Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le bonheur d’être greffier…

Par Greffier Motivé, greffier dans un tribunal de grande instance de région parisienne.


D’abord MERCI à Maitre Eolas, pour son soutien qui nous fait chaud au cœur.

J’ai connu, avant de décrocher le concours de greffier, les petits boulots mal payés qu’on occupe pour payer ses études (que certains feront toute leur vie pour payer leur loyer…). Je sais notre chance d’avoir la sécurité de l’emploi, de gagner plus que le SMIC sans faire un travail physiquement épuisant, et d’avoir plus de jours de congé que la normale…

Je déplore que certains fonctionnaires ne respectent pas les justiciables et n’exécutent pas le travail pour lequel ils sont payés, sans aucune sanction, entachant ainsi la réputation de ceux qui travaillent.

Mais je croise bon nombre de fonctionnaires (greffiers et adjoints) dont la conscience professionnelle est inaltérable. Des personnes idéalistes, qui ont choisi de travailler dans la justice pour servir le justiciable. Des personnes qui ne se découragent pas, malgré des piles de dossiers sans cesse croissantes, des services souvent moralement difficiles (auditionner un enfant maltraité, une victime violée, un meurtrier déboussolé…), des tâches de plus en plus importantes…

Oui, le greffier est le premier interlocuteur de tous : des justiciables (qui s’adressent d’abord à lui), des collègues (qui ont besoin d’aide ou de conseil), des avocats (qui ont parfois, eux aussi, besoin d’un conseil de procédure), et des magistrats (avec qui ils discutent des affaires et prennent le recul indispensable à la prise de décision).

J’aime mon métier. J’adore qu’un justiciable me remercie pour ma gentillesse et ma compétence. J’adore être bien notée, reconnue dans mon savoir professionnel. J’adore m’entendre avec tous les magistrats avec qui je travaille : j’aime qu’ils me fassent confiance dans la rédaction de décision qui leur reviennent, j’aime qu’ils viennent me demander conseil sur une orientation à donner à une décision. J’aime être sollicitée pour participer à des groupes de travail, à des comités de pilotage, à des réunions, à des commissions de représentation des personnel parce que j’ai une critique constructive…

Je ne souhaite pas devenir un greffier en chef : son travail ne m’intéresse pas (des statistiques toute la journée, beurk !). Mais j’aimerais bien avoir une évolution de carrière, tant statutaire qu’indiciaire, pour qu’on reconnaisse enfin mes qualités et que la justice ne perde pas des greffiers qui, comme moi, ont un vrai sens du service public.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite. Toutefois, dans le cas de reproduction à des fins pédagogiques (formation professionnelle ou enseignement), la reproduction de l'intégralité d'un billet est autorisée d'emblée, à condition bien sûr d'en préciser la source.

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Clever-cloud.com, la force du Chouchen, la résistance du granit, la flexibilité du korrigan.

Domaine par Gandi.net, cherchez pas, y'a pas mieux.

Calendrier

« janvier 2019
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact