargé.

148. Le mardi 5 juillet 2011 à 12:17 par Columbo

@W, Ma femme me disait: tiens, le projet du PS serait inadapté face à la crise. Et si on demandait à ce DSK que l’on voit partout dans les journaux ? même l’UMP le reconnait très compétent. Elle a toujours de très bonnes idées ma femme.

149. Le mardi 5 juillet 2011 à 12:30 par raymond

@ w (146)
Par lassitude et dégoût on ne vous reparlera pas ici de la nullité, de l’irresponsabilité, du cynisme et des casseroles et affaires de votre saint berluscozi et son entourage
Et que dsk se soit fait piéger est révélateur du pitoyable niveau de ceux qui ont manigancé le coup

150. Le mardi 5 juillet 2011 à 12:33 par Judas

@troll PS: Martine sort de ce corps !

151. Le mardi 5 juillet 2011 à 13:04 par V

@149 raymond
Ceux qui ont manigancé le coup===>DSK et son laissez-passer Martine, c’est aussi limpide qu’une source. Formater un attentat politique dirigé sur deux innocents (la plaignante et Sarko). Votre maman ne vous a jamais dit, c’est pas jojo de truander avec le front national. Pan sur le bec !

152. Le mardi 5 juillet 2011 à 13:19 par assez

et si la théorie du complot s’appliquait à l’envers ? et si la dernière version était la suite d’un deal DSK- Diallo ? et si après l’enquête de 7 journalistes du NY Times qui n’ont rien trouvé toutes ces “révélations” qui tombent en même temps étaient téléguidées par les communicants ? et si le NY post férocement anti-DSK et maintenant parlant de prostitution était alimenté par les commmunicants ? et si la possibilité de faire fortune permettait d’assumer d’être la “bad girl” ?
avec beaucoup d’argent on peut reconstruire a posteriori beaucoup de choses et tenter d’en faire oublier beaucoup d’autres

153. Le mardi 5 juillet 2011 à 13:44 par Apprenti sorcier

J’abonde sur certains points. Sauf, que cela dénoterait une part machiavélique qui dépasse le hors du commun. Une Noire, musulmane, pseudo-prostituée serait donc prête à jeter l’opprobre sur plusieurs minorités, stigmatisées à outrance pour l’argent. Cela se tient. Les droiteux, à l’écoute de cette histoire, fulminent de colère. Ils sanctionnent l’UMP au 1er tour, Sarko est éjecté…DSK se morfond sur son malheur, le PS le prend en peine.
Dénouement le 21 avril: Marine/PS
Les dirigeants de chaque partis crient au feu et affolent la population. Le PS est élu en truandant les autres candidats et met en danger les minorités.
Conclusion: deux bels enf…

154. Le mardi 5 juillet 2011 à 13:51 par RG

@151 V

Formater un attentat politique dirigé sur deux innocents (la plaignante et Sarko). Votre maman ne vous a jamais dit, c’est pas jojo de truander avec le front national.

Sarko serait au front national ? en plus de Marine ?

Je me demande ce qui est le plus compliqué dans ces cas là, avec primaire ou sans primaire ?

155. Le mardi 5 juillet 2011 à 14:40 par Villepin Borloo Bayrou

En avant toute. Tous ensemble. Tous à droite.

156. Le mardi 5 juillet 2011 à 15:40 par Anne Franck

Excepté, que l’élection à venir place réellement les minorités visibles et sociales en ligne de mire. Un dérapage incontrôlé de Frankie et c’est l’accident.

157. Le mardi 5 juillet 2011 à 16:03 par citoyen trolleur

@Un autre flic (139)
pari tenu !

plus sérieusement, et avec beaucoup moins de provocation, et avec toute la déférence et la gentillesse dont je peux faire preuve, je rencontre très peu de policiers ne serait ce que courtois (dire bonjour, s’il vous plaît… par exemple : quand vous faites un contrôle routier, qu’est que que ça vous coûte de dire merci quand on vous tend les papiers ?)
Et pourtant, j’ai un beau costume, j’ai cinquante ans, je ne suis pas arabe ou noir, je n’habite pas dans une banlieue difficile, et tout et tout.

Vous avez raison, celui qui reste courtois et garde son calme a toutes les armes pour monter une procédure digne de ce nom. Mais celui là, il n’en a pas besoin avec moi, puisque je ne l’agresse ni l’insulte ni le provoque.

P info, les gendarmes sont beaucoup mieux élevés que les policiers. pourquoi ?

158. Le mardi 5 juillet 2011 à 16:44 par Attentat contre un président et futur père innocent

@RG 151
Vous raillez l’UMP avec vos blagues douteuses de bas étage mais vous ne valez pas mieux. La seule différence avec lui est: qu’il n’attaque jamais le premier et pourtant ce ne sont pas les occasions qui manquent.

159. Le mardi 5 juillet 2011 à 17:01 par Libérus

La Guinée est un pays à 85 % musulman et 40 % de la population parle le Peul (appelé aussi « Fulani »). Le Peul est parlé par plus de 60 millions de personnes en Afrique, répartis dans les pays suivants :

Mauritanie, Sénégal, Gambie, Mali, Nigeria, Sierra Leone, Benin, Burkina Faso, Guinée, Guinée-Bissau, Cameroun, Côte d’Ivoire, Niger, Tchad, Togo, République Centre Africaine, Libéria, Soudan.

Parmi ces pays, 16 sur 18 sont membres de l’Organisation de la Conférence Islamique. Et on voudrait nous faire croire qu’il faut 45 jours pour traduire une conversation téléphonique en Peul, dans un pays qui a fait du combat contre le terrorisme islamiste une priorité. Si c’est vrai, ce n’est pas très rassurant.

Vous avez dit doute raisonnable ?

160. Le mardi 5 juillet 2011 à 17:18 par Pied de Biche

J’apprends avec étonnement que le peul (hal pulaar en Mauritanie) est parlé au Soudan…. le Tchad à l’extrême limite…. mais il doit y avoir plus de peuls à Paris ou newyork que dans tout le Soudan…

Quant au fait de parler une langue véhiculaire, j’ai connu des peuls d’origine au Sénégal qui ne parlaient pas du tout la langue de leur grand mère… (j’en savais plus qu’eux; ils m’ont confirmé qu’ils étaient peuls, conformément à leurs scarifications).

De plus, si cette langue est apprise comme le français au 18 ième siècle, essentiellement par transmission orale, je serais étonné que des Français de Paris aient compris le Pikar (ou chti), distant de 200 km…
Et la masse d‘“informations” inexactes, basées sur une absence de reflexion élémentaire que doit digérer (pour l’éliminer) un procureur nouillorquais malchanceux est plus grande que vos “découvertes” géographiques et linguistiques…

De plus, les peuls peuvent être animistes davantage que musulmans, ça dépend des régions (un google search bororo+niger?)… et le lien que vous faites entre une affaire de moeurs, traitée au niveau local (Etat de NY) et le terrorisme_islamique (traité au niveau fédéral) me sidére ….

161. Le mardi 5 juillet 2011 à 17:48 par grrr

@Libérus en 159
Les affaires miteuses du PS ne sont pas nouvelles. Faute d’avoir un quelconque programme valable, ils truandent les potentiels candidats en brandissant le vote aux étrangers ou autres, ce fut le cas pour le francisque Mitterrand. http://home.nordnet.fr/rprlille/mit…

Mais dès lors, quid des autres partis démocratiques (Modem, EEV…) n’ont-ils pas le droit, eux aussi de concourir à la présidence ?
Serons-nous au XXI ème siecle dans l’obligation, de voter utile en raison de la pauvreté morale et l’idiotie du PS ?:(((

162. Le mardi 5 juillet 2011 à 18:27 par Démocratie

Ben ce sera tout simple. En tant que centriste droite, je voterai Bayrou et si la lèpre Marine l’emportait.
Le PS sera l’unique responsable de cette ignominie affaire de moeurs.
Et, nul besoin de pousser des cris d’orfraies le PS à chaque face à face avec votre monstre, nous avons bel et bien compris que sans le FN, vous n’existez pas.

163. Le mardi 5 juillet 2011 à 18:59 par RG

@ Attentat contre un président et futur père innocent

RG 151

Vous confondez, en 151 c’est pas moi.

Vous raillez l’UMP avec vos blagues douteuses

Vous confondez, je n’ai jamais écrit “je peux dire que je vais voter Hollande”.

La seule différence avec lui est: qu’il n’attaque jamais le premier

Moi je n’attaque jamais ceux déjà mis à terre par les circonstances de la vie.

164. Le mardi 5 juillet 2011 à 19:03 par GRRRRRRRRR

Question posée aux citoyens français :
Pourquoi ne pas interdire une bonne fois pour toute ce parti d’extrême droite qui prône la haine de l’autre. Le PS est entièrement responsable quant à la dictature du bipartisme.
Avant 1981, le libre choix pour l’électeur était encore de mise, voire l’élection de VGE.

165. Le mardi 5 juillet 2011 à 19:18 par RG

@ GRRRRRRRRR

Pourquoi ne pas interdire une bonne fois pour toute ce parti d’extrême droite qui prône la haine de l’autre.

C’est qui qui le dit ? son reflet ?

PS est entièrement responsable quant à la dictature du bipartisme.

Pas du tout, ça c’est de Gaulle.

166. Le mardi 5 juillet 2011 à 19:23 par ramses83

@ Villepin Borloo Bayrou

Si vous pouviez en rajouter quelques autres, ça m’arrangerait…

Car voyez-vous, schématiquement, le candidat socialiste et Marine feront grosso modo 50% des voix.

L’autre moitié se répartira entre 7 ou 8 candidats… C’est mal parti pour Sarko !

167. Le mardi 5 juillet 2011 à 19:35 par Atteinte à la République

@RG
Moi je n’attaque jamais ceux déjà mis à terre par les circonstances de la vie.

La bave du crapaud n’entâche pas la blanche colombe.
Laissez-donc en paix le Président élu des Français et cessez d’agresser cet homme impunément. Non seulement cela est scandaleux pour la République mais dénote de votre part, une immoralité profonde envers vos adversaires  !

168. Le mardi 5 juillet 2011 à 19:39 par Pascal

__Je vous invite à découvrir un autre point de vue, même s’il est tout simplement délirant :
http://insurgetoiii.skyrock.com/300…__
:)

169. Le mardi 5 juillet 2011 à 19:46 par ramses

@ RG 143

Drôlement rapide DSK ! Entre 12h06 et 12h26, il fait sa petite affaire, s’habille, ramasse ses affaires et fait son check-out à 12h30.

Sauf que ça ne colle pas avec la “fuite” de ND, qui passe une seule minute dans l’autre suite avant de revenir dans celle de DSK avec sa supérieure hiérarchique… Quand elle “fuit” (selon ses dires), elle s’est “échappée” (selon ses dires) des griffes du prédateur. A 12h26, il est donc encore tout nu… Et 4 minutes après il est déjà à la réception pour régler sa note ?

Accor a mis 45 jours pour découvrir une aussi énorme incohérence ?

Ca non plus, ça ne tient pas la route une seconde… Les “mouvements” des clés magnétiques sont enregistrés en temps réel, ce qui permet d’ailleurs au staff de diriger les femmes de chambre sur des chambres réellement inoccupées…

A moins que le Sofitel NY soit effectivement un “claque”, on ne fait jamais entrer une femme de chambre dans une suite occupée par un VIP, alors que le client est toujours dans la chambre. JAMAIS. Et surtout pas un serveur du room-service, qui sait la chambre occupée…

Accor est dans de sales draps !

170. Le mardi 5 juillet 2011 à 19:58 par Un président innocent injustement attaqué

@RG
Vous confondez, je n’ai jamais écrit “je peux dire que je vais voter Hollande”.

Ah sacré Président, il ne change pas d’un iota ! :))

171. Le mardi 5 juillet 2011 à 19:59 par ramses

@ Pascal 168

Le “coup du Berger”… mouais… Sauf que Martine lui répond “qui va à la chasse perd sa place” !

Par contre, le “sacrifice subliminal”, j’y crois assez… DSK n’avait tout simplement pas l’intention de se présenter… Ce sont les siens qui en ont fait un candidat potentiel, lui n’a jamais laissé percer ses intentions…

Il savait que ce n’était pas le bon timing, il lui fallait démissionner du FMI, toussa… Par contre, en 2017, c’est jouable !

D’ici là, retraite avec Anne et ceinture de chasteté, sinon elle lui coupe les… vivres !

172. Le mardi 5 juillet 2011 à 20:00 par Vince

Les preuves de l’agression existent : blessures au vagin, à l’épaule. Cette histoire de “crédibilité” n’est qu’une superbe opération de com’ qui a atteint très largement ses objectifs, vus les commentaires ici ou ailleurs.

Et T. Banon, serait-elle également une prostituée ? Oh ! mais j’oubliais : c’était bien évidemment un “coup de pub” pour “booster” sa carrière…

Ca fait beaucoup, beaucoup de beaufs en France… Quant aux amateurs de la théorie du complot : la paranoïa, ça se soigne, les gars.

173. Le mardi 5 juillet 2011 à 20:21 par Géronimo

@
Et, nul besoin de pousser des cris d’orfraies le PS à chaque face à face avec votre monstre, nous avons bel et bien compris que sans le FN, vous n’existez pas.

Demain, à la une du torchon sioniste NYT, l’accusatrice de DSK sera: l’instigatrice et le cerveau des attentats des Twins Towers. :))
Salutations aux buses utiles du PS.

