Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Avis de Berryer du 13 mai 2014 : Virginie Ledoyen

Peuple de Berryer, gaudete ! La Conférence revient le mardi 13 mai, à 21h, en salle des criées du Palais de justice de Paris, mais arriver après 19 heures est folie.

L’invitée sera l’actrice Virginie Ledoyen.

Les sujets proposés aux valeureux candidats sont les suivants:

  • Faut-il marier Paul à Virginie?
  • Huit femmes valent-elles mieux qu’un bon camarade ?

Le portrait de l’invitée (et quel portrait, et quelle invitée) sera dressé par le preux Albéric de Gayardon (non ce n’est pas un pseudo), que les impétrants potentiels pourront contacter avec profit pour soumettre leur candidature.

Bonne Berryer à tous.

Commentaires

1. Le mardi 6 mai 2014 à 23:55 par ChefDuMonde

Prem’s !!!!

Facile celle là, je le reconnais !

2. Le jeudi 8 mai 2014 à 03:01 par how to

buen dia acabo p enterarme nufactured tu web page y la verdad ations cual my family parece genial not any sabia environnant les mas people interesadas a estos temas, aqui tienes not nuevo lector qui seguira visitandote the diario.

3. Le jeudi 8 mai 2014 à 18:19 par XYZ

Maitre, je pense que vous devez absolument nous faire un mot sur cette audience absolument SURREALISTE:

http://www.youtube.com/watch?v=b6r7…

Vous me direz si je me trompe, mais je crois que de mémoire d’homme l’on a jamais vu un tel spectacle dans une salle d’audience depuis.

Pour vous donner un avant goût de cette vidéo:

A 6mn50: “T’es pas président du conseil de discipline, t’es un faussaire!”
A 8mn: Maitre Dangléant s’empare du dossier du président
A 12mn: Maitre Dangléant tente d’obtenir les identités des magistrats qui prétendent le juger (ces magistrats refusent de décliner leur identité)
A 17mn: la salle entonne La Marseillaise

Bref c’est quelque chose d’historique que vous ne pouvez ignorer, Maitre!

4. Le vendredi 9 mai 2014 à 12:39 par "Juge-félon"

En réponse à <3-XYZ>, je préciserai que je siégeais en tant que Juge disciplinaire. C’était effectivement totalement surréaliste. Si je peux me permettre, je dirai que si la fonction est gratuite, l’on a parfois un billet pour le cirque, même si le spectacle est navrant …

5. Le vendredi 9 mai 2014 à 16:10 par olga

un excellent article .
Merci pour le partage.

6. Le vendredi 9 mai 2014 à 21:12 par Eloy

Aucun rapport, mais joyeuse journée de l’Europe à tous !

7. Le vendredi 9 mai 2014 à 21:44 par XYZ

Cher <3-Juge-félon>, pourriez vous nous en dire plus? Pardonnez mon ignorance, vous siégez en tant que juge disciplinaire, cela veut-il dire que vous étiez au milieu des avocats? Je croyais que ne siégeaient que des confrères avocats de M. Dangléhant lors de cette assemblée disciplinaire.

Etant néophyte, pourriez vous confirmer/infirmer globalement les faits tels qu’ils sont présentés dans cette vidéo, à savoir que l’on a affaire à une “monstruosité juridique” (Pierre Panet, 1mn25), est-ce que le nombre de personne est ou non suffisante: cf le désaccord à 15mn, et surtout est-ce que les personnes qui siègent ont le droit ou non de refuser de donner leur identités (cf 12mn30).

J’aimerais votre avis non seulement de juriste mais en plus de personne présente au moment des faits pour justement pouvoir tirer cette affaire un peu plus au clair.

8. Le lundi 12 mai 2014 à 09:21 par Juge-félon

En réponse à 7-XYZ, je préciserai que le devoir de réserve auquel je suis astreint ne me permet pas de vous répondre plus avant, étant cependant précisé que je suis Avocat, membre du Conseil Régional de Discipline, et que mon pseudo correspond ironiquement à notre qualification selon le prévenu

9. Le lundi 12 mai 2014 à 13:55 par Gengis

@ 6

Tu veux pas chantonner l’hymne à la joie sur l’autoroute ?

Crétin !

