Journal d'un avocat

Instantanés de la justice et du droit

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Valérie s'en va-t-en guerre

Valérie Pécresse, candidate LR-UDI-MoDem aux élections régionales en Île de France vient d’avoir une brillante idée que Le Point qualifie même “d’idée choc” :

Valérie Pécresse (Les Républicains) a lancé jeudi la proposition « un peu iconoclaste » de faire interdire les « délinquants multirécidivistes » dans les transports en commun […]. « Je ferai de la lutte contre la fraude dans les transports ma priorité avec la proposition un peu iconoclaste d’interdire dans les transports en commun les délinquants multirécidivistes », a indiqué la tête de liste de la droite pour les élections régionales en Ile-de-France.

« L’idée serait de modifier la loi pour que le juge puisse prononcer une peine complémentaire pour les délinquants multirécidivistes, par exemple les pickpockets dans le métro, pour qu’on puisse les interdire de revenir dans le métro, un peu comme les interdictions de stade pour les hooligans », a précisé Valérie Pécresse, qui présentait son programme devant la presse. « Les services de sécurité arrivent à reconnaître les pickpockets quand ils sont sur les voies. Simplement, on les reconnaît, mais on ne peut rien faire », a-t-elle ajouté, précisant qu’« un pickpocket dans le métro, c’est 1 000 actes par an ».

Passons sur cette dernière statistique estampillée Institut National de Pifométrie (rappelons qu’en 2014, la justice a jugé 83492 vols, recels, destructions et dégradations tout confondu[1], visiblement, une poignée de pickpockets en font la quasi totalité), passons sur le fait que la Région n’a aucune compétence en matière législative, domaine du Parlement. Ce n’est pas comme si madame Pécresse était députée et pouvait donc en tant que telle déposer une telle proposition de loi plutôt qu’en faire un argument électoral. Cela n’a aucune importance, car devinez quoi ? La loi permet déjà de prononcer une telle mesure. Même sans attendre qu’ils soient récidivistes (je me demande d’ailleurs pourquoi ce laxisme chez Mme Pécresse). C’est l’article 132-45, 9° du code pénal, qui peut être prononcé comme modalité d’un sursis avec mise à l’épreuve (l’interdiction de paraître dans les transports en commun ne peut être prononcée comme accessoire d’une peine d’emprisonnement ferme, l’incarcération impliquant l’interdiction de paraître en tout lieu autre que son établissement pénitentiaire), ou… d’une contrainte pénale.

Alors, madame Pécresse, on dit merci Mme Taubira, et on se concentre sur ce qui relève du domaine de la région.

La tête de liste LR-UDI-MoDem aux régionales a par ailleurs développé son plan pour « des lycées sans drogue ». « Je me considère comme responsable vis-à-vis des parents, je veux des lycées sanctuaires », a-t-elle expliqué, en détaillant son plan de lutte : le financement par la région de tests de dépistage que serait chargé d’organiser un « référent addiction » dans les lycées, uniquement si le conseil d’administration donne son accord.

« Les résultats ne seront communiqués qu’au lycéen et à ses parents s’il est mineur », a ajouté Valérie Pécresse.

« Le proviseur aura l’information sur la classe. S’il s’aperçoit qu’il y a une trop grosse consommation de drogue dans la classe, il peut déclencher le plan anti-dealer avec vidéo-protection, intervention éventuelle de la police nationale à l’entrée du lycée pour fouiller les cartables et empêcher les dealers de pénétrer dans le lycée. »

Hmmm… Finalement, il vaut peut-être mieux pas. Délinquants 2015

Communiquer les résultats au lycéen est une bonne idée, mais quelque chose me dit qu’il était déjà au courant. Et s’il est majeur, lui seul en est informé. Bien bien bien. Heureusement que ces dépistages en masse ne coûteront rien, n’est-ce pas ?

J’aime beaucoup le plan anti-dealer, avec fouille des cartables, et intervention de la police pour empêcher les dealers d’entrer dans l’établissement (merci à eux de ne pas oublier d’amener leur pancarte “Je suis un dealer” pour faciliter le travail de la police). Je ne doute pas que les lycéens, qui ne se fournissent jamais ailleurs que dans leur bahut, ne trouveront jamais la parade diabolique qui consiste à se fournir ailleurs et à planquer leur shit autre part que dans leur cartable.

Note

[1] Source : Chiffres clés de la justice 2014, Min. Justice, pdf ici.

Commentaires

1. Le jeudi 5 novembre 2015 à 19:16 par carotte

ET un plan anti-promesse en l’air ?

2. Le jeudi 5 novembre 2015 à 20:19 par JeanSansPeur

Une question : communiquer les résultats d’un test de dépistage à un tiers pour une personne majeure est-il légal ? Et dans le cas d’une personne mineure le communiquer à une personne qui n’est pas le responsable légal ?

Je butte un peu sur l’idée de communiquer les résultats de ce qui peut être considéré comme un acte médical : cela n’est-il pas perçu comme une violation du secret médical ? À moins que les tests de dépistage ne soient pas perçus comme des actes médicaux ? y a-t-il une jurisprudence sur ce point ?

3. Le jeudi 5 novembre 2015 à 20:20 par JeanSansPeur

Note : je pensais à la communication des résultats au proviseur.

4. Le jeudi 5 novembre 2015 à 20:28 par Val!

Non mais elle vont arrêter leur travail de sape les Valérie? Ce prénom devient synonyme de logorrhée incontrôlée! Nous ne méritons pas ça!

5. Le jeudi 5 novembre 2015 à 20:28 par Alex

Pas de Busiris ? :(

6. Le jeudi 5 novembre 2015 à 20:45 par le fataliste

Maître Eolas, ce billet me déçoit : je comprends que quand vous voyez un torchon bleu vous voyez rouge, mais justement je regrette que vous n’ayez pas la même couleur écarlate avec les âneries répétitives actuelles de vos amis rosâtres. Je sais que cela ne vous atteindra pas, et que sans doute vous allez me fusiller sans délai et sans sommations : s’il vous plaît, ne me tapez pas dessus, je ne suis rien !

Eolas:
Vous avez raison d’admettre que m’accuser de partialité voire d’être politiquement partisan pourrait provoquer mon ire ou à tout le moins mon mépris, non pas tant à cause de l’accusation (vous n’êtes en effet personne ayant qualité pour faire un procès, fût-il malhonnête, de mes propos) mais à cause du comportement de gougnafier qui est de savoir qu’on va faire quelque chosede mal et de le faire quand même.

Profiter d’une énième bêtise de Pécresse, la reine ‘blanche’, ( en disgrâce je crois actuellement), n’est pas à porter à votre crédit. A vaincre sans gloire …
Vous vous êtes laissé aller, vous êtes chez vous, je vous pardonne au bénéfice de tout ces billets qui précèdent et je l’espère suivront, dans le domaine du droit et de la défense contre les injustices, y compris celles commises par notre Etat de droit.

Eolas:
Mme Pécresse est à ce point en disgrâce qu’elle est tête de liste dans la plus grosse région de France, qu’elle est sur le point d’emporter.

Dommage d’aborder ce sujet par ce biais, car la drogue est dans quasiment tous les cartables, au collège et au lycée, en libre consommation. Vos amis rosâtres, y compris la tête de gondole, veulent dépénaliser la drogue dite “douce”, de toutes les manières possibles, mais cela ne semble pas vous interresser … Là aussi, du pain et des jeux, mais on en meurt de ces conneries là …

Eolas:
La vôtre en revanche ne vous expose à aucun risque ; ce n’est pas une raison pour en abuser comme vous faites.

“Lors des doux matins gris, les veuves pleurent.
Les hommes sages partagent une blague ;
Je cours pour saisir les signes divins
Pour satisfaire le canular.
Le farceur jaune ne joue pas
Mais tire gentiment les ficelles
Et souris quand les marionnettes dansent
Dans la cour du roi cramoisi.”
“The Court Of Crimson King» par King Crimson

J’attends donc un autre billet, merci par avance, je reviendrais à ce moment là.

Eolas:
Ne vous sentez pas obligé.

7. Le jeudi 5 novembre 2015 à 21:23 par Ysabeau

Ben j’ai tout simplement bien rigolé.
Merci !

8. Le vendredi 6 novembre 2015 à 02:01 par Schmorgluck

@le fataliste: en gros, votre commentaire se résume à “la drogue, c’est mal”. Vous auriez pu vous passer de tant de circonlocutions pour l’exprimer, vous savez (je vous donne un bon point pour King Crimson, ceci dit). Vous croyez tellement à “la drogue, c’est mal” que vous êtes prêt à défendre n’importe quelle politique couillue et inefficace. Vous êtes du genre à dire “Nous autres, on n’est pas comme ces tarlouzes de Portugais, nous on emploie la méthode forte, parce qu’on a des couilles, et qu’importe si c’est inefficace, l’important c’est d’exhiber nos couilles “!

9. Le vendredi 6 novembre 2015 à 06:50 par Yacine

“Du pain et des jeux” et même de la drogue douce, ma foi c’est pas très grave très cher fataliste. En revanche “l’opium du peuple” c’est rationnellement plus préoccupant… Le fléau même des drogues “dures” paraît alors devoir être relativisé. Le fin du fin étant que la qualité morale des croyants souvent inversement proportionnelle à leur degré de religiosité n’est pas des plus recommandables:

http://www.lemonde.fr/sciences/arti…

Fraternité !

10. Le vendredi 6 novembre 2015 à 07:57 par le fataliste

Maitre Eolas cachant une batte de baseball derrière son dos se trouve a coté d'un troll assommé, portant une longue bosse sur le sommet du cuir chevelu. Un texte “Commentaire modéré par troll détector™” surplombe l'image.

11. Le vendredi 6 novembre 2015 à 08:40 par xc

Je me souviens vaguement d’une descente de Gendarmes avec chien dans un collège, il y a plusieurs années. Je ne sais plus si elle a donné un résultat. J’ai la flemme de faire des recherches. Je ne vois pas comment on pourrait dire que ce type d’action est efficace ou pas sans en avoir fait l’expérience. Bien sûr, les dealers ne vont pas dans les établissement scolaires avec leur marchandise. Mais il est possible que certains élèves y aillent avec de quoi prendre un moment de détente à la sortie. On peut estimer que l’action des Gendarmes est quelque peu brutale. Mais si elle permet de prendre des mesures éducatives à l’égard des élèves concernées, n’est-elle pas mieux que de fermer les yeux ?

12. Le vendredi 6 novembre 2015 à 08:57 par Vandepj0

@le fataliste
Les deux seules drogues mortelles par overdose, mais entraînant une dépendance physique telle qu’elles sont mortelles également au sevrage sont l’héroïne et l’alcool.

Par ailleurs, l’alcool à elle seule engendre près de 50 000 morts par an en France.

Si vous souhaitez le bien public, avec vos opinions, acharnez vous à interdire et pénaliser la production, la distribution et la consommation d’alcool (et de tabac tant qu’on y est) plutôt qu’à lutter contre l’usage du cannabis.

Au passage, la seule chose qu’ait réussi le pays qui a pris cette position courageuse sur la prohibition de l’alcool dans les années 30, c’est à faire exploser le crime organisé…

13. Le vendredi 6 novembre 2015 à 09:10 par Schmorgluck

@le fataliste
Votre angle d’analyse est dogmatique. Vous vous foutez des résultats, et de qui souffre, tant que le dogme est appliqué.

14. Le vendredi 6 novembre 2015 à 09:55 par Clems

Le proviseur peut déjà demander aux forces de l’ordre d’intervenir et d’effectuer des fouilles… Il est dommage que seul l’aspect sécuritaire soit évoqué. Cela pourrait faire sens d’un point de vue pédagogique de faire “dépister” des élèves en difficultés par la médecine scolaire afin de faire état de l’aptitude ou non d’aller en cours (du moins d’un point de vue temporaire).

