Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La France peut-elle être condamnée pour la mort de Mohamed Merah ?

Les déclarations du père de Mohamed Merah, auteur de sept assassinats à Toulouse et Montauban et abattu par la police le 22 mars dernier, indiquant son intention de poursuivre la France pour la mort de son fils, ont beaucoup scandalisé.

Histoire d’être une fois de plus à rebrousse-poil de l’émotion populaire, ce qui est l’essence du ministère de l’avocat, je dirai que pour ma part, je suis scandalisé de l’outrance des réactions à ces déclarations. La campagne électorale n’excuse pas tout quand on siège au Gouvernement de la République, pour ne pas mentionner celui qui la préside.

Un père dont le fils est mort, tué par la police, met en cause la responsabilité de l’État, estimant que cette mort aurait pu être évitée. Quoi de plus banal ? La justice traite des dizaines de cas similaires. La France reste un État de droit, certes imparfait, mais on progresse. Un État de droit est un État soumis à ses propres règles, respect qui peut au besoin lui être imposé par un juge. Seule la loi pose les droits de chacun et leur limite : elle est la règle commune, et nul ne peut l’écarter par caprice individuel. Même au nom du scandale public, ou de l’impudeur de la démarche, impudeur qui serait un bien étrange critère pour faire échec à la loi.

En l’occurrence, que dit la loi ?

Tout d’abord, qu’on ne poursuit pas “la France”, qui n’a pas d’existence juridique en soi, c’est une entité abstraite. On poursuit la République française, par son incarnation administrative : l’État.

Ensuite, elle s’interroge sur la qualité à agir du père. Ici, le problème est vite résolu : Mohamed Merah est mort sans descendance, ses héritiers sont donc ses père et mère. Ils peuvent agir à deux titres (je rappelle ici que la mère de Mohamed Merah n’a pas fait part d’une quelconque intention d’agir en justice de ce chef) : exercer l’action de leur fils défunt en qualité d’héritier, et exercer leur action personnelle pour le préjudice qu’ils ressentent du fait de la perte de leur fils, qui est un préjudice direct. C’est cette dernière action seule qui sera utilisée, car exercer la première implique d’accepter la succession de leur fils, succession qui contient dans son passif l’obligation d’indemniser les victimes. Le père a donc bel et bien le droit d’agir en justice.

Quelle action peut-il exercer ?

Deux voies s’offrent à lui qui peuvent se cumuler car ces actions sont de nature différentes.

La voie pénale tout d’abord, dirigée personnellement contre les personnes qui ont pris part aux actions ayant conduit à la mort de Mohamed Merah. C’est ainsi que le père de Mohamed Merah a annoncé son intention de porter plainte pour assassinat à l’encontre du RAID. Cette plainte ne peut légalement aboutir. Le RAID (Recherche Assistance Intervention Dissuasion) ne peut être déclaré pénalement responsable, car ce n’est pas une personne morale. C’est un service du ministère de l’intérieur, donc de l’État, qui est pénalement irresponsable : art. 121-2 du Code pénal. Elle peut en revanche concerner les personnes physiques, c’est à dire les fonctionnaires de police ayant mené l’opération, et ceux ayant donné les ordres, qui sont complices par instructions.

L’action commencera par une plainte au parquet, qui pourra ouvrir une enquête ou laisser sans suite. Ce n’est qu’une fois que le parquet aura renoncé à agir ou sera resté 3 mois sans répondre qu’un juge d’instruction pourra être directement saisi par le père de Mohamed Merah.

Une crainte légitime peut naître quant à l’identité des fonctionnaires de police qui ont mené l’opération, puisque la partie civile a accès au dossier. Cette identité est cependant protégée par la loi. L’article 39 sexies de la loi du 29 juillet 1881 interdit de révéler cette identité (l’arrêté du 27 juin 2008 mise à jour 7 avril 2011 fait bénéficier le RAID de ces dispositions). En outre, pour plus de sécurité, le juge d’instruction peut entendre les fonctionnaires concernés comme témoins tant qu’il n’existe aucune raison plausible de soupçonner qu’elles ont commis ou tenté de commettre une infraction, selon les modalités prévues aux articles 706-57 et 706-58 du CPP qui préservent leur anonymat, et il n’existe à ce stade aucune raison plausible de les soupçonner (mes lecteurs complotistes pourront aller voir dans un dictionnaire la définition du mot plausible).

Sauf coup de théâtre au cours des investigations, l’affaire se terminera par un non lieu qui pourra, au choix du juge d’instruction, reposer sur la légitime défense, l’état de nécessité, le commandement de l’autorité légitime ou la permission de la loi, sans même que les policiers ne soient mis en examen.

L’autre voie est la voie de la justice administrative : les policiers du RAID ont agi comme agents de l’État, ils ont exercé en son nom la force que la loi les autorise à utiliser, en vertu de l’autorité dont l’État les a investi. L’État est donc responsable des conséquences de leurs actes, et en aucun cas les individus sous l’uniforme.

Le principe et les règles de cette responsabilité sont posés par un arrêt du Conseil d’État (le droit administratif est un droit prétorien, c’est à dire né de décisions de justice plus que de textes de loi ; les étudiants en droit qui choisissent la belle voie du droit public ont comme livre de chevet non pas un Code comme leurs camarades ayant opté pour le droit privé, mais un recueil de jurisprudence qu’on appelle le GAJA. En l’occurrence, si mes souvenirs de fac sont encore bons, c’est l’arrêt du 10 février 1905 ”Tomaso Grecco” qui pose les principes. Ces principes sont les suivants : l’État peut être responsable des dommages causés par des opérations de police, mais à condition d’établir une faute commise au cours de ces opérations. Pour les opérations de routine sans difficulté particulière, une faute simple suffira, mais dès lors que les circonstances sont difficiles, une faute lourde sera exigée, qui sera apprécié à l’aune de la difficulté de l’opération en cause. Ai-je besoin de vous dire que l’assaut de l’appartement où s’était retranché Mohamed Merah se situe au sommet de l’échelle de la difficulté, et que les chances qu’une faute lourde soit établie ici sont inférieures aux chances du PSG de gagner la Ligue des Champions (sachant qu’il n’était pas qualifié cette saison). Je précise que cette règle de la faute lourde ne s’applique pas à deux cas : si un tiers avait été blessé au cours de l’opération par une balle perdue ou autre — ce qui Dieu merci ne fut pas le cas— et pour les dégâts occasionnés à l’appartement, que l’État doit prendre en charge sur le fondement de la rupture de l’égalité devant les charges publiques, le propriétaire n’ayant pas à supporter seul le coût de la remise en état.

En conclusion, Mohamed Merah père peut s’il le souhaite saisir la justice française pour faire valoir ses droits. Il n’y a pas à le lui refuser, il n’y a pas à s’en offusquer, et certainement pas à y donner une telle publicité : en République, tout litige peut être porté devant un juge qui le tranchera selon les règles de droit en vigueur. Il peut faire ses procès, qu’il perdra. La désapprobation de l’initiative est permise, bien sûr. De là à tenir des propos injurieux à son égard, c’est ma désapprobation qui est encourue.

Il ne m’a pas échappé que Mohamed Merah père ne s’est pas particulièrement illustré par sa présence constante et affectueuse auprès de son fils, car il a quitté le domicile familial en 1994 et n’a plus guère joué de rôle dans la vie de son fils par la suite, puisqu’il est parti s’installer en Algérie tandis que son fils a vécu toute sa vie en France, si on écarte quelques voyages malheureux à l’étranger. De là à en tirer la conclusion qu’il agit uniquement par appât du lucre, il y a une tentation à laquelle certains n’auront aucune envie de résister. Qu’il soit permis de penser qu’il reste possible malgré tout que nonobstant cette séparation, dont j’ignore tout des causes, il ait gardé pour ce petit garçon qu’il a tenu dans les bras à sa naissance, dont il a entendu les premiers rires, dont il a vu les premiers pas, une affection que ni le temps ni l’éloignement ni les crimes n’a pu faire disparaître, les père et mère qui me lisent comprendront, et que la pensée de la mort de son fils, malgré les crimes qu’il a commis, et que son père ne nie pas et condamne, lui a causé une douleur et une émotion sincères, comme peut être aussi sincère qu’erroné le sentiment d’injustice qui le pousse à agir. Et je fais des phrases longues si je veux. Qu’il agisse s’il persiste. Nos lois sont claires. Il perdra. Je pense qu’une partie de l’émotion causée par les déclarations du père repose sur la crainte qu’il ne gagne et qu’il ne faille lui verser de l’argent : cette crainte est infondée.

La colère, l’incompréhension, la stupeur qui sont les nôtres après ces crimes affreux ne doivent pas nous aveugler et nous faire perdre la Raison qui est la seule lumière qui éclaire l’esprit, sous peine de devenir comme ceux qui nous combattent. Cette Raison qui d’ailleurs nous fit abandonner les châtiments d’ancien droit qui frappaient les crimes les plus abominables comme le Lèse-Majesté et le parricide, et qui frappaient non seulement le coupable dans sa chair mais aussi son corps après sa mort et toute sa famille. En effet, le condamné, après avoir été mis à mort dans des conditions abominables, était brûlé et ses cendres dispersées pour qu’il n’ait jamais de sépulture, sa maison était démolie jusqu’à ce qu’il ne reste pierre sur pierre, et du sel était répandu sur le sol pour que rien n’y repousse ; son patronyme était aboli, ses biens confisqués et sa famille chassée du royaume. Je trouve frappant de comparer ces châtiments, tirés des arrêts ayant condamnés Jacques Clément, François Ravaillac et Robert François Damien, et l’incroyable controverse qu’il y a eu sur le lieu de sépulture de Mohamed Merah, les autorités françaises refusant, sans base légale, qu’il ait sépulture en France et tentant de convaincre l’Algérie, qui a décliné, de recevoir le cadavre. Voyez comme il est facile, et ce avec la meilleure conscience du monde, de renoncer à l’héritage des Lumières, sous prétexte qu’on combat l’obscurantisme.

Commentaires

1. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:03 par Sursis à statuer

Je parie que si le père Merah dépose une plainte au pénal au minimum 4 juges d’instruction seront immédiatement saisis du dossier, avec à leur disposition des moyens illimités. Je me trompe ?

Eolas:
Vous êtes taquin. 

2. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:06 par Vianns

“Être à rebrousse-poil de l’émotion populaire.”

Une position dont un certain nombre de vos lecteurs, dont moi, vous savons gré.

Merci de nous proposer des méthodes de compréhension alternatives de l’actualité.

3. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:10 par Shimegi

Bonjour Maître.

Une question en passant, à propos de l’héritage : l’indemnisation des victimes n’est-t-elle pas soumise à sa condamnation, qui n’aura pas lieu puisqu’il est mort ? J’imagine que non puisque vous en parlez mais je ne comprend pas, en l’absence de condamnation, sur quel base se ferait l’indemnisation.

Merci pour vos billets toujours éclairants.

Eolas:
L’action civile reste ouverte contre les héritiers de Mohamed Merah. S’il en a. 

4. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:13 par Hervé

Merci de ce billet, comme toujours, à la hauteur.

Je dois dire que je n’ai pas compris pourquoi un certain nombre de personnes ont trouvé utile (pour ne pas dire intelligent) de réagir publiquement et médiatiquement à l’annonce d’une plainte contre l’Etat.

Si l’opération a été menée conformément aux règles en vigueur (et je n’ai pas de raison d’en douter), pourquoi de telles réactions ? Il n’y aurait rien à craindre.

Je ne réagis pas à chaque fois que mon voisin change de bouteille de gaz…

5. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:14 par Sursis à statuer

@ Shimegi - Les ayant droit des victimes pourraient agir au civil contre la succession de Merah, dont on ne peut exclure à priori qu’il ait un patrimoine.

6. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:16 par Matmas

Bonjour,

je ne comprend pas la phrase : “Un État de droit est un État soumis à ses propres règles, respect qui peut au besoin lui être imposé par un juge.” Merci de m’éclairer!

billet très interressant, merci.

Eolas:
Que l’État doit respecter la loi, et que s’il ne le fait pas, il sera condamné par un juge indépendant saisi par un citoyen. Essayez de faire ça en Chine.

7. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:26 par flux

“Être à rebrousse-poil de l’émotion populaire.” Comme Vianns, comme d’autre lecteurs, je vous sais gré de cette position.

Mais je me permettrai néanmoins de nuancer un tout petit peu l’une de vos réflexions.

Vous dites “Qu’il soit permis de penser (…) que la pensée de la mort de son fils, malgré les crimes qu’il a commis, et que son père ne nie pas et condamne, lui a causé une douleur et une émotion sincères, comme peut être aussi sincère qu’erroné le sentiment d’injustice qui le pousse à agir.”

Or, à avoir bien lu les déclarations de M. Merah Père, je le trouve bien proche de la négation de ces crimes (son insistance à préciser “si c’est lui qui les as commis…”, voire - je cite de mémoire - “rien ne prouve que ce soit lui”) et assez léger sur la condamnation (en gros “ce n’est pas bien…”). J’imagine bien que la douleur d’un parent puisse fausser le raisonnement. Mais le peut-elle à ce point ? En oubliant que Mohamed Merah lui-même a revendiqué ces crimes, par un appel téléphonique à France 24 puis l’envoi de ses “films” à Al Jazeera ?

On n’aurait certainement pas dû faire une telle publicité à ces déclarations, mais permettez-moi de penser que la plainte pousse peut-être le bouchon un peu loin…

8. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:27 par Mitsukarenai

Ah merci Maitre, c’était l’article que j’attendais à ce sujet :)
S’il y a déjà matière à vomir ses tripes à voir cette affaire et ses rebondissements être instrumentalisés d’un peu partout, ce qui me choque le plus c’est de voir la facilité avec laquelle nos concitoyens réservent autant d’humanisme à l’un des leurs qu’à un cloporte. Et à la famille de celui-ci. Et accessoirement au continent d’origine de la famille, en rappelant ad nauseam que Mohamed Merah serait ce qu’il n’est pas.

J’ai une honte infinie devant tous les Hommes qui ont donné de leur vie et de leur énergie pour la démocratie, la liberté, l’égalité, la fraternité, quand on voit ce qui en est actuellement.

9. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:32 par Iris

Voilà un billet clair, synthétique, intéressant… Excellent ! Je vous lis depuis quelques temps avec un grand intérêt et je dois dire que j’admire votre sens du recul et de la critique et la facilité avec laquelle vous semblez communiquer vos idées. J’espère pouvoir vous ressembler d’ici encore quelques années de Droit :)

10. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:36 par Toto

Quelques petites précisions:

Un parent a toujours intérêt à connaitre la réalité du sort de son enfant, ce qui justifie d’un intérêt moral pour déposer plainte au pénal et engager, le cas échant, une action en responsabilité et ce même si le ou les parents n’ont nul héritage à percevoir…

Le juge administratif est en tout état de cause ici incompétent.
S’agissant d’une opération de police judiciaire dirigée contre M. Mérah, c’est le juge judiciaire qui est seul compétent (ici le TGI du lieu où l’opération a été mise en oeuvre, donc le TGI de Toulouse) et l’action doit être dirigée contre l’agent judiciaire du Trésor public qui représente l’Etat devant les juridictions judiciaires.
Par contre le juge judiciaire appliquera les règles du droit administratif (Cass. Trésor public contre Giry, aux grands arrêts). Le juge administratif aurait été compétent en cas d’action de police administrative.

Je tiens à préciser qu’une action au pénal me semble plus appropriée:
- Elle permettra aux proches de savoir tout ce qui a eut lieu (ce qui est semble-t-il le but réellement recherché par les parents: savoir ce qui c’est passé exactement),
- Elle ne fait pas obstacle à une éventuelle action indemnitaire si une action pénalement répréhensible venait à être découverte (ce qui ne semble pas le cas en l’état des éléments connus du public).

11. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:42 par Nardukodonosor

En effet, le condamné, après avoir été mis à mort dans des conditions abominables, était brûlé et ses cendres dispersées pour qu’il n’ait jamais de sépulture, sa maison était démolie jusqu’à ce qu’il ne reste pierre sur pierre, et du sel était répandu sur le sol pour que rien n’y repousse ; son patronyme était aboli, ses bien confisqués et sa famille chassée du royaume.

Quelle belle époque !

@ 8

nos concitoyens réservent autant d’humanisme à l’un des leurs qu’à un cloporte…

Juste retour des choses.

@ Eolas

l’incroyable controverse qu’il y a eu sur le lieu de sépulture de Mohamed Merah :

Son corps ne peut-il être jeté à la mer ? Il serait dommage que sa sépulture devienne un lieu de pèlerinage.

12. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:45 par Arnaud

C’est toujours un plaisir de voir les commentateurs saisir les vrais problèmes que pose cette affaire… Le n°8 par exemple qui est prêt à “vomir ses tripes” non pas parce que 7 personnes ont été assassinées… mais à cause de l’instrumentalisation qui en est faite… Vous avez raison cher ami. Le vrai problème c’est l’instrumentalisation !…

Sinon, je trouve en effet une excellente chose que le père de l’assassin (présumé) puisse porter plainte… Maintenant, je trouverais extrèmement désagréable qu’un magistrat dépense plus que 5 minutes ou plus 1,50 euros sur cette plainte…
“Merci monsieur et au revoir”, le prix du papier et d’un timbre, ça devrait suffire…

13. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:51 par ju

Billet fort intéressant! Dans l’absolue et d’un point de vu strictement juridique, je ne peux être que d’accord.

Cependant, il faut également tenir compte du contexte. Des gens ont été victimes d’un fou / fanatique. Ne serait il pas preferable de montrer un peu de respect, de dignité et d’humilité?

M. Merah père veut savoir ce qui est réellement arrivé a son fils, une enquête a été annoncée sur la gestion de cette affaire. Vu la pression et l’attention portée a celle-ci, elle ne saurait tombée dans l’oubli (ou je suis peut être trop candide). Est-ce insufisant?

Personnellement je trouve que ces annonces et le battage médiatique qui en est fait ressemble plus a de la provocation qu’à autre chose!

D’autant que cette accusation vient d’un homme ayant abandonné sa famille et qui se sent tout d’un coup l’âme d’un “bon père de famille”…

Oui ce père a des droits mais rien n’empêche de les exercer dans le respect et la dignité et surtout l’humilité vis-avis des victimes.

14. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:53 par flic803

Cher Maître,

pour une plainte avec constitution de partie civile, le juge d’instruction peut fixer une consignation, mesure existante pour limiter les PCC abusives. Je me demandais sur quelles critères étaient fixés ces consignations. Et quelles en sont les limites?
Pour cette histoire, ce principe ne risque t-il pas d’être appliqué?

Eolas:
La consignation est le principe : le juge peut en dispenser le plaignant, et l’aide juridictionnelle en dispense de plein droit. Le critère est l’arbitraire du juge, l’usage le plafonnant au montant maximum de l’amende civile pour plainte abusive soit 15000 euros (en pratique c’est entre 1000 et 2000 euros).  

Je crois aussi qu’une PCC jugée abusive peut faire l’objet de sanction, mais je ne suis pas sur?… ou alors la sanction est la captation de la consignation?…
Si vous pouviez me clarifier tout cela.

Eolas:
Amende civile de 15000 euros max : art. 177-2 du CPP, sans préjudice des dommages-intérêts dûs à la personne témérairement dénoncée. 

Maintenant pour l’avis perso, étant père de famille, je comprend naturellement la douleur de ce père, mais de là à l’exprimer de la sorte… je ne peux le suivre.
Le RAID a lancé trois assauts, quatre policiers ont été blessés par balle, le siège a duré plus de 32 heures… C’est dur de se dire qu’il a été froidement abattu même avec la raison obscurcie par la douleur du deuil…

Eolas:
Ce sera peu ou prou les motifs de la décision qui déboutera le père. 

Je crois que ce qui choquent les gens, ce n’est pas tant la peur que ce père touche de l’argent, c’est le décalage complet de certains individus envers les institutions et les règles sociales.
Combien de parents de délinquants on croise dans le cadre de notre travail (de flic) qui excuse le comportement de leur progéniture et qui reportent la faute sur un tiers.

Eolas:
Là, ce n’est pas la même chose. Il n’excuse pas le comportement de son fils, il dit qu’il n’aurait pas dû être tué. Et de fait, ça, tout le monde le regrette, pour des motifs différents certes. 

J’ai souvent beaucoup plus de colère envers ces parents qu’envers les jeunes paumés qui se retrouvent dans nos locaux.

Les politiques ont parlé à tort d’indécence dans les propos du père. Je ne suis pas d’accord avec cela. Bien sûr il est dans son droit comme vous l’avez exposé. Mais quel décalage!

15. Le jeudi 29 mars 2012 à 15:59 par Vincent

Merci pour ce billet.

J’étais gêné par les réactions outragées de tous les candidats et politiques, sans savoir bien argumenter pourquoi. Et au bout d’un moment, face à la masse on se dit :”et si c’était moi qui me plantais ?”

Un point peut-être à ajouter : quelle que soit l’horreur des crimes commis par une personne, il n’est jamais satisfaisant qu’elle soit abattue, ne permettant pas de procès. Déjà ce cher Pasqua avait conclu d’un lapidaire “le forcené est mort” l’affaire “Human Bomb”. Gloups

16. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:00 par Nicolas

Bonjour Maître et merci pour ce billet.

Une question me tourne dans la tête : pourquoi, dans un Etat de droit, a-t-on jugé nécessaire de légiférer pour ôter à cet Etat la responsabilité pénale ? Quelles seraient les conséquences d’une responsabilité pénale de l’Etat ?

17. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:07 par Jean Maringot

Bonjour Maître,

“Ai-je besoin de vous dire que l’assaut de l’appartement où s’était retranché Mohamed Merah se situe au sommet de l’échelle de la difficulté”

Certains, hauts placés, disent le contraire… Se pourrait-il qu’il y ait faute lourde ?

Et je trouvais déplacées les déclarations qui condamnaient celles du père. Il serait légitime de tuer quelqu’un parce qu’il en a tué lui-même sept ? Plus maintenant.

18. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:18 par Jean-Charles P

Note très intéressante, merci. Prouteau a déclaré que des gaz lacrymogènes auraient suffi à prendre Merah vivant. Hautecloque a répondu que c’était prévu mais que la charge de Merah a surpris.

Faute lourde?

“Il fallait le bourrer de gaz lacrymogène. Il n’aurait pas tenu cinq minutes”, estime l’ancien militaire. “Au lieu de ça, ils ont balancé des grenades à tour de bras. Résultat : ça a mis le forcené dans un état psychologique qui l’a incité à continuer sa ‘guerre’”.

Amaury de Hautecloque a répondu que le recours aux gaz lacrymogènes faisait bien partie du plan, mais que la charge de Mohamed Merah, jusqu’alors réfugié dans la salle de bain, n’avait pas permis de les utiliser.

http://www.franceinter.fr/depeche-l…

19. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:22 par Totolitoto

Le feuilleton de l’inhumation continue : “Pierre Cohen estime que son inhumation sur le territoire de la ville de Toulouse n’est pas opportune. Il a donc demandé au préfet de Région de différer l’inhumation de 24 heures et interpelle l’Etat à ce sujet”.

Du point de vue du droit, Pierre Cohen, maire de Toulouse a-t-il autorité sur une inhumation prévue dans une commune voisine certes, mais différente, Cornebarrieu ?

20. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:23 par flic803

@ 17 Jean Maringot

Certains, hauts placés, disent le contraire…

Non certains hauts gradés disent que certains choix tactiques auraient pu être différents.
Le débat se cristallisait sur une interpellation à domicile ou une interpellation dans la rue. Le choix de l’une ou l’autre solution ne peut être qualifié de faute.

Enfin pour préciser l’histoire des fameux gaz magiques qui endort les gens comme des bébés (cf déclarations du père), ça n’existe pas.
Le RAID a agit dans le cadre de la légitime défense.
Si le RAID avait balancé des gaz dans l’appartement (gaz lacrymo ou autres) et que Mohamed Mera était mort étouffé, quid de la légitime défense???

@ 15 Vincent

Un point peut-être à ajouter : quelle que soit l’horreur des crimes commis par une personne, il n’est jamais satisfaisant qu’elle soit abattue, ne permettant pas de procès. Déjà ce cher Pasqua avait conclu d’un lapidaire “le forcené est mort” l’affaire “Human Bomb”. Gloups

attention au théorie du complot à tout crin.
Affirmer que les policiers du RAID sont des simples soldats a qui l’ont peu dire d’abattre froidement un individu, c’est bien méconnaître cette institution et les hommes qui la composent.

21. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:23 par kaahlrv

Bonjour maître,

Je n’attendais pas spécialement de réaction de votre part, mais j’avoue avoir pris plaisir en lisant votre tweet indiquant que vous n’alliez pas vous faire d’amis avec ce post, et avoir deviné le sujet global !

Après lecture je suis “content” de l’article et donc content du droit français, c’est pas souvent le cas mais la oui.

J’en ai parler avec des collegues de travail et ma compagne, tous trouver ca anormal la reaction du pere, et anormale qu’il puisse porter plainte !

Ils ne sont bien sur pas lecteurs de votre blog, grand mal leur fasse !

J’avais quant a moi l’idée qu’il pouvais sans aucun idée de la forme ni des chances de réussite…

Je comprend maintenant des subtilités qui m’étonne :

- Suite a l’intervention du RAID, l’appartement sera remis en Etat ? Parce qu’il était locataire ? si il avais été propriétaire ?
-Si le père accepte l’héritage (on en doute) y a t’il dédommagement automatique des victimes ? ou faudra t’il qu’il y est recours en justice ?
- Le recours en justice des victimes de Mohamed est il en cours ?
- L’enterrement aura lieu en France, le père ne pourrais pas porter plainte contre le maire ?

- Ne faudrait il pas laissé tombé dans l’oublie cette histoire, qui va d’1 pourrir la campagne electoral de 2 porté un message qui ne le merite sans doute pas

PS : bon courage pour la modération des commentaires :)

22. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:26 par kaahlrv

EDIT : ok le temps que j’écris, ya plein de doublon de question, certaines déjà répondu :)

23. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:26 par Laure

Mais certes. Vous avez raison comme toujours. Mais n’êtes-vous jamais, ô grand Jamais, soumis à vos émotions, à vos pensées premières (ou primaires ;) ?
J’ai eu beau savoir que ca n’aboutirait pas, je n’ai pas pu m’empêcher de penser, en attendant les propos du Papa de M. Mehra, qu’il se trompait de victime. Et effectivement, vu de l’extérieur (parce que OUI ON SAIT, on réagirait certainement différemment s’il s’agissait de notre enfant) le fait de porter plainte contre un État qui a permis d’arrêter un tueur, pourrait faire penser qu’on cautionne les actes dudit tueur.

24. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:29 par super mum

Merci maître pour ce billet. Je suis tout à fait d’accord aussi bien juridiquement que tout le reste. Que ma fille devienne prix Nobel de la paix ou criminelle, je l’aimerai de la même façon et je pleurerais sa mort de la même façon, c’est indécent de critiquer la souffrance ou de la minimiser même si on se pense supérieurement intelligent.

25. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:51 par Arnaud

Bonjour,

Ce qui me choque, ce n’est pas tant le fait qu’il porte plainte, il en a le droit, il en ressent le besoin pour faire son deuil,
C’est surtout qu’il l’annonce aux médias comme on lance une vindicte publique, à laquelle les “biens pensant” répondront outrés, et qui encouragera les extrémistes de tous bords à aller encore plus loin dans leur folie.

26. Le jeudi 29 mars 2012 à 16:57 par Jean-Philippe GREGOIRE

“je dirai que pour ma part, je suis scandalisé de l’outrance des réactions à ces déclarations”

Cher Me, vous savez bien qu’il ne s’agit que d’une guerre de communication : la terrible phrase d’Alain Juppé sent son spin doctor à plein nez. Le mot “honte” renvoie directement à la psychologie sociale du pays à qui elle était destinée.

“les autorités françaises refusant, sans base légale, qu’il ait sépulture en France “
Hummm… Trouble à l’ordre public ? Il me semble que pour tout le monde - à part l’Etat algérien -, la solution de l’inhumation en Algérie était la meilleure solution, vu que la crémation ne pouvait être envisagée.

27. Le jeudi 29 mars 2012 à 17:16 par Vicnent

[…] et que les chances qu’une faute lourde soit établie ici sont inférieures aux chances du PSG de gagner la Ligue des Champions (sachant qu’il n’était pas qualifié cette saison).

une probabilité ne pouvant être négative, il conviendrait d’écrire :

[…] et que les chances qu’une faute lourde soit établie ici sont inférieures ou égales aux chances du PSG de gagner la Ligue des Champions (sachant qu’il n’était pas qualifié cette saison).

Merci pour celle belle leçon d’appel à la Clarté.

28. Le jeudi 29 mars 2012 à 17:18 par Doctorant

Si le crime de lèse-majesté a été supprimé, j’aimerais juste attiré votre attention sur un délit qui est peu connu mais qui a refait son apparition avec Nicolas Sarkozy, c’est le délit d’offense au chef de l’Etat prévu à l’article 26 de la loi de 1881 : « le délit d’offense est constitué par toute expression offensante ou de mépris, par toute imputation diffamatoire qui, à l’occasion tant de la première magistrature de l’Etat que de la vie privée du président de la république même antérieurement à son élection sont de nature à l’atteindre dans son honneur ou dans sa dignité, par voie de discours, cries ou menaces proférés dans des lieux publics, ou par des écrits, imprimés, affiches, placards ou photographies distribués, vendus ou exposés publiquement. »

29. Le jeudi 29 mars 2012 à 17:40 par Alex

Maître, je ne sais pas s’il s’agit de votre légendaire sens de l’humour, ou d’une réelle coïncidence, mais vous lire traiter de l’héritage des lumières, et voir tout de suite après ça l’URL du rétro-lien… j’en ris encore, 10 minutes plus tard.

http://www.maitre-eolas.fr/trackbac…

30. Le jeudi 29 mars 2012 à 17:54 par PrometheeFeu

“accepter la succession de leur fils, succession qui contient dans son passif l’obligation d’indemniser les victimes”

Une question sur ce sujet. Vous avez dit dans le passez qu’une condamnation penale n’est plus possible. Hors, il me semblait qu’en France, la victime d’un crime ne pouvait obtenir indemnisation qu’a travers la constitution de partie civile dans une procedure penale. Je me trompe? (Ca ne serait pas la premiere fois)

Sinon, a supposer que l’obligation existe, je suppose qu’une personne sera designe pour gerer la succession et aura comme premiere obligation l’indemnisation des victimes. A supposer que ce soit le cas, est-ce que cette personne n’aurait pas l’obligation (ou tout du moins la possibilite) de constituer la succession en tant que partit civil dans les procedures du pere? Apres tout, cette procedure pourrait, si elle aboutit par une victoir contre les membres du RAID, generer une somme d’argent qui pourrait etres alloue a la compensation des victimes? (Un resultat qui serait amusant au possible)

31. Le jeudi 29 mars 2012 à 18:22 par Laurent

Étant père je peux comprendre la douleur qu’il a, vouloir comprendre pourquoi son fils n’a pas été pris vivant est légitime, certe je ne nie pas la douleur des victimes causé par le fils.
Mais la lois du talion n’existe pas en droit français, quand ont voie certaines informations comme quoi il était très proche de ceux qui le surveillais ont peu légitiment se posé des questions, ça me rappel l’affaire de Jacques Mesrine qui à aussi payé de ça vie ces forfaits.
Vouloir comprend est un droit, ont ne peux se reposé sur les explications divers et contradictoire qui existe que l’ont entend à travers la presse.

32. Le jeudi 29 mars 2012 à 18:29 par Teejee

J’ai eu une controverse violente, sur un forum de discussions, avec des personnes qui cédaient à la tentation sus-évoquée. Merci de remettre une fois de plus les choses à leur place.

@ Doctorant, 28
“sont de nature à l’atteindre dans son honneur ou dans sa dignité” Il faudrait déjà qu’il en ait.

33. Le jeudi 29 mars 2012 à 18:31 par siarres

Quelques points :

1 La douleur d’un père ( dans les deux cas , un père juif ,un père musulman ) ne devrait pas donner lieu à la moindre remarque .
2 Accepter la succession en droit français c’est liquider le passif avec l’actif d’où paradoxalement les victimes auraient peut être intérêt a ce que la succession de M M soit abondée d’une indemnité .

3 La question de la vérification de la qualité et du contenu de l’action de l’état dans cette affaire doit être examinée de façon sereine ,et après la campagne électorale , tant dans l’intérêt des services que de celui de la vérité , le pére prétend douter que son fils soit coupable , il faut le lui démontrer , toute l’opération à été enregistrée en images et en paroles, ce sera simple .
Il devra certainement cautionner sa demande et peut la perdre si elle est abusive.
4 La réaction du maire de Toulouse ne paraît pas adaptée à la demande de dignité et d’unité que semblent demander les responsables «  moraux » de la nation.

34. Le jeudi 29 mars 2012 à 18:38 par le journal de personne

L A P A T R I O T E
A qui appartient ce pays qui est le mien ?
Je n’ose pas dire : à moi, même si ça va de soi
La France… parce qu’il s’agit bien de la France
La France appartient aux français
A tous ceux qui ont la veine d’avoir du sang français
Qui coule dans leurs veines
A tous ceux qui sont nés sur le sol français
Même si leur sang n’est pas de la même veine
Mais aussi et surtout et par dessus tout
La France appartient à ceux qui aiment la France
Il n’y a pas que le droit du sang et le droit du sol
Pour dire qui a tort, qui a raison
Il y a aussi et surtout et par dessus tout
Le droit du cœur…
Car le cœur a ses droits que la raison ne connait pas
La France appartient à ceux qui aiment la France
Même s’ils n’y sont pas nés
Même s’ils n’ont pas les gènes appropriés
Leur parti pris suffit pour les déclarer français
Les couches, les souches et sa majesté les mouches n’y changeront rien !
La France appartient à ceux qui aiment la France
Parce qu’avant d’être un bien… la France est un lien
Un lien avec un coin du ciel
Qui nous rend ce morceau de terre si essentiel
Ou devraient couler le lait et le miel
Pour tous ceux qui l’aiment avec ou sans complément circonstanciel
Mais comme il n’y a pas d’ordre sans distinction distinguons:
Parmi les gens qui se posent la question
En premier, il y a les français qui aiment la France
En deuxième, il y a les non-français qui aiment la France
En troisième, il y a les français qui n’aiment pas la France
Et en quatrième, il y a les non-français qui n’aiment pas la France
Seuls les deux derniers sont étrangers à notre assentiment
Pour tous les autres, la porte est grande ouverte
La porte de France, sur le fronton de laquelle, il est inscrit :
La patrie de ceux qui veulent en faire partie…
http://www.lejournaldepersonne.com/…

35. Le jeudi 29 mars 2012 à 19:18 par siarres

a Me Eolas
Vous écrivez “ceux ayant donné les ordres, qui sont complices par instructions”

Franchement je n’y crois pas en avez vous des exemples ?

36. Le jeudi 29 mars 2012 à 19:34 par Mathieu

Je trouve frappant de comparer ces châtiments, tirés des arrêts ayant condamnés Jacques Clément, François Ravaillac et Robert François Damien, (…)

La comparaison historique qui suit -concernant le traitement réservé à la dépouille- est effectivement bien trouvée; et elle est ma foi véritablement frappante, et instructive.

Cela dit, il faut sans doute faire attention à ce genre de comparaisons entre des époques aussi distinctes.

Le nom évoqué de François Damiens m’a rappelé que Foucault fait du récit de son supplice l’introduction de Surveiller et Punir.
Et d’après mes souvenirs de ce récit, le régicide s’était montré étonnamment compréhensif envers ses bourreaux, qui pourtant avaient fait un peu trop durer le supplice. J’imagine que Damiens se savait bien obligé de faire pénitence (en tous les sens du terme). Néanmoins la lecture m’avait frappé.

Je ne connais pas les détails concernant Ravaillac ou Clément, mais je ne serais pas surpris que leurs exécutions aient ressemblé à celle de Damiens.

Après tout, Foucault utilise ce récit en partie pour faire comprendre que notre perception moderne et outragée de ces supplices ne saurait correspondre au sentiment de l’époque.

J’imagine qu’on pourrait se laisser aller à toutes sortes de comparaisons hasardeuses entre l’attitude de nos forcenés modernes avec leurs célèbres précurseurs, entre les jugements rendus, et entre les peines subies.

Mon bon Monsieur, à l’époque, les autorités savaient se faire respecter
Mon bon Monsieur, à l’époque, les criminels avaient au moins un peu de tenue, …

Bref, les comparaisons peuvent vite s’avérer glissantes.

Je pense que l’une des principales différences est que sous l’ancien régime, la vie (terrestre au moins) n’était pas sacralisée comme elle l’est aujourd’hui. J’entends bien sûr la vie terrestre du commun des mortels (celle du roi et des seigneurs était bien évidemment sacralisée; Clément, Ravaillac et Damiens ont bien dû finir par s’en rendre compte).

C’est en ce sens je crois que la comparaison entre, par exemple, Damiens et Merah, est la plus appropriée. Damiens touche au summum du sacré de son époque (la personne de Louis XV), Merah au summum de la nôtre (la vie de jeunes enfants, dans le contexte que l’on sait).

D’ailleurs à défaut de cette explication, j’ai du mal à comprendre pourquoi cette affaire a pris une telle dimension. En avez-vous d’autres?

37. Le jeudi 29 mars 2012 à 19:57 par siarres

à Mathieu 36
En avez vous d’autre?
j’en ai une autre , nous sommes en campagne électorale
Par ailleur il faut bien que nous ayons quelque chose de sacré ,sinon quoi?

38. Le jeudi 29 mars 2012 à 20:19 par carotte

Eolas : ces crimes affreux ne doivent pas nous aveugler et nous faire perdre la Raison qui est la seule lumière qui éclaire l’esprit, sous peine de devenir comme ceux qui nous combattent.

Malheureusement, c’est trop tard. La France entière a été hystérisée par l’affaire et surtout par ce qu’en on fait les médias.
Il faut se rendre à l’évidence. Depuis 2001, le terrorisme atteint son objectif : la Raison recule, tout comme nos droits et libertés.

39. Le jeudi 29 mars 2012 à 20:37 par Mathieu

Cher siarres (37),

j’en ai une autre , nous sommes en campagne électorale

figurez-vous que je m’en étais rendu compte! Evidemment cela a amplifié la résonance, mais ça ne me semblait pas tout expliquer.

Après tout, cette affaire a largement dépassé le contexte national.
La plupart des médias occidentaux en ont parlé en Une pendant près d’une semaine (comme par exemple le Guardian, die Welt, le NY Times…)

Je ne pense vraiment pas que l’explication que j’avance soit, en soi, satisfaisante (et c’est pourquoi je terminais mon post précédent par une question).
Sinon comment expliquer que cette affaire-là, somme toute assez semblable, ait suscité beaucoup moins d’émoi dans nos contrées ?

Par ailleurs il faut bien que nous ayons quelque chose de sacré ,sinon quoi?

Mais bien évidemment, je n’ai nullement contesté que la vie soit sacrée à nos yeux, j’habite sur la même planète que vous, et au même moment!

A vrai dire, c’était bien là un sens de mon propos, je tenais juste à signaler que ce caractère sacré de la vie n’était probablement pas encore établi sous l’ancien régime, et même en plein siècle des Lumières.

A vrai dire on ne s’en rend pas toujours compte parce qu’on vit dans le même pays dans les mêmes lieux géographiques et que le langage a été essentiellement conservé, mais croyez-moi, on serait franchement paumés dans la société française du XVIIIème.

40. Le jeudi 29 mars 2012 à 20:40 par Krieghund

Le régicide était puni de la même manière que le parricide, et c’était pas la franche rigolade pour le condamné. Ravaillac a eu droit au même traitement que Damiens.

Mais toutes ces peines, pour révoltantes qu’elles soient, correspondaient à une vision pénale spécifique : violer la loi, c’était violer la loi divine, donc les punitions devaient être appropriées ; elles devaient marquer les esprits, moins dans un but de prévention que pour montrer la puissance royale ou seigneuriale.

les faux monnayeurs étaient ébouillantés vifs (on les jetait du premier étage de la demeure du bourreau dans une énorme marmite d’eau ou d’huile bouillante), etc… En Angleterre, on privilegiait, pour les crimes de lèse majesté, la peine du Hang, Drowned and quartered (d’abord on pendait un peu, juste assez pour ne pas tuer ; puis on extrayait lentement les intestins, qu’on enroulait autour d’un baton, et enfin on écartelait. Les membres étaient ensuite en général mis aux quatres coins de la ville.)

bref, une vraie personnalisation de la peine ! On est loin du bracelet electronique bradé de nos jours…

41. Le jeudi 29 mars 2012 à 20:43 par Boris

Vous auriez pu aussi citer le chevalier de la Barre et son crise de lèse-majesté divine, le plus atroce sous l’Ancien régime, qui excita l’indignation du présidial d’Abbeville (logique) et du parlement de Paris (moins logique) ; conformément à la procédure usuelle, aucun avocat n’était présent au procès, et Linguet, son défenseur, agissait à titre privé. Ceci étant, votre billet vous fait honneur, à vous et à la profession que vous exercez.
Pendant que je vous écris, j’écoute la réaction de Ben Gourion à l’arrestation d’Eichmann : c’est aussi calme et mesuré que possible. Nicolas Sarkozy devrait être capable d’en faire autant. Il est la France, que je sache.

42. Le jeudi 29 mars 2012 à 21:00 par siarres

à Krieghund 40

Ne croyez vous pas que ces destructions physiques par la torture était faites pour abolir dans la souffrance le corps ,celui çi étant dans une société versée vers la foi et vers la magie ,la source diabolique de tous les péchés .
Dans notre temps c’est plutot l’esprit qui est responsable d’ou tous les traitements ,médicaments ,lavage de cerveau , psy de toutes les formes qui est l objet du rafinement de la science pénale . Les resultats sont comparables l’homme est toujours au dessus de celui qui le contraint , est ce un bien?
a Boris 41
Je ne suis pas sur que le parlement de Paris soit à mettre dans le m^me sac que le baillage d’Abbeville . a voir

43. Le jeudi 29 mars 2012 à 21:13 par Gavotin

Il reste assez étrange qu’aucun média n’ait comparé le traitement politico-policier de cette affaire avec ce qui est arrivé en Norvége en juillet, une tuerie épouvantable qui se termine par la capture de l’auteur des faits.

Pour mémoire, n’oublions pas les mots du premier ministre norvégien après la tuerie qu’avait connu le pays l’été dernier : “Nous allons punir le coupable, la punition ce sera plus de générosité, plus de tolérance, plus de démocratie”.

Avec une candidate d’extrême droite à plus de 10% en pleine campagne électorale, la plupart des candidats n’élèvent guère le débat, restant à des expressions de “bistrot” et n”osant pas affirmer que la démocratie et le droit restent nos meilleurs remparts contre le terrorisme.
Pas étonnant alors de voir le Figaro afficher en un le lendemain de la mort de Mohamed Merah “Mission accomplie” alors même que la veille, les plus hautes autorités de l’État affirmaient qu’il fallait le capturer vivant.
La France qui aime donner des leçons de démocratie à la planète entière devrait plus souvent regarder vivre les sociétés nordiques …

44. Le jeudi 29 mars 2012 à 21:28 par Oliyaz

Nan mais sérieux, y’a que moi que ça choque, cette basse attaque sur le PSG ?

;))

45. Le jeudi 29 mars 2012 à 21:35 par Teejee

@ Oliyaz, 44
Je suis Saint-Germanois, donc sensible au sujet, mais il faut se rendre à l’évidence…

46. Le jeudi 29 mars 2012 à 22:28 par tatane

Je pense qu’une partie de l’émotion causée par les déclarations du père repose sur la crainte qu’il ne gagne et qu’il ne faille lui verser de l’argent : cette crainte est infondée.

Cher Maître,
non, mon émotion à l’écoute des déclarations du père ne repose pas sur la crainte qu’il faille lui verser de l’argent. Mais il y a (pour moi ) une certaine indécence à porter plainte pour l’assassinat d’un quidam qui vient lui-même de donner la mort à des enfants et des êtres innocents, alors qu’il semble avoir été pris toutes les dispositions afin qu’il se rende, vive et réponde de ses actes.

Si juridiquement vous avez raison, ce dont je ne doute pas, moralement c’est inacceptable ou très difficilement. Oui, oui, je sais, la justice n’a que faire de la morale. Certes, mais le justiciable, oui. Et je crois que c’est bien ainsi, créant une sorte d’équilibre entre la froideur de la sentence ou de la procédure et la chaleur de la vraie Vie.
D’ailleurs, tout ceci n’est -il pas dirigé, organisé, décidé par des hommes ? et donc tellement sensibles à la chaleur…

47. Le jeudi 29 mars 2012 à 23:00 par Picorna

@43 Breivik s’était rendu à la police sans résister et présente manifeste des troubles psychiatriques avec probablement une schizophrénie avec délire paranoïde. Bref, pas tant de similutides que ça. En revanche, je vous rejoins sur l’attitude de nos politiques.

48. Le jeudi 29 mars 2012 à 23:00 par PEB

En matière de supplice, l’Ancien Régime était, à la veille de la Révolution, en train de s’assagir. Et ce, pour deux raisons:
1. Il n’y avait même plus un sol vaillant au Trésor pour payer l’office du grand Sanson.
2. L’humanité et la raison du Roi: Louis XV (qui ordonna de ne pas faire de mal à son meurtrier!) fit un malaise quand ces messieurs du Parlement expliquèrent par le menu la fin spectaculaire de Damien. Louis XVI abolit la torture en 1788.

49. Le jeudi 29 mars 2012 à 23:02 par parleur

La France reste un État de droit, certes imparfait, mais on progresse.

profession de foi, ou simple étourderie?

50. Le jeudi 29 mars 2012 à 23:04 par VyGER91

Je m’étonne de la vague d’émotion soulevée par cette affaire, comme si tout le monde en France avait perdu un proche. Par empathie je comprends la peine des proches des victimes, mais je ne suis pas personnellement touché, je ne “souffre pas avec”.

Ce qui fait que je suis beaucoup plus touché par les abominable déclarations de nos politiques (et d’autant plus qu’elles sont calculées) qui devraient, plus que n’importe qui, se montrer digne en tant que citoyen et en tant que représentant de nos institutions et des valeurs de la France (enfin ce qu’il en reste). Or je n’ai lu qu’une seule déclaration digne et elle était de Pierre Laurent (PCF).

J’ai également du mal à croire que tant de personnes soient personnellement touchées. D’autant plus quand, dans des commentaires sur le Web, ce sont les mêmes qui voudraient nettoyer les rues des SDF ou qui se félicitent du naufrage d’un bateau rempli de familles fuyant leur pays. Je doute de la compassion mise en avant par ces gens là et même par la majorité des gens. Ca ressemble plus à un mélange de peur et de haine (plutôt l’un ou l’autre selon les personnes) qu’à de la compassion.

Pour en revenir à cette affaire, les médias nous ont donné l’impression que c’était Claude Guéant qui dirigeait l’opération, alors que ça aurait du être un magistrat. Etait ce juste une impression ?

51. Le jeudi 29 mars 2012 à 23:06 par PEB

@41: Il eût mieux valu à la Barre d’être jugé par le Saint-Office de la Suprême Inquisition romaine et universelle, tribunal miséricordieux et juste s’il en était.

La Sainte Eglise l’eût condamné à quelque pélerinage ou dévotion réparatrice…

Décidément, le roi aurait dû faire enregistrer la totalité du sacrosaint concile oecuménique de Trente par lit de justice.

52. Le jeudi 29 mars 2012 à 23:25 par Breizh'Avocat

L’autre voie est la voie de la justice administrative : les policiers du RAID ont agi comme agents de l’État, ils ont exercé en son nom la force que la loi les autorise à utiliser, en vertu de l’autorité dont l’État les a investi. L’État est donc responsable des conséquences de leurs actes, et en aucun cas les individus sous l’uniforme
Sauf erreur de ma part, il s’agira de la compétence du juge judiciaire pour apprécier le contentieux de la police judiciaire, le juge administratif devant quant à lui connaître du contentieux de la police administrative.
Schématiquement, une opération est qualifiée de police judiciaire si elle tend à la recherche et la poursuite d’une infraction déterminée. Elle sera qualifiée de police administrative si elle tend à prévenir toute atteinte à l’ordre public (ex : opération de maintien de l’ordre : Tribunal des Conflits, 19 Octobre 1988, n° 3088).
En l’espèce, les faits de Toulouse paraissent relever d’une opération de police judiciaire, dans la mesure où ils tendent à l’arrestation d’un criminel.
Ainsi, doivent être portés devant la juridiction judiciaire les actions tendant à faire établir la responsabilité de l’État en raison de préjudices subis à l’occasion de la recherche des responsables présumés de crimes ou de délits déterminés : en ce sens : CE, 12 Juin 1968, n° 75310).
De plus fort, lorsqu’une opération de police judiciaire est concernée, la considération de l’existence, ou non, d’une faute personnelle du fonctionnaire est indifférente, la compétence étant judiciaire en tout état de cause (T. confl., 7 juin 1999, n° 3134, T. c/ Ville Rennes.
Bien à vous et merci pour votre blog !

53. Le jeudi 29 mars 2012 à 23:27 par lagun

à 30 et 21 : les familles des victimes pourront demander à être indemnisées par le Fonds de Garantie des Actes de Terrorisme et d’autres Infractions, abondé par une taxe sur tous les contrats d’assurance, en saisissant la Commission d’Indemnisation des Victimes du Tribunal de Grande Instance de leur domicile ; une condamnation pénale n’est pas nécessaire ; le FGTI, subrogé dans les droits des victimes, pourrait ensuite agir contre un héritier de MM auquel il viendrait l’idée saugrenue de ne pas renoncer à sa succession manifestement déficitaire.

54. Le jeudi 29 mars 2012 à 23:38 par Marc

“Seule la loi pose les droits de chacun et leur limite : elle est la règle commune, et nul ne peut l’écarter par caprice individuel. Même au nom du scandale public, ou de l’impudeur de la démarche, impudeur qui serait un bien étrange critère pour faire échec à la loi.”

Si seulement vous pouviez tenir le même discours avec le droit des étrangers/asile ;)

55. Le vendredi 30 mars 2012 à 00:27 par Krieghund

A Siarres 42 :

la réalité psychiatrique de la science pénale est fort loin des lavages de cerveau. Dans la triste réalité, il n’y a pas suffisamment de psychiatre pour s’occuper efficacement de tous les détenus (Il y a 4 à 10 fois plus de psychotiques en prison que dans la population générale ; les troubles de la personnalité sont 3 fois supérieur en prison qu’en psychiatrie générale et les dépendances 2 fois plus fréquentes.) La prison est un lieu pathogène en terme de trouble mentaux. Pour donner un exemple du nombre de psychiatre, dans un établissement de la région parisienne, il y a 500 places (et donc, 960 détenus en moyenne), et 2 psychiatres…

On est donc loin de la volonté de lavage de cerveau et la surconsommation de médicaments est liée, dans le milieu carcéral, au manque réel de soins psychiatrique ou psychologique : on donne des calmants comme rustine…

56. Le vendredi 30 mars 2012 à 00:41 par Krieghund

PEB 51

oui, il eut certainement mieux valut pour La Barre d’être jugés par le Saint Office… qui n’existait plus en France à son époque, ce me semble.

Mais même en Espagne, où il sévissait encore, le Saint Office n’était pas compétent pour les sacrilèges autres qu‘hérétiques. La définition en est malaisé, car une simple farce (un groupe de paysans éméchés qui déterrent une croix et font un cortège en chantant des chansons paillardes) sera considérée comme hérétique à Guadalajara (ils seront condamnés à faire en sanbenito le chemin en sens inverse, et à payer 6 ducats pour la réfection de la croix).

Mais dans les cas de sacrilèges et blasphèmes, le Saint Office est en général (je dis bien en général, car il y a des cas de personnes brulées) plus clément que la justice royale.

57. Le vendredi 30 mars 2012 à 00:48 par Jbdedecker

J’ai justement un TD de droit administratif à finir pour lundi pile sur la responsabilité pour faute de l’État ! Merci pour ces précisions maitre.

58. Le vendredi 30 mars 2012 à 01:03 par jmdesp

Juste une remarque, la légitime défense et la nécessité, d’accord. L’autorité légitime, non. Si le commandant avait dit “Rentrez dans l’appart, et buttez le moi cette ordure, il ne mérite rien d’autre”, l’ordre aurait été manifestement illégal.

59. Le vendredi 30 mars 2012 à 03:45 par Schmorgluck

@Laure 23
Je ne peux me prononcer au nom d’Eolas, mais votre interrogation est de pure émotion. Le billet d’Eolas se veut strictement juriduque, autant qu’il se peut dans une affaire aussi brûlante. Je ne peux que vous dire que ce qui suit, de mon propre point de vue : ça me fait chier, dans l’ordre républicain, qu’on n’ait pas réussi à le prendre vivant, parce que ça prive la République d’un procès utile.

Mais je ne veux pas blamer le RAID sans réfléchir, parce que maîtriser un adversaire sans le tuer relève de la plus délicate des tactiques. Ou, pour le dire autrement, si les agents du RAID ont senti, à un moment donné, que c’était eux ou lui, je me vois mal leur reprocher d’avoir choisi de vivre. Et donc de le tuer.

C’est une réalité, qui m’embarrasse autant que vous. Et qui embarrasse peut-être encore plus les avocats comme Eolas ou Mô, exercés qu’ils sont à voir l’humain derrière le monstre.

Cette affaire, ça n’est pas l’idéal contre la realpolitik, c’est Beccaria contre Clausewitz.

60. Le vendredi 30 mars 2012 à 06:52 par Lo

Il y a un point qui n’est pas abordé dans ce billet : peut-être que le père veut simplement qu’une enquête soit menée afin de savoir exactement s’il était vraiment nécessaire que son fils soit tué.

Sans être complotiste, après les polémiques qu’il y a eu suite à l’intervention du RAID il me paraît normal que quelqu’un cherche à avoir des réponses claires sur les méthodes employées par le RAID. Le père est le mieux placé dans ce cas pour demander une enquête.

61. Le vendredi 30 mars 2012 à 08:29 par xc

Le choquant n’est-il pas que Merah père agisse alors que la responsabilité du fils dans sa propre fin est très lourde, voire exclusive? S’il s’était rendu à temps, il n’y a que les complotistes qui pourraient penser qu’il ne serait quand-même plus de ce monde.

A propos des tergiversations sur le lieu de son inhumation, la question n’était pas de renouer avec quelque moyen-âgeuse pratique, mais d’éviter que sa tombe ne devienne un site de pélerinage, ou de troubles l’ordre public. C’est pour les mêmes raisons que l’Algérie a refusé à son père, qui a montré sa profonde affection pour lui sans discontinuer pendant toutes ces années, qu’il repose près de lui.

Une question: à supposer que les craintes à propos de sa sépulture s’avèrent fondées, l’Etat pourrait-il exhumer sa dépouille pour l’enterrer, ou l’immerger, en un lieu secret, ou la détruire?

62. Le vendredi 30 mars 2012 à 08:48 par pseudo.do

Il n’y aurait rien d’étonnant à ce que Me Verges sorte bientôt du bois….
Sur les déclarations des uns et des autres, il est sûr qu’au début de l’affaire, les représentants de l’Etat ne pouvaient déclarer autre chose que “il sera capturé vivant”; imaginez Guéant disant “je le veux mort ou vif” (oooh, quoique…)
Mais peut-être que certains ont pu ensuite penser qu’un procès forcément retentissant et nauséabond, avec vidéos à l’appui, puis nourrir ce type pendant 30 ans incompressibles, tout cela n’en valait pas le coup. Reste que le tir en pleine tête de la part d’un sniper, selon les infos, même si la djellaba et le gilet pare-balles ne simplifiaient pas les choses……

63. Le vendredi 30 mars 2012 à 09:40 par LFC

Comme souvent, vous avez l’art d’utiliser le droit pour donner des leçons de morale. Mais le sujet n’est pas de savoir si le père de M. Mérah peut intenter une action judiciaire, au demeurant sans aucun avenir, mais si ce dernier est légitime à intenter ce genre d’action au regard des grandes marques d’affections qu’il a manifestées envers son fils. C’est tout…

64. Le vendredi 30 mars 2012 à 09:53 par OMER

Un aspect certes secondaire, mais qui a son importance pour les personnes concernées : qui paie les dégâts considérables que l’opération a provoqué à l’appartement du suspect et probablement aux appartements voisins ? L’Etat ? Les assurances ? Les héritiers du suspect ?Où bien est-ce que cela reste à la charge des propriétaires, qui n’en peuvent mais ?

65. Le vendredi 30 mars 2012 à 09:59 par RG

@62 pseudo.do

Reste que le tir en pleine tête de la part d’un sniper, selon les infos, même si la djellaba et le gilet pare-balles ne simplifiaient pas les choses……

Il n’a jamais porté de djellaba mais un jeans comme tout le monde, quant aux balles des snipers elles ne traversent pas les balcons en béton et seule la tête dépassait.

Franchement, elles sont pas simples les choses ?

66. Le vendredi 30 mars 2012 à 10:03 par RG

@64 Bernard L

S’ils étaient Je pense que nous pouvons supposer aurait dû faire aurait donc accompli

Toutafé, si vous le dites.

67. Le vendredi 30 mars 2012 à 10:15 par RG

@46 tatane

Si juridiquement vous avez raison, ce dont je ne doute pas, moralement c’est inacceptable ou très difficilement.

Quelle morale ? chrétienne ? juive ? musulmane ? athée option hétérosexuelle ? bi ? homo ?
ou enfin celle qui est en préambule de la constitution ?

Car dans ce dernier cas Me Eolas a raison juridiquement et moralement.

68. Le vendredi 30 mars 2012 à 10:48 par RG

@65

Mais le sujet n’est pas de savoir si le père de M. Mérah peut intenter une action judiciaire, au demeurant sans aucun avenir, mais si ce dernier est légitime à intenter ce genre d’action au regard des grandes marques d’affections qu’il a manifestées envers son fils.

Eh bien répondons au sujet.

C’est bien connu, ce qui ne coûte rien n’engage à rien, ce ne sont que paroles en l’air surtout quand elles sont télévisées.

Vous oubliez tout simplement que pour que sa plainte soit recevable il devra préalablement s’acquitter d’une somme probablement conséquente garantissant une amende civile au cas où vraiment à tout hasard elle relevait de la mauvaise foi.

69. Le vendredi 30 mars 2012 à 10:49 par coriolan

“Je pense qu’une partie de l’émotion causée par les déclarations du père repose sur la crainte qu’il ne gagne et qu’il ne faille lui verser de l’argent”

Ne serait-ce pas plutôt simplement la volonté du père de faire passer le bourreau pour une victime?

70. Le vendredi 30 mars 2012 à 11:22 par Monolo

J’étais à l’étranger au moment des actes de Mohamed Merah. Quand je suis rentrée, je me suis retrouvée avec ma fille de 7 ans qui avait vécu de manière très forte ce drame. Il a fallut expliquer, réconforter, rassurer devant l’ampleur et la barbarie du massacre. Lors de l’annonce de sa mort, elle s’en est félicité. Il a été très difficile de lui faire entendre que on ne pouvait jamais ce féliciter de la mort d’un être humain. Que il aurait été souhaitable que la justice puisse faire son travail et dise aux yeux de tous la loi. Je lui ai expliqué que cet homme avait un père et une mère qui l’avaient aimé et élevé. Cet échange a été relativement pertubant pour une enfant de sept ans qui ne ressentait que l’esprit sécuritaire des médias.
Quand elle a entendu les propos de M. Juppé, elle m’a demandé si vraiment j’avais raison et pourquoi les hommes politiques pouvaient dire le contraire.
Quel dommage qu’elle soit bien de trop jeune pour lire Maître Eolas !

71. Le vendredi 30 mars 2012 à 11:33 par JA

Il n’est pas certain qu’il s’agisse d’une opération de police administrative (relevant effectivement de la compétence de la juridiction). Le critère de distinction avec la police judiciaire (dont le contentieux, notamment de la responsabilité, relève du juge judiciaire), est le critère du but. Quelle a été l’intention des forces de police? S’il s’agit, dans l’esprit des forces de police, de prévenir une menace à l’ordre public, alors il s’agit d’une mesure de police administrative, laquelle est actionnée dans un but préventif. Si, en revanche, il s’est agi de rechercher une personne soupçonnée d’avoir commis des actes repréhensibles, alors il s’agit clairement d’une opération de police judiciaire. L’argument consistant à dire qu’en recherchant M. Merah, il s’est aussi s’agi de faire en sorte de prévenir un nouveau trouble à l’ordre public, ne tient pas : dès lors qu’on recherche un suspect, il est évident qu’on tâche également d’empêcher qu’il ne commette de nouveau des délits ou crimes. L’intention première est dans ce cas faire sanctionner un acte pénalement sanctionné. Dans le cas de M. Merah, il me semble assez clairment que le RAID a voulu mettre M. Merah à la disposition de la justice, et donc les forces de polices ont cherché à faire sanctionne un comportement. La justice administrative ne semble pas compétente.

72. Le vendredi 30 mars 2012 à 11:46 par RG

@73 Bernard L.

Les djihadistes se considèrent justement en guerre.

Nous on fait mieux on le prouve, et ça nous coûte 500 millions d’euros par an plus quelques morts.

73. Le vendredi 30 mars 2012 à 11:48 par GF

Je suggère que le père de M.Mérah après avoir été débouté de son action et condamné pour procédure abusive, il entame une action en responsabilité civile contre son avocat qui lui aura donné le si bon conseil d’entamer cette procédure. Il n’aura pas tout perdu!

74. Le vendredi 30 mars 2012 à 12:01 par RG

@77 Bernard L.

Ce que vous semblez ignorer c’est que selon certains qui ne lui veulent pas du bien, la mort de l’Occident est annoncée et ils souhaitent en être les acteurs…

Alors que les chinois ne le souhaitent pas mais le sont, le monde est vraiment mal fait.

75. Le vendredi 30 mars 2012 à 12:08 par Action civile

Une petite précision serait-elle possible sur l’action civile ?
En partant de l’hypothèse suivant laquelle les parents exerceraient l’action en réparation du dommage de leur fils, bien qu’il n’y ont pas intérêt comme vous l’expliquiez.

Pour l’action en réparation du dommage successoral (l’action de M. Merah, transmise dans le patrimoine des parents par le jeu de la dévolution) par constitution de partie civile des parents, ne faut-il pas que l’action publique ait été déclenchée au préalable ? (Ass. Plén. 9 mai 2008 n°06-85751 ; Ass. Plén. 9 mai 2008 n°05-87379)

Eolas:
Vous avez totalement raison. 

76. Le vendredi 30 mars 2012 à 12:59 par Orabh

@Bernard L.

Et donc, vous avez acheté un char pour vous et nous protéger? Vous êtes partis en guerre pour nous sauver? Merci, c’est très gentil de votre part.

“Faux citoyens”, donc vous bafouez d’une seule phrase le combat de bien des gens pour la Démocratie et la liberté d’opinion à ce que je vois. Pas mal pour un défenseur des acquis de la société occidentale.

77. Le vendredi 30 mars 2012 à 13:21 par Nessos

@ Bernard L

Vous semblez prendre les choses à rebrousse-poil. Se draper des habits du Droit et de la Justice ne doit pas être considéré comme un déguisement qu’on enlève selon les circonstances, c’est quelque chose qu’on doit s’efforcer de porter en toute époque et en tout lieu, même quand cela ne nous plait pas.
Faisons donc effectivement honneur à nos ancêtres d’agir comme nous actuellement : à savoir d’avoir institué des règles au sein de la société, et de s’efforcer de les tenir. En instituant et en respectant la justice, ils ont freiné la loi du talion et les vendettas sans fins qui s’ensuivaient. En instituant et respectant la démocratie, ils ont repoussé le risque des dictatures et des régressions qu’elles entrainent, et stabilisé suffisament la société pour permettre une amélioration générale du niveau de vie.
Alors effectivement, ça ne se fait pas sans combats. D’un côté il faut repousser ceux qui n’ont que la violence pour exprimer leurs opinions, de l’autre il faut repousser ceux qui veulent s’affranchir des règles pour utiliser la même violence que les premiers.

78. Le vendredi 30 mars 2012 à 13:32 par flic803

Encore une question de droit Maître:

les policiers du RAID qui ont flingué Mohamed Merah ont agi en légitime défense.
Or il me semble que la légitime défense, si elle supprime la responsabilité pénale et civile, elle ne fait pas pour autant disparaître l’infraction (ici l’homicide) contrairement à l’immunité par exemple.

Donc dans ce cas il y a une phase de poursuite avec une enquête qui conclue à l’irresponsabilité pénale.
Je me goure complétement ou pas?

Du coup il y a bien eu une enquête sur la mort de Mohamed Merah?

Merci de vos éclaircissements juridiques

PS: merci pour votre réponse sur la consignation en cas de plainte avec constitution de partie civile
Vous avez écrit qu’elle était nulle en cas d’aide juridictionnelle. Comment est fixée le critère d’aide juridictionnelle? Le plaignant doit justifier de ses non ressources (en fournissant avis d’imposition et autres documents du même type?). Quid d’un ressortissant étranger, comme c’est le cas ici?

Eolas:
La question de la légitime défense est subjective : c’est au juge d’apprécier si les conditions sont remplies. Il y a donc une enquête, sous la forme d’une instruction la plupart du temps, qui aboutit à un non lieu pour légitime défense, ou renvoi devant la juridiction de jugement si le juge d’instruction n’est pas convaincu (qui peut elle reconnaître la légitime défense). Mais la légitime défense fait bien disparaître l’infraction, et avec elle la responsabilité civile.

Pour l’AJ, oui, elle est fixée sur condition de ressources mensuelles, fixées sur justificatifs par le Bureau d’Aide Juridictionnelle du tribunal (présidé par un magistrat). L’Aj est totale en dessous de 930€ mensuels, partielle en dessous de 1393€ (barème complet). Un étranger pour en bénéficier doit être résident en situation régulière. Toutefois, l’aide juridictionnelle peut être accordée à titre exceptionnel aux personnes ne remplissant cette condition, lorsque leur situation apparaît particulièrement digne d’intérêt au regard de l’objet du litige ou des charges prévisibles du procès. C’est le Bureau qui apprécie.

79. Le vendredi 30 mars 2012 à 14:06 par toto

Critiquer Eolas parce qu’il fait du droit et rien que du droit : chapeau ! Chapeau bas Bernard L

80. Le vendredi 30 mars 2012 à 15:01 par Ferrante

@ Action Civile (81)
Le premier arrêt que vous cité concernait une constitution de partie civile par une personne qui n’était pas la victime. Et, après lui avoir dit qu’en cette qualité, elle ne pouvait pas se constituer partie civile, la Cour de Cassation lui a rappelé que “seule la voie civile était ouverte à la demanderesse pour exercer le droit à réparation reçu en sa qualité d’héritière”
L’action civile est en effet toujours possible, même en dehors d’un procès pénal. Le tout est de parvenir à démontrer un préjudice direct, une faute et un lien de causalité entre les deux.

Ici, le préjudice de M. Merah est indéniable, mais je lui souhaite bonne chance pour prouver une faute du Raid…

@Bernard L.
Il est aisé d’affirmer, dans l’abstrait, sa capacité à tuer son propre enfant s’il commettait des crimes de cette ampleur.
Dans les faits, les Lucius Junius Brutus condamnant à mort leurs propres fils sont plutôt rares, sinon dans une certaine littérature héroïque…

Bien que je comprennes le sentiment de peur qui vous étreint devant le défi que représente pour l’occident le choc avec l’Islam, et, plus généralement, les cultures orientales imperméables à nos valeurs, je considère que mettre ces valeurs de coté “pour se défendre” revient à donner raison à ceux qui affirment que la démocratie n’est qu’hypocrisie.

Si on ne peut pas défendre les droits de l’Homme tout en les respectant, même chez ceux qui les bafouent, alors à quoi bon les défendre ?

81. Le vendredi 30 mars 2012 à 15:28 par Romain

J’ai beaucoup aimé votre dernier paragraphe, le reste aussi bien entendu, mais particulièrement vos derniers mots sur la raison, les lumières et l’obscurantisme !

Merci !

82. Le vendredi 30 mars 2012 à 15:55 par Mirabo

Je suis heureux d’avoir lu ce billet, car j’ai également été scandalisé par les réactions des politiques - pourtant ceux qui devraient rester les plus raisonnables en la matière - vouant ce père au pilori.
Je voudrais ajouter ceci : parmi ceux des commentaires qui ne vous approuvent pas, on lit souvent “vous avez raison juridiquement, mais tort moralement.” Eh bien, non. Moralement aussi, ladite position des politiques est indéfendable. Car on peut être coupable sur un point, sans se voir déposséder a priori de la qualité de victime sur d’autres points, ou c’est à désespérer de l’humanité (et pas seulement de la justice).