10. Le lundi 12 mai 2014 à 14:37 par Eloy

@ Gengis

Quelle flamboyante démonstration. Je suis estomaqué par tant de brillance dans le raisonnement et tant de virtuosité dans la maîtrise de l’invective. Ô pauvre de moi, comme j’ai honte, comme je me repens de mon ignominie.
Il ne me reste plus qu’à aller pleurer dans mon coin et boire à outrance pour oublier que, suprême honte, je vous ai déçu.

11. Le mardi 13 mai 2014 à 14:32 par Holmes

@ Eloy (10)


***Le sang monte quelquefois à la tête, quand on s’applique à tirer du néant une dernière comète, avec une nouvelle race d’esprit-de-vin..***

12. Le mardi 13 mai 2014 à 15:42 par Eloy

@ Holmes (11)

Peste que c’est bien dit.

13. Le mardi 13 mai 2014 à 18:46 par oursivi


***Le sang monte quelquefois à la tête, quand on s’applique à tirer du néant une dernière comète, avec une nouvelle race d’esprit-de-vin..***

Si on donne ici dans ces vers de l’émir litron, on pensera que vous aussi êtes vendu au Quatar !

Y a-t-il un numéro au dos de votre robe ?

Nous verrons cela ce soir si avons le temps de nous libérer (nous libéros, pas libéraux, c-a-d dernier pilier de la défense).

AO

14. Le mardi 13 mai 2014 à 21:15 par Holmes

@ oursivi (13) (“Y a-t-il un numéro au dos de votre robe ?”)

La Méprise,


*** Dirige tes talons en arrière et non en avant….vers un point déterminé de l’horizon d’où tout à coup part un vent étrange et fort, précurseur de la tempête..***

15. Le mercredi 14 mai 2014 à 10:17 par Gengis

@ 10

Pour vous éduquer un peu… Certains parlent et écrivent mieux que moi :

http://www.marianne.net/elie-pense/…

Ca vous évitera peut-être de fayoter auprès d’Eolas avec lequel je ne suis pas d’accord mais qui n’a pas besoin de supporters

16. Le mercredi 14 mai 2014 à 10:39 par oursivi

Mon cher Locke,

Ne versifiez pas philosophiquement, philosophez en vers, c est plus chic.
Et ne vantez point votre vent.

Personne pour narrer la réunion d enrobés ?
Y avait-il le doyen des leurs ?
Le saurons-nous un jour ?

AO

17. Le mercredi 14 mai 2014 à 11:33 par Eloy

@ Gengis (15)

Car naturellement, être simplement en accord avec les positions de quelqu’un est impossible, cela ne peut être qu’un fayotage éhonté. Dois-je en déduire que vous essayer de fayoter auprès de Jean-Pierre Chevènement ?

Quant à l’argument sur la diabolisation des nations, je vous rassure, il y a peu de chance qu’une Europe, fût-elle fédérale, n’anéantisse les sentiments d’appartenance nationale. Il suffit de constater l’attachement des citoyens des États fédéraux à leurs États fédérés : voyez par exemple le rapport que chaque Américain entretient avec son État, d’origine ou de résidence d’ailleurs, ou les forts sentiments d’inimitié entre Flamands et Wallons au sein de la Belgique.

L’Europe sera une superstructure chapeautant les États, elle n’est pas leur ennemie. Le fait que sa politique économique soit présentement orientée vers un rigorisme budgétaire qui confine à l’absurde découle simplement de ce que la majorité des États est dirigée par des conservateurs. Mais en fait, c’est donc la faute des nations ?

18. Le mercredi 14 mai 2014 à 14:42 par Gengis

Non car je n’écris pas sur le blog de Chevènement

En même temps ce n’est pas les Nations mais l’Europe qui fixe le déficit…

Monnet détestait la Nation comme source de conflits et dire qu’il est au Panthéon !

19. Le mercredi 14 mai 2014 à 21:09 par Holmes

@ oursivi (16)

AO, “L’homme qui en savait trop.”

Entre la “perception” et la “réflexion”, c’est ici qu’i faut être sur ses gardes…

20. Le jeudi 15 mai 2014 à 11:38 par oursivi

AO, “L’homme qui en savait trop.”

Plutôt l’homme qui a vu l’homme qui a… qui a vu l’ours qui a bouffé le posteur.

Ce qui le change du facteur. La casquette lui restant sur l’estomac comme un sournois alcool trop fort.

Un posteur ne trompe jamais.