Je pense qu’un médecin est apte à faire la part des choses quand bien même un test serait positif, entre une consommation récréative et une addiction.

15. Le vendredi 6 novembre 2015 à 09:56 par Armand017

En bonne analyse, le problème est qu’elle est nettement laxiste, je vous rejoins là-dessus. Il faut mettre des chiens renifleurs de drogue et des portiques (pour les armes) dans tous les lycées, collèges et écoles primaires.

Sinon 1000 actes par an ça n’en fait jamais que 3 par jour. En voilà des feignasses !

16. Le vendredi 6 novembre 2015 à 10:00 par bertrouf

En même temps, c’est un peu normal que Valérie Pécresse parle de sécurité dans les transports en commun. Ce n’est pas comme si c’était un nouveau sujet pour elle, elle vient d’écrire cette proposition de loi sur la tolérance zéro dans les transports en commun : http://www.assemblee-nationale.fr/1… (juin 2015)
Alors certes, elle est en campagne régionale et c’est un peu hors sujet, mais que voulez-vous, en interview, on recycle les idées qu’on connaît le mieux…

17. Le vendredi 6 novembre 2015 à 10:25 par le fataliste

@11 Schmorgluck
“Votre angle d’analyse est dogmatique. Vous vous foutez des résultats, et de qui souffre, tant que le dogme est appliqué.”
Je n’ai fait aucune analyse, je ne sais pas d’où vous vient cette remarque, je n’ai fais que juste dénoncer un constat : la drogue tue, même avec seulement un peu. Osez dire le contraire !

Avec vos propos que l’on devine vous vous faites le complice de ces dealers qui font traverser la Méditerranée à leur cargaison de la mort.
La solution ? je ne la connais pas, je n’en ai pas. Mais ce que je vois ne me rend nullement optimiste. Quelle dérive, quelle décadence annoncée !
La drogue, c’est l’avillissement de la personne, sa comdamnation à la déchéance avant souvent la mort, c’est la contamination virale d’une société alors tournée vers les paradis artificiels. Panem et circenses ! ‘Amusez-vous, faites-vous plaisir, que du bonheur, soyez tranquilles, on s’occupe de tout !’ Bah, un petit pétard, c’est pas méchant !(Jack Lang, many years ago)

Vous semblez vous aussi faire partie de ces gens qui en trois mots confondent l’air et la chanson : évoquer l’air ne dit rien de la chanson.
Développez votre pensée, si c’en est une ? Approfondissez, quelle est votre expérience, vous fumez sans doute un joint de temps en temps, avec une binoche ? Vous prenez le volant après, bien sûr rien ne peut vous arriver.
Bien entendu vous ignorez que beaucoup d’enfants, toujours trop, ont discrètement dans leur cartable de quoi revendre un stock afin de financer leur conso quotidienne ? Que tout le monde le sait mais ne fait rien car l’école est un territoire “sacré” …
Condamner, c’est pas bien, alors laisser faire c’est mieux ?
Il faut un débat, un vrai, pas de monologues ping-pong, ne pas laisser le terrain à deux cons comme vous et moi, parmi bien d’autres.

@Eolas:
“Ne vous sentez pas obligé.”
Si, justement, si ! C’est votre faute, après tout, votre plume est si précieuse à lire quand vous parlez du Droit !
Quant à Pécresse, ex communiste dans sa jeunesse, j’ai de la chance, je ne réside pas dans sa région, l’air des pyrénées est plus sain.
Sur le sujet de la drogue, ma fille est travailleuse sociale auprès des jeunes en grandes difficultés. Ce que je sais de leurs problèmes m’autorise à dire que tous ceux qui admettraient une “tolérance” sont responsables même indirectement du malheur de ces jeunes : interdire n’est pas résoudre, tolérer n’est pas résoudre. Je suis sûr que vous le savez.
Au lieu de taper sur une cible facile, Pécresse ou El Khomri (pas chez vous), cela ne grandit personne, tel ce jeu forain utilisant des boîtes de conserve et une balle ; permettez une réflexion sur ce mal qui bouffe les gens de l’intérieur dès le plus jeune âge.
Ca me fout en l’air de voir ces jeunes en échec scolaire parce qu’ils sont incapables dès le matin d’assimiler une retransmission des savoirs, ou tous ces morts surtout le WE à cause de la drogue associée à l’alcohol.

18. Le vendredi 6 novembre 2015 à 11:38 par Lax

Avant d’être fataliste, encore faudrait-il savoir lire ? Du moins comprendre ce qu’on lit ?

Qu’a dit Me Eolas ? Qu’il ne vaudrait mieux pas laisser à V. Pecresse ce qui relève de la région, en prenant un exemple, les lycées qui relèvent de la région. Notre cher maitre analyse ce qui est dit par ladite Pecresse, en démontrant par l’exemple que ce sera au mieux inefficace, au pire ridicule. Car annoncer quelque chose d’infaisable en pratique, oui c’est idiot.

Que nous dit la fatalité ?

Que l’on veut légaliser les drogues douces, si si, il l’a lu entre les lignes, et deviné que nous étions des complices des dealers traversant la Méditerranée (c’est bien connu, ils ne viennent pas de chez nous), en lisant certainement dans un flotteur de filet récupéré dans ladite mer puisque sa prophétie est manifestement trouble.

Me Eolas ne dit pas qu’il n’y a pas de problème, il dit juste que la solution proposée est digne de la personne qui la propose. Le fataliste en semble digne également.

19. Le vendredi 6 novembre 2015 à 12:26 par le fataliste

@17 Lax
J’avais bien lu, et d’ailleurs je n’ai jamais cité le contenu de la comm de Pécresse, dont je me fous éperdument. Eolas en parle, c’est de la pub gratos, le fameux beuzzzzzzz
Sans Eolas, je ne l’aurais pas su. Et très honnètement, ce qui est dit en période électorale par les uns et les autres, on s’en tamponne : les promesses n’engagent que ceux qui y croient, et d’autre part ce que Mme Pécresse ou d’autres candidates peuvent dire avant des élections, cela reste de la ‘culottade’ (pantalonnade pour les messieurs). Pour le résultat des prochaines élections, je suis sûr que tout le monde sera content : les roses parce que sans doute la catastrophe annoncée sera peut-être minorée, les bleus parce que ce sera au moins une vaguelette, pour les bleus marine ce sera la victimisation, les rouges ce sera la victoire du capital, etc . Donc la répartition des compétences nationales vs les compétences régionales n’ont d’intérêt ce me semble qu’après les élections.
J’ai aussi seulement dit au sujet de notre hôte qu’il s’est fait plaisir, que je regrettais qu’il ne centre pas le sujet sur celui de la drogue en voie d’être légalisée (si si, ce n’est qu’une question de temps, vu les lâchetés des uns et des autres).
Quant aux dealers j’ai seulement dit que la drogue venait de l’autre côté de la Méditerranée pour l’essentiel (les drogues dites “douces”), les dealers eux sont et viennent de partout.
De même je n’ai jamais dit qu’Eolas souhaitait la légalisation des drogues dites “douces”.
ok Lax un peu hâtif avec votre argumentum ad hominem ?

20. Le vendredi 6 novembre 2015 à 12:27 par Coriolan

Comme quoi il n’y a pas qu’aux Etats-Unis que les campagnes électorales font baisser le QI des candidats

En revanche Maître, votre comparaison sur les chiffres me semble un peu malhonnête : Valérie Pécresse parle d’un nombre d’actes, vous le comparez à un nombre de condamnations

21. Le vendredi 6 novembre 2015 à 13:03 par Elzen

@Alex en 5 : j’avoue m’être insuffisamment penché sur le dossier, mais je dirais à vue de nez que Mme Pécresse a su éviter le prix par ellipse : elle expose une idée pour sa campagne régionale, qui ne pourrait être appliquée que par le Parlement. Mais elle laisse les liens erronés se faire dans l’esprit de l’auditeur sans les expliciter elle-même.

@Coriolan en 19 : erreur, mon cher. Le maître de céans n’a point parlé de condamnation, mais de jugements ; dont rien n’indique quelle a été l’issue.
On peut effectivement (sup)poser que le nombre d’actes jugés est inférieur au nombre d’actes commis, ceci dit ; mais dans ce cas, il faudrait préciser d’autres sources pour évaluer la différence.

@u fataliste en un peu partout : n’y voyez aucune offense, mais il me semble en l’espèce que vous répondez davantage à vos propres projections qu’aux réels propos du maître des lieux et de vos autres interlocuteurs.

22. Le vendredi 6 novembre 2015 à 13:38 par h2o

Ouais, comme disent mes enfants!!!! Contrôler tous les lycées pour la drogue. Républicaine égalité: dois-je vous apprendre que dans les beaux établissements ça consomme pas mal du tout?

23. Le vendredi 6 novembre 2015 à 13:40 par le fataliste

@20 Elzen
“@ fataliste en un peu partout : n’y voyez aucune offense, mais il me semble en l’espèce que vous répondez davantage à vos propres projections qu’aux réels propos du maître des lieux et de vos autres interlocuteurs.”
Si tel est le cas, je vous prie de m’en excuser. Merci de vos précautions verbales.
Cela n’empêche pas de constater qu’il n’est pas bon ici d’être hors gabarit des aficionados, d’être “divergent”, hors de la bienpensance des discours souhaités, convenus et appropriés.
Il est plus facile de tirer à vue que d’expliquer. Démagogie, sans pédagogie.
Pécresse(bla bla pré-électoral), mais pas Taubira, ou Pellerin, ou Macron, ou etc.

24. Le vendredi 6 novembre 2015 à 13:41 par AP

À quand des responsables politiques préférant la réflexion aux effets d’annonces ?

Merci encore Maître Éolas pour vos articles toujours aussi pertinents.

Bien à vous,

AP

25. Le vendredi 6 novembre 2015 à 14:05 par Lax

“Il est plus facile de tirer à vue que d’expliquer. Démagogie, sans pédagogie.” Tellement facile que tous s’y laissent prendre, vous et moi inclus !

Prenez donc exemple sur AP, qui a je pense un peu mieux compris l’intention du maitre de ces lieux.

26. Le vendredi 6 novembre 2015 à 15:03 par flaac

@11 (XC)

J’ai eu droit au lycée à une descente des stups.
Cela a été pédagogique, en effet tu apprend que :

-un policier des stups ne sais pas différencier une feuille d’érable d’une feuille de cannabis.

-posséder une boulette peut valoir 24 heures de garde à vue à un mineur.

-Un dealer qui préfère lâcher son fournisseur plutôt que de passer par la case prison est bon pour changer d’air. De région, pas juste de lycée.

-de toutes façon, les consommateurs de drogues continuent de trouver de quoi se fournir.

27. Le vendredi 6 novembre 2015 à 15:30 par H2O

@flaac: détention et transport, ça porte 10 ans (la moitié pour un mineur). Dites ça au jeune en garde à vue et admirez comme toute cette posture de “chouis blasé, man” tombe.

Cela étant, je ne peux qu’abonder dans le sens de ceux qui observent que la consommation de cannabis et de ses dérivés est très mauvais pour la jeunesse. Mon idée serait: vivez leur des valeurs et des ambitions, attendez des réussites un peu au delà de leur mesure et soyez disponibles quand ça va mal. Au club de boxe, l’entraîneur boxe avec eux, le jour où ils explosent car tout va mal et tout le monde les cherche. A part ça, on attendra d’eux qu’ils se concentrent et bossent. Bon, c’est le club de boxe et pas la panacée, mais c’est beaucoup plus efficace que d’aller en punition en sanction. Accueillir et amortir l’émotion forte, sans ritalin ni valium ni haldol.