83. Le vendredi 30 mars 2012 à 17:19 par Pouyoul

En soulignant que le PSG n’a aucune chance de gagner la Champion’s League cette année, Me Eolas paraît laisser entendre que l’OM, lui, en a une. Cette démonstration d’optimisme subliminal mérite, je crois, d’être saluée.
Pour le reste, il me semble que les imprécations soulevées par la réaction du père de Mohammed Merah relèvent du même registre que la référence aux “origines algériennes” du tueur, qui est pourtant né en France : dans un cas comme dans l’autre, on localise la barbarie de l’autre côté de la Méditerranée, ce qui est tout de même bien pratique.

84. Le vendredi 30 mars 2012 à 18:28 par tschok

@flic803,

“Du coup il y a bien eu une enquête sur la mort de Mohamed Merah?”

Enquête?

Quelle enquête?

Si on regarde le flag ou l’enquête préliminaire, il n’y a pas vraiment de critère propre: ça passe par la GAV, donc les raisons plausibles (article 62-2). Ou le contrôle d’identité (article 78-2).

Si on regarde l’information, le critère est celui des indices graves et concordants rendant vraisemblables la commission de l’infraction objet de la saisine.

Donc on est dans le plausible ou le vraisemblable.

Le plausible et le vraisemblable, c’est l’autre nom qu’on donne à l’imagination, avant de lui mettre une baffe, scientifiquement et rationnellement. Sur le terrain logique, qui est l’art de la preuve, le plausible et le vraisemblable, c’est juste une hypothèse, une supposition, une idée.

Donc, oui, on peut ouvrir toute sorte d’enquêtes. D’ailleurs, DSK le vit actuellement, pour ses histoires de cul, mais pas notre Prèz bien aimé pour ses histoires de financements. En fait, c’est la société qui décide le “plausible et le vraisemblable” en fonction des modes, des envies, des peurs, des rapports de forces, des circonstances, tout le bordel. La vie, quoi.

La justice, c’est beaucoup une histoire de chance et de phase.

Là on est dans la phase “imagine”.

Après faudra faire le tri.

85. Le vendredi 30 mars 2012 à 19:42 par Stephane

‘Si on ne peut pas défendre les droits de l’Homme tout en les respectant, même chez ceux qui les bafouent, alors à quoi bon les défendre ?’
Parce qu’une fois mort, on ne peux plus se defendre ? Les idiots utiles on connait….
Et puis quand l’homme regresse au rang d’animal (qu’il est de base, mais certains on tendance a l’oublier) parler des droits de l’Homme fait doucement sourire.

86. Le vendredi 30 mars 2012 à 19:49 par xc

@Nessos (77): dans tout ce que j’ai lu à propos de la loi du Talion de la part d’historiens ou autres gens a priori compétents, il était expliqué qu’elle visait à limiter le vengeance privée, et les vendettas qui s’en suivaient.
@Ferrante (80); “Ici, le préjudice de M.Merah est indéniable…”. Hum! N’a-t-il pas laissé tomber son fils alors que ce dernier n’avait que 5 ans ?

87. Le vendredi 30 mars 2012 à 19:54 par Thai

J’ai été bien plus choqué par les propos de monsieur Juppé que par l’intention de monsieur Merah de porter plainte.

88. Le vendredi 30 mars 2012 à 20:23 par flic803

merci Maître pour vos explications.
Mais si il y a une information judiciaire sur l’homicide (en terme pénal) de Mohamed Merah et qu’après enquête elle débauche sur un non lieu (ordonnance de non lieu du juge d’instruction?) comment le père pourrait déclencher une enquête en déposant plainte au pénal dans la mesure où il y a déjà eu une enquête.
Il ne peut y avoir plusieurs commissions rogatoires pour des mêmes faits, ou bien si?
Je sais qu’en droit on ne peut pas juger plusieurs fois les mêmes faits, mais est-il possible qu’il y ai plusieurs instructions sur un même fait, voir des instructions successives?
Je ne sais pas si vous voyez mon questionnement que je n’ai pas réussi à exposer du 1er coup?
merci de vos précieuses explications

Eolas:
Je me suis mal exprimé, visiblement. Reprenons les étapes : 

1 - Plainte auprès du parquet. Diverses possibilités : 
1a : le parquet ouvre une enquête. 
1a’ : l’enquête aboutit à l’engagement de poursuites : ouverture d’une instruction. Allez en 2a.
1 a” : l’enquête aboutit à un classement, notifié au père. Celui-ci peut saisir lui-même le juge d’instruction. Allez en 2b.
1b : le parquet ne fait rien. Attendez trois mois et allez en 2b.

2- Saisine du juge d’instruction, soit :
2a : par le parquet. Le père se constitue partie civile par intervention, sans frais. Allez en 3.
2b : par le père. Il doit consigner ou sa plainte est irrecevable (sauf dispense par le juge ou aide juridictionnelle). Allez en 3.

3 - L’instruction se déroule. Le père peut accéder au dossier via un avocat, faire des demandes d’acte, saisir la chambre de l’instruction en cas de désaccords avec le juge d’instruction (pour faire simple. Si le juge estime qu’il indice des raisons plausibles de soupçonner des policiers du RAID d’avoir commis un assassinat, il les met en examen. Dans ce cas, leur anonymat tombe vis à vis du père, qui n’a pas le droit de révéler leur nom sous peine de sanctions pénales. Allez en 4.

4 - Le juge d’instruction estime avoir bouclé. Il avise les parties (art. 175 du CPP) qui ont un délai de 3 mois (je n’imagine pas de détention provisoire ici) pour exposer leurs conclusions sur les suites à donner. facultatif pour les avocats des parties, obligatoire pour le parquet.

5 - Le juge d’instruction prend son ordonnance de règlement. Soit
5a : Non lieu à suivre. Les poursuites s’arrêtent là. Appel possible par le parquet ou la partie civile. Si appel rejeté ou pas d’appel : the end, mais le père a eu son action en justice. Réouverture possible seulement sur charges nouvelles, qui étaient inconnues du juge. l’anonymat des policiers a tenu, et si pas de mise en examen, le père ne connaitra jamais les noms.
5b : Renvoi devant le tribunal correctionnel si charges suffisantes que les mis en examen ont commis un délit que le juge qualifie. Appel possible par le parquet seulement. Il y aura jugement public. Peut aboutir à condamnation ou relaxe. Appel possible. Plus d’anonymat.
5c : Mise en accusation si charges suffisantes que les mis en examen ont commis un crime. Appel possible par les parties et le parquet. Il y aura procès d’assises. Peut aboutir à condamnation ou acquittement. Appel possible. 
Plus d’anonymat.

89. Le vendredi 30 mars 2012 à 21:40 par Fabrice

Ouais, enfin le paternel a le doit mais il a aussi quand meme un sacre culot!!

90. Le vendredi 30 mars 2012 à 22:42 par Guerandal

@65. par RG à @62 pseudo.do

Reste que le tir en pleine tête de la part d’un sniper, selon les infos, même si la djellaba et le gilet pare-balles ne simplifiaient pas les choses……

Il n’a jamais porté de djellaba mais un jeans comme tout le monde, quant aux balles des snipers elles ne traversent pas les balcons en béton et seule la tête dépassait.

Franchement, elles sont pas simples les choses ?

Non, justement elles ne sont pas simples.

Armement du RAID : PGM Hécate II

Ca permet de tuer tirer à travers les murs et les balcons.

91. Le vendredi 30 mars 2012 à 22:48 par Pepe le Pew

“Je pense qu’une partie de l’émotion causée par les déclarations du père repose sur la crainte qu’il ne gagne et qu’il ne faille lui verser de l’argent : cette crainte est infondée.”

Vous préjugez! Complotiste ne suis, mais tout reste possible, sinon plausible.

92. Le vendredi 30 mars 2012 à 23:07 par Ferrante

@xc (86)
Le fait que M. Merah père ai visiblement lamentablement échoué à remplir ses obligations de père agit sur l’importance du préjudice, pas sur son existence. Mais oui, vous avez raison de le souligner, si le Raid avait commis une faute, ce qui n’est pas le cas en l’espèce, l’indemnisation donnée à M. Merah serai très probablement d’un montant ridicule…

Au sujet de la loi du talion, vous avez encore raison, mais convenez qu’elle intervenait dans des contextes que personne, ici, n’a vraiment envie de retrouver. Les lois du Lévitiques et des Douze Tables étaient certainement un progrès au VIème siècle avant J-C en ce qu’elles posaient des bornes à la vengeance, mais elles restaient très insuffisantes pour des sociétés plus développées.

@Stephane (85)
Que voulez-vous, je suis vieux jeu, et irrécupérable fanatique de Jean Anouilh avec cela. Cela implique que je “n’oublie” pas que l’homme est un “animal”, mais au contraire que je n’ai jamais admis une telle chose, et que je récuse avec violence toutes les théories tendant à rabaisser la dignité humaine au niveau bestial.

Je ne me considère pas comme “niant la réalité”, du moins pas de la façon dont Bernard L. me reproche de le faire. Identifier clairement un danger est une chose, consentir à se dénaturer soit même pour fuir ce danger coûte que coûte en est une autre.

Les “loups” qui agissent selon leur instincts dans le but de la préservation de leur propre confort et de leur propre sécurité n’ont jamais été des moteurs du progrès. Je me borne donc à reconnaître que si nous vivons aujourd’hui dans un monde relativement pacifié, c’est parce que des hommes ont su faire abstraction de “l’instinct” qui leur commandait “d’éradiquer” l’adversaire, mais au contraire d’adopter une réponse ferme, mais mesurée.

Punir, certes, avec fermeté, certes, mais sans haine et sans fanatisme. Or, refuser par principe que le père du mort puisse avoir des choses à dire relève du fanatisme. La seule réponse raisonnée consiste à le laisser parler, puis rejeter ses critiques, puisque de toute évidence, il a tord.

93. Le samedi 31 mars 2012 à 00:22 par parleur

à propos d’une france, pays de droit. Les droits de qui, je vous le demande?
Ceux des sans papiers enfermés expulsés contre ceux des citoyens de pure souche,
ceux des reclassés d’arcelor mittal contre les barclays bling bling version frenchy,
ceux des 4000 sans avenir de la courneuve contre le gratin neuilly fouquet’s?
encore un exemple en couleur:
http://actualutte.info/nouvelles-du…

sans doute légèrement hors sujet? quoi que… il fallait que ce soit dit. Au pays merveilleux du droit et de ceux qui en causent, en vivent et dirigent au coté d’autres élites.

94. Le samedi 31 mars 2012 à 01:51 par Lien

Si le jeune Merah était réellement un indic de la DCRI et que c’est pour cela qu’il n’avait pas été interpellé après la plainte pour menaces de mort qui avait été déposée contre lui, est-ce que les familles des victimes peuvent elles se retourner contre l’Etat français?

95. Le samedi 31 mars 2012 à 02:28 par glaza

Maître,
J’ai envie moi aussi d’être une fois de plus à rebrousse-poil de l’émotion populaire sans sans en posséder votre talent, bien évidemment. Vous commencez votre billet par écrire “Les déclarations du père de Mohamed Merah, auteur de sept assassinats à Toulouse et Montauban, assertion provenant de votre plume comme un fait établi. Maître, disposez vous personnellement d’éléments probants au regard de la Loi établissant clairement la culpabilité de Merah sur ces sept assassinats ou, s’agit-il d’une simple reprise des informations distillées par le Ministère de l’Intérieur en la personne de Monsieur Guéant et des dépêches des agences d’informations “estampillées” de source sûres de la Police et des forces de l’ordre?
Et si c’est la deuxième raison, quel est réellement le degré d’autorité de des déclarations de ces hautes autorités (pardon pour la redondance)de l’Etat?
Eclairez moi.

96. Le samedi 31 mars 2012 à 06:55 par omer

@glaza
Très juste, Monsieur Glaza, c’est navrant d’entendre les médias ressasser à longueur de journée “le tueur, un Français d’origine algérienne…”
Pire que la Pravda de la grande époque.
On caresse la beaufitude et la franchouillardise des électeurs, et on aurait bien tort de s’en priver, ça marche à tous les coups…

97. Le samedi 31 mars 2012 à 08:28 par visiteur

C’est bien tout ça, mais il faut souligner que, le procès n’ayant pas eu lieu - et pour cause !-, Mohamed Merah n’a jamais été déclaré coupable. Au mieux, le RAID a tué un présumé coupable, au pire, ils ont tué un innocent. Dans tous les cas, c’est un témoin clé de ces crimes qui a été éliminé dans cet assaut.

98. Le samedi 31 mars 2012 à 09:57 par Action civile

@ visiteur

A mon avis vous vous méprenez sur le sens de la présomption d’innocence. Si on va voir l’article 9-1 du Code civil (prévoyant la protection de la présomption d’innocence) il est question de présomption d’innocence et non de présomption de culpabilité. Autrement dit ajouter le terme “présumé” devant celui de “meurtrier” ne satisfait pas a mon sens a l’exigence de ne pas présenter publiquement quelqu’un comme coupable.

Si on le présume meurtrier c’est bien qu’on suppose qu’il a commis le fait répréhensible, or ce n’est pas le sens de la Loi. Au contraire elle vise a préferer que nous supposions que la personne mise en cause n’a pas commis de fait répréhensible jusqu’a ce qu’un jugement déclare l’inverse au terme d’une procédure prévue par la Loi.

Autrement dit présumer coupable, c’est encore plus grave si on pense que cela revient a inverser la charge de la preuve. Si le mis en cause est appelé présumé meurtrier ou présumé coupable, le sens de la présomption dans ce cas aboutira a ce que le mis en cause démontre qu’il n’est pas meurtrier ou n’est pas coupable.

C’est ce que je comprend des article 9 DDHC et 9-1 du code civil, je n’ai pas été voir la position de la Cour de Cassation :)
Mais encore une fois ce n’est à mon avis pas l’ajout du terme “présumé” devant une expression affirmative de culpabilité qui permet de satisfaire au respect de la présomption d’innocence.

@Glaza

Le mis en cause étant décédé, et la présomption d’innocence faisant partie des droits de la personnalité (il me semble), le droit au respect de la présomption d’innocence s’est éteint avec son titulaire, les héritiers ne pouvant pas l’invoquer.

99. Le samedi 31 mars 2012 à 10:40 par Solo

“Histoire d’être une fois de plus à rebrousse-poil de l’émotion populaire, ce qui est l’essence du ministère de l’avocat”

Vous ne jouez jamais sur l’émotion ? Doit-on croire sur parole un avocat ?

“Un État de droit est un État soumis à ses propres règles, respect qui peut au besoin lui être imposé par un juge. Seule la loi pose les droits de chacun et leur limite : elle est la règle commune, et nul ne peut l’écarter par caprice individuel.”

A l’aune de ce mots on mesure bien la pertinence du dénouement de l’opération du RAID. Où un simple constat suffit, finalement.

100. Le samedi 31 mars 2012 à 11:33 par kris

“La colère, l’incompréhension, la stupeur qui sont les nôtres après ces crimes affreux ne doivent pas nous aveugler et nous faire perdre la Raison qui est la seule lumière qui éclaire l’esprit, sous peine de devenir comme ceux qui nous combattent”> ça respire le droit de l’hommiste convaincu, qui, à n’en pas douter, si merah avait été capturé vivant, aurait été d’avis qu’après quelques mois de prison, on lui redonne une 2ème, ou une 18ème (qui sait?)chance ?
Lumière et MeEolas, voilà deux termes qui s’opposent.
C’est pas bien d’envoyer les gentils criminels en prison, la prison ne sert à rien….

101. Le samedi 31 mars 2012 à 11:39 par Stephane

‘Punir, certes, avec fermeté, certes, mais sans haine et sans fanatisme. Or, refuser par principe que le père du mort puisse avoir des choses à dire relève du fanatisme.’
Non simplement lui rappeler la décence qu’il n’a pas. Alerter les médias pour dire qu’il allait porter plainte c’est franchement une insulte aux victimes. Les médias ont également leur part de responsabilité et c’est également un problème de décence.
Et cela ne fait que rappeler que l’homme est un animal charognard a la base, comme les hyènes.

102. Le samedi 31 mars 2012 à 12:04 par Bernard L

Ici, ce n’est pas ouvert à tous, et apparemment seuls ceux qui traitent du droit ont droit de réponse
puisque bon nombre de mes interventions ont été supprimées.
Cette sélection s’appellent de la censure
Maître,n
vous devriez préciser ceux qui sont malvenus sur votre blog.
Car oui, vous considérez le sujet d’un seul point de vue
vous devriez prévenir

103. Le samedi 31 mars 2012 à 12:07 par Bernard L

De toute façon je méprise 95 % des avocats (petits arrangements entre amis…)

104. Le samedi 31 mars 2012 à 12:20 par toto

@ kris , stephane

Si le droit de l’hommisme vous gène , allez en Corée du Nord, en Syrie ou encore en Chine. Vous vous y sentirez bien.

105. Le samedi 31 mars 2012 à 12:32 par RG

@100 kris

C’est pas bien d’envoyer les gentils criminels en prison, la prison ne sert à rien….

Ne soyez pas de mauvaise foi, MM se serait fanatisé ….. en prison.

106. Le samedi 31 mars 2012 à 12:37 par Nicolas

@47 ah parce que vous pensez que M Merah était sain d’esprit ?

107. Le samedi 31 mars 2012 à 12:41 par RG

@103 Bernard L

Cette sélection s’appellent de la censure…..De toute façon je méprise 95 % des avocats (petits arrangements entre amis…)

Vous n’avez encore rien vu et ne connaissez pas les magistrats. En GB un quérulent délirant s’est vu interdire, à la demande du procureur général, d’approcher le palais de justice à moins de 500 mètres. Sur une période d’un an, il a demandé 151 fois la permission d’exercer un recours.

108. Le samedi 31 mars 2012 à 12:42 par kris

@102 BernardL : arrête d’appeler ce type maitre bon sang, t’es qui, son disciple ?

109. Le samedi 31 mars 2012 à 12:45 par kris

@104 toto : Ca me fait plaisir de vous voir écrire cela…mais vous devriez le dire à votre maitre, lui qui est de gauche.

110. Le samedi 31 mars 2012 à 12:47 par kris

@105 RG: “Ne soyez pas de mauvaise foi, MM se serait fanatisé ….. en prison.”—->c’est donc bien ce que je dis, la prison ne sert à rien, c’est pas bien d’envoyer les gentils criminels en prison, :)

111. Le samedi 31 mars 2012 à 13:08 par médor

@kris en 108

Un maître est un instrument de mesure permettant d’apprécier son insignifiance par rapport une norme ; ici, elle s’appelle la Loi

112. Le samedi 31 mars 2012 à 13:39 par kris

@111 médor : le seul terme à retenir dans votre phrase est “insignifiance”. Au fait, tous les médor ont un maitre, n’est ce pas ? :)

113. Le samedi 31 mars 2012 à 13:41 par toto

@ kris

Non, non c’est bien à vous que je m’adresse. Allez vivre quelques mois dans un de ces délicieux pays pour lesquels “droits de l’homme” est un concept extraterrestre. Et revenez ensuite nous raconter votre expérience. Bon courage !

114. Le samedi 31 mars 2012 à 13:42 par Benoit

Maître,
Juste pour vous dire que, si je lis votre plume avec délectation, ce « Voyez comme il est facile, et ce avec la meilleure conscience du monde, de renoncer à l’héritage des Lumières, sous prétexte qu’on combat l’obscurantisme » renforce ma conviction : si j’ai appris à écrire, je ne sais toujours pas rédiger.

115. Le samedi 31 mars 2012 à 14:00 par kris

@113 toto : j’avais pas compris que ce message s’adressait à moi, merci de m’apprendre à lire, sans blague…
Par contre vous, vous n’avez pas compris ce que j’ai dit. Relisez encore et…n’utilisez pas de mots dont vous ne connaissez pas la signification

116. Le samedi 31 mars 2012 à 14:14 par kris

@114 Benoit : “Quoi que fasse mon maître, il a toujours raison”

117. Le samedi 31 mars 2012 à 14:45 par bernrad L

Ah enfin!
Je vois que le ton monte, pour dire enfin à ceux qui défendent le droit et la démocratie à tout prix et sans limite quel effets pervers elle peut avoir, et dire aux avocats que les concession qu’ils font au système pour pouvoir travailler et espérer sont en fait une sorruption de leurs convictions

118. Le samedi 31 mars 2012 à 14:49 par Bernard L

Je ne voulais pas dire “sorruption” mais “corruption” bien entendu.
Je me disais que je ne devais pas dire “maître”, à présent vous m’en avez convaincu
Vous noterez que les seuls intervenants obtenant réponse de l’avocat sont ceux qui se limite aux questions juridiques.
A croire que les avocats ne savent plus considérer l’être humain et les sentiments, mais seulement d’un point de vue pragmatique et légal.
Ce n’est pas ceux-là qui font avancer significativement la jurisprudence

119. Le samedi 31 mars 2012 à 14:49 par Bernard L

Je ne voulais pas dire “sorruption” mais “corruption” bien entendu.
Je me disais que je ne devais pas dire “maître”, à présent vous m’en avez convaincu
Vous noterez que les seuls intervenants obtenant réponse de l’avocat sont ceux qui se limite aux questions juridiques.
A croire que les avocats ne savent plus considérer l’être humain et les sentiments, mais seulement d’un point de vue pragmatique et légal.
Ce n’est pas ceux-là qui font avancer significativement la jurisprudence

120. Le samedi 31 mars 2012 à 16:00 par RG

@117 bernrad L

Je vois que le ton monte

Ah bon ? je ne vois qu’un épanchement de brèves de comptoir.

121. Le samedi 31 mars 2012 à 16:47 par lambertine

Kriss,

En règle générale, non, la prison ne sert à rien, qu’à transformer de petits cons en grosses brutes. La plupart des détenus étant d’ailleurs des délinquants, et non des criminels. Qu’ils soient gentils ou pas ne rentrant pas en ligne de compte : on ne rentre pas en prison parce qu’on a été méchant, mais parce qu’on n’a pas respecté la Loi.

Merah étant devenu un criminel (un assassin ayant agi dans le cadre d’une action terroriste), il est absurde de prétendre qu’il aurait pu être relaché après quelques mois, et que les droitsdel’hommiste (dont j’admets faire partie) auraient demandé sa libération (une enquête sur les circonstances de son interpellation, par contre…)

122. Le samedi 31 mars 2012 à 18:48 par kris

@121 lambertine : c’est bizarre comme ici on aime me faire répéter. “En règle générale, non, la prison ne sert à rien”>c’est ce que je dis, les prisons ne servent à rien, supprimons les prisons et relâchons les gentils délinquants et les gentils criminels.
“il est absurde de prétendre qu’il aurait pu être relaché après quelques moi”—-> ce qui est absurde est de faire croire à la populace qu’il aurait pris longtemps, voire “perpétuité” (mot qui n’existe dans le code pénal que pour faire croire à la populace que justice est rendue)
“les droitsdel’hommiste (dont j’admets faire partie) auraient demandé sa libération”—->puisque les prisons ne servent à rien, alors autant n’y mettre personne

123. Le samedi 31 mars 2012 à 19:23 par RG

@122 kris

Faites pas semblant de ne pas comprendre, ça sert à rien pour celui qui y est.

Prenons un exemple de délinquant hypothétique, le politique qui a piqué dans la caisse pour financer sa campagne. Eh bien la prison ne le changera pas évidemment mais ça protègera les citoyens.

124. Le samedi 31 mars 2012 à 19:56 par julocello

Don’t feed the kris troll, eat it.

125. Le samedi 31 mars 2012 à 20:02 par Bluesman

Maitre Eolas. Bonjour et merci de vos éclaircissements.
A t-on le droit de parler de coupable alors que le “présumé” n’a pas été et ne sera jamais jugé ???
N’est-ce pas une une erreur constitutionnelle ?
Quelles preuves ont été rapportées qui puisse suggérer la culpabilité de Mérah hormis celles distillées par le gouvernement ? Doit-on les croire sur parole en pleine campagne de possible réélection du chef de l’état ?

126. Le samedi 31 mars 2012 à 20:10 par Bluesman

Pour être plus précis sur ma question précédente :
Dans le cas, encore plus récent, du jeune homme exécuté par 3 de ses camarades, malgré la certitude des faits les médias ont toujours parlé de “présumés coupables” avant l’aveu des protagonistes…
Alors qu’en est-il exactement ?

127. Le samedi 31 mars 2012 à 20:33 par kris

@124 julocello : la première fois que je me suis acheté un ordinateur portable, c’était en 1998. A l’époque, le bon gros acer m’avait couté environ 10 000 francs. Internet était encore totalement nouveau et seulement utilisé par une infime poignée d’entre nous. Le haut débit n’existait pas, on était sur du 56k, bas débit. Les forfaits n’existaient pas. On payait notre connexion à internet comme un appel téléphonique, à la minute. A l’époque wanadoo nous “offrait” 50% de rabais de communication internet le soir. Et les factures qui avoisinaient et dépassaient les 1000 francs, étaient légion. J’ai eu droit à connaitre l’irc, les fameux chats, ces salons de discussion, mes premiers virus, mes premiers cheval de troie, mes premiers pas sur les canaux “underground”, mes premiers écrans bleus….et mon premier rendez vous online (j’ai conclu) avec une future notaire…unix car on maudissait le méssant microsoft.puis les années ont passé, j’ai arrêté de jouer le méchant, celui qui disait en irc, attention j’ai ton ip, je vais te déconnecter (je savais faire), les premiers geeks imberbe sont venus au monde, et bien que le mot troll existait déjà dans les années 90 sur internet, il est devenu un mot “populaire”. Celui qui clame haut et fort, attention, celui la est un parasite….
Non vraiment, quel mot débile.

128. Le samedi 31 mars 2012 à 22:21 par Guerandal

@118. par Bernard L

Vous noterez que les seuls intervenants obtenant réponse de l’avocat sont ceux qui se limite aux questions juridiques.

Vous avez raison, c’est scandaleux. Si encore on était sur un blog juridique !

129. Le dimanche 1 avril 2012 à 00:06 par Ben

Étant en deuxième année de droit j’ai eu le plaisir de relire une partie de mon cours de droit administratif sur la responsabilité pour faute de l’État et une partie de mon cours de droit pénal sur les causes objectives de responsabilité, ce fut un plaisir ! Je résumerai ma pensée par : pouvoir n’est pas devoir, ce n’est pas parce qu’il (le père) peut agir en justice qu’il le doit, le raisonnement juridique ne doit pas écarter la terrible réalité de ce drame. D’un point de vue plus pratique, en effet il n’a aucune chance de gagner ses procès, même un deuxième année le sait ! =) donc il devrait probablement en rester là c’est à dire nul part.

130. Le dimanche 1 avril 2012 à 03:27 par Kwak

@Eolas : Pensez-vous faire une note au sujet de l’affaire Hicheur ?
Après 900 jours de détention provisoire, Adlène Hicheur a été jugé vendredi 30 mars, le jugement sera rendu le 4 mai.

131. Le dimanche 1 avril 2012 à 09:56 par Stephane

@toto
‘Si le droit de l’hommisme vous gène , allez en Corée du Nord, en Syrie ou encore en Chine. Vous vous y sentirez bien.’
Dites ca au pere de Mehra, parce que si il a le droit d’exprimer ses conneries ben moi aussi….
Cette histoire n’a rien a voir avec les droits de l’homme, tout le monde ici a bien note qu’il n’a de toute facon aucune chance de gagner legalement. Il ferait donc mieux de se la fermer (et les medias de meme pas le relayer pour faire du buzz):
Mais je crois que le concept d’intelligence vous echappe, vous qui brandissez le deportement vers une dictature pour ceux qui n’aprecient pas que ceux qui ne savent pas se torcher leur mette le cul sous leur nez.

132. Le dimanche 1 avril 2012 à 10:13 par médor

@ Ben en 129

Votre prose : Elogieux pour notre hôte, post “un peu” vide puisqu’il n’apporte rien au débat, plus “flood”, qui résume le billet initial

… sauf les 4 - 5 derniers mots : “c’est à dire nul part”. Votre opinion, certes, est intéressante mais
1. c’est une attaque alors qu’il ne vous a pas attaqué : Pourquoi dire qu’il est nul?
2. n’est pas démontrée, juste assénée

L’immense intérêt est que vous voyez maintenant les axes d’amélioration en marge de vos études

133. Le dimanche 1 avril 2012 à 12:02 par toto

@ Ben

Après 900 jours de détention provisoire

Voilà pourquoi les prisons sont surpeuplées !

134. Le dimanche 1 avril 2012 à 17:20 par Nichevo

“Etre à rebrousse poil de l’émotion populaire”, j’adore !

C’est vrai qu’il est tout à fait possible, dans notre “pays des lumières”, de “vouloir être peuple” tout en se gardant bien de céder “à l’émotion populaire.

J’ai quelques amis qui sont parfaitement en capacité d’avoir un avis sur la façon d’élever sa progéniture, tout en laissant la leur faire ce dont elle a envie ce qui pourra la mener, parfois avant sa majorité, à se présenter devant certaines juridictions….

Mais , je me garde bien de blâmer quiconque, non, on se souviendra que même JJ Rousseau, père de “l’Emile”, n’a pas toujours su être un père exemplaire…

Mais revenons à vous, spécialiste du droit , que je respecte depuis maintenant longtemps.
Vous ne cédez pas à l’émotion mais vous ajoutez (taquin que vous êtes), un petit passage sous la forme d’une séquence émotion, d’un père portant son jeune enfant dans les bras….

J’aurais aimé que vous fissiez de même avec le père de ces pauvres enfants juifs, victimes d’un amateur de charia, lecteur à ses heures de quelques sourates librement interprétées, et de France Football….

Je sais bien que vous êtes taquin mais je marche à chaque fois…

Cette fois, je trouve encore que certains de vos traits un peu courts vis à vis des victimes de cette affaire et qu’il est tout à fait légitime, même si cela n’a rien à voir avec le droit, de s”émouvoir de l’action en justice d’une personne qui ne semble pas avoir été capable d’arreter la folie meurtrière de son fils et qui réclame maintenant des comptes , sans évoquer à aucun moment les victimes….

Mais je trouve aussi que cette action en justice du père Merah, semble être un peu dirigée.
Elle sonne comme une complainte revancharde, un peu pestilentielle, de bien pensants qui pensaient identifier, un peu vite dans cette affaire,
un bon nazillon, fan de PSG, de bière et d’écrits antisémites….bref tout l’opposé d’un naze à défaut d’être nazi, échec d’une intégration à cause d’un père absent et de trop de lectures globales…

Eh bien zut !

Tout est vraiment parti de travers, dans cette histoire, et tout est désormais déformé, à moins d’un mois des élections…

C’est vraiment pas de chance… alors il faudrait désormais tout savoir, tout décortiquer et mettre à jour je ne sais quel complot pour qu’enfin , la vérité éclate….

Mais la vérité est peut être tout simplement aux toilettes.

Le peuple veut simplement tirer la chasse et ne pas lire dans ses excréments avant …

En clair pas besoin d’en rajouter si cela est voué à l’échec…

Restez vigilant et laïque cher Maître, mais n’oubliez pas de rester peuple, tout en ayant la décence de descendre un peu parmi nous, même si nous n’avons pas les mêmes lectures ni les mêmes violons d’ingres…

Le droit n’est pas un moyen, il est une fin…mais je sais bien que nous ne sommes pas d’accord.

Amicalement,

135. Le dimanche 1 avril 2012 à 17:55 par suruo

N’en déplaise au Maitre de ces lieux :

Un père dont le fils est mort, tué par la police, met en cause la responsabilité de l’État, estimant que cette mort aurait pu être évitée. Quoi de plus banal ? La justice traite des dizaines de cas similaires. La France reste un État de droit, certes imparfait, mais on progresse. Un État de droit est un État soumis à ses propres règles, respect qui peut au besoin lui être imposé par un juge.

Toutes choses étant égales et laïques, la vie n’est pas qu’un droit mais d’abord un fait qui lui préexiste, auquel le droit doit s’accomoder : parler de règles à respecter en ce domaine est toujours s’aventurer dans un marécage, et cela n’a rien de banal.

Seule la loi pose les droits de chacun et leur limite : elle est la règle commune, et nul ne peut l’écarter par caprice individuel. Même au nom du scandale public, ou de l’impudeur de la démarche, impudeur qui serait un bien étrange critère pour faire échec à la loi.

Qu’en est-il de la fameuse (fumeuse ?) “Raison d’Etat” ? N’est-ce pas une manière volontaire d’écarter les limites de la loi ?
Qu’en est-il des erreurs judiciaires ? N’est-ce pas une manière involontaire de malmener les limites de la loi ?

Bref, vous avez fait une introduction bien idyllique…

136. Le dimanche 1 avril 2012 à 19:05 par Juris

Ce billet est navrant de stupidité.Vous enfoncez des portes ouvertes,et présumez de choix procéduraux que vous qualifiez de”voués à l’échec”,commentaire qui n’appartient qu’à vous mais il faut croire,qu’outre le fait que vous disposez de la notoriété que votre anonymat stupide et obstiné vous attribue en tant qu’avocat,vous êtes également tout à la fois juge d’instruction et magistrat de l’ordre administratif.J’ai souvent apprécié vos billets nonobstant les railleries que vos approximations et votre ton docte et péremptoire suscitaient,mais je crois bien que vos certains de vos confrères,ont hélas,bien raison.Vous êtes un cuistre médiocre.Un Arrias contemporain dont Daumier se serait aussi délecté…

137. Le dimanche 1 avril 2012 à 21:04 par médor

Merdeuuu, encore un (Juris en 136)

Dont Feed The Troll

138. Le dimanche 1 avril 2012 à 21:32 par Blah

Beuh, c’est pas un troll ça… Un rageux, je veux bien, mais un troll…

Et sinon, y’a pas eu de poisson d’avril ici? Remarquez, c’pas plus mal :)

139. Le dimanche 1 avril 2012 à 22:04 par le concombre flingueur

raid ou gign ?
je croyais que seuls les gendarmes avaient le privilège de pouvoir tirer dans le dos, quant aux policiers ils n’ont droit qu’à la légitime défense. vrai ou faux ?
si le forcené a été abattu par le sniper, ce dernier ne pourrait se prévaloir que d’une légitime défense collective, pour protéger ses nombreux collègues ?