174. Le mardi 5 juillet 2011 à 20:24 par Rey de los Huevones

Effectivement, un bon conseil en télé-psychiatrie de bazar ne peut que renforcer la crédibilité de ceux qui sont bien incapables de donner l’évolution des chiffres de ventes d’une “journaliste” d’Atlantico…. Et je suis prêt à parier qe , d’ici trois jours, au moins un internaute pourra citer le titre d’un roman de cette écrivaine qui rigolait en racontant une prétendue tentative de viol (à l’époque, ce n’était pas utilisable) ; Peut être pour ça faudra -t-il aussi poursuivre Hollande, qui, selon les versions de la blonde-victime:

a) lui a conseillé de porter plainte

b) ne lui a pas conseillé de porter plainte…

Alors là, comme crédible à la mémoire bien opportune, il y a mieux… mais c’est beaucoup plus cher…

(je peux mettre les difficultés de N.D. à se faire croire d’une équipe excédée de procureurs nouillorquais sur le compte de difficultés linguistiques -devant un jury, elle serait assez handicapée- , mais pour TB à la mémoire opportunément sélective, ça ne marche pas -ça tient du miracle!- )

PS : avez vous des sources dignes de foi (ex : un procureur qui a un certificat médical; un jugement avec présence d’experts médicaux ; pas des dépèches d’agences citant des sources-anonymes; j’en ai soupé) de l‘“existence de preuve d’agression:Les preuves de l’agression existent : blessures au vagin, à l’épaule.

Alors, vos sources sérieuses?

175. Le mardi 5 juillet 2011 à 20:40 par 38 spé

@ramses83

De notre point de vue, nous ne pouvons nous plaindre et vous blâmer. A vous seuls, depuis 1995, vous restez et resterez notre seule campagne officielle. -:)

176. Le mardi 5 juillet 2011 à 20:54 par Vince

@ Rey

“L’avocat a assuré, devant le tribunal, que le procureur disposait de photographies montrant de “graves ecchymoses sur les organes génitaux de la femme de chambre”. Il a raconté par le menu l’agression, multipliant les détails sur des violences sexuelles (des blessures au vagin, notamment, causées par la main de DSK) qui seraient attestées par le contrôle médical à l’hôpital. Il a insisté sur la violence de l’attaque, arguant que sa cliente devait subir une intervention chirurgicale à l’épaule suite à l’agression.”

Et la source, c’est ici : http://www.lexpress.fr/actualite/po…

Mais bon, p’têt le New York Post est-il plus digne de confiance que les médecins en question, n’est-ce pas ?

Je me trompe peut-être, mais beaucoup de gens - pas forcément stupides - soutiennent DSK parce qu’ils sont “de gauche” - comme on dit. Moi-même je vote à gauche - quand il m’arrive d’aller voter -, mais il faudrait se réveiller : DSK est à peu près aussi “à gauche” que Besson. Il me semble également que l’environnement médiatique - télé, radio, internet - tend à favoriser la position de DSK ; mais là c’est purement subjectif…

177. Le mardi 5 juillet 2011 à 21:21 par AxelB

@176 Vince

Vous avez les preuves… c’est formidable. Courez vite les apporter au procureur, il en sera ravi, sans aucun doute !

178. Le mardi 5 juillet 2011 à 21:32 par RG

@172 Vince

Les preuves de l’agression existent : blessures au vagin, à l’épaule.

La blessure a l’épaule n’a été signalée qu’une dizaine de jours plus tard et après le report par la plaignante de plusieurs convocations, c’est le service du procureur qui le dit.

Laissez-donc en paix le Président élu des Français et cessez d’agresser cet homme impunément.

Laissez-donc en paix le Président élu des Français dont il n’a jamais été question ci-dessus. D’autre part il n’est pas interdit de le juger selon les termes du contrat qu’il a passé avec le peuple français, en gros “je veux être jugé à mes résultats, baisse de la délinquance, chômage < 5 % en 2012”, mais vous devez savoir ça mieux que moi.

179. Le mardi 5 juillet 2011 à 21:44 par RG

@176 Vince

des blessures au vagin causées par la main de DSK attestées par le contrôle médical à l’hôpital.

Si c’est le cas le procureur est sûr de gagner son procès, or ce n’est pas du tout le cas. A mon avis vous avez inconsciemment rajouté quelque chose. Reprenez, ne restez pas dans le “purement subjectif…”

180. Le mardi 5 juillet 2011 à 22:10 par Malavita

Peut-être bien que le procureur Cyrus Vance Jr flippe un peu de finir sa carrière comme Mike Nifong, le procureur dans l’affaire Crystal Mangum, qui avait un peu réécrit l’histoire dans le sens de la victime idéale.

181. Le mardi 5 juillet 2011 à 22:44 par Libérus

@ Pied de Biche

”J’apprends avec étonnement que le peul (hal pulaar en Mauritanie) est parlé au Soudan…. le Tchad à l’extrême limite…. mais il doit y avoir plus de peuls à Paris ou newyork que dans tout le Soudan…

Quant au fait de parler une langue véhiculaire, j’ai connu des peuls d’origine au Sénégal qui ne parlaient pas du tout la langue de leur grand mère… (j’en savais plus qu’eux; ils m’ont confirmé qu’ils étaient peuls, conformément à leurs scarifications).”

Vous auriez dû proposer vos services au procureur Vance. Il a mis longtemps à trouver un locuteur compétent à New-York, bien que d’après vous il y en ait plus qu’au Soudan. Je suppose que vous les avez comptés.

Par ailleurs, où ai-je dit que tous les Peuls sont musulmans ?

182. Le mardi 5 juillet 2011 à 22:48 par Libérus

@ ramses 169

Accor est dans de sales draps !

Pour des gens qui sont dans l’hôtellerie, c’est assez fâcheux, n’est-ce pas ?

183. Le mardi 5 juillet 2011 à 23:03 par Vince

@ RG

“La blessure a l’épaule n’a été signalée qu’une dizaine de jours plus tard et après le report par la plaignante de plusieurs convocations, c’est le service du procureur qui le dit.”

Cela je ne le savais pas. Mais il y a les blessures au vagin…

“Si c’est le cas le procureur est sûr de gagner son procès, or ce n’est pas du tout le cas.”

Le procureur est en effet loin de gagner son procès car il sait que le jury sera suffisamment, comment dire ? “américain”, pour donner à la “violation” d’un serment plus de valeur que des analyses scientifiques. J’exagère un peu, mais c’est un peu comme cela que j’interprète l’attitude de Mr Vance. Ca, plus le New York Post…
N. Diallo n’est sûrement pas une sainte, mais ça ne change strictement rien aux constations faites par les médecins. (Evidemment si ces constations étaient fausses cela changerait tout, mais pour l’instant ça n’est pas le cas semble-t-il.)

184. Le mardi 5 juillet 2011 à 23:13 par RG

@183 Vince

Mais il y a les blessures au vagin…

Faite par qui ? comment ? pourquoi ?

Le procureur est en effet loin de gagner son procès car il sait que le jury sera suffisamment, comment dire ? “américain”

Le jury américain sera objectif, présentez lui une seule preuve et il condamnera.

185. Le mardi 5 juillet 2011 à 23:32 par Vince

@ RG

Vous écrivez à propos des blessures au vagin: “Faite par qui ? comment ? pourquoi ?”

Rasoir d’Ockham : par l’agresseur…
Encore une fois, je rappelle que cette agression - supposée… - n’est pas la première de DSK.

“Le jury américain sera objectif, présentez lui une seule preuve et il condamnera.”

Personne n’est objectif, chaque individu présente un biais cognitif, vous, moi.
Par exemple : pourquoi avez-vous écrit : “Faite par qui ? comment ? pourquoi ?”, eh bien, j’imagine, parce que vous considérez comme probable l’hypothèse que N. Diallo ait pu s’infliger elle-même ces blessures. Ce qui, très honnêtement, me paraît un peu farfelu. Par conséquent, si vous faisiez parti du jury, votre biais cognitif invaliderait cette preuve… Aucun jury n’est infaillible, car un jury reste composé d’individus faillibles…

186. Le mardi 5 juillet 2011 à 23:45 par Vince

(@ RG : Oh, j’oubliais, c’est le pseudo “atteinte à la république” qui a écrit “Laissez-donc en paix le Président élu des Français et cessez d’agresser cet homme impunément.” Par pitié !, ne m’attribuez pas ces paroles au demeurant fort amusantes…)

187. Le mardi 5 juillet 2011 à 23:53 par UMP

”DSK “un atout considérable” (Le Guen)

Le député strauss-kahnien Jean-Marie Le Guen a estimé mardi que Dominique Strauss-Kahn serait “un atout considérable pour la gauche” à la présidentielle, affirmant n’être “pas certain que notre pays puisse se passer d’un homme d’une telle stature” en 2012.”

Lol et relol ! Après concertation et à l’unanimité, nous sommes d’accord avec ses propos !

188. Le mardi 5 juillet 2011 à 23:54 par RG

@185 Vince

Encore une fois, je rappelle que cette agression - supposée… - n’est pas la première de DSK.

Qu’en savez vous ? vous le connaissez ? vous avez assisté personnellement à des faits ? Non, vous avez lu comme moi ce qu’en a dit la presse selon la déclaration de X qui le tiendrait de Y selon la source sûre Z, chacun ajoutant son biais.

Partant de pétitions de principe on finit par des affaires Markovic, Baudis ou de Marrakech, de gauche ou de droite.

Décidément vous êtes victime d’un gros biais cognitif.

189. Le mercredi 6 juillet 2011 à 00:00 par RG

@187 UMP

Avec vous une chose est au moins certaine, le 18 juin 40 vous ne vous seriez pas embarqué pour Londres.

190. Le mercredi 6 juillet 2011 à 00:10 par ramses

@ UMP 187

Je trouve un peu lamentable d’avoir dans un pseudo un lien sur un site politique…

Le maître de ces lieux est devenu bien charitable…

191. Le mercredi 6 juillet 2011 à 00:14 par UMP

@RG 189

On vous le réserve le 18 juin 1940. Vu qu’il est vrai, qu’avec vous au commande de l’état, une guerre civile et ethnique éclaterait au moindre feu de paille.
Le PS= lose perpétuelle

192. Le mercredi 6 juillet 2011 à 00:15 par AxelB

@185 Vince

Il existe pourtant ce jury infaillible. Et pour l’unanimité, ça ne prend même pas très longtemps. Il est là ce jury : Vince, c’est vous. Je me demande ce que vous attendez pour reprendre le dossier et refonder le droit américain en instituant un peu plus de cette science dont vous nous faites une brillante démonstration : « Ce qui, très honnêtement, me paraît un peu farfelu. » En effet, je pense que la quasi-totalité des comités scientifiques de par le monde, tous domaines confondus, doit considérer comme suffisantes votre « honnêteté » et votre « appréciation » pour écarter une hypothèse. Je me pose toutefois une question. Vous tenez, semble-t-il, beaucoup à aider votre prochaine, en l’occurrence une pauvre femme de chambre. Alors comment se fait-il que vos lumières n’éclairent toujours pas le procureur ? Ou alors si la justice américaine se fourvoie depuis tout ce temps, vous pourriez tout bonnement enseigner à la nation états-unienne le droit, votre justice scientifique et si lumineuse par visioconférence. Des victimes, il y en aura encore, vous n’allez quand même pas dormir sur vos deux oreilles après toutes les révélations que votre expertise nous a offertes en exclusivité, vous allez agir pour mettre fin à l’injustice. Pourquoi perdre votre temps sur ce blogue dont manifestement vous n’emportez pas vraiment la conviction ? Tenter de convaincre vainement des incrédules serait-il devenu plus important que sauver une victime du Monstre ? Bizarre renversement…

193. Le mercredi 6 juillet 2011 à 00:18 par AxelB

@185 Vince

Il existe pourtant ce jury infaillible. Et pour l’unanimité, ça ne prend même pas très longtemps. Il est là ce jury : Vince, c’est vous. Je me demande ce que vous attendez pour reprendre le dossier et refonder le droit américain en instituant un peu plus de cette science dont vous nous faites une brillante démonstration : « Ce qui, très honnêtement, me paraît un peu farfelu. » En effet, je pense que la quasi-totalité des comités scientifiques de par le monde, tous domaines confondus, doit considérer comme suffisantes votre « honnêteté » et votre « appréciation » pour écarter une hypothèse. Je me pose toutefois une question. Vous tenez, semble-t-il, beaucoup à aider votre prochaine, en l’occurrence une pauvre femme de chambre. Alors comment se fait-il que vos lumières n’éclairent toujours pas le procureur ? Ou alors si la justice américaine se fourvoie depuis tout ce temps, vous pourriez tout bonnement enseigner à la nation états-unienne le droit, votre justice scientifique et si lumineuse par visioconférence. Des victimes, il y en aura encore, vous n’allez quand même pas dormir sur vos deux oreilles après toutes les révélations que votre expertise nous a offertes en exclusivité, vous allez agir pour mettre fin à l’injustice. Pourquoi perdre votre temps sur ce blogue dont manifestement vous n’emportez pas vraiment la conviction ? Tenter de convaincre vainement des incrédules serait-il devenu plus important que sauver une victime du Monstre ? Bizarre renversement…

194. Le mercredi 6 juillet 2011 à 00:28 par RG en Majax

pétitions de principe

N’oublions pas l’argument circulaire: une plainte à NY justifiant une plainte à Paris justifiant à son tour la plainte de NY….

195. Le mercredi 6 juillet 2011 à 00:35 par RG

@191 UMP

avec vous au commande de l’état, une guerre civile et ethnique éclaterait au moindre feu de paille.

Ce n’est vraiment pas l’impression que j’ai eu après 1958.

196. Le mercredi 6 juillet 2011 à 00:37 par Vince

@ AxelB

Effectivement, je considère farfelu de considérer qu’une femme de ménage s’inflige elle-même des blessures à son vagin avec l’espoir hypothétique de gagner un procès contre un directeur du FMI. Vraiment, je suis désolé, hein ? Désolé aussi de considérer bien plus probable le fait qu’elle soit tout simplement victime d’une agression de la part d’un homme qui sera bientôt mis en examen en France pour une autre agression.
Logique, simple logique. Je n’ai jamais cherché à présenter DSK comme un monstre, que sais-je. Je ne suis pas ici pour “perdre mon temps” à “emporter la conviction”, mais comme la plupart des commentaires me semblent marcher dans la même direction - mais peut-être est-ce que je me trompe -, eh bien je donne mon point de vue, rien d’autre. Joli papier, sinon !