AO

21. Le jeudi 15 mai 2014 à 11:42 par Eloy

@ Gengis (18)

Le principe de prohibition des déficits excessifs est posé à l’article 126 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, rédigé et adopté par les États.
Quant au seuil de 3% du PIB, il est fixé par le protocole n° 12, annexé à ce même traité, également adopté par les “Hautes Parties contractantes”, c’est-à-dire les États.
Une majorité d’États conservateurs conduit à une politique conservatrice, c’est aussi simple que ça.

22. Le jeudi 15 mai 2014 à 15:16 par Holmes

@ oursivi (20) (“Un posteur ne trompe jamais.”)

Mais quand, par un hasard malencontreux le “posteur” rose devient bleu, le timbre à cent sous (médical) est
d’une couleur lie-de-vin assez chic.

23. Le vendredi 16 mai 2014 à 19:02 par pier

Ca vous évitera peut-être de fayoter auprès d’Eolas avec lequel je ne suis pas d’accord mais qui n’a pas besoin de supporters
site web

24. Le vendredi 16 mai 2014 à 19:42 par Vivien

Bonjour Maître,

j’ai assisté à la conférence et celle-ci était filmée. Savez-vous si la vidéo est accessible ? (et si oui, où :))

Merci

25. Le vendredi 16 mai 2014 à 19:47 par prince2b

Cher Maître,

J’ai lu votre billet sur “l’affaire Dangléhant”, que j’ai trouvé, comme habituellement, clair, et précis…..et je viens de lire sa réponse à votre billet….Outre le fait que vous passiez par toute sorte de noms d’oiseau, 2 choses (seulement ?!) me gênent….
1/ Les contestations qu’ils vous opposent sur des points de droit ne semblent pas, pour le néophyte que je suis, délirantes…. Du coup, on se retrouve avec 2 avis, les deux paraissant corrects (expurgés des adjectifs imbéciles accompagnant sa réponse)…
2/ Outres les déjà remarqués, adjectifs “limites”, le fait qu’il fasse de vous un “membre du Fan Club de Pierre LAVAL”, ne relève-t-il pas, techniquement, de la diffamation ?

26. Le samedi 17 mai 2014 à 15:02 par Holmes

@ oursivi (20) (“…qui a vu l’ours qui a bouffé le posteur.”)

  • En Appallachie,

“Un malheur qui naît de nos institutions républicaines, c’est qu’ici un homme possédant une grosse bourse n’a généralement qu’une petite âme à mettre dedans.”

  • La peau de l’ours… vieille philosophie de l’âme double.

27. Le mardi 20 mai 2014 à 18:25 par Tema Divi

Quelle flamboyante démonstration. Je suis estomaqué par tant de brillance dans le raisonnement et tant de virtuosité dans la maîtrise de l’invective. Ô pauvre de moi, comme j’ai honte, comme je me repens de mon ignominie.
Il ne me reste plus qu’à aller pleurer dans mon coin et boire à outrance pour oublier que, suprême honte, je vous ai déçu.

28. Le jeudi 22 mai 2014 à 05:12 par Mcumber

Wanted beneficial writeup. Them actually would have been a entertainment accounts that. Glance state-of-the-art to help far more added acceptable by you! Nevertheless, how can we communicate?

29. Le dimanche 25 mai 2014 à 20:59 par Gengis

Saluons ce soir la mort de l’Europe

Oui, ça fait un peu troll mais bon on n’a pas beaucoup entendu le baveux à ce propos…

En même temps vanter la solidité du Titanic après la rencontre avec l’iceberg !

30. Le lundi 26 mai 2014 à 11:00 par EPR

@Gengis
Ne vous emportez pas trop vite.
Même en additionnant au 25% du FN les scores de DLR et des autres petites listes souverainistes ou d’extrême gauche, les anti-UE totalisent tout au plus 35 - 40% des voix, ce qui laisse 60 - 65% aux listes pro-européennes.

31. Le lundi 26 mai 2014 à 11:19 par Gengis

@ 30

Je sais, mais c’est le FN est comme la gangrène, ça ne peut que progresser…

J’attends avec impatience l’explosion de la monnaie unique et dans sa continuité celle de l’UE.

32. Le lundi 26 mai 2014 à 11:38 par EPR

le FN est comme la gangrène
Si vous le dites…Au moins on est d’accord sur ce point.