140. Le dimanche 1 avril 2012 à 22:04 par Ben

@ médor

Certes mon post n’est pas très utile mais à ce compte là que dire d’un décorticage d’un tel post ? Il me semble ne pas avoir dit qu’il était nul mais que ça allait le mener nul part, vous avez surement du lire un peu trop vite ;) Mais je ferai mon autocritique en disant que réagir sur un décorticage d’un post pas très utile n’est pas mieux non plus =) Bref pour apporter un intérêt supplémentaire au débat et avoir l’occasion de ne pas être accusé de flood j’aimerai mettre en avant la défense de l’avocate de M.Mehrad en l’occurrence elle cherche à montrer qu’il s’agit d’une exécution et non pas d’une légitime défense apparemment elle aurait “des preuves”. Cette thèse me semble peu crédible pour ne pas dire fantaisiste et j’aime à chaque fois entendre ressurgir des fonds des abysses ces théories du complot à chaque fois que faire se peut.

141. Le dimanche 1 avril 2012 à 22:25 par decembre

… Que l’État doit respecter la loi, et que s’il ne le fait pas, il sera condamné par un juge indépendant saisi par un citoyen. Essayez de faire ça en Chine. Eolas…

Et ça déjà réussi en France ?

142. Le dimanche 1 avril 2012 à 22:58 par le concombre est dans l'escalier

fuzzy logic

143. Le lundi 2 avril 2012 à 06:33 par fgrieu

Ce billet est d’une actualité plus brulante aujourd’hui qu’à sa rédaction même.

144. Le lundi 2 avril 2012 à 07:15 par fgrieu

Ce billet est d’une actualité plus brulante aujourd’hui qu’à sa rédaction même.

145. Le lundi 2 avril 2012 à 07:23 par Francesco

Ce billet est d’une actualité plus brulante aujourd’hui qu’à sa rédaction même.

http://www.lemonde.fr/societe/artic…

146. Le lundi 2 avril 2012 à 09:18 par flic803

@ le concombre flingueur en 139

si le forcené a été abattu par le sniper, ce dernier ne pourrait se prévaloir que d’une légitime défense collective, pour protéger ses nombreux collègues ?

la légitime défense est effective pour soi même ou autrui !

article 122-5 du code pénal :
N’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte.

147. Le lundi 2 avril 2012 à 09:21 par Nardukodonosor

Est-ce que ces vidéos sont du même calibre que les preuves contenues dans l’enveloppe de Collard dans l’affaire du cimetière de Carpentras ???

148. Le lundi 2 avril 2012 à 09:40 par Lyle

Maître, merci. Bien que lecteur assidu j’interviens peu mais ici il me semblait indispensable de vous exprimer une forme, modeste car personnelle, de gratitude. Merci pour cette analyse dépassionnée, merci pour ce rappel à la Raison.

149. Le lundi 2 avril 2012 à 11:46 par PEP

Même s’il prétendait dans des vidéos être innocent des meurtres précédents, même si c’était finalement avéré, ça n’invaliderait pas pour autant nécessairement la procédure d’interpellation, ni le tir en “légitime défense” du RAID, si le refus de se laisser apréhender se matérialisait par un assaut du forcené les armes à la main.

Evidemment, ça sèmerait le doute quand même, et les complotistes seraient à la fête.

150. Le lundi 2 avril 2012 à 12:36 par Reveric

Bonnot et son compère ont fini il y a 1 siècle ( avril 1912) comme M. Merha. Encerclé par la troupe de tirailleur pour Bonnot et fusillé sur place. Ils avaient le même âge mais peut être pas les mêmes raisons pour justifier leurs actes criminels. Avec le recul sur cet l’histoire certains pense que Bonnot aurait pu être capturé vivant et jugé et sans doute exécuté en place publique ; quelle différence en Bonnot et Merha pour ce qui est de leur sort respectif ? Criblés de balle et jeté en pature à la vindicte populaire ( y compris leurs familles respectives) auquel répond bien evidemment le pouvoir médiatico politique qui caresse dans le sens du poil le peuple et son bon sens près de chez nous légendaire . Je compatis pour cette fine fleur de la gachette du RAID et autre encagoulés armés à la solde de l’Etat: il est bien plus difficile et dangeureux de faire irruption et terroriser le canon sur la tempe à l’aube (avec des journalistes complaisamment embarqués et mis au parfum) une famille sans armes avec enfants en bas âge comme cela à été le cas dans l’affaire de Tarnac que d’attendre que s’épuise de sommeille de soif et de faim un individu seul retranché dans un lieu d’ou il ne pourra pas s’échapper. Merci Maître Eolas pour cet éclairage de lanterne.

151. Le lundi 2 avril 2012 à 16:10 par toto

Dans le cas de Bonnot, la police a fait exploser la maison assiégée, il n’était pas question de discuter. Dans le cas de Merha, il y a eu des tentatives de discussion, il pouvait se rendre.

152. Le lundi 2 avril 2012 à 16:51 par violette

Juste une rectification . Ce ne sont pas “les” autorités françaises qui refusaient sa sépulture en France, c’est juste le maire de Toulouse, toujours égal à lui-même,qui a joué sur la douleur et le dégout populaire et a fait preuve comme d’habitude de son manque de connaissance des droits et des devoirs de 1er magistrat de sa commune!

153. Le lundi 2 avril 2012 à 17:44 par récap59

Affaire Trayvon Martin, nouvelle révélation : des analyses acoustiques prouvent que ce n’est pas Zimmerman que les officiers de permanence du 911 ont entendu appeler au secours juste avant qu’il abatte le jeune Trayvon Martin :

http://slatest.slate.com/posts/2012…

154. Le lundi 2 avril 2012 à 18:07 par récap59

Cette fois il n’est plus possible d’invoquer un drame de la légitime défense : c’est bien un meurtre dont l’auteur est Zimmerman.

http://articles.orlandosentinel.com…

Seul Trayvon Martin aurait pu invoquer la légitime défense, s’il avait eu la chance d’être armé et de pouvoir riposter.

Si l’état de Floride continue à vouloir promouvoir le droit à la légitime défense sans preuve d’agression, qu’il aille jusqu’au bout de sa logique. Il ne doit émettre aucune objection à ce que les jeunes garçons noirs se promènent armés dans les rues.

155. Le lundi 2 avril 2012 à 18:07 par Meskeskidit_de_base

@Juris 136,

“le fait que vous disposez de la notoriété que votre anonymat stupide et obstiné vous attribue en tant qu’avocat”

Je suppose que Juris est votre nom de famille? Un prédisposition naturelle pour exercer dans la justice?

Si le maître des lieux est apprécié c’est qu’il apporte un certain éclairage aux Mekeskidit_de_base sur le droit, son usage etc… Bref bien que nul ne soit sensé ignorer la loi, c’est un bourbier total pour le Meskekidit_de_base d’où l’intérêt du blog. Pour le Meskeskidit_de_base des phrases comme “qu’outre le fait que vous disposez de la notoriété que votre anonymat stupide et obstiné vous attribue en tant qu’avocat,” n’ont qu’une consonance docte et péremptoire mais au final n’ont guère de sens. Bref, certains autres présumés juristes ou flics l’ont bien compris et font des commentaires constructives permettant d’élever le débat en complétant ou en contre-disant par l’argumentation les propos du maître des lieux.

156. Le mardi 3 avril 2012 à 00:55 par le concombre obtus

pour être légitime, l’action de légitime défense devrait prévenir ou empêcher un crime, et non punir, en abattant un homme en fuite, blessé de surcroit. 300 balles tirées en quelques instants, ça fait du bruit.
on peut aussi penser que le sniper, si sniper il y a, avait le choix de tirer pour tuer ou pas.

157. Le mardi 3 avril 2012 à 07:13 par xc

@Concombre (156)
Blessé, mais encore armé, en état de se déplacer, et de faire usage de son arme. Du moins, d’après ce qui a été dit. Moi, je n’y étais pas. Vous, peut-être ?

158. Le mardi 3 avril 2012 à 08:21 par Alexis

Maître,

Un petit commentaire pour vous remercier d’incarner encore certaines des valeurs dans lesquelles je me retrouve, ainsi que, je l’espère, la majeure partie de vos lecteurs. Au sein des exhalaisons nauséabondes de cette campagne électorale, vos billets sont le plus grand gage d’air frais, la meilleure bouffée d’oxygène après un long plongeon.

Merci, donc.

159. Le mardi 3 avril 2012 à 12:08 par Gabriel Dabi-Schwebel

Très bon blog, bien orienté vers les centres d’intérêt des lecteurs et potentiels clients, normal qu’il soit au top ebuzzing http://www.1min30.com/blog/bloguer-…

160. Le mardi 3 avril 2012 à 12:51 par P 1792

Cher Maitre,
La référence aux lumières et à la vision du droit me paraît pertinent, la justice n’est ni la vengeance et ni la vox populi.
Mais la fin de l’article n’est pas digne des lumières, le pouvoir excécutif a considéré dans le cadre de la prévention de trouble à l’ordre Public de ne pas s’opposer à un enterrement en Algérie.
La nuance veut dire qu’il faut resecter la Justice mais il faut également respecter le pouvoir excécutif, la séparation des pouvoirs est l’essentiel ni république des juges, ni autoritarise, certes la france n’est pas exemplaire et du chemin reste à faire.
Dans le même souci je trouve que celui qui met en péril directement la vie d’autrui de manière consciente et délibérée ne peut se prévaloir d’un quelquonque préjudice, cela manque t il dans notre droit? Mia sc’est au Juge de décider.

161. Le mardi 3 avril 2012 à 13:05 par Rey de los Huevones

@159 G.D.S.:

  • quel est le rapport avec le sujet?
  • Pourriez vous traduire “top ebuzzing” en français (voire, si des considérations géographiques pourtant évidentes vous paralysent la machine à comprenette, en anglais, espagnol, portugais, roumain)?

162. Le mardi 3 avril 2012 à 15:37 par flic803

@ le concombre obtus

{{pour être légitime, l’action de légitime défense devrait prévenir ou empêcher un crime, et non punir, en abattant un homme en fuite, blessé de surcroit. 300 balles tirées en quelques instants, ça fait du bruit.
on peut aussi penser que le sniper, si sniper il y a, avait le choix de tirer pour tuer ou pas.}}

ok c’est donc évident, c’est un complot !

163. Le mardi 3 avril 2012 à 17:38 par Holmes

@ le concombre est dans l’escalier (142)

° fuzzy logic °

Psychologie de la perception -” On ne bascule pas du réel vers le Net, on utilise le Net pour accélérer et étendre le réel.”

- In Vitro (source d’autorité non identifiée) -

164. Le mardi 3 avril 2012 à 18:38 par Libérus

Il ne m’a pas échappé que Mohamed Merah père ne s’est pas particulièrement illustré par sa présence constante et affectueuse auprès de son fils, car il a quitté le domicile familial en 1994 et n’a plus guère joué de rôle dans la vie de son fils par la suite, puisqu’il est parti s’installer en Algérie tandis que son fils a vécu toute sa vie en France, si on écarte quelques voyages malheureux à l’étranger.

Maître Eolas, j’ai beaucoup apprécié votre analyse. Juste un point de détail : ce “puisque” est de trop. Internet permet à un père réside en Algérie tandis que son fils résidant en France de rester chaque jour en contact.

Mais j’ai bien compris qu’on était dans un registre humoristique.

165. Le mardi 3 avril 2012 à 19:28 par Ben

@ le concombre obtus

La légitime défense est un moyen pour se protéger ou protéger autrui contre une attaque injustifiée, il faut qu’elle soit proportionnée et concomitante à la menace. Je pense qu’en faisant un peu d’application du droit aux faits c’est exactement ce qui s’est passé dans cet appartement quand on regarde le niveau de dangerosité du forcené et les blessures physiques qu’il a occasionné à deux membres du RAID.

166. Le mardi 3 avril 2012 à 21:43 par Meskeskidit_de_base

@Libérus
“Juste un point de détail : ce “puisque” est de trop. Internet permet à un père réside en Algérie tandis que son fils résidant en France de rester chaque jour en contact.”

Je parierais gros que vous n’êtes pas père. (… ou je plains vos enfants :) )

167. Le mardi 3 avril 2012 à 22:41 par Loic Hélias

C’est mon premier commentaire sur votre site malgré le fait que je vous suive depuis longtemps sur Twitter et ici même.
Cette histoire et la réaction des gens peut se comprendre si l’on prend en compte l’émotion et la manipulation.
En ce qui concerne les droits fondamentaux dont dispose chaque homme (désolé pour les faiblesses de mon vocabulaire non adapté à votre prose) il parait très clair qu’on ne peut retirer sous aucun pretexte le droit d’un homme à demander des explications. La justice, malgré quelques imperfections, à la lecture de votre article, semble prévoir les dispositions de rigueur. Pour ce qui touche à l’intimité de la famille (sépulture et autre), il me parait très juste que le père de ce jeune puisse jouir pleinement de son droit. Par pitié, ne sombrez pas dans la ferveur et Vox Populi, c’est à l’encontre de la philosophie d’un peuple civilisé. Ces événements doivent rassembler et non diviser l’opinion publique. C’est en pardonnant sans oublier que nous saurons en mesure de prévenir la répétition de ces atrocités. C’est en prenant de la hauteur que nous avons su nous élever au rang de civilisation. La seule force de l’homme c’est d’avoir l’intelligence de ne pas réagir comme un animal. Restons des hommes.
Cordialement

Loïc

168. Le mardi 3 avril 2012 à 23:03 par Meskeskidit_de_base

@Libérus -2-
“Juste un point de détail : ce “puisque” est de trop. Internet permet à un père réside en Algérie tandis que son fils résidant en France de rester chaque jour en contact.”

Je parierais également que vous êtes encore relativement jeune. En 1994, Internet n’était pas très répandu dans le grand public. (Je ne connais pas l’état d’internet en Algérie en 1994 mais en tout cas en France…)

169. Le mercredi 4 avril 2012 à 00:17 par Nicolas

Vous vous trompez sur un point. Les principes ridicules de la justice actuelle (de vulgaires bouts de papier), beaucoup de personnes en ont marre. Quand des juges, des avocats comme vous ont envie de l’ouvrir pour raconter leurs conneries, on ne leur dit pas qu’ils n’ont pas le droit de parler. Donc si le gouvernement veut parler qu’il parle. S’il veut changer les lois, les procédures ridicules que vous appliquez qu’il les changent. Si le peuple veut des lois d’exception contre le terrorisme, que on les fasse passer. Et si par une chance incroyable (malheureusement improbable) un gouvernement d’extrême droite était élu, qu’il mette à plat tout le système judiciaire français qui de toute évidence a une grande responsabilité dans beaucoup de problèmes actuels.

170. Le mercredi 4 avril 2012 à 11:03 par amen

Maitre votre question est d’ordre juridique est je n’ai pas de compétence dans ce domaine. Mais si vous m’y autorisez j’aimerai vous faire part de quelques questions que je me pose sur les événements eux-mêmes et non sur l’aspect juridique. Je n’ai aucun apriori dans un sens ou dans un autre. Ce sont des questions que l’on peut se poser en tant qu’individu ou professionnel de la justice. PAR EXEMPLE :

- Comment se fait il que l’on a vue sur TF1 un film remis par une personne habitant juste en face de l’immeuble de Mohamed Merah donc situé au “première loge” dans lequel on voit le début de l’opératiion mené par le raid puis ensuite on voit les instants qui suivent immédiatement après l’assaut contre mohamed merah où le raid à tire 300 balles. Par contre pour je ne sais quelle raison (peut etre une panne momentané de la caméra……) l’instant crucial c’est à dire la fusillade et le saut de mohamed merah au dessus du balcon n’apparait pas. Soit elle n’a pas été filmé alors que l’on voit des scènes avant et après la fusillade soit ce passage n’a pas été diffusé…..)

Comment se fait il qu’avec tant de journalistes et de personnes privés possédant une caméra à proximité de de la fusillade l’on a aucune image en direct de l’événement ou mohamed se fait tuer au dessus de son balcon. Les seuls images disponibles de l’intervention sont filmés de loin et donc impossible de voir vraiment ce qui s’est passé….

Comment se fait il que mohamed merah ai put traverser tout son appartement de la salle de bain au balcon après avoir recu un trentaine de balle dans les jambes et en plus à trouver la force de sauter la murette de son balcon !!!!

Comment se fait il que mohamed merah est a été touché par deux balles mortelles dont une au niveau de l’abdomen alors qu’il portait UN GILLET PARE-BALLE.

Comment mohamed merah avait il put faire pour porter un gillet pare-balle de la police ?

Comment se fait il que d’après le chef du RAID ces hommes n’ont tirés que des balles non létales et que les jambes de maohamed merah ont été transpercé par UNE TRENTAINE DE BALLES ?

Comment se fait il que mohamed merah est pu sortir de son appartement vers une heure du matin alors que l’immeuble était cerné par la police pour aller téléphoner à FRANCE 24. Puis dix minutes après il est retourné dans son appartement toujours à la barbe du raid et du cordon de police pour reprendre les hostilités ?

De plus alors qu’il a décliné son identité à la journaliste de france 24 il a ressentit le besoin d’aller téléphoner d’une cabine téléphonique proche de chez lui ; on fait cela lorsque l’on a pas envie que son numéro de portable soit localisé et identifié mais la ce n’étatit pas le cas puisqu’il avait donné son identité.

Je suis complétement un néophyte en matière militaire en matière de conflits armés mais un peu comme ce qu’il se passe dans toutes reconstitutions après un meutre j’essaye de m’imaginer la scène pour voir les cohérences et les incohérences du récit. Donc essayons un peu

D’après ce que l’on nous en dit MOHAMED MERAH dès qu’il s’appercoit qu’une mini caméra commence à être introduit dans la salla de bain ; il sort EN COURANT avec deux pistolets dans les mains pour tirer sur le RAID les bousculent en tirant et traverse de la salle de bain jusqu’au balcon l’appartement avant de sauter la ballustrade toujours en tirant.

1) La distance qui doit séparer la salle de bain et le balcon vue le plan et la superficie totale de l’appartement doit etre entre 10 à 15 mètres environ

2) Comment en courant une si petite distance meme s’il rencontre quelque obstacles MOHAMED MERAH peut mettre 3 minutes Car dans ce cas là cela signigie qu’il se retranche quelque part.

MAIS OU PËUT IL SE RETRANCHE QUAND ON SAIT QUE TOUTES LES PIECES SONT DEJA INVESTIS PAR LE RAID.

Mohamed merah n’avait pas de bouclier comme le RAID Ces seuls boucliers auraient put être la machine a laver ou le canapé lit ou un meulble de bureau  !!!!!

3) Quand on sait que le RAID policier d’élite qui ne tire pas au hasard à tiré 300 balles mais que seulement 10 % des balles soit une trentaine ONT ATTEINTES la cible puisque mohamed merah avait une trentaire d’impact sur son corps OU SONT PASSE LES 270 autres balles.

Petite précision IL NE S AGIT PAS ICI DE TIR LOINTAIN MAIS ICI UNE CIBLE A QUELQUES METRES TIRE PAR DES POLICIERS D ELITE SUR-ENTRAINE

COMMENT SUR 300 BALLES SEULEMENT 10 % L ONT ATTEINT ?

Voila je pose ces questions sans aucune arrière pensée mais ces petits points de détails méritent surement des explications….

Ensuite S’il faut environ quelques secondes en courant pour faire 10 à 15 mètres

Qu’a fait MOHAMED MERAH Pendant plus de 2 minutes ce qui est une éternité dans ce contexte

Pourquoi plus de 2 minutes : le raid a tiré par intermitence sur 3 minutes donc 180

secondes moins 30 SECONDES (à la louche) pour parcourir 15 mètres avec des obstacles

IL RESTE 150 secondes soit plus de 2 MINUTES

Pendant ces deux minutes il ne pouvait pas vraiment se cacher derrière la machine a laver ou un meuble ou une porte puisque le RAID ETAIT PARTOUT  !!!!!

171. Le mercredi 4 avril 2012 à 11:38 par amen

Je voulais rajouter qu’il ne faut pas perdre de vue que tout cela s’est produit dans un appartement de 38 M2 et selon des images numériques ou l’on voit le placement des hommes du raid sous forme de silhouette il y en avait dans chaque pièce de l’appartement ; mohamed merrah était vraiment encerclé. Et si l’on en croit une image de Paris macht meme le balcon etait investit par les hommes du Raid.

http://www.agoravox.fr/tribune-libr…

COMMENT DANS CES CONDITIONS COMMENT A T IL PUT TENIR PENDANT 3 LONGUES MINUTES et en plus ne recevoir que 30 balles sur 300….come je l’ai déjà dit.

Il aurait dûe au moins tomber par terre après 30 projectiles dans les jambes….et non pas du tout ; il a ensuite sauté PAR DESUS le balcon.

Maitre ce n’est pas vraiment l’aspect juridique de l’affaire merah qui m’interpelle mais plutot des questions pratiques dans le déroulement de l’affaire elle-même qui ont d’ailleurs sûrement des réponses très pragmatiques.

Merci Maitre, pour votre excellent post.

172. Le mercredi 4 avril 2012 à 12:14 par pasglop

@amen

”/…/ habitant juste en face /…/ l’instant crucial c’est à dire la fusillade et le saut de mohamed merah au dessus du balcon n’apparait pas”

Peut-on imaginer que lorsque 300 balles sont tirées (les 300 par le RAID?), un cameraman amateur ne soit pas trop tenté de prendre une balle perdue ou est il plus vraisemblable que cela soit un complot?

“Comment se fait il qu’avec tant de journalistes et de personnes privés possédant une caméra à proximité”

Mince, les hommes du RAID n’ont pas installé une tribune blindée pour les journaliste et ils n’ont même pas accepté d’exposer la vie des journalistes en les laissant s’approcher pour filmer en gros plan…
(Pour info, les journalistes et les passants étaient retenus plus loin en toute logique… S’il y avait eu 10 personnes innocentes tuées lors de l’assaut du RAID, je suppose que cela n’aurait pas été bien vu)

“Comment se fait il que mohamed merah ai put traverser tout son appartement de la salle de bain au balcon après avoir recu un trentaine de balle dans les jambes et en plus à trouver la force de sauter la murette de son balcon !!!!”

Vous voyez vous avez de la chance vous êtes un des rares qui possède le film!

“Comment se fait il que mohamed merah est a été touché par deux balles mortelles dont une au niveau de l’abdomen alors qu’il portait UN GILLET PARE-BALLE.”

Sauf erreur le gilet pare-balle n’est pas une protection absolue, ne couvre pas tout, n’arrête pas tout type de balle. Un expert pour répondre?

“Comment mohamed merah avait il put faire pour porter un gillet pare-balle de la police ?”

Comment ce fait il qu’un nombre non négligeable de criminels aient des armes de guerre qu’ils ne peuvent pas trouver dans la voiture de police voisine?

“Comment se fait il que d’après le chef du RAID ces hommes n’ont tirés que des balles non létales et que les jambes de maohamed merah ont été transpercé par UNE TRENTAINE DE BALLES ?”

Depuis quand les jambes sont une zone létale? 10 balles dans la tête me semblerait plus choquant…

“Comment se fait il que mohamed merah est pu sortir de son appartement vers une heure du matin alors que l’immeuble était cerné par la police pour aller téléphoner à FRANCE 24. Puis dix minutes après il est retourné dans son appartement toujours à la barbe du raid et du cordon de police pour reprendre les hostilités ?”

J’ai loupé l’info où il est dit avec certitude que c’était bien lui au bout du fil…

Pour le reste, je n’ai pas comme vous le film, j’ai juste cru comprendre que des policiers ont été blessés et je ne crois pas que les policiers du RAID soient entrainés à être kamikaze. Conclusion, je suppose qu’ils essayent de ne pas trop s’exposer, qu’ils essayent d’évacuer leurs blessés et que s’il faut tirer quelques centaines de balles pour couvrir la sortie d’un blessé, ils n’ont pas une retenue sur salaire pour gaspillage de balles ne touchant pas une cible…

173. Le mercredi 4 avril 2012 à 12:17 par pasglop

Ah un dernier détail puisque vous nous donnez des éléments dans le post suivant. Je n’ai pas vu les plans du fameux appartement. Mais 38m² d’un coté et une distance de 15m de l’autre ça me fait bizarre. Ils sont mal foutus les appart’ à Toulouse!

174. Le mercredi 4 avril 2012 à 12:34 par amen

La personne qui a donné ses images a TF1 filmé derrière ses rideaux et donc n’était pas vue. Elle se trouvait au 2ème ou troisième étage de l’appartement d’enface. Le risque pour elle n’était pas apparemment très grand….Surtout que d’après les photos de paris Mach au moment de l’assaut le balcon était investit par des hommes du RAID. MAS BON VOUS AVEZ PEUT ETRE RAISON ELLE A SUREMENT PRIS PEUR ET A ARRETE DE FILME JUSTE AU MOMENT CRUCIAL

Les informations que je met dans ce post sont ceux QUE L ON PEUT VOIR DANS TOUS LES BULLETINS D INFORMATIONS RETRANSMIS A LA TELE ET SELON LES DIRE DES RESPONSABLES DU RAID

EN TOUT CAS APPAREMMENT LES GILET PARE BALLE DE LA POLICE N ARRETE PAS LES BALLES DE LA POLICE.

EN FAIT LES HOMMES DU RAID AVAIT DES ARMES NON LETALES POUR LA TETE MAIS PAS POUR LES JAMBES EN TOUT CAS PAS CELUI QUI A TIRE DANS LA TETE ET DANS L ABDOMEN

VOS ARGUMENTS SONT INTERESSANTS.

MERCI POUR VOTRE REPONSE

175. Le mercredi 4 avril 2012 à 13:01 par pasglop

“La personne qui a donné ses images a TF1 filmé derrière ses rideaux et donc n’était pas vue. “

Les rideaux protègent des balles c’est connu! Mince apparamment le cameraman amateur n’était pas au courant

“LES GILET PARE BALLE DE LA POLICE N ARRETE PAS LES BALLES DE LA POLICE”

Je suppose que si je devais prendre quelqu’un de dangereux, je n’enverrais pas les policiers avec une matraque en caoutchouc et un couteau en plastique…

“EN FAIT LES HOMMES DU RAID AVAIT DES ARMES NON LETALES POUR LA TETE MAIS PAS POUR LES JAMBES EN TOUT CAS PAS CELUI QUI A TIRE DANS LA TETE ET DANS L ABDOMEN”

Les 30 balles dans les jambes ne sont pas létales parce que cette partie du corps ne contient pas d’organes vitaux pas parce que les balles sont différentes dans l’absolu.

(Et au passage, c’est peu poli de tout mettre en capital)

176. Le mercredi 4 avril 2012 à 13:03 par amen

Vous avez raison j’ai due faire une erreure la distance entre la salle de bain et le balcon n’est pas en dizaine de mètres mais sûrement en centaines de mètres….

177. Le mercredi 4 avril 2012 à 13:03 par Maître d'Autel

@amen en 170,171,174 (pour lemoment)
Bonjour

Votre clavier a-t-il fait l’objet d’un tir de balles sur le flanc gauche?

Pourriez vous l’envoyer d’urgence à l’hôpital?

Il saigne vraiment beaucoup! Il hurle sa souffrance…

178. Le mercredi 4 avril 2012 à 13:14 par amen

En fait les policiers avec des armes pour la TETE et d’autres pour les JAMBES intéressant….

J espère monsieur que le fait que je soulève ces interrogations ne vous offusque pas ni ne vous dérange personnellement car je suis sûre que vous êtes une personne ouverte qui n’avait pas d’idées préconcues ou arrêtes. Vous êtes comme moi pour la recherche de la vérité. Sauf que vous n’aimez pas les questions saugrenues et je vous comprend….

Excusez mois sincèrement si j’ai put vous déranger avec mes quetions et sur ce je vous souhaite un bonne après midi.

179. Le mercredi 4 avril 2012 à 13:14 par RG

@170 amen

Par contre pour je ne sais quelle raison (peut etre une panne momentané de la caméra……) l’instant crucial c’est à dire la fusillade et le saut de mohamed merah au dessus du balcon n’apparait pas. Soit elle n’a pas été filmé alors que l’on voit des scènes avant et après la fusillade soit ce passage n’a pas été diffusé…..)

Éliminons une possibilité, elle a bien été filmée.

180. Le mercredi 4 avril 2012 à 13:30 par amen

je voudrais préciser que personnellement je suis à l’écoute de tout le monde. J’essaie de comprendre. En aucun cas je défend la thèse du complot ou une autre thèse. Je n’ai aucun apriori ni d’un cote ni d’un autre. Meme si certaines personnes répondent à mes posts avec ironie je l’accepte aisément c’est pas grave du tout. Le fait que je pose ces questions ne sont pas des affirmations mais juste pour essayer de comprendre. Ensuite au fil des informations que j’aurai je me ferai une idée. En tout cas c ‘est comme cela que j’appréhende les informations qui me sont proposés comme à tous. Je souhaite éviter les querelles personnelles juste parceque l’on émet des interrogations.

MERCI POUR CE PARTAGE AVEC MES MEILLEURS SENTIMENTS A TOUS.

181. Le mercredi 4 avril 2012 à 13:39 par amen

a Maitre d’Autel vous avez beaucoup d’humour ca fait plaisir………. mais vous ne savez pas si bien dire car j’ai vraiment un problème avec la partie gauche de mon clavier TRES PERSPICACE  !!!!!!

182. Le mercredi 4 avril 2012 à 13:48 par Major Dôme

Pour l’amour du Grand Spaghetti Volant, pourriez vous faire en sorte que votre problème avec votre souris à 100 touches reste un problème personnel, et ne pas l’infliger à tous?
Au besoin, euthanasiez la souris à >100 touches…
Ramen

183. Le mercredi 4 avril 2012 à 14:29 par pasglop

“En fait les policiers avec des armes pour la TETE et d’autres pour les JAMBES intéressant….”

Je ne vois pas ce qui vous amène à ce propos dans les propos précédents. Cela étant puisque vous posez la question, je suppose que les hommes à l’intérieur et le tireur d’élite qui a tiré à la tête n’ont pas les mêmes armes. Cela ne doit pas être très pratique des fusils à lunettes dans un appartement de 38m² (si on fait abstraction du fait que l’appartement toulousain typique fait 1000m de long sur 3,8cm de large…)

Il n’est pas interdit de se poser des questions. Cela étant, vous semblez vouloir à tout prix garder vos hypothèses même les plus farfelus. Que nos services secrets ou le raid puissent commettre des erreurs, cela ne me paraît pas impossible. Qu’éventuellement certains agents de l’Etat puissent être douteux, pourquoi pas mais que les membres du RAID au grand complet soit un service d’exécution agissant sur commande d’un grand manipulateur…

184. Le mercredi 4 avril 2012 à 14:34 par Nardukodonosor

@ Amen

Non, en fait, Merah a été exfiltré par le RAID et se trouve en ce moment sur une ile connue de la CIA et de la DGSE avec Michaël Jackson, Adolf Hitler, Elvis et les individus qui ont fomenté le 11 septembre.

Blague à part, nous n’avons que des infos fragmentaires fournies par des journalistes. En général, lors d’un évènement entre les premières infos et son dénouement, vous avez en général le droit à énormément d’infos contradictoires lancées au fur et à mesure. Après tous les esprits faibles se sentent éclairés et veulent absolument y voir un complot.

185. Le mercredi 4 avril 2012 à 14:57 par amen

Heureusement qu’il y a FINDUS non non excusez moi NARDUKODONOSOR esprit fort et éclairé NOUS SOMME SAUVES. Merci à toi C’est bizare que quelques questions qui sortent du ronron habituel à le don de rendre les gens TRES NERVEUX SOYON ZEN ET AIMONS NOUS LES UNS LES AUTRES hihihihihi

186. Le mercredi 4 avril 2012 à 15:31 par Astaroth

Je me trompe sans doute mais est il aussi possible d’attaquer la decision par le commandement du RAID de donner l’assaut sachant que:
- La procedure penale pouvait tres bien etre commencer avant son arrestation finale.
- Entoure par le RAID et les forces de police il ne representait pas de danger significatif pour la societe ou le voisinage.
- Il n’y avait aucun caractere pressant (autre que politique et televisuel) a l’intervention.

Pour moi plus que de chercher une faute lors de l’intervention la question devrait se poser du but et de l’opportunite voire de la legitimite de l’operation

187. Le mercredi 4 avril 2012 à 15:43 par avatares

Si j’étais vous Astaroh (c’est de la kabale ca ?) je ne partirais pas dans cette direction car en moins de deux vous risquez de vous faire allumer…..”Comment pouvez vous oser remettre en cause la paix et la sécurité public ?” risque t on de vous rétorquer Monsieur. Donc terrain glissant………DANGEROUS………

188. Le mercredi 4 avril 2012 à 16:17 par flic803

Passé les 150 commentaires, on voit apparaître tout plein d’hurluberlus. Avec des théories bien marrante:

Un gilet pare-balle qui n’arrête pas les balles de la police!
(le Raid n’a pas encore pensé à acheter des munitions traversant des gilets pare-balles! Plus sérieusement le net regorge d’explications sur les différents type de gilet, ce qu’ils arrêtent, etc…)

Une intervention du Raid qui n’avait pas un caractère pressant!
(le chef de la bac Toulouse appréciera!)

Les jambes ne sont pas des zones létales!
(sectionnez vous une artère fémorale pour voir)

J’aaaaaaadore les théories du complot !!! :-)

189. Le mercredi 4 avril 2012 à 16:31 par amen

Mr Flic803 merci pour votre post.

Je sais pas si vous êtes un professionnel des forces de l’ordre mais d’après vous puisque vous dites :

  • Un gilet pare-balle qui n’arrête pas les balles de la police!

(le Raid n’a pas encore pensé à acheter des munitions traversant des gilets pare-balles! Plus sérieusement le net regorge d’explications sur les différents type de gilet, ce qu’ils arrêtent, etc…)

Comment peut on svp d’après vous expliquer qu’une balle tiré par le RAID ait put atteindre Mohamed Merah au niveau de l’abdonmen alors qu’il était revêtue d’un gillet pare-balle

MERCI POUR VOTRE REPONSE.

190. Le mercredi 4 avril 2012 à 16:43 par amen

Et d’après les informations il s’agissait d’un gilet pare-balle de la police que portait Mohamed merah.

191. Le mercredi 4 avril 2012 à 16:47 par PEP

Dans la série “on ne nous dit pas tout” (mais pourquoi le ferait-on?), on n’apprend que longtemps plus tard qu’on aurait retrouvé dans la poche du forcené une clef USB avec les vidéos de ses assassinats.
Alors qu’on savait depuis déjà quelques jours qu’une copie en était parvenue à Al Jazeera, et qu’on négociait dur pour tenter d’en éviter la diffusion.