28. Le vendredi 6 novembre 2015 à 15:31 par H2O

@flaac: détention et transport, ça porte 10 ans (la moitié pour un mineur). Dites ça au jeune en garde à vue et admirez comme toute cette posture de “chouis blasé, man” tombe.

Cela étant, je ne peux qu’abonder dans le sens de ceux qui observent que la consommation de cannabis et de ses dérivés est très mauvais pour la jeunesse. Mon idée serait: vivez leur des valeurs et des ambitions, attendez des réussites un peu au delà de leur mesure et soyez disponibles quand ça va mal. Au club de boxe, l’entraîneur boxe avec eux, le jour où ils explosent car tout va mal et tout le monde les cherche. A part ça, on attendra d’eux qu’ils se concentrent et bossent. Bon, c’est le club de boxe et pas la panacée, mais c’est beaucoup plus efficace que d’aller en punition en sanction. Accueillir et amortir l’émotion forte, sans ritalin ni valium ni haldol.

29. Le vendredi 6 novembre 2015 à 15:32 par H2O

@flaac: détention et transport, ça porte 10 ans (la moitié pour un mineur). Dites ça au jeune en garde à vue et admirez comme toute cette posture de “chouis blasé, man” tombe.

Cela étant, je ne peux qu’abonder dans le sens de ceux qui observent que la consommation de cannabis et de ses dérivés est très mauvais pour la jeunesse. Mon idée serait: vivez leur des valeurs et des ambitions, attendez des réussites un peu au delà de leur mesure et soyez disponibles quand ça va mal. Au club de boxe, l’entraîneur boxe avec eux, le jour où ils explosent car tout va mal et tout le monde les cherche. A part ça, on attendra d’eux qu’ils se concentrent et bossent. Bon, c’est le club de boxe et pas la panacée, mais c’est beaucoup plus efficace que d’aller en punition en sanction. Accueillir et amortir l’émotion forte, sans ritalin ni valium ni haldol.

30. Le vendredi 6 novembre 2015 à 16:26 par Holmes

@ Elzen (20) (“j’avoue m’être insuffisamment penché sur le dossier, mais je dirais à vue de nez…”)

  • La précaution inutile

“Les sottises imprimées n’ont d’importance qu’aux lieux ou l’on en gêne le cours.”

  • Retour vers le futur


** Garde à vue et blues des bleus**

31. Le vendredi 6 novembre 2015 à 16:52 par pjick

‘Vous vous rendez complice du trafiquant qui traverse la méditerranée avec sa cargaison de mort’
Je suis désolé d’en venir la. Sincèrement. Mais je me sent obligé de répondre à hauteur de ce phrasé digne d’un Platon : Mais lol quoi!

Non seulement vous ne répondez pas aux contradictions légitimes soulevées, mais en plus vous bâtissez un scénario de Ken Loach à propos de lycéens qui fument un joint.

Je sais que l’expérience personnelle ne permet pas de conclure, mais j’ai fumé et je connais de nombreux fumeurs de canabis ingénieur et docteurs. Ce sont les lycéens d’hier qui auraient eu beaucoup plus de chance de mal tourner si on les avait dépisté et sanctionné.

En dehors de ça outre que le coût de cette mesure serait clairement astronomique (on parle de tout les lycée de France dans l’idée quand même). Ça ne vous semble pas problématiques de constituer un fichier qui sera potentiellement utilable pour faire chanter ou que sais je . Personnellement je n’aurais vraiment pas confiance dans la sécurité informative des établissements scolaires pour ce genre de données.

Enfin pour Eolas ou quelqu’un connaissant la question (pas le fataliste pitié ). Si un majeur va conommet du canabis dans un pays où c’est autorisé, sans en faire la publicité, peut il être condamné?
De même peut on être condamné pour être positif à un test de canabis sI on ne conduit pas un véhicule ou autre?
Est il même possible d’imposer un test comme ça, à une personne qui marche dans la rue (pas une personne en probatoire)?
Ces questions m’ont souvent turlupiné mais je ne suis pas assez juriste pour me faire une idée, et je suis pas sur qu’une recherche Google donne des infos fiables.

32. Le vendredi 6 novembre 2015 à 16:55 par le fataliste

@29, Holmès
“Je lui dirais…/… que les sottises imprimées n’ont d’importance qu’aux lieux où l’on en gêne le cours; que, sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur; et qu’il n’y a que les petits hommes, qui redoutent les petits écrits.”
Le mariage de Figaro , de Beaumarchais

33. Le vendredi 6 novembre 2015 à 18:02 par Blip

Maitre Eolas cachant une batte de baseball derrière son dos se trouve a coté d'un troll assommé, portant une longue bosse sur le sommet du cuir chevelu. Un texte “Commentaire modéré par troll détector™” surplombe l'image.

 

34. Le vendredi 6 novembre 2015 à 18:37 par Holmes

@ le fataliste (30)

Le Dealer de cartes. Il donne des orientations, à nous de savoir quoi jouer…

35. Le vendredi 6 novembre 2015 à 20:57 par le fataliste

@31,Holmès

“Le Dealer de cartes. Il donne des orientations, à nous de savoir quoi jouer…”
Oulà, ça fait ‘religieux’, ça ?
Moi je suis trop petit, un bon à rien, pour seulement deviner ses voies impénétrables.
Il a confirmé qu’il serait juste un excellent technicien du Droit, rien de plus.

36. Le vendredi 6 novembre 2015 à 21:23 par Iskendor

Où l’on voit que les politiques ne s’arrangent pas avec le temps…

Cela dit, une petit problème aussi avec la cour de cassation qui commence à avoir quelques petites difficultés à respecter la liberté d’expression envers un état xénophobe au nom de la lutte contre le racisme : http://www.lemonde.fr/police-justic…

J’aimerais vraiment savoir si cette position est vaguement défendable ne serait-ce qu’au regard du nécessaire équilibre entre liberté d’expression et paix civile. Mais bon, il m’est avis qu’une nouvelle condamnation devant la CEDH se profile… très, très vite… enfin d’ici deux ans quoi!

Après il ne faut plus se demander pourquoi les migrants se massent à Calais dans l’espoir de fuir ce pays de malades et pourquoi la France ne recevra jamais une horde de migrants… Pays de la liberté et des droits de l’homme qu’ils disaient…

37. Le vendredi 6 novembre 2015 à 22:03 par Marseille divorcée

Maitre Eolas cachant une batte de baseball derrière son dos se trouve a coté d'un homme-sandwich assommé, portant une longue bosse sur le sommet du cuir chevelu, et qui tient encore à la main une pancarte où est écrit : 'Trop cool mon site LOL'. Un texte 'Commentaire modéré par Pub Neutralisator™' surplombe l'image.

38. Le vendredi 6 novembre 2015 à 22:56 par Youpi

“S’il s’aperçoit qu’il y a une trop grosse consommation de drogue dans la classe”
je tilte: “grosse”?
Est-ce à dire que la mère Pecresse pense que si le proviseur voit deux - trois crétins fumer un pétard elle préfère que le proviseur les laisse faire? Diantre! Le PR partisan du pétard! Surprenant :D !

Au fait, le prix d’un test -individuel- du cannabis: de 5€ à 10€. Si le proviseur vise des tests journaliers, compter entre 50 000€ et 100 000€ par classe et par an. Le PR a du pognon :-).

39. Le samedi 7 novembre 2015 à 01:02 par Spipou

C’est vraiment sérieux, cette histoire ?

Bien sûr, tout le monde veut être en sécurité dans les transports en commun, et souhaite lutter contre les dealers, mais quand je lis “Les services de sécurité arrivent à reconnaître les pickpockets quand ils sont sur les voies.”, j’aimerais bien savoir comment ils font ? (Si tant est que les pickpockets aient l’habitude de descendre sur les voies ; elle a peut-être confondu “voies” et “voitures”.) “Simplement, on les reconnaît, mais on ne peut rien faire”. Bon, si elle le dit, je suppose qu’il faut la croire sur parole ?

Ils doivent tous ressembler à Aristide Filoselle.

Je vais regarder la page Wikipédia sur Valérie Pécresse, tiens… Je ne la connaissais que de nom (je ne sais même pas si elle est de droite ou de gauche), mais ses déclarations me rendent assez curieux de connaître un peu mieux cette dame !

40. Le samedi 7 novembre 2015 à 02:29 par Géo

C’est déprimant, mais je suis sur que même après avoir lu votre billet, les électeurs de Mme Pécresse resteront convaincus que ses propositions sont bonnes.

Concernant les drogues chez les jeunes, une chose qui me désole, c’est que l’on ne s’attaque pas plus sérieusement au problème du tabac chez les jeunes. Il me semble que la consommation de tabac est autrement plus dévastatrice que celle de cannabis. Et pourtant, les buralistes en vendent impunément, et des gamins fument s’en que personne ne s’en offusque.

41. Le samedi 7 novembre 2015 à 03:35 par Méass

{{ « un pickpocket dans le métro, c’est 1 000 actes par an ».

Passons sur cette dernière statistique estampillée Institut National de Pifométrie (rappelons qu’en 2014, la justice a jugé 83492 vols, recels, destructions et dégradations tout confondu}}

Vous passez sous silence la distinction criminalité réelle / criminalité apparente, cher Maître, et laissez de fait entendre à vos lecteurs les moins avertis qu’il n’existe pas d’affaires non jugées, ni même dénoncées. Si la criminalité réelle relève bien de la pifométrie, les estimations argumentées peuvent quand-même avoir leur place dans le débat public je pense.

Ceci dit, les 1000 actes par an pour un seul pickpocket ça paraît tout à fait énorme. Une bonne pioche sur un touriste, ça doit permettre de tenir au moins deux jours. Je n’en sais rien, mais je lance le chiffre de deux cents.

C’est pour le plaisir d’être casse-pieds mais pas que. Et merci pour le billet, ça fait toujours plaisir de vous lire.

42. Le samedi 7 novembre 2015 à 12:37 par Nico

Pecresse aurait pu taper au passage sur la culture de la paresse: 1000 actes par an, pour 210 jours de travail (je compte 10/12 jours de RTT, c’est honnête même pour Estrosi), cela ne fait que 5 actes par jours en moyenne.
Pas des stakhanovistes nos pickpockets! Cela ne sent pas le français de souche qui bosse, lui…

D’un autre côté, comme les magasins sont encore fermés aux touristes le dimanche, on ne peut que remercier ces braves gens de remettre en circulation des devises qui sans eux quitteraient le territoire.

@fataliste & al. Si cela vous désole de voir des jeunes se détruire, que ne vous penchez-vous sur les causes de la prise de drogue, au lieu de nous bassiner avec encore et toujours plus de répression. Auriez-vous peur de voir ce regard familier au fond de votre miroir?

43. Le samedi 7 novembre 2015 à 13:26 par Daboule

Valérie Pécresse, qui rigole quand on lui touche les fesses… C’est tout ce qu’elle m’inspire, politiquement ! Christophe Alévêque.

44. Le samedi 7 novembre 2015 à 13:50 par Atelier du droit

Drôle si ce n’était effrayant. L’imagination politique répressive est décidément sans limite.

45. Le samedi 7 novembre 2015 à 14:02 par Fenêtre Ovale

Je suis déçue…pas un mot de rugby pendant cette coupe du monde…Je comprends bien que vous ayez eu d’autres prés à occuper, mais bon…je suis déçue..^^..

Eolas:
J’espère que c’est la seule chose qui vous aura déçu dans cette coupe du monde. Mais je confesse un doute.