197. Le mercredi 6 juillet 2011 à 00:59 par Marie

@45 Boîte de Vitesse:

Un jury Américain est composé de 12 membres, pas de 13. Mais peut-être souffrez-vous d’une acalculie bien masculine?

198. Le mercredi 6 juillet 2011 à 01:00 par Unité Républicaine

@194 RG

Ce n’est vraiment pas l’impression que j’ai eu après 1958.

Certes, j’abonde. Mais rappelons que dans ces temps-là, nous fûmes principalement occupés à vermifuger la gangrène cancéreuse des anti-républicains trotskistes et socialistes Pro-FLN, traitres à la Démocratie Française.
Manifestement, nous avons pu éradiquer ce cancer éternellement et nous nous en portons bien mieux depuis. :)

199. Le mercredi 6 juillet 2011 à 01:27 par RG

@ 197 Unité Républicaine

dans ces temps-là, nous fûmes

Vous fûtes, et représentiez le peuple, mais je crains que maintenant vous ne représentiez plus que vous même. Vous êtes sûr que Chirac plaisantait ?

200. Le mercredi 6 juillet 2011 à 01:50 par 38 Spécial

@RG

Vous êtes sûr que Chirac plaisantait ?

Nan du tout…Sacré Chirac, on ne change pas une équipe qui gagne !

201. Le mercredi 6 juillet 2011 à 02:23 par ramses

@ RG en Majax 193

J’adore cette pétition de principe :

“Les serpents venimeux sont utiles, car sans eux on ne pourrait fabriquer le sérum immunisant contre leur venin.”

@ RG 194

“avec vous auX commandeS de l’Etat, une guerre civile et ethnique éclaterait au moindre feu de paille.”

“Ce n’est vraiment pas l’impression que j’ai euE après 1958.”

Ni surtout en mai 68, où De Gaulle avait fui à Baden-Baden !

A part ça, je suis consterné de ces pseudos qui mènent à des sites politiques… Rassurez-moi, on est toujours chez Maître Eolas ? Ce n’est pas un site “hameçonné” ?

202. Le mercredi 6 juillet 2011 à 02:40 par !!!

Il faut arrêter avec l’affaire DSK. Ce type, qu’il soit declaré coupable ou innocent est un vraisemblable boulet pour l’image du parti.
Ne serait-ce que pour ces démélés judicaires publiés tous les quatres matins, si ce n’est pour viol, cela concerne des faux à la déontologie des avocats et si ce n’est cela, ce sont des fraudes, sans parler de ces moeurs plus que douteuses. Les non-lieues à son égard se ramassent à la pelle, certes, mais à un moment donné il serait utile de cesser d’être aveugle.
Ce type n’est pas clair dans la vie et son comportement plus que trouble, peut nous mener à terme à l’implosion du parti.

203. Le mercredi 6 juillet 2011 à 02:51 par ramses

@ !!! 201

“cela concerne des faux à la déontologie des avocats et si ce n’est cela, ce sont des fraudes”

Vous pourriez être un peu plus précis ?

A part ça, si ça peut vous rassurer et calmer vos petits copains, il ne se présentera pas à la Présidentielle de 2012. En 2017, peut-être ?

204. Le mercredi 6 juillet 2011 à 07:02 par ernest

les trolls (ump) sont de plus en plus hystériques, on se demande bien pourquoi!

205. Le mercredi 6 juillet 2011 à 08:15 par Pied de Grue

Vous auriez dû proposer vos services au procureur Vance. Il a mis longtemps à trouver un locuteur compétent à New-York, bien que d’après vous il y en ait plus qu’au Soudan. Je suppose que vous les avez comptés.” Liberus en 181

Je ne pense pas qu’être employé par le procureur Vance soit très gratifiant en ce moment; une de ses collaboratrices, intelligente, a démissionné…

Je savais, au millénaire dernier, le peul mauritanien , qui était une langue véhiculaire utile , mais il y a quelques 2000 km entre la Guinée et le Sud de la Mauritanie/ nord du Sénégal; Je doute qu’un Français comprenne le cajun….

Votre idée de comptage est très interessante, et n’est manifestement pas le fait irréfléchi d’un crétin vexé après avoir commis une grossière erreur de raisonnement….

Je suppose que vous avez un nombre exact de Peuls au Soudan, et il doit être très faible , à moins qu’ils n’aient émigré dans un pays pauvre en passant par des zones de guerre (le Darfour est le point de passage obligé par voie terrestre) : il y en a quatre (trois peuls laids et un tondu) , alors qu’il y a des restaurants peuls à Paris (j’ai d’autres chats à fouetter que les compter, ce d’autant plus que tous les peuls ne tiennent pas des restaurants, , même s’ils ont de l’argent-rare- ) et des noms peuls dans l’annuaire (avec les mariages, etc… un comptage serait inexact : Diallo n’est pas un nom peul)… Quant aux scarifications, elles ont disparu depuis une vingtaine d’années, et sont spécifiques à une petite zone…. Aussi , je crains qu’un comptage, dans ces conditions, ne soit absurde, démontrant ainsi vos facultés de raisonnement….

206. Le mercredi 6 juillet 2011 à 09:08 par RG

@201 !!!

Il faut arrêter avec l’affaire DSK. Ce type, qu’il soit declaré coupable ou innocent est un vraisemblable boulet pour l’image du parti.

L’image d’un type qui roulerait en Porsche et objet d’une terrible rumeur n’a évidemment aucune chance de favorablement prospérer.

207. Le mercredi 6 juillet 2011 à 09:20 par Plan de Carrière

Mais bon, p’têt le New York Post est-il plus digne de confiance que les médecins en question, n’est-ce pas ?”
(Vince en 176)

L”express que vous citez dans votre “post” est digne de foi et très prudent: il cite un avocat, qui assure que des médecins (ça, c‘“est pour “LES médecins en questions”, qui restent bien obscurs!) ont dit que (si ce n’est pas de troisième main, qu’est ce que c’est)….

Au moins, on sait ce que vaut l’article en question : de la troisième main, avec un eventuel bluff d’un avocat…

A priori, s’il y avait eu un certificat médical, l’avocat l’aurait brandi aussi….

Quant à la nécessité d’une intervention chirurgicale, que vous avez copié-collée, elle sera pleinement crédible le jour où vous donnerez (copierez collerez)
le lieu
et
le jour où son épaule démise aura été recollée (les manifestations de luxation de l’épaule ont été anormalement tardives, mais n’en sont que plus douloureuses, j’en conviens: aussi, cette opération ne saurait tarder)..

Etrangement, je trouve N.D./Ophélie plus crédible (N.D. peut être handicapée par une mauvaise connaissance de l’oméricoin, qui peut exaspèrer des procureurs/policiers, obligés de traiter un dossier en temps réel, avec des risques considérables de gaffes et de malentendus) qu’une jeune “écrivaine” et journaliste du Figaro (où elle aurait écrit un article), ex-animatrice , sur LCI, de
“On refait le match”.

208. Le mercredi 6 juillet 2011 à 09:26 par Richelieu

Bonjour, après toutes ces discussions sur le nombre de Peuls pays par pays, je pose une question pour revenir à un sujet plus léger : l’épisode Tristane Banon de la saga DSK.

Elle porte plainte pour tentative de viol, nous dit un journal, iparce que l’agression sexuelle est prescrite/i. On passera déjà sur la motivation étrange (si elle s’était réveillée dans 2 ans, elle aurait porté plainte pour tentative d’homicide ?) mais j’aimerais savoir exactement la différence entre les deux : qu’est-ce qu’il aurait fallu pour qu’il y ait tentative d’agression sexuelle et que faut-il pour qu’il y ait tentative de viol ?

209. Le mercredi 6 juillet 2011 à 10:05 par Martine chez les Alcooliques Anonymes

               Le rapport Montebourg, adressé à Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, lance des accusations extrêmement graves contre Jean-Noël Guérini, patron des Bouches-du-Rhône, accusé d’utiliser des menaces pour régner sur son département et de malversations financières sur les marchés publics.
 Malgré ce rapport accablant, Martine Aubry a maintenu son soutien à Jean-Noël Guérini, et vient de rejeter le dossier de preuves constitué par Arnaud Montebourg.
 Une partie de la presse, face à cette réaction, a su rappeler le lien entre Jean-Noël Guérini et Martine Aubry depuis le Congrès socialiste de 2008. La Première secrétaire l’avait alors emporté de très peu, contre sa rivale Ségolène Royal, grâce à un apport des voix manquantes effectué dans la nuit par la fédération des Bouches-du-Rhône !
 
 Depuis la publication de ce rapport, beaucoup d’élus du Parti socialiste semblent mal à l’aise et n’osent pas réagir. Il est en effet de notoriété au Parti socialiste que les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Nord sont loin d’être transparentes. Mais pour beaucoup de cadres et d’élus cette affaire vient au mauvais moment.
http://www.segoleneroyal-meag.com/m…

210. Le mercredi 6 juillet 2011 à 10:11 par Guile

Mesdames, Messieurs,

La plupart des commentaires sont amusants, et je suppose que bon nombre de gens de droite se délecte de la situation actuelle des membres du PS.

Mais voilà, la vérité est insupportable pour tous (droite et gauche confondues). Les uns pensent que tout ne serait que complot et mensonge, les autres pensent que définitivement DSK est un violeur récidiviste…

Maintenant, sur le fond des dossiers, dont on ne sait pas grand chose de certain, je note plusieurs points importants:

- DSK a eu un rapport sexuel avec une femme de chambre, dans un hôtel de luxe.
- La dite femme de chambre n’est pas la sainte victime dont tous les médias nous on vendu l’image.
- Elle a menti à de nombreuses reprises tant sur sa situation personnelle que sur les faits.
- Il est normal qu’elle ne soit plus considérée comme crédible, mais il est anormal d’écarter toute agression commise par DSK.
- Les poursuites seront tout de même abandonnées…

- Tristane BANON accuse DSK, sur un plateau télé et 5 ans après les faits supposés, de l’avoir agressé sexuellement
- Elle dit tout haut qu’elle ne portera pas plainte
- Dès l’instant ou l’accusation américaine tombe à l’eau, elle décide de porter plainte pour tentative de viol…
- Si sa version est exacte, DSK lui aurait imposé des gestes à caractère sexuel et des violences.
- Ces faits ne relèvent pas de l’infraction de viol, mais bien de celle d’agression sexuelle (aucune tentative de pénétration n’est rapportée, à supposer que ce soit démontrable)
- A mon avis, la plainte de Tristane BANON n’a aucune chance d’aboutir à une condamnation…
- Cette plainte confirme également, qu’une femme de chambre a eu plus de courage qu’une journaliste… Bien que les faits ne soient pas tout à fait de même gravité…

De tout cela, j’en tire deux choses: DSK est inapte à la fonction présidentielle, quelque puisse être ses qualités d’économiste et de gestionnaire que je crois sincèrement supérieures à la moyenne.

Enfin, sa femme est très amoureuse, pour supporter tout cela…

Le reste me parait être palabres journalistiques et délires d’amis ou d’ennemis, incapables de faire la différence entre le bien et le mal, entre le vrai et le faux, au nom de l’amitié ou de considérations politiques et partisanes…

211. Le mercredi 6 juillet 2011 à 10:25 par Pied de Poule

@Guile en 210

Avez vous des semblants d’embryon de foetus d’ombre de preuves pour ce que vous présentez comme des faits bien établis?

DSK a eu un rapport sexuel avec une femme de chambre, dans un hôtel de luxe.

Y a-t-il **une** preuve convaincante de celà…. (On sait qu’il était dans un hotel de luxe, mais pour le fait de rapports sexuels : on a vu des scaphandriers emporter des bouts de moquette, mais aucune analyse crédible n’a été publiée, AFAIK)

Ou alors, avez vous une source miraculeuse, permettant de faire la distinction entre “le vrai, et le faux”?

212. Le mercredi 6 juillet 2011 à 10:27 par RG

@208 Martine chez les Alcooliques Anonymes

Et voici l’arrivée de “Ségo c’est plus fort que toi”, bientôt tous les communicants seront là.

213. Le mercredi 6 juillet 2011 à 11:34 par RG

@211 Pied de Poule

Guile en 210 me semble avoir fait un résumé tout à fait objectif.

214. Le mercredi 6 juillet 2011 à 11:46 par Pied de Nez

@RG en 213

Non: dès le depart, l’existence de rapports sexuels (et avec qui?) n’est pas prouvée (la parole discréditée de N.D? des analyses biologiques dont on n’a pas eu le résultat -si le procureur a décidé de les mener à terme, ce qui implique un coût, peut être les aura-t-on un jour)…
Tout le reste découle de ce postulat ( rapports sexuels entre Déesse Ka et N.D.) , qui est bancal (à moins d’accepter pour preuve, comme c’est malheureusement la mode, des fuites de sources anonymes )
Je ne crois pas me tromper, mais peut -être avez vous |Guile a-t-il un lien serieux, qui me fasse changer d’avis….

215. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:04 par RG

214 Pied de Nez

Vous en savez plus que la défense ? c’est elle qui l’affirme.

216. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:10 par Richelieu

Il me semble que la défense a seulement déclaré qu’il n’y avait pas de preuve d’un rapport sexuel contraint, ce qui ne veut pas dire qu’ils reconnaissent un rapport sexuel consenti. Ca peut aussi vouloir dire qu’ils ne reconnaissent pas de rapport sexuel, voire simplement qu’ils ne reconnaissent rien avant le procès et qu’ils ne communiquent pas à part pour nier les charges.

217. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:20 par Guile

@214: Il est acquis de manière certaine qu’un rapport sexuel a eu lieu. L’ADN et le sperme de Monsieur DSK ont été retrouvés sur les vêtements de la femme de chambre… En outre, la défense elle même parle de rapport sexuel consenti… Je n’invente donc rien…

Enfin, quoique vous pensiez des éléments nouveaux, il est scientifiquement possible qu’une menteuse, qui soit mariée avec un dealer en prison et qui touche de l’argent de la drogue par virement réguliers sur son compte en banque se soit fait violée par DSK. Il est également possible que rien de ce qu’elle a raconté se soit passé…

Mon raisonnement ne souffre d’aucune mauvaise foi, puisqu’il relate les hypothèses possibles.

Enfin, avant qu’on m’accuse d’être un fidèle lecteur du Figaro, je tiens à vous apporter deux éléments me concernant: J’aurais voté pour lui, s’il s’était présenté, et je suis avocat, mais non pénaliste.

J’essye de comprendre, comme bcp de gens, ce qui s’est passé, mais dans l’analyse, je mets de côté les considérations partisanes, qui sont ennemis de la vérité des faits.

Un homme intelligent, cultivé, exerçant des fonctions importantes peut être un violeur. Cela ne relève pas du délire, pas plus que de l’idéologie partisane contre son parti politique.

Une femme de chambre, dans un grand Hôtel new-yorkais, peut être A LA FOIS, une victime d’un viol ET une femme peu fréquentable… Ces éléments sont souvent exclus par les uns ou par les autres, pour des considérations qui échappent à l’objectivité…

218. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:29 par Tête de Lard

“Il est acquis de manière certaine qu’un rapport sexuel a eu lieu.”
Comment ça?
Sur quoi basez vous l’acquisition de votre certitude?
Un credo?

“L’ADN et le sperme de Monsieur DSK ont été retrouvés sur les vêtements de la femme de chambre…”

Quelle source?

” En outre, la défense elle même parle de rapport sexuel consenti…”

Quand ça, dans quelles circonstances (négociations avec le procureur avec un risque de 74 années de mise à l’ombre en compagnie de la Fraternité Aryenne)?
Qui m’a rapporté?

Donnez un lien (il a pu m’echapper)
…. qui me permettra de lever le doute entre ‘l’idéologie partisane _ennemie_de _la_verité_des_faits”

Ca manque dee liens, tout ça!!!

219. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:30 par UMP

Hier, l’histoire des époux Strauss Kahn coincées devant leur porte. Style, ils luttent avec force pour rentrer chez eux mais ils sont dans l’impossibilité d’y parvenir. Et voici, un sauveur sorti de nulle part, casquette à l’envers qui déambule devant les caméras et parvient à forcer la serrure.

Symbole à comprendre: nous voulons gagner les élections mais nous sommes incapable de les remporter par nos seuls soins. On est mauvais. Utilisons les racailles pour y parvenir !
PS=buses avec vos messages subliminaux façon Mitterrand.

220. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:38 par RG

@216 Richelieu

Il me semble que la défense a seulement déclaré qu’il n’y avait pas de preuve d’un rapport sexuel contraint

L’avocat de DSK, Me Brafman, a précisément déclaré devant la cour: “les preuves médico-légales, selon nous, ne coïncident pas avec un rapport forcé”.

ce qui ne veut pas dire qu’ils reconnaissent un rapport sexuel consenti.

A ce stade de la procédure ils n’ont rien à reconnaître. Mais de deux choses l’une, il est consenti ou non consenti, et dans ce dernier cas c’est un viol. Devinez ce qu’ils pensent tout haut reconnaitre ?

221. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:46 par Richelieu

@220 RG

De cette citation, on peut lire que les preuves médico-légales ne coincïdent pas avec un rapport forcé. Vous en concluez, et je pense que c’est le plus probable, qu’ils peuvent reconnaître à terme une relation consentie. Mais ce n’est pas la seule explication possible : ils pourraient aussi dire que cela coïncide plutôt avec une récupération de sperme dans une capote usagée et “recrachée” par la plaignante après y avoir mêlé sa salive. Ou d’avoir craché sur une trace de sperme présente sur le sol après une petite séance d’onanisme de DSK avant de quitter sa chambre. Il y a plein de scénarios possibles qui n’impliquent pas une relation sexuelle quelconque et qui pourraient conduire à la déclaration de Brafman. Et comme ils n’ont rien à reconnaître à ce stade de la procédure, présenter la relation sexuelle comme un fait établi, c’est extrapoler. C’est une possibilité, et chacun est libre de penser qu’elle est la plus probable, mais pas la seule. Les faits ne seront établis qu’à l’issue de la procédure (ou si les deux parties les reconnaissent sans ambiguïté).

222. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:47 par rémy

Guile (210)
Cette plainte confirme également, qu’une femme de chambre a eu plus de courage qu’une journaliste
vous oubliez de mentionner que c’est immense romancière. au talent inconnu, jusqu’à maintenant.. .
Trêve de plaisanterie! Suis d’accord avec ce que vous écrivez dans votre commentaires (210), sauf que dsk s’est toujours montré à la hauteur des tâches qui lui incombaient , et ce brillamment , ce qui est loin d’être le cas des punaises et hyènes qui n’ont de cesse de d’essayer de l’anéantir, de détruire acquis sociaux et institutions, et que sont retour rend littéralement foldingues!

223. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:49 par rémy

que SON retour

224. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:51 par Richelieu

Ils pourraient même coïncider, si l’on veut explorer toutes les hypothèses d’un comportement répréhensible de DSK, avec un masturbation de DSK ayant abouti à une éjaculation sur la figure de la plaignante, ce qui serait une agression sexuelle mais pas un rapport sexuel, consenti ou non. Je ne suis pas certain que la déclaration de Brafman implique une relation consentie.

225. Le mercredi 6 juillet 2011 à 12:54 par RG

@220 UMP

Symbole à comprendre: nous voulons gagner les élections mais nous sommes incapable de les remporter par nos seuls soins.

Pourquoi cette inquiétude ? sous la V-ième la gauche ne peut pas gagner dans un pays majoritairement à droite, Mitterrand avait d’ailleurs bénéficié d’un petit coup de pouce de Chirac.

Utilisons les racailles pour y parvenir !

Avec un super premier ministre dont on ne sait quelle République, vous n’avez nul besoin d’ennemi.

Vous m’avez l’air nouveau en politique, vous.

226. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:00 par UMP

Et l’affaire DSK est du même niveau: je risque la taule pour 74 ans…

Défaite===> humiliation===>surprise===>Noire, musulmane===>délinquante===>libération

Et il existe encore des minorités visibles utilisées comme des larbins pour vous servir la soupe !
Visiblement, ces gens n’ont aucune fierté !

227. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:00 par RG

@221 Richelieu

Exact.

228. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:06 par RG

@226 UMP

Et il existe encore des minorités visibles utilisées comme des larbins pour vous servir la soupe !

Vos griefs envers vos ministres de je ne sais plus quoi, disons de l’expulsion, ne nous regardent pas.

229. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:15 par UMP

@RG

Conclusion: Si vous êtes incapable de gagner une seule élection depuis 1995, sans truander avec les voix du FN. Vous passez votre tour, d’autres sont prêts.

230. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:21 par RG

@229

Si vous êtes incapable de gagner une seule élection depuis 1995, sans truander avec les voix du FN.

Vous m’avez l’air d’un amoureux éconduit.

231. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:25 par obsy

le troll ump a beau trépigner et essayer de rouler des mécaniques.. ses petites angoisses hargneuses et accusations rageuses sont plutôt marrantes

232. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:30 par RG

@231 obsy

Marine les femmes sont parfois injustes envers leurs admirateurs.

233. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:30 par UMP

Procureur Vance et policiers = Sarkozy et Gueant
Taratata ! On ne joue pas dans la même cour p’tits gars. Pour cette élection, vous ne serez pas nos adversaires. Capito ?

234. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:35 par RG

@233 UMP

Procureur Vance et policiers = Sarkozy et Gueant

Nooooon, ne me dites pas qu’ils auraient eux aussi l’intention de jeter l’éponge ?

235. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:45 par UMP

Ah au fait… Le Procureur vient d’appeler, c’est bon les charges sont abandonnées…lol
La clé est restée coincée.

236. Le mercredi 6 juillet 2011 à 13:56 par Trrépignant de la Talonnette

‘L’avocat de DSK, Me Brafman, a précisément déclaré devant la cour: “les preuves médico-légales, selon nous, ne coïncident pas avec un rapport forcé”.

@RG en 000220
Sous reserves de précisions quant à la date et aux circonstances (fortes pressions , maintien à Rikers -si besoin, sortie d’une cellule pour retrouver une ambiance aryennement fraternelle-) de cette déclaration non datée :

Les preuves médico légales coïncident elles avec un rapport sexuel tout court?

C’est pourquoi, devant le caractère sibyllin et ambigu de ces déclarations, je demande un lien (les circonstances pouvaient obliger les avocats de Déesse Ka à ouvrir des négociations en évitant à un procureur malchanceux le ridicule complet)….

237. Le mercredi 6 juillet 2011 à 14:15 par Guile

@ UMP: Vos commentaires vous rendent ridicule!!

TIREZ VOUS!

238. Le mercredi 6 juillet 2011 à 14:19 par Richelieu

@236

La citation de Brafman, et l’interprétation, à mon avis hâtive mais pas dénuée de logique, sur la relation consentie (au lieu de l’absence de relation tout court, sans compter qu’ils n’avaient pas forcément à cette date le détail des analyses) peut se lire ici :

Républicain lorrain.
Le Monde
L’expansion
Le Nouvel Observateur

etc.

Dans la mesure où RG a reconnu que dire “les preuves n’impliquent pas un rapport contraint” n’est pas équivalent à “les preuves impliquent un rapport consensuel”, la citation de Brafman n’a plus guère d’intérêt (sauf pour la culture générale).

239. Le mercredi 6 juillet 2011 à 14:28 par Pied de Biche

Merci bien pour les liens, mais ces déclarations impliquent elles l’aveu d’un rapport sexuel?
le lien entre des preuves et un raport sexuel?

Ce que l’on peut déduire des dates est que c’était avant que Déesse KA quitte Rikers, où des pressions énormes avaient lieu (et faire des concessions ambigues et sibyllines -je le concède bien volontiers- à un procureur pouvait sembler, sur le moment, une bonne stratègie pour quitter une detention préventive très dangereuse, selon … les autorités pénitentiaires -encore merci pour le lien, dont la date est exploitable…).

240. Le mercredi 6 juillet 2011 à 14:30 par UMP

On a pigé. Vous nous avez déclaré la guerre(élections)mais sans effectuer de sommations. Cet acte est anti-républicain et immorale. Vous espériez nous flanquer la débâcle avec la plaignante utilisée à vos dépens. Très bien. On encaisse.

241. Le mercredi 6 juillet 2011 à 14:37 par Richelieu

@239

bah non, justement, le fait que la déclaration ne soit pas une reconnaissance incontestable d’un rapport quelconque, c’était mon argument défendu en 221 et 224 et concédé par RG en 227.

242. Le mercredi 6 juillet 2011 à 14:42 par Malavita

De toute façon, il n’y a pas de rapport sexuel.

243. Le mercredi 6 juillet 2011 à 14:49 par Pied de Grue

@Richelieu
“c’était mon argument défendu en 221 et 224”
Et aussi en 216… Désolé de l’avoir sauté… mais tout celà érode très sérieusement la séquence d’arguments de guile en 210 (FYI : si j’étais juré aux EU, jamais je ne déclarerais Déesse Ka coupable de quoi que ce soit -même d’avoir sollicité les éventuels services d’une présumée (c’est la nouvelle mode) prostituée-; mon opinion en France, étant basée sur l’intime conviction… , reste une propriété précieuse et donc du domaine de la vie privée)….

244. Le mercredi 6 juillet 2011 à 14:56 par Richelieu

@243, Pied de Grue

Oui, c’est vrai qu’on se trouve dans une situation particulière avec la différence de système et l’interprétation qu’on peut faire des faits. D’après ce que j’ai compris, la raison pour laquelle le procureur pourrait abandonner les poursuites, c’est qu’il sent qu’il va se faire étriller au procès car les avocats de la défense auront peu de difficulté à faire s’empêtrer la plaignante dans ses contradictions, et que ça devrait suffire à faire en sorte qu’au moins un juré trouve qu’il n’y a pas de preuve allant au-delà du moindre doute raisonnable. Soit. Mais c’est quand même gênant car du coup, son sentiment sur l’attitude du jury conduit à faire arrêter les poursuites. Qu’en est-il de la manifestation de la vérité ? S’il y avait procès, on aurait un acquittement, c’est propre, on saurait avec certitude qu’il n’y a pas eu de viol puisque la chose jugée est tenue pour vraie. Mais en l’absence de procès ? Il y a quoi ? Normalement, bien sûr, la présomption d’innocence prévaut, mais il suffit de lire les journalistes écrire sans vergogne “on ne saura jamais le fin mot de l’histoire” pour savoir que DSK, en cas d’abandon des poursuite, sera considéré comme perpétuellement coupable.

245. Le mercredi 6 juillet 2011 à 15:00 par RG

@ 241 Richelieu

Je concède. Que resterait il alors hormis le coup monté avec fabrication de fausses preuves ? Ce serait une sortie royale pour DSK et Cyrus Vance Jr.

246. Le mercredi 6 juillet 2011 à 15:05 par Croc de Boucher

“Ce serait une sortie royale pour DSK et Cyrus Vance Jr.”
Oh, RG, le vilain jeu de mots que vous me suggérez, avec l’esclavagiste du Poitou.

CV III n’aurait pas interet à essayer de montrer qu’il a été manipulé (on se demande par qui, alors)?