On ne me fera pas croire qu’on ne savait pas 1/2h après son “élimination” que cette clef existait et ce qu’elle contenait.

Mais bon, je n’en tire aucune conclusion que “on ne nous dit pas tout”.

192. Le mercredi 4 avril 2012 à 16:49 par Nardukodonosor

@ Amen

ne voyez aucune agressivité de ma part mais je dois admettre que les théories du complot m’agacent…

En ce qui concerne un gilet pare-balles, leur capacité à arrêter les balles dépend de son état (le kevlar est sensible aux UV et à l’humidité), de l’arme utilisé (pour grossir le trait, inutile de porter un pare-balles ou sinon un modèle très récent et très cher pour un tir d’AK47), de la munition, de la distance, de la répétition des tirs, etc sans parler des dommages occasionnés par l’impact même s’il n’y a pas eu pénétration du projectile.
J’ai porté une fois un gilet de la gendarmerie qui m’arrivait à peu près à la ceinture, 1 cm plus bas, c’est toujours l’abdomen et je ne pense pas qu’il était assez résistant pour essuyer de nombreux tirs.

Flic803 pourrait sûrement développé beaucoup mieux que moi sachant que la plupart de mes connaissances de néophyte dans ce domaine viennent de lectures ou de conversations (n’ayant jamais eu une arme entre les mains et ne m’étant jamais fait tiré dessus).

De plus comme je le disais (et sans me moquer) dans mon précédent post, les informations du déroulement exact des opérations me semble très très floues ceci expliquant toutes les questions que vous vous posez.

Sans rancune et cordialement.

193. Le mercredi 4 avril 2012 à 17:02 par Julie Amadis

Suite au hors sujet me concernant dans le fil précédent (exigence de l’application de l’article 113-2 pour un délit de presse et refus de comparaitre devant un OPJ sans avocat ni prise de connaissance des faits et de l’accusateur pour une “mise en cause” dans une affaire de “diffamation sur Internet”..
“Toute personne nommément visée par une plainte ou mise en cause par la victime peut être entendue comme témoin assisté.

je viens de refuser de me rendre à la deuxième convocation (faite oralement par un simple message verbal laissé par l’OPJ lundi sur mon portable pendant que j’étais en classe) pour aujourd’hui 16h - malgré la menace de la contrainte énoncée la semaine dernière verbalement, et après avoir - hier- déposé un courrier au Procureur de la République - courrier faisant sommation de pouvoir prendre connaissance du contenu de la plainte.
__En remerciant Siarres pour ses excellents commentaires, je souhaiterais avoir des avis supplémentaires.
En particulier celui de maître Eolas resté silencieux.__
Ma recherche sur le blog d’icelui de cas similaires (menace de contrainte pour une “audition libre”, délit de presse traité avec audition préalable (enquête préliminaire) sans aucune possibilité de connaître le contenu de la plainte (y compris la date) étant restée vaine.
(Httrack permettant pourtant une recherche approfondie après aspiration de tout le blog)
Merci d’avance
Julie Amadis

Voici la copie de mon courrier (la copie au Canard Enchaîné en a été postée tout à l’heure ainsi que la copie à la 17° chambre à Paris)

{{Le Havre, le 3 avril 2012

À Monsieur le Procureur de la République
auprès du Tribunal d’Instance du Havre

de

Julie Amadis
xxxxxxxxx
76xxx
Le Havre

copie 17° chambre du Tribunal Correctionnel de Paris

copie Canard Enchaîné Paris

Monsieur le Procureur de la République,

l’OPJ Gosselin, qui se réclame de votre autorité, menace de “venir nous chercher” – Yanick Toutain et moi-même – si nous ne répondons pas à sa convocation. (au téléphone le 28/3).

Or, la confusion règne : sommes nous “libres témoins” ou sommes nous “mis en cause” (et donc en droit d’être assistés CPP 113-2 ) ?

L’OPJ annonçant notre « mise en cause » dans une « plainte en diffamation sur Internet » (au téléphone le 28/3) prétend pouvoir obtenir votre accord pour user de la force contre de libres témoins…. mais tout en prétendant nous refuser toute assistance (à quatre reprises dans trois conversations téléphoniques) arguant de la prétendue absence de coercition ; mais sa menace réitérée a fait tomber le caractère « libre » de cette « audition libre ».

Cela m’amène à faire sommation préalable auprès de vous afin de prendre copie du contenu de cette plainte fantomatique dont l’OPJ Gosselin refuse d’en indiquer tant la date de la prétendue commission des faits délictueux, que leur nature précise ni même l’identité du requérant. Un délit de presse dont on nous cache les considérants de façon dolosive.

Je pourrai donc, après lecture de cette « plainte » me « mettant en cause », préparer mes réponses pour cette prétendue « audition libre » à caractère accusatoire à laquelle je déférerai en y venant accompagnée d’un avocat.

Par ailleurs, étant donné que le blog Revolisation Actu est en panne depuis le 30 novembre (date du dernier article de Yanick Toutain) et que ma présence y est bien plus ancienne, tout cela laisse à s’interroger gravement sur l’existence de manœuvres dolosives ne prenant aucune précaution - même sur la forme - quant aux règles ordinaires du droit de la presse. A commencer par le délai de trois mois forclos depuis plusieurs semaines.

J’eus à subir le même arbitraire voici quatre ans quant à des violences à l’encontre d’enfants de trois et quatre ans en école maternelle – violences que j’avais, en préalable et dans les formes administratives, dénoncées auprès de tous mes supérieurs, violences que Yanick Toutain et moi- même avions rapportées suite à l’étouffement organisé par des hiérarchies scandaleuses au sein de l’Éducation Nationale. Les services que vous dirigez maintenant avaient mené l’enquête contre la témoin et les médias en laissant impunis les comportements délictueux que j’avais constatés de visu. Sans même m’interroger sur l’affaire elle-même dans le cadre d’une enquête dirigée– elle - contre les personnes violentes..

J’ignore de quoi il s’agit cette fois-ci, mais j’exigerai le respect de tous mes droits.

Dans l’attente impatiente de la réaction de la 17° chambre correctionnelle du Tribunal de Paris et de celle de la rédaction du Canard Enchaîné quant à la façon dont les lois sur les délits de presse sont mis en œuvre par les services dont vous êtes responsable dans cette ville du Havre, je vous prie, monsieur le Procureur de la République, d’agréer l’expression de mes sentiments les plus respectueux

Julie Amadis}}

194. Le mercredi 4 avril 2012 à 17:19 par amen

A propose de la théorie du complot PUISQUE L ON EN PARLE DE MANIERE RECURENTE SUR CE FORUM ; en ce qui me concerne je n’en parlerai pas pour l’affaire de Mohamed Merah car à cet instant personne ne peut affirmer sans le moindre doute qu’il s’agit d’un complot ou qu’il ne s’agit pas d’un complot.

Mais ma question est : est ce que les complots ca existe ? Ou est ce que cela est uniquement réservé pour les films les scénarios de science fiction ?

A ce propos voici le lien d’une petite vidéo ou une personne explique selon lui (et cela n’engage que lui) comment cela fonctionne ; un complot ou une manipulation.

Donc juste à titre d’informtion cela peut être intéressant à écouter.

VOICI LE LIEN

http://www.dailymotion.com/video/xp…

195. Le mercredi 4 avril 2012 à 17:22 par pasglop

@ flic803

“Les jambes ne sont pas des zones létales!
(sectionnez vous une artère fémorale pour voir)”

Comme à priori cette réponse m’est adressée. Etes vous en train de me dire qu’un policier qui tire dans les jambes c’est pour tuer ou autrement formulé qu’il est aussi difficile d’éviter le décès d’un forcené (maitrisé) blessé à une artère fémorale que s’il avait reçu une balle dans la tête?

196. Le mercredi 4 avril 2012 à 17:58 par RG

@193 Julie Amadis

A commencer par le délai de trois mois forclos depuis plusieurs semaines.

Vous vous n’avez pas tout compris (euphémisme)…

Dans l’attente impatiente de la réaction de la 17° chambre correctionnelle du Tribunal de Paris

Vous risquez d’attendre longtemps, à ce stade elle n’a jamais entendu parler de vous.

et de celle de la rédaction du Canard Enchaîné

A mon humble avis ils n’ont pas de rubrique “tirage de balle dans le pied”.

197. Le mercredi 4 avril 2012 à 17:59 par flic803

Nardukodonosor a bien raison sur les gilets pare-balles.
Un gilet pare-balles police ne couvre pas entièrement le torse. Avec un angle particulier, une balle peut passer. De plus, des impacts répétés dans la même zone suppriment l’effet d’arrêt du gilet. S’il s’est pris une rafale sur le torse, pas étonnant qu’une balle soit passée.
De toute façon, le gilet pare balle police ne stoppe pas toutes les munitions. Le Raid travaille surement avec l’hypothèse que les forcenés puissent être équipé de gilet, donc ils doivent avoir une munition pénétrante en cas de nécessité de neutralisation.

Quand à stopper un individu en tirant dans les jambes c’est en effet moyen. Une artère fémorale sectionnée par une balle, c’est quasiment la mort assurée en quelques minutes.

Mais on est loin des considérations juridiques de Maître Eolas, aussi je vais cesser de participer à ce hors sujet!

198. Le mercredi 4 avril 2012 à 18:05 par RG

@189 amen

Comment peut on svp d’après vous expliquer qu’une balle tiré par le RAID ait put atteindre Mohamed Merah au niveau de l’abdonmen alors qu’il était revêtue d’un gillet pare-balle

Très simple, parce que la balle a traversé le gilet. Plus, MM a enjambé le balcon, auquel il s’est même ensuite retenu pour amortir sa chute, après avoir reçu les deux coups mortels.

199. Le mercredi 4 avril 2012 à 18:24 par RG

@197 flic803

Un gilet pare-balles police ne couvre pas entièrement le torse.

Et d’après les images le gilet de MM ne pouvait qu’être court et ne protégeait pas le bas ventre.

200. Le mercredi 4 avril 2012 à 18:26 par amen

Ok merci pour toutes ces explications.

Pour le balcon comment a fait Mohamed Merah déjà pour l’atteindre et ensuite sauté par dessus le mur vue que le balcon d’une superficie de 3m2 était investit par deux personnes du Raid + une troisiième sur une échelle à côté du balcon ? VOIR PHOTO DU RAID PAR PARIS MACHT

http://www.agoravox.fr/tribune-libr…

201. Le mercredi 4 avril 2012 à 18:34 par RG

@200 amen

Il n’a jamais sauté de ce balcon.

202. Le mercredi 4 avril 2012 à 18:44 par jfg

Sans vouloir justifier, en aucune manière, ces assassinats qui sont des faits avérés, cette affaire me laisse toutefois dubitatif quant à la façon dont elle a été menée. Avant tout, il me semble que la culpabilité de l’auteur présumé n’était et n’est toujours pas établie, puisqu’il n’a pas été jugé. Or, il ne serait pas bien inspiré de prêter le flanc républicain dans ce dossier sensible. Une clarification précise et approfondie des faits relatifs à la mort de Mohamed Merah, par une autorité indépendante, ne serait-elle pas la bienvenue ? Ne serait-ce que pour éviter les dérapages qu’une affaire obscure peut toujours entraîner ?

203. Le mercredi 4 avril 2012 à 18:51 par amen

il n a qu un balcon dans son appartement !!!

VOIR PLAN

http://www.melty.fr/fusillade-a-tou…

204. Le mercredi 4 avril 2012 à 18:55 par RG

est ce que les complots ca existe ?

Oui mais dans cette affaire c’est clairement exclu, aussi sûrement que la plainte du père n’a aucune chance de prospérer.

A l’opposé, pour les arrestations de ces derniers jours avec dossiers dont il se dit qu’ils sont vides, avec kalachnikov saisies mais hors d’usage et grands renforts de presse télévisée, l’hypothèse d’une opération de com’ à des fins électoralistes n’est pas totalement à exclure.

205. Le mercredi 4 avril 2012 à 19:00 par amen

Merci RG je ne sais pas comment vous faites pour être si catégorique lorsque bien des personnes très bien placé (police ou au service de renseignement) ne savent plus quoi penser de cette affaire….

206. Le mercredi 4 avril 2012 à 19:04 par RG

@203

VOIR PLAN

Votre plan indique bien une longue terrasse, il a sauté au coin en face la cuisine.

207. Le mercredi 4 avril 2012 à 19:08 par RG

@205 amen

personnes très bien placé (police ou au service de renseignement) ne savent plus quoi penser de cette affaire….

“aucune ombre au tableau”, ça vous va ?

208. Le mercredi 4 avril 2012 à 19:21 par amen

il n y a qu un balcon qui couvre la cuisine et le séjour balcon qui était occupé par deux membres du raid regardé bien la photo on voit où s’arrete la balustrade en béton ensuite qu’il n y est aucune ombre au tableau par la voie officielle c’est normal….. Et puis je vais arreter la cette échange car je ne suis ni l’avocat de la défense ni l’avocat général j’avais juste quelques questions à poser et il est bon se savoir s’arreter. Donc que chacun se fasse son idée en toute liberté. Je vous souhaite à tous le meilleur et bonne soirée.

209. Le mercredi 4 avril 2012 à 19:25 par Sandeman

“sa maison était démolie jusqu’à ce qu’il ne reste pierre sur pierre…”
C’est encore le cas de nos jours. Patrick Derochette, violeur Belge dont la maison de Bruxelles fut entièrement rasée après la découverte du cadavre de la petite Loubna Benaïssa : un parc y a été aménagé. Idem pour Dutroux, violeur et assassin d’enfants dont la maison de Marcinelle sera rasée d’ici peu, un parc y sera aménagé.
“son patronyme était aboli…” C’est dans l’ordre des choses, s’appeler Dutroux en Belgique est devenu très dur à porter. Si les Dutroux avaient le choix, ils en changeraient.
“le condamné, après avoir été mis à mort dans des conditions abominables…” Ces conditions n’ont pas tellement changé, aller faire un tour à la prison de la santé ou lisez le livre de Véronique Vasseur pour comprendre que les conditions sont toujours abominables, pour des prisonniers vivants (morts-vivants).
“et sa famille chassée du royaume…” Cela me semble être une saine mesure, pour la paix des deux parties. Fourniret, Derochette, Dupont de Ligonnès, Dutroux… croyez-vous que ces familles ait encore un avenir en France ou en Belgique ? Pas besoin de les chasser, ils partent d’eux-mêmes pour éviter les crachats et les insultes des abominables Ménapiens en city-bike retombés dans les ténèbres.

210. Le mercredi 4 avril 2012 à 19:51 par RG

@208

il n y a qu un balcon qui couvre la cuisine et le séjour balcon

Exact et vous voyez bien qu’ici ce n’est pas le cas. Évidemment en partant de faits manifestement inexacts on peut imaginer des complots…

211. Le jeudi 5 avril 2012 à 11:26 par padraig

Parlons des familles des victimes : peuvent elles porter plainte contre ces parents indignes et irresponsables ,qui pensent qu’en France tout est permis ? Je ne suis pas expert en droit pénal . Cet individu malfaisant était majeur donc probablement pas . La vie est mal faite . L idée serait de légiférer dans ce sens ….Je suggére de créer un permis pour avoir des enfants comme il existe un permis de conduire ..

212. Le jeudi 5 avril 2012 à 11:34 par Sanglier des Ardennes

Peut être devraient elles porter plainte aussi contre les grands parents (qui ont fait des parents indignes et irresponsables : est ce bien digne et responsable???) et demander que la fratrie et les cousins de monstres soient éxécutés, les mêmes causes produisant mécaniquement les mêmes effets, n’est ce pas…

213. Le jeudi 5 avril 2012 à 13:28 par avatares

Hé non Mr RG vous vous trompez sur la photo il s’agit bien du balcon par lequel le Raid à intervenue pour la bonne raison que dans cet appartement il n’y en a qu’un seul balcon comme le dit amen. Et quand vous parlez d’un grand balcon sur le schéma et bien ce n’est qu’un schéma ou un plan. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un appartement de 38 M2….et non de loft. Ce qui vous induit en erreur c’est parceque la photo du balcon de Merha a été prise sur le cote et donc vous ne pouvez pas voir les deux fenetres de la salle de séjour et de la cuisine. Bonne recherche à vous RG.

214. Le jeudi 5 avril 2012 à 13:37 par avatares

Voila une photo qui pourra vous aider à comprendre c’est un tout petit balcon (malgré ce que vous suggère le plan) et sur cette photo vous voyez le volet de la cuisine à droite.

http://www.huffingtonpost.fr/2012/0…

215. Le jeudi 5 avril 2012 à 13:56 par avatares

ha ! RG on vous mâche tout le boulot. Regardez sur http://maps.google.fr/ en mettant l adresse de l appartement de Mohamed Merah


17 Rue du Sergent Vigne
31500 Toulouse

ca va devenir clair pour vous !

216. Le jeudi 5 avril 2012 à 14:14 par Reveric

@amen : complot ou pas un “bon arabe” ( surtout accusé de meurtre d’enfant et de “terrorisme”) est un “arabe mort” , à ma grande consternation, pour tous les français “de souche” avec qui j’ai pu discuter de cette sordide et triste affaire. Rare sont ceux avec qui j’ai pu depasser ce seuil de reflexion pour se demander pourquoi cet individu n’a pas pu être capturé vivant (sauf suicide evidemment) alors qu’il etait seul cerné et epuisé. Ou bien si les services de police française ont encore les moyens d’accomplir leurs missions dans toute leur etendu avec comme objectif la protection des populations civiles et eventuellement la capture d’individu dangeureux et vivant pour être remis entre les mains de la justice . C’est aussi cela aussi la mission d’unité de policier spécialisé. Sa mort violente laisse un grand vide. Et c’est ce vide qui ouvre la porte à toute les suspicions et interrogations qui sont les vôtre ainsi qu’à d’autres inquiétudes pour ceux que l’Etat au travers du pouvoir en place ne considère pas vraiment comme français “de souche”. Donc vous vous posez des questions. je m’en pose d’autres aussi. Et c’est un exercice difficile dans le contexte actuelle.

217. Le jeudi 5 avril 2012 à 14:50 par avatares

Reveric Je suis d’origine francaise de père et de mère et je n’ai aucune raison de défendre telle théorie plutôt que telle autre. Dans cette affaire comme dans bien d’autres ayant une formation scientifique je ne m’intéresse qu’au fait que cela dérange ou pas mes préjugés mes croyances mes sympathies. Je n’ai aucun apriori et j’accepte d’aller où les preuves de la vérité me conduiront même si cela me dérange…. La version officielle ou la version du complot ne m’intéresse pas plus que cela. Juste à titre d’information. C’est une manière de respecter et d’honorer les familles des victimes de faire fi de tous les apprioris et d’essayer autant que cela est possible de se rapprocher de la vérité qui semble bien complexe dans le cas d’espèce. Bien à vous

218. Le jeudi 5 avril 2012 à 15:01 par RG

@ avatares

Intéressant, aussi après renseignements la vidéo que j’avais vue sur El Mundo serait un montage. Vous dites que le plan est faux, ne manque donc plus que l’avocate du père présente un montage.

En conséquence si je ne sais pas grand chose vous n’en savez ni n’en saurez pas plus.

219. Le jeudi 5 avril 2012 à 15:11 par avatares

Non non RG je ne dis pas que le plan est faux mais qu’il peut induire en erreur car il n y a pas d’échelle. Par contre vous pouvez regardez sur google map et là vous verrez bien les 2 fenetres avec l adrese de mohamed merrah. L’adresse vous pouvez la trouvez sur internet et google map je ne crois pas qu’il on préparé la photo de cet appartement pour la circonstance. Arretez de faire preuve de mauvaise fois s’il vous plait avec tous les intervenants de ce forum Merci à vous.

220. Le jeudi 5 avril 2012 à 15:24 par siarres

À RG et Avatares

Il y a deux balcons au 17 rue du sergent vigne ,un coté rue ( photos google )de 6 ou 7 mètres de long ,c’est le coté cuisine et séjour
Un coté jardin ( photos Match et Agoravox ) plutôt une loggia de 3 mètres coté chambre
La salle de bains est elle au centre ?
Savez vous si le scooter de Toulouse était blanc ? C’est discuté .
On reste dubitatif .

221. Le jeudi 5 avril 2012 à 15:34 par avatares

Si on en croit le plan de l’appartement fournie par le RAID aux médias il n y a qu un balcon. Ce plan est celui que l’on retrouve a chaque fois sur internet ou bien avec des images numérisées ; il reste identique.

http://www.melty.fr/fusillade-a-tou…

Et d’ailleurs le balcon en question c’est celui où il y a deux fenêtres puisque c’est celui qui donne sur le parking et la rue où le RAID à intervenue.

222. Le jeudi 5 avril 2012 à 15:41 par avatares

En fait pour etre plus précis il s’agit d’une petite terrasse qui couvre la cuisine et la salle de séjour. C’est mieux de préciser terrasse car c’est comme cela que cela figure sur le plan. Il y a peut etre un petit balcon OU REBORD EXACTEMENT dans la chambre mais biensûr il ne s’agit pas de ca car je ne vois pas le raid sur le “balcon” ou le rebord de la fenetre de la chambre.

223. Le jeudi 5 avril 2012 à 15:51 par siarres

à avatares
J’y perd mon latin ,le plan est incompatible avec les photos de Match .
La loggia des photos n’est pas celle qui peut cadrer avec le plan

224. Le jeudi 5 avril 2012 à 15:57 par avatares

Je pense que le plan fournit par le RAID est juste quand à l’appartement pour google maps il n’ y a pas de soucis les photos sont vraies car elles ont étaient prises bien avant cette affaire. le plan fournie par le raid correspond aux photos de google maps.

225. Le jeudi 5 avril 2012 à 16:01 par siarres

à Avatares
Dans ce cas les policiers de la photos ne sont pas en train d’escalader le balcon ( ou la terrasse ) mais le rebord de la fenétre de la chambre et le titre est donc inexact ( un balcon bien encombré )

226. Le jeudi 5 avril 2012 à 16:08 par avatares

En fait la photo intitulé un balcon bien encombré http://www.agoravox.fr/tribune-libr… correspond à la photo que l’on trouve sur google map avec l’adresse de mohamed merah mais ce qui peut vous induire en erreur c’est la perspective de la photo pris de près qui donne l’impression que le balcon est tout petit mais il s’agit bien du meme dans les deux cas.

227. Le jeudi 5 avril 2012 à 16:11 par siarres

Finalement avec votre plan ça peut cadrer
Les policiers escalades la terrasse coté droit du plan ( on voit le mur d’angle ) et passent par dessus le parapet dont on ne voit pas la limite à droite de la photo ,donc ils sont en face du séjour
MM est dans la salle de bain ,il sort derriere la machine à laver qu’il à placé dans le couloir ,il traverse la chambre et saute par la fenétre , mais comment peut il en quelques secondes recevoir vingt balles ? alors qu’il n’y a personne dans l’embrasure de la fenetre de la chambre ?

228. Le jeudi 5 avril 2012 à 16:16 par avatares

Bon maintenant que vous avez compris pour le reste ; le scénario de ce qui s’est vraiment passé  : mystère et boule de gomme. Bonne apm.

229. Le jeudi 5 avril 2012 à 16:18 par Siarres

Non je ne crois pas la photo en question montre trois policiers et deux échelles ,le balcon ( j insiste la loggia ) n’est pas la terrasse qu’on voit sur le plan ,ni celle de Google ,sa largeur ne peut pas desservir deux portes comme celle du plan et de google ,y a un loup .
De plus il semble que les policiers ont les pieds dans un jardin pas dans la rue

230. Le jeudi 5 avril 2012 à 16:22 par avatares

Bonne recherche j ai plus de temps…..

231. Le jeudi 5 avril 2012 à 17:38 par avatares

Alors le louveteau Siarres la chasse a été bonne ? Vous l’avez trouver le loup  ? car c’est toujours dangereux un loup dans la bergerie. C’est toujours comme ca d’ailleurs que commence un complot….avec un loup dans la bergerie. Donc dès que vous avez trouver le loup empressez vous de me prenir s’il vous plait ?

Trève de plaisanterie mon cher Siarres avez vous put trouver vos réponses ?

232. Le jeudi 5 avril 2012 à 17:57 par Super GAJA

Un tempérament à votre article maître:

certes la rupture d’égalité devant les charges publiques obéit à un régime de responsabilité sans faute, mais l’Administration pourrait s’exonérer de cette responsabilité par la théorie de l’exception de risque accepté!
Si la victime s’est sciemment exposée au dommage, la responsabilité de la puissance publique n’est pas engagée.

Il me semble que l’indemnisation de ce préjudice ne soit pas forcément gagné d’avance…

233. Le jeudi 5 avril 2012 à 18:04 par Holmes

RG (218) @ avatares (“En conséquence si je ne sais pas grand chose vous n’en savez ni n’en saurez pas plus.”)

- Syndrome Kâli -

- “Les premiers coups de feu claquent, éparpillant tous les oiseaux de la forêt. Une phrase me revient en tête :
- Les questions, on se les pose avant… Dans un moment pareil, ce serait le plus sûr moyen de ne rien faire.
Mon corps fait demi-tour.” -D.D.

234. Le jeudi 5 avril 2012 à 19:08 par siarres

à avatares
Non je n’ai pas trouvé le loup .
il y a bien incompatibilité entre le plan et la photo
Bon tant pis !

235. Le jeudi 5 avril 2012 à 20:19 par avatares

Non non y a pas d’ incompatibilité ente le plan et la photo comme je l’ai déjà dit les seules distorsions apparentes s’explique en raison de l’endroit ou le balcon est photographié en face de loin ou de près et photographié de côté cela donne une impression bien différentes mais il s’agit toujours du meme endroit… C’est juste un problème d’angle de prise de vue.

POUR RAPPEL :

- http://www.agoravox.fr/tribune-libr…

- http://www.melty.fr/fusillade-a-tou…

- http://maps.google.fr/ avec l’adresse de mohamed merah  : 17 Rue du Sergent Vigne
31500 Toulouse

236. Le jeudi 5 avril 2012 à 20:31 par avatares

Ha voila une bonne vidéo avec image numérisé qui explique bien LA VERSION OFFICIELLE

http://www.youtube.com/watch?v=2pFz…

237. Le jeudi 5 avril 2012 à 20:50 par avatares

Voila Siarre pour terminer deux vidéos de son appartement j espère qu’avec tout cela c est plus clair désormais pour toi.. J’aurai du faire reporter…..

http://www.sudouest.fr/2012/03/25/n…

238. Le jeudi 5 avril 2012 à 21:05 par Siarres

a Avatares
Oui en faisant pivoter l’image google on trouve a peu prés l’angle qui rétrécie la perspective du parapet .
Autant pour moi .
mais ça ne change pas la théorie du chemin de fuite de MM qui n’a pas pu sauter du parapet mais de la fenétre celle qui est à droite de la loggia sur google
je vais voir les vidéos .

239. Le jeudi 5 avril 2012 à 23:42 par RG

@ 236 avatares

Bon, il saute au coin du balcon devant la cuisine et il y a de la place, je ne vois toujours pas ce qui cloche dans la version officielle.

240. Le vendredi 6 avril 2012 à 09:27 par le concombre fouineur

@236 : Voici le déroulement reconstitué à partir des éléments fournis par les autorités AFP .
version officielle et délicieusement anonyme (encore un coup de la cagoule).

241. Le vendredi 6 avril 2012 à 11:47 par Siarres

@ avatares et RG
j’ai vu la version officielle et la reconstitution sur la maquette .
Donc il ne passe pas par la chambre mais il traverse la cuisine qui est un couloir et atteint la terrasse ( nous parlons d’un espace de 5 à 6 metres entre son refuge et la terrasse )là il enjambe le parapet et tombe dans les rosiers au pieds de Monsieur de Hautecloque .( dixit )
Donc tout va trés bien .
A ce moment là les quatres policiers du couloir de l’immeuble entre dans le deux piéces dont les portes intérieures sont bloquées par le frigo et la machine à laver
Les trois policiers qui l’ont vu passer sur la terrasse ( ceux qui ont les echelles sur les photos ) rentrent par la cuisine puisque le lit bloque la porte fenetre du séjour
Reste que pendant sa ” traversée “de la cuisine ce garçon à recu vingts balles et qu’il eu la force d’enjamber le parapet .
L’assaut véritable ne dure pas 7 minutes ,sur la vidéo du RAID ,la pétarrade ne dure pas plus de 2 minutes .
Les trous de ” visite” dans les murs se voient clairement .
Tout est plausible .

242. Le vendredi 6 avril 2012 à 11:56 par avatares

PLUSIEURS VERSION OFFICIELLES DIFFERENTES !!!! 3 VERSIONS DIFFERENTES A CHAQUE FOIS : dans le positionnement des hommes du raid avant l ‘assaut et dans son déroulement  ; ENSUITE le nombre des hommes du raid ayant intervenus change aussi  ; et puis il y a cette fameuse photo de paris macht ou l’on voit qu’il est pas possible à un homme de franchir le balcon pour la raison simple qu il est investit par les hommes du raid qui se trouve juste à la sortie de la porte fenete de la cuisine…..

1) VERSION : http://www.youtube.com/watch?v=ocAX… LE RAID SE TROUVE UNIQUEMENT A L ENTREE ET A LA SORTIE DE L APPARTEMENT

2) VERSION http://www.youtube.com/watch?v=2pFz… LE RAID TOUT ENSEMBLE EN FIL INDIENNE

3) VERSION http://www.youtube.com/watch?v=jV2J… LES HOMME DU RAID SE TROUVE AVANT L ASSAUT DANS TOUTES LES PIECES

4) VERSION La photo de paris Mach ou l’on voit l’impossibilité pour mohamed merah de traverser le balcon car il il y deux hommes près de la fenetre de la cuisine par là ou il sort deplus il y a deux échelles au milieu de la balustrade avec un troisème homme posté donc c’est complique dans ce cas de traverser le balcon et de sauter dans ces condtions en tout cas apparemment…..

http://www.agoravox.fr/tribune-libr…

243. Le vendredi 6 avril 2012 à 12:16 par Siarres

à Avatares
Il faut ajouter la version de la presse anglosaxonne qui prétend avoir un document shéma officiel ( of the RAID) sur lequel Merah traverse le séjour déja occupé par cinq policiers
” Marah forces back the police by firing in all directions ( bout 30 bullets ) and crosses the living room toward the balcony “
C’est cette version qui m’avait parue invraisemblable
Mais seule la version AFP peut etre considérée comme ” officielle”
L’enquéte officielle viendra et mettra beaucoup de chose au clair .Si les enregistrements des vingts heures de négociations ne disparaissent pas .
Ma conviction personnelle ( si j’étais jury d’assises) et que le dernier voyage de Merah ( de la douche au parapet) ne s’est pas fait tout seul ,mais ce n’est qu’un détail …comme dit l’autre

244. Le vendredi 6 avril 2012 à 13:00 par avatares

Ensuite lorsqu’il y a tant de versions OFFICIELLES comment ne pas s’étonner que chacun n’y aille pas de sa propre interprétation.

Est ce que c ‘est la réalité qui influence les metteurs en scène de film ou le contraire ou encore les deux qui s’auto-influence ?
Est ce qu’il y n’ a que dans les films que l’on peut trouver des histoires tordues…..

Est ce que dans cette affaire tout est limpide ?
Est ce qu’il y a des zones d’ombres ?
Est ce que pour expliquer ces zones d’ombres tous les scénarios sont envisageables en tant que théorie ou hypothèse de travail même les plus improblables  ?
Est ce que d’office pour des raisons de principes ou de “raison” il faut éliminer certains scénarios car il ne cadre pas avec notre “entendement” notre “raisonnement” notre “logique”, nos croyances, nos convictions, nos intuitions , nos connsaissances, note intime conviction, nos schémas de pensée, notre conditionnement mental ?

Est ce que pour autant il faut se laisser aller à des élucubrations ou théorie absurde ?
Qu’est ce qu’une élucabration ?
Qu’est qu’une théorie absurde ?
Qui est habilité à en donner les définitions en fonction de chaque cas d’espèce ou situation particulière ?
Qui est ce qui est habilité à nous dire ce qu’il est bon de penser et qui n’est pas bon de penser ?

245. Le vendredi 6 avril 2012 à 13:57 par avatares

Lorsque l’on regarde cette vidéo tourné dans l’appartement de merah http://www.youtube.com/watch?v=TvP9…
la version numérique qui propose des hommes du raid dans toutes pièces de l’appartement parait très plausible….

246. Le vendredi 6 avril 2012 à 14:16 par avatares

Comme il y a plein de personnes très perspicaces dans ce forum Comment peut on expliquer d’après vous qu’il y est des dizaines d’impacts de balles au dessus d’une porte qui soit se trouve à deux mètres environ voir à certains moments carément sur le plafond de cette pièce voir la vidéo précédente post 245

247. Le vendredi 6 avril 2012 à 14:45 par Siarres

à Avatares

Vous avez raison dans vos réflexions , mais comma Pangloss il faut à un moment «  cultiver son jardin , c’est à dire passer de la réflexion à l’action la plus simple .
Il faut agir et décider , dans cette affaire que pouvons nous ? Effectivement ,au delà du constat d’un gâchis surprenant ? Rien.

Vous vous révolterez contre l’impunité des puissants , alors détrompez vous .
Si cette affaire est comme le dit crue-ment le Ministre des Affaires Étrangères Chinois «  une manipulation » elle ne prospérera pas ,en effet si la théorie de la manipulation qui se développe surtout sur les médias américains ou islamistes ( ou les deux ) est vrai ,elle ne peut pas survivre longtemps .
En effet :
Premièrement , si Merah était un «  correspondant » de la DCRI – ça se saura , tôt ou tard .
Deuxièmement ,si l’assassinat monstrueux des enfants de Mr et Mme Slanders ( Madame Slanders étant une israélinne connue au comité des Droits de l’Homme de l’ONU comme favorable aux palestiniens contre la colonisation ) , ce qui est scandaleux pour les sionistes , est le fait d’un «  faux drapeau » lié au Mossad ,ça se saura , tôt ou tard .
Vous allez penser que je suis optimiste ,pas du tout ,je connais un peu la haute fonction publique .
Dans le milieux français ,marqué par des intérêts divergeant et de fortes personnalités ( Prouteau ,Bonnet Etc ) ,et c’est heureux .Il me paraît invraisemblable que rien ne filtre d’un tel complot ,d’une telle forfaiture si elle existe.
Et reconnaissez que les érrements, conceptuels et médiatiques , de la troupe de M de HAUTECLOQUE ne constituent pas , en eux mêmes , un crime .
Dans quelques mois Monsieur SARKOSI , ne sera vraisemblablement ,plus rien du tout ou si vous préférez comme Tapie ou Bosson ,un ex quelque chose confronté aux tracasseries de la justice.
Dés lors personne ne se suicidera pour lui ,même pas M GUEANT .