46. Le samedi 7 novembre 2015 à 18:01 par le fataliste

Alex, Nico, Daboule, pjick & Cie

Soyez remerciés, vraiment !
Vous démontrez par vos propos que la véritable cible de ce billet est une personne, de droite bien entendu, peu importe le moyen employé pour ce faire.
Faites au moins semblant, comme d’autres, de vous interresser à la correspondance des chiffres annoncés ici ou là avec une réalité perçue par le prisme particulièrement déformant de la subjectivité de chacun. Chacun fera dire ce qu’il veut aux statistiques, elles sont faites pour cela.

Nico, enlevez vos lunettes en contre-plaqué et dites-moi précisément où vous pouvez lire dans mes propos que je milite pour une répression accrue.
pjick, vous fumez des joints et bien sûr vous en connaissez qui … Moi, ceux que j’ai vus étaient dans un accueil d’urgence pour mineurs en extrème difficulté : ils ne sont pas ingé, loin de là bien au contraire. Et allez dire aux familles de ceux qui en sont morts que c’est la faute “à pas de chance”. Allez aussi dans les SAMU, regardez et écoutez …
La drogue ne peut pas être “récréative”, c’est a minima un problème de comportement, un problème social pour d’autres, comme pour l’alcool, la répression n’étant pas loin de là l’unique solution.
Je vais vous laissez, après tout cela vous regarde, moi je ne suis pas concerné ni par la drogue ni par le sujet. Je regrette tous ces dégats …
Décidément, en France, il n’y a plus de Nation.

47. Le samedi 7 novembre 2015 à 19:27 par h2o

@pjick 31:
c’est non à chaque fois: principe de territorialité du droit pénal qui ne connait pas d’exception dans ce cas(ce n’est quand même pas un crime contre l’ humanité, ni de la piraterie),

donc pas de sanction si vous ne conduisez pas etc.
pas de dépistage aléatoire dans la rue, car attentatoire à un certain nombre de libertés. On pourrait néanmoins imaginer une loi qui autorise des contrôles locales pour questions d’ordre public, un peu comme les contrôles de voitures en bord de route ou des contrôles des douanes. Après, il faudrait une autorisation du juge ou, éventuellement de l’autorité de police administrative.
Bien sûr, si vous rigolez sans fin et que vos yeux brillent, je soutiendrais une enquête en flag, mais je suis plus méchant que les magistrats.

48. Le dimanche 8 novembre 2015 à 13:30 par Lebon

Pour ce qui est dû flag, h20, même si le passant dans la rue manifeste des signes évidents de consommation de drogue, et qu’on lui fait le test, je vois mal comment on pourrait le sanctionner, puisque avoir de la drogue dans le sang n’est pas illégal en France (sauf si l’on conduit où qu’on se livre à des activités où cela constitue une mise en danger d’autrui)

Ce qui est illégal, c’est de consommer de la drogue en France. On a le droit d’en consommer en Belgique, et de revenir en France avec de la drogue dans le sang. Pour appliquer une peine, il faudrait que la justice prouve que la drogue a été consommée en France.

Par ailleurs, comme d’autres avant moi, je ne peux pas m’empêcher de relever ” Les services de sécurité arrivent à reconnaître les pickpockets quand ils sont sur les voies”

C’est sûr qu’un pickpocket qui opérerait depuis la voie (au lieu de le faire depuis les quais ou depuis un wagon) se ferait repérer très très vite. Il n’y aurait pas besoin que le policier soit particulièrement physionomiste pour le repérer.

Enfin, si je comprends bien le propos de Maître Eolas, la grosse critique qui est faite à Madame Pecesse, avec raison à mon sens, ça n’est pas de souhaiter que les pickpockets soient interdits de quai après un certain nombre de récidive, c’est de prétendre :
1 : Qu’elle pourra agir là dessus en temps qu’élue régionale, alors que c’est du ressort du législateur, c’est à dire des députés.
2 : Que la loi ne permet pas déjà une telle interdiction. Proposer de faire voter quelque chose qui existe déjà, c’est soit de la démagogie, soit de l’ignorance, soit un effet d’annonce.

Tout en critiquant madame Pecresse, on peut souhaiter que la loi actuelle soit d’avantage appliquée, et ce avec discernement et mesure, afin de protéger les voyageurs des pickpockets multi récidivistes, tout en n’interdisant pas à vie de transports en public un gamin de 18 ans qui aurait commis une bêtise une fois.

Sans prétendre que ça va régler tout les problèmes en France, pourquoi pas ?

49. Le dimanche 8 novembre 2015 à 20:08 par Apokrif

@JeanSansPeur: il est prévu que « Le proviseur aura l’information sur la classe »: donc il semble s’agir de lui communiquer des statistiques (en lui donnant le taux de consommateurs dans une classe donnée) et non de lui dire *qui* est consommateur.

50. Le lundi 9 novembre 2015 à 09:24 par Rémi

Bonjour Maitre,

Je tient tout d’abord à vous remercier pour l’excellent travail d’écriture que vous accomplissez sur ce blog.
Toutefois, dans cet articles, je tenais à vous faire part de ce qui est pour moi une légére erreur méthodiologique:
“rappelons qu’en 2014, la justice a jugé 83492 vols, recels, destructions et dégradations tout confondu”
Je doute que l’ensemble des plaintes, notament sans coupable.
Cela aurait sans doute fait plus de sens de prendre celles de la police.
Mais je dis ca et je ne les ai pas trouvé.
Veuillez agréer Maitre mes sincères respects.

51. Le lundi 9 novembre 2015 à 11:23 par Trépignant de la Talonnette

“Cela aurait sans doute fait plus de sens de prendre celles de la police.”
celles désigne sans doute les “statistiques” policières, basées sur l’enregistrement des plaintes (au moins une main courante). Or, ces “statistiques” policières sont fortement biaisées par le fait qu’elles servent aussi … à évaluer -la notion d’indépendance de l’évaluateur et de l’évalué est une notion qui sera accessible aux policiers dans un prochain millénaire- les performances policières (une victime peut être dissuadée de porter plainte pour un fait non élucidable, qui fera baisser les performances ratio :délit constaté/délit élucidé du commissariat qui l’enregistrera).
La moindre des choses serait d’avoir des données recoupées -ex :
* la baisse continue des homicides depuis 60 ans est enregistrée aussi bien par les policiers -qui savent que d’autres n’ont pas de mal à voir s’ils mentent - que par les médecins…

  • aboutir à une convergence entre les enquêtes de victimation et ce que les policiers daignent enregistrer malgré un conflit d’interet prendra quelques millénaires -actuellement, pour les viols, c’est un facteur 10 entre les “sources” policières et les enquêtes de victimisation.

Brandir, sans le moindre recul, des “statistiques ” à des fins politiques est une erreur, témoignant d’une inculture sidérale et sidérante de celui/celle qui le fait -et avoir occupé des fonctions sinistèrielles atteste du mépris vis à vis des usagers/(parfois électeurs) dont font preuve nos chers politiques-

52. Le lundi 9 novembre 2015 à 11:42 par fred asteure

@51 Trépignant de la Talonnette
“Brandir, sans le moindre recul, des “statistiques ” à des fins politiques est une erreur, témoignant d’une inculture sidérale et sidérante de celui/celle qui le fait -et avoir occupé des fonctions sinistèrielles atteste du mépris vis à vis des usagers/(parfois électeurs) dont font preuve nos chers politiques-“

Vous avez raison, c’est moins grave que de voir une ministre du travail ne pas connaitre le droit du travail dans ses éléments les plus simples et les plus communs, ou bien une candidate à la présidentielle ne sachant rien des composants essentiels des forces armées.

53. Le lundi 9 novembre 2015 à 15:07 par pRrésident du Pouvoir d'Achat -dans tous les sens du terme-

voir une ministre du travail ne pas connaitre le droit du travail dans ses éléments les plus simples” témoigne d’une stupéfiante confusion des sens : qu’à l’oral, pressée de questions, on puisse se tromper -ce qu’on ne ferait pas avec un livre sous la main ou à tête reposée- peut s‘entendre, pas se voir.

Quant à la “culture” du lapsus et du “c’est pas moâ: la preuve, l’autre a fait/fera bien pire!” , elle témoigne d’une logique inaccessible à toute personne en possession de ses moyens…

Enfin, pour faire Président de la Ripoublique, il suffit d’avoir balayé Balard deux jours par semaine pendant un an (ou, aux USA, de s’être fait pistonner pour éviter la guerre du Viet Nam en restant dans la Garde Nationale) pour accèder à ce seuil d’incompétence suprême. Tant que cette incompétence en matière militaire ne fait pas de dégâts hénaurmes (type fiasco lybien ou iraqien) , les sujets (parfois électeurs) s’en moquent. Et savoir -ou pas- solliciter des compétences dépasse l’échelle de temps d’un plateau télé…

54. Le lundi 9 novembre 2015 à 18:44 par tuquoquemifili

@53
“Beaucoup de cierges valait mieux.”
Flaubert

55. Le mardi 10 novembre 2015 à 12:42 par Marc

Très intéressant, mais l’absence de critique totale sur ce blog concernant les réformes de la ministres de la justice en place depuis 3 ans rendent le propos peu neutre.
Je n’ai jamais lu une * seule * critique de l’action de la ministre sur ce blog. jamais.

Mme Taubira serait-t’elle intouchable? omnisciente?

Bien à vous.

56. Le mardi 10 novembre 2015 à 12:43 par Marc

Très intéressant, mais l’absence de critique totale sur ce blog concernant les réformes de la ministres de la justice en place depuis 3 ans rendent le propos peu neutre.
Je n’ai jamais lu une * seule * critique de l’action de la ministre sur ce blog. jamais.

Mme Taubira serait-t’elle intouchable? omnisciente?

Bien à vous.

57. Le mardi 10 novembre 2015 à 14:23 par vuvuzella

Un outil :
https://www.google.fr/webhp?sclient…

@EOLAS en http://www.maitre-eolas.fr/post/201…
“Il est bien évident que tout un chacun est en droit d’exiger un débat démocratique, même en dehors de périodes électorales, sur n’importe quel sujet, l’institution judiciaire n’échappant ni à la critique, ni à la discussion. Mais cela suppose que l’on accepte en retour la critique… de la critique. D’autant plus lorsqu’elle est systématique.”

58. Le mardi 10 novembre 2015 à 14:54 par Comique de Répétition

””Très intéressant, mais l’absence de critique totale sur ce blog concernant les réformes de la ministres de la justice en place depuis 3 ans rendent le propos peu neutre.
Je n’ai jamais lu une * seule * critique de l’action de Taubira””

Pour vous éviter de broyer du noir, consultez un optalmo et lisez :

http://www.maitre-eolas.fr/post/201…
http://www.maitre-eolas.fr/post/201…

59. Le mardi 10 novembre 2015 à 15:56 par fuca colucci

@58 le comique de service
Acceptez que je vous appelle Stephane, vous voulez-bien ?

“Pour vous éviter de broyer du noir, consultez un optalmo et lisez :
http://www.maitre-eolas.fr/post/201…
http://www.maitre-eolas.fr/post/201…
Soyez respectueux de vos contradicteurs (“Pour vous éviter de broyer du noir, consultez un optalmo”), la diatribe ne mène à rien.
Les liens que vous donnez ne sont en rien un début de commencement d’une critique de Mme Taubira ; si c’est tout ce que vous avez trouvé ….
En tout cas, vraiment rien de comparable avec l’amplitude de la critique par magister dixit de propos pré-électoraux tenus par Mme Pécresse (une des cibles, parmi d’autres, majoritairement de droite) dont on ne cite d’ailleurs que des extraits.

