Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Erreur 2004: Loi not found

Le Canard Enchaîné, repris par France Info, va gâcher la trêve estivale de l’opposition, qui avait pourtant réussi à ouvrir une séquence médiatique sur le thème du gouvernement qui remet des voyous en liberté. Car là, ça risque d’être des centaines, voire des milliers de délinquants, et quelques criminels (déjà au moins deux), qui vont échapper définitivement à leur peine. À cause d’une bévue juridique qu’il aurait été facile d’éviter, et qui est irrattrapable.

Ce bug porte sur la prescription de la peine.

Le temps est assassin, qui emporte avec lui les rires des enfants, et les peines d’emprisonnement.

La prescription est en droit l’extinction d’un droit ou d’une obligation par l’écoulement d’un laps de temps déterminé. La prescription peut être suspendue (le délai cesse de courir à cause d’un évènement, et reprend son cours quand l’évènement a cessé) ou interrompu : le délai repart à zéro à cause de l’évènement interruptif. 

En droit pénal, on distingue deux prescriptions : celle de l’action publique et celle de la peine. La prescription de l’action publique fait obstacle à ce que le fait soit poursuivi. Vous ne pouvez plus être jugé, vous êtes tranquille. Ce délai part de la commission des faits (sauf pour certaines infractions clandestines comme l’abus de biens sociaux) et est d’un an pour les contraventions, trois ans pour les délits, dix ans pour les crimes sauf certains crimes commis sur des mineurs pour lesquels c’est 20 ans à compter de leur majorité, et les crimes contre l’humanité qui sont imprescriptibles. Les délits de presse ont une prescription abrégée : 3 mois, et 1 an pour les délits de presse à connotation haineuse (racistes, homophobes, etc.). La prescription de l’action publique est interrompue par tout acte de poursuite ou d’instruction, c’est à dire un acte qui montre la volonté de poursuivre l’infraction. Je ne vous fais pas la liste, c’est un calvaire réservé aux étudiants en droit.

La prescription de la peine suppose que l’intéressé a été définitivement condamné (j’ai expliqué ce que cela signifie dans mon billet précédent). La loi prévoit que si la peine n’a pas été mise à exécution dans un certain délai, elle est prescrite et ne peut plus être exécutée. Vous ne pouvez plus être incarcéré, vous êtes tranquille. Ce délai part du prononcé de la peine (donc de la date de la décision) et est de 3 ans pour une contravention, 5 ans pour un délit et 20 ans pour un crime. Ce délai peut être suspendu quand des obstacles de droit ou de fait s’opposent à l’exécution de la peine (ainsi la prescription des peines a été suspendue pendant la seconde guerre mondiale ; un pourvoi en cassation suspend la peine jusqu’à ce que l’arrêt soit rendu). La loi étant muette sur les causes d’interruption de la prescription, la jurisprudence a limité cette interruption aux seuls actes d’exécution, c’est-à-dire l’arrestation du condamné, même en pays étranger. Par contre, tous les autres actes, comme une demande d’extradition, l’émission d’un extrait de jugement aux fins d’incarcération, qui sont des actes préparatoires à l’exécution, n’étaient pas interruptifs. Jusqu’au décret n°2004-1364 du 13 décembre 2004 modifiant le code de procédure pénale (troisième partie : Décrets) et relatif à l’application des peines, pris en application de la loi Perben II du 9 mars 2004, du moins le croyait-on. Son article 24 va introduire un article D.48-5 dans le code de procédure pénale ainsi formulé :

La prescription de la peine est interrompue par les actes ou décisions du ministère public, du juge de l’application des peines et, pour les peines d’amende, du Trésor, qui tendent à son exécution.

Et maintenant, il est temps que je vous présente mon ami Hans.

Salut, Hans

Hans Kelsen (1881 – 1973) était un des plus grand juristes du XXe siècle. Son apport essentiel est la théorie de la pyramide des normes, ou hiérarchie des normes, qui est la base architecturale de tout système juridique revendiquant l’appellation d’État de droit. Rien que ça. Hans

Cette hiérarchie veut que tout texte normatif ne soit pas équivalent à tout autre texte normatif. En fonction de sa source, et plus précisément de la légitimité démocratique de sa source et de la solennité de sa procédure d’adoption, il occupe une place dans une hiérarchie, et tout texte d’un niveau inférieur doit être conforme aux textes qui lui sont supérieurs, ou être considérés comme illégaux et donc nuls. La IIIe République ignorait cette hiérarchie (des décrets abrogeaient des lois), ce qui a contribué à sa chute tragique en juillet 1940, quand un simple vote a permis de donner les pleins pouvoirs à un despote, qui a pu faire ce qu’il a voulu pendant 4 ans, et ce qu’il voulait n’était pas beau à voir. Kelsen, juif né à Prague dans l’Empire Austro-Hongrois et émigré aux États-Unis pour fuir les persécutions en 1940, a été profondément marqué par la seconde guerre mondiale et en a tiré les conclusions qui s’imposaient : le vote de la majorité n’est pas une garantie suffisante d’un État de droit (Hitler était arrivé au pouvoir par des élections, et avait vu ses pouvoirs élargis par des référendums) ; dès lors, il faut mettre des principes essentiels à l’abri du vote de la majorité, en faisant en sorte que seules des procédures complexes, longues, imposant une majorité renforcée voire plusieurs majorités, permettent d’y toucher.

Au sommet de la hiérarchie se trouve la Constitution. C’est le texte fondateur de l’Etat, qui l’organise et qui prévoit comment sont adoptées les normes d’un niveau inférieur. Sa révision étant entourée de multiples garanties, c’est l’endroit idéal pour y mettre des proclamations de droits fondamentaux qui s’imposeront à tous les législateurs à venir.

En dessous se trouve la loi, votée par un parlement représentatif. Dans le respect de la Constitution, elle pose les grands principes directeurs de l’action de l’État, les règles générales.

En dessous se trouve le règlement : ce sont les décrets émis par l’exécutif, qui soit visent à appliquer dans le détail la loi, soit à poser les règles générales dans les domaines qui ne relèvent pas de la loi (la Constitution se charge de délimiter les domaines respectifs de la loi et du règlement). Les arrêtés ministériels ne relèvent pas tant d’un autre niveau de la hiérarchie des normes que de la délégation du pouvoir réglementaire : un ministre ne peut arrêter que ce qu’un décret lui permet d’arrêter, faute de quoi il agit sans pouvoir et son acte est nul. Idem pour les circulaires.

Je simplifie beaucoup, les étudiants en première année de droit y passent des semaines de bonheur. Je plaisante, ils y passent des semaines, point. Kelsen parlait de pyramide car il y a une et une seule Constitution, quelques lois, et une multitudes de décrets : plus on descend dans la hiérarchie, plus le nombre de textes a vocation à augmenter.

La France, ayant beaucoup à se faire pardonner au lendemain de la guerre, va adopter ce principe, et la Constitution de 1958 en est un parfait exemple.

Au sommet : la Constitution.

Elle prévoit les règles d’adoption de la loi, et son article 34 définit le domaine de la loi.

L’article 37 précise quant à lui que tout ce qui n’est pas du domaine de la loi est du domaine du règlement. Hans a dû pleurer de joie en lisant ce texte.

Le Conseil constitutionnel est le gardien de la pyramide, par deux pouvoirs essentiels : celui d’annuler une loi non conforme à la Constitution, que ce soit avant sa promulgation ou après par une Question Prioritaire de Constitutionnalité, et celui, à la demande du Gouvernement, de disqualifier une disposition législative empiétant sur le domaine règlementaire en la dépouillant de son caractère législatif. Elle devient considérée comme un simple décret et peut être modifiée ou abrogée par un autre décret. Ainsi, le 31 janvier 2006, le Conseil constitutionnel a rendu une décision déclarant que l’article 4, alinéa 2 de la loi du 23 février 2005 proclamant que les programmes scolaires doivent enseigner le rôle positif de la colonisation relevait du domaine du règlement, qui seul peut fixer les programmes scolaires, ce qui a permis au gouvernement de l’abroger par un décret n° 2006-160 du 15 février 2006.

Le Conseil d’État et le juge administratif qui est son prophète  jouent aussi un rôle puisque ils sont les gardiens de la loi : ils annulent les actes règlementaires (décrets, arrêtés ministériels et préfectoraux, etc.) et administratifs individuels (permis de construire, refus de titre de séjour) non conformes à la loi.

Le bug

Si vous avez réussi à sortir de la pyramide, vous comprendrez sans problème ce qui s’est passé. La procédure pénale relève du domaine de la loi (la procédure civile, en revanche, relève du règlement). La loi fixe les règles et le règlement les détails de son application, sans pouvoir rien y rajouter ni y retrancher.

L’article D.48-5 (D pour décret simple, par opposition aux articles R. qui sont des décrets en Conseil d’Etat, après avis du Conseil d’Etat en réalité) a fixé des règles nouvelles, en donnant à des actes qui jusqu’à présent n’étaient pas interruptifs de la prescription de la peine un tel effet. Ce faisant, le ministre de la justice a ajouté à la loi, donc outrepassé ses pouvoirs, et violé la Constitution. Ce qui a pour effet que cet article est nul et de nul effet. Je pense qu’il s’agit d’un oubli dans la loi votée le 9 mars, repéré trop tard, et qu’on a tenté de combler en glissant le texte dans un décret, ni vu ni connu. Ce qui est dommage, ce n’est pas les lois sur la procédure pénale qui ont manqué depuis 2004 et qui auraient pu réparer le bug avant la catastrophe (par exemple, la loi du 9 décembre 2004 portant simplification du droit, promulguée 4 jours avant le décret fatal).

L’erreur a finalement été repérée (je subodore une remontée informelle par la Cour de cassation qui aime bien avertir le Gouvernement que ça va barder) et réparée par l’article 18 de la loi n° 2012-409 du 27 mars 2012 de programmation relative à l’exécution des peines qui reprend mot pour mot l’article 48-5, mais cette fois ci dans une loi. Hans content.

Mais quid des prescriptions antérieures ? La loi ne peut être rétroactive, l’article D.48-5 ne peut avoir d’effet, donc aucun acte préparatoire à l’exécution ne peut avoir eu d’effet avant l’entrée en vigueur de cette loi le 29 mars 2012. Et c’est ce qu’a constaté la Cour de cassation par deux arrêts du 26 juin 2013 (un et deux). Les criminels condamnés avant le 29 mars 1992 et qui n’ont pas été arrêtés voient leur peine prescrite (c’est le cas dans les deux arrêts du 26 juin : deux condamnés à la perpétuité voient leur peine prescrite ; il est à noter que l’un d’eux s’est manifesté 4 mois après la prescription après avoir attendu 20 ans). Et surtout les délinquants condamnés avant le 29 mars 2007 et qui n’ont pas été arrêtés dans le cadre de l’exécution de leur peine avant le 29 mars 2012 voient leur peine prescrite, or certains sont encore en prison, notamment ceux condamnés les plus lourdement. Ils vont devoir être libérés et indemnisés, comme ceux ayant fini de purger leur peine prescrite. Et cela va semble-t-il se compter en centaines, peut-être en milliers, puisque d’après le Canard Enchaîné, rien que dans le ressort d’Aix-en-Provence, 245 prisonniers auraient gagné leur ticket de sortie. Et Aix n’est qu’une des 36 cours d’appel de France.

Comme vous le savez déjà, mon film préféré est l’Arroseur arrosé. Je crois que c’est le meilleur ressort comique qui soit. Et qu’au lendemain d’une polémique parfaitement artificielle sur trois condamnés à des peines légères dont l’incarcération a été remise à des jours moins chauds, l’opposition, qui feignait d’être scandalisée qu’on ne remplisse pas les prisons, va peut-être être responsable de la plus grande vague de libération depuis le film la Grande Évasion.

Décidément, Karma’s a bitch.

Commentaires

1. Le mardi 6 août 2013 à 23:08 par Alex

Vous pouvez enlever les majuscules à chacun des mots de l’expression QPC; pour le reste, merci de ce billet, bien plus utile que ce commentaire… ;-)

2. Le mardi 6 août 2013 à 23:23 par Aurel

Bonsoir,

Dans la mesure où la prescription de la peine ne semble s’appliquer que pour autant que la peine n’ait pas été mise à exécution, je ne comprends pas comment elle peut conduire à la libération de condamnés déjà incarcérés.

Pourquoi ne doit-on pas considérer que, dans ces cas, la peine a précisément été mise à exécution ?

(ce que je peux être mauvaise en pénal, c’est une honte…)

Merci pour vos articles en tout cas !

3. Le mardi 6 août 2013 à 23:27 par Angelshin

Merci beaucoup pour ce billet !
N’étant pas étudiant en droit, je vais le relire deux ou trois fois encore, histoire d’être sûr d’avoir bien tout saisi.
Au fait, la phrase “Hans a dû pleurer de joie en lisant ce texte” est-elle ironique?

Merci

4. Le mardi 6 août 2013 à 23:28 par L'ingénieur

Aurel, ceux qui ont été arrêtés après le 29mars 2012 ont été arrêtés après le délai de prescription de la peine. Or, ceux-ci peuvent être encore en prison, et vont donc devoir être libérés.
Enfin si j’ai bien compris !

5. Le mardi 6 août 2013 à 23:31 par Leolag

Les vacances ont vraiment du bon si on vous retrouve plus souvent !

6. Le mardi 6 août 2013 à 23:32 par PEP

Ayant vu la dépêche, je me suis dépêché (!) de venir voir céans ce qu’à n’en pas douter, le Maître en aurait à dire. Bingo ! Ca n’a pas traîné.

On hésite tout de même entre la jubilation perverse de voir des gens qu’on n’admire pas trop s’être ridiculisés un peu plus et la consternation quant aux conséquences qui, si elles sont de droit, ne sont pas anodines quand même.

(Au passage, je venais voir si d’aventure l’e-Maître eût commenté sur les processus de grâce et de disgrâce, dans un contexte de conventions ou connivences internationales et de royal loupé. Déçu, sur ce point, je suis.)

7. Le mardi 6 août 2013 à 23:34 par Raphaël

@2 :
Les personnes, ayant commis un délit avant le 29 Mars 2007 qui ont été incarcérées entre le 29 Mars 2012 et maintenant, sont incarcérées “illégalement” et vont être remises en liberté (+ compensation, parce que yolo).

Brace yourself. Prisoners are coming.

8. Le mardi 6 août 2013 à 23:37 par Soe

Je crois fermement qu’une loi est votée par le législateur, non par une majorité (même s’il faut bien sûr une majorité pour que la loi passe). Chaque parlementaire est donc responsable (politiquement) de cette lacune, qu’il soit de droite ou de gauche :)
Il serait d’ailleurs d’autant plus choquant à mes yeux qu’une personne ait compris cette lacune et se soit tue parce qu’elle n’appartenait pas à la majorité….

Sinon, c’est vous la “une source judiciaire interrogée par l’AFP a jugé l’arrêt de la Cour de cassation “clair”, relevant que “si une peine est prescrite, elle est prescrite, c’est dommage mais c’est comme ça”.” ? :)
http://www.lemonde.fr/societe/artic…

Pour le reste, je ne savais pas qu’on pouvait réviser l’exécution d’une peine pour une erreur en nullité non invoquée en cours de procédure. Cela veut dire que je peux prendre le plus mauvais des avocats pour jouer sur la sympathie du juge, puis tout recommencer avec vous en cas de condamnation insatisfaisante à mes yeux si vous êtes en mesure d’invoquer l’une ou l’autre nullité non relevée ?

9. Le mardi 6 août 2013 à 23:38 par commeunejuriste

A quelle vitesse vous écrivez de bons articles, franchement, c’est scandaleux !

Le mois d’août réserve finalement quelques surprises d’actualité… Merci encore de ces éclaircissements.

10. Le mardi 6 août 2013 à 23:38 par Pachy

@Aurel : Des condamnés ont été incarcérés après la prescription de leur peine et sont donc détenus illégalement.

11. Le mardi 6 août 2013 à 23:43 par Soe

@ Pachy 10
Merci, votre réponse éclaire également ma question.

Cela veut dire qu’il n’y a pas un contrôle judiciaire de la prescription de la peine lors de la mise sous écrou ?
et que l’on peut donc invoquer (en permanence ?) l’une ou l’autre cause de nullité, même plusieurs fois ?

12. Le mercredi 7 août 2013 à 00:07 par Ben

Bonjour,

Si je comprends bien, la situation consistant à avoir été condamné avant le 29 mars 2007 pour ensuite être arrêté pour l’exécution de cette condamnation après le 29 mars 2012, ça pourrait concerner des milliers de cas???

Je trouve cela très surprenant… Que font ces milliers de personnes condamnées pendant ces cinq années? Elles sont en fuite? Ou bénéficient-elle de l’impossibilité matérielle de mettre rapidement à exécution l’ensemble des peines prononcées?

13. Le mercredi 7 août 2013 à 00:16 par Le novice

Bonsoir,

Je viens tout juste de finir la première année de droit, je confirme Kelsen est loin d’être un inconnu et sa pyramide me donne encore des cauchemars. ^^

Effectivement ici il y a eu un raté assez conséquent et qui n’aurait pas exister avec plus d’attention à ce cher Hans !

14. Le mercredi 7 août 2013 à 00:18 par Noel

facile à corriger, prendre le .htaccesset y introduire la ligne :

ErrorDocument 2004 /jail.php

15. Le mercredi 7 août 2013 à 00:24 par Manu

Dans le cas des délinquants, on parle bien uniquement de ceux qui ont commencé à purger leur peine de prison plus de 5 ans après avoir été définitivement condamnés ?

Des gens qui ont été condamnés, qui sont restés en liberté plus de cinq ans, puis qui ont été arrêtés, et dont la peine pouvait être mise à exécution car “ouf!”, quelle chance, un acte interruptif avait eu lieu avant le délai de prescription ?

Et ce ne serait pas des cas exceptionnels, il y en aurait “des centaines, voire des milliers” ? Wahou !

J’ai envie de dire : vu qu’ils ont passé 5 ans en liberté après leur condamnation définitive à de la prison ferme et que ça ne semblait pas poser de problème… pourquoi les enfermer ensuite à la limite ? Ca n’a pas servi à les empêcher de nuire plus puisqu’ils étaient libres, et c’est un peu tard pour l’aspect punitif.

Et puis avant le décret de 2004, ces centaines voire milliers de délinquants condamnés échappaient à leur peine ? Ou le décret était juste un moyen d’étaler les enfermements pour pallier la saturation des établissements pénitentiaires peut-être ?

J’espère vraiment que je n’ai rien compris !

16. Le mercredi 7 août 2013 à 00:28 par Fred

Je me permets d’insister sur la question @2 d’Angelshin : la phrase “Hans a dû pleurer de joie en lisant ce texte” est-elle ironique ? Ma source principale d’enseignement en droit étant ce blog, j’avoue moi-même ne pas savoir si il faut prendre cette remarque au premier degré.

Même si je compte plus sur les commentateurs pour répondre à cette question, je profite de mon premier commentaire pour vous remercier, Maître Eolas, pour votre vulgarisation intelligente et pleine d’humour de l’actualité juridique.

17. Le mercredi 7 août 2013 à 00:43 par zox

D’après le communiqué de la chancellerie:
“En l’état des vérifications qui sont terminées pour 10 cours d’appel, pour un total de 628 condamnations, 4 personnes, dont les peines délictuelles (de 4 à 10 mois pour des faits de violences conjugales, vol aggravé et dégradation, abus de confiance, falsification de chèques et usage notamment) avaient été ramenées à exécution, ont donc été élargies.”
Donc bon pour l’instant pour 10/36 ça reste raisonnable..ce n’était ptet pas les plus chargée. Je ne suis pas juriste mais voilà je trouve ça dommage d’avoir laissé passer ce “détail”. Je me souviens avoir lu sur ce blog si je me souviens bien, que les lois était souvent faites un peu trop rapidement ..
La question est, cela sera-t-elle une leçon retenue

18. Le mercredi 7 août 2013 à 01:02 par Yacine

En parlant hiérarchie des normes, ce qui suit n’est pas joli, joli: http://www.liberation.fr/societe/20…

19. Le mercredi 7 août 2013 à 01:06 par Yacine

Lire aussi: http://www.liberation.fr/societe/20…

20. Le mercredi 7 août 2013 à 01:12 par Tortuga

Il vont demander une indemnisation. Mais ont-il autant de droits à l’indemnisation que ceux qui ont été condamnés à tort puis rejugés non-coupables ?

21. Le mercredi 7 août 2013 à 01:23 par clement

excellent billet comme toujours, maitre. Permettez-moi de revenir sur le cas Nicolas B. Son attitude et surtout sa logorrhée montre qu’il est “borderline” comme on dit pudiquement. L’institution judiciaire ne se rend pas compte qu’en traitant ce cas comme celui d’un gosse mal élevé elle l’enferme dans sa pathologie? Pourquoi cette aspect a échappé au juge et n’est jamais soulevé par ses avocats et les journalistes? Je me doute qu’il n’est pas le seul qui serait mieux à l’hôpital psy qu’en prison, mais si on arrêtait de lui permettre de se croire victime, il pourrait peut-être échapper à l’un et à l’autre? Merci pour ce regain d’activité.

22. Le mercredi 7 août 2013 à 01:57 par GénéralBoll

Je vous remercie Maitre d’aborder ce thème de la hiérarchie des normes car j’avais quelques questions en lien avec ce sujet à vous poser.
Pendant le débat sur l’autorisation de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires, les opposants ont souvent cité l’article L. 1412-1-1 du code de la santé publique pour affirmer qu’il était impossible de faire voter la loi sans organiser des états généraux. Mme Dominique Orliac (la rapporteure à l’Assemblée Nationale) avait tenu pendant la séance en Commission des Affaires Sociales (daté du 20 mars 2013) la réponse suivante (non contestée par M. Jean Leonetti, et reprise presque à l’identique par le Conseil Constitutionnel):

La procédure de consultation prévue à l’article L. 1412-1-1 du code de la santé publique est de niveau législatif, et non de nature organique ou constitutionnelle. Elle peut donc être opposée par le Conseil d’État au Gouvernement lors de la présentation d’un projet de réforme qui n’aurait pas fait l’objet d’une concertation préalable ; mais une loi ordinaire ne saurait créer une telle contrainte procédurale opposable au législateur. De plus, il s’agit ici d’un texte d’initiative parlementaire.

Voici donc mes questions: quel est le pouvoir réel de l’article L. 1412-1-1 ? Pourquoi le gouvernement doit-il se conformer à cet article, mais pas le législateur ? Si le Gouvernement n’organise pas d’états généraux mais que le législateur vote quand même le projet de réforme bioéthique, quelles sont les conséquences ?
Et merci pour cet article.

23. Le mercredi 7 août 2013 à 03:41 par Tortuga

@GénéralBoll

Il est évident que le législateur ne peut pas être contraint par les lois ordinaires, sinon comment pourrait-il changer la loi ?
Il faut une norme supérieure à la loi ordinaire (une loi organique par exemple) pour contraindre le législateur. D’une manière générale, l’autorité qui établit une norme de niveau X ne peut pas être contraint dans sa réforme par la même norme X, il faut qu’il soit contraint par une norme supérieure à celle qu’il modifie.

24. Le mercredi 7 août 2013 à 05:29 par Nat

Bonjour ou bonsoir!

Je viens tout juste de trouver votre blog et “Erreur 2004 : Loi not found” est le premier article que je lis.

Habituellement, je reste dans l’ombre, en évitant d’écrire des commentaires; mais à chose exceptionnelle, réponse exceptionnelle!
Il faut dire que votre article est tout à fait bluffant. Moi-même en licence de droit, je suis étonnée de voir à quel point vous réussissez à disserter sur un tel sujet auprès d’un public qui n’est pas forcément formé (ou déformé?) au droit. Enorme travail de synthèse! Et il ne manque pas de pertinence!

Certes, je ne suis pas objective, le droit pénal étant mon domaine favori. Je ne suis pas non plus une experte; je sais bien que mon opinion n’est d’une importance que moindre.
Néanmoins, je ne manquerai, désormais, pas de lire votre blog régulièrement!

25. Le mercredi 7 août 2013 à 07:07 par Etlamarmotte

Tient ?

Ressortir un événement de Juin, le lendemain de la mise à mal d’un ministre, ne s’appelle plus un contre-feu militant, mais un incident de Karma

Ok, je note

26. Le mercredi 7 août 2013 à 07:34 par xc

La bévue de départ est gouvernementale. Mais il me semble que l’opposition a eu 8 ans pour saisir le Conseil Constitutionnel en vue de l’abrogation du décret de 2004, ce qui aurait poussé à reprendre ses dispositions dans une loi. Et plus d’un an depuis qu’elle est devenue majorité pour le faire.
Il est permis de se poser des questions sur la façon dont nos institutions fonctionnent.

27. Le mercredi 7 août 2013 à 08:25 par Anagrys

Ne vous inquiétez pas pour l’opposition, elle trouvera bien une combine pour mettre cette vague de libération de criminels patentés sur le dos du laxisme du gouvernement…
(Ce qui me désespère, c’est que ce commentaire fonctionnerait de la même manière avaient 2012)

28. Le mercredi 7 août 2013 à 08:56 par Rey de los Huevones

“Mais il me semble que l’opposition a eu 8 ans pour saisir le Conseil Constitutionnel” -26-

Le conseil constitutionnel est il compétent pour juger de la constitutionnalité de **decrets**? (et alors là, de quoi se mêle la Cour de Cassation?)

  • Dans cette hypothèse, -t-il le temps d’examiner tous les decrets qui accompagnent une loi?
  • L’opposition est elle mise au courant de tous les decrets appliquant une loi qu’elle n’a pas veautée?
  • et il me semble que la majorité aimait bien lui aussi saisir le CC de lois, pour qu’il les valide…

29. Le mercredi 7 août 2013 à 09:26 par Krieghund

@xc

la régularisation a été faite en 2012 par l’ancienne majorité, l’actuelle n’avait donc pas à le faire.

D’après mes souvenirs nébuleux de première année de droit ( ca remonte à 20 ans, donc on m’excuseras), on ne peut pas contester la constitutionnalité d’un décret devant le CC, mais uniquement à l’occasion d’une affaire. En gros, seul le CE et la Cass peuvent controler les décrets vis à vis de la constitution.

L’opposition n’avait donc, même si elle avait repéré ce petit truc passé en douce, aucun moyen de saisir le conseil constitutionnel. Il fallait qu’un particulier soulève le lièvre devant un tribunal, ce qui est le cas présent. Je peux me tromper bien sur, car franchement le controle de constitutionnalité est bien loin dans mon esprit.

La bévue de départ est donc gouvernementale, et la bévue de 8 ans également.

30. Le mercredi 7 août 2013 à 09:39 par Quentin

Comment se fait-il que personne n’ait soulevé cette erreur plus tôt?

Il s’est en effet écoulé une période de 8 ans (de 2004 à 2012) sans qu’un professeur de droit, un avocat, un magistrat ou encore un dirigeant politique ne vienne remarquer cette violation manifeste des articles 34 et 37 de la Constitution…

Je suis inquiet.

31. Le mercredi 7 août 2013 à 09:46 par Krieghund

Ce qui est inquiétant c’est qu’il a fallu qu’un détenu fasse des recours pour que l’on s’en rende compte et rectifie en 2012, et ses recours ont du débuter largement avant compte tenu du temps nécessaire pour arriver devant la Cass… Il y a donc bien eu un avocat qui a soulevé le lièvre dans une procédure, mais une inaction totale de la part du gouvernement précédent durant 8 ans !

32. Le mercredi 7 août 2013 à 09:48 par Ben

Maître Eolas: “Et surtout les délinquants condamnés avant le 29 mars 2007 et qui n’ont pas été arrêtés dans le cadre de l’exécution de leur peine avant le 29 mars 2012 voient leur peine prescrite”

Question: ne serait-il pas plus exact d’affirmer que les condamnés qui ont vu leur peines prescrites, ce sont tous ceux qui ont été condamnés avant le 29 mars 2007 et qui n’ont pas commencé à exécuter leur peine avant l’écoulement d’une période de 5 ans?

Exemple: le 28 décembre 2004, un individu X. est condamné pour un délit à une peine de 5 ans de prison ferme. En fuite, il n’est arrêté que le 1 janvier 2009, soit plus de 5 ans après sa condamnation. Aujourd’hui, 7 août 2013, X. purge toujours sa peine.
Ici, X. a bien été arrêté avant le 29 mars 2009. Pourtant, dans ce cas là, vu que la prescription quinquennale de la peine est nécessairement intervenue puisqu’il n’a pu survenir aucun acte interruptif de prescription en raison de la bévue du législateur, il me semble bien que X. est illégalement incarcéré depuis plus de 4 ans…

33. Le mercredi 7 août 2013 à 09:55 par Aragon

Merci beaucoup, notamment vous m’apprenez à qui on doit la hiérarchie des normes, pourquoi, et de quand elle date. Je la croyais bcp plus ancienne. Cela éclaire des choses pour moi sur le 20ème siècle, en France et ailleurs. Cela devrait être dit au lycée, pour faire comprendre l’histoire de ce siècle, et son héritage (et ce point de droit, fondamental, est facile à comprendre).

Une précision peut-être pour vos lecteurs. Votre illustration de la hiérarchie des normes s’applique au cas français. Notamment :
la Constitution se charge de délimiter les domaines respectifs de la loi et du règlement
Ceci est une spécificité française -de 1958-, si je ne m’abuse (?), en tout cas est accidentel (pas dans l’essence d’une Constitution démocratique ou de la hiérarchie des normes). J’ignore si d’autres États encadrent ainsi rigoureusement le domaine de la loi. Ou bien je me trompe ?

34. Le mercredi 7 août 2013 à 10:06 par Paultier

C’est intéressant mais les développements sur Kelsen sont proprement malheureux:

- la théorie de la hiérarchie des normes de Kelsen est antérieure au IIIe Reich, elle remonte au début du XXe siècle : “Théorie pure du droit” date de 1934 et la Constitution autrichienne (dont Kelsen fut un des rédacteurs) de … 1920… Tout ce qui est dit dans le billet sur son exil est donc un peu déplacé.

- la théorie de la hiérarchie des normes de Kelsen ne contient aucune considération de “(…) légitimité démocratique, de (…) source et de (…) solennité de (la) procédure d’adoption…”. C’est tout le contraire. Si elle se veut une “théorie pure du droit” c’est parce qu’elle s’intéresse à la validité et au statut des NORMES sans considérations politiques (Wikipedia informe mal les étudiants en présentant Kelsen comme le premier à avoir défendu une “théorie pure du droit”, ce qui est inexact).

- La théorie de Kelsen est une théorie des NORMES et non des ACTES. Or Eolas prête à Kelsen une théorie des actes. Pour Kelsen, une norme peut parfaitement être constitutionnelle sans être dans l’acte s’appelle “Constitution”. Et une norme peut être législative sans être dans un acte qui s’appelle “Loi”. Donc d’un point de vue normativiste, il n’y a rien d’absurde à ce qu’un décret puisse abroger une loi : c’est d’ailleurs ce qui passe concrètement aujourd’hui : si une disposition contenue dans une “loi” est considérée par le Cons. const. comme n’étant pas une “norme” législative”, un décret peut parfaitement abroger la disposition de loi dont il s’agit.

- la théorie de la hiérarchie des normes de Kelsen n’a rigoureusement rien de prescriptif et Kelsen n’a jamais écrit que “tout texte d’un niveau inférieur doit être conforme aux textes qui lui sont supérieurs, ou être considérés comme illégaux et donc nuls”. La théorie de Kelsen se veut descriptive : son idée est que TOUT ordre juridique, quel qu’il soit, est formellement composé sous la forme d’une pyramide normative.

35. Le mercredi 7 août 2013 à 10:33 par eqsellant

merci pour cet éclairage

et pour ceux dans les mêmes conditions de periodes qui n’aurait toujours pas réglé une amende penale
d’un vieux proces , elle passe à la trappe aussi ?

36. Le mercredi 7 août 2013 à 10:47 par CoMa

@26 et 29

C’est exact, seul un requérant pouvait soulever la contrariété du décret à la Constitution. L’opposition ne pouvant pas le transmettre au Conseil constitutionnel.

@30

Ca a été le cas, de manière discrète certes mais quand même, je cite :

Ce n’est pourtant pas tout. Il crée ensuite une cause d’interruption de la prescription de la peine. Il est en effet retenu au nouvel article D. 48-5 du code de procédure pénale que la prescription de la peine est interrompue par les actions qui tendent à l’exécution de celle-ci. Cette prescription a un domaine d’application large, car l’article D. 49-5 vise les actes du ministère public, du juge de l’application des peines et, pour les peines d’amende, du Trésor. Aussi interrompent la prescription de la peine non seulement les actes par lesquels le parquet poursuit leur exécution, mais encore les actes par lesquels il saisit le JAP en application de l’article 723-15 du code de procédure pénale - lequel remplace, à compter du 1er janvier 2005, l’ancien article D. 49-1 -, ceux que ce dernier accomplit dans le cadre de cette disposition et, par exemple, quand il reçoit le condamné lors de la ou des deux comparutions prévues.

Pour louable que soit cette tentative de respecter les directives de l’article 707 du code de procédure pénale, l’instauration d’une cause d’interruption de la prescription de la peine aurait dû, en bonne logique, relever du domaine de la loi. Rappelons que ce sont les articles 133-2 à 133-4 du code pénal qui traitent de la prescription des peines. Seuls des textes de même nature devraient pouvoir en réduire la portée.
(Martine Herzog-Evans, Le décret n° 2004-1364 du 13 décembre 2004 - Application et inapplication de la loi Perben 2, Recueil Dalloz 2005.1597).

Que justice soit rendue à cet auteur !

37. Le mercredi 7 août 2013 à 11:25 par Theorie pure du droit

Merci pour ce billet Maitre, il me sera fort utile dans mes révisions estivales.

Quelques remarques néanmoins:

- Seuls les actes réglementaires de l’a. 38 de la Constitution (décrets d’application) ont une valeur infra-législative. Les règlements autonomes de l’a. 37 de la Constitution ont la même valeur que la loi.

- Si l’article 34 de la Constitution donne compétence à la loi en matière de procédure pénale, comment se fait-il que le Code de procédure pénale contienne des textes de sources règlementaires? Il existe en réalité une compétence résiduelle du pouvoir règlementaire en matière de procédure pénale.

- Enfin, dire que la Troisième République est en partie tombée en raison de l’absence d’une hiérarchie des normes est une vaste plaisanterie: 1940 marque l’invasion allemande, je le rappelle à tout hasard.

- Quant à la France qui a “beaucoup à se faire pardonner”:
> La France n’a pas à s’excuser de ce qu’il s’est passé sous
Vichy, je vous renvoie à la réponse du Président Mitterand
à Elkabach.
> Une pyramide des normes ne protège en rien les libertés si
le texte qui proclame ces dernières n’a pas de valeur
contraignante. Ainsi, la date de 1971 (C.Constit, “Liberté
d’association”) qui marque l’avènement du bloc de
constitutionnalité me semble-t-elle plus pertinente.

38. Le mercredi 7 août 2013 à 11:28 par Narduk

@ Eolas

L’arroseur arrosé…Il n’y a que vous Eolas pour vous réjouir de cela. Effectivement l’opposition va être Gros-Jean comme devant mais le résultat est que des délinquants et criminels vont se retrouver dehors, pouvoir exiger réparation et ainsi permettre à l’opinion publique de se défier encore plus de la Justice (qui n’en a pas besoin). Bref, la droite est ridiculisée, la gauche va se retrouver à gérer le problème et conforter le pays de son laxisme endémique.

Non franchement, il y a de quoi rire…

39. Le mercredi 7 août 2013 à 11:30 par Krieghund

- Enfin, dire que la Troisième République est en partie tombée en raison de l’absence d’une hiérarchie des normes est une vaste plaisanterie: 1940 marque l’invasion allemande, je le rappelle à tout hasard.

D’ou la présence des termes “ce qui a contribué”, indiquant qu’il y a d’autres facteurs.
Mais la Loi Constitutionnelle du 10 juillet 1940 aurait elle été votée si nous avions eu à cette époque une réelle hiérarchie des normes ?

40. Le mercredi 7 août 2013 à 11:34 par JD & Turck

@Ben en 32.
Votre raisonnement appliqué à des cas réels est à pondérer avec le jeu des remises de peines.
Techniquement dans votre cas, la personne a probablement déjà été libérée depuis 2012 avec probablement 15 à 20 mois de remise de peine.

D’où je pense le casse tête du service des affaires criminelles et des grâces, car le nombre potentiels de délinquant (au sens condamné pour un délit) est probablement important, mais le nombre encore détenu “faible” (mais non nul).
Pour les peines criminelles, je pense que le nombre de cas est beaucoup plus restreint, même si les 2 premières libérations concernaient deux peines criminelles de perpétuités.

Tiens d’ailleurs le ministère de l’intérieur dispose d’une page web dans le style “Wanted” avec plusieurs catégories (suspect présumé / condamnés évadés), pourquoi le ministère de la justice et l’administration pénitentiaire n’ont pas une page web dans le même style pour les personnes condamnées (facilement trouvable j’entends)?

41. Le mercredi 7 août 2013 à 11:37 par Krieghund

Tiens d’ailleurs le ministère de l’intérieur dispose d’une page web dans le style “Wanted” avec plusieurs catégories (suspect présumé / condamnés évadés), pourquoi le ministère de la justice et l’administration pénitentiaire n’ont pas une page web dans le même style pour les personnes condamnées (facilement trouvable j’entends)?

Pour éviter la stigmatisation des personnes condamnées ? Non ? Les lynchage à la sortie etc ? Enfin moi je dis ça, hein…

42. Le mercredi 7 août 2013 à 11:46 par JD & Turck

@41 Krieghund
Tiens non en fait j’ai fait une boulette. Le site en question liste bien les personnes actuellement condamnées par contumace, mais la catégorie est mélangée avec celle des évadés “classiques”. On peut noter d’ailleurs le quantum de peine fixé systématiquement au maximum possible dès lors que le jugement est prononcé par contumace.

Vu le nombre de fiches je ne m’attends pas à avoir des centaines de criminels relâchés, par contre au niveau “délit” je pense que ça doit devenir un vrai casse-tête.

43. Le mercredi 7 août 2013 à 11:48 par Krieghund

On peut noter d’ailleurs le quantum de peine fixé systématiquement au maximum possible dès lors que le jugement est prononcé par contumace.

Un grand classique : les juges n’aiment pas du tout que les gens ne viennent pas devant eux se faire juger. Ils ont une petite tendance à considérer l’absence à un jugement comme un facteur aggravant, ce qui est à mon sens normal.

44. Le mercredi 7 août 2013 à 11:57 par Escualdifargo

Je ne doute pas que l’opposition demandera sans délai la création d’une commission d’enquête parlementaire pour faire face au scandale qui s’annonce.

J’imagine quand même mal le pauvre Perben rédiger le décret en cause seul dans son coin…

45. Le mercredi 7 août 2013 à 12:02 par Trash

Ce que j’aime ce blog. Avec lui je comprend le droit.

Un point cependant, qui résiste à ma compréhension logique, pour les délinquants en prison qui seraient concernés par cette prescription :

les délinquants condamnés avant le 29 mars 2007 et qui n’ont pas été arrêtés dans le cadre de l’exécution de leur peine avant le 29 mars 2012 voient leur peine prescrite, or certains sont encore en prison

S’ils sont en prison, c’est bien qu’à un moment, ils ont été arrêtés pour y rentrer, non ? Ou alors ils purgent des peines successives pour des condamnations différentes, mais dans ce cas il aurait fallu les faire sortir de la prison, puis les arrêter sur le parvis pour mettre à exécution la 2ème peine ?

46. Le mercredi 7 août 2013 à 12:12 par Lee Anderson

@ Krieghund - 43 : il me semble que les personnes jugees en leur absence sont systematiquement rejugees quand on arrive a mettre la main dessus, pour autant qu’il n’y ait pas eu prescription (je ne sais pas a partir de quand court le delai). Il est donc logique, et pas specialement problematique, de tendre vers des peines plus longues.

47. Le mercredi 7 août 2013 à 12:13 par Théorie pure du droit

Pourquoi n’ai-je plus le droit de poster? Je ne suis pourtant pas un troll …

Etrange.

48. Le mercredi 7 août 2013 à 12:14 par Denis75

@ Théorie pure du droit (en 37)

Je serai bien curieux de savoir comment des textes à valeur réglementaire peuvent avoir la même force juridique qu’une loi..? Une petite démonstration s’impose pour convaincre les théoriciens du droit et constitutionnalistes amateurs comme moi.

Sinon, et jusqu’à preuve du contraire, les décrets d’application en général et même les règlements autonomes (de l’a. 37) ont une valeur infra-législative.
Quant à l’article 38, il permet au gouvernement, avec l’autorisation du Parlement, d’édicter des ordonnances (qui ont une valeur infra-législative jusqu’à la ratification parlementaire : ce sont encore des textes réglementaires et ils sont donc susceptibles d’être contrôlés par la justice administrative). Puis, ces ordonnances pourront devenir des textes à valeur législative si, et seulement si, le Parlement les ratifie de “manière expresse” (depuis le 23/07/2008) - et que le Conseil constitutionnel ne déclare pas inconstitutionnelle la loi de ratification.

Bonnes révisions aoûtiennes !!

49. Le mercredi 7 août 2013 à 12:16 par A. Ross

Cela ne change pas le fond du propos, mais il est dommage que la présentation de la pensée juridique de Kelsen soit erronée (même si elle a beaucoup évolué – je ne prétends d’ailleurs pas la résumer ici).

Le projet kelsénien ne doit, au départ, rien à la seconde guerre mondiale (il est antérieur).
Surtout, c’est un projet (qui se veut) descriptif : Kelsen souhaite élaborer une *science* qui prend le droit pour objet (à vrai dire, pour le néo-kantien qu’est Kelsen, toute science *constitue* son objet), qui décrit le droit tel qu’il est, sans jugement de valeur (et non tel qu’il devrait être au regard de considérations “métaphysiques” de justice, de morale, etc.). La hiérarchie des normes est ainsi un concept descriptif (qui n’a pas été élaboré par Kelsen mais par l’un de ses étudiants, Adolf Merkl).

Par ailleurs, l’expression “État de droit” (qui date de la pensée juridique allemande du XIXe siècle: “Rechtsstaat”) était critiquée par Kelsen qui assimilait l’État et le droit (de ce point de vue “l’État de droit” est un pléonasme) et voyait dans “l’État de droit” une idéologie.

Finalement, ce que vous présentez ici est une approche prescriptive de la hiérarchie des normes, qui se situe donc sur un autre plan, et que l’on appelle couramment “constitutionnalisme”. Il n’y a rien de mal à cela mais autant être précis et rigoureux.

(Et si vous évoquez la chute de la IIIe République, loi du 10 juillet 1940, il faut alors dire quelques mots de la fin de la IVe et la loi du 3 juin 1958.)

50. Le mercredi 7 août 2013 à 12:16 par Skwirell

juste pour dire que j’adore le titre de ce billet!

51. Le mercredi 7 août 2013 à 12:39 par Theorie pure du droit

@ Denis en 75.

Je me suis effectivement planté, l’a. 38 concerne les ordonnances.

Je maintiens en revanche la distinction décrets d’application / règlements autonomes : les premiers ont une valeur infra-législative alors que les seconds sont “à coté” de la loi. En bref: la séparation loi/règlement autonome est horizontale et non verticale, leurs domaines respectifs ne se recouvrant pas. Il me semble qu’en deuxième année on nous avait exposé cette thèse comme venant d’Haurioux.

52. Le mercredi 7 août 2013 à 12:43 par Theorie pure du droit

@ Krieghund en 39.

Si vous faites référence aux pleins pouvoirs octroyés à Petain, les pleins pouvoirs existent encore aujourd’hui: a. 16 de la Constitution.

53. Le mercredi 7 août 2013 à 12:54 par Krieghund

@52

Certes, mais ils sont limités et ne donnent pas les pleins pouvoirs pour écrire une constitution. Je me référai a la loi du 10 juillet pour illustrer le fait que la hierarchie des normes aurait peut être pu prévenir cette idée, une simple loi ne pouvant renverser une constitution.

54. Le mercredi 7 août 2013 à 13:01 par Theorie pure du droit

@ 53

Auctoritas non veritas facit legem. A l’époque l’autorité était sous domination allemande d’où les actes ignobles de collaboration pris au plus haut niveau de l’Etat.

Je ne crois pas à la protection des libertés en tant de guerre par le droit. D’ailleurs combien de juges auraient eu le courage de faire prévaloir une pyramide des normes dans cette situation: … un seul peut être … Paul Didier. C’est peu.

55. Le mercredi 7 août 2013 à 13:10 par Theorie pure du droit

“en tant de guerre” … non mais quelle honte! Je souligne en plus.

Mieux vaut que je quitte ce blog. Je reviendrai quand je maitriserai l’orthographe.

56. Le mercredi 7 août 2013 à 13:58 par Dr Ivana Fulli

@45 trash:

// Le mercredi 7 août 2013 à 12:02 par Trash

Ce que j’aime ce blog. Avec lui je comprend le droit.///

L’ennui est que vous prouvez par la suite de votre commentaire que vous en comprenez rien au problème juridique discuté dans ce billet en écrivant:

///(…) Un point cependant, qui résiste à ma compréhension logique, pour les délinquants en prison qui seraient concernés par cette prescription :

” les délinquants condamnés avant le 29 mars 2007 et qui n’ont pas été arrêtés dans le cadre de l’exécution de leur peine avant le 29 mars 2012 voient leur peine prescrite, or certains sont encore en prison”

S’ils sont en prison, c’est bien qu’à un moment, ils ont été arrêtés pour y rentrer, non ? Ou alors ils purgent des peines successives pour des condamnations différentes, mais dans ce cas il aurait fallu les faire sortir de la prison, puis les arrêter sur le parvis pour mettre à exécution la 2ème peine ?///

Cela n’est pas grave car le droit est une discipline très exigeante- qui demande des années d’études et une grande intelligence et il est complètement illusoire de vous imaginer que la lecture d’un blog d’avocat vous permette de comprendre le droit.

Et quant à comprendre en lisant Me Eolas ce qu’il en est des problèmes de biologie et d’éthique posées par les GPA et FIVETEs et l’ utilisation pour la recherche, en France d’embryons humains issus exclusivement de FIVETE (avec conflit d’intérêt des chercheurs qui ont besoin de favoriser les FIVETE ppour ré”cupérer les embryons surnuméraires en compétition avec ceux qui voudraient bien bénéficier de don d’embryons fécondés etc. )…

57. Le mercredi 7 août 2013 à 13:59 par Emlyn

Cher Maître,

Une chose m’a sauté aux yeux en lisant votre exposé relatif à la hiérarchie des normes: vous placez la Constitution française au sommet de la pyramide (ce qui est exact dans l’ordre juridique interne) mais quid des traités européens ? Ne sont-ils pas suppérieurs aux constitutions des Etats membres ?

58. Le mercredi 7 août 2013 à 14:15 par Axonn

va peut-être être responsable de la plus grande vague de libération depuis le film la Grande Évasion

Eh, la Grande Evasion, c’était quelques dizaines d’hommes. Soit une blague par rapport aux évasions organisées par Al-Qaeda en Irak. La vague de libérations en France sera probablement entre les deux.

59. Le mercredi 7 août 2013 à 14:17 par Ververka

Cher Maître, ça fait plaisir que vous sortiez un peu des prétoires et de tweeter.
Ca m’embête que vous citiez Renaud (même si j’adore) parce que vous êtes visiblement de la même génération que moi et que, pour arriver à un tel niveau de compétence, il faut que vous soyiez vieux… donc je le suis aussi (pas compétente, malheureusement).
Puis-je vous signaler impertinemment une erreur d’accord de PP dans le paragraphe juste après la dite citation de Renaud ? (je vous laisse chercher).
Et puis je préfère encore ces libérations arrivant par erreur aux libérations bien plus nombreuses permises en début d’année par l’amnistie absurde de V. Klaus, l’ex-président tchèque…
Disons que si les personnes libérées suite à ce “bug” n’ont, entretemps, rien fait de répréhensible justifiant une autre condamnation, je crois que la crainte d’être arrêté aura été une peine suffisante. Ils auront seulement fait l’objet d’un aménagement de peine de fait.

60. Le mercredi 7 août 2013 à 14:22 par Holmes

@ Fred (16) (“Je me permets d’insister sur la question @2 d’Angelshin : la phrase “Hans a dû pleurer de joie en lisant ce texte” est-elle ironique ?”)

- Katabatikos,

- S(anz)ot),

- C’est la boucherie de l’homme qui en savait trop.

61. Le mercredi 7 août 2013 à 14:28 par Oca

@ 45 : Trash

Sauf erreur de ma part, c’est le cas s’ils ont été condamnés disons à 4 ans d’emprisonnement le 28 mars 2007, et qu’ils ont été conduit en prison le 1 avril 2012 (comme pour leur faire une blague), pour 4 ans. Ils y sont encore, mais n’auraient jamais dû y entrer parce que la peine était prescrite (même si on ne le savait pas).

Quant à votre contradicteur en 56, well… don’t feed the troll, mais il donne envie.

62. Le mercredi 7 août 2013 à 14:38 par Tortuga

@Krieghund 39 :
Vous dites :
Mais la Loi Constitutionnelle du 10 juillet 1940 aurait elle été votée si nous avions eu à cette époque une réelle hiérarchie des normes ?

Cette loi a été votée par 395 voix contre 3 à la chambre des députés et 229 contre 1 au Sénat. Ce projet de loi a donc obtenu bien plus que les trois cinquièmes des voix requis par l’article 89 de la Ve République.

La réponse à votre question est donc “Oui”, elle serait passée, même avec une hiérarchie des normes comme aujourd’hui.

63. Le mercredi 7 août 2013 à 14:38 par K. Olivecrona

Cher Maître,

Voici le temps des pinailleurs, dont je fais, hélas, partie.

Je me joins à “Paultier” et “A. Ross” pour relever les approximations de votre présentation de Kelsen, qui, à votre décharge, sont courantes dans les cours de première année de droit. — Du reste, “A. Ross” souligne fort justement que ce qui est présenté comme LA thèse de Kelsen, la pyramide des normes, n’est pas de lui, mais de Merkl (même si Kelsen l’améliore considérablement).

Surtout je ne vois pas l’intérêt de mentionner Kelsen ici : on n’a pas besoin de la pyramide des normes pour expliquer que certaines matières sont du domaine de la loi, et les autres du règlement, ni que certaines normes sont supérieures à d’autres. L’adage Lex Superior ne date pas de Kelsen.

Cela dit, sur les questions proprement juridiques (et non de philo du droit), votre billet est comme toujours excellent. Je suis à peu près toujours d’accord avec vous, c’est agaçant à la fin.

64. Le mercredi 7 août 2013 à 14:48 par RTA

Très intéressant article, comme toujours. Indépendamment du ridicule des manifestations indignées qui ont entouré l’affaire de Chartres, n’y a-t-il pas lieu de s’interroger sur la portée de l’article 18 de la loi du 27 mars 2012 qui a repris le texte du décret? Considérer que la tentative d’execution par le ministère public ou un JAP d’une décision de condamnation interrompt la prescription de la peine n’équivaut-il pas à la négation pure et simple du principe de la prescription? Dès lors qu’un condamné à une peine ferme d’emprisonnement pour délit fera l’objet d’un avis de recherche ( systématique à ce que j’en crois quand l’intéressé n’est pas domicilié) il pourrait être amené à subir sa peine bien plus de cinq ans après un jugement définitif. Une condamnation à l’emprisonnement pour le vol d’un vélo pourrait ainsi devenir aussi imprescriptible qu’un crime contre l’humanité !! Je me trompe?

65. Le mercredi 7 août 2013 à 14:54 par Nyantho

Ah le plain Hans! Ça fait longtemps la L1 et le droit constitutionnel. Je ne comprends pas comment le gouvernement Rafarin a ou commettre cette erreur et comment il a fallu attendre 2012 pour que le problème soit identifié et réglé. De vrais criminels vont sortir de prison à cause de ça… C’est juste HORRIBLE!

66. Le mercredi 7 août 2013 à 14:55 par Test

@ Emlyn :

Oui et non. En fait, c’est compliqué car politique.

La théorie :

La Constitution est supérieure aux traités internationaux. L’article 54 de la Constitution prévoit que si un traité international est contraire à la Constitution, l’autorisation de ratifier le traité ne peut intervenir qu’après modification de la Constitution (afin que le point litigieux disparaisse).

De ce point de vue, on peut dire que la Constitution > les traités internationaux.

En pratique :

Pour des raisons clairement politiques, la France modifie presque toujours la Constitution en amont avant de signer puis ratifier un traité international qui serait sinon contraire à la Constitution. C’est fait pour des raisons évidentes : ces traités peuvent avoir des conséquences commerciales, sur la paix dans un espace géographique bien déterminé, sur des échanges d’informations “sensibles” entre des pays etc. Realpolitik oblige, on ne laisse pas la Constitution d’un pays faire barrage à ces traités qui peuvent avoir des conséquences très importantes.

De ce point de vue (qui est purement politique), comme la Constitution est systématiquement modifiée dès qu’un problème survient, on peut dire que les traités internationaux > Constitution et qu’en réalité, c’est juste une procédure en plus à devoir respecter.

Du point de vue du droit européen :

La CJCE (devenue CJUE depuis, Cour de Justice de l’Union Européenne) affirme clairement que le droit européen issu des institutions européennes s’intègre directement dans les systèmes juridiques des Etats membres et que par conséquent, ces derniers doivent respecter le droit européen. Comme les Etats membres ont L’OBLIGATION de respecter le droit européen, le droit européen est supérieur au droit national.

Voir l’arrêt CJCE 1964 “Costa c/ Enel”.

Droit européen > droit national. Si le droit national entre en contradiction avec le droit européen, le droit national doit être modifiée afin d’être en conformité avec le droit européen.

PS : on peut être contre cet état de fait, mais c’est logique en tout cas. A quoi bon édicter des règles, prendre des règlements ou des actes juridiques si les Etats membres sont libres de ne pas les respecter ?

67. Le mercredi 7 août 2013 à 14:59 par Meh

@57: “Une chose m’a sauté aux yeux en lisant votre exposé relatif à la hiérarchie des normes: vous placez la Constitution française au sommet de la pyramide (ce qui est exact dans l’ordre juridique interne) mais quid des traités européens ? Ne sont-ils pas suppérieurs aux constitutions des Etats membres ?”

Les traités internationnaux ne sont ils pas de la supra-légalité, un cran en dessous de la constitutionnalité? Auquel cas ils ne peuvent être ratifiés que si ils sont conformes à la Constitution et non l’inverse?

68. Le mercredi 7 août 2013 à 15:01 par Dr Ivana Fulli

A l’avocat du barreau de paris qui tient un blog sous le pseudonyme de Me Eolas.
Cher Maître,

L’usurpation du titre de docteur en médecine et de CES de psychiatrie est un délit, m’en accuser constitue une diffamation.

“La responsabilité pénale du producteur d’un site de communication au public en ligne mettant à la disposition du public des messages adressés par des internautes, n’est engagée, à raison du contenu de ces messages, que s’il est établi qu’il en avait connaissance avant leur mise en ligne ou que, dans le cas contraire, il s’est abstenu d’agir promptement pour les retirer dès le moment où il en a eu connaissance …” - Cour de cassation, Crim., 31 janvier 2012.

Il faudrait que vous soyez masochiste pour lire tous les commentaires de vos billets, tant les sottises abondent. C’est pourquoi je réitère, ici, ma demande de retrait de deux commentaires à un de vos billet qui contestent ma qualité de docteur en médecine et insinue pour le deuxième que j’aurais pu facilement produire un faux lien vers un portail de l’université Paris XII où j’ai soutenu ma thèse alors que j’avais eu la bonté de donner ce lien vers ma thèse de doctorat en médecine : http://athena.u-pec.fr/primo_librar…

In:

http://www.maitre-eolas.fr/post/201…

172///Le jeudi 1 août 2013 à 09:56 par Estouffade de Sole
“Qu’est-ce que Valerie Trierweiler vient faire dans cette histoire ?”

Noyer le poisson, tactique éculée de la soi disant “doctoresse”///

183 /// Le jeudi 1 août 2013 à 12:45 par Anoxie de Limande

(…)
Fournir des titres et une identité improuvables -et dont la probabilité reste à quantifier- à l’appui de discours délirants est assez amusant … quand le malheureux Saint Nicolas, l’Einstein, que dis-je, l’Oscar Wilde -mais amateur de menottes-, le Turing de notre milléénaire a été inquiété pour sa modestie, le poussant à cacher son identité…

Prétendre qu’un vague lien internet -je peux en faire des dizaines - vers une vague thèse est une preuve d’identité peut marcher dans une pizzeria des Champs Elysés , mais pas à tous les coups; ailleurs, ça révèle des particularités ‘intellectuelles’ sans grand interet.(…)///

En vous remerciant par avance.

Dr Ivana Fulli.

69. Le mercredi 7 août 2013 à 15:04 par adrien bis

@RTA en 64
Vous vous trompez bien. Il faut que le mandat, ou un acte de procédure soit refait tout les cinq ans pour que le fait ne soit pas prescrit.
Pour rendre votre vol de vélo imprescriptible, il faut donc que qulqu’un réemettent un mandat d’arrêt à l’encontre du voleur tout les cinq ans. Ca peut être hargneux un flic mais quand même.
Par contre demandez donc à M.Polanski ce qu’il en pense, lui qui a été rattrapé 30 ans après les faits…

70. Le mercredi 7 août 2013 à 15:12 par 0naryc

@Dr Ivana Fulli

Tu as donc fait une thèse sur les erreurs HTTP 404. Très intéressant.

71. Le mercredi 7 août 2013 à 15:15 par Dr Ivana Fulli

En @56 il convient de lire à la fin “(…)embryons fécondés in vitro etc…)

72. Le mercredi 7 août 2013 à 15:16 par Taz

Je pense que le canard s’est enflammé sur le nombre de personnes touchées par ce décret car il faut avoir été suite à l’allongement de la prescription par le décret.

Un exemple :
Je commet un délit définitvement condamné en juin 2006, je suis rattrapé en aout 2011, le délai de 5 ans et normalement passé MAIS à cause du décret je vais en prison car il y avait un “truc” suspensif.

Maintenant si je suis attrapé en avril 2012 (après la loi) le déali suspensif s’applique et je reste en prison.

Pour moi, ca concerne donc uniquement les personnes définitivement condamnées, incarcérées entre 2004 et 2012 et qui auraient du bénéficier d’une prescription…

73. Le mercredi 7 août 2013 à 15:23 par Bertrand Marc

Merci Maître !

74. Le mercredi 7 août 2013 à 15:29 par Dr Ivana Fulli

@70 onaryc,

///@Dr Ivana Fulli

Tu as donc fait une thèse sur les erreurs HTTP 404. Très intéressant.///

Comme c’est drôle, sachant que j’avais écrit en @ 68:

///Il faudrait que vous soyez masochiste pour lire tous les commentaires de vos billets, tant les sottises abondent. C’est pourquoi je réitère, ici, ma demande de retrait de deux commentaires à un de vos billet (…)///

Haïr en se ridiculisant, c’est mal, écrirait Saint Eolas des LGBT.

Et je ne pense pas vous avoir invité à me tutoyer.

75. Le mercredi 7 août 2013 à 15:31 par hélène

l’existence et l’application par les tribunaux des règles de la procédure civile et pénale sont l’expression de la démocratie et la garantie d’un Etat de droit. merci pour ce billet sur la hiérarchie des normes.

76. Le mercredi 7 août 2013 à 15:37 par Trash

@ 56 : Dr Ivana Fulli

C’est facile de me reprocher de n’y rien comprendre en me renvoyant ma question à la figure. C’est facile et c’est très nul, d’autant que vous n’y répondez pas. J’aime ce blog car je comprend ce qui y est expliqué. Je comprend le principe fondamental du droit qui est “un fait - un texte - une conséquence” et sur ce principe, j’aime comprendre des situations comme celles récentes. Ca change des seules explications disponibles qui se limitent aux postures indignées des uns et des autres. Je ne me contente pas d’un “c’est un scandaaaaale” ou d’un “y a qu’à faut que”.

Je sais très bien que le droit est une discipline exigeante qui demande des années d’étude et une grande intelligence. Je sais très bien que ce n’est pas la lectude de ce blog sui me permettra d’ouvrir mon cabinet demain matin. Ceci posé, j’ose espérer que vous ne me faites pas l’injure de confondre “comprendre” et “connaitre”.

Quand à votre tirade sur la GPA et la FIVETE, j’aimerais que vous m’expliquiez en quoi elle me concerne… NB : je ne vois pas de confilt d’intérêt entre récupération d’embryon surnumémaire et FIVETE, dans la mesure où FIVETE signifie Fécondation In Vitro Et Transfert d’Embryon et qu’un embryon transféré n’est plus surnuméraire, justement puisqu’il a été transféré. A moins que vous ne sachiez récupérer un embryon après son transfert dans l’utérus. Conflit avec FIV, peut-être. Oui, c’est nul comme remarque, c’est facile et c’est gratuit. Mais c’est pas moi qui ai commencé.

Vous me permettrez donc de vous renvoyer dans votre tour d’ivoire, retrouver cet univers d’entre-soi sachant que vous semblez apprécier, très au dessus de la masse ignorante. Et ce, à coup de pompe dans le cul.

Laissez-nous nous instruire en paix.

@ 61 : Oca

Merci pour la réponse, c’est effectivement un cas possible. Et je sais bien, do not feed the troll toussa toussa, mais bon voilà, effectivement, il donnait trop envie.

77. Le mercredi 7 août 2013 à 15:39 par Naska

@Dr Hors Sujet en 68 et 71 (56 aussi un peu mais on va dire que vous avez essayé quand même)

je crois que c’est le moment de faire les petites captures d’écran dont vous nous avez parlé et de nous montrer l’efficacité de votre “mode d’emploi de lutte contre la diffamation” !

et attention pas de triche, donc pas de dépôt de plainte étant donné que cette méthode n’était pas la bonne selon vous !

je suis curieux de savoir ce que ça va donner (et on n’a même pas encore parlé du fond, enfin si dans les commentaires de l’affaire Nicolas mais visiblement vous n’avez pas voulu / pu / réussi à lire )…

gros bisous comme toujours

78. Le mercredi 7 août 2013 à 15:44 par Naska

@76

vous en faites pas elle est un peu énervée mais pas méchante dans le fond, elle a juste un peu de mal à comprendre le principe de discussion sur un pied d’égalité, ça n’a pas l’air trop évident comme concept.

79. Le mercredi 7 août 2013 à 15:47 par Filet de Sole

En recopiant, encore et encore, les termes exacts de ce que vous estimez diffamatoires, vous vous rendez complice, sciemment, de cette même éventuelle diffamation….

De plus, la qualité de vos posts peut fonder quelques doutes sur le sens de vos titres “médicaux”….

Enfin, si vous comptez,en bonne logique, sur le masochisme de Maître Eolas pour lire vos posts…. vous ne donnez pas une bonne idée de vos très improbables talents “professionnels”.

80. Le mercredi 7 août 2013 à 15:50 par Dr Ivana Fulli

@76 Trash,

Pour ce qui est du droit je fais partie des ignorants.

La seule différence entre nous c’est que je sais que je suis ignorante en droit.

Et que je n’ai pas l’illusion qu’un blog comme celui-ci serait susceptible de me faire comprendre le droit qui est une discipline ardue qui demande des années d’études et plusieurs bons enseignants.

81. Le mercredi 7 août 2013 à 15:51 par 0naryc

@74 Dr Ivana Fulli

Tu noteras que c’est exactement pour cette raison que je me passe de ton invitation. Cela dit, tu n’as visiblement pas compris de quoi je me moquais.

Enfin le passage de ton commentaire que tu as choisi de mettre en exergue est des plus ironiques. Laisse-moi te féliciter pour cette marque d’autodérision apparemment assumée.

Je t’embrasse (sur les deux joues !) et te quitte, avec le sourire aux lèvres et sur un lien moins mal-formé que le tien : http://matt.might.net/articles/phd-…

Vis longtemps avec Prosper.

82. Le mercredi 7 août 2013 à 15:59 par Krieghund

Dr Ivana Fulli

Je pense que ce blog, à défaut de comprendre le droit dans son ensemble, permet avant tout de comprendre comment le droit s’applique à une situation donnée.

Mais si vous considérez que son utilité est relative, cessez donc d’intervenir ici.

Pleins de poutoux

83. Le mercredi 7 août 2013 à 16:00 par Trash

@80 Dr Ivana Fulli

Admettons que je me sois mal exprimé. Quand je dis “comprendre le droit”, il ne s’agit évidemment pas de comprendre “tout le droit”. Si le droit comporte autant de spécialités (pénal, civil, fiscal, commerce international, et combien d’autres encore…) c’est pas pour rien. Si des spécialistes universels existaient, ça se saurait.

Quand je dis “comprendre le droit” en lisant ce blog, je veux dire que je comprend pourquoi une situation apparemment illogique qui provoque ces réactions indignées est en fait très logique car la règle de droit a été respectée, et j’ai même le texte intégral de la règle de droit à l’origine de la situation.

84. Le mercredi 7 août 2013 à 16:01 par Heroneus

@ Dr Ivana Fulli

Bonjour,

Si vous souhaitez réellement obtenir le retrait des commentaires que vous citez et considérez diffamatoire - ce qu’ils ne sont pas, à mon humble avis - je vous suggère de visiter la rubrique mention légale de ce blog :

http://www.maitre-eolas.fr/pages/me…

Il me semble qu’il est inutile de continuer d’évoquer ce sujet dans les commentaires, cela ne fait que polluer le fil de discution. Merci.

Bonne journée,

Heroneus.

PS : je me permet de citer la dernière partie de la page que je vous ai indiquée :

NB : Article 6, I, 4° de la loi 2004-575 du 21 juin 2004 :
“Le fait, pour toute personne, de présenter auxhébergeurs du site un contenu ou une activité comme étant illicite dans le but d’en obtenir le retrait ou d’en faire cesser la diffusion, alors qu’elle sait cette information inexacte, est puni d’une peine d’un an d’emprisonnement et de 15 000 EUR d’amende.”

85. Le mercredi 7 août 2013 à 16:05 par Dr Ivana Fulli

Vous méritez certainement que des tas de gens s’inscrivent pour gonfler vos performances sur twitter:

https://twitter.com/0naryc

Onaryc Longtarin ‏@0naryc 5 Août

@JeremyUMP S’il s’agit de faits réels, ce n’est pas une insulte, c’est la vérité. Dire publiquement la vérité est heureusement permis.

86. Le mercredi 7 août 2013 à 16:09 par RTA

@Adrien bis en 69. Vous me rassurez! Pour Polanski, ça s’est passé aux US. On n’en est pas encore tout à fait là! Mais prenons garde à ne pas en prendre le chemin!

87. Le mercredi 7 août 2013 à 16:15 par RG

@62 Tortuga

Cette loi a été votée par 395 voix contre 3 à la chambre des députés et 229 contre 1 au Sénat. Ce projet de loi a donc obtenu bien plus que les trois cinquièmes des voix requis par l’article 89 de la Ve République.

La réponse à votre question est donc “Oui”, elle serait passée, même avec une hiérarchie des normes comme aujourd’hui.

La réponse est non ! au nom des principes sur lesquels est fondée la constitution, et donc en respectant la hiérarchie des normes, le président part aussitôt pour Londres afin de reconstituer une armée, vaincre et rétablir l’État de droit. La question se pose d’ailleurs régulièrement (Russie, Égypte ….). Être élu démocratiquement n’accorde absolument pas le droit de supprimer la démocratie par des votes démocratiques car il ne peut exister de hiérarchie antinomique.

Ceci est donc valable pour les faux culs d’obédience diverses prêts à tuer afin d’imposer le principe fondamental “tu ne tueras point” ou qui refusent d’accorder des droits aux femmes (vote, contraception, interruption de grossesse) ou aux homosexuels (mariage pour tous) au nom du principe fondamental “tu aimeras ton prochain comme toi même”. Pour ces raisons et dans sa logique toute militaire sa grande sagesse le père de la constitution a “interdit” les référendum à caractère sociétal.

88. Le mercredi 7 août 2013 à 16:16 par Dr Ivana Fulli

@85 Aucun problème pour moi, je sais que ma thèse est authentique et que je n’ai pas produit un lien frauduleux.

Et je sais aussi que des universitaires français et étrangers se sont portés garant du fait que la demande de stage hospitalier en France était illégale, infaisable et pas nécessaire ainsi que de ma santé mentale et de mes compétences (la traduction de l’anglais en français des documents en anglais par un traducteur assermenté cour d’appel m’a d’ailleurs couté cher.)

Je me répète, personne en saurait reprocher à Me Eolas de ne pas être capable de faire de parfait juristes de ses admirateurs et lecteurs fidèles.

En revanche, je lui reproche d’encourager la haine contre tous ceux qui osent ne pas être favorables à toutes les demandes du LGBT qui ne représente même aps l’ensemble des homosexuels français.

Je regarderai demain si Me Eolas a retiré les propos diffamatoires qui m’accusent d’usurper un titre de docteur en médecine que je possède.

89. Le mercredi 7 août 2013 à 16:19 par lagun

@Taz : vous avez été incarcéré en août 2011 pour un délit définitivement jugé en juin 2006 ; vous devez être immédiatement libéré car vous êtes en train d’exécuter une peine prescrite depuis juin 2011; le décret de 2004 ne compte pas puisqu’il faut une loi ;
vous pouvez même peut-être songer à demander à être indemnisé de la détention arbitraire subie d’août 2011 à août 2012 ; vous ne pouvez plus être incarcéré, même en avril 2012, après le vote de la loi, qui ne peut avoir d’effet rétroactif en la matière.

90. Le mercredi 7 août 2013 à 16:20 par villiv

vive les actualités … juridiques ces temps ci

on en parle partout de ce bug ! mais j’entends beaucoup d’approximations sur la prescription en cause (ils confondent souvent action publique et peines dans les média)

ils n’ont pas dû lire leur “eolas’illustré” ??!! ;-)

91. Le mercredi 7 août 2013 à 16:25 par Parole de Dieu

Et moi, je suis le pape : et pis, si tu ne le crois pas, je vais te coller un procès, na!
et pis, Maître Eolas (ce lesbien gay) se rend complice de tes actes mécréants: j’t’e vais lui en coller un autre, de procès de derrière les fagots, na!

92. Le mercredi 7 août 2013 à 16:25 par Naska

@87 RG

Euh … là je crois que vous confondez / inventez un peu quand même !

Il n’est nul part indiqué dans la constitution une quelconque interdiction pour des référendums à caractère “sociétal”.

En revanche, l’article 11 de la Constitution précise que les référendums sont possibles pour les réformes portant sur “la politique économique ou sociale de la nation et aux services publics qui y concourent, ou tendant à autoriser la ratification d’un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions.”

Bon ça fait un gros pavé mais seul le début nous intéresse ici: le cas des réformes affectant la politique économique ou sociale.

Or, ce qui est rigolo c’est que sociale vient notamment de société et que le terme “sociétal” n’est apparu dans les éléments de langage politiques et journalistiques qu’il y a quelques mois…

Alors, même si à titre perso je pense qu’un référendum sur le mariage aurait surtout servi à coûter très cher, j’estime que l’utilisation à tort et à travers de ce mot revient juste à se foutre de la Constitution, mais ce n’est que mon avis.

commençons déjà par éviter de faire dire aux textes des choses qu’ils ne disent pas, les politiques le font suffisamment bien pour nous

93. Le mercredi 7 août 2013 à 16:28 par Krieghund

@ Naska

Là, je ne suis pas d’accord avec vous, car quand on se réfère aux travaux pour la modification de l’article 11, on comprend bien que les questions de société étaient exclues du champ du référendum. Alors certes, la constitution n’interdit pas de manière expresse les réferendum “sociétaux”, mais les questions de société ne font pas partie des questions possibles. C’est l’avis de la majorité des juristes spécialisés dans le droit constitutionnel.

94. Le mercredi 7 août 2013 à 16:29 par Naska

@88

Mais oui ! d’ailleurs, vous avez vu comme ce billet constitue un soutien de poids au vilain lobby LGBT ? c’est incroyable non ?!

ah ? vous ne l’avez pas lu ? autant pour moi alors !

95. Le mercredi 7 août 2013 à 16:32 par Naska

@Krieghund

Comme vous l’aurez compris, je fais ici une interprétation stricte des textes, n’ayant jamais eu la motivation pour chercher les travaux préparatoires ! (oui honte à moi)

mais si vous avez un lien je suis preneur

96. Le mercredi 7 août 2013 à 16:37 par Dr Ivana Fulli

@Chien de guerre,

Pour des juristes comme vous, sans aucun doute.

Pour des personnes qui n’ont jamais fait d’études de droit sérieusement, c’est une illusion que le commentaires @ 45 démontre irréfutablement-sachant que les surdoués existent mais ne sont pas légion sur ce fil de commentaires.

Merci de vos conseils.

97. Le mercredi 7 août 2013 à 16:53 par Dr Ivana Fulli

@83

Trash,

Cela vous donne une seule opinion d’un seul avocat parisien - plein d’ardeur au travail d’écriture, anonyme pour vous et moi mais qui n’a pas la réputation d’être un ténor du barreau ou d’être professeur de droit en plus d’avocat .

Par exemples, son billet d’hier était contredit par un autre bloggeur avocat, Gilles Devers -que, personnellement j’apprécie parce qu’il a écrit un manuel que j’utilise sur le “Code des soins en santé mentale” quand je conseille une famille bénévolement mais dont j’avoue ne pas suivre le blog:

http://lesactualitesdudroit.20minut…

“Bug de la prescription ? Ce qui s’est passé… Ce qui va se passer…Au départ, un gros loupé ministériel alors que Perben était Garde des Sceaux, mais ensuite une erreur très partagée… Aujourd’hui, la situation est claire, mais franchement, la justice n’avait pas besoin de ça…”

Sur le billet d’hier de me Eolas , Me Devers penchait pour la faute d’un juge:
///05/08/2013
Plus de places en prison ? Le laxisme de la Justice ? Allons, allons…(…)A priori, c’est donc une faille personnelle, un substitut qui a besoin de vacances… ou de travailler, c’est alternatif.///

Il est important de ne pas croire tout ce que me Eolas avance en droit et encore plus quand il s’avance en éthique et en biologie.

98. Le mercredi 7 août 2013 à 16:56 par RG

@92 Naska

Il n’est nul part indiqué dans la constitution une quelconque interdiction pour des référendums à caractère “sociétal”.

C’est la raison pour laquelle j’ai mis des guillemets. Mais mes connaissances en droit sont très limitées, je suis beaucoup plus sûr de mes quelques principes et des règles de logique.

99. Le mercredi 7 août 2013 à 16:58 par Test

@ 97 :

Sauf qu’il ne s’agissait ni de droit, ni d’éthique ni de biologie. Il ne s’agissait que d’une hypothèse, ce qui était précisé par le maître des lieux.

  • soupir*

100. Le mercredi 7 août 2013 à 17:08 par Naska

@98

en fait, au départ les domaines dans lesquels un référendum était possible était beaucoup plus limités, ce n’est que plus tard (1995 je crois mais je peux me tromper) qu’on a introduit des cas supplémentaires (notamment réforme de la politique sociale).

du coup, ici la question en débat est plutôt de savoir si le terme “sociale” recouvre ou non les questions de société.

a priori, selon Krieghund non, mais il est vrai que fouiller dans les travaux préparatoires pour savoir le sens donné à ce mot par le législateur peut être un poil chiant (et n’étant pas constitutionnaliste pour un sou, j’avoue ne pas avoir le courage de me lancer dans la recherche !)

En revanche, le mot “sociétal” m’apparaît plutôt comme un barabarisme qui a été utilisé à tort et à travers à l’occasion de la réforme sur le mariage

101. Le mercredi 7 août 2013 à 17:09 par Naska

oulà, les domaines étaient plus limités … j’ai peur de relire la suite !

102. Le mercredi 7 août 2013 à 17:21 par Dr Ivana Fulli

@99 So what?

Je répondais à “trash” en insistant pour l’alerter sur le fait que pour comprendre le droit, il lui serait nécessaire de faire des études de droit comme chien de guerre , Naska et autres commentateurs parce que c’est une discipline exigeante qui ne saurait s’apprendre sur le blog de Me Eolas.

Trash prétendait avoir compris le sujet du billet dans votre première phrase pour , dans les suivantes, démontrer exactement le contraire.

NB: Il n’y a rien de critiquable en soi dans le fait de ne pas comprendre le sujet d’un billet de Me Eolas quand on est pas juriste.

Ensuite, je le mettais en garde sur les pièges de la lecture de Me Eolas qui n’est pas un professeur de droit comme Me Gilles Desert et se comporte en avocat en défendant sa vision comme si c’était une leçon de droit.

Personnellement, j’avais cru Me Eolas , quand il avait affirmé que le jeune et brillant défenseur et soutien de Nicolas B en garde à vue et durant le premier procès subi par un non-violent qui avait été envoyé en prison au moment de passer ses examens aurait eu besoin de se racheter lors du procès en appel alors qu’un témoin offre une vision tout à fait opposée à la thèse de Me Eolas.

NB: Me Eolas n’est pas responsable de la naïveté de ceux qui le lisent, y compris la mienne.

103. Le mercredi 7 août 2013 à 17:38 par Em_VS

Cher maître,

Je me permets d’apporter une précision qui a son importance.

Vous indiquez au début de votre article que le délai de prescription de la peine part du prononcé de la peine (donc de la date de la décision), ce qui est inexact car le délai de prescription de la peine court à compter du jour où la décision est devenue définitive.

Et cela change tout, car vous n’êtes pas sans savoir que les décisions contradictoires à signifier ou par défaut ne deviennent définitives qu’à compter de la signification ou de la notification (je simplifie, nous ne sommes pas au service de l’exécution des peines) au condamné.

Soit une décision CAS du 28 mars 2007 signifiée à personne le 28 mars 2008. La décision est définitive 11 jours après la signification soit le 8 avril 2008. La prescription sera acquise 5 ans plus tard soit le 8 avril 2013. Si la personne a été écrouée avant cette date, sa détention est justifiée puisque sa peine n’est pas prescrite.

Et il en va de même avec les révocations de sursis, la Cour de cassation a statué que dès lors qu’un sursis est révoqué, le point de départ de la prescription de la peine primitivement assortie du sursis révoqué se place au moment où la décision de révocation est devenue définitive.

Soit une décision contradictoire du 9 mai 2006 prononçant une peine de 2 mois d’emprisonnement délictuel avec sursis, peine révoquée de plein droit par une décision contradictoire du 11 janvier 2010 prononçant une peine d’emprisonnement ferme. La peine initiale ne sera prescrite qu’en même temps que la seconde peine prononcée soit le 1er février 2015.

Ces développements peuvent sembler superflus mais cela a toute son importance pour expliquer pourquoi, au final, peu de détenus sont concernés par la jurisprudence de la Cour de cassation du 26 juin 2013.

104. Le mercredi 7 août 2013 à 17:39 par Dr Ivana Fulli

@88 Naska

Je me permets respectueusement de vous conseiller de ne pas abandonner votre carrière de fonctionnaire juriste pour celle d’amuseur public car c’est quand vous discutez de points de droit que vous vous montrez à votre avantage; pas quand vous jouez les idiots pour lancer des insinuations perfides. Vous jouez trop bien =:)

Je ne discute pas ce billet, je demande ici que soit retirées des allégations diffamatoires m’accusant d’usurpation de mes titres de docteur en médecine en ayant la bonté de penser (je suis très bonne fille mais comme je suis née italienne et fille d’avocat, j’ai un petit côté sarcastique culturellement acquis à la table de mon père) que si Me Eolas n’a pas retiré deux commentaires diffamatoires qui me sont gravement préjudiciables, c’est seulement parce qu’il ne saurait lire tous les commentaires de ses anciens billets -dont il est cependant responsable pénalement

et moralement aussi.

105. Le mercredi 7 août 2013 à 18:00 par Comte d'Apothicaire

88. Le mercredi 7 août 2013 à 16:16 par Dr Ivana Fulli

++@88 Naska
Je me permets respectueusement de vous conseiller de ne pas abandonner votre carrière de fonctionnaire juriste++

Je me permets de vous signaler que, pour télédiagnostiquer -avec quel professionnalisme- un statut, voire des titres universitaires, des talents de cohérence et d’arithmétique élémentaire ne suffisent pas … même s’ils semblent bien nécessaires….

Et surtout, ne contestez pas mes titres de noblesse.

106. Le mercredi 7 août 2013 à 18:12 par Naska

@104 Dr Fulli

Je me permets respectueusement de vous conseiller de lire intégralement l’ensemble des commentaires vous ayant expliqué en quoi rien dans les propos que vous avez cité ne peut relever de la diffamation.

Si vous ne souhaitez pas discuter de ce billet, vous pouvez directement écrire à notre hôte, la marche à suivre vous a déjà été expliquée précédemment.

La satisfaction de votre ego ne me paraît pas être une raison suffisante pour continuer à polluer ce fil de discussion avec des propos totalement hors sujet, particulièrement lorsque vous n’estimez pas nécessaire, lors de vos interventions, de prendre en compte les avis émis par d’autres personnes que vous (ceci ajouté à un manque singulier d’humour, mais ça arrive).

Sinon, concernant Gilles Devers, je me tournerai sans problème vers lui dans le cas où j’aurais une question relative au droit médical, domaine dans lequel il semble en effet fort compétent.

Pour la procédure pénale, un pénaliste me semble plus indiqué, je vous laisse deviner dans quel camp Eolas se trouve.

Gros poutous, tout ça.

107. Le mercredi 7 août 2013 à 18:14 par Naska

ah au fait, content de savoir que je suis fonctionnaire, je vais de ce pas le rappeler à l’Administration ! (pas sûr que ça passe mais ça se tente !)

108. Le mercredi 7 août 2013 à 18:53 par blah

@102 Dr Fulli :

Je pense que la compréhension peut se faire à différents niveaux, par exemple à un niveau de vulgarisation, comme ce que prétend faire l’hôte de ces lieux, et à un niveau d’enseignement, ce qu’on ferait en faculté. Dans le premier cas, comprendre le droit correspond à décrypter grossièrement les mécanismes et les enjeux de celui-ci afin d’entrevoir comment une situation telle que celle qui est évoquée dans ce billet a pu se produire, ce qui peut intéresser tout citoyen curieux ; et dans le second cas, comprendre le droit correspond à en acquérir une connaissance et un entendement suffisant pour pouvoir en faire son métier. Il est évident que l’une et l’autre compréhensions n’ont rien à voir en termes de rigueur et de maîtrise du sujet. Mais on utilise bien le même mot “compréhension” pour les deux cas. Trash se réfère à quelque chose proche du premier sens, quand vous cherchez à y voir quelque chose proche du second sens. Je ne crois pas que votre discussion ira très loin.

109. Le mercredi 7 août 2013 à 19:21 par Dr ivana Fulli

@naska,

Ne mégotez pas c’est vous qui m’avez parlé de votre devoir de réserve et pas de confidentialité et je ne connais rien à la justice pénale française -et pas grand chose à l’italienne.

110. Le mercredi 7 août 2013 à 19:30 par Titre de Noblesse

Mais comme votre incompétence transfrontalière s’étale (un avocat a des devoirs de réserve et de confidentialité).

111. Le mercredi 7 août 2013 à 19:30 par rouleroule

@Dr Fulli

Votre fixation sur certains commentaires ironiques, c’est bien joli mais vous n’avez pas fourni le début du commencement de l’ombre d’une preuve que vous êtes bien la personne dont vous utilisez le nom et dont vous mettez la thèse en lien. Dès lors quiconque peut librement émettre un doute sur votre identité car c’est bien de cela qu’il s’agit.

112. Le mercredi 7 août 2013 à 19:44 par Dr Ivana Fulli

@ 108 blah

Trash a démontré dans son premier commentaire sur ce fil qu’il n’avait absolument rien compris du problème à la lecture de ce billet tout en se congratulant de ce que la lecture de ce blog lui permettrait de comprendre le droit!

Ensuite, la vulgarisation à la Eolas de sujets entre la politique et le droit ressemble fort à de la propagande comme quand il annonce que la GPA payante ne serait aucunement un problème ni moral ni légal ou que Nicolas B aurait été mal défendu lors de sa comparution immédiate etc.

Me Gilles Devers - un ancien infirmier hospitalier devenu avocat au barreau de Lyon mais aussi chargé d’ enseignement ) la faculté de droit de l’université Jean-moulin ( IFROSS) -selon ce qui est écrit en quatrième de couverture de son manuel “Code des soins en santé mentale” dont je possède un exemplaire- a écrit dans son blog un avis très différent de celui de Me Eolas sur le sujet du billet précédent celui-ci et sur celui-ci : Me Devers pense à la triple faute d’un substitut pour le sujet du billet d’hier et pense pour le sujet du billet du jour que si un garde des Sceaux de droit serait coupable, depuis la faute serait très partagée .

Certain commentateur a hier, accusé Me Eolas
http://www.maitre-eolas.fr/post/201…

///(…)A vouloir trop taper sur le législateur et défendre les magistrats, votre interprétation de l’article 707 du CPP est empreinte d’une telle mauvaise foi qu’elle en devient erronée.(…)///

Com N°: 132. Le mardi 6 août 2013 à 15:18 par Apprenons à lire

///Je crois qu’un petit peu de relecture ne vous ferait pas de mal M.Eolas.
A vouloir trop taper sur le législateur et défendre les magistrats, votre interprétation de l’article 707 du CPP est empreinte d’une telle mauvaise foi qu’elle en devient erronée.

Reprenons donc cela, vous voudrez bien:

“Monsieur le procureur, merci d’exécuter les peines, et rapidement, sauf si tu ne peux pas.
-> ici, c’est ok, c’est bien ce que précise le texte dans son premier alinéa.

“Merci de les aménager plutôt que recourir à la détention sèche, sauf si tu ne peux pas.
-> Grossière erreur (volontaire ou non): le texte ne dit pas du tout ça: il dit que l’aménagement de peine ne peut se faire que “dans le respect des intérêts de la société et des droits des victimes, l’insertion ou la réinsertion des condamnés” et si et seulement si “la personnalité et la situation matérielle, familiale et sociale du condamné ou leur évolution le permettent”.
Bref, l’aménagement nécessite en premier lieu une appréciation positive des juges basée sur 7 critères distincts. Et cela est une POSSIBILITÉ et non une obligation, contrairement à ce que vous laisser entendre.(…)///

113. Le mercredi 7 août 2013 à 19:47 par Dr ivana Fulli

@111 Trop nul pour que je vous réponde.

114. Le mercredi 7 août 2013 à 19:56 par Hydre de Lerne

L’art du copié coller hors sujet fait il partie du cursus des ‘psychiatres’ ou se prétendant tel(le)s?
Je croyais que c’était des connaissances solides étayant une réflexion individuelle, pas du savoir de dixième main….

115. Le mercredi 7 août 2013 à 20:00 par Holmes

@ Trash (76) (“Laissez-nous nous instruire en paix.”)

Science molle, science dure,

Entre deux chaises le…nœud.

@ Heroneus (84)

Le vent l’emportera.

@ blah

Proche du quatrième sens.

116. Le mercredi 7 août 2013 à 20:04 par Naska

@113

Et pourtant ce commentaire vous expliquait de façon très claire pourquoi votre raisonnement était inopérant pour caractériser le délit que vous invoquez.

Mais bon, quand on ne veut pas comprendre et qu’on préfère rester hors sujet…

117. Le mercredi 7 août 2013 à 20:10 par Foudre de la Loi

Bonjour Naska en 116:
Pour qu’un raisonnement soit inopérant, il faudrait qu’il …existe….

118. Le mercredi 7 août 2013 à 20:17 par Le Pet Financier

Je soupçonne Eolas d’avoir piqué l’ivana à Bilger pour se faire des clics en cette période estivale.

119. Le mercredi 7 août 2013 à 20:22 par Tortuga

@87 RG, sur la question de savoir si la hiérarchie des normes aurait empêché le vote de “la Loi Constitutionnelle du 10 juillet 1940”.

La hiérarchie des normes n’aurait pas imposé au président de refaire un gouvernement en Angleterre. Quant au respect des principes, il suffit de constater que dans la Vème république, les principes sont bien moins respectés que sous la IIIème (ce n’est pas pour rien que la IIIe est appelée “âge d’or des libertés”).
La hiérarchie des normes n’aurait pas empêché à un vote quasi-unanime de changer la constitution et d’adopter la Loi Constitutionnelle du 10 juillet 1940.

Au final, aucune des objections que vous soulevez n’a de rapport avec la hiérarchie des normes.

120. Le mercredi 7 août 2013 à 20:23 par Dr Ivana Fulli

@114 Citer ses sources fait partie de l’intégrité scientifique.

@116 Le lien vers le site universitaire attestant de l’existence de ma thèse de médecine a été mis en cause par un(e) anonyme qui avait été cause de mon effort (4 clics quand même ) pour poser ce lien en raison de al mise en cause de ma qualité de docteur en médecine.

Je vous remercie mon cher Naska de m’épargner vos conseils car j’estime la mise en cause de ma qualité de docteur en médecine, autant d’ailleurs que la mise en cause de ma santé mentale, diffamatoire.

Votre avis sur le sujet ne m’intéresse absolument pas.

Ce qui m’intéresse est de savoir si Me Eolas va consentir à retirer deux commentaires diffamatoires à ma demande.

Bonne soirée et bon appétit. Off, i go.

121. Le mercredi 7 août 2013 à 20:26 par Le Pet Financier

Un lien vers un portrait d’un vrai psychiatre (gratuit celui là)
http://prdchroniques.blog.lemonde.f…

Merci pour votre nouveau billet

122. Le mercredi 7 août 2013 à 20:28 par Tête de Veau

L‘“intégrité scientifique” n’est pas synonyme de verbiage hors sujet.

Une “source” d’un commentateur sur le net …… j’espère que c’est de l’humour. Dans ce cas, il est basé sur le non sens.

123. Le mercredi 7 août 2013 à 20:47 par kowalsky

Quelle tristesse que d’apprendre que les trolls n’ont pas droit aux vacances estivales… :(

124. Le mercredi 7 août 2013 à 21:24 par Naska

@120

Aaaaaaaaaaaah mais non mais non !

Personne n’a remis en cause le fait que le dr ivana fulli était bien médecin et avait bien écrit cette thèse !

En revanche, rien ne permet de prouver que la personne qui écrit vos lignes est bien le dr fulli, voyez vous ne suivez pas !

Du coup, pas de diffamation et donc pas de retrait !

En revanche, puisque vous vous foutez de ce que disent les autres, votre avis sur mes commentaires m’indiffère souverainement !

Oh, et concernant votre santé mentale, relisez vos commentaires depuis le début de nos échanges, enfin de vos monologues, personnellement je ne suis pas surpris que certains aient fait part de leur inquiétude sur le sujet.

En toute amitié

125. Le mercredi 7 août 2013 à 21:32 par Dagg

Encore une fois ce grand questionnement : pourquoi le commentateur moyen est-il totalement incapable d’identifier et d’ignorer même le plus gras des trolls ?

Sinon, merci pour cet article et l’effort de vulgarisation. C’était tout à fait intéressant.

126. Le mercredi 7 août 2013 à 22:22 par Naska

@125

Parce que c’est plutôt amusant, et puis je parlerais plutôt de demi troll là !

127. Le mercredi 7 août 2013 à 22:24 par L'Ancien

Ce qui m’échappe c’est que ce soit la Cour de Cassation qui « annule » un décret comme je l’ai entendu dire toute la journée sur les ondes. Depuis quand est-ce son rôle ? Conseil d’Etat : Oui. Conseil Constitutionnel : Oui. Mais Cour de Cassation ? Depuis quand la plus haute juridiction de la justice (justement) est-elle compétente en matière législative ?

128. Le mercredi 7 août 2013 à 22:25 par RG

@119 Tortuga

La hiérarchie des normes n’aurait pas empêché à un vote quasi-unanime de changer la constitution et d’adopter la Loi Constitutionnelle du 10 juillet 1940.

Sous la Ve oui. La hiérarchie des normes permet au président d’envoyer 1 missile de 6 têtes de 400 kt (au pif) sur le futur candidat, et sans avoir à saisir le parlement. Hiérarchiquement parlant votre question ne se pose même pas.

129. Le mercredi 7 août 2013 à 22:53 par Remy

Ivana Fulli semble avoir de gros problèmes, il faudrait l’aider ?

130. Le mercredi 7 août 2013 à 23:22 par nem baj

« Direction des affaires criminelles et des grâces. La direction élabore les projets de réforme législative et réglementaire en matière de droit pénal et de procédure pénale. » (site du ministère de la Justice).

Voyons, qui était donc le Directeur des affaires criminelles à l’époque ? Ne fut-il pas ensuite nommé procureur de Paris, puis procureur général… près la Cour de cassation ?

131. Le mercredi 7 août 2013 à 23:28 par queltravail

A force de vous vouloir être, de se croire être, ou d’être “de gôche”, vous en finissez par être gauchis

“dômmage”

132. Le jeudi 8 août 2013 à 00:17 par THX

Vraiment pas de quoi se réjouir d’un tel désastre judiciaire, si des délinquants et criminels se retrouvent à ne pas purger leur peine, voire même à être indemnisés, pour des vétilles. Je note surtout que pas un député, pas un sénateur, de la majorité ou de l’opposition, pas un membre du gouvernement, ne s’est rendu compte du problème, alors que le faute est vraiment grossière… A désespérer de nos politiciens…

133. Le jeudi 8 août 2013 à 00:50 par Le Pet Financier

Personne ne se réjouit. La bévue commise par ces hypra-sécuritaires est juste révélateur de leur non pensée d’une vraie politique pénale.

Je suis affligé que ce gvt n’ait pas abrogé les multiples lois qui criminalisent chacun de nos faits et gestes tout en nous menaçant de la prison.

Prison à construire ? Prisons à détruire pour mettre les moyens dans d’autres formes de sanctions.

134. Le jeudi 8 août 2013 à 03:50 par HCG Diet 500 Calories

First class Guidance, thx. With regard to guests who just desire to drop pounds really fast, look at our website for the optimal choice to shed weight at a fast rate.

135. Le jeudi 8 août 2013 à 08:02 par Anciennement en Chine

Bonjour,

J’aurais une question à propos de cette affaire, à propos de l’existence même de la prescription des peines. Si j’ai bien compris l’article, une fois qu’un individu a été condamné, cette peine doit commencer à être exécutée avant un certain laps de temps plus ou moins long en fonction du délit ou du crime commis, c’est bien ça ?

Je comprends la nécessité des prescriptions pour les jugements. En effet, une fois que le temps a longuement passé, comment être certains de la véracité des preuves obtenues ? Même si aujourd’hui, avec les techniques modernes, on pourrait revenir sur les durées de prescription, je comprends la logique qui sous-tend ces prescriptions.
Mais qu’en est-il de la raison pour laquelle nous avons également des prescriptions pour l’exécution des peines ? Si un individu a été reconnu coupable d’un crime ou d’un délit, avec une peine pour punir ce délit, pourquoi pourrait-il y échapper avec le temps ?

136. Le jeudi 8 août 2013 à 08:02 par Dr Ivana Fulli

@124 Mon pauvre naska!

///Personne n’a remis en cause le fait que le dr ivana fulli était bien médecin et avait bien écrit cette thèse !///

Cela s’appelle nier sottement les faits délinquants de diffamation publique tandis que “le pet financier ” me traite d’affabulatrice in:

http://www.maitre-eolas.fr/post/201…

///Le mercredi 7 août 2013 à 20:03 par Le Pet Financier

Décidémment, pour un soi-disant docteur, vous lisez tout de travers et ne comprenez rien à rien… Vous êtes la reine du hors sujet qui n’intéresse que vous, ce qui nous laisse supposer que vous n’êtes toujours pas sortie de votre cour d’école.

Nous nous inquiétons rééllement pour votre santé.

318. Le mercredi 7 août 2013 à 20:16 par Vent de Sable

“sortie de votre cour d’école”
Bonjour, Air de Banque:
N’avez vous pas peur, avec vos perfides, sournoises et sadiques insinuations quant à l’existence de Dieu -ça, je veux bien vous le pardonner- et d’un doctorat, de vous retrouver devant une cour de justice?

319. Le mercredi 7 août 2013 à 20:55 par Le Pet Financier

Cher Vent,
Je tremble, mais c’est pour la bonne cause.
J’irai chercher au plus profond de mes miasmes pour dénoncer cette affabulatrice et défendre ainsi notre Maître à tous et son enseignement.
Amen.///

137. Le jeudi 8 août 2013 à 08:28 par Krieghund

DOmmage, une conversation si intéressante sur un sujet lui aussi tout intéressant totalement pourri par les élucubrations personnelles et la puérilité d’une personne. Comme quoi, un doctorat n’est pas une garantie de raisonnement et d’intelligence, et en tout cas pas de maturité.

Je trouve cela pathétique. Pourrions nous revenir à nos moutons ?

Le Pet Financier : avant de déconstruire les prisons, il faut déconstruire l’idée que la prison est la seule forme de punition. Aujourd’hui, gràce à nos élus de droite, c’est pas évident. Mais faire des prisons sert leur intérêt politique, et pas la société dans son ensemble.

Mais quand je vois la réaction de l’UMP qui préfère dire que la Cour de Cassation a commis une bévue, alors que comme tous les juges elle ne fait que dire le droit, je me demande si ce parti ne cherche pas à détruire l’institution judiciaire.

138. Le jeudi 8 août 2013 à 08:36 par marco

pour post 135

cela s’appelle le droit a l’oublie…le condamné en cavale ne vit pas comme un citoyen lambda,sa vie est differente,il vit comme un rat bien souvent,dans la crainte,la mefiance,l’isolement le plus total,en dehors de toute societé classique.
une condamnation pour délit doit etre prescrite apres 5 ans,20 ans pour crime,c est la loi,pourquoi créer des actes interruptifs qui rendent caduques les delais apres jugement.
il faut que cette justice Française archaïque cesse,la France fait peur,la justice est trop ferme parfois,trop lente,floue;rappelons que cette meme France est regulierement condamné par la cour euro.

139. Le jeudi 8 août 2013 à 08:37 par Dr Ivana Fulli

A l’avocat du barreau de Paris qui utilise le pseudonyme Me Eolas.

Je comprends que le président Sarkosy vous ait invité à déjeuner car je vous trouve beaucoup en commun avec l’ancien président, des capacités spectaculaires à simplifier les problèmes et à donner à votre auditoire l’impression que vous êtes un homme indispensable et légitimement situé au-dessus des lois du commun des mortels.

Le monde d’Eolas est remarquablement simple et la justice y marche très bien.

Ce qui est ennuyeux est que comme le président Sarkosy- toutes proportions gardées par ailleurs- certains de vos amis semblent être des bras cassés comme ces idiots qui se pensent protégés par leur anonymat et me diffament et m’insultent de manière répétée.

Je ne connais ni votre nom ni votre adresse. Dois-je les demander au martinet qui lançait des cris délirants au-dessus du campus d’HEC en prétendant que le barreau de Paris serait la vigie des droits de l’homme (pour paraphraser Romain Rolland) ?

PS: Je n’ai jamais demandé à l’honoraire magistrat Philippe Bilger de supprimer les attaques diffamatoires m’accusant d’usurper le titre de docteur en médecine introduites par pseudo calamity jane et encore moins les insultes xénophobes flagrantes. Mais à l’époque je n’avais pas idée de ce que coutent les honoraires du moindre avocat dyslexique et recommandé par une association d’aspie et de son huissier.

Mediapart non plus n’a pas été capable de supprimer des insultes xénophobes et des accusations diffamatoires que je retrouve sur votre blog qui est celui d’un avocat qui distille sa conviction profonde - et certainement sincère- qu’il suffirait de suivre ses conseils pour que la justice et la société française fonctionnent mieux.

Je vous demande donc de supprimer les commentaires m’accusant d’usurper le titre de docteur en médecine, d’être une usurpatrice et une malade mentale tels que les commentaires reproduits par moi en @ 136 et en @68.

Dr Ivana Fulli

140. Le jeudi 8 août 2013 à 08:39 par Masque du Furet

“Si un individu a été reconnu coupable d’un crime ou d’un délit, avec une peine pour punir ce délit, pourquoi pourrait-il y échapper avec le temps ?” en 135

Exemple :quelqu’un ayant commis un viol sur une mineure et qui coule des jours, des années, des décades d’années heureuses en Europe (et le fait que la prescription ait été régulièrement suspendue par un procureur omericoin vindicatif a ennuyé … la victime, qui avait réussi à oublier les sévices) . Quant au violeur pédophile, il a eu son coeur reconforté par des soutiens inattendus…
http://www.telegraph.co.uk/news/wor…

141. Le jeudi 8 août 2013 à 08:42 par Dr Ivana Fulli

@138 Chien de guerre,

C’est ainsi que vous procédez pour rééduquer les délinquants dont vous avez la charge en les incitant à la délinquance envers ceux qui ne partagent pas vos idées par des attaques diffamatoires ad hominem quand vous pensez que l’impunité leur est assurée?

Vos interventions sont instructives.

142. Le jeudi 8 août 2013 à 09:05 par marco

Je pense,pour revenir au sujet principal,qu ’ il serait plus simple de voter une loi,qui apres jugement,rendrait caduque tout acte interruptif apres jugement + 1 an pour les delits et+ 2 ans pour les crimes.
ce qui ramènerait des délais de prescriptions précis et fermes dans les 2 cas, 6 et 22 ans maxi,sauf bien entendu pour les crimes tres graves et imprescriptibles qui n’entrent pas actuellement dans ce cadre la

les actes interruptifs sont si nombreux et souvent inefficaces,inutiles,repoussent souvent des prescriptions de peines a 8 voir 10 ans pour des délits voir a 30 ans pour des crimes parfois.

cela evitera que les parquets(certains)n’abusent de leur position dominante a ce sujet.

143. Le jeudi 8 août 2013 à 09:07 par Dr Ivana Fulli

///Quant au violeur pédophile, il a eu son coeur reconforté par des soutiens inattendus…///

Le président Sarkosy avait donné toute la mesure de son sens de la justice en refusant l’extradition de Marina Petrella vers un pays où les gauchistes reconnus criminels sont mieux traités pour leur réinsertion et sortent plus vite de prison que leurs équivalents français comme M Rouillan et autres.

Non-extradition de Marina Petrella : Rome met en doute la motivation humanitaire - Le Nouvel Observateur
http://tempsreel.nouvelobs.com/soci…

NB: La jeune fille de 13 ans violée après que la célébrité lui ait fait boire du champagne et avaler un ancêtre dans les drogues du viol (une molécule proche des barbituriques) a eu la chance de vivre aux USA et de bénéficier d’excellent avocats dont le civiliste qui a eu la présence’ d’esprit de réclamer pour elle notamment la propriété artistique des photos réalisées par M Polanski.

Elle les publie aujourd’hui dans un livre:

Book by Polanski rape victim uses picture he took | The Japan Times
http://www.japantimes.co.jp/news/20…

144. Le jeudi 8 août 2013 à 09:19 par Limite d'Age

“avaler un ancêtre ” perle tirée des élucubrations du ‘docteur’ Nirvana Fouillis…

145. Le jeudi 8 août 2013 à 09:20 par rouleroule

@Dr Fulli

En fait vous n’avez absolument rien compris aux éléments constitutifs de la diffamation. Mais ce n’est pas une raison pour insulter ceux qui tentent de vous expliquer. Vous devez avoir bien des soucis pour péter un câble comme ça. :(

146. Le jeudi 8 août 2013 à 09:26 par Détournement de Prescription

Normalement, elle n’aurait pas dû détourner la consommation annuelle de médicaments psychotropes, destinés aux 1000 patients dont elle avait la charge, et , surtout, elle n’aurait pas du se les injecter en une seule fois.
Moralité:
Le crime ne paye pas… (sauf si on demande des indemnités pour des détentions abusives)

147. Le jeudi 8 août 2013 à 09:38 par Test

@ Ivana :

Votre croisade personnelle est ridicule. Il est temps d’arrêter de poster des messages.

148. Le jeudi 8 août 2013 à 09:43 par Krieghund

Je ne répondrai plus au discours du Dr Fulli, que je trouve puéril comme je l’ai dit. Détourner un sujet est sa manière de réagir, j’ai pu le constater, et cela ne présente aucun intérêt. Soit dit en passant, vous vous comportez en remettant sournoisement mes compétences professionnelles en cause de la même manière dont vous dites que l’on se comporte avec vous. Mais passons, je ne suis plus dans une cour d’école, et ” c’est celui qui dit qui est” est un argument que je vous laisse.

@140 Masque du Furet

En matière de crime sexuel en France, la prescription est assez longue, 10 ans si la victime était majeure, et 20 ans après la majorité dans le cas des victimes mineures. On peut donc avoir des individus condamnés 30 ans après les faits. Mais dans le cas d’un crime sexuel, ce n’est plus la réhabilitation et la prévention de la récidive qui sont importants ( car la récidive en matière sexuelle est assez faible, une fois les actes condamnés), mais la punition.

149. Le jeudi 8 août 2013 à 09:50 par Onirinaute

@148 Krieghund

“la récidive en matière sexuelle est assez faible, une fois les actes condamnés”

Du coup, pour éviter la récidive, il faut tout de même une condamnation, même 30 ans après les faits, c’est bien ça ? Et l’importance de la punition se rapporterait dans ce cas à la prescription en matière d’exécution de la peine ? (j’ai un peu de mal à suivre, je m’excuse d’avance car il est très possible que j’aie compris tout cela de travers… ><)

150. Le jeudi 8 août 2013 à 09:54 par Anciennement en Chine

@138 : Donc, vous me dîtes qu’un homme qui a été condamné a le droit à l’oubli. Jusque là, je vous suis. Dans le cas d’un homme condamné et qui a purgé sa peine, je conçois pleinement le nécessaire droit à l’oubli. Mais, et encore une fois, peut-être n’ai-je pas compris le coeur du problème, on parle de personnes qui ont été condamnés et qui n’ont pourtant jamais exécuté la moindre peine, c’est bien cela ?

Je ne pense pas être adepte des discussions du café du commerce. Je ne pense même pas être de droite, c’est dire ! Mais quand même, le fait d’évoquer si je vous suis bien la prétendue misérable vie d’un homme en cavale, je trouve ça un peu gros pour justifier la prescription des peines, et j’ose croire que c’est pas non plus le raisonnement qu’a suivi le Sacro-Saint législateur.

151. Le jeudi 8 août 2013 à 10:07 par Krieghund

@149

Il faut là voir les deux buts de la prison, qui sont parfois contradictoires : réhabiliter et punir. Personnellement, je pense que la prison est contre productive dans le cas des petites peines, mais nécessaire dans le cas de certains crimes. Il ne faut jamais oublier l’aspect punition quand on parle de condamnation.

Dans le cas de la délinquance sexuelle, c’est l’aspect punitif de la prison qui est mis en avant. La réhabilitation passe, dans ce cas, par un travail psychologique que l’administration pénitentiaire peine à faire elle-même. Elle peut faire réfléchir sur le passage à l’acte, mais pas sur les raisons profondes de celui-ci.

La punition n’est pas là pour prévenir la récidive ( quoi qu’en pense la droite, la peur de la sanction ne prévient pas du tout la récidive), mais juste pour punir. Quelqu’un a commis un acte assez inqualifiable, et un aménagement de peine serait ici vain, donc la prison est la seule forme de punition adéquat.

En fait, pour la plupart des crimes ( peines supérieures à 10 ans), c’est l’aspect punition qu’il faut mettre en avant, selon moi. La récidive criminelle est peu importante, contrairement à la récidive délictuelle, qui nécessite elle d’autres formes de punition que la prison.

152. Le jeudi 8 août 2013 à 10:21 par Inoka

Il est toujours réjouissant de constater que les arroseurs peuvent être arrosés … Deux remarques toutefois sur votre commentaire. En premier lieu, je ne sache pas que Saint Hans ait jamais évoqué une pyramide des normes. Ce sont nos estimables profs de constit, du moins certains d’entre eux qui utilisent cette métaphore. Détail bien sûr. Autre remarque plus dérangeante pour notre belle profession d’avocat : si la bourde Perbenienne est aussi hénaurme que veut bien le dire le Président de la commission des lois (une erreur que ne commettrait pas un étudiant de première année selon lui) que n’a-t-elle été corrigée plus tôt ? Personne n’a eu l’idée de déférer ce décret devant le Conseil d’Etat dans les deux mois de sa publication ? Aucune demande d’abrogation auprès de la Chancellerie pour illégalité dans le cadre de la jurisprudence Alitatlia ? Aucune exception d’illégalité devant le juge répressif ? Bref, personne n’a rien vu et in feint de croire aujourd’hui que la faute était évidente. A posteriori c’est évidemment plus facile. Honneur aux avocats qui ont fini par lever le lièvre.

153. Le jeudi 8 août 2013 à 10:34 par Naska

Bon allez j’abandonne le doc, elle devient plus fatigante que distrayante.

@150

L’idée est aussi d’obliger à une certaine rigueur en matière d’exécution des peines.

Imaginons que vous soyez pris par la patrouille en train de fumer un joint avec en prime un peu de cannabis sur vous (c’est un exemple hein !).
Manque de pot, vous tombez sur un procureur qui a décidé de mener une croisade personnelle contre les stups, un juge qui s’est levé du mauvais pied et qui estime que votre tête ne lui revient pas et donc qu’il vous faut une peine exemplaire.
Et en plus de ça vous êtes défendu par un avocat qui vous charge plus qu’autre chose et dont vous vous demandez si, finalement, il n’est pas du côté du proc en fait.

Du coup, pour un pétard, vous prenez 6 mois ferme mais sans mandat de dépôt (faut pas déconner quand même).

Et là, surprise, on vous oublie complètement pendant 6 ans, jusqu’au jour où un fonctionnaire zélé retrouve votre dossier au fond de ses tiroirs.

Trouveriez-vous normal, et surtout utile, qu’au bout d’un tel délai, on vous fasse effectuer votre peine alors même que, bien calmé par votre condamnation, vous menez depuis une vie exemplaire dans le plus strict respect de la loi ?

Bon, c’est un cas extrême et totalement improbable dans sa réalisation, mais toute l’idée est de montrer que, pour avoir un sens, la peine doit être un minimum encadrée. Il est à mon sens difficilement acceptable que quelqu’un soit puni pour un non respect des règles lorsque ceux qui exécutent cette punition ne les respectent pas non plus.

Il est sûr que dans le cas de peines concernant des infractions graves, ça fait toujours un peu tache !

154. Le jeudi 8 août 2013 à 10:39 par Naska

@152

Les avocats en question n’avaient aucun intérêt à lever le lièvre avant que le délai de prescription ne soit écoulé, d’où l’intérêt d’avoir attendu tapi dans l’ombre ^^ !

bon pour nos parlementaires, j’ai beau chercher j’ai du mal à trouver une excuse …

155. Le jeudi 8 août 2013 à 10:40 par Anciennement en Chine

@153 : Donc, si je vous suis bien, l’idée est donc de dire qu’une peine n’a de sens que si elle est exécutée rapidement, c’est cela ?

Mouis, ça se tient. Je ne suis pas sûr d’être complètement en accord, mais au moins, j’ai compris la logique derrière tout cela.

L’exemple du manque de pot (curieux, dans une affaire de canabis) est parlant, mais comme vous dites, pour des infractions plus graves, ça fait tache.

156. Le jeudi 8 août 2013 à 10:41 par Krieghund

Comme il est dit en 36., le lièvre avait été soulevé par la doctrine.

157. Le jeudi 8 août 2013 à 10:42 par Heroneus

Bonjour Krieghund,

Une petite question si vous me le permettez :

Je comprends l’interet de deux des “prescriptions” qui existent :
la Prescription des crimes/délits a pour role d’eviter de poursuivre des faits trop anciens.
Le droit à l’oubli a pour role que quand une peine a été purgée, il faut que le condamné puisse se réintegrer, donc que ses anciens actes soient oubliés par la société.

Par contre la prescription des peines, quel est son rôle ?
Eviter du travail à la police en considérant que l’objectif principal de la réhabilitation a été accomplis ? (c’est ce que je comprends des commentaires - et j’approuve ce point : si on a pas été fichu de vous arreter en 5 ans pour un délit, ben tant pis, si vous vous êtes pas fait reprendre c’est probablement que vous vous êtes rangés).
Alors pourquoi permettre d’en augmenter la durée ? Pour permettre à la justice de continuer à pourchasser quelqu’un si le crîme/delit est réellement grave et ainsi personaliser l‘“acharnement” dont pourra faire preuve la justice à traquer et punir un criminel ?

(ma question n’étant pas forcement claire, je cherches a savoir le rôle/l’objectif de la loi/decret qui ont posé problème dans cet article)

Merci d’avance & bonne journée

158. Le jeudi 8 août 2013 à 10:49 par marco

a 150
on parle de personne en cavale ou de personne en attente d ‘incarceration suite a un jugement.parfois un condamné se voit controler lors de controle routier,admettons 6 ans apres son jugement pour delit.pendant 5 ans et c est prouvé,ce genre de personne ne bouge quasi pas une oreille,se fait tout petit et change parfois de vie,il se réinsère seul,tout le monde a droit a l’erreur.
parfois des condamnés avec mandat d’arret,travaillent,sont declarés,on un toit,une famille et vive dans la crainte et la peur de voir tout s’ecrouler un beau matin a 6 h
il suffit d un changement d’adresse parfois pour ne plus recevoir un courrier du tribunal,huissier,juge,police, etc..
parfois le condamné ne sait meme pas qu’il est condamné,jamais entendu,jamais trouvé etc…pour un simple changement d’adresse ou par laxisme des administrations.

hors apres les 6 ans,lors de ce controle,un mandat d’arret est notifié,il est incarceré.il aura passé 6 ans a vivre dans la crainte de la prison,d’un controle,d’une enquete,il fait donc une double peine.
il faut aussi souligner,les actes interruptifs apres delits et avant jugement,qui atteignent parfois 6 a 7 années avant un jugement,si nous prenons ce cas,la personne sera incarceré 12 apres les faits et 6 ans apres son jugement…qui dit mieux ?

159. Le jeudi 8 août 2013 à 10:50 par Krieghund

@155

Oui, une peine n’a de sens que si elle est exécutée rapidement. Or, il m’est arrivé de voir une peine exécutée au bout de 3 ans, chose que ne comprend pas du tout l’auteur ( et les faits sont très graves dans son cas, mais comme il était mineur au moment des faits…) En fait, je fais souvent des liens avec l’éducation, mais quand on punit un enfant, on le fait après sa bêtise, pas 3 mois après, sinon il ne comprend pas. Et bien les adultes c’est un peu pareil.

@157

Je ne suis pas réellement juriste, juste praticien des délinquants ;) La suspension des peines est un domaine que je ne connais pas : quand je vois quelqu’un c’est que sa peine est mise à exécution.

160. Le jeudi 8 août 2013 à 10:55 par DM

@Anciennement en Chine: Eolas a mentionné plusieurs fois des théories (remontant à Beccaria) selon lesquelles ce n’est pas tant l’importance théorique de la sanction (durée maximale d’emprisonnement p.ex.) qui dissuade que la probabilité élevée qu’une peine (pas forcément élevée) soit appliquée rapidement.

De fait, comment prétendre dissuader un jeune de 18 ans, impulsif et immature, avec l’éventualité d’un emprisonnement dans 6 ans? Il ne se projette probablement pas jusque là.

161. Le jeudi 8 août 2013 à 11:08 par Naska

@157

Les actes interruptifs permettent de repousser la délai possible pour mettre la peine à exécution (notamment pour des raisons pratiques du genre petit problème de surpopulation), tout en s’assurant que cet étirement du délai n’est pas seulement dû au fait que le dossier de la personne condamnée est rangé / perdu bien au fond d’un tiroir dans un bureau depuis longtemps réaménagé en placard à balais (même si en général dans le doux monde de la justice c’est plutôt le contraire qui se produit !)

162. Le jeudi 8 août 2013 à 11:25 par Heroneus

@161 Naska & @ Krieghund:
Merci pour ces informations, j’ai compris leur interet / utilité, mais je ne comprends pas leur opportunité : la prescription de la peine est justement là pour eviter que l’on embastille des gens qui ne sont plus ceux qui ont été condamnés.

Je vais continuer à y réfléchir tranquillement de mon coté, bonne journée à vous.

PS : Ah, ils transforment les placards à balais en bureaux ? Mais pourquoi est-ce qu’ils vous donnent encore des bureaux ? Franchement je suis sur qu’il y a encore des economies à faire à ce niveau là ! (/joke :) )

163. Le jeudi 8 août 2013 à 12:25 par Pr Ivanov Full-Of-It

@143: Chère Consoeur, d’où sortez-vous? Et surtout, souhaitez-vous qu’on vous y raccompagne?
J’attends avec impatience, anxiété même, l’ouverture prochaine de votre propre blog, qui sera à n’en pas douter un havre de pets pour trolls.
Ou alors restez encore un peu, il reste des croquettes…

164. Le jeudi 8 août 2013 à 13:01 par Anciennement en Chine

Merci à ceux qui ont apporté une réponse à ma question !

165. Le jeudi 8 août 2013 à 14:19 par Holmes

@ Pr Ivanov Full-Of-It (“Ou alors restez encore un peu, il reste des croquettes…”)

“Même un chien sait faire la différence entre un coup de pied volontaire et celui de l’homme qui trébuche sur lui.”

Dans l’ombre sur la lumière…

166. Le jeudi 8 août 2013 à 14:52 par toto

pour info sur libé.fr :
Prescription des peines : non, on ne va pas vider les prisons

http://www.liberation.fr/societe/20…

167. Le jeudi 8 août 2013 à 14:54 par Yacine

J’en étais sûr: http://www.droit-inc.com/article106…

168. Le jeudi 8 août 2013 à 14:56 par Dr Ivana Fulli

@ Dearest Holmes,

Ne vous inquiétez pas, je sais faire la différence entre des frustrés qui insultent dans le vide et ceux qui aident des délinquants, contre lesquels je suis partie civile, en faisant courir le bruit que j’usurperais les titres et qualités de docteur en médecine et CES de psychiatrie et que mes compétences et ma formation laisseraient à désirer.

169. Le jeudi 8 août 2013 à 15:36 par MathieuC

En ce qui concerne les 245 prisonniers cités par “Le Canard Enchainé”, il me semble que c’est le nombre de condamnés dont le dossier doit être examiné mais d’après le sens de la phrase de l’article je crois avoir compris que cela ne signifiait pas automatiquement 245 libérations.

Je sais que les gens concernés sont des mauvaises personnes (sinon ils ne seraient pas en prison) mais la loi c’est la loi, si des gens sont en prison alors que la loi dit qu’ils ne devraient pas y être, c’est de la détention arbitraire, ça fait tâche dans une “démocratie”.

170. Le jeudi 8 août 2013 à 15:36 par Twistedhorns

@Dr Ivana Fulli : si votre objectif est d’éructer à qui veut l’entendre vos qualifications, pourriez-vous vous créer un blog et arrêter de polluer les discussions de celui-ci. Merci d’avance.

171. Le jeudi 8 août 2013 à 15:46 par Pr Ivanov Full-Of-It

Mon Dieu, c’est là: http://blogs.mediapart.fr/blog/ivan…

Mais de rien.

172. Le jeudi 8 août 2013 à 15:49 par Pr Ivanov Full-Of-It

Edit: c’était. Ni fleurs ni couronnes merci.

173. Le jeudi 8 août 2013 à 16:06 par Herr Doktor

Avant les délires des uns et des autres, j’aurais volontiers rebondi sur la discussion de théorie du droit, qui était fort intéressante et objet de certaines précisions jusque là laissées de côté. Mais vu le fatras environnant, je doute que quelqu’un rebondisse encore sur la théorie du droit. Je tente quand même.

Cher Eolas,
Vous mettez la Constitution au sommet de la hiérarchie des normes. En droit positif, c’est inexact, puisque contrairement à une interprétation interniste classique, les articles 53 à 55 de la Constitution prévoient explicitement la suprématie de la Convention internationale sur la Constitution, que rappelle la jurisprudence internationale et que seule conteste le Conseil d’Etat pour des cas précis, dans l’arrêt Sarran et Levacher.
De surcroît, c’est inexact aussi dans la lecture de Kelsen, qui place au sommet de la pyramide non pas une constitution mais une norme fondamentale (Grundnorm). Dont le nom et la nature ne sont pas précisés, tant et si bien qu’on pourrait y mettre pas mal de choses. Dont une constitution, mais autre chose reste largement possible.
Je rejoins Paultier (réponse 34) et ajoute sur la question de l’Etat de droit deux points, dont l’un déjà signalé : pour Kelsen, Etat et droit sont une seule et même chose. Par ailleurs, le concept d’Etat de droit (Rechtsstaat) ne garantit en rien les libertés fondamentales mais simplement le fait que l’Etat est soumis au droit. Qu’importe que ce dernier soit inique, il n’en reste pas moins du droit. C’est d’ailleurs l’une des critiques habituellement essuyées par les partisans de Kelsen à l’heure d’en faire un chantre des libertés fondamentales avec cet argument : Kelsen est indéniablement attaché aux libertés fondamentales, mais c’est dans d’autres travaux qu’il développe sa pensée sur ce point.

Pour notre amie médecin, je pourrais être pinailleur et rappeler que médecins, pharmaciens et vétérinaires ne sont pas docteurs dans le sens plein du terme et dans la totalité des prérogatives attachées au doctorat : ils en ont le titre (“diplôme de docteur en médecine”) mais pas le grade et ne peuvent donc pas enseigner à l’université ni tenter les concours universitaires sans avoir acquis le grade (que les médecins passent dans les disciplines connexes). Inutile de dire qu’une “thèse” en médecine est sensiblement moins exigeante qu’une thèse dans les disciplines connexes.

174. Le jeudi 8 août 2013 à 16:38 par Vent de Folie

@Gnaediger Herr
Tout d’abord, on peut admirer silencieusement certaines contributions -tout en commentant d’autres, moins admirables-. Je ne veux pas troubler davantage votre naturelle modestie.
Enfin, je tiens à vous remercier : si on a mis en doute la réalité d’un lien entre un doctorat fractionnaire et l’internaute qui le revendique avec insistance -sous peine de procès en diffamation- , je suppose que, si la diffamation est avérée, on aura droit à une fraction de peine, puisque , à titre égal, le travail original est moins important chez les vrais médecins que chez les vrais chimistes -par exemple- (mais vous prenez de gros risques en affublant de guillemets les “thèses” médicales).

175. Le jeudi 8 août 2013 à 16:38 par PJ-BR

Pourquoi la prescription des peines?

En fait ça pose directement la question du but de la prison. Si c’est d’apprendre au condamné à s’insérer dans la société on peut estimer qu’un délinquant qui n’a plus commis de délit pendant 5 ans a compris en quoi son comportement était erroné. Pourquoi alors l’envoyer en prison?
Même chose pour un criminel n’ayant pas commis de crime pendant 20 ans.

Et de fait la prison n’a pas d’autre but.

En fait ce décret, transformé en loi, c’est juste autoriser la police à relancer incessamment les poursuites même sans élément, c’est la négation de toute idée de rédemption, c’est le retour de Javert contre Valjean.

176. Le jeudi 8 août 2013 à 16:48 par Holmes

@ Pr Ivanov Full-Of-It (173) (“Edit : c’était. Ni fleurs ni couronnes merci.”)

Ah ! A lo a
Ra pe ti pe ta pe ti pe ti pe to
ça ra bi de ça ra bo
Rien n’est plus beau
Que la retraite aux flambeaux.

177. Le jeudi 8 août 2013 à 17:12 par récap59

Sehr geehrter Herr Doktor (174)

“les articles 53 à 55 de la Constitution prévoient explicitement la suprématie de la Convention internationale sur la Constitution”

Ce n’est pas du tout comme cela que je les comprends. Vous pouvez développer ?

http://www.conseil-constitutionnel….

“Pour notre amie médecin, je pourrais être pinailleur et rappeler que médecins, pharmaciens et vétérinaires ne sont pas docteurs dans le sens plein du terme et dans la totalité des prérogatives attachées au doctorat : ils en ont le titre (“diplôme de docteur en médecine”) mais pas le grade”

Si, ils le sont dans le sens plein du terme. Il n’existe pas de grade de docteur. C’est toujours un titre.

Hochachtungsvoll.

178. Le jeudi 8 août 2013 à 17:46 par internet page

Smart Info, kudos. With respect to men or women who exactly plan to reduce fat ultra fast, attempt our website for the most useful technique to slim down quickly.

179. Le jeudi 8 août 2013 à 18:09 par PEP

@internet page : pfff, ces robots-spammeurs pourraient au moins faire l’effort de faire semblant de poster en français. On a déjà notre psychopathebidule qui nous envahit avec sa prose, ça fait beaucoup, là!

180. Le jeudi 8 août 2013 à 19:40 par SB

@récap59 et Herr Doktor: il me semble que les docteurs en médecine sont docteurs, mais qu’ils ne possèdent pas un diplôme doctorat, mais un diplôme bien distinct: le diplôme d’Etat de docteur en médecine, qui ne donne pas les mêmes droits que le doctorat, comme celui de présenter sa candidature à un poste d’enseignant-chercheur (candidature qui nécessite, pour un médecin ayant déjà validé sa “thèse d’exercice” l’obtention d’un doctorat).

A noter que ce diplôme d’Etat de docteur n’a rien à voir avec le doctorat d’Etat.

181. Le jeudi 8 août 2013 à 21:04 par THX

Et taubira qui cherche maintenant à redorer son blason sur cette triste nouvelle… C’est maintenant qu’elle se réveille, alors qu’elle était députée au moment des faits, en 2004… Quelle honte que ces politiciens préoccupés par leurs intérêts personnels bien davantage que par celui de la nation…

182. Le jeudi 8 août 2013 à 23:19 par récap59

Bonjour THX (182)

” Et taubira qui cherche maintenant à redorer son blason sur cette triste nouvelle… C’est maintenant qu’elle se réveille, alors qu’elle était députée au moment des faits, en 2004”

Vous raisonnez comme si Mme Taubira avait eu son mot dire sur le décret inconstitutionnel du gouvernement de l’époque qui prétendait modifier les règles de prescription sans en avoir la compétence.

Les députés en tant que tels ne peuvent rien faire contre un décret inconstitutionnel, car seul le pouvoir judiciaire est compétent pour les annuler. Il est même possible qu’elle n’ai pas su à l’époque que le gouvernement s’était permis de pondre un décret empiétant sur la compétence du parlement, puisqu’il s’est bien gardé, évidemment, de consulter le parlement pour ce faire.

Et d’ailleurs, connaissant la mentalité de la droite, déjà à l’époque, je pense qu’il ne lui aurait servi à rien de protester contre la forfaiture : autant pisser dans un violon.

Vous êtes bien naïf si vous croyez que Perben a commis une erreur involontaire et pas une faute coupable. La droite c’est toujours après moi le déluge.

Et même, on pourrait discuter de la légitimité et de l’opportunité de ce durcissement des règles de prescription. On a parfaitement le droit de préférer une justice disposant des moyens d’accomplir sa mission dans des délais décents à celle qui se dispense de le faire grâce à des artifices lui permettant de faire semblant après une éternité, quand cela ne peut plus servir à rien.

183. Le jeudi 8 août 2013 à 23:54 par Remy

Je suis convaincu qu’Ivana Fulli n’est pas titulaire des titres qu’elle s’attribue bruyamment et j’éprouve de vives inquiétudes relatives à sa santé mentale.

184. Le vendredi 9 août 2013 à 00:15 par médor

Je pense qu’Ivana Fulli est titulaire des titres qu’elle s’attribue bruyamment et j’éprouve de vives inquiétudes relatives à sa santé mentale.

185. Le vendredi 9 août 2013 à 00:19 par THX

Bonsoir récap59,

perben a commis une faute, c’est certain, mais je ne pense pas qu’elle soit volontaire (ou alors il faudrait montrer ce que lui ou son parti y ont gagné). Pour moi, le principal problème, révélateur du niveau de nos assemblées, est qu’il ne s’est trouvé personne parmi nos députés et sénateurs (il y en a tout de même plus de 900, très bien conseillés, et ayant très facilement accès aux médias), pour signaler l’erreur ; il aurait été très facile de mettre le gouvernement face à sa faute, d’exiger des explications, et de rectifier les choses.

C’est la base du débat démocratique, c’est ce que nous étions en droit d’attendre de la part de nos législateurs… qui nous ont tous failli. Aussi, je trouve indigne de la part d’un serviteur de l’état de vouloir aujourd’hui utiliser cette histoire à des fins purement partisanes plutôt que d’en tirer les leçons pour éviter ensemble qu’un tel problème ne se reproduise à l’avenir. L’enjeu devrait être le bien commun, pas de chercher à “prouver” qu‘“en face, c’est pire”…

Pour la prescription des peines, cela mérite débat, mais pour ce qui me concerne, je trouve inacceptable que dans le cas jugé par cour de cassation, le terroriste retourné 20 ans en Arménie pour échapper à sa peine puisse revenir en France comme si de rien n’était grâce à un vice de forme.

186. Le vendredi 9 août 2013 à 08:02 par Hitta läcka

Génial et Bravo! Magnifiques article comme toujours :)

187. Le vendredi 9 août 2013 à 08:20 par Krieghund

@THX

Je ne pense pas non plus que Perben l’ait fait exprès.

Par contre, je comprends totalement la réponse de Taubira : l’UMP ne se gêne pas pour taxer d’amateurisme le gouvernement dés que celui ci fait quelque chose d’équivalent, voir de laxisme ( alors que les prisons n’ont jamais été autant remplie, ce qui va à l’encontre de l’image que tente de donner l’UMP à Mme Taubira, mais que les gogos prennent pour argent comptant car le raisonnement “café du commerce” est plus facile à suivre. )

Sa réponse est donc particulièrement savoureuse à mes yeux. Un sorte de retour à l’envoyeur.

La réponse de l’UMP est par contre particulièrement préoccupante, car ils accusent la Cour de Cassation d’avoir pris une mauvaise décision, alors que celle ci n’a fait qu’appliquer la hiérarchie des normes, et donc la loi.

J’ai beaucoup de respect pour les gens avec des convictions de droite. La démocratie est faite de discussions et de désaccords. Mais j’ai de plus en plus de mépris pour l’UMP, qui en piétinant chaque décision de justice qui leur est défavorable, contribue beaucoup plus que n’importe quel parti ( plus même que le FN )à la déliquescence de l’idée républicaine dans ce pays, et à la perte de respect et de confiance dans les institutions.

188. Le vendredi 9 août 2013 à 10:34 par Yo79

Pour un pillage approximatif et sans vergogne du billet par Joseph Macé-Scaron sur rtl le 7 août (de 1:15 à 4:10) :

|http://www.rtl.fr/emission/on-refait-le-monde/ecouter/on-refait-le-monde-du-07-aout-2013-7763629362]

189. Le vendredi 9 août 2013 à 11:09 par Herr Doktor

175 Vent de Folie > Comme je ne suis pas pénaliste, je serais bien en peine de vous apporter une réponse juridiquement construite. Mais enfin, que cette Ivana Fulli exerce légalement la médecine, je ne m’amuserai pas à le contester (ne serait-ce que par la paresse de chercher une preuve contraire).

178 récap59 (1) > Sur le grade de docteur, je vous laisse consulter ceci : (j’ai mis mon pseudo en allemand mais mon doctorat a été délivré par une université française). Et je me répète, mais un docteur en médecine ne jouit pas des prérogatives attachées au doctorat “complet”. Ce que vous répond fort justement SB dans la réaction 181.

178 récap59 (2) > La question de la supériorité de la convention internationale sur la constitution est une querelle doctrinale classique entre internationalistes (qui la soutiennent, voir notamment les articles 27 et 46 de la Convention de Vienne du 23 mai 1969) et internistes (qui la contestent). Mais l’article 55 de la Constitution est quand même assez peu susceptible d’interprétations diverses et j’ajouterai que les dispositions de l’article 53 qui demandent un changement de la Constitution pour approuver une convention internationale montrent que cette dernière conserve la primauté. Notamment dans une perspective de hiérarchie des normes.

189 Yo79 > Je n’ai pas réussi à lire la vidéo, c’est de l‘intertextualité ? Monsieur, j’ai volé votre voiture, c’est de l’interpropriété. Monsieur, j’ai couché avec votre femme, c’est de l’intersexualité. J’aime beaucoup l’idée.

190. Le vendredi 9 août 2013 à 11:26 par Yo79

19 Herr Doktor > C’est plutôt de la transtextualité : Maintenant il transforme (mal) en paroles des (bons) textes.

J’essaye de mieux copier le lien :

191. Le vendredi 9 août 2013 à 11:27 par Yo79

http://www.rtl.fr/emission/on-refai…

192. Le vendredi 9 août 2013 à 11:37 par Filet de Sole

Je ne pense pas non plus que Perben l’ait fait exprès.

C’est peut être l’aspect le plus dramatique de cette affaire.

Quant à reprocher aux dépités de tous bords de ne pas avoir réagi à des décrets : depuis quand l’AN est elle consultée sur des décrets -et ils mourraient à la tâche-

193. Le vendredi 9 août 2013 à 11:56 par Chalet de Nécessité

“Mais enfin, que cette Ivana Fulli exerce légalement la médecine, je ne m’amuserai pas à le contester “
Selon ses propres dires -pour autant qu’on puisse le prouver-, le soi disant docteur Nirvana Fouillis serait en contentieux … avec l’Ordre des Médecins…. qui voudrait -si on arrive à donner, par charité, un sens à ses discours- lui interdire d’ouvrir un cabinet.

194. Le vendredi 9 août 2013 à 11:57 par Biloba

Je lis ce blog avec délectation depuis bientôt 9 ans et je ne commente pas d’habitude : rien à ajouter, en général, les articles sont clairs, les commentaires souvent constructifs. Bref, je suis comblée.

Mais là, c’est plus possible : pas moyen de bloquer la Cicciolina ? Elle est épuisante, je plains ses proches…

195. Le vendredi 9 août 2013 à 12:00 par Dr Sigmund Freud

J’éprouve de vives inquiétudes relatives à la santé mentale de la personne qui s’attribue bruyamment l’identité et les titres d’Ivana Fulli.

Sigmund Freud(je vous épargne le lien, c’est bien moi!)

196. Le vendredi 9 août 2013 à 12:02 par PEP

@ Biloba, 195
“pas moyen de bloquer la Cicciolina ? Elle est épuisante, je plains ses proches…”

Elle n’en a probablement pas. C’est bien notre drame, à nous qui ne souhaitons pas l’être…

197. Le vendredi 9 août 2013 à 12:21 par récap59

Bonjour Herr Doktor (190)

J’entendais le mot grade au sens de la fonction publique. Ex : pour être autorisé à tenter le concours d’accès au grade de maître de conférence, il faut préalablement être titulaire d’un doctorat.

“l’article 55 de la Constitution est quand même assez peu susceptible d’interprétations diverses”

Effectivement, la constitution ne peut fixer la hiérarchie entre loi et traité que si elle se place elle-même au-dessus des deux. Je ne peux pas décider qui de vous ou de votre collègue sera le chef de l’autre si je ne suis pas votre chef à tous les deux.

“et j’ajouterai que les dispositions de l’article 53 qui demandent un changement de la Constitution pour approuver une convention internationale montrent que cette dernière conserve la primauté”

Je pense que vous parlez de l’article 54, qui pour moi signifie le contraire. La constitution a le pouvoir de bloquer la ratification d’un traité. Aucun traité n’emporte modification de la constitution.

198. Le vendredi 9 août 2013 à 12:32 par Exiane

Bonjour,
Si je comprends bien votre explication, le ministre de la justice a “outrepassé ses pouvoirs, et violé la Constitution”… D’où ma question : N’y a-t-il aucun instance qui vérifie les décrets simples et permette ainsi d’éviter ce genre de bug ?
Merci d’avance

199. Le vendredi 9 août 2013 à 12:37 par Krieghund

@199 Si je ne me trompe pas, la vérification de la constitutionnalité des décrets se fait en général quand une affaire remonte à la Cour de Cassation ( ou bien au Conseil d’Etat quand c’est une affaire relevant de la justice administrative). Il n’y a pas de vérification des décrets autrement.

200. Le vendredi 9 août 2013 à 13:28 par Professeur Oppenheimer

@Svetlana Patchouli

Vous êtes lourde, paraissez menaçante,
On sent bien que vous êtes au bord d’exploser,

Mais vous ne percutez rien à rien, et vos imprécations font long-feu…

Sans vous offenser, mon verdict : vous n’êtes pas une bombe.

201. Le vendredi 9 août 2013 à 13:38 par Le roi Arthur

@Dr Fulli

Non, moi j’crois qu’il faut qu’vous arrêtiez d’essayer d’dire des trucs.
Ça vous fatigue, déjà,
et pour les autres… vous vous rendez pas compte de c’que c’est.
Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse… j’pourrais vous tuer, j’crois.
De chagrin, hein !

J’vous jure c’est pas bien.

Il faut plus que vous parliez avec des gens.

202. Le vendredi 9 août 2013 à 13:53 par Je T'Aime

un peu…
beaucoup…
passionnément…
à la Fulli…
pas du tout?

Et pour “l’autre sujet du jour”… Y a t il des personnes déjà libérées à ce jour , ayant purgé une peine “illégale” dans la “fenêtre de temps” concernée? Ont ils des recours ou seuls ceux encore incarcérés peuvent espérer obtenir réparation en plus de leur libération?

203. Le vendredi 9 août 2013 à 14:04 par Dr Ivana Fulli

@190 Monsieur ou madame le docteur en droit d’une université française supposé allemand mais qui préfère ne pas donner son nom ,

Si vous êtes allemand, c’est dommage de ne pas être docteur en droit d’une université allemande qui donne notamment l’assurance d’une grande attention au délit de plagiat-délit qui annule les doctorats quand il est découvert même chez un ministre.

Avec ce que vous montrez ici de vos aptitudes juridiques, il reste à espérer que votre doctorat français n’a pas été obtenu dans un endroit médiocre scientifiquement dans le seul but de vous permettre de devenir avocat après échec au concours du barreau-comme je me suis laissée dire que cela se ferait volontiers en france.

En France pour juger d’une thèse de droit il faut juger de la qualité du directeur de thèse et de l’université qui a délivré cette thèse.

Ensuite évidemment l’agrégation est un vrai gage de qualité car le concours est très difficile en France -les professeurs de droit sont souvent remarquables et le concours est national.

(C’est triste mais c’est ainsi et je connais personnellement un jeune homme qui, s’il est surdoué est vraiment un surdoué furtif, qui n’a obtenu son bac qu’au rattrapage malgré des dépenses considérables des parents en cours particuliers de toutes sortes il n’avait pas pu rester élève au lycée Henri IV malgré un redoublement, son bac obtenu avec un an de retard au rattrapage malgré un normalien ULM mobilisé en cours particuliers intensifs en plus de cours collectifs privés (une scolarité au lycée Henri IV coute souvent une fortune aux parents en courts particuliers, c’est l’élitisme républicain à la française) , il a échoué deux fois de suite au concours de PCEM1. Pistonné par un père médecin chef de service il aurait pu tripler -comme c’est possible par népotisme médical son année de PCEM1- mais sa mère ,dans un sursaut de bon sens car il ne comprenait rien à rien en physique en particulier bien qu’il soit bourré de cours particuliers et n’avait aucune chance de réussir le concours de PCEM 1 même en triplant ou en quintuplant d’ailleurs - était allée l’ inscrire en droit. Et bien ce jeune homme serait doctorant en droit et s’il veut devenir avocat, cela me semble prudent car bien que le concours du barreau ne soit pas assez difficile, il pourrait l’être trop pour cette personne.)

Donc, un doctorat en droit français m’inspire le respect que le directeur de thèse et l’université inspirent aux gens qui savent-ce qui n’est pas mon cas. Certains directeurs de thèse comptent parmi leurs élèves et anciens thésards la fine fleur des juristes français dont de nombreux agrégés de droit et d’autres directeurs de thèse vont prendre des élèves qui avaient dans leur jeunesse raté deux fois el concours de PCEM1 et par prudence préfèreront ne pas se présenter au concours du barreau, comme je l’expliquais plus haut.