Donc il faut être patient . Soyez confiant .

248. Le vendredi 6 avril 2012 à 14:54 par RG

@246 avatares

Comment peut on expliquer d’après vous qu’il y est des dizaines d’impacts de balles au dessus d’une porte qui soit se trouve à deux mètres environ voir à certains moments carément sur le plafond de cette pièce

Deux possibilités, soit le RAID tire très mal soit il avait l’intention de neutraliser MM sans risquer de le tuer, on dirait qu’il avait reçu l’ordre de le prendre vivant.

249. Le vendredi 6 avril 2012 à 15:20 par avatares

Personnellement sans faire de référence à l’affaire merah car on en sait rien pour le moment  ; le passé nous a prouvé que bien des histoires “louches” n’ont jamais été élucidés et que bien qu’il y a eu des rumeurs attestant la version officielle dans bien des cas le temps est passé dessus et la version officielle persiste toujours.

Quant aux élections j’ai le sentiment que rien n’est joué d’avance à cet instant et que l’on peut avoir des surprises des revirements inattendus que cela soit dans un sens ou dans un autre. La vie politique et ainsi faite que l’orsque l’on croit que tout est joué c’est à ce moment là que tout est possible.

Si j’ai eu l’envie de réagir sur ce forum alors que je ne suis pas vraiment un habitué de ce genre d’exercice c’est que dans le cas d’espèce je pense qu’il s’agit d’une affaire qui est loin d’être un fait divers et que les suites seronts importantes et persistantes. Merci à vous Maitre vous qui nous avez donné l’opportunité de nous exprimer ici sur l’affaire merah meme si au départ le thème de votre sujet était plutôt d’ordre juridique. MERCI A VOUS

250. Le vendredi 6 avril 2012 à 15:29 par avatares

DANS LA PHRASE “et que bien qu’il y a eu des rumeurs attestant la version officielle dans bien des cas le temps est passé dessus et la version officielle persiste toujours.”

ERREUR / CE N EST PAS “ATTESTANT LA VERSION OFFICIELLE” MAIS CONTREDISANT LA VERSION OFFICIELLE

toutes mes excuses.

251. Le vendredi 6 avril 2012 à 15:48 par avatares

RG avec de l’imagination on peut peut etre trouver d autres explications MAIS NON soyons raisonnable. Vous avez surement raison. Car ici il ne s’agit pas d’un exercice de création (laisser libre court à son imagination) mais simplement etre dans la raison raisonnante….

252. Le vendredi 6 avril 2012 à 15:55 par biarnes

Dans la rue, ils auraient pu l’interpeller.

Le choix de créer un Fort Chabrol dont l’issue était évidente n’a pu être que politique.

C’est pas joli joli tout ça.

253. Le vendredi 6 avril 2012 à 16:03 par avatares

Est ce que la raison” raisonnante ” peut des fois nous faire passer à coté de la vérité  ? that is the question ?

254. Le vendredi 6 avril 2012 à 16:28 par récap59

Bonjour avatares (246)

“Comment peut on expliquer d’après vous qu’il y est des dizaines d’impacts de balles au dessus d’une porte qui soit se trouve à deux mètres environ voir à certains moments carrément sur le plafond de cette pièce”

Je ne connais rien à la balistique, mais je crois que même les meilleurs tireurs d’élite ne peuvent pas empêcher une balle de ricocher.

255. Le vendredi 6 avril 2012 à 16:43 par avatares

Aujourd hui je travaille chez moi mais ca me prend bien du temps ce forum….. Donc pour essayer de vous répondre récap59 regardez la vidéo dont le lien ce trouve sur le post 245 et puis vous verrez d’apres vous si cela est due à l’impact de balle ou simplement le ricocher de balles Et puis des balles qui auraient richoché d’ou ? En l’occurence le mur et le plafond sont transpercés. Mais bon je vais pas discerter toute l’apm sur ce point vous avez peut etre raison je ne fait qu’émettre une hypothèse.

256. Le vendredi 6 avril 2012 à 17:20 par avatares

Toujour aux personnes érudit dans le domaine des armes pouvez vous m’aider à comprendre ces quelques notions ?

Qu’est ce que c’est une arme non létale ? Est ce qu’une arme non létale peut transpercer une mur ? ou une jambe ?

Voia ce que dit le responsable du raid sur la fusillade ayant eu lieu dans l’appartement de merah :

“C’est la première fois de ma vie que je vois quelqu’un, alors que nous lançons un assaut, venir mener l’assaut contre nous”, assure-t-il. Amaury de Hauteclocque, petit-neveu du maréchal Leclerc, dirige le RAID depuis 2007. “Nous avions une idée très précise de l’endroit où il était, mais cette idée devait être corroborée, précise-t-il. C’est la raison pour laquelle nous avons progressé très prudemment dans l’appartement. Mais il est venu à l’engagement contre nous avec trois Colt 45 de calibre 11.43 le même modèle que celui utilisé… alors que nous avions alors engagé uniquement des armes non-létales. J’avais donné l’ordre de ne riposter qu’avec des grenades susceptibles de le choquer. Mais il a progressé dans l’appartement, et il a tenté d’abattre mes hommes qui étaient placés en protection sur le balcon. C’est probablement l’un des snipers qui l’a alors touché.”

Donc pas d’armes létales utilisés dans l’assaut contre merah Mais comment peut on expliquer svp l’état des murs et du plafond Est ce possible d’obtenir un tel résultat avec des armes non létales (qui transpercent les murs !!!!) c’est pas les grenades qui font des petits trous dans les murs je pense.

Voir post 245 pour voir l’état des murs.

257. Le vendredi 6 avril 2012 à 17:32 par Reveric

Sniper = tireur d’élite en français.
je sais ça fait pas “embeded”.

258. Le vendredi 6 avril 2012 à 17:38 par avatares

Voila j’ai trouvé des exemples d’armes non létales

Lanceur de balle en caoutchouc

Balles en caoutchouc des soldats de l’armée népalaise assignée à la protection des membres de l’ONU en Somalie en 1996
De petits pistolets ou revolvers de défense, tirent des munitions de caoutchouc de petit calibre. On trouve également des balles en caoutchouc pour les fusils en calibre 12 pour le maintien de l’ordre. L’armée israélienne utilise des balles en caoutchouc depuis ses fusils d’assaut. Dans ce cas, les projectiles sont dotés d’une énergie importante et peuvent blesser gravement et parfois tuer, notamment à courte portée.

L’armée israélienne à Gaza et l’armée britannique en Ulster ont été les premières à utiliser des munitions en caoutchouc mais dans des armes très puissantes ou avec des projectiles de faible diamètre rendant ces armes létales à courte distance.

Les lanceurs de balle de défense ont également été diffusé dans la police nationale française de façon assez médiatisée. Le plus connu d’entre eux, le Flash-Ball, qu’on ne trouve ni en Israël ni en Grande-Bretagne, envoie deux balles en caoutchouc souple de 44 millimètres de diamètre (calibre spécifique “Flash-Ball” 44/83) qui s’écrasent à l’impact, sur une surface d’une soixantaine de millimètres.

Lanceur de seringue

Le pistolet à seringue possède un usage médical ou vétérinaire.

Lanceur de dards à impulsion électrique

Article détaillé : Pistolet à impulsion électronique.

Le pistolet à impulsion électronique, souvent appelé Taser, neutralise l’adversaire en lui administrant une décharge électrique de très forte tension (50 000 V) mais de faible intensité (6 mA). Se présente sous la forme d’armes de contact (boîtier ou matraque) et d’armes à distance (projection de fils à très courte portée). Ces armes peuvent aussi être utilisées à bord des avions de ligne, où l’utilisation d’armes à feu courantes entraînerait des risques considérables pour l’appareil.

Est ce qu’avec une Lanceur de balle en caoutchouc un Lanceur de seringue, un pistolet à seringue, Lanceur de dards à impulsion électrique, un taser, “Flash-Ball on peut faire des trous dans les murs comme ceux que l’on voit dans l’appartement de merah. Vue que merah à tiré 30 balle en direction du raid meme si certaines de ses balles ont atteintes le mur on ne peut pas expliquer tous les impacts que l’on voit donc sur le mur avec les balles de merah

Donc qui a tiré les balles qui ont fait tant d’impacts sur les murs ? Est ce que l’on peut obtenir de tels impacts avec des armes non létales comme ceux proposés ci-dessus…Etant inculte en la matière je serais très intéressé par vos suggestions de réponses MERCI D AVANCE

259. Le vendredi 6 avril 2012 à 17:47 par avatares

Mr RG vous qui êtes érudit en la matière qu ‘en pensez vous s’il vous plait ? Merci d’avance pour votre réponse.

260. Le vendredi 6 avril 2012 à 17:51 par avatares

Rappel de l’état des murs et plafonds.

http://www.youtube.com/watch?v=TvP9…

261. Le vendredi 6 avril 2012 à 18:24 par avatares

“amen” se demandait hier où était passé les 300 balles (létales ? non létales ? ) tiré par le raid puisque merah n’a était atteint que par 30 balles soit 10 % des tirs.

Mais lorsque l’on regarde à la 35 ème secondes du film de l’assaut et que l’on met sur pause, voir lien ci-dessous ont s’appercoit qu’il y a 3 lignes horizontales de tir (ca fait pas mal d’impacts donc de balles) à deux métres de haut avec aussi des impacts sur le plafond……..On comprend mieux que ces balles additionnées à celle que l’on trouve sur les murs (en fait leur impacts) entre autre, fassent au total 300 balles.

Comme le propose RG toutes ces balles (non létales) sur le mur et sur le plafond ; s’étaient sûrement pour impressionné merah  ; faire du bruit donc puisqu’il ne risquerait rien et que l’ordre avait été de le capturer vivant…..

http://www.youtube.com/watch?v=TvP9…

262. Le vendredi 6 avril 2012 à 18:38 par apprenti

Bon, pas eu le temps de lire l’intégralité des discussions, mais une partie et je vais abonder dans le sens de ceux qui ont des questions sur la culpabilité de Merah :
- apparemment il servait d’informateur, ou était en train d’être recruté comme tel, il était au RSA et aurait eu les moyens d’acheter au moins trois flingues différents, de voyager dans tout le moyen-orient etc…
- ni le coup de téléphone ni la vidéo ne sont certifiées être de lui, la vidéo aurait dû être postée pendant qu’il était déjà cerné par la police
- on a le témoignage qui parlait d’un type baraqué avec tatouage et cicatrice…

- sans crier à l’innocence, il me semble qu’un procès au pénal serait le bien venu pour s’assurer qu’on est pas en présence d’une barbouzade comme la France, pardon, la RRépublique française, sait si bien en faire.

263. Le vendredi 6 avril 2012 à 18:47 par avatares

Et encore une question svp ! A quel moment merah a t il reçu les 30 balles létales (cette fois ci) dans les jambes. On nous dit qu’il a recu la balle dans le front par un tireur d’élite posté devant le balcon. Mais qui donc a eu le temps de lui tiré 30 balles dans les jambes juste avant qu’il ne saute puiqu’il n’avait recue aucune balle létale tant qu’il était dans l appartement ?

Donc il sort par la porte fenetre de la cuisine sans aucune égratinure la il lui faut 2 secondes en courant pour traverser le balcon (en largeur) et saute la ballustrade en béton. Il a dans ce laps de temps reçu 30 balles dans les jambes mais par qui  ? Par les membres du raid se trouvant dans le balcon  ; une balle déjà ca fait mal !!!! mais tout un chargeur ca doit faire tomber un éléphant par terre ; et bien pas merah qui malgré tout trouve la force de sauter la ballustrade du balcon !!!

264. Le vendredi 6 avril 2012 à 19:08 par avatares

Comment le scénario officiel de l’assaut peut prendre 3 minutes  : il faut quelques secondes en courant pour traverser l’appartement de la salle de bain au balcon…..??? + quelques instant pour tirer sur le Raid

Donc selon ce scénario comment a fait le Raid pour tirer 300 balles ?

VOIR FILM DU SCENARIO OFFICIEL

http://www.youtube.com/watch?v=2pFz…

265. Le vendredi 6 avril 2012 à 19:19 par Apprenti

Autre point qui n’arrête pas de me chiffonner : le siège a duré plus de 30 heures… pendant lesquelles Merah n’a pas pu dormir un instant…ni même probablement se faire couler un café. vous imaginez l’état psychologique au bout de ces 30 heures ? Surtout avec les tentatives d’assaut qui avaient eu lieu plus tôt ?

On peut admettre que sur le coup la police a tiré pour se défendre, mais la stratégie globale ne visait-elle pas à lui faire péter un plomb ?

ca se trouve, qq heures de plus et il serait tombé de sommeil tout seul.

266. Le vendredi 6 avril 2012 à 20:06 par avatares

Vu que tous mes posts cet amp étaient bien sérieux voici¨pour etre un peu plus “décontracté”, un commentaire d’un internaute après avoir vu le film de l’appartement de merah après l’assaut. Excusez pour le langage peu chatié.

“Il aurait pu faire le ménage avant de partir et ranger tous son bordel !! A mon avis pour la caution ce n’est meme pas la peine avec tous les trous qu’il y a partout, il aura du mal à faire croire qu’il y avait des cadres sur les murs.”

ajaccio2a

267. Le vendredi 6 avril 2012 à 22:28 par RG

@259 avatares

Mr RG vous qui êtes érudit en la matière…

Ahem, en matière d’armes mes compétences sont celles de M. Toulemonde, soit pas grand chose.

268. Le vendredi 6 avril 2012 à 22:54 par avatares

j ‘ai lu sur un post sur internet où une personne se demandait s’il pouvait y avoir un lien entre les deux coups de feux entendu la nuit à deux heures du matin et les deux balles retrouver sur le coprs de mohamed merah, une dans la tête et une dans l’abdomen, d’autant plus qu’après ce moment on a plus rien entendu ? Qu’en pensez vous ?

269. Le vendredi 6 avril 2012 à 23:09 par avatares

Siarres qu’entendez vous par cette phrase

“Ma conviction personnelle ( si j’étais jury d’assises) et que le dernier voyage de Merah ( de la douche au parapet) ne s’est pas fait tout seul ,mais ce n’est qu’un détail …comme dit l’autre” ??

270. Le samedi 7 avril 2012 à 10:44 par avatares

RG vous dites : “Comment peut on expliquer d’après vous qu’il y est des dizaines d’impacts de balles au dessus d’une porte qui soit se trouve à deux mètres environ voir à certains moments carément sur le plafond de cette pièce

Deux possibilités, soit le RAID tire très mal soit il avait l’intention de neutraliser MM sans risquer de le tuer, on dirait qu’il avait reçu l’ordre de le prendre vivant.”

Mais dans la mesure où le RAID n’a tiré que des balles non létales il n’avait pas vraiment besoin d’éviter de toucher Merah. Au contraire avec des armes non létales on cherche plutot à toucher la personne pour l’anesthésier.

271. Le samedi 7 avril 2012 à 11:48 par siarres

à Avatares
Pour répondre à votre 269 et 270
Je pense que les dernnieres secondes de la pétarades et le saut extravagant inexplicable de Merah sont un ajout de l ‘equipe du RAID ou pour parler ” populaire” ils en ont fait trop .
On a dramatisé pour justifier l’echec de la prise .
Le coté suréaliste,hors normes , couvre le coté calamiteux de l intervention.
Si comme je le pense vous avez regardé soigneusement et longuement les multiples vidéos et les multiples plans , maquettes etc ,vous serez d’accord pour dire que dans cet espace ,la pétarade de 300 tirs est saugrenue on en a rajouté pour faire bonne mesure .
Voila ce que ça veut dire .

272. Le samedi 7 avril 2012 à 12:18 par avatares

Siarres oui c’est une explication mais il peut y avoir aussi d’autres explications ou scénarios possibles….

273. Le samedi 7 avril 2012 à 12:33 par Siarres

Il peut y avoir d’autres explications … oui j’en convient
Et puis j’attendrai la commission d’enquéte .

274. Le samedi 7 avril 2012 à 12:50 par avatares

Si comme le suggerent certaines personnes merah était mort à deux heures du matin alors cela impliquerait des conivences et une mascarade incroyable !!!! Mais pas pour autant impossible ou impensable a priori au regard de ce que certains hommes sont capables de faire et en relation avec ce qui s’est déjà fait dans l’Histoire ancienne et actuelle.

Autre possibilité c’est qu’il soit mort dans l’assaut mais que l’on a ensuite forcé le trait comme vous le dites Siarres et surtout en proposant le scénario du saut au dessus du balcon pour favoriser la notion de légitime défense.

Biensûr tout cela sont des suppositions mais vu que le scénario officiel est bancal rien ne devient impossible ni absolument improbable.

A je rajoute un détail ; selon la version officielle merah a traversé la cuisine en courant jusqu’au balcon et à ce moment il à recu une balle dans la tete. Donc les 30 balles dans les jambes ne l’avaient pas encore atteint puisqu’il courait dans la cuisine. Il n’y a qu’un seul moment selon cette version où il a put recevoir les 30 balles dans les jambes c’est lorsqu’il était dans le balcon…Mais dans ce cas comment se fait il que l’on a pas entendu de déflagration particulièrment plus forte que celle qui ont eu lieu dans l’appartement. Car tiré 30 balles à l’intérieur d’un appartement ou dans le balcon….ca fait pas le meme bruit car cela auait résonner dans tous le quartier avec une puissance sonore plus importante. Et meme si l’on a pas de vidéo des derniers instants…..on a des enregistrements sonores qui ne laissent pas supposer qu’un tir soutenue de 30 balles aie eu lieu sur le balcon !!!!

Il faut garder raison comme on dit mais avec les pieds sur terre et la tête dans les étoiles….

275. Le samedi 7 avril 2012 à 14:24 par Crapaud Rouge

Cher Maître,

Je suis scandalisé à l’idée que la cour de cassation pourrait annuler “sans renvoi”, (donc sans possibilité de contestation, je présume), tout le procès de l’Erika, et ce, au prétexte qu’il était dans les eaux internationales au moment du naufrage.

Existe-t-il un moyen de faire remarquer à la cour de cassation que la cargaison de l’Erika s’est bel et bien retrouvée dans les eaux territoriales, et que c’est elle qui a pollué les côtes, pas la carcasse du bateau ?

Pourriez-vous faire un billet à ce sujet ? Je suis vraiment avide de savoir si, comme le prétend Total, le droit pénal français est incompatible avec le droit international.

276. Le samedi 7 avril 2012 à 16:21 par Holmes

@ Crapaud Rouge (275)

- On - ° N’oubliez pas que sous chaque crapaud… Boa, boa… ° “C’est 300 francs, et à la semaine prochaine.”

- Off - “J’ai alors dessiné l’intérieur du serpent boa, afin que les grandes personnes puissent comprendre. Elles ont toujours besoin d’explications…
Les grandes personnes m’ont conseillé de laisser de côté les dessins de serpents boas ouverts ou fermés…”
- Le Petit Prince - Antoine de Saint-Exupéry -

277. Le samedi 7 avril 2012 à 17:32 par siarres

à Crapaud rouge

De quoi vous préoccupez vous ,avez vous besoins de fonds ou de soutien pour votre campagne éléctorale ?Donc laissez faire les intérésés , ils savent ce qu’ils font .
Pour le moment c’est le parquet ( le gouvernement ) qui demande la relaxe , Y à rien de plus beau que ça! quand le parquet demande la relaxe !aprés avoir poursuivi des années  ! que c’est beau ,la vérité sortant du puit c’est éblouissant , avec un clein d’oeuil à l’accusé qui est un petit ami du secrétaire d’etat .Ca vaut le coup d’y étre .

278. Le samedi 7 avril 2012 à 17:55 par avatares

Pour compléter mon post 274 dans l’hypothèse où merah soit mort à deux heures du matin les nombreux tirs au-dessus de la porte et sur le plafond entre autre auraient biensûr dans ce cas de figure (si et seulement si) leur raison d’être ainsi que les trombreux impact sur les murs. Tout cela donnant l’impression d’une longue fusilade avec le bruit qui va avec ainsi d’ailleurs que les dégats….
Et biensûr dans ce cas de figure (si et seulement si) toutes les incohérences des différentes version officielles voir post 242, n’ont plus leur raison d’etre dans le scénario intitulé “2 heures du matin….” TOUT CELA N ETANT QU UNE HYPOTHESE PARMI D AUTRE….

279. Le dimanche 8 avril 2012 à 10:32 par avatares

Anonce IMMOBILIERE trouvé sur le net  :

A LOUER APPARTEMENT SUR TOULOUSE T3 TRANSFORME EN T2. TRES LUMINEUX, UN PEU DE PEINTURE A REFAIRE, ET QUELQUES TROUS A REBOUCHER
LOYER: 300 balles !

siisii13 il y a 1 semaine

280. Le dimanche 8 avril 2012 à 11:31 par avatares

J’ai retrouvé pour ceux qui cherche un logement sur toulouse, l’original de cette annonce immobilière passsé sur le BON COIN dans la rubrique Location Immobilière :

A LOUER APPARTEMENT SUR TOULOUSE T3 TRANSFORME EN T2. TRES LUMINEUX, UN PEU DE PEINTURE A REFAIRE, ET QUELQUES TROUS A REBOUCHER

LOYER: 300 balles

Agence : Rassemblement Agence Immobilière Défiscalistion (RAID)

Tel : 0800 00 00 17

Frais d’agence : 300 douilles payable à la réservation.

281. Le dimanche 8 avril 2012 à 16:14 par avatares

Une petite idée encore aux sujet des balles tirés au dessus de la porte de la salle de bain.

On constate 3 lignes horizontales de tir (voir post 261).

On aurait put penser que le RAID a tiré ces balles pour faire sortir merah de sa salle de bain.

Mais si on en croit la version officielle ce scénario n’est pas possible.

Pourquoi ?

Pärcequ’il est dit (voir post 264) que le RAID a introduit une mini camera dans la salle de bain. Et que c’est cette initiative qui a fait sortir merah de sa salle de bain ; puis ce dernier à tiré sur les hommes du RAID situé à sa droite et devant lui et à ensuite couru vers le balcon situé à sa gauche et pour cela à traverser la cuisine. A aucun moment on nous dit, qu’il s’est retrourné vers la salle de bain pour tiré au dessus de la porte et d’ailleur pour quoi faire ?

Donc les hommes du RAID on tiré au dessus de la porte de la salle de bain à un autre moment.

Mais surtout pour qu’elle raison ils ont tiré 3 raffales de balles au dessus de la porte de la salle de bain (si l’on en croit les impacts voir vidéo post 261 ???)

282. Le dimanche 8 avril 2012 à 16:25 par avatares

Pour bien comprendre la version officielle (revoir video post 264)

283. Le lundi 9 avril 2012 à 10:59 par avatares

Ayant un peu de temps ce matin je vous propose de voir ensemble la cohérence des 3 versions officielles

Donc dans la première version on ne nous explique pas les trous dans la salle de bain, dans la chambre, et au dessus de la porte de la salle de bain.

Voyons la version 2

On voit sur cette vidéo les homme du RAID entré par la fenetre de la chambre. Ensuite dans la vidéo numérise qui suit on voit les hommes du RAID arrivé en fille indienne devant la salle de bain en sortant de la salle de séjour ( voir plan http://www.youtube.com/watch?v=2pFz…) Ils ne proviennent pas selon cette version de la chambre.

Ensuite dans cette version on ne nous explique pas non plus les trous dans la salle de bain, au-dessus de la salle de bain et dans la chambre.

284. Le lundi 9 avril 2012 à 11:16 par avatares

Version 3

Cette version apparait la plus plausible puisque l’on voit des hommes dans toutes les pièces de l’appartement. Ainsi les trous de la salle de bain et de la chambre sont expliqués. Par contre s’il y avaient des hommes du Raid dans la cuisine http://www.youtube.com/watch?v=jV2J… comment merah a t il put la traverser ?

Reste à expliquer POUR TOUTES LES VERSIONS, les balles au-dessus de la salle de bain, le temming ; 3 minutes de fusillade, l’accès au balcon puisque deux hommes étaient postés devant la fenetre, les balles dans les jambes de merah et la balle dans le thorax. Ainsi que tous les trous dans tous les murs avec des armes non létales….

Que cela soit clair, le fait de poser des questions en ce qui me concerne, ne suggére aucun sous entendu ni idée toute faite. Toujours selon mon intention, cela ne remet en cause la probité de personne. Juste les faits m’intéresse en l’espèce, rien de plus.

Ensuite comme cela s’est produit à plusieurs reprises sur ce forum, je suis à l’écoute de toutes les suggestions afin de mieux cerner le fil conducteur de cette histoire et relié ensemble et de manière cohérente le déroulement des faits en accords avec la réalité comme on peut l’observer dans les vidéos de l’appartement de merah.

MERCI A TOUS j’ai trouvé un grand intérêt à partager avec vous mes idées.

285. Le lundi 9 avril 2012 à 11:28 par avatares

Ha j’oublié à propos de la balle retrouvé dans l’abdomen de merah on ne nous en parle jamais. Selon la version officielle il n’ a pas put la recevoir dans l’appartement car ce n’étaient que des balles non létales. Ensuite s’il a recu un balle dans la tete puis et tomber par dessus la ballustrade, comment a t il put recevoir une balle dans l’abdomen étant courbé en principe (pusqu’il s’effondre et qu’en plus il est protégé à ce moment là par la ballustrade en béton avec en prime un gillet pare balle. Gillet pare-balle qui peut s’avérer défectueux si l’on recoit une raffale de balle mais ce n’est pas le cas en l’occurence.) Reste la possibilité d’une faiblesse du gilet pare-balle à cet endroit précis.

Après dans le scénario que je propose, une position particulière de merah a put peut etre permis qu’il soit atteint à l’abdomen par un tireur d’élite, mais en tout cas on en parle jamais dans aucune version.

286. Le lundi 9 avril 2012 à 11:34 par avatares

Pour la version N° 2 j’ai fait une erreur c’est cette vidéo qu’il fallait regardé : http://www.youtube.com/watch?v=ocAX…

287. Le lundi 9 avril 2012 à 11:52 par avatares

Rappel des 3 versions

N° 1) http://www.youtube.com/watch?v=2pFz…

N° 2) <http://www.youtube.com/watch?v=ocAX…

N° 3) http://www.youtube.com/watch?v=jV2J…

288. Le lundi 9 avril 2012 à 21:43 par Teejee

@ Eolas
Je sais que c’est hors-sujet, mais je joins ma voix à celle de Crapaud Rouge en 275 pour vous demander si une décision d’annulation concernant le procès de l’Erika serait fondée en droit. Merci d’avance.

289. Le mardi 10 avril 2012 à 10:29 par avatares

Pour terminer cette analyse des faits sur l’affaire merah, il y a un point qui a été abordé par différentes personnes que je n’avais pas observé. En effet le Raid est entré dans l’appartement à 10 H 30 par la chambre. En direct sur les médias, alors que le temps commencé à s’éterniser différents spécialistes évoqués l’idée que le Raid avait du trouver le corps de merah ; mort suicidé. Christian Prouteau. Fondateur du GIGN, en direct évoque sont étonnement d’une si longue entrée sans aucune nouvelle… Et puis une demie heure après en entend de nombreuses déflagration, de nombreux tir.

290. Le mardi 10 avril 2012 à 14:36 par Arnaud

Il n’y a pas si longtemps, Maître Eolas écrivait ça: “Mettons donc les choses au point. La recherche de la vérité, c’est bien. Le respect de la loi, c’est mieux. Les policiers sont préoccupés par le premier ? Alors il faut que quelqu’un se préoccupe du second. Ce quelqu’un, c’est au premier chef l’avocat. “

J’attends donc avec impatience les félicitations qu’il ne manquera pas d’adresser aux avocats de Total qui, une fois de plus, font tous les efforts possibles pour s’assurer (on ne rigole pas svp) que la loi soit bien respectée !!!

291. Le mardi 10 avril 2012 à 15:52 par Apprenti

@ Avatares, bon je crois qu’on a fait le tour de la question d’un point de vue pratique.

Pour rester sur la manière dont Eolas présente les choses (oui pour la bonne morale judiciaire, il faut qu’on autorise un procès contre l’état, mais l’honneur est sauf, le père n’a aucune chance de gagner) : c’est un peu léger : soit on a un vrai coupable appréhendé suivant les réglés et là, peut-être, que l’état est disculpable (ça se dit ?) ; soit on a un beau coup fourré typiquement Made in France et il faut que la condamnation puisse intervenir !

Sinon, un point sur l’affaire Total serait effectivement bien venu.

292. Le mardi 10 avril 2012 à 18:57 par avatares

“Apprenti ” j ‘ai trouvé une 4ème ou 5ème version je ne les compte plus, proposé celle-ci par le RAID  ; en tout cas c’est mentionné comme cela. On l’a trouve en anglais sur le site suivant.

JE NE CAUTIONNE PAS TOUS LES COMMENTAIRES DE CE SITE MAIS JE LE PROPOSE CAR JE N AI PAS TROUVE CETTE NOUVELLE VERSION AILLEURS

http://musikresiste.com/index.php/r…

293. Le mardi 10 avril 2012 à 18:58 par avatares

Il faut faire dérouler la page jusqu’au plan proposé par le RAID.

294. Le mardi 10 avril 2012 à 19:28 par avatares

En fait je vais m’arreter de faire des recherches, car je trouve de plus en plus de version officielle. En effet voici ce que le chef du RAID a affirmé.

le Commandant Prouteau –fondateur du GIGN, organe d’intervention de la Gendarmerie- s’étonne du choix du RAID (police) qui n’a jamais été confronté à une telle affaire, plutôt que le GIGN qui l’a été à plusieurs reprises et en a les moyens (en gaz paralysant* ou lacrymogène notamment).

Au cours de cette émission, il pose la question évidente

“Pourquoi n’avoir pas utilisé ce gaz dont le GIGN possède des kilos ?”.

Or, dans un interview filmé montré dans la même émission, le chef du RAID donne la réponse : le RAID n’avait que des grenades lacrymogènes ! ils ont donc essayé de percer la cloison de la salle de bains pour y introduire une de ces grenades (!), d’où la sortie en force de Merah, défouraillant des 2 mains.

Comme disaitt Prouteau :”il aurait mieux fait de ne rien dire que d’avouer ça (cette super-connerie)”

Extrait que l’on retrouve ici : http://leglobe.ca/blog/2012/03/mera…

295. Le jeudi 12 avril 2012 à 11:58 par avatares

Alors qu’on nous parle beaucoup de l’affaire merah sur internet, j’avais remarqué que les photos de lui qui circulent sont toujours les mêmes. Donc je vous propose ici une nouvelle photo du TUEUR AU SCOOTER. Voir le lien suivant :

http://www.agoravox.fr/actualites/p…

296. Le jeudi 12 avril 2012 à 12:08 par avatares

Puisque je pense comme le dit “Apprenti” l’on a fait le tour de ce que nous dit internet sur les faits…. de l’affaire Merah (pour le moment) ; on peut s’intéresser aussi à ce que l’on dit de lui…. Il y a apparemment pas mal de versions contradictoires sur sa personnalité, sans doute en raison d’une personnalité complexe. On peut par exemple écouter ce qu’en dit son entraineur de Foot.

http://www.rtl.fr/actualites/articl…

297. Le jeudi 12 avril 2012 à 20:27 par avatares

Comme pour mon travail je fait des recherches sur internet lorsque j’en trouve sur l’affaire merah je vous les donne.

Dans marianne sur internet on peut lire à propos de la polémique armes létales on non utilisé dans l’assaut :

http://www.marianne2.fr/blogsecretd…

A la suite de notre article d’hier, une source anonyme proche du RAID a tenu à apporter des précisions sur l’opération contre Mohamed Merah. Ces explications, très utiles, permettent de mieux comprendre les faits, sans polémique.

Cette personne proche du Raid affirme :

Les armes non létales. « Contrairement à ce que l’on lit sur lemonde.fr, il n’y avait pas que des armes non létales lorsque l’assaut a été lancé. Evidemment, les premiers avaient des grenades de 40 en caoutchouc incapacitantes, mais avaient également leurs armes, tout comme ceux qui les couvraient immédiatement. »

Toujours dans mariane on peut lire : http://www.marianne2.fr/blogsecretd…

Merah : “C’était Raspoutine !”

Une source proche du RAID décrit la résistance hors du commun de l’assasin, criblé de balles.

Et mariane de préciser : Selon nos informations, trente impacts de balles auraient été trouvés sur le gilet pare-balles de Merah qu’il portait sur une djellabah. Certaines auraient traversé le gilet.

A cet instant on peut étant pour la majorité “novice” en la matière on peut s’attarder sur les réactions que cette information suscite : par exemple :

Par Mr Mimose(xxx.xxx.xxx.70)12 avril 16:14

Bonjour

” Je voudrais parler du soi disant gilet par-balle que “possédait” Mr Merah. Un gilet pare balle n’est certainement pas un produit miracle qui permet d”encaisser 300 balles sans broncher, surtout du calibre 5.56 comme utilisé par le raid. J’ai vu un collègue à l’époque à sarajevo qui à pris une balle, une seule, dans son gilet pare balle militaire (un gilet énorme qui pesait plus de 10 kg), résultat 3 cotes cassées, évacuation d’urgence. Ok, ça te sauve la vie, mais tu restes par terre complétement sonné.

Alors de la à encaisser des rafales comme Merah, je penche plutot pour le fait que ce soit un surhomme. “

298. Le jeudi 12 avril 2012 à 20:32 par avatares

Erreur

Le deuxième lien de Mariane le voici : http://www.marianne2.fr/blogsecretd…

299. Le jeudi 12 avril 2012 à 23:55 par Aurélien

Comme d’habitude j’arrive après la guerre. Super intéressant l’article, comment un avocat peut décider de travailler pour un terroriste? C’est pas un peu suicidaire pour la e-réputation? J’ai du mal à comprendre le père, il prend quand même pas mal de risque…

300. Le vendredi 13 avril 2012 à 10:07 par Kokoro

Maître,
J’entends bien les mots d’un père qui, probablement aveuglé par la douleur ou par le gain selon comme on le regarde, souhaite agir en justice. Bien que représentant d’après vos propos plus une perte de temps qu’autre chose, cela aura peut-être au moins la vertu de lui permettre de commencer son deuil, allez savoir. De fait, je ne suis pas suffisamment au faîte du droit pour me permettre de juger le bien-fondé ou non de l’action de M.Merah père.