Nec deus intersit, nisi dignus vindice nodus

60. Le mardi 10 novembre 2015 à 21:47 par loculus

@58
“Pour vous éviter de broyer du noir”
On parle de Mme Taubira, je trouve très limite cette extrait de vos propos.
Attention …

61. Le mercredi 11 novembre 2015 à 03:58 par Mr Lou

interdire dans les transports en commun les délinquants multirécidivistes
ok, mais alors tous et toutes. les baratineuses, pousse au crime, agitatrices de rancœur. Les signataires de PPP, les proprio de riad à st-martin et les recycleurs de talonnettes…

62. Le mercredi 11 novembre 2015 à 15:54 par Rey de los Huevones

Je sais qu’il est de bon ton dans la cashosphère -c’est leur Politiquement Correct, qu’ils vilipendent par ailleurs- de critiquer Madame Taubira.

Si cette critique était liée seulement à son action politique, à sa représentation, il serait bien plus facile de critiquer Messieurs Cazeneuve (c’est lap remière fois qu’il y a un mort dans une manif par grenade tirée dans le dos -en légitime défense, bien sûr!-), Valls, qui brasse assez d’air pour faire décoller un Falcon, sans parler de Cahuzac . La fixette à l’égard de Taubira -qui est irréprochable au regard de cette fine équipe qui prétend nous gouverner- est manifestement liée à son taux de mélanine. Est ce une raison pour tenter d’imposer à un bloggueur le contenu de ses articles? Faut il respecter les tenants d’un racisme à peine déguisé?

63. Le mercredi 11 novembre 2015 à 16:40 par Yacine

Excellent article paru dans libération sur le caractère intenable du programme du FN: http://www.liberation.fr/desintox/2…

On s’aperçoit aussi sur la vidéo qui va avec l’article que M.Philippot ne connaît pas la fiscalité des sociétés au point d’ignorer qu’il existe déjà un impôt sur les sociétés à 15 % pour les PME à coté du taux classique de 33 un tiers % applicable toujours d’ailleurs qu’à partir d’un certain seuil.
Vous parliez des maladresses de Madame PECRESSE, femme politique ultra compétente sortie 2nde de sa promotion à l’ENA après HEC et sciences po, là on a Florian Philippot qui parle d’introduire la progressivité de l’impôt sur les sociétés et réinvente le programme du FN en matière d’immigration, tellement il est conscient que c’est n’importe quoi! Mais même en l’arrangeant à sa sauce ça reste évidemment n’importe quoi… ! Vraiment n’importe quoi ! Pifométrie, démagogie, baratin…

Cohérence, quand tu nous tiens !

64. Le mercredi 11 novembre 2015 à 17:04 par Holmes

@ vuvuzella (57) (“Un outil …”)

  • Vol plané -

Il garde l’usage, la maîtrise et le contrôle du bâton qu’il avait à la main…

65. Le mercredi 11 novembre 2015 à 17:49 par crécelle

@63 Holmes
La conscience est un bâton que chacun prend pour battre son voisin.
Pensées - Honoré de Balzac
Si ce bâton est enduit de confiture de roses, on ne sait par quel bout le prendre.
Et là prudence, gare au retour de bâton, il pourrait avoir le mal du pays.
On n’est pas des boeufs tout de même.

66. Le mercredi 11 novembre 2015 à 18:29 par glg

La maxime de ces excellents fataliste et comique de service pourrait être : “les idiots ont réponse à tout”. Sont-ils en service commandé ?

67. Le mercredi 11 novembre 2015 à 20:46 par tuquoquemifili

@65 glg
Puisque vous êtes dans la flatterie, bienvenue au club et vous en voilà vous aussi le magister dixit !
La réponse vaut votre question. Lisez ou relisez les maximes de François de La Rochefoucauld, vous en seriez bien inspiré.

68. Le jeudi 12 novembre 2015 à 00:35 par Iv

Content de relire de votre prose depuis la fermeture de votre twitter! (Qui, je suis désolé de le rappeler, entrera sûrement dans l’histoire sous le nom de #cacagate)

Votre voix est essentielle sur la toile, elle m’a donné une vision du monde judiciaire que je n’avais pas et une culture de certaines questions essentielles qui me manquait. S’il vous plaît, continuez! Inspirez!

69. Le jeudi 12 novembre 2015 à 15:58 par Holmes

@ glg (65) (“Sont-ils en service commandé ?”)

  • Eureka. Immense *

“Il le regarda, tel un obscur buste phrénologique.
- L’information… ?
- Le secret de…, mon cher, le projet d’ensemble : le fil qui reliait les perles, le trésor caché, l’image dans le tapis.
Son visage commençait à rougir (cramoisi), et les numéros à se faire jour sur les bosses phrénologiques.
- Il y avait un projet d’ensemble.

Henry James - La leçon du maître -

70. Le jeudi 12 novembre 2015 à 18:19 par gouin

“Que m’importe, à moi, puisque je ne suis pas de sa société !” Mme Bovary
Il faut être bien sot pour s’intéresser à la nôtre, ne croyez-vous pas ?
N’avez-vous donc tant de prétendues ressources que pour si peu ?
Est-ce si important pour vous que de taper sur ceux que vous méprisez ?
Cela vous valorise ?
Etes-vous meilleur, supérieur ? un chasseur de gougnafier ?

71. Le vendredi 13 novembre 2015 à 00:01 par bbr75012

Mme Pécresse évoque 1000 vols par ans et par pickpocket. Un chiffre aussi rond respire en effet la très sérieuse Institut Nationale de Pifométrie. Toutefois, et c’est là le point important, vous opposez le nombre de vols (qui, pour simplifier, ressort de l’observatoire national de la délinquance) avec le nombre de vols jugés (c’est à dire ceux pour lesquels les une personne a été mise en cause, voire condamnée). Je sais votre foi inébranlable en l’efficacité de notre système judiciaire mais vous conviendrez qu’il peut quand même y avoir un delta sensible entre ces deux statistiques.

Je suis également choqué qu’une personne aussi proche des gens que Mme Pécresse ne soit pas informée que les lycéens n’ont plus de cartable depuis belle lurette mais des sacs à dos (le plus souvent redécorés d’auto-collants, de symboles révolutionnaires ou de “pensées” pseudo philosophiques écrites au tip-ex)! L’utilisation de ce terme, faisant référence à un incontournable accessoire de l’école primaire n’aurait-il pas vocation à travestir la réalité en faisant passer nos ados pour des gentilles petites têtes blondes? Pour ce qui est du fameux plan anti-dealer et de l’idée saugrenue qu’on puisse cacher son chichon autre-part que dans son cartable, vous avez dit l’essentiel. L’ex lycéen toxicomane repenti que je suis a d’ailleurs bien rigolé en lisant vos dernières lignes.

PS: la saisie semi-automatique me propose de corriger Pécresse en pêcheresse…..coïncidence?
PPS: Je rigole bien aussi en lisant les commentaires virulents des esprits partisans qui croient déceler l’expression d’une sensibilité politique chaque fois que l’on fustige les énormités de leur vedette politique préférée.

72. Le vendredi 13 novembre 2015 à 08:22 par le fataliste

@71 bbr75012

Merci de votre commentaire, cela permet de faire monter les compteurs, bien fainéants avec ce billet.
Questions et remarques :
- votre correcteur orthographique est bien particulier, le mien n’a pas sursauté ; utilisez un logiciel libre ! avez-vous besoin d’un tel correcteur ? Virez-le, il est mauvais.
- ” L’ex lycéen toxicomane repenti” que vous êtes peut-il dire pourquoi vous avez cessé cette consommation ? Objectivement ?
- au sujet des esprits partisans heurtés cités par vous, objectivement encore, pouvez-vous dire quel est l’équilibre atteint par notre magister dixit, pour simplifier prenez le “prix busiris” ? Ne croyez-vous pas par exemple que monsieur Cazeneuve avec son projet de durcissement de la loi qui devrait permettre un usage élargi des armes à feu par les forces de l’ordre, en réponse aux propositions pré-électorales de l’ancien président Sarkozy, tout cela à quelques semaines des élections régionales annoncées comme perdues par le PS, cette proposition donc de Cazeneuve ne mériterait pas un billet exhaustif de notre hôte ? Ce billet serait pourtant utile, car entre les affirmations des uns et des autres, comment ne pas se perdre dans ces propos démagogiques … Un autre sujet, toujours en exemple et tout aussi clivant, l’abandon de la promesse du candidat socialiste concernant le droit de vote des étrangers (donc d’origine hors UE) : qu’en est-il actuellement ici et ailleurs, que pourrait-il devenir, comment modifier la loi, etc ? Un sujet expliqué est mieux maîtrisé à l’heure des choix.
- vos “vedettes politiques préférées” ne disent jamais d’énormités, objectivement toujours ?

Je retourne à l’écoute de Julia Holter Don’t Make Me Over. Puis Ben Harper Don’t Give Up On Me Now.

73. Le vendredi 13 novembre 2015 à 23:54 par le fataliste

De tout mon coeur, solidarité avec les parisiens !
Je n’ose même pas dire “courage”
Quelle horreur
Quelle lacheté ces attentats …

74. Le dimanche 15 novembre 2015 à 09:38 par Spartacus

Votre commentaire a été enregistré et sera publié après validation.

LOL !

Donc censuré !

75. Le dimanche 15 novembre 2015 à 14:30 par Guillaume

Prions pour Paris.

76. Le dimanche 15 novembre 2015 à 17:38 par Jean K

Petites questions innocentes :
- Les références cartablesques de madame Pécresse ne dateraient-elles pas de l’école privée et catholique sainte Marie de Neuilly, où elle a usé le fond de ses culottes ?
- Combien de fois par semaine, le citoyenne Pécresse prend-elle le métro ou le bus ?

77. Le lundi 16 novembre 2015 à 08:33 par Guillaume

Valérie Pécresse, soutenue par l’alliance PCD-LR-MODEM-UDI, s’engage très clairement sur la famille, le logement, le développement des territoires, la sécurité dans les transports, la lutte contre la drogue dans les lycées.

78. Le mercredi 18 novembre 2015 à 16:48 par subzero

Je pose une question n’ayant pas directement de rapport avec le sujet, dont le contenu est grossier et généralisateur mais qui a eu quand même le mérite de me faire réfléchir cinq minutes (temps maximal avant fusion du réacteur cérébral) : la légalisation du cannabis ne ferait-elle pas disparaître un des délits les plus communément commis et réprimés (à savoir sa consommation, sa détention et son trafic si l’on suppose que légalisation = disparition du trafic, ce dont je doute fortement il n’y a qu’à voir aux pays-bas où la plupart de l’herbe vendue ne provient pas de producteurs légaux) ? Deuxièmement, dans l’optique ou ce serait vrai, la disparition de cette infraction ne soulagerait-elle pas l’ensemble de la chaîne répressive de l’ilotier au maton en passant par les juges ?
Toujours si oui, ne permettrait-elle pas que l’Etat consacre davantage de moyens à des sujets tels que la lutte contre le terrorisme en y reportant les moyens financiers gagnés sur le terrain de la lutte contre le cannabis ?
Si oui c’est un argument supplémentaire. Le principal étant à mon humble avis les recettes nées de la taxation de la vente de ces produits dont je n’estime pas la légalisation comme facteur d’une augmentation drastique de la consommation entraînant une augmentation des coûts des soins de ces populations (les exemples des autres Etats l’ayant légalisé, le fait que les fumeurs fument déjà et en tombent déjà malades…).