De même que certains parents offrent des études de médecine en Roumanie ou des études vétérinaires en Belgique à des enfants qui n’ont pas été assez intelligents pour réussir le concours de PCEM1 ou le concours de véto, je conseillerais volontiers à des parents allemands désireux que leur fils soit docteur en droit sans que le rejeton en ait las capacités en Allemagne de lui offrir des études de droit en France qui sont faciles et un doctorat en choisissant un département qui a besoin de thésard et un directeur de thèse pas trop demandé.

Il n’en est pas moins vrai que des allemands peuvent choisir la France pour des motifs sentimentaux ou autres et la preuve en est qu’un allemand brillant ferait partie des agrégés de droit privé de la fournée de 2013. cet allemand est nécessairement très brillant, bien que reçu avant dernier, je crois, car être agrégé en droit en France, même dernier de la liste des reçus, est très prestigieux car très difficile.

204. Le vendredi 9 août 2013 à 14:11 par Onirinaute

@204

Bravo, absolument rien à voir avec le commentaire auquel vous répondez. Ni d’ailleurs avec le sujet de l’article mais c’est le cas depuis le début…

205. Le vendredi 9 août 2013 à 14:17 par Naska

@204

c’est bien faut prendre les cachets maintenant …

oh, et faites attention vous avez un peu de mépris et de suffisance qui ont débordé sur la moquette, le proprio va encore devoir tout nettoyer !

206. Le vendredi 9 août 2013 à 14:21 par hohoho

@Eolas

Finalement Jacques Heurtault n’était pas pénible.

207. Le vendredi 9 août 2013 à 14:33 par syndic des quais

Et ben voilà, vous avez réussi à la faire pleurer, vous n’êtes vraiment pas gentils. Tout le monde en rang, c’est l’heure du goûter.

208. Le vendredi 9 août 2013 à 14:44 par Dr ivana Fulli

@198 Bonjour recap 59

Le supposé(e) allemand(e), supposé docteur en droit pédale dans la choucroute et n’a rien compris au problème de la diffamation caractérisée dont je suis l’objet.

A la suite des insinuations malveillantes d’ une calamity jane sévissant dans le blog de M Bilger, je suis régulièrement accusée d’usurper la qualité de docteur en médecine et d’être une malade délirant sur le thème: “Je suis docteur en médecine et psychiatre “

L’affaire du meurtre d’Agnès a montré que le psychologue qui suivait un jeune violeur (qui aurait pu bénéficier peut-être d’un traitement hormonal et d’une psychothérapie d’ailleurs) était un escroc qui n’était pas diplomé.

Je suis persuadée que des étrangers exercent en France sans être authentiquement docteur en médecine car c’est le conseil de l’ordre qui est chargé de vérifié l’authenticité des diplômes et qu’il est composé de nombreux membres qui ont obtenu leur doctorat avant l’institution du concours de PCEM1 qui a quand même assuré une qualité d’intelligence aux médecins français.

A Rome, encore assez récemment, exerçait dans une clinique très chic un italien orthopédiste remarquable qui ne s’était jamais ennuyé à finir ses études de médecine et cela fit scandale.

Mon père ayant décidé que je ferais mes études en France, j’ai passé le concours de PCEM1 à paris XII et j’y ai soutenu ma thèse.

Je suis donc docteur en médecine et j’ai droit à ce titre de docteur en France.

Si notre allemand est vraiment docteur en droit et qu’il prétend être appelé docteur en France, il devrait consulter un de mes collègues car il faut savoir s’adapter.

(En Allemagne mon fils cadet est appelé ingénieurdocteur( ou le contraire) et même les adresses électroniques des professeurs de psychiatrie que je fréquente comportent professeurdocteur Nom Prénom .

Full stop pour la diffamation dont je suis l’objet sur deux sites de juristes français qui ont beaucoup de points commun en effet.

PS:En France, les professeurs de médecine n’ont besoin que d’un titre de docteur en médecine pour devenir professeur du point de vue des diplômes.

209. Le vendredi 9 août 2013 à 14:51 par Le Pet Financier

Difficile de faire plus long sur un non-sujet.

210. Le vendredi 9 août 2013 à 14:54 par Voyageur

Intéressant mais je reste sur ma faim en terme de “morale de l’histoire”

- en gros on revient à la situation précédente en terme de prescription des peines à celle de 2004 ? (c’était l’anarchie à l’époque ? ces les bandits, violeurs et assassins couraient les rues ?)

- les seules personnes qui vont sortir de prison sont des personnes qui se sont vu appliquer leur peine plus de 5 ans après leur condamnation définitive et pour lesquelles il n’y a pas eu d’acte de préparation à l’exécution de la peine 5 ans après leur condamnation juste pour savoir ++concrètement++ : comment est-ce possible qu’il n’y ait pas d’actes d’exécution (et encore plus de préparation à l’execution !) plus de 5 ans après la condamnation

On refait sa vie et cinq ans après on revient vous voir pour vous dire “case prison” ?

je suis perplexe là …

211. Le vendredi 9 août 2013 à 14:55 par PEP

@210, Le Pet: ne la mettez pas au défi, non plus!!!

212. Le vendredi 9 août 2013 à 15:02 par Le Pet Financier

@voyageur
Je suis assez d’accord avec vous.
L’état de la loi en 2004 me semblait bien suffisante.

213. Le vendredi 9 août 2013 à 15:06 par Krieghund

Dr Fulli, respectueusement, pourriez vous cesser de nous importuner, ou bien intervenez à bon escient afin de parler du sujet en cours, ce que vous n’avez pour l’instant pas fait une seule fois dans les commentaires présents. Certes je comprends que vous soyez agacé par ce que vous appelez de la diffamation, mais je dois vous dire que les méandres de votre existence n’intéressent que peu de monde.

Répondez nous plutôt sur les manquements commis par les divers ministres de la Justice entre 2004 ( date du décret inconstitutionnel) et 2012 ( date où M. Mercier a réctifié la bourde de Perben), ou bien votre pensée sur cette violation flagrante de la constitution.

En même temps, mais ce n’est qu’une reflexion personnelle, M. Sarkozy et les tenants du Mariage Pour Tous nous avaientt montré le peu de cas qu’il faisait de la Constitution, aussi une bourde de 8 ans basée sur une violation de la constitution ne devrait pas nous étonner.

Pour répondre à “Je t’aime” en 203, je crois que le nombre de libération va être limité ( au maximum quelques dizaines, loin des centaines annoncées par le Canard Enchainé), et je doute que l’une des personnes incarcérées à ce moment demande des dédommagements pour une détention arbitraire.

@211 Voyageur : l’anarchie n’existe que dans la tête des chefs de l’UMP. Il n’y a pas plus de laxisme ou de rigueur aujourd’hui qu’auparavant. Si il y avait une plus grande permissivité ( comme le disent les capo de l’UMP), nous n’aurions pas de nouveau atteint un pic d’occupation des prisons. Ce qui est terrible c’est quand on regarde l’évolution : en fait, on se rend compte qu’on est de moins en moins “laxiste”, et que les peines prononcées sont plus lourdes aujourd’hui qu’il y a 30 ans pour les mêmes faits.

214. Le vendredi 9 août 2013 à 15:14 par Ecriveur

@213

Sauf que la liste des actes interruptifs n’avait jamais été précisément fixée, et que la pratique en la matière frisait parfois la technique du doigt mouillé. La loi Mercier de 2012, qui reprend la liste du décret de 2004, a au moins l’avantage de fixer les choses.

215. Le vendredi 9 août 2013 à 15:22 par Ecriveur

@215

Concernant l’annonce du Canard Enchaîné : notre cher volatile du mercredi annonçait en fait que plusieurs centaines de cas allaient être examinés, sans en déduire que tous les concernés seraient pour autant élargis. Arrive sur ces entrefaites le plumitif de permanence à l’AFP, qui en tire le raccourci sensationnaliste aussitôt repris par tous les autres scribouillards en service de nuit… Toujours remonter à la source : le bon père Dan du CRFJ de mes jeunes années avait raison.

216. Le vendredi 9 août 2013 à 15:23 par Ecriveur

Milékskuz, c’était plutôt @ 214, le coup du Canard.

217. Le vendredi 9 août 2013 à 15:31 par Krieghund

Oui, c’était moi. J’ai cédé à la facilité et m’en excuse.

218. Le vendredi 9 août 2013 à 15:36 par Dr Ivana Fulli

@chien de guerre,

Prenez-vous en au supposé allemand supposé docteur en droit qui a étalé des inepties auxquelles j’ai répondu et concentrez-vous sur votre apport à la science juridique et criminologique.

Merci de ne plus vous adresser à moi.

Pauvre marsan!

219. Le vendredi 9 août 2013 à 15:43 par syndic des quais

J’ai dit : pas de bavardages durant l’heure d’étude. Krieghund, donnez votre mouchoir à votre camarade et Ivana, arrêtez de gémir ou c’est 1 heure de colle pour tous les deux.

220. Le vendredi 9 août 2013 à 15:48 par Ordre de la Francisque

@207
“Finalement Jacques Heurtault n’était pas pénible.”

Il http://www.maitre-eolas.fr/post/201… continue de sévir…. mais dans quel état….

221. Le vendredi 9 août 2013 à 15:50 par Tiramisu

Le titre est à se tordre de rire… le reste l’est beaucoup moins. Ce qui m’étonne, c’est que pas un seul conseiller au Ministère n’a réagi à l’époque, alors qu’un étudiant de 2ème année de droit se fait flinguer d’au moins 2 ou 3 points sur un cas pratique de droit public s’il ose commettre une erreur de ce type (confusion de compétence pour prendre loi stricto sensu ou décret).

222. Le vendredi 9 août 2013 à 16:00 par Krieghund

Oui, c’est du droit administratif de base. Premier semestre de 2e année… Quand j’y pense, c’est peut être Charmant ( fiston de NS) qui a soulevé le lièvre quand il a obtenu sa deuxième année de droit à un âge plus que tardif… Mais je suis méchant, là.

@220 Syndic
Désolé, je le ferai plus, mais je garde mon mouchoir.

223. Le vendredi 9 août 2013 à 16:05 par hohoho

@221

Vous m’avez fait peur… heureusement depuis cette époque on ne l’a pas revu. Il doit préparer un doctorat.

224. Le vendredi 9 août 2013 à 16:07 par Dr Ivana Fulli

@206 Nask

/// Le vendredi 9 août 2013 à 14:17 par Naska

@204

c’est bien faut prendre les cachets maintenant …(…)///

Ne prétendez pas que vous n’êtes pas en train de m’accuser d’être une malade mentale car cela serait pathétique.

Vous le faites de manière populaire et peu éduquée mais ce n’est pas ce que je vous reproche.

Je ne suis pas snob et il y a des gens très éduqués qui sont aussi malveillants que vous. C’e’st juste plus agréable à lire. la différence entre le blog de M Bilger et celui de Me Eolas, c’est que les délinquants insulteurs et diffamateurs écrivent un français beaucoup plus élégant sur le blog du magistrat honoraire.

225. Le vendredi 9 août 2013 à 16:16 par Ouverure de la Châsse

@hohoho en 224
Les talents éternels de cet audacieux franciscain -l’orthographe et la pensée restant cependant … rudimentaires- ont été immortalisés (par copier coller en commentaire du billet http://rroms.blogspot.fr/2013/04/la…) en http://www.blogger.com/comment.g?bl… Ils portent plus sur la chasse aux nuisibles et minorités visibles que sur l’existence d’un vague doctorat.

226. Le vendredi 9 août 2013 à 16:20 par syndic des quais

Ivana, deux heures de trolls… Pardon, de colle !

227. Le vendredi 9 août 2013 à 16:24 par Dr Ivana Fulli

@220

Je ne gémis pas du tout, je suis même très contente car j’avais des regrets d’avoir abandonné la plainte contre des commentaires diffamatoires et insultants publiés sur le blog de M Philippe Bilger, magistrat honoraire français dont un avocat spécialisé avait confirmé qu’ils méritaient l’attention des juges- il en avait même sélectionné plus que moi.

J’avais eu pitié de pauvres gens se donnant une existence en assurant une cour à un grand homme comme M Philippe Bilger qui n’avait vu aucun mal à un :

“”Et si je ne m’abuse, le mot “ghetto” dont le succès est planétaire, est un mot italien…”“
Rédigé par : Jean-Dominique@Jean-Paul Ledun | 12 février 2012 à 19:57

Me Spitzner a des qualités mais il n’est pas pédagogue, personne n’est parfait.

Je me le reprochais.

228. Le vendredi 9 août 2013 à 16:25 par Détournement de Médocs

@Naska:
“c’est bien faut prendre les cachets maintenant …”
N’incitez pas une soi disant psychiatre à ingurgiter toute l’armoire à pharmacie de son (ex) hopital …. à moins que ce ne soit déjà fait (pourquoi revendique -t-elle une interdiction d’exercer par l’Ordre des Médecins?)

229. Le vendredi 9 août 2013 à 16:41 par ralph lauren

http://www.pascher-ralphlauren.org/…

230. Le vendredi 9 août 2013 à 16:55 par Naska

@225

Je suis mortifié, quel sens a donc ma vie si ne suis pas assez éduqué pour vous ?

oui oui je sais, don’t feed, tout ça, mais franchement qui peut résister ?

@229

à vrai dire je pensais plus à des calmants, histoire de nous épargner quelques heures de divagations, mais si elle pense être folle grand bien lui fasse.

231. Le vendredi 9 août 2013 à 17:20 par Dr ivana Fulli

@229

///N’incitez pas une soi disant psychiatre à ingurgiter toute l’armoire à pharmacie de son (ex) hopital …. à moins que ce ne soit déjà fait (pourquoi revendique -t-elle une interdiction d’exercer par l’Ordre des Médecins?)///

1.) Je n’ai jamais voulu travailler dans un hôpital non universitaire français. je n’aime pas assez l’argent pour participer à un système de soins qui moralement ne me convient pas.

2.) Si vous pensez que des malades mentaux ou des alcooliques médecins fonctionnaires ou magistrats ou tout autre fonctionnaire français ne sont jamais en hôpital de jour dans les hôpital ou les tribunaux vous vous trompez: a paris XII il avait fallu qu’un patron d’anesthésie grand alcoolique casse la figure du directeur de l”hôpital Henri Mondor pour qu’il cesse de nuire à la santé publique, par exemple. Autre exemple, le Dr Bonnemaison revenant d’un séjour en psychiatrie aurait été rétrogradé du service de médecine interne (où il faut faire de la belle médecine) aux urgences où il a assassiné des patients qui ne lui demandaient rien et leur famille non plus parce qu’il aurait senti qu’ils avaient envie de mourir, selon la presse et avec du curare en plus ce qui est aussi humain, à mon avis comme assassinat que de lancer des vieillards du haut d’un hôpital tour par la fenêtre en disant, pas de problème, j’ai ajouté une benzodiazépine. Et bien il a été nécessaire que M Bertrand demande une enquêter de l’Igas afin de l’interdire d’exercice car le conseil de l’ordre avait refusé de le faire. personnellement je trouve charitable de plaider la maladie mentale mais s’il prend les avocats de kerviel ils sont capables de plaider le complot planétaire contre l’euthanasie en comptant sur le soutien de M Mélanchon, si c’est porteur sur son électorat, mais sûrement aussi sur des militants du droit au suicide mal informés du scandale Bonnemaison -qui est un médecin tueur en série revendiqué et j’espère délirant pour son humanité- parce que le droit au suicide cela ne doit pas être l’urgentiste qui vous assassine parce qu’il est fatigué et que l’idée de devoir trouver un lit pour un vieillard ne lui convient pas ou parce qu’il est malade mental et a des intuitions délirantes sur ce que veulent des vieux qui osent se présenter aux urgences quand il doit travailler.

3.) Je ne suis pas victime techniquement , à ma connaissance, d’une interdiction d’exercer de l’ordre des médecins mais de délinquance car j’ai obtenu l’autorisation de mon inscription au tableau des médecins parisiens, pour sortir du bénévolat qui avait été volontaire de ma part jusque là (ou presque parce que j’avais accepté trop longtemps des manœuvres dilatoires) , le 17 07 2008 par décision de la formation restreinte du conseil régional Ile de France agissant comme chambre d’appel d’une décision de refus du conseil de Paris signée le 19 05 08 par un délinquant et très jeune généraliste, le Dr Jean-Luc Thomas qui prêt à signer n’importe quoi pour se mettre 6000 Euros de nos cotisations dans la poche tous les mois et se donner de l’importance alors qu’en général les généralistes sont les derniers reçus aux épreuves classantes de fin d’étude. le jeune généraliste sans expérience avait été ajouté grotesquement pour une fonction essentielle de contrôle de la déontologie médicale à la fine équipe des élus ordinaux épinglée par le rapport de l’Igas 2007 après la dissolution du conseil de Paris de 2007 afin de diminuer la moyenne d’âge des conseillers, et de faire moderne, à mon avis mais il est peut-être très pistonné, je n’en sais rien!

Le problème est que la reine Bensaude a fait appel -non suspensif de cette décision- auprès du national tout à fait illégalement d’ailleurs car il lui fallait présenter le PV de la réunion du conseil pour que son appel soit valable mais comme elle ne l’avait pas et que l’ordre est une mafia et qu’elle est vice-présidente du national, elle a fait appel quand même.

Comme le conseil national n’a pas osé revenir sur cette décision -à ma connaissance depuis le 16 09 2008 et ils disposaient de 2 mois pour ce faire, la reine Bensaude est victime d’une décision implicite de rejet de son appel depuis le 24 09 2008.

Mais la reine Bensaude n’est pas une démocrate.

Le motif officiel de refus d’inscription initial au tableau parisien des médecins était dans un faux grossier du 19 05 2008 signé par le jeune et joli petit docteur Thomas était que le professeur Frédéric Rouillon aurait préconisé pour moi un stage de six mois de remise à niveau dans son service dans son service que j’aurais refusé.

En réalité, Frédéric -qui savait qu’une octogénaire , très obèse, heureusement retraitée depuis de longues années (qui avait été sa chef de clinique à lui alors que lui était lui mon conférencier d’internat quand lui était chef et moi interne) faisait une fixation sénile sur la fait que les anglais c’est bien beau mais cela ne parle pas français et qu’il fallait que je fasse un stage chez Frédéric en me disant “Pourquoi vous voulez pas ? Il est pas mignon Frédéric? “avait pris la peine , pour lui rendre service et à moi aussi de rédiger une attestation déclarant qu’il avait discuté de mon projet d’installation , que rien ne lui semblait empêcher mon exercice de la psychiatrie et que le conseil de l’ordre n’avait pas à exiger des stages qui sont organisés par des universitaires dans le cadre de la délivrance des diplômes.

Vous pouvez continuer ce petit jeu et je vous répondrai car j’écris un livre.

232. Le vendredi 9 août 2013 à 17:33 par syndic des quais

Les enfants, votre petite camarade Ivana est très fatiguée, ses parents vont venir la chercher, alors ne l’embètez plus et non, Naska, tu lâches cette pierre maintenant.

233. Le vendredi 9 août 2013 à 17:51 par Nom de Dieu

” il a assassiné des patients qui ne lui demandaient rien et leur famille non plus “
Encore heureux qu’il n’ait pas assassiné leur famille: sinon, citer un nom de serial killeur aurait été vraiment diffamatoire!!!
PS -Post Scriptum, bien sûr, sans contre façon- Qu’allez vous faire si vous avez cité des noms?

une octogénaire , très obèse, heureusement retraitée depuis de longues années

Je ne connais pas votre âge ni votre poids, mais avez vous songé à …rendre vos lecteurs heureux? pendant de nombreuses an(n)ées?

234. Le vendredi 9 août 2013 à 18:00 par Naska

@233

d’accord, d’accord, mais seulement parce que c’est demandé gentiment !

n’empêche, j’ai bien ri sur le dernier pavé !
aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah mon Dieu c’est un complot !

235. Le vendredi 9 août 2013 à 18:04 par Pr Ivanov Full-Of-It

@232: Mes amitiés à votre éditeur.

236. Le vendredi 9 août 2013 à 18:26 par Dr Ivana Fulli

@236
//Le vendredi 9 août 2013 à 18:04 par Pr Ivanov Full-Of-It

@232: Mes amitiés à votre éditeur.///

Comme c’est gentil à vous de vous intéresser à moi, j’adore les grandes folles qui se choisissent des pseudo raffinés!

Je me dois donc de vous répondre que j’avais reçu beaucoup de compliments quand j’avais rédigé un chapitre de livres et que de nombreuses personnes me conseillent d’écrire une satire du conseil de l’ordre dans le style d’un de mes billets de blog:

Vite une minute de silence “bébés secoués” de la crèche au lycée assortie de lois spéciales “bébés secoués”.
http://blogs.mediapart.fr/blog/ivan…

Une éditrice merveilleuse d’intelligence et de compétence m’avait commandé : “Le harcèlement moral à l’Ecole” en 2008 mais elle n’est pas intéressée par un sujet sur la justice en France.

Je n’avais pas donné suite à l’opportunité de bénéficier d’une éditrice remarquable par respect du secret médical car soit je décrivais des situations scandaleuses mais les jeunes victimes- dont j’ai soutenu les parents, en fait les mères sauf exceptions, bénévolement entre 1997 et 2001 pouvaient être reconnues, soit je faisais œuvre d’imagination en prétendant offrir un témoignage qui aurait soi disant rassemblé plusieurs histoires…

237. Le vendredi 9 août 2013 à 18:46 par syndic des quais

Pourtant vous avez l’air très douée pour raconter des histoires. A quelle heure vos parents vous ont-ils dit qu’ils passaient vous prendre ?

.

238. Le vendredi 9 août 2013 à 19:07 par Pr Ivanov Full-Of-It

@ Ma tendre Ivana et chère consoeur, vous passez tant de temps à répondre à des questions que personne ne vous pose…
Répondez donc à celle de Syndic des quais en 238, la seule dont la réponse importe vraiment.

(c’était mes dernières croquettes à Troll, je ne referai plus le plein, promis)

239. Le vendredi 9 août 2013 à 19:49 par SB

“14 détenus ont été remis en liberté suite à une décision de la Cour de cassation sur une vieille erreur administrative, a indiqué aujourd’hui le ministère de la Justice. Au total, 1784 des 3499 condamnations susceptibles d’être concernées par les décisions de la Cour de cassation ont été examinées, a indiqué la Chancellerie dans un communiqué.”

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2…

240. Le vendredi 9 août 2013 à 21:06 par Le Pet Financier

Ecriveur. Merci pour votre précision en 215.
Si il était utile de mieux définir les actes interrompant le délai de prescription de l’exécution de la peine pourquoi se précipiter avec un décret.
J’ai vraiment du mal à comprendre comment la bévue a pu se produire.

241. Le vendredi 9 août 2013 à 21:35 par GLB

Concernant la hiérarchie des normes, il me semble qu’entre la Constitution et la loi, on trouve les traités et les directives europeens.
Quant à la mémorisation de cette hiérarchie des normes, je suggère comme mnémotechnique : C T D L O R D A avec C pour Constitution, T pour traité europeen, D pour directive europeenne, L pour loi, O pour ordonnance, R pour règlement, D pour décret, A pour arrêté.
Il va de soi que si l’un des commentaires précédent évoque l’ajout des traités et directives europeens, mon premier alinéa est sans objet.

242. Le vendredi 9 août 2013 à 22:18 par toto

Une pro du “trollage” cette “Ivana”. Elle sévit sur d’autres blogs , y compris anglophones.

Don’t feed this super troll !!

243. Le vendredi 9 août 2013 à 22:52 par Oups

Heu, que dire…
Dura lex sed durex.
On va l’avoir dans l’os…

244. Le vendredi 9 août 2013 à 23:03 par Le Pet Financier

@toto
Ils (les blogs anglophones) lui disent surtout de dégager.
C’est étonnant cette propension à dire des méchancetés en se croyant investie de sa vérité. Et de persévérer.
Pour une psy, c’est dramatique.

245. Le vendredi 9 août 2013 à 23:09 par Le Pet Financier

Je comprends que certains doute de ses compétences vu le niveau de non-écoute et d’auto-centrisme de cette personne.

246. Le samedi 10 août 2013 à 00:08 par Le Pet Financier

Cool, la vieille dort
A son age, il est certain qu’il faut reprendre des forces.
Le Nicolas est un délinquant condamné.
Point.
Vos délires n’y changeront rien.
Et comme toujours vous vous trompez de combat.
j’ai vraiment de la peine pour vous et votre famille.

247. Le samedi 10 août 2013 à 00:23 par Le Pet Financier

Je vais payer 3.000n euros HT un avocat pour pourrir le votre.
Vous allez être condamner au civil pour procédure abusive et vous allez me payer ma retraite.
Merci shrink.

Vous êtes une sacrée conasse.

248. Le samedi 10 août 2013 à 08:17 par Dr ivana Fulli

@ 248 Le Pet financier

Si vous pensez que c’est avec 3000 Euros qu’il est possible de pourrir la vie d’un avocat parisien, je ne peux rien pour vous.

Vous m’avez mise de bonne humeur et le rire n’a pas de prix!

249. Le samedi 10 août 2013 à 09:20 par Dr Ivana Fulli

///Vous êtes une sacrée conasse.///

Est une insulte stupide car j’ai des défauts mais je suis reconnue comme étant intelligente et bon médecin, par des attestations écrites, par plusieurs universitaires français et étrangers dont un professeur à Havard et le juge rené Grouman possède ces documents -quand il me convoquera je confierai à sa greffière les traductions en français qu’il m’a demandées car même rue des italiens (le pôle financier du TGI de Paris qui est beau comme un siège de grande banque et fort bien équipé en matériel informatique) la justice se passe uniquement en Français. (500 Euros de plus).

///Vous allez être condamner au civil pour procédure abusive et vous allez me payer ma retraite.///

Cela est une tentative d’intimidation comme @84:

///(…)je me permet de citer la dernière partie de la page que je vous ai indiquée :

NB : Article 6, I, 4° de la loi 2004-575 du 21 juin 2004 :
“Le fait, pour toute personne, de présenter auxhébergeurs du site un contenu ou une activité comme étant illicite dans le but d’en obtenir le retrait ou d’en faire cesser la diffusion, alors qu’elle sait cette information inexacte, est puni d’une peine d’un an d’emprisonnement et de 15 000 EUR d’amende.”///

Dr Ivana Fulli.

250. Le samedi 10 août 2013 à 09:32 par Dr ivana Fulli

@245

///@toto
Ils (les blogs anglophones) lui disent surtout de dégager.
C’est étonnant cette propension à dire des méchancetés en se croyant investie de sa vérité. Et de persévérer.
Pour une psy, c’est dramatique.///

Vous avez des liens avec des sites de blog anglophones qui me disent de dégager?

Feriez-vous allusion à mes interventions pour défendre, dans la mesure de mes faibles moyens- dans un blog d’antipsychiatrie (pour faire bref) une mère attaquée pour avoir crié sur internet sa douleur de vivre avec un enfant extrêmement violent après qu’Adam Lanza ait assassiné sa mère et des enfants ?

A Challenge to “I Am Adam Lanza’s Mother” | Mad In America

http://www.madinamerica.com/2012/12…

Ce qui est triste pour les diffamateurs anonymes, c’est qu’internet est ouvert à tous.

PS: la différence entre vous et moi, c’est que quand j’interviens sur un blog c’est pour dire quelque chose que je pense utile pour engager un dialogue ou pour défendre une cause qui me tient à cœur, celle des autistes et de leurs parents.

251. Le samedi 10 août 2013 à 09:38 par PEP

quand j’interviens sur un blog c’est pour dire quelque chose que je pense utile

Le drame c’est que vous êtes la seule à le penser, et que ça ne vous interpelle pas plus que ça.

252. Le samedi 10 août 2013 à 09:46 par Dr Ivana Fulli

@247 Le Pet Financier

/// Le samedi 10 août 2013 à 00:08 par Le Pet Financier

Cool, la vieille dort
A son age, il est certain qu’il faut reprendre des forces.///

http://www.maitre-eolas.fr/post/201…

///@384 Le vendredi 9 août 2013 à 22:41 par Le Pet Financier

@shrink
Vous vous pensez vieille à 59 ans !
Ca en dit long sur vous.///

Je plains sincèrement l’avocat qui vous défendra le jour où vous mettrez vos habits du dimanche pour aller pleurnicher , tout seul sans les copains qui vous encouragent, devant un juge en plaidant.

Euh… Disons qu’un ténor du barreau s’imposera car vous faites mourir de rire des juristes italiens intelligents tandis que vos propos énervent des universitaires étrangers d’autres nationalités qui me connaissent et écrivent en anglais à l’intention des magistrats. Notamment une qui écris que je suis parfaitement saine d’esprit et qu’elle me confierait volontiers ses patients.

253. Le samedi 10 août 2013 à 10:28 par Dr Ivana Fulli

A l’avocat du barreau de Paris qui est propriétaire de ce blog,

La diffamation et les insultes que je reçois sur votre blog sont susceptibles de recevoir des qualifications pénales.

Pour ne prendre qu’un exemple: quand une ancienne malade mentale , Mrs Delano, activiste anti-psychiatres s’en prenant à la mère d’un autre malade très violent qui avait lancé un cri de détresse via facebook ” I am Adam Lanza ‘s mother” , a cru bon de censurer certaine de mes réponses, le patron et responsable du site, un journaliste américain, Robert Whitaker m’avait écrit un message d’excuses par mail personnel sans bien sûr que cela n’altère la liberté d’expression et de censure de Mrs Delano.

Cela met en perspective une nouvelle diffamation du délinquant qui se dissimule derrière le pseudo le Pet Financier en @245

/// Le vendredi 9 août 2013 à 23:03 par Le Pet Financier

@toto
Ils (les blogs anglophones) lui disent surtout de dégager.
C’est étonnant cette propension à dire des méchancetés en se croyant investie de sa vérité. Et de persévérer.
Pour une psy, c’est dramatique.
qui d’ailleurs s’était bien gardé de dire sur quel blog- celui d’une militante anti psychiatrique Mrs Delano qui pense guérir le monde de la maladie mentale en supprimant les psychiatres et la psychiatrie.///

Cet e-mail sera présenté au magistrat qui, je l’espère, aura un jour à juger celui qui se cache derrière Le Pet Financier.

J’espère que vos enfants sont en bonne santé mais même les femmes et jeunes filles en bonne santé doivent consulter des gynécologues et aller au lycée.

En bon père de famille, vous conviendrez avec moi que, s’il ne faut pas vivre dans la peur et voir le mal partout, c’est délinquant autant que moralement condamnable que, quand on est chargé d’une mission de service public ou avocate grassement payée au long cours en honoraires réguliers épinglés par l’IGAS, protéger des médecins violeurs de patientes durant des décennies et un lycée délinquant sexuel capable de menacer une jeune fille de mort et de la priver de sa splendide longue chevelure auburn par une attaque par surprise devant de nombreux témoin, sont des actes que les médecins qui en ont connaissance doivent signaler aux autorités compétentes.

Je ne vous demande plus de supprimer les commentaires diffamatoires à mon endroit dans votre blog ni les commentaires insultants car je me reprochais depuis un moment d’avoir renoncé à faire condamner un M Reffait et une calamity jane pour leurs propos xénophobes sur le blog de M Bilger.

Il faut reconnaître que les diffamateurs du blog de M Bilger ont eu la décence de se faire oublier quand j’ai annoncé mon intention de déposer plainte pour diffamation contrairement à la personne qui se dissimule derrière le pseudo Le Pet Financier.

Parce que j’ai des enfants qui ne réussissent pas à rire comme moi-même et d’autres italiens d’un Le Pet Financier, je me permets de vous suggérer de soumettre les commentaires du nauséabond à un petit filtre afin de ne conserver que ces interventions qui ne me concernent pas. En lui faisant passer un petit message:

“Votre commentaire a été enregistré et sera publié après validation.”

Nous avons suffisamment de matériel pour le faire condamner par la justice.

Dr Ivana Fulli

PS: Internet est une chose curieuse: a disparu de mon blog mediapart (fermé) un billet qui dénonçait un avocat qui m’avait proposé par mail de déposer plainte pour pas cher contre des agences de notation alors que je suis bien placée pour savoir qu’il demande 300 Euros d’honoraires de l’heure pour un comportement à peu près aussi cohérent que le Pet Financier!

254. Le samedi 10 août 2013 à 11:14 par RCruz

En bon père de famille, vous conviendrez avec moi que, s’il ne faut pas vivre dans la peur et voir le mal partout, c’est délinquant autant que moralement condamnable que, quand on est chargé d’une mission de service public ou avocate grassement payée au long cours en honoraires réguliers épinglés par l’IGAS, protéger des médecins violeurs de patientes durant des décennies et un lycée délinquant sexuel capable de menacer une jeune fille de mort et de la priver de sa splendide longue chevelure auburn par une attaque par surprise devant de nombreux témoin, sont des actes que les médecins qui en ont connaissance doivent signaler aux autorités compétentes.

C’est quoi ce délire?
J’y comprends rien …
Quelqu’un peut m’expliquer?
Non, en fait je déconne!
Je sors…

255. Le samedi 10 août 2013 à 11:14 par Dr Ivana Fulli

Voilà ce que je pense être l’origine des insinuation diffamatoires du délinquant qui se cache lâchement sous le pseudo “Le Pet Financier” et le “toto” qui l’encourage. Franchement, je me suis relue et je suis satisfaite d’avoir fait ce que je pouvais pour la malheureuse femme qui a posté sur facebook “I am Adam Lanza’s mother”.

Je ne la connais pas mais j’en connais d’autres qui, comme elle et la mère d’Adam Lanza se retrouvent seule avec un enfant très violent tandis que le père divorce et se refait une nouvelle famille plus calme-sachant que des exceptions existent et que des pères d’enfants et adolescents très difficiles ont toute mon estime et mon admiration.

A Challenge to “I Am Adam Lanza’s Mother” | Mad In America
http://www.madinamerica.com/2012/12…

Et pour celles et ceux ceux qui n’ont pas envie que des élus ordinaux corrompus continuent à encourager les DSK gynécologues de profession qui abusent de leurs patientes. Je pense très sérieusement que le Dr André Hazout est peut-être moins coupable que la présidente du conseil de l’ordre départemental parisien qui l’a protégé comme le Lucien Levy a été protégé contre le signalement de ses troubles du jugement mais pas la sécurité publique ni la santé publique en étant maintenu en exercice à un âge canonique alors qu’il n’était visiblement plus capable d’exercer la psychiatrie 75015 malgré mon signalement.

Que font les magistrats pénalistes français quand ils autorisent des complices de violeurs condamnés par le TA (cf. plus loin ) pour ne pas avoir transmis des plaintes de viol à se porter partie civile comme dans l’affaire Tordjamn? Personnellement, je ne comprends pas.

Le fils de Louis de Funès ne fait pas rire les médecins
http://www.leparisien.fr/societe/le…

Le Conseil de l’ordre des médecins protégea un médecin violeur de patientes | Atlantico
http://www.atlantico.fr/decryptage/…

Le rapport qui torpille l’Ordre des médecins de Paris
http://www.leparisien.fr/economie/l…

//(…) Réponse du secrétaire général de l’ordre régional des médecins, le 18 janvier 1991 : «Cette affaire aura les suites qu’elle doit comporter.» Il ne s’est rien passé, le dossier sera oublié. Comme sera oublié un signalement auprès de la Direction générale de la santé.
(…)
Pourtant, ceux qui voulaient savoir n’ont guère eu d’hésitations, comme l’a noté le réquisitoire. Et ce sont des femmes qui l’ont exprimé le plus explicitement dans leurs dépositions. Ainsi, la professeure Joëlle Belaisch, chef de la maternité de l’hôpital de Sèvres (Hautes-de-Seine) : «C’est un médecin qu’on m’avait dépeint dès 1990 comme pouvant embrasser ou caresser ses patientes.» Ah bon… Elle a évoqué «que les sages-femmes de l’hôpital Bichat étaient contraintes de s’enfermer à clé dans les chambres de garde pour échapper aux assauts d’André Hazout».

(…) cette infirmière qui travaillait à Béclère aux côtés d’Hazout. Elle a raconté au magistrat instructeur «que ce médecin avait pour habitude de prodiguer des caresses aux infirmières et sages-femmes, posant sa main sur leurs fesses ou leur poitrine». Ajoutant : «André Hazout agissait ainsi quel que soit l’âge ou le physique des femmes qu’il croisait.»
Dr Hazout : la justice brise le silence de l’hôpital – Libération
http://www.liberation.fr/societe/01…
///(…) De 1988 à 2013 des patientes violées avec la complicité de l’ordre des médecins car l’enquête n’était pas difficile!

Plusieurs patientes mettent en cause l’attitude du Conseil de l’ordre des médecins qui, pourtant alerté, n’aurait pas pris les mesures nécessaires. L’une d’entre elles recevait d’ailleurs un courrier de l’Ordre en janvier 1991: «Nous avons reçu le Dr Hazout. Cette affaire aura les suites qu’elle doit comporter.» C’était en janvier 1991… Et d’autres lettres datent de 1988. En octobre dernier, une patiente avait d’ailleurs fait condamner l’Ordre des médecins pour ne pas avoir fait son devoir en amont. Le conseil départemental de l’Ordre avait ainsi été condamné, notamment pour ne pas avoir saisi la chambre disciplinaire du cas du Dr Hazout, ce qui aurait permis à un certain nombre de femmes de ne pas avoir à subir ces agressions.(…)///

http://www.lefigaro.fr/actualite-fr…

256. Le samedi 10 août 2013 à 11:24 par ralph lauren

www.magasin-pas-cher.com qq.43543546

257. Le samedi 10 août 2013 à 11:32 par Acrux

Portez plainte madame, ca vous coutera moins d’energie que de repondre 20 pages a chaque fois.

Et puis ca m’interesse de savoir si la justice vous donnera raison.

258. Le samedi 10 août 2013 à 11:36 par Le Pet Financier

@shrink
Non, ce n’était pas ce site. Encore un autre.
Je suis à la plage et je ne peux vous répondre plus avant.
Bon week-end

259. Le samedi 10 août 2013 à 11:43 par Les mouettes domestiques n'existent pas et les mouettes sauvages ne sont pas comestibles ! Que faire ?

Les mouettes domestiques n’existent pas et les mouettes sauvages ne sont pas comestibles ! Que faire ?

260. Le samedi 10 août 2013 à 11:57 par Le roi Arthur

Mais Ivana, j’vais vous faire mettre au cachot …

Non mais j’vous écoute, j’vous écoute, seulement j’vous préviens, j’vous l’dis: j’vais vous faire descendre en cabane avec un pichet de flotte et un bout de pain sec.
J’suis désolé, j’suis démuni, j’vois pas d’autre solution.

Et puis j’pense que ça vous donnera un peu l’occasion de… de réfléchir un peu à tout ça à tête reposée, de prendre un peu d’recul sur les choses ...

261. Le samedi 10 août 2013 à 12:04 par Dr ivana Fulli

@255

My mistake!

Reprenons moins rapidement (pour le manque de relecture, je plaide coupable):


(…) En bon père de famille, vous conviendrez avec moi, que s’il ne faut pas vivre dans la peur et voir le mal partout, il est préférable que des obsédés sexuels ne soient pas autorisés à pratiquer la gynécologie à Paris en violant des patientes en état de faiblesse (et en harcelant le personnel féminin de garde ce qui peut poser des problème de sécurité des parturientes et autres patientes quand la sage-femme de garde est barricadée dans sa chambre pour éviter le DSK de la gynécologie parisienne) et qu’ il est également préférable qu’un lycéen du lycée henri IV fils d’un grand vieillard psychanalyste ne soit pas autorisé à harceler sexuellement une jeune fille avec des menaces d’assassinat avec projet précis durant des mois avant de finir par la priver brutalement de sa longue chevelure auburn.

(Ceci en exerçant notamment des représailles sur un médecin dont l’épouse avait été violée par le docteur Hazout dans le cadre d’une PMA qui avait rechercher d’autres cas de viol par le DR André Hazout sur un forum et sur votre servante qualifiée d’incompétente de manière ubuesque après que son mari, le Pr François Lemaire ait été averti à l’automne 2001 que mon signalement contre le DR Lucien Levy me vaudrait des difficultés pour ouvrir jamais un cabinet à Paris dans le futur. Le Pr F Lemaire en a attesté en 04 2008.)

En bon père de famille, vous conviendrez avec moi que les personnes chargées de mission de service public telles que les médecins élus aux conseils de l’ordre sont des délinquants quand ils protègent des gynécologues ou sexologues obsédés sexuels violeurs de patientes en état de faiblesse et aussi, à l’occasion, des psychanalystes qui encouragent la délinquance sexuelle de leur enfant adolescent en parlant à la fois d’enfantillage (pour la suppression de la belle chevelure par le coiffeur sauvage fils de psychanalyste).

En bon père de famille, vous conviendrez avec moi qu’une avocate très spectaculairement payée en honoraires au long cours (en centaines de milliers d’Euros issus des cotisations des médecins sans que les inspecteurs de l’IGAS soient parvenus à comprendre la justification de ces honoraires faramineux autant qu’exponentiels d’ailleurs cf. rapport Igas 2007 sur le conseil de l’ordre parisien) est délinquante, si comme je l’affirme dans ma constitution de partie civile, son rôle a été dans mon dossier de prétendre le contraire de la loi et de participer à la rédaction de faux grossiers.

En bon père de famille, vous conviendrez avec moi que les médecins qui ont connaissance de crimes tels que les viols habituels sur personnes vulnérables ou d’ actes délinquants d’un très vieux psychanalyste visant à protéger des conséquences de ses actes un délinquant sexuel fils de ce psychanalyste doivent le signaler aux autorités compétentes.” (…)

262. Le samedi 10 août 2013 à 12:11 par Dr Ivana Fulli

@262 addemdum

(…) En bon père de famille, vous conviendrez avec moi que les personnes chargées de mission de
service public telles que les médecins élus aux conseils de l’ordre sont des délinquants quand
ils protègent des gynécologues ou sexologues obsédés sexuels violeurs de patientes en état de
faiblesse et aussi, à l’occasion, des psychanalystes qui encouragent la délinquance sexuelle de
leur enfant adolescent en parlant à la fois d’enfantillage (pour la suppression de la belle
chevelure par le coiffeur sauvage fils de psychanalyste) et d’un comportement allumeur de la jeune victime.

Pour vous remercier de votre patience, je vous offre un lien vers un article qui montre qu’un britannique “avocat procureur” s’est mis dans de grandes difficultés professionnelles -il est suspendu de ses fonctions- en se permettant d’accuser une victime de viol âgée de 13 ans au moment des faits d’être une lolita.


http://www.theguardian.com/law/2013…

Barrister who called child sex abuse victim ‘predatory’ criticised by DPP
Crown Prosecution Service suspends lawyer Robert Colover from sex offence trials and pledges review into Neil Wilson case

263. Le samedi 10 août 2013 à 12:42 par Dr Ivana Fulli

@259

///Le samedi 10 août 2013 à 11:36 par Le Pet Financier

@shrink
Non, ce n’était pas ce site. Encore un autre.
Je suis à la plage et je ne peux vous répondre plus avant.
Bon week-end///

C’est à vous de faire la preuve de ce que vous avancez “Le Pet Financier”!

Profitez bien de la plage.

264. Le samedi 10 août 2013 à 12:44 par RCruz

Je n’y comprends toujours rien.
Çà doit être parce que je ne suis pas père de famille.
OK je ressors
et cette fois, promis, je reste dehors.

265. Le samedi 10 août 2013 à 12:46 par Dr Ivana Fulli

@261

Les viols de patientes et les harcèlement sexuels de jeunes fille au lycée à Paris vous trouvez cela cool tant que les délinquants ne sont pas opposés au droit pour les couples homosexuels d’avoir des enfants?

Et bien moi, cela ne me donnerait pas envie de vous aider à en avoir des enfants à élever et je plaindrais ceux que vous pouvez fabriquer “à l’ancienne”.

266. Le samedi 10 août 2013 à 12:55 par Dr ivana Fulli

@265

Je vous ai mis des liens vers des articles de presse alors si vous n’êtes pas capables de lire un article de presse, je ne peux rien pour vous.

NB: Je ne vous accuse pas d’être intellectuellement limité.

Je n’en sais rien , il se peut que vous ne soyez que moralement limité et que vous fassiez partie de cette sous-catégorie d’homosexuels qui sont misogynes- si, si, cela existe car être homosexuels c’est juste une orientation sexuelle qui est partagé par des gens de toute sortes.

Ou alors, vous faites peut-être partie de cette catégorie d’homosexuels privilégiés qui vivent dans un microcosme branché entre homosexuels et ne intéressent qu’à leur petit monde tout en prétendant que si on leur fabrique des enfants par GPA payantes, ces enfants vivront averc des personnes des deux sexes.

J’ai connu une fille d’homosexuel qui se plaignait que quand elle était chez son père, elle ne voyait que des hommes y compris pour faire le ménage cotre rémunération et qu’elle en avait assez de passer des vacances avec son papa et des copains de son papa souvent en Tunisie ou à Marrakech en restant seule à l’hôtel quand son papa allait s’amuser le soir.

Simple hypothèse mais il n’en est pas moins vrai que sur ce blog, actuellement, Nicolas B n’a pas assez souffert tandis qu’un gynéco violeur pendant des décennies cela ne vous choque pas.

je sais que certains homosexuels ont honte de ce comportement.

267. Le samedi 10 août 2013 à 14:45 par Je répète : Les mouettes domestiques n’existent pas et les mouettes sauvages ne sont pas comestibles ! Que faire ?

Je répète : Les mouettes domestiques n’existent pas et les mouettes sauvages ne sont pas comestibles ! Que faire ?

268. Le samedi 10 août 2013 à 15:36 par Naska

@Doc Ivana tout ça

BON, donc visiblement vous avez un tout petit peu de mal à comprendre alors on va utiliser des mots simples.

votre vie, votre famille, votre métier et votre santé mentale, tout le monde s’en fout.
votre opinion sur des sujets sans aucun lien abordé dans l’article ci-dessus ou dans les commentaires correspondants, tout le monde s’en fout également.
La seule chose que vous avez prouvé jusqu’ici, c’est votre incapacité totale à échanger avec d’autres êtres humains.

Je pense que vous avez bien réussi à emmerder tout le monde ici, et que le respect que vous réclamez ne pourra être obtenu que lorsque vous en ferez preuve, de la même façon, envers vos interlocuteurs.

Si votre intelligence est si grande que vous vous plaisez à le dire, vous devriez comprendre tout cela assez rapidement.

sinon, c’est qu’on a dû vous mentir

269. Le samedi 10 août 2013 à 16:09 par Holmes

@ Filet de Sole (193) (” - Ils mourraient à la tâche - “)

À l’imparfait, en une phrase capitale :

“Un humoriste n’a pas le droit d’être gai. Il peut rire, certes, mais il doit toujours traîner dans son rire un écho au grelot funèbre des prophètes.”

- Boris Vian -

270. Le samedi 10 août 2013 à 16:11 par Dr Ivana Fulli

Naska,

Avec des amis comme vous, Le Pet Financier ne craint rien!

Surtout qu’il dispose de 3000 Euros- 3000 hors taxes attention- pour s’offrir quelques ténors du barreau afin:

1.) Premièrement de se faire acquitter des délits de diffamations publiques et insultes répétées accompagnées de tentatives d’intimidation telle que me ruiner financièrement.

2.) deuxièmement une procédure afin d’obtenir que pour la peine d’avoir été insultée, diffamer et menacée, je lui paie sa retraite.

271. Le samedi 10 août 2013 à 16:16 par toto

@ Naska

Au risque de “troller dans le troll” :
http://www.rue89.com/making-of/2011… (et ds les com : Trolls et trolls

272. Le samedi 10 août 2013 à 16:26 par Naska

@272

on est d’accords, elle a une place de choix dans la catégorie.
Bon bah reste plus qu’à l’ignorer alors, c’est triste

273. Le samedi 10 août 2013 à 16:36 par syndic des quais

Cf @ 233 : Naska, je vous autorise à reprendre votre pierre. Irvana, puisque vous avez des compétences médicales, vous pourrez vous recoudre toute seule.

274. Le samedi 10 août 2013 à 16:49 par Naska

@274

Même plus envie, ça pourrait salir la pierre

275. Le samedi 10 août 2013 à 16:52 par Dr Ivana Fulli

@272, Merci Toto, sincèrement.

Il y a des choses intéressantes sur ce site pour ceux qui ne veulent pas d’une loi qui autorise la GPA payante comme votre servante - qui aimerait aussi vivre dans une démocratie où les jeunes non violents qui ne partagent pas mes idées ne soient pas traités comme des criminels.

Corps meurtris par les grossesses : une photographe libère les mères | Rue89
http://www.rue89.com/2013/08/05/cor…

« Enfin, dans ton état… » : j’ai détesté être enceinte | Rue89
http://www.rue89.com/2013/04/04/enf…

276. Le samedi 10 août 2013 à 17:53 par Dr Ivana Fulli

@ 269 Naska,

Pourquoi accuser de certificats de complaisance plusieurs professeurs de médecine -notamment des étrangers- et pas tous professeurs de psychiatrie d’ailleurs qui ont désiré attester sur leur papier à en-tête de mes compétences médicales et de mon intelligence?

Vous pensez que j’écris que le juge René Grouman dispose d’attestations en faveur de mon intelligence et de ma compétence signées de plusieurs professeurs d’université dont un titulaire de chaire à Havard qui m’ont coutées 500 Euros de traducteur habilité cour d’appel pour celles en anglais sur un blog d’avocat en mentant ?

C’est pour mon livre.

Je vais bientôt arrêter de travailler pour aujourd’hui mais vous êtes vraiment un des personnages d’une plainte pénale et du chapitre sur la justice de rêve du monde d’Eolas que je suis en train d’écrire.

Et le plus amusant dans l’anosognosie chez vous: c’est t vous qui m’avez posé des questions personnelles auxquelles je n’avais pas l’intention de répondre et ensuite vous m’accusez de raconter ma vie.

Moi je suis contente que Me Eolas raconte la sienne parce que s’il n’était pas mari et père d’espagnols, j’aurais eu comme sur mediapart et sue le blog de M Bilger eu droit à des insultes xénophobes!

Dr Ivana Fulli et bien contente quand même de ne pas avoir besoin de vos conseils.

PS: En 2008 Mme Roseline (sans y ) Davido , éditrice aux éditions l’Archipel, m’avait vraiment contactée pour me demander de lui écrire “Le harcèlement moral à l’Ecole” après m’avoir entendu dire que l’Ecole tue des enfants mais que j’ai considéré que je ne pouvais pas écrire des cas cliniques personnels sans trahir le secret médical ni inventer des recompositions d’histoire sans trahir la vérité et l’enseignement à tirer de ces histoires.

Il est tout aussi exact que Roseline Davido n’est pas intéressée par mon livre sur la justice et que je ne ferais peut-être que publier ce livre sur internet.

Personne ne vous obligera à me lire mais c’est gentil de participer au recueil de matériel!

277. Le samedi 10 août 2013 à 18:02 par Naska

Simple curiosité, on parle de quelles questions personnelles là ?

278. Le samedi 10 août 2013 à 18:03 par Rôti de Veau

“Je vais bientôt arrêter de travailler pour aujourd’hui

Seulement aujourd’hui?

Pourquoi ne pas suivre les sages Conseils de l’ordre des médecins -si l’on veut bien croire ce que vous écrivez de façon aussi bouffonne qu’itérative, ils vous ont prescrit du repos- , au lieu de vous en plaindre?

Et ce n’est pas malin , mais alors là, pas malin du tout d’écrire que vous avez acheté des attestations d’intelligence ….

279. Le samedi 10 août 2013 à 18:33 par Dr ivana Fulli

278 naska!

Quand je vous ai fâché en évoquant le désastre du meurtre d’Agnès, sans le vouloir, seulement pour démontrer que les accusés qui mentent trop bien et sont très respectueux et séducteurs sont ceux qui roulent dans la farine les juges, psychiatres etc.et qu’il faudrait avoir moins de mépris pour les accusés qui mentent mal et ne roulent pas les juges dans la farine mais aussi les psychiatres experts et autres acteurs judiciaire.

Cela vous a fâché et vous vous êtes mis à enquêter et à me poser des questions personnelles -tout en exposant que j’avais écrit que Me Eolas est mégalomane pour tout commentaire sur mon ancien blog mediapart.

Ce qui était très délicat de votre part et a fait flop car je n’écris que ce que je suis capable d’assumer et je vous ai répondu:

“Avant je pensais que Me Eolas était mégalomane, maintenant je sais qu’il est omniscient.”

Ensuite le Pet Financier qui s’imaginait m’intimider en rapportant ce que j’avais écrit moi-même à savoir que le conseil de l’ordre des médecins se permet en toute illégalité de me déclarer incompétente!

Et vous auriez voulu que j’accepte cette attaque ad hominem sans réagir et expliquer.

Chacun voit midi à sa porte.

280. Le samedi 10 août 2013 à 18:58 par Naska

Vous n’avez pas dû bien lire, je recommence: quelles questions personnelles ?

281. Le samedi 10 août 2013 à 20:04 par Holmes

@ Dr ivana Fulli (280) (“Chacun voit midi à a porte.”)

Dyonisos !

La porte condamnée ,

“Il sera toujours midi, sous le soleil de Bodega.”

282. Le samedi 10 août 2013 à 20:20 par suruo

@ Dr ivana Fulli # 280 :

Chacun voit midi à sa porte.

A l’époque, il y avait des panneaux solaires sur les murs des maisons.
De nos jours, on est à l’horloge atomique, avec les ordis, les portables, les GPS, etc.

les accusés qui mentent trop bien et sont très respectueux et séducteurs sont ceux qui roulent dans la farine les juges, psychiatres etc.
il faudrait avoir moins de mépris pour les accusés qui mentent mal et ne roulent pas les juges dans la farine mais aussi les psychiatres experts et autres acteurs judiciaire

Quand je disais que Nicolas B. me faisait froid dans le dos, je ne pouvais pas imaginer que vous aviez en tête une telle croisade.
Mais vous y aviez vu de la bonté de ma part…

Adonques… vous seriez pas une reptilienne polymorphe, par hasard ?

283. Le samedi 10 août 2013 à 21:16 par lalala

Un modérateur pourrait-il bannir Dr Ivana Fulli qui pollue les commentaires ? :/

Merci pour cet article, Maître. Comme toujours, il permet de mieux appréhender les méandres du Droit qui donnent lieu à des décisions parfois étranges aux yeux du néaophyte (même si l’explication du Canard, bien plus succincte et moins précise, restait claire).

284. Le samedi 10 août 2013 à 21:31 par marsan

http://www.youtube.com/watch?v=okJl…

285. Le samedi 10 août 2013 à 21:32 par marsan

laisse beton de docteur

286. Le samedi 10 août 2013 à 21:51 par marsan

laisse beton “le” docteur

287. Le dimanche 11 août 2013 à 02:12 par Virtual Academic Resource Center

Livros de filosofia, psicologia revistas, artigos de psicologia, sociologia revistas, artigos de sociologia, psicologia do desenvolvimento, psicologia clínica, psicologia social, psicologia organizacional, psicologia da saúde, psicologia da personalidade, transtorno de personalidade, psicologia cognitiva, psicologia geral, neuropsicologia, psicopatologia, psiquiatria.

288. Le dimanche 11 août 2013 à 10:52 par Simplet

@ 268 “Les mouettes domestiques n’existent pas et les mouettes sauvages ne sont pas comestibles ! Que faire ?”

Formidable contrepéterie!!! Chapeau l’artiste !!
Vous permettez que je la diffuse ?

289. Le dimanche 11 août 2013 à 12:00 par mouette

Non, Simplet, c’est pas une contretrucmuche, c’est un message codé.

290. Le dimanche 11 août 2013 à 12:20 par PEP

Merci la mouette, parce que je viens de passer 1h08 à chercher en vain…

291. Le dimanche 11 août 2013 à 12:27 par midnightexpress

@63 : sur la pyramide de Kelsen inventée par Merkl, c’est juste une application de la loi de Stigler : « Une découverte ne porte jamais le nom de son auteur. »

292. Le dimanche 11 août 2013 à 14:27 par mouette

Le code a changé, sauf pour chat.
Ynutile de miauler, ou j’t’enrôle !
Sans sardines, ton solde te décevra.

293. Le dimanche 11 août 2013 à 14:37 par toto

faute de grives on mange des merles. Pareil pour les mouettes…

294. Le dimanche 11 août 2013 à 14:40 par Holmes

@ suruo (283) (@ Dr ivana Fulli # 280 : “Je ne pouvais pas imaginer que vous aviez en tête une telle croisade.”)

Il était temps !

Un accouchement , ce n’est pas un travail de psychiatre. Pour exister, il lui faut trouver des gens à psychanalyser : il pourra alors absorber leur substance et s’approprier leur passé.
Ce psychiatre ne soupçonne pas encore quel terrible héritage l’attend au bout du chemin….

  • Il y a des diagonales qui arrachent les cœurs. *

295. Le dimanche 11 août 2013 à 17:02 par mouette

toto, pourquoi menaces-tu de me manger alors que je suis pas comestible ?
Lien : Mouettes à table ?

296. Le dimanche 11 août 2013 à 17:47 par suruo

@ Holmes # 299 :

Il était temps !

Je doute que l’affaire soit pliée.

Pour exister, il lui faut trouver des gens à psychanalyser :

Ben… si j’ai bien suivi, elle ne peut pas ouvrir de cabinet, donc même si elle en trouve elle devra les envoyer ailleurs, non ?
Mais puisqu’elle est psychiatre, elle devrait quand même pouvoir exercer, non ?

il pourra alors absorber leur substance et s’approprier leur passé.

Dans les manuels de JdR, on appelle cela des liches, non des psys. Par exemple : faites un jet de 4D8 et, en cas d’échec critique, le poison de la liche vous tue. Sinon, vous êtes statufié et immobilisé pour 10 tours (moins 1 tours tous les 3 niveaux, avec un minimum de 2 tours).
Officiellement, aucun rapport avec les “camisoles chimiques” que j’ai évoquées… Officieusement, je vous laisse mener l’enquête si elle vous intéresse !

Ce psychiatre ne soupçonne pas encore quel terrible héritage l’attend au bout du chemin….

Ah ! Encore un micro-point plus gros que les autres. Je savais bien que vous étiez de mèche tous les deux.

* Il y a des diagonales qui arrachent les cœurs. *

S’il n’y avait que les diagonales, tout le monde filerait droit.

297. Le dimanche 11 août 2013 à 18:53 par syndic des quais

Il s’est passé quelque chose cette nuit. Hier encore je croyais surveiller la cour une école depuis ce matin c’est devenu le parc d’un asile.

298. Le dimanche 11 août 2013 à 18:55 par toto

“toto, pourquoi menaces-tu de me manger alors que je suis pas comestible ?”

faute de grives mouettes, on mange des merles!

299. Le dimanche 11 août 2013 à 21:35 par Simplet

@294 mouette
Vous essayez de me faire croire que c’est fortuit?
Si c’était vrai ce serait exceptionnel.
@268
Je peux diffuser votre contrepéterie ? Je ne crois pas un instant qu’elle soit fortuite néanmoins elle est excellente. LOL

300. Le dimanche 11 août 2013 à 21:57 par PEP

Elle est partie? Ce serait la première fois que je vois un contre-flood qui réussit. J’essuie une petite larmichette devant cet évènement…

(en espérant ne pas me réjoir trop vite)

301. Le dimanche 11 août 2013 à 22:40 par Holmes

@ suruo (301) (“Je doute que l’affaire soit pliée.”)

Entre ce foudroyant “échec” et la folle vérité le chemin est étroit : les enfants seuls en connaissent le secret, eux qui savent dans leurs jeux faire plier le réel à leur fantaisie.

302. Le dimanche 11 août 2013 à 23:08 par toto

305: “Elle est partie?”

chhuuuutt…!:)

303. Le lundi 12 août 2013 à 05:40 par fitness motivation quotes

Everybody wants to be a bodybuilder but don’t nobody wanna lift no heavy ass weights.” Ronnie Coleman

304. Le lundi 12 août 2013 à 09:54 par Ybouille

Cher maître,
Suite a la lecture de vos 2 articles consécutifs aux ” problème ” de libération pour manque de places, je me pose la question de la réalité de la proposition de frederic lefebvre . aurais vous l’obligeance de decripter cela pour nous.

http://www.leparisien.fr/politique/…

Merci et continuez.

Mr Yves Le Roux

305. Le lundi 12 août 2013 à 10:11 par PEP

Dans la proposition de Frédéric Lefebvre, outre la première partie de pure démagogie xénophobe, il y a : “Concernant «la délinquance en col blanc, la délinquance financière», elle n’a «rien à faire en prison. Il faut la condamner à des peines financières lourdes» juge-t-il. “

Donc, par exemple si je vole 1 million à l’état, on me condamne à 2 millions d’amende? 500K seront peut-être récupérables si je me suis mal débrouillé. Pour le reste, je suis “insolvable”. Pif paf pouf, le tour est joué?

On chercherait pas à protéger ses petits copains, là?

306. Le lundi 12 août 2013 à 14:18 par récap59

C’est simple. Le délinquant en col bleu vole un oeuf, le délinquant en col blanc vole un boeuf.

Les états sont comme les poissons, ils pourrissent par la tête disait Mao Zedong.

Tant que le mauvais exemple viendra d’en haut il n’y aura aucun moyen de convaincre les petits délinquants qu’ils nuisent à la société. Quelle société ? Celle qui de toute façon est mise en coupe réglée par les amis de F. Lefebvre ?

307. Le lundi 12 août 2013 à 14:28 par Holmes

@ suruo (301) (“Ah ! Encore un micro-point plus gros que les autres. Je savais bien que vous étiez de mèche tous les deux.”

Oulala…

Même si c’est un peu tard : “Y’a pas d’arrangement”

308. Le lundi 12 août 2013 à 15:32 par Assassin's Creed Limited Edition preorder Bonus Xbox One

OMG, the new assasin’s creed limited edition for xbox one looks cool, I am excited to play it! What is the pre order bonus?

309. Le lundi 12 août 2013 à 16:30 par Guile

@ Dr Ivana Fulli : Madame, J’ai tenté de lire le fil de commentaires sous cet article fort intéressant sur la bourde juridique de notre (ancien) éminent Ministre de la Justice, Monsieur Dominique PERBEN. Toutefois, à raison de vos interventions TOUJOURS hors sujet, et de votre obsession à vouloir démontrer une prétendue diffamation, vous polluez le fil de commentaires avec des messages sans intérêt.

Par une brève recherche sur Google, j’ai constaté que vous passiez votre temps à commenter divers articles sur un grand nombre de sites d’actualités ou de blogs médicaux ou juridiques. Rien en revanche, si ce n’est votre pseudo, ne prouve de manière irréfutable que vous êtes bien médecin. Aussi, plutôt que de gêner le fil de commentaires sur ce blog, à affirmer à de trop nombreuses reprises, que vous êtiez bien diplômé, je vous invite à en rapporter la preuve IMMEDIATEMENT, par la production d’un lien de nature à lever l’ensemble des doutes évoqués par certaines personnes. A défaut, quittez ce blog et laissez les gens échanger sur ce blog.

Merci.

310. Le lundi 12 août 2013 à 17:29 par Herr Doktor

@ Ivana Fulli : si vous relisiez sereinement ce que j’ai écrit, vous sauriez que je ne conteste nullement que vous ayez été reçue et que vous soyez docteur en médecine. Je précise simplement ce que disent les textes concernant les prérogatives attachées au doctorat “ordinaire” et celles attachées au doctorat en médecine/pharmacie et, me semble-t-il, médecine vétérinaire (j’écris de mémoire, je n’ai aucune utilité à aller vérifier une nouvelle fois et vous êtes diplômée en médecine humaine). Libre à vous de remettre en cause la valeur de ma thèse, je ne vous laisserai aucune information supplémentaire car ce débat n’a pas grand intérêt et, de vous à moi, vous n’êtes pas qualifiée pour juger de ma thèse. Fin de la discussion en ce qui me concerne.

Récap59 (198) > On est exactement dans le débat entre internistes et internationalistes, qui revendiquent les uns comme les autres la primauté de leur ordre juridique (sauf Kelsen et les monistes, qui ne reconnaissent pas une différence d’ordre juridique entre interne et international). Pour les internationalistes, le fait que la signature d’un traité oblige à une modification constitutionnelle montre que la convention est supérieure à la constitution : c’est parce que la France signe le traité qu’elle doit modifier la constitution puis ratifier la convention. Du coup, s’il y a hiérarchie, c’est parce que la constitution reconnaît qu’elle est inférieure à la convention internationale. D’un sens, c’est tant mieux, sans quoi n’importe quel Etat pourrait exciper de son droit interne pour se soustraire à ses obligations internationales (en droit international, c’est un comportement condamné, en pratique des relations internationales, c’est un comportement assez partagé pour autant que le rapport de forces le permette). Les internistes raisonnent comme vous et je ne vois pas le bout du tunnel de la fin de la discussion sur ce point. J’en reste là si vous permettez, je sais qu’on peut continuer indéfiniment et que selon l’angle de vue, vous comme moi avez raison sans pour autant être d’accord. Si Schrödinger était encore vivant, je lui aurais volontiers demandé un avis. :-)

311. Le lundi 12 août 2013 à 18:05 par récap59

Bonjour Herr Doktor (315)

“Pour les internationalistes, le fait que la signature d’un traité oblige à une modification constitutionnelle montre que la convention est supérieure à la constitution : c’est parce que la France signe le traité qu’elle doit modifier la constitution puis ratifier la convention”

L’article 54 de la constitution ne crée pas une obligation pour le pouvoir législatif de modifier la constitution et ensuite de ratifier le traité signé par l’exécutif.

Cet article ne crée qu’une interdiction, celle de ratifier le traité tant qu’il n’est pas conforme à la constitution. Si le parlement (ou le peuple en cas de référendum constitutionnel) ne marche pas la constitution n’est pas amendée, le traité n’est pas ratifié et n’entre pas en vigueur.

ARTICLE 54.

Si le Conseil constitutionnel, saisi par le Président de la République, par le Premier ministre, par le président de l’une ou l’autre assemblée ou par soixante députés ou soixante sénateurs, a déclaré qu’un engagement international comporte une clause contraire à la Constitution, l’autorisation de ratifier ou d’approuver l’engagement international en cause ne peut intervenir qu’après révision de la Constitution.

“D’un sens, c’est tant mieux, sans quoi n’importe quel Etat pourrait exciper de son droit interne pour se soustraire à ses obligations internationales (en droit international, c’est un comportement condamné, en pratique des relations internationales, c’est un comportement assez partagé pour autant que le rapport de forces le permette)”

L’enjeu n’est pas là, mais dans la possibilité qui serait laissée à l’exécutif de piétiner la séparation des pouvoirs et de modifier unilatéralement la constitution sans passer ni par le parlement ni par le peuple simplement en signant un traité avec un autre pays, qui pourrait même être une dictature complétement corrompue.

Ce n’est pas à M. Sarkozy ou M. Hollande de définir sur un coin de table avec n’importe quel dictateur les “obligations internationales” qui seront infligées au peuple français.

Ce serait inacceptable. Le peu de démocratie qui nous reste n’y survivrait pas.

312. Le lundi 12 août 2013 à 19:13 par Wilhem

@Guile 314

En présence d’une usurpation d’identité, aucun document ou lien produit par l’usurpateur n’a de valeur.
Et c’est nécessairement d’une usurpation d’identité qu’il s’agit, de la part de quelqu’un qui cherche à nuire à la vraie docteure Fulli. Comment un comportement aussi ridicule et caricatural serait-il possible autrement ?

313. Le lundi 12 août 2013 à 19:32 par Quantum Break pre order Xbox One

ZOMG, the newest Quantum Break for xbox one should be really cool, I am excited to beat it! What are the preorder bonuses?

314. Le lundi 12 août 2013 à 19:49 par Foudre de la Loi

Ca peut résulter d’une ingestion massive de l’armoire à pharmacie (contenu, au moins: stocks dimensionnés pour 10 ans et 1000 patients) d’une institution psychiatrique (hypothèse pas tout à fait incompatible avec son contentieux avec le Conseil de l’Ordre) . Sur l’étrange toile, tout est possible….(en guise d’illustration, je peux mettre ma photo http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:… et vous promettre un procès si vous osez douter de ms capacités)

315. Le lundi 12 août 2013 à 20:43 par suruo

@ Holmes # 306 : Entre ce foudroyant “échec” et la folle vérité le chemin est étroit : les enfants seuls en connaissent le secret, eux qui savent dans leurs jeux faire plier le réel à leur fantaisie.

Quand bien même, le temps n’est pas si assassin que cela ! Les enfants les plus joueurs gauchissent l’imparfait du réel et non pas le réel lui-même. De la sorte, ceux qui observent le réel ne voient pas leurs fantaisies.

@ Holmes # 312 : Oulala… Même si c’est un peu tard : “Y’a pas d’arrangement”

La foudre ne tombe pas deux fois au même endroit.
Sauf sur les paratonnerres naturels ou artificiels.

@ Guile # 317 : En présence d’une usurpation d’identité, aucun document ou lien produit par l’usurpateur n’a de valeur.

Il suffit d’un lien vers un tiers de confiance. Dans le cas d’un jugement sur des faits d’usurpation d’identité, le juge est ce tiers.
Pour info, c’est aussi le principe d’authentification de tous les sites de commerce sur le net (sites https).
Depuis plus d’une décennie, des gens essaient de proposer ce genre de truc pour permettre de “prouver son identité sur le net”, mais globalement personne n’en veut, sauf sur certains réseaux sociaux et pour les relations commerciales, et encore, je ne veux pas faire de pub, mais il y a des systèmes bien établis pour payer sans dire qui on est : en euros, en dollars, en monnaies virtuelles, en œufs d’ornithorynques, etc. On se demande où cela va nous mener ?

316. Le lundi 12 août 2013 à 22:21 par suruo

Mes excuses à Wilhem  : ce n’est pas « @ Guile # 317 » qu’il fallait lire mais bien sur « @ Wilhem # 317 ».
Les lecteurs plus attentifs que moi auront rectifié d’eux-mêmes. Mon inattention sera condamnée aux travaux forcés, cela va de soi.

317. Le lundi 12 août 2013 à 22:23 par toto

@320 c’est vrai que tout devient flou et incertain avec internet :

http://blogs.discovermagazine.com/n…

318. Le mardi 13 août 2013 à 02:36 par Le Pet Financier

Nous arrivons même à croire que des pseudos sont de vrais personnes.

319. Le mardi 13 août 2013 à 09:46 par Mandataire

La France est championne du nombre de lois. N’est-il pas possible de faire passer une loi pour corriger cette grossière erreur ?

320. Le mardi 13 août 2013 à 10:39 par Holmes

@ suruo (320) (“La foudre ne tombe pas deux fois au même endroit.”)

Meteorribilis Recanto !

Cheminetta Falsa,

Sur “Le Chemin de Traverse”…

321. Le mardi 13 août 2013 à 10:58 par Dr Ivana Fulli

@322

Je ne vois qu’une seule alternative:

1.) Soit vous ne connaissez pas l’anglais.

2.) Soit vous essayez grotesquement d’insinuer que je serais antisémite parce que je défends l’intérêt de conserver dans la nomenclature psychiatrique le diagnostic de syndrome d’Asperger qui a été supprimé du DSM 5 en fort bonne compagnie.

http://www.livescience.com/34496-ps…

PS: Je suis habituée depuis mon signalement du comportement et de l’état cognitif posant problème du Dr Lucien Levy au conseil de l’ordre de Paris en 2001 à subir des insinuations d’antisémitisme autant que des menaces de la toute puissance de la communauté juive en France au conseil de l’ordre des médecins…

322. Le mardi 13 août 2013 à 11:02 par PEP

(son de ma tête se frappant répétitivement sur mon bureau)

Elle n’était pas partie, et elle revient en amorçant un Troll de la plus belle espèce !
Trop gros, passera pas…

323. Le mardi 13 août 2013 à 11:16 par PEP

(son de ma tête se frappant répétitivement sur mon bureau)

Elle n’était pas partie, et elle revient en amorçant un Troll de la plus belle espèce !
Trop gros, passera pas…

324. Le mardi 13 août 2013 à 11:19 par Herr Doktor

Récap59 (316) > Vous changez les termes de la discussion. Ou vous oubliez que la Constitution ne démarre pas à l’article 53. Ainsi, à l’article 5, on lit que le président de la République “est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.” Ce qui est confirmé par l’article 52, qui dit ceci : “Le Président de la République négocie et ratifie les traités”.
Que le traité soit contraire aux normes internes n’a pas de valeur en droit international : il n’en engage pas moins l’Etat signataire. C’est laid, c’est moralement répréhensible, c’est tout ce qu’on veut, mais c’est aussi le droit international, parce que sans force obligatoire, le traité ne vaut rien (et vous n’êtes pas sans savoir que la force obligatoire en droit international peut avoir le son des trompettes et des canons).

Si on suit votre raisonnement, les modifications constitutionnelles liées à l’adoption des traités communautaires (je fais dans le modeste, je n’appelle même pas un dictateur à la rescousse) piétinent à la fois la séparation des pouvoirs et la démocratie représentative. C’est un point de vue, mais au regard du droit constitutionnel positif français, les démarches dont on parle sont correctes. Comme je vous dis au départ de ce message, vous changez les termes du débat : la question que vous posez n’est plus celle de la suprématie de la norme internationale sur la norme interne mais celle de la légitimité des procédures constitutionnelles en vigueur au regard des exigences démocratiques. Ce qui nous amène à plein de discussions passionnantes, sur notamment la fondation d’une VIe République, sur la démocratie représentative et sur la résistance à la dictature. Mais vous me permettrez de considérer qu’on a très légèrement dévié du sujet initial.

Je m’en arrête ici.

Bien à vous,

Herr Doktor

325. Le mardi 13 août 2013 à 11:44 par PEP

(mes excuses pour le doublon ci-dessus)
Pour me faire pardonner(?), j’ose : elle n’est pas vraiment partie, mais elle est bien complètement barrée !

326. Le mardi 13 août 2013 à 12:50 par bart simpson

@ivana fulli :
Mais je vous reconnais, vous êtes la folle aux chats !

327. Le mardi 13 août 2013 à 13:06 par Holmes

@ suruo (320) (“….sans dire qui on est…”)

Ici l’ombre,

“Le Canard est toujours vivant.”

LOL ?

328. Le mardi 13 août 2013 à 13:18 par RG

@320 suruo

La foudre ne tombe pas deux fois au même endroit.

Idiot, la probabilité qu’elle tombe une deuxième fois en un endroit précis est égale à la probabilité qu’elle avait d’y tomber une première fois.

Sauf sur les paratonnerres naturels ou artificiels.

Disons plutôt que le plus probable se produit plus souvent que le moins probable.

329. Le mardi 13 août 2013 à 13:54 par récap59

Bonjour Herr Doktor (329)

“Que le traité soit contraire aux normes internes n’a pas de valeur en droit international : il n’en engage pas moins l’Etat signataire”

Quand l’autorité interne n’a pas le pouvoir d’engager son pays elle ne l’engage pas. C’est comme si vous achetiez un appartement à un escroc qui n’en est pas le propriétaire. Peu importe que vous soyez de bonne foi, cela n’engage en rien le véritable propriétaire.

On retrouve la même règle en droit international. Si le majordome du pape signe un concordat à la place du pape cela n’engage en rien le Vatican.

“Si on suit votre raisonnement, les modifications constitutionnelles liées à l’adoption des traités communautaires (je fais dans le modeste, je n’appelle même pas un dictateur à la rescousse) piétinent à la fois la séparation des pouvoirs et la démocratie représentative”

Ce serait vrai s’il suffisait au président de la République de signer un traité pour que le peuple ou le parlement soit obligé d’en autoriser la ratification, et le cas échéant d’amender la constitution.

Mais comme justement ce n’est pas le cas…

330. Le mardi 13 août 2013 à 14:02 par AM

@333
Je ne suis pas un docteur ès foudre mais il me semble que l’échange de charge avec le sol lorsque la foudre frappe devrait par le fait diminuer la probabilité d’une seconde frappe au même endroit (si on considère la chose à cours terme)
cela nous écarte un peu du sujet mais je résiste parfois difficilement à couper les cheveux en quatre et je pense que le bon docteur Ivana nous à déjà suffisamment éloigné de la question originelle.

331. Le mardi 13 août 2013 à 14:19 par Les faux-tos de l'actu

Comme d’habitude, Maître, c’est un très très grand plaisir de vous lire…
Et c’est d’autant plus drôle d’entendre les discours des politiques après avoir lu votre article.
Merci pour tout !

332. Le mardi 13 août 2013 à 14:22 par Minijul

Personnellement je souhaite contribuer au débat de fond avec ce commentaire fondamental : dans le titre de ce fort pertinent et bienvenu billet, ne manque-t-il pas un espace avant les deux points ?

333. Le mardi 13 août 2013 à 14:45 par AM

@ 337 tout dépend dans quelle langue vous considérez que le titre est écris : français = espace, anglais = pas d’espace. Sur les 5 mots du titre, 2 sont en français, 2 en anglais et 1 est un nombre, dur de décider.

334. Le mardi 13 août 2013 à 14:52 par toto

@ 338 et pour le “L” de “Loi” après le “:” ? Normalement c’est une minuscule après un double point, non ?

335. Le mardi 13 août 2013 à 15:04 par RG

@335 AM

Je ne suis pas …. mais il me semble que …. devrait

Le hasard n’a pas de mémoire.

336. Le mardi 13 août 2013 à 15:05 par PEP

@338 AM ” 1 est un nombre” : non, “1” est un chiffre.

Sinon, non, il ne manque pas un espace, il manque une “fine”. http://fr.wikipedia.org/wiki/Espace…

337. Le mardi 13 août 2013 à 15:35 par Holmes

@ RG (333) (@ 320 suruo : “Disons plutôt que le plus probable se produit plus souvent que le moins probable.”)

Une écoute par ci, une écoute par là, le tout de temps en temps.

- Meteorribilis Recanto -

Elle permet de stopper une intempérie magique due à un sortilège atmosphérique défaillant.
Malheureusement cela n’a rien à voir avec cette folle histoire.

338. Le mardi 13 août 2013 à 18:25 par Guile

Aux différents fans de la foudre : Il est prouvé que la foudre peut tomber plusieurs fois sur le même point… Pour ceux qui doutent, rendez-vous au musée de la foudre dans le Cantal, et vous comprendrez… Un tas de sable peut être foudroyé, un arbre peut recevoir jusqu’à 7 fois une décharge de foudre pendant un orage… Bref, tout ceci n’a rien à voir avec le légendaire proverbe qui affirme que la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit…

339. Le mardi 13 août 2013 à 18:57 par Le Pet Financier

De bons débats en perspectives pour la rentrée,
http://www.lemonde.fr/societe/artic…

340. Le mardi 13 août 2013 à 19:21 par RG

@344 Le Pet Financier

Un débat byzantin voulez vous dire ? où on y débattra de tout sauf de la réalité, i.e. de l’augmentation nécessaire du budget, dont ils ne savent même pas trouver le premier centime.

341. Le mardi 13 août 2013 à 21:20 par Holmes

@ RG (340) (“Le hasard n’a pas de mémoire.”)

L’un et l’autre,

Taï Taï

Le hasard n’existe pas, il n’y a que des rendez-vous.

.

342. Le mercredi 14 août 2013 à 08:43 par Dr Ivana Fulli

@322

//Le lundi 12 août 2013 à 22:23 par toto

@320 c’est vrai que tout devient flou et incertain avec internet :

http://blogs.discovermagazine.com/n… ///

Pourriez-vous développer vos insinuations ?

- insinuations à propos de discussions autour d’un billet du blog d’un chercheur en neuroscience reprenant la polémique selon laquelle le Pr Kanner, émigré aux USA , aurait commis le vol de la propriété intellectuelle de la découverte de l’autisme du Pr Hans Asperger et se serait précipité pour publier en anglais en 1943 les idées de Hans Asperger sans citer ce dernier qui, luin, publiera en allemand en 1944?

Je vous ai donné mon avis en @326 et je tiens à signaler que c’est anonyme “omg” et pas moi qui a écrit que Kanner était juif pour tout commentaire!

Et, à mon avis, cette remarque s’adressait non pas à l’accusé de plagiat mais au commentateur anonyme “Dr Barbara” qui utilisait les arguments les plus loufoques pour défendre le Pr Kanner comme certains défendaient le droit de plagier sans scrupules ou de prétendre être agrégé de philosophie pour un grand rabin de France ou bien le droit de trousser les femmes de chambre de DSK. Je ne suis pas entrée dans ce sujet j’ai seulement rappelé à “Dr Barbara” quelques vérités historiques et regretté l’incendie qui a détruit les archives du Pr Asperger (nous ne saurins donc jamais si le Pr Kanner était un voleur de propriété intellectuelle qui connaissait les travaux de 1938 du Pr Hans Asperger ou pas car une correspondance aurait pu être retrouvée entre les deux chercheurs etc.) .

Il n’est pas acceptable non plus dans une démocratie que des plaintes de viols contre le Dr André Hazout adressées au conseil de l’ordre des médecins par des patientes durant des décennies deviennent ” les patientes parlaient de bisous de mains aux fesses ” selon le Dr Irène Bensaude-Kahn, présidente du conseil de l’ordre de Paris qui fut complice des viols dans le sens où elle ne remplit pas son devoir de personne chargée de mission de service public - à savoir transmettre le splaintes des patientes au conseil régional Ile de France afin que soit organisée un conseil disciplinaire qui aurait peut-être contrôlé les pulsions sexuelles du Dr André Hazout.

In

Le Conseil de l’ordre des médecins protégea un médecin violeur de patientes | Atlantico
http://www.atlantico.fr/decryptage/…

343. Le mercredi 14 août 2013 à 10:07 par Dr Ivana Fulli

@234///” il a assassiné des patients qui ne lui demandaient rien et leur famille non plus “
Encore heureux qu’il n’ait pas assassiné leur famille: sinon, citer un nom de serial killeur aurait été vraiment diffamatoire!!!///

Le parquet de Bayonne demande les assises pour le Dr Bonnemaison pour empoisonnements et ses avocats me semblent aussi suicidaires que que ceux de Jerôme Kerviel et tout aussi assurés d’une grande présence médiatique aux dépens des intérêt de leur client et un avocat , Gilles Devers, ancien infirmier dans une vie professionnelle antérieure et spécialiste des questions de santé est d’accord avec mon avis:

http://lesactualitesdudroit.20minut…

///Et pourquoi le Dr Bonnemaison ne serait-il pas renvoyé aux assises ?
Le gentil Docteur Bonnemaison promis aux assises par le méchant procureur, alors qu’il voulait juste « soulager les douleurs des patients » et « préserver leur dignité »… C’est reparti pour un joli délire collectif ? J’espère bien que non.

Après le réquisitoire du parquet, on attendra la décision des juges d’instruction, mais franchement il faudrait infliger une sacrée torture au Code pénal pour que le Docteur Bonnemaison échappe aux assises : il y a eu intention de donner la mort, préméditation et passage à l’acte.

Le praticien risque une peine de prison longue, oui, car il est poursuivi pour huit empoisonnements commis en 2011 sur des personnes en état de vulnérabilité… Avec une attitude avisée devant la cour d’assises, il peut éviter la prison ferme, mais ce n’est pas gagné.

D’abord, s’il parait effectivement sympathique, ce qu’il a fait ne l’est absolument pas. Il est assez effrayant, quand tu es vieux et bien malade, de penser qu’il y a un toubib sur le secteur qui est entrain de lorgner si tu n’as pas l’air trop mal au point, auquel cas il décide de te zigouiller !

Donc, chères amies et chers amis, quand vous arriverez vieilles et vieux au service des urgences, pensez bien à ne pas trop vous plaindre, gardez bon œil, et si possible faites de jolis sourires, sinon un toubib va s’occuper de défendre votre dignité avec une bonne injection létale au petit matin. Le couloir de l’hôpital comme couloir de la mort, cette affaire est horrible, et on attend une réponse nette de la justice. Pour le moment, tout se tient et je fais confiance.

Ensuite, je m’inquiète un peu, surtout qu’il y a récidive, des déclarations de mon excellent confrère Maître Benoît Ducos-Ader, l’avocat du Docteur : « Nicolas Bonnemaison est prêt à se défendre devant un jury populaire s’il le faut, de façon à poser les vraies questions de l’euthanasie sans hypocrisie (…)///

344. Le mercredi 14 août 2013 à 10:54 par Gob

Oh elle est revenue ! Mais attendez… c’est pas si con ce qu’elle dit ! c’est même plutôt intéressant !

Nan je déconne, tout le monde s’en fout ^^

345. Le mercredi 14 août 2013 à 11:20 par Yacine

ouf ! J’en connais une qui a la lourdeur de Dieudonné, la santé mentale de l’andouille du RER D, la finesse d’esprit de Baptiste Bonnet, l’intelligence de Marine Le Pen et le tout avec la modestie de Jean-Marie le Pen !

346. Le mercredi 14 août 2013 à 14:56 par Yacine

En parlant de l’inénarrable B.Bonnet dont j’ai déjà eu l’occasion de brocarder les positions indéfendables ou juridiquement faméliques en commentant ce blog http://www.maitre-eolas.fr/post/201… ; je vous laisse deviner le meilleur: le fin du fin c’est qu’il a fait sa thèse de droit public sur… - tenez vous bien - : le juge administratif et l’article 55 de la Constitution ! http://www.theses.fr/s1158

“Asinus asinorum in sæcula sæculorum”

347. Le mercredi 14 août 2013 à 15:58 par Holmes

@ Yacine (350)

Maître de sa machine,

“J’ai besoin d’un mouton. Dessine-moi un mouton.”
Alors j’ai dessiné.
Il regarda attentivement, puis : “Non ! Celui-là est déjà très malade. Fais-en un autre.”
Je dessinai . Mon ami sourit gentiment, avec indulgence : “Tu vois bien… ce n’est pas un mouton, c’est un bélier. Il a des cornes…”
Je refis donc encore mon dessin. Mais il fut refusé, comme les précédents . “Celui-là est trop vieux. Je veux un mouton qui vive longtemps.”
Alors, faute de patience, comme j’avais hâte de commencer le démontage de mon moteur, je griffonnai ce dessin-ci :
Et je lançai :

“Ça c’est la caisse. Le mouton que tu veux est dedans.”

Mais je fus bien surpris de voir s’illuminer le visage de mon jeune juge : “C’est tout à fait comme ça que je le voulais ! Crois-tu qu’il faille beaucoup d’herbe rouge à ce mouton ?”

Le Petit Prince - Antoine de Saint-Exupéry -

348. Le mercredi 14 août 2013 à 16:06 par RG

@ Yacine

A propos de conseil d’État, selon le dernier délire des antis la loi Taubira nous priverait du droit de nous marier et de fonder une famille. Ou comment plus devient moins, c’est pas des matheux.

349. Le mercredi 14 août 2013 à 17:08 par moktar1er

Dans toutes ces explications limpides même pour un neuneu au cerveau hypotrophe comme moi, il y a un mot qui m’a interpellé : “contravention”.
Peut-on en déduire, qu’au delà des remises en liberté venues et à venir, toutes les contraventions (suite à des infractions au code de la route par exemple) constatées mais dont la peine n’a pas été exécutée dans les 3 ans tombent aussi sous la coupe de cette décision ?

350. Le mercredi 14 août 2013 à 20:50 par suruo

@ RG # 333 : Idiot, la probabilité qu’elle tombe une deuxième fois en un endroit précis est égale à la probabilité qu’elle avait d’y tomber une première fois. (…) Disons plutôt que le plus probable se produit plus souvent que le moins probable.

Méchant, vous êtes une quiche en maths. Les deux événements que vous citez ne sont pas indépendants (voir AM # 335, Guile # 343), et la probabilité de leur occurence ne dépend pas uniquement dudit endroit précis, mais également des formations nuageuses et des mouvements de l’atmosphère.

De plus, la foudre ne descend pas, elle monte. Donc, quand on dit “la foudre ne tombe pas deux fois au même endroit”, cela veut dire qu’elle ne frappe pas deux fois le même nuage.

Soyez pas si terre à terre… Le plus probable est souvent une affaire de point de vue.

@ Guile # 343 : Aux différents fans de la foudre : Il est prouvé que la foudre peut tomber plusieurs fois sur le même point… Pour ceux qui doutent, rendez-vous au musée de la foudre dans le Cantal, et vous comprendrez… Un tas de sable peut être foudroyé, un arbre peut recevoir jusqu’à 7 fois une décharge de foudre pendant un orage… Bref, tout ceci n’a rien à voir avec le légendaire proverbe qui affirme que la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit…

Intéressant d’apprendre qu’il existe un musée de la foudre.
Et non pas deux ! Comme quoi, les proverbes…

@ Holmes # 346 : Le hasard n’existe pas, il n’y a que des rendez-vous.

Alors j’ai souvent rendez-vous avec des coïncidences.

@ Dr Ivanna Fulli # 347 : (…) le Pr Kanner, émigré aux USA , aurait commis le vol de la propriété intellectuelle de la découverte de l’autisme du Pr Hans Asperger et se serait précipité pour publier en anglais en 1943 les idées de Hans Asperger sans citer ce dernier qui, luin, publiera en allemand en 1944? (…)

C’était la guerre, à l’époque, non ?
Est-ce que le droit de la propriété intellectuelle serait applicable en temps de guerre entre deux ressortissants de pays furieusement ennemis ? Si oui, comment faire en pratique ?
“Hans Asperger”, ça se prononce comment quand on est pas germanophone ?

Pensez-vous que la présence ou l’absence dudit syndrome dans le DSM IV ou 5 va fondamentalement changer la vie ? Si oui, pourquoi est-ce que ce serait en pire et pas plutôt en mieux ? Si non, ne pensez-vous pas qu’il devrait appartenir aux psys de faire en sorte que si ?

Les évangiles, c’est comme les doigts de la main : il n’y en a que quatre. Au cinquième, on dit “pouce!” ; temps mort ou auto-stop ?

Medley Louise Attaque Noir Désir : Allez viens, j’t’emène au vent nous portera…

351. Le jeudi 15 août 2013 à 09:51 par Solo

“Les criminels condamnés avant le 29 mars 1992 et qui n’ont pas été arrêtés voient leur peine prescrite (c’est le cas dans les deux arrêts du 26 juin : deux condamnés à la perpétuité voient leur peine prescrite ; il est à noter que l’un d’eux s’est manifesté 4 mois après la prescription après avoir attendu 20 ans). Et surtout les délinquants condamnés avant le 29 mars 2007 et qui n’ont pas été arrêtés dans le cadre de l’exécution de leur peine avant le 29 mars 2012 voient leur peine prescrite, or certains sont encore en prison, notamment ceux condamnés les plus lourdement. Ils vont devoir être libérés et indemnisés, comme ceux ayant fini de purger leur peine prescrite.”

Vous jubilez n’est-ce pas ? Vous tournez ça à la farce. Je trouve ça grave et ceux qui préparent ces lois devraient être responsables, ce sont des professionnels, assistés, non ? Trop tard le mal est fait je suppose, on passe à autre chose.

352. Le jeudi 15 août 2013 à 12:12 par Holmes

@ suruo (355) (“Alors j’ai souvent rendez-vous avec des coïncidences.?”)

Les lois pourraient céder du terrain aux exceptions, hasard et improbabilités…

Les idées à voile, poussées par le vent primordial qui souffle d’en bas (mais en bas n’est qu’une localisation physique).
Il suffit que la brise tourne (mais qu’est-ce qui la fait tourner ?) et voici les petits bateaux tout joyeux, avec leurs voiles de couleur.

Poisson, feuille, ciel , plume ; exactement cela, à moins que…la radiesthésie lui ait montré le chemin des ânes - “Vous avez un lourd karma, cela se voit tout de suite…”

353. Le jeudi 15 août 2013 à 12:52 par Dr Ivana Fulli

@350 351 Yacine,

En attendant la victime de vos splendides attaques rhétoriques dans le monde des fées de Me Eolas est docteur en droit dans la vraie vie tandis que vous aviez le temps hier de m’insulter anonymement sur Internet alors qu’un officier ministériel réalisait le constat des insultes et diffamations dont m’estime victime et contre lesquelles je vais demander réparation:

@ ///251 Le mercredi 14 août 2013 à 11:20 par Yacine

ouf ! J’en connais une qui a la lourdeur de Dieudonné, la santé mentale de l’andouille du RER D, la finesse d’esprit de Baptiste Bonnet, l’intelligence de Marine Le Pen et le tout avec la modestie de Jean-Marie le Pen !

351. Le mercredi 14 août 2013 à 14:56 par Yacine

En parlant de l’inénarrable B.Bonnet dont j’ai déjà eu l’occasion de brocarder les positions indéfendables ou juridiquement faméliques en commentant ce blog http://www.maitre-eolas.fr/post/201… ; je vous laisse deviner le meilleur: le fin du fin c’est qu’il a fait sa thèse de droit public sur… - tenez vous bien - : le juge administratif et l’article 55 de la Constitution ! http://www.theses.fr/s1158

“Asinus asinorum in sæcula sæculorum”///

Nous verrons bien qui fait l’âne à la fin…

Pour s’entendre avec vous c’est très simple il suffit d’attaquer vos ennemis comme lorsque j’avais renvoyé dans les cordes une fleur qui nous disait céans, dans les commentaires d’un autre billet, que les homosexuels seraient tous gentils en nous servant comme preuve absolue la clientèle homosexuelle de son mari alors que ni le sexe, ni le genre ni la ou les orientation(s) sexuelle(s) ne rendent une personne gentille ou méchante. Il y a des homosexuels qui sont des violeurs satisfaisant le fantasme de jouir du corps d’hommes hétérosexuels par la violence et l’utilisation de drogue du viol, des homosexuelles qui violent et harcèlent moralement leur compagne ou épouse (cela serait même plus fréquent que dans les couples d’hommes et les couples hétérosexuels d’après des études sérieuses ). Il y a des homosexuels qui sont des délinquants en col blanc ou bleu et des criminels en col blanc ou bleu.