Je m’interroge néanmoins sur une question purement technique : la police ayant autorité à faire usage de la force qu’elle estime nécessaire à l’accomplissement de sa mission, existe-t’il en droit un cas particulier sur le fait de tuer quelqu’un ? Provoquer la mort, même dans l’exercice d’une mission, est-elle une situation particulière encadrée par des articles précis de la loi, ou est-ce coulé sous la chape de béton englobant tous les moyens nécessaires à la neutralisation d’un individu ?

Je me questionne en effet sur le fait que, bien qu’ayant eu un comportement dangereux et étant resté dans la voie belliqueuse jusqu’au bout, cet homme aura été tué(et donc jugé) sans procès, et sur les cas dans lesquels la police et le RAID ont le droit d’user d’un tel pouvoir de privation de liberté(la mort étant fâcheusement castratrice, si vous voulez mon avis).

301. Le vendredi 13 avril 2012 à 12:05 par PEP

@Kokoro: vous faites fausse route, il me semble.
(selon la version officielle)
Ils ne l’ont pas tué pour l’interpeler ou le neutraliser (ils n’en auraient pas eu, effectivement, le droit).
Ils l’ont tué pour se défendre (légitime défense) comme tout un chacun (policier ou pas) en aurait eu le droit si c’était la seule/meilleure solution pour faire cesser ses tirs agressifs.

302. Le vendredi 13 avril 2012 à 20:52 par patrons-voyous

http://www.europe1.fr/Faits-divers/…

s’pas vous, j’espère ?

303. Le vendredi 13 avril 2012 à 21:23 par pipo

En effet il s’agissait d’un dossier vraiment explosif comme les avocats on l’habitude d’en avoir de temps en temps dans leur carrière. Autrement je ne vois pas qu’elle est le lien entre cette information et le sujet traité ici. Peut etre justement l’aspect explosif du dossier. L’avocate du père de mohamde merah à donc intérêt à prendre ses précautions alors !!!

304. Le vendredi 13 avril 2012 à 21:28 par Samir

@ Maître Eolas: Merci pour cette analyse dépassionnée. Postez un peu plus souvent please.

305. Le samedi 14 avril 2012 à 09:00 par Bernard

@Maitre Eolas

Comment peut t on ecrire un article sur le deces d un citoyen sous les balles d’agents de police sans citer l’article 2 de la Convention europeene des Droits de l’Homme ?

Comment peut t’on dire qu’un non lieu est certain sans meme qu’une enquete ait ete diligentee ?

Dans le cas d une enquete baclee, il y aura violation de l’article 2 de la Convention, et la France pourra etre condemnee par la CEDH a verser des dommages et interets.

De meme si ce deces est un assassinat ou un homicide involontaire, les policiers responsables pourront etre condemne a la prison et a verser des dommages et interets.

La France n’est tout de meme pas une republique bananiere ou les agents de police beneficient d’une impunite totale lors d execution extra-judiciaire!

306. Le samedi 14 avril 2012 à 11:38 par avatares

En ce qui me concerne j’ai trouvé l’article de Maitre Eolas pondéré et équilibré. Mais cependant je profite de certains posts comme celui de Bernard pour rebondir sur une notion de droit (purment à titre théorique), la présomption d’inoncence, tant qu’un jugement n’est pas rendu dans une affaire.

Dans cette affaire il n’y a pas eu de jugement parceque pas de procés, mais un tir mortel justifié puisque légitime défense en tout cas selon la version officielle.

Sauf que s’il y a contestation de la légitime défense est ce qu’il faut prouver la légitime défense ?

Ces propos ne sont pas là pour polémiquer car à cet instant on a aucune preuve matériel comme une vidéo par exemple ; ni de la version officielle ni de la version “polémique” mais juste pour essayer d’aborder des notions de droit.

307. Le samedi 14 avril 2012 à 12:19 par avatares

Bernad votre interrogation m’apparait juste car rester sur des convictions figés pourt tout un tas de raison, ne m’apparait pas forcément aller dans le bon sens.

308. Le samedi 14 avril 2012 à 12:43 par RG

@305 Bernard

Comment peut t on ecrire un article sur le deces d un citoyen sous les balles d’agents de police sans citer l’article 2 de la Convention europeene des Droits de l’Homme ?

Parce que la publicité à l’initiative du présumé innocent engendre l’opinion, c’est la règle du jeu. Aussi, puisque la Convention Européenne des Droits de l’Homme n’a pas encore institué le délit d’opinion vous pouvez à l’égard du terroriste ou politique de votre choix vous faire l’opinion de culpabilité que vous voulez si celle-ci est fondée.

Si vous ne me croyez pas allez voir dans les pays véritablement démocratiques, en Suisse un politique pourtant jugé innocent est définitivement grillé.

309. Le samedi 14 avril 2012 à 13:30 par avatares

Si j’ai bien compris le post de Bernard ce qu’il remet en cause ce sont les affirmations catégoriques non étayées par une enquete préalable en bonne et due forme. Ensuite selon le droit francais tant qu’il n y a pas eu de jugement rendu par un juge dans l’enceinte d’un tribunal qui affirme votre culpabilité, on est considéré par la loi comme un présumé innocent. sans doute pour éviter les erreurs judiciaire.

Que l’on est une opinion fondée ne veut pas dire pour autant qu’elle soit juste, car en toute bonne foi on peut se tromper si les fondations sur lesquels on repose son raisonnement sont erronées ou incomplétes. Cela est juste qu’un raisonnement et non un avis sur l’affaire merah.

DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789

Article IX

Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne, doit être sévèrement réprimée par la Loi.

310. Le samedi 14 avril 2012 à 14:02 par avatares

Si on pousse le raisonnement EN DROIT FONDAMMENTAL mohamed merah n’est pas mort en tant que coupable mais en tant que présumé inoccent ce qui laisse la porte ouverte à une enquete en bonne et due forme. Ensuite et seulement à ce moment là ou pourra dire selon le droit francais que mohamed merah est coupable.

Est ce qu’un juriste pourrait me répondre sur la justesse ou pas de ce raisonnement car moi-meme je ne suis pas un spécialiste du Droit. MERCI D’AVANCE.

311. Le samedi 14 avril 2012 à 14:11 par flic803

la garde à vue en a pris encore un coup dernièrement avec la décision du conseil constitutionnel d’obliger à filmer les auditions dans le cadre de la criminalité organisée, pour des motifs d’égalité devant la loi.
N’est-ce pas les prémisses d’une mort annoncée de la GAV dérogatoire?
Je suis étonné maître de ne pas vous lire sur ce sujet.
Bien à vous

312. Le samedi 14 avril 2012 à 14:46 par Siarres

à flic 803
Vous pourriez aussi demander ,quand donc les audiences judiciaires ( qui sont suposées publiques ) pourront etre enregistrées ? ,car là ça promet du UTube

313. Le samedi 14 avril 2012 à 15:22 par avatares

Toujours à propos du post 305 de bernard.

On sait si ne je me trompe pas qu’il n’y aura pas d’enquête parlementaire à propos de l’affaire merah.

Mais peut on espèrer une enquête judiciaire lorsque l’on sait qu’il y a de nombreuses versions officielles voir post 287 et 292 (versions qui émanent des autorités, des médias) où l’on constate différentes incohérences ?

Et qu’ensuite meme au sein du RAID il y a des versions différentes voir post (256) et post (297).

Est ce que toutes ces distorsions et incohérences ne justifient pas une enquête plus approfondie pour fermer la porte définitivement à toutes sortes de versions et rumeurs ?

Est ce que le meilleur moyen d’alimenter des rumeurs n’est pas le fait d’etre incohérent ou imprécis ?

L’accés à une véritable enquête serait sans doute profitable à tous ceux qui ne recherche que la vérité dans cette affaire.

C’est sans doute aux juristes que l’on devrait donner maintenant la possibilité de s’exprimer sur cette affaire ou en tout cas d’oeuvrer pour que toutes les zones d’ombres puissent être levées et cela dans l’intérêt des familles des victimes mais aussi de nous tous.


S’il n’y avait pas tant d’incohérences sur cette affaire on ne discuterait même pas de l’aspect juridique de la présomption d’innocence ou pas de merah.
Mais en raison de ces distorsions c’est peut etre bien de vouloir revenir aux fondamentaux du droit et de les appliquer afin d’avoir un fil conducteur qui nous permettra peut etre de voir SEULE LA VERITE triomphé. Espérons le.

314. Le samedi 14 avril 2012 à 15:34 par RG

@309 avatares

Que l’on est une opinion fondée ne veut pas dire pour autant qu’elle soit juste, car en toute bonne foi on peut se tromper si les fondations sur lesquels on repose son raisonnement sont erronées ou incomplétes.

Un tribunal également, un innocent peut y être jugé coupable et un coupable certain peut y être relaxé sur un vice de procédure.

Article IX
Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne, doit être sévèrement réprimée par la Loi.

ça veut dire que coupable évident ou pas la liberté reste la règle et que toute application d’une mesure d’exception doit résulter d’un jugement, c’est tout. Le père de MM déclare publiquement le RAID coupable d’avoir assassiné son fils, il en a le droit mais cela n’a en soi aucune portée sur le RAID.

Si on pousse le raisonnement EN DROIT FONDAMMENTAL mohamed merah n’est pas mort en tant que coupable mais en tant que présumé inoccent ce qui laisse la porte ouverte à une enquete en bonne et due forme.

Non, présumé innocent veut dire que même considéré coupable faute d’un jugement il bénéficie des mêmes droits (succession, enterrement etc….) que tout le monde.

315. Le samedi 14 avril 2012 à 16:02 par avatares

Oui vous avez raison RG un tribunal peut se tromper aussi car il est présidé par des hommes qui sont par essence IMPARFAIT et pouvant se tromper ( l’erreur est humaine…). Mais justement en raison de ce constat, on a peut etre intérêt justement quand on connait les faiblesses ihnérentes au genre humain, d’optimiser tous les mécanismes et en l’occurence ici juridique pour minimiser l’erreur humaine.

Par exemple entre une opinion fondée, une intime conviction et une preuve matériel irréfutable par tous on s’appercoit qu’il y a des différences auxquels les juristes et les jurés sont sensibles en général.

RG DIT  : ” Non, présumé innocent veut dire que même considéré coupable faute d’un jugement il bénéficie des mêmes droits (succession, enterrement etc….) que tout le monde.”

Si on est présumé innocent on ne peut pas etre à la fois considéré comme coupable.

Dans ce cas on est considéré coupable aux yeux de qui ?

Par quelqu’un qui n’a pas autorité à vous déclarer coupable ou innocent, non ?

En tout cas pas au nom de la Justice tant que l’on a pas été jugé coupable par un tribunal ; il me semble.

316. Le samedi 14 avril 2012 à 16:40 par avatares

Article IX

“Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne, doit être sévèrement réprimée par la Loi.”

Merci RG pour votre explication de cette phrase. Mais la question que l’on pourrait se poser est par qui “déclaré coupable” dans cette citation des déclarations des droit de l’homme ?

Par vous, par moi, par nous ?

Ou encore par un TRIBUNAL seul habilité dans le droit francais à déclarer une personne coupable.

Lorsque l’on s’appercoit dans certains cas que malgré des enquête policières honnêtes avec des avocats honnêtes et un juge honnête et intégre on a abouti malgré tout à des erreurs judiciaires reconnues, comment croire alors en toute sincérité que l’intime conviction des uns et des autres ou encore le fait qu’une personne soit considéré comme un coupable évident seraient en soit suffisant ?

317. Le samedi 14 avril 2012 à 17:02 par RG

@315 avatares

Des procès pénaux de présumés coupables de rien ça n’existe pas, il faut au moins un plaignant X et/ou un procureur qui non seulement présument mais affirment que Y est coupable de quelque chose. La loi sur la présomption d’innocence ne fait que dire que faute d’une condamnation cette présomption est sans effet de culpabilité.

Si on est présumé innocent on ne peut pas etre à la fois considéré comme coupable.

Si et inversement et il est faux de prétendre que l’on ne peut contester un jugement. Des années après que les Rosenberg ont été jugés puis exécutés des historiens éminents les considéraient toujours innocents, arguments à l’appui. Les mêmes les ont ensuite reconnus coupables après avoir eu eu accès aux archives du KGB.

318. Le samedi 14 avril 2012 à 17:25 par avatares

Beaucoup d’arguement RG intéressant je trouve !

“La loi sur la présomption d’innocence ne fait que dire que faute d’une condamnation cette présomption est sans effet de culpabilité.”

A bon ! Si cette loi était vraiment pratiqué à la lettre on attendrait tous que les jugements soient rendus par les tribunaux avant de “condanner” nous mëmes à notre niveaux les uns et les autres dans nos discussions les “présumés inocents”.

Sans parler des médias et des comportements hostiles envers les “présumés inocents” dans certains cas.

…..”sans effets de culpabilité” mais considéré dans les faits (comportements divers) comme coupable dans bien des cas avant le procés.

Biensur que tout cela est une question de nuances selon les cas mais en général L EFFET DE FOULE OU DE GROUPE NE FAVORISE PAS LES NUANCES…..

Dans un procés biensur qu’il faut un plaignant….Reste à prouver la culpabilité d’un tel ou d’un tel… Bon des fois j’ai l’impression que l’on s’égare….

“Si on est présumé innocent on ne peut pas etre à la fois considéré comme coupable.” Sur un plan juridique c’est soit l’un soit l’autre EN TANT QUE PRINCIPE DE DROIT.

Biensur que l’on peut etre condanné et reconnue innocent par la suite et inversement…

319. Le samedi 14 avril 2012 à 17:43 par RG

@318 avatares

Sans parler des médias et des comportements hostiles envers les “présumés inocents” dans certains cas.

Taratata, le père de MM a publiquement initié une polémique, on n’est plus dans le droit de la présomption d’innocence mais dans le droit de la presse. En conséquence on est fondé à donner notre avis et le 0% de chances est un avis argumenté.

De même pour les candidats à la présidentielle se retranchant derrière la soi-disant présomption d’innocence. Les journalistes sont légitimement fondés à non pas accuser mais bien poser des questions puis recueillir de réelles explications.

320. Le samedi 14 avril 2012 à 18:01 par avatares

On arrivera pas à se comprendre parceque moi je vous parle de principe de droit et vous vous me parler de l’interprétation de la loi par les uns et les autres. Biensur que tout cela est vrai… à partir du moment où chacun interpréte la loi comme il le souhaite toutes les déviances sont possibles….

Le 0 % de chance est un avis argumenté mais en droit il est bon de ne jamais dire “jamais” ou “toujours” la jurisprudence est là pour nous le rappeler….

Et d’ailleurs il n’y a pas que les journalistes qui sont habilités à se poser des questions  ; chaque citoyens peut le faire et d’ailleurs sur ce forum, vous et moi et bien d’autres encore exercont notre droit à nous interroger et a recueillir de réelles explications. D’ailleurs à ce propos je vous remercie RG pour votre contribution à ce forum.

321. Le samedi 14 avril 2012 à 18:41 par RG

@320 avatares

moi je vous parle de principe de droit

Le principe de droit dans la présomption d’innocence est: “le doute profite à l’accusé”, ni plus comme j’essaie de vous expliquer, ni moins, et dans tous les cas il n’interdit pas le doute.

322. Le samedi 14 avril 2012 à 18:48 par avatares

hihihihi ha bon !

no coment !

ET BONNE SOIRE RG !

323. Le samedi 14 avril 2012 à 19:03 par RG

@320 avatares

vous et moi et bien d’autres encore exercont notre droit à nous interroger et a recueillir de réelles explications.

Dans cette affaire il y a un droit infiniment plus strict que celui de la présomption d’innocence, il s’agit de celui relatif au secret défense. Eh bien il y a là aussi usage d’un faux argument de droit car contrairement à ce qui s’est écrit ici ou là rien n’empêche techniquement que vous soient fournies de réelles explications sans violer ce droit.

324. Le samedi 14 avril 2012 à 19:10 par RG

@ avatares

hihihihi ha bon !

Eh oui, ni les mesures de sécurité nationale ni le droit les plus stricts ne devraient être incompatibles avec l’expression de la démocratie, si “on” vous a laissé croire le contraire on vous a trompé.

325. Le samedi 14 avril 2012 à 19:28 par avatares

Dans le post 297 j avais entre autre mentionné :

Toujours dans mariane on peut lire : http://www.marianne2.fr/blogsecretd…

Merah : “C’était Raspoutine !”

Une source proche du RAID décrit la résistance hors du commun de l’assasin, criblé de balles.

Et mariane de préciser : Selon nos informations, trente impacts de balles auraient été trouvés sur le gilet pare-balles de Merah qu’il portait sur une djellabah. Certaines auraient traversé le gilet.

A cet instant on peut étant pour la majorité “novice” en la matière on peut s’attarder sur les réactions que cette information suscite : par exemple :

Par Mr Mimose(xxx.xxx.xxx.70)12 avril 16:14

Bonjour

” Je voudrais parler du soi disant gilet par-balle que “possédait” Mr Merah. Un gilet pare balle n’est certainement pas un produit miracle qui permet d”encaisser 300 balles sans broncher, surtout du calibre 5.56 comme utilisé par le raid. J’ai vu un collègue à l’époque à sarajevo qui à pris une balle, une seule, dans son gilet pare balle militaire (un gilet énorme qui pesait plus de 10 kg), résultat 3 cotes cassées, évacuation d’urgence. Ok, ça te sauve la vie, mais tu restes par terre complétement sonné.

Alors de la à encaisser des rafales comme Merah, je penche plutot pour le fait que ce soit un surhomme. “

LE FAIT DE COMPARER MERAH A RASPOUTINE permet au RAID de mieux expliquer le comportement inhabituel rencontré chez mohamed merah. D’ailleurs la science explique que lorsque l’on est dans des états de sur excitation ou de trans l’on peut vraiment posséder momentanément des performances surhumaines MAIS SANS DOUTE DANS UNE CERTAINE LIMITE MALGRES TOUT…

Qui était RASPOUTINE ?

Victime d’un complot dans la nuit du 16 au 17 décembre 1916, Raspoutine avait d’abord résisté à un empoissement au cyanure de potassium, puis il reçoit une balle de revolver dans la poitrine. Alors qu’on le croyait mort, il parvient à s’échapper. Il reçoit deux nouvelles balles, une dans le dos et une dans la tête. S’effondrant sur le perron, il est achevé d’une balle dans la tête avant que son corps, enroulé dans un tapis ne soit jeté dans la Neva…

Le fait qu’une personne soit capable d’assimiler du cyanure sans en souffrir peut s’expliquer par une capacité enzymatique hors du commun au niveau hépatique entre lui permettant d’assimiler dans une certaine quantité ce poison. Cela avait déjà était observer chez certains être humain consommant accidentellement des champignons veineneux sans en souffir. On avait d’ailleurs à ce propos observé des rongeurs qui pouvaient manger des aliments contenat de la mort au raz, car juste avant de manière intuitive il avait récupéré en les rongeant de la résine de certains arbres qui contenaient les enzymes nécessaire au métabolisme de ce poison.

La balle qui l’a recue dans la poitrine sans dommage apparent peut s’expliquer par la forte corpulence du personnage et pour le coup c’est vraie en ce qui le concerne !

En ce qui concerne Merah ce qui interpelle c’est son cabarit voir le post 296 (à écouter) et les 30 balles qu’ils recoient dans son gillet pare-balle (voir le commentaire du militaire) ; et là il ne s’agit pas de petites balles comme le revolver qui a servi à tuer raspoutine mais du 5,56. et ensuite toutes les balles qu’il a reçu dans les jambes et les bras toujours en 5,56….

Je suis d’accord avec le commentaire du RAID et surtout du militaire, MOHAMED MERAH, était vraiment un surhomme sans doute d’ailleurs encore plus puissant que raspoutine qui n’avait pas reçu lui du 5,56 !!!

326. Le samedi 14 avril 2012 à 19:29 par avatares

Merci RG c’est bon d’être rassuré comme ca !!!!

327. Le samedi 14 avril 2012 à 19:35 par avatares

C est sans doute parce que votre surnom et RG que dans votre post 323 on en apprend sur le secret défense. C’est je l’avoue un argument incontournable et auquel on ne peut rien ajouter c’est pourquoi je ne rajoute rien à ce post !!!

Sauf peut etre que tout cela c’est de l’humour et que sourtout ne prenait rien pour vous….Je plaisante biensur Mr RG !!!

328. Le dimanche 15 avril 2012 à 11:57 par Holmes

RG (308) “Si vous ne me croyez pas allez voir dans les pays véritablement démocratiques, en Suisse un politique pourtant jugé innocent est définitivement grillé.”)

Médaillons,

“…sur une pelle, rougie au feu, avec un peu de sucre jaune, le canard du doute, aux lèvres de vermouth, qui, répandant, dans une lutte mélancolique entre le bien et le mal, des larmes qui ne viennent pas du cœur, sans machine pneumatique, fait, partout, le vide universel.” - Lautréamont (Poésies 1) -

329. Le dimanche 15 avril 2012 à 20:16 par avatares

Merci à vous Holmes d’égayer ce forum avec votre poésie qui est des fois un peu noir mais bon l’intention est là….

Vous serez t il possible de proposer des vers plus réjouissant ?

330. Le lundi 16 avril 2012 à 10:39 par avatares

La France peut-elle être condamnée pour la mort de Mohamed Merah ?

Cela est le titre du thème proposé par Maitre Eolas

Ensuite à partir de ce thème, plusieurs personnes se sont interrogés entres autres, sur les incohérences des différentes versions dans le déroulement de l’assaut.
Mais aussi sur le fond ; est ce qu’il est possible que cette affaire soit un complot  ? Ou encore d’autres personnes pensent que la version officielle est l’unique version acceptable.

Le point de vue. Qu’est ce que c’est  ? Et de quoi est il fait ?

- Si une personne se trouve au rez-de chaussée d’un immeuble il n’a pas forcément le même point de vue que celui qui se trouve au dernier étage. Pourtant toutes les deux ont raison en terme de point de vue ou de ressentie. Cependant celui qui se trouve au dernier étage aura un point de vue plus étendue donc plus complet. Il verra ce qu’il y a au pied de l’immeuble mais aussi aura un point de vue plus complet incluant les alentours et l’horizon…

De quoi est fait ce point de vue quand il s’agit d’opinion, d’avis, d’intime conviction ?

Quand il se produit un fait divers, on constate souvent des points de vue différents tranchés ou marqué, selon si l’on est un jeune de banlieue ou un policier, un politique de gauche, un politique de droite un “riche”, “un pauvre”, etc.

Notre conscience c’est un peu notre univers ; il est fait de notre éducation, de nos croyances, de nos valeurs, de nos expériences, de nos connaissances, de nos conviction, de notre tempérament etc…

C’est à travers cette conscience forcément plus ou moins limité, que l’on regarde notre environnement et que l’on y porte un jugement.

L’idée que l’on est pas vraiment LIBRE dans nos ressenties, nos jugement et nos choix apparait toujours assez difficile à accepter.

Un peu à l’instar d’un ordinateur qui pourra solutionner un nombre toujours plus important de problèmes complexe grâce à des programmes toujours plus performants en raison de l’étendue des connaissances et possibilités introduites dans ces données ; nous accroissons notre univers intérieur par l’étendue et la qualités des concepts, idées, expériences, informations etc, que nous nous autorisons à accepter et à vivre.

Par contre plus l’on a de préjugés, de croyances limitatives, d’apriori, de raisonnement restreint, d’idées préconçues etc. plus la manière de ressentir le monde extérieur va être tronquée, fragmenté ou limité.

Tout cela va “teinté” notre vision du monde et en toute bonne foi l’on va avoir une perception “colorée” de notre environnement et donc plus ou moins “faussé” ou en tout cas limité.
Si j’ai fait cette petite digression c’est juste parce que j’ai l’impression qu’avant d’envisager de manière certaine que telle ou telle possibilité ou scénario soit possible ou impossible dans une affaire (en l’occurence) il est peut être intéressant de s’interroger pour voir ce qui nous pousse à aller plutôt dans une direction ou dans une autre.

C’est peut être le premier pas à effectuer pour se libérer des aprioris, préjugés, formatage etc., qui peuvent obscurcir notre conscience et nous éloigner d’une perception libre, objective et efficace…

Tout cela n’es pas proposé à titre dogmatique ou impérieux mais plutôt comme une proposition, une suggestion ou encore comme une information parmi tant d’autre…Disons encore comme un point de vue possible.

331. Le lundi 16 avril 2012 à 13:02 par avatares

En référence au post de RG 323 le droit de secret défense et une notion qui apparemment peut etre bien floue lorsque l’on sait que l’on peut “se protéger” ou se prévaloir de cette notion pour y mettre ce que l’on juge être du ressort du secret défense.

Tout va dépendre de la moral, de la conscience, des valeurs des personnes qui y font référence ou en tout cas l’utilise.

D’ailleurs à ce propos est ce que cette notion de secret défense est strictement définie et encadrée par la loi dans ce que cette notion est sensé couvir et ses limites….?

Est ce que dans l’ Histoire ancienne ou plus récente des délits voir des crimes dans certains cas, ont étaient déguisés en secret défense ?

332. Le lundi 16 avril 2012 à 14:26 par RG

@331 avatares

D’ailleurs à ce propos est ce que cette notion de secret défense est strictement définie et encadrée par la loi…

Tout à fait, lisez ceci et vous saurez presque tout. Ceci dit il n’y a dans cette affaire que l’aspect renseignement relevant du secret défense pour la simple et bonne raison que si le secret des sources n’était pas absolu ce serait la mort du renseignement, idem pour la presse type Canard Enchaîné.

Ce qui s’est passé au moment de l’assaut est par contre accessible, il suffit de demander à la bonne personne qui se fera un plaisir de dissiper vos interrogations, mais surtout pas au ministre de l’intérieur car vous pourriez l’inciter à commettre un délit.

333. Le lundi 16 avril 2012 à 16:26 par avatares

Merci RG pour votre réponse

C’est rassurant qu’il y est des lois en l’espèce…

Ceci dit les nombreux scandales politique, financier, économique etc„ sont là pour nous rappeller que les lois ne sont pas des assurances que tous se passent toujours pour le mieux.
Mais bon ne soyons pas pessimiste !

En ce qui concerne l’assaut vous nous proposez de s’adresser aux bonnes personnes pour avoir toutes les réponses pour dissiper nos interrogations.

Mais à qui doit on nous adresser lorsqu’il y a plusieurs versions comportants des incohérences entres elles émanant des autorités, des médias et meme du Raid voir les post correspondants….

Qui est habilité selon vous à nous donner preuves à l’appui la seule et unique version des faits ?

Si selon vous on doit éviter de poser cette question au ministre de l’intérieur (ce à quoi je n’avais pas pensé personnellement) pour lui éviter de commettre un délit ; de quelle genre de délit s’agit il  ?

Du délit en relation avec le secret défense ?

Dans ce cas l”affaire merah est elle couverte par le secret défense ?

Et si en l’espèce c’ une affaire TRES limpide pour qu’elle raison aurait elle besoin d’etre couverte par le secret défense ?

Et pour finir cher Monsieur RG en qualité de qui ou de quoi vous nous donnez tous ces conseils ?

PAR EXPLEMPLE DANS LE POST 179 vous AFFIRMEZ :

Le Mercredi 4 avril 2012 à 13:14 par RG

@170 amen

Par contre pour je ne sais quelle raison (peut etre une panne momentané de la caméra……) l’instant crucial c’est à dire la fusillade et le saut de mohamed merah au dessus du balcon n’apparait pas. Soit elle n’a pas été filmé alors que l’on voit des scènes avant et après la fusillade soit ce passage n’a pas été diffusé…..)

Éliminons une possibilité, elle a bien été filmée.

COMMENT LE SAVEZ VOUS  ? A QUELLE TITRE VOUS VOUS PRONONCEZ ICI CHER RG !

334. Le lundi 16 avril 2012 à 16:42 par avatares

La bonne personne que vous nous proposez est elle le procureur de la république ? Dans ce cas à quelle titre puisqu’il représent l’état peut il donner des informations que le ministre de l’intérieur ne pourrait pas donner ?

Est ce qu’il bénéficierait d’une dérogation en ce qui concerne le droit de réserve ou le secret défense dont le ministre de l’intérieur ne pourait pas bénéfier ?

335. Le lundi 16 avril 2012 à 17:29 par RG

Si selon vous on doit éviter de poser cette question au ministre de l’intérieur (ce à quoi je n’avais pas pensé personnellement) pour lui éviter de commettre un délit ; de quelle genre de délit s’agit il  ?

Violation du secret de l’instruction. Mais rassurez vous, ce qui lui fait le plus peur est l’éjection l’élection présidentielle.

Du délit en relation avec le secret défense ?

Je vous répète, le secret défense ne concerne que les renseignements obtenus puis détenus par la DCRI au sujet de MM.

Éliminons une possibilité, elle a bien été filmée.
COMMENT LE SAVEZ VOUS  ?

Voyez vous même. J’avais indiqué plus haut que la première vidéo que j’avais vue était un faux résultant d’un montage.

Il y a quelques fuites, par exemple:

- MM aurait été alerté à 3h du matin par la chute du bouclier d’un membre du RAID.
- MM n’aurait pas utilisé son Uzi pendant l’assaut car celui-ci se serait enrayé.
- MM aurait été rendu complètement sourd par des grenades et n’aurait strictement rien entendu pendant l’assaut.

A QUELLE TITRE VOUS VOUS PRONONCEZ ICI CHER RG !

Comme tout le monde y compris Eolas, à titre personnel.

La bonne personne que vous nous proposez est elle le procureur de la république ? Dans ce cas à quelle titre puisqu’il représent l’état peut il donner des informations que le ministre de l’intérieur ne pourrait pas donner ?

Tout simplement au titre de l’autorité conférée par la loi, comme le prévoit la constitution.

Est ce qu’il bénéficierait d’une dérogation en ce qui concerne le droit de réserve ou le secret défense dont le ministre de l’intérieur ne pourait pas bénéfier ?

Encore une fois l’assaut et ses éventuels cafouillages ne relèvent que d’une opération de police judiciaire, pas de défense nationale.

336. Le lundi 16 avril 2012 à 18:36 par avatares

Oui RG vous avez raison toutes ces étapes, ces lois, et verrous juridiques sont trés rassurants et à y regarder de plus près l’affaire merah est clair comme de l’eau de roche à part le cafouillage des 6 versions officielles et officieuses. Tout le monde est d’accord sur la phase finale : la balle dans le balcon. Juste ce que l’on peut regretter c’est qu’il n y est pas d’image de cet instant crucial.

Merci RG pour vos éclairages.

337. Le lundi 16 avril 2012 à 21:25 par RG

@336 avatares

Oui RG vous avez raison toutes ces étapes, ces lois, et verrous juridiques sont trés rassurants

A condition de les respecter. Que disent les fuites ? que les cafouillages dans le renseignement et l’assaut sont dus aux lubies des politiques et à leurs interventions, mais vous comprendrez que personne ne se presse de le dire officiellement.

Regardez ce qu’il se passe en Norvège, ils ont comme nous des principes, des procédures, mais eux ils s’y tiennent !

338. Le mardi 17 avril 2012 à 01:00 par Grosse fatigue

La police, les procs’, le ministre de l’Intérieur, quand tous s’y mettent en même temps, c’est comme qui dirait… totalement déprimant.

Voici le cas d’une victime collatérale de l’affaire Merah :

http://www.leparisien.fr/faits-dive…

Et dans la rubrique “nions l’état de nos prisons, et continuons d’expulser à tout va”, en voici une autre, bien glauque :
http://www.rue89.com/2012/04/16/il-…

Et pour nous démontrer que la prétendue prise de conscience suite aux affaires DSK, c’est du pipeau, la dernière :
http://www.rue89.com/2012/04/16/vio…

339. Le mardi 17 avril 2012 à 01:10 par avatares

RG dans mon post 336 de manière indirect…… j’ai voulu transmettre l’idée que pour moi aujourd’hui il n’y a aucune version que j’exclue que cela soit le cafouillage en raison de politique, que cela soit une manipulation comme le dit le ministre chinois, etc. Tout reste possible en l’absence de preuve.

340. Le mardi 17 avril 2012 à 12:29 par avatares

RG étant peu érudit en matière de service secret et en ce qui concerne une éventuelle manipulation (que je considére comme possible mais pas certain) j’ai trouvé le commentaire d’un internaute qui étaye ses doutes par différents arguments que je vous propose ici :

( je précise ici que le fait de proposer ce post n’est en aucun cas une affirmation de ma part qu’il y a eu complot ou manipulation Car pour le moment je n’ai pas d’intime conviction ; pour moi il s’agit juste de voir si cette EVENTUALITE est possible ou pas un peu comme le ferait un enquêteur qui passerait en revue différent scénarios pour retenir celui qui lui parait le plus probable. Et pour tout vous dire je préférerai largement pour bien des raisons, que cette affaire ce soit déroulé exactement comme on l’a décrit sur le fond et sur la forme.

Dans l’affaire merah comme il manque des preuves alors on peut etre tenté de rechercher selon une formule juridique “des commencements de preuve”. Pour moi d’ailleurs j’en suis meme pas à parler de commencement de preuve juste une collecte d’information pour étudier les scénarios qui tiennent la route ou pas…

VOICI LE COMMENTAIRE DE CET INERNAUTE :

“Il a été démontré par le passé comment les services occidentaux fabriquent l’opinion en manipulant les auteurs d’attentats, allant jusqu’à les inciter à passer à l’acte, voire même les recruter en se faisant passer pour une organisation terroriste.
Il à également été prouvé que le gouvernement français et ses services secrets participèrent en 1985 à une opération terroriste qui fit un mort. Voir l’article Wikipédia sur L’affaire du Rainbow Warrior*. Opération terroriste à laquelle le gouvernement et les services secrets français prennent part en posant une bombe dont l’explosion provoque le naufrage du Rainbow Warrior, célèbre navire de l’organisation écologiste Greenpeace qui faisait route vers Mururoa pour protester contre les essais nucléaires français.
( source* : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affair… )
( source : http://www.greenpeace.org/france/fr… )

Voyez une vidéo ou Jean-Michel Vernochet, écrivain, journaliste et géopolitologue, ancien journaliste rédacteur au Figaro Magazine aborde l’hypothèse probable d’une manipulation dans l’affaire Merah.
http://www.youtube.com/watch?v=EdJf…

Le temps est venu pour le citoyen de prendre la mesure des informations transmisent par les médias de masse. Il est aujourd’hui impératif de s’affranchir du processus de désinformation, organisé depuis trop longtemps par les pouvoirs politiques.”

341. Le mardi 17 avril 2012 à 14:52 par RG

@340 avatares

j’ai trouvé le commentaire d’un internaute qui étaye ses doutes par différents arguments

C’est du bruit de fond qui comme vous le savez ne contient aucune réelle information. Pourquoi ? chacun sa logique, si un procureur roule exclusivement pour la défense de la loi un service ne roule que pour la défense de nos intérêts, c’est là que surgit l’aspect manipulation.

Mais qui manipule qui ? les 5000 sociétés de lobbying à Bruxelles manipulent-elles la commission ? les PC offerts à nos étudiants avec l’OS machin sont-ils destinés à les manipuler puis orienter leur futurs choix ? les majors présentes à l’Assemblée manipulent-elles le ministère de la culture ? les vacances sur un bateau de milliardaire sont-elles le signe d’une possible manipulation du président ? la blonde du KGB abordant un futur président dans le train Moscou Saint-Pétersbourg voulait-elle en réalité le manipuler ?

Tiens, parmi les 10 candidats à la présidentielle qui selon vous est à l’abri d’une manipulation contraire à nos intérêts ?

Vous comprendrez que parler de manipulation dans l’affaire MM, une fois remis dans son contexte général, ça ne pèse rien.

342. Le mardi 17 avril 2012 à 15:17 par avatares

Que l’on n’aille pas trop vite pour crier au complot ou à la manipulation je trouve cela normal et prudent. Mais à contrario vouloir à tout prix rejeter l’éventualité juste à titre de réflexion de la possibilité d’une manipulation pour ne pas parler de complot je trouve cela aussi, bien présomptueux.

Sur quel élément on peut rejeter de manière catégorique cetté éventualité  ?

Si on en croit l’affaire relative à GREEPEACE dont on peut trouver la référence dans le post 340 on s’appercoit que rien n’est IMPOSSIBLE quand il s’agit d’affaire d’état. En disant cela je n’affirme rien, je propose juste de faire référence au passé (relativement proche) pour voir si une telle théorie est possible à priori….SANS RIEN AFFIRMER POUR AUTANT.

Avez vous par exemple une preuve matériel qui rend cette éventualité impossible ? Et dans ce cas là je serai le premier à vous suivre dans cette direction.

Votre phrase : “Vous comprendrez que parler de manipulation dans l’affaire MM, une fois remis dans son contexte général, ça ne pèse rien.” …….CETTE AFFIRMATION. REPOSE SUR QUOI DE TANGIBLE ? SUR QUOI DE FACTUEL ?

Le contexte général dont vous parler N’EST PAS UNE PREUVE NI UN ARGUMENT EN SOIT.

Ensuite justement ce contexte permet à certains d’envisager des mobiles possibles, certes qui n’engage que leur auteur, mais qui ne sont pas inexistant en théoroie en tout cas.

343. Le mardi 17 avril 2012 à 16:18 par RG

@ 342 avatares

Le contexte général dont vous parler N’EST PAS UNE PREUVE NI UN ARGUMENT EN SOIT.

Je vous répète que les services ne font pas du droit, ils veillent à nos intérêts. Quant à la manipulation tout est manipulation dans ce domaine et des deux côtés.

L’affaire du Rainbow Warrior n’est donc qu’une opération, dont de manipulation si vous voulez, devant à tort ou à raison servir nos intérêts, montée contre Greenpeace servant également ses propres intérêts ou ceux de X, à grand renfort de manipulation également, mais qui a foiré, ni plus ni moins.

344. Le mardi 17 avril 2012 à 17:00 par Holmes

RG (341) (“Tiens, parmi les 10 candidats à la présidentielle qui selon vous est à l’abri d’une manipulation contraire à nos intérêts ?”)

Abus de confiance

“J’habite ici une maison en tout point semblable à la mienne : disposition des pièces, odeur du vestibule, meubles, lumière oblique le matin, atténuée à midi, sournoise le soir.
- tout est pareil, même les allées et les arbres du jardin et cette ancienne porte à demi démolie et les pavés de la cour.

Les heures aussi et les minutes du temps qui passe sont semblables aux heures et aux minutes de ma vie. Au moment où elles tournent autour de moi : “Comme elles ont l’air vrai, me dis-je. Comme elles ressemblent aux véritables heures que je vis en ce moment !”

Quant à moi, bien que j’aie écarté de ma maison toute surface réfléchissante, si cependant l’inévitable vitre d’une fenêtre s’obstine à me renvoyer mon reflet, je vois bien là quelqu’un qui me ressemble. Oui, qui me ressemble beaucoup, j’en conviens !…

Mais, que l’on n’aille pas prétendre que c’est moi ! Allons donc ! Tout est faux ici. Quand on m’aura rendu ma maison et ma vie ¿ alors je retrouverai mon vrai visage.”

Jean Tardieu, La première personne du singulier.

345. Le mardi 17 avril 2012 à 17:18 par avatares

RG DIT :

“Je vous répète que les services ne font pas du droit, ils veillent à nos intérêts. Quant à la manipulation tout est manipulation dans ce domaine et des deux côtés.

L’affaire du Rainbow Warrior n’est donc qu’une opération, dont de manipulation si vous voulez, devant à tort ou à raison servir nos intérêts, montée contre Greenpeace servant également ses propres intérêts ou ceux de X, à grand renfort de manipulation également, mais qui a foiré, ni plus ni moins.”

Je ne sais pas si vous concevez la portée d’une telle affirmation !!!

Car cela sous entend qu’à partir du moment où NOS INTERETS sont en jeux TOUT devient possible comme par exemple tuer un homme comme dans l’affaire refatif à greenpeace qui a couté en plus aux contribuables francais si je ne me trompe pas 15 millions de dollars en condamnation.

Dans toute affaire d’état il y a des intérêts en jeu (économique, stratégique, militaire, politique, individuel, etc.)  ; est ce qu’au nom de l’intérêt de la nation tout est possible meme des meurtres ?.

Ce qui a foiré dans cette affaire c’est sa médiatisation et les procés….PAS LE FAIT QU IL EST EU UN MORT CAR CELA ETAIT PREVISIBLE LORSQUE L ON COULE UN BATEAU OU EN TOUT CAS UNE EVENTUALITE POSSIBLE.

Ensuite cette notion d’intérêt nationale ; qui est habilité à définir où elle commence et où elle s’arrete ?

Qui est habilité à définir la limite des choses que l’on est prêt à faire ou à commettre pour servir cette notion ?

Est ce que derrière cette notions d’intérêt nationale peut se cacher des mobiles peut avouable mais aussi les délits et les crimes qui vont avec ?

Est ce que l’on peut selon vous pour couvir une affaire d’état ( dont le but était de servir nos intéret pour reprendre votre formulation) aller jusqu’à tuer ou bien faire porter la responsabilité à un bouc émissaire par exemple ? Qu’en pensez vous Mr RG ? ( ces questions sont purement à titre théorique juste pour essayer de mieux vous comprendre et de voir jusqu’ou on peut aller selon vous )

346. Le mardi 17 avril 2012 à 17:24 par avatares

Mr HOLMES intéressant votre poème !!!

347. Le mardi 17 avril 2012 à 17:55 par RG

@ 365 avatares

Car cela sous entend qu’à partir du moment où NOS INTERETS sont en jeux TOUT devient possible comme par exemple tuer un homme

Non car nos intérêts ne peuvent être contraires à nos valeurs.

Dans toute affaire d’état il y a des intérêts en jeu (économique, stratégique, militaire, politique, individuel, etc.)  ; est ce qu’au nom de l’intérêt de la nation tout est possible meme des meurtres ?

Vous confondez meurtre et homicide involontaire.

ETAIT PREVISIBLE

Ce qui a foiré était toujours prévisible à postériori, du Titanic à l’affaire MM.

Ensuite cette notion d’intérêt nationale ; qui est habilité à définir où elle commence et où elle s’arrete ?

Le chef des armées et de la diplomatie, donc vous car vous allez le choisir dans quelques jours.

Est ce que l’on peut selon vous pour couvir une affaire d’état ( dont le but était de servir nos intéret pour reprendre votre formulation) aller jusqu’à tuer ou bien faire porter la responsabilité à un bouc émissaire par exemple ?

Vous savez que cela se peut puisqu’il y a eu des barbouzeries chez nous dans nos périodes agitées, dans une démocratie apaisée c’est inconcevable.

Mais restons dans l’objet de ce billet, MM ne peut avoir été assassiné car le RAID ce n’est pas des barbouzes.

348. Le mardi 17 avril 2012 à 18:11 par avatares

Mr RG je ne sais pas qui vous etes un étudiant, un monsieur tout le monde, un professionnel de la sécurité, mais alors que je n’ai pas d’expérience dans ces notions de sevice secrets juste parce que je me doccumente un peu sur l’histoire contemporaine avec tout le respect que je vous dois je vous encourage à regarder plus la télévision (oui oui cette fameuse télé ou on apprend plein de choses vraies et intéressante) ou bien lire des bandes dessinés ou encore des romans policier….. Et ainsi vous découvrirez effaré que de belles phrases comme “non car nos intérêts ne peuvent être contraires à nos valeurs” font parties des phrases que l’on peut peut etre trouve dans “Alice au pays des merveilles” par exemple !!! Surtout Mr RG ne le prenez pas mal j’avais envie de vos répondre en mode HUMOUR Merci pour votre compréhension.

349. Le mardi 17 avril 2012 à 19:15 par RG

@348 avatares

Nos valeurs opérantes ce sont celles de 50% plus une voix, pas forcément les vôtres ni les miennes, ni les républicaines, et nous avons toujours les dirigeants que nous méritons. Ceci dit avec un peu d’expérience on sait que l’on ne peut faire violer les valeurs républicaines qu’à un tout petit nombre de personnes à la fois. Aussi si vous avez appris des choses heurtant votre conscience en regardant la télévision c’est justement parce que ce nombre avait été franchi, à vous d’agir en conséquence.

Un complot caché impliquant des personnes d’horizons différents, à la fois de pouvoirs et contre-pouvoirs, ça n’existe pas qu’il soit du 11 septembre ou de l’affaire MM.

350. Le mardi 17 avril 2012 à 19:26 par avatares

Mr RG j’adore vos certitudes !!!!! Merci en tout cas pour vos inter actions très intéressantes je l’avoue. Très bonne soirée.

351. Le mardi 17 avril 2012 à 20:02 par avatares

Mr RG vous dites :

“C’est du bruit de fond qui comme vous le savez ne contient aucune réelle information. Pourquoi ? chacun sa logique, si un procureur roule exclusivement pour la défense de la loi un service ne roule que pour la défense de nos intérêts, c’est là que surgit l’aspect manipulation.”

Le bruit de fond est fait de tous ce que l’on peut entendre comme affirmations erronées, orientées, imprécises, subjectives, incohérentes, calomnieuses, etc. Mais à l’instar des chercheurs d’or qui brassent et filtrent des tonnes de terre, de boue, de gangue, il arrive de temps en temps qu’ils y découvrent quelques pépites d’or ; et bien nous-même de temps à autres dans ce ronron médiatique qui nous bercent dans un sommeil hypnotique il peut arriver que l’on trouve une pépite…d’information qui nous permet de sortir de cet état somnambulique ou catharsique dans lequel nombre d’entre nous évoluons.

352. Le mercredi 18 avril 2012 à 20:54 par toto

« Non car nos intérêts ne peuvent être contraires à nos valeurs. »

Énorme !!

353. Le mercredi 18 avril 2012 à 21:39 par RG

@352 toto

Énorme !!

Eh bien développons, thèse antithèse synthèse et sans intervention de la morale. Trouvez moi un seul intérêt pour la France à court moyen ou long terme à rester là dedans, sauf à fabriquer des MM.

De même si vous êtes magistrat prouvez moi un seul bénéfice de la politique hyper-sécuritaire, sauf à avoir réussi à mettre mis la justice à genoux.

354. Le mercredi 18 avril 2012 à 22:06 par RG

… ou bien de faire des courbettes devant un chef d’état terroriste, sauf à se retrouver avec un déficit commercial de 70 milliards.

355. Le mercredi 18 avril 2012 à 22:11 par André Lavigne

Merci infiniment, maître Eloas, pour cet article aussi précis qu’intéresant, qui fait fi des clichés et des faux-semblants. Quelle honte, quel scandale que d’imaginer qu’on puisse poursuivre et condamner la France qui n’a fait que se défendre et défendre ses enfants face à un fou. Les propos de ce monsieur, tout père à la respectable douleur soit-ils, doivent être combattus et condamnés au nom des valeurs humanistes de la justice de la France.

356. Le mercredi 18 avril 2012 à 23:54 par Magui

En prenant connaissance de la façon dont s’était passée la fusillade à l’école juive, j’ai tout de suite pensé que c’était le fait d’un tueur à gage et pas d’un fou. La suite des évènements m’a confortée dans cette idée.
J’espère que tous les différents témoins (en dehors de la police) feront en sorte que la vérité émerge.
Selon la version officielle le tueur aurait “tué des enfants parce qu’il ne trouvait pas d’autres militaires”, qui peut croire une pareille ineptie ?

357. Le jeudi 19 avril 2012 à 12:12 par avatares

A propos de l’affaire merah et à titre d’information l’on peut aussi s’intéresser à ce qu’en dit Hubert Marty-Vrayance, policier français, qui a été commissaire à la Direction centrale des Renseignements généraux (RG).

Sa carrière débute aux Renseignements Généraux où il occupe des postes sensibles : chef du poste du Havre en 1985, il s’y fait remarquer dès décembre 1987 en réussissant une difficile opération anti-terroriste avec le RAID dirigé alors par Ange Mancini, succès qui lui vaut les félicitations personnelles du ministre Charles Pasqua.

VOIR SON ARTICLE :

http://hubertmarty2012.com/2012/04/…

358. Le jeudi 19 avril 2012 à 15:06 par RG

@ 357 avatares

Encore une théorie du complot compliquée, or n’existe que ce qui est simple et nos politiques actuels sont incapables de plus. Donc à mobile simple acte simple ou bien à pensée primaire (bushiste ?) effets non maîtrisés.

Ici la pensée primaire à eu pour lubie la fusion DST/RG en DCRI avec au passage réduction de 60 à 40 du nombre des OPJ en charge du terrorisme. L’organisation initiale obéissant à une logique fonctionnelle parfaitement analysée et maîtrisée est passée à une organisation sous la main mise du politique, prééminence des procureurs aux ordres sur les juges, cafouillages dans les remontées d’information et erreurs dans les prises de décision, à chacun son métier. Passons sur le “complot” espionnage des journalistes, comme je vous le disais un complot ne reste pas longtemps secret.

Demandez vous pourquoi le juge Trévidic en charge du terrorisme islamiste, quoique logiquement entendu par la délégation parlementaire au renseignement n’est pas associé à l’enquête MM.

359. Le jeudi 19 avril 2012 à 15:09 par avatares

Dans le post 302 on pouvait apprendre la mort d’un avocat le vendredi 13 Avril 2012.

ON PEUT Y LIRE :

” Le Vendredi 13 avril 2012 à 20:52 par patrons-voyous

http://www.europe1.fr/Faits-divers/…

s’pas vous, j’espère ?”

ET EN REGARDANT la rubrique FLUX sur le site de ce policier dont je viens de parler post 357 j’ai appris que cet avocat mort donc il y a une semaine, par la grenade qu’un ami lui a envoyé par la poste, était l’avocat de HUBERT MARTY VRAYANCE.

360. Le jeudi 19 avril 2012 à 16:05 par Rey de los Huevones

“mort donc il y a une semaine, par la grenade qu’un ami lui a envoyé par la poste,”

Dieu, gardez nous de nos amis…

@avarres en dehors du caractère abscons de ce que vous racontez, vous avez vraisemblablement besoin de porter votre clavier chez le dépanneur: en effet, il semblerait que le passage en mode majuscule se produise de façon fortuite, mais c’est très agaçant pour ce qui subsiste de vos éventuels lecteurs, sans améliorer la compréhension du très éventuel sens ….

361. Le jeudi 19 avril 2012 à 16:17 par RG

n’existe que ce qui est simple et nos politiques actuels sont incapables de plus.

Contrairement à certains politiques étrangers intelligents et dont le bilan est crédible:

- Délinquance très inférieure à la France (je n’ai pas les chiffres), mais budget justice/habitant cinq fois celui de la France et places de prisons plutôt faibles.
- 1er en indice de démocratie quand nous reculons années après années.
- 1er en revenu/habitant, > 4000 euros médian.
- 1er en taux de chômage le plus faible.
- Excédent commercial égal au déficit de la France.

362. Le jeudi 19 avril 2012 à 16:17 par avatares

Mr RG j’aimerais vous poser une petite question si vous me le permettez. D’après différentes études sur le comportement humain (étude de psychologie et neuroscience) il semblerait que la majorité de nos comportement (pensée, émotions, actes) soit dicté par notre inconscient donc des motifs qui nous échapent parfois…..

Donc Mr RG malgré cela, seriez vous d’accord de prendre le temps de réfléchir et de nous dire dans quelques jours le temps de déjoué votre inconscient, si vous êtes d’accord bien sûr de vous prêter à ce petit exercice, selon vous pourquoi, quoi que l’on vous dise, un peu de manière mécanique ou machinal, vous répondez toujours avec des réponses similaires, donnant l’impression que ce que vous dites et prédéterminé en fonction d’une pensée unique ou d’un axe central. Pour faire simple c’est comme si vous deviez défendre à tout prix une idée au prix parfois d’explications compliquées….

Voyez tout cela comme un jeu et surtout pas une attaque contre vous. Merci pour votre participation et votre ouverture d’esprit.

363. Le jeudi 19 avril 2012 à 16:30 par RG

@362 avatares

il semblerait que la majorité de nos comportement (pensée, émotions, actes) soit dicté par notre inconscient donc des motifs qui nous échappent parfois…..

Vous avez tout compris, un seul exemple: les savants économistes se trompent toujours car la matière sur laquelle ils travaillent est réactive. Celui qui sait réellement agir sur la propension des habitants à créer, investir et consommer celui là seul peut redresser une économie même s’il est nul en la matière.

Mais pour répondre à votre question il existe une méthode permettant d’échapper à ses préjugés, elle s’appelle la méthode scientifique.

364. Le jeudi 19 avril 2012 à 16:34 par avatares

Mr Rey de los Huevones JE VOUS REMERCIE POUR VOS PRECIEUX CONSEILS !

365. Le jeudi 19 avril 2012 à 16:55 par Holmes

@ RG, avatares…

Coquille résonnante,

On me disait quand j’étais petit qu’en posant un coquillage contre mon oreille j’entendrais l’immémorial murmure de la mer.
C’est ainsi que dans le monde laclosien toute parole prononcée reste audible pour toujours. Est-ce cela le XXIe siècle ? Est-ce cela, le paradis de enfants ?

“La forme épistolaire des °Liaisons dangereuses° n’est pas un simple procédé technique qui pourrait être remplacé par un autre. Cette forme est éloquente en elle-même et nous dit, que tout ce que les personnages ont vécu, ils l’ont vécu pour le raconter, le transmettre, le communiquer, le confesser, l’écrire.
Dans un tel monde où tout se raconte, l’arme à la fois la plus facilement accessible et la plus mortelle est la divulgation.”

Milan Kundera - (La Lenteur)

366. Le jeudi 19 avril 2012 à 17:03 par avatares

Si vous me permettez à mon tour un conseil mon cher Rey de los Huevones la prochaine fois que vous laisser une note je vous propose pour mieux assoir le prestige qui sié à votre rang, de prendre par exemple le speudonyme suivant : le comte de Henri von comme on dit “ca le fait mieux…” !!!

Très bonne soirée à vous.

367. Le jeudi 19 avril 2012 à 17:07 par avatares

Hé merci Holmes !

368. Le jeudi 19 avril 2012 à 18:10 par récap59

Bonjour Magui (356)

“En prenant connaissance de la façon dont s’était passée la fusillade à l’école juive, j’ai tout de suite pensé que c’était le fait d’un tueur à gage et pas d’un fou.”

Mais les terroristes formés au Waziristan ne sont pas des fous. Ce sont des professionnels aussi qualifiés que les tueurs à gage !

Et il semble bien que l’antisémitisme était un mobile sérieux pour M. Merah :

http://www.20minutes.fr/societe/918…

369. Le jeudi 19 avril 2012 à 20:10 par marsan

à lire pour s’apercevoir quand meme que le contre espionnage français est vraiment pas clair dans cette histoire où alors c’est carrément des charlots (du reste ça ne serait pas la premiere fois )

http://tempsreel.nouvelobs.com/soci…

370. Le jeudi 19 avril 2012 à 21:05 par RG

@369 marsan

c’est carrément des charlots

Vous rigolez ?

Selon notre enquête, la fiche Merah de 2006 s’est volatilisée deux ans plus tard, soit en 2008, à la faveur d’un incroyable imbroglio administratif sur fond de guerre des polices, à l’occasion de la fusion entre les RG et la DST (Direction de la Surveillance du Territoire), devenus la DCRI. Un projet cher à Nicolas Sarkozy.

ça confirme ce que j’écrivais en 258, cherchez plutôt le responsable de l’imbroglio.

371. Le jeudi 19 avril 2012 à 21:37 par siarres

@ avatares
Vous ne devez pas propager la théorie du complot c’est mal , nous sommes gouvernés par des gens simples ( Dixit RG) qui ne voient pas si loin que ça . Ils en sont même incapables ,vu leur intelligence.
Quand on pense que dans ce pays un métèque mal venu ( Émile ZOLA) à osé mettre en doute la bonne foi des plus hauts officiers de notre État major et des magistrats les plus élevés de notre justice juste pour le plaisir de démontrer que ceux ci avaient accusés Dreyfus pour épargner Esterazy .
C’est honteux et notre armée en a beaucoup souffert , comme aujourd’hui tout notre appareil politico policier souffre dans son petit cœur de voir qu’on lui fait si peu confiance . La théorie du complot ,beuurk ,c’est pas beau .
Moi j’aime bien les jolis histoires ,par exemple celle là ;
Il était une fois un petit garçon pas sage , mais alors pas sage du tout ,voila ce qui lui est arrivé , il est parti voyager dans plein de pays pas beaux ,le Waziristan ,l’Afghanistan ,Israël ,la Jordanie et d’autres puis au retour il est allé montré ses photos de vacances à Monsieur le directeur de la BCRI et il lui à rit au nez pour se moquer de ce pauvre fonctionnaire qui peut pas prendre des vacances .
Alors la BCRI l’a laissé tomber ne s’est plus occupé de lui , bien fait !
Fou de jalousie , ce garçons s’est mis a tuer des militaires en leur donnant des rendez vous devant des distributeurs de billets , entre deux sorties en boite . Puis ne trouvant plus de militaires a son goût il est allé tuer les enfants de la représentante de l’association israélienne au comité des droits de l homme à L ONU .
Alors n’écoutant que son courage notre ministre de l intérieur s’est précipité pour le résonner ,il a discuté avec lui pendant trente heures .Mais ce garçon n’était qu’un vilain garçon , il n’a rien voulu savoir .
Et lorsqu’on est venu le chercher ,après avoir reçu plusieurs grenades et tirs ( non létaux SVP ) et reçu trente balles,dont une dans l’aine il a traversé ,sa cuisine , ou son salon ,ou sa chambre;et il a sauté par dessus la balustrade et là une balle l’a étendu raide au pieds de Monsieur le Chef du RAIDE
Cette histoire me paraît très morale , il faut la raconter aux petits enfants
Maman ,je peux aller dormir …

372. Le jeudi 19 avril 2012 à 21:58 par RG

@ siarres

Quand on pense que dans ce pays un métèque mal venu ( Émile ZOLA) à osé mettre en doute la bonne foi des plus hauts officiers de notre État major et des magistrats les plus élevés de notre justice

Je ne vois pas la différence entre l’Aurore d’alors et le Canard, Mediapart ou Reflets.info d’aujourd’hui qui grouillent de “complots” aussi mal ficelés que clairement dénoncés. J’y vois une affaire Karachi mais toujours pas de complot MM.

373. Le jeudi 19 avril 2012 à 22:04 par RG

@371 siarres

nous sommes gouvernés par des gens simples ( Dixit RG) qui ne voient pas si loin que ça . Ils en sont même incapables ,vu leur intelligence.

Le financement occulte de leur parti et/ou campagne, c’est un mobile qui est à leur portée.

374. Le jeudi 19 avril 2012 à 22:50 par avatares

Mon cher Siarres je sais que sait mal de propager la théorie du complot !

Et si vous regardez tous les posts que j’ai publié sur ce forum à aucun moment j’encourage cette thèse bien au contraire.

Je ne fais que poser des questions, et j’avoue que les réponses que j’obtiens me satisfont pleinement…

Merci pour votre petite histoire dont la fin est très moral.

BONNE NUIT A TOUS !

375. Le jeudi 19 avril 2012 à 22:51 par avatares

que c’est mal (c’est mieux écrit ainsi !)

376. Le vendredi 20 avril 2012 à 11:40 par avatares

Bonjour Mr RG

On a beaucoup discuté en théorie sur les mécanismes qui protégent notre démocratie et notre JUSTICE en particulier.

Mais puisque cette discussion repose justement sur de la théorie PUR ; il est peut être intéressant de confronter tout cela à la pratique.

Et pour cela on peut éventuellement écouter ce qu’en pense ce policier dont on a déjà parlé dans des posts ci-dessus à savoir Mr HUBERT MARTY VRAYANCE qui a été commisaire des RG (Renseignement Généraux) et qui a donné son avis sur l’affaire merha dans le post 357

Biensur que son histoire ne représente qu’un son de cloche mais il est possible qu’elle puisse contribuer à nous aider à mieux comprendre les rouages complexes de la politique et de la justice ( par effet de ricochet…..) , qui qu’on le veuille on non, nous concerne tous ; MR HUBERT MARTY VRAYANCE ayant été au coeur de l’appareil JUDICIAIRE et POLITIQUE.

Je sais déjà Mr RG que vous allez parler de complot, mais avant de dégainer votre argument favoris qui est imparable et permet de stopper toute discussion possible, cela vaut peut etre le coup de s’intéresser à ceux qui ne partagent pas toujours notre avis, juste histoire de s’informer.

Merci à vous RG pour votre écoute.

http://www.dailymotion.com/video/xd…

377. Le vendredi 20 avril 2012 à 12:46 par RG

@376 avatares

Je sais déjà Mr RG que vous allez parler de complot

Mais non, je ne suis pas “qui vous savez” victime du même temps de parole que les autres, ce qui est évidemment un complot mais de la démocratie.

Quant à se faire virer du SGDSN après avoir vaguement évoqué un complot dans le 11/09 pour moi ce n’est pas un complot ça me semble une évidence.

378. Le vendredi 20 avril 2012 à 17:00 par devis

Toute l’affaire parait un petit peu louche a cause du timing c’est tout mais il n’a pas vraiment de preuves concrètes pour une vue ou l’autre.

379. Le vendredi 20 avril 2012 à 18:59 par avatares

RG je ne parlais pas des mésaventures personnelles de Mr HUBERT MARTY VRAYANCE mais de son point de vue sur des faits d’actualités comme le 11 septembre ou la mort de Bérégovoy ; vue de l’intérieur en rapport avec place qu’il occupait au sein des RG, où cette personne bénéficiait d’informations que vous et moi ne peuvent avoir….

380. Le vendredi 20 avril 2012 à 20:00 par RG

@379 avatares

vue de l’intérieur en rapport avec place qu’il occupait au sein des RG, où cette personne bénéficiait d’informations que vous et moi ne peuvent avoir….

Le complot américain du siècle connu des RG ? eh bien ça en fait des personnes au courant pour un complot, et rien ne filtre, même le Canard n’est pas au courant.

381. Le vendredi 20 avril 2012 à 20:47 par avatares

Un peu à l’instar de HOLMES qui met de temps en temps des petits poèmes sur ce forum je propose non pas un poème mais un texte d’un professeur de la faculté de médecine qui a publié récemment une lettre dans un journal dont voici un extrait.

En quoi ce texte à un lien avec l’article sur Merah ?
Directement aucun.

Mais au risque de me faire vilipendé par Rey de los Huevones par exemple, je prend le risque et je dépose ce texte qui donne un éclairage du contexte dans leque on vit tous, quelque soit le domaine où l’on évolue. Un peu comme Holmes qui propose des poèmes pour nous changer les idées, et bien disons que c’est mon “poème” à moi  !

Titre du “poème” : L’APOLOGIE DE LA LACHETE

La lâcheté ne permet-elle pas en fuyant, d’éviter tout conflit familial, social ou professionnel et d’être en accoord total avec son environnement ? La régle est simple : il suffit de donner raison systèmatiquement à vos interlocuteurs, d’éviter face à ceux-ci toute critique ou contestation tendancieuse, de laisser faire… en laissant entendre sans cesse que vous êtes guidés par l’amour et la tolérance. A ces seules conditions, vous deviendrez l’ami de tous !

Cultiver la lâcheté avec délectation et persévérance est la clef “passe partout” de la réussite totale. Il faut non seulement être lâche, mais fier de l’être !

Ouvrez les yeux : les postes clés dans l’entreprise ne sont ils pas occupés par des adeptes experts de la diplomatie, de la flatterie, de la politesse poussée jusqu’à l’hypocrisie ? Ils ont compris que les qualités intellectuelles, professionnelles et l’honnêtetés n’ont que peu de poids dans la réussite, au regard d’une bonne soumission aux règles de la lâcheté. Plus on s’abaisse vis à vis d’un supérieur, plus on monte dans la hiérarchie ! Ceux qui limitent leur lâcheté, limitent leur ambitions. La faiblesse, la couardise, la poltronnerie, la fausseté, la bassesse, l’indignité et la vilernie vous protégent en vous dissimulant. Elles répondent à votre instinct de préservation et satisfont de surcroît efficacement votre ambition…

Sur le plan politique, le lâcheté est un culte : Aux qualités précitées, il est indispensable de posséder en outre, à un haut degré, deux qualités primordiales : le mensonge et la dissimulation, et une qualité supplétive : l’opportunisme, ou autrement dit, une grande aptitude à la trahison. Le terme “tolérance” mérite une mention spéciale, il est paré de toutes les vertues alors qu’il est trop souvent qu’une forme travestie d’une profonde lâcheté. Les lâches de tout accabit défilent avec fierté sous l’étendard de la tolérance.

texte d’un professeur de la faculté de médecine

382. Le vendredi 20 avril 2012 à 22:04 par siarres

à Avatares
Au fond vous venez de découvrir que le pouvoir crée le courtisant ,ç’est juste mais ça n’est pas nouveau . Dans toutes les histoires les vrais héros sont seuls .
Vous avez bien travaillé ,mais la cour du Maître se déplace vers un autre objet ?la mode change en fonction de l’actualité, aussi avant de vous quitter je vous conseille de lire le blog du commissaire Moréas qui a sur le sujet Merah dit des choses trés intérressantes
http://moreas.blog.lemonde.fr/2012/…
Bonne soirée

383. Le vendredi 20 avril 2012 à 22:29 par RG

@381 avatares

Tenez pour vous faire plaisir, un vrai complot cette fois, authentifié, démasqué, avec mensonges, dissimulation et opportunisme, il suffit de demander.

@382 siarres

je vous conseille de lire le blog du commissaire Moréas qui a sur le sujet Merah dit des choses trés intérressantes

Très pertinentes.

384. Le vendredi 20 avril 2012 à 22:31 par avatares

Siarres je ne sais pas d’ou vient vos certitudes mais je vous rassure je n’ai rien découvert particulièrement ce soir ou récemment !!!!!!!!!.

j’ai simplement donné mon avis rien de plus.

Le blog du commissaire Moréas n’est pas un scoop !

Par contre j’ai envie de rebondir sur une de vos phrase ……….La mode change en fonction de l’actualité. Tout à l’heure j’ai vraiment rit en lisant l’article suivant je vous donne le lien meme s’il n’a rien à voir avec l’affaire merah….L’opportunisme dont je parlais dans mon post 381 est superbement illustré dans le lien suivant !

http://www.agoravox.fr/culture-lois…

Bonne soirée.

385. Le vendredi 20 avril 2012 à 22:31 par avatares

Siarres je ne sais pas d’ou vient vos certitudes mais je vous rassure je n’ai rien découvert particulièrement ce soir ou récemment !!!!!!!!!.

j’ai simplement donné mon avis rien de plus.

Le blog du commissaire Moréas n’est pas un scoop !

Par contre j’ai envie de rebondir sur une de vos phrase ……….La mode change en fonction de l’actualité. Tout à l’heure j’ai vraiment rit en lisant l’article suivant je vous donne le lien meme s’il n’a rien à voir avec l’affaire merah….L’opportunisme dont je parlais dans mon post 381 est superbement illustré dans le lien suivant !

http://www.agoravox.fr/culture-lois…

Bonne soirée.

386. Le vendredi 20 avril 2012 à 22:51 par siarres

@ avatares
Merci pour l’info. Effectivement ca sent le bunker de la chancellerie !
Si vous avez des info sur Bockel et les autres de la ” diagonale” ça m’ intérresse
Bonne nuit

387. Le vendredi 20 avril 2012 à 23:11 par avatares

Siarres parlez moi en langage clair car Bockel et la diagonale franchement c’est de l’hébreux pour moi !!! Et puis pour le moment j’ai pas donné dans agent de renseignement demandez plutot à notre ami RG je suis sure qu’il pourra vous aider En toute amitié.

388. Le vendredi 20 avril 2012 à 23:39 par avatares

Voila cela à été une belle expérience de partager avec vous tous. Si j’ai put en déranger certains à différents moment et bien j’en suis désolé. Pour les autres au plaisir de se rencontrer peut etre sur un autre forum.

Avatares.

389. Le dimanche 22 avril 2012 à 12:38 par Adrien

Il y a quand même des pressions issues des partis majoritaires qui sont exercées sur les membres de leur parti, pour éviter certains “parainages”:

http://www.lepoint.fr/politique/ele…

390. Le mercredi 25 avril 2012 à 00:08 par JLV

Bonsoir M. Eolas,
Je ne sais pas si vous le savez, (mais j’ai eu l’impression que non à la lecture de votre billet, sinon peut-être l’auriez-vous écrit différemment, du moins pour ce qui concerne l’attitude de M. Merah père) mais son fils était allé en Algérie il y a quelques années pour le voir et il a refusé de le rencontrer (il n’a pu voir que son oncle qui a témoigné à la télévision).
Je ne crois donc pas que le père se soit préoccupé de son fils, sinon seulement après qu’il ait tout fait pour mourir en “martyre”, après avoir commis des crimes atroces.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« octobre 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Contact