33. Le lundi 26 mai 2014 à 12:12 par Eloy

C’est assurément une occasion manquée pour l’Europe.
Mais une crise, lorsqu’on sait en tirer les leçons, peut être une formidable opportunité de relance, de nouveau départ.
Si la victoire de l’UKIP conduit le Royaume-Uni à un référendum et à sortir de l’Union européenne, le courant fédéraliste s’en trouvera sensiblement renforcé (ô délicat espoir).
Si les politiques et les médias comprennent (ô douce espérance) la nécessité d’expliquer l’Europe et de débattre du projet européen, peut-être la compréhension de ce qu’est et ce que fait l’Union européenne s’en trouvera-t-elle améliorée (ô lendemains enchanteurs). Et avec elle les sentiments pro-européens (ô radieux futur).
C’est une crise, cela signifie qu’il va falloir se battre pour l’Europe, pour ceux d’entre nous qui continuent à penser que c’est une grande et belle idée.

34. Le lundi 26 mai 2014 à 13:17 par Gengis

@ 32

Je me réjouis de la mort de l’Europe mais le FN reste un parti profondément libéral quoiqu’il en dise. Il rejoint sur le point, l’UDI, le PS et l’UMP. Ce n’est pas le FN en lui-même qui tuera l’Europe mais l’implosion de la classe politique française.

35. Le lundi 26 mai 2014 à 13:19 par Gengis

@ 33

Pas besoin d’expliquer le projet européen aux Français, ils l’ont compris.

Suprématie du droit européen sur le droit national, monnaie tueuse d’industrie, ultralibéralisme.

Arrêtons de dire qu’il faut aller plus vite ou expliquer. Il faut juste changer de route.

36. Le lundi 26 mai 2014 à 15:40 par Eloy

@ Gengis (35)

Un fusil atomique est une arme merveilleuse, mais on peut le braquer dans la direction que l’on veut”.
I. Asimov, Fondation

Une union transnationale dotée d’un pouvoir normatif autonome, une monnaie unique, ce ne sont que des instruments, des outils que l’on peut mettre au service soit d’une vision libérale (celle que partagent aujourd’hui les dirigeants conservateurs de la majorité des États de l’Union), soit d’une protection des standards sociaux européens qui, jusqu’à preuve du contraire, sont les plus élevés du monde.
L’Union européenne, encore et toujours, ne porte pas “l’ultralibéralisme” dans ses gênes, elle n’est qu’un formidable outil pour atteindre l’objectif que lui assignent les dirigeants des États-membres. Il ne tient qu’aux citoyens de réclamer que cet objectif change.

Appelez-ça changer de route si vous voulez, mais ça ne justifie pas de jeter la voiture dans le fossé avant d’y mettre le feu.

37. Le lundi 26 mai 2014 à 21:20 par Gengis

La démocratie européenne n’existe pas car le peuple européen non plus. Seule la Nation existe ! Regardez les Allemands

38. Le lundi 26 mai 2014 à 22:20 par Eloy

Bien sûr que le peuple européen n’existe pas encore en tant que tel. Sinon, il serait inutile de passer par l’étape de l’Union européenne, l’Etat fédéral aurait été directement proclamé.

L’Union européenne a été voulu par ceux qui pensent que la Nation ne doit pas demeurer à jamais l’horizon indépassable des peuples d’Europe. Les nations sont pour la plupart bien jeunes, elles n’ont pas toujours existé et n’existeront probablement pas éternellement. Faut-il vraiment considérer que les choses sont parfaites en l’état et qu’elles n’ont plus vocation à bouger ? L’idée est justement de refuser cette stagnation perpétuelle en préparant doucement le terrain pour une confédération, puis un Etat fédéral au stade du continent tout entier.

Charlemagne et Napoléon ont voulu unifier les peuples par la conquête. Seuls les Romains ont réussi à faire durer une puissance continentale, en faisant suivre la conquête d’un mariage entre leur civilisation et les coutumes locales.
Cette fois-ci, on prépare une puissance continentale sans guerre, sans conquête, simplement en entremêlant toujours plus les différents peuples et les différentes nations jusqu’à ce que ces dernières s’estompent et tombent dans l’oubli, ou le folklore (comme les actuelles régions françaises qui conservent leur histoire et leurs spécificités, tout en étant les parties d’un ensemble plus vaste).

Nous ne verrons probablement pas l’aboutissement de ce processus, même si à seulement 30 ans, j’ai encore espoir. Mais convenez qu’une puissance continentale, la plus puissante du monde, promouvant le plus haut degré de protection sociale et de respect des droits de l’homme sur la planète, c’est un bel horizon à proposer aux générations futures.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« janvier 2019
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact

Archives