La vie est simple dans le monde d’Eolas.

354. Le jeudi 15 août 2013 à 14:54 par Holmes

@ Suruo (355) (“Louise Attaque Noir Désir…”)

Atmosphériques,

  • Savoir…

Et là j’en perd la mémoire

  • L’ intranquilité……

Juste une idée passe qui me suit
Juste une idée pas ce que je suis
Plus que du vent ne restait des débris
Je sens l’odeur et toute la nuit.

  • Revolver…

Il y a des lampes que l’on allume
Le temps qui se consume
Avec dans l’air par moment
Ce léger souffle séduisant.

355. Le jeudi 15 août 2013 à 15:17 par Comte de Fayes

@”Docteur” (et maître -vous êtes con soeur de “votre excellent confrère”, spa, selon 348; n’oubliez pas de revendiquer la maternité des idées de Poincaré, Einstein)
Merci pour la clarté de votre argumentation.

356. Le jeudi 15 août 2013 à 16:36 par Dr Ivana Fulli

@360 Dans le monde des fées d’Eolas, il est licite et amusant d’insulter un avocat français, Me Gilles Devers dont j’ai cité un extrait de son billet de blog consacré au médecin assassin récidiviste et solitaire le Dr Nicolas Bonnemaison…

How interesting!

357. Le jeudi 15 août 2013 à 16:42 par Asphyxie de Morue

Oh, comme l’anglais donne du sens à vos arguments (au mieux, de l’allusif verbeux, des rodomontades hilarantes avec dees menaces grotesques de poursuites en diffamation)…
Avec votre piqure quotidienne, vous seriez peut être plus intelligible…, “Maître” , puisque c’est le titre que vous usurpez revendiquez maintenant, dans votre compétence (à votre “sens”) omnisciente et familiale?

358. Le jeudi 15 août 2013 à 16:58 par Dr Ivana Fulli

@360
http://www.francesoir.fr/actualite/…

///(…)Circonstance aggravante : dans son rapport d’alerte, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) a signalé aux autorités judiciaires qu’un des dossiers « comportait explicitement la mention d’une administration de curare au patient, en dehors des indications habituelles »(…)
Dès le début de l’affaire, Nicolas Bonnemaison s’est justifié en réaffirmant sa volonté d’aide et de soutien à des personnes en fin de vie. « Certes, j’ai utilisé des médicaments, pas dans l’intention de donner la mort, mais pour abréger les souffrances de ces patients-là, a soutenu l’urgentiste. Il n’a jamais été dans mon propos de les utiliser dans une intention létale. » (…)Une position qu’est loin de partager le ministère public qui poursuit le médecin : « Le docteur Bonnemaison s’est arrogé le pouvoir de donner la mort, tout seul, le droit de choisir l’instant de la mort et cela a eu l’air de s’amplifier, s’est indigné le magistrat. Personne n’a le droit de disposer de la vie d’un autre, personne n’a le monopole de la compassion », affirme un magistrat.(…)///

Alors n’en déplaise à la voix du conseil de l’ordre des médecins, saumon rose sur un autre fils de discussion, l’administration de curare signe un sadisme rare et une intention de tuer et de tuer par asphyxie provoquée par la paralysie des muscles respiratoires. J’ajouterais que les médecins et infirmières sérial killers aiment bien assister à la mort qu’ils administrent seul avec un produit très toxique en se sentant tout puissants. Une prescription létale de morphine aurait quand même été plus agréable pour “les vieux ” que le bon Dr Bonnemaison avait décidé de se débarrasser en les faisant passer de sa responsabilité clinique à la morgue…

(Je possède un DERBH de pharmacologie- étape suivant la maitrise et l’attestation d’études spéciales et précédant le doctorat d’état et j’ai eu l’honneur de faire de la recherche dans un département d’Oxford de psychopharmacologie co-dirigé par un professeur de pharmacologie et un professeur de psychiatrie )

359. Le jeudi 15 août 2013 à 17:08 par Piqure de Rat-pelle

@Comique de répétition, en 363 (entre autres, malheureusement)

Et après?

360. Le jeudi 15 août 2013 à 17:24 par Dr Ivana Fulli

@362 ///(…) Maître” , puisque c’est le titre que vous usurpez revendiquez maintenant (…)///

Je n’usurpe en aucun cas la qualité d’avocat et cette accusation est diffamatoire car:

1.) J’ai cité en @ 348 un extrait d’un billet de blog de Me Gilles Devers en faisant précéder la citation d’un lien vers l’excellent blog de Me Devers d’un lien vers ce blog et en l’encadrant de plusieurs slash marks (soit ///).

2.) J’avais réglé dès réception de la facture, comme c’est mon habitude, les honoraires d’un avocat spécialisé en droit de la presse travaillant dans un cabinet parisien très chic et plein de bon goût pour un montant très proche de 2000 Euros qui ne représentait que le prix de ses premières heures de travail dans mon intérêt.

361. Le jeudi 15 août 2013 à 17:38 par Dr Ivana Fulli

“Amis de marsan” bien ingrats et “amis du blog d’Eolas” selon marsan,

Continuez à m’insulter , à me diffamer et à l’occasion à menacer l’avenir d’un de mes enfants X, master de finance HEC et docteur en économie (thèse rédigée en anglais reprenant plusieurs publications personnelles de mon fils dont l’une a eu les honneurs de la presse financière américaine non universitaire) autant qu’il vous plaira.

Vous le ferez sans ma participation mais, si cela le mérite sur avis juridique, je ferai réaliser un second constat d’huissier dans quelque temps qui sera joint à un écrit complétif éventuel dans le cadre de ma plainte.

NB: “L’emploi d’animations” (sic Anoxie de Limande) n’a pas posé à l’officier ministériel hier plus de difficultés de captures d’écran qu’à votre servante auparavant.

Dans le monde des fées d’Eolas, il en va tout autrement et Anoxie de Limande (une de vos parentes Asphyxie de Morue?) pouvait écrire :

In

http://www.maitre-eolas.fr/post/201…

///Le jeudi 1 août 2013 à 12:45 par Anoxie de Limande

(…° La dernière fois que quelqu’un a menacé de poursuites dans ce blog -fréquenté par des procureurs, des avocats et des juges , dont c’est le devoir de prévenir, voire de signaler tout manquement à la loi -et ils doivent la connaître- : IIRC, cela a fait sourire-, c’était il y a deux ans :http://www.maitre-eolas.fr/post/201…
Nota : il était assez facile de vérifier l’identité et la fonction de celui qui, en juillet, a menacé de poursuites (sa fonction, dans un secteur dynamique et en pleine expansion, était adaptée aux capacités intellectuelles dont il a fait preuve).

Fournir des titres et une identité improuvables -et dont la probabilité reste à quantifier- à l’appui de discours délirants est assez amusant … quand le malheureux Saint Nicolas, l’Einstein, que dis-je, l’Oscar Wilde -mais amateur de menottes-, le Turing de notre milléénaire a été inquiété pour sa modestie, le poussant à cacher son identité…

Prétendre qu’un vague lien internet -je peux en faire des dizaines - vers une vague thèse est une preuve d’identité peut marcher dans une pizzeria des Champs Elysés , mais pas à tous les coups; ailleurs, ça révèle des particularités ‘intellectuelles’ sans grand interet.

Par ailleurs, l’emploi d’animations , (fûssent elles très drôles, dispensant une “doctoresse” d’efforts laborieux), rend très difficile (mangent de l’espace) l’archivage d’un blog (par wget) ce qui peut être envisagé si on juge le blog délictueux (ex: des posts incitant à la haine raciale ou(incl.) au meurtre (ou à la limite) : là, ça vaudrait peut être la peine de les stocker, en attendant que les sanctions soient appliquées) et que l’on veut le dénoncer aux moindres frais.///

Dans le monde des fées d’Eolas les diffamateurs et insulteurs qui sont du côté d’Eolas ne craignent pas les foudres de la loi mais rien n’est trop cruel ni assez sévère pour ôter à un jeune étudiant leader du mouvement pacifiste des veilleurs l’idée de manifester et de réaliser un blocage partiel des champs Elysées…

Je vous signale que je ne dépose pas plainte entre les mains d’un procureur virtuel avec copie à un juge d’instruction virtuel du monde des fées d’Eolas

362. Le jeudi 15 août 2013 à 17:39 par Dr Yvan Empty

Les fortes chaleurs reviennent.
Une bonne douche tiède est préconisée en cette fin d’après-midi.
Puis restez alitée à l’ombre dans une pièce aérée.

363. Le jeudi 15 août 2013 à 18:00 par suruo

@ Solo # 356 : Je trouve ça grave et ceux qui préparent ces lois devraient être responsables, ce sont des professionnels, assistés, non ? Trop tard le mal est fait je suppose, on passe à autre chose.

Bof… Le hic viendrait du fait qu’ils n’aient pas préparé de loi, mais seulement un décret.
Pourquoi cela devrait être eux les responsables et non pas ceux qui ont appliqué le décret ? Et pourquoi pas les deux ?

Est-ce si grave ? Qui vous a dit que l’un des criminel ou délinquant ainsi libéré aurait déjà commis un autre crime ou délit ?

@ Holmes # 357 : Les lois pourraient céder du terrain aux exceptions, hasard et improbabilités…

…ou pire encore… la cour des miracles pourrait ressurgir des entrailles du sol… zombiefiée… mi-enterrée, mi-ressurgie…

@ Dr Ivanna Fulli # 358 : Nous verrons bien qui fait l’âne à la fin…

Hi-Han fait l’âne : C’est l’ânesse qui fait l’ânon. Ensuite vinrent tous ces tanks et il devint pharaon.

-
in “Le Retour de la Momie” (catégorie Horreur)

364. Le jeudi 15 août 2013 à 18:13 par Holmes

@ Piqure de Rat-pelle (364)

Secret-air,

Fidèle est de celles qui prennent leur rôle au pied de la lettre et l’on sait bien que cela signifie passer de l’autre côté, envahir des territoires, plonger les cinq doigts dans le verre de lait pour en retirer un malheureux petit cheveu.
Le moindre mouvement imprévu la fait se dresser, toutes oreilles et queue pointées, vibrante comme un fil de fer dans la tempête.

365. Le jeudi 15 août 2013 à 18:28 par Bon à savoir.

http://www.huffingtonpost.fr/2013/0…

Injures sur Twitter: un internaute condamné pour avoir injurié Jean-François Copé

(…)Cette plainte et son aboutissement constituent une première en France et le cas de Baptiste Fluzin pourrait faire jurisprudence lors d’injures sur le réseau social.

366. Le jeudi 15 août 2013 à 19:26 par Holmes

@ suruo (368) (“…la cour des miracles pourrait ressurgir des entrailles du sol…zombiefiée…mi-enterrée, mi-ressurgie…”)

*Le mur du Grand Sud…


**L’histoire de la Tour de Scutari, ses briques ébréchées…une traînée blanche…


*** En fait un mur de mots, une barrière derrière laquelle il n’y a rien.


**** Mais dans le bas et sur la droite, il manque un tout petit mot. Un œil exercé voit l’interstice entre les briques, la lumière qui filtre.

367. Le jeudi 15 août 2013 à 19:51 par suruo

@ Holmes

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - > FIN

368. Le jeudi 15 août 2013 à 20:08 par Le Pet Financier

@370
Intéressant.
Toutefois, NKM et JFC sont des personnages politiques existants et connus en dehors de tweeter et non des pseudos tout à fait virtuels déblatérant sur un blog.

369. Le jeudi 15 août 2013 à 20:10 par Macabres curiosité.

@362

Asphyxie (de Morue ) et Anoxie (de Limande)

Sont-ce des hommages posthumes aux victimes du bon docteur Nicolas Bonnemaison ?

@ 364 Piqure de Rat-pelle

Est-ce un pseudo en forme d’hommage au bon Dr Nicolas Bonnemaison et son expéditive, de vie à trépas, piqûre de curare?

370. Le jeudi 15 août 2013 à 21:39 par Holmes

@ suruo (372)


***** On reconnaît les histoires vraies à ce qu’elles n’ont pas de ………………………………………………………………………………………………………………………………..

371. Le jeudi 15 août 2013 à 23:22 par Delio

Bonsoir Maître,
Je vais être hors sujet.
Je voudrais juste m’exprimer à propos de la disparition de votre confrère Me Jacques Vergès, et sur le commentaire qu’en a fait en direct sur BFM TV votre bâtonnier (e). On peut ne pas partager certains combats du défunt (c’est mon cas) doit-on pour autant lui reprocher d’être allé au bout de ses convictions et d’avoir été le défenseur de membres du FLN, de Carlos ou de Barbie ?

372. Le vendredi 16 août 2013 à 00:19 par lesjugessonttouscredules

“Le jeudi 15 août 2013 à 20:08 par Le Pet Financier

@370
Intéressant.
Toutefois, NKM et JFC sont des personnages politiques existants et connus en dehors de tweeter et non des pseudos tout à fait virtuels déblatérant sur un blog.”

Un pseudo tout à fait virtuel comme ceci:

“Le jeudi 1 août 2013 à 15:09 par Le Pet Financier

@Ivana
Très heureux pour votre fils Nicolas. Qu’il sache protéger nos économies et nos retraites contre l’inflation.”

Université Panthéon-Assas (Paris 2) - Monsieur Nicolas FULLI-LEMAIRE - Stratégies alternatives de couverture de l’inflation en ALM

http://www.u-paris2.fr/70389028/0/f…___actualite/&RH=EDOCT

theses.fr – Nicolas Fulli-Lemaire
http://www.theses.fr/170446700

NUS - Risk Management Institute
http://www.rmi.nus.edu.sg/events/co…

Un pseudo tout a fait virtuel comme cela:

“Le jeudi 1 août 2013 à 18:02 par Le Pet Financier

@shrinky 196
En effet, sa mère devrait prendre un pseudo. Cela lui rendrait service.”

http://mpra.ub.uni-muenchen.de/4375…
Last but not least, I wish to dedicate this thesis to my mother, Doctor Ivana Fulli,

which above all others, has sacrificed so much and fought so hard in order for me to

achieve my dreams.

aiCIO - Inflation Hedging in the Age of QE-Infinity
http://ai-cio.com/channel/risk_mana…

373. Le vendredi 16 août 2013 à 00:38 par lesjugesaimenttousleshomosraffinesquiconseillentlaprostitution

“Le vendredi 9 août 2013 à 21:33 par Le Pet Financier

@shrink
Vous écumez les sites juridiques pour trouver un avocat qui veuille bien défendre votre cause gratuitement tout en alertant l’opinion des soi-disant injustices que vous dites subir.

En lien, un site d’une jeune femme qui sait se sortir les doigts du cul.
http://melange-instable.blogspot.fr…
Vous devriez en prendre l’exemple.”

Le conseil faisant l’apologie de la “prostitution choisie”.

374. Le vendredi 16 août 2013 à 01:59 par lesjugesaimentlesamisdelordrequitraitentleprocdebayonne.

“Le vendredi 9 août 2013 à 19:21 par Pavé de Saumon

(…)Votre incommensurable capacité à détecter les ‘délinquants assassins’ -au cul rare? par defenestration?- suscitera l’envie , que dis-je, la jalousie, des juges d’instruction -s’ils ne donnent pas suite à vos raisonnements structurés, c’est qu’ils ne sont pas assez instruits, spa?-, des procureurs, des policiers?(…)”

375. Le vendredi 16 août 2013 à 02:27 par touslesjugesdetestentlesmeresdesanons.

“Le jeudi 15 août 2013 à 18:00 par suruo

@ Dr Ivanna Fulli # 358 : Nous verrons bien qui fait l’âne à la fin…

Hi-Han fait l’âne : C’est l’ânesse qui fait l’ânon.”

“Faut vous dire Monsieur
Que chez ces gens-là
On ne pense pas Monsieur
On ne pense pas”

http://www.yatedo.fr/p/Samuel+Fulli…

5th Journal of Private International Law Conference, Madrid, 12-13 Sep 2013 — Conflict of Laws .net
http://conflictoflaws.net/2013/5th-…
The Hague Academy of International Law - News - Diploma examination – Private International Law – 2012
http://www.hagueacademy.nl/?news/16…
Special correspondents
http://redcompara.com/index.php/en/…

376. Le vendredi 16 août 2013 à 03:19 par levezlenezduguidon

“Le mercredi 14 août 2013 à 10:54 par Gob

Oh elle est revenue ! Mais attendez… c’est pas si con ce qu’elle dit ! c’est même plutôt intéressant !

Nan je déconne, tout le monde s’en fout ^^”

Avec la montée de l’homophobie, imaginez un tout petit peu si “pour soulager avec humanité “des homos atteint du sida se trouvant aux urgences avec une complication qui leur donne mauvaise mine, un docteur ou un infirmier prenait du plaisir à les voir mourir étouffés par injection de curare.

L’intuition subite qu’un malade qui vous dégoute a envie de mourir , c’est un truc qui ne se contrôle pas.

Ce n’est pas parce qu’il y a cul dans curare que mourir brutalement étouffé, quand on a rien demandé, en tête à tête avec le piqueur ou la piqueuse deviendrait jouissif.

377. Le vendredi 16 août 2013 à 08:37 par Nicolas Fuli-Lemaire

Madame ou Monsieur ou Messieurs,
Je vous demande de bien vouloir cesser d’utiliser mon nom, mes références et ceux de ma famille sur ce blog et sur internet.

Ceux-ci ne sont d’aucune utilité au débat mené sous ce billet et je tiens à ce que mon nom ne soit pas être associé à la défense d’un jeune délinquant condamné récemment.

A bon entendeur
nfl

378. Le vendredi 16 août 2013 à 09:00 par suruo

@ Holmes # 375 : ***** On reconnaît les histoires vraies à ce qu’elles n’ont pas de

Une histoire qui n’a pas de fin ?
http://www.imdb.com/title/tt0088323…

@ touslesjugesdetestentlesmeresdesanons. # 380 : “Faut vous dire Monsieur / Que chez ces gens-là / On ne pense pas Monsieur / On ne pense pas”

Si, si, les docteurs pansent.
Surtout au pays des pyramides…

379. Le vendredi 16 août 2013 à 10:04 par Dr Ivana Fulli

@382 est une usurpation de l’identité de mon fils Nicolas Fulli-Lemaire.

Je viens de parler au téléphone avec mon fils Nicolas Fulli-Lemaire, actuellement en vacances à l’Ile Maurice.

Cette usurpation de son identité est particulièrement dommageable en raison de ses responsabilités professionnelles et du fait que cette usurpation d’identité fait suite à des menaces le concernant en réponse à mes écrits.

J’ai déjà pratiqué une capture d’écran.

Article 226-4-1

”n°2011-267 du 14 mars 2011 - art. 2

Le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende.

Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu’elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne.””

380. Le vendredi 16 août 2013 à 10:48 par avocatconseilpaspayeuravovat

Article 226-4-1

”n°2011-267 du 14 mars 2011 - art. 2

Le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende.

Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu’elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne.”

Monsieur Nicolas FL étant un inconnu notoire sur ce blog avant que le pseudo “Dr Ivana Fulli” en face état sur ce blog et étale ses références à la lecture de tous, il est conseillé au pseudo “Dr Ivana Fulli” de bien vouloir demander le retrait de ses écrits au Maître de ces lieux.

381. Le vendredi 16 août 2013 à 10:53 par RCruz

Je propose une pétition pour la libération immédiate de tous
les écrans capturés par la dottoressa.
Cela éviterait également aux destinataires de ses plaintes de mourir de rire.

Non mais!

382. Le vendredi 16 août 2013 à 11:20 par Gob

@381 Dr Ivana Fulli levezlenezduguidon

Expliquez-moi simplement (comme vous ne savez pas faire donc) le lien entre :
“Oh elle est revenue ! Mais attendez… c’est pas si con ce qu’elle dit ! c’est même plutôt intéressant !

Nan je déconne, tout le monde s’en fout ^^”

et

“Avec la montée de l’homophobie, imaginez un tout petit peu si “pour soulager avec humanité “des homos atteint du sida se trouvant aux urgences avec une complication qui leur donne mauvaise mine, un docteur ou un infirmier prenait du plaisir à les voir mourir étouffés par injection de curare.

L’intuition subite qu’un malade qui vous dégoute a envie de mourir , c’est un truc qui ne se contrôle pas.

Ce n’est pas parce qu’il y a cul dans curare que mourir brutalement étouffé, quand on a rien demandé, en tête à tête avec le piqueur ou la piqueuse deviendrait jouissif.”

Nan parce que je dois être un peu con là, d’un côté le fait que vous êtes à côté de la plaque et de l’autre des homos, du sida, des piqueurs et du curare… ah ben si ça se tient, vous êtes à côté de vos pompes aussi.

Ah, et je vais devoir porter plainte contre vous, vous avez utilisé le nom de mon fils “levezlenezduguidon”, ceci est une usurpation d’identité !

(vous avez pas mieux à faire pour gagner votre vie que porter plainte ici ? je veux dire, je sais bien que médecin ça gagne correct, ça devrait vous suffire non ?

383. Le vendredi 16 août 2013 à 11:30 par Cancer de l'Assistanat

@Gob, en 388

Elle n’a, selon ses propres dires -en 363-, aucun doctorat (un certificat intermédiaire entre la maîtrise et le doctorat des tas) ; selon elle, quelque part dans son délirant fouillis, le conseil de l’ordre ne veut pas qu’elle exerce -étrange , mais pas incompréhensible-; il ne lui reste donc, pour survivre à son âge -je parie que sa famille, s’ils ont pour trois sous de bon sens, l’ont abandonnée, mais peut être suis je trop optimiste-, que la mendicité, la clownerie et la chicane….

384. Le vendredi 16 août 2013 à 12:05 par Holmes

@ suruo (383) (“Une histoire qui n’a pas de fin ?)

À un cheveu près,

- Une histoire qui n’a pas de chute.

385. Le vendredi 16 août 2013 à 12:08 par RCruz

La dottoressa veut remplacer les psychotropes par une combinaison
homéopathie + psychanalyse …
Elle va révolutionner le traitement des psychoses toute seule comme une grande si
ces obscurantistes du conseil de l’ordre arrêtent de la persécuter et de mettre en
doute ses indiscutables compétences.

386. Le vendredi 16 août 2013 à 13:24 par Dr Ivana Fulli

Capture d’écran par votre servante à 12:36.

@388

1.) levezlenezduguidon est un pseudonyme comme l’indique notamment l’absence de majuscule et le caractère humouristique du néologisme que vraisemblablement aucun individu ne subit comme nom de famille.

2.) Nicolas Fulli-Lemaire en @382 est une usurpation d’identité utilisant un nom d’usage possiblement unique réalisée dans le but malveillant de nuire à un analyste financier respectable qui est un homme de droite modérée afin de punir sa mère et accessoirement de la décrédibiliser qui a été effectuée dans le cadre d’une campagne de harcèlement moral constitué par un tir nourri d’insultes et de propos diffamatoires et menaçants.

Ceci afin de mettre à exécution une menace de représailles sur la personne de mon fils -en raison de mes écrits dans le cadre d’un harcèlement moral en bande- en bande peut-être organisée pour certains des délinquants.

Je ne vois pas en quoi être de fidèles lecteurs du blog d’un avocat pourrait être une circonstance atténuante à des actes de délinquance haineuse.

Et ce, d’autant moins que le harcèlement moral sur Internet est responsable du suicide de personnes fragiles.

J’ai réglé par chèque la somme de 1448,16 Euros avant-hier à un huissier parisien afin que soient enregistrés:

1.) L’intégralité des commentaires de deux billets de Me Eolas. Sur le conseil d’un avocat parisien spécialisé en droit de la presse qui m’écrivait en 2012 loorsque j’avais été victime de diffamation sur le blog de M Bilger : “(…)Mais il pourrait être intéressant de demander à l’huissier de constater, outre les éléments contenus dans ma liste, l’intégralité des commentaires mis en ligne (..)” j’ai fait procéder au constat de l’intégralité des commentaires mis en ligne dans deux billets.

2.) Avec mise en exergue de tous les commentaires susceptibles de recevoir une qualification pénale de diffamation, d’insultes publiques, de menaces de représailles contre mon fils Nicolas Fulli-Lemaire -menace mise à exécution aujourd’hui- et les preuves du temps passé à fouiller Internet afin de peaufiner la menace de représailles contre mon fils (fourniture du sujet de sa thèse) et rechercher des arguments susceptibles de me décrédibiliser ou de me déstabiliser.

3.) Avec mise en exergue du type de commentaires qu’un avocat parisien spécialisé en droit de la presse qualifiait en 2012 d”éléments extrinsèques ” in (…)certains commentaires qui ne sont pas eux-même attaquables, sont néanmoins intéressants en ce qu’ils éclairent les attaques portées à votre encontre.De ce point de vue ils semblent pouvoir constituer ce que, dans notre jargon, nous appelons des éléments extrinsèques de nature à éclairer le caractère diffamatoire de la mise en cause. (…)”

Je ferai procéder, comme j’en avais averti, à un nouveau constat d’huissier et en attendant je réaliserai régulièrement des captures d’écran.

Compte-tenu du nombre de commentaires en cause, je pense que les délinquants devront trouver des avocats très dévoués capables de passer de très nombreuses heures pour leur défense devant le tribunal correctionnel dans la vraie vie.

Je n’ai pas le projet de m’enrichir mais celui de procurer à certains délinquants un casier judiciaire qui leur permettra de réfléchir avant de se livrer à la délectation sadique des diffamations et insultes et menaces en se croyant protégés par l’anonymat.

387. Le vendredi 16 août 2013 à 14:07 par RG

@355 suruo

De plus, la foudre ne descend pas, elle monte.

Mais pas du tout, ça fait des milliers d’années que l’on observe que la foudre est crée par des lutins rouges , des trolls , et que donc il ne faut pas les embêter.

388. Le vendredi 16 août 2013 à 14:26 par Holmes

Eolas (“Décidément, Karma’s a bitch.”)

L’un et l’autre

  • Désoccultation,

Taï-Taï était une petite personne très fière, qui n’aimait pas que n’importe qui la soulève et la prenne dans les bras.
Pour ne pas quitter sa petite chienne tibétaine, Raymond Queneau a retardé son entrée à l’hôpital et cela a hâté sa mort.

389. Le vendredi 16 août 2013 à 14:26 par DesIllusions

A la lecture de notre pseudo docteur si envahissant je ne peux m’empêcher de penser à la BD Achille Talon et au médecin qui contemplant Achille avec gourmandise dit :
“Oh le beau cas !”

Et puis je cesse de rêver et je pense aux psy et analystes de ma famille dont je me dis toujours “Ils ne peuvent pas être atteints, ils traitent …” en voyant que ceci s’applique fort bien au-delà du cercle familial.

390. Le vendredi 16 août 2013 à 14:32 par Dr Ivana Fulli

@391 est un exemple caricatural d’accusations diffamatoires mêlant le vrai au faux grossier dans le but évident de nuire à ma réputation:

// Le vendredi 16 août 2013 à 12:08 par RCruz

La dottoressa veut remplacer les psychotropes par une combinaison
homéopathie + psychanalyse …
Elle va révolutionner le traitement des psychoses toute seule comme une grande si
ces obscurantistes du conseil de l’ordre arrêtent de la persécuter et de mettre en
doute ses indiscutables compétences.///

1.) Je n’ai jamais été psychanalyste ni psychanalysée et je considère que la psychanalyse n’est pas un traitement ni de l’autisme ni des maladies mentales. Au mieux c’est une des techniques de psychothérapie.

2.) Je ne vois aucune force obscurantiste à l’ouvre dans la délinquance des élus ordinaux contre lesquelles je me suis constituée partie civile. Des élus ordinaux parisiens se distribuent généreusement à quelques uns une part non négligeable des cotisations ordinales obligatoires des médecins parisiens et, chargés d’une mission de service publique qui est essentiellement d’assurer le respect de la déontologie, encouragent les gynécologues violeurs de patientes pendant des décennies en exerçant des représailles contre une lanceuse d’alerte avec des techniques de bras cassé de la délinquance.

3.) Il est bien évident que mes années de bénévolat n’ont pas consisté à traiter de très graves malades mentaux dans ma cuisine et que mon projet de travail rémunéré concernait la bobologie psychiatrique comparé aux schizophrénies et aux dépressions les plus graves qui relèvent, à mon sens d’un travail de psychiatrie de soins mais aussi de la psychiatre sociale inaccessible à une praticienne isolée en cabinet.

Ma formation de pharmacologue et le milieu scientifique et universitaire dans lequel j’ai eu la chance d’évoluer m’avait mise aux premières loges pour comprendre très précocement les excès de marketing de Big Pharma et le prix payé en effets secondaires pour des antidépresseurs de type SSRIs.

Quand l’éditorial d’un professeur de droit de Boston University est bon pour la santé et utile au directeur de l’ANSM!
http://blogs.mediapart.fr/blog/ivan…

Quant à mes compétences en matière de soutien à des adultes avec syndrome d’Asperger, que j’ai beaucoup développées depuis 5 ans comme au conseil de l ‘ordre de Paris la bénévole octogénaire ne savait pas de quoi il s’agissait…

@389
/// Le vendredi 16 août 2013 à 11:30 par Cancer de l’Assistanat

@Gob, en 388

Elle n’a, selon ses propres dires -en 363-, aucun doctorat (un certificat intermédiaire entre la maîtrise et le doctorat des tas) ; selon elle, quelque part dans son délirant fouillis, le conseil de l’ordre ne veut pas qu’elle exerce -étrange , mais pas incompréhensible-; il ne lui reste donc, pour survivre à son âge -je parie que sa famille, s’ils ont pour trois sous de bon sens, l’ont abandonnée, mais peut être suis je trop optimiste-, que la mendicité, la clownerie et la chicane….///

Voilà un autre exemple de commentaire diffamatoire caractérisé car je suis bien évidemment titulaire d’un doctorat en médecine et il est bien évident que si je ne l’étais pas je ne serais pas partie civile contre des élus ordinaux.

La bêtise alliée à la haine me fait perdre du temps mais je pense que la condamnation de ces délinquants, que je vais m’efforcer d’obtenir, sera utile à de personnes plus fragiles que moi et mes enfants.

391. Le vendredi 16 août 2013 à 14:44 par Taon des Cerises

“La bêtise alliée à la haine me fait perdre du temps ” (perle de la ‘certifiée vaguement doctoresse” Fouillis en 396)
Effectivement vous seriez plus intelligente (infiniment plus) et moins haineuse si vous preniez votre dose
On pourrait peut être même, avec un peu de naîveté, vous prêter un doctorat sans interet -car hors sujet-
De plus, un doctorat représente du travail et de l’intelligence, pas des évolutions verbeuses dans un “milieu” -quel que soit le sens que l’on donne à ce terme, je suppose que ça a un sens très particulier en Sicile ou en Corse-

392. Le vendredi 16 août 2013 à 14:55 par Dr Ivana Fulli

@397

Votre intéressant commentaire appelle deux questions de ma part:

1.) Comment Me Eolas pourrait-il assurer à ses commentateurs l’impunité ?

Dans la vraie vie, il parait qu’il est moins beau que l’animation qu’il utilise pour manifester son incompréhension et qu’il ne serait aps un des ténors du barreau et aucun avocat, dans la vraie vie ne gagne à tous les coups les procès de ses clients.

2.) Pourriez-vous développer l’idée contenue dans votre phrase suivante: ///De plus, un doctorat représente du travail et de l’intelligence, pas des évolutions verbeuses dans un “milieu” -quel que soit le sens que l’on donne à ce terme, je suppose que ça a un sens très particulier en Sicile ou en Corse-/// ?

Je suis née à Rome et pas en Sicile mais j’ai beaucoup de respect pour les siciliens et les corses. Pas vous?

393. Le vendredi 16 août 2013 à 15:01 par Le Pet Financier

@376 Delio
Votre réponse sur twitter chez Maître Eolas et chez Stéphane Durand-Souffland.
Toutefois, même pollution du sujet par des trolls vindicatifs et bas du front.

394. Le vendredi 16 août 2013 à 15:07 par Le Pet Financier

@376 Delio
Extraits de chez Durant-Souffland :
“Un pays où les avocats les plus flamboyants s’appellent Vergès, Leclerc, Kiejman, Dupond-Moretti (…) est une publicité pour la démocratie.”

“Vergès défendait l’indéfendable. Quelle horreur: un véritable avocat!”

395. Le vendredi 16 août 2013 à 15:07 par Le Pet Financier

@376 Delio
Extraits de chez Durant-Souffland :
“Un pays où les avocats les plus flamboyants s’appellent Vergès, Leclerc, Kiejman, Dupond-Moretti (…) est une publicité pour la démocratie.”

“Vergès défendait l’indéfendable. Quelle horreur: un véritable avocat!”

396. Le vendredi 16 août 2013 à 15:55 par Dr Ivana Fulli

@401

Ne vous en faites pas le Pet Financier!

Vous n’êtes pas indéfendable.

A condition que vous ne soyez pas et celui qui est allé fouiller Internet pour menacer mon fils analyste financier en rendant public son prénom et le sujet de sa thèse et celui qui a commis le délit d’usurpation de personnalité de mon fils.

Et puis avec un budget de 3000 Euros hors taxe, les ténors vont se précipiter à votre service.

397. Le vendredi 16 août 2013 à 16:04 par Le Pet Financier

L’unique personne qui a dévoilé l’existence de cet analyste financier est :

“”185 : Le jeudi 1 août 2013 à 14:30 par Dr Ivana Fulli

@180 stinky pseudo,

Who wrote “Don’t feed the shrink ” not so long ago? :)

Je n’ai plus rien contre la finance car je suis une mère italienne et un de mes fils est polytechnicien , master de finance HEC , docteur en économie après avoir financé sa thèse -et ses frais de scolarité à HEC -avec un poste d’analyste financier en direction financière de banque.
( chose surprenante, je vous l’accorde, pour un jeune homme de ce profil, c’ est aussi un homme de droite modérée alors que ses deux parents sont des petits bourgeois intello de gauche.)””

Et comme toujours en plein dans le sujet.
C’est vrai que vous n’avez qu’un seul sujet ; vous-même.

398. Le vendredi 16 août 2013 à 16:10 par Gob

@392 et 396 Dr Ivana Fulli
Attention Doc, vous vous trompez de cible, vous me citez alors que ce n’est pas moi qui ait écrit ! Vous me menacez en plus ! Je vous coller un procès au cul, z’allez voir ! et oui je vais le faire, parce que j’ai pas de vie, que je ne branle rien de mes journées à part déblatérer toujours les mêmes conneries, je suis comme ça !
Et je rajouterais un caractère insultant à l’encontre de mon fils levezlenezduguidon ! Certes il n’a pas un prénom facile à porter, mais c’est tout de même son prénom ! Donc en plus du fait que vous ayez usurpé son identité, vous considérez que ce n’est pas son vrai prénom ! J’ai déjà fait les captures d’écran, et je les envoie illico aux huissiers !
En plus mon fils, il est PDG-médecin-astronaute-joueur de guimbarde, alors vous lui devez le respect !

PS : je ne voudrais pas vous faire des leçons de français, mais quand on écrit “pour menacer mon fils (…) en rendant public…”, vous n’êtes pas obligé de caser -à chaque fois- qu’il est analyste financier, c’est vraiment pas utile, et ça alourdi le texte, déjà peu digeste. Non, ne me remerciez pas !

399. Le vendredi 16 août 2013 à 16:26 par Dr Ivana Fulli

@404

Si c’est tout à fait utile de préciser que mon fils victime de mise à exécution de menaces expresses est analyste financier, X, master de fiance HEC et docteur en économie qui est invité à faire des conférences dans différents pays car son image est plus importante que celle d’un retraité ou d’un petit fonctionnaire bien tranquille.

Les propos qui lui sont attribués publiquement dans le soucis de lui nuire sont susceptibles de lui causer un préjudice professionnel et personnel.

Vous vous enferrez collectivement et les mêmes n’avaient pas de mots assez durs pour qualifier la conduite de Nicolas B…

Vous trouvez cela malin de menacer mon fils en rétorsion de mes commentaires et de mettre la menace à exécution?

Et bien nous allons voir ce qu’il en est dans la vraie vie.

400. Le vendredi 16 août 2013 à 16:38 par Le Pet Financier

@405
La seule personne a avoir étalé la bio de cet analyste financier sur ce blog est :

377 : Le vendredi 16 août 2013 à 00:19 par lesjugessonttouscredules

J’espère que ce n’est pas vous, car en plus, et ce n’est pas la première fois mais là c’était déjà de votre fait, le nom de cet analyste est plusieurs fois complètement dévoilé (pm relire art 226-4-1 que vous nous avez conseillé).

Les recherches google vont tomber dessus. Pas malin.

401. Le vendredi 16 août 2013 à 16:42 par Syndicat des Huissiers

Deux huissiers morts de rire…

Quatre huissiers atteints de sérieuses fractures des côtes : leur pronostic vital est engagé -et les antidouleurs ne marchent plus.

Le syndicat des huissiers met en garde contre toute demande de capture d’écran émanant de quelqu’un revendiquant un titre de docteur en médecine : s’il/elle prétend être psychiatre “dans la vraie vie”  :

a) demander au conseil de l’ordre des médecins s’il/si elle l’est avant d’exposer sa vie pour un éventuel imposteur hilarant.

b) au cas où le titre serait réel, faire au préalable toutes analyses toxicologiques pour vérifier qu’il/elle n’a pas ingurgité toute l’armoire à psychotropes. Ceci peut affecter une éventuelle capacité de payement et de discernement.

c) ne pas tenir compte des liens familiaux : les talents et les décisions étant liés à un individu -très louche, au demeurant-, il/elle ne peut pas se cacher derrière un père/un fils/une smala…

402. Le vendredi 16 août 2013 à 16:57 par Gob

@405 Dr Ivana Fulli
Je note que vous ne rebondissez que sur une partie de mon message, je sens la peur de la justice réelle et vraie vous envahir ! Vous savez que vous risquez gros d’avoir usurpé le nom de mon fils levezlenezduguidon PDG-médecin-astronaute-joueur de guimbarde et très sympathique ! (tiens, en écrivant mon texte, je me rends compte qu’en fait, votre écriture ressemble à celle des mails des arnaques africaines, y’a-t-il un lien ?).

Ah, et votre fils aurait été analyste financier, petit fonctionnaire ou retraité, cela aurait été pareil : on en a rien à secouer ! (Vous arrivez à comprendre ça ?)
Vous êtes la seule ici à ternir son image, si image il y a ternir, puisqu’encore une fois… tout le monde s’en fout (vous l’avez lu et compris celui là ?)
Et de votre face aussi on s’en fout au fait, vraiment… (ça rentre ?)

403. Le vendredi 16 août 2013 à 17:09 par Dr Ivana Fulli

Capture d’écran à 17h08.

404. Le vendredi 16 août 2013 à 17:12 par Comique de Répétition

Et alors?

405. Le vendredi 16 août 2013 à 17:16 par DesIllusions

@409
HAHAHAHAHAHAHAHA

Quelle vie !!!

Quelle oeuvre !!!!

Quel cas !!!!

406. Le vendredi 16 août 2013 à 17:48 par Dr Eisenbart

Evasion d’écrans à 17h47 : une nuée d’huissiers est à leur poursuite….

407. Le vendredi 16 août 2013 à 18:33 par Le Pet Financier

@412
AFP 18:29
L’opposition dénonce le laxisme du gouvernement et propose d’augmenter la taille de stockage des écrans.
La majorité demande que plus de moyens soient affectés à la ré-insertion des écrans délinquants et qu’une autre politique soit menée pour mieux lutter contre la récidive de ces écrans délictueux.

408. Le vendredi 16 août 2013 à 18:33 par suruo

@ Holmes # 390 : À un cheveu près, - Une histoire qui n’a pas de chute.

Les cheveux d’anges sont les plus longs.

@ RG # 393 : Mais pas du tout, ça fait des milliers d’années que l’on observe que la foudre est crée par des lutins rouges , des trolls , et que donc il ne faut pas les embêter.

Jolies images. Vous êtes trop sage.
Aviez-vous remarqué que les lutins rouges et les trolls vivent sur et sous terre ?
C’est cela qui explique que la foudre monte. Si, si, je vous le jure !
Par contre, n’oubliez pas de rendre les feux follets aux gobelins, sans quoi ils pourraient se fâcher.

@ Gob # 408 : (…) tout le monde s’en fout (…)

Vous dites que vous posséderiez un sac assez vaste pour contenir tout le monde ?
M’enfin, une telle affirmation ne saurait se passer de preuves !

409. Le vendredi 16 août 2013 à 18:34 par Dr ivana Fulli

@408

Comme c’est mon fils qui a été victime d’un délinquant qui a usurpé son identité alors que son nom d’usage est rare, peut-être unique.

Votre avis sur la question importe fort peu.

410. Le vendredi 16 août 2013 à 18:47 par Naska

La vache, je reviens par curiosité histoire de voir si on peut discuter du billet d’eolas, en me disant que la séquence troll a dû finir par s’arrêter mais là …

C’est très impressionnant quand même !

Bon allez, deux conseils gratis:

Pour celui qui va trop loin: y’a des limites à respecter, même envers ceux qui ne les respectent pas.

Pour celle qui a du mal à admettre les conséquences de sa propre attitude: donner le bâton pour se faire battre, c’est pas très malin, mais alors de là à donner un arbre …

Sur ce, je vous laisse vous étriper, gros bisous à tous, je retourne a la plage !

411. Le vendredi 16 août 2013 à 18:48 par Le Pet Financier

@415
Je ne vois nul part sur ce blog qu’une personne ait menacé un analyste financier de renom international.
En revanche, je vous ai lu “faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité (…), ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération.” Ces faits sont punis d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende.
Vous devez en tirer toutes les conséquences et tenter de capturer les écrans de vos écrits.

412. Le vendredi 16 août 2013 à 19:02 par Dr Ivana Fulli

@417

L’identité de mon fils a été usurpée.

C’est un délit.

Vous aggravez grandement votre cas en osant prétendre que je n’aurais pas le droit de nommer mon fils sans exposer ce dernier à une usurpation d’identité!

413. Le vendredi 16 août 2013 à 19:27 par RG

@ suruo

Aviez-vous remarqué que les lutins rouges et les trolls vivent sur et sous terre ?

Je l’ai personnellement constaté et photographié, ils poussent dans les forêts.

C’est cela qui explique que la foudre monte. Si, si, je vous le jure !

Eh bé, c’est une NNEMP ce truc, à mon avis ce doit être secret défense.

414. Le vendredi 16 août 2013 à 19:28 par Le Pet Financier

@418
Ai-je parlé d’usurpation d’identité en 417 ? Non.
Je cherche les menaces dont aurait fait l’objet cet analyste financier de renom international. Menaces que vous n’arrêtez pas d’évoquer et que je ne trouve pas.
Et oui, vous êtes susceptible(s) de poursuites au vu des informations que vous avez divulguées sur cet analyste et qui sont clairement de nature à troubler sa tranquilité.
Par ailleur, l’utilisation de son nom complet, comme vous le faites sur ce blog, va permettre l’indexation de son nom sur les moteurs de recherche avec ce blog et son nom apparaîtra associé aux discussions que vous menez ici. Pas malin ou intentionnel ?

Encore une fois vous confirmez que vous ne savez pas lire et que vous répondez à côté de la question par une réponse centrée sur votre personne.

415. Le vendredi 16 août 2013 à 19:32 par RG

@ Dr Ivana Fulli

Votre fils aurait fait l’X, certes, mais est-il de la génération Y ?

416. Le vendredi 16 août 2013 à 19:50 par suruo

@ Dr Ivanna Fulli # 418 : Vous aggravez grandement votre cas en osant prétendre que je n’aurais pas le droit de nommer mon fils sans exposer ce dernier à une usurpation d’identité!

Sainte Ivanna Fulli, je vous en conjure, ne postez pas sous votre nom !

Sainte Ivanna Fulli, si d’aventure un jour futur je devais croiser une personne nommée “Ivanna” ou “Fulli”…

Sainte Ivanna Fulli, imaginez que cela se puisse…

Sainte Ivanna Fulli, il y a une probabilité non négligeable que je repense à ce blog et à vos écrits.

Sainte Ivanna Fulli, cela pourrait causer du tort à cette personne que d’aventure un jour futur je pourrais éventuellement croiser.

Sainte Ivanna Fulli, cela pourrait aussi me causer du tort en influant sans que je veuille sur ma relation avec cette personne.

Sainte Ivanna Fulli, votre bonne foi ne saurait être mise en cause.

Sainte Ivanna Fulli, votre sainteté est infiniment plus respectable que la probité du plus probe des hommes.

Sainte Ivanna Fulli, je ne suis pas un saint, contrairement à vous, et votre lumière ne fait qu’amplifier ma honte de ne pas l’être.

Sainte Ivanna Fulli, pardonnez-moi de n’être qu’un homme.

Sainte Ivanna Fulli, je vous en conjure, ne postez pas sous votre nom.

Amen!

@ RG # 419 : Je l’ai personnellement constaté et photographié, ils poussent dans les forêts.

Il y en a quelques uns un peu du même genre par chez moi, mais pas aussi grands ! Je me sens bête, j’ai même pas de photo. Faut dire, aussi, ils ont pas l’air aussi commodes que celui que vous avez photographié.

417. Le vendredi 16 août 2013 à 20:53 par Le Pet Financier

@418
Et dans le commentaire @382, je cherche encore l’intention délictuelle de la soi-disante usurpation d’identité.
Le nom du pseudo est même orthographié différement de celui que vous utilisez sur ce blog.
A ne rien y comprendre.
Ce ne sera pas la 1ère fois avec vous et vos propos.

418. Le vendredi 16 août 2013 à 22:08 par Holmes

@ suruo (414) (“Les cheveux d’anges sont les plus longs.”)

Amok Amok !

Une histoire qui fait pschitt.

Orange ou citron ?

@ Dr Eisenbart (412) (“Evasion d’écrans à 17h 47…”)

Tu examina ton poignet : ” Il est huit heures et quart ; (Et ici le temps bifurqua) Je vais l’ouvrir”.
L’écran dans sa blancheur liquide, fit naître un semblant de vie floue.
Et la musique surgit.
Une main d’homme traça de la Floride au Maine les flèches incurvées des guerres éoliennes.