79. Le mercredi 18 novembre 2015 à 16:53 par subzero

@le fataliste

Ne croyez-vous pas par exemple que monsieur Cazeneuve avec son projet de durcissement de la loi qui devrait permettre un usage élargi des armes à feu par les forces de l’ordre, en réponse aux propositions pré-électorales de l’ancien président Sarkozy, tout cela à quelques semaines des élections régionales annoncées comme perdues par le PS, cette proposition donc de Cazeneuve ne mériterait pas un billet exhaustif de notre hôte ? Ce billet serait pourtant utile, car entre les affirmations des uns et des autres, comment ne pas se perdre dans ces propos démagogiques …

Ecrivez-le donc ce billet, sa grande qualité pourra même l’ériger en une publication sur ce site… Moi en tout cas, où qu’il soit publié, j’irais le lire….

Je retourne à l’écoute de Julia Holter Don’t Make Me Over. Puis Ben Harper Don’t Give Up On Me Now.

Très intéressant.

80. Le mercredi 18 novembre 2015 à 19:20 par le fataliste

Subzero, en 78 et 79

“Ecrivez-le donc ce billet, sa grande qualité pourra même l’ériger en une publication sur ce site… Moi en tout cas, où qu’il soit publié, j’irais le lire….”
ignoratio elenchi ? Nous savons tous deux que vous et moi sommes incapables d’écrire ni même de concevoir un tel billet.
Quoiqu’il en soit, au sujet de la capacité de feu de la police/gendarmerie/armée, je suis à 200% ok pour un meilleur équipement : ultima ratio regum !
(Vive le latin, celui que des idiots voudraient faire disparaître …)

Quant au passage sur la drogue, vous êtes de ceux pour qui légaliser ce qui existerait déjà serait sans doute la meilleure solution ! Prenez un peu de captagon, ou une fumette pour mieux finaliser votre profonde pensée …

Je vous laisse à votre occupation, moi je souffre pour ceux qui ont subi les méfaits du marché de la drogue, vendredi soir , par les barbares, des sous-hommes, de Daesh, qui les ont lâchement assassinés …
traffic d’armes, drogue, esclavage, que vous faut-il pour comprendre ?
Ne répondez pas, votre réponse serait inconvenante.
Pour moi, cela sera sans suite, je vous l’assure.

81. Le jeudi 19 novembre 2015 à 13:00 par récap59

@le fataliste

Si je comprends bien vous pensez que les terroristes ont pu se financer au moins en partie grâce à l’argent de la prohibition. Cela n’a rien d’impossible et l’enquête permettra peut-être de le savoir.

Ce que je ne comprends pas c’est comment vous pouvez voir dans les crimes financés avec l’argent de la prohibition un argument en faveur de la prohibition, alors que c’est l’un des meilleurs arguments contre. Au début du siècle dernier quand le chanvre indien était encore en vente libre ceux qui en faisaient le commerce devaient travailler dur pour payer leurs loyers, leurs impôts et leurs charges. Ils ne réalisaient pas un superprofit leur permettant de financer autre chose.

Ce n’est bien sûr pas un problème spécifique au chanvre indien. La prohibition de l’alcool avait eu les mêmes effets, raison pour laquelle elle a été rapportée, et à juste titre.

82. Le jeudi 19 novembre 2015 à 14:15 par le fataliste

Pas possible ! Vous faites dans l’angélisme ?
Pourtant il suffit d’être un peu informé pour se rendre compte et intégrer que toutes les organisations maffieuses et terroristes se financent avec tout ce peut être vendu : armes, être humains, drogue, objets.
Ce n’est pas une nouveauté ! Vous découvrez cela ? Vous doutez ? Il vous faut des preuves ?
Pendant que vous doutez tranquillement, des gens meurent …

https://www.dailymotion.com/video/x…
https://www.youtube.com/watch?v=OsY…

83. Le jeudi 19 novembre 2015 à 14:43 par récap59

Vous avez oublié le pétrole, qui reste jusqu’à preuve du contraire la plus grosse source de revenus de Daesh en Syrie. Croyez-vous que ce soit une raison valable pour interdire le pétrole ?

Bien sûr que non, cela ne ferait qu’aggraver les choses car plus personne ne pourrait faire le plein sans financer le crime. La solution c’est d’abord de ne pas interdire le pétrole, évidemment, et ensuite de faire contrôler étroitement par l’État sa production et sa distribution. Vous dites que les terroristes se financent avec tout ce qui peut être vendu, mais cela ne nous fera pas beaucoup avancer.

Et surtout cela n’explique pas pourquoi les terroristes ne se financent pas avec l’alcool, par exemple. Il suffirait pourtant d’interdire l’alcool comme le chanvre indien, ou de le taxer à mort comme le tabac, pour offrir une nouvelle source de financement juteuse aux terroristes.

84. Le jeudi 19 novembre 2015 à 15:40 par Guillaume

« La politique est l’art de choisir la solution qui présente le moins d’inconvénients. » disait Georges Pompidou.

85. Le jeudi 19 novembre 2015 à 15:45 par Guillaume

Subventions incongrues votées par la majorité socialiste de la région Ile-de-France : 300 000 euros pour la construction d’une piste cyclable à Santiago, au Chili, 40 000 accordés pour « la promotion de l’olive palestinienne en France, 180 000 euros pour financer un lieu de détente pour la population à Antananarivo »…

(source : )

S’il existe une justice ici-bas, elle exige à tout le moins que de tels incapables rendent des comptes ! Pas d’accord, Eolas ?

86. Le jeudi 19 novembre 2015 à 15:46 par Guillaume

http://www.valeursactuelles.com/pol…

87. Le jeudi 19 novembre 2015 à 16:13 par le fataliste

@83, récap59
“Vous avez oublié le pétrole, qui reste jusqu’à preuve du contraire la plus grosse source de revenus de Daesh en Syrie. Croyez-vous que ce soit une raison valable pour interdire le pétrole ?”
Ca c’est la comparaison fatale, mais vous oubliez les cameras cher camarade, cela leur sert au recrutement, comme la souris : condamnons la souris ! L’arme par destination ?
Leur interdire de vendre du pétrole, voilà ce que vous airez pû dire, ce que vous auriez dû dire.
Le cancer a besoin de 3 choses, pour se développer : un milieu favorable, des cellules, et du sang. Si on peut l’empêcher de s’alimenter en sang, alors on l’éradique ? Daesh, c’est pareil. Ce ne sont qu’un ramassis de brigands et d’assassins, sous couverture de religion, avec pour seul but de s’enrichir, la gangrène de notre monde.

“Et surtout cela n’explique pas pourquoi les terroristes ne se financent pas avec l’alcool, par exemple.” Pas d’alcool chez les musulmans, cela règle votre difficile interrogation. Quoique ils se servent bien des femmes comme kamikaze maintenant, elle est donc moins impure à leurs yeux ?

“cela ne nous fera pas beaucoup avancer.” : certes, pas avec vos dires en tous cas. Je vous ais connu plus performant. Allez, un petit effort !

88. Le jeudi 19 novembre 2015 à 19:24 par le fataliste

un reflet,
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2…

Content de la mort du chef des assassins, BRAVO à tous les intervenants, une grosse pensée pour toutes les victimes de vendredi

89. Le jeudi 19 novembre 2015 à 22:22 par récap59

@le fataliste

On ne peut pas interdire aux syriens de Daesh de vendre du pétrole, seulement aux français de leur en acheter, et encore uniquement sur le territoire national (ce n’est pas une raison pour ne pas le faire)

“Ce ne sont qu’un ramassis de brigands et d’assassins, sous couverture de religion, avec pour seul but de s’enrichir (…) Pas d’alcool chez les musulmans, cela règle votre difficile interrogation”

Justement si la religion n’est pour eux qu’une couverture ils s’en fichent. Heureusement la question ne se pose pas car il n’y a pas moyen d’encaisser des superprofits avec la contrebande d’alcool tant qu’il n’est ni prohibé ni hypertaxé.

90. Le jeudi 19 novembre 2015 à 23:35 par le fataliste

@89 recap59
Vous savez très bien que les cies pétrolières n’ont pas de soucis avec l’origine des camions citernes qui se vident dans leurs cuves : peut-être que je roule avec du pétrole de Daesh, ça me fout en l’air ça.
L’argent n’a pas d’odeur. Comment contrôler l’origine du pétrole à raffiner via la turquie ou l’irak ?
L’Etat n’est pas responsable, ne pas se tromper de cible. La morale me désigne Daesh et les cies du pétrole. Je deviendrais écolo si j’étais certain que ca éradiquerait Daesh.
On peut empêcher Daesh de se faire du fric à 20 euros le baril : on pête leurs camions citernes, à fond !

La drogue ? le captagon, très facile à fabriquer, c’est Daesh, alimenté par les saoudiens : 10 euros le sachet de 100 …
Une gamine de - de 10 ans, 140euros, une “quadra” = 40 euros

L’alcool
La religion compte pour les idiots qui se sont faits couillonner par les laveurs de cerveaux pro de Daesh. Les chefs eux s’en foutent, mais la “base”, eux non, hélas, la chair à canon
Pas d’alcool pour ces abrutis qui ne savent du Coran que ce que leurs chefs assassins leur en disent.
Violer une chrétienne c’est halal, boire de l’alcool c’est haram
le martyre ==> 72 vierges : alors il en faut de ces vierges, va y avoir rupture de stock à force de tuer tout le monde, va y avoir la queue … de plus l’âge de ce ces vierges n’est pas précisé …

” il n’y a pas moyen d’encaisser des superprofits avec la contrebande d’alcool tant qu’il n’est ni prohibé ni hypertaxé.”
Je vois que vous faites une fixation sur la prohibition (alcool, drogue) dont le seul but serait d’enrichir l’Etat ?

91. Le vendredi 20 novembre 2015 à 09:27 par oculus

Guide AMF de la Laïcité
www.amf.asso.fr/upload/fichiers/documents/AMF_14082_VADE_MECUM.pdf

92. Le vendredi 20 novembre 2015 à 09:59 par le fataliste

Une arme la taqiya, l’art de la dissimulation
http://www.lefigaro.fr/actualite-fr…
où l’on découvre qu’un musulman peut bibiner
les militaires diraient “faire fomecbot” (forme ombre mouvement éclat couleur bruit odeur trace) pour se dissimuler.

93. Le vendredi 20 novembre 2015 à 15:28 par Rey de los Huevones

Bonjour subzero:
vos tentatives pour vous rehausser le niveau d’un troll grotesque, d’un Ripoublicain, d’un soi disant socialiste (toutes catégories tentant de tirer un sordide profit de réactions d’empathie panurgienne inhibant tout raisonnement) ont manifestement échoué….

94. Le vendredi 20 novembre 2015 à 16:29 par récap59

@le fataliste

Tant que l’État n’est pas devenu une simple filiale du crime organisé (comme semble-t-il dans plusieurs pays d’Amérique latine) la prohibition ne peut pas l’enrichir, même si la question “à qui profite le crime ?” est toujours légitime. On est bien sûr en droit de s’interroger sur les accointances mafieuses des politiciens qui défendent la prohibition.

Et il y a pire. N’oublions pas que l’administration Reagan, à l’origine d’une escalade massive de la “guerre à la drogue” a utilisé l’argent de la prohibition pour financer des escadrons de la mort en Amérique latine :

“Le rapport du Comité du Sénat des Affaires étrangères, du sénateur John Kerry en 1988 sur les liens de la drogue Contra, publié le 13 avril 1989, conclut que « des seniors de la politique des États-Unis n’étaient pas immunisés de l’idée que l’argent de la drogue était une solution parfaite pour les problèmes de financement Contra »”

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affai…

La taxation par contre peut enrichir l’État tant qu’il se retient de tuer la poule aux œufs d’or comme le paysan de la fable.