Une piste interessante, sur une chaîne liée à Buisson, est suggérée par le Figaro de 2008, dont il faut saluer le caractère résolument tourné vers l’avenir : http://tvmag.lefigaro.fr/programme-…

247. Le mercredi 6 juillet 2011 à 15:07 par RG

@240 UMP

Dites ? vos champions du maintien de l’ordre ne seraient-il pas par hasard fichus de tenir leurs propres troupes ?

248. Le mercredi 6 juillet 2011 à 15:23 par UMP

@247 RG

La Maison Saussaie et la Piscine seront au rendez-vous. Vos fausses preuves accumulées discréditant la plaignante ne tiendront pas. Les dés étaient pipés. On relance.

249. Le mercredi 6 juillet 2011 à 15:24 par Richelieu

@245, RG

Mais je n’en sais rien, justement ! De cette affaire, ce que je regrette c’est qu’on a eu des déferlements de sources anonymes citant des fuites à des journalistes douteux. Et à chaque fois, que les éléments soient à charge ou à décharge, repris sans aucune rigueur et sans aucune analyse. Tout le monde aurait gagné à ce que l’enquête se passe discrètement pour arriver au même résultat.

Cyrus Vance “sauvé” en expliquant qu’il a été manipulé par une maîtresse de la dissimulation et du travestissement de la vérité ? J’y crois peu…

Si vous voulez une fiction qui concorde avec des preuves, il y a un scénario, dérivé d’un article du Figaro, qui pourrait expliquer :

ATTENTION FICTION

  • DSK sort de la douche, nu
  • La femme de chambre l’attend, et fait mine de lui proposer ses services, habituée qu’elle est de la prostitution
  • Elle masturbe DSK, celui-ci étant pressé, à genoux devant lui (d’où les traces d’ADN sur le chemisier)
  • DSK se rhabille et s’en va, convaincu que son déodorant Axe a laissé son charme agir
  • La femme de ménage va rapidement nettoyer une autre chambre
  • Elle retourne rapidement collecter le “pourboire” qu’elle attend énorme
  • DSK n’a rien laissé
  • Elle est choquée et porte plainte pour viol.

FIN DE LA FICTION

J’ai du mal à croire que DSK puisse être aussi naïf, mais il y a bien des gens qui contractent des mariages blancs sans le savoir et dont le conjoint disparaît aussitôt sa nationalité française obtenue, alors… J’ai également du mal à croire qu’aucune discussion sur les tarifs n’ait eu lieu avant (mais la pratique du pourboire systématique à l’américiane est aussi étrange à nos yeux, il y a des américins qui laissent systématiquement 1$ pour la femme de chambre dans la chambre, peut-être qu’il y a aussi la tradition de laisser 100$ pour la femme-de-chambre-très-gentille…

Bref, je n’y crois pas trop, mais on peut arriver à élaborer un scénario pas trop tiré par les cheveux pour cadrer, et sans imaginer de complot.

Ceci dit, un complot organisé par une maîtresse de la manipulation ferait bien les affaires du petit Cyrus, qui passe sinon pour un gars un peu limité…

250. Le mercredi 6 juillet 2011 à 15:26 par casquette 6

je demande le divorce,donc separé en septembre 2003,divorcé en mars 2005(avec garde alternée en lieu et place de ma demande de gade de mes deux enfants).en juin 2005 je rencontre une femme formidable,octobre 2005 celle-ci vient vivre à notre domicile pour la grande joie de mes loulous.
le 09 février 2008 devant témoins,je demande en mariage ma chérie qui accepte les larmes dans ses yeux.HORREUR,ma fille,14 ans ce jour là,rentre dans une colére noire avec menaces,en criant “c’est mon pére à moi,tu seras jamais ma mére,je veus personne avec mo pére”.
dimanche 10 février 2008 durant le long repas de famille ,c’est mon papa par çi,mon papa par là…et je vais sur les genous de papa même s’il ne veut pas,et de toute façon maman me rèpete tout le temps”ce serai bien que votre pére revienne à la maison.

21heure 30,conflit avec ma fille qui ne veut rentrée chez sa mére.
le 11 fevrier 2008 vers 09h30,ma fille dit à l’infermiere scolaire “mon pére m’a violé”
le 15 fevrier 2008 vers 17h30 sa mére porte plainte pour viol.
le 10 mars 2008 suspension dela garde alternée,je fais apel,je reprend la garde de mon fils et non ma fille car agée de 14 ans mais conservant l’autoritè et le droit parental.
mars 2009,je suis convoqué,en effet,à la gendarmerie pour être mis en GAD de 09h00 à 15h00.
convoqué janvier 2010devant le juge pour mis en examen.
mars 2010 exam gynco.
avril 2010 expertise psy.
08 dècembre 2010 confrontation avec ma fille :mon pére m’a fait ça et ça en 2002 dans sa maison.
-euh non je n’ètais pas sèparé.
alors c’etait en 2003.
-euh Mr le juge blabla…..
ah oui mon pére à raison,alors cetait en 2004………
-oui mais non blabla….
janvier 2011 réouverture de l’enquette car aucun èlèments ne correspond aux propos de ma fille.Mais comme arguments justifiant cette acharnement et le fait que ma femme et moi avons 16 ans d’ecarts,justifie la réouverture de l’enquette(troisieme fois) et j’en passe.
au jour d’aujourd’hui je réclamme une véritable confontation avec ma fille(18 ans et demi) et mon ex,qui m’est refuser.
que faire rien me dit un officier de la police judiciaire cela devient un effet de mode pour se venger ou demande divers.”cela complique ennormément notre travail,il faut vous battres contre un mur malheureusement et vous souhaite du courage”. le 05 juillet 2011 apres 4 plaintes pour motifs graves(ddass,etc),j’en suis là et las.
mais une formidable épouse,un fils de 13 ans et demi et un futur fils pour aout.
et surtout une psychose collective de personnes que j’ai sois-disant violé,oui-oui cela existe.
un ravin existe entre une enquette judiciaire et la justice ,un dangereux décalage.AVIS

251. Le mercredi 6 juillet 2011 à 16:00 par Fred

@ Guile en 210 : je crois que le fait d’enfoncer par force les doigts dans la bouche d’une personne peut être qualifié de viol, dans la mesure où toute pénétration d’un orifice du corps, par quelque objet ou moyen que ce soit, constitue un viol, surtout vu le contexte évoqué par la plaignante (je veux dire, c’était pas un acte de dentisterie). Mais si je me trompe, je serais heureux de bénéficier des lumières des uns et des autres.

La très grosse différence entre T.B. et N.D., c’est que l’une avait des liens quasi-familiaux avec son agresseur, tandis que la seconde, aucun. Il ne s’agit nullement d’une question de courage, mais de la capacité à anticiper les aléas d’une procédure, compte tenu des réalités judiciaires et culturelles d’un pays donné, et dans le cas de T.B., de savoir que sa décision de porter plainte la placera en dehors de sa « famille », sa mère étant une figure du PS. Vous auriez peut-être une meilleure idée de ce qui a pu agiter T.B. à l’époque, en pensant à ces personnes victimes d’un viol ou d’une agression sexuelle de la part d’un membre de l’entourage proche, voire de la famille.

Retour à l’affaire américaine : le rapport sexuel est avéré. Il est non seulement reconnu par DSK, mais établi par les preuves ADN (j’ai la flemme de rechercher à nouveau les articles du NYT qui le confirment, d’ailleurs depuis que ce journal n’est plus en accès libre total, je n’ai pas envie d’épuiser le crédit de 15 consultations libres/mois sur ce seul sujet).
En revanche, les preuves médico-légales ne permettent pas d’affirmer à 100 % que le rapport était contraint : les experts ont reconnu la possibilité, même infime, que les blessures relevées aient été auto-infligées. Voilà, c’est la science. Et c’est l’un des éléments qui permettrait aux jurés de trancher en faveur de l’accusé, sur le fondement du « doute raisonnable ». C’est une saleté à traduire, cette expression, la notion de « beyond reasonable » doubt ayant fait l’objet d’une jurisprudence considérable, et n’étant pas strictement identique à l’intime conviction, on conserve donc l’expression de « doute raisonnable ».C’est un distinguo essentiel entre les deux systèmes judiciaires, l’un optant pour une forme de sacralisation de la preuve matérielle, le second pour le primat de la conscience et de la morale (ce résumé est tout à fait insatisfaisant, mais en très très gros, c’est ça).

Rappelons que Cyrus Vance a pris tout récemment une déculottée lors du procès de deux policiers new-yorkais accusés d’avoir violé une femme ivre qu’ils étaient chargés d’aider à regagner son domicile en toute sécurité : malgré l’abondance de preuves indirectes, dont un enregistrement, le policier accusé de viol a été acquitté. Les deux pandores se sont quand même fait virer de la police, et l’accusé de viol va quand même se taper un procès au civil. Comme ces procès coûtent très cher, le procureur risque d’hésiter beaucoup avant de jeter à nouveau ses dés… Enfin, la réponse est imminente, semble-t-il.

252. Le mercredi 6 juillet 2011 à 16:13 par RG

@ Croc de Boucher

“épisode romanesque”, évidemment, vu comme ça…

@UMP

Saussaies, simple correction d’orthographe, inutile de répondre.

253. Le mercredi 6 juillet 2011 à 16:31 par Rey de los Huevones

le rapport sexuel est avéré. Il est non seulement reconnu par DSK, mais établi par les preuves ADN

  • Comment l’ADN , commun à *toutes* les cellules, quelles que soit leur fonctions (un prelevement d’ADN se ferait par une pipette stérile introduite sur la gencive; je suppose que éternuer sans mettre la main devant la bouche -ce qui est impoli, même dans sa chambre- peut en projeter) caractériserait un rapport sexuel avéré?

Ca tient du miracle….

  • La traduction de “not guilty” serait donc ‘j’ai mis mon ADN sexuel avéré partout !’ . Proposez là à google… (DSK est resté admirablement silencieux…. peut être que ses avocats ont dit quelque chose, dans un moment où il était sous pression, mais ses avocats sont-ils Déesse Ka)

Pour éclaircir ces questions, ils suffit d’attendre et de voir si Deesse Ka est inquiété pour des faits assez mineurs (la prostitution étant interdite, sauf dans le Nevada, être client revient à en être complice…), voire majeurs, si CV III maintient ses accusations ou s’il ne reste rien….

254. Le mercredi 6 juillet 2011 à 16:40 par UMP

@RG

Manifestement, nos fautes d’orthographes ou nos lapsus semble vous remplir d’une joie si enfantine que s’en ait émouvant. Mais voyez-vous, chez nous, ça bosse dur. Nous n’avons pas le temps pour la chasse à courre, se repaître d’espèces protégées ou grimper sur un mont réciter du Ronsard à des faux-c.. hypocrites. Mitterrand rules.

255. Le mercredi 6 juillet 2011 à 16:58 par nicolas

le troll ump a oublié de prendre ses calmants

256. Le mercredi 6 juillet 2011 à 17:09 par ramses

L’ultime argument des UMPistes, c’est la référence à François Mitterrand !

Je propose une nouvelle définition du Point Godwin…

Si Tonton voit tout ça de là haut, il doit bien se marrer !

257. Le mercredi 6 juillet 2011 à 17:18 par Trrépignant de la Talonnette

grimper sur un mont réciter du Ronsard à des faux-c.. hypocrites. “@UMFN en 254

Tant que ce n’est pas la Princesses de Clèves….

258. Le mercredi 6 juillet 2011 à 17:22 par tschok

@ Fred, com 251,

Je n’ai pas sourcé deux infos, qui sont présentées comme des points acquis, mais que pour ma part je range encore dans la catégorie “à vérifier”:

- Le rapport sexuel est avéré. Il est reconnu par DSK: il m’a semblé, mais je peux me tromper, que les médias font références à des “sources proches de l’enquête” ou a des propos prêtés à ses avocats qui auraient suggéré un rapport consenti à un stade précis de la procédure.

A part cette source indirecte (qui relève donc du ouï dire) j’ai rien vu d’autre. Si vous avez une source directe, je suis preneur.

- Les analyses ADN attestent d’un rapport sexuel: même remarque. Et cela vaut pour l’ensemble des rapports médicaux. Je n’ai trouvé que des infos très indirectes: des ouïs dire.

A part ça, je me pose deux questions: quel est l’intérêt pour DSK de demander à ses avocats de reconnaitre officiellement un rapport consenti? Aucun. Que ça fasse partie des discussions confidentielles avec l’accusation, ça se conçoit en revanche très bien: le fait de reconnaitre un rapport consenti pourrait jouer un rôle dans les discussions. Cela pourrait être par exemple une sorte de concession qui en amènerait une autre du côté de l’accusation. Mais dans ce cadre, ce genre de reconnaissance ne présume en rien de la véracité des faits qu’elle comporte: c’est de la tactique de négociation.

Si DSK est innocent à 100% (il n’a même pas eu de rapports sexuels avec l’intéressée) et que cette reconnaissance fait partie du bargain, il lui appartiendra de choisir selon un très vieux principe: gagner ou avoir raison. S’il veut gagner il pourra donner instruction à ses avocats de dire “ok, j’ai eu un rapport sexuel avec l’intéressée”. S’il veut avoir raison, sur le terrain du principe de son innocence, il s’y refusera.

S’il a effectivement eu un rapport, le problème se présente en réalité de la même façon (gagner/avoir raison). Vu de l’extérieur, on peut juste constater qu’il reconnait ou non un rapport, si jamais l’information filtre. Mais en soi, tant que le type ne vient pas dire à un micro: “j’ai couché avec cette fille et je l’assume”, ce genre d’info est plutôt à prendre avec prudence. Dans ce genre d’affaires, tous les acteurs ont un intérêt à vouloir sauver la face (tous: l’accusation, qui vient de se prendre une claque, la victime, accusée d’être une prostituée, l’accusé dont la probité a été entachée). Cette donnée psychologise le rapport qu’on peut avoir avec la vérité. Au moment d’apprécier les concessions qu’on doit faire aux uns et aux autres pour trouver une solution, chacun fait ses choix, et la vérité dans l’histoire…

L’autre question a trait aux preuves matérielles, dont les analyses médico-légales: si elles étaient aussi confondantes qu’on le dit, l’accusation devrait considérer avec beaucoup de philosophie ce qui vient d’arriver à son témoin. Or, elle n’a pas cette position et estime au contraire que son dossier vient d’en prendre un coup. Un sale coup.

On peut donc en déduire que ces preuves matérielles ne sont pas aussi confondantes qu’on le dit: les jurés américains ne sont pas idiots. Si les preuves matérielles sont accablantes, la crédibilité de la victime devient secondaire.

Mais ce n’est pas comme ça que l’accusation se pose le problème: la crédibilité du témoin devait être considérée comme une pièce essentielle et devait valider ou conforter les preuves matérielles. Or, la vierge peau du témoin présente désormais deux grosses pustules noires et boursouflées de pus: elle a menti et elle est vénale.

Non seulement sa crédibilité en prend un coup, mais il est possible que cela affecte la façon dont on peut considérer les preuves matérielles. Par exemple, on apprend que le témoin est une simulatrice capable de passer avec succès les tests de crédibilité auxquels sont soumis les demandeurs d’asile.

De là à imaginer qu’elle soit capable de simuler un état de choc lors de son examen par le service psy, il n’y a pas long. Et le rapport de victimologie ne vaut plus grand chose…

Et ainsi de suite pour les autres éléments de preuve matérielle: le vagin en tire bouchon? ben si c’est une prostituée habituelle, les lésions peuvent être dues à toutes sortes de causes… Etc.

Je vous dirais donc, à vue de pif, que le problème de l’accusation ne tient pas seulement dans l’amoindrissement de la crédibilité de son témoin, mais aussi dans l’incidence que cela peut avoir sur des preuves matérielles qui étaient déjà insuffisamment probantes.

PS: un viol est une pénétration sexuelle, ce qui exclut en principe les doigts dans la bouche (votre dentiste n’est donc pas un violeur, quoiqu’il existe sur ce sujet des opinions très divergentes)

259. Le mercredi 6 juillet 2011 à 17:40 par ramses

Bonjour tschok !

Bien résumé !

La question du jour est sûrement : “Comment Cyrus Vance va t-il pouvoir “sortir par le haut” de cette affaire… Ca doit discuter ferme avec les Avocats de DSK, pour tenter de leur arracher une maigre concession… Mais il est bientôt midi à NY et ils vont tous avoir faim ! On ne devrait plus tarder à être fixés… Je penche pour un abandon pur et simple des poursuites.

Concernant Tristane Banon, si la tentative de viol ne peut être plaidée, il y aurait donc prescription ? Car tout ce qu’elle décrit fait plutôt penser à une agression et non un viol ? (elle n’accuse pas DSK d’avoir “dégainé” !)

260. Le mercredi 6 juillet 2011 à 18:20 par RG

@ 259 ramses

Je viens de découvrir que son avocat est spécialisé en droit des affaires et droit de la presse.

261. Le mercredi 6 juillet 2011 à 18:48 par ramses

@ RG 260

En plus, c’est le Figaro qui le dit !

Cet Avocat est, à mon avis, surtout spécialisé dans la comm médiatique et sers dans cette affaire avant tout ses propres intérêts…

Il dit lui-même que “Tristane Banon va être détruite médiatiquement”… Cette jeune femme fragile aurait dû choisir un autre Avocat, à moins qu’aucun autre n’ait voulu défendre cette cause, qui a l’air perdue d’avance…

Que DSK ait pu être séduit par cette apparente candeur, je n’en doute pas… De là à lui faire subir ce qu’elle décrit, hilare, chez Thierry Ardisson, il y a un pas que je me refuse à franchir… A moins que des “preuves” apparaissent miraculeusement au bout de 9 ans…

Pour le moment, je vois dans cette nouvelle affaire un désir de nuire à DSK.

Comme à NY, wait and see !

262. Le mercredi 6 juillet 2011 à 19:05 par Croc de Boucher

“Pour le moment, je vois dans cette nouvelle affaire un désir de nuire à DSK.”
@Ramses 261

Seulement?
Si j’ai bien compris , Hollande pourrait aussi être inquiété pour non dénonciation de crime (celà ne serait pas illogique, puisqu’elle l’en aurait informé)….

C’est ce genre de procédé qui me fait pencher de plus en plus pour l’idée d’un complot (innocenter N.D. avec des activités de prostitutions qui se seraient poursuivies , au nez et à la barbe des procureurs nouillorquais et de leurs agents, est hénaurme ; tant qu’il n’y avait que ça, je me méfiais de DSK;
la carrière -actuellement au point mort, j’en conviens- - de T.B. et ses talents d’auteure de fiction en font une accusatrice infiniment plus crédible, et plus près de notre Terroir, donc plus interessante à recruter si “on” veut tenter de décrédibiliser quelques dirigeants {là, “on” peut avoir deux pour le prix d’un} socialistes).

263. Le mercredi 6 juillet 2011 à 19:07 par tschok

Bonjour Ramses,

La plainte ne doit pas être si malhabile que ça. Le problème pour DSK, c’est qu’il y a matière à instruire:

http://www.lexpress.fr/actualite/po…

On peut donc faire monter la mayonnaise et prédire, pour le retour en France de DSK, un épisode judiciaire à peine moins stressant que celui qu’il vit actuellement aux Etats Unis.

264. Le mercredi 6 juillet 2011 à 19:16 par ramses

@ tschok 263

Dans les “7 façons…” énumérées par l’Express, je ne vois aucun élément accréditant la “tentative de viol”…

“Tentative de séduction”, peut-être… Cela relève t-il de la Cour d’Assises ?

Quand on saura que DSK ne se présente pas aux Présidentielles, vous verrez, la “mayonnaise” retombera instantanément !

265. Le mercredi 6 juillet 2011 à 19:39 par RG

@ 263 tschok

La plainte ne doit pas être si malhabile que ça. Le problème pour DSK, c’est qu’il y a matière à instruire

La plainte est arrivée au parquet, c’est pas le plus court chemin.

266. Le mercredi 6 juillet 2011 à 19:43 par RG

@262 Croc de Boucher

Si j’ai bien compris , Hollande pourrait aussi être inquiété pour non dénonciation de crime.

Par des trolls ? c’est possible, et seulement.

267. Le mercredi 6 juillet 2011 à 19:51 par Jeu de Quilles

@RG 266 : le fait de pouvoir inquiéter **durablement** Hollande (cf http://www.lemonde.fr/politique/art… ) est conforté par votre poste 265 …. (quand T.B. aurait raconté ses très éventuels démélés, il est vraisemblable qu’Hollande ait grommelé, d’une oreille distraite “mais alors, portez plainte” en des termes plus polis , puis se soit occupé d’autres choses plus vérifiables et plus proches de ses talents…)

Une théorie du complot devient alors presque crédible…

268. Le mercredi 6 juillet 2011 à 20:05 par Fred

@Tschok : effectivement, il n’y a pas confirmation d’un rapport sexuel de l’aveu même de DSK. Ce qui est logique, DSK ayant parfaitement usé de son droit de garder le silence, et ses avocats lui ayant bien fait comprendre qu’il ne devait pas s’exprimer directement. Mais ses avocats, c’est-à-dire étymologiquement ceux qui parlent pour lui, ayant laissé entendre qu’il plaiderait le rapport consenti (audience du 18 mai : « Strauss-Kahn’s lawyers, who have promised a “vigorous” defense, suggested at a bail hearing on Monday that he may have had a consensual sexual encounter with the alleged victim »), c’est qu’ils disposaient déjà de suffisamment d’éléments pour estimer qu’ils ne pouvaient nier totalement l’existence d’un rapport sexuel. Franchement, je ne vois guère comment, hors rapport sexuel, du sperme de DSK aurait pu se retrouver sur les vêtements de la femme de chambre :
http://www.guardian.co.uk/world/201…

Cela ne nous avance guère, puisque la seule présence de ce sperme ne permet pas de répondre à la question : rapport contraint, ou consenti. Et comme indiqué dans mon commentaire précédent, les experts médico-légaux eux-mêmes ne peuvent se prononcer avec un degré de certitude absolue dans un sens ou dans l’autre. Donc, les preuves matérielles ne sont pas suffisantes, sont susceptibles de différentes interprétations etc.

Et c’est là, comme vous le pointez, que la crédibilité des protagonistes entre en jeu. Ce qui n’est pas du tout scientifique. Tantôt c’est DSK qui sera crédité d’un niveau maximum de fiabilité, au vu de son parcours politique et de ses compétences, tantôt c’est la femme de chambre qui sera créditée d’un niveau équivalent de fiabilité, pour des raisons qui ne sont au fond pas plus objectives ni scientifiques que celles mises en avant pour DSK, puis on assiste à un mouvement de bascule inverse, aussi brutal que le premier mouvement. Cet effet de bascule émotionnelle extrême, vous le trouvez dans les médias, dans les commentaires à la suite des articles, dans le grand public. Ce n’est pas, en principe, ce que vous trouverez dans les délibérations des jurés, qui ne doivent se prononcer que sur le caractère suffisant des preuves qui leur sont présentées. Les jurés n’ont pas à sanctionner la plaignante pour ses fausses déclarations en matière fiscale, pour l’obtention de sa green card etc. Mais comme vous le disiez, en l’absence de preuves suffisantes, ils auront tendance, je le crois aussi, à douter de l’ensemble de ses dires, même s’ils sont vrais pour partie. Je ne sais pas comment l’exprimer clairement, mais l’effervescence médiatique à laquelle nous avons droit pour DSK me fait penser à la théorie du cygne noir de Taleb, dans laquelle en prétendant rationaliser après coup un événement fortuit, inattendu, aux conséquences importantes, on finit par commettre les erreurs de jugement qu’on espérait éviter, ou comme si dans de tels cas, on devait se contenter d’accommodements ou d’à peu près.

Dans l’affaire parisienne, nous avons une remarquable occasion de tirer la leçon de l’affaire new-yorkaise : nous taire, et voir venir, sans présumer culpabilité ni mensonge. Ce qui devrait nous faciliter le silence, c’est qu’en principe, il devrait y avoir nettement nettement moins de fuites que pour le dossier new-yorkais. En principe.

269. Le mercredi 6 juillet 2011 à 20:36 par Rhume des Foins

@Fred : merci beaucoup pour le lien, rempli de conditionnels vers “Dominique Strauss-Kahn DNA ‘found on maid’s clothes’”.

Et maintenant, en quoi la présence d’ADN sur des vêtements implique-t-elle que cet ADN vient de cellules sexuelles?
Normalement, si la nature des cellules disponibles sur les vêtements avait été probante, il y a suffisamment de fuites pour que c’ait été un scoop rapidement publié..

270. Le mercredi 6 juillet 2011 à 20:44 par tschok

@ Ramses,

Vous avez raison. Ca ne porte que sur des éléments périphériques et le journaliste se situe essentiellement sur le terrain de la crédibilité du récit de Mlle Banon. Il ne s’en cache d’ailleurs pas.

On recommence donc le même processus: évaluation de la crédibilité de la plaignante, bis.

Le principe est le suivant: si les éléments périphériques du récit sont confirmés, ou au contraire infirmés, cela renforce ou affaiblit la crédibilité des éléments principaux, comme si “l’accessoire suivait le principal”. Il peut y avoir un moment où la crise de crédibilité peut être plus profonde: le défaut de crédibilité entache les preuves matérielles (là, ça fait mal et c’est ce qui arrive selon moi à NY).

Mais c’est peut être une vision excessivement journalistique. Juridiquement parlant, il y a une tentative de viol. Donc deux éléments: tentative + viol.

Une tentative c’est un truc qui échoue, sinon ce n’est pas une tentative, c’est une réussite. Il faut que la cause de l’échec soit étrangère à la volonté de l’auteur de la tentative, sinon c’est un renoncement et on ne va tout de même pas punir les gens qui renoncent à commettre une infraction. Une tentative, c’est donc un commencement d’exécution qui échoue pour une cause étrangère à la volonté de son auteur.

Un viol, c’est une pénétration sexuelle en l’absence de consentement caractérisée par la violence, la menace, la contrainte ou la surprise. Il existe une tendance actuelle: considérer qu’il y a viol en l’absence de consentement, hors circonstance de violence, menace, contrainte ou surprise (contractualisation des rapports sexuels). L’absence de consentement fait le viol, dès qu’il y a pénétration sexuelle.

Il faut donc caractériser un commencement d’exécution ayant échoué pour des causes étrangères à la volonté de son auteur, lesdits actes s’analysant comme des actes ayant nécessairement comme prolongement un viol, c’est à dire traduisant en eux mêmes la volonté de DSK de forcer Mlle Banon à un rapport sexuel par la violence, la contrainte, la menace ou la surprise.

Le tout à 8 ans dans le passé, sans témoin direct ni la moindre analyse de police scientifique. Rien. Que dalle. Que des éléments périphériques.

Le magistrat et les enquêteurs qui vont prendre le dossier ont droit à toute notre compassion.

Arrivé là, je vois deux plans de réflexion: soit considérer cette plainte comme autre chose que de la justice et là, les jeux sont ouverts.

Soit considérer cette plainte comme quelque chose qui relève de la justice, et c’est là que ça peut devenir dangereux pour le droit parce qu’il va falloir tordre la règle au niveau de la définition du viol (il faudra basculer en conception contractuelle) et au niveau de la conception de la tentative.

Et c’est sur ce dernier point que c’est intéressant: dans ce que je ressens (à vue de pif) de la plainte de Mlle Banon, il n’y a pas le commencement d’exécution blabla. Il y a la perception d’avoir frôlé un danger, d’avoir été exposé à une situation dangereuse: toute seule, dans un appartement désert, avec un type plus massif qu’elle physiquement et très, très entreprenant sexuellement, ce qui l’oblige à opposer une résistance physique. La bête, quoi. Sauvage, imprévisible, tentaculaire. Un danger donc.

Si on déforme le concept de tentative pour le faire évoluer vers une notion de dangerosité, de situation risquée, là ça colle.

Et un simple bouton arraché à un jean pourra attester de la tentative de viol. Même à 8 ans dans le passé. Ou tout autre éléments du même genre. Des éléments périphériques par exemple. Et là, c’est autre chose qui va faire preuve: c’est l’accumulation des éléments périphériques.

Vous voyez le schéma? On passe de la crédibilité à la preuve.

271. Le mercredi 6 juillet 2011 à 21:16 par tschok

@ Fred, com 268,

je voulais juste vous dire qu’il y a deux degrés dans la crédibilité de la plaignante.

Il y a un degré où elle ne dit pas la vérité parce qu’elle est en état de confusion, parce qu’elle se plante, parce qu’elle veut cacher certaines choses qu’elle estime sans rapport avec l’affaire, etc. Bref pour toutes sortes de raisons qui vont peut être faire douter de sa parole (au sens où elle sera considérée comme moins fiable) mais qui n’atteindront pas les éléments matériels.

le deuxième degré de l’amoindrissement de la crédibilité est autrement plus redoutable: quand les mensonges du témoin ont une incidence directe sur la valeur probante des preuves matérielles. Car une preuve matérielle n’est pas un objet qu’on contemple d’un regard neutre: on lui donne un sens. Et parfois, on lui donne plus de sens qu’elle n’en a.

Autant au premier degré une accusation déterminée peut toujours se démerder, autant au second degré c’est franchement la merde, parce que c’est le cœur de l’enquête qui est atteint.

Je ne vous parle donc pas de ce mouvement de balancier que vous décrivez fort bien. Je vous parle d’une dynamique: une torpille. Soudainement, l’enquêteur découvre des éléments qui anéantissent ou amoindrissent la valeur probante des preuves qu’il a accumulé et qui l’oblige à jeter un autre regard sur ce qu’il considère comme des preuves.

je me mets à la place des enquêteurs: je suis à step 1, tout est ok, toutes les infos que j’ai font que je poisse le bonhomme. A step 2, c’est toujours ok, c’est même impèc, tout colle. A step 3 et 4 et 5, tout baigne. Et à step 15 arrive sur mon bureau une putain de traduction d’écoute téléphonique et là je me rends compte que… je suis dans la merde.

Et du coup je regarde tout le dossier complètement différemment. C’est ça qui est génial dans cette affaire. C’est les flics qui sont eux-même tombés sur un os. C’est eux-mêmes qui ont changé leur propre regard.

Donc, il ne faut pas confondre deux ordres d’analyse: le va et vient des sentiments. Bon, il existe et il est amplifié par les médias. Dont acte. Et on peut l’analyser à travers la théorie du cygne noir comme vous le dites.

Et puis le changement de regard, qui est justement une conséquence de la théorie du cygne noir: la découverte du cygne noir, c’est à dire la découverte du message discordant, du “minority report” fait qu’on modifie le regard qu’on jetait auparavant sur des éléments de cognition considérés comme stables et acquis. Avant de voir un cygne noir, j’étais persuadé que tous les cygnes étaient blancs et j’acceptais toutes les preuves scientifiques qu’on me présentait. Mais maintenant que j’en ai vu un, je suis bien obligé de dire que ces preuves ne sont pas aussi probantes que cela.

Ce qui change, ce n’est pas les preuves matérielles, c’est le regard que je jette sur elles. C’est différent d’un simple va et vient des sentiments.

272. Le mercredi 6 juillet 2011 à 21:45 par Libérus

@ tschok

Votre analyse est brillante, mais pardonnez-moi, un peu inutile. Il est pratiquement certain que Tristane Banon ne pourra pas apporter de preuves matérielles.

Et d’ailleurs, si l’on se fonde sur des preuves matérielles, l’immense majorité des ecclésiastiques accusés de pédophilie devraient être immédiatement relaxés.

Restent les aveux. Mais compter sur des aveux spontanés de la part de DSK me parait, hum, utopique. Ce n’est pas un vicaire de paroisse.

Et compter sur des aveux obtenus sous pression dans une garde à vue n’est heureusement, hum, plus possible.

Donc nous ne connaitrons jamais la vérité. A chacun de se faire son intime conviction.

273. Le mercredi 6 juillet 2011 à 21:45 par Fred

@ Tschok : je plussoie, comme on dit ici, il s’agit effectivement pour les enquêteurs de concevoir une autre interprétation, d’adopter une autre explication rationnelle (apparemment, avant même d’obtenir la traduction de l’écoute téléphonique, ils auraient recueilli des confidences enregistrées en prison, de l’homme incarcéré en Arizona).

@ Rhume des foins : pourquoi vous obstinez-vous sur ce point ? Vous croyez sincèrement qu’on maintient une inculpation pour viol sur la foi de quelques cheveux ou cellules de peau morte ? Je vous recopie l’extrait du NYT du 23 mai dernier :

“Evidence from the work clothes of a hotel housekeeper matched DNA samples taken from Dominique Strauss-Kahn, the former managing director of the International Monetary Fund who has been charged with sexually assaulting her, a person briefed on the matter said Monday.
The test results were consistent with what law enforcement officials have said about the account provided by the woman, the person briefed in the matter said.
They are also consistent with what Mr. Strauss-Kahn’s lawyers have suggested would be his defense — that a sexual encounter had indeed occurred when she came to clean his room at the Sofitel New York on May 14, but that it was consensual.
Other test results, including ones on samples taken from the hotel suite’s carpet, were pending.
The results described by the person briefed on the matter represented the first forensic evidence confirming that Mr. Strauss-Kahn, 62, had indeed engaged in a sexual act with the housekeeper, a 32-year-old woman from Guinea who was granted asylum in the United States and is raising her 15-year-old daughter. The person spoke on the condition of anonymity because the results had not been released.”

Vous croyez vraiment qu’on découpe de la moquette quand il ne s’agit que de ramasser quelques cheveux ? Le Guardian, qui est un journal sérieux, pas un tabloïd appartenant à Murdoch comme l’est le New York Post, écrit pour sa part, le 7 juin : “DNA matching Strauss-Kahn’s has reportedly been found in semen on the maid’s clothing and on carpet from his hotel room. Experts say the defence will probably argue that any sexual contact was consensual.”

Les avocats n’ont jamais nié le rapport sexuel, ils ont nié le fait qu’il fut contraint.

274. Le mercredi 6 juillet 2011 à 21:58 par Libérus

@ Plan de Carrière 207

« Etrangement, je trouve N.D./Ophélie plus crédible (N.D. peut être handicapée par une mauvaise connaissance de l’oméricoin, qui peut exaspèrer des procureurs/policiers, obligés de traiter un dossier en temps réel, avec des risques considérables de gaffes et de malentendus) qu’une jeune “écrivaine” et journaliste du Figaro (où elle aurait écrit un article), ex-animatrice , sur LCI, de “On refait le match”. »

Si le fait d’avoir écrit un article dans le Figaro détruit votre crédibilité, alors DSK, qui en en a écrit plusieurs, n’en a plus aucune.

275. Le mercredi 6 juillet 2011 à 22:01 par Libérus

@ Fred 268

Strauss-Kahn’s lawyers, who have promised a “vigorous” defense, suggested at a bail hearing on Monday that he may have had a consensual sexual encounter with the alleged victim.

Il me semble que “alleged victim” se traduit par “victime présumée”, une expression qui donne des boutons à Jules, et à quelques autres.

Mais il y a certainement un spécialiste du Peul mauritanien qui va me contredire.

276. Le mercredi 6 juillet 2011 à 22:25 par tschok

@ Fred, com 273,

Et cette “autre interprétation”, pour vous citer, est extrêmement stimulante du point de vue intellectuel. En se plaçant du côté des enquêteurs, on peut se demander comment récupérer la situation. Il faut faire l’inventaire des éléments matériels: on peut raisonnablement parier que certains ne seront pas atteints par la perte de crédibilité du témoin.

Mais à ce moment là, il faut se situer sur un terrain parfaitement objectif et reconnaitre, du moins pour des internautes comme nous, que ce qui devient un jeu intellectuel a quelque chose de cruel et de cynique.

Je partage votre point de vue, dans l’affaire Banon: nous taire. C’est souvent la meilleure chose à faire dans un cas comme celui-là. Mais d’un autre côté il faut bien admettre que le creuset de la démocratie et aussi l’antidote à bien des conneries, c’est de communiquer. je suis très indécis dans cette affaire. D’un côté je ne vous cache pas que DSK était mon favoris pour l’élection qui s’annonce, de l’autre je ne peux accepter que cette candidature soit maintenue, ou soit seulement pensable, au prix de mensonges si grands que voter pour lui perdrait son sens.

Du coup, je participe.

Et je vous remercie de m’avoir répondu car votre point de vue m’est précieux.

277. Le mercredi 6 juillet 2011 à 22:56 par ramses

@ tschok

Merci de ces brillantes analyses.

A votre avis, le fait pour ses Avocats d’avoir envisagé que DSK aurait pu avoir une relation consentie engage t-il leur Client, ou bien DSK peut-il le nier ? A priori, DSK est resté à ce jour muet comme une carpe…

Concernant l’affaire Tristane Banon, je comprends que la frontière entre une agression sexuelle (qui serait prescrite) et une tentative de viol (passible des Assises) est assez ténue… A priori, il n’y a pas de témoin oculaire de la scène décrite dans l’appartement… Et la scène, telle qu’elle est racontée par TB chez Ardisson semble plutôt évoquer une agression… De plus, les SMS que lui aurait ensuite envoyés DSK font plutôt penser à une tentative de séduction (“Je vous fais peur ?”) Je ne vois pas un violeur envoyer ce type de message après les faits… Qu’en pensez-vous ?

278. Le mercredi 6 juillet 2011 à 23:03 par ramses

@ Fred

Je vous suggère de relire mon com 27, j’y évoque une possibilité de machination qui infirmerait toute relation entre DSK et la femme de chambre…

279. Le mercredi 6 juillet 2011 à 23:12 par tschok

@ Libérus, com 272,

Je n’ai rien à vous pardonner, je dois plutôt vous remercier, non?

Mais pourquoi penser aux “ecclésiastiques accusés de pédophilie” qui “devraient être immédiatement relaxés” faute de preuves matérielles? Pour ce que j’en sais, ces ecclésiastiques n’ont à se plaindre ni des rigueurs de la justice, qui a été plutôt longue à la détente, ni des rigueurs de leur propre église, qui, hélas, les a couverts dans bien des cas, ce qui a retardé la découverte des faits.

Alors, vous dites que les aveux de DSK sont “utopiques”. je pense que vous voulez dire par là qu’il est coupable et qu’il ne faut pas trop compter sur un moment de sincérité de sa part.

Peut être que nous n’avons pas exactement la même conception de l’utopie. Pour moi, elle n’a rien à voir avec la vérité, par exemple. L’utopie est un rêve éveillé impossible.

Et les viols au sein de l’église sont un sujet à part que je vous propose de laisser de côté. Ils ont leur propre spécificité. Inutile d’en rajouter, non?

280. Le mercredi 6 juillet 2011 à 23:31 par Richelieu

Plusieurs contributeurs ici ont évoqué, au sujet de la plainte de TB, la collecte des éléments matériels, telle que suggérée par l’article du Figaro. Mais en quoi d’éventuels éléments matériels, même à charge, pourraient permettre de faire la différence entre un viol (justifiant que le procureur enquête) et une agression sexuelle (entraînant nécessairement un non-lieu) ? Des preuves matérielles pourraient-elles prouver l’intention ?

D’autant plus que l’avocat, pourtant prétendument spécialiste de la communication, qui dit que sa cliente porte plainte pour tentative de viol iparce que/i l’agression sexuelle serait prescrite, me paraît surtout donner du grain à moudre à ceux qui pensent que le dossier est fumeux.

281. Le mercredi 6 juillet 2011 à 23:34 par ramses

Il y a quelque chose qui ne colle pas dans le “timing” extrait des clés magnétiques du Sofitel…

A 12h06, la femme de chambre entre dans la suite de DSK. Il est nu, se jette sur elle et la viole… Elle réussit à s’échapper à 12h26 et part se réfugier une minute dans une autre suite… Elle en ressort pour aller s’effondrer dans le corridor, où sa supérieure la trouve prostrée et la fait rentrer dans la suite libérée par DSK pour la questionner. DSK fait son check-out à 12h28.

Donc, en 2 minutes, DSK aurait eu le temps de s’habiller, ramasser ses affaires, prendre l’ascenseur et régler sa note ? Ca ne colle pas ! L’article indique aussi qu’une caméra du restaurant où il a déjeuné avec sa fille le montre très détendu…

http://www.nytimes.com/2011/07/06/n…

282. Le mercredi 6 juillet 2011 à 23:35 par RG

@ Ramses

A priori, DSK est resté à ce jour muet comme une carpe……..Qu’en pensez-vous ?

Qu’il va rester muet comme une carpe après avoir prononcé les mots “imaginaire” et “prescrit”, l’opposé même du tempérament romanesque de TB.

283. Le mercredi 6 juillet 2011 à 23:38 par tschok

@ Ramses, com 277,

J’en pense pas grand chose. Mlle Banon m’a parue digne: elle a refusée d’être instrumentalisée par la justice américaine et c’était une décision qui réclamait l’air de rien un grand courage.

Mais ça ne lui donne pas plus de crédibilité que ça au moment où sa propre plainte alimente le soupçon qu’elle instrumente la justice de son propre pays pour des motifs intimes.

J’ai pas envie d’assister à son naufrage et je crois pas qu’elle ait compris que c’est une dure partie à jouer (eh merde, c’est mon côté cynique qui reprend le dessus). Et je la vois pas avec les atouts dans la manche, à part son image de jeune femme frêle et innocente.

J’aime la justice, pas les massacres.

284. Le jeudi 7 juillet 2011 à 01:14 par UMP

@Guile

Retournez à l’Ecole des truffes rue de Solférino. Vous y êtes au chaud depuis 1995. La hache de guerre est déterrée. Les élections ne se joueront pas avec des hypocrites qui utilisent des innocents ( le Président Nicolas et la plaignante Innocente immigrée) pour arriver à leurs fins.
PS: lose

285. Le jeudi 7 juillet 2011 à 02:01 par Crevek

@Richelieu (280)

Pas forcément, à moins d’avoir sur le magnétophone les éléments prouvant directement. Or il semble que sur ce point elle est changée d’avis au cours de la question (maintenant DSK l’a éteint avant de lui sauté dessus, ce qu’elle n’évoque pas chez Ardisson). Mais des éléments, notamment médico-légale suggérant des blessures défensives et offensives iraient dans le sens des déclarations faite chez Ardisson (où elle dit en être arrivé à se battre violemment pour lutter), voir des lésions aux endroits comme les seins ou la vulve (qui est sensible, surtout que sa nouvelle version lui fait perdre son jean, et fait venir les mains de DSK dans sa culotte), surtout si un rapport (médical pas sexuel) est daté du jour même (et pas deux semaines après). Il y a aussi les sms et leur teneur qui peut appuyer la thèse qu’elle déploie.

Et pour l’instant, à part en parler, elle ne nous montre rien. Nous devrons donc attendre la décision du procureur, et en cas d’instruction, la décision de la cours.

286. Le jeudi 7 juillet 2011 à 03:20 par L'attentat du Petit Clamart sur le Président des Français

Le parti socialiste incapable d’avoir un programme valable pour le mener au deuxième tour des élections. On, comme des losers reconnus par tous depuis X temps, utilisé une immigrée musulmane transformée en pseudo-délinquante prostituée vénale afin de graisser la serrure pour accéder au Palais de l’Elysée. Le président des français Nicolas se souviendra de ce sale coup immoral effectué aux dépens d’une pauvre immigrée, dans l’obligation de mentir au service de l’immigration, tant les conditions d’admission sont drastiques pour obtenir un titre de réfugiée.
Certes, vous nous avez Saussaie avec la plaignante innocente, mais les 38 spéciales de la Maison sont graissées.

287. Le jeudi 7 juillet 2011 à 08:03 par Pied de Biche

Liberus en 273

“Si le fait d’avoir écrit un article dans le Figaro détruit votre crédibilité, alors DSK, qui en en a écrit plusieurs, n’en a plus aucune.”

Où le lien entre la crédibilité et l’écriture d’un article dans le Figaro est il énoncé explicitement?

Je maintiens que DSK n’a aucun talent pour la fiction: D’ailleurs il n’a jamais été sollicité , même pour un contrat non renouvelé, pour animer “on refait le match” …http://tvmag.lefigaro.fr/programme-…

Fred en 274
le fait de

  • copié coller des bouts d’articles et d’affirmer
  • qu’ils sont sérieux parce que leur propriétaire du journal dont ils sont extraits n’est pas Murdoch

ne peut pas me convaincre;

je vous renvoye donc, dans un souci de concision :

“DNA matching Strauss-Kahn’s has reportedly been found in semen on the maid’s clothing and on carpet from his hotel room. Experts say the defence will probably argue that any sexual contact was consensual.”

Noter qu’en onglois, comme dans bcp de langues indo européennes, la distinction entre le futur , le passé et le présent est faite sans la moindre ambiguité….

Confondre un futur et un présent pour affirmer que la défense, qui est restée parfaitement sibylline, a (et non pas,
‘selon des experts inconnus, aura’) une stratégie de défense donnée (et qui a pu très bien s’adapter en fonction des pressions que le procureur a pu tenter est une faute de grammaire… et vous restez sans la moindre information crédible sur

  • la nature des cellules trouvées sur le chemisier de N.D. (si elles étaient encore à l’état de cellules)
  • la teneur de la strategie de défense des avocats de DSK (qui a pu, à un moment donné, être guidée par le souci d’écarter DSK d’une prison extrêmement dangereuse… tout autant, et vraisemblablement plus que par de très peu probables “preuves” biologiques).

Je ne nie pas (mais je ne confirme pas!) qu’ils aient pu faire mine, par quelques fuites qu’ils ne confirmeront pas, d’être extrêmement conciliants avec CV III … jusqu’à ce que le risque de mise en préventive à Rikers soit écarté….. (actuellement, définitivement).

288. Le jeudi 7 juillet 2011 à 09:41 par RG

@284 UMP

Houla, vous m’avez l’air d’avoir croisé quelqu’un de mauvaise humeur.

289. Le jeudi 7 juillet 2011 à 11:01 par Fred

@ Pied-de-Biche : vous commencez à m’énerver sérieusement, à vous entêter à vouloir nier la présence de semence sur les vêtements de la plaignante ! DSK n’est pas un corps astral, assez d’idôlatrie, on ne poursuit pas quelqu’un pour ce chef d’accusation en l’absence d’une preuve matérielle de ce type ! Voilà un autre extrait, pour vous complaire :
“Although forensic tests found unambiguous evidence of a sexual encounter between Mr. Strauss-Kahn, a French politician, and the woman, prosecutors do not believe much of what the accuser has told them about the circumstances or about herself,” the story continues.
C’est ici :
http://smithforensic.blogspot.com/2…
“Des preuves sans équivoque d’un rapport sexuel”, ça vous va ?

Et si nécessaire, je précise que je vote à gauche. OK ?

290. Le jeudi 7 juillet 2011 à 11:29 par Croc de Boucher

Merci bcp pour le n-ième copié collé, mais il manque les quotes (“) qui entourent la phrase_qui_tue, indiquant que le propriètaire du site ne la prend pas à son compte intégralement, et l’a reprise (d’où?)

Quel est le rapport entre le fait de veauter a gôche et des copié collers, sans la moindre analyse critique, de citations partielles (smithforensic met des guillemets à votre citation : i.e ce n’est pas de lui, et quelqu’un -un inconnu a dit qu’on lui a dit qu’il n’y avait des preuves sans équivoque biologiques d’un rapport sexuel).
Sachez que j’en ai soupé de bourdes hénaurmes comme “Et quand bien même, elle est parjurée sur son statut de réfugiée, l’agression sexuelle (ADN) reste avérée malgré tout.”
ici, en 25 sous le “nom” de m, qui se répètent, s’entretenant de leur propre répétition….

Et si, au lieu de noyer le poisson en bombardant de citations , vous répondiez à la question simple :
combien de temps faut -il pour qu’une cellule sexuelle puisse être **identifiée** en tant que telle ?
(et, SVP, n’y mêlez pas d’ADN, qui est commun à toutes les cellules : il faut que la cellule trouvée sur un chemisier soit sexuelle, ensuite, on sait à qui elle est).

Noter qu’une preuve ADN p)eut attester de la présence de quelqu’un à tel endroit… mais c’est tout,
Nota : je précise que je ne nie rien du tout, mais que je constate:

  • que les informations sont de n-ième main, sans source identifiables
  • que , dans le cas de Ms Diallo (avec un nom pareil, pas étonnant qu’elle ait des factures téléphoniques inouies, même pour un femme bavarde!), des preuves ADN ne servent à rien… il faut de réelles preuves sur la nature des cellules, pas des copié collés de centaines d’articles, mal nourris de la même source…

OK?

291. Le jeudi 7 juillet 2011 à 13:11 par RG

@286 L’attentat du Petit Clamart sur le Président des Français

vous nous avez Saussaie….

De source que vous ne sauriez contester il ressort que personne n’est franchement près de suivre les trolls anonymes prétendument membres d’associations à but non lucratif et d’objet électoraliste.

C’est l’été, retournez donc à votre piscine, avec un petit p.

292. Le jeudi 7 juillet 2011 à 15:48 par Libérus

@ Pied de Biche 287

Où le lien entre la crédibilité et l’écriture d’un article dans le Figaro est il énoncé explicitement?

En 207, où je me permets de supprimer l’incise et de souligner les mots-clés pour vous compreniez bien :

« Etrangement, je trouve N.D./Ophélie plus crédible qu’une jeune “écrivaine” et journaliste du Figaro (où elle aurait écrit un article), ex-animatrice , sur LCI, de “On refait le match”. »

Chez Tristane Banon, il y a donc pour « Plan de Carrière » trois éléments d’incrédibilité :

1) Elle est écrivaine. Notez comme la marque du féminin devient facilement péjorative.

2) Elle aurait écrit un article dans la Figaro, ce qui pourrait suffire à en faire une journaliste du Figaro. Notez le conditionnel.

3) Elle fut animatrice de l’émission « On refait le match » sur LCI. Il a oublié d’ajouter « chaîne appartenant au groupe Bouygues », ce qui aurait alourdi son cas.

293. Le jeudi 7 juillet 2011 à 16:11 par Plan de Carrière

Elle a bien cosigné un livre avec PPDA (qui a perdu un procès avec TF1 et qui n’est pas transsexuel, que je sache…); ceci rend, me semble-t-il, obligatoire le conditionnel quant à la réalité de ses travaux d’écriture…

Le nombre d’articles qu’elle a pu commettre pour le figaro (qui est un journal de référence remarquable) est peut être plus important que l’orientation que vous me prêtez, sans interet, qui plus est…

Je vous laisse le soin d’ajouter le lien de propriété de TF1….

Savez vous quelles livres elle a écrits? Pas moi…

294. Le jeudi 7 juillet 2011 à 16:29 par Guile

@UMP: Sérieusement, mais pour qui vous prenez vous??? Vous êtes un électeur lambda, injurieux et qui préfère utiliser une procédure en cours contre un homme politique du camp adverse pour justifier de votre victoire aux prochaines élections…

Les élections se gagnent sur des idées, par sur des procès! DSK, comme tout personnage politique n’est pas irremplaçable!

Notre Président actuel non plus…

Et contrairement à vous, je ne me sens pas en guerre…

Et arrêtez de m’insulter, car à la prochaine, ca finira mal…

Bien à vous.

G.R.

295. Le jeudi 7 juillet 2011 à 17:57 par Crevek

Il est effarant de voir que dans une affaire de viol une preuve d’ADN est forcément du sperm… Si nombre de journaux ont repris cette fuite peu ce sont aventurés à affirmer que c’était du sperm. Cela pourrait être de la salive ou de l’épiderme et j’en passe. D’autant plus que pour ce qui est des gamètes l’appartenance à un individu est plus difficile à affirmer à cause notamment de la méiose.

Autre remarque peut de journaux ont publié le démanti de fuite concernant le résultat de l’ADN fait par le DA et appuyé par la NYPD.

résumons, la preuve soit disante irréfutable vient d’une source anonyme, manquant cruellement de précision, et donc le DA affirme que cela ne vient ni de lui ni de la NYPD (source NYT, l’express, TF1,…).

Notons que le DA n’a pas démenti les autres fuites. Je dis ça je dis rien.
Vous disiez que c’était un fait ? Il vous en faut peu

296. Le jeudi 7 juillet 2011 à 18:54 par Les Affranchis

@(294) Guile, avocat stagiaire

Nous vous remercions pour l’info. On a pigé que vous espériez nous nuire. Ainsi, pareillement, arrêter de nous insulter, car à la prochaine, ça finira mal…

297. Le jeudi 7 juillet 2011 à 20:40 par v

@291 RG

Nous prenons compte du rapport biaisé à la charge du gouvt étuvé par le petit pois Bonduelle de l’usine à délinquants de Bobigny. Viviers de delinquants, et à forte raison miroir du manque de moyens des forces de l’ordre. Des coupes budgétaires pour cette usine inadaptée à la République, sont à l’ordre du jour…

298. Le vendredi 8 juillet 2011 à 09:46 par Guile

@UMP, Les Affranchis etc… : D’une part, je ne cherche à nuire à personne, contrairement à vous, qui parlez de guerre. D’autre part, votre mépris n’a aucun égal, et n’a surtout aucun rapport avec le sujet de l’article.

Vous n’aimez pas DSK, soit, vous n’aimez pas le PS, soit. C’est votre droit le plus strict.

Pour le premier, je ne suis pas loin de penser comme vous.

Néanmoins, laissez les gens débattre sur un événement en rapport avec ce blog, et arrêtez d’insulter à tout va!

299. Le vendredi 8 juillet 2011 à 22:01 par La terre vue du ciel

@Guile

Je ne pourrai être sûr de ce que j’avance mais j’ai comme une nette impression que @UMP est plutôt un troll PS. Un faussaire du net. :-)

300. Le samedi 9 juillet 2011 à 15:02 par Paix

Je ne saisis pas le pourquoi, des gens étrangers et notamment certains politiques peuvent se sentir concernées par cette affaire ? Ni la droite, ni la gauche ne sont touchées de près ou de loin par ce drame, qui n’est autre que personnel à DSK et à la victime présumée.
Allons, allons, sachons raison gardée et comportons nous avec dignité sans blâmer ni l’un, ni l’autre. N’oublions pas qu’il s’agit de deux êtres humains qui ne méritent pas un tel déferlement de haine.
Cordialement.

301. Le mardi 12 juillet 2011 à 23:53 par nosalito

Bonjour,
Vue la tournure quand même “attendu” de cet affaire, est-il possible que jamais DSK ne dise sa version des faits ?

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« avril 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Contact