  • Feu pâle - Nabokov

419. Le vendredi 16 août 2013 à 22:27 par RG

@414 suruo

J’ai aussi une Ivana, mais j’ai complètement loupé son cadrage.

@424 Holmes

Une histoire qui fait pschitt.
Orange ou citron ?

La bonne réponse était orange et citron ascendant et descendant (par simplification passons sur les positifs et les négatifs….).

420. Le samedi 17 août 2013 à 07:46 par Dr Ivana Fulli

Capture d’écran.

PS: A côté de vous Nicolas B, même dans la version Eolas était un as de la défense!

ET c’est assez amusant.

421. Le samedi 17 août 2013 à 08:31 par lambertine

C’est pas bientôt fini, ces querelles de cour d’école ?

422. Le samedi 17 août 2013 à 09:43 par Dr Ivana Fulli

@ 427

La cour ne sera pas d’école, je vous le promets ma chère lambertine.

Ensuite la question reste ouverte de savoir si les mirifiques 3000 Euros -hors taxes entendez-vous bien!- que Le pet Financier est décidé à offrir à un avocat lui permettront de “pourrir le mien” de gagner son procès pour diffamation, insultes répétées accompagnées de menaces de rétorsion sur la personne d’un de mes fils dont il avait le premier donné le prénom et le sujet de thèse, menaces expresses mises à exécution de sous la forme du délit d’usurpation d’identité dans le but crapuleux de faire passer mon fils pour un être aussi méprisable que lui-même en son opinion de la condamnation de Nicolas B.

Usurpation d’identité également commise dans le but délinquant de faire passer mon fils pour une personne arrogante, paternaliste envers sa mère et assez stupide pour écrire ce que le délinquant lui prête en plus de propos méprisables envers Nicolas B, à savoir une mise en demeure de faire cesser la diffusion des publications dont il est l’auteur…

Et ensuite de gagner un procès pour dénonciation calomnieuse afin qu’une pauvre psychiatre condamnée au bénévolat dont elle voulait sortir par le délinquance d’élus ordinaux “lui paie sa retraite”.

423. Le samedi 17 août 2013 à 10:08 par Dr Ivana Fulli

Adendum @427

Ma plainte auprès des juridictions pénales ne vise pas que le délinquant qui se dissimule derrière le pseudo “Le Pet Financier”, sinon le constat d’huissier ne m’aurait pas couté 1448,16 Euros.

je vais faire effectuer un deuxième constat mettant en exergue le délit d’usurpation d’identité et les accusations diffamatoires selon lesquelles je prétendrais traiter la schizophrénie avec de l’homéopathie alors que je ne suis qu’une bobologue en psychiatrie comparés à mes confrères qui se chargent de soigner les schizophrénies.

@391 est un exemple caricatural d’accusations diffamatoires mêlant le vrai au faux grossier dans le but évident de nuire à ma réputation:

// Le vendredi 16 août 2013 à 12:08 par RCruz

La dottoressa veut remplacer les psychotropes par une combinaison
homéopathie + psychanalyse …
Elle va révolutionner le traitement des psychoses toute seule comme une grande si
ces obscurantistes du conseil de l’ordre arrêtent de la persécuter et de mettre en
doute ses indiscutables compétences.///

J’ai répondu à ces propos diffamatoires en @ 396 mais leur auteur va en répondre devant la justice.

424. Le samedi 17 août 2013 à 10:23 par suruo

@ Holmes # 424 : Amok Amok !

Cela manque d’air, même avec le pschitt. → Berserkr
☼ Meuh-long.

@ RG # 425 :

Votre simplification vous amène à confondre la décharge lumineuse avec la décharge électrique : c’est la première qui descend, mais la seconde monte. Et c’est la seconde qui fabrique la première. Une fois que vous aurez compris cela, les trolls cesseront de vous jeter des mauvais sorts, et vous réussirez vos cadrages photo !

@ L’introllable Justicière #426 : ET c’est assez amusant.

E.T., peut-être, mais pas vous.
Voyez : je vous ai trouvé un pseudo.
Bon après, on ♥ ou on ♥ pas, mais au moins j’aurais essayé.

Et vous, très chère, savez-vous mettre des petits ☼, des petits ♦♣, des petites ♪♫, ou des ♀♂, ou encore des ↨¶ dans votre vin ?

425. Le samedi 17 août 2013 à 10:29 par Le Pet Financier

@Dialo
http://www.lemonde.fr/disparitions/…
http://www.lefigaro.fr/actualite-fr…

426. Le samedi 17 août 2013 à 10:53 par Dr Ivana Fulli

@426
//L’introllable Justicière #426 : ET c’est assez amusant.//

Vous m’accusez d’être procédurière de manière expresse.

Dont acte.

427. Le samedi 17 août 2013 à 12:05 par Dr Ivana Fulli

@433

Vous m’accusez implicitement de n’être qu’un sous-médecin comme le héros de Flaubert qui n’était qu’un officier de santé alors que pour ouvrir un cabinet de psychiatre homéopathe - cet exercice particulier me permettant de refuser, hors urgence absolue, de traiter moi-même des pathologies “lourdes” et me protégeant des exigences de prescription d’opiacés ou de benzos sous la menace car l’homéopathie est en vente libre - et c’est juste grotesque car les officiers de santé n’existent plus. dans notre beau pays, vous êtes docteur en médecine et CES de psychiatrie ou vous usurpez ces titres.

C’est amusant et pas bien méchant.

Vous ne me couterez donc pas un seul clic d’huissier.

Vous avez le mérite de permettre de lire un commentaire écrit dans un excellent français dans le blog de Me Eolas où ils sont si rares. On se croirait chez M Bilger!

428. Le samedi 17 août 2013 à 12:06 par Holmes

@ RG (425) (“J’ai aussi une Ivana, mais j’ai complètement loupé son cadrage…..La bonne réponse était…”)

  • Transcendant Satrape ou Dr. Opach.

Dans son esprit, l’occultation est tout à la fois un geste, une geste, une gestion et une gestation.

@ Suruo (430) (“Cela manque d’air même avec le pschitt.”)

  • Sur fond de pluie, tonnerre et éclairs

Avec dans l’air par moment ce léger souffle séduisant…

@ L’un et l’autre

Poioumena ?

“L’Equarrissage pour tous”

429. Le samedi 17 août 2013 à 12:37 par RG

@430 suruo

Et c’est la seconde qui fabrique la première

Vous vous relisez de temps en temps ? par vos inepties essayant de corriger les précédentes vous avez inventé la machine à remonter le temps. De plus vous ne lisez même pas, les (éclairs) descendants ont bien un précurseur mais les ascendants n’en ont pas.

NB: les inepties ne sont pas un handicap si vous comptez faire de la politique ou bien du journalisme subventionné d’opinion, surtout sur les questions de sécurité.

430. Le samedi 17 août 2013 à 12:41 par Dr Ivana Fulli

@435

Mea Culpa : c’était diffamatoire en réalité de m’accuser implicitement mais clairement de n’être pas un vrai médecin mais un officier de santé et un raté, comme Charles Bovary

- alors que, pour une psychiatre homéopathe de ville je suis même abondamment titrée à commencer par le fait que je suis lauréate de la faculté par obtention d’une médaille de thèse qui m’a valu -pas la médaille le travail de la thèse, une bourse du British Council pour être research registrar à Oxford ainsi qu’une bourse du laboratoire fabriquant la benzo dont j’avais décrit des effets secondaires et un usage abusif par automédication de type toxicomane,que j’ai publié in The Lancet et “Psychological Medicine” , que je possède un DERBH de pharmacologie et l’estime de certains universitaires qui ont désiré en témoigner etc.

Mis en exergue par huissier et objet de plainte , vous serez.

En raison de votre ” 432”.

(Le droit est vraiment une science qui m’échappe complètement.)

Off I go for now car vérifier vos progrès de descente dans les abysses de la bêtise malveillante en vous encourageant à plusieurs dans la descente (les abysses de la sottise sont d’un juriste italien mais l’encouragement à plusieurs dans la descente est de moi.) est une perte de temps et je suis incapable d’effectuer le “tri juridique” nécessaire.

431. Le samedi 17 août 2013 à 12:48 par Dr Ivana Fulli

Mea maxima culpa Dearest Holmes.

IF @437 s’adressait à @ 433 et pas @ 435.

Je n’ai jamais été très méticuleuse ni vérificatrice.

432. Le samedi 17 août 2013 à 13:12 par Dr Ivana Fulli

@439
///@437 : Stop la parano compulsive///

Vous me traitez de parano compulsive (sic).

Dont acte.

433. Le samedi 17 août 2013 à 13:38 par suruo

@ L’introllable Justicière Pas Procédurière # 432 : Vous m’accusez d’être procédurière de manière expresse. Dont acte.

Bof… J’apprends les verbes (tous les verbes, sans omission) dans l’ordre alphabétique de Z à A.
Et je n’en suis qu’à la lettre W, qui assez ardue.

Désolé de ne pas savoir encor ce que signifie le verbe “Accuser”.

Néanmoins, me permettriez-vous de vous demander si vous connaitriez un verbe en “W” en français ?

A lire votre # 434, vous me semblez être la personne la plus indiquée ici pour recevoir cette question.
N’y voyez pas une obligation de me répondre.

NB: merci de ne pas tricher : pas de dico, pas de bled, pas de beshcherelle, pas de moteur de recherche, pas d’Internet, etc. Juste rien que votre mémoire !

@ Holmes # 435 : « L’écart sage pour tous »

Sans son point, le “i” n’est rien…

@ RG # 436 : Vous vous relisez de temps en temps ? (…)

Moins inepte que vous ne le dites… GDF-Suez n’est une autorité ni scientifique ni météorologique, et son lexique n’est pas une explication complète : c’est indiqué explicitement, il y est question de plusieurs phases.

L’émission lumineuse de l’éclair est postérieure au passage du courant électrique dans l’atmosphère : (1) le courant excite les atomes de l’atmosphère, ce qui amène leurs électrons sur un niveau d’énergie supérieur ; (2) les électrons redescendent à leur niveau d’énergie normal, ce qui émet des photons.

Voilà pour les deux phases de l’éclair qui sont expliquées par la mécanique quantique. Le reste est de la physique “normale” : l’atmosphère ne conduit pas l’électricité, et pour qu’un courant se forme (vers le haut ou vers le bas ou vers la droite ou vers la gauche ou en diagonale), il faut que certaines conditions soient réunies, que je connais très mal.

Par contre, je peux dire que l’ionisation de l’atmosphère le long du trajet de l’éclair est postérieure à l’émission lumineuse, et non antérieure : bien qu’intuitivement on ait longtemps cru que c’était l’ionisation qui permettait le passage du courant, il semblerait plutôt que cette ionisation soit due à l’intensité de l’émission d’énergie.

Bref, moi non plus je ne suis pas une autorité scientifique ; mais l’éclair, bien que d’apparence simple, est un phénomène complexe, bien plus que les quelques lignes du lexique de GDF-Suez.

434. Le samedi 17 août 2013 à 13:40 par Dr Ivana Fulli

@439”vous allez vous sentir visée PAR L AUTEUR MORT DEPUIS LONGTEMPS”

A côté de vous Nicolas B version Eolas est un as de la défense pénale.

Votre citation de Flaubert décrit un sous-médecin (officier de santé) , Charles Bovary, qui dans le roman incapable de connaître ses limites va causer un grave préjudice à un malheureux qu’il s’avisera de manière fort imprudente d’opérer d’un pied-bot alors qu’il est incompétent pour ce faire.

Et vous reliez cette citation à ma personne d’un @.

Je trouvais cela amusant et anodin mais je ne suis pas juriste.
Cela me rappelle la plaidoirie de Me Odile Paoletti le 1 09 08 quand elle affirmait le contraire du contenu d’un article du CSP devant une formation restreinte présidée par un grand vieillard manifestement parkinsonien (50 % de démence environ dans cette population de de malades) et dans leur non-décision le contraire de l’article du CSP a été écrit. Ce n’est pas de la faute de ces vieux médecins ni d’un fort vieux magistrat administratif honoraire s’ils ne sont pas capables d’être des juges et font confiance à une Me Odile Paoletti qui coute des fortunes en honoraires aux médecins parisiens pour être l’instrument de délinquance de la reine Bensaude.

PS: Les pavés couteront chers en honoraires d’avocat à mes diffamateurs.

435. Le samedi 17 août 2013 à 13:55 par Dr Ivana Fulli

@454

(c’est vrai çà la pète grave le Dont Acte, j’aime. Merci Ivi !)

Dont acte est ce que mon conseil juridique m’a demandé de répondre quand je subis des accusations diffamatoires mettant- en cause ma santé mentale car il n’est pas psychjiatre.

Le reste, il s’en charge.

C’est gentil à vous de motiver par des insultes mon conseil juridique.

436. Le samedi 17 août 2013 à 14:12 par Dr Ivana Fulli

Addendum 455

@454Votre ignorance me fait pitié mais les auteurs de harcèlement moral sur internet sont toujours des esprits médiocres et frustrés selon une universitaire anglaise qui publie sur le sujet.

Dont acte signifie que j’ai pris bonne note d’une accusation diffamatoire mettant en cause ma santé mentale et que je vous ai prévenu(e) et du caractère définitif de cette prise en compte.

Accessoirement je la signale à mon conseil juridique.

437. Le samedi 17 août 2013 à 14:40 par Dr Ivana Fulli

@439

Nicolas B est un militant pacifiste mais très engagé -pour une cause qui n’est pas la mienne.

En revanche, vous n’ êtes, comme Chien de guerre le pensait de manière erronée, à mon avis de Nicolas B, qu’un délinquant impulsif qui agit sans réfléchir aux conséquences de ses actes et qui ensuite nie farouchement ses actes de délinquance en avançant n’importe quel argument pour se défendre.

Je n’avais pas saisi que “des éléments extrinsèques de nature à éclairer le caractère diffamatoire de cette citation de Flaubert abondent dans ce fil de discussion” (chacun son métier) mais essayer de diminuer votre intention diffamatoire dans l’utilisation d’un texte de Flaubert qui décrit un sous-médecin qui se lancera dans un geste chirurgical trop difficile à réaliser pour lui par le fait que l’auteur du texte est mort depuis longtemps ainsi que par la production successives d’extraits littéraires qui ne semblent pas diffamatoires avec la justification puérile de vouloir polluer ce fil de commentaire …

Mes efforts sont terminés pour aujourd’hui.

438. Le samedi 17 août 2013 à 15:08 par Holmes

Le blog d’Eolas,

Ce soudain éclair de magie :

“La charge de fond fit exploser tant de secrets et ramena à la surface tant de poissons morts…”

Mais pour le meilleur ou pour le pire c’est les commentateurs qui ont le dernier mot (même et surtout ceux qui ne sont pas éclairables.)

439. Le samedi 17 août 2013 à 15:12 par RG

@451 suruo

GDF-Suez n’est une autorité ni scientifique ni météorologique

Ayant collaboré sur ces sujets avec pratiquement tous les labos de recherche, je peux vous assurer que si, dans l’intérêt de votre sécurité.

Bref, moi non plus je ne suis pas une autorité scientifique.

Ni un scientifique tout court, chaque métier a sa méthodologie et son langage qu’il est difficile d’usurper.

440. Le samedi 17 août 2013 à 15:20 par RG

@ Dr Ivana Fulli

Il me parait évident que vous possédez un haut degré de connaissance de la médecine mais que par contre vous êtes définitivement inapte à comprendre le b-a-ba du droit. Celui ci constituerait un scotome dans votre pensée, en quelque sorte.

441. Le samedi 17 août 2013 à 15:24 par Dr Ivana Fulli

@458

Je ne suis pas juriste et je ne suis pas censée singer les juristes:

http://dictionnaire.reverso.net/fra…

“dont acte exp.

formule consacrée, surtout utilisée à l’oral, pour indiquer à quelqu’un qu’on a pris en compte ce qu’il a fait, qu’on en a pris bonne note “

442. Le samedi 17 août 2013 à 15:31 par Actes des Apôtres

“Mes efforts sont terminés pour aujourd’hui.” (lueur d’espoir en 459)

Dont Acte.

Capture d’écran effectuée à 15h29 en deux clics de souris d’huissiers (perle parmi d’autres an 434).

443. Le samedi 17 août 2013 à 15:50 par Dr Ivana Fulli

@462

///(…)par contre vous êtes définitivement inapte à comprendre le b-a-ba du droit. Celui ci constituerait un scotome dans votre pensée, en quelque sorte.///

Le droit est une discipline exigeante que je respecte infiniment car c’est, comme la physique, un mélange subtil de concret et d’abstrait.

Cette discipline ne m’a absolument jamais intéressée en soi et j’ai le plus profond mépris pour ceux qui s’imaginent comprendre même le baba du droit sans l’avoir jamais étudié.

Pour moi, sincèrement, le droit c’est comme La Statistique (la discipline mathématique) et il ne faut surtout pas se fier à son intuition ou à de faibles connaissances: il faut faire confiance à ceux qui savent.

Quand j’ai payé la couteuse consultation d’un avocat français spécialisé en droit de la presse pour un avis éclairé confirmant l’avis de juristes italiens, et le couteux constat d’huissier avec mise en exergue des commentaires nécessaires je n’ai plus besoin de vos encouragements à consulter un spécialiste.

NB: Il y a des juristes très brillants dans ma famille italienne qui ont obtenu, sans avocat la condamnation du ministre Lang à une astreinte de 1000 francs par jour en décembre 2001 par le TA pour “Refus d’exécution d’un ordre juridictionnel” (du proviseur du lycée Henri IV) et une avocate était sortie de l’audience en 12 01pour me dire qu’elle n’avait jamais vu une première audience sur le fond le 13 09 01 dès la fin des vacances judiciaires pour une requête déposée en 07 01 (ce qui avait été rappelé durant l’audience de 12 01 ) et ensuite une nouvelle audience sur le fond en décembre 01 avec interruption de séance pour que les magistrats délibèrent puis annoncent leur décision et 1000 francs d’astreinte par jour obtenus sans avocat.

Alors, je me permets même le luxe de laisser tranquille mon fils juriste français qui n’est pas avocat sur cette affaire.

444. Le samedi 17 août 2013 à 16:01 par Dr Ivana Fulli

@464

///Capture d’écran effectuée à 15h29 en deux clics de souris d’huissiers (perle parmi d’autres an 434).///

Le deuxième constat d’huissier sera pour après le week-end.

BTW, les huissiers procèdent comme moi en cliquant , la différence c’est la préparation de leur ordinateur et leur qualité d’officier ministériel.

En attendant, je réalise des captures d’écrans avec mon ordinateur, ce qui contrairement aux élucubrations d’une “Anoxie de Limande” sur un autre fils de commentaire ne présente aucune difficulté technique même en présence d’animations.

Amusez-vous bien sans moi, maintenant.

445. Le samedi 17 août 2013 à 16:05 par Estouffade de Morue

“Amusez-vous bien sans moi, maintenant.”
Merci…
Dont Acte (désolé, c’est pavlovien : ça a une petite connotation vaguement menaçante qui n’en serait que plus folklorique si mes “posts” étaient un ramassis verbeux d’insanités, pour autant qu’on puisse les comprendre)

446. Le samedi 17 août 2013 à 16:22 par devantlaberisehumainelesdieuxeuxmemessontimpuissants.

@468

http://www.maitre-eolas.fr/post/201…

///Le jeudi 1 août 2013 à 12:45 par Anoxie de Limande

La dernière fois que quelqu’un a menacé de poursuites dans ce blog -fréquenté par des procureurs, des avocats et des juges , dont c’est le devoir de prévenir, voire de signaler tout manquement à la loi -et ils doivent la connaître- : IIRC, cela a fait sourire-, c’était il y a deux ans :http://www.maitre-eolas.fr/post/201…
Nota : il était assez facile de vérifier l’identité et la fonction de celui qui, en juillet, a menacé de poursuites (sa fonction, dans un secteur dynamique et en pleine expansion, était adaptée aux capacités intellectuelles dont il a fait preuve).

Fournir des titres et une identité improuvables -et dont la probabilité reste à quantifier- à l’appui de discours délirants est assez amusant … quand le malheureux Saint Nicolas, l’Einstein, que dis-je, l’Oscar Wilde -mais amateur de menottes-, le Turing de notre milléénaire a été inquiété pour sa modestie, le poussant à cacher son identité…

Prétendre qu’un vague lien internet -je peux en faire des dizaines - vers une vague thèse est une preuve d’identité peut marcher dans une pizzeria des Champs Elysés , mais pas à tous les coups; ailleurs, ça révèle des particularités ‘intellectuelles’ sans grand interet.

Par ailleurs, l’emploi d’animations , (fûssent elles très drôles, dispensant une “doctoresse” d’efforts laborieux), rend très difficile (mangent de l’espace) l’archivage d’un blog (par wget) ce qui peut être envisagé si on juge le blog délictueux (ex: des posts incitant à la haine raciale ou(incl.) au meurtre (ou à la limite) : là, ça vaudrait peut être la peine de les stocker, en attendant que les sanctions soient appliquées) et que l’on veut le dénoncer aux moindres frais.///

447. Le samedi 17 août 2013 à 16:25 par Rose des Vents

“devantlaberisehumaine”

C’est quoi, la BeRISE humaine?

448. Le samedi 17 août 2013 à 16:36 par suruo

@ RG # 461 :

Quand je disais que vous étiez méchant, je ne m’étais pas trompé : d’où vous avez vu que j’aurais voulu usurper quoi que ce soit ?

GDF-Suez est une entreprise à but lucratif, et non pas une autorité scientifique.

Vous viendrait-il à l’esprit de confier des études sur le réchauffement climatique à un vendeur de gaz à effet de serre ?

449. Le samedi 17 août 2013 à 16:50 par médor

@Rose des vents
pff, Il faut lire “DevantLaBétiseHumaine”, le lecteur intelligent aura rectifié de lui-même. Je n’ai pas besoin de mon doctorat de médecine pour comprendre cela, moi!

Ce sidi, Ivana apparaît dans cette discussion comme une troll de TRÈS haut lignage (ben oui, les gnomes, hobbits ou trolls peuvent avoir un sexe - petit pour certains).

Il semblerait qu’elle existe vraiment : dans ce cas, nous serions en face d’un vrai délire de persécution et vous seriez alors méchants, méchants, méchants de vous attaquer à une malade

(Moi aussi, je dois être méchant, car j’espère bien avoir mon clikamoi)

450. Le samedi 17 août 2013 à 17:21 par Distance de Levenshtein

On considère que la probabilité d’insertion d’un caractère surnuméraire est égale à celle de la confusion d’un caractère par un autre -> brise est aussi probable que bêtise -et la “doctoresse” n’est pas de Cambrai !-

Et, si vous êtes docteur en médecine (enfin, pas un d’opérette) , les cas de DERBH (post 363) relèvent ils:

  • d’un traitement au mercure
  • d’administration d’antibiotiques
  • de trithérapies?

(et la transmission se fait elle par “évolution dans un milieu”, promotion sexuelle,transfusion?)

Parce que ça a l’air assez grave ….

451. Le samedi 17 août 2013 à 17:44 par médor

@474
Comment cela “la doctoresse n’est pas cambrée” ?
Insinuez vous que je suis sourd ?
miro peut-être mais pas sourd !

452. Le samedi 17 août 2013 à 17:48 par mouette

HiHiHiââââr !

Il est parti toto ? Et Simplet ?

453. Le samedi 17 août 2013 à 17:54 par médor

Un peu de baume sur le coeur (s’il en a un) du “pet financier” (par exemple)

Soit il y a qq chose à reprocher à quelqu’un, Ivana va devoir ester en justice.

Or le 20/07/2013 à 12h43 sur le site quotimed.fr (“Le Quotidien du Médecin”, une feuille de chou qui était payée par l’industrie pharmaceutique), une certaine Ivana Fulli a dit :

« Il est moins grave de cracher sur un médecin que de ne pas se montrer hypocrite et soumis devant un juge en France s’il faut en croire l’actualité. … Ivana Fulli Psychiatre. »

… les juges vont pouvoir eux aussi se bidonner un bon coup !

454. Le samedi 17 août 2013 à 18:15 par Holmes

@ Distance de Levenshtein (474) (“Parce que ça a l’air assez grave….”)

Hypothèses diagnostiques : Syndrome Nigro-humoristico-zygomatique déformant.

@ Rappel (475) “Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux, maintenant”.

Ils vont sûrement déboucher une bouteille de vieux Bordeaux, au pire de l’oxygène.

455. Le samedi 17 août 2013 à 18:45 par Holmes

@ médor (473) (“Moi aussi je dois être méchant, car j’espère bien avoir mon clikamoi.”)

Ce n’était pas un mouton. Ça avait même une crinière….

C’est un…lien, j’ai dit en reculant.

  • My Dog Stupid

456. Le samedi 17 août 2013 à 20:01 par Le Pet Financier

@480 Holmes et vos autres posts.

Merci Holmes de nous avoir présenté votre nouveau Dr Watson.

457. Le samedi 17 août 2013 à 21:10 par médor

@481 (Holmes parodie)

… et crick, la nouvelle hélice!

458. Le samedi 17 août 2013 à 21:17 par Holmes

@ Suruo (451) (” “L’écart sage pour tous “. Sans son point, le “i” n’est rien…”)

Quand une danseuse enfile des ballerines trop étroites, elle invente un nouveau pas de danse. (Paul Valéry)

@ Le Pet Financier (481)

Le Noème, le Pet, le Noème…

459. Le dimanche 18 août 2013 à 09:47 par Dr. Ivana Fulli

@478

Je vous remercie infiniment d’apporter une preuve irréfutable du préjudice professionnel et personnel subi par mon fils Nicolas Fulli-Lemaire du fait d’un délinquant lâchement dissimulé sous le pseudo Le Pet Financier qui a usurpé son identité pour écrire sous son identité des propos que n’importe quel autre délinquant de votre espèce pourra citer sans donner le lien vers ce site afin de faire passer mon fils pour un sadique se réjouissant des condamnations et souffrances d’un ingé comme mon fils etc.

Je ne suis pas sans savoir que ce que j’écris peut être recherché et je suis toujours en mesure d’argumenter ce que j’écris. La phrase que vous citez est la mienne et il faut être un privilégié pour se réjouir que les soignants aux urgences des hôpitaux, dans les services hospitaliers et dans les cabinets de ville subissent des agressions et des incivilités qui font que les plus graves déserts médicaux vont probablement se trouver dans les quartiers pauvres où les jeunes ne veulent plus s’installer ou alors il y aura une médecine à deux vitesses en France avec des dispensaires sécurisés où les médecins généralistes feront leur 35 heures avec pauses café et réunions nombreuses entre confrères sans compter les heures de formation permanentes comprises dans les 35 heures sans aucun choix du médecin par les patients et pas de visite à domicile sans escorte policière.

Personnellement c’est ce qui fait que j’avais décidé de soigner des bobos parisiens pour ne pas subir d’insultes et surtout de violences physiques du fait non de malades mentaux en crise , qui sont bien évidemment irresponsables -idem pour les toxicomanes en proie à un délire aigu ou des alcooliques chroniques en DT- mais simplement des gens comme vous qui se croient tout permis. Pour moi vous êtes un délinquant nuisible à la société.

Je n’ai rien d’une malade mentale et j’ai toujours pris soin de prévenir des personnes honorables de ce que j’allais faire sur un site internet disons hostile pour être brève.- sauf évidemment à concevoir les diagnostiques psychiatriques comme un moyen de lutte politique. Cela se fait je crois encore en Chine et cela s’est beaucoup fait en URSS. Je vous verrais bien fasciste de gauche plutôt qu’homosexuels nuisible à la cause de l’ensemble des homosexuels qui souhaitent vivre leur vie tranquillement sans discrimination aucune et sans se présenter de manière provoquante comme des obsédés sexuel en pimentant leurs commetaires de ” doigts dans le cul”.

Écrit rapidement sans le confort de mon ordi car des gens comme vous ne vont pas gâcher ma vie sociale…

460. Le dimanche 18 août 2013 à 10:05 par Dr.Ivana Fulli

@ Dearest Holmes

Vous êtes pour moi un triste exemple de flaming.

Je n’ai pas fait mettre en exergue vos commentaires pour l’instant mais l’huissier a enregistré l’ensemble des commentaires de deux billets de M Eolas et si j’étais l’avocat motivé du Pet Financier - ce poids lourd de la finance capable d’aligner 3000 Euros pour donner l’ordre à un avocat de lui gagner deux procès et qui n’ à pas hésité à ururper l’ identité de mon fils qui est X, master de finance HEC comme le vice-bâtonnier de Paris d’ ailleurs Me Yvon Martinet , docteur en économie et auteur de publications internationales dont l’une a même été reprise par un journal non universitaire de finance pendant une thèse faite en 2 ans et demi en travaillant comme analyste financier pour la financer - thèse CiFFRE- et bien si j’étais l’avocat de cet homme sans honneur qui se prétend de droite ( il reste quoi moralement aux personnes de droite si elles n’ont pas d’honneur et le désir de défendre la probité des conduites publiques?) et bien si j’étais l’avocat de ce déliinquant je vous chargerai en disant que mon client à été encouragé par le public que vous lui avez procurez.

Get a life Holmes !

461. Le dimanche 18 août 2013 à 10:59 par AM

Il est bien ce fil de commentaire, on y discute de la nature de la foudre, on peut y lire de la littérature, y voir d’excellent jeux de mot (@454 bravo), retrouver des citations de film/série et bien sûr, assister à de la foire d’empoigne de haut vol. Par contre niveau du droit on reste un peu sur sa faim mais qu’importe.

462. Le dimanche 18 août 2013 à 11:31 par Le Pet Financier

@487
Pour en revenir aux résultats de cette bévue, je n’ai lu que ce bilan :
http://www.huffingtonpost.fr/2013/0…
Soit, 22 libérations.

463. Le dimanche 18 août 2013 à 11:38 par PEP

22 libérations et une logorrhée dont seul internet a le secret. Des milliards de “0” et de “1” grillés en pure perte. C’est pas très “développement durable”, tout ça…

Qui a fait revenir CelleDontOnNeDoitPasPrononcerLeNomNiCeluiDeSonFils ?
On croyait qu’elle était partie pour de bon, la voilà revenue (pour de mal?)…

464. Le dimanche 18 août 2013 à 11:40 par AM

Juste une remarque pour le Dr.Ivana Fulli (msg 485). Quand vous dites “une thèse faite en 2 ans et demi en travaillant comme analyste financier pour la financer - thèse CiFFRE-“, c’est un peu ambigüe comme présentation. Pour quelqu’un ne connaissant pas le principe des financements Cifre il pourrait croire que la thèse c’est faite en parallèle du travail d’analyste financier ayant pour but de fournir de quoi vivre (double charge de travail) alors que dans le cadre d’une thèse Cifre, l’entreprise embauche le doctorant pour le faire travailler sur un sujet de recherche qui aboutira à sa thèse (le financement de la thèse étant dans ce cas là fournie en partie par l’entreprise qui verse un salaire au doctorant et en partie par une subvention de l’état).
Par ailleurs, si vous êtes réellement le docteur Ivana Fulli, psychiatre, injustement en difficulté avec l’ordre des médecins, mère de 2 enfants dont vous êtes apparemment très fière pourquoi perdez vous votre temps à être aussi vindicative sur internet. Il est de notoriété publique (loi de Godwin) qu’avec le temps toute discussion sur internet va finir par dégénérer en argumentum ad hominem et en argumentum ad personam. Vous pouvez certes le déplorer mais l’anonymat (ou plutôt l’impossibilité de vérifier l’identité des différents protagonistes) favorise grandement cette tendance. Le problème n’est pas tant de savoir si le docteur Ivana Fulli est réellement docteur mais si la personne utilisant le pseudonyme Ivana Fulli dans les commentaires porte réellement le même nom dans la vrai vie.
Bref si vous voulez retrouver la foi en l’humanité, je me permet de vous conseiller les attitudes suivantes : essayer de rester dans le sujet quand vous commentez, essayez de rester courtois même quand vos détracteurs s’égarent dans les travers opposés, lorsque vous voyez que la cause est perdue (pour vous ou pour les autres) apprenez à passer à autre chose, ça vous détendra.
Pour finir deux autres remarques 1) quand quelqu’un insinue que vous êtes procédurière vous lui répondez globalement en annonçant que vous aller le poursuivre pour diffamation, c’est quand même paradoxal comme attitude. 2) votre dernier message comportait un phrase de 9 lignes, je suis peut être un peu ralenti du cerveau mais c’est un challenge de ne pas se perdre en route, vous gagneriez sans doute en clarté dans vos propos en ajoutant des point de temps en temps.

Sinon si vous êtes un troll, bravo, ne changez rien vous êtes au top.

465. Le dimanche 18 août 2013 à 11:49 par Naska

@490

Bon courage, j’ai essayé aussi …
Mais belle tentative, il faut le souligner !

466. Le dimanche 18 août 2013 à 12:45 par ivanafullicommenteunjournaldesuppotsducapitalisme

http://www.lefigaro.fr/actualite-fr…

///(…)Il fait preuve d’une qualité précieuse et parcimonieusement répartie: le courage. Vergès n’a peur de rien et tourne tout en dérision.(…)///

Cette phrase appelle un commentaire pour souligner que le courage de celui qui surmonte sa peur est admirable mais pas celui des psychopathes -en col bleu ou blanc- qui témoignent de manière constante d’une absence de peur dans leur recherche éperdue de sensations fortes, quel qu’en puisse être le coût en souffrances pour les autres.

Les psychopathes semblent aussi incapables d’éprouver un sentiment de peur que d’éprouver la moindre empathie émotionnelle pour des victimes-leurs victimes ou celle de leurs clients.

Ils sont aussi charmeurs et manipulateurs. Le mensonge est une seconde nature pour les psychopathes qui mettent leur vie en scène et retrouver les éléments de leur biographie est une tache souvent ardue. Il ne serait donc pas étonnant, à mon humble avis, qu’un psychopathe qui serait avocat choisisse des affaires sensationnelles et des clients qui lui offrent des sensations fortes en audience.

Loin de moi l’idée d’affirmer que Me Vergès-que je n’ai pas connu personnellement - fut un psychopathe mais son manque d’empathie complet pour les victimes de ses clients allié à des capacités de séduction sont quand même évocateurs.

Note complémentaire IF: Le courage est un comportement en effet rarement rencontré surtout dans les républiques bananières corrompues d’Europe du Sud telles que la France, l’Italie, la Grèce etc où la culture de corruption rend le citoyen veule et résigné tant à la corruption de nombreux élus qu’à la dictature des fonctionnaires…

467. Le dimanche 18 août 2013 à 12:53 par Dr. Ivana Fulli

@473

///Il semblerait qu’elle existe vraiment : dans ce cas, nous serions en face d’un vrai délire de persécution et vous seriez alors méchants, méchants, méchants de vous attaquer à une malade

(Moi aussi, je dois être méchant, car j’espère bien avoir mon clikamoi)///

Vous reconnaissez que je suis une personne humaine, que mon nom est Ivana Fulli et vous m’accusez d’être une délirante paranoïaque -et ceci dans le cadre d’un tir nourri de commentaires violents et insultants qui seraient rien moins qu’un acte de barbarie plus que susceptible de conduire au suicide la malheureuse Dr Ivana Fulli si comme vous le pensez je n’était qu’une pauvre femme sans défense.

Dont acte. Une psychiatre qui n’a pas demandé l’aide de son fils juriste français et qui vous a fourni avec son conseil juridique italien toutes les cordes nécessaires pour vous pendre dixit!

468. Le dimanche 18 août 2013 à 13:09 par suruo

@ AM # 490 : (…) Pour finir deux autres remarques 1) quand quelqu’un insinue que vous êtes procédurière vous lui répondez globalement en annonçant que vous aller le poursuivre pour diffamation, c’est quand même paradoxal comme attitude. (…)

Il y a bien assez de justiciers non-procéduriers dans l’imaginaire collectif, la littérature, le cinéma, la bande-dessinée, la peinture, l’Histoire, etc. pour que la confusion entre “justicier” et “procédurier” soit exagérée.

Le paradoxe, c’est que je suis l’un des rares à ne pas la prendre pour une folle, mais elle me boude depuis que je l’ai tancée sur les régimes…

469. Le dimanche 18 août 2013 à 13:22 par Dr Ivana Fulli

@458 Si vous êtes juriste, vous vérifiez l’avis d’un magistrat italien que j’admire infiniment -un ancien de mani puliti qui officie maintenant à la cour de cass italienne- lequel magistrat italien est non seulement intelligent mais aussi courageux et soucieux de défendre l’ordre public sans avoir besoin que des avocats rémunérés 600 ou 900 Euros par mois soutiennent les lanceurs d’alerte contre des délinquants qui se paient des ténors du barreau en puisant dans la caisse du conseil de l’ordre des médecins pour prendre un exemple au hasard-

Ce magistrat italien après avoir été au jury d’un concours du barreau italien en a conclu qu’il était devenu urgent de mettre un épreuve d’analyse différentielle ( des maths pour les ignares ) en barrière contre les imbéciles en première année de droit car il avait subi la torture de devoir perdre son temps avec des candidats au barreau italien montrant une ignorance cognitive abyssale. (et je vous passe les deux autres types d’ignorance abyssale qu’il déclare avoir rencontré en faisant passer un examen à des candidats au barreau italien qui seraient hors sujet.)

E viva l’Italia!

Toto Cutugno, L’italiano Vero
http://www.jukebox.fr/toto-cutugno/…

@490 Vous avez raté un épisode et je ne puis que vous conseiller la greffe de cerveau!

FINE

Dr Ivana Fulli.

470. Le dimanche 18 août 2013 à 13:29 par Dr Ivana Fulli

@497 addemdum

Il convenait de lire en 497 l 4:

“des avocats rémunérés 600 ou 900 Euros de l’heure quand des français victimes de leurs clients disposent de 600 ou 900 Euros par mois.”

PS: Mes amis psychiatres pleurent de rire en apprenant qu’une personne aussi peu vérificatrice et méticuleuse que moi est accusée d’être paranoïaque.

471. Le dimanche 18 août 2013 à 13:33 par Philonous

Très bon billet une fois encore.
Je me permettrais juste une petite remarque sur Kelsen. Sa hiérarchie des normes, ce me semble, ne lui a pas été essentiellement inspirée par les événements de la seconde guerre mondiale, puisque Théorie pure du droit est un ouvrage dont l’élaboration a commencé en fait assez tôt (les années 1920, je crois) et dont la première édition date de 1934 (la seconde édition vient en effet après la guerre, en 1953). Certes, Hitler venait d’être élu, mais ce n’était pas cet événement à lui seul qui est à la base de l’ouvrage. Par contre, il s’agit en effet de fonder l’Etat de droit sur des bases solides, non seulement comme vous le décrivez, mais aussi en insistant sur “l’imperméabilité” du droit aux valeurs extérieures au droit (religieuses et morales notamment). Vous qui insistez si souvent sur la séparation droit/morale, je ne peux que comprendre que vous trouviez un grand intérêt pour ce remarquable auteur!

472. Le dimanche 18 août 2013 à 13:50 par RCruz

@434

pour ouvrir un cabinet de psychiatre homéopathe

Dont acte

473. Le dimanche 18 août 2013 à 13:58 par je savaisquejepouvaiscomptersurvousmaiscesthorsujetici

@500

Grâce à vous, je viens de gagner un pari!

474. Le dimanche 18 août 2013 à 14:50 par andrezzzzzzzzzzzzzzaout

@504

Obstétricien et sexologue c’est bien aussi pour les psychopathes violeurs à condition de ne pas violer Rachida Dati.

475. Le dimanche 18 août 2013 à 14:56 par flamming first

@505
… étouffé par du Guaino. C’est qui celui là?

476. Le dimanche 18 août 2013 à 15:01 par dédéescas

@507

Ceux là visent petit, il ne peuvent violer que quand ils travaillent!

La vraie carrière idéale du psychopathe violeur c’est celle de politicien dans un pays où les troisième et quatrième pouvoir sont impuissants.

En se méfiants des électeurs qui votent pour le procureur de New York qui ne sont pas francophiles et des journalistes américains qui ne sont pas communautaristes.

477. Le dimanche 18 août 2013 à 15:37 par Holmes

@ AM (487) (“Par contre au niveau du droit on reste un peu sur sa faim mais qu’importe.”)

Absolu-ment !

‘Tu sais ce qu’est le langage : il n’y a rien que toujours il signifie, ne tourne, ne retourne ; et il est double, vrai comme faux.”

La langue, la chatouille, l’éthique…

La Ritournelle de - ” L’Homme qui rit” -

478. Le dimanche 18 août 2013 à 22:55 par Holmes

@ Dr. Ivana Fulli (485) (“Vous êtes pour moi un triste exemple de flaming.”)


***Moonlighting !***

@ suruo (495) (“Le paradoxe, c’est que je suis l’un des rares à ne pas la prendre pour une folle, mais elle me boude depuis que je l’ai tancée sur les régimes…”)

Deux régimes de lecture : l’une rapide, qui cavale ; l’autre, lente qui s’attache aux écarts, à l’effeuillement des vérités…

*** Entre les deux gît le sens.***

479. Le lundi 19 août 2013 à 00:19 par tortilla

Je crois que les commentaires de ce blog sont accaparés par des illuminés (ou, dans le meilleur des cas, par des enfants). Le docteur a un souci avec son métier, c’est clair, mais ses contradicteurs ont un problème également, qui n’ont pas encore réussi à s’en apercevoir et s’obstinent à souffler sur les braises… La fierté des sots, sans doute…

480. Le lundi 19 août 2013 à 01:54 par tortillo

Qui souffle sur les braises ?
Nous le savons, car il n’y a que les marins pour faire de si longues phrases.

481. Le lundi 19 août 2013 à 11:10 par Gob

@Dr Ivana Fulli

Traiter quelqu’un (plusieurs fois) de délinquant alors qu’il n’a pas été jugé comme tel n’est-il pas diffamatoire ?

Je pense bien sur à notre pathétique docteur, concernant le Pet Financier. ça vous dérange pas, Doc, que je dise de vous que vous êtes pathétique ? C’est pas diffamatoire, même les huissiers sont d’accord avec ça. D’ailleurs, je tenais à vous dire que la profession vous remercie, certains gagnent de l’argent facilement grâce à vous.

482. Le lundi 19 août 2013 à 11:11 par Pépère

@La connasse
Tu vas la fermer maintenant ?

483. Le lundi 19 août 2013 à 11:50 par Valérie Laplace

@ Eolas

je crois, mais ça n’est que mon avis, que le côté pathétique, insultant, même pas rigolo, des commentaires de certains intervenants mériterait que vous fermiez ce fil.

484. Le lundi 19 août 2013 à 12:17 par Holmes

@ Tortilla Tortillo (513 514)

Katabatikos !

Les petits interprètes…

485. Le lundi 19 août 2013 à 14:05 par Les délinquants ont besoin d'être sanctionnés.

@513

Il se dit, dans les milieux bien informés, que la chambre de l’instruction de la cour d’appel du TGI de Paris aurait bien désigné le juge René Grouman pour que lumière soit faite sur des accusations portées par la docteur en direction du pôle financier en 2008 et 2011 contre des élus au conseil de l’ordre des médecins auparavant épinglés par un rapport de l’IGAS en 2007.

Seul l’avenir dira ce qui en adviendra et en combien de temps.

Les diffamations , insultes et usurpation d’identité récentes sont une affaire pénale beaucoup plus simple mais il ne faut jamais jurer de rien.

En attendant, il se dit dans les milieux bien informés que la docteur aurait été vue lors du dernier congrès international organisé par le Royal College of Psychiatrists -qui s’est tenu en juillet dernier à Édimbourg- en train de déjeuner, dans un escalier du centre de congrès, une assiette sur les genoux avec un de ses maitres qui l’incitait à présenter un projet d’exposé au comité scientifique sélectionnant les orateurs d’un congrès qu’il organise sur le thème du syndrome d’Asperger.

Son expérience en ces lieux lui a donné une idée de sujet:

“What happened when a psychiatrist did her bit to inform the public of a successful French lawyer’s blog about what she learned on Asperger’s syndrome through courses offered by the RCP, Imperial College and St Andrew health care. “

Et même une deuxième idée de sujet, cette fois, pour un petit article consacré au harcèlement moral du fait d’anonymes sur Internet qui provoque bien des souffrances et des suicides et qui est fort discuté en GB.

En plus de son petit chapitre consacré à “Me Eolas et l’illusion de la justice portée à la compréhension de tous” dans son livre, sans éditeur pour l’instant: “La justice est ouverte à tous en France comme le Ritz et le Carlton de Lille.”

486. Le lundi 19 août 2013 à 14:44 par Heroneus

Bonjour,

Un petit article a été fait dans le monde sur l’une des personnes dont parle les décisions citées dans l’article d’Eolas, qui est rentré en France il y a quelques jours, après que sa peine ai été confirmée comme prescrite :

http://abonnes.lemonde.fr/societe/a…

Il y parles bien, en conclusion, de l’aspect dangereux de la suppression des durées de prescription générée par la loi/décret mise en cause.

Quand à moi, je n’ai toujours pas définitivement tranché mon avis sur le fait que ce soit une bonne ou mauvaise chose, mais je penses qu’il s’agit surtout d’un élément dangereux, je préfèrerais largement que cette loi n’ai pas été votée, mais que l’on ai donné à la justice d’avantage de moyens pour qu’elle puisse mettre à exécution les peines en question…

Bonne journée,

Heroneus

487. Le lundi 19 août 2013 à 15:25 par dommageelleestpartie.

@506 Qui croire?

Là un avis de psychiatre serait utile.

488. Le lundi 19 août 2013 à 17:27 par Restez dans le sujet

@Philonous (#499) et Heroneus (#520)

Merci de ne pas polluer ce billet avec vos digressions oiseuses relatives au droit ou bien attention à TrollDetector.

Je vous rappelle que ce fil est exclusivement réservé à une quérulente mythomane, à sa vie, son œuvre, ses projets ainsi qu’à ses origines et à sa progéniture.

Quoique vos interventions puissent anecdotiquement aider à tendre vers les 1000 commentaires (on y arrivera), je vous rappelle que sur ce blog le droit ne doit être abordé qu’au regard des procédures et exploits évoqués par notre si sympathique mitho.

Merci d’en tenir compte.

489. Le lundi 19 août 2013 à 17:59 par récap59

Bonjour Heroneus (520)

Dans l’article que vous citez :

“L’Arménien a provoqué une belle pagaille au ministère de la justice en obtenant que la Cour de cassation reconnaisse, dans un arrêt du 26 juin, en raison d’une vieille erreur juridique, la prescription de sa condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité par contumace”

Or c’est faux. La Cour de cassation n’a pas reconnu la prescription en raison d’une vieille erreur juridique.

Au mieux c’est en raison d’une vieille erreur juridique qu’il risquait d’être mis en détention en dépit du fait que sa condamnation était prescrite.