95. Le vendredi 20 novembre 2015 à 17:15 par récap59

@le fataliste

Quant au captagon ce n’est jamais que la dernière amphétamine à la mode, du speed comme disent les consommateurs. Cette classe de molécules est utilisée par les armées pour faire la guerre depuis la découverte de ses effets sur la résistance à la fatigue et à la douleur :

http://www.sciencepresse.qc.ca/blog…

96. Le vendredi 20 novembre 2015 à 19:07 par le fataliste

Recap59
Moi les anglo-saxons …
surtout les cow-boys de la white house !
les “américains” (les autres, amerique du sud, c’est quoi ?) ne seraient pas, sans doute, sans Lafayette ; et nous, sans eux, pendant la “second world war”. Seconde ? donc pas de troisième ?
Le dollar leur permet beaucoup trop de choses. Ils n’ont pas d’histoire, mais ils dirigent le monde ; nous, en europe, nous avons une histoire, une grande histoire, mais nous ne sommes que des vassaux. Ce n’est pas F.H (faiblement himalayen) qui va nous y aider, on a eu du retard à l’allumage ces dernières années.

L’Etat taxe, et ça lui fait du bien, c’est souvent un choix de compromis (les cons promis, c’est nous …), un exemple : la clope ou le cancer ? Ou alzheimer : aujourd’hui tout le monde a ou va avoir cette maladie, du pain béni pour toute la “chaîne” de l’assistance de maintien ( je ne dirai pas de quoi, par pudeur …)

Mon beau-père, représentant multi-cartes national, en consommait (sur ordonnance) du captagon (ou autre, équivalent), cela lui permettait de tenir ses zig-zag routiers de plusieurs jours dans l’hexagone, dans les années 65. Des tests ont été faits je crois dans notre armée, dans le même but : ne pas avoir sommeil. Mais ne pas dormir n’est pas bon, on finit par pêter les plombs, le cerveau a besoin du sommeil pour faire le ménage. Et puis la couette ça a du bon, surtout si on se fait coincer par la chemise de nuit de la voisine de lit, guerre et paix de dunlop(illow).

97. Le samedi 21 novembre 2015 à 09:24 par PomPomPom (haut comme)

Bonjour,

Je m’incruste dans ce fil de commentaires portant - si, un peu - sur notre formidable Éducation Nationale, pour poser une question intéressée:
- est-il vrai que nul ne peut être puni pour des actes qu’il n’a pas commis? (je passe sur les subtilités éventuelles de la complicité)

Pourquoi cette question ?
L’Education Nationale reste assez friande de la sanction collective - et du “juge et partie” aussi…
Alors certes plusieurs circulaires internes à l’EN en ont rappelé l’interdiction, mais il me semblait que cela procédait de l’application de normes plus hautes (a minima de lois, voire la Constitution).

Je suis absolument néophyte en droit et je suis incapable de trouver réponse à ma question en (re)lisant la Constitution, où de trouver une loi sur le sujet.

Merci d’avance si quelqu’un peut m’apporter des éclaircissements (où peut-être même le renvoi à un article de ce blog qui aurait déjà traité le sujet!) à cette question assez hors de propos et méritant sans doute un effacement par le maître des lieux.

98. Le samedi 21 novembre 2015 à 11:45 par le fataliste

En @80 j’écrivais :
“Quoiqu’il en soit, au sujet de la capacité de feu de la police/gendarmerie/armée, je suis à 200% ok pour un meilleur équipement : ultima ratio regum !”. Je maintiens.
J’aurais dû préciser que je ne le conçois que dans un cadre juridique nous prémunissant des dérives par exemple constatées aux USA surtout pour des délits de faciès en l’occurrence.
Mais les policiers sont des hommes, donc sujets aux faiblesses, ou/et contexte juridiques contestables en pays de libertés.
L’intéret de l’Etat, de la Nation, est souvent opposé aux individus, par la restriction de libertés bien souvent acquises par le sang donné.
Ce que je trouve inquiétant, c’est que 2015 sera l’année du recul des libertés, après les émotions de janvier, puis maintenant de novembre, par le vote à la hâte de lois normalement rejetées.
La restriction de libertés ne peut se concevoir que pour des temps courts, sous le contrôle du peuple, dans un cadre bien défini pour un Etat de droits. Je regrette le passage de la loi sur le renseignement qui viole dans certains domaines, de façon non contrôlée, certaines des libertés des citoyens. Pour notre bien nous dit-on. Et puis celui qui n’a rien à se reprocher n’a rien à cacher …
La nouvelle loi, qui devrait modifier la constitution, je ne sais pas ce qu’il y a dedans, la pédagogie d’explication est absente. Cette modification sera votée, sans consultation directe du peuple, par nos représentants, collectivement en blocs, qui vont faire semblant de tout avoir compris.

Et gare à ceux qui s’y opposeraient, car alors ils se rendraient complices des terroristes, ça c’est l’argument choc, imparable, implacable.

99. Le samedi 21 novembre 2015 à 15:40 par Boopy

De la Politique avec un grand P : on promet n’importe quoi pour être élu, et après, on fait n’importe quoi !

100. Le dimanche 22 novembre 2015 à 14:42 par Guillaume

«Moins de christianisme, plus de laïcisme, la pire réponse aux attentats» : l’abbé Pierre-Hervé Grosjean réagit aux recommandations sur la laïcité de l’Association des maires de France.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/…

101. Le dimanche 22 novembre 2015 à 15:52 par locculus

@100, Guillaume

Baroin est dans son rôle, l’abbé aussi que j’ai tendance à croire le plus sincère des deux.

Puisque vous le citez, lisez le guide, lien donné en @91
ajoutez celui-là, celui de la RATP
et revenez nous parler de tout ça.

102. Le dimanche 22 novembre 2015 à 18:50 par Guillaume

Cher locculus,

Merci pour vos remarques. Le second lien donné par vous (guide de la RATP) ne fonctionne pas. Mais le document de l’AMF est intéressant en ce qu’il acte la loi du 9 décembre 1905. Loi qui avait été condamnée par le pape saint Pie X (encyclique Vehementer Nos du 11 février 1906).

En Europe, d’autres républiques, laïques mais non laïcistes, n’ont pas manqué d’inscrire le respect de leur identité nationale et de leurs racines chrétiennes dans leur charte nationale.
Voici un extrait du préambule de la Constitution de la République de Pologne :
” nous, Nation polonaise - tous les citoyens de la République, tant ceux qui croient en Dieu,
source de la vérité, de la justice, de la bonté et de la beauté,
que ceux qui ne partagent pas cette foi et qui puisent ces valeurs universelles dans d’autres sources,
égaux en droits et en devoirs envers la Pologne qui est notre bien commun,
reconnaissants à nos ancêtres de leur travail,
de leur lutte pour l’indépendance payée d’immenses sacrifices,
de la culture ayant ses racines dans l’héritage chrétien de la Nation et dans les valeurs humaines universelles,
(…)
conscients de la responsabilité devant Dieu ou devant notre propre conscience,
instituons la Constitution de la République de Pologne”.

103. Le dimanche 22 novembre 2015 à 18:56 par locculus

www.cfdt-ratp.com/ig-protocoles/transversal/guide_de_laicite-13_05_06.pdf

104. Le dimanche 22 novembre 2015 à 19:32 par Guillaume

Guide de laïcité de la RATP : « La loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État, qui ne résume pas toute la laïcité mais qui concrétise et garantit la liberté de conscience et de culte »

versus

Saint Pie X, encyclique Vehementer Nos du 11 février 1906 :
« C’est pourquoi, Nous souvenant de notre charge apostolique et conscient de l’impérieux devoir qui nous incombe de défendre contre toute attaque- et de maintenir dans leur intégrité absolue les droits inviolables et sacrés de l’Eglise, en vertu de l’autorité suprême que Dieu nous a conférée, Nous, pour les motifs exposés ci-dessus, nous réprouvons et nous condamnons la loi votée en France sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat comme profondément injurieuse vis-à-vis de Dieu, qu’elle renie officiellement, en posant en principe que la République ne reconnaît aucun culte.
Nous la réprouvons et condamnons comme violant le droit naturel, le droit des gens et la fidélité due aux traités, comme contraire à la constitution divine de l’Eglise, à ses droits essentiels, à sa liberté, comme renversant la justice et foulant aux pieds les droits de propriété que l’Eglise a acquis à des titres multiples et, en outre, en vertu du Concordat.
Nous la réprouvons et condamnons comme gravement offensante pour la dignité de ce Siège apostolique, pour notre personne, pour l’épiscopat, pour le clergé et pour tous les catholiques français.
En conséquence, nous protestons solennellement de toutes nos forces contre la proposition, contre le vote et contre la promulgation de cette loi, déclarant qu’elle ne pourra jamais être alléguée contre les droits imprescriptibles et immuables de l’Eglise pour les infirmer. »

105. Le dimanche 22 novembre 2015 à 22:17 par François Carmignola

La campagne bat son plein et ce n’est pas fini ! Eolas a donc des raisons légales de se méfier de la vilaine dame qui veut s’occuper (sans doute à tort) des transports parisiens. Il lui préfère manifestement la situation actuelle, qui n’a pu hélas profiter encore une fois à Huchon et à sa femme, le problème étant devenu trop visible.

Tout d’abord, sans parler des transports en eux même, il se trouve que effectivement les touristes se plaignent des multi récidivistes, et j’ai du plusieurs fois en sauver, la pègre enfantine roumaine réagissant encore bien pour l’instant aux gifles énergiques et aux grands gestes avec parapluie.

On comprend bien qu’il soit absolument impossible de faire quoique ce soit selon vous à ces problèmes, à part bien sur continuer de laisser les citoyens intervenir eux mêmes dans ce genre d’affaires. La prochaine fois, si, maladroit, ça m’arrive, j’ai l’occasion de blesser gravement l’une de ces mioches, je vous prendrais comme avocat, si vous le voulez bien.

Pour ce qui concerne l’autre délire infondé de la blonde hystérique que vous dénoncez avec cruauté, je veux dire le cannabis dans les collèges, et bien c’est pourtant bien là ou ça se passe.
Que la consommation de la chose se normalise, cela est patent, et vous pouvez trouver cela normal. Simplement pour pas mal de parents encore, cela n’est pas souhaité, d’où la volonté de certains électeurs d’avis différents du votre de changer certaines choses.

Pour ce qui concerne les attentats à Paris, j’espère que Hollande va en profiter pour reprendre la main pour votre plus grand plaisir, gagner les régionales et les présidentielles et continuer ainsi l’admirable politique qui nous ravit tous, sans parler de sa politique pénale. Vive Taubira !

106. Le lundi 23 novembre 2015 à 10:26 par subzero

@Rey de los Huevones

Je ne poussais pas l’optimisme jusqu’à espérer qu’elles réussissent, elles se destinaient plutôt à l’ensemble des lecteurs de ce fil même si j’avoue que la pensée ici exposée est un peu simpliste (ce qui aura au moins permis à certains de pouvoir la comprendre à défaut d’y souscrire).

Quand au principal animateur de ce fil il semble définitivement parti très très loin, bien au-delà de la ceinture d’astéroïdes : une diarrhée intellectuelle trop épuisante à suivre pour qui se plaît à raisonner en écoutant son interlocuteur… un pilote automatique du tous les sens sur tout et n’importe quoi, pour la qualificatif j’hésite entre l’épouvantail vaudou réveillé par un sorcier maléfique ou une espèce de gnafron aux mains d’un ventriloque cyclothymique… drôle au début, inquiétant à la longue.

107. Le lundi 23 novembre 2015 à 12:55 par loculus

@106, subzéro
“Quand au principal animateur de ce fil il semble définitivement parti très très loin, bien au-delà de la ceinture d’astéroïdes : une diarrhée intellectuelle trop épuisante à suivre pour qui se plaît à raisonner en écoutant son interlocuteur… un pilote automatique du tous les sens sur tout et n’importe quoi, pour la qualificatif j’hésite entre l’épouvantail vaudou réveillé par un sorcier maléfique ou une espèce de gnafron aux mains d’un ventriloque cyclothymique… drôle au début, inquiétant à la longue.”
De qui parlez-vous ? Soyez courageux, dites-le, finissez de vous soulager !

108. Le lundi 23 novembre 2015 à 14:03 par subzero

@107 loculus

Courageux pour dire quelque chose sur un espace de discussion virtuel ? Wow je crains de n’avoir pas le cran nécessaire désolé…

Cela dit ce n’était pas vous. Et si vous vous sentez visé par la description, qu’y puis-je ?

109. Le lundi 23 novembre 2015 à 15:18 par locculus

@108 subzéro
Dommage, vous auriez pu vous décharger de ce poids suffisamment lourd justifiant une intervention de votre part. Rien n’est anodin, vous penchez du côté obscur !

Comme le Cléonide de Delrieu, on peut dire de vous
“Témoin muet, mais sûr, d’un forfait exécrable, le glaive délateur reste aux mains du coupable.”

Que la force soit avec vous.
what else ?

110. Le lundi 23 novembre 2015 à 16:51 par poet poet

au diable les varices et les variqueux

Hymne à l’amour, version grand écran, s’il vous plaît !
http://www.dailymotion.com/embed/vi…
http://www.dailymotion.com/embed/vi…

111. Le lundi 23 novembre 2015 à 17:44 par subzero

@109 locculus

Très jolie citation merci, elle éclaire la lanterne de mon inculture. Certes qu’appliquée au sujet je la trouve un poil exagérée, mais utilisée concomitamment à des références à star wars et aux publicités nespresso elle retrouve toute son adéquation à la situation.
Je suis sur que derrière votre pseudo se dissimule un grand communicant. S’il s’ignore j’espère l’avoir informé de son talent.

112. Le lundi 23 novembre 2015 à 19:43 par Chien des Baskerville

L’odeur de la mort attire toutes sortes de charognards, spécialistes dans le hors sujet et la propagande.

Les chacals essayent, en jouant sur le fait que l’empathie fait perdre une partie de ses capacités critiques, à donner une importance exagérée à leur verbeuse
(cf posts 6, 10, 17, 19, 23, 32, 35, 46, 72, 73 , 80 : je dois en passer, d’une fesse distraite) vacuité .

Mais l’empathie s’applique-t-elle à des meurtres massifs de bobos fêtards, mal genrés et certainement adeptes de fumette (et mêlés à des gens dont les prénoms indiquaient un manque d’attachement tellurique à notre Sainte Nation?)
Heureusement que les corbeaux, en traitant de noms d’oiseaux les victimes , enfants lascifs et décadents de la génération bobo, permettent de rappeler ce qu’est un châtiment de dieu et la position fondamentale de notre Sainte Mère l’Eglise http://www.riposte-catholique.fr/ri…

113. Le lundi 23 novembre 2015 à 21:18 par le fataliste

Merci de votre intéret, je suis flatté de votre compliment, venant de vous
@112 le caniche
Votre texte est une horreur, je le perçois comme une apologie de crime, tou comme le texte donné en lien est une horreur lui aussi : tous ces gens, des siamois de ces fous meurtriers et assassins ? Jusqu’où êtes vous tombé …
Mais vous êtes mon frère, je vous aime comme mon prochain ! Malgré vous s’ill faut !
Je pourrais vous répondre avec ce que j’ai reçu dans mon patrimoine intérieur, avec un texte de Saint François d’Assise.
La musique adoucit les moeurs dit-on ? un requiem de Bach, ou plus simplement avec le génie des variations Goldberg ?
Non, la musique que vous n’aimez pas, mais un appel malgré tout :
https://www.youtube.com/watch?v=S5q…
Les mots ne sont rien, l’action compte.
Quant à moi, c’est vrai, je ne suis pas brillant. Mais comme l’aurait dit peut-être Einstein, la vitesse de la lumière étant plus grande que celle du son, on parait souvent brillant avant d’avoir l’air con.
Mon insuffisance n’a d’égale que votre bêtise.
Je suis ce que je suis, mais je ne suis pas ce que je suis, car si j’étais ce que je suis, je ne serais pas ce que je suis, contrairement à vous peut-être.
Et rappelez vous, nous sommes légion, gare à vous.

114. Le lundi 23 novembre 2015 à 22:20 par Guillaume

Triste anniversaire…
Le 27 novembre 2014, était votée à l’Assemblée nationale une résolution affirmant un “droit fondamental à l’interruption volontaire de grossesse pour toutes les femmes, en France, en Europe et dans le monde”.

Pour l’adoption : 143 députés.

Contre : 7. Leurs noms : Xavier Breton, Nicolas Dhuicq, Olivier Marleix, Yannick Moreau, Jean-Frédéric Poisson, Jean-Christophe Fromantin, Jacques Bompard. Honneur à eux !

115. Le mardi 24 novembre 2015 à 08:25 par Titre de Noblesse

“Je suis ce que je suis, mais je ne suis pas ce que je suis, car si j’étais ce que je suis, je ne serais pas ce que je suis, contrairement à vous peut-être.
Et rappelez vous, nous sommes légion, gare à vous.”

Merci beaucoup pour l’illustration verbeuse -et hors sujet- de l’état intellectuel de la cashosphère…. et de ses menaces délirantes.

116. Le mardi 24 novembre 2015 à 09:08 par Arlequin

@115 et cie
la fachosphere en paroles …

117. Le mardi 24 novembre 2015 à 15:22 par Claude Jardiniais

Je suis parfois étonné par les détails donnés par la presse. Lecteur du Monde j’avais été surpris qu’un article communique l’astuce utile au service de police pour faire un lien entre les attentats du vendredi 13 et la Belgique. À savoir un “ticket de parking” oublié dans une voiture louée par les terroristes. On peut imaginer que la prochaine fois, forts de d’une telle information, de futurs assassins éviteront ce genre de bévue.
ET là, Maître Éolas, en vous moquant gentiment des arguments de pacotille de Mme Pécresse, vous donnez toutes sortes de détails qui seront utilisés par les délinquants qui se cachent sous le costume de candides lycéens. Ainsi, leur “conseiller” de ne pas cacher quoi que ce soit dans leur cartable, est-ce bien raisonnable ???
Rires.

118. Le mardi 24 novembre 2015 à 15:51 par H2O

Questions et observations en mélange
Faudrait peut-être se rendre à l’évidence que les musulmans français sont français. Ce qui m’a toujours frappé, depuis le métèque que je suis est en France, c’est l’ignorance mutuelle des milieux. On n’est pas obligé de s’aimer, mais au moins se connaître. Apprendre le premier secours et aller cogner sur les méchants n’est probablement pas une solution au problème. Dans la FAZ, il y avait un charmant article sur la question de savoir si la déclaration de guerre impliquait de ses auteurs l’admission que le fait de tuer des soldats français dans l’exercice de leur fonction sur le territoire national, même le commandant en chef, devait désormais être considéré comme un acte de guerre et ainsi licite? Que la France admettrait de se voir faire l’objet d’une plainte par Daech, qu’elle venait en passant promouvoir Etat, pour de crimes de guerre au cas où des dégâts collatéraux s’avéraient plus importants que communément admis?
Et puis, même si l’on n’adhère pas au même culte: l’exercice de sa vie spirituelle est le propre de l’homme et la liberté de culte est fondamentale. Ainsi l’existence de mosquées comme de temples malbars, bouddhistes ou protestants, d’églises catholiques et orthodoxes sont, là où il y a une population significative et une demande, me paraît une garantie de la permanence républicaine, qui accueille l’Homme entier.
Au cours des gardes-à-vue, ceux où j’avais l’impression que ça devenait injuste étaient ceux où les policiers ne connaissaient pas bien le gardé à vue - pas individuellement mais socialement. (En sus que je pense que la présence de l’avocat permet effectivement d’adoucir les moeurs à condition que le confrère ne prend pas le bureau de police pour l’audience aux assises)
Le régime d’urgence me fait penser à ces rues qu’au lieu de réparer se trouvent garnies d’un panneau “attention, nids de poule en formation”: au lieu d’embaucher du magistrat on autorise l’assignation à résidence administrative….

119. Le mardi 24 novembre 2015 à 18:42 par Stephane

Faudrait peut-être se rendre à l’évidence que les musulmans français sont français.

Faudrait peut etre vous rendre a l’evidence que le musulmam (et le croyant en general d’ailleurs) est..musulmam avant tout, et que c’est bien la le probleme.
Ce qui veut dire meme pour les plus modere (ridicule ce mot, comme si ils croyaient ‘moderemment’)
hallal, circoncision, blaspheme, apostolat, discrimination sexiste…chariah(bref le degres zero de l’intelligence)

Bref ils sont incompatibles avec la France, quand ils sont pas incompatibles entre eux (ils se fot saute la gueule joyeusement entre eux encore plus que la notre, tellement c’est une religion d’amour….)

A noter que les catholiques sont a peine moins dangeureux (ils freinent pas mal d’avancee en France depuis des annees, ne parlons pas de l’Espagne ou de l’Irlande) et que si les juifs posent peu de probleme, c’est surtout qu’ils sont peu nombreux, ayant decide d’etre le peuple elu (de mes fesses) et donc de limiter les entrees dans leur secte….

Bref la religion est incompatible avec tout, sauf avec eux meme.

120. Le mercredi 25 novembre 2015 à 12:04 par le fataliste

Au général Schartzkopf (le patron de la coalition Desert Storm en Irak), lors d’une interview :
“Le pardon peut-il être envisagé pour les terroristes ayant perpétré l’attaque contre les Etats-Unis le 11 septembre 2001 ?”
Il répondit :
“C’est le rôle de Dieu de leur pardonner ! Nous, le nôtre c’est seulement d’organiser la rencontre.”

121. Le mercredi 25 novembre 2015 à 18:25 par loculus

Le soldat impossible ?

122. Le mercredi 25 novembre 2015 à 19:13 par Magicien

Comment ne pas répondre à une question d’importance : comment en est-on arrivé  ?

123. Le jeudi 26 novembre 2015 à 09:19 par Mat

A quoi bon un 123° commentaire???
Mais bon…
Les enseignants seront ils soumis au même au même régime que les élèves? :)
Mme Taubira aurait du aller plus loin dans sa loi sur la pénalisation de la drogue qu’elle a ramené à une amende. La drogue doit rester illégale mais il aurait été mieux de faire une loi où toute personne ayant autorité pourrait détruire devant le consommateur l’objet de sa consommation personnel.
Car combien coute à la société une amende (établissement+traitement)?
Chef d’établissement, directeur de colonie de vacances, animateur sportif… cela serait plus simple de prendre les “petards” et hop on tire la chasse d’eau des toilettes, que de devoir appeler les forces de l’ordre pour un enfant qui roule des joints et dont les parents s’en foute en version off.

124. Le jeudi 26 novembre 2015 à 18:22 par Guillaume

« Souvenez-vous de ceci. Il y a d’abord la France, ensuite l’État, enfin, autant que les intérêts majeurs des deux sont sauvegardés, le droit ». (général de Gaulle)
A bon entendeur, salut.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Niveau d'alerte

Niveau d'alerte du cabinet (vert : pas d'urgence, blogage possible)

Le complot des élites

Lieu-commun.org

Vous avez trouvé ce blog grâce à

Blog hébergé par Typhon.com

Domaine par Gandi.net

Calendrier

« mars 2016
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Contact