490. Le lundi 19 août 2013 à 22:03 par Holmes

@ Les délinquants ont besoin d’être sanctionnés (519)


***Lesson***, (de deuxième main, il est vrai, mais pas plus.)

Satire is a lesson, parody is a game.

Vladimir Nabokov - Pnine -

491. Le mardi 20 août 2013 à 09:12 par Heroneus

Bonjour récap59 (524),

Ah mais je n’ai jamais dit que cet article était sans défaut, hein ! C’est un article de journaliste, qui ne s’est pas nécéssairement donné la peine de se renseigner sur le problème… Et je suis d’accord avec ce que vous avez dit (c’est pas a cause d’une erreur qu’il a été libéré mais a “cause” d’une “erreur” qu’il n’a pas été emprisonné.)

Quand je disais que sa conclusion me plaisait, je parlais plus de cette phrase :

Ce décret Perben était “inique”, tranche Gilbert Minassian. “En mettant une pièce dans un dossier tous les trois ans, on recule indéfiniment la prescription, c’est anticonstitutionnel”, renchérit-il. Si la Cour de cassation n’avait pas tranché en faveur de ses arguments, sa condamnation, prononcée en mai 1989, aurait été prescrite en 2031, soutient-il.

(Le Monde - 17/08/2013)

Je ne penses pas que ce soit anticonstitutionnel, mais j’estime en tous cas que reculler indefiniment la prescription sur decision d’un parquet non indépendant du pouvoir politique présente selon moi des risques. Comme dit précédement, j’aurais largement préféré que cette Loi/décret ne soit pas prise mais que l’on donne davantage de moyen/possibilités à la justice pour mettre à éxécution les peines dans les délais impartis (avec les clauses d’interruption de prescription précédentes - soit recourt en cassation/CEDH et arrestation du condamné), c’est-à-dire (les moyens) :

- D’avantage de personnels/peines alternatives ou aménageables/places de prisons (ce dernier point en libérant les courte peine, par exemple)

- possibilité pour la justice de se rappeller au souvenir des ministère de l’interieur et des affaires étrangères pour “les faire se bouger un peu”

Pour moi, le “jeu” de la non-execution de peine est actuellement une “course” entre le condamné et la justice, le condamné essayant de rester caché le temps de la prescription et la justice essayant de l’ammener devant un procureur ou un juge. Le choix qui a été fait est de permettre à la justice de courir autant de temps qu’elle veut après le condamné, plutôt que lui permettre de courir mieux et plus vite, ce que je trouverais être une bien meilleure idée…

Cordialement,

Heroneus

@522 : Le mieux à faire avec les trolls, c’est de les ignorer, ne pas rentrer dans son jeu, et nécéssairement le fil sera plus interessant et atteindra peut-être les 1000 commentaires de discution construite, ce qui est un objectif bien plus beau et ambitieux que les 1000 commentaires de trolling…

492. Le mardi 20 août 2013 à 11:25 par Holmes

@ Heroneus (527) (“…un objectif bien plus beau et ambitieux…”)

- Comprachicos !

493. Le mardi 20 août 2013 à 14:45 par totor

c’est vrai ça quel tortionnaire ce “Heroneus” (527)!

+1 (520)!

494. Le jeudi 22 août 2013 à 11:26 par profession: Médecin.

@478: “Or le 20/07/2013 à 12h43 sur le site quotimed.fr (“Le Quotidien du Médecin”, une feuille de chou qui était payée par l’industrie pharmaceutique), une certaine Ivana Fulli a dit :

« Il est moins grave de cracher sur un médecin que de ne pas se montrer hypocrite et soumis devant un juge en France s’il faut en croire l’actualité. … Ivana Fulli Psychiatre. »

… les juges vont pouvoir eux aussi se bidonner un bon coup !”

quotimed Le 22/08/2013 à 08h27
Profession : Médecin
« Cet incident qui a permis au 1er Ministre (comment se nomme-t-il déjà?) de se déplacer à Marseille et à sa ministre de la Santé de réfléchir, si, si, n’est pas du tout isolé à Marseille. C’est le PAIN QUOTIDIEN des urgentistes de l’hôpital Nord qui travaillent dans la peur, doivent gérer leurs patients, les affrontements entre les gens, et rester calmes sous peine de prendre un coup de couteau. Tout ça pour retrouver leur voiture incendiée le soir sur le parking de leur hôpital …. »

495. Le jeudi 22 août 2013 à 14:33 par Torrent de Larmes

“Tout ça pour retrouver leur voiture incendiée le soir “

Eh bien, les pôvres victimes ont l’air bien payées si leur voiture brûle tous les soirs… et ça doit faire plein de fumée…. de gros nuages noirs au dessus des Urgences (visible par observation satellite en http://www.youtube.com/watch?v=gznD…)

496. Le vendredi 23 août 2013 à 08:31 par Profession: médecin.

Les figures de style vous sont inconnues mais cela n’est pas grave. Il ne s’agit que d’un niveau d’éducation.

En revanche, votre mauvais esprit est affligeant parce que beaucoup de personnes humaines sont mal soignées dans les quartiers nord de Marseille du fait de la violence qui y règne et un infirmier des urgences a mal au bras.

497. Le vendredi 23 août 2013 à 09:53 par cyberkek

@527 “Pour moi, le “jeu” de la non-execution de peine est actuellement une “course” entre le condamné et la justice, le condamné essayant de rester caché le temps de la prescription et la justice essayant de l’ammener devant un procureur ou un juge. Le choix qui a été fait est de permettre à la justice de courir autant de temps qu’elle veut après le condamné, plutôt que lui permettre de courir mieux et plus vite, ce que je trouverais être une bien meilleure idée…”

Hélas, donner les moyens à la justice de faire correctement son travail coûte (de façon immédiate) bien plus cher que de se pavaner dans les média en disant qu’on a fait une (énième)loi contre les vilains délinquants… Le secteur pénal souffre de cet état de fait depuis déjà bien longtemps.

498. Le vendredi 23 août 2013 à 10:11 par Réhabilitation par la sanction pénale.

Il est à espérer que les trolls délinquants dont les productions illustrant parfaitement le double phénomène de la désinhibition sociale des frustrés devant leurs écrans et celui de la descente dans les abysses de l’ignorance cognitive ( le juge italien PD) de “la bêtise alliée à la haine chez certaines personnes ” (Mazarin) en s’encourageant dans la descente à plusieurs (IF) n’occupent pas de responsabilités dans le système juridique ou pénitentiaire français.

Il est aussi à espérer, pour la société française - dont la magistrature a sanctionné un jeune militant de gauche qui avait insulté M Coppé une seule fois impulsivement un soir d’élection et a fait subir une peine de prison à un militant pacifiste Nicolas B après une arrestation très brutale sans violence de sa part contre des policiers- que n’auront pas été dépensés en vain des frais de consultation d’un avocat parisien spécialisé en droit de la presse et ceux de deux constats d’huissier de propos susceptibles de recevoir une qualification pénale pour insultes, diffamation dont usurpation de titres et charlatanisme ( prétention de traitement de psychoses par la psychanalyse et l’homoéopathie, vouloir ouvrir un cabinet avec des diplômes datant du millénaire précédent affirmant publiquement implicitement une incompétence par manque de pratique ou par âge incompatible avec l’exercice, prétention de diagnostiquer du point de vue psychiatrique des assassinats en série inexcusables et méritant les assises pour le Dr Bonnemaison ) , usurpation d’identité, menaces de représailles en cas de dépôt de plainte

Je fais confiance à l’ignorance cognitive abyssale de personnes capables de croire qu’une animation interdirait toute capture d’écran par une victime et par un huissier pour ne pas réaliser la différence en terme de poursuites légales et d’identification entre des trolls sadiques et malfaisants conduisant au suicide d’ adolescentes depuis un site de chat lituanien et le blog d’un avocat du barreau de Paris.

Il ne s’agit pas de psychiatrie lourde et une bobologue psychiatre considérerait probablement que le seul traitement imaginable pour que des trolls malfaisants comprennent la délinquance de leurs actes est une sanction judiciaire.

C’est aussi le seul moyen de faire cesser une diffamation ancienne introduite par une calamity jane sur le blog de M Bilger. La bobologue avait été trop bonne avec les trois c de al cour de M Bilger et le résultat est accablant.

Évidemment , le système judiciaire n’est pas si simple que dans le monde d’Eolas et rien n’est jamais gagné d’avance. Simplement certains sont mal partis mais avec 3000 Euros -hors taxes- disponibles en honoraires d’avocat, le rêve d’une retraite dorée est toujours possible.

Il n’y a pas de qualification pénale pour les rêves de grandeur quand il n’y a pas de passage à l’acte.

499. Le vendredi 23 août 2013 à 11:00 par francis

la prescription est un concept du XIX eme, destiné à préserver “la paix des familles”
à une époque où la presse n’avait pas le même impact qu’aujourd’hui,
et ou Internet était aussi loin que la lune, où Cold Case n’envahissait pas nos écrans.

c’est un concept dépassé aujourd’hui: chacun doit assumer la responsabilité de ses actes passés.
la mansuétude, l’oubli, le pardon, n’appartiennent qu’à la Justice et aux victimes pas à la loi et au (dé)règlements.

500. Le vendredi 23 août 2013 à 14:18 par Test

@ 535 :

Vous dites que la mansuétude, l’oubli et le pardon n’appartiennent qu’à la Justice et aux victimes, pas à la loi ni aux règlements.

Sauf que la Justice est rendue justement au nom de la violation des lois et règlements.

A moins que quelque chose m’échappe.

501. Le vendredi 23 août 2013 à 21:51 par Le Pet Financier

En fait, il prend moins cher, moins de 1.000 euros.
Le sujet amuse mon avocat.
C’est plaisant de voir des gens qui ont du plaisir à faire leur métier.

502. Le vendredi 23 août 2013 à 22:22 par Le Pet Financier

Après sur la prescription, il s’agit ici de prescription de peines.
Mettre a execution une sentence 5 ans après me semble assez débile.
Rien ne devrait proroger ces délais à mon avis.

503. Le samedi 24 août 2013 à 10:53 par La supériorité remarquable des avocats français sur les médecins..

Il y a des saints dans toutes les professions.

Néanmoins, la grande supériorité des avocats français sur les médecins de notre beau pays est qu’ils ne risquent de facto aucune sanction disciplinaire en cas de dépassement considérable des honoraires annoncés initialement “sous réserves” ni quand ils se lancent avec un optimisme exagéré dans une opération pour laquelle ils sont dénués de compétence.

Qu’un urologue vous enlève seulement , par amusement, un grain de beauté que vous jugez disgracieux sur vos parties intimes sans consulter un dermatologue compétent alors qu’il s’agissait d’un vilain cancer; et son avenir professionnel s’en trouverait compromis…

Un avocat français ne fait jamais courir des risques qu’à son client.

Qu’un chirurgien qui ne vous opère pas selon les règles de l’art ou commet une erreur involontaire

504. Le samedi 24 août 2013 à 12:57 par La bobologue est innocente des attaques contre la fécondation in vitro que le comité de lecture du New England Journal of Medicine a laissé passer.

@523

La bobologue a été trop gentille en ne mettant pas en lien l’ article le plus inquiétant sur les conséquences génétiques des fécondations in vitro sur les embryons publiés par “Le New England Journal of Medicine” qui offre de sacrés garanties en matière de comité de lecture.

Quant à ses patrons britanniques, rien à espérer de gens qui ne croient pas à la psychanalyse dans le traitement de l’autisme- si ce n’est que la situation française leur semble trop désespérée pour que cela vaille la peine d’informer les confrères.

505. Le samedi 24 août 2013 à 13:22 par toto

@ 540 ” l’ article le plus inquiétant sur les conséquences génétiques des fécondations in vitro sur les embryons publiés par “Le New England Journal of Medicine” “

Je suis intéressé par la lecture de cet article ! Un lien web est-il possible ? merci

506. Le samedi 24 août 2013 à 13:38 par RCruz

@541
Le résumé est là: http://www.nejm.org/doi/full/10.105…
L’accès à l’article est payant.

507. Le samedi 24 août 2013 à 13:47 par RCruz

Oups! La lecture de l’article est gratuite.
D’après les auteurs ces résultats sont à prendre avec précaution
en raison de multiples facteurs et de la difficulté à les isoler.

“L’article le plus inquiétant” n’est pas vraiment inquiétant.

508. Le samedi 24 août 2013 à 17:13 par PEP

Puisqu’on est ici hors-sujet depuis un bout de temps, je n’ai pas trop de scrupules à poser une question de droit sans rapport avec ce qui précède :
Dans le contexte de l’affaire de Marignane où un voyou de “tout juste 18 ans” (le jour-même) abat un justicier auto-proclamé (courageux, certes, mais peut-être un tout petit peu au delà de son devoir et de ses prérogatives de cytoyen — percuter un scooter, sortir une bombe lacrymo et un gourdin, OK pour défendre un buraliste en train de se faire agresser, peut-être un peu moins pour empêcher des délinquants de s’enfuir alors que plus personne n’est en danger, mais je m’égarre… et j’amorce un troll).

Recentrons-donc le débat(!) et revenons donc à mon hors-sujet à moi tel que je l’avais voulu:

La majorité pénale, au jour anniversaire d’un délinquant/criminel, se juge-t-elle de date à date, ou bien pourrait-on plaider que ce charmant bambin fut accouché tard dans la soirée il y a presque 18 ans, et a commis son forfait plus tôt dans la journée, et que donc, il serait encore soumis à la justice particulière des mineurs? Avec un tout petit peu de mauvaise foi et de pinaillage arithmétique (et je vous fais grâce des années bisextiles), ça aurait une chance de prospérer, ça?

Ceci étant, ça montre encore une fois que les délinquants/criminels ne réfléchissent pas beaucoup aux conséquences de leurs actes et ne pensent le plus souvent pas être pris, ce qui réduit la portée dissuasive des sanctions toujours plus lourdes. Sinon, le jeune salopard aurait plutôt braqué son bureau de tabac la veille de son anniversaire, puisque selon certains, il est bien connu dans ces milieux que “les mineurs ne risquent rien”.

509. Le samedi 24 août 2013 à 17:14 par Le Pet Financier

@539
Le soi-disant docteur est maintenant encadré.
C’est un bon signe. Sa famille ou ses amis sont présents.
Et sur vos délires sur la responsabilités des avocats, je pense juste à Badinter.
Après libre à vous…

510. Le samedi 24 août 2013 à 17:20 par Le Pet Financier

@544 Excuse PEP
il est bien ton sujet sur les 18 ans.

511. Le samedi 24 août 2013 à 18:18 par toto

@ 542
Merci pour le lien!
Il se trouve que la problématique est assez explosive.

512. Le samedi 24 août 2013 à 19:38 par PEP

Art 414 du Code Civil :
La majorité est fixée à dix-huit ans accomplis

Et donc, scientifique pinailleur que je suis, je pose la question: qu’est ce que ça veut dire EXACTEMENT?

Supposons une personne née le JJ/MM/AAAA à 15h.
Est-elle “majeure” le jour anniversaire de ses 18 ans (JJ/MM/AAAA+18) à 00h01? A 15h01?
Le lendemain de ce jour?

Quid des situations particulières au regard des fuseaux horaires (de naissance, du lieu de l’estimation de la majorité) ?
Né à Paris le 1/1/2000, je commets un forfait à La Martinique le 31/11/2017 à 23h. A la Martinique, je n’ai que 17 ans et des brouettes. A Paris, les pétards de la St Sylvestre ont déjà pété et à Strasbourg les voitures brûlent, c’est déjà le 1/1/2018 et en ces contrées j’ai déjà 18 ans. Suis-je majeur?

513. Le samedi 24 août 2013 à 22:35 par RCruz

@547
La problématique est loin d’être explosive… du moins pour
ceux qui lisent soigneusement ce papier: avec la calculette à la main,
et en soulignant tous les biais possible et la façon dont ils sont
approximativement écartés à grand renfort de statistiques.

514. Le dimanche 25 août 2013 à 11:13 par toto

@549
Les endocrino qui voient passer bcp de dossiers d’enfants atteints de certaines maladies génétiques (une personne mon entourage proche est très bien placée pour le savoir), notent une proportion non négligeable (pas 50%) de cas de FIV (p-e ss estimé vu que l’info n’est pas tjs dispo). Donc, à force ils se posent des questions et incluent cette donnée dans leur dossier (patient FIV ou pas FIV). Cette collecte fera ss doute l’objet d’une étude épidémio.
Mais on est H-S là :)

515. Le dimanche 25 août 2013 à 15:00 par suruo

@ Comité d’étude # 523 : « (…) au vu des conditions d’expérience. »

Mais pas du tout, très cher, on est pas des cobayes.

On peut s’appeler “Kobayashi” et avoir sa page wikipédia, avec photo, une place au Guiness Book, et être un inconnu pour beaucoup.

On peut appeler “Kobayashi” et être un personnage de fiction, avocat du diabolique Keyser Söze dans Usual Suspects, qui est un film somme toute assez connu.

C’est très métaphysique tout ça : on attend un valeureux chevalier qui voudrait bien démêler cet écheveau…

516. Le dimanche 25 août 2013 à 16:59 par Le Pet

C’était cool les vacances.
Eolas a invité le super troll pour activer son blog pendant qu’il se goinfre de paella. une pizza ?
J’aimerai entendre ou lire Krieghund sur les peines de probations.
La proposition de 5 ans me semble impossible à tenir avec le budget actuel. Ou alors ce sont des sanctions financières qui seront données et augmentées.

517. Le dimanche 25 août 2013 à 20:21 par Holmes

@ Suruo (551) (“C’est très métaphysique tout ça…”)

Oil on canvas,

Il faut alors recouvrer de l’espace vital pour relativiser.

518. Le lundi 26 août 2013 à 13:10 par La bobologue ne voulait pas désespérer le marais de Paris et surtout pas inquèter les parents d'enfants nés par FIVETEs

@543

“Oups! La lecture de l’article est gratuite.”

Et cela ne serait pas parce que le comité de lecture du New England Journal of Medicine considère que l’information scientifique est si préoccupante et si importante pour la santé publique mondiale qu’il faut que tous les médecins et scientifiques capables de lire l’anglais soient alertés et capable de se rendre compte que l’étude est bien faite…

Et ce malgré le lobbying intense en faveur de tous ceux qui gagnent beaucoup d’argent avec les FIVETEs dans les pays où ce n’est pas la ruine du contribuable- et aux USA la GPA est du “very serious business’ où se gagnent des fortunes et un marché de folie qui ne demande qu’à se développer chez les homos, les hétéros et les asexués qui veulent des enfants sans respecter les règles de la nature.

Il y a des homosexuelles aux USA assez givrées pour s’abimer le cerveau et probablement l’immunité etc. et mettre en danger la santé de leurs enfants en s’amusant à être chacune mère porteuse avec les ovules de l’autre et devinez qui empoche plein de dollars pour ce faire alors que la fécondation artificielle -médicale ou amicale- ne coute rien à côté d’une FIVETE.

Le problème en France c’est le conflit d’intérêt des chercheurs qui veulent travailler sur embryons et ont besoin des surnuméraires des FIVETEs en raison de la loi qui ne leur accorde que cela comme matériel plus tous ceux qui en clinique privée veulent profiter du marché -sans compter les gynécos violeurs comme André Hazout qui aiment la dépendance et la fragilité psychiques des femmes qui demandent ou acceptent des FIVETEs et rêvent de s’en mettre polein les poches avec des GPA payantes made in France.

Vous vous moquez du monde car c’est un secret de polichinelle désormais chez les gens capables de lire l’anglais que les FIVETEs ne produisent pas des embryons normaux- la preuve accessible parmi bien d’autres est le fait que Cambridge (GB) maintenant fait payer des tests préimplantatoires des embryons de FIVETEs qui voyagent congelés des USA à Cambridge (GB) afin d’éliminer ceux qui sont porteurs d’anomalies chromosomiques qui vont aboutir à des échec d’implantation…

Le troll toto fréquentent des gens meilleurs que lui moralement!

519. Le lundi 26 août 2013 à 13:31 par Rcruz est un désinformateur de première classe

Absolument pas un troll.

Mais fournir illico les références du papier le plus inquiétant publié dans le New England Journal of Medecine pour ensuite prétendre sans aucun argument -autre que les réserves de prudence des auteurs s’attaquant à de sérieux lobbys -avoir démontré son insuffisance méthodologique.

Seule la fraude de l’industrie pharmaceutique via les émoluments à des universitaires et des chercheurs fraudeurs permet de publier dans cette revue des articles qui ne tiennent pas la route méthodologiquement -sauf à considérer que l’ensemble des connaissances médicales n’ont aucune validité scientifique avec un grec génial qui en a fait sa carrière…

ET la descendance de Dolly, c’es tpas le Pérou mais cela n’empêche pas les ignorants de se réjouir des recherches sur embryons et de rêver à des enfants produits avec les gènes nucléaires exclusivement de deux hommes via deux spermatozoïdes…

NB: Avoir accusé la bobologue, Dr Ivana Fulli, de psychanalyste et de médecin charlatan traitant des psychotiques avec de l’homéopathie était le summum de la manipulation mentale et de la désinformation du public de ce blog…

“La dottoressa veut remplacer les psychotropes par une combinaison
homéopathie + psychanalyse …
Elle va révolutionner le traitement des psychoses toute seule comme une grande si
ces obscurantistes du conseil de l’ordre arrêtent de la persécuter et de mettre en
doute ses indiscutables compétences.”

Si vous aviez quelque compétence vous auriez du l’accuser de vouloir promouvoir les hormones sexuelles féminines comme traitement adjuvant des psychoses et des dépressions voir traitement curatif des psychoses du post -partum ou de l’accuser de vouloir voler l’argent de la collectivité en soignant par l’homéopathie des insomniaques et des gens malheureux mais pas malades mentaux.

Ou encore de mépriser profondément les psychanalystes lacaniens et leur conception de l’origine et du traitement de l’autisme persistant en 2013.

Vous n’êtes pas un scientifique intègre si vous êtes autre chose qu’un lobbyiste en faveur des FIVETEs et des GPAs.

520. Le lundi 26 août 2013 à 14:04 par les sujets d'observation en condition naturelle ne sont pas des cobayes.

@551

Ne pas être des cobayes mais seulement des sujets d’observation ne rend pas intelligent pour autant les trolls pompeux et sadiques.

Inversement, donner de sa personne dans une recherche de psychologie ne rend pas intelligent non plus comme la pathétique Marcella Iacub l’a montré dans un ouvrage pathétique se voulant à la fois une oeuvre scientifique définitive sur la psychologie de DSK et un roman autobiographique faisant honneur au réalisme magique des sud-américains de génie…Pour le plus grand bonheur des avocats de DSK qui défendent les droits de l’homme en général publiquement et en particulier le droit de l’homme DSK à se faire payer des services de prostituées de luxe par des entrepreneurs susceptibles d’en retirer des bénéfices en termes de contrats sans appel d’offre honnête et autres dans le futur…

Rassurez-vous , le comité scientifique qui aura à accepter ou à refuser le travail de leur consœur et élève, est d’une qualité supérieure et rien de médiocre ne passera-sans compter la concurrence qui fait que votre trollisme ne passera peut-être pas à la postérité scientifique.

(les insultes d’un scientologue chez le magistrat honoraire français et d’un père d’autiste gauchiste ailleurs n’avaient pas reçu l’imprimatur car jugées pas assez originales.)

521. Le lundi 26 août 2013 à 14:47 par Il faut savoir choisir son défenseur soigneusement.

@545

Me Collard est plus proche de votre personnalité et de vos performances et comme vous êtes indéfendable, de toutes façons devant un tribunal, sollicitez-le entre hommes de droite provocateurs, vous allez vous comprendre.

Sans adulation personnelle de M Badinter: les beaux-parleurs socialistes qui épousent de très riches héritières, vous savez, il faut en prendre et en laisser.

522. Le lundi 26 août 2013 à 21:26 par Giulia

Pour les étudiants en droit dont je fais partie, pouvez-vous donner un lien sur l’acte qui montre la volonté de poursuivre l’infraction s’il vous est agréable ?
Ça fera un bon calvaire après les examens de septembre ;-)

523. Le mercredi 28 août 2013 à 11:01 par Gob

Sérieusement docteur, prenez un smecta.

524. Le mercredi 28 août 2013 à 11:14 par free dl

Le titre est excellent ! Loi not found

525. Le mercredi 28 août 2013 à 14:15 par Holmes

@ free dl (560) (“Loi not found”)

Axolotl !

  • L’ordinateur magnifie à l’infini les résultats de l’incompétence de son propriétaire et de ses programmateurs.*

526. Le mercredi 28 août 2013 à 15:06 par Examens de rattrappage?

@558

Pourriez-vous préciser votre question technique, s’il vous est agréable?

527. Le mercredi 28 août 2013 à 16:50 par Titre de Noblesse

@Gob
Quel(le) docteur?

528. Le mercredi 28 août 2013 à 22:59 par Veilleur

En pleine forme la soi-disant doctoresse pour se faire des ami(e)s sur un site d’actualité du droit. Une réponse à ses insultes habituelles :

“Et je me permet d’ajouter, sur les conseils d’un ami, qu’après m’avoir sommée de donner mes qualifications elle a insinué que je travaillais au noir ; comme le démontre Foucault dans Histoire de la folie la collusion entre la psychiatrie et la police est une vieille histoire cette dame con tinue la tradition.”

De nouvelles procédures en suivront.

529. Le jeudi 29 août 2013 à 00:19 par PEP

cette dame con tinue(sic) la tradition.
… du verbe “tinuer” ?

530. Le jeudi 29 août 2013 à 00:41 par Morgan Kane

Pur répondre au post 548, 18 ans accomplis ou révolus signifie que vous avez vécu 18 ans, pas un jour de plus.

Je ne met pas de références mais elles sont nombreuses et faciles à trouver.

Une personne née le 01/01/2001 a 18 ans révolus ou accomplis le 31/12/2018 à minuit. En effet, elle a vécu 18 années complètes.

C’est facile à vérifier : le 31 Décembre 2001, elle a vécu 1 an complet ….. moins quelques heures mais le droit simplifie parfois les choses et tant pis pour les pinailleurs.

De même, si la personne est née en France et se trouve en Martinique le jour fatal, son âge sera apprécié en fonction du lieu où elle se trouve.

531. Le jeudi 29 août 2013 à 10:35 par PEP

“Références nombreuses et faciles à trouver?”

C’est typiquement une formule vide, un artifice de rhétorique :
Aristote : “Une locution qui produit un certain effet sur les auditeurs et dont les logographes usent à satiété, c’est, par exemple. “Qui ne sait… ?”ou encore : “tout le monde sait…” Là-dessus l’auditeur est gagné, car il rougirait de lie pas partager une connaissance acquise par tous les autres.”

J’ai cherché, je n’ai pas trouvé. Merci de nous pointer vers au moins une de ces références que vous connaissez si bien.

“le droit simplifie parfois les choses et tant pis pour les pinailleurs.”

J’avais justement l’impression que le droit était un domaine de prédilection pour les pinailleurs, ne me prétendez pas le contraire, vous me briseriez le coeur.
Qu’il simplifie parfois les choses, je n’en doute pas, mais il doit le faire sous forme écrite et vérifiable.

532. Le jeudi 29 août 2013 à 10:45 par Réhabilitation par la sanction pénale.

@564
VCruz de chez Eolas accuse de manière diffamatoire la doctoresse d’avoir inventé un traitement de la psychose par la psychanalyse et l’homéopathie @ et les chargés de délinquants prisonniers sont venus exiger céant des preuves de sa qualité de docteur en médecine avant de lui permettre de s’exprimer.

Chez Me Gilles Devert, “Monique Gasc”-une férue de psychanalyse- l’accuse de mépriser la psychanalyse et débite des sottises inqualifiables sur la genèse de la classification des troubles mentaux américaines et les utilisations de ce DSM en ses successives versions et il ne serait pas légitime de lui demander ce qu’elle possède comme compétence:

La défense de Bradley Manning… Une victoire ? Pour qui ? : Actualités du droit
http://lesactualitesdudroit.20minut…

Moralité: Citer ses sources est une preuve de bonne foi. Voilà ce qui a déclenché la colère immature de “monique gasc” dont il faut souhaiter qu’elle n’est pas psychanalyste au noir pour la santé publique, en effet.

“Ceci est le dernier commentaire que je ferai ici en réponse aux vôtres car je vous dérange avec des informations précises qui n’entrent pas dans vos conceptions.

Si vous voulez continuer à débiter vos certitudes en général et croire en particulier des choses absolument inexactes sur la genèse des DSMs, libre à vous.

Il n’en reste pas moins vrai que vous écrivez des contre-vérités flagrantes pour les professionnels et les gens cultivés sur le sujet des classifications des maladies mentales:

1.) les DSMs n’ont pas été crées pour vendre des médicaments mais pour reconnaître les malades mentaux, notamment du fait du désir des militaires américains de ne pas enrôler de malades mentaux et celui des autorités sanitaires américaines d’évaluer le nombre de malades mentaux dans la population.

2.) Les classifications DSMs et ICDs ne servent pas qu’à justifier des remboursements de médicaments par des assurances santés privées ou publiques et à autoriser des prescriptions de médicaments dangereux. Liste non exhaustive et rapidement rédigée:

( Les ICDs sont les versions successives de la classification internationale de l’OMS qui inclue une classification des maladies mentales dans une classification de toutes les maladies. Simplement l’association américaine de psychiatrie a du génie pour le marketing et ses DMSs se vendent comme des petits pains en traduction dans tous les pays et notamment en France et sont plus faciles à lire et à comprendre pour des non-psychiatres ou psychologues.)

2.1 DSms et ICDs .- ont beaucoup servis et servent encore à justifier des honoraires de prise en charge en psychothérapie par des psychologues et des médecins ( également par des infirmiers et assistants sociaux et ergothérapeutes spécialisés) aux USA et en GB et dans de nbombreux autres pays du monde ainsi que des mesures sociales pures comme des pensions d’invalidité pour raisons psychiatriques-par exemple pour les syndromes post-traumatiques des anciens militaires.

2.2 Aujourd’hui encore aux USA des psychologues -des psychiatres aussi en GB et ailleurs qui gagnent leur vie d’universitaires ou de praticiens hospitaliers ou “en ville” respectivement en mettant au point et en pratiquant des psychothérapies de toutes sortes utilisent les DSMs et les ICDs (classification des maladies de l’OMS alors que les DSms est la classification de l’association américaine de psychiatrie) pour publier leurs recherchent sur leurs nouvelles thérapies.

Par exemple les publications (livres mais aussi articles scientifiques) concernant les thérapies psychologiques et donc non médicamenteuses des personnes étiquetées “Borderlines” “Etats-limites” qui peuvent être d’inspiration psychanalytiques ou cognitivistes utilisent les critères du DSM IV autant que ceux de l’ICD 10 -qui est la classification de l’OMS!

NB: Les psychanalystes français qui critiquent le DSM 5 - dont je ne suis pas une admiratrice- s’imaginent certainement pour nombre d’entre eux que la crise économique ne viendra jamais leur imposer de justifier face aux “cochons payeurs” la légitimité de leurs salaires hospitalier et celle de la partie remboursée de leur honoraires pour des psychanalyses en cabinet.

Le temps où psychiatres et psychologues n’avaient de compte à rendre à personne et en particulier aucun diagnostic à fournir pour justifier leurs salaires et honoraires autre que “la mère est une mère de schizophrène ou “le père est démissionnaire face à une mère castratrice” va finir pour des raisons économiques.

Les non-malades n’ont aucune raison de se faire payer en partie la psychanalyse ruineuse dont ils ont envie pour frimer en société ou se sentir mieux dans leur peau. Idem pour les orthophonistes qui apprennent à lire à des enfants pas dyslexiques qui auraient juste eu besoin de meilleurs instituteurs.

Voilà, je ne répondrai plus à aucun de vos commentaires sur aucun billet de ce blog.

Écrit par : Dr Ivana Fulli | 28/08/2013”

533. Le jeudi 29 août 2013 à 11:11 par Gob

“Voilà, je ne répondrai plus à aucun de vos commentaires sur aucun billet de ce blog.”

Alleluia !

534. Le jeudi 29 août 2013 à 11:29 par PEP

je ne répondrai plus à aucun de vos commentaires sur aucun billet de ce blog.

Copie d’écran faite ce jour, devant huissier ! \o/

535. Le jeudi 29 août 2013 à 11:32 par ne pas confondre colère et délinquance..

@569

“Monique Gasc” ne mérite que d’être ignorée et n’a rien d’une délinquante.

Qu’elle soit en colère et décharge un peu de bille témoigne simplement d’une frustration face à son incapacité à reconnaître que ses connaissances de l’origine des DSMs et de leurs usages étaient complètement erronées.

C’est probablement juste une victime de la propagande du lobby de la psychanalyse et il faut la comprendre: si elle a vraiment passé 6 années à se payer une psychanalyse, il est humain qu’elle veuille que cela soit une grande chose car il est rare que les assurances sociales et les mutuelles privées paient entièrement 6 années de psychanalyse.

De même, la bobologue n’aurait pas fait mettre en exergue par l’huissier les insultes ponctuelles et bilieuses de Yacine.

536. Le jeudi 29 août 2013 à 11:42 par L'amie du veilleur est particulière!

@564

http://lesactualitesdudroit.20minut…

@Thierry
j’ai oublié de te dire que Mathaf a voulu te tromper avec un certain Louis Maurin que lui a présenté Denis.Ceci avec un enthousiame qui m’a fait penser que puisqu’on parlait d’énergies renouvelables il a voulu renouveler la sienne, d’énergie.Réfléchis bien avant de t’engager avec ce type il craint!tu trouveras ça dans l’article verts de rage.Moi ce que j’en dis c’est pour ton bien!

Écrit par : monique gasc | 29/08/2013

http://lesactualitesdudroit.20minut…

Et je me permet d’ajouter ,sur les conseils d’un ami ,qu’aprés m’avoir sommée de donner mes qualifications elle a insinué que je travaillais au noir ;comme le démontre Foucault dans Histoire de la folie la collusion entre la psychiatie et la police est une vieille histoire cette dame con tinue la tradition

Écrit par : monique gasc | 28/08/2013

Personnellement, je dirais que le veilleur vous prend pour des idiots crédules.

537. Le jeudi 29 août 2013 à 13:30 par Morgan Kane

Pour répondre au post 567

L’article L. 154 du code électoral dispose que « Les candidats sont tenus de faire une déclaration revêtue de leur signature, énonçant leurs nom, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, domicile et profession. / A cette déclaration sont jointes les pièces de nature à prouver que le candidat est âgé de dix-huit ans révolus et possède la qualité d’électeur. »

On est éligible dès 18 ans sans attendre 19 ans !

Le mot révolu qui signifie passé, terminé, achevé pour le dico.

http://www.corsematin.com/article/b…

S’agissant du travail du juriste, il consiste essentiellement à analyser la réalité pour faire entrer les faits dans des cases déterminées. Une fois ce travail accompli, il reste à tirer els conclusions de l’analyse, en fonction des textes.

La théorie de Kelsen est séduisante mais présente un inconvénient majeur. Elle relève de l’école du droit objectif, laquelle ne prend pas partie sur la valeur intrinsèque des normes posées par la constitution.

En effet, celle-ci est valide en soi, quelque soit son contenu. Il y a là une conception quasi théologique de la norme suprême, dont la validité n’est pas susceptible d’examiner.

538. Le jeudi 29 août 2013 à 14:17 par PEP

@Morgan Kane, 573,

Mon interrogation n’est pas entre 18 et 19 ans, mais bien aux alentours de 18 ans +/- 1 jour.
Il y a semble-t-il imprécision des définitions (revoir mes messages plus haut, par rapport à la date anniversaire, son lendemain, l’heure éventuelle de la naissance, du moment où on estime majorité/minorité, voire des effets des fuseaux horaires.

Alors oui, je pinaille et cherche à trouver des failles, mais ce n’est pas nécessairement futile et anodin: voir le cas du voyou qui a assassiné un gus le jour (ou le lendemain, suivant les sources) de son anniversaire de 18 ans. On peut très bien se retrouver dans une incertitude pour savoir si un malandrin relève de la justice des mineurs ou pas.

Allez, j’en rajoute une couche: hypothèse:la préméditation et les actes préparatoires sont commis avant l’anniversaire, l’acte lui-même après. Quelles sont les conséquences judiciaires?

539. Le jeudi 29 août 2013 à 16:34 par Veilleur

@572
Tout à votre 1er degré, je crains que vous ne sachiez apprécier les private jokes des commentateurs du site présenté. Il est vrai que le sens de l’humour n’est pas le point fort de la “soi-disante”.

La référence pour vos lumières :

”Mais qui c’est ce con de Maurin ? Je vais l’empaler.
Écrit par : Mathaf Hacker | 25/08/2013”

540. Le jeudi 29 août 2013 à 18:50 par Morgan Kane

574 Toutes mes excuses si ma réponse manque de précision :

1) Vous êtes nés le 1er Janvier 2001. Vous avez un an le 31 Décembre 2001 et 18 ans le 31 Décembre 2018 à minuit quelle que soit l’ heure de votre naissance.

2) Si vous êtes nés en France et résidé en Martinique ou à la Réunion, la règle ne change pas, l’ heure locale s’applique. Vous y perdez quelques heures à la Réunion et vous en gagnez quelques unes à la Martinique.

3) Si un gus né le 1er Janvier 2001 assassine une personne le 31 Décembre 2018 à 23 H 59, il a 17 ans. Le 1er Janvier 2019, à 00 H 01, il a 18 ans.

4) S’agissant du crime préparé le 31 Décembre et commis le 1er Janvier, je ne peux donner de solution, n’étant pas pénaliste.

J’attire votre attention sur le fait que le régime pénal des mineurs varie en fonction de l’âge et que le tribunal peut écarter dans certains cas l’excuse de minorité.

5 )Le compte se fait en années civiles, ni en heures, ni en jours. De ce point de vue, j’attire votre attention sur l’existence des années bissextiles.

6) Je serais plus intéressé par une réponse sur mes propos sur Kelsen.

541. Le jeudi 29 août 2013 à 18:50 par Morgan Kane

574 Toutes mes excuses si ma réponse manque de précision :

1) Vous êtes nés le 1er Janvier 2001. Vous avez un an le 31 Décembre 2001 et 18 ans le 31 Décembre 2018 à minuit quelle que soit l’ heure de votre naissance.

2) Si vous êtes nés en France et résidé en Martinique ou à la Réunion, la règle ne change pas, l’ heure locale s’applique. Vous y perdez quelques heures à la Réunion et vous en gagnez quelques unes à la Martinique.

3) Si un gus né le 1er Janvier 2001 assassine une personne le 31 Décembre 2018 à 23 H 59, il a 17 ans. Le 1er Janvier 2019, à 00 H 01, il a 18 ans.

4) S’agissant du crime préparé le 31 Décembre et commis le 1er Janvier, je ne peux donner de solution, n’étant pas pénaliste.

J’attire votre attention sur le fait que le régime pénal des mineurs varie en fonction de l’âge et que le tribunal peut écarter dans certains cas l’excuse de minorité.

5 )Le compte se fait en années civiles, ni en heures, ni en jours. De ce point de vue, j’attire votre attention sur l’existence des années bissextiles.

6) Je serais plus intéressé par une réponse sur mes propos sur Kelsen.

542. Le jeudi 29 août 2013 à 19:49 par PEP

@576 (et 577)
Merci, cette réponse est relativement précise, elle énonce bien votre interprétation des règles.

En revanche, elle ne répond toujours pas à la question de références vérifiables et opposables (lois, décrets, jurisprudence…)

Quand à Kelsen (1) j’ai rien compris, et (2) c’est mon hors-sujet à moi, je ne me laisserai pas entraîner dans des digressions, na !

543. Le jeudi 29 août 2013 à 21:17 par récap59

Je signale à toutes fins utiles que la Martinique et la Réunion font partie de la France. Les heures locales martiniquaises et réunionnaises sont tout autant françaises que celle de Paris et de Marseille.

544. Le jeudi 29 août 2013 à 21:22 par récap59

J’ajouterai que Saint-Denis de la Réunion n’est ni plus ni moins loin de la France que Saint Denis sur Seine, et réciproquement.

545. Le jeudi 29 août 2013 à 22:02 par Veilleur

@572
Après le sujet du 564 n’était pas la monique gasc (toujours ne pas répondre au sujet, c’est une constante et attaquer insidieusement de manière décalée). Le sujet était, la capacité de la “soi-disante” à dialoguer sur un blog de manière civilisée.
Manifestement, ce n’est pas possible. Même sur un blog où l’avocat est (soi-disant) incomparable à Eolas selon ses dires (alors que les 2 blogs sont très différents), elle ne sait pas ne pas insulter son contradicteur. Exemple :

gasc,
Je ne répondrai plus à vos commentaires, y compris quand il ne s’agira pas de vomi bilieux d’une frustrée.
Écrit par : Dr Ivana Fulli | 28/08/2013

ou alors quand vous insultez les commentateurs de ce blogs, même ceux qui vous écoutent :

Le mardi 30 juillet 2013 à 11:09 par Dr. Ivana Fulli
Me Eolas,
@ 45;48; 92; 86-93 et al.
Vous êtes un saint homme et je suis certaine que l’auréole commence à être visible par les bons adeptes de la foi LGBT!
Car, comme titrerait Charlie Hebdo: “C’est dur d’être aimé par des cons quand on est omniscient”

Merci de traiter tous les lecteurs de ce blogs de cons.

Je vous souhaite de réfléchir à vos dires. (je pense cela impossible, prouvez moi le contraire)

546. Le jeudi 29 août 2013 à 22:32 par Veilleur

Don’t Act.

547. Le vendredi 30 août 2013 à 07:58 par Pesante sottise du veilleur de nuire.

Le veilleur de nuire a piteusement raté son coup minable hier:

en @ 564 il poste-sans donner de lien et donc dans un but diffamatoire- l’éructation de colère d’une fada de psychanalyse très ignorante des classifications des maladies mentales et de leur usage. de plus victime de la propagande du lobby de la psychanalyse en France. Une femme pas méchante qui a bien le droit d’être en colère.

en @575 ayant raté ses effets car une personne de bon sens a posé les liens et montré que la fada de psychanalyse n’est pas à prendre au pied de la lettre, il annonce que c’était de l’humour..

Le veilleur de nuire est une sacré pollution pour ce blog.

Enfin, cet exemple de nuisance de l’anonymat des frustrés mesquin qui ne cherchent qu’à nuire à ceux qui ont quelque chose à dire, aura peut-être permis à certain de comprendre que le lobby des psychanalystes mènent les français en bateau au sujet du DSM 5 et n’a pas tiré sur un corbillard mais sur une ambulance et que du monde entier le DSM 5 était attaqué dès les parutions des propositions plus de 2 ans avant l’attaque sur le corbillard du lobby de la psychanalyse.

Comme la bobologue l’avait conseillé à Holmes : Get a life veilleur de nuire!

PS: Essayer de trouver quelque chose à faire qui soit utile plutôt que de polluer ce blog.

(Ce n’est pas la faute de la bobologue si vous n’êtes pas très malin.)

548. Le vendredi 30 août 2013 à 13:47 par Eno

Attention !

Chez Kelsen, la Norme fondamentale n’est pas la constitution.

Le système de sources expliqué par Kelsen implique que toute Constitution est prise sur le fondement de la précédente, jusqu’à la première constitution historique.
Cette constitution historique serait elle pris sur le fondement de la norme fondamentale qui ne serait qu’une injonction à obéir à cette constitution.

La Norme fondamentale n’est donc pas la constitution, mais la norme se trouvant au dessus, fictive, artificiellement créée pour étayer la théorie.
D’autres auteurs ont placé la Constitution comme norme fondamentale. Carré de Malberg ou Karl Schmidt. Mais aucunement Kelsen

549. Le samedi 31 août 2013 à 09:35 par L'introuvable alliée involontaire du veilleur de nuire.

En @564 le veilleur de nuire citait “monique gasc ” qui méritait en effet de la publicité…

http://lesactualitesdudroit.20minut…

“Enfin un peu de douceur dans ce monde de brutes :Churchill himself confirmant nos soupçons:Thierry et M athaf sont un couple d’alcoolos sodomites se livrant publiquement à des pratiques sado maso et s’abimant dans la priére pour se faire pardonner poursuivis qu’ils sont par la culpabilité engendrée par la culture judeo chrétienne CQFD”

Écrit par : monique gasc | 30/08/2013

550. Le samedi 31 août 2013 à 14:17 par suruo

# 556 @ les sujets d’observation en condition naturelle ne sont pas des cobayes. :

Ne pas être des cobayes mais seulement des sujets d’observation ne rend pas intelligent pour autant les trolls pompeux et sadiques.

Les chats apprécient fort peu les observations depuis la jurisprudence Schrödinger. Et les sphinx sont encore pires que les chats.

Plus précisément, pour épiloguer sur cette histoire de hamster en cage :

Vous avez le droit de refuser les “cookies” si vous ne voulez pas que votre navigation sur internet ne serve à des études comportementales à but lucratif ou autre.

Votre usage de la locution “sujets d’observation en condition naturelle” n’y change rien : l’idée n’est pas de savoir si oui ou non vous aimez les brownies, l’idée est de vous laisser le choix d’être étudié ou d’être libre.

Vous voulez refuser ce droit et ce choix aux “trolls pompeux et sadiques” : pourquoi les considérez-vous comme vos inférieurs en droit ?

(…) sans compter la concurrence qui fait que votre trollisme ne passera peut-être pas à la postérité scientifique.

Voir ci-dessus pour ce que je pense de votre notion du “troll”.

Quand à la postérité… Les scientifiques, à ma connaissance, ignorent toujours ce qui fait qu’un éclair passe par là et pas par ailleurs. Vous me semblez vous prévaloir de cette ignorance pour justifier que je m’abstienne d’imaginer céans que les trolls des bois puissent en être la cause.

Après que les Chinois aient construit le barrage des Trois-Gorges, noyant des kilomètres de forêts, des géologues ont cherché à savoir si des infiltrations d’eau dans les roches n’auraient pas augmenté le risque sismique dans cette région.

Et vous voudriez me faire croire que les trolls forestiers n’y seraient pour rien ? Avez-vous seulement la moindre petite idée de leur avance technologique sur l’humanité pour ce qui est de la maitrise de l’effet papillon ?

551. Le lundi 2 septembre 2013 à 15:15 par RG

@586 suruo

Et vous voudriez me faire croire que les trolls forestiers n’y seraient pour rien ? Avez-vous seulement la moindre petite idée de leur avance technologique sur l’humanité pour ce qui est de la maitrise de l’effet papillon ?

Toutafé. Actuellement ils brillent particulièrement en économie, reléguant la fiabilité des prévisions de nos prétendus experts à celle d’un poulpe ordinaire.

PS1: la moitié des norvégiens seraient encore animistes et croiraient à l’influence des trolls, ça explique peut-être la prudence de leurs décisions…

PS2: les scientifiques croient au moins à la loi de Murphy.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« juillet 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact